en vigueur le remplace la (les) règle (s) no datée du No aaaa-mm-jj aaaa-mm-jj Personnel concerné Nom du producteur TABLES DES MATIÈRES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "en vigueur le remplace la (les) règle (s) no datée du No aaaa-mm-jj aaaa-mm-jj Personnel concerné Nom du producteur TABLES DES MATIÈRES"

Transcription

1 en vigueur le remplace la (les) règle (s) no datée du No émis par titre Nom du producteur émis à Personnel concerné 1 de 17 TABLES DES MATIÈRES 1. DOMAINE D APPLICATION CONFORMITÉ DESCRIPTION DU PRODUCTEUR MODE DE RACCORDEMENT NORMAL PRODUCTION EN MODE ÎLOTÉ SYNCHRONISATION AU RÉSEAU TENSION D EXPLOITATION AUTOMATISMES, PROTECTIONS OU TÉLÉPROTECTIONS ÉVÈNEMENTS DÉCLENCHEMENT DE LIGNE PANNE DU RÉSEAU DE TRANSÉNERGIE PERTE DE PRODUCTION ACCÈS AUX INSTALLATIONS L'ACCÈS À L'INSTALLATION DU PRODUCTEUR PAR LE PERSONNEL DE HYDRO-QUÉBEC TRANSÉNERGIE L'ACCÈS DU PRODUCTEUR À L'INSTALLATION DE HYDRO-QUÉBEC TRANSÉNERGIE DEMANDE DE RETRAIT TRAVAUX PLANIFIÉS PAR LE PRODUCTEUR PROCESSUS DE DEMANDE DE RETRAIT TRAVAUX NON PLANIFIÉS PAR LE PRODUCTEUR TRAVAUX PLANIFIÉS PAR TRANSÉNERGIE MANŒUVRES, ÉTABLISSEMENTS DE LA ZONE PROTÉGÉ ET CONDAMNATION Travaux effectués par le personnel d'hydro-québec TransÉnergie Travaux effectués par le personnel du producteur FIN DES TRAVAUX ET MANŒUVRES DE PRÉPARATION DE LA LIGNE Travaux effectués par le personnel d'hydro-québec TransÉnergie Travaux effectués par le personnel du producteur DÉGAGEMENT POUR FIN DE RETENUE MISE À JOUR DE L INSTRUCTION COMMUNE ET DU SCHÉMA D EXPLOITATION APPEL DE DÉTRESSE ANNEXE 1 : DÉFINITION DES TERMES préparé par modifié par vérifié par approuvé par

2 2 de 17 ANNEXE 2 : FORMULAIRE DE DÉGAGEMENT (CAS DES TRAVAUX DANS L INSTALLATION D HYDRO-QUÉBEC) ANNEXE 3 : FORMULAIRE DE RETOUR (CAS DES TRAVAUX DANS L INSTALLATION DU PRODUCTEUR) ANNEXE 4 : FORMULAIRE DE DÉGAGEMENT POUR FIN DE RETENUE ANNEXE 5 : COMMUNICATIONS AVEC LE PRODUCTEUR (NOM DU PRODUCTEUR)...15 ANNEXE 6 : COMMUNICATIONS AVEC HYDRO-QUÉBEC ANNEXE 7: EXEMPLE DE GABARIT «RELEVÉ DES VOYANTS DES RELAIS DE PROTECTION» BUT Établir les conditions de raccordement, les contraintes d exploitation et les communications entre «nom du producteur» et Hydro-Québec TransÉnergie. 1. DOMAINE D APPLICATION Cette règle s applique aux répartiteurs CER et aux agents planification des retraits et production de Hydro-Québec Transénergie. Elle s applique également, par le biais de l entente d exploitation entre le producteur et Hydro-Québec, au personnel d exploitation désigné par le producteur. L application de cette instruction commune est obligatoire à moins d'une entente entre les parties concernées. 2. CONFORMITÉ Indiquer, s'il y a lieu, si l'instruction est conforme à des normes ou des ententes (ex: conformité à la norme environnementale ISO 14001, ). 3. DESCRIPTION DU PRODUCTEUR les points de raccordement (si la limite de propriété est différente des points de raccordement, il faut le préciser), la puissance au point de raccordement, la description des appareils de production : nombre de groupes MW / groupe, la régulation de tension et le facteur de puissance du producteur. 4. MODE DE RACCORDEMENT 4.1. NORMAL le poste d intégration de Hydro-Québec TransÉnergie, le raccordement du producteur (bouclée, radiale ou en dérivation).

3 3 de PRODUCTION EN MODE ÎLOTÉ A moins d entente spécifique à cet effet, le producteur ne peut en aucun cas alimenter en mode îloté les charges d Hydro-Québec à l exception de ses propres charges lorsque sa centrale est séparée du réseau de TransÉnergie. Dans un tel cas, Hydro-Québec n est pas responsable des dommages que pourrait causer ce mode d exploitation SYNCHRONISATION AU RÉSEAU La synchronisation d un groupe de production au réseau ne sera pas refusée ou retardée sans motifs valables TENSION D EXPLOITATION La tension d'exploitation est de XXX kv ± X% 5. AUTOMATISMES, PROTECTIONS OU TÉLÉPROTECTIONS Si le producteur possède des automatismes qui peuvent modifier le mode d exploitation du réseau de Hydro-Québec TransÉnergie, ceux-ci doivent être décrits à cet article (ex : présence ou non de réenclencheur, information requise pour l'émission des retenues). Si TransÉnergie possède des panneaux de protection ou de téléprotection dans l installation du producteur, précisez ici les actions à prendre, tel que relevé d alarme ou voyant de relais, par le producteur et Hydro-Québec TransÉnergie à la suite des événements suivants: déclenchement, télédéclenchement, alarme de protection ou de téléprotection, retrait d un appareil si une partie de la protection doit être isolée. Le gabarit «Relevé des voyants des relais de protection» de l'annexe 7 doit être rempli par le producteur et transmis à l'adresse indiqué dans la case «Destinataire» dans les plus brefs délais. Le producteur doit s assurer en tout temps de la fonctionnalité de l ensemble des appareils servant à la protection dans ses installations. Advenant l indisponibilité ou le mauvais fonctionnement de l un de ceux-ci, il doit Le producteur s engage à maintenir une autonomie de huit (8) heures des batteries d accumulateurs pour l alimentation des systèmes de protection. 6. ÉVÈNEMENTS 6.1. DÉCLENCHEMENT DE LIGNE Lorsque la ou les lignes (# ligne) qui desservent le producteur déclenchent, le répartiteur CER doit communiquer avec le producteur avant de procéder à la resynchronisation de la centrale.

4 4 de PANNE DU RÉSEAU DE TRANSÉNERGIE Lors d une panne totale ou partielle du réseau de TransÉnergie, il faut préciser: si le producteur peut resynchroniser sa centrale sur le réseau lorsque la ligne revient sous tension ; le délai requis pour reprendre la production; que le producteur doit attendre l autorisation du répartiteur CER avant d augmenter sa production à sa pleine puissance; 6.3. PERTE DE PRODUCTION S il survient un déclenchement de la ligne causé par le producteur, ou un arrêt complet ou partiel à l installation du producteur provoquant une perte de production importante, le producteur avise le répartiteur CER avant de reprendre sa production. 7. ACCÈS AUX INSTALLATIONS 7.1. L'ACCÈS À L'INSTALLATION DU PRODUCTEUR PAR LE PERSONNEL DE HYDRO-QUÉBEC TRANSÉNERGIE. Hydro-Québec TransÉnergie a le droit d'accéder en tout temps raisonnable à la propriété du Producteur aux fins d'inspection et de vérification des installations ou lors de l'installation ou de la maintenance des appareils qui sont sous la responsabilité de Hydro-Québec TransÉnergie. Lorsque des questions de sécurité des personnes et du réseau de Hydro-Québec Trans Énergie sont en cause, ce dernier a accès en tout temps, sans autre formalité L'ACCÈS DU PRODUCTEUR À L'INSTALLATION DE HYDRO-QUÉBEC TRANSÉNERGIE Le personnel du producteur ne peut accéder dans l'installation de Hydro-Québec TransÉnergie qu'en présence d'un représentant de Hydro-Québec après avoir fait la demande au répartiteur CER. 8. DEMANDE DE RETRAIT 8.1. TRAVAUX PLANIFIÉS PAR LE PRODUCTEUR Pour tout travail planifié qui demande le retrait d un appareil ou d une installation, une demande de retrait d exploitation doit être transmise aux agents en planification retrait et production. La demande de retrait à elle seule n autorise pas le travail. En début septembre, l agent en planification retrait et production communique avec le producteur pour lui demander d effectuer la planification des retraits requis pour l année suivante. Le producteur doit retourner cette planification pour la fin octobre. Le producteur doit coordonner la programmation de sa maintenance avec celle d Hydro-Québec. Il ne peut interrompre sa livraison d électricité pour fin de maintenance programmée entre le 1 er novembre et le 31 mars, à moins d une entente écrite à ce sujet. L'agent en planification retrait et production reçoit et achemine aux délégués commercialisations la planification annuelle et toute baisse de production prévue pour les clients.

5 5 de 17 Dès qu un changement à la planification des travaux de l année en cours est connu, le producteur informe l agent en planification retrait et production. Dix (10) jours avant le début des travaux, une demande de retrait de l appareil ou de l installation concerné doit être transmise aux agents en planification retrait et production et contenir les informations suivantes : le but du retrait, la date et l'heure prévues, la durée de l'interruption (préciser l'heure à laquelle la remise sous tension est requise), le nom du responsable du retrait désigné par le client, les points de coupure électriques requis dans les installations de Hydro-Québec TransÉnergie. En cours de travaux, s il y a prolongation des travaux il faut en aviser le plus tôt possible l agent en planification retrait et production le jour, ou le Répartiteur CER le soir et les fins de semaine afin de prendre arrangement PROCESSUS DE DEMANDE DE RETRAIT Processus entre le producteur, l'agent en planification retrait et production et le répartiteur CER :

6 6 de 17 pour une demande de retrait Producteur Demande de retrait Agent en planification retraits et production Analyse la faisabilité Demande autorisée ou refusée Informe le requérant pour prolonger un retrait Agent planification retraits et production Producteur Retrait à prolonger Répartiteur CER Analyse la faisabilité oui demandé un jour ouvrable avant 16h le jour de fin prévu du retrait non Analyse la faisabilité Informe le requérant prolongation autorisée ou refusée Informe le requérant 8.3. TRAVAUX NON PLANIFIÉS PAR LE PRODUCTEUR Dans certains cas urgents, tels que bris d'appareils ou d'installations pouvant entraîner des dommages ou perturber le réseau, la demande de retrait devra être faite, selon le processus ci-dessous, en mentionnant les informations suivantes: la raison du retrait, la durée prévue de l'interruption, autres informations pertinentes.

7 7 de 17 Agent planification retraits et production Producteur Répartiteur CER Demande de retrait Analyse la faisabilité oui avant 12h jour ouvrable précédent non Analyse la faisabilité Informe le requérant Retrait autorisé ou refusé Informe le requérant 8.4. TRAVAUX PLANIFIÉS PAR TRANSÉNERGIE L agent en planification retrait et production informe par écrit le producteur en début d année de la planification des retraits prévus qui peuvent l affecter. Dès qu un changement à la planification des travaux de l année en cours est connu, l agent en planification retrait et production informe le producteur. Lorsqu un retrait initié par TransÉnergie a des répercussions chez le producteur, l agent en planification retrait et production contacte le producteur afin de s'entendre sur les modalités spécifiques du retrait d'exploitation. Le délai minimum de dix (10) jours à l'avance devra être respecté à moins qu il ne s agisse d une situation urgente MANŒUVRES, ÉTABLISSEMENTS DE LA ZONE PROTÉGÉ ET CONDAMNATION L exploitant établit ou fait établir les points de coupure garantissant la zone protégée. Il rend ou fait rendre inopérants les mécanismes de commande et d entraînement des appareils servant de points de coupure électrique. Chaque personne se protège elle-même par cadenassage, dans le but d éviter toute mise en marche ou remise en énergie accidentelle de l appareil sur lequel elle travaille. Lors de travaux simultanés (exécutés par du personnel d'hydro-québec TransÉnergie et du producteur), les procédures décrites en et s'appliquent.

8 8 de Travaux effectués par le personnel d'hydro-québec TransÉnergie Le répartiteur CER doit: 1. Coordonner les manœuvres de retrait de la ligne Faire exécuter les manœuvres au poste «nommer le poste» (manœuvres exécutées par le personnel d'hydro-québec) Faire exécuter les manœuvres chez le producteur (manœuvres exécutées par le personnel du producteur) S'assurer qu'une absence de tension a été faite 2. Obtenir un dégagement de l'exploitant désigné du producteur garantissant l'état «ouvert» des points de coupures chez le producteur (Formulaire à l annexe 2). Le personnel d'hydro-québec TransÉnergie doit: 1. Obtenir le régime de travail du répartiteur CER 2. Procéder à la condamnation des points de coupure dans l installation d'hydro-québec TransÉnergie 3. Procéder à la condamnation des points de coupure dans l installation du producteur (accompagné par un représentant du producteur) Travaux effectués par le personnel du producteur L'exploitant désigné du producteur doit: 1. Demander au répartiteur CER de coordonner les manœuvres de retrait de la ligne Faire exécuter les manœuvres au poste «nommer le poste» (manœuvres exécutées par le personnel d'hydro-québec) Faire exécuter les manœuvres chez le producteur (manœuvres exécutées par le personnel du producteur) 2. Obtenir du répartiteur CER un dégagement garantissant l'état «ouvert» des points de coupures dans l'installation d'hydro-québec TransÉnergie. Le personnel du producteur doit: 1. Procéder à la condamnation des points de coupure dans l installation du producteur. 2. Procéder à la condamnation des points de coupure dans l installation d'hydro-québec TransÉnergie (accompagné par un représentant d'hydro-québec TransÉnergie) ou S'assurer auprès de l'exploitant désigné du producteur, qu'une condamnation des points de coupure a été faite dans l installation d'hydro-québec TransÉnergie. 3. Obtenir l'autorisation de l'exploitant désigné du producteur avant de commencer les travaux

9 9 de FIN DES TRAVAUX ET MANŒUVRES DE PRÉPARATION DE LA LIGNE À la fin des travaux, la procédure suivante s'applique: Travaux effectués par le personnel d'hydro-québec TransÉnergie Le répartiteur CER doit: 1. Retourner le dégagement reçu de l'exploitant désigné du producteur 2. Coordonner les manœuvres de préparation de la ligne Faire exécuter les manœuvres chez le producteur (manœuvres exécutées par le personnel du producteur) Faire exécuter les manœuvres au poste «nommer le poste» (manœuvres exécutées par le personnel d'hydro-québec) Travaux effectués par le personnel du producteur L'exploitant désigné du producteur doit: 1. S'assurer que tous les intervenants ont terminé les travaux et interdire toute autre intervention en raison d'une possible réalimentation 2. Retourner le dégagement reçu du répartiteur CER (Formulaire à l annexe 3) 3. Demander au répartiteur CER de coordonner les manœuvres de préparation de la ligne Faire exécuter les manœuvres au poste «nommer le poste» (manœuvres exécutées par le personnel d'hydro-québec) Faire exécuter les manœuvres chez le producteur (manœuvres exécutées par le personnel du producteur) 8.7. DÉGAGEMENT POUR FIN DE RETENUE Lorsque le répartiteur CER demande un dégagement pour fin de retenue, l'exploitant désigné du producteur, en acceptant l'émission du dégagement, garantit via le formulaire de l annexe 4 que: l'appareillage d'alimentation de la ligne ou de l'appareil sous retenue ne sera pas refermé sans le consentement du répartiteur CER advenant un déclenchement ou une ouverture de l'appareil ; toutes les protections pour la délivrance de la Retenue sont en circuit ; la maintenance de(s) disjoncteur(s) est effectuée selon les normes du fabricant ; la maintenance des protections est effectuée selon les normes du fabricant ; si une anomalie affecte l alimentation CC des panneaux de protection, le répartiteur CER sera avisé immédiatement.

10 10 de MISE À JOUR DE L INSTRUCTION COMMUNE ET DU SCHÉMA D EXPLOITATION L unité Stratégies et Analyses est responsable de la mise à jour de l instruction commune et de sa distribution. Lorsque le changement du contenu de l instruction commune concerne le producteur, elle devra être commentée par celui-ci avant l émission. Le producteur doit informer l agent en planification retrait et production: des changements techniques ou administratifs entraînant une mise à jour de ce document, de toute modification à l installation entraînant une mise à jour du schéma d exploitation. L agent en planification retrait et production informera alors l unité Stratégies et Analyses. 10. APPEL DE DÉTRESSE Afin d assurer une intervention rapide des secouristes vous trouverez à l annexe des communications le numéro de téléphone à composer. Ce numéro doit être employé seulement lorsqu une vie humaine est en péril. La personne qui loge un appel de détresse doit : s identifier; préciser le lieu et le genre d accident ; se faire confirmer la réception du message. Cette communication a PRIORITÉ sur toutes les autres.

11 11 de 17 ANNEXE 1 : DÉFINITION DES TERMES Afin d améliorer les échanges entre TransÉnergie et le producteur, il est important d utiliser le même langage. Le langage d exploitation utilisé à TransÉnergie est régi par le code d exploitation d Hydro-Québec. Boîte de condamnation Boîte cadenassable servant au responsable des travaux et aux membres de l'équipe et conçue de façon à permettre de vérifier la présence de la ou des clés des cadenas de condamnation utilisés pour la condamnation des points de coupure. Dégagement Le dégagement est une mesure utilisée entre autorités différentes, garantissant que les conditions d exploitation convenues ont été réalisées à l installation ou à l appareil et ne peuvent être modifiées tant que le dégagement n est pas retournée. Exécutant Personne habilitée de TransÉnergie qui exécute ou surveille l exécution de manoeuvres sous les ordres d un exploitant de TransÉnergie. Point de coupure électrique Séparation dans un circuit électrique pouvant être vérifiée visuellement ou positivement selon l encadrement en vigueur. Répartiteur CER Employé de TransÉnergie qui établit et contrôle une configuration sécuritaire du réseau de transport, répartit de façon optimale la production des centrales, autorise, coordonne et contrôle l exécution des manœuvres d exploitation sur le réseau de transport et dirige le travail des opérateurs pour les besoins du réseau. Tension en régime permanent Valeur efficace de la tension évaluée sur une période de 10 minutes. Vérificateur Personne habilitée de TransÉnergie qui certifie à l exploitant de TransÉnergie l état et la condamnation matérielle des points de coupure de la zone protégée, et qui confirme au responsable des travaux les mesures de sécurité mises en place pour lui et les membres de son équipe. Zone protégée Zone établie par l'exploitant par des points de coupure correspondant aux besoins d'un responsable des travaux et à l'intérieure de laquelle des mesures prises par l'exploitant permettent au responsable des travaux d'établir une zone de travail.

12 12 de 17 ANNEXE 2 : FORMULAIRE DE DÉGAGEMENT (CAS DES TRAVAUX DANS L INSTALLATION D HYDRO-QUÉBEC) Numéro de dégagement (1) : Numéro de la demande de retrait d exploitation : ÉMISSION DE DÉGAGEMENT Par : [Nom du producteur] Nom de l exploitant Tél. À : Hydro-Québec TransÉnergie Nom du répartiteur CER Tél. [Inscrire no. Du CT] Date : Heure : Appareillage [Énumérer appareillage requis pour dégagement.] État de l appareillage Ouvert Fermé RETOUR DE DÉGAGEMENT Par : Hydro-Québec TransÉnergie Nom du répartiteur CER Tél. [Inscrire no. du CT] À : [Nom du producteur] Nom de l exploitant Tél. Date : Heure : Numéro de télécopieur du client : Numéro de télécopieur du répartiteur : Note 1 : Le Numéro de dégagement doit avoir le format suivant : GAAAAMMJJLLL où «G» représente l étiquette dégagement, «AAAA» représente l année, «MM» représente le mois, «JJ» représente le jour et «LLL» représente les trois premières lettres du nom ou de l abréviation du client.

13 13 de 17 ANNEXE 3 : FORMULAIRE DE RETOUR (CAS DES TRAVAUX DANS L INSTALLATION DU PRODUCTEUR) Numéro de dégagement (1) : Numéro de la demande de retrait d exploitation : RETOUR DE DÉGAGEMENT Par : [Nom du producteur] Nom de l exploitant Tél. À : Hydro-Québec TransÉnergie Nom du répartiteur CER Tél. [Inscrire no. du CT] Télécopieur : Date : Heure : Note 1 : Le Numéro de dégagement doit avoir le format suivant : GAAAAMMJJLLL où «G» représente l étiquette dégagement, «AAAA» représente l année, «MM» représente le mois, «JJ» représente le jour et «LLL» représente les trois premières lettres du nom ou de l abréviation du client.

14 14 de 17 ANNEXE 4 : FORMULAIRE DE DÉGAGEMENT POUR FIN DE RETENUE Numéro de dégagement pour fin de retenue (1) : Numéro de la demande de retrait d exploitation : ÉMISSION DE DÉGAGEMENT POUR FIN DE RETENUE Par : [Nom du producteur] Nom de l exploitant Tél. À : Hydro-Québec TransÉnergie Nom du répartiteur CER Tél. [Inscrire no. du CT] Date : Heure : Je garantie que (cocher les cases s.v.p) : l'appareillage d'alimentation de la ligne ou de l'appareil [ Énumérez les appareils ici ] sous retenue ne sera pas refermé sans le consentement du répartiteur CER advenant un déclenchement ou une ouverture de l'appareil. toutes les protections pour la délivrance de la Retenue sont en circuit. la maintenance de(s) disjoncteur(s) est effectuée selon les normes du fabricant. la maintenance des protections est effectuée selon les normes du fabricant. aucun travail n'aura lieu sur les protections impliquées. Si une anomalie affecte l alimentation CC des panneaux de protection, le répartiteur CER sera avisé immédiatement. [ préciser ici le moyen de supervision de l'alimentation CC ] Autre condition particulière : RETOUR DE DÉGAGEMENT POUR FIN DE RETENUE Par : Hydro-Québec TransÉnergie Nom du répartiteur CER Tél. [Inscrire no. du CT] À : [Nom du producteur] Nom de l exploitant Tél. Date : Heure : Numéro de télécopieur du client : Numéro de télécopieur du répartiteur : Note 1 : Le Numéro de dégagement pour fin de retenue doit avoir le format suivant : GAAAAMMJJLLL où «G» représente l étiquette dégagement, «AAAA» représente l année, «MM» représente le mois, «JJ» représente le jour et «LLL» représente les trois premières lettres du nom ou de l abréviation du client.

15 15 de 17 ANNEXE 5 : COMMUNICATIONS AVEC LE PRODUCTEUR (NOM DU PRODUCTEUR) Nom du producteur Adresse Liste des personnes à rejoindre fournie par le producteur par ordre de priorité. Bureau résidence téléavertisseur cellulaire télécopieur courrier électronique No Date de révision de l annexe s il y a lieu.

16 16 de 17 ANNEXE 6 : COMMUNICATIONS AVEC HYDRO-QUÉBEC En cas d'événement, Répartiteur CER inscrire l adresse du CT 24 heures par jour Ligne directe ligne externe télécopieur No APPEL DE DÉTRESSE : N utiliser que lorsqu une vie humaine est en péril. Répartiteur CER Ligne directe No : ( No de téléphone Voir GEN-D-935 ) Pour planifier une demande de retrait ou aviser de l arrêt ou de la diminution de la production du producteur ou encore pour toute modification au schéma d exploitation ou à l instruction commune Agent en planification retrait et production. L ajout du nom des personnes est optionnel. téléphone télécopieur Adresse courriel No Pour toute question concernant le réseau d alimentation, une contrainte de tension, un événement sur le réseau et autres Inscrire le titre des personnes à contacter et le nom de l unité Plan et Analyse Transport. téléphone télécopieur Adresse courriel No Autres personnes ressources Délégué commercialisation Chargé de compte téléphone télécopieur Adresse courriel téléphone télécopieur Adresse courriel No No Date de révision de l annexe s il y a lieu.

17 17 de 17 ANNEXE 7: EXEMPLE DE GABARIT «RELEVÉ DES VOYANTS DES RELAIS DE PROTECTION» LIGNE 1 MESURE LIGNE 2 MESURE 27 Ph-A Ph-B Ph-C 59 Ph-A Ph-B Ph-C 47-N N INST. TEMP. 230 kv LOCKOUT LOCKOUT AlARME /51 Ph -N 50/51 Ph -N 50/51 Ph -N F1 F2 F1 F2 50/51 Ph -G INDUCTANCE 50/51 Ph -N INDUCTANCE A B C N A B C N DÉCL T2 R B ALARME T2 B ALARME TG2 MESURAGE H-Q B T 87N Ph-A Ph-B Ph-C ALARME ALARME B B L21 L22 Nom du producteur Adresse du producteur EXPÉDITEUR Éxpédié par : Siganture: Date: Tél. : ( ) Nbre. de s : Destinataire Hydro-Québec / inscrire l'unité Plans et Analyse concenrée Nom de l'ingénieur Télécopieur : Défaut électrique : Unité Stratégies et Analyses de la performance d'exploitation RELEVÉ DES VOYANTS DES RELAIS DE PROTECTION Préparé par: Vérifié par: Approuvé par :

Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec

Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec BC Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec Rédigé par : Essais spécialisés de transport (TransÉnergie) Pour

Plus en détail

o directive [RInorme 0 méthode o corporative [RIsectorielle

o directive [RInorme 0 méthode o corporative [RIsectorielle r-\ Hydra ~ Québec Distribution titre Exigences de maintenance périodique des équipements utilisés pour l'intégration d'un Producteur/Client-producteur au réseau d'hydro-québec Distribution préparépar/17a/hjt

Plus en détail

PROJET DE RÈGLEMENT MODIFIANT LE CODE DE SÉCURITÉ POUR LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION ET LE RÈGLEMENT SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

PROJET DE RÈGLEMENT MODIFIANT LE CODE DE SÉCURITÉ POUR LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION ET LE RÈGLEMENT SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL FICHE TECHNIQUE N O 15 / Août 2007 PROJET DE RÈGLEMENT MODIFIANT LE CODE DE SÉCURITÉ POUR LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION ET LE RÈGLEMENT SUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL À l intention À du responsable

Plus en détail

Préparé par le Service des immeubles en collaboration avec le Secteur Santé et sécurité du travail Révision 3 (Janvier 2013)

Préparé par le Service des immeubles en collaboration avec le Secteur Santé et sécurité du travail Révision 3 (Janvier 2013) Objet L objet de cette procédure est de permettre d effectuer le cadenassage des équipements de manière à prévenir la transmission ou le dégagement intempestif de l énergie contenue dans une machine, un

Plus en détail

VISITE DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ANNUELLE

VISITE DE MAINTENANCE PRÉVENTIVE ANNUELLE - 1 - Descriptif Onduleur et/ou PDU Contrat de service Advantage Plus Service de maintenance Service 1.0 Synthèse Table des matières 1.0 Synthèse 2.0 Caractéristiques et avantages 3.0 Détails du service

Plus en détail

AVIS (A)040205-CDC-247

AVIS (A)040205-CDC-247 Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél.: 02/289.76.11 Fax: 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ AVIS (A)040205-CDC-247

Plus en détail

STAGE DE FORMATION DANS L'INDUSTRIE DE LA MODE

STAGE DE FORMATION DANS L'INDUSTRIE DE LA MODE STAGE DE FORMATION DANS L'INDUSTRIE DE LA MODE Design et stylisme de mode - MOD4420 Commercialisation de la mode - MOD4620 Gestion industrielle du vêtement - MOD5511 PROTOCOLE INTERVENU ENTRE: L'entreprise

Plus en détail

Indication dont le non respect pourrait entraîner des risques pour la sécurité des personnes.

Indication dont le non respect pourrait entraîner des risques pour la sécurité des personnes. WATERCONDENS 1) GENERALITES : Le Watercondens est développé conformément aux règles de l art et soumis à un contrôle qualité permanent dans une usine certifiée ISO 9001 par SGS.ICS. Ces performances exigent

Plus en détail

ANNEXE «PRINCIPALES CLAUSES DU CAHIER DES CHARGES DE CONCESSION DE DISTRIBUTION PUBLIQUE APPLICABLES AU FOURNISSEUR»

ANNEXE «PRINCIPALES CLAUSES DU CAHIER DES CHARGES DE CONCESSION DE DISTRIBUTION PUBLIQUE APPLICABLES AU FOURNISSEUR» ANNEXE «PRINCIPALES CLAUSES DU CAHIER DES CHARGES DE CONCESSION DE DISTRIBUTION PUBLIQUE APPLICABLES AU FOURNISSEUR» aux dispositions générales d accès au Réseau Public de Distribution (RPD), annexée au

Plus en détail

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès

Dossier en ligne. Guide destiné au responsable de la gestion des accès Dossier en ligne Guide destiné au responsable de la gestion des accès Table des matières 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Rôle du responsable de la gestion des accès... 3 1.2 Besoin d un code d utilisateur pour

Plus en détail

Choix du régime de travail. Module 1. Module d information. Code de sécurité des travaux Chapitre Postes. Activité 1 - Domaine d'application

Choix du régime de travail. Module 1. Module d information. Code de sécurité des travaux Chapitre Postes. Activité 1 - Domaine d'application Module d information Code de sécurité des travaux Module 1 Choix du régime de travail Activité 1 - Domaine d'application 2010-03-17 Déroulement Avant l'activité 1. Imprimer des copies de l'activité 1 (p.

Plus en détail

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Dans cet ouvrage, les génériques masculins sont utilisés sans discrimination et uniquement pour alléger le texte. Toute reproduction doit être autorisée

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

- 1 - Mise en service de Smart-UPS RT 15/20 kva. Services de mise en service

- 1 - Mise en service de Smart-UPS RT 15/20 kva. Services de mise en service Cahier des charges Services de mise en service - 1 - de Smart-UPS RT 15/20 kva Smart-UPS RT 15/20 kva Service 1.0 Synthèse Table des matières 1.0 Synthèse 2.0 Caractéristiques et avantages 3.0 incluses

Plus en détail

REFERENTIEL TECHNIQUE

REFERENTIEL TECHNIQUE REFERENTIEL TECHNIQUE A. L INSTALLATION DE L UTILISATEUR ET SON RACCORDEMENT A.2 INSTALLATIONS DE L UTILISATEUR EN EXPLOITATION A.2.2 CONTROLES DES INSTALLATIONS DE L UTILISATEUR CONFIES AU GESTIONNAIRE

Plus en détail

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES

ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES Notice d installation des batteries de condensateurs ALPIMATIC BX AUTOMATIQUES équipées des régulateurs ALPTEC 3-5-7-12 Protection - raccordements Mise en service Maintenance Réf : 2011-M-BXAUTO-01-FRA

Plus en détail

DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE

DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE Direction des ressources matérielles Adopté en comité de direction le 11 décembre 2012 DIRECTIVE SUR LE CADENASSAGE BUT Le but d un système efficace de cadenassage est de prévenir

Plus en détail

CQP Conduite de ligne de conditionnement. Référentiel de compétences

CQP Conduite de ligne de conditionnement. Référentiel de compétences CQP Conduite de ligne de conditionnement Référentiel de compétences Le titulaire du CQP Conduite de ligne de conditionnement est capable de : Conduire tous les équipements d une ligne de conditionnement

Plus en détail

Modifications Règlementaires au RSST et CSTC. Cadenassage & Autres Méthodes de Contrôle des Énergies

Modifications Règlementaires au RSST et CSTC. Cadenassage & Autres Méthodes de Contrôle des Énergies Modifications Règlementaires au RSST et CSTC Cadenassage & Autres Méthodes de Contrôle des Énergies Présenté le 4 Mai 2016 par: Henri Bernard, ing. & Éric Deschênes, ing. Conseillers-experts DGPI Nom de

Plus en détail

PLAN DE CONTINUITÉ DES OPÉRATIONS DES OFFICES PROVINCIAUX DE MISE EN MARCHÉ

PLAN DE CONTINUITÉ DES OPÉRATIONS DES OFFICES PROVINCIAUX DE MISE EN MARCHÉ PLAN DE CONTINUITÉ DES OPÉRATIONS DES OFFICES PROVINCIAUX DE MISE EN MARCHÉ Mars 2008 DM127189 Plan de continuité des opérations de nom de l office provincial de mise en marché 1 Coordonnées Organisation

Plus en détail

Signature : LU ET APPROUVÉ PAR 6 octobre 2009 Présidente-directrice générale

Signature : LU ET APPROUVÉ PAR 6 octobre 2009 Présidente-directrice générale PROCÉDURE TITRE : Cadenassage DÉPARTEMENT : CRSSS DE LA BAIE-JAMES Version n o 1 Destinataire : Tous les employés et gestionnaires du CRSSS de la Baie-James et tous les entrepreneurs externes Responsable

Plus en détail

Directive relative au prêt du matériel audiovisuel du CRLT

Directive relative au prêt du matériel audiovisuel du CRLT Directive relative au prêt du matériel audiovisuel du CRLT Autorisé par la direction 21 mai 2014 La présente directive est établie pour assurer, à tous les utilisateurs du collège, l'accès au matériel

Plus en détail

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI

Annexe 16. Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest. Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Annexe 16 Centre collégial de soutien à l'intégration de l'ouest Guide pour une demande de PRÊT d un appareil au Parc mobile des CCSI Table des matières Fiche de demande au Parc mobile... 3 Étapes relatives

Plus en détail

Présentation des contrats etrinex SA

Présentation des contrats etrinex SA Présentation des contrats etrinex SA Appel malade Etrinex SA Rue du Marché 12 CP 415 1630 Bulle 026 913 79 40 info@etrinex.com Page 1 sur 5 Définition des modules des contrats : 10 Service de base Organisation

Plus en détail

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME RÈGLES DE QUALIFICATION DES ENTREPRENEURS

CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME RÈGLES DE QUALIFICATION DES ENTREPRENEURS CENTRE SPATIAL JOHN H. CHAPMAN GESTION IMMOBILIÈRE PROGRAMME RÈGLES DE QUALIFICATION DES ENTREPRENEURS AVRIL 2013 Table des matières 1) But 2) Champ d application 3) Portée 4) Qualifications 5) Mesures

Plus en détail

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Modèle Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Vu les articles R. 5126-9, R. 5126-10, R. 5126-20, L.5126-2 du CSP, Vu l arrêté du 31 mars 1999 relatif

Plus en détail

COFFRET DE DECOUPLAGE : GTE 2666 type 1.4 - REN (ou H4 REN)

COFFRET DE DECOUPLAGE : GTE 2666 type 1.4 - REN (ou H4 REN) COFFRET DE DECOUPLAGE GTE 2666 type 1.4 - REN (ou H4 REN) MANUEL D'UTILISATION Page 2 / 15 SOMMAIRE 1 Généralités sur la protection de découplage 1.4... 3 1.1 Constitution et réglage...3 1.2 Télé action

Plus en détail

Conditions spécifiques et définitions d un Contrat de maintenance des systèmes d'essais aux vibrations Brüel & Kjær

Conditions spécifiques et définitions d un Contrat de maintenance des systèmes d'essais aux vibrations Brüel & Kjær Conditions spécifiques et définitions d un Contrat de maintenance des systèmes d'essais aux vibrations Brüel & Kjær 1. GÉNÉRALITÉS ET DÉFINITIONS 1.1 Toutes les prestations sont réalisées pendant les heures

Plus en détail

LES ACHATS SUR LE WEB (DELL) (Version 2)

LES ACHATS SUR LE WEB (DELL) (Version 2) LES ACHATS SUR LE WEB (DELL) (Version 2) COMMERCE ÉLECTRONIQUE (B2B) La fonctionnalité de commerce électronique (B2B) du système financier SOFE permet à l usager de faire son magasinage sur le site Web

Plus en détail

Personnel enseignant. Gestion de la suppléance, des remplacements, des absences et des retards

Personnel enseignant. Gestion de la suppléance, des remplacements, des absences et des retards Personnel enseignant Gestion de la suppléance, des remplacements, des absences et des retards FÉVRIER 2015 1. Introduction Ce texte précise les modalités d application de la Politique de suppléance du

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES

LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES LA POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE...3 2. CADRE LÉGAL ET JURIDIQUE...3 3. CHAMP D APPLICATION...3 4. RESPONSABILITÉS...4 4.1... Administrateur

Plus en détail

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET

SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET DIRECTIVE ADMINISTRATIVE DOMAINE : ADMINISTRATION POLITIQUE : ADM.9 APPROCHE SERVICE ADM.9.6 En vigueur le : 7 mars 2011 Révisée le : SOUMISSION ET GESTION DES DEMANDES DE PROJET BUT Le Service des ressources

Plus en détail

CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE

CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE CL-I-MES-27 FOURNITURES DE SIGNAUX KYZ ET ANALOGIQUES POUR LA CLIENTÈLE GRANDE ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES 1.0 COMPOSANTES D'UN POSTE DE MESURAGE AVEC FOURNITURE DE SIGNAUX... 1 1.1 Transformateurs de

Plus en détail

Procédure de départ Personnel de soutien et professionnel

Procédure de départ Personnel de soutien et professionnel Procédure de départ Personnel de soutien et professionnel Service des ressources humaines Juin 2015 1 TABLE DES MATIÈRES SECTION 1 : DÉPARTS DÉFINITIFS SECTION 1.1 : DÉMISSIONS... 3 SECTION 1.2 : RETRAITES...

Plus en détail

Procédures du placement médias gouvernemental

Procédures du placement médias gouvernemental Procédures du placement médias gouvernemental À L INTENTION DES ORGANISMES PUBLICS Placement médias Direction des moyens de communication Centre de services partagés du Québec Mars 2015 Table des matières

Plus en détail

Nature de la modification. V5 26 Août 2015 Précisions sur le type de viabilisation souhaitée

Nature de la modification. V5 26 Août 2015 Précisions sur le type de viabilisation souhaitée Formulaire de demande de réalisation ou de modification au réseau public de distribution d électricité géré par Électricité de Strasbourg Réseaux pour un raccordement groupé (collectifs) Installation de

Plus en détail

GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES

GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES Le présent guide traite de la réalisation d un projet d enfouissement de lignes de distribution existantes à la demande d une

Plus en détail

CONSEILLER CONCEVOIR RÉALISER

CONSEILLER CONCEVOIR RÉALISER CONSEILLER CONCEVOIR A U S E R V I C E D E L É L E C T R O T E C H N I Q U E RÉALISER CONSEILLER CONCEVOIR AU SERVICE DE L ÉLECTROTECHNIQUE Fondée en 1990, Gémitech est devenue en quelques années un leader

Plus en détail

Charte IBM pour le support et la maintenance des produits et services IBM ISS

Charte IBM pour le support et la maintenance des produits et services IBM ISS Document Charte IBM pour le support et la maintenance des produits et services IBM ISS Les services de Support et Maintenance, décrits ci-après, fournis par IBM durant la période pour laquelle les redevances

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION

GUIDE D INSTALLATION VERSION 2.8.01 SEPTEMBRE 2014 GUIDE D INSTALLATION CTRL-FL1 MC Contrôleur de flèche de signalisation IMPORTANT Avant de procéder à l'installation du système, Assurez-vous d'avoir bien lu et compris les

Plus en détail

Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes.

Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes. Conditions spécifiques Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes. Article 1 Conditions générales applicables Les présentes conditions spécifiques relèvent des conditions générales

Plus en détail

OUTILS ÉLECTRONIQUES D EXPÉDITION. Recherche de code SR pour les envois à destination des États-Unis

OUTILS ÉLECTRONIQUES D EXPÉDITION. Recherche de code SR pour les envois à destination des États-Unis avril 2008 OUTILS ÉLECTRONIQUES D EXPÉDITION Recherche de code SR pour les envois à destination des États-Unis Dans ce numéro p1 États-Unis Nouveau bouton de recherché de code SR p2 Hors ligne p5 En ligne

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton

Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton o Téléphone au bureau : 514-351-8700 o Pour toute urgence

Plus en détail

Sommaire. Définition des décrets d applications

Sommaire. Définition des décrets d applications Prévention des risques électriques Bienvenue! Mis en ligne le 13/02/2012 Sommaire Définition des décrets d applications Norme NF C 18-510: Processus d une habilitation électrique Principe et articulation

Plus en détail

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER

LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER LE SERVICE DE TRANSITION SRÉ 2013-2014 INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Août 2013 LE SERVICE DE TRANSITION 2013-2014 MANDAT : Le mandat du Service de transition est d aider l élève à réussir sur les plans

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Date : 01/06/2013 Le présent ensemble des Conditions Générales de Vente de GLUAL HIDRÁULICA est applicable à toutes les livraisons et à toutes les prestations. ARTICLE 1. GÉNÉRALITÉS ARTICLE 2.- OFFRES

Plus en détail

Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite

Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite Guide d Installation du logiciel Diagnostic Suite Version 5 Impartial Software La Longanière 49330 Marigné Tél. : 02 41 69 20 45 e-mail : contact@impartial-software.com web : http://www.impartial-software.com

Plus en détail

Conditions générales pour l accès enregistré à VZ Portail financier

Conditions générales pour l accès enregistré à VZ Portail financier Conditions générales pour l accès enregistré à VZ Portail financier Les conditions générales (ci-après «CG») régissent la relation entre le contractant et VZ Banque de Dépôt SA, Innere Güterstrasse 2,

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES DU TECHNOLOGUE EN GÉNIE BIOMÉDICAL

DESCRIPTION DE TÂCHES DU TECHNOLOGUE EN GÉNIE BIOMÉDICAL DESCRIPTION DE TÂCHES DU TECHNOLOGUE EN GÉNIE BIOMÉDICAL AVIS AU LECTEUR : Ce document a été revu et accepté par la majorité des membres de l ATGBM, lors de l assemblée générale tenue le samedi 27 avril

Plus en détail

Formulaire de demande de réalisation ou de modification

Formulaire de demande de réalisation ou de modification Formulaire de demande de réalisation ou de modification au réseau public de distribution d électricité géré par Gedia pour un raccordement groupé (collectifs) Installation de consommation collective ou

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE

L HABILITATION EN ELECTRICITE JUILLET 2015 L HABILITATION EN ELECTRICITE Démarche en vue de l habilitation du personnel de la DASCO. 1. LA DEFINITION DE L HABILITATION Le décret 88-1056 du 14 novembre 1988 fixe les dispositions relatives

Plus en détail

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Référentiel en vigueur disponible sur http://www.global-standard.org ou transmis sur simple demande. 1 Sommaire 1/ Référentiel GOTS International

Plus en détail

CONTRAT D EXÉCUTION Réalisation d une œuvre d art extérieure

CONTRAT D EXÉCUTION Réalisation d une œuvre d art extérieure CONTRAT D EXÉCUTION Réalisation d une œuvre d art extérieure Nom des parties : L ARTISTE : ou sa représentante ou son représentant autorisé : Adresse : Téléphone : Courriel : S il y a lieu, n de TPS n

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES ET DE GÉNIE (FSG) EN MILIEU DE TRAVAIL ARTICLE 1 ARTICLE 2 ARTICLE 3

Plus en détail

Intervention en cas de problème d'alimentation électrique signalé par un client résidentiel

Intervention en cas de problème d'alimentation électrique signalé par un client résidentiel A Intervention en cas de problème d'alimentation électrique signalé par un client résidentiel Marche à suivre en vigueur à compter du 10 mai 2010 1. Domaine d'application La présente marche à suivre vise

Plus en détail

3. MARCHANDISES DANGEREUSES À TRANSPORTER SANS TARDER

3. MARCHANDISES DANGEREUSES À TRANSPORTER SANS TARDER CIRCULAIRE NO. DG-1 Instructions pour la manutention sécuritaire des wagons de marchandises dangereuses retenus en cours de route sur le domaine du chemin de fer En vigueur : le 30 juin 2005 Nota : La

Plus en détail

Conditions générales DE PRÉ-COMMMANDE

Conditions générales DE PRÉ-COMMMANDE Conditions générales DE PRÉ-COMMMANDE 1. Préambule 2. Mentions légales 3. Champ d application 4. Inscription Compte client 5. La formation du contrat 6. Le droit de rétractation 7. Garanties Conditions

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

ESET NOD32 ANTIVIRUS 6

ESET NOD32 ANTIVIRUS 6 ESET NOD32 ANTIVIRUS 6 Microsoft Windows 8 / 7 / Vista / XP / Home Server 2003 / Home Server 2011 Guide de démarrage rapide Cliquez ici pour télécharger la dernière version de ce document. ESET NOD32 Antivirus

Plus en détail

MON12FR01. 1. Objectif. 2. Portée. Comité d éthique de la recherche (CÉR) : communication durant l étude. Titre. Pages 7

MON12FR01. 1. Objectif. 2. Portée. Comité d éthique de la recherche (CÉR) : communication durant l étude. Titre. Pages 7 Titre Codification Comité d éthique de la recherche (CÉR) : communication durant l étude MON12FR01 Pages 7 Entrée en vigueur (jj-mmm-aaaa) 03-sep-2013 Approbation du MON Nom et titre (Inscrire en lettres

Plus en détail

LIVRET SERVICE. Yourcegid Finance On Demand

LIVRET SERVICE. Yourcegid Finance On Demand LIVRET SERVICE Yourcegid Finance On Demand LS-YC Finance OD-12/2015 ARTICLE 1 : DEFINITIONS LIVRET SERVICE YOURCEGID FINANCE ON DEMAND Les termes définis ci-après ont la signification suivante au singulier

Plus en détail

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE

LA GESTION DU TRAVAIL ISOLE I. Définition et problématique du travail isolé Dans certaines situations des personnes peuvent se trouver seules à leur poste de travail, sans autre personne dans le service, à l étage, voire dans le

Plus en détail

ESPACES + Guide découverte du portail Web clients de RTE SOMMAIRE

ESPACES + Guide découverte du portail Web clients de RTE SOMMAIRE SOMMAIRE Les nouveautés Gérer vos accès à l espace personnalisé Suivre vos paiements de factures Consulter et télécharger vos données de comptage Suivre les engagements de qualité d électricité Déclarer

Plus en détail

Guide du système de déclaration des opérations SEROM 2.0. Guide du système de déclaration des opérations SEROM 2.0

Guide du système de déclaration des opérations SEROM 2.0. Guide du système de déclaration des opérations SEROM 2.0 Guide du système de déclaration des opérations SEROM 2.0 Version 1.0 30 octobre 2014 1 Historique du document Version Description de la modification Date 1.0 Première version 30 octobre 2014 2 Table des

Plus en détail

RÉPONSES AUX QUESTIONS

RÉPONSES AUX QUESTIONS Présentation en webinaire au CPQ Modifications règlementaires au RSST Cadenassage et autres méthodes de contrôle des énergies 18 novembre 2015 RÉPONSES AUX QUESTIONS Pierre Bouchard, ing. Chef d équipe

Plus en détail

Établir l orientation du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins à l égard de la gestion des risques.

Établir l orientation du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins à l égard de la gestion des risques. SERVICES À LA CLIENTÈLE OBJET : Politique de déclaration des incidents et accidents SC-24 Page 1 de 12 1. Principes généraux : Établir l orientation du Centre de santé et de services sociaux des Etchemins

Plus en détail

Dossier de candidature du partenaire de formation

Dossier de candidature du partenaire de formation Dossier de candidature du partenaire de formation INTERNE Mars 2010 1.877.356.3226 www.croixrouge.ca DOSSIER DE CANDIDATURE DU PARTENAIRE DE FORMATION INTERNE Qu est-ce qu un partenaire de formation de

Plus en détail

Contribution en nature de l employeur Système de gestion des cas du SIEO

Contribution en nature de l employeur Système de gestion des cas du SIEO Contribution en nature de l employeur Système de gestion des cas du SIEO Guide à l intention des fournisseurs de services Guide de démarrage rapide de la Subvention Canada-Ontario pour l emploi (SCOE)

Plus en détail

Contenu de la norme ISO 50001-2011

Contenu de la norme ISO 50001-2011 Contenu de la norme ISO 50001-2011 22 novembre 2011 Virginie BUCHHEIT Luxcontrol 1, av. des Terres Rouges BP 349 L-4004 Esch/Alzette Tel : +352 54 77 11 281 Fax : +352 54 77 11 266 www.luxcontrol.com Email:

Plus en détail

UNE STRATÉGIE GAGNANTE POUR DÉBUTER SA CARRIÈRE

UNE STRATÉGIE GAGNANTE POUR DÉBUTER SA CARRIÈRE CARRIÈRES & PROFESSIONS GUIDE DU FINISSANT SERVICE DE PLACEMENT Pierre Simard Conseiller pédagogique responsable ATE ate@collegealma.ca 675, boul. Auger Ouest, Alma G8B 2B7 Tél. : 418 668-2387 poste 250

Plus en détail

Eau embouteillée. Approvisionnement responsable

Eau embouteillée. Approvisionnement responsable Approvisionnement responsable Eau embouteillée Parce que l Université croit en la préservation des ressources naturelles et à une saine gestion financière, la direction enjoint les unités administratives

Plus en détail

Système DaisaTest. Fonctions du système DaisaTest. Système de contrôle pour les installations d éclairage de secours

Système DaisaTest. Fonctions du système DaisaTest. Système de contrôle pour les installations d éclairage de secours Système de contrôle pour les installations d éclairage de secours Système DaisaTest Fonctions du système DaisaTest Le système DaisaTest est un type d installation d éclairage de secours capable de surveiller

Plus en détail

ACCORD D UTILISATION DE LICENCE POUR LES LOGICIELS STONERIDE ELECTRONICS LTD

ACCORD D UTILISATION DE LICENCE POUR LES LOGICIELS STONERIDE ELECTRONICS LTD ACCORD D UTILISATION DE LICENCE POUR LES LOGICIELS STONERIDE ELECTRONICS LTD EN OBTENANT UN CODE D ACTIVATION ET EN L ENTRANT AFIN D ACTIVER LE LOGICIEL DU PROGRAMME ET EN INSERANT UNE CLE DE VERROUILLAGE

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

Procédure de réclamation pour onduleur photovoltaïque

Procédure de réclamation pour onduleur photovoltaïque Procédure de réclamation pour onduleur photovoltaïque Ce document décrit les exigences vous concernant en tant que client ainsi que les services de Power-One au cours du processus de réclamation. 1. Demande...

Plus en détail

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6 Contexte légal : Sécurité électrique BO N 10 de mars 1998. «La mise en œuvre, dans les établissements scolaires, des

Plus en détail

GUIDE DE PERSONNALISATION

GUIDE DE PERSONNALISATION GUIDE DE PERSONNALISATION Page 1 Chère Madame, Cher Monsieur, Vous trouverez ci-joints les conditions générales de vente, ainsi que les mentions légales, réalisées par notre Cabinet en vue de sécuriser

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT N interne : 736 Conseil du lundi 10 septembre 2001 à 18 h 00 N définitif : 2001-0250 CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : La communauté urbaine de Lyon - direction de l'eau, dont le siège est

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de production des Industries Chimiques : niveau III* Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification * le niveau auquel il est fait référence est celui

Plus en détail

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie 1. Un dispositif photovoltaïque à destination des particuliers Afin de répondre à la demande des particuliers souhaitant produire une partie de leur énergie électrique, les propriétaires titulaires d une

Plus en détail

Conditions Générales 1. Objet 2. Définitions Adhésion effective Code PIN Communication Franke Privilège Silver Gold Premium Point

Conditions Générales 1. Objet 2. Définitions Adhésion effective Code PIN Communication Franke Privilège Silver Gold Premium Point Conditions Générales 1. Objet Ces Conditions générales régissent les relations contractuelles entre Franke et chaque membre du programme Franke Privilège. Ils contiennent des informations très importantes

Plus en détail

Le service de mise à jour internet ARI PartSmart est plus rapide que jamais

Le service de mise à jour internet ARI PartSmart est plus rapide que jamais Dites Oui Le service de mise à jour internet ARI PartSmart est plus rapide que jamais Nous sommes heureux de vous annoncer que le service de mise à jour ARI PartSmart est désormais disponible! Notre objectif

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Réchauffeurs électriques en L équipé NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION

Réchauffeurs électriques en L équipé NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION Réchauffeurs électriques en L équipé NOTICE D INSTALLATION ET D UTILISATION IMPORTANT Cette notice d installation fait partie intégrante du produit et doit être impérativement remise à l installateur.

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide de l'utilisateur pour Android

Sophos Mobile Control Guide de l'utilisateur pour Android Sophos Mobile Control Guide de l'utilisateur pour Android Version du produit : 2 Date du document : décembre 2011 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control... 3 2 Configuration de Sophos Mobile

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

GPI 2012. Fonctionnalités Windows. Version mise à jour le 25 septembre 2015

GPI 2012. Fonctionnalités Windows. Version mise à jour le 25 septembre 2015 Fonctionnalités Windows Version mise à jour le 25 septembre 2015 Septembre 2015 Table des matières 1 CONFIGURATION REQUISE POUR LES FONCTIONNALITÉS WINDOWS... 3 2 NOUVEAUTÉS TECHNIQUES... 4 3 PROCÉDURE

Plus en détail

- l installation des services pack et patches de sécurité éditeur gratuits du Logiciel validés par Cegid ;

- l installation des services pack et patches de sécurité éditeur gratuits du Logiciel validés par Cegid ; Cegid PRIVATE BASE DE DONNEES Livret Services Ref_O01_0001 ARTICLE 1 DEFINITIONS Les termes définis ci-après ont la signification suivante au singulier comme au pluriel: Demande : désigne tout incident

Plus en détail

SÉCURITÉ DES MACHINES & PROCÉDURE DE CADENASSAGE

SÉCURITÉ DES MACHINES & PROCÉDURE DE CADENASSAGE SÉCUITÉ DES MACHINES & POCÉDUE DE CADENASSAGE 1.0 Objectif éduire les dangers produits par les sources d énergie par des moyens de contrôles à la source lors des travaux sur ou à proximité des équipements

Plus en détail

RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF

RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF MANUEL DE POLITIQUES, PROCÉDURES ET RÈGLEMENTS ADMINISTRATIFS RÈGLES DE GESTION INTERNE DU CONSEIL DES COMMISSAIRES ET DU COMITÉ EXÉCUTIF Code : Politique 1.1 Date d entrée en vigueur : Le 25 novembre

Plus en détail

Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs d autobus scolaire Consignes et directives

Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs d autobus scolaire Consignes et directives Cahier de bord de l entreprise de transport et des conducteurs d autobus scolaire Consignes et directives table des matières Présentation...1 1 Les cartes de transport scolaire...2 2 Présence de parents

Plus en détail

Impression de documents avec Optymo

Impression de documents avec Optymo Impression de documents avec Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes en caractères

Plus en détail

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier :

ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : : Heure FA Un exemplaire (1 ère page seulement) est à nous retourner signé L autre exemplaire est à conserver ORDRE DE MISSION Date de Commande : N de Dossier : Date du RDV : Situation RENDEZ VOUS du RDV

Plus en détail

AUTOCERTIFICATION RÈGLEMENT SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE

AUTOCERTIFICATION RÈGLEMENT SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 27 novembre 2013 AUTOCERTIFICATION

Plus en détail

CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS

CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS CAPTURE DES MAILS PROFESSIONNELS 2 Téléchargement 3 Installation 8 Prise en main rapide 11 Lancement Recherche 14 Gestion des fichiers 15 Recherche des adresses mails 16 Importation d un fichier d adresses

Plus en détail

Demande d inscription comme fabricant ou agent manufacturier participant <

Demande d inscription comme fabricant ou agent manufacturier participant < PROGRAMME PRODUITS EFFICACES Équipement de réfrigération commerciale (réfrigérateurs et congélateurs) Demande d inscription comme fabricant ou agent manufacturier participant < Hydro-Québec Mai 2009 2009G1199F

Plus en détail

Politique d enquête de sécurité sur le personnel

Politique d enquête de sécurité sur le personnel ITAMS CIHR IRSC Canadian Institutes of Health Research Instituts de recherche en santé du Canada Politique d enquête de sécurité sur le personnel Table des matières 1. Date d entrée en vigueur... 3 2.

Plus en détail