PRÉSENTATION DE L OFFRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉSENTATION DE L OFFRE"

Transcription

1 PRÉSENTATION DE L OFFRE CMS 5.x CONTRÔLE DE LA MASSE SALARIALE Les informations contenues dans ce document font partie intégrante de la solution CMS et sont protégées en France par le code de la propriété intellectuelle et à l étranger par les conventions internationales sur les droits d auteur. Toute copie, reproduction ou communication, même partielle, interdite sans autorisation écrite de MICRORH

2 L OFFRE DE MICRORH L offre de MICRORH est avant tout une solution fonctionnelle, intégrant en standard les mesures des variations exprimées en effets de niveau, masse et report appliquées aux calculs complexes d une part du GVT et d autre part des effets particuliers liés aux mouvements de personnel (effectif, structure, noria). Le paramétrage et l utilisation de cette offre, adressé à l utilisateur final, sont volontairement simples et ne requièrent aucune compétence et/ou connaissance technique. La solution est composée essentiellement de deux applicatifs : L applicatif «CMS», se compose de deux modules : Compensation Analyser traite de la masse salariale et comporte la gestion des informations (référentiel, salariés, hypothèses de simulation), un moteur de calcul et une fonction de restitution des résultats. Compensation Grapher concerne l analyse graphique des pratiques et politiques de rémunération et particulièrement de l équité interne et de la compétitivité externe. La base de données de l applicatif CMS est alimentée grâce à un composant, «CMS Upload Facilities». Celui-ci a pour fonctions principales de récolter les informations issues généralement d un entrepôt de données ou d un(de) système(s) SIRH (ou non RH), de les analyser et d effectuer des opérations de transformation et/ou transcodification par le biais d un script. Le paramétrage de ce script nécessite des connaissances et compétences techniques de logique, de pseudo programmation et d administration des bases de données.

3 Une source unique d information ou sources multiples

4 CONCEPTS DE LA SOLUTION ANALYSE ANNUELLE DES GLISSEMENTS La fonction principale de CMS n'est pas de calculer le montant des charges de personnel mais de mesurer et d'expliquer des glissements de la masse salariale sur 12 mois consécutifs. Certes, l'utilisateur peut consulter des tableaux précisant l'évolution des rémunérations et des effectifs mais CMS reste un outil d analyse et de simulation dont l'intérêt est le calcul en pourcentages et montants des glissements annuels et leur explication. Afin de préciser la période analysée l'utilisateur définit la date de référence au début du "calcul". Ce paramètre permet aux sociétés dont l'année fiscale est différente de l'année calendaire de disposer des résultats tant sur l'année civile que sur leur année fiscale (1er janvier au 31 décembre, 1er octobre au 30 septembre, etc...). La date du "calcul" peut se situer indifféremment dans le passé ou dans l'avenir. Le "calcul" sera alors, suivant les cas, une étude rétrospective ou une étude prospective. NIVEAU, MASSE ET REPORT Tous les glissements de la masse salariale sont exprimés en effets de niveau, masse et report. Ces effets sont les outils de mesure de chaque élément contribuant à la variation de la masse salariale. Augmentation en niveau Vocabulaire : Mois de référence : c est un mois fictif situé entre le 31 décembre de l année N-1 et le 1 er janvier de l année N. Il représente, en fait, le mois de janvier dépourvu de toute modification qu elle soit salariale et d effectif. Dernier mois : c est un mois fictif représentant le dernier mois de la période analysée (décembre) auquel sont retranchés les éléments de gestion inappropriés (ex : mensualités supplémentaires) Définition : L augmentation en niveau est l'augmentation des salaires mensuels du dernier mois de la période analysée par rapport au mois de référence de cette même période. Par exemple, si la date de début de calcul est le 1er janvier, l'augmentation en niveau sera le rapport de la somme des salaires mensuels du dernier mois de l année N (décembre sans mensualité supplémentaire) avec la somme des salaires du mois de référence (janvier avant toute modification): Cet indicateur compare les salaires à 12 mois d'intervalle, il correspond à la perception qu'a le salarié de la progression de sa rémunération sur une période d'un an.

5 Augmentation en masse Vocabulaire : Masse salariale de référence : représente la masse salariale théorique de l année si aucune modification n intervenait (ni augmentation, ni modification d effectif). C est que qui est appelé dans le cahier des charges fonctionnel «Masse salariale de base». Définition : Le concept d'augmentation en masse de CMS est un indicateur de la progression de la masse salariale sur les 12 mois de référence par rapport à ce que serait cette masse si aucune modification n'était intervenue dans cette période. Si nous prenons l'exemple d'une date de début de calcul au 1er janvier, l'augmentation en masse est donc le rapport des sommes réellement versée au cours de l année avec la masse salariale de référence. Cette augmentation en masse, reflète la progression annuelle des rémunérations. Elle intéresse surtout les dirigeants d'entreprise et contrôleurs budgétaires. Effet de report L'effet de report reflète l'impact des mesures prises durant l année N sur l année N+1. C'est le rapport de ce que serait la masse salariale de l'année N+1 si aucune mesure d'augmentation (ou de diminution) de la masse salariale n'intervenait avec la masse salariale de l année N réellement dépensée, autrement dit «la masse salariale de base» de l année N+1, sur la masse salariale de l'année N. L effet de report est aussi appelé "Effet en année pleine".

6 ANALYSE DES FACTEURS DE GLISSEMENT La mesure des facteurs de glissement s exprime : d une part selon les outils de mesure explicités ci-dessus, à savoir en effets de niveau, masse et report. d autre part grâce aux indicateurs de montant, contribution et effectif considéré Certaines mesures (primes à caractère exceptionnel) n'ont pas d'impact sur le salaire mensuel car elles ne sont pas reconductibles. En conséquence, leur analyse ne pourra pas se faire en niveau mais uniquement en masse et génèreront un effet de report négatif encore appelé effet de déport. L analyse des facteurs de glissement peut être décomposé en deux thèmes distincts, à savoir l impact des mesures salariales et l impact des modifications d effectif. Ces deux thèmes sont communément appelés GVT et Mouvements de personnel. Le GVT : Le G : l effet de glissement Le calcul de l'effet de glissement correspond au calcul de causes identifiées des glissements de la masse salariale. Ainsi, on trouve couramment plusieurs G (G1, G2, G3,..).qu ils soient individualisés (mérite, rattrapage,..) ou collectifs (augmentations catégorielles, conventionnelles voire générales) Ces impacts sont calculés individuellement en fonction du motif associé à la modification salariale et sommés par motif au niveau collectif. Le V : l effet de vieillissement Le calcul de l'effet de vieillissement correspond au calcul de la réévaluation de la prime d ancienneté lors de la progression dans la grille et est une cause particulière des glissements de la masse salariale. Cet impact est calculé individuellement en fonction des paramètres indiqués dans le mode de calcul de la prime d'ancienneté et sommé au niveau collectif. Le T : L effet de technicité L'effet de technicité correspond à la mesure de l accroissement de la masse salariale causée par la progression en technicité (acquisition de nouvelles compétences, connaissances, technicités) de certains salariés. Comme l expression du G, on peut trouver des T1, T2, Par exemple T1 peut être associé à la promotion et T2 aux changements de postes. Ces impacts sont calculés individuellement en fonction du motif associé à la modification salariale et sommés par motif au niveau collectif.

7 Les mouvements de personnel Ces trois indicateurs ont pour objet d'expliquer les modifications de la masse salariale dues aux salariés entrés et/ou sortis de l'entreprise et aux salariés ayant changé d affectation (ici catégorie socio-professionnelle) au cours de la période analysée. L'effet d'effectif Il mesure les glissements de la masse salariale dus aux modifications du nombre de salariés dans l'entreprise. Il est calculé par professionnelle et pour l'ensemble de l'entreprise. En termes de calcul, l'effet d'effectif correspond à l'impact global des entrées, sorties et mutations inter-catégorielles duquel on retranche les modifications du salaire moyen dues aux modifications d'effectifs. L'effet de structure Il mesure les glissements de la masse salariale dus aux modifications de la répartition des salariés dans les différentes catégories professionnelles. Il n'est donc calculé que pour l'ensemble de l'entreprise. Le calcul est basé sur la définition suivante : l'effet de structure correspond à la modification globale du salaire moyen duquel est retranché la modification du salaire moyen à structure constante. L'effet de Noria (aussi appelé GVT négatif) Il mesure les glissements de la masse salariale dus aux différences de rémunérations entre les salariés sortis et entrés dans l'entreprise. Il est calculé pour chaque catégorie professionnelle et pour l'ensemble de l'entreprise. Pour chaque catégorie, l'effet de noria est calculé en mesurant le glissement du salaire moyen de la catégorie dû aux entrées/sorties. L'effet de noria global est une moyenne des effets de noria catégoriels pondérée par le nombre de salariés en début d'année. La somme des effets d'effectif, de structure et de noria expliquant exactement, aussi bien en niveau qu'en masse, les effets des mouvements d'effectifs, le modèle reste donc linéaire (la somme des effets partiels est égale à l'effet total). L'interprétation des effets d'effectif, de structure et de noria se fera de la même manière que n'importe quel autre cause. : Le GVT et les mouvements de personnels expriment la majorité des glissements totaux. Cependant CMS génère automatiquement des facteurs de glissement tels que : modification du taux d activité (ou taux payé), modification du plafond de la sécurité sociale, acquisition ou suppression d éligibilité aux règles de gestion,.

8 Présentation de CMS Upload Facilities La solution CMS s appuie sur des données auparavant chargées par un composant spécifique «CMS Upload Facilities». Cet utilitaire, paramétrable permet d intégrer dans la base de CMS des informations provenant de différentes sources et de les agréger avec cohérence. Ce composant importe des données dans un format texte (CSV, TXT, ), ce qui peut être délivré par des exports de votre système d information ou via un entrepôt de données.

9 La principale mission de cet utilitaire de chargement de données concerne l intégration les informations nécessaires issues d un entrepôt de données selon des règles précisées dans un script paramétrable. La mise en œuvre de CMS Upload Facilities est l étape la plus délicate dans le processus d implémentation de la solution. En effet, l applicatif CMS délivrera des résultats en rapport avec la qualité des informations générées par cet utilitaire. La qualité des informations fournies par le SIRH client est primordiale. L analyse de la signification fonctionnelle et l interprétation de chaque élément représentent la part la plus importante dans l implémentation de la solution.

10 Le processus d intégration de cet utilitaire se déroule en trois phases. La première récupère, à date, les informations existantes dans les différents fichiers texte issus de système d information. La seconde analyse, transforme, transcodifie ces mêmes données et aussi, si nécessaire, effectue des opérations arithmétiques afin de calculer des résultats nécessaires à CMS (ex : en fonction du salaire de base réellement versé et du taux payé calculer le salaire de base ETP). Cette phase interprète le script d intégration, lors duquel sont associées les règles de gestion à chaque individu. La troisième intègre dans la base de données de CMS les données ainsi traitées. CMS Upload Facilities traite mensuellement les données individuelles et par conséquent assigne à chaque salarié les informations tant d affectation (structurelle et règlementaire) que de rémunération selon les évènements et règles en vigueur en mettant à jour le signalétique et l historique de chaque individu. Aussi, le processus analytique différentiel permet non seulement d identifier des écarts mais aussi d associer le motif (facteur de glissement : G, V, T, ) de cet écart. Ainsi, l utilisateur disposera des mêmes indicateurs dans les résultats de suivi que de simulation et il lui sera aisé d effectuer une analyse comparative. Un fichier LOG est produit afin de vérifier le bon déroulement des opérations et/ou signaler des anomalies. Le résultat de l intégration dépend principalement de la qualité des informations «client» issues du système d information.

11 Extrait de rapport : Import de : C:\PROGRA~1\MICRORH\CMS50\IMPORT\CMS0307_DATA_INDIV.CSV Import de : C:\PROGRA~1\MICRORH\CMS50\IMPORT\CMS0307_DATA_REM.CSV *** Transcodification *** Matricule : La Valeur [R ] de GROUPE+CATEGORIE non trouvée dans la Table TRCCOEF.TRC dans GROUPE pour valorisation de COEFF *** Préparation avant intégration *** Séparation des informations *** Vérification avant intégration *** Matricule : la valeur de SALAIRE est nulle! Matricule : la valeur de CATEGORIE est nulle! *** Intégration *** Matricule : non intégré Matricule : non intégré <<< 3 Informations ignorées >>> <<< 80 Employés Créés >>> <<< 4 Employés modifiés >>> <<< 84 Historiques générés >>> *** Intégration terminée***

12 Mise à jour technique & fonctionnelle Le programme applicatif CMS est un programme standard. Il est identique chez l ensemble des clients et ne subit donc aucune transformation, ni adaptation en cas d implémentation. Seul le paramétrage personnalise l applicatif et les processus inhérents à CMS et CMS Upload Facilities. Aussi, certaines évolutions techniques et/ou fonctionnelles peuvent être souhaitées. Elles sont alors intégrées dans la solution standard. La maintenance tant technique qu applicative peut être délivrée sur CD et/ou via une page de téléchargement.

13 Présentation de l applicatif CMS Compensation Analyser LES DONNÉES GÉRÉES CMS traite cinq thèmes de rémunération : Le salaire de base La prime d ancienneté ou prime individuelle Les primes fixes et récurrentes (avantages familiaux, transport, panier, ) Les éléments variables (liés au poste de travail, primes exceptionnelles, mutations, ) Les charges patronales Chaque rémunération possède son paramétrage. L accès à ce paramétrage se fait via le «référentiel»

14 On y trouve la gestion des : Mensualisations Le paramétrage des différents types de mensualisations permet de définir les modes de distribution des mensualités au sein de l entreprise ou du groupe. En effet il n est pas rare de constater que certains individus sont rémunérés sur 12 mois, d autres sur 13 ;. Exemple de paramétrage de 12 mensualités. Exemple de paramétrage de 13,5 mensualités dont une et demie est versée en juin et deux en décembre. Composants du salaire de base Dans certaines entreprises le salaire de base est constitué de plusieurs éléments. Le paramétrage permet de définir les différentes règles de gestion par composant. S il existe plusieurs composants, en simulation il sera ainsi aisé d augmenter chaque élément indépendamment des autres.

15 Primes d ancienneté Les primes d ancienneté sont réévaluées bien souvent à date anniversaire d entrée ou d ancienneté et calculées en pourcentage du salaire de base ou sont liées au salaires minimum. Lorsqu une personne évolue dans la grille, sa prime d ancienneté est réévaluée. Cette augmentation est la partie V (vieillissement) du GVT. Il peut coexister une multitude de règles de gestion différentes selon les populations. Cet exemple montre un paramétrage ou la prime d ancienneté est de 3% au bout de 3 années de présence, puis progresse de 1% par an pour plafonner à 22% au bout de 22 ans. Primes fixes Les primes fixes sont des éléments récurrents de rémunération qui possèdent leurs propres modes de gestion. Elles sont soit des montants bruts récupérés du système de paie, soit des montants bruts, soit calculées en fonction du salaire de base ou enfin exprimées en fonction du salaire minimum conventionnel.

16 Charges patronales Les charges patronales sont différentes par catégorie socioprofessionnelle, par société voire établissement (taux AT, Transport, ) Il est important de prendre en compte ces différences. Une multitude de mode de calcul des cotisations peuvent exister au sein du même applicatif. Certaines entreprises renseignent un taux global sur la totalité du brut, d autre différencient les taux par tranche, d autres encore reproduisent à l identique les taux figurants sur les bulletins de paie. Chaque modèle est daté, ce qui permet de suivre et de simuler les variations des taux de cotisation. Les modèles peuvent être exprimés (souvent par catégorie professionnelles) en : taux global (ex : 49 % sur la totalité du salaire brut soumis) taux par tranche (TA, TB, TC, et la part s appliquant à la totalité du brut soumis

17 en reproduisant les taux figurant sur les fiches de paie) Plafonds de la sécurité sociale Les cotisations patronales évoluent aussi en fonction du plafond de la sécurité sociale. Salaires minimum Les salaires minimum servent de base de calcul aux primes d ancienneté ou aux primes fixes.

18 EN PROJECTION ET SIMULATION Les projections sont des hypothèses budgétaires formulées qui peuvent être prise en compte lors du déroulement d une année afin de déterminer précisément le point d atterrissage de fin d année en prenant en compte une partie du réel et ces dites hypothèses pour le reste de l année. Ces hypothèses ont été différenciées pour être appliquées différemment aux populations considérées. L utilisation de définitions de filtres multicritères permet d affecter à un groupe d individus possédant les mêmes caractéristiques les mêmes hypothèses. Une fois définis, les filtres multicritères sont disponibles pour les différentes hypothèses et peuvent être complétés et modifiés.

19 Les simulations intègrent des mesures salariales applicables à des populations identifiés (filtres multicritères) ou individuellement, des modifications de gestion (ex : passage à mi-temps pour une population), des modifications d effectif (départs, embauches, recours à des CDD, ), en projection et/ou simulation ces informations complètent les données réelles existantes. On y trouve la gestion des : Mesures collectives A date, pour un motif explicatif, une population il est simple de définir une augmentation plafonnée, bornée, voire atteindre un nouveau salaire.

20 Reconduction de primes Cette fonctionnalité permet en projection comme en simulation de reconduire individuellement, avec revalorisation ou non, des éléments variables soit d une année sur l autre soit en projetant la dernière valeur connue tout au long du reste des mois à couvrir. Simulations Les simulations sont souvent utilisées afin de prévoir des sorties de personnel ou de modification de règles de gestion. Embauches prévisionnelles Par plan de recrutement, par année vous pouvez intégrer dans vos projections et simulations des embauches prévisionnelles afin d inclure ce coût supplémentaire dans votre analyse de dépense et mesurer cet impact en terme d effets d effectif, Noria et structure.

21 Mesures individuelles Parfois les mesures générales ne suffisent pas à affiner votre distribution d augmentations et/ou d éléments variables. Ici les informations individuelles spécifiques sont renseignées pour être prises en compte dans vos budgets. Salaires minimum Prévoir la revalorisation des salaires minimum conventionnels et intégrer cette hypothèse dans les dépenses à venir.

22 PROCESSUS DE CALCUL Le processus de calcul de CMS est complexe et précis. En moyenne, le temps de traitement est de 20 secondes pour personnes. C est un macro moteur de paie qui déroule, sur la période désirée (12 mois consécutifs) pour chaque individu les événements rencontrés, qu ils soient réels ou hypothétiques. A chaque évènement individuel ou global est associé un motif (ou facteur de glissement) Promotion, mérite, valeur du point, taux de charges, Les résultantes de ces évènements sont cumulées par motif et rémunération. Ainsi, par exemple, pour une augmentation due au mérite on disposera du montant ponctuel (nécessaire au calcul de l effet de niveau) son impact annuel (montant ponctuel multiplié par le nombre de mensualités à couvrir : effet de masse) mais aussi l effet en cascade qu il produit puisque d autres rémunérations peuvent être impactées par cette modification (recalcul différentiel en niveau et en masse sur la prime d ancienneté,, et les charges patronales). C est pourquoi, il est aisé de comprendre, que le «calcul» peut être exécuté à une date du passé (analyse), du présent (année en cours et projection au point de sortie (fin d année)) et du futur (années suivantes).

23 LES RÉSULTATS Les résultats du processus de calcul de CMS peuvent être visualisés, imprimés, exportés en format Excel, enregistrés (pour une consultation ultérieure) et retraités individuellement et ainsi produire des résultats individuels complémentaires en vue de statistiques ou de reporting. L accès aux résultats est instantané. Ces résultats peuvent être présentés pour une rémunération, une somme de rémunérations (ex : hors charges patronales) ou l ensemble des rémunérations. Aussi, le choix de l effectif «Présent-Présents» ou «Variables» est offert pour disposer de résultats prenant en compte ou non les entrées et les sorties de la population analysée.

24 Les états standard CMS, accompagnés de graphiques contextuels, sont : o Le tableau de synthèse de la masse salariale de l ensemble de la population par thème de rémunération et détaillé o Les tableaux de synthèse de la masse salariale pour chaque segmentation de population (ici catégorie socioprofessionnelle) par thème de rémunération et détaillé.

25 o L analyse mensuelle est un tableau catégoriel et total présentant la masse salariale, le salaire moyen ETP et plusieurs notions d effectif : effectifs ETP, effectif inscrit, effectif début de mois et effectif fin de mois (dernier jour du mois, dernier jour du mois x ou à un numéro de jour précis (27 par exemple)).. o L analyse de la consommation présente mensuellement par catégorie et au total le rythme de la dépense (à la fin de la période, décembre, la consomation est totale ie 100%)

26 o Répartition de la masse salariale en % par catégorie et par thème de rémunération. Ainsi les analyses du poids de chaque rémunération par catégorie et de chaque catégorie par rémunération sont clairement mises en évidence. La corrélation de cette dernière est à rapprocher de la répartition des effectifs en nombre d inscrits et ETP.

27 o La mesure des facteurs de glissement de la masse salariale exprimés en Niveau / Masse / report, par catégorie et au total : Ainsi les éléments constitutifs du GVT sont clairement identifiés et mesurés en niveau, masse et report pour chaque catégorie et au total. Les effets catégoriels de Noria et d effectif sont complétés au total par l effet de structure. o Les indicateurs des facteurs de glissement de la masse salariale exprimés en K / Contribution (en adéquation à l effet de masse) / Effectif considéré, par catégorie et au total. o possibilité d accéder au détail pour les matricules concernées pour une mesure spécifique.

28 o L analyse des mouvements de personnels mouvements internes (changement de catégorie ou de l élément de segmentation (société, service, )) ou mouvements externes (entrées/sorties externes) ou total avec possibilité d accès au détail par matricule, présente le nombre de personnes concernées, les sommes des salaires mensuels d entrée et de sortie et annuellement les impact de dépense supplémentaire pour les entrants et les économies réalisées par les sortants.

29 Aussi des tableaux standard de comparaison sont disponibles en référençant un résultat précédemment archivé. On peut ainsi comparer deux années successives deux budgets intégrant des hypothèses différentes les résultats de l année et le budget initial deux services La première série de tableaux concerne les résultats globaux. o Le premier présente mensuellement par catégorie et au total les montants mensuels et annuels leurs différences exprimées en montants et pourcentages en annotation les effets globaux de niveau, masse et report.

30 o Le second présente mensuellement par catégorie et au total les salaires moyens théoriques mensuels et annuels et leurs différences. o Le troisième présente mensuellement par catégorie et au total les effectifs proratisés mensuels et annuels et leurs différences. o Le quatrième présente mensuellement par catégorie et au total les effectifs inscrits mensuels et annuels et leurs différences.

31 La deuxième série de tableaux, en complément des précédents, concerne les résultats analytiques. o Ce premier état précise par thème de rémunération et détail (élément constitutif du thème), par catégorie et au total les montants et les différences. o Ce second état précise par motif (facteur de glissement), par catégorie et au total les montants et les différences. Il est ainsi très aisé de comparer deux pratiques ou politiques de rémunération.

32 LES EXPORTS En terme d export d informations, outre les solutions bureautiques (Word, Excel, ) CMS exporte les informations paramétrées vers les solutions de reporting telles que TM1, HyperVision (EssBase), SAP BPC (OutlookSoft), et aussi les solutions de comptabilité (SAP CO, ). Les exports sont paramétrés dans des tables particulières spécifiant : Le nombre de fichiers à exporter Le nom et la destination de chaque fichier (en local, sur un serveur, ) Chaque fichier exporté peut indépendamment être en destination du poste de travail ou sur un serveur de fichier accessible à partir du poste de travail. Le contenu technique et fonctionnel de chaque fichier à exporter Deux informations indiquent : d une part le modèle technique final (le format et la position de chaque colonne est décrit (ex : caractère, numérique, date) d autre part le script des traitements a appliquer à chaque colonne (ex : aller chercher dans une autre table une information, exécuter un traitement sur les caractères (substitution, concaténation,.), effectuer une opération arithmétique (ex : diviser le montant des charges par le brut pour disposer du taux individuel des cotisations), enfin toute manipulation nécessaire afin d obtenir le résultat souhaité. Le format de chaque fichier Pour chaque fichier exporté il est nécessaire de spécifier son format (txt, csv, xls, xml, HTML). Par défaut, les fichiers exportés sont du même format que les fichiers d import. Cependant, le paramétrage permet de spécifier un format différent. Ex : pour les fichiers texte, préciser un autre caractère de délimitation des informations (ex : les fichiers extraits de HR Access délimités par tabulation, fichier export délimité par point-virgule). Processus d export Pour chaque fichier à exporter le processus suivant est identique : Import des informations minimales dans une table temporaire (ex : matricule) Traitements de chaque colonne de cette table temporaire via un script (ex : calculs de ratios, concaténation de chaînes de caractères, ) Mise en conformité technique de la table temporaire Export au format final (xls, csv, txt, xml) à la destination finale (en local, sur un serveur identifié, )

33 Présentation de l applicatif CMS Compensation Grapher Ce module complémentaire, Compensation Grapher est une extension de l application CMS. Les données issues d un calcul de suivi ou prospectif de la masse salariale sont analysées graphiquement. Ce graphique interactif permet en temps réel d ajuster vos analyses en éliminant, par exemple, des données particulières. Régression linaire, nuage de points, (équité interne) Positionnement par rapport à un marché (compétitivité externe) Statistiques par classe Positionnement par rapport à un marché interne (statistiques).. Les paramètres de gestion Ils concernent principalement les différents types de d éléments qualitatifs (catégorie, fonctions, affectation, ) et quantitatifs (rémunérations, évaluations, performances,.) individuels à prendre en compte. Aussi, la gestion des enquêtes de rémunération (marchés) externes et internes vous permet des analyses précises de positionnement. Les données individuelles Leur source provient des résultats de calculs annuels de la masse salariale. Ces calculs peuvent être une analyse rétrospective (passé) ou prospective (futur) en y incluant des hypothèses d augmentation, de distribution de primes, d embauches, de réorganisation,... Les modifications générales Ces informations concernent principalement la présentation graphique (classes, échelles, couleurs,..)

34 Équité interne : selon la population choisie et les éléments à prendre en compte, l analyse graphique présente le nuage de points, la ligne de tendance centrale (valeurs aux extrémités et formule) et valeurs statistiques (.marché interne) Compétitivité externe : l affichage d un marché positionne visuellement la pratique ou politique par rapport à cette référence.

35 La barre d outils permet d accéder directement aux fonctionnalités les plus utilisées. Calculs de régression Gestion des régression (charger, sauver, imprimer, ) Charger et afficher un marché ou des statistiques de référence Fonctions avancées de zoom Sélectionner une population Interroger et lister les informations individuelles de positionnement Afficher les noms Rechercher un individu Exclure / inclure du calcul de régression Options graphiques Afficher / masquer les points Afficher / masquer les dispersion Afficher / masquer les statistiques de la population Gérer les palettes de couleur.. Le tableau d analyse individuelle renseigne, par personne, sur les valeurs réelles en abscisse et en ordonnées ainsi que la position théorique de chacun, le comparatio et un signe significatif de positionnement par rapport à la dispersion (±20%).

36 L analyse de positionnement permet de comparer aux points référencés du marché les valeurs de la régression linéaire, les valeurs du marché ainsi que l écart (en montant et pourcentage) entre les valeurs de la ligne et les composantes sélectionnées du marché (maximum, médiane, moyenne, ). Le positionnement individuel est aussi disponible qu il soit par rapport à un point statistique (maximum, décile, moyenne, ) ou une ligne marché.

37 L analyse statistique L analyse statistique présente les différentes valeurs (maximum, décile 9, quartile 3, médiane, moyenne, quartile 1, décile 1 et minimum) par classe. Ces classes sont paramétrables, et une analyse globale peut être alors demandée. Le tableau de valeurs présente par classe (midpoint) les valeurs calculées pour chaque point statistique.

Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale

Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale Contrôle de la masse salariale & contrôle de gestion sociale Analyses, prévisions et pilotage PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Le contrôle et la gestion de la masse salariale Toute société

Plus en détail

Stratégie de rémunération

Stratégie de rémunération CONSULTING Offre Conseil RH Stratégie de rémunération La stratégie de rémunération est un facteur de stabilité et de performance de l'entreprise. GFI Consulting vous accompagne en mettant en cohérence

Plus en détail

Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain.

Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain. Fiche produit Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain. Optez pour une gestion optimisée de la Paie et des Ressources Humaines Les données conjoncturelles

Plus en détail

Sage Formation. Le parcours pédagogique Sage HR Management. Sage HR Management

Sage Formation. Le parcours pédagogique Sage HR Management. Sage HR Management Vous êtes Consultant, Chef de Projets, Directeur des Systèmes d Information, Directeur Administratif et Financier, Optez pour les «formations Produits» Nous vous proposons des formations vous permettant

Plus en détail

Portail SIRH CBM Value

Portail SIRH CBM Value Portail SIRH CBM Value Gestion et pilotage des rémunérations PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Présentation Pour s assurer des succès de demain, ne pas se laisser distancer par la concurrence

Plus en détail

Le pilotage de la masse salariale

Le pilotage de la masse salariale Le pilotage de la masse salariale 1 Les enjeux de l analyse et du pilotage de la masse salariale...2 2 Définir et calculer la masse salariale...3 2.1 Définition...3 2.2 Calcul de la masse salariale :...4

Plus en détail

Introduction. Division Moyennes et Grandes Entreprises - Direction Produits Page 2 / 7. Communiqué de lancement Sage HR Management V5.

Introduction. Division Moyennes et Grandes Entreprises - Direction Produits Page 2 / 7. Communiqué de lancement Sage HR Management V5. Division Moyennes et Grandes Entreprises Direction Produits Communiqué de lancement Sage HR Management Version 5.10 Nouveau module Décisionnel Bases de données Sage HR Management Version 5.10 MS SQL Server

Plus en détail

CICE - Présentation Accès à DS mode CICE

CICE - Présentation Accès à DS mode CICE CICE - Présentation Accès à DS mode CICE Menu Etats / CICE (disponible uniquement avec Sage Déclarations Sociales Avancée) 2 options sont proposées : «Accès direct», c est-à-dire sans transfert de données

Plus en détail

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE RH DE GAMMA. arcole rh. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines

Anticiper. Définir. mesurer. optimiser DE GAMMA - ARCOLE RH DE GAMMA. arcole rh. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Définir Analyser planifier optimiser mesurer Anticiper 01 DE GAMMA arcole rh T Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Accélérateur de Performance Métier L optimisation de la productivité de votre

Plus en détail

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise & RH Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise Pour les Petites et Moyennes Entreprises 1 & RH : le bulletin de confiance La volonté des PME françaises d optimiser leur application de gestion de

Plus en détail

LA RÉMUNÉRATION DES PERSONNELS MILITAIRES EN 2014

LA RÉMUNÉRATION DES PERSONNELS MILITAIRES EN 2014 # 73 OCTOBRE 215 LE BULLETIN DE L OBSERVATOIRE ÉCONOMIQUE DE LA DÉFENSE (SGA/DAF/OED) > STATISTIQUES < LA RÉMUNÉRATION DES PERSONNELS MILITAIRES EN 214 Le Recensement des Agents de l État permet de suivre

Plus en détail

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Pré-requis à la mise en place d un tableau de bord des ressources humaines Le recueil de données a été le point de départ du diagnostic quantitatif des

Plus en détail

Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH

Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH Fiche produit Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH Les données conjoncturelles ont modifié la donne sur le marché «Paie et RH». Les besoins des Directions des Ressources

Plus en détail

données en connaissance et en actions?

données en connaissance et en actions? 1 Partie 2 : Présentation de la plateforme SPSS Modeler : Comment transformer vos données en connaissance et en actions? SPSS Modeler : l atelier de data mining Large gamme de techniques d analyse (algorithmes)

Plus en détail

LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième

LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième LE CONTRÔLE DES CHARGES DE PERSONNEL Ce diaporama est consacré à l étude des moyens de contrôle de gestion dont on dispose pour la deuxième composante du «prime cost» (coût principal), les charges de personnel.

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/11/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/11/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Novembre 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR NOVEMBRE 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013

PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 JANVIER 2013 RELATIF

Plus en détail

HOW TO Gestion des Primes. Module Cassiopée

HOW TO Gestion des Primes. Module Cassiopée HOW TO Gestion des Primes Module Cassiopée QUASAR Conseil 2010 QUASAR Conseil Le Roussillon 86450 Pleumartin Tel : 05 49 86 65 41 Fax : 05 49 86 76 27 www.quasarconseil.fr pleiade@quasarconseil.fr Sommaire

Plus en détail

Simulation d application des règles CNAV AGIRC ARRCO sur des carrières type de fonctionnaires d Etat

Simulation d application des règles CNAV AGIRC ARRCO sur des carrières type de fonctionnaires d Etat CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 10 avril 2014 à 9 h 30 «Carrières salariales et retraites dans les secteurs et public» Document N 9 Document de travail, n engage pas le Conseil Simulation

Plus en détail

Sage Paie & RH. Une offre 100% Productivité 100% Maroc.

Sage Paie & RH. Une offre 100% Productivité 100% Maroc. Sage Paie & RH Une offre 100% Productivité 100% Maroc. Pour les Petites et Moyennes Entreprises 1 2 SOMMAIRE 3 4 6 8 10 13 14 16 18 Sage Sage Paie & RH Sage Paie Base Sage Paie Pack et Sage Paie Pack+

Plus en détail

L évolution des paramètres des régimes ARRCO et AGIRC. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

L évolution des paramètres des régimes ARRCO et AGIRC. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 28 janvier 2009 9 h 30 «Les différents modes d acquisition des droits à la retraite en répartition : description et analyse comparative des techniques

Plus en détail

ATTIRER les meilleurs collaborateurs

ATTIRER les meilleurs collaborateurs ATTIRER les meilleurs collaborateurs C est Simple & Global, Divisez par deux vos temps de recrutement! Managez l ensemble du processus de recrutement, depuis le dépôt de candidature jusqu à l intégration

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Janvier 2014 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS... 4 Eléments nationaux... 4

Plus en détail

Une solution parfaitement adaptée à votre entreprise. Sage Paie & RH. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines

Une solution parfaitement adaptée à votre entreprise. Sage Paie & RH. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Une solution parfaitement adaptée à votre entreprise Sage Paie & RH Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Edito Paie et RH : les nouveaux enjeux pour la PME La volonté des PME françaises d optimiser

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA FORMATION

OBJECTIFS DE LA FORMATION ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ ++++++++++++++++++++++ En grandes entreprises option RH OBJECTIFS DE LA FORMATION Le gestionnaire de paie doit assurer

Plus en détail

2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires)] rémunération totale.

2,5 x SMIC horaire x [(12 x 151,67) + nombre d'heures complémentaires ou supplémentaires)] rémunération totale. QUESTION- DU 6 DECEMBRE 2013 2. Calcul du CICE Quelles sont les règles d arrondi? Le montant du CICE, du plafond d'éligibilité et de l'assiette est arrondi à l'euro le plus proche. La fraction d'euro égale

Plus en détail

Révision salariale - Manager

Révision salariale - Manager Révision salariale - Manager Version : V1.0, mise à jour le 29/07/2014 Légende : 1 Information Points d attention Etapes Astuces De quoi s agit-il? VITALIS a pour vocation de permettre et faciliter la

Plus en détail

Les outils de simulation pour chaque type de structure permettent d estimer l impact de la réforme sur la période 2013-2015

Les outils de simulation pour chaque type de structure permettent d estimer l impact de la réforme sur la période 2013-2015 1 Les outils de simulation pour chaque type de structure permettent d estimer l impact de la réforme sur la période 2013-2015 4 types d outils de simulation ont été développés pour que les structures puissent

Plus en détail

A u g m e n t a t i o n c o t i s a t i o n s a u 1 er J a n v i e r 2 0 1 4

A u g m e n t a t i o n c o t i s a t i o n s a u 1 er J a n v i e r 2 0 1 4 A u g m e n t a t i o n c o t i s a t i o n s a u 1 er J a n v i e r 2 0 1 4 Réforme des Retraites Points évoqués : - Augmentation des cotisations vieillesse Caisse Urssaf - Augmentation des cotisations

Plus en détail

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé

Présentation. Intervenant EURISTIC. Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé Atelier ORAS Pilotage des rémunérations variables Groupe RH&M Le volet informatisation Jean-Louis BAUDRAND Directeur associé EURISTIC 4 février 2010 Présentation Intervenant EURISTIC Jean-Louis BAUDRAND

Plus en détail

Retentissement de la réforme de l'ircantec 2008 sur la retraite des Praticiens Hospitaliers.

Retentissement de la réforme de l'ircantec 2008 sur la retraite des Praticiens Hospitaliers. Retentissement de la réforme de l'ircantec 2008 sur la retraite des Praticiens Hospitaliers. Dr Raphaël BRIOT ; Dr Jean GARRIC Syndicat National des Praticiens Hospitaliers d'anesthésie-réanimation RÉSUMÉ

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

DESCRIPTIF DU DOCUMENT. Déploiement Nouveau système de rémunération au 01.01.2009-13 ème salaire

DESCRIPTIF DU DOCUMENT. Déploiement Nouveau système de rémunération au 01.01.2009-13 ème salaire 13 EME SALAIRE 13 EME SALAIRE - ETAT DE GENEVE Confidentiel Etat de Genève 23/01/2009 DESCRIPTIF DU DOCUMENT Phase du projet Domaine État du document Version actuelle Déploiement Nouveau système de rémunération

Plus en détail

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition GMT édition Editeur français de la Solution de Gestion des Ressources Humaines : Adèle RH Création : 2003 Partenaire Sage historique depuis 10 ans Une

Plus en détail

ZADIG HYPERVISION. Formation 2011. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines. Accélérateur de compétences RH

ZADIG HYPERVISION. Formation 2011. Gestion de la Paie et des Ressources Humaines. Accélérateur de compétences RH ZADIG HYPERVISION Accélérateur de compétences RH Formation 2011 Gestion de la Paie et des Ressources Humaines Aujourd hui, quelques signes annoncent la reprise. Bien sûr, la rigueur a conduit certaines

Plus en détail

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE

TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE PAIE COTISATIONS TAXES COMPTABILITE DECLARATION ET MODELES Mensuel - 17 e année - Abonnement 144 - Ed. Francis Lefebvre - ISSN 1252-9095 TOUTE L ACTUALITE DE LA PAIE Supplément au N 3 Février 2012 Ce supplément

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-68 septembre 2015 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise. Pour les Petites et Moyennes Entreprises

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise. Pour les Petites et Moyennes Entreprises Sage Paie & RH Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise Pour les Petites et Moyennes Entreprises 1 SOMMAIRE 2 3 Sage 4 Sage Paie & RH 6 Sage Paie Base 8 Sage Paie Pack et Sage Paie Pack+ 10 Sage

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/03/2014. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/03/2014 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie Mars 2014 Sommaire 1. MISE A JOUR DE MARS 2014... 4 Eléments nationaux...

Plus en détail

Catégorie de salariés

Catégorie de salariés Catégorie de salariés Contractuellement, les catégories de salariés sont définies par le code CPN (catégorie professionnelle normalisée) et le libellé de la catégorie. Ces valeurs n étant pas connues dans

Plus en détail

Services R.H. et Formation Responsables de services Cabinets de recrutement Agences d Intérim

Services R.H. et Formation Responsables de services Cabinets de recrutement Agences d Intérim Version 3 Services R.H. et Formation Responsables de services Cabinets de recrutement Agences d Intérim Un logiciel complet, simple, performant et d'un excellent rapport qualité/prix pour évaluer les compétences

Plus en détail

BÂTIR UNE STRATÉGIE DE RÉMUNÉRATION

BÂTIR UNE STRATÉGIE DE RÉMUNÉRATION Introduction L a question de la rémunération se situe, par nature, au fondement même des pratiques de gestion du personnel. Aussi peu développée soit-elle, toute gestion des ressources humaines s organise

Plus en détail

Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8. Mise à jour : 2015 version 8

Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8. Mise à jour : 2015 version 8 Sage 100 CRM Guide de l Import Plus avec Talend Version 8 Mise à jour : 2015 version 8 Composition du progiciel Votre progiciel est composé d un boîtier de rangement comprenant : le cédérom sur lequel

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT LES NOUVEAUX BLEUS BUDGÉTAIRES ET LES PROJETS ANNUELS DE PERFORMANCES Les documents

Plus en détail

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise. Pour les Petites et Moyennes entreprisesrises

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise. Pour les Petites et Moyennes entreprisesrises Sage Paie & RH Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise Pour les Petites et Moyennes entreprisesrises 1 SOMMAIRE 3 4 6 8 10 13 14 16 18 Sage Sage Paie & RH Sage Paie Base Sage Paie Pack et Sage

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

20 ans de politique salariale a l'ademe

20 ans de politique salariale a l'ademe 20 ans de politique salariale a l'ademe En fait, pas tout à fait 20 ans, certaines séries de données ne remontent pas jusqu'en 1992, la plupart commençant en 1996 L'objectif de cette note est d'apporter

Plus en détail

Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance

Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance Mise en place de la réintégration sociale et fiscale des cotisations de retraite et de prévoyance Février 2014 SOMMAIRE MISE EN PLACE DE LA EGRATION SOCIALE ET FISCALE DES COTISATIONS DE RETRAITE ET DE

Plus en détail

FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS. CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE»

FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS. CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE» FINANCEMENT DES RISQUES PROFESSIONNELS CHU de la TIMONE UE «ORGANISATION DE LA SECURITE SOCIALE» Intervenant : Jean-Jacques LANTONNET Expert Tarification AT-MP Direction des Risques Professionnels Caisse

Plus en détail

DISPOSITIF EN FAVEUR DU POUVOIR D ACHAT DES FONCTIONNAIRES GIPA 2008

DISPOSITIF EN FAVEUR DU POUVOIR D ACHAT DES FONCTIONNAIRES GIPA 2008 DISPOSITIF EN FAVEUR DU POUVOIR D ACHAT DES FONCTIONNAIRES GIPA 2008 Eric WOERTH Ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique et André SANTINI Secrétaire d État chargé de la Fonction

Plus en détail

S YNTHESE des FONCTIONNALITES

S YNTHESE des FONCTIONNALITES S YNTHESE des FONCTIONNALITES Menu Général - version 4.3 : FormView, Votre assistant 100 % efficace TABLES DE BASE GESTION DU PERSONNEL! Etat civil personnel détaillé, gestion des diplômes! Rattachement

Plus en détail

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes

Paramètres 2015. Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés. 1. Les plafonds des régimes Paramètres 2015 Les chiffres pour établir vos déclarations retraite, prévoyance et Congés Audiens Retraite Arrco Audiens Retraite Agirc Audiens prévoyance Congés Spectacles Sommaire... Les plafonds des

Plus en détail

Module SpireAPI : fonctions communes aux application Spirea / Module Open-Source

Module SpireAPI : fonctions communes aux application Spirea / Module Open-Source Module SpireAPI : fonctions communes aux application Spirea / Module Open-Source Le logiciel SpireAPI permet de gérer et centraliser des référentiels pour les utiliser dans d'autres applications egroupware

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise Sage Paie & RH Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise Pour les Petites et Moyennes Entreprises 1 SOMMAIRE 2 3 4 6 8 10 13 14 16 18 Sage Sage Paie & RH Sage Paie Base Sage Paie Pack et Sage Paie

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

GPAO. Le logiciel de gestion de production

GPAO. Le logiciel de gestion de production GPAO Le logiciel de gestion de production Codial GPAO est spécialement destiné aux PME-PMI ayant un process de fabrication dans leur activité. Facile à mettre en œuvre, Codial GPAO offre une grande souplesse

Plus en détail

Expatriation : régime social et cotisations

Expatriation : régime social et cotisations Pégase 3 Expatriation : régime social et cotisations Dernière révision le 16/02/2009 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Assurance volontaire...4 Maladie Maternité Invalidité...4 Accident

Plus en détail

TUTORIEL SAGE PAIE ET RH i7

TUTORIEL SAGE PAIE ET RH i7 TUTORIEL SAGE PAIE ET RH i7 Procédure modélisation comptable AUTEUR : Mireille CORBERAND, Manager Gestion Sage 05 août 2015 Procédure modélisation comptable Toute la procédure décrite ci-dessous fait référence

Plus en détail

Pôle de Dakar S IMUL ATIONS. 1 Utiliser un taux d accroissement pour une simulation

Pôle de Dakar S IMUL ATIONS. 1 Utiliser un taux d accroissement pour une simulation FORMULAIRE ATELIER S IMUL ATIONS 1 Utiliser un taux d accroissement pour une simulation La projection de certaines variables se base sur une hypothèse de taux de croissance annuelle régulier et constant.

Plus en détail

Statistiques Descriptives à une dimension

Statistiques Descriptives à une dimension I. Introduction et Définitions 1. Introduction La statistique est une science qui a pour objectif de recueillir et de traiter les informations, souvent en très grand nombre. Elle regroupe l ensemble des

Plus en détail

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS

AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS AVENANT n 300 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU 15 MARS 1966 RELATIF AUX REGIMES DE PREVOYANCE COLLECTIFS Entre les organisations patronales signataires : Le syndicat général des organismes privés

Plus en détail

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION

MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION MODULE V: POLITIQUE DE REMUNÉRATION INTRODUCTION Plusieurs entreprises tentent de compenser les coupures au niveau de la rémunération par l'introduction d'avantages moins coûteux, comme une plus grande

Plus en détail

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3

Réussir. un projet de site web. 6 e édition. Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 N i c o l a s C h u Réussir un projet de site web 6 e édition Groupe Eyrolles, 2003, 2004, 2005, 2006, 2008 et 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12742-3 annexe D Les indicateurs de pilotage

Plus en détail

ANNEXE 3 AU CCTP PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR CS 20071 29280 PLOUZANE

ANNEXE 3 AU CCTP PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR CS 20071 29280 PLOUZANE GEN DRH 01 2015 ANNEXE 3 AU CCTP Plouzané, le 27 avril 2015 PRESTATIONS SUPPLEMENTAIRES EVENTUELLES DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Référence du marché Pouvoir adjudicateur GEN DRH 01 2015 GIE GENAVIR

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION La rémunération est une activité ayant un impact important sur la performance de l entreprise. Une gestion efficace de la rémunération permet de contrôler les coûts liés à la main-d œuvre,

Plus en détail

Communiqué de Lancement

Communiqué de Lancement Direction du Marketing Produits Sage - Division Mid Market Communiqué de Lancement Rapprochement Bancaire 1000 Produit : Rapprochement Bancaire 1000 Bases de Données : Oracle - MS/SQL Server Microsoft

Plus en détail

Responsable grands comptes / comptes clés

Responsable grands comptes / comptes clés Responsable grands comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS Le responsable grands comptes assure le suivi commercial des comptes clients ayant une importance stratégique

Plus en détail

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation par Jean-Michel de Guerdavid, expert pour l AFRITAC de l Ouest 1 Présentation de l outil de budgétisation 1. Utilisation de l outil

Plus en détail

Parcours métiers certifiants

Parcours métiers certifiants CYCLE CNEH Réf. : 1159 CNEH PRAXIS Parcours métiers certifiants Contrôleur de gestion ressources humaines en établissement de santé CYCLE CNEH Certifiant Le CNEH est habilité par l ISQ-OPQF à délivrer

Plus en détail

Audit des rémunérations Des concepts à la pratique. www.rhinfo.com

Audit des rémunérations Des concepts à la pratique. www.rhinfo.com Audit des rémunérations Des concepts à la pratique Toutes les inégalités ne sont pas des injustices! L essentiel n est pas d identifier les différences mais de les expliquer pour savoir si ce sont des

Plus en détail

ACCORD RELATIF A L'APPLICATION DE L'AMENAGEMENT ET DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL AUX INTERIMAIRES

ACCORD RELATIF A L'APPLICATION DE L'AMENAGEMENT ET DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL AUX INTERIMAIRES ACCORD RELATIF A L'APPLICATION DE L'AMENAGEMENT ET DE LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL AUX INTERIMAIRES PREAMBULE Les organisations signataires veulent par le présent accord, préciser la situation des

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie du Développement Durable" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack +

Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Comptabilité 100 Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start Commentaire : en bleu les nouveautés V15. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Gestion des IFRS Impression au

Plus en détail

Fiche de Fonction. Assistant(e) Ressources Humaines. Finalité de la fonction

Fiche de Fonction. Assistant(e) Ressources Humaines. Finalité de la fonction Fiche de Fonction Assistant(e) Ressources Humaines Version : 1 Service : R.H. Date : 2014 Pages : 4 Service Ressources Humaines Fonction du responsable Responsable Ressources Humaines hiérarchique Lieu

Plus en détail

MaCompta. Module de gestion des immobilisations

MaCompta. Module de gestion des immobilisations MaGestia Informatique MaCompta Module de gestion des immobilisations Version 2015 Mise à jour du 1 janvier 2015 Page 1 sur 20 SOMMAIRE...4 ORGANISATION DU LOGICIEL...4 GESTION DES IMMOBILISATIONS...6 PREAMBULE...6

Plus en détail

Cas 1 Les heures supplémentaires, les contreparties

Cas 1 Les heures supplémentaires, les contreparties Cas 0 Testez vos connaissances Les affirmations sont-elles vraies ou fausses? QUESTIONS VRAI FAUX Un compte épargne-temps peut être mis en place sans document écrit Un salarié peut travailler plus de 10

Plus en détail

LE PILOTAGE DE LA MASSE SALARIALE. Montgermont, le 14 novembre 2006

LE PILOTAGE DE LA MASSE SALARIALE. Montgermont, le 14 novembre 2006 LE PILOTAGE DE LA MASSE SALARIALE Montgermont, le 14 novembre 2006 INTRODUCTION Quelle nécessité de maîtriser la masse salariale? 1 ère partie A - Que recouvre la notion de masse salariale? La part contrainte

Plus en détail

HighPush. document 3.0 18/06/2009 Révision pour version 3.0 2.0 20/11/2008 Revision pour la 2.0 1.0 01/10/2008 Documentation initiale.

HighPush. document 3.0 18/06/2009 Révision pour version 3.0 2.0 20/11/2008 Revision pour la 2.0 1.0 01/10/2008 Documentation initiale. Version du Date document 3.0 18/06/2009 Révision pour version 3.0 2.0 20/11/2008 Revision pour la 2.0 1.0 01/10/2008 Documentation initiale Commentaires 1 Table des matières 1 Introduction / Identification...

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

Cegid Business Line. Version 2008 Release 2. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Line. Version 2008 Release 2. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Fiche version Cegid Business Line Version 2008 Release 2 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Sommaire Les nouveautés fonctionnelles version 2008 Release 2...3 Comptabilité... 3 Relevés bancaires...3

Plus en détail

Infor HCM Anael Risques Professionnels. Infor HCM. Infor HCM Anael Risques Professionnels

Infor HCM Anael Risques Professionnels. Infor HCM. Infor HCM Anael Risques Professionnels Infor HCM Infor HCM Anael Risques Professionnels Contexte La législation concernant la prévention des risques professionnels s est largement développée ces dernières années. Les règles générales édictées

Plus en détail

Analyse CFDT du BILAN SOCIAL 2013

Analyse CFDT du BILAN SOCIAL 2013 1 NOTE PRÉLIMINAIRE... 2 2 LE BILAN SOCIAL AU 31 DECEMBRE 2013... 3 2.1 EMPLOI... 3 2.2 RÉMUNÉRATIONS... 9 2.3 HYGIENE ET SÉCURITÉ... 13 2.4 AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL... 13 2.5 FORMATION... 14 2.6 RELATIONS

Plus en détail

«Manuel Pratique» Gestion budgétaire

«Manuel Pratique» Gestion budgétaire 11/06/01 B50/v2.31/F/MP005.01 «Manuel Pratique» Gestion budgétaire Finance A l usage des utilisateurs de Sage BOB 50 Solution Sage BOB 50 2 L éditeur veille à la fiabilité des informations publiées, lesquelles

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Fédération Nationale des Offices publics de l habitat

CAHIER DES CHARGES. Fédération Nationale des Offices publics de l habitat CAHIER DES CHARGES Données RH Fédération Nationale des Offices publics de l habitat Rapport de branche et Dossier Individuel de Situation Ressources Humaines (D.I.S RH) - - - 2013/2014 1 Sommaire Synthèse

Plus en détail

Easy to. report. Connexion. Transformation. Stockage. Construction. Exploitation. Diffusion

Easy to. report. Connexion. Transformation. Stockage. Construction. Exploitation. Diffusion M y R e p o r t, L A S O L U T I O N R E P O R T I N G D E S U T I L I S AT E U R S E X C E L Connexion Transformation Stockage Construction Exploitation Diffusion OBJECTIF REPORTING : De la manipulation

Plus en détail

Pierre Marchand Consultant

Pierre Marchand Consultant Pierre Marchand Consultant 1 Avant-propos Mot de bienvenue Présentation du formateur Logistique Mise en garde Modifications par rapport à 2012-2013 Les exemples présentés proviennent des paramètres de

Plus en détail

Recette de votre succès commercial

Recette de votre succès commercial @ DATA DATA Recette de votre succès commercial DATA @ DATA Vous ne savez pas comment vous constituer un fichier de prospection? Ni même comment mettre en place des campagnes de marketing direct? Pas de

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998

Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Convention Collective du Golf du 13 juillet 1998 Avenant n 51 du 22 juin 2010 portant modification de l article 11.1 «Prévoyance» du Chapitre 11 «Prévoyance Mutuelle Retraite» de la Convention Collective

Plus en détail

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET

Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Avenant n 120 du 15/09/2008 relatif au CET Article 1 : Il est créé un chapitre 10 dans la convention collective de l animation intitulé compte épargne temps dont les dispositions sont les suivantes : Préambule

Plus en détail

Assurer la bonne gestion des deniers publics. Exécution du budget. 3 jours. Gestion d'une régie d'avances et de recettes. 2 jours

Assurer la bonne gestion des deniers publics. Exécution du budget. 3 jours. Gestion d'une régie d'avances et de recettes. 2 jours Itinéraire de formation GESTION DE LA DEPENSE PUBLIQUE Domaine ITINERAIRE THEMATIQUE But: Maîtriser l'ensemble des compétences et outils liés à la dépense publique de l'administration de la Polynésie française

Plus en détail

Régime social et fiscal des primes d intéressement

Régime social et fiscal des primes d intéressement Régime social et fiscal des primes d intéressement Les primes d intéressement constituent pour le salarié un complément de rémunération. Cependant, afin de favoriser la mise en place d un régime d intéressement

Plus en détail

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée

I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée 1/13 Dans le cadre des dispositions issues du code du travail, il est établi une synthèse du plan d actions. I Des indicateurs figurant dans le rapport de situation comparée Salaires annuels moyens de

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers

Royaume du Maroc. La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Royaume du Maroc La masse salariale et ses impacts sur les équilibres économiques et financiers Table des Matières 1. Données sur la masse salariale...2 1.1. Importance de la masse salariale...2 1.2. Aggravation

Plus en détail

Liège, le 23 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/073

Liège, le 23 avril 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/073 Centre Hospitalier Universitaire de Liège Domaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestion des Ressources Humaines Service Recrutement Liège, le 23 avril 2015

Plus en détail

Le système d information en classe de première STMG

Le système d information en classe de première STMG Le système d information en classe de première STMG Description du thème Propriétés Description Intitulé long Formation concernée Matière Thème Question de gestion Intitulé long Données, information et

Plus en détail