Une vision très pessimiste de la Commission.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une vision très pessimiste de la Commission."

Transcription

1 Note de synthèse sur le livre blanc de la Commission européenne relatif à la stratégie européenne en matière de retraite (Février 2012) 1 La commission européenne vient de publier son livre blanc sur les systèmes de retraite en Europe. Les perspectives ne sont pas réjouissantes et laissent présager de nouveaux trains de réforme sur le sujet dans un proche avenir. L UNSA Développement Durable vous propose ci-dessous une synthèse de ce livre blanc. Une vision très pessimiste de la Commission. «Le vieillissement de la population fait peser une menace importante sur les systèmes de retraite dans tous les États membres (EM)». L'accroissement de la longévité et du départ à la retraite de la génération du baby-boom exerce une pression sur les finances publiques et entraîne une réduction du potentiel de croissance économique La crise financière actuelle impacte simultanément les deux régimes de retraite : les régimes par répartition car la baisse de l'emploi entraîne une baisse des cotisations ; les régimes par capitalisation car le rendement et la valeur des actifs sont en diminution. Il apparaît comme une nécessité impérieuse de réforme des régimes de retraites dans les pays de l'union Européenne (EU) : réforme pour rétablir la confiance dans les finances publiques ; intégration des économies des EM qui sous-entend des répercussions au sein de l'ensemble de la zone économique et monétaire de l'ue si les réformes ne sont menées. Le livre Blanc propose deux axes / enjeux prioritaires : créer les conditions d'un taux d'activité élevé des femmes et des hommes tout au long de leur vie ; renforcer les possibilités de constitution d'une épargne-complémentaire sûre. 1 1/5

2 Les défis à relever La Commission européenne identifie quatre défis à relever pour faire face à la situation actuelle et à venir des régimes de retraites en Europe : Garantir la viabilité financière des systèmes de retraites : En moyenne, les pensions de retraite représentent 10% du PIB. Malgré les réformes engagées ces dix dernières années par un certain nombre d'em, la Commission estime nécessaire d'entreprendre des réformes supplémentaires. Concrètement, il s'agit d'agir à la fois sur le volet dépenses publiques et sur le volet taux d'activité (ou d'emploi), et notamment des séniors. Maintenir l'adéquation des prestations de retraites : Aujourd'hui, 120 millions d'européens âgés (soir 24% de la population) perçoivent des pensions de retraites, ces dernières permettant un revenu décent et jouant un rôle de stabilisateur et de lutte contre la pauvreté. Les perspectives d'évolution des taux de remplacement ne sont pas bonnes en Europe et notamment pour la France qui verrait ce taux se réduire de 15% d'ici si l'âge de départ à la retraite restait inchangé. Comme par enchantement, si l'âge de départ à la retraite en 2050 atteint 67 ans pour une durée de cotisation de 42 ans, alors le taux de remplacement brut diminue moins fortement. Autre préconisation pour préserver un taux de remplacement adéquat : l'épargne-retraite complémentaire. La Commission évoque l'assurance-vie, les hypothèques inversées qui permettent de convertir des actifs (ex : une maison) en revenus de retraites supplémentaires. La crise des «subprimes» n'a apparemment que peu d'impact sur les experts-retraites de la Commission européenne. Mais elle reconnaît tout de même, mais timidement, qu'il faut améliorer «la capacité des régimes de retraite par capitalisation d'atténuer les risques et d'absorber les chocs...» Accroître le taux d'activité des femmes et des travailleurs âgés : D'ici 2050, on assistera au doublement du rapport de dépendance des personnes âgées, c'est-à-dire du rapport entre les plus de 65 ans et les ans (de 26% en 2010 à 50% en 2050). En outre, le taux de dépendance économique 3, si l'ue atteignait ses objectifs actuels en matière de taux d'emploi en 2020 (75%), se dégraderait de 65% à 79% en La Commission encourage donc les EM à relever leur taux d'emploi des femmes, des migrants et des jeunes. La Commission vise expressément deux points sur lesquels agir pour contribuer à relever ce taux d'emploi : allonger l'âge de départ à la retraite pour ne pas augmenter la proportion du temps à la retraite dans la vie d'un adulte (un tiers aujourd'hui) et réduire encore davantage les possibilités de départ à la retraite de façon anticipée. Ces objectifs pourront être atteints en adaptant les lieux de travail et l'organisation du travail, en encourageant l'apprentissage tout au long de la vie, en favorisant la conciliation de la vie professionnelle, de la vie privée et familiale, en luttant contre les inégalités entre les femmes et les hommes et en tenant compte de de la pénibilité du travail. La France présente un taux 2 Il s'agit du taux de remplacement théorique sur la période Il s'agit du rapport entre le nombre de bénéficiaires de pensions et de chômeurs, d'une part, et le nombre de travailleurs d'autre part. 2/5

3 d'emploi des travailleurs âgés (55-64 ans) parmi les plus faibles d'europe (39,7%, pour une moyenne européenne de 46%). Positionner de manière plus volontariste l'ue dans la sauvegarde des systèmes de retraites des EM : Par la mobilisation d'instruments stratégiques (Stratégie UE 2020), par l'élaboration d'un arsenal législatif notamment en matière d'incitations financières à la coordination des politiques, par le suivi global des objectifs communs. Les EM restent les premiers responsables de l'élaboration des systèmes de retraite. Les réformes à entreprendre La Commission considère qu'il est plus que nécessaire de continuer les réformes engagées en matière de système de retraite. Ces réformes devront s'articuler autour de deux axes principaux : Équilibrer les temps de durée de vie professionnelle et durée de retraite Développer l'épargne-retraite complémentaire privée L'équilibre entre la durée de la vie professionnelle et la durée de la retraite Adapter l'âge de départ à la retraite pour tenir compte de l'allongement de la vie : Cette mesure permettrait d'après les estimations de la Commission de contribuer fortement à la viabilité des systèmes de retraites. Cette mesure pourrait permettre de réaliser des économies budgétaires représentant plus de la moitié de la hausse prévue des dépenses consacrées aux pensions d'ici La Commission s'empresse de préciser que la guerre des générations n'aura pas lieu car il n'y aurait pas de corrélation entre taux d'emploi élevés des séniors et taux d'emploi de faible des jeunes. Limiter l'accès à la retraite anticipée : La Commission parle ici de la «suppression des possibilités injustifiées de retraite anticipée». En d'autres termes, la Commission propose de relever l'âge de départ à la retraite, et dans le même temps d'allonger celui de la durée des cotisations pour tenir compte de l'allongement de la durée de vie. La réforme des retraites de 2010 menée en France est dans cette logique. Les personnes ayant cotisé 41 ½ annuités ne pourront pas partir à la retraite en bénéficiant d'une pension de retraite à taux plein si elles n'atteignent pas le nouvel l'âge légal de départ à la retraite. Ce système instaure tout de même des inégalités de traitement entre les uns et les autres et touche principalement les travailleurs manuels qui ont commencé à travailler jeunes, dans des métiers pénibles. En ce qui concerne la limitation des départs anticipés, la Commission note la diversité des approches en fonction des EM et incite à veiller à ce que les personnes concernées puissent continuer à travailler ailleurs (favoriser la mobilité professionnelle), ou être «indemniser» de manière adéquate. Favoriser l'allongement de la durée de vie professionnelle : La Commission s'inquiète des effets pervers de ses propres propositions. En effet, la durée de vie professionnelle peut entraîner des effets négatifs sur la santé des individus. Elle peut également 3/5

4 augmenter le chômage d'autres catégories de personnes et partant le montant global des indemnités chômage versées, sans compter le risque de pauvreté si les pensions de retraite perçues sont inférieures car les personnes n'ont pu rester active jusqu'à l'âge légal de départ. Il faudra alors prévoir des mesures d'accompagnement 4. Supprimer les disparités entre les hommes et les femmes en matière de retraite : Le contexte est celui d'une disparité en matière de niveau de pensions. L'égalisation des âges ouvrant droit à pension pour les femmes et pour les hommes peut contribuer de manière importante à l'augmentation des taux d'activité des travailleurs âgés et à l'accroissement du revenu des femmes. Le développement de l'épargne-retraite complémentaire privée L'objectif est d'assurer l'adéquation future des pensions. Pour ce faire, l'ue préconise d'utiliser deux leviers : les avantages fiscaux et autres incitations financières, ainsi que les négociations collectives. En outre, la Commission fait le constat de la vulnérabilité des régimes de retraite par capitalisation en période de crise. Il serait donc nécessaire de repenser le cadre réglementaire et la conception des ces régimes. L'UE dispose de compétences législatives en ce domaine, qu'elle a déjà activée 5 et et qu'elle pourrait réactiver 6 afin de soutenir les régimes de retraite professionnels et contribuer à la réduction des coûts des pensions. Enfin, la Commission propose la création de services de suivi des retraites dans tous les EM de l'union et une harmonisation minimale de ces services de suivi nationaux. Le programme d'action de la Commission La Commission se fixe un calendrier d'action en la matière : dès 2012, identification des bonnes pratiques aux fins d'évaluer et optimiser l'efficacité et l'intérêt économique des mesures, fiscales ou autres, d'incitation à l'épargne-retraite privée. Elle apportera un soutien financier aux EM désireux de concevoir des régimes de retraite complémentaire d'un bon rapport coût-efficacité. Le Comité de la protection sociale sera invité à recenser les bonnes pratiques en matière de relevés de pensions individuels dans un but d'amélioration de l'information des citoyens. Révision de la directive Institutions de Retraite Professionnelle 7. (IRP) Initiatives en matière de protection des droits à pension professionnelle en cas d'insolvabilité de l'employeur en accord avec l'évolution du droit communautaire et de son interprétation par la Cour de Justice de l'union Européenne (CJUE). Code de bonnes pratiques pour les régimes de retraite professionnels Directive sur la portabilité des pensions dans le cadre des mobilités professionnelles Réflexion sur l'opportunité d'étendre à certains régimes professionnels le champ d'application 4 La Commission cite pêle-mêle : la prévention des maladies, la promotion du vieillissement actif et en bonne santé, l'amélioration du rapport coût-efficacité des systèmes de santé pour avoir une main-d'œuvre capable de travailler plus longtemps, la promotion de la santé et de la sécurité au travail, l'accès à l'apprentissage tout au long de la vie, l'adaptation des lieux de travail et le développement des formules souples de travail, des mesures facilitant la conciliation du travail et des responsabilités familiales,... 5 Adoption de la directive relative à la protection des travailleurs salariés en cas d'insolvabilité de l'employeur et la directive concernant les activités et la surveillance des activités de retraites professionnelles (IRP). 6 Révision de la directive IRP pour renforcer les activités transfrontalières, améliorer la qualité des produits financiers, ainsi que l'information des consommateurs au sujet de ces produits d'épargne-complémentaire. 7 4/5

5 du règlement portant sur la coordination des systèmes de sécurité sociale Annexe Bilan comparé en matière de retraite entre la France et l'allemagne Espérance de vie à 65 ans (2010) en années En France En Allemagne Hommes 18,7 17,8 Femmes 23,2 20,9 Âge de sortie du marché du travail (2009) en années En France En Allemagne Hommes 60,3 62,6 Femmes 59,8 61,9 Âge de départ à la retraite (2009) en années En France En Allemagne Hommes ans 65 ans Femmes ans 65 ans Âge de départ à la retraite (2020) en années En France En Allemagne Hommes ans 65,9 ans Femmes ans 65,9 ans Actifs des fonds de pension en % du PIB : 0,8 (en Hongrie : 13,1 / en Finlande : 76,8 / en Allemagne : 5,2 / en Espagne : 8,1) 5/5

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Fiche n 6 Trois priorités pour les futures négociations 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Lorsque le contexte change, il est très important de vérifier si les objectifs d un système sont toujours adaptés

Plus en détail

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR?

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? Une question européenne mais traitée dans chaque Etat membre L avenir des systèmes de retraite et ses conséquences sur la zone euro, internationalise

Plus en détail

Eclairer le débat sur les pensions : une urgence

Eclairer le débat sur les pensions : une urgence INSTITUT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Institut pour un Développement Durable Rue des Fusillés, 7 B-1340 Ottignies Tél : 010.41.73.01 E-mail : idd@iddweb.be Eclairer le débat sur les pensions : une urgence

Plus en détail

LE SYSTÈME DE RETRAITE

LE SYSTÈME DE RETRAITE LE SYSTÈME DE RETRAITE Le contexte Les questions posées Les réponses Les enjeux syndicaux > Le contexte Un système universel mais disparate 100 ans pour étendre la couverture vieillesse de base à toute

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

Les difficultés des réformes structurelles

Les difficultés des réformes structurelles mars N (mis à jour le novembre ) Les difficultés des réformes structurelles On conseille systématiquement aux pays européens de mettre en place des politiques de réformes structurelles : flexibilité accrue

Plus en détail

PÉTITION NATIONALE ADRESSÉE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE --------------------------------

PÉTITION NATIONALE ADRESSÉE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE -------------------------------- PÉTITION NATIONALE ADRESSÉE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE -------------------------------- Retraités agricoles: non à l injustice et à l inéquité! Confrontés à la faiblesse des retraites agricoles, à la

Plus en détail

2012 / 2017 Quelle politique familiale? Mercredi 23 mai 2012 19H Salle des Fêtes rue du Général Leclerc WAMBRECHIES

2012 / 2017 Quelle politique familiale? Mercredi 23 mai 2012 19H Salle des Fêtes rue du Général Leclerc WAMBRECHIES 2012 / 2017 Quelle politique familiale? Mercredi 23 mai 2012 19H Salle des Fêtes rue du Général Leclerc WAMBRECHIES I. Soutenir les familles A. Un effort politique généreux 100 milliards d' par an soit

Plus en détail

La révolution de l'activité féminine. Hervé Le Bras EHESS

La révolution de l'activité féminine. Hervé Le Bras EHESS La révolution de l'activité féminine Hervé Le Bras EHESS En cinquante années, d'un point de vue démographique, le travail a changé de nature. On pouvait craindre que l'allongement de la vie et celui des

Plus en détail

Compte rendu du colloque organisé à la Maison de l'europe "Retraites : qu'en disent nos voisins européens?" Le 7 octobre 2010

Compte rendu du colloque organisé à la Maison de l'europe Retraites : qu'en disent nos voisins européens? Le 7 octobre 2010 Compte rendu du colloque organisé à la Maison de l'europe "Retraites : qu'en disent nos voisins européens?" Le 7 octobre 2010 Face au vieillissement de la population et aux déficits publics aggravés par

Plus en détail

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan

Régimes publics de retraite État de la situation. Perspectives des différents régimes publics de retraite. Plan Régimes publics de retraite État de la situation Perspectives des différents régimes publics de retraite 79 e congrès de l ACFAS 10 mai 2011 Plan Portrait des régimes publics de retraite La pression démographique

Plus en détail

Division de la Population Départment des Affaires Économiques et Sociales Nations Unies New York

Division de la Population Départment des Affaires Économiques et Sociales Nations Unies New York Division de la Population Départment des Affaires Économiques et Sociales Nations Unies New York LES MIGRATIONS DE REMPLACEMENT : S'AGIT-IL D'UNE SOLUTION AU DÉCLIN ET AU VIEILLISSEMENT DES POPULATIONS?

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

Les pensions dans la gouvernance économique et sociale européenne Les enjeux de la taxation

Les pensions dans la gouvernance économique et sociale européenne Les enjeux de la taxation Les pensions dans la gouvernance économique et sociale européenne Les enjeux de la taxation Dalila Ghailani, Observatoire social européen Séminaire Eurelpro Comité économique et social européen, 26 novembre

Plus en détail

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations.

Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. 27 août 2013 Notre système de retraite par répartition est au cœur du pacte républicain qui lie les différentes générations. Il est aujourd hui confronté à la fois au départ en retraite des générations

Plus en détail

Le point sur la situation d emploi des seniors en Europe : analyse comparative des 27 Etats membres de l Union européenne

Le point sur la situation d emploi des seniors en Europe : analyse comparative des 27 Etats membres de l Union européenne CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 14 décembre 2011 à 9 h 30 «Emploi et retraite en Europe : étude de cas» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil Le point sur la

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

A) S opposant à l augmentation de l âge légal de départ à la pension de 65 à 67 ans à l horizon 2030, cette mesure ne se justifiant pas ;

A) S opposant à l augmentation de l âge légal de départ à la pension de 65 à 67 ans à l horizon 2030, cette mesure ne se justifiant pas ; Page 1 sur 6 Proposition de résolution visant à lier étroitement politiques de pension et d emploi, et à encourager le relèvement du taux d emploi des 55-64 ans par des mesures incitatives qualitatives.

Plus en détail

UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base

UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base UNION EUROPÉENNE Tableau comparatif des régimes de retraite de base PAYS Durée minimale OUVERTURE DE DROIT Age normal de liquidation à la retraite DUREE DE VALIDATION MAXIMALE CALCUL DE PENSION ALLEMAGNE

Plus en détail

Mars 2008. Avertissement LLe Conseil des prélèvements obligatoires est chargé

Mars 2008. Avertissement LLe Conseil des prélèvements obligatoires est chargé SENS ET LIMITES DE LA COMPARAISON DES TAUX... Synthèse Mars 2008 Avertissement LLe Conseil des prélèvements obligatoires est chargé d'apprécier l'évolution et l'impact économique, social et budgétaire

Plus en détail

CEPII, document de travail n 99-10. Juin 1999 n 10

CEPII, document de travail n 99-10. Juin 1999 n 10 Juin 1999 n 10 La diversité des marchés du travail en Europe : Quelles conséquences pour l Union Monétaire Première partie : La diversité des marchés du travail dans les pays de l Union Européenne Loïc

Plus en détail

Entretien avec Jean-Paul Betbéze : chef économiste et directeur des études économiques du Crédit agricole, est membre du Conseil d'analyse économique

Entretien avec Jean-Paul Betbéze : chef économiste et directeur des études économiques du Crédit agricole, est membre du Conseil d'analyse économique Faut-il reculer l âge de la retraite? Entretien avec Jean-Paul Betbéze : chef économiste et directeur des études économiques du Crédit agricole, est membre du Conseil d'analyse économique Entretien avec

Plus en détail

RECOMMANDATION DU CONSEIL DE L OCDE SUR LES BONNES PRATIQUES POUR L'EDUCATION FINANCIERE RELATIVE AUX PENSIONS PRIVEES RECOMMANDATION DU CONSEIL

RECOMMANDATION DU CONSEIL DE L OCDE SUR LES BONNES PRATIQUES POUR L'EDUCATION FINANCIERE RELATIVE AUX PENSIONS PRIVEES RECOMMANDATION DU CONSEIL RECOMMANDATION DU CONSEIL DE L OCDE SUR LES BONNES PRATIQUES POUR L'EDUCATION FINANCIERE RELATIVE AUX PENSIONS PRIVEES RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Bonnes pratiques ont été approuvées par le Conseil de

Plus en détail

Défis et perspectives des régimes belges de pension

Défis et perspectives des régimes belges de pension Défis et perspectives des régimes belges de pension Forum Financier décembre 2011 Prof. Pierre DEVOLDER UCL Objectif Présenter diverses stratégies de réforme de notre premier pilier de pension ( pension

Plus en détail

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012 Royaume-Uni Royaume-Uni : le système de retraite en 212 Le régime public comporte deux piliers (une pension de base forfaitaire et une retraite complémentaire liée à la rémunération), que complète un vaste

Plus en détail

RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE

RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE RENCONTRE TRIPARTITE DU 18 FEVRIER 2009 : 30 MESURES URGENTES POUR FAIRE FACE A LA CRISE La CFTC demande l organisation d un marathon social. Il s agira d élaborer une liste lors de cette réunion du 18

Plus en détail

Allongement de la durée des cotisations Ainsi à partir de 2020, la durée d assurance augmentera d un trimestre tous les 3 ans.

Allongement de la durée des cotisations Ainsi à partir de 2020, la durée d assurance augmentera d un trimestre tous les 3 ans. Pour atteindre 43 ans en 2035 : augmentation des cotisations sociales création d un compte personnel de prévention de la pénibilité corrections de certaines injustices concernant notamment la situation

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement

Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement Se préparer pour le défi des retraites. Sebastian Paris-Horvitz Directeur de la Stratégie d Investissement Le Défi des retraites S. PARIS-HORVITZ - 26/04/2006 1 Sommaire Le défi démographique Le défi des

Plus en détail

MODALITÉS DE TRANSFERT

MODALITÉS DE TRANSFERT 14 novembre 2003. ARRÊTÉ ROYAL portant exécution de la loi du 28 avril 2003 relative aux pensions complémentaires et au régime fiscal de celles-ci et de certains avantages complémentaires en matière de

Plus en détail

Enjeux du plan d'investissement

Enjeux du plan d'investissement Sommaire Enjeux du plan d'investissement Cibles d'investissements Calendrier 1 L'investissement en Europe a souffert durablement après la crise Source : Eurostat Formation brute de capital fixe EU-28,

Plus en détail

Proposition de motion pour un financement équitable du prix de séjour en EMS

Proposition de motion pour un financement équitable du prix de séjour en EMS Secrétariat du Grand Conseil M 1867 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Patrick Saudan, Frédéric Hohl, Gabriel Barrillier, Michel Ducret, Michèle Ducret, Jacques Jeannerat, Patricia Läser,

Plus en détail

[2010] La rubrique pour les Seniors

[2010] La rubrique pour les Seniors [2010] a rubrique pour les Seniors a retraite en quelques chiffres: 1,8 cotisant pour un retraité aujourd'hui face à 1,2 cotisant pour un retraité en 2050. a pension moyenne d'un retraité est de 1 400

Plus en détail

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013

Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 2004 et 2013 R EGARD SUR... Les prestations servies dans la zone UE-EEE-Suisse entre 24 et 213 (application des règlements (CEE) n 148/71 puis (CE) n 883/24) Chaque année, les paiements effectués par la France en application

Plus en détail

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA

Les rachats de contrats d assurance-vie après 60 ans en 2012 FFSA CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 8 Document de travail, n engage pas le Conseil Les

Plus en détail

LA REFORME DES RETRAITES PROPOSITIONS DU PARTI RADICAL DE GAUCHE ADOPTEES PAR LE BUREAU NATIONAL DU PRG JUILLET 2013

LA REFORME DES RETRAITES PROPOSITIONS DU PARTI RADICAL DE GAUCHE ADOPTEES PAR LE BUREAU NATIONAL DU PRG JUILLET 2013 LA REFORME DES RETRAITES PROPOSITIONS DU PARTI RADICAL DE GAUCHE ADOPTEES PAR LE BUREAU NATIONAL DU PRG JUILLET 2013 Les différentes réformes du système de retraites menées dans les vingt dernières années

Plus en détail

Optimisation du financement des pensions dans un contexte de changements démographiques et d économie volatile

Optimisation du financement des pensions dans un contexte de changements démographiques et d économie volatile Association internationale de la sécurité sociale Quinzième Conférence internationale des actuaires et statisticiens de la sécurité sociale Helsinki, Finlande, 23-25 mai 2007 Optimisation du financement

Plus en détail

POSITION DE LA CES SUR L'AVENIR DES PENSIONS DE RETRAITE EN EUROPE DEUX ANS APRES LE LIVRE BLANC SUR LES RETRAITES

POSITION DE LA CES SUR L'AVENIR DES PENSIONS DE RETRAITE EN EUROPE DEUX ANS APRES LE LIVRE BLANC SUR LES RETRAITES POSITION DE LA CES SUR L'AVENIR DES PENSIONS DE RETRAITE EN EUROPE DEUX ANS APRES LE LIVRE BLANC SUR LES RETRAITES Adoptée par la Réunion du comité exécutif des 11-12 juin 2014 Introduction Messages-clés

Plus en détail

Attention! Epargner pour votre retraite pourrait vous coûter de l argent.

Attention! Epargner pour votre retraite pourrait vous coûter de l argent. COMMUNIQUE DE PRESSE SOUS EMBARGO JUSQU AU 29-09-2014 Attention! Epargner pour votre retraite pourrait vous coûter de l argent. Bruxelles, le 29 septembre 2014 Les perspectives pour les citoyens européens

Plus en détail

Rapport national Suisse

Rapport national Suisse Rapport national Suisse Introduction La Suisse n'est pas membre de l'union européenne mais, dans le cadre des travaux politiques au sein de la FETBB, le syndicat suisse de la construction joue un rôle

Plus en détail

Encourager les systèmes de pensions complémentaires

Encourager les systèmes de pensions complémentaires Conférence de presse Luxembourg, le 25 septembre 2013 Le secteur financier constitue la pierre angulaire de l économie luxembourgeoise. Il doit cependant faire face à de nombreux défis. Par conséquent,

Plus en détail

Il est temps de réinventer l assurance emploi

Il est temps de réinventer l assurance emploi 1 Conférence IRPP de Diane Bellemare Is it time to reinvent employment insurance? Introduction Au Canada, l assurance chômage a subi plusieurs réformes depuis son adoption en 1940. L objectif du régime

Plus en détail

OUTPLACEMENT. Année 2009/2010-1 -

OUTPLACEMENT. Année 2009/2010-1 - OUTPLACEMENT Année 2009/2010-1 - PLAN INTRODUCTION : Partie théorique : L outplacement de A à Z : 1- Définition 2- Types d outplacement 3- Objectifs 5- Obligatoire ou volontaire. 6- Qui a le droit de l

Plus en détail

Au sein de l'union Européenne, le congé de maternité est variable d'un État à l'autre.

Au sein de l'union Européenne, le congé de maternité est variable d'un État à l'autre. Analyse n 3/2012 du RIEPP 1 Lorsque l'enfant paraît... à propos du repos d'accouchement, du congé de maternité, de paternité et autres congés parentaux et de l'égalité des genres en Europe Joëlle Mottint,

Plus en détail

dans le système de protection sociale les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier 2011

dans le système de protection sociale les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier 2011 www.inami.be www.coopami.org L assurance maladie obligatoire dans le système de protection sociale en Belgique. Quels enseignements peut on en tirer pour les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier

Plus en détail

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites Commission ad hoc Séance du 10 février 2014 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible

Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible Réforme des retraites : Les fonctionnaires coeur de cible Les fonctionnaires sont les salariés qui paient le plus lourd tribut à la réforme des retraites, qui pourtant n'apparaît que comme un deuxième

Plus en détail

NOUVELLES REGLES D INDEMNISATION DU CHOMAGE

NOUVELLES REGLES D INDEMNISATION DU CHOMAGE Circulaire n 2009-06 du 7 juillet 2009 CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE L ALLIER 4, rue Marie Laurencin 03400 YZEURE ***** Téléphone 04-70-48-21-00 Télécopie 04-70-44-85-61 NOUVELLES

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

Chapitre 4: Les facteurs de production: le travail et le capital.

Chapitre 4: Les facteurs de production: le travail et le capital. Chapitre 4: Les facteurs de production: le travail et le capital. I. Le facteur travail. A. Aspect quantitatif: la population active. 1. La population active. Si on suit les définitions du bureau international

Plus en détail

COMMENT LA PENSION DE RETRAITE EST-ELLE CALCULÉE ACTUELLEMENT?

COMMENT LA PENSION DE RETRAITE EST-ELLE CALCULÉE ACTUELLEMENT? Introduction : Le 17 décembre 2002, la Commission européenne a adopté un «rapport d'évaluation des stratégies nationales en matière de pensions adéquates et viables» (1). Ce rapport indique que «Le rythme

Plus en détail

LE MODÈLE SOCIAL EUROPÉEN : EN ROUTE DU MARCHE INTERNE A UNE EUROPE POUR LES CITOYENS?

LE MODÈLE SOCIAL EUROPÉEN : EN ROUTE DU MARCHE INTERNE A UNE EUROPE POUR LES CITOYENS? LE MODÈLE SOCIAL EUROPÉEN : EN ROUTE DU MARCHE INTERNE A UNE EUROPE POUR LES CITOYENS? Déclaration de l UETDC a l occasion du 50 ième anniversaire du traité de Rome Bruxelles, 25-03-2007 A l occasion du

Plus en détail

Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions

Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions Giovanni Zucchinetti GiTeC Prévoyance SA Conseil en prévoyance professionnelle Av. de l Eglise-Anglaise 6 1006 Lausanne +41 21 613

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

Actualité AssurtourS.fr Formalisme et juridisme des régimes de prévoyance santé et retraite des salariés dans les entreprises

Actualité AssurtourS.fr Formalisme et juridisme des régimes de prévoyance santé et retraite des salariés dans les entreprises Actualité AssurtourS.fr Formalisme et juridisme des régimes de prévoyance santé et retraite des salariés dans les entreprises du 17/07/2008 07/26/2008 04:44:09 PM (Formalisme et juridisme issus de la loi

Plus en détail

Ce guide est pour vous!

Ce guide est pour vous! Guide pratique g de la r COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE Vous êtes un professionnel? Ce guide est pour vous! Édito Le savez-vous? er Au plus tard au 1 janvier 2016, la loi du 14 juin 2013 fait obligation

Plus en détail

Auteur : Stéphane VACCA Avocat au Barreau de Paris www.vacca-avocat.fr / www.vacca-avocat-blog.com

Auteur : Stéphane VACCA Avocat au Barreau de Paris www.vacca-avocat.fr / www.vacca-avocat-blog.com Tableau sommaire et synthétique d obligations d entreprises ou établissements en fonction de l effectif salarié (Attention : grands principes soumis à exceptions et modalités : à vérifier au cas par cas

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

À vos côtés pour préparer au mieux votre retraite

À vos côtés pour préparer au mieux votre retraite PROFESSIONNELS La Retraite À vos côtés pour préparer au mieux votre retraite PER Entreprise Système de retraite français : un état des lieux fragile L allongement de l espérance de vie est une bonne nouvelle

Plus en détail

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR?

RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? RETRAITES : Y A-T-IL UNE SOLUTION IDÉALE EN EUROPE POUR UN AVENIR? L avenir des systèmes de retraite n est pas seulement une question française, mais bien européenne. Son impact sur les finances publiques

Plus en détail

Réponse de la COFACE à la Consultation de la Commission européenne à propos du Livre vert sur les retraites

Réponse de la COFACE à la Consultation de la Commission européenne à propos du Livre vert sur les retraites Confédération des Organisations Familiales de l Union européenne Réponse de la COFACE à la Consultation de la Commission européenne à propos du Livre vert sur les retraites Commentaire général Le premier

Plus en détail

La protection sociale en Europe - ITALIE 1

La protection sociale en Europe - ITALIE 1 ITALIE Les dépenses de protection sociale en Italie représentent 25,2% du PIB. Le système italien est devenu récemment beveridgien. La principale réforme récente concerne le système de retraite. 1. Principes

Plus en détail

L Info sociale réservée aux dirigeants d entreprise présentée par RV Assurance & Courtage

L Info sociale réservée aux dirigeants d entreprise présentée par RV Assurance & Courtage L Info sociale réservée aux dirigeants d entreprise présentée par RV Assurance & Courtage N 2 Edito Cher partenaire, La fin du premier semestre 2013 s achève dans une ambiance économique et sociale morose

Plus en détail

Les badges de chantier*

Les badges de chantier* Fabienne Muller Université de Strasbourg - Octobre 2013 Les badges de chantier* * Travail réalisé à partir de l'exploitation des questionnaires envoyés aux partenaires concernés par les dispositifs, éventuellement

Plus en détail

Les membres sont invités à prendre note des modifications proposées et à faire part de leurs observations éventuelles.

Les membres sont invités à prendre note des modifications proposées et à faire part de leurs observations éventuelles. COMMISSION EUROPÉENNE DG Marché intérieur INSTITUTIONS FINANCIÈRES Assurance MARKT/2519/02 FR Orig. EN Bruxelles, le 27 septembre 2002 MARKT/C2/MAAT D(2002) NOTE AUX MEMBRES DU SOUS-COMITE SOLVABILITE

Plus en détail

A V I S N 1.371 ----------------------

A V I S N 1.371 ---------------------- A V I S N 1.371 ---------------------- Objet : Projet d'arrêté royal relatif au système de crédit-temps, de diminution de carrière et de réduction des prestations de travail à mi-temps Le 24 juillet 2001,

Plus en détail

LA COUVERTURE SOCIALE DANS LES ÉTATS MEMBRES DE L'UNION AUTRES QUE L'ÉTAT D'ORIGINE

LA COUVERTURE SOCIALE DANS LES ÉTATS MEMBRES DE L'UNION AUTRES QUE L'ÉTAT D'ORIGINE LA COUVERTURE SOCIALE DANS LES ÉTATS MEMBRES DE L'UNION AUTRES QUE L'ÉTAT D'ORIGINE Il est indispensable de coordonner les systèmes de sécurité sociale afin de favoriser la libre circulation des personnes

Plus en détail

MAGASINS PRESTATAIRES DE CUISINE A USAGE DOMESTIQUE CCN 3359 IDCC 2754 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015

MAGASINS PRESTATAIRES DE CUISINE A USAGE DOMESTIQUE CCN 3359 IDCC 2754 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 A USAGE DOMESTIQUE CCN 3359 IDCC 2754 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques NOTE SUR LES DESEQUILIBRES DES FINANCES PUBLIQUES 1. Les facteurs d aggravation de la dette La dette publique en France s est fortement

Plus en détail

LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES

LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES Conseil - Experts Pack n N 52 Infodoc Régions LA LOI GARANTISSANT L AVENIR ET LA JUSTICE DU SYSTEME DE RETRAITES Document réalisé par le service de consultation téléphonique du Conseil supérieur de l Ordre

Plus en détail

Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages

Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages Mai 2005 Rapport de OEE-Etudes pour la F.F.S.A. TABLE DES MATIÈRES I. COMPORTEMENTS D'EPARGNE ET D'INVESTISSEMENT DES MENAGES EUROPÉENS

Plus en détail

Le RVER. Régime Volontaire d Épargne Retraite

Le RVER. Régime Volontaire d Épargne Retraite Le RVER Régime Volontaire d Épargne Retraite Origine Suite à un rapport d un comité d experts sur l avenir du système de retraite québécois en 2013. Mandat d étudier les régimes complémentaires de retraite

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques 12/10/2007 REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI Note de problématiques Les travaux des groupes paritaires de la délibération sociale ont fait

Plus en détail

Convention collective de travail relative à la sécurité d emploi, coordonnée par la convention collective de travail du 18 décembre 2008

Convention collective de travail relative à la sécurité d emploi, coordonnée par la convention collective de travail du 18 décembre 2008 Sécurité d emploi 18.12.08 Convention collective de travail relative à la sécurité d emploi, coordonnée par la convention collective de travail du 18 décembre 2008 Champ d'application Article 1 La présente

Plus en détail

MINISTERE DE L'EMPLOI ET DU TRAVAIL ET MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE L'ENVIRONNEMENT

MINISTERE DE L'EMPLOI ET DU TRAVAIL ET MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE L'ENVIRONNEMENT MINISTERE DE L'EMPLOI ET DU TRAVAIL ET MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE L'ENVIRONNEMENT 5 SEPTEMBRE 2001. - Loi visant à améliorer le taux d'emploi des travailleurs (1) ALBERT

Plus en détail

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 22 juin 2011 (OR. en) 11316/3/11 REV 3

CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE. Bruxelles, le 22 juin 2011 (OR. en) 11316/3/11 REV 3 CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22 juin 2011 (OR. en) 11316/3/11 REV 3 UEM 133 ECOFIN 353 SOC 500 COMPET 263 ENV 476 EDUC 143 RECH 179 ENER 180 ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet:

Plus en détail

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE?

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE? COMMENT S Y PRENDRE? 1. L'ÉPARGNE-PENSION, C EST QUOI? L'épargne-pension vous permet de vous constituer une pension complémentaire à votre initiative individuelle. Au passage, vous pouvez déduire ce que

Plus en détail

ANNEXE X PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF. [Article 70, paragraphe 2, point c)]

ANNEXE X PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF. [Article 70, paragraphe 2, point c)] ANNEXE X (1) (3) PRESTATIONS SPÉCIALES EN ESPÈCE À CARACTÈRE NON CONTRIBUTIF [Article 70, paragraphe 2, point c)] BELGIQUE a) Allocation de remplacement de revenus (loi du 27 février 1987). b) Revenu garanti

Plus en détail

Article 4.- Sont également exclus du champ d'application du présent décret législatif, les salariés

Article 4.- Sont également exclus du champ d'application du présent décret législatif, les salariés DÉCRET LÉGISLATIF N 94-11 DU 26 MAI 1994 (J.0, n 34/1994) INSTITUANT L'ASSURANCE CHÔMAGE EN FAVEUR DES SALARIES SUSCEPTIBLES DE PERDRE DE FAÇON INVOLONTAIRE ET POUR RAISON ÉCONOMIQUE LEUR EMPLOI. CHAPITRE

Plus en détail

Commission des droits de la femme et de l'égalité des genres PROJET DE RAPPORT

Commission des droits de la femme et de l'égalité des genres PROJET DE RAPPORT PARLEMENT EUROPÉEN 2014-2019 Commission des droits de la femme et de l'égalité des genres 12.11.2014 2014/0000(INI) PROJET DE RAPPORT sur l égalité entre les femmes et les hommes au sein de l'union européenne

Plus en détail

1) Dans un système par répartition, qui finance les retraites, et par quel intermédiaire?

1) Dans un système par répartition, qui finance les retraites, et par quel intermédiaire? DOCUMENT 1 : Le système de français : Le système de par répartition Ce système de est fondé sur l existence d une solidarité intergénérationnelle. A chaque période, les pensions de reçues par les retraités

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

L'emploi en titres-services : mise en perspective et mises au point

L'emploi en titres-services : mise en perspective et mises au point INSTITUT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Institut pour un Développement Durable Rue des Fusillés, 7 B-134 Ottignies Tél : 1.41.73.1 E-mail : idd@iddweb.be L'emploi en titres-services : mise en perspective

Plus en détail

Les 10 étapes vers un patrimoine en toute sérénité

Les 10 étapes vers un patrimoine en toute sérénité Les 10 étapes vers un patrimoine en toute sérénité Présentation d'optima Fondée en 1991 Indépendante 13.160 clients au 01/09/2010 316 collaborateurs Leader sur le marché belge Bureaux à Gand et à Braine-l

Plus en détail

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor

APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor APPEL A PROJETS DEPARTEMENTAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Agir pour favoriser l'inclusion et la cohésion sociale sur le territoire des Côtes d'armor Janvier 2013 Contexte et objectifs généraux Le Programme

Plus en détail

Circulaire n 2008/41 du 25 juillet 2008 Caisse nationale d'assurance vieillesse

Circulaire n 2008/41 du 25 juillet 2008 Caisse nationale d'assurance vieillesse 1 sur 5 Direction de la retraite et du contentieux Département réglementation et études juridiques Circulaire n 2008/41 du 25 juillet 2008 Caisse nationale d'assurance vieillesse Destinataires Mesdames

Plus en détail

Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.)

Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.) Régime de retraite patronal-syndical (Québec) de l'association internationale des machinistes (A.I.M.) 2002 Pourquoi la planification de la retraite est-elle importante? Peu importe vos projets pour la

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE

Le point sur les marchés des pensions. des pays de l OCDE OCDE CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 13 Document de travail, n engage pas le Conseil Le

Plus en détail

CONTRAT RÉGIONAL DE SÉCURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

CONTRAT RÉGIONAL DE SÉCURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS CONTRAT RÉGIONAL DE SÉCURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS RÈGLEMENT Vu le Code du Travail, et notamment sa Sixième Partie, Livre III, Vu la décision n 08CP0379 du Conseil Régional en date du 22 septembre

Plus en détail

NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM)

NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM) NOTE DE SYNTHÈSE DU REM (INFORM) Approches et outils employés par les États membres en vue d identifier les besoins du marché du travail 1. INTRODUCTION Cette note de synthèse du REM (EMN Inform) fournit

Plus en détail

FRANCAIS EPARGNE RETRAITE

FRANCAIS EPARGNE RETRAITE ( LES FRANCAIS L EPARGNE RETRAITE & LA Génération responsable.com Le Cercle des Epargnants, partenaire du Groupe Generali Enquête A la demande du Cercle des Epargnants, le Centre d'études et de connaissances

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Indemnisation chômage : Les 9 règles en vigueur au 1er août 2015

Indemnisation chômage : Les 9 règles en vigueur au 1er août 2015 Indemnisation chômage : Les 9 règles en vigueur au 1er août 2015 1,6 M de personnes sont concernées par les droits Assédic rechargeables, fin des droits des demandeurs d'emploi, cotisations des actifs,

Plus en détail

Plan de l exposé. Situation actuelle Perspectives macroéconomiques Emploi Note du formateur Conférence nationale des pensions

Plan de l exposé. Situation actuelle Perspectives macroéconomiques Emploi Note du formateur Conférence nationale des pensions Ciel, ma pension! Plan de l exposé Situation actuelle Perspectives macroéconomiques Emploi Note du formateur Conférence nationale des pensions Situation actuelle Coût des pensions : 33,7 G en 2010 dont

Plus en détail

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé 2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé Si les dépenses de protection sociale pendant la crise ont joué globalement un rôle de stabilisateur automatique (cf. fiche

Plus en détail

Le besoin d épargne retraite en Europe

Le besoin d épargne retraite en Europe À propos d Aviva Aviva est le 6e assureur mondial*, avec plus de 5 millions de clients répartis en Europe, en Amérique du Nord et dans la zone Asie-Pacifique. Les principaux métiers du groupe Aviva sont

Plus en détail