Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de LILLE (ED 446) Allocations de recherche proposées à la mobilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de LILLE (ED 446) Allocations de recherche proposées à la mobilité"

Transcription

1 Ecole Doctorale BIOLOGIE SANTE de LILLE (ED 446) Allocations de recherche proposées à la mobilité L'Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille propose, pour la rentrée , quatre allocations de recherche à des étudiants extérieurs à l'ecole Doctorale Biologie-Santé Les candidats sont invités à prendre contact avec le responsable du thème choisi Thèmes proposés à la mobilité : Thème n 1 : (détails en Annexe 1) "Approches holistiques des modifications post-traductionnelles des complexes protéiques impliqués dans la signalisation cellulaire normale et pathologique en relation avec la transformation tumorale et la neurodégénérescence. " Le projet vise en particulier à identifier et quantifier au niveau moléculaire la dynamique de l alternance O-phosphorylation et de O-NAcétyl glucosaminylation au travers de développements technologiques basés sur la spectrométrie de masse. IFR 118 : "Protéomique, modifications post-traductionnelles et glycobiologie" UMR CNRS 8576 "Glycobiologie Structurale et Fonctionnelle" (Pr Jean-Claude MICHALSKI) Prendre contact avec Jérôme LEMOINE, Professeur courriel : Tél : +33 (0) Thème n 2 : (détails en Annexe 2) " Etude dynamique des interactions entre facteurs de transcription et leurs partenaires impliqués dans l'organisation de la chromatine par microscopie de fluorescence, confocale et bi-photonique à n-dimensions dans des cellules vivantes" IFR 3 CNRS : "Institut de Biologie de Lille (IBL)" UMR 8117 : "Régulation transcriptionnelle au cours de la tumorigenèse mammaire" (Dr Yvan DE LAUNOIT) Prendre contact avec Bernard VANDENBUNDER, DR CNRS courriel : Tel : +33 (0) Fax : +33 (0) ( ) - 1 -

2 Thème n 3 : (détails en Annexe 3) "Rôle des Toll-like récepteurs et des récepteurs lectiniques dans la réponse immune" IFR 17 : "Infections et Inflammation : Pathogenèse et Prévention" INSERM UMR 547 : "Schistosomiase, paludisme et inflammation" (Pr Monique CAPRON) Prendre contact avec François TROTTEIN, CR CNRS courriel : Tél : +33 (0) Thème n 4 : (détails en Annexe 4) "Recellularisation de matrices extracellulaires vasculaires par des cellules souches médullaires : approche expérimentale. " IFR 114 : "Institut de Médecine Prédictive et Recherche Thérapeutique (IMPRT)" EA 2693 : "Laboratoire de Recherche en Hémostase et Pathologie Vasculaire" (Pr Brigitte JUDE) Prendre contact avec Brigitte JUDE, Professeur courriel : Tél : +33 (0) Le détail de ces 4 offres est annexé à la fin de ce document ( ) - 2 -

3 Sélection des candidats : Les candidats devront faire parvenir à l'ecole Doctorale impérativement avant le 22 août 2003 par courrier postal à : Ecole Doctorale Biologie Santé de Lille Faculté de Médecine - Pôle Recherche LILLE cedex Tout dossier incomplet ou non parvenu à l'ed le 22 aout à 18h00 ne pourra être retenu un Curriculum Vitae sur lequel figureront adresse électronique et numéro de téléphone où ils seront joignables, une lettre de motivation, en développant en quoi leur formation pourra apporter des avancées sur le sujet choisi, le relevé de leurs notes et classement final au DEA, 3 exemplaires de leur mémoire de DEA, 18 exemplaires du projet de recherche (5 pages maximum) qu'ils présenteront devant le jury de l'ecole Doctorale, l'avis de leur tuteur de DEA et d'un autre chercheur ou enseignant-chercheur du DEA. Les demandeurs d'allocation sont admis à concourir à condition : qu'ils aient été reçus à la première session des épreuves écrites de leur DEA d'origine, qu'ils aient obtenu la mention BIEN. Les candidats seront sélectionnés par le jury doctoral et interclassés avec les candidats venant du DEA rattaché à l'ed, demandeurs d'une allocation MSU. Organisation du concours : Les candidats retenus seront auditionnés par le jury de l'ed, les 8 et 9 septembre 2003 à partir de 9h00. Une convocation individuelle sera adressée à chaque candidat retenu. Chaque candidat présentera son projet de recherche en 10 minutes. La présentation sera suivie d'une discussion de 10 minutes. Les critères d'appréciation du projet de recherche par les membres du jury porteront principalement sur : la présentation écrite, la présentation orale, l'originalité du projet et sa faisabilité, les réponses aux questions. ( ) - 3 -

4 ANNEXE 1 "Approches holistiques des modifications post-traductionnelles des complexes protéiques impliqués dans la signalisation cellulaire normale et pathologique en relation avec la transformation tumorale et la neurodégénérescence. " Accéder de manière exhaustive aux modifications post-traductionnelles des protéines apparaît comme indispensable à l établissement des corrélations entre phénotype et protéome dans le cadre de pathologies telles que le cancer. En effet, ces modifications covalentes, telle la phosphorylation, jouent un rôle crucial dans la modulation des activités catalytiques des protéines, leur conformation, ou dans la construction des édifices supramoléculaires. Récemment, il a été démontré qu une glycosylation cytosolique simple, la O-N-acétyl glucosaminylation (O-GlcNAc) des résidus de sérine et thréonine, était impliquée de manière similaire dans ces mécanismes avec des rôles antagonistes à ceux de la phosphorylation. De surcroît, cette glycosylation apparaît comme un phénomène dynamique. Certaines protéines (cmyc, RNApol II, glycogène synthétase) peuvent alternativement être phosphorylées ou N-acétyl glucosaminylées ; éventuellement sur des résidus identiques. Il s agit là d un nouveau concept de point de contrôle se surajoutant aux mécanismes phospho/déphospho. Ce projet vise donc à développer une méthode de détection et de quantification de ces motifs O-GlcNAc par une stratégie innovante basée sur un codage isotopique. A cette fin, une sonde de type nucléotide sucre, l UDP-Gal, modifiée par incorporation d isotopes stables (deutérium) sera transférée par la galactosyl β1-4 transférase sur le motif GlcNac. Ce transfert de galactose permettra de réaliser une quantification basée sur la mesure du rapport isotopique H/D et facilitera la purification des peptides ainsi étiquetés sur colonne de lectine immobilisée. Les protéines et les sites porteurs de ces motifs seront simultanément identifiés par le biais d une analyse de séquence obtenue par spectrométrie de masse en tandem. Outre l intérêt d évaluer l étendue de la représentation de cette modification post-traductionnelle au niveau de l ensemble des protéines intracellulaires, deux objectifs sont plus particulièrement poursuivis du point de vue de la biologie des cellules cancéreuses mammaires. Il s agit : - de réaliser une étude différentielle de la représentation des motifs O-GlcNAc entre différentes lignées de cellules mammaires normales et cancéreuses (NBEC versus MCF7-MDA) ; - d évaluer la dynamique phosphorylation/o-glcnac dans les mécanismes de transduction de signaux de facteurs mitogènes. Ce projet s appuie sur les compétences de L UMR 8576 du CNRS " Glycobiologie Structurale et Fonctionnelle", sur le Centre Commun de Mesure de Spectrométrie de Masse de l Université des Sciences et Technologies de Lille (instruments disponibles : MALDI TOF, QStar pulsar, Trappe d ions LCQ Deca, couplage nanolc ), dans le cadre de l IFR 118 " Protéomique, Modifications Post- Traductionnelles et Glycobiologie)". Prendre contact avec Jérôme LEMOINE, Professeur courriel : Tél : +33 (0) ( ) - 4 -

5 ANNEXE 2 "Etude dynamique des interactions entre facteurs de transcription et leurs partenaires impliqués dans l'organisation de la chromatine par microscopie de fluorescence, confocale et bi-photonique à n-dimensions dans des cellules vivantes." IFR 3 CNRS : "Institut de Biologie de Lille (IBL)" UMR 8117 : "Régulation transcriptionnelle au cours de la tumorigenèse mammaire" (Dr Yvan DE LAUNOIT) L étude de l organisation fonctionnelle du noyau nécessite le développement de stratégies d investigation permettant suivre dans des cellules vivantes au cours du temps les dynamiques et interactions entre molécules d intérêts telles que les facteurs de transcription, récepteurs nucléaire, protéines de la matrice nucléaire... Ces molécules sont assemblées dans des complexes contenant plusieurs dizaines de protéines différentes. Certains de ces complexes ont une activité de remodelage de la chromatine qui apparaît comme une étape clef en amont dans la chaîne des mécanismes régulant la transcription. L objectif de cette thèse est double. Sur le plan instrumental : développer des stratégies d étude par microscopie quantitative des interactions entre protéines dans le noyau. Sur le plan biologique : étudier l interaction entre les acteurs des complexes de remodelage de la chromatine et de la transcription (HATs, HDACs et facteurs de transcription). Outre la localisation des interactions et le suivi de celle-ci dans des systèmes activables, nous chercherons à mesurer les fluctuations du ratio local et moyen de protéines en interaction. Le programme de recherches comprend un volet instrumental et un volet biologique. Les interactions entre RxR/RaR/Drip205, Fos/Jun/Erg1, HIC1 et CtBP sont étudiées respectivement dans les équipes de Philippe Lefebvre (IFR114, Lille2), Martine Duterque et Dominique Leprince (UMR 8526, Campus Calmette). Selon la facilité d obtenir des protéines chimères fonctionnelles avec la CFP ou YPP, l une ou l autre de ces interactions servira de référence pour la mise au point des instruments de mesure et des outils d analyse. La partie «instrumentation» sera réalisée sous la direction de Laurent Héliot (ICF, Institut de Biologie de Lille/Institut Pasteur de Lille), en relation avec le laboratoire du LASIR (Lille1) et les équipes du GDR 2588 «Microscopie Fonctionnelle du Vivant». Le travail de thèse se déroulera en trois temps. 1 ) mettre au point, caractériser et optimiser le système d acquisition basé sur un microscope CLSM-multiphotonique associant mesure spectrale et de demie-vie de fluorescence, en cours de développement dans le laboratoire. 2 ) mettre en place les outils de traitement et d analyse des signaux. 3 ) valider les résultats obtenus par des méthodes biochimiques et de biologie cellulaire. Prendre contact avec Bernard VANDENBUNDER, DR CNRS courriel : Tel : +33 (0) Fax : +33 (0) ( ) - 5 -

6 ANNEXE 3 " Rôle des Toll-like récepteurs et des récepteurs lectiniques dans la réponse immune. " IFR 17 : "Infections et Inflammation : Pathogenèse et Prévention" INSERM UMR 547 : "Schistosomiase, paludisme et inflammation" (Pr Monique CAPRON) Les cellules dendritiques jouent un rôle clé dans la reconnaissance des agents pathogènes et dans la délivrance de signaux au système immunitaire adaptatif. Cette reconnaissance s effectue suite à l activation de divers récepteurs appelés «Pattern Recognition Receptors» (PRRs) par des composants microbiens (Pathogen-Associated Molecular Patterns ou PAMPs). Un même pathogène peut activer différentes familles de PRRs dont les Toll-like récepteurs (TLRs) et les récepteurs lectiniques. Cependant, peu de choses sont connues sur les conséquences immunologiques des différentes voies d activation qu il déclenche au sein des cellules dendritiques. De même, si l essentiel des études se consacre aux pathogènes pro-inflammatoires, inducteurs de réponse de type 1, la nature des réponses immunes innées déclenchées par les cellules dendritiques en réponse aux agents infectieux pro-th2 n a pas été explorée. L induction des réponses Th2 est l une des caractéristiques des infections par les Helminthes, dont fait partie le schistosome. Chez Schistosoma mansoni, les glycoconjugués (N/O-glycans, glycolipides) du stade œuf (le stade responsable de la pathologie) jouent un rôle prépondérant dans l induction de la réponse Th2 mais les mécanismes impliqués dans cette polarisation sont inconnus. Utilisant une approche d analyse transcriptionnelle, nous avons étudié de façon cinétique l expression de plus de gènes chez la cellule dendritique en réponse au stade œuf du parasite. Cette approche a révélé que ce stade générait au sein de la cellule dendritique une signature particulière, caractérisée par l expression de gènes impliqués dans la réponse immune (molécules de co-stimulation, cytokines, chimiokines). Notre projet a pour objectifs (1) d identifier les PAMPs parasitaires responsables de cette signature, (2) d étudier les différents signaux d activation qu ils génèrent au sein de la cellule dendritique et (3) d analyser les conséquences de cette signature sur la réponse immune adaptative. Des méthodes biochimiques de fractionnement, couplées à des méthodes d analyses fonctionnelles, permettront de sélectionner les fractions d intérêt et, dans un deuxième temps, de purifier les principes actifs (combinaison de différentes méthodes de chromatographie). La recherche des PRRs sera effectuée par des techniques classiques de biologie moléculaire (système de transfection, sirna) et par utilisation de cellules dendritiques déficientes en PRRs. Enfin, l analyse in vivo des propriétés immuno-modulatrices des fractions d intérêt ou des principes actifs sera abordée chez la souris (étude du pouvoir adjuvant, impact sur la pathologie dans différents modèles dont un modèle d hyper-réactivité bronchique). Pris dans son ensemble, ce projet devrait nous permettre d identifier de nouveaux PAMPs impliqués dans l induction des réponses de type 2 et de mieux connaître les différentes composantes de la réponse immune innée lors de phénomènes infectieux et allergiques. Au delà des aspects fondamentaux de ce projet dans les domaines de l immunologie et de la parasitologie, les domaines d application de notre recherche, en cas de succès, sont nombreux comme par exemple l immunothérapie appliquée à certaines maladies infectieuses ou à l allergie. Ce projet s appuie sur les compétences des unités Inserm U547 «Schistosomiase, paludisme et inflammation» et U416 «Mécanismes Cellulaires et Moléculaires de la Réaction Inflammatoire» dans le cadre de l IFR 17 «Infections et Inflammation : Pathogénèse et Prévention», à l Institut Pasteur de Lille. Prendre contact avec François TROTTEIN, CR CNRS courriel : Tél : +33 (0) ( ) - 6 -

7 ANNEXE 4 "Recellularisation de matrices extracellulaires vasculaires par des cellules souches médullaires : approche expérimentale. " IFR 114 : "Institut de Médecine Prédictive et Recherche Thérapeutique (IMPRT)" EA 2693 : "Laboratoire de Recherche en Hémostase et Pathologie Vasculaire" (Pr Brigitte JUDE) En pathologie cardiaque valvulaire, les substituts actuellement disponibles pour réimplantation chirurgicale présentent tous des inconvénients majeurs : les prothèses biologiques (hétéro ou allo greffes) ont une durée de vie limitée et les prothèses mécaniques nécessitent un traitement anticoagulant à vie. La mise au point de prothèses biologiques autologues est un enjeu important. Il a été récemment démontré que des progéniteurs endothéliaux au sein des cellules souches hématopoïétiques peuvent participer à l'endothélialisation de prothèses vasculaires. L'objectif de notre projet est d'utiliser ces capacités pour coloniser par des cellules autologues une matrice extracellulaire hétérologue parfaitement décellularisée. Les deux étapes préliminaires sont : 1) définir les meilleures conditions de migration et de prolifération cellulaire dans un modèle original d'angiogénèse chez la souris, 2) optimiser le processus de décellularisation. Prendre contact avec Brigitte JUDE, Professeur courriel : Tél : +33 (0) ( ) - 7 -

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi Table des matières v Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi 1 L immunité innée, 1 Les obstacles externes à l infection, 1 Les cellules phagocytaires tuent les micro-organismes,

Plus en détail

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme

Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Mention Sciences du Vivant Spécialité de Master : Physiopathologie : de la Molécule à l'homme Pourquoi, comment, combien, contourner, greffer, restaurer, inhiber, suppléer Responsables : Dr Gilles Prévost

Plus en détail

La leucémie lymphoïde chronique (LLC)

La leucémie lymphoïde chronique (LLC) La leucémie lymphoïde chronique (LLC) La plus fréquente des hémopathies : 3 nouveaux cas / 100000 habitants / an Pas de facteur favorisant connu Adultes âgés (>65 ans), sexratio = 2/1 Accumulation de lymphocytes

Plus en détail

Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales

Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales Aix 11 Septembre 2006 Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales «Sciences de la Vie» Jean-François DHAINAUT Président du Pôle de Recherche et Enseignement Supérieur «Université Paris-Centre»

Plus en détail

LB régulateurs. M1 14/11/2013 Thomas Guerrier

LB régulateurs. M1 14/11/2013 Thomas Guerrier LB régulateurs M1 14/11/2013 Thomas Guerrier LB : population hétérogène Foie fœtal et moelle osseuse B1 Plasmocytes Moelle osseuse T2-MZP LB de la zone marginale Périphérie Cellules souches LB immatures

Plus en détail

Stage de formation 17 & 18 mars 2014. NetBioDyn et la modélisation des réactions immunitaires. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation

Stage de formation 17 & 18 mars 2014. NetBioDyn et la modélisation des réactions immunitaires. Conférences. Ateliers. Institut français de l Éducation Stage de formation 17 & 18 mars 2014 Conférences Institut français de l Éducation Ateliers École normale supérieure de Lyon (site Monod) nihil est sine ratione NetBioDyn et la modélisation des réactions

Plus en détail

LES ETUDES DE PHARMACIE

LES ETUDES DE PHARMACIE 2011-2012 LES ETUDES DE PHARMACIE Organisation des études PAES Première Année commune aux Etudes de Santé Liste de classement 1ER cycle Stage officinal (6 semaines) 2 ème année 3 ème année 2ème cycle 4

Plus en détail

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T Frédéric VELY frederic.vely@ap-hm.fr MCU-PH Laboratoire d Immunologie - Hôpital de la Conception Lab of NK cells and Innate Immunity - Centre d Immunologie de Marseille-Luminy Les bases de la transduction

Plus en détail

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours Biologie cellulaire Perfectionnement à la culture cellulaire durée : 4 jours ingénieurs, chercheurs et chefs de projet connaissances de base en culture cellulaire ou validation du module «initiation à

Plus en détail

Règlement du 2 e appel à projets 2015 de l ANRS Allocation de recherche

Règlement du 2 e appel à projets 2015 de l ANRS Allocation de recherche Règlement du 2 e appel à projets 2015 de l ANRS Allocation de recherche L appel à projets est ouvert du 15 janvier au 16 mars 2015 L'ANRS soutient des projets de recherche dans les domaines suivants :

Plus en détail

Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal

Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal Immunointervention (introduction) DFGSM3 2012 2013 Pr Michel Abbal Généralités En introduction aux interventions de : M. Pasquet : vaccinations (enfant) et TTT par Ig P. Massip : vaccinations (adulte)

Plus en détail

Cellules souches et Médecine régénératrice

Cellules souches et Médecine régénératrice DIPLOME D'UNIVERSITE 2015 / 2016 Cellules souches et Médecine régénératrice Ce Diplôme Universitaire est ouvert aux étudiants des écoles doctorales des Universités Paris / Paris-Saclay, aux cliniciens

Plus en détail

École Doctorale «Sciences de la Vie et de la Santé»

École Doctorale «Sciences de la Vie et de la Santé» École Doctorale «Sciences de la Vie et de la Santé» Établissement principal : Université de la Méditerranée (AM II) Établissements cohabilités : Université de Provence (AM I) Université d Aix-Marseille

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé. Biologie Intégrative des Interactions Plantes Microbes Environnement

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé. Biologie Intégrative des Interactions Plantes Microbes Environnement Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : Volume horaire étudiant : 109 h p. 129 h p. pro Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé Biologie Intégrative des Interactions

Plus en détail

Mise en place d une plateforme de gestion de matériels biologiques : quels avantages pour les chercheurs?

Mise en place d une plateforme de gestion de matériels biologiques : quels avantages pour les chercheurs? Mise en place d une plateforme de gestion de matériels biologiques : quels avantages pour les chercheurs? Dr Xavier Manival, Laboratoire IMoPA, CR, CNRS Françoise Tisserand-Bedri, Documentaliste, Inist-CNRS

Plus en détail

CPR du 20 Février 2015 ANNEXE

CPR du 20 Février 2015 ANNEXE CPR du 0 Février 05 ANNEXE Ecole Doctorale «Santé, Sciences Biologiques (SSBCV)» Santé, Sciences et Technologies Sujets de thèses pour les bourses doctorales 00% Région Année universitaire 05-06 N DECISION

Plus en détail

Éviter une réponse inappropriée

Éviter une réponse inappropriée Une réponse immunitaire "efficace" Quelques rappels : Mécanismes de protection Implication du système immunitaire dans l homéostasie de l organisme Élimination de cellules en apoptose Relations potentielles

Plus en détail

LICENCE (LMD) MENTION : SCIENCES DE LA VIE

LICENCE (LMD) MENTION : SCIENCES DE LA VIE LICENCE (LMD) MENTION : SCIENCES DE LA VIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Organisation de la formation L2 Sciences de la Terre

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE SCIENCES TECHNOLOGIES SANTÉ Master 2 ème année Mention Biologie, Santé

DOSSIER DE CANDIDATURE SCIENCES TECHNOLOGIES SANTÉ Master 2 ème année Mention Biologie, Santé Année universitaire 2007-2008 UNIVERSITÉ de BORDEAUX DOSSIER DE CANDIDATURE SCIENCES TECHNOLOGIES SANTÉ Master 2 ème année Mention Biologie, Santé Etudiants issus du Master 1 ère année Biologie Santé des

Plus en détail

Transgene accorde une option de licence exclusive pour le développement et la commercialisation de son produit d immunothérapie TG4010

Transgene accorde une option de licence exclusive pour le développement et la commercialisation de son produit d immunothérapie TG4010 Parc d Innovation d Illkirch, France, le 10 mars 2010 Transgene accorde une option de licence exclusive pour le développement et la commercialisation de son produit d immunothérapie TG4010 Transgene (Euronext

Plus en détail

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Tuteur : Anne Muhr-Tailleux cardiovasculaires et diabète (Equipe 1) Institut

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

Immunité adaptative : activation et polarisation des lymphocytes T.

Immunité adaptative : activation et polarisation des lymphocytes T. Immunité adaptative : activation et polarisation des lymphocytes T. Marcelo de Carvalho, Olivier Adotévi, Valérie Frenkel, Gilles Thibault, Richard Le Naour I-Introduction... 2 II-Activation des lymphocytes

Plus en détail

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr 1 Cellules Présentatrices d Antigène (CPA) Cellules dendritiques Monocytes / Macrophages Lymphocytes

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Biotechnologie des protéines recombinantes à visée santé sous tutelle des établissements et organismes : Université de Bordeaux 2 Victor

Plus en détail

MODALITES DE SELECTION 2011

MODALITES DE SELECTION 2011 MODALITES DE SELECTION 2011 LICENCE PROFESSIONNELLE CREATIONS ET DEVELOPPEMENTS NUMERIQUES EN LIGNE GOBELINS, l'école de l'image Site Paris - 73 boulevard Saint Marcel - 75013 PARIS tél. 01 40 79 92 12

Plus en détail

Déterminants moléculaires et spécificité du Priming immunitaire chez le mollusque d eau douce Biomphalaria glabrata.

Déterminants moléculaires et spécificité du Priming immunitaire chez le mollusque d eau douce Biomphalaria glabrata. Délivré par UNIVERSITE DE PERPIGNAN VIA DOMITIA Préparée au sein de l école doctorale ED305 Energie et Environnement Et de l unité de recherche UMR5244 Ecologie et Evolution des Interactions Spécialité

Plus en détail

MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ

MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ MASTER (LMD) - BIOLOGIE SANTÉ RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé OBJECTIFS Le Master Biologie Santé est une formation qui s adresse

Plus en détail

Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé

Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé Paris le 3 septembre 2009 Dossier de presse Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé En 2004, l équipe de recherche dirigée par François Pattou (Unité Inserm

Plus en détail

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral.

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral. - La cytométrie en flux est une méthode d analyse de cellules en suspension, véhiculées à grande vitesse jusqu à une chambre d analyse traversée par des faisceaux lasers. L interaction des cellules avec

Plus en détail

Etude de la lysine acetyl transferase PCAF dans le développement du diabète et de l'obésité.

Etude de la lysine acetyl transferase PCAF dans le développement du diabète et de l'obésité. Etude de la lysine acetyl transferase PCAF dans le développement du diabète et de l'obésité. Tuteur : Jean-Sébastien Annicotte EGID CNRS UMR8199 Faculté de Médecine-Pôle Recherche, 2eme étage Bd J. Leclercq

Plus en détail

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir Extrait Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 avril 2012 Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir La dynamique du plan greffe 2000-2003 a généré un essor sans précédent de près de 50 % de

Plus en détail

La Reptine, une protéine surexprimée dans les carcinomes hépatocellulaires, régule la réparation des cassures double brin de l ADN.

La Reptine, une protéine surexprimée dans les carcinomes hépatocellulaires, régule la réparation des cassures double brin de l ADN. 2014 La Reptine, une protéine surexprimée dans les carcinomes hépatocellulaires, régule la réparation des cassures double brin de l ADN. Anne-Aurélie RAYMOND Physiopathologie du Cancer du Foie (GREF INSERM

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie. Allocations 2015. Guide d instructions

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie. Allocations 2015. Guide d instructions Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie 1. Contexte Allocations 2015 Guide d instructions La Fédération Hospitalo-Universitaire «Cancer, Microenvironnement et Innovation»

Plus en détail

PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE EST AVIS DE CONCOURS CALENDRIER RETRAIT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE

PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE EST AVIS DE CONCOURS CALENDRIER RETRAIT DES DOSSIERS DE CANDIDATURE PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE EST SECRETARIAT GENERAL POUR L'ADMINISTRATION DE LA POLICE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE EST DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Bureau du Recrutement

Plus en détail

PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1)

PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1) PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1) Apport de la Biologie Cellulaire et Moléculaire aux innovations médicales (bases et prérequis de biologie cellulaire

Plus en détail

Formation DP04 "Aspects éthiques de la recherche et enjeux de société" de l école doctorale «Biologie, santé, biotechnologies» Module DP04A

Formation DP04 Aspects éthiques de la recherche et enjeux de société de l école doctorale «Biologie, santé, biotechnologies» Module DP04A Formation DP04 "Aspects éthiques de la recherche et enjeux de société" de l école doctorale «Biologie, santé, biotechnologies» A compter de 2011, cette formation est scindée en deux modules indépendants

Plus en détail

Immunité et Vieillissement

Immunité et Vieillissement Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes)

Règlement. Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Bourses de recherche 2014 Le mélanome et autres tumeurs cutanées (hors lymphomes) Recherche FONDAMENTALE Recherche TRANSLATIONNELLE Recherche CLINIQUE H.RibonCom Règlement 14455_Bourse_dermato_2014_reglement.indd

Plus en détail

Diplôme Universitaire Propriété industrielle et nouvelles technologies Dossier de candidature 2015-2016

Diplôme Universitaire Propriété industrielle et nouvelles technologies Dossier de candidature 2015-2016 Diplôme Universitaire Propriété industrielle et nouvelles technologies Dossier de candidature 2015-2016 Renseignements sur le candidat Nom de famille:... (Nom de naissance) Nom d usage :... Prénom :...

Plus en détail

Aspects moléculaires du vivant : synthèse, structure, fonction et interactions (AMV) CBM (Département)

Aspects moléculaires du vivant : synthèse, structure, fonction et interactions (AMV) CBM (Département) Aspects moléculaires du vivant : synthèse, structure, fonction et interactions (AMV) Agnès DELMAS Coordinateur 02.38.25.76.42 AGNES.DELMAS http://cbm.cnrs-orleans.fr/spip.php?rubrique31 Aspects moléculaires

Plus en détail

A l'attention des candidats au Master 2 CISS (Communication Internationale en Sciences de la Santé)

A l'attention des candidats au Master 2 CISS (Communication Internationale en Sciences de la Santé) A l'attention des candidats au Master 2 CISS (Communication Internationale en Sciences de la Santé) Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci-joint le dossier de demande d accès du MASTER 2 CISS pour l année

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE EN LICENCE 1 «SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE»

DOSSIER DE CANDIDATURE EN LICENCE 1 «SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE» DOSSIER DE CANDIDATURE EN LICENCE 1 «SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE» Au titre de l'année 2014-2015 Formation demandée : Parcours 1 commun aux Mathématiques, Mathématiques et Informatique Appliquées aux

Plus en détail

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R.

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R. 60 ÉCOLE EUROPÉENNE DES SCIENCES ANALYTIQUES Connaissances de base en chimie sur l atome et la lumière 4 jours Être capable de choisir la technique appropriée Fiabiliser les résultats Définitions en absorption

Plus en détail

Développement du système immunitaire à la naissance

Développement du système immunitaire à la naissance Développement du système immunitaire à la naissance Sabine Le Gouvello Pierre Bongrand, Guislaine Carcelain, Alain Chevailler, Elodie Crétel, Ghislaine Sterkers. I.Introduction... 2 II.Immunité anti-infectieuse...

Plus en détail

L adhérence cellulaire

L adhérence cellulaire UE2 : Biologie cellulaire Migration cellulaire, domiciliation et cancer Chapitre 2 : L adhérence cellulaire Pierre CAVAILLES Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PROGRAMME D AIDE A LA MOBILITE REFEB 2016 DATE LIMITE VENDREDI 13 NOVEMBRE 2015

DOSSIER DE CANDIDATURE PROGRAMME D AIDE A LA MOBILITE REFEB 2016 DATE LIMITE VENDREDI 13 NOVEMBRE 2015 RESEAU FRANÇAIS D'ETUDES BRESILIENNES (REFEB) DOSSIER DE CANDIDATURE PROGRAMME D AIDE A LA MOBILITE REFEB 2016 DATE LIMITE VENDREDI 13 NOVEMBRE 2015 LE RESEAU FRANÇAIS D ETUDES BRESILIENNES (REFEB) L Ambassade

Plus en détail

Régulation GAL4 chez S. cerevisiae. Annie Sainsard-Chanet

Régulation GAL4 chez S. cerevisiae. Annie Sainsard-Chanet Régulation GAL4 chez S. cerevisiae Annie Sainsard-Chanet Contrôle de l expression génique Mécanismes qui régulent, augmentent ou diminuent l expression d un gène donné suivant le milieu, le tissu, le stade

Plus en détail

C N (1,2), MA (1), X (1), G (1), M (1), T (1), C (2), P (3), M (4), V (1,5), JP (1,5), PN. (1), E

C N (1,2), MA (1), X (1), G (1), M (1), T (1), C (2), P (3), M (4), V (1,5), JP (1,5), PN. (1), E Caractérisation phénotypique et rôle des lymphocytes T régulateurs intra- hépatiques au cours de l hépatite chronique virale C N Sturm (1,2), MA Thélu (1), X Camous (1), G Dimitrov (1), M Ramzan (1), T

Plus en détail

Master en Biochimie et Biologie moléculaire et cellulaire (BBMC)

Master en Biochimie et Biologie moléculaire et cellulaire (BBMC) Master en Biochimie et Biologie moléculaire et cellulaire (BBMC) BIOLOGIE MOLÉCULAIRE EN CONDITIONS PHYSIOLOGIQUES ET PATHOLOGIQUES Département de Biologie Faculté de Médecine Université de Namur Master

Plus en détail

Durée i1 24 h. TD 24 h Semestre 3 Objectifs. Savoir présenter un rapport de travail en anglais et commenter le déroulement d une expérimentation.

Durée i1 24 h. TD 24 h Semestre 3 Objectifs. Savoir présenter un rapport de travail en anglais et commenter le déroulement d une expérimentation. SOM3AG23 scientifique 2 Le semestre 3 et 4 Maquette enseignements Intitulé ECTS Coeff. CM TD TP scientifique 2 3 3 24 Biostatistiques 2 3 3 12 12 Synthèse documentaire et projet stage 2 2 6 Filières professionnelles

Plus en détail

Diplôme d Etudes Spécialisées. Santé publique et Médecine sociale

Diplôme d Etudes Spécialisées. Santé publique et Médecine sociale UFR de Médecine Diplôme d Etudes Spécialisées Santé publique et Médecine sociale 2011-2012 PLAQUETTE DE PRESENTATION Coordonnateur : Professeur Sylvie BASTUJI-GARIN Pôle Recherche Clinique et Santé Publique

Plus en détail

Programme international de formation

Programme international de formation Programme international de formation La science n a pas de patrie, car la connaissance appartient à l humanité, c est un flambeau qui illumine le monde. Louis Pasteur Le Réseau International des Instituts

Plus en détail

Emploi Chiffres clés 6

Emploi Chiffres clés 6 bilan social 21 Emploi Chiffres clés 6 Instituts thématiques 8 Neurosciences, sciences cognitives, neurologie, psychiatrie 8 Génétique, génomique et bioinformatique 11 Cancer 14 Microbiologie et maladies

Plus en détail

Livret d accueil du Centre NanOpTec

Livret d accueil du Centre NanOpTec 1 Version de fév. 2015 Bienvenue! au Centre NanOpTec 2 SOMMAIRE 1 Présentation du Centre P. 3-4 2 Exemple d instrument ouvert aux collaborations P. 5 3 Contacts P. 6 4 Procédure pour réaliser des mesures

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative :

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : IFR 150 : Institut Fédératif de Recherche Bio-médicale de Toulouse sous tutelle des établissements et organismes : Université

Plus en détail

Explorations des réponses Immunitaires. L3 Médecine

Explorations des réponses Immunitaires. L3 Médecine 2012 Explorations des réponses Immunitaires L3 Médecine Rappel sur les réponses Immunitaires DIFFERENTS TYPES DE REPONSES IMMUNITAIRES Naturelle = innée Adaptative Non spécifique Spécifique Immédiate Barrière

Plus en détail

Parcours Mycologie Fondamentale du MASTER INFECTIOLOGIE: MICROBIOLOGIE, VIROLOGIE, IMMUNOLOGIE. Université Paris 7 - Denis Diderot

Parcours Mycologie Fondamentale du MASTER INFECTIOLOGIE: MICROBIOLOGIE, VIROLOGIE, IMMUNOLOGIE. Université Paris 7 - Denis Diderot Parcours Mycologie Fondamentale du MASTER INFECTIOLOGIE: MICROBIOLOGIE, VIROLOGIE, IMMUNOLOGIE Université Paris 7 - Denis Diderot Mycologie fondamentale 12 ects 2EMHFWLIGXSDUFRXUV Les champignons tant

Plus en détail

- 2 - faire industriel dans la mise au point des produits biologiques. L Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à

- 2 - faire industriel dans la mise au point des produits biologiques. L Institut Roche de Recherche et Médecine Translationnelle (IRRMT, basé à Information presse Roche, l Agence Nationale de Recherches sur le Sida et les hépatites virales (ANRS), le Baylor Research Institute (BRI) et Inserm Transfert mettent en place une coopération stratégique

Plus en détail

LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE

LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE PRIX LEENAARDS 2011 POUR LA PROMOTION DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE LES VAISSEAUX LYMPHATIQUES COMME CIBLE THERAPEUTIQUE Le système vasculaire lymphatique joue un rôle physiologique majeur dans le transport

Plus en détail

Immunologie de la grossesse

Immunologie de la grossesse Immunologie de la grossesse LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle 1 Introduction Immunité Ensemble des mécanismes permettant Reconnaître et tolérer «le soi» Reconnaître et rejeter «le non

Plus en détail

Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole Defer, Aurore Gaudin, Jacqueline Polyte, Hervé Lerat et Jean-Michel Pawlotsky

Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole Defer, Aurore Gaudin, Jacqueline Polyte, Hervé Lerat et Jean-Michel Pawlotsky Dérégulation du cycle cellulaire et activation de la réponse aux dommages de l'adn par les protéines du VHC, déclencheurs potentiels de l'hépatocarcinogenèse Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole

Plus en détail

Nom : GUIRIMAND Prénom : Nicolas E-mail : nicolas.guirimand@univ-rouen.fr Statut : MCF

Nom : GUIRIMAND Prénom : Nicolas E-mail : nicolas.guirimand@univ-rouen.fr Statut : MCF UFR DES SCIENCES DE L HOMME ET DE LA SOCIETE Département des Sciences de l Éducation Laboratoire CIVIIC- équipe d accueil 2657 Centre de recherches Interdisciplinaires sur les Valeurs les Idées les Identités

Plus en détail

Vaccinologie et Stratégie de Développement des Vaccins

Vaccinologie et Stratégie de Développement des Vaccins Vaccinologie et Stratégie de Développement des Vaccins Vaccinologie 1977 - Terme utilisé par Jonas Salk. 1983 - Rassemble tous les aspects des vaccinations : biologiques, immunologiques et cliniques ainsi

Plus en détail

CLINIQUE de l ACCOMPAGNEMENT

CLINIQUE de l ACCOMPAGNEMENT DIPLÔME UNIVERSITAIRE CLINIQUE de l ACCOMPAGNEMENT Clinique de l Institution 2011 / 2012 Responsable de la formation Paul-Laurent ASSOUN Coordinateur du programme d activités Yves LE BON Université Paris

Plus en détail

APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature

APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature APPEL A PROJET Maturation Normande 2015 Modalités de candidature 1. Contexte Normandie Université fédère les 6 établissements supérieurs de la recherche publique en Normandie : ENSICAEN, ENSA Normandie,

Plus en détail

Bourse doctorale Edition 2015 Préambule :

Bourse doctorale Edition 2015 Préambule : Bourse doctorale Edition 2015 Préambule : Objet - Définition Engagé dans le soutien à la recherche scientifique et pour approfondir la compréhension de la mémoire et les moyens de prévention, l Observatoire

Plus en détail

Vidéo microscope. Convention d utilisation

Vidéo microscope. Convention d utilisation Vidéo microscope Convention d utilisation I. Gestion du matériel 1.1 Matériel Une station d acquisition constituée : - d un microscope inversé DMIRB (Leica). Objectifs : à huile: Plan-Néofluar, 16x0.3

Plus en détail

MASTER 2 ème année Mention Economie Gestion Administration

MASTER 2 ème année Mention Economie Gestion Administration Secrétariat Master mention EGA Bâtiment E.G.A.S.S 9, rue du Temple - BP 10665-62030 Arras Cedex : 03.21.60.38.92. ou 03.21.60.49.94 : 03.21.60.38.64 : fegass@univ-artois.fr DOSSIER DE CANDIDATURE ANNEE

Plus en détail

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Principes, aspects pratiques, applications cliniques François Ducray Neurologie Mazarin, Unité Inserm U711 Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Etude

Plus en détail

Notice du concours admission sur licence. Ecole Centrale Casablanca

Notice du concours admission sur licence. Ecole Centrale Casablanca Notice du concours admission sur licence Ecole Centrale Casablanca 2015 Ce concours vise à recruter des élèves en licence universitaire. Il a vocation à identifier des étudiants : Ayant déjà atteint un

Plus en détail

Innovations thérapeutiques en transplantation

Innovations thérapeutiques en transplantation Innovations thérapeutiques en transplantation 3èmes Assises de transplantation pulmonaire de la région Est Le 16 octobre 2010 Dr Armelle Schuller CHU Strasbourg Etat des lieux en transplantation : 2010

Plus en détail

BOURSE DE RECHERCHE QUICK : SECURITE ET HYGIENE ALIMENTAIRE

BOURSE DE RECHERCHE QUICK : SECURITE ET HYGIENE ALIMENTAIRE BOURSE DE RECHERCHE QUICK : SECURITE ET HYGIENE ALIMENTAIRE Professionnels de la restauration rapide : Perception et mise en pratique des recommandations d hygiène pour une maîtrise du risque infectieux

Plus en détail

BOURSE DE RECHERCHE TRANSLATIONNELLE 2014-3 ème Edition

BOURSE DE RECHERCHE TRANSLATIONNELLE 2014-3 ème Edition 2014-3 ème Edition OBJET Le Laboratoire Roche a constitué un fond spécial de 40 000 pour l attribution de deux Bourses appelées : «Bourse de Recherche Translationnelle en Oncologie médicale, en Oncologie

Plus en détail

"Immunologie : nouveaux développements et implications cliniques"

Immunologie : nouveaux développements et implications cliniques "Immunologie : nouveaux développements et implications cliniques" tim tomkinson The Scientist, June 00 Le déroulement. Le système immunitaire au repos. Les pathogènes. La réponse innée. La transition entre

Plus en détail

PFU 2015-2016. CNRS UMR5234 Université de Bordeaux. Microbiologie Fondamentale et Pathogénicité (MFP) Directeur : Pr. Michael Kann

PFU 2015-2016. CNRS UMR5234 Université de Bordeaux. Microbiologie Fondamentale et Pathogénicité (MFP) Directeur : Pr. Michael Kann PFU UMR534, juillet 05 PFU 05-06 CNRS UMR534 Université de Bordeaux Microbiologie Fondamentale et Pathogénicité MFP) Directeur : Pr. Michael Kann Correspondante Formation : Mélanie Bonhivers Tél : 05 57

Plus en détail

CONCOURS NATIONAL FAITES DE LA SCIENCE 2016

CONCOURS NATIONAL FAITES DE LA SCIENCE 2016 CONCOURS NATIONAL FAITES DE LA SCIENCE 2016 Concours local organisé par La Communauté d Universités et d Etablissements Lille Nord de France L Université Lille de Lille - Sciences et technologies L Université

Plus en détail

DOSSIER DE 2014/2015

DOSSIER DE 2014/2015 DOSSIER DE Candidature 2014/2015 CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION Lettre de motivation CV Photo Enveloppes Baccalauréat Bac +... Fiche de pointage Date de réception 1 Nom, prénom :...............................................................

Plus en détail

Prix de Recherche en Pédiatrie 2015. Appel d offres Pour le soutien de la recherche dans le domaine de la santé de l enfant

Prix de Recherche en Pédiatrie 2015. Appel d offres Pour le soutien de la recherche dans le domaine de la santé de l enfant Prix de Recherche en Pédiatrie 2015 Appel d offres Pour le soutien de la recherche dans le domaine de la santé de l enfant Les conditions de candidature aux prix de recherche en pédiatrie sont : être médecin

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE EST AVIS DE CONCOURS

PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE EST AVIS DE CONCOURS PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE ET DE SECURITE EST SECRETARIAT GENERAL POUR L'ADMINISTRATION DU MINISTERE DE L 'INTERIEUR DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES SERVICE DES PERSONNELS BUREAU DU RECRUTEMENT

Plus en détail

Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses

Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses Apport de la biologie moléculaire au diagnostic des parasitoses M-H H BESSIERES,, S. CASSAING, A. BERRY, R. FABRE, J-F.. MAGNAVAL Service de Parasitologie-Mycologie Diagnostic biologique d une d parasitose

Plus en détail

Laurent DUHAU Sanofi R&D

Laurent DUHAU Sanofi R&D Laurent DUHAU Sanofi R&D 2 avril 2014 Immunoconjugués Une nouvelle classe de médicaments en pleine expansion dans le domaine de l oncologie Etudes cliniques en cours en 2011/2013 Immunoconjugué: structure

Plus en détail

PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION

PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION 28/08/2015 PLATEFORME CYTOMETRIE EN FLUX CHARTE D'UTILISATION Présentation Description La plateforme de Cytométrie en flux installée à l hôpital Henri Mondor est équipée d un trieur et de deux analyseurs

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES

APPEL À CANDIDATURES APPEL À CANDIDATURES Recrutement pour une thèse en archivistique (Allocation doctorale du Conseil régional des Pays-de-la-Loire, programme EnJeu[x] Enfance et Jeunesse) Intitulé du sujet : Le dossier personnel

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE PLASTIQUE ET RECONSTRUCTIVE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique,

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Modèle indicatif : le service peut l adapter le cas échéant mais seulement en y ajoutant des mentions MARCHES PUBLICS REGLEMENT DE LA CONSULTATION Les mentions figurant dans ce modèle n'ont pas à être

Plus en détail

INSTITUT CARNOT PASTEUR MALADIES INFECTIEUSES INSTITUT CARNOT SANTE ANIMALE 2 E APPEL D OFFRES CONJOINT

INSTITUT CARNOT PASTEUR MALADIES INFECTIEUSES INSTITUT CARNOT SANTE ANIMALE 2 E APPEL D OFFRES CONJOINT AO conjoint ICSAPMI 2015 INSTITUT CARNOT PASTEUR MALADIES INFECTIEUSES INSTITUT CARNOT SANTE ANIMALE 2 E APPEL D OFFRES CONJOINT RESUME ET OBJECTIFS Afin de développer des collaborations et renforcer les

Plus en détail

II.5. l inflammation protumorale

II.5. l inflammation protumorale II.5. l inflammation protumorale L une de ses missions est de favoriser la reconstruction des tissus lésés. Les macrophages sécrètent des : enzymes MMP Facteurs de croissance EGF Cet aspect de l inflammation

Plus en détail

PLATEFORME DE RECHERCHE BIOLOGIQUE, TRANSFERT DE COMPETENCES AU CeDReS

PLATEFORME DE RECHERCHE BIOLOGIQUE, TRANSFERT DE COMPETENCES AU CeDReS PLATEFORME DE RECHERCHE BIOLOGIQUE, TRANSFERT DE COMPETENCES AU CeDReS (Centre de Diagnostic et de Recherche sur le SIDA et les Affections Opportunistes) Hervé MENAN, Christine ROUZIOUX HISTORIQUE 1992

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION L.M.D.

OFFRE DE FORMATION L.M.D. REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE OFFRE DE FORMATION L.M.D. MASTER ACADEMIQUE Etablissement Faculté / Institut Département

Plus en détail

Le Monde des insectes, son importance pour l Homme et l apport de l étude des insectes aux sciences du vivant.

Le Monde des insectes, son importance pour l Homme et l apport de l étude des insectes aux sciences du vivant. MEDAILLE D OR DU CNRS 2011 Le Monde des insectes, son importance pour l Homme et l apport de l étude des insectes aux sciences du vivant. Extrait de l allocution prononcée le 19 juin 2007 par Jules Hoffmann,

Plus en détail

DOSSIER DE 2014/2015

DOSSIER DE 2014/2015 DOSSIER DE Candidature 2014/2015 CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION Lettre de motivation CV Photo Enveloppes Baccalauréat Bac +... Fiche de pointage Date de réception 1 Nom, prénom :...............................................................

Plus en détail

Les Maladies Tropicales, la Société de Pathologie Exotique. et l Institut Pasteur

Les Maladies Tropicales, la Société de Pathologie Exotique. et l Institut Pasteur Les Maladies Tropicales, la Société de Pathologie Exotique et l Institut Pasteur Un partenariat qui a bien plus de 100 ans Beaucoup des grands noms de la recherche française sur les maladies tropicales

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION au SELECTION POUR LES BAC PRO ASSP OU SAPAT Année scolaire 2015 2016

DOSSIER D INSCRIPTION au SELECTION POUR LES BAC PRO ASSP OU SAPAT Année scolaire 2015 2016 Institut de Formation d'auxiliaires de Puériculture JEANNE ANTIDE DOSSIER D INSCRIPTION au SELECTION POUR LES BAC PRO ASSP OU SAPAT Année scolaire 2015 2016 Ce dossier est à retourner par courrier à l

Plus en détail

Cytokines et Polarisation des lymphocytes T

Cytokines et Polarisation des lymphocytes T Mardi, le 13 Décembre 2011 Professeur : Dr. Eric TAROUR RT : Khadijah KHERALLAH RL :Oualid LOUMI Cytokines et Polarisation des lymphocytes T Plan du cours : I) LES CYTOKINES a) Historique et classification...page

Plus en détail

- permet de préparer : - les divers concours internes de catégorie A de la Fonction Publique : IRA, AAENES, attaché territorial.

- permet de préparer : - les divers concours internes de catégorie A de la Fonction Publique : IRA, AAENES, attaché territorial. CPAG Interne Session 2012/2013 Candidature à l admission CPAG 3 ème concours (demandeur d emploi non titulaire d une licence) Le Centre de Préparation à l Administration Générale : CPAG (Organisme agréé)

Plus en détail

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique

Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Génération d anticorps monoclonaux par immunisation génique Gen2Bio 2010 Saint-Malo, mardi 30 mars 2010 Un partenariat Demandeur PADAM In Cell Art Projet Anticorps monoclonaux Gen2Bio 2010 Saint-Malo,

Plus en détail

INSTITUT PASTEUR DE LILLE. FONDATION RECONNUE D UTILITÉ PUBLIQUE par Décret en date du 1er avril 1898 STATUTS

INSTITUT PASTEUR DE LILLE. FONDATION RECONNUE D UTILITÉ PUBLIQUE par Décret en date du 1er avril 1898 STATUTS INSTITUT PASTEUR DE LILLE FONDATION RECONNUE D UTILITÉ PUBLIQUE par Décret en date du 1er avril 1898 STATUTS DÉCRET relatif à la Déclaration d utilité publique de l INSTITUT PASTEUR DE LILLE LE PRÉSIDENT

Plus en détail