Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011"

Transcription

1 Dossier de Presse Journée Mondiale des Zones Humides 2 février 2011 Contact presse : Murielle THERMED Directrice du Développement et de la Communication Parc Naturel Régional de la Martinique Tél. : Dossier de Presse - «Journée Mondiale des zones humides 2011» 1/5

2 2 février - Journée Mondiale des Zones Humides Le 2 Février 1971 naissait la Convention de Ramsar, dans la ville de Ramsar en Iran. Le 2 Février 2011, Ramsar, traité intergouvernemental entièrement consacré la conservation et à l utilisation rationnelle d un écosystème - les zones humidescélèbre ses 40 ans. En 1997, la Convention a inauguré la Journée Mondiale des Zones Humides : une campagne annuelle d une durée d une journée durant laquelle chacun peut valoriser les Zones Humides et leur utilité. Le 2 février, l Organisation des Nations Unies invite les organismes publics et privés de tous les pays à mener des actions afin de sensibiliser le grand public aux zones humides ayant été déclarée Année Internationale des Forêts par l ONU, la Journée Mondiale des Zones Humides 2011 sera l occasion de faire un focus sur un type particulier de forêts autour du thème «Les zones humides et les forêts». En Martinique L Inventaire des zones humides de la Martinique Conscient des menaces qui pèsent sur les zones humides de notre île, des milieux d intérêt patrimonial mais vulnérables, et s inscrivant dans une directive de sauvegarde et de reconquête des zones humides, le Parc Naturel Régional de la Martinique a réalisé en 2006, l Inventaire des Zones Humides de la Martinique avec le soutien de la Direction Régionale de l Environnement (DIREN) - aujourd hui, Direction de l Environnement de l Aménagement et du Logement (DEAL). Sur plus de 1200 zones humides recensées et réparties sur environ 2500 hectares, l inventaire décrit 156 de ces écosystèmes, qu ils soient naturels ou artificiels, selon une typologie très précise. Si cet inventaire valorise ce patrimoine naturel remarquable que sont les zones humides de la Martinique, patrimoine qui assure des fonctions primordiales pour le développement de l île, il souligne aussi les menaces identifiées mais dont il faut améliorer la connaissance, afin que des mesures concrètes de protection et de gestion intégrées de ces milieux, soient prises. Forts de ces constats, le Parc Naturel Régional de la Martinique et ses partenaires institutionnels et associatifs, engagent une action de sensibilisation grand public et à destination des scolaires, sur l importance des zones humides et les enjeux de leur préservation : Le Mercredi 2 février 2011, de 8h à 13h Cap sur l Etang des Salines Au programme Village d information - Ateliers Biodiversité - Circuits de découverte Dossier de Presse - «Journée mondiale des zones humides 2011» 2/6

3 PROGRAMME DE LA MATINEE Mercredi 02 février 2011 Village d information - Ateliers Biodiversité - Circuits de découverte 8h00 Ouverture du village d information 8h30 Accueil de groupes et du grand public 8h30 Visite des stands d information du Village. 9h30 Départ pour les 3 circuits de découverte de l étang des Salines et ateliers-découverte de la biodiversité 11h00 Retour des groupes Rafraîchissement. 11h30 Fin des activités pour les scolaires 11h30 Poursuite de l accueil du grand public 13h00 Fin de la manifestation. Dossier de Presse - «Journée mondiale des zones humides 2011» 3/6

4 L étang des Salines, site Ramsar reconnu «zone humide d importance internationale». D une superficie de 103 hectares, dont 80 appartiennent désormais au Conservatoire du Littoral (CEL), l étang des Salines est devenu, en 2008, l unique espace martiniquais labellisé site Ramsar (zone humide d importance internationale). Le label RAMSAR nait en 1971 de la Convention RAMSAR, signée en par des représentants de plusieurs pays du monde, de l ONU, de l UNESCO, avec l ambition de préserver les zones humides de favoriser leur conservation, ainsi que celle de leur flore et de leur faune et de promouvoir et favoriser leur utilisation rationnelle. Le site de l étang des Salines à Sainte-Anne a rejoint «..le réseau international des 1828 sites RAMSAR grâce auquel la conservation et l utilisation rationnelle des ressources contribuent au développement humain et à la protection du patrimoine naturel. Cette labellisation ne constitue pas une protection en elle-même, mais une reconnaissance des statuts de protection existants. La labellisation a porté sur 3 des 9 critères définis par la Convention Ramsar : Critère 1 : Le site contient un exemple représentatif unique de type de zone humide Critère 4 : Le site s inscrit dans un réseau de zones humides qui constitue un lieu de reposoir, de reproduction et d alimentation pour les oiseaux migrateurs, en particulier les limicoles en provenance d Amérique du nord. Critère 8 : Le site est une zone humide qui sert de source d alimentation importance pour les poissons, les alevins en migration, etc. Le territoire français compte 36 sites RAMSAR dont celui de l étang des Salines à Sainte-Anne.» (sources Conservatoire de l Espace Littoral et des Rivages Lacustres ) Zoom sur les zones humides Les zones humides sont définies comme «des régions intermédiaires entre le milieu terrestre et le milieu aquatique. L eau est le principal facteur de régulation de cet espace naturel ainsi que de la vie animale et végétale qui y est associée». Elles sont caractérisées par la présence permanente ou temporaire, en surface ou à faible profondeur dans le sol, d eau disponible, douce, salée ou saumâtre y compris les étendues d eau marine dont la profondeur à marée basse n excède pas six mètres. Les zones humides sont des milieux qui ont de multiples fonctions et valeurs (hydrologiques, biologiques, économiques) qui sont généralement méconnues et dévalorisées. Ce sont des milieux riches, vulnérables et menacés par la pression urbaine, le développement de l agriculture et l essor des activités touristiques ; qui contribuent à leur dégradation et leur disparition. Dossier de Presse - «Journée mondiale des zones humides 2011» 4/6

5 Les zones humides à la Martinique L inventaire des Zones Humides réalisé par le PNRM avec le soutien de la DIREN, laisse apparaitre qu en Martinique, les zones humides sont nombreuses et diverses : zones humides, pour une surface totale d environ hectares. On distingue différents types de zones humides, d importance et de dimensions variables : étangs et mares, lagunes, mangroves, étangs et mares salées ou saumâtres, marais et prairies herbacées, zones humides d altitude, forêts marécageuses littorales ou de bords de ruisseaux, bassins d aquaculture ou d épuration. Les zones humides font parties du patrimoine martiniquais. Leur disparition pourrait avoir des conséquences irréversibles : Forte altération du paysage ; Disparition des activités socio- économiques qui leur sont liés ; Mise en danger de l équilibre hydrologique de l île ; Perte de la biodiversité. Le Projet de Réserve Naturelle Régionale de Génipa La baie de Génipa apparait comme un lieu patrimonial d exception en termes écologique et biologique, d intérêt mondial, original d un point de vue paysager et de qualité de par sa capacité à conserver bon état certain malgré les pressions subies. Il est donc important et urgent de protéger cette baie exceptionnelle. De nombreux outils de protection des espaces naturels sont disponibles. Après analyse, le statut de Réserve Naturelle Régionale semble répondre le mieux aux objectifs de protection et de gestion intégrée de cette baie. Les avantages de classement en Réserve Naturelle sont nombreux : - Une meilleure lisibilité de la zone à protéger, un effet «label Réserve Naturelle» ; - Un cadre unifié pour une gestion intégrée du site ; - Un outil juridique complémentaire : une «règle du jeu spécifique et concertée», des moyens de surveillance, de gestion et de mise en valeur ; - Des décisions locales qui conduisent à la responsabilité et à l appropriation. Ce projet, porté par le Parc Naturel Régional de la Martinique en concertation avec les acteurs et usagers de la zone (pêcheurs, chasseurs, agriculteurs, professionnels du Tourisme), les associations de protection de l environnement, les mairies de Ducos, Lamentin, Rivière-Salée, Trois-Ilets, le Conseil Régional et les services de l Etat, devrait voir le jour prochainement. Rédaction : Parc Naturel Régional - Office De l Eau Dossier de Presse - «Journée mondiale des zones humides 2011» 5/6

6 Les partenaires du Parc Naturel Régional de la Martinique Ainsi que : la Police de l Ecologie de la Ville de Sainte-Anne l AMEPAS, Association Mémoire et Patrimoine de Sainte Anne Dossier de Presse - «Journée mondiale des zones humides 2011» 6/6

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques

Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Mise en œuvre du plan de gestion de la lagune de Bouin Aménagements écologiques et hydrauliques Contexte La Lagune de Bouin se trouve sur un polder créé à dans les années 1960. Il s'agit d'une propriété

Plus en détail

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Connaissance et gestion des zones humides : Lagunes et marais Formation ATEN / Pôle lagunes

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Journées Mondiales Des ZONES HUMIDES

Journées Mondiales Des ZONES HUMIDES Communiqué de Presse Le 23 janvier 2013, Chaque année, la Journée Mondiale des Zones Humides (JMZH) est célébrée le 2 février, pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, le 2

Plus en détail

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012

STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE. Août 2012 STRATEGIE REGIONALE DE LA BIODIVERSITE SAUVAGE Août 2012 Projet sectoriel Cadre réglementaire et orientations politiques Etat des lieux Amélioration de la connaissance Préservation de Valorisation de la

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE DU PLAN D ACTION EN MATIERE DE CONSERVATION DE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE ET D UTILISATION DURABLE DE SES RESSOURCES

TABLEAU SYNOPTIQUE DU PLAN D ACTION EN MATIERE DE CONSERVATION DE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE ET D UTILISATION DURABLE DE SES RESSOURCES ANNEXE 1 TABLEAU SYNOPTQUE DU PLAN D ACTON EN MATERE DE CONSERVATON DE LA DVERSTE BOLOGQUE ET D UTLSATON DURABLE DE SES RESSOURCES DOMANE PRORTES Articles de la convention ACTONS ORGANSME RESPONSABLE PROJETS

Plus en détail

Formulaire Base de données Expérience de gestion. Expérience clé

Formulaire Base de données Expérience de gestion. Expérience clé Formulaire Base de données Expérience de gestion Nom de l expérience : Superficie : Date de réalisation : Carte : Expérience clé Résumé de l expérience : Type de Milieu générique concerné par l action

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Décret n o 2015-424 du 15 avril 2015 portant création du parc naturel marin NOR : DEVL1133922D

Plus en détail

Consultation des réseaux sur la gestion adaptative. Présentation des résultats intermédiaires!

Consultation des réseaux sur la gestion adaptative. Présentation des résultats intermédiaires! Consultation des réseaux sur la gestion adaptative Présentation des résultats intermédiaires! CONSULTATION! Objectifs! État des lieux des contraintes climatiques auxquelles sont confrontés les gestionnaires!

Plus en détail

ATELIER DE FORMATION SUR LES PROCESSUS DE CREATION ET LA GESTION DES AIRES PROTEGEES

ATELIER DE FORMATION SUR LES PROCESSUS DE CREATION ET LA GESTION DES AIRES PROTEGEES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DU DEVELOPPEMENT RURAL DIRECTION GENERALE DES FORETS PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT PROJET RALATIF A LA

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

Convention relative aux zones humides d'importance internationale particulièrement comme habitats des oiseaux d'eau

Convention relative aux zones humides d'importance internationale particulièrement comme habitats des oiseaux d'eau Convention relative aux zones humides d'importance internationale particulièrement comme habitats des oiseaux d'eau Ramsar, Iran, 2.2.1971 telle qu'amendée par le protocole du3.12.1982 et les amendements

Plus en détail

- Titre du communiqué : PLANS ET PROJETS D ECOTOURISME EN COTE D IVOIRE - Thème correspondant : A

- Titre du communiqué : PLANS ET PROJETS D ECOTOURISME EN COTE D IVOIRE - Thème correspondant : A - Titre du communiqué : PLANS ET PROJETS D ECOTOURISME EN COTE D IVOIRE - Thème correspondant : A - * Madame ATSIN ETTI Dia 20 BP 1147 ABIDJAN 20 : Im. CCIA, 9ème étage Tél. : 20 21 53 75 / Fax : 20 22

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

Des actions pour protéger les mares

Des actions pour protéger les mares Des actions pour protéger les mares L intérêt porté aux mares temporaires est récent et résulte d une prise de conscience provoquée par leur destruction accélérée aux cours des dernières décennies. Celle-ci

Plus en détail

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur

Le préfet de la région Haute-Normandie, préfet de la Seine-Maritime, commandeur de la Légion d'honneur PRÉFET DE LA SEINE-MARITIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER Affaire suivie par : Cyril Teillet Tél. : 02 35 58 54 28 Fax : 02 35 58 55 63 Mél : cyril.teillet@seine-maritime.gouv.fr

Plus en détail

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Exemple de la Réserve Naturelle des îlet de Petite Terre Formation «structuration de la gestion des sites du conservatoire

Plus en détail

Le ministre de l écologie, du développement durable, des transports et du logement,

Le ministre de l écologie, du développement durable, des transports et du logement, RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du [ ] Portant création de comités techniques au sein des établissements publics administratifs

Plus en détail

Contexte général. La situation hydrologique du territoire

Contexte général. La situation hydrologique du territoire L EAU DANS L AUDOMAROIS Crédit Photo www.patrimoines-saint-omer.fr, Albert MILLOT, Albert MILLOT, PNR CMO, Carl Peterolff, Thibault GEORGES, www.labelimage.fr, La voix du Nord Contexte général La situation

Plus en détail

Contrat de La Baie de Fort-de-France. & de son Bassin versant

Contrat de La Baie de Fort-de-France. & de son Bassin versant Contrat de La Baie de Fort-de-France & de son Bassin versant Document contractuel 2010-2015 LE CONTRAT DE LA BAIE DE FORT-DE-FRANCE EST CONCLU ENTRE : Les membres du Comité de La Baie de Fort-de-France,

Plus en détail

Le développement durable comme problème géographique. L éducation à l environnement en milieu littoral aquitain

Le développement durable comme problème géographique. L éducation à l environnement en milieu littoral aquitain Collège Jean Boucheron Année scolaire 2010-2011 Castillonnès (Lot-et-Garonne) Académie de Bordeaux Projet d action éducative EEDD-Géographie régionale Contact : Bruno PHILIPPE / Professeur d histoire-géographie

Plus en détail

STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR. CRB 3 juin 2014

STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR. CRB 3 juin 2014 STRATEGIE GLOBALE POUR LA BIODIVERSITE EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR CRB 3 juin 2014 Une démarche de co-construction depuis 2010 : 1 - Diagnostic partagé (état de la biodiversité, relations homme-nature,

Plus en détail

Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio

Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio Gestion intégrée des Aires Marines Protégées Parc Marin International des Bouches de Bonifacio Marie Hélène LUCIANI Office de l Environnement de la Corse www.oec.fr 4 ème Rencontres de la Coopération décentralisée

Plus en détail

Comment monter un dossier de demande de mouillages collectifs?

Comment monter un dossier de demande de mouillages collectifs? Comment monter un dossier de demande de mouillages collectifs? guide de rédaction à l usage des demandeurs de mouillages collectifs Vous souhaitez mettre en place des installations légères pour le mouillage

Plus en détail

Evaluation économique des espaces naturels protégés :

Evaluation économique des espaces naturels protégés : Evaluation économique des espaces naturels protégés : application à quelques services écosystémiques de l estuaire de la Charente Thomas Binet, Vertigo Conseil Isabelle Mercier, Conservatoire du littoral

Plus en détail

Agissons ensemble pour la préservation de la nature

Agissons ensemble pour la préservation de la nature GREAT Med 6 novembre 2014 Le CEN PACA acteur régional reconnu Agissons ensemble pour la préservation de la nature Le CEN PACA et la préservation des milieux littoraux «Conservatoire d Espaces Naturels

Plus en détail

Orientations sur les conséquences pour les zones humides des politiques, plans et activités du secteur de l énergie

Orientations sur les conséquences pour les zones humides des politiques, plans et activités du secteur de l énergie Orientations sur les conséquences pour les zones humides des politiques, plans et activités du secteur de l énergie (Résolution XI.10, 2012) A. Contexte et définitions 1. Le «secteur de l énergie» est

Plus en détail

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA

Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA 20 juin 2011 Vers une Stratégie globale pour la Biodiversité en PACA Annabelle Jaeger, Conseillère régionale déléguée à la Biodiversité 24 novembre 2011 Eléments de contexte Le constat : au rythme actuel,

Plus en détail

8 Vers un engagement mutuel pour l environnement

8 Vers un engagement mutuel pour l environnement 8 Vers un engagement mutuel pour l environnement La prise de conscience sur les enjeux liés à l environnement est en plein essor. Ainsi les citoyens sont régulièrement sollicités pour participer à des

Plus en détail

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES 1. L agriculture et la pêche sont des secteurs essentiels pour le développement social et économique

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR

PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR PRÉFECTURE DE LA RÉGION PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, en fonction des informations

Plus en détail

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers

Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent. Ateliers Produire une carte thématique: l exemple du Cahier des Habitats Fauniques de la Forêt Modèle du Bas-Saint-Laurent Ateliers Sur la conservation des milieux naturels / 16 et 17 mars 2007, Montréal Par Catherine

Plus en détail

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique

Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique Note de présentation de la charte du Parc naturel régional de Brière soumis à enquête publique 1. Responsable du projet Le syndicat mixte du Parc naturel régional de Brière Centre administratif Ile de

Plus en détail

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie

De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Projet ATRACTIV Vulnérabilité des espaces naturels littoraux aux pollutions marines De l état de référence à un cadre opérationnel pour la gestion des pollutions marines en Basse-Normandie Atelier GdR-Amure

Plus en détail

CREPAN. Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados. Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly

CREPAN. Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados. Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly CREPAN Vers une valorisation écologique des bords de routes du Calvados Pourquoi protéger la biodiversité? Powerpoint réalisé par Claudine Joly Présenté par Annick Noël Vice Présidente du CREPAN 1 La biodiversité

Plus en détail

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM]

CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] CONVENTION PORTANT GESTION D ESPACE NATUREL SENSIBLE * * * SITE DE [NOM] Entre La commune (ou autre collectivité) de [nom de la collectivité], propriétaire du site [nom du site] représentée par son maire

Plus en détail

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes Le Parc naturel régional des Ardennes Qu est-ce qu un PNR? Un Parc naturel régional (PNR) est : Un territoire aux patrimoines naturel, culturel et paysager riches et fragiles Faisant l objet d un projet

Plus en détail

Convention-cadre de partenariat entre

Convention-cadre de partenariat entre D O S S I E R D E P R E S S E Convention-cadre de partenariat entre le Syndicat intercommunal de rivière du Calavon-Coulon, le Conservatoire d espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d Azur et le Parc

Plus en détail

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES

LES RESERVES NATURELLES REGIONALES Les Réserves Naturelles Régionales en Région Pays de la Loire Références juridiques Définition Code de l environnement, art. L. 332-1 à L. 332-27, intégrant : Loi n 2002-276 du 27 février 2002 relative

Plus en détail

Les parcs nationaux et régionaux

Les parcs nationaux et régionaux Les parcs nationaux et régionaux Page 1 sur 9 Sommaire LES PARCS NATIONAUX... 3 1.1. FONCTIONNEMENT D UN PARC NATIONAL... 4 1.2. LE PARC NATIONAL DES PYRENEES... 4 1.3. LE PARC NATIONAL DES ECRINS... 4

Plus en détail

SOMMAIRE : CONTEXTE, REFLEXIONS PREALABLES ET OBJECTIFS DE CE DOCUMENT... 2 1. ENJEUX ET PRIORITES... 2

SOMMAIRE : CONTEXTE, REFLEXIONS PREALABLES ET OBJECTIFS DE CE DOCUMENT... 2 1. ENJEUX ET PRIORITES... 2 2007-2013 PLATEFORME : "eau, espaces, espèces" Pilote : Agence de l'eau Loire-Bretagne (A) associée à la Fédération des Conservatoires d'espaces naturels (B) Correspondants : (A) Lucien MAMAN, Direction

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Préparation des chantiers en zones humides

Préparation des chantiers en zones humides Fiche méthodologique n 1: Préparation des chantiers en zones humides? Introduction Les préconisations de cette fiche sont issues des réunions de concertations organisées à Auxonne et Villeneuve-lès- Maguelone

Plus en détail

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques

Les interventions financières de l agence de l eau Loire-Bretagne sur les milieux aquatiques 1 Les grands principes dans le cadre de contrats territoriaux privilégier les masses d eau dégradées (DCE) préserver les masses d eau bon état répondre aux enjeux du Grenelle : continuité et acquisition

Plus en détail

Dialogues. au bord de l eau

Dialogues. au bord de l eau Dialogues au bord de l eau Dans le bassin Loire-Bretagne... ISBN (PDF) : 978-2-916869-53-7 C est sur les bords de la Loire, de la Rance, du Loiret, de l Elorn, du Trieux, de la Vilaine, que sont nés et

Plus en détail

Quelques éléments de méthode

Quelques éléments de méthode Quelques éléments de méthode 11 Avant propos Cette partie comprend deux chapitres dont l objectif est de rappeler la nécessité et les éléments majeurs d une réflexion préalable à tous travaux en zone humide.

Plus en détail

Ordonnance sur les parcs d importance nationale

Ordonnance sur les parcs d importance nationale Projet du 0 janvier 007 Ordonnance sur les parcs d importance nationale (Ordonnance sur les parcs, OParcs) du... Le Conseil fédéral suisse, vu les art. k et 6 de la loi fédérale du er juillet 966 sur la

Plus en détail

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries

Le Nord du N.-B. Investissement au N.-B. $16.8 millions en investissement. Avril 2014. Scieries Le Nord du N.-B. $16.8 millions en investissement Avril 2014 Scieries Scierie Grande Rivière (Saint Léonard) $2.5 millions en investissement Nouveau tamis et système de convoyeur pour copeaux Scierie Kedgwick

Plus en détail

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL Les Parcs naturels régionaux, institués il y a maintenant 40 ans, ont pour objectif de protéger le patrimoine naturel et culturel remarquable d'espaces ruraux de qualité

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION

DOCUMENT D ORIENTATION DOCUMENT D ORIENTATION Décision XII/30 : Évaluation complète du montant des fonds nécessaires à l application de la Convention et de ses protocoles pour la septième période de reconstitution de la caisse

Plus en détail

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés!

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! SITES, MONUMENTS, PAYSAGESREMARQUABLESOUCLASSES MENACESPARLEPROLONGEMENTDEA12 La

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

La balade des îles. Programmation 2015. Navigation douce Saison 2015 du 22 mai au 4 octobre

La balade des îles. Programmation 2015. Navigation douce Saison 2015 du 22 mai au 4 octobre La balade des îles Programmation 2015 La balade des îles Le concept Navigation douce Depuis 2012, l association Espaces propose une nouvelle offre de tourisme fluvial et de navigation douce sur la Seine.

Plus en détail

LA FONDATION: MISSION ET VISION

LA FONDATION: MISSION ET VISION Premier symposium régional sur la pêche artisanale en Méditerranée et en mer Noire Gestion durable de la pêche artisanale: Actions menées par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'environnement

Plus en détail

Prise en compte des zones humides dans les documents d urbanisme Plaquette à destination des élus Plaquette à destination des BE

Prise en compte des zones humides dans les documents d urbanisme Plaquette à destination des élus Plaquette à destination des BE Prise en compte des zones humides dans les documents d urbanisme Plaquette à destination des élus Plaquette à destination des BE Céline Chouteau, CETE Nord-Picardie, Site de Saint-Quentin Les zones humides

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE POUR LA POLITIQUE NATIONALE DES GRANDS SITES

DOCUMENT DE REFERENCE POUR LA POLITIQUE NATIONALE DES GRANDS SITES MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOCUMENT DE REFERENCE POUR LA POLITIQUE NATIONALE DES GRANDS SITES Annexe à la circulaire ministérielle du 21 janvier 2011

Plus en détail

Inventaire et suivi des populations d écrevisses à pieds blancs dans le Jura - Plan de Gestion Piscicole et de Restauration des milieux aquatiques du Jura - 1 Situation actuelle de l écrevisse à pieds

Plus en détail

Déclaration de Paris Sur le patrimoine comme moteur du développement Adoptée à Paris, siège de l UNESCO, le jeudi 1 er décembre 2011

Déclaration de Paris Sur le patrimoine comme moteur du développement Adoptée à Paris, siège de l UNESCO, le jeudi 1 er décembre 2011 Déclaration de Paris Sur le patrimoine comme moteur du développement Adoptée à Paris, siège de l UNESCO, le jeudi 1 er décembre 2011 Préambule Les 1 150 participants de 106 pays réunis à Paris, au siège

Plus en détail

Action. Législ. Description de la problématique. Drainage des zones humides

Action. Législ. Description de la problématique. Drainage des zones humides Législ Les fiches pratiques destinées aux acteurs de terrain Action Avec le soutien de la Drainage des zones humides Photo : D. Vieuxtemps Description de la problématique Les zones naturellement humides

Plus en détail

Exposition zones humides. Dossier de Presse

Exposition zones humides. Dossier de Presse Dossier de Presse DOSSIER DE PRESSE - EXPOSITION ZONES HUMIDES 2015 Panneaux d expositions Conception graphique : Séverine Soury Textes : Aurélie Matrot - AVEN Crédits photographiques Aurélie Matrot, Sarah

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

RENATURA. et la protection de la mangrove en République du Congo. Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011

RENATURA. et la protection de la mangrove en République du Congo. Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011 Rapport d activité : Journée mondiales des zones humides - 2011 RENATURA et la protection de la mangrove en République du Congo Guichel Bisty, Givley Bokaka, Sophie Dupille 1 www.renatura.asso.eu.org /

Plus en détail

Agenda 21 de la Communauté de Communes du Pays de Gex

Agenda 21 de la Communauté de Communes du Pays de Gex Liste des présents : Agenda 2 de la Communauté de Communes du Pays de Gex Compte rendu de l Atelier 2 de diagnostic n 2 : «Préservation des ressources naturelles» 29 février 202 Salle des fêtes Lélex 8h0

Plus en détail

CONTRAT DE BASSIN VERSANT DU LAC DU BOURGET 2012-17

CONTRAT DE BASSIN VERSANT DU LAC DU BOURGET 2012-17 CONTRAT DE BASSIN VERSANT DU LAC DU BOURGET 2012-17 Création de l identité graphique et outils associés de la campagne de communication Pôle Sensibilisation et Communication Avril 2011 RAPPORT 42 rue du

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

Évaluation environnementale ex- post d un projet agro- industriel en milieu tropical africain: cas du projet SOGUIPA en Guinée

Évaluation environnementale ex- post d un projet agro- industriel en milieu tropical africain: cas du projet SOGUIPA en Guinée Évaluation environnementale ex- post d un projet agro- industriel en milieu tropical africain: cas du projet SOGUIPA en Guinée Par Dan Lansana KOUROUMA, CÉREC Ouo Ouo LAMA, UdeM Jean Philippe WAAUB, GEIGER

Plus en détail

chiroptères Monts du matin Sommaire n 1 Bulletin d information Andrea Iacovella Eté 2010

chiroptères Monts du matin Sommaire n 1 Bulletin d information Andrea Iacovella Eté 2010 n 1 Bulletin d information Eté 2010 Site Natura 2000 Tunnels à Bulletin d information Bulletin d information chiroptères Monts du matin Monts du matin Edito Le patrimoine naturel constitue aujourd hui

Plus en détail

ZOO D ASSON. Un Zoo de Passion. Nouveau en 2012. Les singes d Amazonie Programme éducatif

ZOO D ASSON. Un Zoo de Passion. Nouveau en 2012. Les singes d Amazonie Programme éducatif ZOO D ASSON Un Zoo de Passion Nouveau en 2012 Les singes d Amazonie Programme éducatif 1 DOSSIER DE PRESSE Sommaire Page 2 : Une passion au service de la nature Page 3 : Asson en quelques chiffres Page

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

Moi, mon village, ma biodiversité

Moi, mon village, ma biodiversité Moi, mon village, ma biodiversité Regards croisés sur le Parc Arrens-Marsous 4 et 5 octobre 2014 Moi, mon village, ma biodiversité Le Parc national organise ses deuxièmes journées d échange sur les richesses

Plus en détail

Intervention au Colloque international Euro-Méditérranée, Toulon 20 et 21 novembre 2007

Intervention au Colloque international Euro-Méditérranée, Toulon 20 et 21 novembre 2007 Intervention au Colloque international Euro-Méditérranée, Toulon 20 et 21 novembre 2007 M le Président directeur général de l Ifremer, M. le Directeur de l INSU, Mesdames et Messieurs les délégués nationaux

Plus en détail

Mieux intégrer la biodiversité en am nt des projets de réseaux électriques MÉMENTO DES PRINCIPAUX ESPACES PROTÉGÉS

Mieux intégrer la biodiversité en am nt des projets de réseaux électriques MÉMENTO DES PRINCIPAUX ESPACES PROTÉGÉS Mieux intégrer la biodiversité en am nt des projets de réseaux électriques MÉMENTO DES PRINCIPAUX ESPACES PROTÉGÉS 1 France Nature Environnement France Nature Environnement est la fédération française

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

Objectifs du programme MOH

Objectifs du programme MOH Projet «Maintien de la biodiversité des territoires ruraux du Massif central à travers la préservation de la qualité et la fonctionnalité des milieux ouverts herbacés» Restauration de landes et parcours

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 DÉCRÉTANT UN CONTRÔLE INTÉRIMAIRE PROHIBANT UNE CONSTRUCTION, UN OUVRAGE OU DES TRAVAUX SUR DES TERRAINS COMPORTANT UN MILIEU HUMIDE SANS UNE CARACTÉRISATION

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

GESTION DES LONGS DOCUMENTS

GESTION DES LONGS DOCUMENTS 1 Gestion des longs documents LE TRAITEMENT DE TEXTE GESTION DES LONGS DOCUMENTS (DOCUMENTS HIÉRARCHISÉS) LES CONCEPTS DE STYLES, DE HIÉRARCHIE ET DE CHARTE GRAPHIQUE Les documents de grande taille sont

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement

Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement Rejoignez le plus vaste réseau mondial de protection de l environnement Les avantages de l adhésion à l UICN UNION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DE LA NATURE Michael DeYoung/CORBIS Pourquoi rejoindre

Plus en détail

LE DROIT ET LA GESTION DE L EAU EN FRANCE : ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET CONCILIATION DES USAGES

LE DROIT ET LA GESTION DE L EAU EN FRANCE : ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET CONCILIATION DES USAGES LE DROIT ET LA GESTION DE L EAU EN FRANCE : ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET CONCILIATION DES USAGES Yves JEGOUZO, Président honoraire de l Université Paris I (Panthéon-Sorbonne) Ancien Conseiller d Etat

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

Promotion du tourisme rural au niveau du projet de Parc Naturel de Bouhachem au Maroc

Promotion du tourisme rural au niveau du projet de Parc Naturel de Bouhachem au Maroc L e s n o t e s d a l e r t e d u C I H M N 7 5 19 a v r i l 2 0 1 1 romotion du tourisme rural au niveau du projet de arc Naturel de Bouhachem au Maroc Luca ortacolone rogramme RT OLD du NUD Maroc La

Plus en détail

Les milieux humides, entre terre et eau

Les milieux humides, entre terre et eau «Les milieux humides, entre terre et eau» 1 Les milieux humides, entre terre et eau L essentiel Marais, tourbières, prairies humides, lacs, lagunes, mangroves : les milieux humides se déclinent en une

Plus en détail

EXPOSITION. Photos aériennes prises par cerf-volant de Villeneuve-lès-Maguelone à Agde. eau. haut

EXPOSITION. Photos aériennes prises par cerf-volant de Villeneuve-lès-Maguelone à Agde. eau. haut eau EXPOSITION Photos aériennes prises par cerf-volant de Villeneuve-lès-Maguelone à Agde Partenaires de l action : Ce projet est soutenu par l Agence de l eau Rhône Méditerranée Corse Parc Technologique

Plus en détail

Les anciens méandres du Rhône à Serrières-de-Briord. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2022

Les anciens méandres du Rhône à Serrières-de-Briord. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2022 Les anciens méandres du Rhône à Serrières-de-Briord Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2022 Un programme de gestion pour préserver la biodiversité La biodiversité constitue une

Plus en détail

Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales?

Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales? Qu est ce que la gestion intégrée des eaux pluviales? En 2014, le Certu devient la Direction technique Territoires et Ville du Cerema Plan de l intervention 1. D une approche technique sectorielle à une

Plus en détail

Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie

Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie PROGRAMME «BIODIVERSITÉ, GAZ, PÉTROLE» Avec le soutien de : Termes de références Elaboration de normes environnementales pour les activités de l industrie pétrolière et gazière en Mauritanie 1 Préambule

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds Nations Unies DP/DCP/SYC/2 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement, du Fonds des Nations Unies pour la population et du Bureau des Nations Unies pour les services

Plus en détail

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire

Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire Les lisières urbaines à la Réunion Approche des lisières sur le TCO et autres expériences sur le territoire CAUE 23/05/14 Présentation Agence zone UP Laurence BREGENT Clémence LECAPLAIN Caue 1 Définition

Plus en détail

Ensemble, écrivons le Parc de demain Elaboration de la Charte de PNR : Volet 3 : Boite à idées issue des Ateliers 2009-2010

Ensemble, écrivons le Parc de demain Elaboration de la Charte de PNR : Volet 3 : Boite à idées issue des Ateliers 2009-2010 Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d Emeraude Commissions de travail mai-juin 2013 Ensemble, écrivons le Parc de demain Elaboration de la Charte de PNR : Volet 3 : Boite à idées issue des Ateliers

Plus en détail

DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU. Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables.

DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU. Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables. DEPARTEMENT D ILLE ET VILAINE COMMUNE DE MONTFORT SUR MEU 1 Inventaire des zones humides sur les futures parcelles urbanisables Annexe jointe : atlas cartographique Septembre 2009 2 Etude réalisée par

Plus en détail

Un territoire pour agir!

Un territoire pour agir! Un territoire pour agir! Le Bassin du Léman et le Contrat de rivières du sud-ouest lémanique Le Contrat de rivières du sud-ouest lémanique : un programme d actions de 6 ans un territoire de 226 km 2, 29

Plus en détail

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue Plan de développement durable de Saint-Quentin-en-Yvelines CASQY / SJ La trame verte et bleue Une nature au cœur du projet d agglomération Bâtie dès son origine sur l image d une «ville verte et bleue»,

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

Réunion d information préalable du public

Réunion d information préalable du public Réunion d information préalable du public Demande de permis d environnement Mise en location de kayaks sur la Lesse entre Houyet et Anseremme 15 juin 2015 Contenu de la réunion Présidence de la réunion

Plus en détail

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Traduction juridique du concept de réserve de biosphère en droit national Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Ce projet de modèle de loi a été

Plus en détail

CREATION DE OBSERVATOIRE DES DECHETS EN MILIEUX AQUATIQUES ODEMA

CREATION DE OBSERVATOIRE DES DECHETS EN MILIEUX AQUATIQUES ODEMA 1 Marseille, le 4 juin 2006 CREATION DE OBSERVATOIRE DES DECHETS EN MILIEUX AQUATIQUES ODEMA 1 2 Notre production de déchets ne cesse d augmenter. Leur gestion plus ou moins appropriées par les personnes

Plus en détail