RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011"

Transcription

1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 17 janvier 2012 RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011 Le grupe Renault a vendu véhicules dans le mnde : (+ 3,6 %). Les ventes hrs Eurpe nt augmenté de 19,2 % et représentent désrmais 43 % du ttal. Faits marquants 2011 La frte crissance est tirée par les ventes hrs Eurpe, et par la marque Renault qui prgresse de + 6,8%. En Eurpe, Renault reste la 2 e marque VP + VU avec 8,6 % du marché. Le grupe Renault est leader du VU pur la 14 e année cnsécutive, avec 15,6 % de part de marché. Renault cnstruit l avenir avec le lancement fin 2011 d une gamme de véhicules Zér Emissin : Fluence Z.E. et Kang Z.E. La furgnnette électrique vient d être élue «Internatinal Van f the Year 2012» et a été chisie par 19 grandes entreprises françaises (appel d ffre remprté de véhicules). «Le Grupe Renault bat sn recrd de ventes avec 2,7 millins de véhicules et renfrce sn internatinalisatin avec 43 % des ventes hrs Eurpe. Malgré des résultats cntrastés en Eurpe, Renault demeure la deuxième marque du marché et leader du VU pur la quatrzième année cnsécutive a aussi marqué l arrivée des véhicules électriques abrdables pur tus avec les lancements de Renault Fluence Z.E et Renault Kang Z.E.» a déclaré Jérôme Stll, Directeur Cmmercial Grupe et Véhicules Utilitaires - Directeur des Opératins Régin Eurpe a vu une prgressin des marchés mndiaux de + 5,3 %. La crissance a été tirée par l internatinal avec ntamment : Russie (+ 40 %), Turquie (+ 13 %), Amérique Latine (+ 10 %). En Eurpe, le marché est stable (- 0,5 %) et recuvre des réalités cntrastées : - En hausse : Pays-Bas (+ 16 %), Allemagne (+ 9 %), Autriche (+ 9 %), Belgique/Luxemburg (+ 5 %) - En baisse : Prtugal (- 30 %), Espagne (- 17 %), Italie (- 10 %), UK (- 2 %), France (- 1,3 %)

2 Dans ce cntexte, le Grupe bat sn recrd de ventes de 2010, avec unités vendues (+ 3,6 %, sit véhicules), malgré les frtes cntraintes d apprvisinnement et perturbatins liées au tsunami japnais qui nt pénalisé l activité cmmerciale jusqu à fin aût. Il établit ainsi une part de marché mndiale de 3,6 %. En Eurpe, le Grupe établit une part de marché de 10,1 % et un vlume de ventes de unités, en baisse de - 5,7 %. Hrs d Eurpe, sur des marchés dynamiques (+ 6,2 %), le Grupe pursuit avec succès sn internatinalisatin. Les ventes du Grupe augmentent de + 19,2 % sit unités vendues, ce qui représente désrmais un vlume des ventes hrs Eurpe de 43 % (vs 37 % en 2010). Ventes par marques : la marque Renault tire la crissance du Grupe Les ventes de la marque Renault prgressent de + 6,8 % par rapprt à Avec unités vendues, la marque représente 83 % des ventes du Grupe. Les ventes de la marque Dacia snt en légère baisse de - 1,8 % principalement pur des raisns de cntraintes d apprvisinnement liées au tsunami. En effet, les capacités de prductin explitées au maximum à partir de septembre n nt pas pu cmpenser le ralentissement de la prductin du premier semestre. Les ventes de la marque Renault Samsung Mtrs snt en retrait de - 27 % à unités. Régin Eurpe (dnt France) : le Grupe préserve ses parts de marché à plus de 10 % La marque Renault ccupe la 2 e place du marché VP + VU (8,6%) La marque Renault cnfirme sn leadership en VU depuis 1998, avec une part de marché de 15,6 %. Le Grupe prgresse dans 16 pays d Eurpe du Nrd et Centrale en part de marché, ntamment : Pays-Bas (+ 0,7 pt) ù la marque Renault décrche la 3 e place en VP Belgique/Luxemburg (+ 0,5 pt) avec un vlume recrd de plus de ventes et une 2 e place sur le canal des ventes aux particuliers en Belgique Plgne (+ 1 pt) Hngrie (+ 1,5 pt) En Allemagne : hausse des ventes de + 5,7 % à unités dans un marché prteur (+ 9,4 %). La part de marché s établit à 5,3 % (- 0,2 pt). Dans un cntexte macr-écnmique et financier difficile au secnd semestre, le Grupe a fait le chix de désinvestir les canaux les mins rentables. Sur les marchés les plus frtement baissiers, il cnnaît dnc une baisse de part de marché ntamment dans les pays suivants : 2

3 Espagne (- 0,5 pt). La marque Renault reste leader avec 10,9 % de part de marché. Ryaume-Uni (- 1 pt). Pénalisée par un effet parité négatif avec la livre sterling, la part de marché de Renault s établit à 4 %. France : Le Grupe enregistre un vlume de ventes de unités, en baisse de - 7,5 % et affiche une part de marché sur l année de 26,1 %. Après un premier semestre en très net recul suite aux cntraintes capacitaires d apprvisinnement sur les mteurs et celles générées par le tsunami japnais, la secnde partie de l année a été cnfrme aux prévisins, avec un dernier quadrimestre recrd à 28 % de part de marché (meilleur quadrimestre depuis 2004). La marque Renault, avec ventes est leader des marchés VP et VU. 1 véhicule sur 4 vendu aux particuliers est un véhicule du Grupe. 1 Véhicule Utilitaire sur 3 est de marque Renault. Twing, Cli et Mégane snt leaders sur leurs segments. La marque Dacia est la 5 e marque en ventes aux particuliers ( unités VP+VU). Sn recul de - 0,5 pint de part de marché est principalement dû à la fin des aides guvernementales à la mtrisatin GPL et aux cntraintes d apprvisinnement mteur liées au tsunami japnais. Dacia Duster cnfirme sn succès cmmercial avec une prgressin de + 170% en VP+VU vs C est le 6 e mdèle le plus vendu aux clients particuliers. Hrs Eurpe : une prgressin spectaculaire qui cnfirme l internatinalisatin du Grupe Les ventes hrs Eurpe prgressent de 19,2 % et représentent désrmais 43 % des ventes du Grupe cntre 37 % en Faits marquants dans le Tp 10 des marchés du Grupe : le Brésil devient le 2 e marché du Grupe (+ 1 place), la Russie grimpe à la 4 e place (+ 5), la Turquie mnte à la 5 e place (+ 2), l Argentine passe à la 8 e place (+ 3), l Iran devient le 10 e marché du Grupe (+ 3) 3

4 Régin Eurasie : ventes en hausse de + 60,1 %, part de marché à 5,6 % (+ 0,8 pt) En Russie : avec véhicules vendus, la marque Renault établit un recrd de vente (+60 %) et de part de marché à 5,8 % (+ 0,7 pt). La marque Renault se psitinne dans les 5 premières marques sur le marché grâce au succès de Renault Lgan, Sander et Fluence. Sn réseau cmmercial cntinue sn dépliement, avec 142 pints de vente à fin Régin Amériques : ventes en hausse de + 25,2 %, part de marché à 6,1 % (+ 0,8 pt) Le Grupe réalise un recrd de vente et de part de marché (6,1 %) avec près de véhicules vendus. Le Brésil devient le 2 e marché du grupe Renault grâce à une prgressin des ventes de 21 % dans un marché en hausse de + 3 %. La marque Renault y établit un nuveau recrd de ventes et de part de marché. Avec unités vendues, elle affiche une part de marché de 5,7 %. En Argentine, dans un marché dynamique, les ventes du Grupe dépassent pur la première fis les unités et prgressent de + 29 %. La part de marché s établit à 13 %. Le succès de la marque au Brésil et en Argentine est tiré en particulier par Renault Sander phase 2 lancée au printemps 2011 et exclusivement dévelppée pur ces marchés. Renault Duster, lancé en ctbre, reçit un très bn accueil. Au Mexique, avec des vlumes en hausse de 28 %, la marque Renault réalise sa meilleure perfrmance en termes de part de marché depuis 2001 (2,6 %) avec unités. En Clmbie, la marque Renault réalise des ventes recrd avec unités, en hausse de 23 % vs 2010, et cnserve sa deuxième place sur le marché avec 15,6 % de part de marché. Régin Eurmed : ventes en hausse de + 13,2 %, part de marché à 21,3 % (+ 0,1 pt) Le Grupe est leader sur les principaux marchés de la régin. En Turquie : avec ses deux marques Renault et Dacia, le Grupe augmente sn vlume de ventes de + 23 % à unités. Sa part de marché s établit à 16,3 % (+ 1,3 pt). Ce marché cnfirme sa 5 e place du Grupe grâce ntamment au succès de Renault Fluence et Symbl. La Turquie est le 2 e marché de la marque Renault en VU. En Rumanie : dans un marché en baisse, le Grupe cnserve sn leadership pur afficher une part de marché de 37,3 % ( unités vendues). Dacia demeure n 1 sur le marché avec Lgan, Sander et Duster. L Algérie affiche des ventes recrd ( unités) en hausse de + 18 %. Dans un marché en frte hausse, le Grupe Renault détient 25,3 % de part de marché. Renault est n 1 grâce à Symbl, mdèle le plus vendu dans le pays. Au Marc, le Grupe atteint une part de marché histrique de 37 % ( unités vendues) en hausse de + 3,2 pints et place une nuvelle fis ses marques Dacia et Renault aux deux premières places. 4

5 Régin Asie-Afrique : ventes en hausse de + 3,2 %, part de marché à 0,9 % En Iran, les vlumes de la marque Renault ( unités) dublent. La part de marché augmente de + 2,8 pts prtée par la perfrmance de Mégane 2 et Lgan. En Chine, avec 80 pints de vente, les ventes de Renault nt prgressé de + 65 % à unités grâce au succès de Kles. En Inde, l année 2011 a été marquée par les lancements de Fluence, élue «Berline de l année» par le jurnal Tp Gear et de Kles. En 2012, la gamme sera cmplétée par tris nuveaux véhicules dnt Pulse et Duster. Ces lancements illustrent la vlnté de la marque de devenir un acteur imprtant de ce marché qui cnstitue le trisième pilier de sa stratégie internatinale avec la Russie et le Brésil. En Crée, les ventes snt en retrait de - 30 %. Renault Samsung Mtrs met en place un plan d actins pur faire évluer la marque et renfrcer sa cmpétitivité. Principaux lancements en 2011 Mteur Energy dci 130 (115 g de CO 2 /km) sur Scénic et Grand Scénic en Eurpe Renault Sander phase 2 en Amérique du Sud Renault Fluence au Brésil, en Clmbie, en Inde et en Chine Renault Latitude en Eurpe, Turquie, Amériques et en Chine Renault Duster au Brésil et en Argentine Renault Kang Z.E et Fluence Z.E en Eurpe Renault Samsung Mtrs SM7 et Nuveau QM5 en Crée Perspectives cmmerciales 2012 pur le grupe Renault Le marché mndial 2012 devrait cnnaître une crissance de + 4 % vs Le Grupe pursuivra sa crissance sur les marchés prteurs hrs d Eurpe. Dans un marché eurpéen attendu en baisse de - 3 % à - 4 % (- 7 % à - 8 % en France), le Grupe cnslidera ses psitins, dans le respect des bjectifs financiers du Plan Renault Drive the Change. «Dans un cntexte écnmique et financier qui s annnce incertain, le grupe Renault dispse de véritables atuts pur L année sera marquée par une frte ffensive prduits en Eurpe cmme à l internatinal : au ttal, neuf nuveaux mdèles et dix nuvelles phases sernt lancés. Parmi eux, ZOE et Twizy, deux véhicules électriques symbles de la capacité de Renault à rendre l innvatin accessible à tus ; Nuvelle Cli, prte-drapeau du renuveau design de la marque ; et tris nuvelles Dacia : le mnspace Ldgy, une furgnnette et un ludspace. La cmmercialisatin de ces nuveaux prduits, de quatre nuveaux mteurs et celle de R-Link - la tablette tactile intégrée et cnnectée à un tarif sans équivalent qui équipera ZOE et Nuvelle Cli en cntribuernt à renfrcer l attractivité de ns marques.» a déclaré Jérôme Stll, Directeur Cmmercial Grupe et Véhicules Utilitaires - Directeur des Opératins Régin Eurpe. 5

6 Ttal des ventes par marque RENAULT Cumul à fin Décembre* % variatin VP ,1 % VU ,1 % VP + VU ,8 % RENAULT SAMSUNG - MOTORS DACIA VP % VP ,7% VU ,1% VP + VU ,8 % GROUPE RENAULT VP ,8 % VU ,1 % VP + VU ,6 % Ttal des ventes Grupe VP + VU par régin Cumul à fin Décembre* % variatin France ,5 % Eurpe** (hrs France) ,3 % Ttal France - Eurpe ,7 % Eurmed ,2 % Eurasie ,1 % Amériques ,2 % Asie-Afrique ,2 % Ttal hrs France + Eurpe ,2 % Ttal ,6 % * Ventes ** Eurpe = Unin eurpéenne (24 pays) + Cratie, Islande, Nrvège & Suisse 6

7 Les 10 principaux marchés du grupe Renault à fin décembre 2011 Pays Ventes Parts de marché France ,1 % Brésil ,7 % Allemagne ,3 % Russie ,8 % Turquie ,3 % Italie ,4 % Crée du Sud ,0% Argentine ,0% Espagne ,9 % Iran ,9 % Interlcuteur : Laurent Burgat, Directeur de la Cmmunicatin Renault Suisse SA, Bergermsstrasse 4, 8902 Urdrf Tél Fax Les cmmuniqués de presse peuvent être cnsultés et téléchargés sur le site media de Renault : Les dnnées d accès persnnel peuvent être btenues en remplissant le frmulaire électrnique. 7

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 29 juillet 2014 1 er semestre 2014 : Slide résultat pératinnel avant éléments

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum concernant l Information financière au 31 mars 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum concernant l Information financière au 31 mars 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 24 avril 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum cncernant l Infrmatin financière au 31 mars 2014 Erratum : il cnvient de lire dans le cmmuniqué

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 mars 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 avril 2015 Au 1 er trimestre 2015, Michelin affiche des ventes nettes de 5

Plus en détail

Hausse de 68% en moyenne pour le trafic des sites mobiles en juin 2014

Hausse de 68% en moyenne pour le trafic des sites mobiles en juin 2014 Tendances du web Hausse de 68% en myenne pur le trafic des sites mbiles en juin 2014 Hausse de 45% pur le trafic des applis et baisse de 6,8% pur le trafic des sites web en France en juin 2014 Etude publiée

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 28 juillet 2015 1 er semestre 2015 : Crissance slide et cash flw libre en améliratin

Plus en détail

INFOTECH ENTERPRISES LIMITED Résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2013

INFOTECH ENTERPRISES LIMITED Résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2013 INFOTECH ENTERPRISES LIMITED Résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2013 Cmmuniqué de presse, Hyderabad, Inde, 18 juillet 2012 : : Chiffre d'affaires pur le trimestre de 4563,8 millins,

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2013

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2013 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 11 février 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre 2013 2013 : Très frte génératin de Cash flw libre, à 1 154 millins

Plus en détail

Hausse de plus de 40% pour le trafic des applis en mars 2014

Hausse de plus de 40% pour le trafic des applis en mars 2014 Tendances du web Hausse de plus de 40% pur le trafic des applis en mars 2014 Trafic des sites web en France : -10,5% en myenne en mars 2014 vs mars 2013 Etude publiée le 29 avril 2014 1 4/24/2014 Cnfidential

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Infrmatins financières Prgramme d entreprise 2012-2014 Rueil-Malmaisn (France), le 22 février 2012 tient aujurd hui une cnférence avec les investisseurs financiers à Paris, au curs de laquelle, Jean-Pascal

Plus en détail

Société anonyme au capital de 12 869 835,44 euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS

Société anonyme au capital de 12 869 835,44 euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS Sciété annyme au capital de 12 869 835,44 eurs Siège scial : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS 1 Sciété annyme au capital de 12 869 835,44 eurs Siège scial : 16, rue de

Plus en détail

Cnova N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015. 1 121 millions d euros (+17,6 % TCC*) Quotepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb)

Cnova N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015. 1 121 millions d euros (+17,6 % TCC*) Quotepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb) Cmmuniqué de presse Le 9 ctbre 2015 Cnva N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015 GMV : 1 121 millins d eurs (+17,6 % TCC*) Qutepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb) Chiffre d affaires : 781 millins d eurs

Plus en détail

Résultats 2006 du Groupe Ipsen

Résultats 2006 du Groupe Ipsen Cmmuniqué de presse Résultats 2006 du Grupe Ipsen Marge pératinnelle récurrente (2) supérieure aux bjectifs : 23,7% du chiffre d affaires cnslidé Résultat cnslidé récurrent (2) en frte crissance : +15,6%

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

LA BOURSE DE TORONTO À LA TRAÎNE : ÉCART DE 20 % EN 18 MOIS

LA BOURSE DE TORONTO À LA TRAÎNE : ÉCART DE 20 % EN 18 MOIS Après un départ cann des marchés bursiers au premier trimestre, les prblèmes en Eurpe nt refait surface et accru l incertitude quant à la vigueur de la reprise écnmique. Au trimestre suivant, l ensemble

Plus en détail

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION Bilan annuel de l uverture internatinale de l académie Orléans-Turs 2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION L OUVERTURE À L INTERNATIONAL La li d

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Bienvenue chez vente-privee.com

Bienvenue chez vente-privee.com Bienvenue chez vente-privee.cm SOMMAIRE Mdèle écnmique de Vente-privée.cm Organisatin Supply chain / Lgistique Cnséquences du e-cmmerce sur la lgistique urbaine Cmment anticiper et intégrer la lgistique

Plus en détail

Chargée de relation entreprise

Chargée de relation entreprise Chargée de relatin entreprise Mastère spécialisé Managment et Dévelppement des Systèmes d Infrmatin 2014/2015 Présentatin : ADP (Autmatic Data Prcessing) est une SSII américaine créée en 1949 à Rseland

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Pourquoi Investir au Maroc

Pourquoi Investir au Maroc Purqui Investir au Marc. Le Marc a pté une écnmie libérale, diversifiée et uverte sur l extérieur, il ffre aux investisseurs les cnditins de succès, grâce à ses ptentialités écnmiques et ses ressurces

Plus en détail

Résultats du Groupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pour les 9 premiers mois

Résultats du Groupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pour les 9 premiers mois Résultats du Grupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pur les 9 premiers mis Retur à la rentabilité de Natixis et du Grupe BPCE au 3 e trimestre : Bénéfice net de 447 millins d eurs Bnnes perfrmances pératinnelles

Plus en détail

Société anonyme au capital de 12.953.409,21 euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS

Société anonyme au capital de 12.953.409,21 euros Siège social : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS Sciété annyme au capital de 12.953.409,21 eurs Siège scial : 16, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS 1 Sciété annyme au capital de 12.953.409,21 eurs Siège scial : 16, rue de

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 12 juillet 2011. RÉSULTATS COMMERCIAUX 1 er SEMESTRE 2011, LES PREUVES D UNE STRATEGIE EN MARCHE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 12 juillet 2011. RÉSULTATS COMMERCIAUX 1 er SEMESTRE 2011, LES PREUVES D UNE STRATEGIE EN MARCHE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 12 juillet 2011 RÉSULTATS COMMERCIAUX 1 er SEMESTRE 2011, LES PREUVES D UNE STRATEGIE EN MARCHE FAITS MARQUANTS 1 ER SEMESTRE 2011 Une Marque plus globale et forte sur son

Plus en détail

Le 27 novembre 2007. Objet : Indice des Consommateurs de la Santé en Europe 2007

Le 27 novembre 2007. Objet : Indice des Consommateurs de la Santé en Europe 2007 Le 27 nvembre 2007 Objet : Indice des Cnsmmateurs de la Santé en Eurpe 2007 La Health Cnsumer Pwerhuse, entreprise privée suédise de cnseils en matière de système de santé, calcul depuis 2005 un indice

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES

RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES Cmmuniqué de Presse Paris, le 17 avril 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES 2012 2011 Var. % Chiffre d Affaires net (m

Plus en détail

MEDIAS : 7% des visites arrivent via FACEBOOK

MEDIAS : 7% des visites arrivent via FACEBOOK Enjeux web-marketing MEDIAS : 7% des visites arrivent via FACEBOOK La part de visites du site Facebk en tant qu affluent d un site web d actualité français a plus que dublé en un an pur atteindre 7,1%

Plus en détail

CHAPITRE 11. Mini cas Lafarge mise sur le marché indien du logement à bas coût p 634 QUELLE EST L OPTION STRATÉGIQUE DE LAFARGE EN INDE?

CHAPITRE 11. Mini cas Lafarge mise sur le marché indien du logement à bas coût p 634 QUELLE EST L OPTION STRATÉGIQUE DE LAFARGE EN INDE? CHAPITRE 11 Mini cas Lafarge mise sur le marché indien du lgement à bas cût p 634 QUELLE EST L OPTION STRATÉGIQUE DE LAFARGE EN INDE? Le grupe français Lafarge accrît ses psitins en Inde. Jusqu alrs, il

Plus en détail

Enquête Sectorielle 2010 ANALYSE DU PRET INDIVIDUEL ET DE L ENDETTEMENT CROISE

Enquête Sectorielle 2010 ANALYSE DU PRET INDIVIDUEL ET DE L ENDETTEMENT CROISE Enquête Sectrielle 2010 ANALYSE DU PRET INDIVIDUEL ET DE L ENDETTEMENT CROISE Janvier 2011 SOMMAIRE SYNTHESE... 3 METHODOLOGIE... 4 A. SITUATION DU SECTEUR DE LA MICROFINANCE A L INTERNATIONAL... 5 B.

Plus en détail

Applications : ios largement en tête mais Android gagne du terrain

Applications : ios largement en tête mais Android gagne du terrain Tendances du web Applicatins : ios largement en tête mais Andrid gagne du terrain Etude publiée le 4 ctbre 2012 1 10/3/2012 Cnfidential - D nt disclse 2 Applicatins : ios largement en tête mais Andrid

Plus en détail

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC Brdeaux Lille Lyn Marseille Metz Nantes Paris Tuluse SECTEUR BUREAUTIQUE Principaux enjeux Avril 2010 Rédacteur : Hervé DANLOY Avec la cllabratin d Alexandre ISSAC Sciété d expertise cmptable inscrite

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION VERGNET SA S.A. au capital de 8 548 094,10 Siège scial : 1 rue des Châtaigniers 45140 Ormes 348 134 040 R.C.S. ORLEANS RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE DU 25 MAI 2011

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC PROJET MAROCAIN DE L ENERGIE SOLAIRE

ROYAUME DU MAROC PROJET MAROCAIN DE L ENERGIE SOLAIRE ROYAUME DU MAROC PROJET MAROCAIN DE L ENERGIE SOLAIRE Prjet intégré et structurant Ouarzazate, le 2 nvembre 2009 2 SOMMAIRE Cntexte Orientatins et Stratégie Evlutin internatinale Atuts du Marc et bénéfices

Plus en détail

Un bilan 2012 satisfaisant dans la lignée de 2011

Un bilan 2012 satisfaisant dans la lignée de 2011 Cmmuniqué de presse Un bilan 2012 satisfaisant dans la lignée de 2011 Nisy-le-Sec, 9 avril 2013. Heppner, l un des premiers rganisateurs indépendants de transprt et de lgistique en France, annnce des résultats

Plus en détail

Orange, leader des fournisseurs d accès à internet, progresse sur les applis

Orange, leader des fournisseurs d accès à internet, progresse sur les applis Tendances du web Orange, leader des furnisseurs d accès à internet, prgresse sur les applis Avec plus d un tiers des visites sur sites web et applis, Orange dmine le marché des furnisseurs d accès à internet

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES MEDIA 2014

LIGNES DIRECTRICES MEDIA 2014 LIGNES DIRECTRICES MEDIA 2014 A. OBJECTIFS Accrître et diversifier la prgrammatin en salles et la fréquentatin des films eurpéens, priritairement nn natinaux. Favriser les initiatives eurpéennes des explitants

Plus en détail

Bordeaux, mardi 23 septembre 2008

Bordeaux, mardi 23 septembre 2008 Brdeaux, mardi 23 septembre 2008 Cdiscunt.cm est aujurd hui le premier distributeur sur Internet de prduits de lisirs et d équipements à prix discunt. Sn ffre est cmpsée de prduits neufs de marques à des

Plus en détail

Le Drive, un mode de distribution responsable?

Le Drive, un mode de distribution responsable? Le Drive, un mde de distributin respnsable? En 2012, Harris Interactive avait cnduit une enquête sur un phénmène alrs en plein essr: le Drive...Depuis le nmbre de Drives a dublé en France: En décembre

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR. Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR Pr Bertrand MBATCHI, SG/CAMES Cnférence internatinale DAAD/CAMES/UNESCO, Dakar (Sénégal) 13-15 nvembre 2014 Smmaire I. A prps du CAMES II. Elabratin

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

Société anonyme au capital de 12 095 706,82 euros Siège social : 8, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS

Société anonyme au capital de 12 095 706,82 euros Siège social : 8, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS Sciété annyme au capital de 12 095 706,82 eurs Siège scial : 8, rue de la Ville l Evêque 75008 Paris 342 376 332 R.C.S. PARIS 1 Sciété annyme au capital de 12 095 706,82 eurs Siège scial : 8, rue de la

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE

OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR LA SOCIETE INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTERISTIQUES NOTAMMENT JURIDIQUES, FINANCIERES ET COMPTABLES DE LA SOCIETE BIOMERIEUX

Plus en détail

GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE

GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE Parce qu'elle est une chance pur l'écnmie française, la reprise tient une place essentielle sur les plans micr et macrécnmique. Bien utilisée, elle est une méthde

Plus en détail

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014 Questinnaire aux Scp de la cmmunicatin préalablement au Cngrès des 10 et 11 avril 2014 Le 5 nvembre 2013, la fédératin des Scp de la cmmunicatin a demandé par curriel aux cpératives adhérentes de remplir

Plus en détail

UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE»

UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE» UN ALBUM PHOTO «RÉALISER UN ALBUM PHOTO DE LA CLASSE» INFORMATIONS SUR L ACTIVITE Grupe-cible Pur tus Durée Matériel 90 min Les dcuments apprtés par les élèves Un appareil pht Un grand album pht u panneau

Plus en détail

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit de 140 000 francs en vue de l assainissement de

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant une demande de crédit de 140 000 francs en vue de l assainissement de République et Cantn de Neuchâtel COMMUNE DE L A T E NE Rapprt du Cnseil cmmunal au Cnseil général cncernant une demande de crédit de 140 000 francs en vue de l assainissement de l étanchéité de la titure

Plus en détail

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 10 février 2011 RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE Renault 2016 Drive the Change repose sur l ambition de Renault : rendre la mobilité durable accessible à tous. Une ambition incarnée

Plus en détail

Europe Programme de fidélité ADR (Automatic Delivery Rewards)

Europe Programme de fidélité ADR (Automatic Delivery Rewards) Eurpe Prgramme de fidélité (Autmatic Delivery Rewards) Avantages Le prgramme de fidélité est un prgramme de livraisn autmatique destiné aux Distributeurs, aux Clients privilégiés et aux Clients au détail.

Plus en détail

Le réseau movelo Alsace

Le réseau movelo Alsace Avec l assistance électrique, le vél devient facile! Le réseau mvel Alsace Cntexte Une plitique réginale de dévelppement du cyclturisme : l Alsace à Vél Un réseau de 2 000 km de pistes et d itinéraires

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Rennes, le 26 mars 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE Rennes, le 26 mars 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Rennes, le 26 mars 2013 Activité 2012 : Dans un envirnnement chahuté, Grupama Lire Bretagne, leader de l assurance sur sn territire, pursuit sn dévelppement rentable et assit sa slidité.

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité Changez pur Gas Natural Fensa en tute liberté et en tute simplicité Savez-vus que depuis 2004 vus puvez chisir vtre furnisseur de gaz naturel? Le marché du gaz naturel pur les prfessinnels a été libéralisé

Plus en détail

Première mondiale pour un petit SUV, une transmission automatique à neuf vitesses

Première mondiale pour un petit SUV, une transmission automatique à neuf vitesses Jeep Renegade 2015 Mteurs et Bîtes de vitesses Cnçue pur les marchés internatinaux, la nuvelle Jeep Renegade 2015 est prpsée en 16 cmbinaisns mteurs/bîtes, dnt la première transmissin autmatique à neuf

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

Excellence des Métiers d Art. l excellence. L art par. abel. Lycée Alain Colais- Nevers

Excellence des Métiers d Art. l excellence. L art par. abel. Lycée Alain Colais- Nevers Peuvent être labellisés les établissements prpsant ntamment, des enseignements dans les filières : ª ª Métiers de la mde ª ª Vêtements et accessires de mde ª ª Cuture flu, entretien des textiles ª ª Métiers

Plus en détail

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous?

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous? Cahier des charges GPEC Territriale Script Empli Natinal : Métier de la relatin client Nvembre 2015 Eléments de cntexte Qui smmes-nus? Le Fnds d Assurance Frmatin du Travail Tempraire (FAF-TT), OPCA (Organisme

Plus en détail

La part de marché du groupe CASINO à Paris n excède pas 38,5%

La part de marché du groupe CASINO à Paris n excède pas 38,5% Cmmuniqué de presse La part de marché du grupe CASINO à Paris n excède pas 38,5% Seln l Autrité de la cncurrence, la réussite du grupe CASINO à Paris résulte de sa stratégie et de ses mérites prpres Le

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014

RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 PAIRI DAIZA SA - RAPPORT FINANCIER DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2013-2014 infrmatin réglementée - Publié le 31 INTRODUCTION En tant que

Plus en détail

Réunion des entreprises d énergies renouvelables

Réunion des entreprises d énergies renouvelables Discurs de Mme Séglène Ryal Ministre de l Éclgie, du Dévelppement durable et de l Énergie Paris, le vendredi 16 janvier 2015 Réunin des entreprises d énergies renuvelables Mesdames et Messieurs, les chefs

Plus en détail

I - P R E A M B U L E

I - P R E A M B U L E I - P R E A M B U L E La SIDI a achevé, fin 2008, la mise en œuvre de sn plan triennal 2006/2008, dans le cadre duquel elle s était fixée cmme prirités de cibler le mnde rural, en particulier sur le cntinent

Plus en détail

Le mardi 30 novembre 2010 à 19 h 00 à la Maison ETP, 15 rue Cortambert Paris 16 ème

Le mardi 30 novembre 2010 à 19 h 00 à la Maison ETP, 15 rue Cortambert Paris 16 ème ETP FEMININ Cnférence : Les femmes passinnées d autmbile Le mardi 30 nvembre 2010 à 19 h 00 à la Maisn ETP, 15 rue Crtambert Paris 16 ème Les invitées : Marjrie LHUILLIER : Chef de Prduit 308 RCZ ; de

Plus en détail

Module 10 : Résumé Planification financière

Module 10 : Résumé Planification financière Mdule 10 : Résumé Planificatin financière Ce mdule examine les principaux éléments du prcessus de planificatin financière et évalue les bjectifs et les avantages de la planificatin financière. Vus apprenez

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA BANQUE POSTALE AMORCE LA TROISIEME ETAPE DE L AFFIRMATION DE SA MARQUE

DOSSIER DE PRESSE LA BANQUE POSTALE AMORCE LA TROISIEME ETAPE DE L AFFIRMATION DE SA MARQUE Paris, le 7 septembre 2006 DOSSIER DE PRESSE LA BANQUE POSTALE AMORCE LA TROISIEME ETAPE DE L AFFIRMATION DE SA MARQUE LA BANQUE POSTALE, PARTENAIRE MAJEUR EXCLUSIF DE LA ROUTE DU RHUM. p. 2 SOGEPOSTE

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014 CCAS CRECHE de BUDGET PRIMITIF 2014 Cnseiill d Admiiniistratiin du 11 mars 2014 CCAS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 9 800 Clis des Anciens 2 300 Télé-assistance 3 500 Aide

Plus en détail

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 VUE D ENSEMBLE Le Sentier est un rganisme enregistré de bienfaisance à but nn lucratif vué à la réalisatin de la cnstructin et de la prmtin du sentier

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE nnecy, le 8 juillet 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Mercredi 8 juillet 2015 : Cmité syndical du SYNE Réseau très haut débit en fibre ptique départemental : Le chix de la sciété TUTOR pur expliter le réseau public

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

Stratégie Régionale d Innovation et de Spécialisation Intelligente. Compte-rendu du séminaire «Spécialisation Intelligente» n 1 : Mobilité

Stratégie Régionale d Innovation et de Spécialisation Intelligente. Compte-rendu du séminaire «Spécialisation Intelligente» n 1 : Mobilité Stratégie Réginale d Innvatin et de Spécialisatin Intelligente Cmpte-rendu du séminaire «Spécialisatin Intelligente» n 1 : Mbilité Etabli par : Christine Picard (2D2E), Philippe Furnand (Algé), Laure Piquemal

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ PREMIER SEMESTRE

RAPPORT D ACTIVITÉ PREMIER SEMESTRE RAPPORT D ACTIVITÉ PREMIER SEMESTRE 2014 RAPPORT D ACTIVITÉ - 1 er semestre 2014 L ESSENTIEL 1 PRINCIPAUX CHIFFRES 1 SYNTHÈSE GÉNÉRALE 1 PERSPECTIVES 2 GESTION DES RISQUES ET PARTIES LIÉES 2 1. PERFORMANCES

Plus en détail

1.1 Communiqué de presse 2-10 1.2 Présentation des résultats 11-23

1.1 Communiqué de presse 2-10 1.2 Présentation des résultats 11-23 Actualisatin du Dcument de référence 2009-01 enregistré auprès de l Autrité des marchés financiers le 28 septembre 2009 sus le numér de visa R.09-076. La présente actualisatin du Dcument de référence a

Plus en détail

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014 Utilisatin de RAMSIS dans la cnceptin autmbile Lisa Denninger Apprts et Limites des Mannequins Virtuels 18 Nvembre 2014 Préambule Prise en cmpte de l ergnmie dans la cnceptin autmbile Les marques Peuget,

Plus en détail

Migration vers Windows 7 : toujours un sujet de préoccupation pour les professionnels de l informatique

Migration vers Windows 7 : toujours un sujet de préoccupation pour les professionnels de l informatique Migratin vers Windws 7 : tujurs un sujet de préccupatin pur les prfessinnels de l infrmatique Smmaire.. Généralités. 1 Envirnnements de desktp. 2 Niveau d avancement de l implémentatin 3 Ressurces et planificatin

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Croître et délivrer une rentabilité solide et récurrente

Croître et délivrer une rentabilité solide et récurrente COMMUNIQUE DE PRESSE Crître et délivrer une rentabilité slide et récurrente Paris, le 20 mars 2014 Le grupe Crédit Agricle présente sn plan à myen terme 2014-2016, qui s appuie sur des fndamentaux slides

Plus en détail

L'ANALYSE DE L'ACTIVITE - LE SEUIL DE RENTABILITE. Objectif(s) : Détermination du seuil de rentabilité, Détermination du point mort.

L'ANALYSE DE L'ACTIVITE - LE SEUIL DE RENTABILITE. Objectif(s) : Détermination du seuil de rentabilité, Détermination du point mort. L'ANALYSE DE L'ACTIVITE - LE SEUIL DE RENTABILITE Objectif(s) : Pré-requis : Mdalités : Déterminatin du seuil de rentabilité, Déterminatin du pint mrt. Tableau de résultat différentiel. Principes, Exemples

Plus en détail

AOF. mini-guide. bourse. Comment choisir ses actions. Comment investir en Bourse? L analyse technique. Mars 2011

AOF. mini-guide. bourse. Comment choisir ses actions. Comment investir en Bourse? L analyse technique. Mars 2011 AOF mini-guide burse «Cmment investir en Burse? Cmment chisir ses actins L analyse technique Mars 2011 Cmment chisir ses actins L analyse technique SOMMAIRE Les lignes de tendance p. 4 Les myennes mbiles

Plus en détail

Indicateurs de qualité de service fixe relatifs à la décision ARCEP N 2008-1362

Indicateurs de qualité de service fixe relatifs à la décision ARCEP N 2008-1362 Référentiel de mesures des indicateurs Indicateurs de qualité de service fixe relatifs à la décisin ARCEP N 2008-1362 1 Préambule Les cnfiguratins d accès cncernées snt : RTC, ADSL, FTTx (fibre / câble).

Plus en détail

Fiche NAVALE. 1. Etat des lieux de la filière navale. Chiffres clés : Principaux acteurs

Fiche NAVALE. 1. Etat des lieux de la filière navale. Chiffres clés : Principaux acteurs Fiche NAVALE 1. Etat des lieux de la filière navale Chiffres clés : Au sein de la filière maritime, la cnstructin navale et équipementiers marins représentent 8,5 Mrds de prductin valrisée pur 40 000 emplis

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

Croître et délivrer une rentabilité solide et récurrente

Croître et délivrer une rentabilité solide et récurrente COMMUNIQUE DE PRESSE Crître et délivrer une rentabilité slide et récurrente Paris, le 20 mars 2014 Le grupe Crédit Agricle présente sn plan à myen terme 2014-2016, qui s appuie sur des fndamentaux slides

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

3. Economie et société

3. Economie et société Guide méthdique type Banque Prfil E Catalgue des bjectifs de frmatin 3. Ecnmie et sciété Cmpétences-clés 3.1 Cmprendre le cntexte écnmique mndial et identifier les relatins existant entre l entreprise

Plus en détail

de l interprétation de conférences

de l interprétation de conférences L de l interprétatin de cnférences Cmment garantir le succès de la cmmunicatin multilingue d une réunin internatinale Avant de cmmencer Interprétatin vs traductin Qu attend-n d un service d interprétatin?

Plus en détail

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé.

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé. Réunin du Cmité de piltage, 22 nvembre 2012 Initiative MENA-OCDE pur la guvernance et l investissement à l appui du dévelppement Prjet de cnclusins La première réunin du Cmité de piltage de l'initiative

Plus en détail