Lire, dire et écrire en utilisant les cartes heuristiques. OBJECTIFS

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lire, dire et écrire en utilisant les cartes heuristiques. frederic.amella@ac-nancy-metz.fr OBJECTIFS"

Transcription

1 Lire, dire et écrire en utilisant les cartes heuristiques OBJECTIFS Utiliser un support créatif permettant de mobiliser l attention et la motivation des élèves Intégrer à son enseignement des solutions logicielles permettant la création de cartes par les élèves Permettre aux élèves de réviser (lire), de préparer la réponse à la question du connaissance (écrire), et de présenter leurs réponses orales de façon structurée (oral de contrôle)

2 1PRESENTATION DE L OUTIL 1. Définition Source :

3 2. Les caractéristiques Source : 2. Les caractéristiques Source :

4 3. Les principaux usages pour la classe Organiser Trouver Formuler Questionner Valoriser Prendre des notes Soutenir l oral Apprendre Réviser Reconstituer Construire collectivement Partager facilement l information Restituer Exposer 2CONSTATS ET CONTEXTE DE MISE EN OEUVRE

5 les élèves sont perdus face aux questions de l examen sans support documentaire. Ils n utilisent pas de brouillon et ont des difficultés pour structurer leur réponse. Comment faciliter la structuration des écrits et rendre la phase de travail au brouillon efficace? Se servir des TICE pour structurer visuellement et de façon ludique le travail qui sera le plan de rédaction de la réponse. Les outils proposés en classe sont dépassés, limités, peu fonctionnels et en décalage d une génération avec les élèves Nécessité d utiliser un outil facilement accessible, familier, rapide, réactif, intuitif Utiliser les outils des élèves afin de susciter leur intérêt et dévier leur utilisation S inscrire dans la logique de partage des réseaux sociaux Passer d une consommation passive à une production active tout en s inscrivant dans l acquisition des savoirs, du développement des connaissances 3LES OUTILS MOBILISES

6 Tablette Smartphone Balladeur Stockage en ligne Logiciel Classeurs (FR + HGEC) 4LA MISE EN OEUVRE

7 1. Contexte et démarche 3 Séances d accompagnement personnalisé, en terminale bac pro, de préparation à l examen (réviser son cours, répondre à la question de connaissance, réussir l oral de contrôle) La démarche choisie est similaire à celle de la création d une fiche de révision, ici sous forme de schéma Les cartes heuristiques créées sont utilisées comme support des 3 séances 2. Les réalisations des élèves ESSENTIEL : la construction est plus importante que la production finale 3 temps permettant la mémorisation : lecture du cours / révision / écriture Exemple de séance et de production...

8 AP Fiche méthode n 1 : apprendre son cours en réalisant une carte mentale Durée 2h Objectif ; acquérir une méthode permettant de synthétiser le cours, le schématiser afin de faciliter la mémorisation des connaissances I. METTRE L ESSENTIEL EN EVIDENCE SUR SON COURS Support ; son cours, ou le livre (en prolongement) + surligneur 1.Surligner les titres (sujet d étude, séquence, séance, problématique, grandes parties) 2. Surligner les sous-titres (1. a. *...) 3. Surligner les mots clés (en rouge dans le cours) Intérêt : approche générale (force la première lecture du cours), entrée cohérente dans le thème, saisir l organisation générale du cours PASSAGE SUR LES POSTES INFORMATIQUE OU UTILISATION DES OUTILS PERSONNELS ios : télécharger et lancer l application «mindhd» Androïd : télécharger et lancer l application «MindJet» MAC : application «freemind» PC : application «Freemind Portable», disponible avec son tutoriel sur framakey.org LAISSER MANIPULER LE LOGICIEL CHOISI PAR LES ELEVES APRES UNE DEMONSTRATION DES FONCTIONNALITES

9 5PROLONGEMENTS 1. Partage des réalisations Afin de mutualiser les réalisations nous pouvons présenter des outils tels que Dropbox, Google Drive ou encore utiliser un dossier partagé sur le réseau du lycée. L intérêt étant un partage des réalisations entre les élèves dans le cadre de révisions Le partage annule l effort de réalisation de la carte mais réduit visuellement, la masse de connaissances à mémoriser par l élève La mémorisation de schémas organisés est la première étape de structuration des productions attendues par les élèves

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

Sesamath, Labomep, Google Drive & Cie

Sesamath, Labomep, Google Drive & Cie Sesamath, Labomep, Google Drive & Cie AEFE - EFI Riyad 17 janvier 2013 Plan de la formation Plan de la formation Découverte générale des activités Sesamath Plan de la formation Découverte générale des

Plus en détail

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être

C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être C est un processus. Un ensemble de démarches qui prennent en compte chaque élève comme une personne. Des situations éducatives qui peuvent être engagées dans et hors l école. L élève apprend a se construire

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S

FICHE PROFESSEUR. Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S FICHE PROFESSEUR Application «Spectre IR Mirage» 1. Référentiels du programme : Terminale S Notions et contenus Compétences exigibles Repères associés pour l enseignement supérieur Identification de liaisons

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle

Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Histoire des arts : La naissance du cinéma à la fin du XIXe siècle Exercice et méthode de recherche sur Internet Dans le cadre du thème Histoire des arts retenu pour la classe de 4 ( Mouvement et vitesse

Plus en détail

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e

Semaine nationale des mathématiques 2015. Action académique liaison CM2-6 e Descriptif de l action : Semaine nationale des mathématiques 2015 Action académique liaison CM2-6 e Il s agit de proposer aux élèves d une classe de CM2 et d une classe de sixième associées de résoudre

Plus en détail

FORMATION INTENSIVE PREMIER CONTACT CLIENTELLE (16 H)

FORMATION INTENSIVE PREMIER CONTACT CLIENTELLE (16 H) FORMATION INTENSIVE PREMIER CONTACT CLIENTELLE (16 H) (Vocabulaire spécifique à la profession ou approche touristique) ANGLAIS ALLEMAND - ESPAGNOL Durée : 4 demi-journées soit un total de 16 heures. Groupe

Plus en détail

Formation Vendeurs d excellence

Formation Vendeurs d excellence Formation Vendeurs d excellence Basé sur le concept de la préparation sportive, instrumentale ou théâtrale : Peu de théorie, de l entraînement INTENSIF, l apprentissage des bons réflexes! Le sportif, même

Plus en détail

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1

Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 Répertoire de procédures de calcul mental CP et CE1 CP Dans toutes les situations de somme et de différence (rappel : on est dans les deux cas dans le «champ additif) on demandera aux élèves de ne pas

Plus en détail

TraAM 2013. Vincent TOCQUIN. Professeur d EPS au Lycée des Métiers Romain Rolland d Amiens. I.A. TICE EPS pour l académie d Amiens.

TraAM 2013. Vincent TOCQUIN. Professeur d EPS au Lycée des Métiers Romain Rolland d Amiens. I.A. TICE EPS pour l académie d Amiens. TraAM 2013 Vincent TOCQUIN Professeur d EPS au Lycée des Métiers Romain Rolland d Amiens. I.A. TICE EPS pour l académie d Amiens. Utiliser les pour améliorer le suivi des élèves en. Des solutions pour

Plus en détail

Analyse et programmation 1

Analyse et programmation 1 Analyse et programmation 1 Bienvenue Présentations Moi Qui suis-je? Quels sont mes domaines de compétence? Pourquoi suis-je ici? Comment me contacter : bureau C01a Par courrier électronique : francois.birling@heig-vd.ch

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

Une professeure des écoles dans sa classe. Les tablettes ont été prêtées trois semaines par le CRDP. Pas d implication spécifique.

Une professeure des écoles dans sa classe. Les tablettes ont été prêtées trois semaines par le CRDP. Pas d implication spécifique. Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ Fiche informative sur une action (année scolaire 2012/2013) fiche rédigée le 16 juin 2013 Créer des livres numériques avec des tablettes

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

Nouveaux programmes de la filière STI2D : ingénierie didactique - former et se former en produisant

Nouveaux programmes de la filière STI2D : ingénierie didactique - former et se former en produisant Mise en place de la formation Ce diaporama est conçu à l attention des professeurs de Sciences et Techniques Industrielles, qu ils soient formateurs ou qu ils soient formés Son objectif est de contribuer,

Plus en détail

une visite via un Serious Game / jeu éducatif d apprentissage

une visite via un Serious Game / jeu éducatif d apprentissage Pour les 10 12 ans, le Mundaneum propose une visite via un Serious Game / jeu éducatif d apprentissage. Chaque jeune équipé d une tablette tactile fournie à l accueil du musée, est invité à découvrir le

Plus en détail

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario

Atelier d échecs : le mat de l escalier. Identification du scénario Atelier d échecs : le mat de l escalier Titre : Atelier d échecs : le mat de l escalier Académie : Créteil Département : 94 Auteur : Catherine Broch Identification du scénario Résumé : L enfant apprend

Plus en détail

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «Télé enseignement»

Accompagnement personnalisé Académie d Amiens Fiche professeur «Télé enseignement» Scénario pédagogique «Accompagnement vers l excellence» en accompagnement personnalisé Suivre efficacement un télé enseignement 1. Tableau descriptif de synthèse COMPETENCES DEVELOPPEES Extraire et organiser

Plus en détail

L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie.

L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. EEDD L énergie Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. pratiquer une démarche d investigation : savoir observer, questionner

Plus en détail

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté

L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté L aide personnalisée : un dispositif d aide aux élèves en difficulté Année scolaire 2008-2009 BO n 25 du 19 juin 2008 Organisation de l'aide Un cadre souple et évolutif. Une formalisation simple qui soit

Plus en détail

Classe(s) : Seconde, première

Classe(s) : Seconde, première Le fantôme Classe(s) : Seconde, première Utilisation d un logiciel de tracé de courbes. Fonctions définies sur un intervalle. Fonctions associées. 1) Objectifs Mathématiques : - Fonctions polynômes du

Plus en détail

Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A. Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT

Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A. Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT Mon école, mon île Ecole hospitalière C.H.U.P.P.A Mmes FOY et SERVA-TOSTIVINT Ecole hospitalière 1 Introduction Soucieuses d ouvrir l hôpital vers l extérieur, nous souhaitons par le biais de notre projet,

Plus en détail

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 Présentation voie Pro. du 06/02/2013 - réunion profs principaux/orientation Lycée Caraminot (J. Debelle) 1 Enseignement supérieur

Plus en détail

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE»

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» 1/9 L objectif de cette épreuve est de valider des compétences acquises au cours de la formation en établissement de formation ainsi

Plus en détail

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets?

Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Séquences 1-2 Quel lien existe-t-il entre le besoin et le design des objets? Pourquoi trouve-t-on différents modèles pour ce produit de communication? Nous avons chez nous différents modèles de téléphones

Plus en détail

Interaction entre la séance et la recherche de la ressource en ligne

Interaction entre la séance et la recherche de la ressource en ligne Activité support Toutes (exemple ici en acrosport) Niveau de Classe Tous niveaux lycée Description de l'usage Utilisation de la caméra des outils nomades (tablettes et smartphones) pour capturer des images

Plus en détail

série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale

série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale série STMG Les programmes de mathématiques de Première et Terminale Académie de Toulouse Inspection pédagogique régionale de mathématiques Journées pédagogiques lycée de mars/avril 2013 «Mise en œuvre

Plus en détail

LEARNING EVERYWHERE 1

LEARNING EVERYWHERE 1 1 LEARNING EVERYWHERE Un contexte de travail qui évolue La mondialisation et la technologie ont augmenté la quantité et la rapidité des flux d informations personnelles & professionnelles que nous devons

Plus en détail

L Entretien Professionnel. Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27

L Entretien Professionnel. Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27 L Entretien Professionnel Jean Marc DURIEZ 06.24.55.39.27 Contexte de la demande L ATELIER pour L Entreprise du Groupe SIADEP Formation est bien au fait de ce sujet d importance pour les entreprises. Notre

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif L école éloignée en réseau Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement Au plan administratif La gestion et l organisation d un projet ÉÉR dans une commission

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Le nouveau a été mis en place en septembre 2012 pour remplacer les BTS : AGTL (Animation et gestion du tourisme local) et VPT

Plus en détail

Synchroniser ses photos

Synchroniser ses photos Synchroniser Avec l'arrivée des smartphones et tablettes équipés de fonctions «appareils photos», nous réalisons de plus en plus de photos avec ceux-ci. Soucis, la mémoire de ces outils n'est pas aussi

Plus en détail

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES

2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT. 5 Mobiliser ses salariés MANAGEMENT. 8 Former ses salariés EVOLUTION DES COMPETENCES 1 Décider d embaucher? 2,5 jours 1,5 jour PACK 2 Réussir son recrutement RECRUTEMENT 6 jours 3 Attirer, motiver, fidéliser ses salariés 2 jours 4 Choisir son mode de management 2 jours 1 jour PACK 5 Mobiliser

Plus en détail

Le + TICE : Rendre l élève autonome et l impliquer dans son apprentissage. Comment créer une carte heuristique?

Le + TICE : Rendre l élève autonome et l impliquer dans son apprentissage. Comment créer une carte heuristique? TUTORIEL TICE Le + TICE : Rendre l élève autonome et l impliquer dans son apprentissage Comment créer une carte heuristique? 1. Objectifs Entraîner les élèves à représenter sous la forme d une carte heuristique

Plus en détail

Cycle 3 cycle de consolidation

Cycle 3 cycle de consolidation Cycle 3 cycle de consolidation Des pistes de réflexion Les progressions L'évaluation L'anticipation des passages de classe Le cycle 3 (CM1,CM2,6eme) Le cycle 3, qui relie désormais les deux dernières années

Plus en détail

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99

5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 5.3. Bande numérique cartes numération et cartes à points pour apprendre les nombres de 0 à 99 Niveau CP pistes pour le CE1 Modèle proposé : modèles de séance Hypothèse de la difficulté : pour les élèves

Plus en détail

La rédaction d un courriel

La rédaction d un courriel La rédaction d un courriel Le courriel est un moyen de communication rapide et efficace pour transmettre des renseignements à des collègues, clients, supérieurs ou amis. Sa simplicité d utilisation permet

Plus en détail

LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS

LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS LES TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS Durée : 18 semaines A partir du 14 septembre 2015 2 heures hebdomadaires En classe, laboratoires, salle informatique et CDI Travail de recherche

Plus en détail

Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS. Francette Martin

Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS. Francette Martin Utilisation des nombres pour résoudre des problèmes Aspect cardinal Maternelle MS-GS Francette Martin Voici une situation fondamentale faisant intervenir le nombre cardinal : l enfant doit aller chercher

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION AU ET PAR LE NUMERIQUE

PROGRAMME DE FORMATION AU ET PAR LE NUMERIQUE PROGRAMME DE FORMATION AU ET PAR LE NUMERIQUE Introduction Le décret n 2014-1631 qui organise la transformation du CNDP et des CRDP en Réseau Canopé, le réseau de creation et d accompagnement pédagogique.

Plus en détail

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage Cadre des bénévoles Centre-Femmes du Grand-Portage Printemps 2012 Préambule Le bénévolat est un geste libre (volontaire), une contribution qui vise le développement de la personne et de la collectivité.

Plus en détail

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Evolution d un scénario dans l expérience e-colab EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Cadre général Groupe e-colab au sein de l INRP Collaboration

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Création informatique INF-2102-1 Programme d études Informatique Septembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition du domaine d évaluation

Plus en détail

Outlook avancé pour la gestion de projet

Outlook avancé pour la gestion de projet Pour simplifier la gestion et l exécution de multiples projets Introduction De plus en plus de gens ont à gérer des projets dans l exercice normal de leurs fonctions. Pour tenir compte de cette nouvelle

Plus en détail

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015 Formation Continue Les stages pédagogiques s adressent à tous les professeurs de Français Langue Etrangère souhaitant approfondir leur formation, actualiser leurs connaissances et renouveler leurs méthodes

Plus en détail

Les offres de formation proposées aux PLP anglaislettres

Les offres de formation proposées aux PLP anglaislettres Les offres de formation proposées aux PLP anglaislettres en 2015/2016 Vous trouverez ci-joint les formations inscrites au PAF pour l année scolaire 2015-2016. La première liste correspond aux dispositifs

Plus en détail

MentorPlace au Collège de Kerbellec

MentorPlace au Collège de Kerbellec MentorPlace au Collège de Kerbellec I LES ACTEURS a) du Collège Kerbellec Monsieur NEDELLEC directeur adjoint Monsieur GUILLERME professeur principal classe de 4 ème Monsieur SOURRICE surveillant du collège

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

Présentation de l'activité

Présentation de l'activité Présentation de l'activité On utilise les couleurs pour conjecturer la nature de la médiatrice d'un segment. Deux étapes: - Dans un premier temps, sous GeoGebra, on dispose de deux points de couleurs différentes,

Plus en détail

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel L IFccac

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2012 UN TRAIN A PRENDRE. (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) UN TRAIN A PRENDRE (d après une idée du collège Notre Dame, Arlanc) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 Narration de séance et productions d élèves... 6 1 Fiche professeur UN TRAIN

Plus en détail

UTILISATION DU LOGICIEL : SOUTIEN ET APPRENTISSAGE MATHÉMATIQUES ASSISTÉS PAR ORDINATEUR S.A.M.A.O. EN CLASSE DE SECONDE

UTILISATION DU LOGICIEL : SOUTIEN ET APPRENTISSAGE MATHÉMATIQUES ASSISTÉS PAR ORDINATEUR S.A.M.A.O. EN CLASSE DE SECONDE 197 UTILISATION DU LOGICIEL : SOUTIEN ET APPRENTISSAGE MATHÉMATIQUES ASSISTÉS PAR ORDINATEUR S.A.M.A.O. EN CLASSE DE SECONDE J ai testé le logiciel SAMAO avec une classe de seconde technologique de 26

Plus en détail

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA)

Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Guide de référence pour la planification d une situation d enseignement- apprentissage (SEA) Prise de contact La prise de contact ne fait pas concrètement partie de la situation d enseignement- apprentissage.

Plus en détail

Evaluation des capacités expérimentales : TICE

Evaluation des capacités expérimentales : TICE Evaluation des capacités expérimentales : TICE Ce dossier a été élaboré suite aux remontées du bilan ECE de la session 2010 : de nombreux collègues souhaitant avoir une liste des logiciels utilisés lors

Plus en détail

Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne

Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne Appel à projet 2003/2004 Réalisation d un carnet de voyage en ligne Montant du projet : 6617 Montant du soutien du projet : 2300 MPT MJC HARTELOIRE 39 AVENUE CLEMENCEAU BP 18311 29283 BREST CEDEX TEL :

Plus en détail

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice

DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE. Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice DÉROULEMENT D UNE SÉANCE DE COURS IMPLIQUANT L ÉLÈVE Marie-Madeleine PIROCHE IEN Économie Gestion Académie de Nice Les étapes d une séance de cours Introduire le sujet Dégager la problématique Traiter

Plus en détail

Conduire les entretiens annuels d évaluation

Conduire les entretiens annuels d évaluation Ce guide s adresse aux dirigeants et aux responsables en charge de la fonction ressources humaines qui envisagent de mettre en place des entretiens annuels. Il constitue un préalable à l instauration d

Plus en détail

E-portfolio de l'université de la Réunion

E-portfolio de l'université de la Réunion Aurélie Casties Service des Usages du Numérique E-portfolio de l'université de la Réunion Version 2 aurelie.casties@univ-reunion.fr Juin 2012 - Cette présentation est sous licence Creative Commons fr BY

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Projet Informa TIC Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Informa TIC Technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu

Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement Contenu Compte rendu de l atelier 2 : Intégrer tablettes et outils nomades à l enseignement... 1 OBJECTIFS :... 2 DEROULEMENT

Plus en détail

Communication Visuelle

Communication Visuelle Communication Visuelle L image de marque : la cerner, la créer. Public : Chefs d entreprises, Franchises, Entrepreneurs indépendants, Etudiants en Marketing ou Communication, Directeurs Marketing, Directeurs

Plus en détail

Fiche descriptive de l activité

Fiche descriptive de l activité Fiche descriptive de l activité Titre : Caractéristiques électriques du panneau solaire Classe : Terminale STI 2D Durée : 1h30 Type d activité (expérimentale, documentaire, ) : activité expérimentale Contexte

Plus en détail

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet.

Expérience : Plus de 20 ans d expérience constante dans le domaine de l accompagnement de projet. Mme Sylvie LACOSTA Consultante confirmée Qualité Sécurité Environnement Auditrice Qualité certifiée : ICA (Institut de Certification des Auditeurs) ICAE (Institut de Certification des Auditeurs Environnement)

Plus en détail

Sources: séminaire des professeurs L Oréal / www.foad-spirit.net/ images Google. Mlle Sousa Rolo Marlène

Sources: séminaire des professeurs L Oréal / www.foad-spirit.net/ images Google. Mlle Sousa Rolo Marlène Sources: séminaire des professeurs L Oréal / www.foad-spirit.net/ images Google Passif Portable Incompréhension Mettre en place des situations professionnelles Fixer des objectifs de départ et les atteindre

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

Atelier Pratique Atelier complet

Atelier Pratique Atelier complet Atelier Pratique Atelier complet Public : Cet atelier s adresse à des particuliers et à des professionnels qui ont déjà acquis une connaissance de base sur le mind mapping et cherchent à maîtriser solidement

Plus en détail

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4)

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4) Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013 Epreuve de MGUC (U4) Analyse quantitative des résultats Moins de 8 8 note < 10 10 note < 12 12 note < 14 14 et plus Total Nombre 130 122

Plus en détail

La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait

La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait Offre de formation OF4 La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait 1 OF4-1 Assurer la gestion financière analytique ModuleOF3-3 obtenu et validé pour participer au module OF4-1

Plus en détail

Note technique. Recrutement Les étudiants ont du talent Concours 2012-2013 Date : 04/10/2012. Thème... 2

Note technique. Recrutement Les étudiants ont du talent Concours 2012-2013 Date : 04/10/2012. Thème... 2 technique Émetteur : Organisation du concours Destinataires : Participants au concours Objet : Cahier des charges Sommaire Thème... 2 Un coffre-fort numérique mobile... 2 Objet du concours... 2 Un produit

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Direction de l éducation des adultes et de l action communautaire Service de l évaluation des apprentissages DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Programme d études Informatique de la formation de base commune

Plus en détail

- Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur.

- Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur. Objectifs à atteindre par l enfant : - Reconnaître les manifestations de la vie animale. - Reconnaître les manifestations de la vie végétale. - Voir et imaginer le monde extérieur. Répartition des compétences

Plus en détail

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde )

Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Devoir à la maison en algorithmique (2 nde ) Introduction Quel constat : Les devoirs à la maison permettent de soutenir les apprentissages des élèves et prennent en compte la diversité des aptitudes des

Plus en détail

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL?

Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Quand et pourquoi utiliser une base de données NoSQL? Introduction Les bases de données NoSQL sont devenues un sujet très à la mode dans le milieu du développement web. Il n est pas rare de tomber sur

Plus en détail

C E N T R E V A L E N S O L E

C E N T R E V A L E N S O L E CAP RÉUSSITE Cap réussite est un programme d accompagnement scolaire, adapté à chaque niveau d étude, visant le développement intégral de la personne. Ce programme propose des activités méthodologiques

Plus en détail

Animation 1 Visite du centre de documentation et initiation à la recherche documentaire : Démarche des documentalistes

Animation 1 Visite du centre de documentation et initiation à la recherche documentaire : Démarche des documentalistes Animation 1 Visite du centre de documentation et initiation à la recherche documentaire : Démarche des documentalistes L «Animation 1» fait partie d un projet d animations consacrées à la découverte du

Plus en détail

Formation : «Conduire des réunions participatives effectives en présence et à distance».

Formation : «Conduire des réunions participatives effectives en présence et à distance». Formation : «Conduire des réunions participatives effectives en présence et à distance». Contexte Dans beaucoup d organisations, l utilisation de l informatique pour coopérer se résume bien souvent à un

Plus en détail

Gestion de projet et. «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de. qu il seroit requis pour les mieux

Gestion de projet et. «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de. qu il seroit requis pour les mieux Gestion de projet et planification «Second précepte: diviser chacune des difficultés que j examinerois, en autant de parcelles qu il se pourroit, et qu il seroit requis pour les mieux résoudre.» R Descartes,

Plus en détail

Concevoir et animer un stage de formation

Concevoir et animer un stage de formation Nicolas Jousse Concevoir et animer un stage de formation 2 e édition L ES TECHNIQUES D ANIMATION Fiche technique n 1 Description Les binômes d entraide Les stagiaires répartis en binômes analysent et résolvent

Plus en détail

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet Informatique Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet réalisé avec Filemaker Pro 12 Projet informatique présenté en vue d obtenir la LICENCE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

Formation pour tablette Androïde

Formation pour tablette Androïde Formation pour tablette Androïde DURÉE : en heures Préalable : Posséder une tablette électronique (avoir avec CA) Objectif Apprendre à gérer son appareil de façon efficace Bien connaître et exploiter les

Plus en détail

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE

EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE EVALUATION DES COMPÉTENCES EXPÉRIMENTALES DE LA SECONDE AUX ECE Stage de Formation Continue AEFE PRF 2014-2015 Johannesburg 8 au 11 décembre 2014 Laurence Comte EEMCP2 De l évaluation aux évaluations 3

Plus en détail

Réussir au lycée à travers une évaluation plus positive, plus constructive redonnant ainsi aux élèves

Réussir au lycée à travers une évaluation plus positive, plus constructive redonnant ainsi aux élèves Réussir au lycée à travers une évaluation plus positive, plus constructive redonnant ainsi aux élèves confiance et estime de soi «rattrapage de points» + E.P.C.C. (depuis cette année) Constats : des savoirs

Plus en détail

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée I- Principes généraux Définition L accompagnement personnalisé (AP) est un temps d enseignement distinct du face à face disciplinaire et intégré

Plus en détail

Installation de Windows 8 sur une machine virtuelle avec Parallels Desktop 7

Installation de Windows 8 sur une machine virtuelle avec Parallels Desktop 7 Installation de Windows 8 sur une machine virtuelle avec Parallels Desktop 7 Table des matières Installation de Windows 8 sur une machine virtuelle avec Parallels Desktop 7... 1 I Introduction... 2 II

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Français, Mathématiques, Physique-Chimie, SVT, Economie, Histoire Géographie, Philosophie, Anglais, Gestion, Finances, Mercatique et Droit.

Français, Mathématiques, Physique-Chimie, SVT, Economie, Histoire Géographie, Philosophie, Anglais, Gestion, Finances, Mercatique et Droit. LYCEE : COURS HEBDOMADAIRES DE SEPTEMBRE A JUIN : - Cours personnalisés en petits groupes de 3 à 4 élèves maximum et/ou - Cours semi-particuliers (2 élèves) et/ou - Cours particuliers Approfondir les notions

Plus en détail

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie

MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MASTER II ECONOMIE ET GESTION Spécialité Management des Organisations de la Neteconomie MODULE C03 - Séquence 1 INTRODUCTION I. UN PEU D'HISTOIRE II. LES RESSOURCES D'UN SI III. LA DÉFINITION D UN SI À

Plus en détail

Renseignements généraux

Renseignements généraux .Recherche sur l enseignement par visio/vidéoconférence Enseignants et formateurs qui utilisent fréquemment les systèmes de vidéoconférence et visioconférence par Internet dans leur enseignement Être pédagogue

Plus en détail

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2)

Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) Pourquoi exploiter les jeux mathématiques A l école élémentaire? (Au cycle 2) 1 Les programmes 2008 : cycle 2 - introduction L apprentissage des mathématiques développe l imagination, la rigueur et la

Plus en détail