Politique européenne de la Suisse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Politique européenne de la Suisse"

Transcription

1 Département fédéral des affaires étrangères DFAE Département fédéral de l économie DFE Bureau de l intégration DFAE/DFE Information Politique européenne de la Suisse Juin 2009

2 Plan de l exposé 1. La Suisse au cœur de l Europe 2. La voie bilatérale 3. Les accords bilatéraux 4. Une politique européenne solidaire 5. Prochaines étapes 2

3 La Suisse au cœur de l Europe UE-27 EEE Candidats à l adhésion Population de l UE 490 millions de citoyens 3

4 Résidents étrangers en Suisse en 2008 Population totale 7,70 millions Nombre d étrangers 1,64 million (21,4 %) Source: Office fédéral des migrations 4

5 Résidents suisses à l étranger en 2008 Source : DFAE 5

6 Échanges économique intenses Plus d un milliard de francs par jour Commerce de marchandises (2008) CH UE 128 milliards (61% des exportations suisses) CH UE 151 milliards (80% des importations suisses) Investissements directs (2007) CH UE 292 milliards CH UE 272 milliards Sources: BNS, Eurostat 6

7 Politique européenne de la Suisse 1. La Suisse au cœur de l Europe 2. La voie bilatérale 3. Les accords bilatéraux 4. Une politique européenne solidaire 5. Prochaines étapes 7

8 La Suisse poursuit une politique d intérêts Accès mutuel et étendu au marché Solutions pratiques et taillées sur mesure Accords dans des domaines bien délimités Réseau d accords étendu par étapes et de manière continue depuis

9 Une politique d ouverture et de coopération Étroite collaboration (Ex: fiscalité de l épargne, lutte contre la fraude ) Participation à des programmes et à certaines agences de l UE Contribution à l élargissement de l UE 9

10 Un choix confirmé par le peuple suisse 1992 Non à l Espace économique européen (EEE) 1997 Non à l initiative contre l ouverture de négociations d adhésion à l UE 2000 Oui aux Bilatérales I 2001 Non à l initiative pour l ouverture de négociations d adhésion à l UE 2005 Oui à Schengen / Dublin 2005 Oui à l extension de la libre circulation des personnes 2006 Oui à la Loi de coopération avec l Europe de l Est 2009 Oui à la poursuite de la libre circulation et à son extension = oui aux Bilatérales I 10

11 Politique européenne de la Suisse 1. La Suisse au cœur de l Europe 2. La voie bilatérale 3. Les accords bilatéraux 4. Une politique européenne solidaire 5. Prochaines étapes 11

12 Les premiers accords 1972 Libre-échange Suppression des obstacles tarifaires aux échanges de produits industriels (droits de douane, contingents) 1989 Assurances Mêmes droits d établissement pour les assureurs (hormis secteur assurance-vie) 1990 ( 2009) Contrôle des marchandises Règles sur les contrôles et les formalités douanières (règle des 24 heures) Intérêt Accès mutuel au marché 12

13 Les Accords bilatéraux I (1999) 1. Libre circulation des personnes 2. Obstacles techniques au commerce 3. Marchés publics 4. Transports terrestres 5. Transport aérien 6. Agriculture 7. Recherche Intérêt Meilleur accès réciproque aux marchés du travail, des marchandises et des services 13

14 Libre circulation des personnes Les Suisses peuvent plus facilement s établir et travailler dans l UE La réciproque vaut pour les ressortissants de l UE Ouverture par étapes (périodes transitoires) Coordination des systèmes de sécurité sociale Reconnaissance des diplômes professionnels Intérêts - Moins de pénurie de personnel pour les entreprises, ce qui leur permet de croître - Maintien et création d emplois - Accès pour les Suisses au marché du travail de l UE 14

15 Bilan de la libre circulation après six ans Les craintes ne se sont pas vérifiées : L immigration est contrôlée et mesurée Le chômage n a pas augmenté La sous-enchère salariale reste l exception Les assurances sociales ne sont pas exploitées Mesures d accompagnement contre le dumping salarial et social - Conditions de travail et de salaire valables pour tous - Contrôles intensifs dans les secteurs à risques - En cas d abus, avertissement, amende, exclusion du marché, imposition de salaires minimaux 15

16 Les Accords bilatéraux II (2004) 1. Schengen / Dublin 2. Fiscalité de l épargne 3. Lutte contre la fraude 4. Produits agricoles transformés 5. Environnement 6. Statistique 7. Programme MEDIA 8. Éducation, formation, jeunesse 9. Pensions Intérêts - Coopération politique étendue - Meilleures conditions-cadres économiques 16

17 Association à l accord de Schengen Suppression des contrôles systématiques de personnes entre les Etats Schengen Meilleur contrôle des frontières extérieures Renforcement de la coopération policière (grâce au SIS, Système d information Schengen) Amélioration de la coopération judiciaire Introduction du «visa Schengen» Intérêts - Favoriser la mobilité des personnes - Coopérer dans la lutte contre la criminalité sur le plan international - Rendre le tourisme compétitif 17

18 Espace Schengen Etats membres de Schengen Etats membres de Schengen au statut particulier Futurs Etats membres Etats associés Futur Etat associé (FL) 18

19 Association à l accord de Dublin Critères clairement définis pour déterminer quel pays doit mener la procédure d asile Accès aux répertoires d empreintes digitales (système Eurodac) Intérêt Suppression des demandes d asile multiples 19

20 Vue d ensemble des accords bilatéraux Lutte contre la fraude? Schengen + Dublin Statistique Environnement MEDIA Fiscalité de l épargne Pensions Produits agricoles transformés Libre circulation des personnes Obstacles techniques au commerce Marchés publics / Agriculture Transports terrestres et aérien / Recherche Libre-échange (1972) Assurances (1989) Contrôle des marchandises (1990/2009) Négociations Signature Phase d approbation Accord en vigueur 20

21 Politique européenne de la Suisse 1. La Suisse au cœur de l Europe 2. La voie bilatérale 3. Les accords bilatéraux 4. Une politique européenne solidaire 5. Prochaines étapes 21

22 Une politique européenne solidaire Missions de paix (exemple : Kosovo) Conseil de l Europe et OSCE Nouvelles lignes ferroviaires à travers les Alpes Contribution à l élargissement de l UE 22

23 Contribution à l élargissement de l UE Réduction des disparités économiques et sociales Contribution indépendante à la politique de cohésion de l UE Soutien de projets concrets sélectionnés et contrôlés par la Suisse Intérêts - Investir auprès de partenaires économiques - Renforcer la sécurité - Coopérer solidairement avec l UE, affermir la voie bilatérale 23

24 Contribution à l élargissement Bénéficiaires - Les 10 États ayant adhéré à l UE en 2004 (UE-10) - Roumanie et Bulgarie (adhésion à l UE en 2007) (sous réserve de l approbation parlementaire) Montants - UE-10 : 1 milliard de francs sur cinq ans - Roumanie et Bulgarie : 257 millions sur cinq ans Base légale Loi sur la coopération avec l Europe de l Est (acceptée par le peuple suisse le 26 novembre 2006) 24

25 Politique européenne de la Suisse 1. La Suisse au cœur de l Europe 2. La voie bilatérale 3. Les accords bilatéraux 4. Une politique européenne solidaire 5. Prochaines étapes 25

26 Position du Conseil fédéral La Suisse participe activement et solidairement à la réalisation d objectifs communs en Europe La voie bilatérale a fait ses preuves La voie bilatérale représente actuellement l instrument qui permet à la Suisse de défendre au mieux ses intérêts Source: Rapport Europe

27 Poursuivre la voie bilatérale? Oui, à certaines conditions, notamment : La Suisse a une marge de manœuvre suffisante pour ses décisions politiques L UE est disposée à trouver avec la Suisse des solutions par la voie bilatérale 27

28 Priorité : parachever les accords existants Schengen / Dublin - Participation opérationnelle : 12 décembre 2008 Accord sur la libre circulation - Extension à la Bulgarie et à la Roumanie (Protocole II) Entrée en vigueur : 1 er juin 2009 Accord MEDIA - Renouvellement en cours Accord sur la facilitation des contrôles douaniers - Révision complète («règle des 24 heures») Application provisoire de l accord révisé : 1 er juillet

29 Nouveaux dossiers : Secteur agroalimentaire Libéraliser l agriculture en général, y compris dans - les outils de production (secteur en amont) - les produits de l industrie de transformation (secteur en aval) Éliminer les entraves - tarifaires (douane, contingents) - non-tarifaires (prescriptions et homologation) Intérêts - Offrir une perspective aux agriculteurs suisses - Baisser les prix en Suisse pour les consommateurs - Favoriser la croissance du PIB 29

30 Nouveaux dossiers : domaine de la santé Lutter contre les maladies transmissibles Garantir la sécurité des aliments et des produits Améliorer la santé publique Moyens mis en œuvre : - Participation au programme de santé publique de l UE Adhésion à diverses agences de l UE et aux systèmes d alerte rapide Intérêt Politique de santé plus efficace grâce à une coordination internationale 30

31 Nouveaux dossiers : électricité Règlement du transit et harmonisation des normes Reconnaissance des attestations pour le courant vert Accès mutuel au marché libéralisé Intérêts - Assurer l approvisionnement en Europe - Maintenir le rôle de plaque tournante de la Suisse 31

Politique européenne de la Suisse

Politique européenne de la Suisse Département fédéral des affaires étrangères DFAE Département fédéral de l économie DFE Bureau de l intégration DFAE/DFE Information Politique européenne de la Suisse 1/38 Plan de l exposé 1. La Suisse

Plus en détail

immigration la résiliation de la libre circulation des personnes compromet la voie bilatérale

immigration la résiliation de la libre circulation des personnes compromet la voie bilatérale immigration la résiliation de la libre circulation des personnes compromet la voie bilatérale Fiche d information 1 : Situation juridique en matière de libre circulation des personnes L essentiel en bref

Plus en détail

Les principaux accords bilatéraux Suisse-UE

Les principaux accords bilatéraux Suisse-UE Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des affaires européennes DAE Les principaux accords bilatéraux Suisse-UE Juin 2015 Accords bilatéraux Suisse-UE B. I B. II 2 Les premiers accords

Plus en détail

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République,

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République, Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce Le Président de la République, Sur Vu Vu Vu Vu rapport du Ministre du Commerce la Constitution; le décret n 2010-01 du

Plus en détail

Procédure législative ordinaire

Procédure législative ordinaire Annexe 4 LISTE DES ARTICLES RELEVANT DE LA PROCÉDURE LÉGISLATIVE ORDINAIRE Le traité de Lisbonne prévoit l extension de la procédure dite de «codécision» et désormais appelée «procédure législative ordinaire»,

Plus en détail

DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE :

DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE : DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE : I (Sensibilisation) De charger un groupe indépendant d'experts, de l OCDE par exemple, d effectuer une étude

Plus en détail

LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT)

LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT) LE CANADA ET LE PARTENARIAT MONDIAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (OBJECTIF HUIT) 1.0 Bilan du Canada en matière de commerce Objectif ou indice Contribution du Canada Ce qu il reste à faire 1.1 Le système de commerce

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

PROPOSITIONS DE LA CGEM POUR LE PROJET DE LOI DE FINANCES 2016

PROPOSITIONS DE LA CGEM POUR LE PROJET DE LOI DE FINANCES 2016 PROPOSITIONS DE LA CGEM POUR LE PROJET DE LOI DE FINANCES 2016 1 NOS SOURCES Le Discours Royal du 20 août 2014 «l économie marocaine a enregistré un retard significatif en la matière, en raison de l éparpillement

Plus en détail

Volet agricole du PTCI/TTIP. 15 juin 2015

Volet agricole du PTCI/TTIP. 15 juin 2015 Volet agricole du PTCI/TTIP 15 juin 2015 ALE large et ambitieux : 9 rounds de négociation ont déjà eu lieu -L accord devrait englober un nombre important de sujets (suppression des barrières non tarifaires,

Plus en détail

Etendue de l assujettissement aux droits. de lois ou par des ordonnances du Conseil fédéral édictées en vertu de la présente loi.

Etendue de l assujettissement aux droits. de lois ou par des ordonnances du Conseil fédéral édictées en vertu de la présente loi. Loi sur le tarif des douanes (LTaD) 632.10 du 9 octobre 1986 (Etat le 1 er janvier 2013) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 28 et 29 de la constitution 1, vu le message du Conseil

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 8 DECEMBRE 2010 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

SOMMAIRE : Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation. Section04 : le rôle de la douane dans l exportation

SOMMAIRE : Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation. Section04 : le rôle de la douane dans l exportation SOMMAIRE : -INTRODUCTION Chapitre 01 : le rôle de la douane dans l exportation Section01 : l historique Section 02 :les missions de la douane Section03 :l organigramme Section04 : le rôle de la douane

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Chine coopération en matière de sécurité intérieure,

Chine coopération en matière de sécurité intérieure, Document mis en distribution le 23 juin 2005 N o 2376 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 15 juin 2005. P R O

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

Le protectionnisme : raisons et risques?

Le protectionnisme : raisons et risques? Thème 5 : Le protectionnisme : raisons et risques? L échange «Le libre échange tout le monde s en réclame, mais personne ne le pratique» Les effets de l ouverture des économies sur l extérieur Les opportunités

Plus en détail

Budget 2011 de l Union européenne

Budget 2011 de l Union européenne Fr Au-delà de la crise, vers de nouveaux objectifs Budget 2011 de l Union européenne Agriculture: aides directes et dépenses liées au marché Développement rural 30 % 11 % Citoyenneté, liberté, sécuritéetjustice

Plus en détail

Entraide en matière fiscale: enjeux et défis. Alain Steichen Professeur associé à l Université de Luxembourg

Entraide en matière fiscale: enjeux et défis. Alain Steichen Professeur associé à l Université de Luxembourg Entraide en matière fiscale: enjeux et défis Alain Steichen Professeur associé à l Université de Luxembourg Un peu d histoire. Abgabenordnung 3 AO aux fins d imposition indigène seulement Directive communautaire

Plus en détail

007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07

007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07 007537/EU XXIII.GP Eingelangt am 14/02/07 COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 14.2.2007 SEC(2007) 113 DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION Document accompagnant la proposition

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION

RAPPORT DE PRESENTATION REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple-Un But-Une Foi ---------------- MINISTERE DU TOURISME ET DES TRANSPORTS AERIENS ---------------- DECRET n 94-663 du 27 juin 1994 Portant réglementation des agences de voyages

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Le texte en cours d élaboration :

NOTE D INFORMATION. Le texte en cours d élaboration : NOTE D INFORMATION Les travaux de révision du Code des investissements constituent une priorité pour le gouvernement. En effet, un Code des investissements qui renforce la protection des investisseurs

Plus en détail

Notes pour la réunion du Groupe informel d étude de l OMD sur les négociations de l OMC pour la facilitation des échanges

Notes pour la réunion du Groupe informel d étude de l OMD sur les négociations de l OMC pour la facilitation des échanges Notes pour la réunion du Groupe informel d étude de l OMD sur les négociations de l OMC pour la facilitation des échanges (objet : réunion du GNFE de l OMC du 10 au 14 décembre 2007) Remarque : Le Secrétariat

Plus en détail

Dumping et fraude sociale dans le contexte du détachement de travailleurs Argumentaire et position de la Confédération

Dumping et fraude sociale dans le contexte du détachement de travailleurs Argumentaire et position de la Confédération Dumping et fraude sociale dans le contexte du détachement de travailleurs Argumentaire et position de la Confédération Pourquoi cette note? Cette note s inscrit dans le cadre des travaux du groupe "Bridges"

Plus en détail

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN 2 Introduction Internet a connu un développement et une évolution spectaculaires grâce à l innovation et à la créativité incontestable

Plus en détail

Sommet de l élevage 2013

Sommet de l élevage 2013 Sommet de l élevage 2013 Accords commerciaux bilatéraux de l Union européenne avec les Etats-Unis et le Canada Principaux enjeux économiques Jean-Marc Mignon Conseiller international Direction régionale

Plus en détail

LA MAISON-BLANCHE Bureau du chef du service de presse

LA MAISON-BLANCHE Bureau du chef du service de presse POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le 7 décembre 2011 LA MAISON-BLANCHE Bureau du chef du service de presse Fiche documentaire : Initiatives canado-américaines Par-delà la frontière et du Conseil de coopération

Plus en détail

Keystone. Fonds pour les frontières extérieures

Keystone. Fonds pour les frontières extérieures Keystone Fonds pour les frontières extérieures Fonds pour les frontières extérieures Le Fonds pour les frontières extérieures permet une solidarité financière au sein de l espace Schengen. Grâce à ce Fonds,

Plus en détail

concernant les produits horlogers entre la Confédération suisse et la Communauté économique européenne ainsi que ses Etats membres

concernant les produits horlogers entre la Confédération suisse et la Communauté économique européenne ainsi que ses Etats membres Texte original Accord concernant les produits horlogers entre la Confédération suisse et la Communauté économique européenne ainsi que ses Etats membres 0.632.290.13 Conclu le 30 juin 1967 Approuvé par

Plus en détail

Délibérations législatives (Délibération publique conformément à l'article 16, paragraphe 8, du traité sur l'union européenne)

Délibérations législatives (Délibération publique conformément à l'article 16, paragraphe 8, du traité sur l'union européenne) Conseil de l'union européenne Secrétariat général Bruxelles, le 25 mai 2016 CM 2831/16 OJ CONS JAI COMIX COMMUNICATION CONVOCATION ET ORDRE DU JOUR PROVISOIRE Correspondant: Mme Christine ROGER dgd.jai-oj-crp-conseil@consilium.europa.eu

Plus en détail

PRENANT ACTE que l'accord TRIP reconnaît que les droits de propriété intellectuelle sont des droits privés,

PRENANT ACTE que l'accord TRIP reconnaît que les droits de propriété intellectuelle sont des droits privés, RECOMMANDATION DU CONSEIL DE COOPERATION DOUANIERE SUR LA NECESSITE D'ACCROITRE L'EFFICACITE DES CONTROLES DOUANIERS AFIN DE PREVENIR LES ECHANGES INTERNATIONAUX DE MARCHANDISES PORTANT ATTEINTE A DES

Plus en détail

L'impôt sur le revenu au Luxembourg: actualités récentes. International Law Firm Amsterdam Brussels London Luxembourg New York Rotterdam

L'impôt sur le revenu au Luxembourg: actualités récentes. International Law Firm Amsterdam Brussels London Luxembourg New York Rotterdam L'impôt sur le revenu au Luxembourg: actualités récentes Agenda I. 2013 dans le rétroviseur - Législation - Jurisprudence II. III. 2014 - Déclaration du Gouvernement Tendances internationales 2013 DANS

Plus en détail

Plan d action pour les énergies renouvelables

Plan d action pour les énergies renouvelables Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Fiche d information 6 Date 21 février 2008 Plan d action pour les énergies

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 28 OCTOBRE 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Ordonnance n o 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation

Plus en détail

Le commerce des services

Le commerce des services Le commerce des services Plan de l intervention 1. Qu est-ce qu un service? a. Définitions b. Les secteurs de services c. Les modes de fourniture 2. Eléments de positions françaises 3. Actualité des principales

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE LUTTE CONTRE LES FRAUDES AU DÉTACHEMENT DE SALARIÉS EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE LUTTE CONTRE LES FRAUDES AU DÉTACHEMENT DE SALARIÉS EN FRANCE PREMIER MINISTRE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE LUTTE CONTRE LES FRAUDES AU DÉTACHEMENT DE SALARIÉS EN FRANCE Commission nationale de lutte contre le travail illégal du 12 février 2015 Dossier de presse :

Plus en détail

RÉFORMER LES PROFESSIONS AUJOURD HUI RÉGLEMENTÉES

RÉFORMER LES PROFESSIONS AUJOURD HUI RÉGLEMENTÉES Des acteurs mobiles et sécurisés. La mobilité économique doit s étendre à tous les abus de position dominante, quelle que soit leur origine. RÉFORMER LES PROFESSIONS AUJOURD HUI RÉGLEMENTÉES Le champ des

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN 2014-2019. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs PROJET DE RAPPORT

PARLEMENT EUROPÉEN 2014-2019. Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs PROJET DE RAPPORT PARLEMENT EUROPÉEN 2014-2019 Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs 30.3.2015 2015/2061(INI) PROJET DE RAPPORT EEE-Suisse: obstacles à la pleine mise en œuvre du marché intérieur

Plus en détail

ad 98.446 Initiative parlementaire Poste, CFF, Swisscom. Des emplois dans toute la Suisse (Hämmerle)

ad 98.446 Initiative parlementaire Poste, CFF, Swisscom. Des emplois dans toute la Suisse (Hämmerle) ad 98.446 Initiative parlementaire Poste, CFF, Swisscom. Des emplois dans toute la Suisse (Hämmerle) Rapport de la Commission des transports et des télécommunications du Conseil national du 14 novembre

Plus en détail

VERSION CITOYENNE DU DOCUMENT DE PROGRAMMATION BUDGETAIRE ET ECONOMIQUE PLURIANNUELLE

VERSION CITOYENNE DU DOCUMENT DE PROGRAMMATION BUDGETAIRE ET ECONOMIQUE PLURIANNUELLE République du Bénin Fraternité Justice Travail --------------Ministère de l Economie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation --------------Direction Générale des Affaires économiques --------------Direction

Plus en détail

La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable.

La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable. Communiqué de presse Bois-Colombes, le 11 février 2009 La stratégie commerciale d Aviva en 2009 : Sécurité, dynamisme, développement durable. L année 2008 restera, pour les épargnants et les assurés, une

Plus en détail

Social Inclusion Programmes in Togo. Ahoro Atchindé Amakoue Civil Administrator, Ministry of Commerce and Private Sector Development, Togo

Social Inclusion Programmes in Togo. Ahoro Atchindé Amakoue Civil Administrator, Ministry of Commerce and Private Sector Development, Togo Social Inclusion Programmes in Togo Ahoro Atchindé Amakoue Civil Administrator, Ministry of Commerce and Private Sector Development, Togo LE PROGRAMME D INTÉGRATION SOCIALE ET LEUR INCIDENCE SUR UN DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Les services et l investissement dans l Accord de partenariat économique CARIFORUM CE (APE)

Les services et l investissement dans l Accord de partenariat économique CARIFORUM CE (APE) Les services et l investissement dans l Accord de partenariat économique CARIFORUM CE (APE) Ramesh Chaitoo Responsable, Unité du commerce des Services, CRNM rchaitoo@crnm.org www.crnm.org Pétion-ville,

Plus en détail

Accord sur la libre circulation des personnes: assurer l égalité de traitement

Accord sur la libre circulation des personnes: assurer l égalité de traitement FEPS Focus 3 Accord sur la libre circulation des personnes: assurer l égalité de traitement Prise de position du Conseil de la FEPS Fédération des Églises protestantes de Suisse FEPS Le présent document

Plus en détail

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1)

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (EMPLOI) (2 octobre 1984) (Etendu par arrêté du 31 mai 1994, Journal officiel

Plus en détail

Commerce Vente. Brevet fédéral de Spécialiste en expédition/exportation

Commerce Vente. Brevet fédéral de Spécialiste en expédition/exportation Commerce Vente Brevet fédéral de Spécialiste en expédition/exportation Brevet fédéral de Spécialiste en expédition/exportation La Formation en bref Titre obtenu: Spécialiste en expédition avec brevet fédéral

Plus en détail

LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION

LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION Troisième Journée Tuniso-Allemande de l Energie Transition énergétique : Premiers Résultats et Futurs Engagements Tunis, 26 novembre 2013 LA NOUVELLE LOI SUR LA PRODUCTION DE L ÉLECTRICITÉ À PARTIR DES

Plus en détail

Les Accords bilatéraux Suisse - Union européenne Edition 2013

Les Accords bilatéraux Suisse - Union européenne Edition 2013 Les Accords bilatéraux Suisse - Union européenne Edition 2013 Table des matières La politique européenne de la Suisse 5 Libre-échange 15 Assurances 17 Facilitation et sécurité douanières 19 Libre circulation

Plus en détail

PROJET DE LOI ------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord ou convention :

PROJET DE LOI ------- ÉTUDE D IMPACT. I - Situation de référence et objectifs de l accord ou convention : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes NOR : MAEJ1002191L PROJET DE LOI autorisant l approbation de l avenant à la convention entre la France et la Suisse en vue d éviter

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Rapport au Président de la République relatif à l ordonnance n o 2008-556 du 13 juin 2008 transposant

Plus en détail

SPOP. Permis de séjour et de travail État des lieux Union européenne / Etats tiers. 7 février 2014 CVCI DECS/SDE/FVZ/31.01.14 DECS/SPOP/GB/06.02.

SPOP. Permis de séjour et de travail État des lieux Union européenne / Etats tiers. 7 février 2014 CVCI DECS/SDE/FVZ/31.01.14 DECS/SPOP/GB/06.02. Permis de séjour et de travail État des lieux Union européenne / Etats tiers 7 février 2014 CVCI DECS/SDE/FVZ/31.01.14 DECS/SPOP/GB/06.02.14 Plan 1. Libre circulation des personnes Point de situation 2.

Plus en détail

Accord de libre-échange Suisse-Chine:

Accord de libre-échange Suisse-Chine: Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d état à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Accord de libre-échange Suisse-Chine: Importance,

Plus en détail

Session plénière à Strasbourg, du 13 au 16 février 2012 N 93

Session plénière à Strasbourg, du 13 au 16 février 2012 N 93 Session plénière à Strasbourg, du 13 au 16 février 2012 N 93 Espace unique européen de paiement en euros Le règlement sur l'espace unique de paiement européen en euros (dénommé SEPA) a reçu une très large

Plus en détail

Ordonnance sur le contrôle du trafic transfrontière de l argent liquide

Ordonnance sur le contrôle du trafic transfrontière de l argent liquide Ordonnance sur le contrôle du trafic transfrontière de l argent liquide du 11 février 2009 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 130 de la loi du 18 mars 2005 sur les douanes (LD) 1, arrête: Art. 1 Objet

Plus en détail

ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN

ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN ORDRE DE LA CHAMBRE RENVOYANT LE PREMIER RAPPORT DU COMITÉ : AECG ET SES EFFETS SUR LE SECTEUR AGRICOLE CANADIEN PRÉSENTATION AU COMITÉ PERMANENT DE L AGRICULTURE ET DE L AGROALIMENTAIRE DE LA CHAMBRE

Plus en détail

Déclaration franco-grecque. Partenariat stratégique pour l avenir

Déclaration franco-grecque. Partenariat stratégique pour l avenir Déclaration franco-grecque Partenariat stratégique pour l avenir A l invitation du Président de la République hellénique, le Président de la République française a effectué une visite officielle en Grèce

Plus en détail

L ASSEMBLEE NATIONALE POPULAIRE A DELIBERE ET ADOPTE,

L ASSEMBLEE NATIONALE POPULAIRE A DELIBERE ET ADOPTE, REPUBLIQUE DU CONGO Travail * Démocratie * Paix --------------- LOI N 27/82 DU 07/07/1982 SUR LA STATISTIQUE L ASSEMBLEE NATIONALE POPULAIRE A DELIBERE ET ADOPTE, LE PRESIDENT DU COMITE CENTRAL DU PARTI

Plus en détail

Rapport d activités de l Assemblée des. Représentants du Peuple. Avril 2015

Rapport d activités de l Assemblée des. Représentants du Peuple. Avril 2015 Rapport d activités de l Assemblée des Représentants du Peuple Avril 2015 Un mois après la mise en place de ses commissions, l'assemblée des Représentants du Peuple a accéléré le rythme pour examiner les

Plus en détail

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière

L agriculture canadienne et les négociations du commerce international. Symposium sur les perspectives de l industrie laitière L agriculture canadienne et les négociations du commerce international Symposium sur les perspectives de l industrie laitière 16 mai 2013 Plan Le secteur agricole canadien et le commerce international

Plus en détail

Présentation de la session d automne des Chambres fédérales

Présentation de la session d automne des Chambres fédérales Présentation de la session d automne des Chambres fédérales Nouvelle révision de la LAMal, actifs et bénéfices de la Banque nationale 13 septembre 2004 Numéro34/2 Session d automne du 20 septembre au

Plus en détail

Docteur Meyer SABBAH. Maître Carole YOUNES

Docteur Meyer SABBAH. Maître Carole YOUNES Docteur Meyer SABBAH Maître Carole YOUNES 1/ LA DEMOGRAPHIE MEDICALE 2/ LA PERMANENCE DES SOINS LA DEMOGRAPHIE MEDICALE La densité médicale chutera de près de 15% entre 2002 et 2025, alors que les besoins

Plus en détail

Session de printemps Compte rendu de la 1 ère semaine

Session de printemps Compte rendu de la 1 ère semaine Session de printemps Compte rendu de la 1 ère semaine 5 mars 2010 Au cours de la première semaine de la session, le Conseil national a débattu de la 11e révision de l AVS : il a renoncé à atténuer les

Plus en détail

Message concernant la modification du code des obligations (Prorogation des contrats-types de travail fixant des salaires minimaux)

Message concernant la modification du code des obligations (Prorogation des contrats-types de travail fixant des salaires minimaux) Ce texte est une version provisoire. Seule la version qui sera publiée dans la Feuille fédérale fait foi. Message concernant la modification du code des obligations (Prorogation des contrats-types de travail

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Octobre 2014

DOSSIER DE PRESSE Octobre 2014 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Bérengère Grenier berengere.grenier@vae-solis.com 06 29 94 32 65 - reassurez-moi.fr L idée «Réassurez-moi» : révolutionner le marché vieillissant de l assurance de prêt

Plus en détail

LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC VALENCE, 23 JUIN 2010

LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC VALENCE, 23 JUIN 2010 CHAMBRE DE COMMERCE, D INDUSTRIE D ET DE SERVICES الصناعة و الخدمات غرفة التجارة, LE SECTEUR DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE AU MAROC VALENCE, 23 JUIN 2010 Importance des relations bilatérales Maroco

Plus en détail

La libre circulation des personnes renforce la place économique suisse

La libre circulation des personnes renforce la place économique suisse Département fédéral de l économie DFE Secrétariat d Etat à l économie SECO Note de discussion Date 26 mai 2011 La libre circulation des personnes renforce la place économique suisse Serge Gaillard, Chef

Plus en détail

Propositions de Social Economy Europe pour la Présidence Luxembourgeoise en matière d Economie Sociale

Propositions de Social Economy Europe pour la Présidence Luxembourgeoise en matière d Economie Sociale Propositions de Social Economy Europe pour la Présidence Luxembourgeoise en matière d Economie Sociale Social Economy Europe: Social Economy Europe est l organisation représentative de l économie sociale

Plus en détail

Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur

Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur 1 34 èmes Journées Nationales d Etudes sur la Stérilisation Lyon 04 avril 2012 Rôle en stérilisation de l IBODE et du préparateur Valérie PAGES Marie-Pierre FIZE Cadre Préparatrice Stérilisation CHU TOULOUSE

Plus en détail

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères et d origine étrangère. 1 PLAN Introduction Parcours

Plus en détail

Rapport de synthèse L impact économique des touristes perdus

Rapport de synthèse L impact économique des touristes perdus Rapport de synthèse L objectif de cette étude était d évaluer la mise en œuvre actuelle des dispositions communes concernant les visas dans l espace Schengen du point de vue de l industrie touristique

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait

Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Stratégie énergétique 2050: Un bref portrait Daniel Büchel, Vice-directeur, directeur du programme SuisseEnergie Politique énergétique: de quoi s agit-il? Sécurité de l approvisionnement Sécurité technique

Plus en détail

Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants

Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants La République Tunisienne, l'union européenne (ci-après "UE") et les États membres

Plus en détail

La Suisse et l Union européenne, quel avenir?

La Suisse et l Union européenne, quel avenir? Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des affaires européennes DAE La Suisse et l Union européenne, quel avenir? Février 2013 Plan de l exposé 1. La Suisse au cœur de l Europe; le

Plus en détail

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE

MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE MINISTERE DE L ENERGIE ET DU PETROLE Pétrole et l organisation de l administration Centrale de son département. ARTICLE PREMIER : Le Ministre de l Energie et du Pétrole a pour mission générale d élaborer,

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale. Article 2 Article 2 Article 2

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale. Article 2 Article 2 Article 2 227 TABLEAU COMPARATIF Article 1 er Article 1 er Article 1 er Les articles 2 à 10 fixent, en application de l avantdernier alinéa de l article 34 de la Constitution, les objectifs de la programmation pluriannuelle

Plus en détail

TRAVAIL de l OCDE sur les pesticides et la lutte durable contre les ravageurs. Vision stratégique

TRAVAIL de l OCDE sur les pesticides et la lutte durable contre les ravageurs. Vision stratégique TRAVAIL de l OCDE sur les pesticides et la lutte durable contre les ravageurs Une approche coopérative globale de la réglementation des pesticides agricoles et de la lutte contre les ravageurs compatible

Plus en détail

Le SPL horticole Var Méditerranée

Le SPL horticole Var Méditerranée Le SPL horticole Var Méditerranée Une démarche collective et solidaire Le SPL horticole est l ensemble des différents partenaires de l horticulture varoise, regroupés pour animer collectivement une démarche

Plus en détail

Service-conseil sur la logistique du commerce international : Facilitant l accès aux marchés

Service-conseil sur la logistique du commerce international : Facilitant l accès aux marchés CLIMAT DEs INVEsTIssEMENTs Service-conseil sur la logistique du commerce international : Facilitant l accès aux marchés Climat des Investissements l Groupe de la Banque mondiale Agence multilatérale de

Plus en détail

Politique économique extérieure:

Politique économique extérieure: Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche / DEFR Secrétairiat d état à l économie Direction des affaires économiques extérieures Politique économique extérieure: Chances et

Plus en détail

- 23 - TABLEAU COMPARATIF

- 23 - TABLEAU COMPARATIF - 23 - TABLEAU COMPARATIF Le Sénat, Vu l article 88 4 de la Constitution, Vu le traité instituant la Communauté européenne et notamment ses articles 5 et 16, Le Sénat, Vu l article 88 4 de la Constitution,

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2016. Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Consultations prébudgétaires 2016. Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires 2016 Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comptables professionnels agréés du Canada 277, rue Wellington Ouest, Toronto (0ntario) Canada

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES

FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES FICHE DE SYNTHESE : CHAPITRE 101 LA MONDIALISATION DES ECHANGES 1 LES NOTIONS Echange marchand = échange de biens et de services qui s effectue sur un marché et qui donne lieu au paiement d un prix fixé

Plus en détail

3. Libre circulation des marchandises (y compris l Union douanière)

3. Libre circulation des marchandises (y compris l Union douanière) X. DROIT EUROPEEN 0. Revues 1. Ouvrages généraux : traités, manuels encyclopédies, dictionnaires sur l Union européenne a. Recueils de textes de droit européen (primaire et dérivé) 2. Libertés de circulation

Plus en détail

La réforme de l inspection du travail à l Unité Territoriale de la Drôme de la DIRECCTE Rhône-Alpes

La réforme de l inspection du travail à l Unité Territoriale de la Drôme de la DIRECCTE Rhône-Alpes La réforme de l inspection du travail à l Unité Territoriale de la Drôme de la DIRECCTE Rhône-Alpes 1 CHIFFRES CLES L inspection du travail Française en 2013 : - 2 101 agents de contrôle - 8 millions de

Plus en détail

1 Introduction... 2. 2 La nouvelle réglementation proposée... 4. 3 Motivation et évaluation de la solution proposée... 4

1 Introduction... 2. 2 La nouvelle réglementation proposée... 4. 3 Motivation et évaluation de la solution proposée... 4 Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Rapport explicatif sur le projet de révision de l'ordonnance sur les travailleurs détachés

Plus en détail

L UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE

L UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE Pacte de stabilité et de croissance Sommet de La Haye Commission parlementaire ECON Commission parlementaire CRIS BCE SEBC Comité économique et financier L UNION ÉCONOMIQUE ET MONÉTAIRE Acte unique européen

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1236788L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1236788L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant la ratification de l accord-cadre entre l Union européenne et ses Etats membres, d une part, et la République de Corée, d

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Compte-rendu de la première conférence du Point de contact espagnol du Réseau européen des migrations (REM) Madrid, le 13 novembre 2014

Compte-rendu de la première conférence du Point de contact espagnol du Réseau européen des migrations (REM) Madrid, le 13 novembre 2014 Compte-rendu de la première conférence du Point de contact espagnol du Réseau européen des migrations (REM) Madrid, le 13 novembre 2014 Le Point de contact espagnol du REM a organisé le 13 novembre 2014

Plus en détail

Commission tripartite cantonale vaudoise Mesures d accompagnement à la Libre circulation des personnes

Commission tripartite cantonale vaudoise Mesures d accompagnement à la Libre circulation des personnes Commission tripartite cantonale vaudoise Mesures d accompagnement à la Libre circulation des personnes Secrétariat : Service de l emploi, Rue Caroline 11, 1014 Lausanne RAPPORT AU CONSEIL D ETAT SUR LES

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales

Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales Valable dès l entrée en vigueur des accords bilatéraux Les accords bilatéraux amènent des nouveautés dans le domaine des assurances sociales Les dispositions sur la coordination de la sécurité sociale

Plus en détail

CARTES POUR ÉTRANGERS ET DOCUMENTS DE SÉJOUR DÉLIVRÉS DANS LE CADRE DU REGROUPEMENT FAMILIAL

CARTES POUR ÉTRANGERS ET DOCUMENTS DE SÉJOUR DÉLIVRÉS DANS LE CADRE DU REGROUPEMENT FAMILIAL CARTES POUR ÉTRANGERS ET DOCUMENTS DE SÉJOUR DÉLIVRÉS DANS LE CADRE DU REGROUPEMENT FAMILIAL Statistiques annuelles, 2010-2014 1. Données générales sur les premières cartes pour étrangers ou documents

Plus en détail

Association pour le Droit à l Initiative Economique

Association pour le Droit à l Initiative Economique microcrédit Martinique Association pour le Droit à l Initiative Economique L association Des moyens d entreprendre à ceux qui n ont pas les moyens L Adie est une association reconnue d utilité publique

Plus en détail

LES NOTAIRES D EUROPE S ENGAGENT POUR

LES NOTAIRES D EUROPE S ENGAGENT POUR LES NOTAIRES D EUROPE S ENGAGENT POUR 2020 pour une politique européenne de la justice à la hauteur des enjeux socio-économiques NOS 5 ENGAGEMENTS POUR 2020 NOTAIRES D EUROPE 1 Parce qu ils sont les conseillers

Plus en détail

Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE. Semaine 4 et 5/2014 (20 31 Janvier 2014)

Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE. Semaine 4 et 5/2014 (20 31 Janvier 2014) Chine - Rapport Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE Semaine 4 et 5/2014 (20 31 Janvier 2014) Publication : China Dairy Industry Association Date de publication

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1827 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 123 16 juin 2011 S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES Texte

Plus en détail