Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice ELNEJ disponible en ligne! Coup d oeil sur les cycles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles"

Transcription

1 Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle Cycle Cycle Faits saillats.. La dispositio à appredre. à l école pour les jeues de. ciq as au Caada La garde des efats :. u profil de huit as... 4 Pourquoi meer ue equête sur les efats?... 5 Accès aux doées... 6 Mise à jour méthodologique... 7 Coférece... 7 Saviez-vous que?... 8

2 Feêtre sur l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues Été 2007 Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales ELNEJ dispoible e lige! Ue grade quatité de documets de référece relatifs aux equêtes de Statistique Caada sot dispoibles sur Iteret et l ELNEJ e fait pas exceptio. Pour des reseigemets plus détaillés au sujet de l ELNEJ, visitez l adresse suivate : ca/fracais/survey/household/ child/child_f.htm. Pour toute la gamme de documets pertiets couvrat les six cycles de l ELNEJ, tels que les questioaires, les sources de doées et la méthodologie, le Guide de l utilisateur des microdoées aisi que l Aperçu allez à : fracais/sdds/00326t_f.htm puis cliquez sur le uméro d equête Des articles aalytiques traitat de sujets tels que le comportemet agressif des efats, les symptômes dépressifs chez les jeues, les expérieces de garde des efats aisi que la dispositio à appredre à l école sot dispoibles à partir de l idex chroologique au lie suivat :. fracais/bsolc?cato=89-599m&chropg=1. Boe visite! U mot de la rédactrice Chers utilisateurs des doées de l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues (ELNEJ), Nombreux sot ceux parmi vous à commuiquer avec ous afi de s iformer des progrès des cycles de l equête. Voilà pourquoi ous laços, aujourd hui, le premier uméro d u bulleti d iformatio sur l ELNEJ destié à vous, os utilisateurs des doées. E effet, Feêtre sur l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues aura pour but de reseiger la commuauté de l ELNEJ sur la collecte du cycle courat, la prochaie diffusio, les documets de recherche publiés ou e voie de l être, de même que certaies précisios à apporter du poit de vue méthodologique. Par le biais de cette «Feêtre ouverte», ous vous ivitos aussi à partager vos projets d aalyses et vos publicatios avec d autres utilisateurs e ous les commuicat à afi que ous puissios les iclure das otre prochaie éditio de Feêtre sur l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues. Aussi, puisqu il s agit de otre premier uméro et que ous souhaitos garder sa logévité, ous apprécierios recevoir vos commetaires sur ce bulleti, et savoir s il y aurait lieu d ajouter d autres reseigemets qui vous seraiet pertiets. Nous profitos aussi de l occasio pour vous iformer de la créatio d ue uité de diffusio des doées de l ELNEJ, laquelle est resposable de la promotio des doées, des diffusios à veir, et d u esemble de projets visat ue utilisatio plus coviviale des doées. Nous vous tiedros au courat par le biais de cette Feêtre! Boe lecture!. Nathalie Noreau,. Rédactrice e chef.

3 Feêtre sur l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues Été 2007 Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales Coup d oeil sur les cycles Les cycles de l ELNEJ vot bo trai. Voici leurs progrès e quelques liges. Cycle 6 L ELNEJ compte maiteat six cycles de doées accessibles. De ombreuses recherches futures peuvet bééficier de cette mie de reseigemets afi d explorer les facteurs qui ifluet sur le développemet social et émotioel aisi que sur le comportemet des efats et des jeues au fil du temps. U premier article aalytique ititulé «Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues : capacités de lecture à u jeue âge et compéteces ultérieures e littératie, à » fodé sur les résultats du cycle 6 a été diffusé das Le Quotidie du 5 décembre L aalyse porte essetiellemet sur les lies qui existet etre les compéteces e littératie des jeues et leurs capacités, leurs caractéristiques et leur comportemet pedat les aées qui ot précédé leur etrée à l école secodaire. Veuillez visiter Le Quotidie à Fracais/061205/q pdf pour l article complet. L Aperçu d equête pour la collecte des doées de du cycle 6 a été diffusé le 3 avril L Equête sur les efats du Nord, qui est ue equête complémetaire à l ELNEJ, est aussi dispoible. Des reseigemets supplémetaires sot offerts das le chapitre 15.0 du Guide de l utilisateur des microdoées, l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues, cycle 6. Cycle 7 L échatillo iitial du cycle 7 compte efats et jeues âgés de 0 à 23 as. La collecte des doées du cycle 7 s est termiée e juillet Le traitemet des doées des deux premières vagues a débuté. La diffusio des doées du cycle 7 est prévue pour ovembre Il y a eu quelques chagemets apportés au coteu du cycle 7 cocerat le groupe d âge des 22 à 23 as. De ouvelles questios telles que les resposabilités fiacières et le stress y ot été ajoutées. De plus, la sectio portat sur la garde d efats a été remaiée afi d iclure des questios sur l iteractios des parets avec le gardie de l efat, la sûreté et la sécurité du milieu de garde d efats pour e ommer que quelques-ues. Cycle 8 La collecte des doées du cycle 8 devrait débuté e septembre 2008.

4 Feêtre sur l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues Été 2007 Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales Faits saillats Voici des faits saillats tirés de os articles de la Série de documets de recherche sur les efats et les jeues. Afi d accéder à l idex chroologique de cette série de documets, veuillez visiter le lie suivat : ca/bsolc/fracais/bsolc?cato=89599-m&chropg=1. L étude a démotré que les filles et les garços de ciq as sot très différets à plusieurs égards quat à la dispositio à appredre. E gééral, les filles de ciq as surpasset les garços du même âge das la dispositio à appredre. La dispositio à appredre à l école pour les jeues de ciq as au Caada, , cycle 5 Les efats ayat des iveaux supérieurs d iteractio positive avec leurs parets tedet à obteir des scores plus élevés quat au vocabulaire passif et aux aptitudes à commuiquer que les autres efats. De plus, ils tedet à obteir des scores supérieurs quat à la curiosité et au jeu coopératif. par Eleaor M. Thomas L étude utilise les doées recueillies au cours de la collecte de das le cadre de l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues afi de détermier le degré de dispositio à appredre des efats de ciq as. L étude examie égalemet les deux aées atérieures afi de détermier si des tedaces étaiet déjà apparetes quad les efats avaiet trois as. La réussite précoce à l école a été liée aux capacités, aux comportemets et aux attitudes que les jeues avaiet déjà acquis quad ils arrivet à l école la première fois. Cette iformatio est très utile pour l élaboratio des politiques et des pratiques éducatives. La participatio à des activités sportives et à des activités physiques structurées était liée à plusieurs mesures de la dispositio à appredre. Les efats qui participaiet au mois ue fois par semaie à de telles activités ot fait preuve de capacités supérieures quat au vocabulaire passif, aux aptitudes à commuiquer, à la coaissace des ombres et à la reproductio et à l utilisatio de symboles. Même les efats qui participaiet régulièremet à des activités sportives o structurées ot obteu des scores supérieurs quat au jeu coopératif que les efats qui e participaiet pas à de telles activités. Pour la versio complète de l article e format pdf, veuillez visiter le lie suivat : fracais/research/ mif/89599-mif pdf. La garde des efats : u profil de huit as, à , cycle 5 par Tracey Bushik Durat les huit derières aées, la proportio des efats cofiés à des services de garde a cosidérablemet augmeté. Selo u ouveau rapport, cette croissace est accompagée de chagemets das l utilisatio des différets modes de garde. Deux provices, soit le Québec et le Maitoba, ot cotribué das ue large mesure à l accroissemet de l utilisatio des garderies durat la période de huit as. Au Québec, plus de la moitié des efats cofiés à u service de garde fréquetaiet ue garderie e , tadis qu au Maitoba, c était plus du quart des efats.

5 Feêtre sur l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues Été 2007 Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales Pourquoi meer ue equête sur les efats? Plus de la moitié (54 %) des efats caadies étaiet das u mode de garde quelcoque e , u taux cosidérablemet plus élevé que celui de 42 % observé huit as plus tôt. Cette hausse s observait chez les efats de presque tous les milieux, idépedammet de l emplacemet géographique, du reveu du méage, de la structure familiale, de la situatio d emploi des parets ou du lieu de aissace des parets. Ayat aalysé le même groupe d efats au fil du temps, le rapport a établi que les efats passet par différets modes de garde à mesure qu ils devieet plus âgés. L aalyse preait e compte la garde assurée par les parets comme mode de garde, e plus des six modes de garde pricipaux assurés par des persoes autres que les parets. Pour la versio complète de l article e format pdf, veuillez visiter le lie suivat :. research/ mif/89-599mif pdf. L élaboratio de politiques efficaces au profit des efats et des familles se fode sur la dispoibilité de reseigemets et de doées fiables. Au début des aées 90, cepedat, o a costaté qu il existait que très peu de sources de doées sur les efats caadies. L ELNEJ est la seule equête logitudiale à l échelle atioale sur les efats et les jeues au Caada. Elle fourit des reseigemets détaillés proveat des dix provices et des trois territoires. Les recherches effectuées à partir des reseigemets recueillis permettrot de sesibiliser l esemble des Caadies et Caadiees à l importace d ivestir das des ressources destiées aux efats et aux jeues. E outre, elles permettrot aux décideurs de choisir les programmes et les politiques qui sot e mesure d aider les efats et leur famille. Au cours des aées, les reseigemets recueillis aiderot les chercheurs à trouver des réposes aux questios suivates : Quelle est la situatio des efats et des jeues au Caada sur le pla de l appretissage et de leurs relatios avec les autres? Sot-ils e boe saté? De quelles compéteces et habiletés les efats ot-ils besoi à chaque étape de leur vie? Quels facteurs aidet les efats à faire face aux difficultés? Das quelle mesure les familles, l école et la collectivité fot-elles ue différece das la vie des efats?

6 Feêtre sur l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues Été 2007 Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales Accès aux doées Programme des cetres de doées de recherche Les chercheurs ot maiteat accès à six cycles de doées de l ELNEJ. Les décideurs ot besoi d iformatio à jour et approfodie sur la société caadiee, o seulemet pour répodre aux besois d aujourd hui, mais aussi pour prévoir ceux de demai. Ces besois sot souligés par ue grade demade pour des produits aalytiques proveat de la riche source de microdoées recueillies par Statistique Caada. Le Programme des cetres de doées de recherche (CDR) s iscrit das ue iitiative de Statistique Caada, du Coseil de recherches e scieces humaies (CRSH) et de cosortiums uiversitaires visat à aider au reforcemet de la capacité du Caada e recherche sociale et à souteir le milieu de recherche sur les politiques. Les cetres de doées de recherche (CDR) permettet aux chercheurs d accéder aux microdoées d equêtes sur les méages et sur la populatio à partir d u eviroemet sécuritaire d ue uiversité. Les cetres comptet des employés de Statistique Caada. Ils sot exploités e vertu des dispositios de la Loi sur la statistique et sot admiistrés coformémet à toutes les règles de cofidetialité. Ils e sot accessibles qu aux chercheurs dot les propositios ot été approuvées et qui ot prêté sermet e qualité de persoes réputées être employées de Statistique Caada. O retrouve des CDR à l étedue du pays. Aisi, les chercheurs ot pas à se déplacer vers Ottawa pour avoir accès aux microdoées de Statistique Caada. Programme de l accès aux doées à distace O peut aussi avoir accès aux doées à partir du programme de l accès aux doées à distace lequel permet aux chercheurs d écrire des programmes iformatiques à l aide de pseudo-doées afi de créer des tableaux dot ils ot besoi. Les programmes ous sot esuite evoyés par Iteret à l adresse suivate : Nous exécuteros ces programmes avec le fichier de microdoées, moyeat u frais. Les résultats serot vérifiés e détail pour s assurer qu ils soiet coformet à os règlemets et serot esuite retourés au cliet. Nous pouvos égalemet créer des totalisatios persoalisées.

7 Feêtre sur l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues Été 2007 Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales Mise à jour méthodologique Voici ue ote importate cocerat la variable de score brut (FMAYfS02) de l échelle de résolutio de problèmes (livret 32). La questio 2 de l exercice de résolutio de problèmes (livret 32) a souffert d ue erreur de traductio. La otatio utilisée pour idiquer la divisio était mécoue de la majorité des étudiats du Québec. Ce détail a été pris e compte lors de la créatio du score TRI (FMAYDS01), mais pas lors de la créatio du score brut (FMAYfS02). De plus, au cycle 7, les deux premières questios du livret 32 serot retirées, puisqu il s agissait davatage d exercices de calcul que d exercices de résolutio de problèmes. L échelle e comptera doc plus que 18 questios e tout. Afi que le score brut e soit pas affecté par le problème de traductio et qu il puisse être comparable au score brut qui sera diffusé au cycle 7, u ouveau score brut, uiquemet basé sur les 18 questios qui serot ecore présetes au cycle 7, a doc été créé pour l exercice de résolutio de problèmes du cycle 6. Il est mis à la dispoibilité des chercheurs uiquemet sur demade (il y aura doc pas de rediffusio). Veuillez cotacter les services à la clietèle de la Divisio des equêtes spéciales pour e faire la demade. Coférece L ue des aalystes pricipales de l ELNEJ était présetatrice à la réuio bieale de la Society for Research i Child Developmet (SRCD). Bosto Avril 2007 Eleaor Thomas a préseté les résultats de l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues (ELNEJ) au cours de la réuio bieale de la Society for Research i Child Developmet (SRCD) qui a eu lieu à Bosto e avril La présetatio, ititulée Sex ad icome differeces i readiess to lear at school (différeces etre le sexe et le reveu à l égard de la dispositio à appredre à l école), s ispire du rapport, publié e ovembre 2006 das la série de documets de recherche sur les efats et les jeues, sur la dispositio à appredre à l école pour les jeues de ciq as. Cette présetatio résuma les pricipaux résultats au sujet des différeces, quat à la dispositio à appredre, etre les filles et les garços et etre les groupes à faible reveu et à reveu élevé. Certaies de ces différeces étaiet déjà maifestes dès l âge de trois as. De plus, certaies des différeces parmi les groupes de reveu s expliquaiet e partie par les différeces liées au milieu familial etre les efats issus de méages à faible reveu et ceux qui proveaiet de méages plus aisés. Pour obteir plus de reseigemets sur le rapport, la présetatio ou la SRCD, veuillez commuiquer avec Eleaor Thomas au ou par courriel à

8 Feêtre sur l Equête logitudiale atioale sur les efats et les jeues Été 2007 Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales Saviez-vous que? Les efats à qui l o faisait la lecture tous les jours avaiet u meilleur vocabulaire passif et ue meilleure coaissace des ombres que ceux à qui l o e faisait pas la lecture tous les jours? Source : ELNEJ : «Étude : La dispositio à appredre à l école pour les jeues de ciq as, », Le Quotidie, le ludi 27 ovembre Il existe u lie etre l amélioratio des capacités de lecture à u jeue âge à l école et des scores plus élevés e littératie à 18 ou 19 as? Source : ELNEJ : «Capacités de lecture à u jeue âge et compéteces ultérieures e littératie, à », Le Quotidie, le mardi 5 décembre L utilisatio des garderies et de la garde par ue persoe apparetée augmet au fil du temps? Source : ELNEJ : «La garde des efats : u profil de huit as, à », Le Quotidie, le mercredi 5 avril Le pourcetage d efats âgés de 6 mois à 5 as qui bééficiaiet d u service de garde quelcoque e était de 54 %, soit ue hausse par rapport à 42 % e Source : ELNEJ : «La garde des efats : u profil de huit as», Le Quotidie,. le mercredi 5 avril Le ombre de femmes au Caada qui ot doé aissace à leur 10e efat ou plus (aissace vivate) e 2004 était de Source : Naissaces : Naissaces vivates, E 2006, 55 % des pères se sot absetés de leur travail après l arrivée d u efat. Source : Vivre les trasitios familiales : résultats de l Equête sociale géérale; «Equête sociale géérale : Vivre les trasitios familiales», Le Quotidie, le mercredi 13 jui Pour tout commetaire ou toute demade pour recevoir des copies supplémetaires de ce bulleti, vous pouvez ous joidre à : Statistique Caada. Divisio des equêtes spéciales. Uité de la diffusio de l ELNEJ. 150, promeade Tuey s Pasture. Ottawa (Otario) K1A 0T6. courriel :

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f 6. r e f o r c e m e t P o s i t i f La faço dot o offre u reforcemet positif est plus importate que la quatité. (traductio libre) B.F. Skier Nous avos tous besoi de reforcemet positif. Que ous e soyos

Plus en détail

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée

Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada LPRPDE Guide pour la petite etreprise : Rudimets de la protectio de la vie privée Miser sur la protectio de la vie privée Ue gestio adéquate des préoccupatios

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7B D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé Décembre 2007 Série techique 07-116 Essais de performace de récupérateurs de chaleur des eaux domestiques au CCTR fåíêççìåíáçå La récupératio de la chaleur des eaux domestiques est

Plus en détail

Intervalles de fluctuation et de confiance

Intervalles de fluctuation et de confiance Chapitre 9 Itervalles de fluctuatio et de cofiace Sommaire 9.1 Itervalle de fluctuatio................................... 157 9.1.1 Quelques rappels..................................... 157 9.1.2 Itervalle

Plus en détail

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Lorsque des doées umériques sot stockées ou trasmises, des perturbatios (par exemple électromagétiques) peuvet les edommager. Les codes détecteurs et correcteurs

Plus en détail

Article. «Circuits informatiques» Marie Leblanc et Danielle Dufresne. Continuité, n 133, 2012, p. 25-28.

Article. «Circuits informatiques» Marie Leblanc et Danielle Dufresne. Continuité, n 133, 2012, p. 25-28. Article «Circuits iformatiques» Marie Leblac et Daielle Dufrese Cotiuité, 133, 2012, p. 25-28. Pour citer cet article, utiliser l'iformatio suivate : http://id.erudit.org/iderudit/67054ac Note : les règles

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

Lucyna FIRLEJ IUT Mesures Physiques Statistiques C1

Lucyna FIRLEJ IUT Mesures Physiques Statistiques C1 1 Statistique iferetielle. Relatios Iteratioales Lucya Firlej Pl. E.Bataillo, Bat.11, cc.06 34095 Motpellier cedex 5 Frace lucya.firlej@umotpellier.fr S3. Statistics. 30 h d eseigemet: 10 cours, 10 TD,

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Quel métier pour demain Avec un BTS

Quel métier pour demain Avec un BTS Quel métier pour demai Avec u BTS Dessiateur-projeteur CAO-DAO (e bureau d'études ou bureau des méthodes). Techico-commercial à haut iveau de techicité. Cotrôle-sécurité (orgaismes de certificatio). Services

Plus en détail

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont :

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont : Estimatio Objectifs Estimer poctuellemet ue proportio, ue moyee ou u écart type d ue populatio à l aide de la calculatrice ou d u logiciel, à partir d u échatillo Détermier u itervalle de cofiace à u iveau

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel Le Système d Iformatio Géographique uiversel Le Système d Iformatio Géographique uiversel d Esri est u système destié aux persoes qui veulet s appuyer sur ue iformatio géographique précise pour predre

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

La Médiathèque du Grand Troyes et son réseau

La Médiathèque du Grand Troyes et son réseau La Médiathèque du Grad Troyes et so réseau Ces médiathèques vous proposet ue carte d aboemet et u catalogue iformatique commus, vous offrat aisi l accès à plus de 700 000 documets. La Médiathèque du Grad

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir Ce que les Afro-Américais atteits de diabète ou d hypertesio artérielle doivet savoir Faites-vous examier pour les maladies réales Natioal Kidey Disease Educatio Program Que puis-je faire pour garder mes

Plus en détail

Écoute Service. Conseil. Transparence. Qualité. Accueil. Mutualiste. Accompagnement. d optique et. MGEN de. d audition.

Écoute Service. Conseil. Transparence. Qualité. Accueil. Mutualiste. Accompagnement. d optique et. MGEN de. d audition. Écoute Service Coseil Trasparece Qualité Accueil Mutualiste Accompagemet Cetre Cetre d optique et d auditio MGEN de MGEN de Paris Paris U cetre d optique ouvert à tous Au service de ses adhérets, le cetre

Plus en détail

Divorce et séparation

Divorce et séparation Coup d oeil sur Divorce et séparatio Être attetif aux besois de votre efat Divorce et séparatio «Les premiers mois suivat u divorce ou ue séparatio sot très stressats. Votre patiece, votre cohérece et

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( )

La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte un total de 5 exercices. ( ) ( ) ( ) Aée 01-013 Mathématiques Décembre 01 Durée : 3 heures BAC blac N 1 La calculatrice est autorisée. Le sujet comporte u total de 5 exercices. Les élèves e suivat pas l eseigemet de spécialité traiterot les

Plus en détail

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci U coseil persoalisé et complet, à votre service Retraite vers ue troisième étape de votre vie libérée de tout souci Ouvros la voie 1 Itroductio 2 Modèle de coseil Raiffeise Vos besois 4 Plaificatio de

Plus en détail

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans)

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans) Guide pédagogique sur le thème de la prévetio des icedies à l itetio du persoel eseigat aux élèves de materelle (4-5 as) Service de sécurité icedie de Motréal 2010 Illustratios : Roxae Fourier, Lise Moette

Plus en détail

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique Réf. : 126-114015-DE 2016 Nouvelle agece atioale de saté publique Le 25 septembre 2014, la miistre chargée de la Saté m a cofié ue missio de préfiguratio e vue de la créatio d ue agece atioale de saté

Plus en détail

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Maagemet de l éergie javier septembre 2016 f o r m a t i o m o d u l a i r e e c o u r s d e m p l o i Avec le soutie de Office fédéral

Plus en détail

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski Dossier : Actualité de l Aalyse e Lycée 447 Qu est-ce qu u bo éocé de bac? Aalyse de l exercice de spécialité de TS de Podichéry 2013 Jacques Lubczaski «Podichéry est tombé!» : cela ressemble à l aoce

Plus en détail

CAS. Médecine subaquatique et hyperbare. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. janvier décembre 2016 FACULTÉ DE MÉDECINE

CAS. Médecine subaquatique et hyperbare. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. janvier décembre 2016 FACULTÉ DE MÉDECINE CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Médecie subaquatique et hyperbare javier décembre 2016 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o i FACULÉ DE MÉDECINE Comité directeur Directeur

Plus en détail

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

3546f.doc 10/24/01 7:51 AM. Résidents canadiens qui séjournent à l étranger

3546f.doc 10/24/01 7:51 AM. Résidents canadiens qui séjournent à l étranger Résidets caadies qui séjouret à l étrager 7)5pY Les persoes ayat ue déficiece visuelle peuvet obteir des publicatios e gros caractères ou e braille, aisi que sur cassette audio ou disquette. Pour obteir

Plus en détail

Chapitre 1 : Les notions de base

Chapitre 1 : Les notions de base Chapitre : Les otios de base Itroductio I Comparer des gradeurs A) Les pourcetages B) Taux de variatio, coefficiet multiplicateur, idice C) Importace du ses de la comparaiso ) Raisoemet sur les taux de

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques Agrégatio extere de mathématiques, sessio 2008 Épreuve de modélisatio, optio (public 2008) Mots clefs : Loi des grads ombres, espace des polyômes, estimatio o-paramétrique Il est rappelé que le jury exige

Plus en détail

Les infections des voies urinaires

Les infections des voies urinaires Les ifectios des voies uriaires L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 Les ifectios des voies uriaires Commet le système uriaire foctioe-t-il? Le système uriaire compred les reis, les

Plus en détail

Les systèmes de mémoire de traduction

Les systèmes de mémoire de traduction S E S S I O N f o r m a t i o c o t i u e u i v e r s i t a i r e Les systèmes de mémoire de traductio du 6 ovembre 2015 au 15 javier 2016 F o r m a t i o e c o u r s d e m p l o i Faculté de traductio

Plus en détail

Votre convention de compte

Votre convention de compte FONDS D INVESTISSEMENT ROYAL INC. Votre covetio de compte Table des matières Itroductio......................................1 Au sujet de la présete covetio.......................1 Au sujet de votre compte.............................2

Plus en détail

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne Doez ue ouvelle dimesio à votre gestio Gagat sur toute la lige 74 Bd des Etats-Uis 60200 COMPIEGNE Tél. 03 44 86 36 36 Pour augmeter votre retabilité et réduire vos frais fiaciers, itroduisez cette souris

Plus en détail

PROGRAMME DE PARTENARIATS

PROGRAMME DE PARTENARIATS PROGRAMME DE PARTENARIATS MARS 2016 À FÉVRIER 2017 CREW M vous ivite à faire partie de ses commaditaires. Ce documet présete les différetes offres de parteariat et les avatages qui s y rattachet. Pour

Plus en détail

Thérapies basées sur la mentalisation (TBM) Session d initiation et ateliers pratiques

Thérapies basées sur la mentalisation (TBM) Session d initiation et ateliers pratiques F O R M AT I O N C O N T I N U E U N I V E R S I TA I R E Thérapies basées sur la metalisatio (TBM) Sessio d iitiatio et ateliers pratiques PARIS mercredi 11 > samedi 14 javier 2017 f o r m a t i o e c

Plus en détail

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise

Photo mensuelle de l économie luxembourgeoise ductio et la distributio d éergie. Ils assuret ue mise e relatio plus précise de l offre et la demade etre les producteurs et les cosommateurs. Ce choixrésulte du comité cosultatifteu par l ILNAS e javier

Plus en détail

Requalification des espaces publics de Beaulieu, Puilboreau

Requalification des espaces publics de Beaulieu, Puilboreau Requalificatio des espaces publics de, Lagord ieul-sur-mer La Rochelle Périgy Sait-Xadre ompierre/ mer La Rochelle Route atioale Rue du juillet Rue du 8 Jui90 R o u t e a t i o a l e Filade 0 00 m. Périmètre

Plus en détail

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a.

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a. Échatilloage 9 Pour repredre cotact Les réposes exactes sot : Répose c. Répose a. Répose c. 3 Répose a. 4 Répose b. Répose c. Activité. La populatio étudiée est la productio d automobiles. Le caractère

Plus en détail

MATHÉMATIQUES Corrigé

MATHÉMATIQUES Corrigé Exame de ovembre 009 Exame du premier trimestre Le 30 ovembre 009 Classes de ère STG Durée 3 heures MATHÉMATIQUES Corrigé Note aux cadidats L emploi des calculatrices est autorisé (circulaire 99 86 du

Plus en détail

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes.

Polynésie Septembre 2002 - Exercice On peut traiter la question 4 sans avoir traité les questions précédentes. Polyésie Septembre 2 - Exercice O peut traiter la questio 4 sas avoir traité les questios précédetes Pour u achat immobilier, lorsqu ue persoe emprute ue somme de 50 000 euros, remboursable par mesualités

Plus en détail

>I Assainissement I. Sommaire. Assainissement non collectif. Entretien. Assainissement collectif. Formulaire de demande. Développement durable

>I Assainissement I. Sommaire. Assainissement non collectif. Entretien. Assainissement collectif. Formulaire de demande. Développement durable >I Assaiissemet I Sommaire Assaiissemet o collectif Formulaire de demade Coceptio Produits Texte de référece Mise e œuvre Etretie Assaiissemet collectif Développemet durable Cahier des clauses techiques

Plus en détail

EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE

EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE EPREUVE DE RAISONNEMENT LOGIQUE ET MATHEMATIQUE Nombre de pages de l épreuve Durée de l épreuve 0 pages 3h00 Compte teu du fait qu il s agissait d u cocours d etraiemet, cette épreuve à été prise sur le

Plus en détail

A NNEXE B. Stratégies d enseignement et d évaluation. n Billet d entrée et de sortie 167. n Tableau en Y 168

A NNEXE B. Stratégies d enseignement et d évaluation. n Billet d entrée et de sortie 167. n Tableau en Y 168 A NNEXE B Stratégies d eseigemet et d évaluatio Billet d etrée et de sortie 167 Tableau e Y 168 Ivitatios à réfléchir ou écriture de réflexios persoelles 169 Méthode du casse-tête 171 Écriture spotaée

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES PROBABILITES EXERCICES CORRIGES Vocabulaire des probabilités Exercice. Das chacue de situatios décrites ci-dessous, éocer l évéemet cotraire de l évéemet doé. ) Das ue classe, o choisit deux élèves au

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificate of Advaced Studies Certificat de formatio cotiue Saté et diversités: compredre et pratiquer les approches trasculturelles octobre 2016 > jui 2017 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

STATISTIQUES DE L ENVIRONNEMENT

STATISTIQUES DE L ENVIRONNEMENT UNITED NATIONS STATISTICS DIVISION COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE DE L AFRIQUE DE L OUEST STATISTIQUES DE L ENVIRONNEMENT L RENFORCER ET INSTITUTIONNALISER AU NIVEAU REGIONAL ET NATIONAL DES PAYS DE LA CEDEAO RAPPORT

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016 Orage Cyberdefese Iformatio presse javier 2016 Sommaire p5 p7 p10 p13 Itroductio Cotexte Orage Cyberdefese protège les actifs des etreprises La répose d Orage : ue gamme de solutios pour sécuriser les

Plus en détail

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels.

Université de Provence 2011 2012. Planche 6. Nombres réels. Suites réelles. Nombres réels. Uiversité de Provece 011 01 Mathématiques Géérales I Plache 6 Nombres réels Suites réelles Nombres réels Exercice 1 Mettre sous forme irréductible p/q les ratioels suivats (les chiffres souligés se répètet

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises

Les salaires équitables et la responsabilité sociale des entreprises C y c l e d e 7 c o f é r e c e s Les salaires équitables et la resposabilité sociale des etreprises 18 avril 20 jui 2012 Faculté des scieces écoomiques et sociales Départemets d écoomie de sociologie

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir

ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES. Les archives au Québec, des ressources documentaires à découvrir ÉTAT DES LIEUX DU PATRIMOINE DES INSTITUTIONS MUSÉALES ET DES ARCHIVES cahier 6 Les archives au Québec, des ressources documetaires à découvrir Pour tout reseigemet cocerat l'isq et les doées statistiques

Plus en détail

Le nouveau système de référence de la main-d œuvre dans la construction

Le nouveau système de référence de la main-d œuvre dans la construction BULLETIN DE LA SEPTEMBRE 2013 VOLUME 25, N 9 POSTE-PUBLICATIONS N 40006319 DANS CE NUMÉRO Perdre sa licece pour o-paiemet à temps : ue situatio évitable...3 L exercice illégal peut predre aissace importe

Plus en détail

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice Mots de logueur doée à base de lettres, et foctio géératrice Cosidéros les mots de logueur à base de lettres, avec etier positif. ) Combie existe-t-il de tels mots? La première lettre du mot est l ue des

Plus en détail

Accueil chez l assistante maternelle

Accueil chez l assistante maternelle Accueil chez l assistate materelle 2 Ce livret a été réalisé par u groupe d assistates materelles idépedates qui se réuisset régulièremet pour réfléchir à leurs pratiques professioelles. Ce groupe est

Plus en détail

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE

LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE PROGRAMME DE FORMATION LA BIOKINERGIE CRANIO-DENTAIRE CENTRE DENTAIRE BIOKINERGETIQUE REPLACER LE SYSTEME MANDUCATEUR DANS LA GLOBALITE CORPORELLE Praticies detaires expérimetés, vous désirez iscrire votre

Plus en détail

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f.

Intervalle de fluctuation des fréquences. Estimation CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES. fréquence F n. fréquence obtenue f. Chapitre 14 Itervalle de fluctuatio des fréqueces. Estimatio Termiale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Itervalle de fluctuatio Estimatio Itervalle de cofiace (*). Niveau

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

Catalogue Formations 2016

Catalogue Formations 2016 Catalogue Formatios 2016 3 ÉDITO Depuis plus de 20 as, Microsept commercialise ue offre complète e matière d aalyses, formatios et coseils, afi de garatir la qualité de vos produits das les domaies alimetaires,

Plus en détail

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1

Questions Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Questios Chapitre 2 L approche statistique de la réalité 1 Expliquer la otio de variable et défiir les différets types de variables Décrire les échelles de classificatio et trasformer les doées pour passer

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES

PROBABILITES EXERCICES CORRIGES PROBABILITES EXERCICES CORRIGES Vocabulaire des probabilités Exercice. Das chacue de situatios décrites ci-dessous, éocer l évéemet cotraire de l évéemet doé. ) Das ue classe, o choisit deux élèves au

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997

COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Juin 1997 COMMUNIQUÉ DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES Jui 1997 RÉFORME MAJEURE DANS LE DOMAINE DE LA FIXATION ET DU TRAITEMENT FISCAL DES PENSIONS ALIMENTAIRES Le mode de fixatio et la fiscalité des pesios alimetaires

Plus en détail

Mode d emploi. Booster B-3. No. d article: 40-19327. tams elektronik

Mode d emploi. Booster B-3. No. d article: 40-19327. tams elektronik Mode d emploi No. d article: 40-19327 tams elektroik Sommaire 1. Pourquoi u amplificateur de puissace (booster)?...3 2. Premier pas...3 3. Coseils cocerat la sécurité...6 4. Le B-3...7 5. Diviser le réseau

Plus en détail

1 Programme de l agrégation interne

1 Programme de l agrégation interne Séries umériques Programme de l agrégatio itere Partie 0b : Séries de ombres réels ou complexes Séries à termes positifs La série coverge si et seulemet si la suite des sommes partielles est borée Étude

Plus en détail

MA401 : Probabilités TD3

MA401 : Probabilités TD3 MA : Probabilités Exercice Ue compagie aériee étudie la réservatio sur l u de ses vols. Ue place doée est libre le jour d ouverture de la réservatio et so état évolue chaque jour jusqu à la fermeture de

Plus en détail

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i

Accor recrute chaque année plusieurs milliers de collaborateurs dans le monde. É v o l u t i o. t é. C o n v i v i Votre sourire a de l aveir 38 Accor est préset das près de 100 pays avec 160 000 collaborateurs. Il met au service de ses cliets, particuliers et etreprises, le savoir-faire acquis depuis près de quarate

Plus en détail

FLUCTUATION ET ESTIMATION

FLUCTUATION ET ESTIMATION 1 FLUCTUATION ET ESTIMATION Le mathématicie d'origie russe Jerzy Neyma (1894 ; 1981), ci-cotre, pose les fodemets d'ue approche ouvelle des statistiques. Avec l'aglais Ego Pearso, il développe la théorie

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A

Informatique TP2 : Calcul numérique d une intégrale CPP 1A Iformatique TP : Calcul umérique d ue itégrale CPP 1A Romai Casati, Wafa Johal, Frederic Deveray, Matthieu Moy Avril - jui 014 1 Zéro de foctio O doe le code suivat (vu e cours), qui permet de calculer

Plus en détail

DÉTERMINATION DE L INDICE DE RÉFRACTION D UN LIQUIDE

DÉTERMINATION DE L INDICE DE RÉFRACTION D UN LIQUIDE TP O. Page /5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET O. Ce documet compred : - ue fiche descriptive du sujet destiée à l examiateur : Page /5 - ue fiche descriptive

Plus en détail

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales DAS-qualite-sois16-17.qxp_Mise e page 1 01/02/2016 09:37 Page1 DAS Diplôme de formatio cotiue diploma of Advaced Studies Qualité et sécurité des sois: dimesios maagériales septembre 2016 > octobre 2017

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA/PLP

SESSION DE 2004 CA/PLP SESSION DE 4 CA/PLP CONCOURS EXTERNE Sectio : MATHÉMATIQUES SCIENCES PHYSIQUES COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche est autorisø (coformømet au directives de

Plus en détail

La gouvernance décentralisée des ressources naturelles. Deuxième Partie. Expériences et leçons apprises. Première édition

La gouvernance décentralisée des ressources naturelles. Deuxième Partie. Expériences et leçons apprises. Première édition Programme des Natios Uies pour le Développemet La gouverace décetralisée des ressources aturelles Deuxième Partie Expérieces et leços apprises Première éditio Préparé par le PNUD Cetre pour le Developpemet

Plus en détail

Influence du plan de pose sur les distributions de porosité au sein d'une carapace de digue à talus

Influence du plan de pose sur les distributions de porosité au sein d'une carapace de digue à talus XII èmes Jourées Natioales Géie Côtier Géie Civil Cherbourg, 12-14 jui 2012 DOI:10.5150/jgcgc.2012.086-S Editios Paralia CFL dispoible e lige http://www.paralia.fr available olie Ifluece du pla de pose

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

MARQUE DE FABRIQUE DE COMMERCE OU DE SERVICE

MARQUE DE FABRIQUE DE COMMERCE OU DE SERVICE 15 rue des Miimes - CS 50001-92677 COURBEVOIE Cedex Pour vous iformer : INPI Direct 020 210 211 Pour déposer par télécopie : +33 (0)1 56 65 6 00 Code de la propriété itellectuelle - Livre VII Veuillez

Plus en détail

Solution pour gérer votre éclairage de sécurité. Mobilisez vos données n importe où, n importe quand

Solution pour gérer votre éclairage de sécurité. Mobilisez vos données n importe où, n importe quand Solutio pour gérer votre éclairage de sécurité Mobilisez vos doées importe où, importe quad Mobilisez vos doées importe où, importe quad Votre solutio e-lige pour la gestio et la maiteace de votre éclairage

Plus en détail

session S initier à la simulation avec patient simulé/standardisé 14, 15 et 28 avril 2016 F o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i

session S initier à la simulation avec patient simulé/standardisé 14, 15 et 28 avril 2016 F o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i sessio fo r m a t i o co t i u e u i ve r s i t a i re S iitier à la simulatio avec patiet simulé/stadardisé 14, 15 et 28 avril 2016 F o r m a t i o e c o u r s d e m p l o i Directio Dresse Elisabeth

Plus en détail

MARQUE DE FABRIQUE DE COMMERCE OU DE SERVICE

MARQUE DE FABRIQUE DE COMMERCE OU DE SERVICE 15 rue des Miimes - CS 50001-92677 COURBEVOIE Cedex Pr vs iformer : INPI Direct 0820 210 211 Pr déposer par télécopie : +33 (0)1 56 65 86 00 Réservé à l INPI REMISE DES PIÈCES MARQUE DE FABRIQUE DE COMMERCE

Plus en détail

Neolane Interaction. Neolane v6.0

Neolane Interaction. Neolane v6.0 Neolae Iteractio Neolae v6.0 Ce documet, aisi que le logiciel qu'il décrit, est fouri das le cadre d'u accord de licece et e peut être utilisé ou copié que das les coditios prévues par cet accord. Cette

Plus en détail

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours

TS Intervalle de fluctuation et estimation Cours Aée 2013/2014 TS Itervalle de fluctuatio et estimatio Cours est u etier aturel o ul et p est u réel de l itervalle 0 ; 1. I Itervalle de fluctuatio Cotexte : Das ue populatio, la proportio d idividus présetat

Plus en détail

La classification de données quantitatives avec SPAD

La classification de données quantitatives avec SPAD La classificatio de doées quatitatives avec SPAD SPAD effectue toujours ue ACP de la matrice des doées quatitatives X " p avat de faire la classificatio des idividus. Les méthodes de classificatio s appliquet

Plus en détail

Le facteur f i s c a l

Le facteur f i s c a l Stratégies de plaificatio fiscale de BDO Duwoody s.r.l./ S.E.N.C.R.L. N u m é r o 2008-01 Déclaratios de reveus des particuliers de 2007 Quoi de euf? Questios fiscales e cas de séparatio de cojoits Mise

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement ivestir Best Strategy 2012 Le meilleur scéario pour votre ivestissemet U ivestissemet diversifié U coupo uique de 0% à 50% brut* à l échéace Ue courte durée : 4 as et demi Votre capital garati à l échéace

Plus en détail

1 Introduction. 2 Probabilités : Variables Aléatoires Continues. 3 Estimation. 4 Tests. 5 Régression

1 Introduction. 2 Probabilités : Variables Aléatoires Continues. 3 Estimation. 4 Tests. 5 Régression Pla du cours Méthodes de statistique iféretielle. A. Philippe Laboratoire de mathématiques Jea Leray Uiversité de Nates Ae.Philippe@uiv-ates.fr 1 Itroductio 2 Probabilités : Variables Aléatoires Cotiues

Plus en détail

Tablettes de fenêtres Une qualité, un partenaire experimenté.

Tablettes de fenêtres Une qualité, un partenaire experimenté. Tablettes de feêtres Ue qualité, u parteaire experimeté. L'histoire Passé Préset Futur Depuis 40 as SFS est le spécialiste et le parteaire idéal pour vos tablettes de feêtres. Aujourd'hui la tablette de

Plus en détail

Un témoignage intéressant représentation dans l'espace intégrale Suites géométriques et arithmétiques.

Un témoignage intéressant représentation dans l'espace intégrale Suites géométriques et arithmétiques. U témoigage itéressat L'oral se déroule e 5 phases : 15 mi pour écouter ue présetatio et choisir le sujet, 2h de préparatio, 15 mi pour photocopier la feuille à redre au jury, 30 mi d'exposé et 45 mi de

Plus en détail