form Formazione continua e perfezionamento Formation continue et perfectionnement Fort- und Weiterbildung

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "form Formazione continua e perfezionamento Formation continue et perfectionnement Fort- und Weiterbildung"

Transcription

1 schweizerischer ingenieur- und architektenverein société suisse des ingénieurs et des architectes società svizzera degli ingegneri e degli architetti swiss society of engineers and architects form Fort- und Weiterbildung Formation continue et perfectionnement Formazione continua e perfezionamento l 02/ /2014 er semestre 2014 l Suisse romande

2 schweizerischer ingenieur- und architektenverein société suisse des ingénieurs et des architectes società svizzera degli ingegneri e degli architetti swiss society of engineers and architects Avancer SIA-Form est l un des instituts de référence en matière de formation continue et de perfectionnement pour les architectes et les ingénieurs des domaines de la construction, des techniques et de l environnement en Suisse. Notre objectif est de maintenir les connaissances des planificateurs suisses à la pointe de l actualité en conservant et en intensifiant les compétences nécessaires à des relations responsables avec l environnement construit naturel et culturel. L offre de SIA-Form met l accent sur la transmission ciblée des connaissances nécessaires pour gérer de manière globale une entreprise dans le domaine de la planification. Avanzare A livello svizzero SIA-Form è uno dei migliori istituti di formazione continua e perfezionamento per architetti ed ingegneri nel settore della costruzione, della tecnica e dell ambiente. Il nostro obiettivo è di mantenere attuale il livello di conoscenze dei pianificatori svizzeri assicurando e sviluppando il mantenimento e lo sviluppo di quelle competenze particolarmente necessarie per operare con responsabilità verso l ambiente costruito rispettando cultura e natura. L insegnamento delle cognizioni necessarie alla conduzione di un azienda a livello globale rappresentano il punto forte dell offerta di SIA-Form. SIA-Form 01/2014 1

3 Conditions générales Suite à votre inscription, une confirmation vous sera adressée. Le nombre de participants étant limité, nous vous prions de vous inscrire au plus tard quatre semaines avant le début du cours. Les inscriptions sont prises en compte selon leur ordre d arrivée. En cas d inscriptions insuffisantes, les organisateurs se réservent le droit d annuler le cours. Les participants concernés en seront informés au plus tard 7 jours avant le début du cours. En cas d empêchement, la personne inscrite a la possibilité de déléguer un remplaçant. En cas de désistement dans les 14 derniers jours avant le début du cours, une contribution aux frais de 25% du prix du cours sera perçue. En cas de désistement dans les 7 jours précédant le cours, une contribution aux frais de 50% du prix du cours sera perçue. En cas de désistement le jour même du cours ou de non-participation, le montant total du cours sera facturé. D autres informations et le module d inscirption sont disponibles sur SIA-Form, l institut de formation continue et perfectionnement de la SIA, organise des cours spécifiques dans les domaines suivants: gestion d entreprise, normes et règlements et aptitudes personnelles. Nous attendons avec plaisir vos inscriptions online, par fax ou poste. SIA-Form t Selnaustrasse 16 f Case postale 8027 Zurich Condizioni generali Dopo l iscrizione viene inviata una conferma. Il numero di partecipanti è limitato, per cui la preghiamo d iscriversi al più tardi quattro settimane prima dell inizio del corso. Le iscrizioni vengono considerate in ordine cronologico. Gli organizzatori si riservano di annullare un corso causa mancanza di partecipanti, previo avviso agli iscritti al più tardi 7 giorni prima dell inizio del corso. In caso d impedimento un partecipante è libero di delegare un sostituto. In caso di assenze annunciate 14 giorni prima dell inizio del corso viene prelevato il 25% della tassa d iscrizione, 7 giorni prima dell inizio del corso il 50% della tassa d iscrizione. Per assenze annunciate il giorno stesso del corso o non annunciate la tassa d iscrizione sarà fatturata interamente. Informazioni dettagliate e modulo d iscirzione sono disponibile su SIA-Form, l istituto di formazione continua e perfezionamento della SIA, organizza dei corsi specifici nei settori seguenti: gestione aziendale, norme e regolamenti e competenze personali. Con piacere attendiamo le vostre iscrizioni online, per fax o posta. SIA-Form t Selnaustrasse 16 f Casella postale 8027 Zurigo 2 SIA-Form 01/2014

4 Webinaires - une nouveauté de SIA-Form SIA-Form poursuit le développement de son programme de formations continues et de perfectionnements en le complétant par des cours à distance sous forme de webinaires. Le participant n assiste plus sur place au cours mais peut y prendre part à un moment défini au préalable à l aide d une ligne Internet. Il n est plus nécessaire de se déplacer jusqu au lieu du cours ce qui réduit les coûts induits et le temps nécessaire. Nous continuerons bien sûr à organiser des cours traditionnels et compléterons certains cours par des parties sous forme de webinaires. Webinare Una novità di SIA-Form SIA-Form amplia ulteriormente il proprio programma di perfezionamento e formazione continua, integrandolo con il lancio di corsi di apprendimento a distanza. Si tratta dei cosiddetti webinar, i cui partecipanti non prendono parte ai corsi sul posto, ma si incontrano a un orario prestabilito tramite una connessione internet. In questo modo si riducono gli oneri in termini di tempo e costi, perché viene meno la necessità di recarsi nel luogo del corso. Ovviamente continueremo a offrire anche corsi in una cornice tradizionale, alcuni dei quali saranno integrati da parti svolte sotto forma di webinar. La participation fonctionne comme d habitude: vous vous inscrivez au cours sur notre site Internet en choisissant un cours parmi notre offre de webinaires. Une confirmation d inscription vous est envoyée. Vous recevez par ailleurs un lien, un nom d utilisateur et un mot de passe pour vous connecter au programme du webinaire. Pour participer à ces cours, vous devez installer certains logiciels sur votre ordinateur à savoir un programme Flash et notre programme de webinaires Vitero (un produit subséquent de la Fraunhofer-Gesellschaft). De plus, votre ordinateur doit disposer d une connexion Internet filaire stable et être équipé d un casque. Avant le début du cours, un message vous invite à installer une photo sur votre profil, à configurer les paramètres de la Virtuel Team Room et à adresser vos questions à notre assistance technique. 15 minutes avant le début du cours, les participants se réunissent dans la Virtuel Team Room du programme de webinaires pour un premier échange avec l intervenant. Dans cette salle, tous les participants (max. 14) sont assis autour d une table. On reconnaît les autres participants, l intervenant et son assistant à l aide de leurs photos. Pendant le webinaire, le participant a la possibilité d intervenir en levant la main, de pointer le pouce vers le haut ou le bas, de discuter par chat, de poser des questions ou d applaudir. En outre, l interve- Per partecipare occorre seguire il consueto iter: dopo esservi iscritti a un corso della nostra offerta di webinar sulla nostra pagina internet riceverete una conferma di iscrizione. Vi verrà inoltre inviato un link, corredato da nome utente e password, per effettuare il login al tool di gestione del webinar. Ciò presuppone che disponiate dei diritti per installare programmi sul vostro PC, visto SIA-Form 01/2014 3

5 nant encourage les participants à intervenir. Il peut donner le micro au public en cas de question, interroger les participants, leur demander leur avis ou les présenter. On a un vaste éventail d interactions possibles. Un questionnaire est distribué à la fin du webinaire comme d habitude avec les confirmations de participation. La présentation et la liste des participants seront publiées sur notre plateforme internet MyForm (myform.sia.ch). Chaque participant peut y télécharger ces documents. Nous espérons que cette nouvelle forme de formation continue et de perfectionnement vous procurera beaucoup de plaisir et espérons que vous lui donnerez sa chance et nous accompagnerez sur cette nouvelle voie. Votre équipe SIA-Form L adjudication de mandats selon les règlements SIA 142, 143 et Gestion des risques 10 - che sono necessari un programma Flash e la nostra applicazione per webinar Vitero (Virtual Team Room, un programma spin-off della Fraunhofer-Gesellschaft). Inoltre, il PC deve poter contare su una connessione internet stabile ed essere provvisto di un headset. Prima dell inizio del corso sarete invitati a caricare una foto sul vostro profilo, a dare un occhiata alle impostazioni di Virtual Team Room e a rivolgervi al nostro servizio di assistenza in caso di domande. Il ritrovo è fissato 15 minuti prima dell inizio del corso nella Virtual Team Room del tool di gestione dei webinar per un primo confronto con il relatore. In quest aula virtuale tutti i partecipanti (max 14) siedono attorno a un tavolo e grazie alle foto è possibile riconoscere gli altri corsisti, il relatore e il suo assistente. Durante il webinar i partecipanti hanno varie possibilità di intervenire: possono alzare la mano, mostrare un pollice rivolto verso l alto o verso il basso, chattare, porre domande o applaudire. Anche il relatore ha modo di coinvolgere i presenti. Ad esempio può porgere il microfono a un corsista che intende porre una domanda, avviare consultazioni, richiedere opinioni e presentarle. Lo spettro di possibilità di interazione è molto ampio. Al termine del webinar vengono come di consueto distribuiti dei questionari e rilasciati dei certificati di partecipazione. La presentazione e l elenco dei partecipanti sono resi disponibili sulla nostra piattaforma internet MyForm (myform.sia.ch), dove ciascun corsista può scaricare questi documenti. Speriamo che vi divertiate a sperimentare questa nuova modalità di perfezionamento e formazione continua e che vorrete percorrere con noi questa nuova strada. Il vostro team SIA-Form 4 SIA-Form 01/2014

6 Contenu Gestion d entreprise Norme révisée SIA 267 Géotechnique 23 - Lesosai Logiciel d optimisation 24 La gestion des prestations supplémentaires et des requêtes additionnelles 8 - Processus Global du BIM 9 - Gestion des Risques 10 - Diagnostic développement durable de votre entreprise 11 - Être sa propre que 12 - Calculer le prix de revient horaire moyen d un bureau de planification 13 - Introduction à la direction de bureaux d ingénieurs et d architectes 14 - Evaluer des projets selon le développement durable 15 - Normes et règlements Standards Minergie: s et exigences 18 - Leadership en rénovation 19 - Nouveaux axquis de la recherche sur les ponts 20 - La norme SIA 118 dans la pratique 21 - Domotique et efficacité énergétique dans le bâtiment L adjudication de mandats selon les Règlements SIA 142, 143 et SIA 102, 103, 108 et Nouvelle Norme SIA 312 Végétalisation de toitures 27 - Marchés publics et règlements SIA 142, 143, Arbres en forêt: risque et responsabilité 29 - Aptitudes personelles Être efficace et connaître le succès dans les séances et conférences 32 - Voulez-vous être un négociateur à succès? 33 - Structure de prix / Struttura dei prezzi: MB M NM Membres bureaux SIA Membres individuels SIA Non-membres MB M NM Ditta SIA Membro individuale SIA Non membro SIA-Form 01/2014 5

7 6 SIA-Form 01/2014

8 Gestion d entreprise SIA-Form 01/2014 7

9 di ma ma mrz Lausanne, 9h00 16h30 La gestion des prestations supplémentaires et des requêtes additionnelles Prix: MB / M / NM [CM41-14] La gestion des prestations supplémentaires et des requêtes additionnelles Est-ce que, dans votre travail quotidien, vos mandants exigent des prestations supplémentaires ou êtes-vous confronté à des requêtes additionnelles de leur part ou de la part des entrepreneurs qu ils ont engagés? Etes-vous conscients des causes et des conséquences? Savez-vous comment prévenir ce genre de problèmes? Etes-vous en mesure de résoudre un litige qui pourrait en découler? Le cours, qui s étend sur une journée, offre dans un premier temps un aperçu des causes les plus fréquentes de prestations complémentaires ou de requêtes additionnelles, telles que les modifications de commande, les imprévus ou les instructions insuffisantes du mandant. En deuxième partie, le cours traite de la prévention de ces problèmes tant lors de la conclusion que lors de l exécution du contrat. Bloc 1 L introduction Les causes Bloc 2 Les solutions lors de la conclusion du contrat Les solutions lors de l exécution du contrat La conclusion Conférencier Blaise Carron, Professeur à l Université de Neuchâtel, avocat spécialiste FSA en droit de la construction et de l immobilier, Berne service Dienstleistungen für Firmen Prestations pour bureaux Prestazioni per ditte 8 SIA-Form 01/2014

10 mo lu lu mrz Genève, 9h00 17h00 (1 jour) Processus Global du BIM Building Information Modelling (BIM) Prix: MB / M / NM [BIM03-14] Processus Global du BIM Le BIM est un processus global d élaboration de tout projet immobilier, c est un processus qui s étend sur tout le cycle de vie du bâtiment. Ce cours permettra d avoir une vision plus précise sur les cinq différentes phases qui constituent ce processus BIM. Nous développerons et expliquerons plus particulièrement l implémentation du BIM au cour des phases de conception, de construction et d exploitation du bâtiment. service Dienstleistungen für Firmen Prestations pour bureaux Prestazioni per ditte Ce cours s adresse plus particulièrement aux architectes et bureaux d études d ingénieries cependant plusieurs sujets traités concernent directement les maîtres d ouvrages. Le BIM (Définition, Lexique, Etat d avancement) Le BIM Manager et le BIM Coordinateur Conception (Intégration et Exploitation des données) L entreprise (Création et récupération du model) Coordination du processus BIM Le Maître d ouvrage Le client Conclusion Conférenciers Jacques Levy- Bencheton, BIM Manager, Architecte Annalisa De Maestri, BIM Manager, Ingénieur civil SIA-Form 01/2014 Gestion d entreprise 9

11 fr ve ve mrz Webinaire, 16h00 17h30 Gestion des Risques Comment traiter les risques dans votre projet Prix: MB 50.- / M 50.- / NM [Web10-14] Gestion des Risques La gestion systématique des risques offre la possibilité d améliorer la gestion de projet. Elle rend possible la diminution de coûts et l augmentation de bénéfices, surtout dans les domaines coûteux, comme l architecture. Ce webinaire présente les méthodes les plus répandues: Qu est-ce qu un Risque? Les risques techniques, commerciaux, légaux, de réputation, de coûts, de personnels etc. Comment identifier les risques et leur impact. Tri des risques. La planification de contre-mesures et leur surveillance. Ce webinaire s adresse aux architectes et aux ingénieurs qui travaillent dans le domaine de la gestion de projet. Qu est-ce qu un risque? Comment identifier les risques et leur impact? Tri de risques La planification de contre-mesures et leur surveillance. Conférencier Dr. Deasún Ó Conchúir, CEng FIEI FIET, Scatterwork, Chef de projet expérimenté, spécialisé dans la gestion de projets et la collaboration virtuelle. Il est aussi interlocuteur bénévole pour la PMI Educational Foundation pour l EMEA, ayant travaillé dans une bonne trentaine de pays pendant quatre décennies. Délai d inscription: 14 s SIA-Form 01/2014

12 mi me me apr avr apr Lausanne (3 x ½ jour) [sanu-14umee] Diagnostic développement durable de votre entreprise Prix: MB / M / NM Diagnostic développement durable de votre entreprise Connaissez-vous les impacts de votre entreprise sur son environnement naturel, social et économique? Ateliers de formation, de conseil et d échanges pour une analyse globale et des pistes concrètes de solutions. Ateliers de 3 demi-journées, avec un accompagnement individuel sur le management durable de votre entreprise, basé sur l outil EcoEntreprise. Inscription: s du management durable en entreprise Découverte de l outil EcoEntreprise et apprentissage de son utilisation Réalisation de son diagnostic avec accompagnement induviduel Elaboration de pistes pour une amélioration des performances Conférenciers Dominique Rossel Chef de projet EcoEntreprisse, Globalité Management Gabriela Kämpf cheffe de projet, sanu future learning sa SIA-Form 01/2014 Gestion d entreprise 11

13 do je gi mai mai mag Lausanne, 17h00 19h00 [PB02-14] Être sa propre que Gérer son identité numérique et sa réputation en ligne: les clés du succès (Personal Branding) Prix: MB / M / NM Être sa propre que Selon diverses études plus de 95% des gens ont déjà cherché à obtenir des informations sur un tiers par le biais d internet. Ces informations collectées de manière arbitraire par les moteurs de recherches, sur le Web et aussi sur les réseaux sociaux, sont constitutives non seulement de notre identité numérique, mais aussi de notre réputation en ligne. Dès lors, l image de soi qui sera diffusée par le Web pourra être un facteur prépondérant de succès, ou d échec, tant au niveau de notre activité professionnelle, ou à celui de notre sphère privée. Il est donc devenu primordiale de gérer et maîtriser son identité numérique et sa réputation en ligne: On n a plus le choix, que l on soit un indépendant, un entrepreneur ou que l on travaille pour une entreprise, sur le Net on est tous devenus sa propre que (Personal Branding)! Qu est-ce que l identité numérique? Comment son identité et sa réputation en ligne? Quelles sont les principales erreurs dans ce domaine Quels sont les bons comportements à adopter Conférencier Stéphane Koch, communication et digital strategy advisor, online reputation et social media and networks management 12 SIA-Form 01/2014

14 di ma ma mai mai mag Lausanne, 13h30 17h00 [KO03-14] Calculer le prix de revient horaire moyen d un bureau de planification Prix: MB / M / NM Calculer le prix de revient horaire moyen d un bureau de planification Des tarifs horaires moyens servent souvent de base pour l évaluation d une offre. Le prix de revient horaire moyen doit être calculé individuellement pour chaque entreprise en fonction de sa structure de coûts. En se basant sur des moyennes erronées, de manière involontaire, la situation économique de l entreprise peut fortement se dégrader. Avec une méthodologie spécifique à son activité pour le calcul des prix de revient, la direction de l entreprise est en mesure d optimiser sa situation financière et ainsi mesurer les conséquences relatives à l acquisition de nouveaux mandats. Aussi, le calcul du prix de revient horaire individualisé permettra au chef d entreprise d en comprendre sa composition, et de ce fait affiner les propositions d honoraires, ceci dans le but d atteindre son objectif financier. Recherche des coûts complets Calcul de la productivité Valorisation des prix horaires moyens Conférenciers Xavier Pan, Expert diplômé en finance et en controlling, BDO SA Cyril Knellwolf, Fondé de pouvoir, Expert diplômé en finance et controlling, BDO SA Ce cours s adresse au chef d entreprise et aux responsables de la comptabilité en charge de la planification financière. SIA-Form 01/2014 Gestion d entreprise 13

15 di ma ma jun jui giu Lausanne, 9h00 17h00 (3 jours) [UFF03-14] Introduction à la direction de bureaux d architectes et d ingénieurs 10, 11 et 12 juin 2014 Prix: MB / M / NM Introduction à la direction de bureaux d architectes et d ingénieurs En sept modules du cours, les enseignants qualifiés et expérimentés fournissent les bases nécessaires pour assumer les rôles de leadership dans les bureaux d architectes et d ingénieurs de manière efficace. Il couvre tous les thèmes de gestion inhérents aux bureaux de planification. Toutes les notions pratiques et spécifiques à la branche de planification nécessaires à la bonne gérance d entreprise sont transmises de manière concentrée et efficace. Chaque module du cours recouvre une entité et permet aux participants l application immédiate dans leur contexte professionnel de ce qu ils ont appris. Ce cours s adresse aux architectes et ingénieurs qui se trouvent déjà en positions de leadership ou qui veulent s y préparer. Il est approprié aussi bien pour ceux qui se voient confrontés pour la première fois avec les tâches et les fonctions de la gestion d une entreprise que pour ceux qui veulent renouveler ou approfondir leur expérience dans ce domaine. Le cours est uniquement offert en entier et ne peut pas être suivi par modules individuels. Délai d inscription: 9 mai 2014 Prestations et honoraires Marketing ciblé Introduction aux finances Gestion du personnel Introduction à la gestion de projet s juridiques Couverture des risques Conférenciers Jean-Claude Chevillat, Arch. EPFL/SIA, Porrentruy Stéphane Koch, comm. & digital strategy advisor Xavier Pan, expert dipl. en finance/controlling, BDO AG Catherine Buchet, Formatrice, Papilio SA Dr. Deasún Ó Conchúir, Collaboration Consultant, Scatterwork Dr. Benoît Carron, avocat spécialiste FSA en droit de la construction et de l immobilier, Genève Cédric Zermatten, Executive MBA, VZ Ins. Services AG service Dienstleistungen für Firmen Prestations pour bureaux Prestazioni per ditte 14 SIA-Form 01/2014

16 do je gi jun jui giu Bienne (2 jours) Evaluer des projets selon le développement durable juin 2014 Prix: MB / M / NM [sanu-14geep] Evaluer des projets selon le développement durable Combien de projets phares capotent-ils parce que certains aspects ont été négligés ou une partie prenante oubliée? L évaluation de projet selon le développement durable (EDD) permet d identifier les enjeux majeurs d un projet, d anticiper ses impacts sur l économie, le social et l environnement, de prendre en compte les attentes des différents acteurs, de l optimiser en conséquence et de communiquer de manière structurée et transparente. En utilisant de manière adéquate un outil existant, le tout se fait en étonnamment peu de temps et permet de sortir des visions sectorielles habituelles. Dans ce but, nous vous proposons un cours pratique, permettant de cibler vos propres besoins. Comment s oriente une organisation vers le développement durable? Vue d ensemble des principaux instruments Utilisation pratique de 2 instruments Exemple pratique: Quartiers durable by Sméo La dimension politique et de l EDD et ses conséquences L EDD comme support de médiation Conférencier Marc Münster sanu future learning ag Inscription: SIA-Form 01/2014 Gestion d entreprise 15

17 16 SIA-Form 01/2014

18 Normes et réglements SIA-Form 01/2014 Gestion d entreprise 17

19 di ma ma feb fév feb divers lieux, 13h30 18h00 Standards Minergie: s et exigences / / / Prix: MB/M / NM [Minergie] THÈME PRIORITAIRE Enérgie Standards Minergie: s et exigences Pour prétendre aux labels Minergie, Minergie-P ou Minergie-A un bâtiment doit satisfaire à diverses exigences dans les domaines de l enveloppe du bâtiment, de l aération, de la production de chaleur, du confort, des installations technique ou même des appareils électroménagers. Ce cours présente ces exigences ainsi que la procédure à suivre, de la genèse d un projet jusqu à l obtention du certificat définitif Minergie. La nouvelle version de ce cours intègre de nouveaux éléments, tels que la certification en ligne. De plus, cette formation a également repensée afin de répondre aux besoins des architectes, comme des ingénieurs et bureaux techniques. Introduction Exigences et recommandations Aération Sources d énergie Confort thermique estival Procédure de certification / Certification en ligne Modules Minergie et solutions standard Conférencier Un représentant de l Agence Minergie romande. Calendrier 2014 et inscription: 18 SIA-Form 01/2014

20 THÈME PRIORITAIRE Enérgie do je gi mrz Lausanne, 8h30 17h30 (5 jours) Leadership en rénovation 6, 7, 14, 27 s et 4 avril 2014 Prix: MB / M / NM [IEEF06-14] Leadership en rénovation Ce cours de formation, destiné aux architectes et aux professionnels de la rénovation, aborde la rénovation des bâtiments par une approche globale de l objet à traiter, en visant l amélioration de l efficacité énergétique et la diminution des émissions de CO 2 à long terme. Il apporte les connaissances méthodologiques, techniques, énergétiques et financières requises dans le cadre d un projet de rénovation. Il met un accent particulier sur la direction d équipe de projet, comprenant les spécialistes en matière d enveloppe et d installations techniques, ainsi que sur les aspects de rentabilité. Les spécialistes en rénovation pourront ainsi privilégier la déche la mieux adaptée aux objectifs et moyens financiers du maître d ouvrage, tout en lui apportant les arguments qui l orienteront dans ses choix. Des intervenants qualifiés et expérimentés viendront apporter leurs compétences et expériences pratiques, ainsi que de nombreux cas concrets durant cette formation qui favorise un échange d expériences entre les participants. M1 Objectifs de rénovation et déches SIA Modèle énergétique, voie SIA vers l efficacité énergétique et normes M2 Méthodologie et bases légales Rénovation et loi sur l énergie / Méthodologie et outils M3 Présentation de cas concrets Trois cas concrets / Questions spécifiques aux façades. L exemple de la Poste de Fribourg / Tours de Gilamon Vevey M4 Critères de rentabilité et aspects financiers Impact financier et fiscal, valeur locative et exemples M5 Enveloppe et physique du bâtiment Physique du bâtiment, dégâts et enveloppe / Isolations thermiques M6 Installations et gestion technique du bâtiment Installations techniques du bâtiment Rénovations d installations de ventilation EC Etudes de cas Délai d inscription: Plus d information sur SIA-Form 01/2014 Normes et réglements 19

21 do je gi mrz Olten, 9h15 17h30 Nouveaux axquis de la recherche sur les ponts [TBF01-14] Prix: GPC / MB / M / NM / Etud Nouveaux axquis de la recherche sur les ponts Le groupe de travail de la recherche sur les ponts (GRP) de l Office fédéral des routes (OFROU) organise depuis 1993 des journées d étude servant à informer des résultats actuels de la recherche dans le domaine des ouvrages d art. La sixième édition de cette journée est organisée en collaboration avec le Groupe spécialisé des ponts et charpentes (GPC) de la Société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) et avec les chemins de fer fédéraux (CFF). La transmission des connaissances actuelles est d une importance significative au vu de l amélioration constante dans la planification, la construction et la maintenance des ouvrages d art. La journée d étude présentera un aperçu des projets de recherche du GRP des cinq dernières années. Les projets de recherche seront présentés par les responsables de projets des centres de recherche sous forme de brefs exposés et expliqués de manière approfondie dans les actes de la conférence. La journée débutera par un exposé du directeur de l OFROU sur l importance de la recherche pour les activités de l OFROU et se terminera par un exposé du responsable général de la ligne ferroviaire di amétrale de Zurich sur la construction des ponts dans ce projet. deutsch/französisch (Simultanübersetzung) allemand/ français (traduction simultanée) Plus d information: 20 SIA-Form 01/2014

22 do je gi mrz Genève, 9h00 17h30 (2 jours) La norme SIA 118 dans la pratique s 2014 Prix: MB / M / NM [AB73-14] La norme SIA 118 dans la pratique Le cours présente, à l attention de non-juristes, la norme SIA 118 (édition 2013). Il en présente d abord les caractéristiques principales, le contenu et l objet. Il examine ensuite la manière avec laquelle la norme règle la question de la rémunération de l entrepreneur et quels sont les droits dont dispose ce dernier en cas de retard de paiement. Le cours aborde également les conséquences des retards de l entrepreneur et la garantie pour les défauts. Cette dernière question est d abord traitée théoriquement, puis illustrée par un cas pratique. Le cours s adresse à tous ceux qui appliquent la norme SIA 118 au quotidien et ressentent le besoin de mieux la connaître. ius Recht beim Planen und Bauen Droit en planification et construction Aspetti giuridici progettazione e della costruzione Aussi: Lausanne, [AB74-14] Introduction Généralités La rémunération de l entrepreneur Les retards de l entrepreneur La garantie pour les défauts (théorie et étude d un cas) Divers/réponse aux questions Conférencier Dr. Benoît Carron Avocat spécialiste FSA en droit de la construction et de l immobilier, Genève, professeur titulaire à l Université de Fribourg SIA-Form 01/2014 Normes et réglements 21

23 mo lu lu mrz Genève, 8h30 12h00 Domotique et efficacité énergétique dans le bâtiment Lausanne, 19 s 2014 Prix unitaire: [Fe3] THÈME PRIORITAIRE Enérgie Domotique et efficacité énergétique dans le bâtiment La domotique est l extension naturelle des installations traditionnelles, devenues par trop limitées, tant en rapport aux besoins des usagers qu aux contraintes techniques et aux enjeux énergétiques. Cette technologie, pour qu elle puisse s adapter à tous les besoins, se conçoit selon des normes établies, et dans le cadre d une activité pluri-disciplinaire. Calendrier 2014 et inscription: Définition de la domotique Caractéristiques de l installation Fonctions de gestion d éclairage / des stores Intégration chauffage et ventilation Fonction de surveillance, de monitoring, de sécurité Normes SIA Gestion de projets domotiques Facteurs de coûts Etude de cas Conférenciers Georges Berweiler, Association Domo-Efficience Dominique Frossard, Association Domo-Efficience 22 SIA-Form 01/2014

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

Formation continue CAS. en expertise technique dans l immobilier. en «Expertise technique dans l immobilier»

Formation continue CAS. en expertise technique dans l immobilier. en «Expertise technique dans l immobilier» Formation continue CAS en expertise technique dans l immobilier Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Expertise technique dans l immobilier» 2 3 Situation et contexte Chaque bâtiment subit des dégâts

Plus en détail

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral Spécialiste en assurance avec brevet fédéral 2 Après l analyse de la formation initiale et continue de l assurance privée, étude réalisée sur mandat de l Association Suisse d Assurances ASA, la politique

Plus en détail

Le bon partenaire pour construire au standard de demain

Le bon partenaire pour construire au standard de demain Le bon partenaire pour construire au standard de demain Programme des séminaires 2009 / 2010 «Concepteur Certifié Maison Passive / Passivhaus» (CEPH) En coopération avec : La Maison Passive France - 110,

Plus en détail

Certificat d études avancées (CAS)

Certificat d études avancées (CAS) Certificat d études avancées (CAS) Education à l environnement par la nature (EEN) Rencontre entre les réseaux FREE HEP et REE, 2 novembre 2011, HEP VAUD, Lausanne Déroulement I. Les organismes de formation

Plus en détail

Rénover son bâtiment Mode d emploi

Rénover son bâtiment Mode d emploi Un Article de presse de Fribourg, le 31 mai 2010 Rénovation, énergie solaire : comment bien faire et quel financement? Rénover son bâtiment Mode d emploi En Suisse, près de deux millions de bâtiments,

Plus en détail

Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois

Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois Expériences en cas de grands projets dans le domaine de la construction bois Bref rapport de la Haute école spécialisée bernoise, Institut de la construction bois, des structures et de l architecture Projet

Plus en détail

Invitation au séminaire

Invitation au séminaire Koordinationskonferenz der Bau- und Liegenschaftsorgane der öffentlichen Bauherren Conférence de coordination des services de la construction et des immeubles des maîtres d ouvrage publics Conferenza di

Plus en détail

PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE

PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE PROPRIÉTÉ FONCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL DURABLE Responsables: S. Nahrath, professeur à l IUKB P. Knoepfel, professeur à l IDHEAP THÉMATIQUE ET OBJECTIFS Depuis la mise en place de la politique

Plus en détail

Master of science Hes-so en ingénierie du territoire

Master of science Hes-so en ingénierie du territoire Domaine Ingénierie et Architecture Master of science Hes-so en ingénierie du territoire construction et structures porteuses mensuration officielle et gestion foncière gestion et aménagement des eaux conservation

Plus en détail

Informazioni su questo libro

Informazioni su questo libro Informazioni su questo libro Si tratta della copia digitale di un libro che per generazioni è stato conservata negli scaffali di una biblioteca prima di essere digitalizzato da Google nell ambito del progetto

Plus en détail

A propos de ce livre. Consignes d utilisation

A propos de ce livre. Consignes d utilisation A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Investisseurs institutionnels Conseil en pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Règlement de placement En tant que principal instrument de gestion, le règlement

Plus en détail

manifestation d intérêt master of advanced studies mas epfl en expertise dans l immobilier 2012 2015

manifestation d intérêt master of advanced studies mas epfl en expertise dans l immobilier 2012 2015 manifestation d intérêt master of advanced studies mas epfl en expertise dans l immobilier 2012 2015 Nom... Prénom... Adresse privée Rue... NPA... Localité... Pays... Tél... Fax... Email... Date... Signature...

Plus en détail

www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014

www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014 www.smartcity-suisse.ch www.citedelenergie.ch «Smart Cities Projets, outils et stratégies pour l avenir» Bâle, mercredi 3 décembre 2014 «Smart City Les cités de l énergie sur la voie des villes à utilisation

Plus en détail

Conseiller financier diplômé IAF

Conseiller financier diplômé IAF ACADEMY FOR FINANCE & INSURANCE SERVICES Préparation aux examens de Conseiller financier diplômé IAF Votre partenaire pour votre formation professionnelle Quel sont les objectifs de IAF dans le domaine

Plus en détail

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION

GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION GENERALISTE EN MARKETING ET COMMUNICATION Formation pratique certifiante préparant au Certificat SAWI de Généraliste en marketing et communication LAUSANNE 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants

Plus en détail

de manager du commerce de détail

de manager du commerce de détail Diplôme fédéral de manager du commerce de détail Le diplôme dans le commerce de détail le plus hautement reconnu en Suisse. La formation du commerce de détail pour le commerce de détail: Préparation à

Plus en détail

Important information. New SIMATIC HMI Panels. Migration made easy start now. SIMATIC HMI Panels. siemens.com/simatic-panels

Important information. New SIMATIC HMI Panels. Migration made easy start now. SIMATIC HMI Panels. siemens.com/simatic-panels Important information New SIMATIC HMI Panels Migration made easy start now SIMATIC HMI Panels siemens.com/simatic-panels Totally Integrated Automation Portal (TIA Portal) est l environnement d ingénierie

Plus en détail

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 53 AU CONSEIL COMMUNAL Patrimoine immobilier communal Demande d un crédit de CHF 892 000.- TTC pour l établissement d une expertise technique systématique Délégué municipal : M. Claude Uldry

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

sia Statuts schweizerischer ingenieur- und architektenverein société suisse des ingénieurs et des architectes

sia Statuts schweizerischer ingenieur- und architektenverein société suisse des ingénieurs et des architectes 100 sia schweizerischer ingenieur- und architektenverein Statuts société suisse des ingénieurs et des architectes società svizzera degli ingegneri e degli architetti swiss society of engineers and architects

Plus en détail

Conclue entre : Les communes de CHAVANNES-PRES-RENENS CRISSIER ECUBLENS et RENENS. Lesquelles exposent préalablement ce qui suit :

Conclue entre : Les communes de CHAVANNES-PRES-RENENS CRISSIER ECUBLENS et RENENS. Lesquelles exposent préalablement ce qui suit : Annexe I : projet de convention intercommunale, 30.11.2010 CONVENTION RÉGISSANT LES RELATIONS TECHNIQUES ET FINANCIÈRES DANS LE CADRE DU CRÉDIT D ÉTUDE POUR LA PHASE DE PROJET DÉFINITIF «RÉNOVATION URBAINE

Plus en détail

Fariba Moghaddam Bützberger fariba.moghaddam@hes-so.ch

Fariba Moghaddam Bützberger fariba.moghaddam@hes-so.ch Fariba Moghaddam Bützberger fariba.moghaddam@hes-so.ch 1 Formation master MSE existe depuis 2008 Formation accréditée et reconnue par la confédération depuis 2012 2 Développement des compétences scientifiques

Plus en détail

ASSURANCES. Votre partenaire formation continue. MODULES Salaires et Assurances dans la pratique : débutant, avancé, confirmé

ASSURANCES. Votre partenaire formation continue. MODULES Salaires et Assurances dans la pratique : débutant, avancé, confirmé ASSURANCES MODULES Salaires et Assurances dans la pratique : débutant, avancé, confirmé CERTIFICAT Généraliste en assurances sociales Votre partenaire formation continue www.virgile.ch tél. 021 921 19

Plus en détail

interessant JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch

interessant JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch JUIN 2011 ÉDITION 1 www.bdo.ch RECHT interessant LORSQUE L EMPLOYEUR SE TRANSFORME EN BAILLEUR DE SERVICES CE QU IL FAUT SAVOIR À PROPOS DE LA LOCATION DE SERVICES 1 Quand sommes-nous en présence d une

Plus en détail

Horaire de cours 31 janvier 26 septembre 2015

Horaire de cours 31 janvier 26 septembre 2015 Horaire de cours 31 janvier 26 septembre 2015 Version du 7 janvier 2015 Sous réserve de modifications Organisé en partenariat : Aspects généraux de la communication d entreprise et bases de la communication

Plus en détail

Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique

Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique 11 jeudis et un vendredi, du 18 septembre au 17 décembre 2015

Plus en détail

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz

Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz Office fédéral de l énergie Dimensionnement des chaudières à mazout et à gaz 1 1 Introduction Correctement dimensionnée et dotée d une puissan-ce calorifique adaptée, l installation de chauffage fonctionne

Plus en détail

Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration

Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration Formation destinée aux cadres des secteurs public et parapublic - L ESSENTIEL EN BREF

Plus en détail

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i

f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificat de formation continue Certificate of Advanced Studies Management de l énergie janvier septembre 2013 f o r m a t i o n m o d u l a i r e e n c o u r s d e m p l o i Avec le soutien de Office

Plus en détail

SPECIALISTE EN MEDIAS SOCIAUX. Formation professionnelle préparant au diplôme SAWI de Spécialiste en médias sociaux.

SPECIALISTE EN MEDIAS SOCIAUX. Formation professionnelle préparant au diplôme SAWI de Spécialiste en médias sociaux. SPECIALISTE EN MEDIAS SOCIAUX Formation professionnelle préparant au diplôme SAWI de Spécialiste en médias sociaux. LAUSANNE - BIENNE 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants permettant de

Plus en détail

FORMATION CONTINUE CA S EN MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Management de projets de construction»

FORMATION CONTINUE CA S EN MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Management de projets de construction» FORMATION CONTINUE CA S EN MANAGEMENT DE PROJETS DE CONSTRUCTION Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Management de projets de construction» 2 Situation et contexte Dans le secteur de la construction,

Plus en détail

FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau»

FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU. Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau» FORMATION CONTINUE CASÉNERGIE ÉLECTRIQUE GESTION DU RÉSEAU Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Energie Electrique Gestion du réseau» 2 Formation continue en relation avec l exploitation des réseaux

Plus en détail

www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit

www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit www.pwc.ch/careers Progresser avec PwC Possibilités de formation et de perfectionnement dans l Audit L union fait la force Parce qu ils sont essentiels pour la qualité de votre travail, nous accordons

Plus en détail

Cours de préparation au brevet en assurances sociales

Cours de préparation au brevet en assurances sociales Cours de préparation au brevet en assurances sociales P R O G R A M M E DE FORMATION FORMER INFORMER COORDONNER En collaboration avec Table des matières Chapitre Page I. Renseignements généraux... 3 II.

Plus en détail

MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT

MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT UNIQUE EN SUISSE ROMANDE En partenariat avec : En collaboration avec : LE MOT DES DIRECTEURS LES VOIES DE L EXCELLENCE L envol : vers un titre

Plus en détail

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de chois ir une formation auprès du SAWI

SAWI - garantie d excellence. Facteurs déterminants permettant de chois ir une formation auprès du SAWI SALES DIRECTOR Formation professionnelle supérieure en management de la vente préparant au Diplôme SAWI de Sales Director et au Diplôme fédéral de Chef de vente 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs

Plus en détail

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux Attestation Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux www.cefco.ch 2013_V2 : 30.05.2013 SOMMAIRE ATTESTATION INTRODUCTION AU MANAGEMENT DE PROJET Ce cours est

Plus en détail

ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS. Sous la direction du Professeur Pierre Louis Manfrini

ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS. Sous la direction du Professeur Pierre Louis Manfrini MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS CONTEXTE ET THÉMATIQUE Durant les vingt dernières

Plus en détail

Cours de préparation à l examen professionnel supérieur. Responsable Achats

Cours de préparation à l examen professionnel supérieur. Responsable Achats Cours de préparation à l examen professionnel supérieur Responsable Achats avec diplôme fédéral Scannez ce code avec votre smartphone pour plus d informations ou consultez notre site www.procure.ch Le

Plus en détail

RÉSEAUX SOCIAUX ET UNIVERS VIRTUELS:

RÉSEAUX SOCIAUX ET UNIVERS VIRTUELS: RÉSEAUX SOCIAUX ET UNIVERS VIRTUELS: QUELS RISQUES JURIDIQUES POUR LES ENTREPRISES? lundi 7 novembre 2011 Université de Genève UNIMAIL OBJET DU SÉMINAIRE Dans la société de l information, la communication

Plus en détail

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45

Profession Culture Langue. Invitation Conférence ASCI 2015. Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Invitation Conférence ASCI 2015 Genève, 22.09.15, 14h00 17h45 Profession Culture Langue La communication interne et intégrée : comment maîtriser les langues pour surmonter les barrières culturelles et

Plus en détail

HFVESA. Ecole supérieure assurance (ESA) Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance. Une coopération entre l AFA et AKAD Business

HFVESA. Ecole supérieure assurance (ESA) Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance. Une coopération entre l AFA et AKAD Business HFVESA Höhere Fachschule Versicherung Ecole supérieure assurance Une coopération entre l AFA et AKAD Business Ecole supérieure assurance (ESA) 2 Selon l Office fédéral de la formation professionnelle et

Plus en détail

MEU Une plateforme web et cartographique pour le management et la planification énergétique de zones urbaines

MEU Une plateforme web et cartographique pour le management et la planification énergétique de zones urbaines MEU Une plateforme web et cartographique pour le management et la planification énergétique de zones urbaines Massimiliano Capezzali 1, Gaëtan Cherix 2, 1 Energy Center, Ecole Polytechnique Fédérale de

Plus en détail

Banques actives au niveau suisse

Banques actives au niveau suisse La version allemande fait foi. ABS Alternative Bank Schweiz Lebergasse 17, 4601 Olten Tél. 062 206 16 16 www.abs.ch Chez ABS chaque crédit est un écocrédit (crédits d entreprise, d investissement et hypothèques).

Plus en détail

SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF. Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif.

SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF. Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif. SPECIALISTE EN MARKETING SPORTIF Formation professionnelle préparant au Diplôme SAWI de Spécialiste en marketing sportif powered by 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs déterminants permettant de choisir

Plus en détail

Pratiques de rénovation pour les bâtiments d habitation

Pratiques de rénovation pour les bâtiments d habitation Bauwesen», les 9 et 10 septembre 2004 l EPF Zurich Pratiques de rénovation pour les bâtiments d habitation Martin Jakob, Centre for Energy Policy and Economics (CEPE), EPF Zurich Eberhard Jochem, Centre

Plus en détail

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique

Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Haute école de gestion de Genève Geneva School of Business Administration Formation continue en intelligence économique et veille stratégique Master of Advanced Studies Diploma of Advanced Studies Certificate

Plus en détail

RAPPORT DE LA MUNICIPALITÉ AU CONSEIL COMMUNAL

RAPPORT DE LA MUNICIPALITÉ AU CONSEIL COMMUNAL Préavis N 4 / 2013 RAPPORT DE LA MUNICIPALITÉ AU CONSEIL COMMUNAL relatif à la demande d un crédit de CHF 222'000.00 destiné à la mise en œuvre de la révision du Plan Directeur Communal (PDCom), du Plan

Plus en détail

LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES. Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick Villeneuve

LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES. Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick Villeneuve MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION LE MANAGEMENT PUBLIC : NOUVELLES APPROCHES, MÉTHODES ET TECHNIQUES Sous la direction des Professeurs Martial Pasquier et Jean-Patrick

Plus en détail

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE École nationale supérieure d architecture Montpellier PASSEPORT POUR LA MISE EN SITUATION PROFESSIONNELLE -MSP- HABILITATION DE L ARCHITECTE DIPLÔMÉ D ÉTAT À EXERCER LA MAITRISE D ŒUVRE EN SON NOM PROPRE

Plus en détail

Swiss Sport Management Center LE MANAGEMENT DU SPORT. Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet

Swiss Sport Management Center LE MANAGEMENT DU SPORT. Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet Sous la direction du Professeur Jean-Loup Chappelet 6 modules de 2 jours du 2 octobre au 14 décembre 2012 En partenariat avec Swiss Sport Management Center LE SPORT, UN PHÉNOMÈNE À MANAGER Le sport est

Plus en détail

22 mai 2014 Le sort de l enfant dans le droit du divorce. 21-22 août 2014 L audition des enfants dans les procédures relatives au droit de la famille

22 mai 2014 Le sort de l enfant dans le droit du divorce. 21-22 août 2014 L audition des enfants dans les procédures relatives au droit de la famille 22 mai 2014 Le sort de l enfant dans le droit du divorce 21-22 août 2014 L audition des enfants dans les procédures relatives au droit de la famille 20 novembre 2014 L enfant dans la procédure civile Le

Plus en détail

GENERALISTE EN MARKETING COMMERCIAL

GENERALISTE EN MARKETING COMMERCIAL GENERALISTE EN MARKETING COMMERCIAL Formation pratique certifiante préparant au Certificat SAWI de Généraliste en marketing commercial Nouveau programme à Genève 1 SAWI - garantie d excellence Facteurs

Plus en détail

Construction durable: un défi global

Construction durable: un défi global Construction durable: un défi global Stefan Cadosch Arch. dipl. EPF/SIA Président de la SIA 1 En 1987, la Commission mondiale sur l environnement et le développement (commission Brundtland) définit la

Plus en détail

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants

Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants PARCOURS COMPLET DE PROFESSIONNALISATION Technicien - Expert en performance thermique de bâtiments neufs ou existants proposer un ensemble de prestations liées à l amélioration de la performance thermique

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied Sciences, constituent un élément majeur du système

Plus en détail

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA

ICESOL: CONCEPT POUR UN CHAUFFAGE SOLAIRE INNOVANT. Orateurs : Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Orateurs : ICESOL: CONCEPT 1. POUR UN INNOVANT Frank Doppenberg BG Ingénieurs Conseils SA Bernard Thissen Energie Solaire SA Le projet «La Cigale», terminé en mars 2014 est la rénovation Minergie la plus

Plus en détail

> REnDRE LE BRuIt visible

> REnDRE LE BRuIt visible > REnDRE LE BRuIt visible > sonbase La Base de données SIG pour la Suisse Déterminer et analyser la pollution sonore pour l ensemble de la Suisse 02 > sonbase La base de données SIG pour la Suisse La base

Plus en détail

Nettoyeur en bâtiment/nettoyeuse en bâtiment. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage

Nettoyeur en bâtiment/nettoyeuse en bâtiment. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage 80101 Nettoyeur en bâtiment/nettoyeuse en bâtiment Gebäudereiniger/Gebäudereinigerin Pulitore di edifici/pulitrice di edifici A. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage B. Programme

Plus en détail

Registre cantonal tessinois des volontaires sains. Médecins et pharmaciens cantonaux Martigny, 25 mai 2000 G. M. Zanini

Registre cantonal tessinois des volontaires sains. Médecins et pharmaciens cantonaux Martigny, 25 mai 2000 G. M. Zanini Registre cantonal tessinois des volontaires sains Médecins et pharmaciens cantonaux Martigny, 25 mai 2000 G. M. Zanini 1.Pourquoi un registre au Tessin? 2.Quels sont les objectifs? 3.Sur quelle base le

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

L école doit être redéfinie comme un lieu de vie et d apprentissage

L école doit être redéfinie comme un lieu de vie et d apprentissage Document de base de l'initiative des villes pour la formation quant à la politique de formation L école doit être redéfinie comme un lieu de vie et d apprentissage Impressum Éditeur Initiative des villes

Plus en détail

USO DEL PASSATO PROSSIMO

USO DEL PASSATO PROSSIMO USO DEL PASSATO PROSSIMO Il passato prossimo generalmente viene utilizzato nella seguenti circostanze: per esprimere un azione che è avvenuta in un passato recente; Esempio: Cet été nous avons fait un

Plus en détail

Offre pour une assurance responsabilité civile professionnelle pour conseillers d entreprises

Offre pour une assurance responsabilité civile professionnelle pour conseillers d entreprises Offre pour une assurance responsabilité civile professionnelle pour conseillers Zurich Compagnie d Assurances SA Vos avantages en un coup d œil Couverture en cas de dommages économiques purs, de lésions

Plus en détail

Manuel d utilisation pour l outil lumière du jour MINERGIE-(P-/A-) ECO

Manuel d utilisation pour l outil lumière du jour MINERGIE-(P-/A-) ECO Version: Mars 2014 Manuel d utilisation pour l outil lumière du jour MINERGIE-(P-/-) ECO 1. Introduction e présent document permet de calculer facilement le degré de lumière naturelle pour la demande Minergie-Eco.

Plus en détail

Contrats d architectes et d ingénieurs

Contrats d architectes et d ingénieurs Koordinationskonferenz der Bau- und Liegenschaftsorgane der öffentlichen Bauherren Conférence de coordination des services de la construction et des immeubles des maîtres d ouvrage publics Conferenza di

Plus en détail

P 16. Andrea Hämmerle. Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration. Monika Ribar. Alexandra Post Quillet. Conrad Löffel.

P 16. Andrea Hämmerle. Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration. Monika Ribar. Alexandra Post Quillet. Conrad Löffel. P 16 Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration Monika Ribar Andrea Hämmerle Andreas Hunziker Conrad Löffel Alexandra Post Quillet Peter Siegenthaler Hans-Jürg Spillmann Daniel Trolliet P 17 Conseil

Plus en détail

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement

Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Les plaisirs de l eau pour le corps, l esprit et l environnement Une averse fraîche, délassante et économe De la peine à vous réveiller? Gagnez votre tonus quotidien sous le jet agréable et vivifiant d

Plus en détail

concession obligatoire pour installer l eau ou le gaz

concession obligatoire pour installer l eau ou le gaz concession obligatoire pour installer l eau ou le gaz Installer l eau ou le gaz dans la région lausannoise nécessite de passer par une entreprise au bénéfice d une concession. A Lausanne et dans les communes

Plus en détail

«Le haut niveau de qualité

«Le haut niveau de qualité 3 4 8 12 14 18 19 Bienvenue chez Nos principes Vos avantages SA Ostermundigenstrasse 99 3006 Berne www.swisscom.ch/it-services Votre informatique en bonnes mains «Le haut niveau de qualité a été déterminant

Plus en détail

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction Pourquoi choisir cette formation? Afin d être concurrentiel sur le marché

Plus en détail

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire

Des solutions de bâtiment durables. technologie modulaire Des solutions de bâtiment durables technologie modulaire 1 2 3 LA CONSTRUCTION DURABLE 2 3 Voici un demi-siècle que notre activité développement et réalisation d architecture à structure bois marque le

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons L essentiel en bref L entreprise d électricité du canton de Zurich (EKZ) Vos avantages En tant que contracteur, EKZ assume les tâches suivantes: Responsabilité de projet, de la planification à l exploitation

Plus en détail

FONDATION DE L OFFICE DE MÉDIATION DE L ASSURANCE-MALADIE

FONDATION DE L OFFICE DE MÉDIATION DE L ASSURANCE-MALADIE FONDATION DE L OFFICE DE MÉDIATION DE L ASSURANCE-MALADIE La Médiatrice Lic. iur. Morena Hostettler Socha, avocate 23 octobre 2013 Qu est-ce que l office de médiation de l assurance-maladie? Fondé en 1993

Plus en détail

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation Master international de Management des Médias à distance Organisation pédagogique de la formation Session 2014/2015 Table des matières Organisation pédagogique... 1 UE 1 : Histoire, économie et mondialisation

Plus en détail

CCNT Hôtellerie & Restauration

CCNT Hôtellerie & Restauration CCNT Hôtellerie & Restauration Expertise succincte concernant l application de la CCNT Hôtellerie & Restauration dans les institutions membres d INSOS Suisse Cette expertise a été réalisée et mise à disposition

Plus en détail

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2013

Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics. Documentation média 2013 Le magazine des professionnels du Bâtiment et des Travaux Publics Documentation média 2013 Profil Public cible Bureaux d architectes, d ingénieurs, de géomètres Entreprises de construction, de génie civil

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593

OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593 Etudes & Contrôles thermiques 38, avenue du Midi - 91760 ITTEVILLE Tél. : 01 69 90 86 10 - Fax : 01 69 90 91 59 Adresse postale: BP 70017-91610- BALLANCOURT E-mail : bet.ecic@wanadoo.fr - Site : www.bet-ecic.fr

Plus en détail

Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral. Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures. page 1

Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral. Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures. page 1 Spécialiste en finance et comptabilité Brevet fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction A qui est destinée cette formation? Proposée en emploi, la formation

Plus en détail

SPECIALISTE EN COMMUNICATION

SPECIALISTE EN COMMUNICATION Spécial: «Meilleures pratiques digitales» SPECIALISTE EN COMMUNICATION Formation professionnelle de Spécialiste en communication, préparant au Brevet fédéral de Planificateur/trice en communication. 1

Plus en détail

LIVRET DE L'ETUDIANT MASTER 1 ANNEE 2014/2015

LIVRET DE L'ETUDIANT MASTER 1 ANNEE 2014/2015 MASTER DROIT ECONOMIE GESTION Mention Administration Management Economie des Organisations (AMEO) Spécialité Direction des structures médico-sociales et de services aux personnes (DSMS) LIVRET DE L'ETUDIANT

Plus en détail

La gestion professionnelle d une coopérative d habitation et autre maître d ouvrage d utilité publique. Les clés du succès

La gestion professionnelle d une coopérative d habitation et autre maître d ouvrage d utilité publique. Les clés du succès La gestion professionnelle d une coopérative d habitation et autre maître d ouvrage d utilité publique Les clés du succès Programme et règlement des cours - 6 modules Rte des Plaines-du-Loup 32 Cp 227

Plus en détail

Offre pour une assurance responsabilité civile professionnelle pour avocats

Offre pour une assurance responsabilité civile professionnelle pour avocats Offre pour une assurance responsabilité civile professionnelle pour avocats Zurich Compagnie d Assurances SA Vos avantages en un coup d œil Couverture en cas de dommages économiques purs, de lésions corporelles

Plus en détail

Conseillère/ - lers en relations publiques avec diplôme fédéral DF

Conseillère/ - lers en relations publiques avec diplôme fédéral DF Spécialiste en relations publiques avec brevet fédéral BF Conseillère/ - lers en relations publiques avec diplôme fédéral DF Spécialiste en relations publiques avec brevet fédéral BF Le ou la spécialiste

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

Gepa et organismes de formation r é g i o n a u x: Conseils régionaux de l ordre des architectes et structures connexes

Gepa et organismes de formation r é g i o n a u x: Conseils régionaux de l ordre des architectes et structures connexes Gepa et organismes de formation r é g i o n a u x: Conseils régionaux de l ordre des architectes et structures connexes Le Gepa (Groupe pour l éducation permanente des architectes) est l organisme de formation

Plus en détail

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE

FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L APPRENTISAGE CFC DE GESTIONNAIRE EN INTENDANCE L APPRENTISAGE AFP D EMPLOYÉ-E EN INTENDANCE Département de l'éducation de la culture et du sport Service de la formation professionnelle Departement für Erziehung, Kultur und Sport Dienststelle für Berufsbildung FORMATION SELON LE SYSTEME DUAL L

Plus en détail

Activity Space: acrobatica a squadre

Activity Space: acrobatica a squadre Activity Space: acrobatica a squadre Nell activity show dell acrobatica a squadre potete costruire diverse forme. Provate a formare diverse figure. Potete anche creare delle nuove forme voi stessi. È importante

Plus en détail

La LDTR genevoise. Christophe Aumeunier. www.cgiconseils.ch. Avocat, Secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière

La LDTR genevoise. Christophe Aumeunier. www.cgiconseils.ch. Avocat, Secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière Séminaire de formation professionnelle CEI La LDTR genevoise Christophe Aumeunier Avocat, Secrétaire général de la Chambre genevoise immobilière Plan de l'exposé 1 Bref historique 2 Champ d application

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale Ordonnance sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 14 décembre 2006 70610 Assistante en pharmacie CFC/Assistant en pharmacie CFC Pharma-Assistentin EFZ/Pharma-Assistent

Plus en détail

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce

Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce Concept d assurance de la qualité pour la formation à la pratique professionnelle au sein des écoles de commerce La partie informative du présent concept comprend une vue d ensemble des exigences de qualité

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Département fédéral de l intérieur (DFI) Office Fédéral de la Statistique OFS Etat-major Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par assainir l enveloppe de votre bâtiment? comment procéder? quelques pistes par en partenariat avec banque présentation du chauffage des bâtimentsyc eau chaude sanitaire (ECS) 50% transports 17% 33% 17%

Plus en détail

Indépendance énergétique totale. Quartier entièrement labelisé Minergie A, P et ECO.

Indépendance énergétique totale. Quartier entièrement labelisé Minergie A, P et ECO. Indépendance énergétique totale. Quartier entièrement labelisé Minergie A, P et ECO. Genèse Ce projet immobilier est une aventure familiale. Marc et Martine Ponzio, propriétaires d un terrain à Thierrens

Plus en détail

EVALUATION DU POINT FORT 1 «LANGUE ET FORMATION» : RAPPORT INTERMEDIAIRE

EVALUATION DU POINT FORT 1 «LANGUE ET FORMATION» : RAPPORT INTERMEDIAIRE OFFICE FEDERAL DES MIGRATIONS (ODM) MESURES D ENCOURAGEMENT DE L INTEGRATION PRISES PAR LA CONFEDERATION : PROGRAMME DES POINTS FORTS 2008-2011 EVALUATION DU POINT FORT 1 «LANGUE ET FORMATION» : RAPPORT

Plus en détail

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale

Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale Ordonnance du SEFRI sur la formation professionnelle initiale 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 6 décembre 2006 95004 Agente/Agent d exploitation CFC Fachfrau/Fachmann Betriebsunterhalt EFZ

Plus en détail