JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE"

Transcription

1 JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE

2 RENCONTRE AVEC JEAN PAUL BERNARD LE 3 DECEMBRE 2003 AU MANEGE DE REIMS «L emploi de la percussion aura été le signe de la musique du XX eme siècle, jusqu à l incarner. ( ) L invasion des percussions, qui caractérise la musique d après guerre, confirma un attrait dont témoignait déjà l aube du siècle. ( ) Le nombre des œuvres nouvellement créées par les Percussions de Strasbourg confirme la permanence du pouvoir d attraction de la percussion.» ( Alain Galliari De peaux, de bois et de métaux in «Résonance n 4, juin 1993 Ircam- Centre Georges-Pompidou - ce document est fourni en annexe) Jean-Paul Bernard est directeur artistique des Percussions de Strasbourg, nous avons profité de leur venue au Manège de Reims avec leur création «Le Noir de l étoile» pour proposer à Jean-Paul Bernard une rencontre avec les enseignants dans le cadre des après-midi POP (Portes ouvertes aux Professeurs) en partenariat avec l Education Nationale. L atelier que nous a proposé Jean-Paul Bernard s est articulé autour de trois notions essentielles : -Prise de conscience de la pulsation -Acquérir des notions de polyrythmie -Prise de conscience de la spatialisation du son PROPOSITION D EXERCICES : 1.Le but de la première série d exercices est de travailler sur l écoute, de faire de la musique d ensemble à partir de petits exercices rythmiques simples. Il s agit également de travailler sur l espace, de spatialiser les sons et de prendre conscience des effets que cela produit à la fois sur nous-même et l espace. 1.Les participants sont assis en rond si possible à égale distance l un de l autre. L animateur donne une pulsation régulière ( en tapant dans ses mains). A un moment défini préalablement il transmet cette pulsation à son voisin et ainsi de suite. Chaque participant marque une pulsation et la transmet à son voisin. La consigne est de conserver le tempo (sans variation de rythme, de vitesse ou d intensité) de l un à l autre. 2 Dans un deuxième temps on reprend cet exercice mais en sonorisant une pulsation sur deux, en revanche on accompagne, tous ensemble, d un mouvement des mains la pulsation silencieuse de façon à garder le tempo. Le son est toujours transmis au voisin, c est à dire qu une personne sur deux sonorise successivement le tempo. 3.On élargit le cercle le plus possible et on continue à se passer cette pulsation de l un à l autre comme un relais, en tâchant de garder le tempo. (reprise de l exercice 1 mais dans un cercle élargi.) 4.On garde le rythme et à un moment on ferme les yeux, le son doit toujours circuler en cercle sans ralentissement ni accélération. 1

3 Il s agit ici d une véritable prise de conscience du rythme. S opère une réelle intégration du rythme dans le corps et une spatialisation de celui-ci. Se développent de façon évidente des qualités d écoute et une prise en compte de l autre, de son tempo, de sa place dans l espace. 2. Une fois acquises et expérimentée ces notions de rythme et d écoute, on envisage d expérimenter la polyrythmie avec des contraintes que l on ajoute progressivement en fragmentant peu à peu le groupe de participants. 1.On reste en rond et le groupe marque 5 pulsations en même temps en accentuant la première et le cinquième. 2.Cette fois-ci on accentue la première, la troisième et la cinquième Cet exercice apparemment simple pose parfois problème car il présente une asymétrie. En effet en occident le système métrique repose sur quatre temps (rock, jazz, variété). Ce rythme asymétrique et complexe typique des musiques africaines ou indienne est inhabituel pour un occidental et l on constate souvent que les élèves d origines étrangères intègrent plus rapidement l exercice. 3. On constitue 2 groupes (l ensemble reste toujours en cercle.) Toujours sur cinq temps, le premier groupe sonorise les première, troisième et cinquième pulsations en tapant des mains. Le second groupe sonorise les seconde et quatrième pulsations en se tapant sur les genoux. 4. On conserve les deux mêmes groupes, mais lors du troisième temps le premier groupe marque un silence. 5. On constitue cette fois trois groupes. Le premier marque de la même façon que précédemment les pulsations 1 et 5, le second groupe marque de la même façon que précédemment les pulsations 2 et 4, le troisième groupe marque la troisième pulsation en battant des pieds. 6. On constitue cette fois quatre groupes Le premier marque la pulsation 1 en tapant des mains et la pulsation 4 en tapant des pieds. Le second marque la pulsation 2 en tapant des mains. Le troisième marque la pulsation 3 en faisant claquer sa chaise. Le quatrième marque la pulsation 5 en claquant des doigts. 3. On propose un exercice de lecture de partition simple à partir de la partition de «Clapping music» de Steve Reich. (cf annexe) La partition est de lecture aisée mais les participants expérimentent ici une des caractéristique de l écriture de Steve Reich : le décalage. Le tempo reste exactement le même mais le rythme se décale peu à peu, ce qui donne une impression d accélération ou de ralentissement. 2

4 1.Lecture tous ensemble de la partition en respectant l ordre ( des lignes 1 à 10.) Les losanges indiquent un bruit ( claquement de mains, de doigts ) Les points indiquent un silence. 2. On constitue deux groupes. On reprend la lecture comme précédemment mais en décalé, le second groupe commence une mesure plus tard, les deux groupes jouent en canon 3. On poursuit cet exercice jusqu à constituer quatre, cinq, six, voire autant de décalages en canon que de participants 4. Le rythme ne sera plus abordé ici d un point de vue strictement musical. Nous proposons une découverte du rythme dans le corps, dans le mouvement, dans l espace. Le dernier exercice de l atelier permet une exploitation transdisciplinaire des exercices proposés ci-dessus. L approche du rythme, du décalage, de l écoute sera ainsi déclinée dans les domaines de la musique, du théâtre, de la danse 1.Les participants ont été séparés en 5 groupes, chaque groupe choisit quelques phrases de la partition de «Clapping music.» Les consignes étaient les suivantes : Deux groupes doivent proposer une lecture de ces phrases uniquement gestuelle. Il s agit de lire la partition sans sonorisation et de proposer à plusieurs une gestuelle pour les silences, pour les pleins. Celle-ci peut être chorale ou particulière à chacun des membres du groupe. Deux groupes doivent proposer une lecture sonore de ces phrases avec des instruments improvisés (chaise, table, feuille, velcro, trousse, clés ) Un groupe propose une lecture sonore de ces phrases en utilisant uniquement la voix ou le corps pour émettre des sons. Chaque membre du groupe s attribue un rôle (à partir d une phrase, d une mesure, d un temps ), le groupe se les répartit comme au sein d un quatuor. 2.Les propositions furent très différentes Le premier groupe a proposé cinq démarches différentes à partir de la même phrase musicale et une démarche à l unisson. Le second groupe s est imaginé dans une salle d attente où chacun s était attribué un bruit ou une gestuelle manifestant l ennui, l impatience ou l énervement. 3

5 Le troisième groupe s est imaginé dans une salle de spectacle. L un était sur scène et tentait de jouer un morceau, il était interrompu par deux spectateurs bruyants et une autre qui tentait de faire taire ses voisins. L ensemble en suivant strictement les quatre premières lignes rythmiques de la partition. Le quatrième groupe a proposé une lecture purement musicale des quatre premières lignes de la partition en n utilisant uniquement des bruit de gorges ou de bouche. Chaque groupe avait 15 minutes pour préparer et présenter une petite forme. On peut imaginer un travail plus long à partir des résultats observés, une forme de plus grande ampleur en approfondissant les propositions dans les domaines de la musique, du théâtre ou de la danse. On peut imaginer un travail sur la notion personnage en reprenant les propositions du deuxième et du troisième groupe, éventuellement commencer à insérer un dialogue tout en conservant la ligne rythmique. On peut approfondir d un point de vue chorégraphique la proposition du premier groupe en conservant la ligne rythmique mais en ajoutant des consignes faisant varier la qualité ou la vitesse du mouvement de chacun. Nicolas Monteil Responsable du service éducatif du Manège de Reims 4

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac Manuel de présentation à l usage des professeurs des écoles annexe n 2 au Projet d Etablissement Préambule

Plus en détail

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION PROPOSITION D UN PREMIER CYCLE AUTOUR DES PARAMETRES DU MOUVEMENT 1 Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 LE TEMPS OBJECTIF : Utiliser la notion de temps dans un souci de composition Etre capable de se repérer

Plus en détail

Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions

Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions Objectifs: Activités corporelles et instrumentales : - Différenciation entre la régularité (pulsation)

Plus en détail

Pratique chorale. Le chant dans la classe et dans l école

Pratique chorale. Le chant dans la classe et dans l école Pratique chorale Le chant dans la classe et dans l école Pour l élève, chanter à l école est un moment de plaisir, de détente ; un moyen de partager une culture commune qui prend ses racines dans l émotion

Plus en détail

LE GUIDE DU PARFAIT PIANISTE

LE GUIDE DU PARFAIT PIANISTE LE GUIDE DU PARFAIT PIANISTE APPRENEZ LE PIANO COMME UN PRO Vos premières leçons pour des progrès durables et continus Ce cours de piano vous est offert par : http://www.cours-de-musique-en-ligne.com/

Plus en détail

RAPPORT MORAL ANNEE 2013. Assemblée Générale du samedi 26 avril 2014

RAPPORT MORAL ANNEE 2013. Assemblée Générale du samedi 26 avril 2014 RAPPORT MORAL ANNEE 2013 Assemblée Générale du samedi 26 avril 2014 Ordre du jour : Rapport Moral Activité de l association Locaux Manifestations 2013-2014 Rapport Financier Concert de fin d année 2014

Plus en détail

LA FORMATION MUSICALE

LA FORMATION MUSICALE LA FORMATION MUSICALE second cycle Conservatoire Darius Milhaud Département de formation musicale Madame Michèle CHERNET Professeur de formation musicale Responsable pédagogique du second cycle LA FORMATION

Plus en détail

Projet d animation sport

Projet d animation sport Projet d animation sport L école élémentaire dispose d une cour de récréation et du matériel sportif conséquent. Il est donc proposé pour cette première période les sports suivants : tennis, badminton

Plus en détail

Jeux de mimes. Activité pour S EXPRIMER 21. But. Organisation. Règles. 2 à 30 joueurs. Temps. Indifférent. Terrain. Cycle 2 et 3.

Jeux de mimes. Activité pour S EXPRIMER 21. But. Organisation. Règles. 2 à 30 joueurs. Temps. Indifférent. Terrain. Cycle 2 et 3. Activité pour S EXPRIMER 21 Jeux de mimes 2 à 30 Pour le «mime» : imiter une situation, une personne, un animal... Pour les autres : trouver la réponse à cette imitation pour devenir «mime». Le «mime»

Plus en détail

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo»

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» L hôpital de jour pour adolescents de l ASM13 accueille pour des soins de longue durée des patients ayant tous présenté des troubles psychiques

Plus en détail

ça Mord? Spectacle musical Jeune public Cie Murmure du Son 15 Bis rue Dumont D Urville 14000 Caen www.murmure-du-son.com

ça Mord? Spectacle musical Jeune public Cie Murmure du Son 15 Bis rue Dumont D Urville 14000 Caen www.murmure-du-son.com ça Mord? Spectacle musical Jeune public Cie Murmure du Son 15 Bis rue Dumont D Urville 14000 Caen www.murmure-du-son.com Le spectacle «Pas si simple de capter de tout jeunes spectateurs.le duo l a fait

Plus en détail

La Maison Courants d Air. Cirque Musical dès 4 ans. Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015

La Maison Courants d Air. Cirque Musical dès 4 ans. Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015 La Maison Courants d Air Cirque Musical dès 4 ans Projet pédagogique - ateliers Plan EAC 2014-2015 Proposition artistique Nous vous présentons le spectacle «La Maison Courants d Air», qui propose la rencontre

Plus en détail

10 JEUX À FAIRE À L INTÉRIEUR EN COLONIE, SÉJOUR DE VACANCES, CAMP, MINI-CAMP,... N hésitez pas à les utiliser. LES FICHES ANIMATEURS KEEZAM...

10 JEUX À FAIRE À L INTÉRIEUR EN COLONIE, SÉJOUR DE VACANCES, CAMP, MINI-CAMP,... N hésitez pas à les utiliser. LES FICHES ANIMATEURS KEEZAM... KEEZAM Simplifie l organisation des séjours enfants et ados. www.keezam.fr Fiche Animateurs Nombre de pages : 8 10 JEUX À FAIRE À L INTÉRIEUR EN COLONIE, SÉJOUR DE VACANCES, CAMP, MINI-CAMP,... Cette fiche

Plus en détail

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance

Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Projet de formation à l éveil musical destiné aux professionnels intervenant dans le domaine de la petite enfance Conception : Régis PEYRARD Educateur de Jeunes Enfants - intervenant musical indépendant

Plus en détail

REALISER DES ACTIONS A VISEE ARTISTIQUE, ESTHETIQUE OU EXPRESSIVE

REALISER DES ACTIONS A VISEE ARTISTIQUE, ESTHETIQUE OU EXPRESSIVE Compétences spécifiques : - exprimer corporellement des images, des personnages, des sentiments, des états. - Communiquer aux autres des sentiments ou des émotions. - S exprimer de façon libre ou en suivant

Plus en détail

Activités d expression danse S. OBHOLTZ / Stage 06 T1

Activités d expression danse S. OBHOLTZ / Stage 06 T1 Activités d expression danse S. OBHOLTZ / Stage 06 T1 Musiques «passe-partout» : René Aubry Quelques activités d écoute Pistes complémentaires: marches 7/6/5/4/.. ; Allo maman ; Jeu de l ours Les onomatopées

Plus en détail

ACTIVITE : DANSE CYCLE : 3

ACTIVITE : DANSE CYCLE : 3 COMPETENCES ACTIVITE : DANSE CYCLE : 3 - Utiliser ses savoirs et connaissances de manière efficace dans la pratique d'activités physiques sportives et d'expression - Inventif et curieux de toutes les formes

Plus en détail

L expérimentation sonore

L expérimentation sonore ALLÔ LA TERRE LE PIANO L expérimentation sonore Réalisation : Éric Pittard Coproduction : Les Films d ici, La Cinquième, Écoutez voir Les Films d ici, La Cinquième, Écoutez voir, 1998 Durée : 03 min 58

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

b) organisation des cellules rythmiques - déterminer l'ordre d'apparition des cellules rythmiques travaillées. - les nommer avec des lettres.

b) organisation des cellules rythmiques - déterminer l'ordre d'apparition des cellules rythmiques travaillées. - les nommer avec des lettres. Séance 1 Ecoute : Check it out (Ecoute globale) Impressions Caractéristiques générales Travail autour du thème principal Objectif : déterminer les caractéristiques mélodiques et rythmiques du thème principal

Plus en détail

1) Circonstances de composition

1) Circonstances de composition 1) Circonstances de composition City life est une commande faite à Steve Reich en 1995 par 3 orchestres de musique contemporaine de pays différents (Paris, Londres et Francfort). Il s agit pour le compositeur

Plus en détail

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public

Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Le Relais Culturel de Wissembourg et les spectacles jeune public Un dossier réalisé par le Relais Culturel de Wissembourg pour préparer la venue au spectacle des jeunes spectateurs «Le théâtre pour enfants,

Plus en détail

Un atelier musique pour mieux vivre ensemble

Un atelier musique pour mieux vivre ensemble Un atelier musique pour mieux vivre ensemble La démarche artistique globale : Un atelier musique comme atelier de la vie, comme atelier du vivre ensemble. Vaste programme résumé en une phrase! Il s agit

Plus en détail

Concevoir et animer un stage de formation

Concevoir et animer un stage de formation Nicolas Jousse Concevoir et animer un stage de formation 2 e édition L ES TECHNIQUES D ANIMATION Fiche technique n 1 Description Les binômes d entraide Les stagiaires répartis en binômes analysent et résolvent

Plus en détail

EMEA ATELIERS DECLOISONNES

EMEA ATELIERS DECLOISONNES EMEA ATELIERS DECLOISONNES L'EMEA propose cette année à plusieurs classes pilotes une nouvelle organisation pédagogique : l'atelier d'improvisation musicale les ateliers chansons et musiques actuelles

Plus en détail

Des Haïkus aux paysages sonores

Des Haïkus aux paysages sonores CEFEDEM Bretagne Pays de la Loire Réalisation Artistiques des Elèves Des Haïkus aux paysages sonores CHAMP Formation Initiale Loréline Promotion 2010-2012 Diplôme d Etat Session Juin 2012 Professeur de

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDE FORMATION MUSICALE POUR DANSEURS

PROGRAMME D ETUDE FORMATION MUSICALE POUR DANSEURS PROGRAMME D ETUDE FORMATION MUSICALE POUR DANSEURS Avril 2008 Commissariat à l enseignement musical Téléphone : 247-86629/86618/86638/86611 2, rue Sosthène Weis Téléfax: 26 12 32 15 L-2722 Luxembourg e-mail

Plus en détail

SACRE SILENCE PHILIPPE DORIN

SACRE SILENCE PHILIPPE DORIN La Comédie de Béthune Centre Dramatique National Nord-Pas-de-Calais Culture Commune Scène Nationale du Bassin Minier du Pas-de-Calais Le Théâtre Missionné d Arras SACRE SILENCE PHILIPPE DORIN DOSSIER PEDAGOGIQUE

Plus en détail

Quelques exercices de phonologie à adapter parfois. De la Maternelle au CP

Quelques exercices de phonologie à adapter parfois. De la Maternelle au CP Quelques exercices de phonologie à adapter parfois. De la Maternelle au CP Petite section : Perception, localisation, reproduction, discrimination des sons Perception et localisation des sons D où vient

Plus en détail

exemple n 1 : remise en ordre des mots

exemple n 1 : remise en ordre des mots 12 exemple n 1 : remise en ordre des mots Observation dans un CP à effectif réduit ; travail à l aide du manuel Crocolivre, Nathan. Maître qui reçoit des élèves que nous avons suivi l an passé (recherche

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Actions d'éducation artistique en direction des publics

Actions d'éducation artistique en direction des publics Actions d'éducation artistique en direction des publics Dans le cadre de projets artistiques et culturels construits, la salle de musiques actuelles Le Cargö peut proposer un large éventail d'ateliers

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDE LECTURE/DECHIFFRAGE GUITARE

PROGRAMME D ETUDE LECTURE/DECHIFFRAGE GUITARE PROGRAMME D ETUDE LECTURE/DECHIFFRAGE GUITARE Texte coordonné Avril 2012 Commissariat à l enseignement musical Téléphone : 247-86629/86618/86638/86611 2, rue Sosthène Weis Téléfax: 26123215 L-2722 Luxembourg

Plus en détail

NOR: MCCH0300476A. Article 1

NOR: MCCH0300476A. Article 1 Arrêté du 16 juin 2003 relatif à l examen du diplôme d Etat de professeur de musique sur épreuves Modifié par l arrêté du 22 avril 2004 (annexe) Modifié par l'arrêté du 9 mai 2005, J.O n 119 du 24 mai

Plus en détail

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres éduscol Travailler l'expression orale Constat La Poésie : du texte à la performance orale Ressources accompagnement personnalisé La classe de seconde se définit par une grande hétérogénéité : les élèves

Plus en détail

Appel à projets de l AFSSU pour 2011

Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Titre «Au théâtre de la citoyenneté, il fait bon vivre» Auteurs 1. Référent contact Responsable du projet: Mmes Cécile Leveugle, Aude Deneuville, Ghislaine Lubaska.

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION MUSICALE. Conservatoire Régional du Grand Nancy. 1 er CYCLE

PROGRAMME DE FORMATION MUSICALE. Conservatoire Régional du Grand Nancy. 1 er CYCLE PROGRAMME DE FORMATION MUSICALE au Conservatoire Régional du Grand Nancy 1 er CYCLE Formation Musicale 1 er cycle 1 ère année CHANT Lecture en sur partition faisant apparaître la partie piano mesure à

Plus en détail

«Pierre et le Loup : le jazz et les enfants»

«Pierre et le Loup : le jazz et les enfants» Association MOOSE 17 Avenue de l Observatoire 75006 Paris Descriptif du spectacle musical pédagogique «Pierre et le Loup : le jazz et les enfants» Ce document présent à pour but de préparer l action pédagogique

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys

PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys PROJET PEDAGOGIQUE Réseau Cadences d Agglopolys Les écoles de musique qui constituent la réseau Cadences dispensent un enseignement musical diversifié incluant l ensemble des expressions artistiques de

Plus en détail

Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS)

Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS) Classe de Pascale Valmont 28 élèves (8TPS/20PS) Pascale travaille en lien avec sa collègue de TPS/PS de la classe voisine. Dans sa classe, elles ont mis coin cuisine et poupée et dans la classe de sa collègue

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE VI Laboratoire de recherche Centre André Chastel UMR 8150 T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE HISTOIRE DE L ART Présentée

Plus en détail

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE

CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE Vous êtes ici : Travailler 6 e année AXE : L analyse du cycle de vie CONCEVOIR UN PRODUIT OU UN SERVICE DURABLE 1. FICHE SIGNALÉTIQUE Description deà partir de la méthode de l analyse du cycle de vie,

Plus en détail

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1

histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 histoire en pratique UNIL 2004-2005 matthieu.leimgruber@unil.ch janvier 2005 1 Problématique, plan et structure caveat : ce bref document ne présente ni des «recettes», ni la «meilleure manière» de procéder,

Plus en détail

CRITERIUMS PETIT PION

CRITERIUMS PETIT PION CRITERIUMS PETIT PION Préambule : Cette compétition est réservée aux jeunes des catégories Petits-poussins, Poussins, Pupilles et Benjamins, respectant les conditions de l article 3 ci-dessous. Elle a

Plus en détail

L activité chorale à l école primaire

L activité chorale à l école primaire L activité chorale à l école primaire Dossier pédagogique et pratique constitué de documents officiels et de documents rédigés par les CPEM et les MRA Art et Culture à dominante Musique du département

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2016 FRANÇAIS. Série générale. Coefficient : 2. - Questions (15 points) et réécriture (4 points) 1 h 10

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2016 FRANÇAIS. Série générale. Coefficient : 2. - Questions (15 points) et réécriture (4 points) 1 h 10 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2016 REPERE : 16GENFRQME1 FRANÇAIS Série générale Coefficient : 2 Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (4 points) 1 h 10 - Dictée (6 points)

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 1

Progression en éducation musicale au cycle 1 Progression en éducation musicale au cycle 1 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin de l'école maternelle, l'enfant est capable de: Avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines... Ecouter

Plus en détail

AMHV. Livret d information 2015-2016. Association Musicale de Haute Vilaine. Nous vous proposons 4 Parcours et 5 ensembles au choix.

AMHV. Livret d information 2015-2016. Association Musicale de Haute Vilaine. Nous vous proposons 4 Parcours et 5 ensembles au choix. Livret d information 2015-2016 L Association Musicale de Haute-Vilaine - (association loi de 1901) est gérée par un Conseil d Administration composé de parents d élèves, d élèves majeurs et de deux élus

Plus en détail

Conservatoire Les cursus. Cursus. Direction de chœur

Conservatoire Les cursus. Cursus. Direction de chœur Conservatoire Les cursus Cursus Direction de chœur Sommaire Modalités d admission... 5 Deuxième cycle (3 à 5 ans)... 6 Cycle à orientation amateur - COA (2 à 3 ans)... 6 Cycle à orientation professionnelle

Plus en détail

Découvrir, apprendre, jouer, danser, partager, écouter..

Découvrir, apprendre, jouer, danser, partager, écouter.. Conservatoire de Montauban 05 63 22 12 67 05 63 22 13 65 05 63 22 12 96 conservatoire@ville-montauban.fr sdanse@ville-montauban.fr Découvrir, apprendre, jouer, danser, partager, écouter.. INSCRIPTIONS

Plus en détail

ACROSPORT Proposition d'une unité d'apprentissage en cycle 3

ACROSPORT Proposition d'une unité d'apprentissage en cycle 3 dossier élaobré par d.duverneuil CPC EPS circonscription de Moissac ACROSPORT Proposition d'une unité d'apprentissage en cycle 3 COMPETENCES - Apprendre à piloter son corps dans un espace aérien structuré.

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Indications pédagogiques A / 32

Indications pédagogiques A / 32 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques A / 32 A : MAÎTRISER LA TECHNIQUE DE L ORAL Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 3 : ADOPTER UN COMPORTEMENT EN ADEQUATION AVEC LA SITUATION

Plus en détail

GUIDE POUR LA REDACTION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE EN ARCHITECTURE 1 Pour les étudiants en cycle 1 d architecture à l Ecole Spéciale d Architecture

GUIDE POUR LA REDACTION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE EN ARCHITECTURE 1 Pour les étudiants en cycle 1 d architecture à l Ecole Spéciale d Architecture GUIDE POUR LA REDACTION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE EN ARCHITECTURE 1 Pour les étudiants en cycle 1 d architecture à l Ecole Spéciale d Architecture Choix du sujet 1 Trouver le sujet 1 Garder les pistes

Plus en détail

Document d accompagnement

Document d accompagnement Document d accompagnement Plateforme pédagogique Autour de Wadjda Projet professionnel Master 1 ingénierie des médias pour l éducation Alexandre Bibiano, Claire Billerot, Maïlys Mével, Pascaline Roussel

Plus en détail

Analyse de trois stratégies de mise en œuvre d une même démarche de projet en sciences à l école élémentaire

Analyse de trois stratégies de mise en œuvre d une même démarche de projet en sciences à l école élémentaire Analyse de trois stratégies de mise en œuvre d une même démarche de projet en sciences à l école élémentaire Bernard Darley *, Philippe Prévost ** * IUFM d Aquitaine, Université Bordeaux 4 BP 219, 33021

Plus en détail

Cursus professionnel Formation d intervenant pédagogique en musiques actuelles

Cursus professionnel Formation d intervenant pédagogique en musiques actuelles Durée : 732 heures / 24 semaines Rythme : 30h /semaine Session 2015/16 : du 15/12 au 24/06 Cursus professionnel Formation d intervenant pédagogique en musiques actuelles Lieu de formation : 12 villa de

Plus en détail

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections Pour des raisons de taille de fichier et de droits à l image, j ai dû supprimer les images qui accompagnent en temps normal ce livret : ce sont des photos des enfants en activité qui permettent d illustrer

Plus en détail

Ordre incorrect des mots ou des groupes syntaxiques

Ordre incorrect des mots ou des groupes syntaxiques OU SYNTAXE DES GROUPES SYNTAXIQUES 1 Problèmes fréquents Ordre incorrect des mots ou des groupes syntaxiques Les erreurs d ordre syntaxique contenues dans cet exercice sont multiples et ne peuvent trouver

Plus en détail

Le projet personnel et professionnel. Dossier méthodologique

Le projet personnel et professionnel. Dossier méthodologique Dossier méthodologique À l issue de la classe de troisième, vous avez formulé le souhait de vous orienter vers un baccalauréat professionnel commercial (Vente, Commerce ou Services). Si vous avez choisi

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire ECOLE ET CINEMA Ancrage dans les instructions officielles Les compétences du Livret scolaire PALIER 1 : COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DIRE S exprimer clairement à l oral en utilisant

Plus en détail

Règlement du Conservatoire à Rayonnement Communal de Limay

Règlement du Conservatoire à Rayonnement Communal de Limay Règlement du Conservatoire à Rayonnement Communal de Limay 1. Définition Le Conservatoire à Rayonnement Communal est un service public municipal rattaché à la Direction des affaires culturelles de la ville

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 3

Progression en éducation musicale au cycle 3 Progression en éducation musicale au cycle 3 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin du cycle 3, l'élève est capable de: Interpréter de mémoire une chanson ; participer avec exactitude à un jeu rythmique ;

Plus en détail

Séquence arts plastiques sur le portrait

Séquence arts plastiques sur le portrait Séquence arts plastiques sur le portrait Objectifs : - Reproduire /Assembler / Transformer - Être capable d utiliser différentes techniques plastiques pour déformer et transformer un portrait existant

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

APPEL A PROJET «A chaque danse ses histoires» saison 2012/2013

APPEL A PROJET «A chaque danse ses histoires» saison 2012/2013 en milieu scolaire APPEL A PROJET «A chaque danse ses histoires» saison 2012/2013 Titre complet : «A chaque danse ses histoires», appel à projet accompagné pour la danse en milieu scolaire saison 2012-2013

Plus en détail

LOGICIEL DE GESTION DES ECOLES DE MUSIQUE DU HAUT-RHIN

LOGICIEL DE GESTION DES ECOLES DE MUSIQUE DU HAUT-RHIN Mise à jour : août 2010 LOGICIEL DE GESTION DES ECOLES DE MUSIQUE DU HAUT-RHIN Contact Cdmc : Stéphanie FILLINGER 03 68 00 12 19 s.fillinger@cdmc68.com Procédure à suivre pour le changement d année Validez

Plus en détail

Exemples de séances pour des rencontres

Exemples de séances pour des rencontres Exemples de séances pour des rencontres Thème : Lipdubbing Les fiches d activités suivantes ont été conçues pour aider les enseignants qui réalisent un projet d échange en langue étrangère avec une école

Plus en détail

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel 1 La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel I Définition La rythmique Jaques-Dalcroze est une méthode d éducation musicale qui met en relation les liens naturels et bénéfiques entre le mouvement

Plus en détail

MASTERCLASSE BAROQUE

MASTERCLASSE BAROQUE MASTERCLASSE BAROQUE Sarabande et Double en B Min., BWV 00, de J.S. BACH par Gérard Rebours On ne peut dicter une interprétation musicale, et encore moins celle d une oeuvre de musique ancienne qui inclut

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER

DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER DEFINITION DE L ACTIVITE RAPPEL DES TEXTES OFFICIELS PRESENTATION DU FICHIER QU EST-CE QUE LA DANSE? Art de s exprimer en interprétant des compositions chorégraphiques Suite rythmée et harmonieuse de gestes

Plus en détail

L école Saint François d Assise

L école Saint François d Assise L école Saint François d Assise Tout en musique! Pour un enfant, voilà une façon extraordinaire de vivre son primaire Musique études et Chant choral des programmes approuvés par le ministère le l Éducation,

Plus en détail

CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION

CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT COMMUNAL HENRI DUTILLEUX MUSIQUE DANSE ART DRAMATIQUE PRESENTATION Classé en 2007 par le Ministère de la Culture et de la Communication le Conservatoire à Rayonnement Communal

Plus en détail

Cahier de texte de la classe de 6ème A en Education musicale

Cahier de texte de la classe de 6ème A en Education musicale Cahier de texte de la classe de 6ème A en Education musicale 15/05 : Création : créations rendues, Projet musical : révision de la chanson en entier avec la musique, - explications des capacités évaluées,

Plus en détail

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage DANSE A L ECOLE des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage Equipe EPS 40 Septembre 2004 1 DANSE DEFINITION : Activité de production de formes qui s appuie sur un type de symbolisation

Plus en détail

Université de Nantes, CREN EA 2661

Université de Nantes, CREN EA 2661 Université de Nantes, CREN EA 2661 Etude réalisée par Camille CHEVALIER, Doctorante en psychologie sous la direction de : Agnès FLORIN, Professeur, et Cécile KINDELBERGER, Maître de Conférences (Doctorat

Plus en détail

LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant

LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant Direction Académique de Moselle 1 J entre dans la classe : Est-ce que la liste des chants est affichée? Est-ce une liste annuelle ou

Plus en détail

5 à 20 joueurs - dès 8 ans - durée d une partie : 30 mn.

5 à 20 joueurs - dès 8 ans - durée d une partie : 30 mn. FR 5 à 20 joueurs - dès 8 ans - durée d une partie : 30 mn. CONTENU 33 cartes «Rôle», 1 paire de menottes en métal avec 2 clés, 1 nœud papillon, sac de transport. IDÉE DU JEU Vendredi soir en plein Paris

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION. 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION. 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ DANS LA FILIÈRE DE L HOTELLERIE-RESTAURATION 1. La mise en place d un dispositif ludique et attractif : le projet Le constat : Sur une classe de 1 ère année bac pro hôtellerie

Plus en détail

la musique dès 12 mois ateliers 2010 11 genève nyon

la musique dès 12 mois ateliers 2010 11 genève nyon nouveaux ateliers! la musique dès 12 mois ateliers 2010 11 genève nyon la musique qui embellit la vie Depuis sa création en 1994, la Bulle d Air privilégie l apprentissage de la musique par une méthode

Plus en détail

dans le silence des lieux un travail photographique

dans le silence des lieux un travail photographique 156 le sujet dans la Cité dans le silence des lieux un travail photographique Léa Crespi Entretien avec Christine Delory-Momberger Léa Crespi est une jeune photographe indépendante 1. Elle est diplômée

Plus en détail

Leçon N 18 Création d un film photo 1 ère partie

Leçon N 18 Création d un film photo 1 ère partie Leçon N 18 Création d un film photo 1 ère partie Dans ces leçons nous allons vous montrer comment réaliser un petit film avec vos photos. Pour cela vous utiliserez le logiciel gratuit «Photorécit 3» Vous

Plus en détail

MUSIQUE-PROPOSITION D EXERCICES-1 re À 8 e année. Techniques. Atelier pour 4 e année. Atelier pour 1 re année

MUSIQUE-PROPOSITION D EXERCICES-1 re À 8 e année. Techniques. Atelier pour 4 e année. Atelier pour 1 re année MUSIQUE-PROPOSITION D EXERCICES-1 re À 8 e année Techniques Atelier pour 1 re année Cocos - maracas D1.2 composer des formules rythmiques simples en utilisant des notations personnelles (p. ex. point pour

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE. À destination des enseignants du Primaire et du Secondaire LE REGGAE. Quelques pistes pour analyser le reggae (1/2)

FICHE PÉDAGOGIQUE. À destination des enseignants du Primaire et du Secondaire LE REGGAE. Quelques pistes pour analyser le reggae (1/2) FICHE PÉDAGOGIQUE À destination des enseignants du Primaire et du Secondaire LE REGGAE Quelques pistes pour analyser le reggae (1/2) Les éléments d analyse proposés ci-dessous n ont pas pour objectif d

Plus en détail

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective Auteur : M.A Alfonso, Ecole d Adé Références : Photographies de Michel Dieuzaide, photographe

Plus en détail

Audio Numérique Notes de cours année 2006/2007. 1 Complément sur la TFD, illustration sous Pure Data

Audio Numérique Notes de cours année 2006/2007. 1 Complément sur la TFD, illustration sous Pure Data Audio Numérique Notes de cours année 2006/2007 Marc Ferràs - Thomas Pellegrini LIMSI-CNRS Pour cette séance, vous devez rédiger un compte-rendu de TP à rendre à la fin de la séance. 1 Complément sur la

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER

Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER Titre : Chambre au bord de la mer de E.HOPPER Classe de cycle 3. Octobre 2013 PREALABLE Posture de l enseignant : accueillir toutes les propositions des enfants Ne pas présenter le titre et le nom de l

Plus en détail

AZULENCa. Noche flamenca. au Cercle Ouvrier. le Samedi 8 Février

AZULENCa. Noche flamenca. au Cercle Ouvrier. le Samedi 8 Février Noche flamenca au Cercle Ouvrier AZULENCa le Samedi 8 Février Le cercle Ouvrier, Rue Carnot, 33113 Saint Symphorien. Le groupe flamenco AZULENCA Quartet est né à Auch dans le Gers. En son centre la chanteuse

Plus en détail

Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève

Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT : INITIATION AUX STYLES DE GESTION DES CONFLITS Le style de gestion des conflits est l approche

Plus en détail

La danse et le corps chez les Petits

La danse et le corps chez les Petits La danse et le corps chez les Petits Domaine d activité : Agir et s exprimer avec son corps : Activité d'expression à visées artistiques : Compétence : S exprimer sur un rythme musical : danser en concordance

Plus en détail

Culture générale A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE

Culture générale A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE Culture générale Méthodologie de l écrit (I) I. Conseils généraux A. PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE Commune aux deux concours, l épreuve écrite de culture générale, en lien avec le domaine sanitaire et social,

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L ARMEE DE L AIR

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L ARMEE DE L AIR DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L ARMEE DE L AIR ÉPREUVE D ENTRETIEN CONCOURS D ADMISSION À L ÉCOLE DE L AIR Licence Option Sciences Licence Option Sciences Politiques Titres GUIDE A L USAGE DES CANDIDATS

Plus en détail

LA REUNION ET LE TRAVAIL DE GROUPE

LA REUNION ET LE TRAVAIL DE GROUPE La communication (la réunion et le travail de groupe) 1 5 LA REUNION ET LE TRAVAIL DE GROUPE La réunion, les groupes de travail sont les moyens de communication orale favorisant les contacts, les échanges,

Plus en détail

Construction de la relation à plusieurs (avec ou sans échange, exploit)

Construction de la relation à plusieurs (avec ou sans échange, exploit) Construction de la relation à plusieurs (avec ou sans échange, exploit) Échanger = transmission de l'engin à un partenaire et réception d'un autre engin Variables de l'échange : - l'engin - la nature du

Plus en détail

DANSE MUSIQUE THÉÂTRE

DANSE MUSIQUE THÉÂTRE DANSE MUSIQUE THÉÂTRE 2015/2016 Artistes, interprètes et pédagogues FORMATIONS SUPÉRIEURES ARTISTIQUES FORMATION CONTINUE MUSIQUE DIPLÔME NATIONAL SUPÉRIEUR PROFESSIONNEL DE MUSICIEN DIPLÔME D ÉTAT DE

Plus en détail