UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES FACULTÉ DE PHARMACIE SCIENCES PHARMACEUTIQUES COSMÉTOLOGIE ET DERMOPHARMACIE PHARMACIE OFFICINALE PHARMACIE D INDUSTRIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES FACULTÉ DE PHARMACIE SCIENCES PHARMACEUTIQUES COSMÉTOLOGIE ET DERMOPHARMACIE PHARMACIE OFFICINALE PHARMACIE D INDUSTRIE"

Transcription

1 SCIENCES PHARMACEUTIQUES COSMÉTOLOGIE ET DERMOPHARMACIE PHARMACIE OFFICINALE PHARMACIE D INDUSTRIE PHARMACIE HOSPITALIÈRE UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES FACULTÉ DE PHARMACIE BIOLOGIE CLINIQUE 1

2 DES PROGRAMMES D ÉCHANGE ET DE COOPÉRATION Étudier en Facuté de Pharmacie à Université ibre de Bruxees, c est suivre une formation compète et de haut niveau, touchant à tous es aspects du métier de spéciaiste dans a préparation, anayse, a conservation et a déivrance responsabe du médicament. Nos méthodes d enseignements sont innovantes. Ees intègrent un grand nombre d activités dirigées à caractère mutidiscipinaire, d exercices de pratique professionnee et tirent profit des nouvees techniques de communication. La pédagogie est axée sur a contribution active de étudiant à sa formation: séminaires, travaux pratiques, stages. L importante activité de recherche de nos enseignants garantit un niveau de formation de quaité, à a pointe du progrès dans e domaine pharmaceutique. Etudier à a Facuté de Pharmacie, c est aussi occasion de participer à des échanges internationaux et à une foue d activités étudiantes au cœur de a capitae européenne, qui constituent une expérience unique et inoubiabe. DES STAGES PROFESSIONNELS MASTER EN DERMOPHARMACIE ET COSMÉTOLOGIE UNIQUE EN COMMUNAUTÉ FRANÇAISE 11 UNITÉS DE RECHERCHE CONTACTS Madame Ariee Cornette T M 50 DOCTORANTS 2

3 FACULTÉ DE PHARMACIE Existe-t-i pour homme un bien pus précieux que a santé? Socrate SOMMAIRE La Facuté de Pharmacie L organisation générae des études universitaires Bacheier en Sciences pharmaceutiques Le passage du Bacheier au Master Master en Sciences pharmaceutiques Master en Sciences biomédicaes à finaité «dermopharmacie et cosmétoogie» Master compémentaire en pharmacie hospitaière Master compémentaire en pharmacie d industrie Master compémentaire en bioogie cinique Doctorat Le Pôe Santé L Université ibre de Bruxees Document non contractue 1

4 LA FACULTÉ DE PHARMACIE PHILOSOPHIE GÉNÉRALE D ENSEIGNEMENT La Facuté de Pharmacie de Université ibre de Bruxees, innovante et moderne, accueie es étudiants intéressés par une formation scientifique compète et de haut niveau en pharmacie. Cette formation a pour objectif de former es futurs pharmaciens, seus spéciaistes du médicament : a recherche, a mise au point, a préparation ou a fabrication, e contrôe et a dispensation des médicaments. Le programme en sciences pharmaceutiques forme égaement des pharmaciens capabes d assurer eur rôe de prestataire de services et d information aux patients et ceui d éducateur sanitaire. En tant que branche scientifique à part entière, es études de pharmacie comprennent non seuement a maîtrise des connaissances essentiees au métier de pharmacien mais égaement a pratique de manipuations en aboratoire. Cette dernière est égaement importante pour faire apprécier aux étudiants a recherche scientifique et appication de esprit critique indispensabe à toute formation universitaire. Le dipôme obtenu après 5 années d études autorise e pharmacien à travaier en officine et dans d autres secteurs pharmaceutiques. I est cependant possibe de suivre une série de formations compémentaires qui ouvrent d autres perspectives professionnees. La quaité de a formation offerte est e résutat d un souci d évoution permanente des méthodes pédagogiques, d une évauation des enseignements et d une modernité de nos programmes, éaborés avec e souci de es adapter aux exigences professionnees du secteur pharmaceutique. Qu is soient pharmaciens, médecins, bioogistes ou chimistes, nos enseignants appartiennent à des équipes de recherche ou exercent eur métier dans es différents secteurs de a santé. Leurs enseignements bénéficient donc de eurs travaux de recherche ou de eur expérience de pratique professionnee. SPÉCIFICITÉS DE LA FACULTÉ NOTRE CURSUS OFFRE : 3 années de Bacheiers 2 années de Masters en Sciences pharmaceutiques 1 formation inédite en Begique : e Master en Dermopharmacie et Cosmétoogie. Les cinq années d études sont organisées de manière évoutive. Les années de bacheiers se concentrent sur es bases scientifiques (chimie, bioogie, mathématique et physique) qui formeront e soce des connaissances pharmaceutiques. L enseignement évouera progressivement vers des matières pus spéciaisées (Biochimie, microbioogie, pharmacoogie, étude des médicaments), déjà à partir de a troisième année de bacheier. L enseignement théorique est conjugué à une réee formation pratique ors de séances de aboratoires et d exercices ou encore d excursions. Une attention toute particuière est portée afin de favoriser et vaoriser e travai personne de étudiant, par exempe par insertion de projets transdiscipinaires au programme des trois années de Bacheiers. Au niveau des deux dernières années des Masters, en pus d une formation commune consoidée, une arge gamme de cours à option est proposée. L accent est particuièrement porté sur a recherche pharmaceutique, sur es différentes thématiques propres au métier de pharmacien d officine et sur es aspects iés au consei et suivi pharmaceutique. Des stages compémentaires d un mois et demi, à hôpita, en officine, en industrie ou en recherche sont égaement au programme. Les spéciaisations pharmaceutiques (hôpita, industrie, bioogie cinique) sont enseignées dans es Masters compémentaires, au sein d une structure interuniversitaire ou interfacutaire (ULB, UCL, Ug). Le troisième cyce d étude comporte une formation à a recherche scientifique sanctionnée par un dipôme de docteur en sciences biomédicaes et pharmaceutiques. Cette formation est prodiguée par a Facuté de Pharmacie au sein d une Ecoe Doctorae Thématique en sciences pharmaceutiques reconnue par e FNRS. Les 9 services de Recherche de a facuté accueient des jeunes chercheurs dans différentes discipines cés de a recherche pharmaceutique actuee et future. 2

5 Enfin, dans e cadre d une ouverture vers e monde et grâce à son réseau de partenariats priviégiés, es étudiants peuvent réaiser des stages, en aboratoire ou en entreprise, tant en Begique qu à étranger et participer à des échanges internationaux (Erasmus, conventions interuniversitaires, coopération). FACULTÉ DE PHARMACIE La Facuté de Pharmacie propose à ses étudiants un environnement compet, stimuant et convivia, dans eque es outis pédagogiques, scientifiques et informatiques sont modernes et disponibes dans un espace proche, sur e Campus de a Paine. L étudiant suit es enseignements théoriques en auditoire et es travaux pratiques ont ieu dans es aboratoires du bâtiment de a Facuté. Dans ce même bâtiment, i trouvera à sa disposition une bibiothèque contenant à a fois des ouvrages scientifiques généraux et d autres spéciaisés dans a pharmacie. Une sae informatique de 20 postes est aussi accessibe afin de se famiiariser avec a recherche bibiographique et utiisation de programmes scientifiques ou, pus simpement, pour rédiger et imprimer es travaux personnes ou es rapports de aboratoire. Récemment, une officine pédagogique, outi exceptionne, a été instaée dans a Facuté et permet de famiiariser étudiant avec a pratique professionnee dans des situations proches de a vie active. Enfin, étudiant pourra égaement rencontrer es enseignants et chercheurs qui travaient dans es aboratoires de recherche situés dans e même bâtiment. Cette proximité permet au futur pharmacien, à a fois de trouver des réponses aux questions qu i se pose mais égaement d être en contact avec a recherche scientifique et, pourquoi pas, d y prendre goût en réaisant un stage en recherche ors de sa dernière année de Master. Consciente que entrée à Université marque un grand changement, a Facuté met en pace une série d outis en vue de faciiter a transition à partir du secondaire. 3

6 LA FACULTÉ DE PHARMACIE CERCLE DES ÉTUDIANTS EN PHARMACIE Riche d histoires et de traditions, e Cerce de Pharmacie est un des pus anciens cerce étudiant à ULB et existait déjà dans es années 20. A ses débuts, e cerce organisait principaement des rencontres entre es étudiants et es pharmaciens, des banquets et queques activités cuturees et sportives pour faire découvrir a profession. Ces activités n étaient aors réservées qu à a gente mascuine. Pendant occupation nazie, institut de Pharmacie et son cerce d étudiants ont été obigés de se réunir secrètement pour continuer à donner cours et organiser des activités. La guerre aura coûté a vie à 15 étudiants en pharmacie, morts au nom du ibre examen et des vaeurs chères à ULB. Depuis, e Cerce de Pharmacie s est ouvert à tous es étudiants, a entrepris es démarches nécessaires auprès du Moniteur Bege afin d être reconnu comme association sans but ucratif et organise e Ba Vert, qui rencontre chaque année un vif succès. Un nouveau comité est éu annueement afin de gérer es finances, es activités sportives, cuturees et fokoriques du cerce. Le Cerce de Pharmacie véhicue aux «beus» ses traditions ors des baptêmes, notamment à travers e chant, avec «L Hymne à a Pharmacie». Par aieurs, e cerce de Pharmacie a son propre journa, a Mandragore, qui reprend es activités du cerce et es actuaités dans e domaine pharmaceutique. Aujourd hui, e CePha reste toujours très actif au sein de a communauté universitaire, que ce soit dans e fokore estudiantin ou a participation aux grands événements de ULB. APHABR Cinq années de dur abeur... Des joies, des rires, des rencontres... Mais aussi parfois des peurs et des déceptions... Des soirées enfammées... à sortir ou à étudier... Peins d émotions qui ont marqué à jamais notre existence! Qui ont fait ce que nous sommes devenus aujourd hui... DES PHARMACIENS! Que deviendront ces iens étroits que vous avez tissés avec vos coègues de gaères pendant toutes ces années d étude? L APhaBr est une asb qui regroupe ensembe des pharmaciens sortis de ULB et dont e but est de créer un véritabe réseau entre nos chers confrères issus de notre Facuté. Tout d abord, de nombreuses activités, qu ees soient scientifiques (débats, conférences), cuturees (musées, expositions), sportives (match de basket, de foot), cuinaires (restaurants, dégustations) ou fokoriques (dons pour e fu time, e ba), sont organisées chaque année afin de permettre à ce réseau de se tisser. C est à chaque fois occasion de se retrouver entre amis dans une ambiance festive. En vous inscrivant, vous nous permettrez égaement de poursuivre nos autres buts tes que e soutien et e rayonnement de a Facuté de Pharmacie et de ses étudiants. En effet, APhaBr apporte son soutien à a Facuté sous forme de dons. Ee apporte égaement une aide directe aux étudiants en organisant une soirée d information concernant a carrière de pharmacien et ses différentes possibiités, et en octroyant e prix de APhaBr qui est remis à un étudiant qui nous a paru méritant par son parcours, son impication dans es activités universitaires et son attachement aux vaeurs défendues par notre Université. De pus, dans e cadre d activités professionnees, APhaBr participe à organisation de a formation continue des pharmaciens en coaboration avec a S.S.P.F. et a Facuté. Enfin, APhaBr édite un feuiet de contact trimestrie, APhaBr News, permettant non seuement d informer ses membres des activités passées et futures, mais aussi d y trouver des nouvees de a Facuté et des artices d intérêt généra. 4

7 FACULTÉ DE PHARMACIE 5

8 LA FACULTÉ DE PHARMACIE OFFICINE PÉDAGOGIQUE Le métier de pharmacien évoue. Cette constatation a amené es enseignants de a Facuté de Pharmacie à adapter a formation afin de préparer au mieux es étudiants à eur future profession. Ainsi, une officine pédagogique (à image d une officine ouverte au pubic) a été mise en pace au sein de a facuté, permettant a mobiisation des connaissances scientifiques acquises durant a formation et de déveopper des compétences de communication, de résoution de probèmes et de prise de décision. Cet environnement permet, durant es 3 dernières années des études, de pratiquer ors de séminaires des exercices simuant des situations ou des probèmes qui peuvent se présenter en pratique officinae. La reation patient-pharmacien est ainsi pus particuièrement étudiée, ce qui prépare étudiant pour es stages en officine. Notre officine dispose de nombreuses spéciaités pharmaceutiques (soumises à prescription médicae ou non, en ce compris des préparations phytothérapeutiques et des compéments nutritionnes), d ouvrages de référence ainsi que d ordinateurs de dernière génération équipés du nouveau ogicie officina Greenock (Corius). MUSÉE DES PLANTES MÉDICINALES ET DE LA PHARMACIE Le Musée des pantes médicinaes se trouvent dans es ocaux de a facuté. Dix-huit thèmes, présentés dans près de soixante vitrines, invitent es visiteurs à suivre es étapes successives qui ont jaonné a prodigieuse odyssée de utiisation des ressources naturees en tant que médicaments. Ces thèmes, voontairement imités aux pantes médicinaes, sont commentés de façon accessibe à tout pubic et adaptés aux intérêts des visiteurs. Très diversifiés, is sont consacrés aux pantes médicinaes porteuses d espoirs de guérison, aux pantes mythiques, maéfiques, de vie ou de mort, aux pantes recherchées pour eurs propriétés haucinogènes, aux poisons de fèches uties à a chasse, à des farines contaminées par un champignon et responsabes de a mutiation ou du décès de miiers de victimes au Moyen-âge. L usage de ces pantes témoigne de évoution, de ingéniosité et des dons d observation de homme au travers es âges. Musiques, présentation d affiches anciennes, de photographies, de textes, de poèmes, de reproductions de tabeaux, de gravures et de timbres s intègrent à une coection rassembant des drogues végétaes (droguier) dont a création se situe au début de a deuxième partie du XIXe sièce ; 6

9 des échantions et des modèes en soie de pantes médicinaes ; des produits pharmaceutiques anciens et contemporains ainsi que des appareis d extraction, d anayse et de préparation des médicaments. Deux bornes interactives mettent à a disposition des visiteurs, désireux de compéter eur information, des programmes concernant a médecine par es pantes, es pantes toxiques et identification des champignons. Un parcours et des sujets spécifiques sont prévus pour es jeunes visiteurs qui, en outre, bénéficient d une partie d un programme disponibe sur es bornes interactives. La mise à jour de exposition et es visites guidées sont assurées par deux enseignants spéciaisés dans e domaine des produits d origine naturee (pharmacie et nutrition). RECHERCHE La Facuté de Pharmacie possède des unités de recherche de renommée internationae déveoppant des activités de recherche de pointe tant dans es domaines fondamenta qu appiqué. Les équipes de recherche de a facuté possèdent des contrats de recherche majeurs, de type mutidiscipinaire couvrant tous es aspects du déveoppement du médicament (synthèse, pré-formuation, déveoppement pharmaceutique, expérimentations in-vitro et in-vivo, essais ciniques de phases I et IIa), avec des équipes de recherche d autres universités et/ou avec industrie pharmaceutique. Des brevets sont réguièrement déposés dans des secteurs niches du marché pharmaceutique. Pour ce qui concerne ses thématiques de recherche, a facuté est particuièrement active : dans e domaine de a recherche de nouvees substances pharmacoogiquement actives à partir d extrait de pantes ou obtenue par hémisynthèse du cribage de eur activité anticancéreuse, antiinfammatoire, antimicrobienne, antiparasitaire... (sur organes isoés et sur des modèes bioogiques originaux et sur anima) dans e domaine de a technoogie pharmaceutique par a mise au point de nouvees formuations à ibération proongée et contrôée sous diverses formes originaes micro(nano)structurées etc. pour administration par voies orae, parentérae et inhaée dans e domaine de a (bio)anayse pour identification et e suivi de bio-marqueurs physioogiques et dans a mise au point de nouvees techniques d anayse des médicaments. FACULTÉ DE PHARMACIE LA FACULTÉ DE PHARMACIE, C EST AUSSI : Des débouchés professionnes variés Un musée des pantes Une bibiothèque scientifique des nombreuses possibiités de stages en entreprises 11 unités de recherche Un Master en dermopharmacie et cosmétoogie des aboratoires Une sae informatique Une officine pédagogique de aide à a réussite un encadrement personnaisé des enseignants réputés une facuté impantée au cœur de a capitae européenne, 7

10 AIDE À LA RÉUSSITE Les enseignants de BA1 ont à cœur d aider es étudiants à s adapter aux exigences particuières des études de niveau universitaire. L aide à a réussite qu is ont mis en pace se traduit par des tests d orientation, permettant à étudiant d évauer ses connaissances en début d année dans es matières fondamentaes: chimie, bioogie et compréhension de texte. Ces tests ne sont pas pénaisants puisque es cotes obtenues sont données à titre indicatif. L anayse des réponses est confiée à des spéciaistes du CMU (Centre de méthodoogie universitaire et de didactique du français). Suivant es acunes déceées, des séminaires très spécifiques sont proposés aux étudiants en fonction de eur besoins propres (max. 20 participants par séminaire). D autre part, dans e cadre des compétences angagières, des séances de correction de prises de notes sont organisées. Les notes prises pendant es cours de chimie et de bioogie sont corrigées et commentées par des spéciaistes. Une correction générae est organisée en auditoire. Cette correction générae est compétée par une entrevue entre e spéciaiste et étudiant, procédure qui permet de mettre en pace des outis d aide personnaisés. Les étudiants ont aussi accès aux guidances en chimie (campus Sobosch) et en physique (campus Paine). Pour motiver es étudiants à travaier ces matières, des conventions «Objectif réussite», sont mises en pace entre es tituaires de cours et es guidances. Un suivi du travai accompi par étudiant permet d obtenir «un ou pusieurs points BONUS» dans a matière correspondante. 8

11 COORDONNÉES ET CONTACTS DES DIFFÉRENTS SERVICES DE LA FACULTÉ DÉCANAT Doyen : M. K. Amighi Vice Doyen : M. J-M Kauffmann Responsabe de Administration Facutaire : Mme K. Van Mee SECRÉTARIAT DE LA FACULTÉ Numéro de tééphone généra : Numéro de fax généra : Adresse du site facutaire : OÙ S INFORMER, À QUI S ADRESSER? BACHELIER EN SCIENCES PHARMACEUTIQUES : BA1 Mme P. Boussard Té Bureau 1B4 121 Campus de a paine BA2 Mme S. Pochet Té Bureau 1B7 206 Campus de a paine BA3 M. P. Duez Té Bureau 1B6 109 Campus de a paine MASTER EN EN SCIENCES PHARMACEUTIQUES : MA1 et MA2 M. J. Nève Té Bureau 1B6 203 Campus de a paine MASTER EN EN SCIENCES BIOMÉDICALES À FINALITÉ DERMO-COSMÉTOLOGIE : MA1 et MA2 M. K. Amighi Té Bureau 1B6 210 Campus de a paine MASTER COMPLÉMENTAIRE EN PHARMACIE D INDUSTRIE : M. P. Duez Té Bureau 1B6 109 Campus de a paine MASTER COMPLÉMENTAIRE EN PHARMACIE HOSPITALIÈRE : M. J-P. Dehaye Té Bureau 1B7 215 Campus de a paine MASTER COMPLÉMENTAIRE EN BIOLOGIE CLINIQUE : M. F. Cotton Té Bureau 1B7 115 Campus de a paine FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT EN SCIENCES BIOMÉDICALES ET PHARMACEUTIQUES : M. J-M. Kauffmann Té Bureau 1B5 110 Campus de a paine Mme C. Stévigny Té Bureau 1B6 116 Campus de a paine AESS M. F. Dufrasne Té Bureau 1B6 208 Campus de a paine RESPONSABLES DES STAGES : Officine : M. K. Amighi secrétariat: Mme N. Van Aest Industrie : M. J. Dubois Cinique : Mme C. De Vriese Bioogie cinique : M. F. Cotton Recherche : M. J. Nève Coopération : M. P. Duez Erasmus : M. J-P. Dehaye AESS : M. F. Dufrasne 9

12 L ORGANISATION GÉNÉRALE DES ÉTUDES UNIVERSITAIRES 10 QUELQUES MOTS-CLÉS LES CRÉDITS ECTS (EUROPEAN CREDIT TRANSFER SYSTEM) La charge de travai de étudiant, pour chaque enseignement, est exprimée en crédits ECTS. Un crédit correspond forfaitairement à 30 heures d activités d apprentissage : participation aux cours magistraux, séminaires, aboratoires, stages, recherches, ainsi que e travai personne requis pour a préparation des travaux et a réussite des examens. Une année d études comprend 60 crédits ECTS, donc environ heures de charge de travai. L ANNÉE ACADÉMIQUE Une année académique se déroue du 15 septembre (si e 15 n est pas un undi, es cours commencent en généra e 1 er undi qui suit cette date) au 14 septembre de année suivante. Ee est divisée en 3 quadrimestres (du 15 septembre à fin janvier, de début février à fin juin, et du début juiet au 14 septembre) et comporte 2 sessions d examen. LA STRUCTURE DES ÉTUDES UNIVERSITAIRES A Université, es cursus sont quaifiés de «type ong» et sont organisés en 3 cyces : un 1 er cyce dit de transition (es programmes de Bacheier) ; un 2 ème cyce de Master, Master compémentaire, Médecin, Médecin vétérinaire et enfin un 3 ème cyce comprenant a formation doctorae et es travaux reatifs à a préparation d une thèse de doctorat. LE GRADE ACADÉMIQUE DE BACHELIER (1 er CYCLE) Le «Bacheier» est e grade académique sanctionnant des études de premier cyce de 180 crédits ECTS en 3 années au moins. Cette formation de base offre une approche générae de a discipine et permet à étudiant de déveopper es capacités d autonomie, d esprit critique, de créativité propres à a formation universitaire. Ce dipôme ne permet pas accès à a profession de pharmacien. LE GRADE ACADÉMIQUE DE MASTER (2 ème CYCLE) Le «Master» est e grade académique sanctionnant des études de deuxième cyce de 60 crédits -Master en un an - ou de 120 crédits ECTS Master en deux ans. I faut noter que e Master 60 ne permet cependant pas de choisir une finaité spécifique, ni de poursuivre sa formation par un Master compémentaire ou un Doctorat. Au cours du Master, étudiant approfondit es connaissances acquises en BA. Le Master comprend des stages obigatoires et a rédaction d un mémoire destiné à mettre en évidence diverses quaités de étudiant tees que autonomie, e sens critique, es quaités personnees et es compétences professionnees. Le programme comprend égaement des cours organisés dans une des deux finaités au choix : - La finaité approfondie, qui prépare principaement à a recherche scientifique, comprenant à a fois des enseignements approfondis dans une discipine particuière et une formation générae au métier de chercheur. - La finaité spéciaisée, visant des compétences professionnees ou artistiques particuières. LE GRADE ACADÉMIQUE DE MASTER COMPLÉMENTAIRE (2 ème CYCLE) Ce grade académique sanctionne des études de deuxième cyce qui peuvent être suivies après une formation initiae d au moins 300 crédits ECTS (bacheier + Master). Ces masters visent à faire acquérir une quaification professionnee spéciaisée correspondant à un des objectifs suivants : - autoriser exercice de certains professions, dans e respect des dispositions égaes correspondantes ; - répondre aux besoins de formations spécifiques conçues dans e cadre de programmes de coopération au déveoppement ; - donner accès à des titres et grades particuiers exigés par a oi ou aux compétences particuières et reconnues des équipes de recherche et d enseignement, qui présentent un caractère d originaité, d unicité et de spécificité en Communauté française. Is sont accessibes sur dossier. L AGRÉGATION DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPÉRIEUR (AESS) Les tituaires d un deuxième cyce de enseignement supérieur peuvent s inscrire à agrégation de enseignement secondaire supérieur (AESS) dans un certain domaine d études. Cette formation pédagogique prépare es futurs enseignants du secondaire supérieur et eur permet d acquérir e titre requis pour enseigner. L AESS peut être égaement conféré conjointement avec e grade académique de master à finaité didactique. LE DOCTORAT (3 ème CYCLE) Après un Master en deux ans, es étudiants intéressés et vérifiant es conditions, peuvent égaement poursuivre eur formation par un troisième cyce, comprenant a formation doctorae et es travaux reatifs à a préparation d un Doctorat. Ceux-ci forment e doctorant aux métiers et à a pratique de a recherche.

13 LES OPTIONS Une option indique e choix par étudiant d un ensembe cohérent d activités d enseignement particuières qui caractérisent tout ou partie de son programme du cyce d études, sans que e tota des options ne puisse dépasser a ½ des crédits que comporte e cyce d études. LES GUIDANCES Les facutés organisent des guidances ou activités destinées à accompagner étudiant dans ses apprentissages. Ces guidances peuvent être ibrement suivies. LA MOBILITÉ L université se caractérise par son ouverture sur e monde. Si ee accueie un grand nombre d étudiants étrangers, ee promeut égaement es échanges de ses étudiants (Programmes Erasmus entre autre), doubes dipômes, mais aussi de ses chercheurs et de ses enseignants. LE DOCTORAT 4 à 6 ans Une formation à a recherche et une formation par a recherche pour un avenir professionne des pus variés > en Begique ou à étranger > à Université, au FNRS, dans es centres de recherche > dans es services pubics ou es entreprises > intégration à des équipes du pus haut niveau > accès aux instaations internationaes es pus avancées > expérience du travai en groupe et des coaborations internationaes LES MASTER COMPLÉMENTAIRES FACULTÉ DE PHARMACIE > Pharmacie d Industrie > Pharmacie hospitaière > Bioogie cinique LES MA Masters 2 ans (120 ECTS) > Sciences pharmaceutiques > Sciences biomédicaes à finaité «Dermopharmacie et Cosmétoogie» LE BA Bacheier 3 ans (180 ECTS) > Sciences pharmaceutiques 11

14 FACULTÉ DE PHARMACIE BACHELIER EN SCIENCES PHARMACEUTIQUES Notre programme de Bacheier en Sciences pharmaceutiques propose une formation générae dans e domaine des sciences fondamentaes et une formation spécifique orientée vers e domaine bioogique. La première année de bacheier permet notamment aux étudiants d acquérir et de déveopper e raisonnement scientifique, a rigueur et a précision qui sont indispensabes pour a suite de eur formation. BA 12 AXES DE FORMATION Les cours de première année visent acquisition de connaissances scientifiques de base (chimie, physique, mathématiques, bioogie), tout en refétant déjà une arge «spécificité pharmaceutique». Le cours de «Bioogie générae» s attache ainsi à des aspects reatifs à a cytoogie, embryoogie, histoogie et a parasitoogie tandis que e cours de «Bioogie végétae» comprend des notions sur évoution du règne végéta et a systématique des pantes médicinaes et demande a réaisation d un herbier. Les cours de chimie permettent, en particuier ors des travaux de aboratoires et des séances de séminaires, d utiiser es notions vues au cours et de es iustrer dans optique de a formation du futur pharmacien. Le cours «Pharmacie et Société» traite de thèmes comme histoire de a pharmacie, e parcours des médicaments, accès aux soins et aux médicaments, es aspects économiques des traitements, queques grands probèmes éthiques et sociétaux iés aux médicaments, etc. Les cours de deuxième année se concentrent sur es connaissances physicochimiques et de être vivant, en particuier de homme sain. Paraèement à ces cours reevant du domaine bioogique, es concepts et méthodes anaytiques de base nécessaires aux sciences pharmaceutiques tes que a pharmacognosie, anayse pharmaceutique et a connaissance des médicaments sont introduits. Les enseignements de troisième année sont consacrés à a santé de homme et aux maadies qui peuvent affecter. Is abordent es causes et manifestations de divers syndromes pathoogiques et eurs traitements, es bases de a thérapeutique médicamenteuse, étude systématique des médicaments d origine naturee, inorganique et organique. Des enseignements compémentaires pus spécifiques sont consacrés à des discipines propres aux sciences pharmaceutiques : étude et anayse des agents thérapeutiques et de eurs composants et à a garantie de quaité des médicaments. À ULB, a charge de travai «académique» ne dépasse pas 720 h par an. En première année de BA pharmaceutique, cette charge avoisine même es 600 h. À chaque niveau, une pace essentiee sera réservée à des travaux personnes de type mutidiscipinaire, guidés par es enseignants. SPÉCIFICITÉS LE BACHELIER VOUS OFFRE : Des formations assurées au sein de a Facuté de Pharmacie, en reation avec d autres facutés, comme cees de Sciences et de Médecine. Une formation approfondie articuée autour des sciences de base et de a vie et de a connaissance du médicament. Un apprentissage progressif des sciences de base aux sciences pharmaceutiques. Des enseignements répartis entre cours magistraux, exercices et séminaires, travaux de aboratoire et travaux personnes. MATIÈRES ENSEIGNÉES Une importante dimension pratique (travaux pratiques, apprentissages par probèmes, travaux personnaisés en petits groupes, présentations oraes). La maîtrise rigoureuse des protocoes expérimentaux : de a recherche et a gestion de information à a production, interprétation et a présentation de résutats. La possibiité de réaiser à issue du Bacheier un pré-stage (1 mois) en officine ouverte au pubique ou en officine hospitaière. La possibiité de réorienter vos études vers un Master en Sciences biomédicaes ou d autres Masters. MATÉRIEL MIS À DISPOSITION : des aboratoires d enseignement et de recherche ainsi qu une sae de microscopie une bibiothèque spéciaisée dans es sciences pharmaceutiques une sae informatique une sae d étude une officine pédagogique avec programme de gestion d officine pour es mises en situation pratique un musée sur es pantes médicinaes et a phytopharmacie Médecine - Pharmacoogie - Toxicoogie Chimie Bioogie - Biochimie - Pharmacognosie Physique - Mathématique - Informatique - Statistique Pharmacie - Technoogie Droits - Aspects sociaux de a Pharmacie PLUS D INFORMATIONS SUR LE PROGRAMME :

15 FACULTÉ DE PHARMACIE LISTE DES COURS ET DES CRÉDITS ECTS BA 1 Chimie générae Physique expérimentae Mathématiques Bioogie animae Bioogie végétae Introduction à a Chimie Organique Eéments d'anatomie humaine 13 ECTS (Théorie:60h, Exercices:36h, Travaux pratiques:60h) 13 ECTS (Théorie:84h, Exercices:48h, Travaux pratiques:24h) 9 ECTS (Théorie:48h, Exercices:48h) 6 ECTS (Théorie:36h, Travaux pratiques:12h) 6 ECTS (Théorie:36h, Travaux pratiques:12h, Travaux personnes : 24h) 4 ECTS (Théorie:24h, Exercices:12h, Travaux pratiques:12h) 4 ECTS (Théorie:18h, Exercices:6h) Projet transdiscipinaire en sciences expérimentaes 3 ECTS (Théorie:6h, Travaux personnes : 24h) Pharmacie et société BA 2 Physioogie humaine Anayse pharmaceutique Biochimie générae et humaine Spectroscopies moécuaires et spectrométrie de masse Introduction à étude des pantes médicinaes Bioogie moécuaire et ééments d immunoogie Chimie organique pharmaceutique Statistiques appiquées aux sciences pharmaceutiques - Pratique de outi informatique 2 ECTS (Théorie:12h) 7 ECTS (Théorie:60h, Exercices:24h) 7 ECTS (Théorie:60h, Exercices:12h, Excursions:12h) + 7 ECTS (Travaux pratiques:84h) 6 ECTS (Théorie:60h, Exercices:12h) + 3 ECTS (Travaux pratiques:36h) 5 ECTS (Théorie:18h, Exercices:18h) 5 ECTS (Théorie:18h, Travaux pratiques:30h, Excursions:12h) 4,5 ECTS (Théorie:48h) + 4,5 ECTS (Travaux pratiques:54h) 4 ECTS (Théorie:36h, Exercices:12h) 3 ECTS (Théorie:18h, Exercices:18h) 2 ECTS (Exercices:6h) Projet transdiscipinaire en sciences du vivant - 2 ECTS (Exercices:6h) BA 3 Anayse pharmaceutique : méthodes instrumentaes et contrôe de quaité Etude des médicaments : médicaments inorganiques et radiopharmacie Etude des médicaments et pratique officinae : médicaments organiques Etude des médicaments : Pharmacognosie et médicaments d origine naturee Pharmacoogie générae et ééments de pharmacocinétique Microbioogie et hygiène Etude des médicaments : Pharmacognosie et médicaments d origine naturee Etude des médicaments : médicaments inorganiques et radiopharmacie Etude des médicaments : médicaments organiques I Anayse pharmaceutique : méthodes instrumentaes et contrôe de quaité Physiopathoogie, ééments de pathoogie humaine et épistémoogie des sciences de a santé Projet transdiscipinaire en anayse des médicaments 8,5 ECTS (Exercices:6h, Travaux pratiques:96h) 6 ECTS (Travaux pratiques:72h) 6 ECTS (Exercices:6h, Travaux pratiques:60h) 5,5 ECTS (Exercices:6h, Travaux pratiques:48h) 5 ECTS (Théorie:24h, Exercices:24h) 4,5 ECTS (Travaux pratiques:48h) +3,5 ECTS (Théorie:42h) 4,5 ECTS (Théorie:48h) 4 ECTS (Théorie:48h) 4 ECTS (Théorie:48h) 3,5 ECTS (Théorie:42h) 3 ECTS (Théorie:36h) 2 ECTS (Exercices:6h) BA 13

Université libre FACULTÉ DES SCIENCES DE LA MOTRICITÉ. Kinésithérapie et réadaptation. Education physique. Ostéopathie.

Université libre FACULTÉ DES SCIENCES DE LA MOTRICITÉ. Kinésithérapie et réadaptation. Education physique. Ostéopathie. Kinésithérapie et réadaptation Education physique Ostéopathie Prévention santé Université ibre de Bruxees FACULTÉ DES SCIENCES DE LA MOTRICITÉ Pathoogies du sport 1 Locaux d enseignement, de recherche

Plus en détail

ormation en Art-thérapie

ormation en Art-thérapie Association Française de Recherches et Appications des Techniques Artistiques en Pédagogie et Médecine Association oi 1901 agréée par e Ministère de a Jeunesse Education Popuaire. AFRATAPEM ECOLE D ART-THÉRAPIE

Plus en détail

UIDE DU DOCTORANT 2010-2011

UIDE DU DOCTORANT 2010-2011 Pôe de recherche et UIDE DU DOCTORANT d enseignement supérieur Cité Descartes Champs-sur-Marne 77454 Marne-a-Vaée, Cedex 2 Tééphone : 01 60 95 79 00 Téécopie : 01 64 15 32 87 www.univ-paris-est.fr 2010-2011

Plus en détail

UIDE DU DOCTORANT Pôle de recherchee t d enseignement supérieur 2011-2012

UIDE DU DOCTORANT Pôle de recherchee t d enseignement supérieur 2011-2012 Pôe de recherche et UIDE DU DOCTORANT d enseignement supérieur 2011-2012 L ÉDITO DU PRÉSIDENT Doctorants, vous êtes engagés dans a préparation d une thèse au sein de une des six écoes doctoraes du Pôe

Plus en détail

La nouvelle carrière du personnel judiciaire

La nouvelle carrière du personnel judiciaire La nouvee carrière du personne judiciaire 1 2 Avant-propos Cher ecteur, La manière dont es cours et tribunaux sont administrés est en peine évoution. Une poitique moderne du personne est donc d une extrême

Plus en détail

Vétérinaires : quelles perspectives d activité en 2010?

Vétérinaires : quelles perspectives d activité en 2010? Vétérinaires : quees perspectives d activité en 2010? Edito Arnaud Duet Docteur Vétérinaire Président d Ergone Ergone, nouvee association pour es vétérinaires qui partagent envie d entreprendre, a vouu

Plus en détail

CLASSE PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES

CLASSE PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES SOMMAIRE LES PRÉPAS SCIENTIFIQUES ET TECHNOLOGIQUES... 2 LES PRÉPAS ÉCONOMIQUES ET COMMERCIALES... 2 LES PRÉPAS LITTÉRAIRES ET ARTISTIQUES... 3 CLASSE PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES Prépas scientifique

Plus en détail

Élevons la voix! Mesures pour lutter contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation

Élevons la voix! Mesures pour lutter contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Mesures pour utter contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation Introduction L intimidation est un probème compexe et dououreux, pour eque i n existe pas de soution facie.

Plus en détail

DE COMMERCE ET DE GESTION

DE COMMERCE ET DE GESTION Institut DE COMMERCE ET DE GESTION Administration et Direction des Admissions : 9, rue Saint-Lambert 75015 Paris Té. (33) 01 45 58 17 33 Fax. 01 45 58 61 59 Métro Boucicaut (igne 8) ou Convention (igne

Plus en détail

UIDE DU DOCTORANT 2014 2015

UIDE DU DOCTORANT 2014 2015 UIDE DU DOCTORANT 2014 2015 ÉDITO Doctorants, Vous êtes engagés dans a préparation d une thèse au sein d une écoe doctorae d Université Paris-Est (UPE). Vous postuez ainsi au dipôme e pus éevé en France

Plus en détail

HISTOIRE DE L UNIVERSITÉ

HISTOIRE DE L UNIVERSITÉ U HISTOIRE DE L UNIVERSITÉ De Douai à Lie ne Université fut créée à Douai, avec 'accord de a Papauté, par Phiippe II, roi d'espagne, e 19 janvier 1562. Devenue française après a guerre de Dévoution (1667),

Plus en détail

à des commissions d enquête

à des commissions d enquête Protocoe sur a nomination de juges à des commissions d enquête Adopté par e Consei canadien de a magistrature août 2010 Sa Majesté a Reine du chef du Canada, 2010 Numéro du cataogue : JU14-21/2010 ISBN

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2011 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 2/03 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 20 Novembre 2009 Commission n 2 Administration Générae et Personne Commission n 7 Finances DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS

TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS TOUS À L ÉCOLE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD INITIATIVE MONDIALE EN FAVEUR DES ENFANTS NON SCOLARISÉS RÉSUMÉ TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS OCTOBRE 2014 2015 UNICEF Bureau régiona,

Plus en détail

Politique du patrimoine

Politique du patrimoine Poitique du patrimoine 3025 1807 7407 3025 1807 7407 333, avenue Acadie Dieppe, N.-B. E1A 1G9 tééphone: 877.7900 info@dieppe.ca dieppe.ca PRÉAMBULE Le déveoppement d une Poitique du patrimoine pour a Vie

Plus en détail

Comment s installer aux Canaries

Comment s installer aux Canaries Comment s instaer aux Canaries Aide institutionnee Le gouvernement des Canaries soutient activement es investissements réaisés dans es secteurs stratégiques canariens. Pour ce faire, e département de Investir

Plus en détail

Intégration visuelle des installations de branchement aux bâtiments résidentiels. Guide des bonnes pratiques

Intégration visuelle des installations de branchement aux bâtiments résidentiels. Guide des bonnes pratiques Intégration visuee des instaations de branchement aux bâtiments résidenties Guide des bonnes pratiques Guide des bonnes pratiques Légende s techniques PRINCIPAUX SYMBOLES UTILISÉS RECOMMANDÉ ACCEPTabe

Plus en détail

Les trophées de l international

Les trophées de l international Les trophées de internationa 2012 La CCI Essonne organise e 22 novembre 2012 Les trophées de internationa qui seront remis au moment du 11e forum de internationa avec, comme pays invité d honneur, a Chine.

Plus en détail

Lexmark Print Management

Lexmark Print Management Lexmark Print Management Optimisez impression en réseau et accès à vos informations avec une soution fexibe. Impression des documents sûre et pratique Fexibe. Libérez es travaux d impression à partir de

Plus en détail

1.1.2. La durée du stage officinal est légalement de 6 mois.

1.1.2. La durée du stage officinal est légalement de 6 mois. 1. REGLEMENT DU STAGE OFFICINAL 1.1. Du stage et des stagiaires 1.1.1. Le stage est accompli dans une officine ouverte au public ou dans une officine hospitalière, dirigée par un pharmacien comptant au

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2013 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION

UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION SE FORMER POUR AGIR UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION 3 Dans cette période compexe, de nombreux défis nous attendent dans es entreprises et es administrations. Pour y faire face, a formation est un des

Plus en détail

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOPIERRE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOPIERRE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2012 IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques Avant d effectuer un investissement en

Plus en détail

Guide des applications Lexmark ESF

Guide des applications Lexmark ESF Guide des appications Lexmark ESF Aidez vos cients à tirer peinement profit du potentie de eurs équipements Lexmark. Les appications Lexmark ont été conçues pour aider es entreprises à capturer et gérer

Plus en détail

Les marchés des sociétés d Hlm

Les marchés des sociétés d Hlm Les marchés s des sociétés s d Hmd LES MARCHES DES SOCIETES D HLM LES PRINCIPES GENERAUX LES EVOLUTIONS LE CHAMP D APPLICATION Les organismes d Hm sont des pouvoirs adjudicateurs - soit soumis au code

Plus en détail

NEW LEARNING ENVIRONMENTS en SUISSE

NEW LEARNING ENVIRONMENTS en SUISSE NEW LEARNNG ENVRONMENTS en SUSSE Brigitte Forster Vosicki Université de Lausanne i! 1. ntroduction générae Ce rapport s'inscrit dans e cadre du projet SOCRATES : Réseau Thématique dans e domaine des angues

Plus en détail

REÉDITION Avril 2012

REÉDITION Avril 2012 REÉDITION Avri 2012 www.onisep.fr/tououse www.onisep.fr Un achat à notre ibrairie Venez découvrir toutes nos pubications du undi au vendredi de 13h00 à 17h00 es mercredi et vendredi matins de 10h00 à 12h00

Plus en détail

Afrique du Sud Angola Botswana Comores Lesotho Madagascar Malawi Maurice Mozambique Namibie Seychelles Swaziland Zambie Zimbabwe

Afrique du Sud Angola Botswana Comores Lesotho Madagascar Malawi Maurice Mozambique Namibie Seychelles Swaziland Zambie Zimbabwe Afrique du Sud Angoa Botswana Comores Lesotho Madagascar Maawi Maurice Mozambique Namibie Seychees Swaziand Zambie Zimbabwe 124 Rapport goba 2010 du HCR Le directeur de écoe d Osire (Namibie), Caros Sukuakueche,

Plus en détail

Outlook. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joan Lambert et Joyce Cox

Outlook. Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Téléchargez les exercices. Joan Lambert et Joyce Cox Outook Microsoft 2010 Maîtrisez rapidement Outook 2010 avec e ivre officie de Microsoft Press Apprenez exactement ce dont vous avez besoin Progressez à votre rythme Tééchargez es exercices Joan Lambert

Plus en détail

13 1 3cas cas de de GRH

13 1 3cas cas de de GRH 13 cas de GRH management sup management - ressources humaines 13 cas de GRH Études de cas d entreprises avec corrigés détaiés Eine Nicoas Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-058736-0 Sommaire Tabeau synoptique

Plus en détail

CHAPITRE 4. LE CONTEXTE DE L EDUCATION A MADAGASCAr

CHAPITRE 4. LE CONTEXTE DE L EDUCATION A MADAGASCAr CHAPITRE 4 Education et TIC LE CONTEXTE DE L EDUCATION A MADAGASCAr a Des résutats contrastés du système éducatif du pays a Les principaux défis pour améioration du système éducatif LES TIC ET L EDUCATION

Plus en détail

DOSSIER DE PRESEntatIOn

DOSSIER DE PRESEntatIOn DOSSIER DE PRESEntatIOn www.ufdi.fr 1 - Historique de association SOmmaIRE 2 - Présentation de association 3 - nos activités 4 - Les missions de UFDI 5 - Les membres du bureau 6 - Présentation des déégués

Plus en détail

SOMMAIRE. Vous souhaitez embaucher dans votre entreprise un ou plusieurs apprenti(e)s. INFOS APPRENTISSAGE 04. 06.

SOMMAIRE. Vous souhaitez embaucher dans votre entreprise un ou plusieurs apprenti(e)s. INFOS APPRENTISSAGE 04. 06. SOMMAIRE INFOS APPRENTISSAGE 04. 06. 07. L APPRENTISSAGE INDUSTRIEL LE PARCOURS DE L APPRENTISSAGE INDUSTRIEL LES MÉTIERS ET DIPLÔMES PRÉPARÉS DANS LES CENTRES DE FORMATION DE LA BRANCHE EN ÎLE-DE-FRANCE

Plus en détail

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOVIE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2013 INVESTISSEZ INDIRECTEMENT EN PARTS DE SCPI PRIMOVIE est une SCPI qui a pour objectif d accompagner es différentes étapes de a vie

Plus en détail

Notice d information VCF EQUILIBRE ÉDITION 2015 NON CADRES

Notice d information VCF EQUILIBRE ÉDITION 2015 NON CADRES Notice d information VCF EQUILIBRE ÉDITION 2015 NON CADRES LES DISPOSITIONS GÉNÉRALES // OBJET Le présent contrat a pour objet de rembourser, dans e cadre d une couverture d entreprise, tout ou partie

Plus en détail

La gestion de la relation client au sein de la PME. Contenu de la présentation. Le CRM outil pour les PME? SOGID SA

La gestion de la relation client au sein de la PME. Contenu de la présentation. Le CRM outil pour les PME? SOGID SA La gestion de a reation cient au sein de a PME Laurent Warichet 2006 SOGID. Tous droits réservés Le CRM outi pour es PME? Contenu de a présentation Qu est-ce que e CRM? Pourquoi a gestion cient? CRM :

Plus en détail

Une. Centre --------------

Une. Centre -------------- 59 Une Médiathèque Centre Socia (a cuture du ien socia) -------------- Émiie Dauphin Émiie Dauphin est bibiothécaire à a Médiathèque Centre Socia Yves Coppens, une structure hybride, à vocation sociae

Plus en détail

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie

Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Quelle formation pour les étudiants en Pharmacie Michel Brazier Université de Picardie Jules Verne Faculté de Pharmacie Amiens Au nom des membres de la CPNEP Le Contexte Evolution des études de Pharmacie:

Plus en détail

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif

l'oiseau Bleu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif 'Oiseau Beu HÉBERGEMENT ET INSERTION Synthèse du Projet Associatif Le projet associatif de Oiseau Beu a été éaboré en 2010 et adopté par e Consei d administration du 20 septembre 2010 Introduction Ce projet

Plus en détail

Fiche Info STRUCTURE DES ETUDES SUPERIEURES: LA REFORME DE BOLOGNE

Fiche Info STRUCTURE DES ETUDES SUPERIEURES: LA REFORME DE BOLOGNE STRUCTURE DES ETUDES SUPERIEURES: LA REFORME DE BOLOGNE Fiche Info AIDE JURIDIQUE STRUCTURE DES ETUDES SUPERIEURES: LA REFORME DE BOLOGNE AIDE JURIDIQUE Fédération des Étudiants Francophones ASBL 20 rue

Plus en détail

Master Actuariat-Finance Master Actuariat-Prévoyance Sociale. Prof ABDELKADER SALMI 2012

Master Actuariat-Finance Master Actuariat-Prévoyance Sociale. Prof ABDELKADER SALMI 2012 Master Actuariat-Finance Master Actuariat-Prévoyance Sociae Prof ABDELKADER SALMI 2012 Actuaire L étymoogie du mot "actuaire" est atine (comptabe, rédacteur des ivres de comptes acta), ce terme n'apparaît

Plus en détail

Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE. COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289

Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE. COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289 Chapitre 2 ÉTUDES EMPIRIQUES DES CONVENTIONS DE SERVICES BANCAIRES AU ROYAUME-UNI ET EN FRANCE COMITÉ CONSULTATIF Rapport Exercice 2002 2003 289 1. Les conventions de services bancaires au Royaume-Uni

Plus en détail

Standards Européens de Jeu Responsable L exemple des loteries

Standards Européens de Jeu Responsable L exemple des loteries Standards Européens de Jeu Responsabe L exempe des oteries Perinde van Dijken, Dééguée Jeu Responsabe, Loterie Romande Raymond Bovero, Directeur des programmes Jeu Responsabe & Déveoppement durabe, La

Plus en détail

ARTENARIAT. 59 e Congrès. 28 octobre 1 er novembre

ARTENARIAT. 59 e Congrès. 28 octobre 1 er novembre Vaence ARTENARIAT 2015 59 e Congrès 28 octobre 1 er novembre En 2015, e congrès de UIA se tient à Vaence du 28 octobre au 1 er novembre sur es thèmes suivants : 2015 59 e Congrès 28 octobre au 1 er novembre

Plus en détail

shp Nous donnons de la vie à votre prévoyance i n d i v i d u e l. s û r. s o u p l e C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f l é c h i s

shp Nous donnons de la vie à votre prévoyance i n d i v i d u e l. s û r. s o u p l e C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f l é c h i s shp C o n c e p t s d e p r é v o y a n c e r é f é c h i s Nous donnons de a vie à votre prévoyance i n d i v i d u e. s û r. s o u p e Bien pus qu un fournisseur de prestations de prévoyance «SHP est

Plus en détail

Semestre I / 2012. Catalogue G E R C E. Formation professionnelle continue

Semestre I / 2012. Catalogue G E R C E. Formation professionnelle continue G R C Cataogue Semestre I / 2012 Formation professionnee continue Cataogue Semestre I / 2012 Formation professionnee continue Formation professionnee continue _2 _3 Préface Magré un environnement économique

Plus en détail

Régime économique et fiscal général

Régime économique et fiscal général Régime économique et fisca généra Le système fisca espagno est moderne et compétitif. La pression fiscae (e pourcentage des impôts et de a sécurité sociae par rapport au PIB) y est inférieure de quatre

Plus en détail

Elections du RSI (Régime Social des Indépendants)

Elections du RSI (Régime Social des Indépendants) sommaire septembre 2012 à à à Les News nationaes - Eections du RSI - Eections des syndicats saariés - Artisans du bâtiment... Info - Connaissez-vous e CCENA94? - Les ateiers de a jeune entreprise - Les

Plus en détail

Partie 1 Techniques de bases de données simples

Partie 1 Techniques de bases de données simples Partie 1 Techniques de bases de données simpes 1 Exporer une base de données Access 2010...3 2 Créer des bases de données et des tabes simpes... 45 3 Créer des formuaires simpes... 77 4 Afficher des données...101

Plus en détail

STAGE STAGE STAGE STAGE STAGE

STAGE STAGE STAGE STAGE STAGE 01 STAGE 03 STAGE 02 STAGE 04 STAGE 05 STAGE I I I - - I Le système de management intégré : es normes ISO 9001/ISO 14001/ OHSAS 18001 Le système de management de quaité : a norme ISO 9001 (Exigences- Audit

Plus en détail

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier

PRIMOVIE. Société Civile de Placement Immobilier PRIMOVIE Société Civie de Pacement Immobiier Primonia REIM Septembre 2012 INVESTISSEZ INDIRECTEMENT EN PARTS DE SCPI PRIMOVIE est une SCPI qui a pour objectif d accompagner es différentes étapes de a vie

Plus en détail

Université libre. École de SantÉ Publique. Économie et Gestion de la santé. Épidémiologie et Biostatistique. Médecine du travail. politique et santé

Université libre. École de SantÉ Publique. Économie et Gestion de la santé. Épidémiologie et Biostatistique. Médecine du travail. politique et santé Économie et Gestion de la santé Épidémiologie et Biostatistique Médecine du travail politique et santé internationale Promotion de la Santé Université libre de Bruxelles École de SantÉ Publique Santé environnementale

Plus en détail

Dossier-guide sur la redevabilité des programmes. Une ressource de Save the Children

Dossier-guide sur la redevabilité des programmes. Une ressource de Save the Children Dossier-guide sur a redevabiité des programmes Une ressource de Save the Chidren Save the Chidren travaie dans pus de 120 pays. Nous sauvons des vies d enfants. Nous nous battons pour eurs droits. Nous

Plus en détail

Automobile et aéronautique

Automobile et aéronautique Soutions et systèmes de marquage et de codage Automobie et aéronautique Nous avons conscience des difficutés particuières auxquees vous devez faire face sur vos ignes de production Dans 'industrie automobie

Plus en détail

Sommaire. Édito. > Les mots-clés 49 > Les adresses utiles 51 CIO, SCUIO, vie étudiante, Crous 51 Accueil des étudiants en situation de handicap 52

Sommaire. Édito. > Les mots-clés 49 > Les adresses utiles 51 CIO, SCUIO, vie étudiante, Crous 51 Accueil des étudiants en situation de handicap 52 Édito VOTRE guide est arrivé. A partir de à, horizon de vos études supérieures s écaire! Enfin tout reste à faire quand même : identifier vos points forts, faire e bian de vos intérêts, et séectionner

Plus en détail

UNICEF/97-1427/Pirozzi

UNICEF/97-1427/Pirozzi UNICEF/97-1427/Pirozzi Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur La maternité sans risques Chaque jour, environ 1 400 femmes meurent de compications iées à a grossesse et

Plus en détail

UNICEF/92-5221/Toutounji

UNICEF/92-5221/Toutounji UNICEF/92-5221/Toutounji Pourquoi i est important de communiquer et d utiiser es informations sur L aaitement materne Un bébé nourri au sein est moins souvent maade et mieux nourri qu un bébé à qui on

Plus en détail

Salon Moto Légende 2015

Salon Moto Légende 2015 CLUBS Saon Moto Légende 2015 20, 21 et 22 novembre 2015 - Parc Fora de Paris (Château de Vincennes) Inscription CLUBS À retourner avant e 22 octobre 2015 à : saon moto égende - Cubs - BP 40419-77309 Fontainebeau

Plus en détail

SMO. Ma mutuelle 100 % Comme je veux À CONSERVER : Bulletin d adhésion. l Fiche d information sur les prestations 2011. l Statuts

SMO. Ma mutuelle 100 % Comme je veux À CONSERVER : Bulletin d adhésion. l Fiche d information sur les prestations 2011. l Statuts Ma mutuee 100 % Comme je veux À CONSERVER : Buetin d adhésion Fiche d information sur es prestations 2011 Statuts Règement Intérieur Règement Mutuaiste SMO La iberté protectrice À chacun ses besoins, à

Plus en détail

prévention collective santé travail 2015-2016

prévention collective santé travail 2015-2016 cedest Conseier Humain, prévenir pour demain Conseier Humain, prévenir pour demain prévention coective santé travai 2015-2016 évauation - consei - sensibiisation - formation Évaue Évaue Conseie Sensibiise

Plus en détail

les modalités pratiques d'information du public en cas d'épisode de d pollution atmosphérique

les modalités pratiques d'information du public en cas d'épisode de d pollution atmosphérique page 1/9 es modaités pratiques d'information du pubic en cas d'épisode de poution atmosphérique janvier 2012 Les épisodes de pics de poution de air nécessitent une diffusion rapide et arge d informations

Plus en détail

Stratégie pour le développement durable: lignes directrices et plan d action 2008 2011

Stratégie pour le développement durable: lignes directrices et plan d action 2008 2011 Consei fédéra suisse Stratégie pour e déveoppement durabe: ignes directrices et pan d action 2008 2011 Rapport du 16 avri 2008 Impressum Consei fédéra suisse Stratégie pour e déveoppement durabe: ignes

Plus en détail

2 juillet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest

2 juillet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest Compte-rendu de a réunion pubique d information dans e cadre de a concertation sur e Pan de Prévention des Risques Technoogiques de Saint-Priest (CREALIS et SDSP) 2 juiet 2014-18h00 Mairie de Saint-Priest

Plus en détail

Tous vos déplacements à la carte.

Tous vos déplacements à la carte. Tous vos dépacements à a carte. Qu est-ce que e Pan de Dépacements Urbains? Le Pan de Dépacements Urbains (PDU) définit pour 10 ans es principes d organisation des dépacements, de a circuation et du stationnement

Plus en détail

TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS TOUS À L ÉCOLE

TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS TOUS À L ÉCOLE TOUS À L ÉCOLE MOYEN-ORIENT ET AFRIQUE DU NORD INITIATIVE MONDIALE EN FAVEUR DES ENFANTS NON SCOLARISÉS TUNISIE RAPPORT NATIONAL SUR LES ENFANTS NON SCOLARISÉS OCTOBER 2014 OCTOBRE 2014 TOUS À L ÉCOLE

Plus en détail

clés Les chiffres du commerce Étude réalisée par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne avril 2012 n Repères

clés Les chiffres du commerce Étude réalisée par la Chambre de commerce et d industrie de l Essonne avril 2012 n Repères cés Les chiffres du commerce 0 Étude réaisée par a Chambre de commerce et d industrie de Essonne n Repères n Urbanisme commercia n évoution n bian démographique n consommation des ménages n commerce de

Plus en détail

MERCREDI 11 JUIN / 11H00-20H30 JEUDI 12 JUIN / 08H00-19H30

MERCREDI 11 JUIN / 11H00-20H30 JEUDI 12 JUIN / 08H00-19H30 PROGRAMME EDITORIAL Les 54es Journées d études et de formation des Ingénieurs Hospitaiers de France se tiennent en 2014 à Tououse, métropoe régionae reconnue internationaement pour son dynamisme, notamment

Plus en détail

Élevons la voix! Plan d action pour la lutte contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation

Élevons la voix! Plan d action pour la lutte contre les comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Pan d action pour a utte contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation Éevons a voix! Pan d action pour a utte contre es comportements d intimidation et de cyberintimidation

Plus en détail

Modélisation pour la localisation de plateformes logistiques pour le transport de marchandises en ville

Modélisation pour la localisation de plateformes logistiques pour le transport de marchandises en ville Modéisation pour a ocaisation de pateformes ogistiques pour e transport de marchandises en vie Oivier Guyon, Nabi Absi, Dominique Feiet, Thierry Garaix To cite this version: Oivier Guyon, Nabi Absi, Dominique

Plus en détail

REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION

REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION REPUBLIQUE ET CANTON DU JURA DEPARTEMENT DE L ECONOMIE ET DE LA COOPERATION 2, rue du 24-Septembre - 2800 Deémont Té. 032 420.52.00 - Fax: 032 420.52.01 DIRECTIVES RELATIVES A L ORGANISTION DU JEU DE LOTO

Plus en détail

La Luxembourg School for Commerce (LSC)

La Luxembourg School for Commerce (LSC) _2 La Luxembourg Schoo for Commerce (LSC) Pour faire face à un marché de empoi et un environnement économique en constante évoution, a formation professionnee tant initiae que continue doit s adapter aux

Plus en détail

Sommaire. dans votre région...21

Sommaire. dans votre région...21 édito Attention! En 2008, orientation vers enseignement supérieur change de rythme! En effet, ce qui vous est demandé, c est tout simpement de réféchir en même temps à ensembe des possibiités que vous

Plus en détail

www.kaeser.com Compresseurs à pistons secs Série DENTAL Débit 65 à 950 l/min Pression 10 bar

www.kaeser.com Compresseurs à pistons secs Série DENTAL Débit 65 à 950 l/min Pression 10 bar www.kaeser.com Compresseurs à pistons secs Série DENTA Débit 65 à 950 /min Pression 10 bar Pourquoi des compresseurs dentaires KAESER? Ce qui importe e pus aux utiisateurs de compresseurs dentaires, c'est

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds d actions américaines de croissance Renaissance Rapport intermédiaire de a direction sur e rendement du fonds pour a période cose e 28 février 2015 Tous es chiffres sont en doars canadiens, sauf

Plus en détail

GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST. Tél. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mail : info@ceso-gto.com www.ceso-gto.

GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST. Tél. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mail : info@ceso-gto.com www.ceso-gto. GARDEZ UNE TECHNOLOGIE D AVANCE GROUPE TELECOMS DE L OUEST Té. : 05 46 30 07 30 Fax : 05 46 30 07 37 Mai : info@ceso-gto.com www.ceso-gto.com Votre tééphonie d entreprise : convergence fixe & mobie Depuis

Plus en détail

Votre guide d utilisation

Votre guide d utilisation Réaisez et éditez en igne vos certificats et ordres d assurance Votre guide d utiisation Ce nouve outi vous permet, sur vos contrats Cargo Feet ou Transfeet : de saisir et de transmettre à Covéa Feet,

Plus en détail

Préparation au financement climatique

Préparation au financement climatique Programme des Nations Unies pour e déveoppement A servicio de as personas y as naciones Préparation au financement cimatique Un cadre pour comprendre ce que signifie être «prêt» à utiiser e financement

Plus en détail

L'Atelier BNP Paribas. les. [ au Patriot Act américain ],

L'Atelier BNP Paribas. les. [ au Patriot Act américain ], Vote es Sans open Comment Conscients égyptiens es Diffusion : 30000 Page : 26 Périodicité : Mensue Taie : 8122 % LEJOURNALDES3_235_26_22pdf 3027 cm2 HERVE REYNAUD 11??! 1 111111111"M Les nouvees technoogies

Plus en détail

Conception et réalisation d une sectorisation

Conception et réalisation d une sectorisation Conception et réaisation d une sectorisation OBJECTIF : mise en pace d un outi cohérent permettant de mesurer es voumes transitant dans e système de manière fiabe Une attention particuière doit être portée

Plus en détail

Plate-forme de solutions logicielles Lexmark

Plate-forme de solutions logicielles Lexmark Lexmark Soutions Patform Pate-forme de soutions ogiciees Lexmark La pate-forme de soutions Lexmark est a gamme d appications créée par Lexmark pour proposer des soutions ogiciees efficaces, économiques

Plus en détail

Rentrée UVERGNE (MC) Les Mentions complémentaires. ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche

Rentrée UVERGNE (MC) Les Mentions complémentaires. ministère de l éducation nationale, de l enseignement supérieur et de la recherche UVERGNE A Les Mentions compémentaires Rentrée 2015 (MC) ministère de éducation nationae, de enseignement supérieur et de a recherche Avant-propos Ce guide répertorie es mentions compémentaires (MC) dont

Plus en détail

Le Conseil général, acteur de l insertion

Le Conseil général, acteur de l insertion Le Consei généra, acteur de insertion éditoria Le Consei généra est e chef de fie des poitiques de soidarités dans e Va d Oise. A ce titre, i est notamment responsabe du revenu de soidarité active (RSA)

Plus en détail

Projet d'école(s) 2006-2010 CAUDERAN-IUFM. Circonscription de : Ecole(s) concernées(s) 0333029N E.M.PU PAUL DOUMER 10, RUE PAUL DOUMER 33 000 BORDEAUX

Projet d'école(s) 2006-2010 CAUDERAN-IUFM. Circonscription de : Ecole(s) concernées(s) 0333029N E.M.PU PAUL DOUMER 10, RUE PAUL DOUMER 33 000 BORDEAUX Projet d'écoe(s) 2006-2010 Circonscription de : N version: 1 665 Projeco33 - v1-0306 Ecoe(s) concernées(s) RPI : ZEP/REP : 0333029N E.M.PU PAUL DOUMER 10, RUE PAUL DOUMER 0556083062 33 000 BORDEAUX 1 Inspection

Plus en détail

BAC APRÈS LE CHOISIR SES ÉTUDES SUPÉRIEURES. académie de Bordeaux RENTRÉE TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep.

BAC APRÈS LE CHOISIR SES ÉTUDES SUPÉRIEURES. académie de Bordeaux RENTRÉE TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep. RENTRÉE 2016 TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS APRÈS LE BAC CHOISIR SES ÉTUDES SUPÉRIEURES académie de Bordeaux www.onisep.fr/aibrairie ministère de éducation nationae de enseignement supérieur

Plus en détail

NOTRE MISSION NOTRE APPROCHE NOTRE ÉQUIPE NOTRE MARCHÉ. Confiance. Professionnalisme. Confidentialité

NOTRE MISSION NOTRE APPROCHE NOTRE ÉQUIPE NOTRE MARCHÉ. Confiance. Professionnalisme. Confidentialité www.cobus.net NOTRE MISSION Fournir à nos cients des soutions appropriées, sécurisées et bénéfiques Mettre en pace des soutions restant rentabes sur e ong terme et faciitant ensembe du processus de gestion

Plus en détail

Les études de pharmacie : système actuel, futur système (L1 santé) et débouchés

Les études de pharmacie : système actuel, futur système (L1 santé) et débouchés Les études de pharmacie : système actuel, futur système (L1 santé) et débouchés Les études de pharmacie Si échec mais moyenne >8, passerelle L2 1 2 3 4 CONCOURS Formation commune de base (FCB) Officine

Plus en détail

Salon Moto Légende 2015

Salon Moto Légende 2015 Saon Moto Légende 2015 20, 21 et 22 novembre 2015 - Parc Fora de Paris (Château de Vincennes) COMMANDE EXPOSANTS À retourner avant e 22 octobre 2015 à : SALON MOTO LÉGENDE - EXPOSANTS - BP 40419-77309

Plus en détail

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT

DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT DISPOSITIONS FACULTAIRES FORMATION DOCTORALE ET DOCTORAT Ce texte spécifie des dispositions propres à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education (FPSE). Ces dispositions ne dérogent en aucune

Plus en détail

Manuel d'utilisation de Wapam

Manuel d'utilisation de Wapam Manue de 'utiisateur de Wapam Tabe des matières 1Wapam, une recherche de motifs par automates pondérés...3 2Tutorie : un exempe simpe d'utiisation...3 Utiisation avec Rdisk...3 Utiisation sans Rdisk...6

Plus en détail

Internet : Création de pages Web et contenus en ligne

Internet : Création de pages Web et contenus en ligne Internet : Création de pages Web et contenus en igne «Internet : Création de pages Web et contenus en igne» Objectifs : Créer un site Internet simpe sans avoir à connaître e angage informatique. Découvrir

Plus en détail

Livret de l étudiant Année académique 2011-2012

Livret de l étudiant Année académique 2011-2012 Livret de étudiant Année académique 2011-2012 Sommaire Informations généraes sur étabissement Organisation générae... 5 Personnes... 7 Pédagogie Modaités d admission... 13 Objectifs, organisation, cursus...

Plus en détail

Rejoignez le. No 1 mondial. de la franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY. www.subwayfrance.fr

Rejoignez le. No 1 mondial. de la franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY. www.subwayfrance.fr Rejoignez e No 1 mondia de a franchise *! Créez votre entreprise en Franchise avec SUBWAY www.subwayfrance.fr *SUBWAY est e numéro 1 mondia de a restauration, en nombre de restaurants. 2015 Doctor s Associates

Plus en détail

Intégration des statistiques sectorielles en Afrique Guide de planification d un Système Statistique National intégré

Intégration des statistiques sectorielles en Afrique Guide de planification d un Système Statistique National intégré EDUCATION HEALTH Intégration des statistiques sectoriees en Afrique Guide de panification d un Système Statistique Nationa intégré Version 1.0, Novembre 2007 GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

La Qualité de Vie au Travail

La Qualité de Vie au Travail - Livre banc - Tout savoir sur La Quaité de Vie au Travai Voir autrement es risques psychosociaux avec e concept de a Quaité de Vie au Travai (QVT) Sommaire Edito... Panorama sur a Quaité de Vie au Travai...

Plus en détail

l EXCLUSION, INCLUSION m

l EXCLUSION, INCLUSION m EXCLUSION, INCLUSION m education permanente CULTURE ÉDUCATION PERMANENTE «I y a eu une invention de accessibiité comme nouvee forme sociae révéatrice d une conception du traitement de atérité dans notre

Plus en détail

Modélisation du stockage et déstockage d énergie dans un composite chargé avec un matériau à changement de phase

Modélisation du stockage et déstockage d énergie dans un composite chargé avec un matériau à changement de phase Modéisation du stockage et déstockage d énergie dans un composite chargé avec un matériau à changement de phase Moussa AADMI *1, Mustapha KARKRI 2, Abedewaheb TRIGUI 2, Mimoun ELHAMMOUTI 1, Magai FOI 2

Plus en détail