Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)"

Transcription

1 Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available in English under the title Additional Qualification Course Guideline, Music Instrumental (Part II).

2 Ligne directrice du cours menant à la qualification additionnelle en musique instrumentale (deuxième partie) 1. Introduction L est l organisme d autoréglementation de la profession enseignante en Ontario. Son mandat est de «prévoir la formation continue des membres» (Loi sur l Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario, Partie II, paragraphe 3 (1), alinéa 6). Les programmes de perfectionnement visés par le mandat de l Ordre sont inscrits au Règlement 184/97 sur les qualifications requises pour enseigner. Ce règlement comprend notamment les programmes et cours menant à une qualification de base additionnelle, à une qualification additionnelle, à la qualification de directrice ou de directeur d école et à la qualification d agente ou d agent de supervision. Les cours agréés reflètent les normes d exercice et de déontologie de la profession enseignante et sont conformes au Règlement 184/97. Tout membre qui réussit la première partie du cours menant à la qualification additionnelle en arts visuels, tirée du Règlement 184/97 pris en application de la Loi sur l Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario, voit cette qualification inscrite à sa carte de compétence. Ce cours a pour but de permettre aux enseignants d appliquer les compétences et connaissances reliées à la conception, l enseignement et l évaluation des cours de musique instrumentale. Il s appuie sur les attentes énoncées dans le curriculum et les politiques du ministère de l Éducation. Dans la présente ligne directrice, le terme «participants» désigne les enseignants inscrits au cours menant à la qualification additionnelle. 2. Généralités Les participants qui répondent aux critères d inscription énumérés dans le Règlement 184/97 peuvent suivre ce cours. Ils doivent également avoir réussi la première partie du cours menant à la qualification additionnelle en musique instrumentale. La deuxième partie permet aux participants d approfondir leurs connaissances des fondements et de la philosophie qui sous-tendent l enseignement de la musique instrumentale et d étudier les méthodes d enseignement propres à la musique instrumentale. L Ordre reconnaît que les enseignants des quatre systèmes scolaires financés par les fonds publics voudront sûrement explorer, dans un enseignement intégré, des sujets et des questions s appliquant plus particulièrement au système scolaire où ils travaillent ou comptent travailler. 2

3 Le cours s adresse aux personnes qui souhaitent approfondir leurs connaissances et compétences en enseignement de la musique instrumentale. Les participants à ce cours possèdent habituellement une expérience variée en musique et en éducation. Le cours fournit une expérience pratique des cuivres, des bois et des percussions, et une initiation aux cordes, à la guitare et aux applications de l interface numérique des instruments de musique (MIDI). Les participants utilisent également le chant comme moyen d expression et apprennent à s en servir comme outil d enseignement interprétatif. La capacité d offrir une expérience d apprentissage positive à tous les élèves est essentielle à l enseignement d un programme de musique instrumentale. 3. Normes d exercice et de déontologie de la profession enseignante Le professionnalisme des enseignants repose sur des normes d exercice et de déontologie bien définies qu ils s engagent à respecter. Ces normes servent de fondement à l élaboration de tout cours menant à une qualification additionnelle. Le Cadre de formation de la profession enseignante, qui vient compléter les normes, décrit les principes de formation et les différentes possibilités de perfectionnement qui s offrent aux membres. 4. Attentes en matière d apprentissage Les normes d exercice et de déontologie de la profession enseignante sont enchâssées dans les attentes en matière d apprentissage du cours. Pour réussir le cours, il faut : comprendre, mettre en œuvre et intégrer les attentes énoncées dans le curriculum du ministère de l Éducation ainsi que les politiques et lignes directrices du Ministère et des conseils scolaires posséder les connaissances théoriques et les fondements nécessaires pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer des programmes pour les élèves savoir créer un milieu d apprentissage qui favorise le développement intellectuel, social, affectif, physique, linguistique, culturel, spirituel et moral des élèves savoir utiliser et adapter les attentes ainsi que les méthodes d enseignement et d évaluation en fonction du développement et des besoins particuliers des élèves travailler en étroite collaboration avec le personnel scolaire, les parents ou tuteurs et la collectivité utiliser une gamme de ressources à l intérieur et à l extérieur du système d éducation pour améliorer l apprentissage de l élève se montrer capable d intégrer la technologie de l information et des communications aux méthodes pédagogiques se montrer ouvert à l innovation et au changement 3

4 mettre la théorie en pratique favoriser l acquisition de compétences pratiques dans le cadre du processus décisionnel pédagogique, apprendre à utiliser toute une gamme de méthodes d évaluation tant structurées qu informelles et à déterminer laquelle convient le mieux à chaque apprentissage développer une compréhension globale de l élaboration des programmes de façon à répondre aux besoins particuliers de l élève se renseigner sur la pratique par la réflexion, la participation active et la collaboration améliorer ses propres compétences musicales participer aux processus de création et de présentation de la musique instrumentale, ainsi qu au processus de réaction à la musique instrumentale prendre part à des situations d apprentissage qui mettent en valeur l intuition, l imagination et le savoir-faire. 5. Contenu La deuxième partie du cours menant à la qualification additionnelle en musique instrumentale s appuie sur les documents suivants : Des choix qui mènent à l action Les écoles secondaires de l Ontario, de la 9 e à la 12 e année Planification des programmes et évaluation, de la 9 e à la 12 e année Jardin d enfants Le curriculum de l Ontario, de la 1 re à la 8 e année : Éducation artistique Le curriculum de l Ontario, de la 9 e à la 10 e année : Éducation artistique Le curriculum de l Ontario, de la 11 e à la 12 e année : Éducation artistique Plan d enseignement individualisé : normes pour l élaboration, la planification des programmes et la mise en œuvre Pour réussir le cours, il faut comprendre et savoir mettre en pratique ce qui suit : a. normes d exercice et de déontologie de la profession enseignante b. fondements théoriques Compétences et connaissances : exécution instrumentale faire preuve d une habileté d exécution élémentaire de deux autres instruments : un cuivre et un bois (instruments différents de ceux choisis à la partie I du cours) faire la démonstration de sa connaissance des méthodes d enseignement des instruments de percussion usuels (percussions d harmonie et d orchestre) 4

5 démontrer sa connaissance de la transposition telle qu elle s applique aux instruments habituels de l harmonie (par rapport au ton de la pièce) et de l habileté de transposer à vue du ton de la pièce sur au moins un instrument transpositeur s exercer à une variété d activités musicales, dont la création et l improvisation, les musiques du monde, la musique de chambre, la musique chorale se montrer capable de comprendre et d utiliser la technologie dans la salle de musique instrumentale relever et faire usage des ressources récentes et pertinentes de perfectionnement professionnel tant sur le plan local, provincial et national qu international Compétences et connaissances : enseignement de la musique mettre en pratique sa connaissance des techniques usuelles de direction d orchestre se montrer capable de lire les partitions et de diriger le répertoire de niveau intermédiaire manifester sa compréhension de l importance de bien choisir les méthodes instrumentales de niveau fondamental et intermédiaire et du répertoire pour les cours de musique instrumentale se montrer capable d enseigner à un groupe et de diriger des exercices de réchauffement, de technique ou des pièces de concert lors d une répétition savoir utiliser les bonnes méthodes pour enseigner à jouer des instruments choisis dans le cadre du cours ajouter à ses connaissances pratiques de l entretien des instruments intégrer les techniques d enregistrement digitales et analogiques aux activités de concert manifester ses compétences en planification et en enseignement lors d activités autres que l exécution de la musique utiliser l enseignement de la musique pour faire valoir l importance des compétences en lecture, en écriture et en communication orale et visuelle c. élaboration, planification, mise en œuvre et évaluation des programmes comprendre la relation entre la planification et l évaluation de programme et les stratégies d enseignement ou d apprentissage qui reflètent les composantes clés de la musique instrumentale mettre en application des stratégies d enseignement ou d apprentissage qui reflètent les composantes clés du curriculum de musique instrumentale ajouter à ses connaissances et expériences d activités artistiques et de promotion des arts utiliser, adapter et modifier les attentes, stratégies et méthodes d évaluation en fonction du développement ou des besoins particuliers des élèves 5

6 apprendre des stratégies d autoévaluation, et d évaluation par les pairs et par l enseignant qui peuvent être utilisées pour établir des pratiques d évaluation valables et réflexives reconnaître les possibilités de carrière pour les élèves et comprendre leurs options par rapport à l étude de la musique tout au long de leurs études continuer à situer les pièces musicales dans leur contexte approfondir sa compréhension du rôle social que la musique a ou peut avoir présenter des compositeurs dans le cadre de l histoire de la musique d. milieu d apprentissage faire preuve de sa compréhension de l incidence d une atmosphère positive en salle de classe sur le comportement et l apprentissage de l élève, en mettant l accent sur la cohésion et le développement du groupe se montrer capable d aménager une salle de musique propice à un enseignement et à un apprentissage efficaces mettre en application des stratégies de gestion de classe propices à l apprentissage des élèves utiliser des stratégies de gestion de classe susceptibles de créer un milieu d apprentissage sécuritaire pour les élèves déterminer les facteurs qui, dans notre société diversifiée et changeante, ont une incidence sur la compréhension et l utilisation quotidienne de la musique chez les élèves (ex. médias, technologie, situation socio-économique, habitudes familiales, langue, culture, sexe) créer une atmosphère où tous les élèves peuvent apprendre en développant leurs compétences et leur compréhension de la musique examiner et évaluer des moyens de modifier et d adapter les activités et les programmes de façon à satisfaire aux besoins de tous les élèves e. questions d ordre éthique et juridique manifester une compréhension plus approfondie des questions et responsabilités d ordre éthique et juridique en musique instrumentale f. école, parents ou tuteurs et communauté communiquer avec les parents, les faire participer et les appuyer expliquer aux parents et tuteurs le contenu du programme et l importance de la musique instrumentale pour l enfant tout entier inciter les élèves à prendre part aux activités communautaires 6

7 relever les ressources communautaires qui existent à l appui des études en musique instrumentale expliquer les attentes du curriculum, les programmes, les observations et l évaluation aux parents et tuteurs établir des rapports de collaboration avec les membres et organisations de la communauté pour ce qui est des installations, du personnel, de l expertise et de l équipement solliciter l aide de bénévoles de la communauté pour travailler avec l école à l appui des cours de musique instrumentale. 6. Méthodes pédagogiques Pour enseigner ce cours, l instructeur se sert de stratégies pertinentes et pratiques qui donnent aux participants des expériences d apprentissage se rapportant aux programmes, à la pédagogie et à l évaluation. Parmi ces stratégies, on note l interaction en petit groupe, la recherche-action, les présentations à des pairs, la recherche indépendante, la résolution de problème, l apprentissage coopératif et l enseignement magistral. L instructeur respecte les principes inhérents à l éducation des adultes, reconnaît l expérience et les acquis des participants et répond à leurs besoins particuliers. Il importe également que les participants créent des réseaux de soutien, qu ils reçoivent des commentaires de leurs pairs et de l instructeur, et qu ils communiquent à leurs collègues le résultat de leur apprentissage. Ils doivent aussi avoir la possibilité de s adonner à des lectures professionnelles, de réfléchir, de communiquer et de s exprimer. Idéalement, le cours devrait également comprendre de l expérience authentique en milieu scolaire, notamment l observation en classe, des stages, des projets de recherche-action, des échanges entre enseignants et du mentorat. L instructeur emploie des stratégies pédagogiques efficaces et des évaluations formatives et sommatives que les participants peuvent reproduire dans leur classe. L instructeur peut se servir de technologies aidant à l apprentissage des participants, dont les communications en ligne interactives, des liens à des ressources de qualité et d autres sites utiles. 7. Évaluation Les participants connaissent les attentes et les modes d évaluation dès le début du cours. L évaluation se fait selon une approche équilibrée comprenant de l autoévaluation, une évaluation par des pairs et par l instructeur, et la démonstration de pratiques exemplaires. Les participants montrent ce qu ils ont appris dans le cadre d évaluations écrites et orales et des exercices pratiques. On prévoit aussi des évaluations sommatives et formatives. Il importe pour l enseignant inscrit à un cours menant à une qualification additionnelle de pouvoir travailler à quelque chose d utile et productif. Les travaux doivent lui permettre de 7

8 faire le lien entre la théorie et la pratique. En même temps, les travaux doivent permettre une certaine souplesse et donner aux participants la possibilité de faire des choix et d effectuer des recherches personnelles. On recommande aussi d inclure une épreuve finale, à savoir un travail de rédaction ou de recherche, une présentation ou quelque autre produit tout à fait original, significatif et utile. Voici quelques exemples de stratégies d évaluation : a) évaluation de l exécution : démontrer sa capacité de jouer d un bois ou d un cuivre et sa compréhension de l importance pédagogique de participer à une audition ou à un enregistrement d exercices spécifiques, de gammes ou de pièces pour petit groupe d instruments à vent. La compétence à jouer de l instrument fait l objet d une évaluation régulière tant par l instructeur que par les pairs b) portfolio : utiliser le portfolio professionnel pour noter réflexions et renseignements sur de nouveaux sujets et ressources pour suivre le développement de ses compétences; créer un tableau de croissance personnelle montrant le développement d une aptitude pratique particulière c) recherche-action : élaborer un plan de recherche et effectuer la recherche sur les pratiques en salle de classe portant sur l amélioration de l enseignement d) évaluation écrite : répondre à des questions ou rédiger une dissertation sur un sujet relié au contenu du cours; développer un plan d évaluation de programme à présenter à ses collègues e) test écrit : répondre à des questions portant sur une étude de cas ou sur de l information vue en classe f) démonstration de techniques de direction : diriger une pièce de répertoire lors de l exécution d exercices de réchauffement ou à une autre occasion en vue de montrer ses compétences en direction, en lecture des partitions et en gestion des répétitions; utiliser une variété de méthodes pertinentes de réchauffement et d accord; faire une vidéo pour faciliter l évaluation. 8

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école

Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Ligne directrice du cours de perfectionnement pour les directrices et directeurs d école Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Janvier 2005 This document is available in English under

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à la qualification additionnelle Technologie des systèmes informatiques Réparation d ordinateurs

Ligne directrice du cours menant à la qualification additionnelle Technologie des systèmes informatiques Réparation d ordinateurs Ligne directrice du cours menant à la qualification additionnelle Technologie des systèmes informatiques Réparation d ordinateurs Annexe F Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Août

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue

ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK. Politique sur l éducation professionnelle continue ASSOCIATION DES TRAVAILLEURS SOCIAUX DU NOUVEAU-BRUNSWICK Politique sur l éducation professionnelle continue Approuvée à la réunion annuelle juin 1997/modification approuvée par le Conseil le 1 mai 1999/des

Plus en détail

Orientation et formation au cheminement de carrière

Orientation et formation au cheminement de carrière Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année R É V I S É Orientation et formation au cheminement de carrière 2 0 0 6 Table des matières Introduction.......................................................

Plus en détail

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP.

DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. DIRIGEZ MIEUX. AMÉLIOREZ VOTRE COACHING AUPRÈS DES LEADERS. INSTAUREZ UNE MEILLEURE CULTURE DE LEADERSHIP. MOBILIS PERFORMA PRÉSENTE LE PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN, UNE FORMATION ÉLABORÉE

Plus en détail

Plan d enseignement individualisé

Plan d enseignement individualisé Ministère de l Éducation Plan d enseignement individualisé Normes pour l élaboration, la planification des programmes et la mise en œuvre 2000 TABLE DES MATIÈRES Introduction.............................................

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion française É VALUATION DE R EADING, DE LA LECTURE ET

Plus en détail

ÉVALUATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL ENSEIGNANT. Guide des exigences et des modalités

ÉVALUATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL ENSEIGNANT. Guide des exigences et des modalités ÉVALUATION DU RENDEMENT DU PERSONNEL ENSEIGNANT Guide des exigences et des modalités 2010 Cette publication est postée dans le site Web du ministère de l Éducation au www.edu.gov.on.ca. An equivalent publication

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ

INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ JUIN 2009 INTRODUCTION AU PROGRAMME D ASSURANCE DE LA QUALITÉ Placez dans l onglet no 5 de votre classeur des ressources des membres Le programme d assurance de la qualité de l Ordre des ergothérapeutes

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Les cours de la série «Connaissances et employabilité» du secondaire premier cycle sont axés sur l exploration.

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à la qualification additionnelle Technologie de la fabrication Usinage de précision

Ligne directrice du cours menant à la qualification additionnelle Technologie de la fabrication Usinage de précision Ligne directrice du cours menant à la qualification additionnelle Technologie de la fabrication Usinage de précision Annexe F Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Decembre 2014 This

Plus en détail

L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française

L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française L enseignement secondaire au Canada : Guide de transfert des élèves Ontario Curriculum des écoles de langue française NOTE : Les élèves inscrits aux écoles de jour ordinaires entre septembre 1984 et le

Plus en détail

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1

Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Objectifs de la formation et référentiel de compétences relatifs à la formation des enseignantes et enseignants du secondaire I et II1 Ce document, présenté comme un tout, se décline en réalité selon deux

Plus en détail

accompagnement au piano

accompagnement au piano accompagnement au piano Le cursus d accompagnement au piano est organisé en deux cycles : Un 1 er cycle de trois ans conduisant à l attribution du DNSPM (diplôme national supérieur professionnel de musicien).

Plus en détail

Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA, CGA

Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA, CGA 5, Place Ville Marie, bureau 800 Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 Téléc. 514 843.8375 www.cpaquebec.ca Formulaire d évaluation du stage d expérience pratique - cheminement CPA,

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1

ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1 ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA Norme de formation Professionnelle continue Version 1.1 Association des comptables généraux accrédités du Canada 100 4200 North Fraser Way Burnaby

Plus en détail

Formation continue obligatoire

Formation continue obligatoire Formation continue obligatoire POLITIQUE (Organismes) Version décembre 2010 S E R V I C E D U D É V E L O P P E M E N T P R O F E S S I O N N E L Table des matières Section 1 : Information générale 3 1.

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

ÉTUDES PROFESSIONNELLES ET TECHNOLOGIQUES

ÉTUDES PROFESSIONNELLES ET TECHNOLOGIQUES ÉTUDES PROFESSIONNELLES ET TECHNOLOGIQUES RAISON D ÊTRE ET PHILOSOPHIE DU PROGRAMME Par son programme d Études professionnelles et technologiques (ÉPT), l enseignement au secondaire en Alberta relève de

Plus en détail

Certificat en interventions de group et leadership

Certificat en interventions de group et leadership Certificat en interventions de groupe et leadership (30 crédits) Cours obligatoires (9 crédits) HUM1503 Introduction à la vie de groupe IGL 2536 Laboratoire d interventions auprès des groupes I IGL 2538

Plus en détail

écriture composition, arrangement, orchestration

écriture composition, arrangement, orchestration écriture composition, arrangement, orchestration objectifs Le CNSMD de Lyon est un lieu de formation pour les jeunes artistes se destinant aux métiers référencés de la musique et de la danse. En ce qui

Plus en détail

MUSIQUE 11 ET 12. Musique chorale Musique instrumentale. Ensemble de ressources intégrées 2002 IRP 128. Ministry of Education

MUSIQUE 11 ET 12. Musique chorale Musique instrumentale. Ensemble de ressources intégrées 2002 IRP 128. Ministry of Education MUSIQUE 11 ET 12 Musique chorale Musique instrumentale Ensemble de ressources intégrées 2002 Ministry of Education IRP 128 Tous droits réservés 2002 Ministry of Education of British Columbia Avis de droit

Plus en détail

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe.

FAQ Foire aux questions. Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions Sur cette page, vous trouverez les réponses à toutes vos questions relatives aux études de la musique en Europe. FAQ Foire aux questions POURQUOI MOI? 1. Pourquoi entreprendre des

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Programme d assurance de la qualité. Tutoriel Portfolio professionnel

Programme d assurance de la qualité. Tutoriel Portfolio professionnel Programme d assurance de la qualité Tutoriel Portfolio professionnel Information sur le tutoriel Ce tutoriel a été conçu afin d aider les hygiénistes dentaires à compléter les formulaires du portfolio

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS

Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS Piano et Guitare ORGANISATION DU CURSUS Le programme du C.E.P.I. piano et guitare comporte trois modules de formation : le module principal dans la discipline dominante (piano ou guitare), un module associé

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Études interdisciplinaires

Études interdisciplinaires Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année Études interdisciplinaires 2002 Table des matières Introduction....................................................... 2 La place

Plus en détail

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR

LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Schéma d'orientation pédagogique de la musique avril 2008 FICHE PÉDAGOGIQUE A3 LE 3 e CYCLE DE FORMATION À LA PRATIQUE EN AMATEUR Sommaire Introduction I Différents profils d élèves pour différentes situations

Plus en détail

PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et la présentation

PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et la présentation Charte ICOMOS Pour l interprétation et la présentation des sites culturels patrimoniaux PROPOSITION DE VERSION DEFINITIVE Révisée sous les auspices du Comité scientifique ICOMOS sur l interprétation et

Plus en détail

Aperçu et raison d être du programme d études

Aperçu et raison d être du programme d études Section I Section I - Aperçu et raison d être du programme Aperçu et raison d être du programme d études Contexte Le cours Carrière et vie 2231 s inspire, du point de vue conceptuel, philosophique et pratique,

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 9 e et 10 e année R É V I S É. Mathématiques

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 9 e et 10 e année R É V I S É. Mathématiques Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 9 e et 10 e année R É V I S É Mathématiques 2 0 0 5 Table des matières Introduction....................................................... 3 La place

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang

LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION. VO SANG Xuan Hoang LE ROLE DE LA RECHERCHE EN FORMATION INITIALE ET EN FORMATION CONTINUE DANS LE DOMAINE DE LA GESTION VO SANG Xuan Hoang 1 Introduction Du moment où une personne se décide de choisir une carrière d enseignant,

Plus en détail

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ. Affaires et commerce. 2006 [Modifié en février 2007]

Ministère de l Éducation. Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ. Affaires et commerce. 2006 [Modifié en février 2007] Ministère de l Éducation Le curriculum de l Ontario 11 e et 12 e année RÉVISÉ Affaires et commerce 2006 [Modifié en février 2007] Table des matières Introduction........................................................

Plus en détail

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé en vue de l obtention du titre de "Conseiller ère diplômé e en orientation professionnelle, universitaire et de carrière" par la validation

Plus en détail

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC Développer aujourd hui la main-d œuvre de demain Information and Communications Technology Council Conseil des technologies de l information et des communications Faits saillants du Cadre des profils de

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Lignes directrices pour une compétence continue chez les hygiénistes dentaires de l Ontario

Lignes directrices pour une compétence continue chez les hygiénistes dentaires de l Ontario Lignes directrices pour une compétence continue chez les hygiénistes dentaires de l Ontario Section F Tenue d un portfolio professionnel Toutes les hygiénistes dentaires en Ontario doivent maintenir un

Plus en détail

Approbation temporaire

Approbation temporaire Ontario College of Teachers Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Note de service Date : Le 31 janvier 2001 À l attention de : De la part de : Objet : Directrices et directeurs de l éducation,

Plus en détail

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Un engagement profond envers l apprentissage continu Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Table des matières Message du Bureau des affaires professionnelles...3

Plus en détail

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Quelques définitions des termes utilisés Nommer : Désigner par un nom. Identifier : Déterminer la nature de

Plus en détail

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN Design document Tuning 2.1 Introduction au sujet 2.2 Profils de diplômes 2.3 Acquis de l'apprentissage et compétences - descripteurs de niveau 2.4 Processus de consultation

Plus en détail

Annexe 1 : Modèles de plans de transition

Annexe 1 : Modèles de plans de transition 35 Annexe 1 : Modèles de plans de transition Les quatre modèles de plans de transition ci-après sont fondés sur des cas fictifs, qui ont été conçus uniquement à titre d illustration. Les trois premiers

Plus en détail

Exigences du Programme d assurance de la qualité et Lignes directrices de la compétence continue

Exigences du Programme d assurance de la qualité et Lignes directrices de la compétence continue Exigences du Programme d assurance de la qualité et Lignes directrices de la compétence continue Introduction Le Programme d assurance de la qualité a été conçu pour aider les hygiénistes dentaires à examiner

Plus en détail

Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes

Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes Consultation en ligne de l UNESCO sur la Recommandation sur le développement de l éducation des adultes Contribution de l Institut de coopération pour l éducation des adultes (ICÉA) Juin 2014 2 Table des

Plus en détail

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson Syllabus du cours de musique Maternelle enseigné par Joël Chiasson DESCRIPTION DU COURS Le programme de musique permet aux élèves d explorer leurs idées, leurs expériences et leurs émotions et de développer

Plus en détail

Profil du secteur de l hôtellerie et du tourisme

Profil du secteur de l hôtellerie et du tourisme Hôtellerie Introduction Hôtellerie Profil du secteur de l et du tourisme Par rapport à d autres industries, le secteur du tourisme a l avantage de proposer plus de 400 postes différents. On y trouve aussi

Plus en détail

Politique de scolarisation à la maison

Politique de scolarisation à la maison Code : 2521-02-12-01 POLITIQUE X DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE Politique de scolarisation à la maison Date d approbation : 12 juin 2012 Service dispensateur : Date d entrée en vigueur : 13 juin 2012 Services

Plus en détail

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Table des matières Introduction p.3 Mise en contexte Objectifs Barème d allocation des UFC Guide de pointage des activités professionnelles p.5 Activités

Plus en détail

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée Maturité spécialisée Directives sur le travail de maturité 1. Bases légales 2. Objectifs et contenus 3. Forme et structure du travail de certificat 4. Calendrier

Plus en détail

Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be

Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be 013-014 Institut de la Vallée Bailly Braine-l Alleud www.valleebailly.be 3 e degré de l enseignement professionnel 7 e année P «Gestionnaire de Très Petites Entreprises» Sommaire Pages 1. Grille horaire.

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

La collaboration avec les prestataires de soins non réglementés

La collaboration avec les prestataires de soins non réglementés DIRECTIVE PROFESSIONNELLE La collaboration avec les prestataires de soins non réglementés Mise à jour : 2013 Table des matières Introduction 3 Responsabilités générales des infirmières qui collaborent

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué)

Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué) Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué) Vous souhaitez vous engager dans le métier d infirmier, vous pouvez intégrer notre cycle préparatoire combinant

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

Appel de propositions

Appel de propositions Appel de propositions Planification stratégique 2016 à 2020 162, rue Murray Ottawa, ON K1N 5M8 Tél.: 613-789-5144 Téléc.: 613-789-9848 jhtardivel@mri.ca www.montfortrenaissance.ca Objectif de l appel de

Plus en détail

Livret du nouveau personnel enseignant

Livret du nouveau personnel enseignant Partenariat pour la réussite Tirer le meilleur parti du Programme d insertion professionnelle du nouveau personnel enseignant de l Ontario Livret du nouveau personnel enseignant Il n est pas obligatoire

Plus en détail

Guide de travail pour l auto-évaluation:

Guide de travail pour l auto-évaluation: Guide de travail pour l auto-évaluation: Gouvernance d entreprise comité d audit Mars 2015 This document is also available in English. Conditions d application Le Guide de travail pour l auto-évaluation

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise

Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise Plan de cours Programme de leadership en entreprise pour les conseillers juridiques d entreprise Un juriste typique qui assume un rôle de juriste d entreprise est armé d une solide formation et expérience

Plus en détail

Assurer la compétence des juristes

Assurer la compétence des juristes BARREAU DU HAUT -CANADA Assurer la compétence des juristes The Law Society of Upper Canada LET RIGHT PREVAIL Barreau du Haut-Canada La Loi sur le Barreau exige du Barreau qu il veille à ce que la population

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Conseillère/ - lers en relations publiques avec diplôme fédéral DF

Conseillère/ - lers en relations publiques avec diplôme fédéral DF Spécialiste en relations publiques avec brevet fédéral BF Conseillère/ - lers en relations publiques avec diplôme fédéral DF Spécialiste en relations publiques avec brevet fédéral BF Le ou la spécialiste

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

L ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Normes d accès à l exercice en cabinet privé et de maintien du statut Version 2.

L ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA. Normes d accès à l exercice en cabinet privé et de maintien du statut Version 2. L ASSOCIATION DES COMPTABLES GÉNÉRAUX ACCRÉDITÉS DU CANADA Normes d accès à l exercice en cabinet privé et de maintien du statut Version 2.1 Association des comptables généraux accrédités du Canada 100

Plus en détail

Tracer son itinéraire vers la réussite

Tracer son itinéraire vers la réussite Tracer son itinéraire vers la réussite PROGRAMME DE PLANIFICATION D APPRENTISSAGE, DE CARRIÈRE ET DE VIE POUR LES ÉCOLES DE L ONTARIO P o l i t i que et p ro g r a m m e de l a mat e r n e l l e à la 12

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels du 23 novembre 2005 La commission d examens de musique d Eglise et la direction de l Ecole

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : SCOLARISATION À LA MAISON Adoptée : En vigueur : Amendement : 9 novembre 2010 (CC-2010-463) 9 novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES.. 3 1.1 Objet et but de la politique 3 1.2 Champ

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones Édition de février 2011 Réalisé par le Comité patronal de négociation

Plus en détail

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes.

Jusqu à trois prix seront décernés annuellement et ce dans les deux catégories suivantes. Directives de mise en candidature Association des universités de l Atlantique Prix d enseignement distingué et de leadership en éducation, 2015 Objectif Le but de ce programme de prix est d encourager

Plus en détail

Guide du portfolio étudiant de Polytechnique 9 e version décembre 2010 Cohorte de l automne 2010 et cohortes suivantes

Guide du portfolio étudiant de Polytechnique 9 e version décembre 2010 Cohorte de l automne 2010 et cohortes suivantes 9 e version décembre 2010 Cohorte de l automne 2010 et cohortes suivantes 1. Objectifs du portfolio de CÉO 1 ou d HPP 2 Le portfolio est l élément central du processus de perfectionnement en CÉO ou en

Plus en détail

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEES 4 à 7 DU SECONDAIRE

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEES 4 à 7 DU SECONDAIRE Ecoles européennes Bureau du Secrétaire Général Ref. : 2010-D-441-fr-5 Orig. : FR PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEES 4 à 7 DU SECONDAIRE Préambule aux programmes SUIVI DU COMITE PEDAGOGIQUE MIXTE DES 9,

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Le passage au secondaire

Le passage au secondaire Mon trajet ma reussite! Le passage au secondaire AGENDA Bienvenue au secondaire! Te voilà face à un moment de ta vie où tu auras plein d occasions d élargir tes horizons. Tu fréquenteras l école secondaire

Plus en détail

Université de Mons UMONS Institut d Administration Scolaire. Direction Générale des Enseignements

Université de Mons UMONS Institut d Administration Scolaire. Direction Générale des Enseignements Ce fascicule a été réalisé dans le cadre d une recherche-action commanditée par la Province de Hainaut intitulée «Implémentation de l approche orientante au sein de l enseignement secondaire provincial».

Plus en détail

Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes. En vigueur à compter du 1 er janvier 2014

Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes. En vigueur à compter du 1 er janvier 2014 Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes En vigueur à compter du 1 er janvier 2014 Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes En vigueur à compter du 1 er

Plus en détail

[FORMATIONS] IRDECOF 1989-2015

[FORMATIONS] IRDECOF 1989-2015 2015 IRDECOF 1989-2015 [FORMATIONS] IRDECOF vous propose des cours et formations en langues, en informatique bureautique et en infographie et audiovisuel. Pour nous contacter, veuillez téléphoner au 02/303.80.85.

Plus en détail

expertise professionnelle CGA

expertise professionnelle CGA Microprogramme en expertise professionnelle CGA Diplôme d études supérieures spécialisées Affaires électroniques Communication marketing Comptabilité publique Fiscalité Gestion Gestion d organismes culturels

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions d apprentissage mobile pour les étudiantes et étudiants de la L occasion d innover Forte de sa longue expérience dans l usage des technologies

Plus en détail