JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE"

Transcription

1 JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE

2 RENCONTRE AVEC JEAN PAUL BERNARD LE 3 DECEMBRE 2003 AU MANEGE DE REIMS «L emploi de la percussion aura été le signe de la musique du XX eme siècle, jusqu à l incarner. ( ) L invasion des percussions, qui caractérise la musique d après guerre, confirma un attrait dont témoignait déjà l aube du siècle. ( ) Le nombre des œuvres nouvellement créées par les Percussions de Strasbourg confirme la permanence du pouvoir d attraction de la percussion.» ( Alain Galliari De peaux, de bois et de métaux in «Résonance n 4, juin 1993 Ircam- Centre Georges-Pompidou - ce document est fourni en annexe) Jean-Paul Bernard est directeur artistique des Percussions de Strasbourg, nous avons profité de leur venue au Manège de Reims avec leur création «Le Noir de l étoile» pour proposer à Jean-Paul Bernard une rencontre avec les enseignants dans le cadre des après-midi POP (Portes ouvertes aux Professeurs) en partenariat avec l Education Nationale. L atelier que nous a proposé Jean-Paul Bernard s est articulé autour de trois notions essentielles : -Prise de conscience de la pulsation -Acquérir des notions de polyrythmie -Prise de conscience de la spatialisation du son PROPOSITION D EXERCICES : 1.Le but de la première série d exercices est de travailler sur l écoute, de faire de la musique d ensemble à partir de petits exercices rythmiques simples. Il s agit également de travailler sur l espace, de spatialiser les sons et de prendre conscience des effets que cela produit à la fois sur nous-même et l espace. 1.Les participants sont assis en rond si possible à égale distance l un de l autre. L animateur donne une pulsation régulière ( en tapant dans ses mains). A un moment défini préalablement il transmet cette pulsation à son voisin et ainsi de suite. Chaque participant marque une pulsation et la transmet à son voisin. La consigne est de conserver le tempo (sans variation de rythme, de vitesse ou d intensité) de l un à l autre. 2 Dans un deuxième temps on reprend cet exercice mais en sonorisant une pulsation sur deux, en revanche on accompagne, tous ensemble, d un mouvement des mains la pulsation silencieuse de façon à garder le tempo. Le son est toujours transmis au voisin, c est à dire qu une personne sur deux sonorise successivement le tempo. 3.On élargit le cercle le plus possible et on continue à se passer cette pulsation de l un à l autre comme un relais, en tâchant de garder le tempo. (reprise de l exercice 1 mais dans un cercle élargi.) 4.On garde le rythme et à un moment on ferme les yeux, le son doit toujours circuler en cercle sans ralentissement ni accélération. 1

3 Il s agit ici d une véritable prise de conscience du rythme. S opère une réelle intégration du rythme dans le corps et une spatialisation de celui-ci. Se développent de façon évidente des qualités d écoute et une prise en compte de l autre, de son tempo, de sa place dans l espace. 2. Une fois acquises et expérimentée ces notions de rythme et d écoute, on envisage d expérimenter la polyrythmie avec des contraintes que l on ajoute progressivement en fragmentant peu à peu le groupe de participants. 1.On reste en rond et le groupe marque 5 pulsations en même temps en accentuant la première et le cinquième. 2.Cette fois-ci on accentue la première, la troisième et la cinquième Cet exercice apparemment simple pose parfois problème car il présente une asymétrie. En effet en occident le système métrique repose sur quatre temps (rock, jazz, variété). Ce rythme asymétrique et complexe typique des musiques africaines ou indienne est inhabituel pour un occidental et l on constate souvent que les élèves d origines étrangères intègrent plus rapidement l exercice. 3. On constitue 2 groupes (l ensemble reste toujours en cercle.) Toujours sur cinq temps, le premier groupe sonorise les première, troisième et cinquième pulsations en tapant des mains. Le second groupe sonorise les seconde et quatrième pulsations en se tapant sur les genoux. 4. On conserve les deux mêmes groupes, mais lors du troisième temps le premier groupe marque un silence. 5. On constitue cette fois trois groupes. Le premier marque de la même façon que précédemment les pulsations 1 et 5, le second groupe marque de la même façon que précédemment les pulsations 2 et 4, le troisième groupe marque la troisième pulsation en battant des pieds. 6. On constitue cette fois quatre groupes Le premier marque la pulsation 1 en tapant des mains et la pulsation 4 en tapant des pieds. Le second marque la pulsation 2 en tapant des mains. Le troisième marque la pulsation 3 en faisant claquer sa chaise. Le quatrième marque la pulsation 5 en claquant des doigts. 3. On propose un exercice de lecture de partition simple à partir de la partition de «Clapping music» de Steve Reich. (cf annexe) La partition est de lecture aisée mais les participants expérimentent ici une des caractéristique de l écriture de Steve Reich : le décalage. Le tempo reste exactement le même mais le rythme se décale peu à peu, ce qui donne une impression d accélération ou de ralentissement. 2

4 1.Lecture tous ensemble de la partition en respectant l ordre ( des lignes 1 à 10.) Les losanges indiquent un bruit ( claquement de mains, de doigts ) Les points indiquent un silence. 2. On constitue deux groupes. On reprend la lecture comme précédemment mais en décalé, le second groupe commence une mesure plus tard, les deux groupes jouent en canon 3. On poursuit cet exercice jusqu à constituer quatre, cinq, six, voire autant de décalages en canon que de participants 4. Le rythme ne sera plus abordé ici d un point de vue strictement musical. Nous proposons une découverte du rythme dans le corps, dans le mouvement, dans l espace. Le dernier exercice de l atelier permet une exploitation transdisciplinaire des exercices proposés ci-dessus. L approche du rythme, du décalage, de l écoute sera ainsi déclinée dans les domaines de la musique, du théâtre, de la danse 1.Les participants ont été séparés en 5 groupes, chaque groupe choisit quelques phrases de la partition de «Clapping music.» Les consignes étaient les suivantes : Deux groupes doivent proposer une lecture de ces phrases uniquement gestuelle. Il s agit de lire la partition sans sonorisation et de proposer à plusieurs une gestuelle pour les silences, pour les pleins. Celle-ci peut être chorale ou particulière à chacun des membres du groupe. Deux groupes doivent proposer une lecture sonore de ces phrases avec des instruments improvisés (chaise, table, feuille, velcro, trousse, clés ) Un groupe propose une lecture sonore de ces phrases en utilisant uniquement la voix ou le corps pour émettre des sons. Chaque membre du groupe s attribue un rôle (à partir d une phrase, d une mesure, d un temps ), le groupe se les répartit comme au sein d un quatuor. 2.Les propositions furent très différentes Le premier groupe a proposé cinq démarches différentes à partir de la même phrase musicale et une démarche à l unisson. Le second groupe s est imaginé dans une salle d attente où chacun s était attribué un bruit ou une gestuelle manifestant l ennui, l impatience ou l énervement. 3

5 Le troisième groupe s est imaginé dans une salle de spectacle. L un était sur scène et tentait de jouer un morceau, il était interrompu par deux spectateurs bruyants et une autre qui tentait de faire taire ses voisins. L ensemble en suivant strictement les quatre premières lignes rythmiques de la partition. Le quatrième groupe a proposé une lecture purement musicale des quatre premières lignes de la partition en n utilisant uniquement des bruit de gorges ou de bouche. Chaque groupe avait 15 minutes pour préparer et présenter une petite forme. On peut imaginer un travail plus long à partir des résultats observés, une forme de plus grande ampleur en approfondissant les propositions dans les domaines de la musique, du théâtre ou de la danse. On peut imaginer un travail sur la notion personnage en reprenant les propositions du deuxième et du troisième groupe, éventuellement commencer à insérer un dialogue tout en conservant la ligne rythmique. On peut approfondir d un point de vue chorégraphique la proposition du premier groupe en conservant la ligne rythmique mais en ajoutant des consignes faisant varier la qualité ou la vitesse du mouvement de chacun. Nicolas Monteil Responsable du service éducatif du Manège de Reims 4

Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions

Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions Objectifs: Activités corporelles et instrumentales : - Différenciation entre la régularité (pulsation)

Plus en détail

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM

QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3. Didier Louchet CPEM QUELQUES PROPOSITIONS POUR EVALUER LES PRATIQUES MUSICALES AU CYCLE 3 Didier Louchet CPEM Les textes officiels L éducation musicale s appuie sur des pratiques concernant la voix et l écoute : jeux vocaux,

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 1

Progression en éducation musicale au cycle 1 Progression en éducation musicale au cycle 1 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin de l'école maternelle, l'enfant est capable de: Avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines... Ecouter

Plus en détail

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

b) organisation des cellules rythmiques - déterminer l'ordre d'apparition des cellules rythmiques travaillées. - les nommer avec des lettres.

b) organisation des cellules rythmiques - déterminer l'ordre d'apparition des cellules rythmiques travaillées. - les nommer avec des lettres. Séance 1 Ecoute : Check it out (Ecoute globale) Impressions Caractéristiques générales Travail autour du thème principal Objectif : déterminer les caractéristiques mélodiques et rythmiques du thème principal

Plus en détail

Mener un projet musical aux CP CE1

Mener un projet musical aux CP CE1 Mener un projet musical aux CP CE1 Trois questions à se poser : 1. Quels apprentissages viser? 2. Quelles situations mettre en place pour cibler ces apprentissages? 3. [Quelle aide spécifique demander

Plus en détail

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée

Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité. Reproduction autorisée Réalisé par : Mélanie Inkel, Intervenante en psychomotricité Jézabel Auger, Intervenante en psychomotricité Reproduction autorisée Cette catégorie est parfaite pour les moments où vous observez que les

Plus en détail

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Quelques définitions des termes utilisés Nommer : Désigner par un nom. Identifier : Déterminer la nature de

Plus en détail

Rythme et percussions à l école maternelle

Rythme et percussions à l école maternelle Jérôme Vial CPDEM Inspection Académique de l Allier, Rythme et percussions à l école maternelle Les activités suivantes peuvent être proposées de la PS à la GS, en différenciant les attentes. Jeux vocaux

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDE LECTURE/DECHIFFRAGE PIANO

PROGRAMME D ETUDE LECTURE/DECHIFFRAGE PIANO PROGRAMME D ETUDE LECTURE/DECHIFFRAGE PIANO Avril 2012 Commissariat à l enseignement musical Téléphone : 247-86629/86618/86638/86611 2, rue Sosthène Weis Téléfax: 26 12 32 15 L-2722 Luxembourg e-mail :

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

MUSIQUE. Cours janvier juillet 2015

MUSIQUE. Cours janvier juillet 2015 MUSIQUE Cours janvier juillet 2015 Et bien jouez maintenant! La musique est présente tout au long de notre vie. Tout le monde fredonne, presque tous sont touchés par les sons et les rythmes. On perçoit

Plus en détail

Notions de lecture de la musique - 1 -

Notions de lecture de la musique - 1 - Notions de lecture de la musique - 1 - Avant de découvrir comment lire les notes, parlons de l échelle musicale. L échelle musicale, c est l ordre des sons, en montant et en descendant, dans l absolu les

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

Cursus Jazz. 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum

Cursus Jazz. 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum Cursus Jazz 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum Cours instrumental (30 mn hebdomadaires) Cours de formation musicale Jazz (Au moins 1 an dans le cycle,

Plus en détail

1 - Le Conservatoire. 2 - L éveil. 3 - L initiation. 4 - L enseignement de la musique. 8 - L enseignement de la danse. 12 - Les informations pratiques

1 - Le Conservatoire. 2 - L éveil. 3 - L initiation. 4 - L enseignement de la musique. 8 - L enseignement de la danse. 12 - Les informations pratiques Sommaire 1 - Le Conservatoire 2 - L éveil 3 - L initiation La musique La danse 4 - L enseignement de la musique 4 - Le cursus 6-7 - Les disciplines enseignées 8 - L enseignement de la danse 8 - Le cursus

Plus en détail

Charte de l Ecole de Musique Croqu Notes

Charte de l Ecole de Musique Croqu Notes Charte de l Ecole de Musique Croqu Notes Préambule L Ecole de Musique Croqu Notes est certifiée «Artistiqua» (certification genevoise qualité de l enseignement de la musique). Existant depuis 1995, Croqu

Plus en détail

ACTIVITE SUPPORT : la danse

ACTIVITE SUPPORT : la danse Compétence spécifique de l activité : être capable de : - exprimer corporellement des images, des personnages, des sentiments, des états - communiquer aux autres des sentiments ou des émotions - s exprimer

Plus en détail

Jeux pour améliorer l écoute et l attention Jeux pour améliorer l écoute et l attention

Jeux pour améliorer l écoute et l attention Jeux pour améliorer l écoute et l attention Jeux pour améliorer l écoute et l attention Jeux rituels Jeux de concentration, d écoute, d attention qui ne nécessitent aucun matériel (ou un matériel très simple), et peuvent se faire dans n importe

Plus en détail

Schweizerischer Turnverband Fédération suisse de gymnastique Federazione svizzera di ginnastica MANUEL DE GYMNASTIQUE AUX AGRÈS DE SOCIÉTÉS 2015

Schweizerischer Turnverband Fédération suisse de gymnastique Federazione svizzera di ginnastica MANUEL DE GYMNASTIQUE AUX AGRÈS DE SOCIÉTÉS 2015 Schweizerischer Turnverband Fédération suisse de gymnastique Federazione svizzera di ginnastica MANUEL DE GYMNASTIQUE AUX AGRÈS DE SOCIÉTÉS 2015 Edition 2015 Editeur Fédération suisse de gymnastique, Bahnhofstrasse

Plus en détail

Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec

Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec VADE-MECUM Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec Rédigé par Marianne Lüthi Niethammer, 1999. Remarque préliminaire : Ce vade-mecum est un commentaire

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

CONSERVATOIRE HENRI DUPARC du Grand Tarbes

CONSERVATOIRE HENRI DUPARC du Grand Tarbes CONSERVATOIRE HENRI DUPARC du Grand Tarbes Danse Classique - Contemporaine Année Scolaire 2015-2016 EVEIL MUSIQUE ET DANSE A partir de 4 ans (Moyenne section) Durée : 2 ans Organisation hebdomadaire des

Plus en détail

Le chorégraphe - Niveau 1

Le chorégraphe - Niveau 1 Le chorégraphe - iveau 1 Composer et présenter une chorégraphie collective structurée en enrichissant des formes corporelles et des gestes simples, en jouant sur les composantes du mouvement : l espace,

Plus en détail

Rythmes, sons et mouvements au cœur du corps

Rythmes, sons et mouvements au cœur du corps Réalisation Artistique avec des Elèves Eveil musique-danse à l école primaire Rythmes, sons et mouvements au cœur du corps Diplôme d Etat Spécialité Piano Session juin 2010 Barbara Lecointe SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Le rythme. La voix. Réponses à quelques problèmes de pédagogie musicale. Jacques Paul Grivaz. Version 1.0c Edition : Stéphane Magnenat

Le rythme. La voix. Réponses à quelques problèmes de pédagogie musicale. Jacques Paul Grivaz. Version 1.0c Edition : Stéphane Magnenat Le rythme. La voix. Réponses à quelques problèmes de pédagogie musicale Jacques Paul Grivaz Version 1.0c Edition : Stéphane Magnenat Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

Plus en détail

écriture composition, arrangement, orchestration

écriture composition, arrangement, orchestration écriture composition, arrangement, orchestration objectifs Le CNSMD de Lyon est un lieu de formation pour les jeunes artistes se destinant aux métiers référencés de la musique et de la danse. En ce qui

Plus en détail

TUTORIEL 1 - OUVERTURE DU LOGICIEL PARAMÈTRES

TUTORIEL 1 - OUVERTURE DU LOGICIEL PARAMÈTRES TUTORIEL 1 - OUVERTURE DU LOGICIEL PARAMÈTRES Le document ci-dessous est en processus de création. Vous êtes invités à faire part d ajouts qui enrichiraient le document, d expériences pertinentes à partager

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

Conservatoire. de Carcassonne Agglo

Conservatoire. de Carcassonne Agglo Conservatoire de Carcassonne Agglo renseignements Conservatoire Intercommunal de Carcassonne Agglo Quartier Prat Mary - Avenue Jules Verne Tél. : 04 68 10 56 35 conservatoire@carcassonne-agglo.fr Coût

Plus en détail

ECOLE DE MUSIQUE SAISON 2014-2015 MODERNE. Université Paul Valéry. Médiathè. 1 rue Vercingétorix 34500 BEZIERS

ECOLE DE MUSIQUE SAISON 2014-2015 MODERNE. Université Paul Valéry. Médiathè. 1 rue Vercingétorix 34500 BEZIERS s Ver H o ECOLE DE MUSIQUE rt a Université Paul Valéry tre Cen d rré sc Ver MODERNE e vill que Médiathè alraux André M kin Par g Vers Cliniq ue Ch au ampe SAISON 2014-2015 1 rue Vercingétorix 34500 BEZIERS

Plus en détail

LA MUSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE

LA MUSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE LA MUSIQUE A L ECOLE PRIMAIRE Ce que préconisent les programmes de l éducation nationale. I. 1 Le cycle des apprentissages premiers 1) les activités vocales 2) l activité d écoute 3) activités avec des

Plus en détail

Sommaire Les bénéfices du team building Les programmes La polyrythmie de tambours Références Annexes Annexes suite Contact

Sommaire Les bénéfices du team building Les programmes La polyrythmie de tambours Références Annexes Annexes suite Contact Sommaire Les bénéfices du team building Les programmes La polyrythmie de tambours Références Annexes Annexes suite Contact Les Bénéfices du Team Building Permettre aux participants de se rencontrer et

Plus en détail

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Thibaut Le Bolloch (Personne Ressource en EPS DDEC/UGSEL 22) Février 2013 Introduction : Déroulement d une séance : Mise en train (prise en main +

Plus en détail

Projet pédagogique De L EMVLA 2012/2015

Projet pédagogique De L EMVLA 2012/2015 Projet pédagogique De L EMVLA 2012/2015 1 Sommaire AVANT PROPOS... 3 OBJECTIF N 1 : LA MISSION EDUCATIVE... 6 L EVEIL MUSICAL 6 Le jardin musical : «Petit maestro» 6 Cours d Eveil : 6 Parcours découverte

Plus en détail

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels du 23 novembre 2005 La commission d examens de musique d Eglise et la direction de l Ecole

Plus en détail

2est-il un chiffre bleu? Le Collectif blop (Interjection) présente

2est-il un chiffre bleu? Le Collectif blop (Interjection) présente Le Collectif blop (Interjection) présente 2est-il un chiffre bleu? J avale une gorgée d eau et j entends ma voix commencer : «trois virgule un quatre un cinq neuf deux six cinq trois cinq huit neuf sept

Plus en détail

5 e Séquence 1 Musique et société contemporaine En quoi les bruits peuvent-ils devenir musique?

5 e Séquence 1 Musique et société contemporaine En quoi les bruits peuvent-ils devenir musique? 5 e Séquence 1 Musique et société contemporaine En quoi les bruits peuvent-ils devenir musique? Objectifs généraux : J apprends : que ma capacité à percevoir nourrit ma capacité à produire. à travailler

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions.

BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant. et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. BO 11 juin 2008 Découvrir le monde Découvrir le vivant Ils (les élèves) découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Le goût Objectifs : Reconnaitre les

Plus en détail

1. Exemple de principes d entraînement STEP selon les mobiles

1. Exemple de principes d entraînement STEP selon les mobiles 1. Exemple de principes d entraînement STEP selon les mobiles TYPE DE MOBILE PRINCIPE D ELABORATION DES SERIES EXEMPLE DE SERIES EN MINUTES FOURCHETTE DE PULSATIONS MOBILE 3 Coordination 2x6 min CAPACITE

Plus en détail

ORGANISATION PÉDAGOGIQUE

ORGANISATION PÉDAGOGIQUE VILLE DE SAINT-GERMAIN-LÈS-CORBEIL ÉCOLE MUNICIPALE DE MUSIQUE ERIK SATIE ORGANISATION PÉDAGOGIQUE & RÈGLEMENT INTÉRIEUR Préambule L École Municipale de Musique Erik Satie est un établissement d enseignement

Plus en détail

présente Team-Building Percussions Afro-Cubaines

présente Team-Building Percussions Afro-Cubaines présente Team-Building Percussions Afro-Cubaines Présentation Un mode de communication alternatif à un séminaire classique. En plongeant les participants dans un nouvel univers, loin des structures hiérarchiques

Plus en détail

Plan Régional de Formation Continue

Plan Régional de Formation Continue Pôle Supérieur d Enseignements Artistiques Nord Pas de Calais Plan Régional de Formation Continue Artistes enseignants en Nord Pas de Calais 2012 /2013 Nord Pas de Calais COMMUNICATION ET MANAGEMENT DANS

Plus en détail

Les cours d instrument semi-collectifs : Pistes d action et de réflexion. Fiches pédagogiques

Les cours d instrument semi-collectifs : Pistes d action et de réflexion. Fiches pédagogiques Faculté de Psychologie et des Sciences de l'education Département Education et Formation Pédagogie théorique et expérimentale Professeur Marcel CRAHAY Les cours d instrument semi-collectifs : Pistes d

Plus en détail

Tarifs 2015-2016. Julie Liébon. Professeur de Chant SOMMAIRE. Cours Particuliers et Collectifs. Atelier Adultes. Ateliers Ados.

Tarifs 2015-2016. Julie Liébon. Professeur de Chant SOMMAIRE. Cours Particuliers et Collectifs. Atelier Adultes. Ateliers Ados. Tarifs 2015-2016 Julie Liébon Professeur de Chant SOMMAIRE Cours Particuliers et Collectifs Atelier Adultes Ateliers Ados Atelier Enfants CONDITIONS DES COURS CONTACT Chant Prénatal Forte de mes années

Plus en détail

Processus de transmission interculturelle en danse africaine : le cas d un projet artistique en classe d intégration

Processus de transmission interculturelle en danse africaine : le cas d un projet artistique en classe d intégration «SAVOIR DANSER, SAVOIRS DANSÉS : PERSPECTIVES ANTHROPOLOGIQUES» 2 et 3 novembre 2004 Colloque international en Anthropologie de la danse organisé par le LAPRACOR (EA 3690 LAPRACOR-SOI, UFR STAPS, Université

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 1. La fête de la musique Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Murielle Bidault, CAVILAM

Plus en détail

PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE

PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE PRATIQUER LA MUSIQUE, LA DANSE, LE THÉÂTRE avec LE CONSERVATOIRE LE GOÛT DES ARTS La formation artistique est un aspect important de l éducation des enfants et des jeunes. Elle participe à la formation

Plus en détail

Musique Grandeur Nature

Musique Grandeur Nature L association TEMPO MAESTRO présente Musique Grandeur Nature Sensibiliser les enfants à leur environnement naturel sous l angle du sonore et musical Association TEMPO MAESTRO Présentation Imaginez un espace

Plus en détail

Voix parlée, voix lyrique. Vocabulaire

Voix parlée, voix lyrique. Vocabulaire Mythes et musique. Quelques éléments de compréhension Cette séquence intervient en fin d année scolaire et permet une transversalité avec les cours d histoire et de français. Elle revient sur deux mythes

Plus en détail

http://jb-musique.wifeo.com/

http://jb-musique.wifeo.com/ LE PIANO Volume 1 Edition 2010 version 1.1 Par Jérémy BEZIE - 1 - Préface Ce guide est destiné aux débutants et aux personnes souhaitant avoir une méthode simple pour apprendre à jouer rapidement des morceaux

Plus en détail

Plans des cours: Formation pratique pour souffleurs

Plans des cours: Formation pratique pour souffleurs Plans des cours: Formation pratique pour souffleurs Les programme suivants se réfèrent aux instruments: Flûte, clarinette, saxophone, petits cuivres et cor alto, baryton et euphonium Pour les instruments

Plus en détail

Programme enrichi de musique du Prélude

Programme enrichi de musique du Prélude Historique Programme enrichi de musique du Prélude Septembre 2000 : Ouverture de l école et décision d offrir un programme enrichi de musique et de science comme projet éducatif pour l école suivi du recrutement

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Tableau des fondements théoriques étudiés en musique : AMU2O Les *italiques indiquent les nouveautés par rapport à AMU1O

Tableau des fondements théoriques étudiés en musique : AMU2O Les *italiques indiquent les nouveautés par rapport à AMU1O Tableau des fondements théoriques étudiés en musique : AMU2O Les *italiques indiquent les nouveautés par rapport à AMU1O Paramètres musicaux pour le travail d interprétation, d improvisation ou de composition

Plus en détail

Exercices techniques pour psaltérion ou cithare à accords. Pas à pas. Seconde entre deux doigts. Catherine Weidemann Éditions Psalmos

Exercices techniques pour psaltérion ou cithare à accords. Pas à pas. Seconde entre deux doigts. Catherine Weidemann Éditions Psalmos 1 Seconde entre deux doigts Exercices techniques pour psaltérion ou cithare à accords Pas à pas Catherine Weidemann Éditions Psalmos Pas à pas, la technique instrumentale se construit avec patience et

Plus en détail

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra

Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Les étapes traditionnelles de la réalisation d un opéra Dossier pédagogique Département jeune public En deux mots Combien de temps faut-il pour monter un opéra? Quels types de métiers interviennent lors

Plus en détail

PRATIQU OPERA EDUCATION MUSICALE ART LYRIQUE. Un outil de travail centré sur la relation. Réception et Production

PRATIQU OPERA EDUCATION MUSICALE ART LYRIQUE. Un outil de travail centré sur la relation. Réception et Production PRATIQU OPERA EDUCATION MUSICALE ET ART LYRIQUE Un outil de travail centré sur la relation Réception et Production Des pratiques diversifiées et classées en fonction des principales composantes musicales.

Plus en détail

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

Remue méninge (10 minutes) Dressez la liste des idées, des thèmes ou des sujets proposés par les membres du groupe 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Danses pour des jeunes par des jeunes Processus de création Nous nous exprimons par la danse La danse qui sera créée devra refléter une préoccupation sociale qui est importante et signifiante à ta génération.

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

EXPRESSION CORPORELLE CYCLE 1

EXPRESSION CORPORELLE CYCLE 1 EXPRESSION CORPORELLE CYCLE 1 Matériel : Poste de musique (cd/mp3) plots de couleur rallonge électrique Déroulement de l animation : En marchant dans la salle : 1- Vous êtes : Petits / grands / géant /

Plus en détail

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Répartition des enseignements art danse dans l académie Ci-dessous la liste des établissements proposant l

Plus en détail

Premiers pas dans la musique

Premiers pas dans la musique Portefeuille de documentations JOURNÉE D ÉCHANGE Premiers pas dans la musique Comment aborder la musicalité quand on n est ni chanteur, ni musicien? Quels outils développer pour susciter chez l enfant

Plus en détail

ENTRE LES MURS : L autoportrait de Carl

ENTRE LES MURS : L autoportrait de Carl ENTRE LES MURS : L autoportrait de Carl Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard

Plus en détail

Dossier de Presse «SPONTAKI» Concert dans l Univers.

Dossier de Presse «SPONTAKI» Concert dans l Univers. Dossier de Presse «SPONTAKI» Concert dans l Univers. Un spectacle musical d une grandeur incroyable Une originalité artistique qui transcende les frontières, il émane de cette musique une force particulière

Plus en détail

La danse contemporaine à la maternelle

La danse contemporaine à la maternelle La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

Stage de Voix autour des musiques polyphoniques afro-caraibes

Stage de Voix autour des musiques polyphoniques afro-caraibes Stage de Voix autour des musiques polyphoniques afro-caraibes Saint Martin de la Cluse en Trièves Bertille Puissat et Jérôme Pupier vous proposent un stage de voix et de percussions vocales autour des

Plus en détail

Le Blog du Net. Animez vos photos avec Microsoft PhotoRécit 3. jmp@blog-du-net.net

Le Blog du Net. Animez vos photos avec Microsoft PhotoRécit 3. jmp@blog-du-net.net V ous avez toujours rêvé de créer facilement et rapidement une vidéo aux effets professionnels avec vos photos numériques pour la partager avec vos amis ou votre famille. Et bien, Microsoft Photo Récit

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

OBJECTIFS DE L ACTIVITE

OBJECTIFS DE L ACTIVITE Approche par les albums OBJECTIFS DE L ACTIVITE - Etre capable de reconnaitre et identifier un sentiment sur un support, en soi ou chez l autre et contrôler cette émotion : - Apprendre à repérer les caractères

Plus en détail

Repérage de l artillerie par le son.

Repérage de l artillerie par le son. Repérage de l artillerie par le son. Le repérage par le son permet de situer avec précision une batterie ennemie, qu elle soit ou non bien dissimulée. Le son se propage avec une vitesse sensiblement constante,

Plus en détail

Cahier de texte de la classe de 3 ème C en Education musicale

Cahier de texte de la classe de 3 ème C en Education musicale Cahier de texte de la classe de 3 ème C en Education musicale 3/05 : Histoire des arts : correction de la recherche sur «Guernica» et Picasso, Projet musical : explication des capacités évaluées à partir

Plus en détail

REFERENTIELS DE COMPETENCE

REFERENTIELS DE COMPETENCE NSIGNMNT SONDAIR ARTISTIQU A HORAIR RDUIT RFRNTILS D OMPTN DOMAIN D LA MUSIQU TABL DS MATIRS - Préface de la Ministre Françoise DUPUIS - 2 - - Le mot des fédérations - 3 - - Socles de compétence (.S.A.H.R.)

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ

TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ TABLEAU SYNOPTIQUE DES PRINCIPAUX SIGNES DU SYSTÈME DE NOTATION DU MOUVEMENT DE PIERRE CONTÉ La portée de DANSE où vont prendre place les actions des différents segments du corps. FACTEUR TEMPS Le facteur

Plus en détail

Plus de jours de présence, moins d heures d enseignement par jour. Semaine de quatre jours et demi au lieu de quatre et 5h30 d enseignement par jour

Plus de jours de présence, moins d heures d enseignement par jour. Semaine de quatre jours et demi au lieu de quatre et 5h30 d enseignement par jour Plus de jours de présence, moins d heures d enseignement par jour. Semaine de quatre jours et demi au lieu de quatre et 5h30 d enseignement par jour au lieu de 6h avec une incitation à favoriser l enseignement

Plus en détail

Le SOLFEGE du sonneur

Le SOLFEGE du sonneur Le SOLFEGE du sonneur Le solfège minimum à la portée de tous! Le programme proposé s adresse aux sonneurs niveau B.S.C. et, ayant un peu «l oreille musicale». But recherché : Lire pratiquement toutes les

Plus en détail

Du monde sonore à la culture musicale

Du monde sonore à la culture musicale Rapport de projet Semaine du 2 au 7 février 2004 Du monde sonore à la culture musicale Au cycle 1 PLAN Introduction (page 3) Pourquoi l éducation musicale à l école maternelle, les orientations de notre

Plus en détail

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels

Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels Ateliers - stages d éveil artistique Ateliers adaptés art-thérapie Conférences rencontres sensibilisation Pratiques artistiques & liens culturels www.terredesarts.asso.fr Démarche L'association Terre des

Plus en détail

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps.

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Otarie Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Objectifs Développer l imagination et un geste maîtrisé. Oser s exprimer gestuellement devant les autres. Accepter le

Plus en détail

Les arts à l école primaire

Les arts à l école primaire Les arts à l école primaire Document d application des nouveaux programmes Le chant dans la classe et dans l école Aux trois cycles de l'école primaire, la pratique du chant s'établit comme colonne vertébrale

Plus en détail

Jouer avec des cartons

Jouer avec des cartons Jouer avec des cartons Trois modules EPS pour TPS PS Stage accueil des moins de trois ans novembre 2013 Les situations proposées doivent servir de base à l élaboration des séances. Chaque séance comprendra

Plus en détail

Animer un atelier sur l oral

Animer un atelier sur l oral Accompagnement personnalisé Lycée Le Castel-Dijon Élaboré par Sarah Camus (comédienne) et Anne Gagnepain-Bélorgey (prof maths/sciences) contact : sara_camus@yahoo.fr Animer un atelier sur l oral Introduction

Plus en détail

Jeux de préparation à la mise en espace

Jeux de préparation à la mise en espace École maternelle Imaginer sentir créer Jeux de préparation à la mise en espace Août 2007 eduscol.education.fr/ecole JEUX DE PRÉPARATION À LA MISE EN ESPACE A) Jeux avec la voix 1) Messages brouillés Des

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

1 er tremplin des musiques actuelles «Mets les watts»

1 er tremplin des musiques actuelles «Mets les watts» 1 1 er tremplin des musiques actuelles «Mets les watts» Samedi 21 février 2015 Salle du jeu du mail PAMIERS Règlement du tremplin Direction des affaires culturelles de la Ville de Pamiers, 7 place du mercadal

Plus en détail

Projet d'animation Relaxation et expression corporelle

Projet d'animation Relaxation et expression corporelle Projet d'animation Relaxation et expression corporelle Par la pratique de posture et d expression corporelle simple, accompagner l enfant dans la connaissance de son corps et de sa respiration, en faisant

Plus en détail

IMMENSITY OF THE TERRITORY

IMMENSITY OF THE TERRITORY Un projet présenté par les associations volume-collectif et Studio d en Haut Quelques références scéniques : les Instants Chavirés (Montreuil), festival Nuit Blanche (Paris), Festival Nuit d hiver (Marseille),

Plus en détail

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS

RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN. Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS RÉSEAU INFORMATION CULTURE ANNUAIRE PARISIEN Septembre 2014 ASSOCIATIONS METTANT EN CONTACT DES MUSICIENS CHAMBRISTES AMATEURS Vous pouvez aussi trouver ou chercher des musiciens : sur le site de la Cité

Plus en détail

La malentenderie. Une surdité de perception

La malentenderie. Une surdité de perception La malentenderie Une surdité de perception Je suis affecté d une surdité bilatérale de perception avec recrutement assez prononcé du côté droit. «Surdité : affaiblissement ou abolition complète du sens

Plus en détail

Aujourd hui, l association ARTIS continue de se développer en suivant les deux objectifs qu elle s était fixée depuis l origine :

Aujourd hui, l association ARTIS continue de se développer en suivant les deux objectifs qu elle s était fixée depuis l origine : L association ARTIS- MBC (Musique, Bazar et Compagnie), loi 1901, a été fondée à Lyon le 19 décembre 1991. Elle a rencontré, en 1994, la compagnie Azanie et leur travail en commun a permis d ouvrir un

Plus en détail

PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette

PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette PAS VU PAS PRIS Hervé Suhubiette Suivant les salles, cette fiche est susceptible d être modifiée, n hésitez pas à nous contacter. CONTACT : Hervé Suhubiette : 06 74 29 27 85 contact@hervesuhubiette.com

Plus en détail

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Afin de profiter au mieux de la visite au Scientastic, nous vous conseillons de donner aux enfants un bagage minimum sur les 5 sens avant votre

Plus en détail

Créer ses partitions avec. Finale. Composer arranger éditer. Benjamin martinez. Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-12968-7

Créer ses partitions avec. Finale. Composer arranger éditer. Benjamin martinez. Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-12968-7 Créer ses partitions avec Finale Composer arranger éditer Benjamin martinez Groupe Eyrolles, 2011, ISBN : 978-2-212-12968-7 Chapitre 2 Écrire la musique 1 re partie 2 Après ce petit tour d horizon du logiciel,

Plus en détail

ACADÉMIE DE REIMS L ENCORE AVEUGLE

ACADÉMIE DE REIMS L ENCORE AVEUGLE ACADÉMIE DE REIMS CRÉATION MUSICALE L ENCORE AVEUGLE Oratorio pour chœur, solistes, orchestre et récitant CHŒUR DES LYCÉES DE L ACADÉMIE DE REIMS L ENCORE AVEUGLE Il cherche, simplement, À voir, comme

Plus en détail

ASMP Guide des Etudes en filière Bachelor

ASMP Guide des Etudes en filière Bachelor ASMP Guide des Etudes en filière Bachelor Bachelor of Arts Haute Ecole Kalaidos en musique* avec approfondissement en Jazz & Musiques actuelles Version 24 Février 2011 * Sous réserve d accréditation par

Plus en détail