La place de la Protection Maternelle et Infantile dans le parcours de soins de l enfant vulnérable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La place de la Protection Maternelle et Infantile dans le parcours de soins de l enfant vulnérable"

Transcription

1 La place de la Protection Maternelle et Infantile dans le parcours de soins de l enfant vulnérable Dr Véronique Dufour PMI Paris/ DFPE 09/10/2015 Journée des réseaux de périnatalité franciliens 1

2 Quelques données générales - Un niveau élevé de naissances à Paris Taux de natalité de 12,7 pour 1000 à Paris contre 12,2 pour 1000 en moyenne nationale naissances domiciliées à Paris en Un nombre de familles qui s accroît familles (+4,5%) de plus entre 2006 et Un nombre d enfants de moins de 3 ans en augmentation enfants de moins de 3 ans en Un profil socio-économique des familles très spécifique à Paris Part très élevée de ménages où les 2 parents travaillent (bi-activité), Proportion importante de familles monoparentales, Faible présence des personnes âgées, donc moins de possibilité de garde par les grands-parents - Des besoins nouveaux à satisfaire : secteurs ouverts à l urbanisation (Clichy-Batignolles 17è, Paris- Nord-Est 18è-19è ), engagement de créer logements sur la mandature 2

3 La PMI : une vocation universelle : quelques données chiffrées Le maillage territorial (1/2) Maillage territorial 7 territoires 63 centres de PMI : - 46 centres en régie -14 centres associatifs - 3 centres AP/HP 22 centres de planification territoriale - 4 centres départementaux (dont centre Ridder) - 9 centres associatifs - 9 AP-HP 8 maternités APHP, et 4 maternités ESPIC (établissements de santé privés d'intérêt collectif ) Ressources Humaines Ville de paris 104 médecins 122 puéricultrices Dont 85 puéricultrices de secteur 84 auxiliaires 60 psychologues 17 psychomotriciens 2 conseillères conjugales 5 sages femmes 3 médecins 20 sages femmes et 17 agents administratifs 3

4 Les 7 territoires de PMI du schéma directeur Dr OZOUF-TESTAS Mme COLLOMBIER T5 Dr V.MARTIN Dr M.LECOMTE Mme AMILHAUD T4 XVII XVIII XIX Dr V. GRASSULO Mme SIEUDAT T6 Dr S.EPRON-TONDOWSKY Dr D. GOURLET Mme DAVOST-SERIZAY T2 VIII I IX II III X XX Dr N.FRYBOURG MME GUICHE T7 XV XVI VII IV XI VI XV V XII XIV Dr M.CHOCHON Dr E.RIBLIER Mme PETELET HILAIRE T3 XIII Dr V.PRISSE Dr E.BERRAUTE Dr M.J.GODEAU Mme ROUSSEL T1 4 4

5 La PMI : une vocation universelle : Les atouts Accessibilité / maillage territorial Centres de quartier Gratuité Présence au plus près d une puéricultrice /infirmière Approche partenariale Structures de la Ville : ASE, Service social départemental polyvalent, médecine scolaire) Structures publiques : Education nationale, CAF Partenaires extérieurs Médecine de ville, services hospitaliers, spécialistes, Maternités, Pédopsychiatrie, CAMPS Approche globale Sanitaire et sociale Individuelle et collective Soutien à la parentalité Actions de prévention Recueil épidémiologique Réseau de périnatalité en coordination des opérateurs sanitaires et médico-sociaux 5

6 Les 63 Centres de PMI 6

7 Critères de priorisation de la visite à domicile (VAD) des puéricultrices Examinés soit lors des réunions «staffs» de maternité/pmi, soit lors d une visite de la famille au centre de PMI, soit par un professionnel en lien avec la petite enfance (médecin de secteur, service de néonatologie, service social, service social scolaire, hôpital à domicile, médecins libéraux, centre médicopsychologique ) ou à la demande de la famille elle-même : Santé de la mère et/ou de l enfant Champ psycho relationnel : relation mère enfant Soutien des compétences parentales Demande de soutien venant des professionnels et/ou des parents (sauf soutien à l allaitement simple) Primipares <20 ans (à la demande de la maternité ou de la maman) Grossesses multiples si problématique signalée Évènement survenu pendant la grossesse ayant un retentissement possible sur la prise en charge de l enfant (deuil, abandon par conjoint, divorce, séparation) Non investissement de la grossesse et/ou de l enfant repéré par un professionnel Protection de l enfance Critères sociaux associés 7

8 Les lieux d intervention des sages femmes 8

9 La PMI : une vocation universelle Les différentes prestations Protection infantile Protection maternelle Planification et éducation familiale enfants suivis en consultation, consultations notamment dans le cadre des 20 examens obligatoires 0-6 ans (suivi vaccinal) 62% des nouveaux inscrits en consultation ont moins de 3 mois accueils de puériculture en centre de PMI visites à domicile de puéricultrice 521 entretiens pré natal précoces 4468 visites à domicile concernant 1068 femmes enceintes 2315 consultations de sages femmes en maternité consultations médicales de contraception et de santé sexuelle entretiens individuels avec des conseillères conjugales 5405 entretiens individuels par des psychologues 384 entretiens individuels par des psychomotriciens 900 séances d information collective pour les collèges et lycées animées par les conseillères conjugales et les sages femmes 9

10 70 ans de la PMI en 2015! Vocation universelle et priorités : La prise en compte des facteurs de vulnérabilité La prise en compte de la période de vulnérabilité 10

11 Place du service de PMI de Paris dans le parcours de soins de l enfant vulnérable (1/5) Depuis la création du RPPN en tant que partenaire: implication de la PMI dans une démarche de repérage et dépistage des enfants suivis en PMI par tous les professionnels de santé: médecins, puéricultrices en centre et sur le secteur, auxiliaires de puériculture, psychologues, psychomotriciens, sages-femmes. Ces professionnels adressent aux médecins pilotes du RPPN ces enfants pour leur prise en charge dans le suivi du RPPN et continue leur suivi préventif parallèlement. Présence de la PMI lors des conseils d administration et de certaines réunions de formation à ce dépistage des troubles neuro-développementaux 11

12 Place du service de PMI de Paris dans le parcours de soins de l enfant vulnérable (2/5) En 2013, le service de PMI peut autoriser ses médecins de secteur titulaire à devenir médecins pilotes du RPPN puis du RPPNE Donc inclusion et prise en charge par ces médecins d enfants adressés par le réseau ou repérés par eux-mêmes Moyenne de 7 à 9 médecins sur la base du volontariat des 9, 11, 17, 18, 19 ème arrondissements Formation par le RPPNE au fur et à mesure que l enfant grandit de ces médecins Accès au réseau informatique partagé 12

13 Place du service de PMI de Paris dans le parcours de soins de l enfant vulnérable (3/5) En 2014, extension à des médecins de l est parisien : Soit 3 médecins des 12 et 20ème arrondissements Et participation de plus en plus rapprochée de ces médecins à la vie du réseau On note quelques difficultés par les médecins hospitaliers de nous diriger les patients mais les échanges fluidifient les prises de rdv Selon les médecins de PMI pilotes au RPPNE, les enfants et leur famille peuvent être reçus à certains moment de la prise en charge en consultation seulement par le médecin, soit en co-consultation avec psychomotricien(ne)s 13

14 Consultation mixte pédiatrie/psychomotricité en PMI dans le suivi des enfants vulnérables (SEV) S adresse aux enfants vulnérables selon les critères définis par le réseau Limitée à 4 consultations : 3 /4 mois, 6/9 mois, 12/16 mois, 24/28 mois en âge corrigé Présentation préalable aux parents de cette co-consultation médecin/psychomotricien: 1) Examen clinique classique «souvent dans fauteuil d allaitement» 2) Observation psychomotrice des compétences du bébé sur le tapis Et double regard constant sur le bébé et sa famille 14

15 15 09/10/2014

16 16 09/10/2014

17 Temps forts de la co-consultation Créer une situation pour permettre au bébé d exprimer ses compétences Valoriser ses compétences auprès de ses parents et leur proposer des outils d accompagnement pour son développement Donner la possibilité aux parents de s exprimer sur leur vécu autour de l arrivée précoce de leur bébé 17

18 Place du service de PMI de Paris dans le parcours de soins de l enfant vulnérable (4/5) Optimisation de l organisation des prises en charge par les médecins de PMI essentiellement en essayant, en accord avec le réseau, de recevoir les familles dans les centres de PMI les plus proches de leur domicile en accord avec la puéricultrice responsable du centre de PMI et du médecin qui se déplace vers les familles ( par ex: quadruplés, triplés, jumeaux ) 18

19 Place du service de PMI de Paris dans le parcours de soins de l enfant vulnérable (5/5) En 2015, création du RSPP : 2 nouveaux médecins de PMI des 13 et 14 ème arrondissements sont volontaires pour commencer formation Le 15 ème pourra se joindre au mouvement quand renfort médical stabilisé! 19

20 Merci 20

Assistant(e)s socio-éducatifs territoriaux

Assistant(e)s socio-éducatifs territoriaux Assistant(e)s socio-éducatifs territoriaux Assistant(es) de service social de polyvalence Dans le cadre de l action sociale et médico-sociale départementale, l assistant(e) de service social de polyvalence

Plus en détail

FICHE PROJET «ATELIERS CUISINE»

FICHE PROJET «ATELIERS CUISINE» FICHE PROJET «ATELIERS CUISINE» Mise en place d ateliers cuisine de sensibilisation sur la nutrition pour femmes enceintes en situation de précarité Présentation du Réseau périnatal Le Réseau périnatal

Plus en détail

GROSSESSE 1)TRAVAIL EN RESEAU 2)ENTRETIEN PRENATAL PRECOCE 3)ALLAITEMENT 4) TROUBLES PSYCHIQUES DU POST PARTUM 5)REEDUCATION DU PERINE

GROSSESSE 1)TRAVAIL EN RESEAU 2)ENTRETIEN PRENATAL PRECOCE 3)ALLAITEMENT 4) TROUBLES PSYCHIQUES DU POST PARTUM 5)REEDUCATION DU PERINE ACCOMPAGNEMENT GLOBAL DE LA GROSSESSE 1)TRAVAIL EN RESEAU 2)ENTRETIEN PRENATAL PRECOCE 3)ALLAITEMENT 4) TROUBLES PSYCHIQUES DU POST PARTUM 5)REEDUCATION DU PERINE 2 Cas clinique 1 Mme Fatima D,2 ième pare,consulte

Plus en détail

PériNatalité et petite enfance

PériNatalité et petite enfance Périnatalité et petite enfance Comment naître dans le 19 e arrondissement? L inscription à la maternité Il est important de s inscrire à la maternité le plus tôt possible pour assurer un suivi de grossesse

Plus en détail

Syndicat National des Médecins de Protection Maternelle et Infantile (S.N.M.P.M.I.) Ouvrir de nouveaux horizons pour la PMI

Syndicat National des Médecins de Protection Maternelle et Infantile (S.N.M.P.M.I.) Ouvrir de nouveaux horizons pour la PMI Union Confédérale des Médecins Salariés de France Siège social, secrétariat : 65-67 rue d Amsterdam 75008 Paris Tél : 01.40.23.04.10 Fax : 01.40.23.03.12 Mél : contact@snmpmi.org Site internet : www.snmpmi.org

Plus en détail

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R.

A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET. Créé le 28/10/08 par : C.R./L.R. A. D. E. F CREATION D UNE MICRO HALTE-GARDERIE EXPERIMENTALE A LONGWY PROJET 1 Diagnostic : Le projet de création d une micro halte-garderie au Centre Social repose sur des données statistiques concernant

Plus en détail

La Prévention médico-sociale en Finistère

La Prévention médico-sociale en Finistère ODPE du Finistère La Prévention médico-sociale en Finistère La protection maternelle et infantile (PMI) mène une mission de prévention et de promotion de la L ESSENTIEL santé des futurs parents et des

Plus en détail

Psychologie et psychopathologie de la périnatalité : de la grossesse aux un an de l enfant

Psychologie et psychopathologie de la périnatalité : de la grossesse aux un an de l enfant PROGRAMME DÉTAILLÉ Psychologie et psychopathologie de la périnatalité : de la grossesse aux un an de l enfant La formation continue du Centre d Ouverture Psychologique Et Sociale (Copes) s adresse à tous

Plus en détail

STAGES COURTS EN STAGE DE MEDECINE GENERALE DE NIVEAU 1

STAGES COURTS EN STAGE DE MEDECINE GENERALE DE NIVEAU 1 STAGES COURTS EN STAGE DE MEDECINE GENERALE DE NIVEAU 1 Département de Médecine générale : Pr Claude ATTALI Responsable des stages : Pr Michel MEDIONI SCOLARITE 3 ème CYCLE Responsable du département des

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Petite enfance (- de 6 ans) et famille

Petite enfance (- de 6 ans) et famille Petite enfance (- de 6 ans) et famille Eléments d état des lieux** Un nombre de naissances en baisse La part des moins de 6 ans dans la population jurassienne est de 8.4%, légèrement inférieure à la part

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE PMI 2009-2013

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE PMI 2009-2013 SCHEMA DEPARTEMENTAL DE PMI 2009-2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 I. LA PMI DES HAUTS-DE-SEINE DANS LE CONTEXTE FRANÇAIS 4 I.1. Rappel des dispositions générales du Code de la Santé Publique... 4 I.2. Dispositif

Plus en détail

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE :

Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : Le 31 janvier 2006 Programme de Réussite Éducative SOMMAIRE : 1 - Les étapes de la construction du programme à Aubervilliers. 2 - Les orientations générales du dispositif de Réussite Éducative. 3 - Les

Plus en détail

Les soins palliatifs et d accompagnement. Mise en œuvre dans l établissement

Les soins palliatifs et d accompagnement. Mise en œuvre dans l établissement Mise en œuvre dans l établissement Une obligation légale La loi n 99-477 du 9 juin 1999 garantit, dans son premier article, le droit d accès aux soins palliatifs «Toute personne malade, dont l état le

Plus en détail

MAISON DES SOLIDARITÉS

MAISON DES SOLIDARITÉS CONSEIL GÉNÉRAL SOLIDAIRE QUI que vous soyez 97 LIEUX D ACCUEIL MAISON DES SOLIDARITÉS PARTOUT EN HAUTE-GARONNE ÉDITO Avec 97 lieux d accueil de proximité et de solidarité les Maisons des Solidarités du

Plus en détail

Parcours et profils de femmes accouchant prématurément ou d enfants de petits poids

Parcours et profils de femmes accouchant prématurément ou d enfants de petits poids Parcours et profils de femmes accouchant prématurément ou d enfants de petits poids Madeleine Collombier Master of Public Health, EHESP Cle lia Gasquet-Blanchard Ge ographe de la sante, EHESP - UMR ESO

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30. www.perrayvaucluse.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30. www.perrayvaucluse.fr DOSSIER DE PRESSE Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30 www.perrayvaucluse.fr Foyer Le Foyer > Qu est qu un Foyer en psychiatrie? Un Foyer en psychiatrie est une structure de soins entre

Plus en détail

Accompagner en PMI une femme enceinte d un enfant porteur d un handicap

Accompagner en PMI une femme enceinte d un enfant porteur d un handicap Accompagner en PMI une femme enceinte d un enfant porteur d un handicap Sylviane Elbe sage-femme de PMI Patricia Vasseur sage-femme coordinatrice Bureau technique de la Protection Maternelle et Périnatalité,

Plus en détail

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés Le champ de la Maternité 11 1 Pourquoi mettre en place un programme d accompagnement? La CNAMTS fait de l accompagnement

Plus en détail

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE

Fiche action 52. Accompagnement à la parentalité. 7 Education 8 Habitat 9 Culture, loisirs 10 Emploi 11 Justice 12 Autre, précisez : SECTEUR SANITAIRE Intitulé de l action : Fiche action 52 Accompagnement à la parentalité Formation Petite Enfance "Maladies hivernales et Prévention" (Réseau bronchiolite du Nord) 1) Quel est votre secteur d intervention?

Plus en détail

Dr Latifa RAMDANI Médecin d encadrement Service de PMI du 10 ème arrondissement de Paris.

Dr Latifa RAMDANI Médecin d encadrement Service de PMI du 10 ème arrondissement de Paris. Quel accueil, quels soins en PMI pour les familles en situation d errance? Dr Latifa RAMDANI Médecin d encadrement Service de PMI du 10 ème arrondissement de Paris. 1 Quel accueil en PMI pour les familles

Plus en détail

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile

Guide. de la Protection Maternelle et Infantile Petite enfance Guide de la Protection Maternelle et Infantile Avant la naissance Après la naissance Tous les services du Conseil général de l Oise pour vous aider à bien accueillir votre bébé L avenir

Plus en détail

LA SAGE-FEMME DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE

LA SAGE-FEMME DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE LA SAGE-FEMME DANS LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE UNSSF 28 rue Godefroy Cavaignac 75011 Paris - 06.11.98.00.17 - La sage-femme dans la fonction publique hospitalière / UNSSF / Décembre 2013 1 La sage-femme

Plus en détail

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer

Le Conseil général de la Loire s associe à la. Journée mondiale de la maladie d Alzheimer M e r c r e d i 2 1 s e p t e m b r e 2 0 1 1 Dossier de presse Le Conseil général de la Loire s associe à la Journée mondiale de la maladie d Alzheimer par Claude BOURDELLE, vice-président du conseil

Plus en détail

Rapport santé publique et PMI

Rapport santé publique et PMI Rapport santé publique et PMI se réapproprier les missions de santé et de prévention de la Protection Maternelle et Infantile Présentation novembre 2006 PERSONNES ÂGÉES PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE

Plus en détail

Vers un schéma médico-social unifié

Vers un schéma médico-social unifié Vers un schéma médico-social unifié Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire? La réglementation en vigueur et principalement le code de l action sociale

Plus en détail

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011

PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 PROGRAMME PARISIEN DE RENFORCEMENT DE L OFFRE DE SOINS DE PREMIER RECOURS Juin 2011 1 INTRODUCTION L accès aux soins de premier recours est une des composantes majeures du droit fondamental à la santé.

Plus en détail

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté

Aide sociale à l enfance. Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté DOSSIER DE PRESSE Février 2010 Aide sociale à l enfance Paris lance un nouveau programme d actions (2010-2014) en faveur de 26 000 enfants et jeunes en difficulté sous la responsabilité de Myriam El Khomri

Plus en détail

Être jeune parent à la MSA

Être jeune parent à la MSA vous guider Être jeune parent à la MSA n Prestations, accueil et prévention santé du jeune enfant www.msa.fr Avec l arrivée d un enfant, vient le moment de revoir l organisation de son quotidien afin de

Plus en détail

TABLE RONDE DU 21/11/2001

TABLE RONDE DU 21/11/2001 TABLE RONDE DU 21/11/2001 Devenir parents est une aventure qui se construit au quotidien avec ses enfants. Dans notre société, les modifications récentes de la structure familiale comme les familles monoparentales

Plus en détail

Accueil. Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux.

Accueil. Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux. Accueil Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux. Vous trouverez l ensemble des services proposés ainsi que les informations qui vous seront utiles. Bonne visite Présentation La maternité de Bayeux

Plus en détail

Convention constitutive et charte de bonnes pratiques

Convention constitutive et charte de bonnes pratiques Réseau Entre la Ville et l Hôpital pour l Orthogénie www.revho.fr Convention constitutive et charte de bonnes pratiques Préambule Conformément à l article L6321-1 du Code de la Santé Publique, «Les réseaux

Plus en détail

Quartier inclusion. Mardi 2 décembre / 9 h 30 12 h 30

Quartier inclusion. Mardi 2 décembre / 9 h 30 12 h 30 Quartier inclusion Mardi 2 décembre / 9 h 30 12 h 30 Projet : «Offrir aux parents la possibilité d engager un parcours d insertion professionnelle sans négliger leurs responsabilités parentales : l exemple

Plus en détail

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne

L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne L exercice coordonné en soins de 1 er recours en Bourgogne 1 Stratégie régionale de l Agence Pourquoi un référentiel? Consolider l offre de santé coordonnée déjà en place Impulser et développer l exercice

Plus en détail

Présentation du GCS Constellation (réseau de cancérologie Paris Sud et Ouest) Juillet 2012

Présentation du GCS Constellation (réseau de cancérologie Paris Sud et Ouest) Juillet 2012 Présentation du GCS Constellation (réseau de cancérologie Paris Sud et Ouest) Juillet 2012 Qui sommes-nous? Un Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) Créé en 2008 Territoire : 1 er, 2è, 3è, 4è, 5è,

Plus en détail

développe les solidarités www.gard.fr Parents, futurs parents, découvrez Les espaces parents - bébés à Alès

développe les solidarités www.gard.fr Parents, futurs parents, découvrez Les espaces parents - bébés à Alès développe les solidarités www.gard.fr Parents, futurs parents, découvrez Les espaces parents - bébés à Alès parents bébé jeux allaitement soins Jeunes parents ou futurs parents, ces espaces vous accueillent

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

siècle a commencé le 1 er janvier de l an

siècle a commencé le 1 er janvier de l an Qu est ce qu un siècle premier siècle (I ) commence le 1 er janvier de deuxi (II ) siècle commence le 1 er janvier de XIII XX VIII IV XV Qu est ce qu un siècle premier siècle (I ) commence le 1 er janvier

Plus en détail

PETITE ENFANCE. L accueil du jeune enfant à Montigny-le-Bretonneux. www.montigny78.fr

PETITE ENFANCE. L accueil du jeune enfant à Montigny-le-Bretonneux. www.montigny78.fr PETITE ENFANCE L accueil du jeune enfant à Montigny-le-Bretonneux www.montigny78.fr Edito Afin d aider les ignymontains, parents ou futurs parents à concilier leur vie professionnelle, familiale et sociale,

Plus en détail

Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire

Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire Les auxiliaires de puériculture En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «L auxiliaire de puériculture exerce sous la responsabilité de l infirmier ou de la puéricultrice. Il réalise

Plus en détail

Schéma départemental de prévention et de protection de l enfance

Schéma départemental de prévention et de protection de l enfance Schéma départemental de prévention et de protection de l enfance 2010-2014 La protection de l enfance, un engagement qui a du sens Edito Dans la crise, plus que jamais, le premier devoir d une collectivité

Plus en détail

Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice

Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice Dossier de presse Maternité des Hôpitaux de Saint-Maurice Avril 2008 Contact Presse : Service communication des Hôpitaux de Saint-Maurice 14, rue du Val d Osne 94410 Saint-Maurice Sandrine Bodeau, Chargée

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

Inauguration du Centre Psychothérapique pour Adolescents de l EPSM Morbihan sur le site du CH Bretagne Atlantique de Vannes

Inauguration du Centre Psychothérapique pour Adolescents de l EPSM Morbihan sur le site du CH Bretagne Atlantique de Vannes Saint-Avé, le 13 novembre 2012 Direction des Affaires Générales et de la Communication : 02.97.54.48.25 - Fax 02.97.54.49.81 e-mail : dag@epsm-morbihan.fr Inauguration du Centre Psychothérapique pour Adolescents

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 3 novembre 2014 relatif au cahier des charges national du programme de dépistage

Plus en détail

TOTAL 11328 883. Augmentation des naissances sur la commune : 91-96 = 132 naissances par an ; 97-02 = 148 naissances par an.

TOTAL 11328 883. Augmentation des naissances sur la commune : 91-96 = 132 naissances par an ; 97-02 = 148 naissances par an. ESPACE PETITE ENFANCE DU CHATER Le projet social INTRODUCTION OBJECTIFS DU PROJET SOCIAL POUR UNE STRUCTURE PETITE ENFANCE Historiquement les structures de garde du jeune enfant ont été créées pour répondre

Plus en détail

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF

LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF LE DROIT A LA GARDE D ENFANTS CONVENTION CADRE DE PARTENARIAT ENTRE L APHP ET LA CAF 1.000 places de crèches supplémentaires pour les franciliens SOMMAIRE Page 1 : programme de la matinée du 7 octobre

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015

Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015 Dr Corinne PLESSIS EHPAD «Les Pommeris» VALLIERES LES GRANDES et MDPH Dr Séverine DURIN EHPAD du Pays Vendômois et CH VENDOME Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015 Dr PLESSIS - Dr DURIN Journée

Plus en détail

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales

AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales AMO Elaboration du Schéma Régional des Formations Sanitaires et Sociales Groupe de travail 2 : Naissance, petite enfance et aide sociale Dijon, le vendredi 5 avril 2013 Personnes présentes Cf. annexe.

Plus en détail

Le conseil conjugal et familial. Un travail sur les liens au cœur des relations : adulte, couple, parent, enfant, adolescent.

Le conseil conjugal et familial. Un travail sur les liens au cœur des relations : adulte, couple, parent, enfant, adolescent. Le conseil conjugal et familial Un travail sur les liens au cœur des relations : adulte, couple, parent, enfant, adolescent. 01 Le CCF Le Conseil Conjugal et Familial (CCF) accueille, informe et écoute

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE P.M.I.

SCHEMA DEPARTEMENTAL DE P.M.I. SCHEMA DEPARTEMENTAL DE P.M.I. 2011 2015-1 - INTRODUCTION 4 LE SERVICE DE LA PROTECTION MATERNELLE ET INFANTILE ET SES MISSIONS DANS LE CALVADOS 5 1- Les actions de planification et d éducation familiale

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

Partenariat ADECA75/ASV13

Partenariat ADECA75/ASV13 Journée d'information et d'échanges organisée dans le cadre du partenariat Acsé/INCa : Accompagner la lutte contre les cancers dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville Partenariat ADECA75/ASV13

Plus en détail

LES LOGIQUES D ACTIONS DES PARTENAIRES A L EPREUVE DU TERRAIN TEMOIGNAGE

LES LOGIQUES D ACTIONS DES PARTENAIRES A L EPREUVE DU TERRAIN TEMOIGNAGE LES LOGIQUES D ACTIONS DES PARTENAIRES A L EPREUVE DU TERRAIN TEMOIGNAGE 1 D. I.U. GESTIONNAIRE DE CAS 31 JANVIER 2012 CLAIRE ASTIER PILOTE MAIA PARIS 20 BÉATRICE LORRAIN PILOTE MAIA 68 PLAN NATIONAL ALZHEIMER

Plus en détail

Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24

Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24 Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24 1 2 SOMMAIRE L ACCUEIL COLLECTIF L ACCUEIL INDIVIDUEL POUR VOUS CONSEILLER ET VOUS ACCOMPAGNER LES DÉMARCHES À ACCOMPLIR POUR LES ACCUEILS MUNICIPAUX LES LIENS

Plus en détail

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015 ENTRETIEN PRENATAL Du dépistage à l accompagnement Colloque violences faites aux femmes Toulouse, 22 janvier 2015 F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme 1) La grossesse, un moment clé 2) L entretien précoce 3)

Plus en détail

I - La loi poursuit deux objectifs principaux : renforcer la prévention et améliorer le dispositif d alerte et de signalement

I - La loi poursuit deux objectifs principaux : renforcer la prévention et améliorer le dispositif d alerte et de signalement DOSSIER : LA LOI DU 5 MARS 2007 REFORMANT LA PROTECTION DE L ENFANCE Elaborée au terme d une très large concertation, la loi n 2007-293 du 5 mars 2007 réformant la protection de l enfance poursuit trois

Plus en détail

Edition 2016. le Guide. La couverture sociale et les droits médicaux. Les aides au logement et les solutions d hébergement Si vous êtes mineure

Edition 2016. le Guide. La couverture sociale et les droits médicaux. Les aides au logement et les solutions d hébergement Si vous êtes mineure Edition 2016 JE SUIS ENCEINTE le Guide La couverture sociale et les droits médicaux Les démarches essentielles Les aides financières et matérielles Si vous êtes victime de violences Les aides au logement

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

L exercice infirmier en puériculture Une expertise globale de santé publique en vue de l'intérêt supérieur de l'enfant

L exercice infirmier en puériculture Une expertise globale de santé publique en vue de l'intérêt supérieur de l'enfant Position adoptée par le Conseil national de l Ordre des infirmiers le 7 décembre 2010 L exercice infirmier en puériculture Une expertise globale de santé publique en vue de l'intérêt supérieur de l'enfant

Plus en détail

ENFANCE FAMILLE. Comprendre dans quels cadres familial et social vivent les enfants âgés de moins de 15 ans (démo / accueil enfant scolarité )

ENFANCE FAMILLE. Comprendre dans quels cadres familial et social vivent les enfants âgés de moins de 15 ans (démo / accueil enfant scolarité ) ENFANCE FAMILLE Comprendre dans quels cadres familial et social vivent les enfants âgés de moins de 15 ans (démo / accueil enfant scolarité ) Observer les situations de vulnérabilité sociale et sanitaire

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

INFOS PRESSE. Inauguration du multi-accueil Félix Tessier Sainte Luce sur Loire, mardi 9 février 2016. Le contexte général.

INFOS PRESSE. Inauguration du multi-accueil Félix Tessier Sainte Luce sur Loire, mardi 9 février 2016. Le contexte général. Inauguration du multi-accueil Félix Tessier Sainte Luce sur Loire, mardi 9 février 2016 Le contexte général La Caf mène une politique d action sociale dynamique de création d équipements et services pour

Plus en détail

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6

Prestation de service Relais assistants maternels. Juin 2013 1/6 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Relais assistants maternels Juin 2013 1/6 2/6 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention et de versement de la prestation de service

Plus en détail

BIENTôT MAMAN! Qualité de Vie au Travail

BIENTôT MAMAN! Qualité de Vie au Travail BIENTôT MAMAN! Qualité de Vie au Travail Vous allez bientôt être maman!? Cette brochure vous donne des informations pratiques et vous aidera dans vos démarches administratives, que ce soit durant votre

Plus en détail

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique

Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique 2014-2018 Schéma départemental de l enfance et des familles Présentation synthétique Aujourd hui Le Département de Saône-et-Loire s est doté le 14 novembre 2014 d un schéma départemental de l enfance et

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 1 er semestre 2007

TABLEAU DE BORD 1 er semestre 2007 Réseau de Santé DAPSA TABLEAU DE BORD 1 er semestre 2007 Réseau de Santé DAPSA 59 rue Meslay 75003 PARIS Tel : 01 42 09 07 17 Fax : 01 40 27 00 06 Courriel : reseau@dapsa.org 30 juin 2007 1 PREAMBULE Conformément

Plus en détail

INFIRMIER/INFIRMIÈRE - MAISON DES ENFANTS / DISPOSITIF DÉPARTEMENTAL D ACCUEIL

INFIRMIER/INFIRMIÈRE - MAISON DES ENFANTS / DISPOSITIF DÉPARTEMENTAL D ACCUEIL Direction des Ressources humaines AVIS DE VACANCE DE POSTE INFIRMIER/INFIRMIÈRE - MAISON DES ENFANTS / DISPOSITIF DÉPARTEMENTAL D ACCUEIL D URGENCE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction :

Plus en détail

Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social. Etat des lieux et perspectives

Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social. Etat des lieux et perspectives Le cadre juridique du partage d informations dans les domaines sanitaire et médico social Etat des lieux et perspectives Jeanne BOSSI Secrétaire Générale ASIP Santé 25 septembre2012 25 septembre 2012 Etat

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LOT-ET-GARONNE. Schéma départemental de prévention et de protection de l'enfance 2014-2018

CONSEIL GENERAL DE LOT-ET-GARONNE. Schéma départemental de prévention et de protection de l'enfance 2014-2018 CONSEIL GENERAL DE LOT-ET-GARONNE Schéma départemental de prévention et de protection de l'enfance 2014-2018 Sommaire PREAMBULE...4 1. OBJECTIFS ET METHODOLOGIE D ELABORATION DU SCHEMA...5 1.1 Les principes

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

Les Compétences Essentielles selon l Alliance des Sages- Femmes d Amérique du Nord (MANA)

Les Compétences Essentielles selon l Alliance des Sages- Femmes d Amérique du Nord (MANA) Les Compétences Essentielles selon l Alliance des Sages- Femmes d Amérique du Nord (MANA) version finale juin 2011 Introduction Les Compétences Essentielles selon l Alliance des Sages-Femmes d Amérique

Plus en détail

ENCEINTE SUIS. Guide des aides. Les démarches 1 essentielles. www.jesuisenceinteleguide.org. Les aides financières. Les questions relatives

ENCEINTE SUIS. Guide des aides. Les démarches 1 essentielles. www.jesuisenceinteleguide.org. Les aides financières. Les questions relatives JE SUIS ENCEINTE Guide des aides Les démarches 1 essentielles www.jesuisenceinteleguide.org 1Les démarches essentielles 3Les aides au logement et 5La couverture sociale 7Les possibilités d adoption les

Plus en détail

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock.

Imprimé sur papier 60 % fibres recyclées et 40 % fibres vierges FSC par l imprimerie Delort iso 14001 - Conception : ogham - Photos istock. Département du Lot Les professionnels de la PMI peuvent répondre à vos questions. Vous pouvez les contacter dans les différents CMS du département. Saint-Céré 05 65 53 46 20 Gourdon 05 65 53 47 00 Figeac

Plus en détail

Le guide des données : bref état des lieux

Le guide des données : bref état des lieux Le guide des données : bref état des lieux Ce document ne peut pas reprendre l'ensemble des données qui sont ou peuvent être disponibles. En effet, d'une région à l'autre il y a de multiples variations.

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL

CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL CONVENTION GLOBALE de DEVELOPPEMENT SOCIAL Entre : Le Département de l Isère, représenté par son Président, André Vallini dûment habilité à signer la présente convention par la délibération de l Assemblée

Plus en détail

Quelles réflexions r Quel enseignement? Quelles perspectives?

Quelles réflexions r Quel enseignement? Quelles perspectives? 4 ième Journée des réseaux de périnatalitéde l Ile de France Un réseau r de suivi pédiatriquep Quelles réflexions r? Quel enseignement? Quelles perspectives? Dr Michèle GRANIER 25 10 2007 Les missions

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

En France, les femmes bénéficient de sept consultations. Comment se prépare t on à la naissance et à l accueil de l enfant?

En France, les femmes bénéficient de sept consultations. Comment se prépare t on à la naissance et à l accueil de l enfant? Comment se prépare t on à la naissance et à l accueil de l enfant? La préparation à la naissance a beaucoup évolué, passant d une prise en charge de la douleur à un véritable accompagnement tout au long

Plus en détail

BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social. Le profil. Les conditions d admission

BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social. Le profil. Les conditions d admission BTS Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social Des compétences techniques, administratives et relationnelles au service de publics demandeurs de soins, de services, de prestations sociales...

Plus en détail

Lancement du Schéma Départemental des Services aux Familles. 5 janvier 2016

Lancement du Schéma Départemental des Services aux Familles. 5 janvier 2016 Lancement du Schéma Départemental des Services aux Familles 5 janvier 2016 1 Ordre du jour : Ouverture par Monsieur Hervé MALHERBE, Préfet ; Madame Sophie PANTEL, Présidente du Conseil départemental et

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2013. Plateforme téléphonique «IVG-contraception» en région Centre

APPEL A PROJETS 2013. Plateforme téléphonique «IVG-contraception» en région Centre APPEL A PROJETS 2013 Plateforme téléphonique «IVG-contraception» en région Centre 1 I - PRÉAMBULE Le droit de recourir à l'interruption volontaire de grossesse (IVG) constitue depuis 1975 en France un

Plus en détail

Législation autour de la naissance Protection sociale et médicale. PACES Année universitaire 2012-2013

Législation autour de la naissance Protection sociale et médicale. PACES Année universitaire 2012-2013 Législation autour de la naissance Protection sociale et médicale PACES Année universitaire 2012-2013 Introduction La grossesse est un événement naturel qui se déroule normalement pour la majorité des

Plus en détail

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED)

Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) Fiche 1 Les enseignants spécialisés et les psychologues de l éducation nationale des réseaux d aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED) I. Des missions confortées Les enseignants spécialisés

Plus en détail

Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville.

Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville. Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville. Ce guide à destination des professionnels locaux a été réalisé par l Atelier Santé Ville d Aubervilliers

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE

DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Date de dépôt des candidatures : 1 er juillet 30 septembre 2014 1 er janvier 31 mars 2015 APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT, SOUTIEN ET PERENISATION DES CENTRES DE SANTE EN ILE-DE-FRANCE Cahier des charges

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION Sujet national pour l ensemble des centres de gestion organisateurs ANIMATEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 1 ère CLASSE Examen professionnel d avancement de grade SESSION 2014 Rédaction d un rapport à partir

Plus en détail

Comment favoriser le travail en commun entre le sanitaire et le médico-social

Comment favoriser le travail en commun entre le sanitaire et le médico-social Comment favoriser le travail en commun entre le sanitaire et le médico-social Docteur Guy DELERUE MISP à l ARS Nord Pas de Calais Direction de l Offre Médico-sociale XX/XX/XX Orientations de l ARS Transversalités

Plus en détail

Le suivi et l orientation des femmes enceintes

Le suivi et l orientation des femmes enceintes Le suivi et l orientation des femmes enceintes Enquête auprès de 1650 femmes ayant accouché en Midi-Pyrénées en 2005 2006 OBSERVATOIRE REGIONAL DE LA SANTE DE MIDI-PYRENEES Faculté de Médecine 37 allées

Plus en détail

Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares»

Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares» Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares» (mars 2007) Ministère de la Santé et des Solidarités DHOS Bureau O4 1 Table des matières 1. DESCRIPTION DU CENTRE DE COMPETENCES...4 1.1 L'EQUIPE

Plus en détail

La MSA agit aux côtés des familles

La MSA agit aux côtés des familles vous informer La MSA agit aux côtés des familles n Salariés et exploitants www.msa.fr La MSA au service des familles Votre MSA gère l ensemble des prestations sociales concernant l enfance et la famille

Plus en détail

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF

ANNEXE III REFERENTIEL DE FORMATION CONTENU INDICATIF ANNEXE III DOMAINES DE COMPETENCES VISES compétences 1 - Connaissance de la personne 1.1. Situer la personne aux différents stades de son développement 1.2. Situer la personne aidée dans son contexte social

Plus en détail

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille

Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille 1 Synthèse Réunion de travail sur le prochain schéma départemental Enfance Famille des Bouches du Rhône Lundi 17 décembre 2013 Au Conseil Général des Bouches du Rhône Direction Enfance Famille Présents

Plus en détail

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP Septembre 2015 Social - Se former aux métiers du social à l URCA - Qui recrute dans le secteur social? - Exemples d offres d emploi dans le secteur social - Quelques métiers du Social - L Economie Sociale

Plus en détail

MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE

MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE MASTER 2 PSYCHOLOGIE : PSYCHOPATHOLOGIE CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE PARCOURS PSYCHOLOGIE CLINIQUE ET PSYCHOPATHOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines

Plus en détail