Financement et développement de projets d énergie renouvelable participatifs et citoyens

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Financement et développement de projets d énergie renouvelable participatifs et citoyens"

Transcription

1 Financement et développement de projets d énergie renouvelable participatifs et citoyens Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four Paris - France 24/09/2015 1

2 Institut du Développement durable et des Relations Internationales Fondation de recherche indépendante, reconnue d utilité publique, Fondée en 2001, à Paris Directrice: Teresa Ribera 6 programmes thématiques: Gouvernance, Climat-Energie, Biodiversité, Fabrique Urbaine, Agriculture et Nouvelle Prospérité Objectifs: Développer une analyse transversale et internationale sur les enjeux du développement durable. Construire une interface entre la recherche scientifique, le monde politique et les acteurs économiques. Publications et conférences en accès libre : 24/09/2015 2

3 Les objectifs politiques de la loi TECV Les objectifs et mesures de la loi TECV : 23 % ENR en % ENR électriques Loi TE : 32 % renouvelables en 2030; 40% pour l électricité Introduction du complément de rémunération : 1 er janvier 2016 Une trajectoire de déploiement qui reste pour l instant insuffisante Eolien: 1600 MW annuels nécessaires pour atteindre objectifs 2020 PV: incertitudes sur taille du marché Complexités administratives et enjeux d acceptation Enjeu de la perception des risques et des outils de financement «La France peut faire une croix sur ses objectifs de renouvelables pour Quoi qu'on fasse, il est trop tard pour redresser la barre» Jean-Louis Bal, 12 février 2015, Le Monde 24/09/2015 3

4 La prise en compte des enjeux de gouvernance La prise en compte des enjeux de gouvernance depuis le DNTE: «Une transition énergétique par tous et pour tous» «L énergie fait partie de notre quotidien. Chacun sera, chaque jour davantage, un acteur de la transition. Cette dernière doit se faire par et pour les citoyens.» «Par tous» : processus de développement collaboratif gouvernance «Pour tous»: répartition des retombées économiques (et des risques?) entre acteurs pour un territoire donné enjeux économiques La question de la finalité des approches participatives Exposé des motifs loi TECV: Remédier aux difficultés d acceptation, en permettant aux citoyens «de comprendre et participer à la définition de ces projets, pour améliorer fortement leur acceptabilité» Loi TECV: exclusivement focalisée sur l «investissement participatif» (Art. 111) 24/09/2015 4

5 Les modèles participatifs Une grande diversité de modèles existants, synonymes de flexibilité dans la mise en œuvre: Le co-financement par le biais de plateformes de crowdfunding (prêt / obligations) L émergence de projets «maîtrisés» par les acteurs locaux L intermédiation par des banques (locales ou non) Renforcer le lien entre production et consommation dans un modèle coopératif (Enercoop) Les initiatives émanant des énergéticiens: GreenChannel (Engie), EnBW, RWE en Allemagne Schématisation des projets communautaires selon Walker et Devine-Wright (2008) distant & privé RESULTAT Projet éolien classique ouvert & participatif Projets participatifs PROCESSUS fermé & institutionnalisé local & collectif 24/09/2015 5

6 Quelle valeur ajoutée? Différents modèles, différentes vertus: le choix dépend des objectifs recherchés. Approche «utilitariste»: Mobilisation de financements additionnels Enjeux de communication / sensibilisation Améliorer l acceptation locale des projets Approche «normative»: Considérer la généralisation de projets à gouvernance collaborative comme un objectif en soi de la transition énergétique Une question d arbitrage: les modèles les plus «vertueux» sont généralement aussi les plus complexes à mettre en œuvre. 24/09/2015 6

7 Quel potentiel pour les projets participatifs? Perspective économique : Enjeu du fléchage de l épargne des ménages : 600 Mrd. sur livrets règlementés 5 milliards de projets citoyens en Allemagne en 2012 Dimension politique : La question du potentiel dépend avant tout de l intérêt politique que l on accorde à ces projets et de la finalité recherchée Dimension réglementaire : Comparaison France-Allemagne: l existence d un cadre réglementaire plus ou moins favorable détermine fortement l émergence des projets L application des lignes directrices aux aides d Etat: rehaussement des barrières d entrée sur le marché qui pénalise les projets citoyens 24/09/2015 7

8 Eléments de conclusion La diversité de modèles «participatifs» est un atout en termes de flexibilité de mise en œuvre et de changement d échelle L approche financière constitue un point d entrée utile mais insuffisant: la question des modèles de gouvernance participatifs doit être posée malgré sa complexité. Quelle finalité politique associer au développement des projets participatifs? Nécessité de reconnecter les débats sur la gouvernance et sur les cadres réglementaires technico-économiques? Comment dépasser le focus «électrique»? 24/09/2015 8

9 Merci pour votre attention Contact : Andreas Rüdinger Pôle Energie-Climat Rüdinger, A., 2015: Éléments d analyse pour une approche stratégique du financement de la transition énergétique en France, Working Paper 01/2015, Iddri Rüdinger, A. et al. 2014: Getting out of the Perfect Storm: towards coherence between electricity market policies and EU climate and energy goals, Working Paper 12/2014, Iddri. Rüdinger, A. / Poize, N. 2014: Projets citoyens pour les énergies renouvelables. Une comparaison France-Allemagne. Working Paper 01/ /09/2015 9

10 Le financement des projets ENR Investissement initial & maturité longue Le coût de financement devient la variable centrale pour la viabilité économique Ex: Taux de 10% sur 20 ans : cumul des intérêts dépasse invest. Initial 100% 80% 60% 40% 20% 0% Structure de coût de différentes sources de production d électricité CO2 Combustible Maintenance Coût d'investissement Primes de risque : Complexité réglementaire (éolien) Manque de retour d exp. : projets citoyens peu connus & structure complexe Pas de garanties à apporter (si pas d activités préexistantes) Coût total d'un prêt de 100 K sur 20 ans 21% 53% 105% 158% 2% 5% 10% 15% Somme des intérêts Montant du prêt 16/09/

11 Le potentiel «naturel» des EnR Un potentiel considérablement plus élevé en France: biomasse, régimes de vents, irradiation, hydro, infrastructures réseaux THT Source: PBL /09/

12 Quel potentiel pour les projets participatifs? Une question avant tout normative: quelle valeur politique accordée aux initiatives locales et quelle volonté à changer les structures existantes? L approche économique: quel niveau de mobilisation de l épargne? France: 4000 Mrd. d épargne financière (dont 2600 Mrd. sur actifs non risqués) plus fort taux d épargne avec l Allemagne Besoin de financement global de la transition: 10 à 30 Mrd. additionnels par an Les exemples internationaux: Allemagne: 47% des capacités installées en possession de personnes privées Danemark: 80% de l éolien géré par les citoyens dans les années 1990 Structure de possession des capacités ENR installées en Allemagne, Fournisseurs d énergie 41% Investisseurs institutionnels 12% 0 73 GW 47% Parts des installations en possession de personnes privées par source Energie citoyenne Biomasse 42 % Eolien 50 % Solaire 48 % Source: BBE e.v /09/

13 Gouvernance collective Typologie des modèles de développement 1 Charte Cléo Plateformes crowdfunding Projets «citoyens» Projets industriels «exemplaires» Projets industriels Projets «participatifs» Bégawatt Ailes de Taillard 0 Participation financière 1 16/09/

Financement et développement de projets d énergie renouvelable participatifs et citoyens

Financement et développement de projets d énergie renouvelable participatifs et citoyens Financement et développement de projets d énergie renouvelable participatifs et citoyens Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006 Paris - France www.iddri.org

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Projets citoyens pour la production d énergie renouvelable

Projets citoyens pour la production d énergie renouvelable Projets citoyens pour la production d énergie renouvelable Une comparaison France - Allemagne Institut du Développement Durable et des Relations Internationales 41 rue du Four 75006 Paris - France www.iddri.org

Plus en détail

QUELLES SOLUTIONS POUR FINANCER LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE?

QUELLES SOLUTIONS POUR FINANCER LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE? QUELLES SOLUTIONS POUR FINANCER LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE EN FRANCE? Romain Morel CDC Climat Recherche Ian Cochran CDC Climat Recherche Transitions énergétiques en France et en Allemagne CIRAC / Maison

Plus en détail

Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens

Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens Financement participatif et développement de projets participatifs et citoyens 1 Une évolution du modèle classique «Les projets d énergie renouvelables dits citoyens ou participatifs relèvent d une recherche

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le modèle allemand

L efficacité énergétique dans le modèle allemand L efficacité énergétique dans le modèle allemand Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006 Paris - France www.iddri.org 16/10/2012 1 Les objectifs du tournant

Plus en détail

Les énergies renouvelables entre trajectoires nationales et européanisation

Les énergies renouvelables entre trajectoires nationales et européanisation Les énergies renouvelables entre trajectoires nationales et européanisation Comparaison Allemagne, Danemark, France Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE CERI 4 avril 2014 Un agenda

Plus en détail

Synthèse de l atelier 5

Synthèse de l atelier 5 Synthèse de l atelier 5 Pratiques participatives Encourager la participation publique et citoyenne au développement et au financement des projets EnR Jacques Quantin et Arno Foulon, Energie Partagée (animateurs

Plus en détail

Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique

Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique Les cadres réglementaires pour la réhabilitation thermique Regards croisés sur les politiques françaises et allemandes Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger -IDDRI / Dr. C. Hey -SRU 1 Les objectifs de la transition

Plus en détail

II.Foire aux questions

II.Foire aux questions Questions et réponses sur Marguerite, Fonds européen 2020 pour l énergie, le changement climatique et les infrastructures II.Foire aux questions 1. Quelles sont les spécificités du fonds Marguerite, et

Plus en détail

RTE, acteur de la transition énergétique :

RTE, acteur de la transition énergétique : RTE, acteur de la transition énergétique : le bilan prévisionnel Nicolas KITTEN Département Economie et Prospective La spécificité du Bilan prévisionnel par rapport aux autres scénarios versés au débat

Plus en détail

Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE

Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE Définir la transition énergétique, décrypter un «consensus ambigu» Une comparaison franco-allemande Aurélien Evrard Université Paris 3 ICEE / Sciences Po CEE Congrès de l ACFAS, Montréal, 14-15 mai 2014

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse Étude Franco-Allemande Transition énergétique et mécanismes de capacité Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030 Synthèse UN PARTENARIAT INDUSTRIEL FRANCO- ALLEMAND POUR PRÉPARER

Plus en détail

VOTRE EPARGNE, VOTRE ENERGIE

VOTRE EPARGNE, VOTRE ENERGIE Sss ss VOTRE EPARGNE, VOTRE ENERGIE LES CLEANTECH ET LE CLIMAT, VERS LA COP21 @LumoFrance @CleanTuesday @ohoudaille #SolutionsCop21 #cleantech #GreenTech #crowdfunding #ENR /14 Situation et Enjeux 1. Augmentation

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation

Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l innovation 18 juin 2010 Des stratégies d innovations par des managers responsables Préambule Je ne vais pas traiter la problématique de l Innovation face Manager Responsable car je ne suis pas un spécialiste de l

Plus en détail

Expert Financement Projets Energies

Expert Financement Projets Energies Expert Financement Projets Energies UNICA CONSEIL Les Arches -Bâtiment 3-12 Rue Louis Courtois de Viçose 31 100 Toulouse -FRANCE Tél. : +33 (0) 5 67 73 17 56 - contact@unica-conseil.fr - 1 Etat des lieux

Plus en détail

Enerfip. La plate-forme de financement participatif dediée a la Transition Energétique

Enerfip. La plate-forme de financement participatif dediée a la Transition Energétique Enerfip La plate-forme de financement participatif dediée a la Transition Energétique enerfip en bref Objectif Permettre le financement d une partie des projets d énergie renouvelables par les citoyens

Plus en détail

L Agence française de développement et la COP 21

L Agence française de développement et la COP 21 Conférence de coopération régionale 19 décembre 2014 L Agence française de développement et la COP 21 Stéphane FOUCAULT Directeur AFD Réunion 2 3 4 5 Enjeux de la COP21 Si nous continuons sur la trajectoire

Plus en détail

LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES EnR

LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES EnR LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES EnR Orienter son épargne vers les renouvelables : un acte citoyen qui rapporte. Février 2013 Claudio RUMOLINO INTRODUCTION Pourquoi favoriser les mécanismes participatifs

Plus en détail

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Les investissements éligibles au co-financement de la Banque: Doivent avoir lieu sur le territoire de la région Centre Peuvent avoir la forme de tout

Plus en détail

Mobilisation avec transit via plateforme de stockage

Mobilisation avec transit via plateforme de stockage Mobilisation avec transit via plateforme de stockage Bruno Garotte Colloque CIBE Dijon 10 octobre 2013 Bois-énergie chez Dalkia Est 52 références bois pour Dalkia Est sur quatre régions administratives

Plus en détail

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE La chaleur renouvelable : c est quoi? Au sens de la directive européenne1

Plus en détail

Evaluation des impacts socio-économiques pour la région Bretagne de l installation d un parc éolien en mer dans la baie de St-Brieuc

Evaluation des impacts socio-économiques pour la région Bretagne de l installation d un parc éolien en mer dans la baie de St-Brieuc Evaluation des impacts socio-économiques pour la région Bretagne de l installation d un parc éolien en mer dans la baie de St-Brieuc Sondès KAHOULI Jean-Christophe MARTIN GdR EMR 9 mars 2016 1 Plan de

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

Développement de la filière hydrogène à La Réunion - Introduction -

Développement de la filière hydrogène à La Réunion - Introduction - Association Energie Environnement http://assee.free.fr Conférence pour l AID le 25 mars 2014 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Plus en détail

Pertinence de l analyse du Cycle de Vie (ACV) en support à la démarche d écoconception pour l entreprise

Pertinence de l analyse du Cycle de Vie (ACV) en support à la démarche d écoconception pour l entreprise Pertinence de l analyse du Cycle de Vie (ACV) en support à la démarche d écoconception pour l entreprise Heslouin Charlotte Arts/Ensam Workshop- 27/03/2014- Pourquoi et comment intégrer une démarche d

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE Mohammed Taoufik Adyel Ministère de

Plus en détail

Les solutions solaires thermiques compétitives

Les solutions solaires thermiques compétitives Mercredi 06 novembre 2013 Les solutions solaires thermiques compétitives Intervenants : Valérie LAPLAGNE, responsable ENR, UNICLIMA Philippe GAY, Coordinateur de missions, ENERPLAN RASSEMBLONS NOS ENERGIES

Plus en détail

LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION

LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION Troisième Journée Tuniso-Allemande de l Energie Transition énergétique : Premiers Résultats et Futurs Engagements Tunis, 26 novembre 2013 LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION DE L ÉLECTRICITÉ À PARTIR DES

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

Intervention de Mme NOURA LAROUSSI DG/ANME

Intervention de Mme NOURA LAROUSSI DG/ANME DEUXIEME ATELIER TUNISO-ALLEMAND SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES SESSION1 : STRATEGIE ET FEUILLE DE ROUTE POUR LE SECTEUR Intervention de Mme NOURA LAROUSSI DG/ANME Tunis le 30 octobre 2012 1 Plan Solaire

Plus en détail

Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local

Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local Pr Amina KCHIRID- Mars 2015 Sommaire L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Pourquoi l ESS? Les actions des pouvoirs publics

Plus en détail

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Le projet POLIS (identification et mobilisation du potentiel solaire

Plus en détail

La mobilité soutenable! en milieu rural et périurbain. 17 octobre 2015 Webinar CLER Village Alternatiba Auray Publication RAC & FNH

La mobilité soutenable! en milieu rural et périurbain. 17 octobre 2015 Webinar CLER Village Alternatiba Auray Publication RAC & FNH La mobilité soutenable! en milieu rural et périurbain 17 octobre 2015 Webinar CLER Village Alternatiba Auray Publication RAC & FNH Partie I Les enjeux et les leviers Partie II Les clés d une politique

Plus en détail

L économie du partage

L économie du partage L économie du partage Enjeux et opportunités pour la transition écologique Damien Demailly, Iddri Anne-Sophie Novel Celine MARCY, IDDRI! Institute for Sustainable Development and International Relations!

Plus en détail

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion?

FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? FONDATION POWEO - JOURNÉE ENERGIE POUR LA CUISSON Foyers améliorés : Quelles pratiques d utilisation et quels modèles de diffusion? Mercredi 27 mars 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur,

Plus en détail

RENCONTRES DE VILLES FRANCO-ALLEMANDES. Stuttgard 19 et 20 mars 2013

RENCONTRES DE VILLES FRANCO-ALLEMANDES. Stuttgard 19 et 20 mars 2013 RENCONTRES DE VILLES FRANCO-ALLEMANDES Stuttgard 19 et 20 mars 2013 PLAN DE LA PRESENTATION PRESENTATION GENERALE DE L ADEME TRANSITION ENERGERTIQUE: ROLE DE L AGENCE L APPUI AUX COLLECTIVITES Établissement

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

Recherche en concertation. De l idée à la pratique.

Recherche en concertation. De l idée à la pratique. Recherche en concertation. De l idée à la pratique. Pr. Gilles Motet Directeur Scientifique Gilles.Motet@icsi-eu.org http://www.icsi-eu.org 1 Plan Démarche de recherche Travaux effectués / concertation

Plus en détail

Pôle de compétences régional Hydrogène et piles à combustible en Bretagne

Pôle de compétences régional Hydrogène et piles à combustible en Bretagne Pôle de compétences régional Hydrogène et piles à combustible en Bretagne Journées H2 dans les territoires, Albi 16 Mai 2013 Bruno Mansuy, président de ERH2-Bretagne erh2.bretagne@gmail.com www.erh2-bretagne.com

Plus en détail

L approche qualité perçue

L approche qualité perçue Jean-Louis GIORDANO L approche qualité perçue, 2006 ISBN : 2-7081-3493-0 Sommaire Introduction... 11 Partie I La perception des qualités Valeurs perçues, valeurs vendues Chapitre 1 Définition et enjeux...

Plus en détail

MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements. Casablanca. Mercredi 1 er juin 2011

MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements. Casablanca. Mercredi 1 er juin 2011 Le Maroc et l investissement durable MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements durables en Méditerranée? Casablanca Mercredi 1 er juin 2011 L Agence Marocaine de Développement

Plus en détail

Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Guadeloupe FINANCEMENT DES ENR. Cynthia CAROUPANAPOULLE Responsable Environnement

Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Guadeloupe FINANCEMENT DES ENR. Cynthia CAROUPANAPOULLE Responsable Environnement Conseil d Architecture d Urbanisme et de l Environnement de la Guadeloupe FINANCEMENT DES ENR Cynthia CAROUPANAPOULLE Responsable Environnement 9 rue Baudot - 97100 Basse-Terre Tel.: 0590 81 83 85 www.caue971.org

Plus en détail

Le secteur des drones civils en France : l émergence de nouveaux métiers

Le secteur des drones civils en France : l émergence de nouveaux métiers Le secteur des drones civils en France : l émergence de nouveaux métiers Avenir-Transports Assemblée Nationale, le 30 juin 2015 Stéphane Morelli, Emmanuel de Maistre 1 Agenda Caractéristiques du marché

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi?

L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi? Point sur l Economie Sociale et Solidaire Maison de l emploi du Pays d Arles Novembre 2011 SOMMAIRE L Economie Sociale et Solidaire (ESS), c est quoi? L économie Sociale et Solidaire, c est une autre façon

Plus en détail

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS

CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS CHARTE DE L INVESTISSEMENT RESPONSABLE (IR) DES ACTEURS DE LA PLACE DE PARIS La crise financière pose, aujourd hui, la question du 1 Paris, le 2 juillet 2009 rôle et du mode de fonctionnement des marchés

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

Réunion d Information

Réunion d Information Réunion d Information Le Cloud Computing en France Tendances générales Atouts pour les PME Evolution du marché Extraits de résultats intermédiaires de l étude de MARKESS International Le cloud computing

Plus en détail

«Dynamiques territoriales et innovations sociales : des leviers incontournables au développement économique»

«Dynamiques territoriales et innovations sociales : des leviers incontournables au développement économique» «Dynamiques territoriales et innovations sociales : des leviers incontournables au développement économique» Intervention Françoise Bernon - Déléguée Générale Le LABO de l ESS 15 janvier 2016 Présentation

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

COOPERATION ABREC UEMOA POUR LE DEVELOPPEMENT DES ER ET EE DANS LES 8 ETATS MEMBRES

COOPERATION ABREC UEMOA POUR LE DEVELOPPEMENT DES ER ET EE DANS LES 8 ETATS MEMBRES COOPERATION ABREC UEMOA POUR LE DEVELOPPEMENT DES ER ET EE DANS LES 8 ETATS MEMBRES Présenté par : Thierno Bocar TALL, President Directeur Général tbtall@faber-abref.org Tel. 00228 90 12 52 23 1 PRODERE

Plus en détail

Accélérer l accès à l eau et à l assainissement : intensifier la participation du secteur privé en AFRIQUE SUB-SAHARIENNE

Accélérer l accès à l eau et à l assainissement : intensifier la participation du secteur privé en AFRIQUE SUB-SAHARIENNE Accélérer l accès à l eau et à l assainissement : intensifier la participation du secteur privé en AFRIQUE SUB-SAHARIENNE FORMATION I. FONDAMENTAUX SUR LES PPP Dakar, 5 juin 2012 Agenda Présentation de

Plus en détail

Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand?

Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand? Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand? Sécurité d approvisionnement en électricité : Regards croisés France-Allemagne Conférence organisée

Plus en détail

Projet Social 2015 2018

Projet Social 2015 2018 Projet Social 2015 2018 Groupe Technique Local du 16 octobre 2014 RÉSUMÉ Espace Mosaïque 27 rue de Benon 17170 Courçon Tél. : 05 46 01 94 39 Mail : cs.courcon@wanadoo.fr Site : www.espacemosaique.fr Site

Plus en détail

Enjeux et objectifs de la transition énergétique des bâtiments. Introduction ateliers ManagEnergy - 27.03.14 - Thomas Matagne

Enjeux et objectifs de la transition énergétique des bâtiments. Introduction ateliers ManagEnergy - 27.03.14 - Thomas Matagne Enjeux et objectifs de la transition énergétique des bâtiments Introduction ateliers ManagEnergy - 27.03.14 - Thomas Matagne Le Plan Bâtiment Durable La minute de pub 3 Changements climatiques : ordre

Plus en détail

Journée thématique Hydroélectricité SEM EnR Syndicat d Énergies

Journée thématique Hydroélectricité SEM EnR Syndicat d Énergies Journée thématique Hydroélectricité SEM EnR Syndicat d Énergies 27 septembre2013 Points abordés Missions des Syndicats d Énergies Développement des EnR Structure locale adaptée : Société d Économie Mixte

Plus en détail

L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable

L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable L engagement du Groupe Banque Populaire dans le développement durable Le Groupe Banque Populaire est adhérant du Pacte Mondiale depuis le 26 juillet 2007 et réitère son soutien au Pacte Mondiale des Nations

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS EN QUELQUES MOTS Nous sommes un cabinet spécialisé dans l accompagnement des décideurs : développement de vos pratiques managériales, accompagnement à la formalisation collective de projets, organisation

Plus en détail

Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional

Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional Microrégion Haute-Sorne Plan directeur régional Assemblée plénière 3 mars 2010 Dossier 08J022 Version 02 Rue des Moulins 15 CH 2800 Delémont Tél. +41 (0)32 422 41 59 Fax. +41 (0)32 422 46 38 delemont@rwb.ch

Plus en détail

Etude «Filières vertes»

Etude «Filières vertes» Etude «Filières vertes» Atelier Energies Renouvelables Mercredi 13 Janvier 2010 Cd2e Règles du jeu Prise de parole à tour de rôle (présentation de orateur) Prise en compte de la majorité des avis/ suggestions

Plus en détail

Mobilisation avec transit via plateforme de stockage

Mobilisation avec transit via plateforme de stockage Mobilisation avec transit via plateforme de stockage Bruno Garotte Maurice Schott Colloque interprofessionnel Organisation opérationnelle de la filière bois-énergie en Lorraine Gipeblor -7 mars 2013 Sommaire

Plus en détail

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES 13 ème Conférence bretonne de l énergie le 25 juin 2014 à RENNES 1 1. Introduction 2. Bilan électrique et panorama énergétique 3. Brochure «Les moyens de production d énergie électriques et thermiques»

Plus en détail

et facteur 4 Rénovation énergétique des logements Assises Régionales de la Précarité Energétique 28 juin 2011 Châlons-en-Champagne

et facteur 4 Rénovation énergétique des logements Assises Régionales de la Précarité Energétique 28 juin 2011 Châlons-en-Champagne Tiers Investissement et facteur 4 Rénovation énergétique des logements Assises Régionales de la Précarité Energétique 28 juin 2011 Châlons-en-Champagne La Caisse des Dépôts au service du territoire Quatre

Plus en détail

DGITM - AIPCR Aspect financier de la prise en compte du changement climatique dans les projets d infrastructures

DGITM - AIPCR Aspect financier de la prise en compte du changement climatique dans les projets d infrastructures DGITM - AIPCR Aspect financier de la prise en compte du changement climatique dans les projets d infrastructures Alexia Leseur Directrice de programme Territoires I4CE le 13 novembre 2015 Ministère de

Plus en détail

Mise en place du complément de rémunération en 2016 : recommandations de la filière solaire

Mise en place du complément de rémunération en 2016 : recommandations de la filière solaire Mise en place du complément de rémunération en 2016 : recommandations de la filière solaire Réunion DGEC du 15 juin 2015 (CR) Les enjeux pour la filière photovoltaïque Un nouveau mécanisme que l ensemble

Plus en détail

Ateliers thématiques «territoire»

Ateliers thématiques «territoire» Plan Climat Energie Territorial Ateliers thématiques «territoire» Urbanisme et Habitat 11 avril 2011 Majestic 18h30-20h30 Déroulement de l atelier 1. Introduction: objectifs et déroulement de l atelier

Plus en détail

Efficacité énergétique et énergies renouvelables en Languedoc-Roussillon. Des dispositifs de financements innovants

Efficacité énergétique et énergies renouvelables en Languedoc-Roussillon. Des dispositifs de financements innovants en Languedoc-Roussillon Des dispositifs de financements innovants Une action régionale volontariste Plan Climat régional -2009 relever le défi climatique et énergétique afin de garantir l attractivité

Plus en détail

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Grégory JARRY Chargé de mission Smart grids Commission de régulation de l énergie Journée technologique "Stockage de l énergie

Plus en détail

Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives?

Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives? Accès à l Énergie et Microfinance Quelles perspectives? AIE - Agence Internationale de l Energie Paris, 4 Juin 2009 Pascale Geslain Sommaire I. A propos de la microfinance 1. Au sujet de PlaNet FiNance:

Plus en détail

Contexte énergétique Tunisien

Contexte énergétique Tunisien WORKSHOP L ENERGIE SOLAIRE EN ALGERIE, AU MAROC ET EN TUNISIE" Munich, le 6 juin 2011 L Energie Solaire en Tunisie i : lencadrement l Encadrement Juridique et Economique Abdessalem EL KHAZEN Project Manager,

Plus en détail

SYNTHESE DE MISSION. Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie DECEMBRE 2012. Conseil général du Val de Marne. TKM Copyright 2012 1

SYNTHESE DE MISSION. Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie DECEMBRE 2012. Conseil général du Val de Marne. TKM Copyright 2012 1 SYNTHESE DE MISSION DECEMBRE 2012 Conseil général du Val de Marne Etude de marché Déchets - Eco construction - Energie TKM Copyright 2012 1 Les éco-industries sont des entreprises qui produisent des biens

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

KEY ACCOUNT MANAGEMENT

KEY ACCOUNT MANAGEMENT KEY ACCOUNT MANAGEMENT Etude Why Consulting Extrait de la présentation donnée à Paris, le 23 janvier 2014 CABINET CONSEIL indépendant, spécialisé en Performance commerciale et Relation Client Cabinet créé

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Vos déchets ont de la valeur! #forumdd15

Vos déchets ont de la valeur! #forumdd15 LA REVOLUTION DES RESSOURCES Vos déchets ont de la valeur! LA REVOLUTION DES RESSOURCES : VOS DÉCHETS ONT DE LA VALEUR! Comment transformer vos déchets en ressources pour faire face à la raréfaction des

Plus en détail

Structure du financement des entreprises françaises : mise en perspective

Structure du financement des entreprises françaises : mise en perspective Structure du financement des entreprises françaises : mise en perspective COLLOQUE BANQUE DE FRANCE «SITUATION FINANCIÈRE DES ENTREPRISES» vendredi 21 novembre 2014 1 Présentation Évolution de la structure

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

Les réseaux intelligents: une révolution en cours...

Les réseaux intelligents: une révolution en cours... Les réseaux électriques intelligents: de la problématique locale à la problématique européenne Les réseaux intelligents: une révolution en cours... N. HADJSAID Grenoble INP/ ENSE3/G2ELAB IDEA 1 Contexte

Plus en détail

PROJET D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE (PV) CITOYENNE SUR LA TOITURE COMMUNALE DE L OEKOCENTER A ITZIG. Présentation Centre Nic Braun 23 mars 2012

PROJET D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE (PV) CITOYENNE SUR LA TOITURE COMMUNALE DE L OEKOCENTER A ITZIG. Présentation Centre Nic Braun 23 mars 2012 1 PROJET D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE (PV) CITOYENNE SUR LA TOITURE COMMUNALE DE L OEKOCENTER A ITZIG Présentation Centre Nic Braun 23 mars 2012 2 Table des matières: - Description du projet de l

Plus en détail

FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement

FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement FGC: Aide pour le questionnaire de projet de développement Les zones grisées correspondent aux endroits où vous compléterez le questionnaire à partir du modèle fgc_questionnaire_projet_sud_2013-09.docx

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Comment aborder la question de la transition énergétique? Illustration régionale du scénario facteur 4 de GrDF en Franche-Comté

Comment aborder la question de la transition énergétique? Illustration régionale du scénario facteur 4 de GrDF en Franche-Comté ATELIER DECRYPTAGEO 2015 Comment aborder la question de la transition énergétique? Illustration régionale du scénario facteur 4 de GrDF en Franche-Comté 10 juin 2015 Présentation de GrDF et de son scénario

Plus en détail

P24 Ivoire Hydro Energy S.A

P24 Ivoire Hydro Energy S.A P24 Ivoire Hydro Energy S.A CTI PFAN West Africa Regional Coordinator Albert Boateng E-mail : albert.boateng@ppl-int.com Phone : (233) 275960468 Mentor David Achi E-mail : achidavid@yahoo.fr Phone : 225

Plus en détail

la Responsabilité Sociétale de l Entreprise: «le paradigme Rachid Nafti, expert GIZ

la Responsabilité Sociétale de l Entreprise: «le paradigme Rachid Nafti, expert GIZ la Responsabilité Sociétale de l Entreprise: «le paradigme managérial des années à venir». Rachid Nafti, expert GIZ Séminaire RSE dans le secteur hôtelier, organisé par AHK, GIZ & CITET le 20 octobre 2011

Plus en détail

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe,

Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, Contribution dans le cadre de la consultation de la Commission européenne «La culture pour l Europe, l Europe pour la culture» (2006) Texte rédigé par le Relais Culture Europe dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

Des territoires en transition énergétique

Des territoires en transition énergétique Des territoires en transition énergétique Montpellier 1 er octobre 2013 Plénière Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Quel mix énergétique pour demain? incertitudes et paradoxes Jacques

Plus en détail

Les Paiements pour Services Environnementaux dans les Programmes de Lutte Contre la Désertification : Potentiels et Limites

Les Paiements pour Services Environnementaux dans les Programmes de Lutte Contre la Désertification : Potentiels et Limites Politiques, programmes et projets de lutte contre la désertification : quelle évaluation? 29-30 juin 2011, Institut Agronomique Méditerranéen, Montpellier, France Les Paiements pour Services Environnementaux

Plus en détail

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours

Séminaires Système D Information. Formation Conduite du Changement. Présentation du cours Séminaires Système D Information Formation Conduite du Changement Présentation du cours Objectifs Il s agit notamment de : Sensibiliser à la conduite du changement Comprendre les problématiques associées

Plus en détail

Troisième Révolution Industrielle en région Nord Pas de Calais. Conférence transition énergétique 6 juin 2014 - CCI du Morbihan

Troisième Révolution Industrielle en région Nord Pas de Calais. Conférence transition énergétique 6 juin 2014 - CCI du Morbihan Troisième Révolution Industrielle en région Nord Pas de Calais Conférence transition énergétique 6 juin 2014 - CCI du Morbihan Comprendre les enjeux 1 DE LA CROISSANCE AUX CRISES PLURIELLES Quelles perspectives

Plus en détail

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN MEDELEC/ 22 ème réunion annuelle 15 Avril 2014 LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN Rachid Ben Daly PDG de la STEG Plan de l intervention 1- Historique de la Politique Energétique 1- Bref aperçu historique 2-

Plus en détail

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green au service d une nouvelle économie Qu est-ce que l économie symbiotique? Comment mettre en place un projet symbiotique sur

Plus en détail