OUTIL D AIDE À LA DÉCISION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OUTIL D AIDE À LA DÉCISION"

Transcription

1 OUTIL D AIDE À LA DÉCISION TRANSPORT DE VOYAGEURS OAD Mai 212

2 1953 salariés Transports ferroviaires et routiers de voyageurs Transport ferroviaire interurbain Autres transports terrestres de voyageurs dont urbain et suburbain Transports de voyageurs par taxis 6587 salariés 695 salariés ENJEUX La région Centre constitue un réseau maillé avec, pour le transport de voyageurs, plus de 16 km de lignes ferroviaires et 4 km de lignes routières et 15 cars quotidiens. Depuis plus de 1 ans, la Région est l autorité organisatrice des transports ferrés régionaux de voyageurs et des transports de substitution. Elle évalue les attentes des voyageurs en termes pratiques et en matière de qualité de service, tout en associant l ensemble des collectivités territoriales en faveur d une coordination des transports globale. Premier enjeu pour la Région, l amélioration de la performance du réseau routier et ferroviaire de transports de marchandises vise à abaisser les coûts par la recherche de synergie et d effets de réseau. En 29, la région Centre a consacré 175 millions d euros aux transports, soit 2% de son budget régional. 14 salariés 325 salariés Transports fluviaux de passagers Autres transports terrestres de voyageurs (autocars, navettes ) Transports aériens de Passagers 5 salariés La Région contribue aussi à l amélioration des réseaux routiers départementaux et nationaux avec pour objectifs de favoriser l ouverture régionale à l Europe et d améliorer le maillage des axes d intérêt régional. Par une gestion plus efficace des capacités en matière d infrastructures ferroviaires et routières et une tarification plus adaptée, la région Centre relève les défis d une réduction des temps de trajets, en visant une meilleure efficience du marché du travail par la rencontre facilitée entre l offre et la demande. Le secteur est alors confronté à des enjeux en termes d innovations, ces derniers vont dans le sens des accords du Grenelle de l environnement et de la promotion des modes alternatifs à l automobile. A cet effet, la Région a développé en 29 un plan vélo (abris vélo en parvis des gares, gratuité des vélos dans les trains ) salariés (DADS 29) 5985* salariés (Pôle emploi 21), 1511 établissements (SIRENE 211) S agissant des effectifs, il convient de noter que les effectifs de la région représente 3,99% des effectifs du transport voyageurs au niveau national. Ici plus que dans le transport de marchandises, on assiste à un vieillissement de la population supposant là encore, une anticipation des départs en retraite ainsi qu une Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. * Sont exclues des données de Pôle emploi, les salariés de la SNCF 2

3 Caractéristiques du marché Caractéristiques de l innovation La population mondiale estimée à 6 milliards en 2 sera de 9 milliards en 25, la mobilité mondiale des voyageurs (mesurée en voyageurskilomètre) devrait être 3 à 4 fois supérieure à celle d aujourd hui. Par ailleurs, l OCDE estime que la motorisation par habitant dans les pays émergents devrait se situer entre les niveaux européens et japonais. Au final, la part de déplacements dans la mobilité totale des voyageurs devrait augmenter sensiblement dans les années à venir. Pour autant du fait du phénomène de saturation, pourrait alors se développer d autres modes alternatifs plus doux tels que le transport ferré. En France, le transport intérieur de voyageurs en 21 suit la tendance mondiale avec un transport intérieur qui augmente mais à rythme modéré (+,8% ) (source Insee, 21). La voiture particulière demeure le mode prégnant, 82% des transports de personnes, et ce malgré la hausse de prix des carburants. Après un recul en 29, le transport collectif repart et retrouve le niveau de 28, tiré principalement par les transports urbains. Avec plus de 97 voyageurs, la fréquentation du TER Centre a plus que doublé en 7 ans. L objectif sur ce marché particulier est pour l autorité organisatrice de satisfaire les usagers. La Région vise au niveau routier l amélioration des axes intra et inter régionaux et l ouverture vers l Europe. Au niveau ferroviaire, depuis la Régionalisation, il y a plus de 1 ans, la La Région Centre en chiffres 16 gares, dont 9 rénovées Région est autorité organisatrice des transports, définissant le 37 trains régionaux quotidiens service de transports 15 cars régionaux quotidiens 97 voyageurs TER Centre par jour collectifs mis en œuvre par la SNCF. Sur ce marché, elle a créé différents produits visant son objectif 61 km d autoroute de satisfaction des usagers 1713 km de routes nationales à l instar du chéquier 185 km de voies ferrées 4 km de lignes routières régional vers l emploi. Depuis le rapport du sénateur Grignon, les perspectives d ouverture à la concurrence du TER caractérisent ce marché. Dans le cadre des orientations fixées par le Grenelle de l environnement, l objectif est de développer des modes de transports alternatifs aux modes polluants. La Région engagée dans la dynamique de la convention TER/SNCF qui sera renégociée en 213, veut une plus grande maîtrise des nuisances engendrées par les transports : pollution, accidentologie, congestion routière, en développant tout ce qui a attrait à l accessibilité, l intermodalité, la multimodalité et à l amélioration de la qualité de service pour les usagers. A noter, en région Centre les émissions de CO2 des déplacements domicile/ travail et domicile/ études s élèvent à 826 tonnes en 27, dont 89% sont issues du mode automobile. Dans ce contexte, la Région en tant qu autorité organisatrice des transports, s engage dans des innovations tarifaires en incitant la population à recourir au mode ferroviaire, avec le «chéquier régional» pour les demandeurs d emploi comme nous l avons vu, mais également avec la création des offres TER Bac+ pour encourager la mobilité des étudiants. L innovation en visant à élargir le public porte aussi sur l accès en gares et aux trains des personnes handicapées. La Région s inscrit dans la tendance nationale en développant l intermodalité des modes doux. Elle a ainsi élaboré en 29, avec l ensemble des acteurs concernés, un programme vélo ayant pour objet d apporter des réponses aux utilisateurs de vélo. Les vélos sont ainsi gratuitement acceptés dans les trains et les gares disposent d abris vélo. Des efforts sont également réalisés en matière d infrastructure à l instar de l électrification de la ligne Bourges Saincaize, de la rénovation de ligne Salibris Luçay-le-Mâle, le débat public sur le projet de LGV Paris-Orléans- Clermont-Lyon, des aménagements sur la RN154 SNCF salariés La Région Centre et ses établissements Quelques exemples Compagnie financière d autoroute 62 salariés Transport de l aglomération orléanaise 6 salariés Kéolis Tours 41 salariés 3

4 Un domaine qui repart à la hausse en 21 Des effectifs vieillissant dans le domaine du transport de voyageurs En 21, le transport de voyageurs (mesuré en voyageurs-kilomètre repart à la hausse à un rythme modéré (+,8%, Insee). La voiture particulière ainsi que la circulation routière plus globalement poursuit cette même tendance et ce, malgré la hausse des prix des carburants. Le transport collectif de voyageurs augmente lui aussi en 21 pour retrouver les niveaux de 28. C est plus spécifiquement le transport routier collectif qui s accroît contre un transport ferré au même niveau qu en 29. La Région Centre connaît les mêmes variations, les distances parcourues quotidiennement par personne sont en augmentation en 21. La part de la voiture demeure stable mais à un niveau supérieur eu égard aux autres modes. Il est à noter également qu en région Centre 35% des personnes faisant des navettes quotidiennement travaillent dans leur commune et 53% dans une autre commune du département. Ces personnes parcourent en moyenne 24km par jour contre 2km en moyenne dans les autres régions. Les transport urbains connaissent aussi une hausse de +2% de 22 à 29 en termes de nombre de voyages effectués. Depuis 22, le trafic TER Centre a connu également une progression de +14%, à l image de la progression nationale depuis la mise en œuvre de la Régionalisation. Depuis 22, l aéroport de Tours et ses liaisons lowcost ont enregistré une croissance sensible. Répartition des effectifs salariés selon le secteur d activité (Source : Pôle Emploi 21) 9% Hors transport aérien, les établissements de voyageurs de la région Centre correspondent à 4,8% du total des établissements du secteur du transport. Sur dix années ces derniers ses sont réduits de 3% environ (OPTL, 21). Les établissements de moins de 1 salariés (43,1% de l ensemble des établissements) ont connu une baisse de leur représentativité comparé à ceux du secteur de marchandises (58%). Au cours des 5 dernières années, les effectifs de l ensemble du secteur du transport ont diminué, à l exception du transport routier de marchandises comme de voyageurs qui eux ont connu une hausse au niveau du territoire. Les effectifs afférents au transport routier régulier de voyageurs correspondent ainsi à 45,3% de l ensemble des effectifs du domaine de transport de voyageurs. Par rapport à l ensemble du secteur, les effectifs du domaine d activité du Transport de voyageurs sont marqués par un vieillissement. Ainsi en ce qui concerne le transport routier de voyageurs, la part des ans est la part la plus prégnante de l ensemble de la population (18,6%), immédiatement suivie par les 46-5 ans. A noter également une plus forte représentation des femmes dans ce domaine ainsi que l importance des contrats à temps partiels. Répartition de l emploi salarié par zone d emploi ( Source : Pôle Emploi 21) 33% Les chiffres clés de l emploi du secteur en région 1511 établissements dont 67% sont sans salariés emplois salariés, soit 5,2% de l emploi régional x% travaillent dans les établissements de - de 1 salariés x% dans les établissements de 1 à 49 salariés 44% 14% Trpt urbain & suburbain de voyageur Trpt de voyageurs par taxis Trpt routier régulier de voyageurs Autres trpt routiers de voyageurs 4

5 EMPLOI TRANSPORT DE VOYAGEURS FORMATION MARCHE DU TRAVAIL Fig 1 : Évolution de l emploi salarié du secteur (Pôle Emploi & DADS) Fig 2 : Établissements et effectifs du secteur par taille d établissement (en %) (SIRENE-INSEE) Emplois salariés (Pôle Emploi) Nb emplois (DADS) à 9 1 à 19 2 à 99 1 à et + Fig 3 : Entrées Sorties des établissements de 1 salariés et plus (EMMO-DMMO DIRECCTE) Fig 4 : Évolution des entrées selon le type de contrat (DIRECCTE) Principaux métiers du secteur -Conducteurs de transports en commun : xx% -Agents administratifs et commerciaux : xx% Des difficultés de recrutement persistantes quelque soit le contexte conjoncturel, notamment sur les métiers de conducteurs de véhicules (Taux de tension de 1,8) Fig 5 : Évolution du taux de tension du domaine professionnel Transports (Pôle Emploi-Direccte) Offres enregistrées Demandes enregistrées Fig 6 : Évolution du nombre de demandeurs d emploi du domaine (Pôle emploi - Direccte) Hommes Femmes Fig 7 : Évolution du nombre d inscrits dans la filière selon le niveau de formation (Rectorat DRAAF Conseil Régional DRDJS - DRASS) 1154 personnes sont scolarisées en 28 : +1,8%/an des effectifs entre 21 et 28 (-,6%/an en BTS; +3,2%/an en Bac Pro et +2,6%/an en Cap-BEP). Il existe également une offre de formation continue spécifique au secteur (FIMO-Formation initiale minimum obligatoire; FCOS-Formation continue obligatoire ; CACES-Certificat d aptitude à la conduite en sécurité) 5

6 Les faits marquants de la filière Transport de voyageurs en 211/212 Lignes ferroviaires malades : La SNCF présente son plan pour les douze lignes malades dont les lignes desservant Dreux, Chartres, Tours et Orléans Le dossier du TGV Paris-Orléans-Clermont-Lyon : La Commission du Débat Public est saisie sur le dossier du TGV Paris- Orléans-Clermont-Lyon, se crée une association TGV Grand Centre pour les besoins du débats. La Région Centre se mobilise pour la réalisation de ce projet ayant des conséquences sur l attractivité économique du territoire. G. Duhesme, directeur des sites Michelin, déclare à propos du TGV «C est un enjeu économique majeur. Sans cette infrastructure, il sera difficile de faire venir des entrepreneurs». Rendre les abords de la gare d Orléans plus attractifs : Une idée développée conjointement par la SNCF, RFF et la ville d Orléans vise à améliorer la qualité de l environnement de proximité de la gare d Orléans Le cadencement des horaires de trains : Les nouveaux horaires liés au cadencement entraînent la colère des Blésois du fait du retard, voire de la suppression de certains trains Une amélioration du trajet : Des moyens supplémentaires vont être débloqués par l Etat afin de mettre en œuvre un meilleur trajet pour les utilisateurs de la ligne Paris-Orléans- Clermont-Lyon. Rénovation de voies : Six kilomètres de voies dédiés aux trains de marchandises, ont été rénovés entre Chartres et Voves. Modes doux : La ville de Bourges étend son offre de location de vélos Recrutement de conducteurs : Fil bleu recrute à tours une trentaine de chauffeurs de bus Développement des aéroports : L aéroport de Châteauroux veut développer en plus du fret, son activité de transport de personnes en lançant un vol Châteauroux-Ajaccio L aéroport de Tours enregistre une hausse des vols d affaires courant 21,vont être mis en place : un tracteur de piste, une assistance au démarrage électrique, des possibilités de préparation de plateaux repas Ryanair rouvre sa ligne Marseille Tours. Fréquentation des autoroutes : L autoroute A2 devient un axe routier majeur avec ses 283 km dont 23 dans le Cher et 6 véhicules par jour en moyenne aux abords de Limoges L ouverture du tronçon de l A89 reliant Bordeaux à Lyon va permettre d ici fin 212 aux habitants du Berry de rejoindre Lyon en gagnant une demi-heure. 6

7 En savoir plus Documents : Transport et logistique en région Centre, Centréco, 21 Les activités transport et logistique en Région Centre, Centréco, 26 L ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs, Centre d analyse stratégique n 41,211 Perspectives des transports, Forum International des Transports, 211 Tableau de bord régional de l emploi et de la formation professionnelle dans les transports routiers et auxiliaires du transport région Centre -, OPTL, 21 Sites internet : Observatoire régional des transports en Région centre, Formation, transport, logistique et tourisme, Institut National de la statistique et des Etudes Economiques, Région Centre, L AFT IFTIM et les partenaires sociaux ont été consultés pour l élaboration de cet OAD. 7, CENTRECO, ARITT

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême

Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême Plan de Déplacements Urbains (PDU) du GrandAngoulême QU EST-CE QU UN PDU? q Un document obligatoire pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants q Une volonté d organiser les modes de déplacements

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA Janvier 2005 2 Préambule : Les données chiffrées encore indicatives dont on dispose sur un projet de ligne nouvelle au stade du débat public

Plus en détail

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie.

Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. Pièce(s) jointe(s) :Erreur! Aucune variable de document fournie. 2 POLE AMENAGEMENT URBAIN ET HABITAT Direction Pôle aménagement Urbain et Habitat DELIBERATION DU CONSEIL SEANCE DU 21 juillet 2006 N 2006/0519

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers

Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers Questions prospectives : mobilités et usages des véhicules routiers L environnement socio-écoomique Les marchés de la mobilité Perspectives d évolution Questions clés IDDRIM Réunion du Comité prospective

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux.... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Plan de Déplacements Urbains de l agglomération de Périgueux... Réunion publique du 26 jui n 2012 1 Le PDU Qu est ce que c est? Plan de déplacements urbains réunion publique du 26 jui n 2012 2 Définition

Plus en détail

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation

Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Projet de mise en oeuvre d un réseau de Transports en Commun en Site Propre d agglomération Décision de réalisation Rapporteur : M. Jean-Claude ROY, Vice-Président AVIS Bureau Validation du Vice-Président

Plus en détail

un nouveau plan de transport pour le VAR

un nouveau plan de transport pour le VAR un nouveau plan de transport pour le VAR Présentation Schéma Départemental des Déplacements Procédures de consultation Mise en place du Réseau VAR LIB SCHEMA DEPARTEMENTAL DES DEPLACEMENTS Adopté par le

Plus en détail

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES POINT 4: L engagement national pour le fret ferroviaire et le Schéma Directeur pour un nouveau Transport écologique de Marchandises de la SNCF : application dans le Grand Sud-Est Introduction Président

Plus en détail

Une nouvelle ambition pour notre territoire

Une nouvelle ambition pour notre territoire Une nouvelle ambition pour notre territoire Réseaux saturés Il est temps d agir! Chacun l a constaté, le réseau routier est de plus en plus saturé. Ce constat préoccupant est renforcé par un déficit de

Plus en détail

Pour mieux comprendre

Pour mieux comprendre Pour mieux comprendre 1. L enjeu du débat public pour le monde économique Enjeu majeur : Confirmer que le projet doit se faire et faire pencher pour le(s) scénario(s) qui desservent le mieux Orléans, capitale

Plus en détail

De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité

De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité Dossier de presse - Lundi 21 octobre 2013 1 La ligne nouvelle Provence Côte d Azur (carte en annexe) Le contexte de la

Plus en détail

2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs?

2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? 2ème session : TGV Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? Le réseau ferroviaire et son incidence sur les flux air/fer. Alain Sauvant (Directeur de la Stratégie - RFF) «Les différents modes

Plus en détail

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 19 Transports Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 dans le transport routier de marchandises (TRM) et 1 560 dans le transport routier de voyageurs.

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE VU l article L 118-1 du code du travail, VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation

Plus en détail

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015

Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Plan de déplacements Urbains (PDU) Concertation publique Novembre Décembre 2015 Le plan de déplacements urbains Le PDU définit pour les 10 années à venir les principes d'organisation des transports de

Plus en détail

1 - Stratégie de développement du territoire et présentation des axes stratégiques sur la période 2008-2013

1 - Stratégie de développement du territoire et présentation des axes stratégiques sur la période 2008-2013 1 - Stratégie de développement du territoire et présentation des axes stratégiques sur la période 2008-2013 Les axes et les mesures Structuré en axes qui sont les objectifs stratégiques poursuivis, la

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

www.vision-2018.org - 25 -

www.vision-2018.org - 25 - www.vision-2018.org - 25 - La navigation intérieure est un mode de transport dynamique et tourné vers l avenir. Par la «Vision 2018», la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin (CCNR) se fixe pour

Plus en détail

Journées nationales sur le transport urbain durable. Le transport urbain en Tunisie

Journées nationales sur le transport urbain durable. Le transport urbain en Tunisie Journées nationales sur le transport urbain durable Tunis, le 11-13 décembre 2012 Le transport urbain en Tunisie Présenté par Fraj ALI Directeur Général des Transports Terrestres Ministère du Transport

Plus en détail

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord

Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes. Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Appel à projets : favoriser la mobilité des Nordistes Jérôme Dezobry Directeur Général Adjoint en charge de l Aménagement Durable Département du Nord Introduction Favoriser la mobilité des Nordistes par

Plus en détail

Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013. Données énergies-climat 1/2

Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013. Données énergies-climat 1/2 Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013 Données énergies-climat 1/2 Données énergies-climat 2/2 Données économiques Données physiques sur les infrastructures et

Plus en détail

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2

Organisation PDU. des trafics 2012-2022. Orientation N 2 DU 2012-2022 Orientation N 2 Organisation des trafics Le lan de Déplacements Urbains (DU) est obligatoire pour les agglomérations de plus de 100 000 habitants. Il organise les différents modes de déplacement

Plus en détail

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9

Mission GPSO Juin 2009. Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse. Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 Desserte de l agglomération de Mont-de-Marsan Synthèse Desserte de l'agglomération de Mont-de-Marsan 1/9 SOMMAIRE 1. OBJECTIF ET METHODE DES ETUDES... 3 1.1 LE CONTEXTE... 3 1.2 LES OBJECTIFS DE L ETUDE

Plus en détail

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette

Direction de la voirie. plan modes doux. Vélos Marche à pied. Trotinette Direction de la voirie plan modes doux Vélos Marche à pied Rollers Trotinette 2009 2020 plan modes doux D i re c t i o n d e l a v o i r i e 2009 2020 sommaire Le bilan du plan modes doux 2003 Le plan

Plus en détail

Observatoire de la mobilité 2014

Observatoire de la mobilité 2014 Observatoire de la mobilité 2014 Sondage réalisé par l IFOP en septembre 2014. 2000 Français âgés de 18 ans contactés et 1000 utilisateurs interrogés Echantillon représentatif de la population française

Plus en détail

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix

Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Conférence de presse 28 octobre 2014 Dossier de presse, partie II Le transport public n est pas payé à son juste prix Contacts : Dominique Fèvre : 01 48 74 73 46 / dfevre@utp.fr Virginie Billet : 01 48

Plus en détail

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES

MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES Objectif 5 6 7 8 MAITRISER LES DEPLACEMENTS AUTOMOBILES La réduction du trafic automobile figure au premier rang des objectifs assignés aux PDU par l article 28.1 de la Loi d Orientation sur les Transports

Plus en détail

- 23 - TABLEAU COMPARATIF

- 23 - TABLEAU COMPARATIF - 23 - TABLEAU COMPARATIF Le Sénat, Vu l article 88 4 de la Constitution, Vu le traité instituant la Communauté européenne et notamment ses articles 5 et 16, Le Sénat, Vu l article 88 4 de la Constitution,

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

Vos gares TER Bretagne se modernisent

Vos gares TER Bretagne se modernisent Vos gares TER Bretagne se modernisent Un programme indispensable au développement du TER Bretagne La Région Bretagne s engage dans un programme de modernisation de son réseau TER afin de favoriser résolument

Plus en détail

Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées. Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. Alain MEYERE IAURIF

Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées. Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. Alain MEYERE IAURIF L usage de l automobile au quotidien en Ile-de-France Ce que nous apprennent les enquêtes-ménages sur les tendances passées Ce que nous apprennent quelques exercices prospectifs. 1 Alain MEYERE IAURIF

Plus en détail

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer

Grand Douaisis 29 novembre 2013. La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Grand Douaisis 29 novembre 2013 La Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Stratégie de Mobilité du Pays de Saint-Omer Eléments de cadrage Mars 2013 Eléments de cadrage Le Pays de Saint-Omer : Une

Plus en détail

Situation, trafic et emploi

Situation, trafic et emploi Situation, trafic et emploi Situation GARE TGV de HAUTE - PICARDIE À l'échelon régional Avec ses trois départements, la Somme, l Aisne et l Oise, la Picardie a une population de 1 856 000 habitants. La

Plus en détail

Le pôle d échanges d Antibes. Dossier de concertation 2 novembre / 26 novembre 2010

Le pôle d échanges d Antibes. Dossier de concertation 2 novembre / 26 novembre 2010 Le pôle d échanges d Antibes Dossier de concertation 2 novembre / 26 novembre 2010 1 1/INTRODUCTION La Communauté d Agglomération Sophia Antipolis a le projet d aménager prochainement un pôle d échanges

Plus en détail

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport 11/12/13 1/7 Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport Introduction Pour progresser vers une valorisation plus complète des effets socioéconomiques et économiques du

Plus en détail

une desserte améliorée!

une desserte améliorée! Transports publics : une desserte améliorée! 13 Il y a un an, le Conseil général de la Loire lançait le réseau TIL et débutait ainsi une grande campagne de modernisation des transports publics ligériens.

Plus en détail

La prise en compte des seniors dans le POn

La prise en compte des seniors dans le POn La prise en compte des seniors dans le POn Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Transports et Déplacements

Transports et Déplacements THEMATIQUE Transports et Déplacements 36 PARTIE 1 : LES INDICATEURS DE FONCTIONNEMENT Le territoire du SCOT est concerné par l intervention de plusieurs autorités organisatrices des transports : - Limoges

Plus en détail

Transport et logistique

Transport et logistique Août 2014 APPROCHE SECTEUR Transport et logistique Situation au Basse-Normandie LES DEMANDEURS D'EMPLOI AU 30 JUIN 2014 8 760 personnes recherchent un emploi dans le Transport et logistique Au 30 juin

Plus en détail

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Juillet 2013 La Communauté d Agglomération du Grand Rodez, regroupant 55 932 habitants, est soumise à l obligation nationale (Grenelle 1 et 2) de

Plus en détail

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL PRÉAMBULE En concluant le Protocole du 17 juillet 1981 relatif au temps de travail,

Plus en détail

Doublement Ouest de la LGV Paris <> Lyon :

Doublement Ouest de la LGV Paris <> Lyon : Conférence de presse du 06/11/2008 Doublement Ouest de la LGV Paris Lyon : L approche des collectivités en Auvergne Partie 1 : 06 novembre 2008 Mobilisation du Réseau Clermont Auvergne Métropole pour

Plus en détail

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas)

Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) Géographie Thème 2, question 4, cours 1 Roissy : plate- forme multimodale et hub mondial (étude de cas) I. Le fonctionnement d un hub mondial 1. L un des sept premiers aéroports mondiaux Situé à 25 km

Plus en détail

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD

LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD TRANSPORT FLUVIAL L ORGANISATION PROFESSIONNELLE DES CHARGEURS 601ad2002 LE CHOIX DES INDUSTRIELS EN FAVEUR DE LA LIAISON SEINE-NORD - Décembre 2002 - 2 Le recours à une pluralité de modes de transport

Plus en détail

TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS

TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS SOMMAIRE LE MARCHÉ DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS... 2 LA RÉGLEMENTATION DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS... 5 L'ACTIVITÉ DU TRANSPORT ROUTIER DE VOYAGEURS... 9 LES POINTS

Plus en détail

COMPTE-RENDU REUNION 16/05/2014

COMPTE-RENDU REUNION 16/05/2014 REVISION DU PLU DE LA COMMUNE DE LABENNE 1/5 COMPTE-RENDU REUNION 16/05/2014 Commune de Labenne Révision du PLU Atelier thématique n 2 Département des Landes Dossier n 130497 REVISION DU PLU DE LA COMMUNE

Plus en détail

Protocole d accord pour le «Développement des offres de transport et de l intermodalité en Bourgogne»

Protocole d accord pour le «Développement des offres de transport et de l intermodalité en Bourgogne» Protocole d accord pour le «Développement des offres de transport et de l intermodalité en Bourgogne» PREAMBULE Au niveau national, le Grenelle de l environnement a fixé l objectif de «réduire, dans le

Plus en détail

Secteur «transports et entreposage»

Secteur «transports et entreposage» 2011 Secteur «transports et entreposage» Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 27/10/2011 M a i s o n d e l E mp l o

Plus en détail

Issy les Moulineaux, le 4 juin 2015

Issy les Moulineaux, le 4 juin 2015 Issy les Moulineaux, le 4 juin 2015 «Ces dernières années, la limitation de l offre de transport en France a favorisé l usage de la voiture individuelle, ce qui pénalise l activité et la mobilité des Français

Plus en détail

3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE

3.4 TRANSPORTS UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE UN TERRITOIRE RURAL PEU DESSERVI PAR LES TRANSPORTS EN COMMUN RENDANT SYSTÉMATIQUE L USAGE DE LA VOITURE INDIVIDUELLE 53 3.1 APPROCHE GLOBALE 3.2 AGRICULTURE 3.3 RÉSIDENTIEL 3.5 TERTIAIRE 3.6 DÉCHETS 3.7

Plus en détail

16h30. Comité Régional des Partenaires 27 février 2008 1

16h30. Comité Régional des Partenaires 27 février 2008 1 Comité Régional des Partenaires 27 février 2008 16h30 Comité Régional des Partenaires 27 février 2008 1 Ordre du jour 1. 1er bilan suite à la mise en œuvre des nouveaux horaires cadencés depuis le 9 décembre

Plus en détail

CONTRIBUTION D EUROSUD TRANSPORT AU DEBAT PUBLIC SUR LA POLITIQUE DES TRANSPORTS DANS LA VALLEE DU RHONE ET L ARC LANGUEDOCIEN.

CONTRIBUTION D EUROSUD TRANSPORT AU DEBAT PUBLIC SUR LA POLITIQUE DES TRANSPORTS DANS LA VALLEE DU RHONE ET L ARC LANGUEDOCIEN. CONTRIBUTION D EUROSUD TRANSPORT AU DEBAT PUBLIC SUR LA POLITIQUE DES TRANSPORTS DANS LA VALLEE DU RHONE ET L ARC LANGUEDOCIEN. Créée en 1991, à l initiative du Conseil Régional Midi-Pyrénées, l Association

Plus en détail

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports»

Relevé de la première partie de la table ronde. Programmes «mobilité et transports» Relevé de la première partie de la table ronde Programmes «mobilité et transports» Les enjeux : Le secteur des transports est responsable d une part significative de la croissance des gaz à effet de serre

Plus en détail

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse

Dossier de presse. Plan vélo. l engagement vélo de Nantes Métropole. Nantes, le 10 décembre 2010. Contact presse Nantes, le 10 décembre 2010 de Nantes Métropole Contact presse Nacéra Arnauld des Lions Tél. : 02 40 99 48 44 Port. : 06 75 25 04 17 Nantes Métropole Direction de la communication 44 923 Nantes CEDEX 9

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

EAS-HYMOB, LE PROGRAMME EUROPÉEN DE

EAS-HYMOB, LE PROGRAMME EUROPÉEN DE EAS-HYMOB, LE PROGRAMME EUROPÉEN DE MOBILITÉ HYDROGÈNE EN NORMANDIE Les Rencontres Internationales du Havre Le 25 mars 2016 Hubert Dejean de la Bâtie Vice président de la Région Normandie Projet sous la

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains TPM 2005-2015

Plan de Déplacements Urbains TPM 2005-2015 Plan de Déplacements Urbains TPM 2005-2015 Synthèse du bilan Chaque jour, nos déplacements dessinent le fonctionnement de l agglomération toulonnaise. Après plus de 10 ans d une politique volontariste

Plus en détail

Observatoire 2016 des entreprises intervenant dans les Réseaux d Initiative Publique (RIP)

Observatoire 2016 des entreprises intervenant dans les Réseaux d Initiative Publique (RIP) Observatoire 2016 des entreprises intervenant dans les Réseaux d Initiative Publique (RIP) Enquête réalisée pour la Fédération des Industriels des Réseaux d Initiative Publique et la Caisse des Dépôts

Plus en détail

Objet : Questionnaire Transport Bordeaux, le 26 novembre 2015

Objet : Questionnaire Transport Bordeaux, le 26 novembre 2015 TDIE 9 rue du Berri 75008 PARIS A l attention de Philippe DURON et Louis NEGRE Objet : Questionnaire Transport Bordeaux, le 26 novembre 2015 Messieurs, Suite à l envoi de votre questionnaire, vous trouverez

Plus en détail

Les transports ferroviaires régionaux en Île de France

Les transports ferroviaires régionaux en Île de France Les transports ferroviaires régionaux en Île de France Dossier de presse mercredi 17 novembre 2010 SOMMAIRE 1. Les déplacements des Francilien en transports collectifs 2 2. Part des transports collectifs

Plus en détail

Plan de Déplacements Entreprise : favoriser l écomobilité

Plan de Déplacements Entreprise : favoriser l écomobilité Plan de Déplacements Entreprise : favoriser l écomobilité l action des CCI Les CCI défendent un aménagement et un développement durables du territoire Depuis les trente glorieuses la croissance économique

Plus en détail

C11-PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS

C11-PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS C11-PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS CETTE FICHE TRAITE DE L ACHAT DE PRESTATIONS DE DÉPLACEMENTS DE PERSONNES, QU IL S AGISSE DE TRANSPORTS INDIVIDUELS OU COLLECTIFS, EN VILLE OU HORS DE LA ZONE URBAINE. LES

Plus en détail

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles Position de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur la proposition de règlement visant à réduire les émissions de CO2 des voitures neuves (COM(2007)856) Position adoptée par le Comité exécutif

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

Semaine du développement durable

Semaine du développement durable j e u d i 5 a v r i l 2 0 0 7 dossier de presse Semaine du développement durable Avec 0, prenez le car et faites un geste pour l environnement! Promouvoir les transports collectifs : 2 Moins utiliser sa

Plus en détail

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Recommandations générales Bernard Rivalta Ancien Président du SYTRAL Laurent Sénigout Directeur de l exploitation KEOLIS

Plus en détail

Liaisons ferroviaires Loire-Bretagne Réunion publique Tourisme. 24 septembre 2014, Vannes

Liaisons ferroviaires Loire-Bretagne Réunion publique Tourisme. 24 septembre 2014, Vannes Liaisons ferroviaires Loire-Bretagne Réunion publique Tourisme 24 septembre 2014, Vannes Le tourisme en Bretagne : Quelques chiffres clés 9 millions de touristes (3 fois la population bretonne) Une région

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial. 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues

Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial. 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues Comité de ligne n 4 Lyon Paray Le Monial 27 avril 2015 Lamure Sur Azergues 1 Ordre du jour Coordonnées nouvelle associations d usagers de la ligne Lyon-Paray Politiques de mobilité à l échelle régionale

Plus en détail

Congrès annuel aéroportuaire ALFA-ACI Les aéroports comme vecteurs de développement économique et social des territoires avoisinants

Congrès annuel aéroportuaire ALFA-ACI Les aéroports comme vecteurs de développement économique et social des territoires avoisinants Congrès annuel aéroportuaire ALFA-ACI Les aéroports comme vecteurs de développement économique et social des territoires avoisinants Analyse menée par Deloitte pour l ALFA-ACI et présentée dans le cadre

Plus en détail

Pièce Technique A2 Les projets ferroviaires, routiers et aéroportuaires

Pièce Technique A2 Les projets ferroviaires, routiers et aéroportuaires LIGNE A GRANDE VITESSE POITIERS-LIMOGES DOSSIER DE FIN D ETAPE 1 Pièce Technique A2 Les projets ferroviaires, routiers et aéroportuaires Page 2 sur 6 Les projets ferroviaires, routiers et aéroportuaires

Plus en détail

Perspectives. André VIOLA Président du Conseil général de l Aude. Édito. Dossier

Perspectives. André VIOLA Président du Conseil général de l Aude. Édito. Dossier Édito Dossier Les mobilit Routes départementales, Canal du Midi, aéroport de Carcassonne, port de Port- La-Nouvelle mais aussi réseaux filaires et hertziens de télécommunication... ces infrastructures

Plus en détail

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon.

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon. 3ème rencontre des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône 25 juin 2013 Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway

Plus en détail

La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT. apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes

La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT. apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes La ligne nouvelle en Provence-Alpes-Côte d Azur I COMMENT Chapitre 4Les solutions apportant une réponse équilibrée aux différentes attentes 46 À l occasion des deux Comités d orientation et des quatorze

Plus en détail

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes

Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui Sécurité Pôle Routière d Appui Poitou-Charentes Sécurité Routière Poitou-Charentes Octobre 2014 1 Intégration de la Sécurité Routière dans les champs de compétence des communes Pôle d Appui

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 25 JUILLET 2014 COMMISSION DE L'EDUCATION Direction Générale Adjointe Aménagement Direction des Transports RAPPORT DU PRESIDENT TRANSPORTS INTERURBAINS

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES?

QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? QUELS TRANSPORTS A LA DEMANDE SUR LES TERRITOIRES PEU DENSES? Par Bruno CORDIER, directeur du cabinet ADETEC Le transport à la demande est souvent présenté comme la panacée pour les territoires peu denses,

Plus en détail

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE

SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE CORPORATE COMMUNIQUÉ N XX PARIS, LE 14 OCTOBRE 2013 SNCF PRÉSENTE SON NOUVEAU PROJET STRATÉGIQUE EXCELLENCE 2020 SNCF a présenté ce jour devant son conseil d administration son nouveau projet stratégique

Plus en détail

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE

Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE Avant-Projet PIECE 9 : EVALUATION DE L INTERET SOCIO- ECONOMIQUE PIECE 9 EVALUATION DE L INTERET SOCIO-ECONOMIQUE 1 Cadrage de l évaluation économique et sociale du projet... 269 2 Prévisions de trafic

Plus en détail

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012

Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris. Document final. Octobre 2012 Surveillance de la qualité de l air en Île-de-France Avis relatif au volet Air de l étude d impact du réseau de transport public du Grand Paris Document final Octobre 2012 AIRPARIF - Surveillance de la

Plus en détail

Système d information multimodal alsacien Atelier information multimodale du 05 mai 2008

Système d information multimodal alsacien Atelier information multimodale du 05 mai 2008 Système d information multimodal alsacien Atelier information multimodale du 05 mai 2008 (SIM) Le contexte alsacien et les objectifs une priorité partagée: développer des transport collectifs compétitifs

Plus en détail

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Secteur Tertiaire 6 ème édition - 2003 Réali sé par la Chambre de Commerce et d Industrie Centre en partenariat avec le pôle ORFE du Groupement

Plus en détail

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE Historique de la Voie de Valdonne La voie de Valdonne : la ligne du bassin minier 82 ans de trafic voyageurs, 120 ans de trafic marchandises 1868 : mise en service de la voie sur la section Aubagne-Valdonne

Plus en détail

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE Ligne Paris-Lyon-Marseille Dossier de presse Marseille, Le 17 février 2015 SOMMAIRE La modernisation et l entretien du réseau, nos priorités...3 Les principaux

Plus en détail

Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres

Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres Politique des transports de l UE Pour des transports et des déplacements plus faciles, plus sûrs et plus propres FR «Afin de favoriser une économie innovante dans l UE, le Groupe PPE établit les conditions

Plus en détail

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras.

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras. REGION AQUITAINE. Coutras. Cadillac Ste Foy La Grande. La Réole.. Bazas Enjeux Formation Emploi 2015 --------------------------- Zone d'animation Territoriale Libournais - Sud Gironde 1/6 Direction de

Plus en détail

La logistique à la Réunion

La logistique à la Réunion La logistique à la Réunion Le développement de la logistique amorcé il y a une vingtaine d années à la Réunion s est inscrit dans le prolongement des services portuaires (stockage, entreposage) et en complément

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

Vu, le décret n 2006-1546 du 7 décembre 2006 modifié relatif à l Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique,

Vu, le décret n 2006-1546 du 7 décembre 2006 modifié relatif à l Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, N 6/2011/SG/DAFJ DECISION relative à la politique des déplacements du personnel, des intervenants extérieurs et des collaborateurs bénévoles à l École des Hautes Études en Santé Publique LE DIRECTEUR DE

Plus en détail

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Aide à la décision pour les politiques de mobilité : recherche et besoins des collectivités Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire

Plus en détail

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions

Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions Quelle place pour la logistique en Essonne? Débats/groupes de travail du 22 octobre 2010 Synthèses des échanges et propositions d actions La logistique contribue, de manière significative, au développement

Plus en détail