L Epargne Salariale une responsabilité d entreprise Izy Béhar Brigitte Dubreucq Pierre Havet

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Epargne Salariale une responsabilité d entreprise Izy Béhar Brigitte Dubreucq Pierre Havet"

Transcription

1 L Epargne Salariale une responsabilité d entreprise Izy Béhar Brigitte Dubreucq Pierre Havet le 11 avril 2012

2 Epargne salariale, une vraie cohérence stratégique Recréer un lien lisible, visible et de long terme entre le travail accompli, les résultats obtenus par l entreprise et les sommes versées Définir dans l entreprise pourquoi et comment partager les résultats financiers ou plus qualitatifs Un sujet qui mérite l investissement du DRH et du DG et qui peut rassembler dans la communauté de travail Un sujet qui peut re-devenir un réel levier de management au quotidien 2

3 Epargne salariale, une vraie cohérence stratégique Elle permet de faire le lien entre les résultats de l entreprise et le projet de vie des salariés Elle permet aux salariés de constituer une épargne longue Elle accompagne les événements de la vie Elle irrigue notre vie économique 3

4 Epargne salariale, Quelques chiffres 10 millions de bénéficiaires : un quasi doublement en dix ans Seulement 16 % dans les PME de moins de 50 salariés PEE contre il y a dix ans 13,3 mds versés en 2010 (+ 13 % par rapport à 2009) Près de 90 mds d encours fin 2010 contre 55 mds en mds en fonds d actionnariat salarié (40% de l ensemble) 4,8 mds dans les PERCO au 30 Juin 2011 (1,8 mds en 2008) Plus de 3,5 millions de salariés actionnaires de leur entreprise en France et près de 10 millions en Europe Autour de 3% du capital des sociétés du CAC + Next 20 détenus par les salariés actionnaires 4

5 Epargne salariale, une responsabilité d entreprise Notre soirée Cinq thèmes développés dans le Cahier Beaucoup plus de salariés pourraient en profiter Les tendances lourdes Gouvernance, risques et enjeux Perspective d amélioration des dispositifs Conclusion : Epargne longue ou pouvoir d achat Nos trois grands témoins Marc Veyron, Club des grandes entreprises, FONDACT Pierre-Yves Chanu, représentant la CGT au CIES Michel Meunier, Président du CJD Débat 5

6 L Epargne Salariale, une responsabilité d entreprise Développer le nombre de salariés concernés Brigitte Dubreucq Pierre-Alain Wanten le 11 avril 2012

7 Développer l épargne salariale dans la fonction publique Accords d intéressement de proximité dès

8 Développer l épargne salariale dans les PME/TPE Les principaux freins pour l entreprise Dispositifs facultatifs Manque de connaissance du dirigeant Réticences culturelles Absence d interlocuteur 8

9 Développer l épargne salariale dans les PME/TPE Les principaux leviers à actionner Information Mobilisation des acteurs institutionnels Développement d outils pédagogiques Formation Obligation de négocier participation ou intéressement dans les entreprises de 10 à 49 salariés 9

10 L Epargne Salariale, une responsabilité d entreprise Les tendances lourdes Gérard Kesztenbaum Christine Baudelaire le 11 avril 2012

11 LE BESOIN DE STABILITE JURIDIQUE ET FISCALE Epargne salariale : «une décennie ( ) agitée» 3 réformes législatives majeures : la loi du 19 février 2001 la loi du 30 décembre 2006 la loi du 3 décembre

12 LE BESOIN DE STABILITE Une profusion de «cavaliers législatifs» Quelques exemples : JURIDIQUE ET FISCALE le passage du PPESV au PERCO dans la loi portant réforme des retraites du 21 août 2003 et loi de finances pour 2004 ; la création du forfait social par la loi de financement de la sécurité sociale pour

13 LE BESOIN DE STABILITE JURIDIQUE ET FISCALE la gestion de la RSP dans les accords conclus avant le 1 er janvier 2007 dans la loi portant réforme des retraites du 9 novembre 2010 le régime de l imputation des déficits antérieurs (établi par la loi du 30 décembre 2006) modifié par la loi de finances pour 2012 etc 13

14 LE BESOIN DE STABILITE JURIDIQUE ET FISCALE Un florilège de déblocages exceptionnels ou de mesures ponctuelles apparentées à l épargne salariale : déblocage exceptionnel de la loi du 25 juillet 2006 le bonus exceptionnel institué par la L.F.S.S. pour

15 LE BESOIN DE STABILITE JURIDIQUE ET FISCALE le déblocage exceptionnel institué par la loi du 8 février 2008 pour le pouvoir d achat et la prime exceptionnelle instituée par la loi du 3 décembre 2008 sur les revenus du travail et enfin, la prime de partage des profits mise en place pour 2011, 2012 et 2013 par l art. 1 er de la LFSSR pour

16 LE BESOIN DE STABILITE JURIDIQUE ET FISCALE POUR LES ENTREPRISES, IL EN EST RESULTE UNE INSECURITE JURIDIQUE ACCRUE ET UNE VISIBILITE AMOINDRIE 16

17 10 ans Epargne salariale Des tendances de fond 17

18 Méthodologie 10 ème édition du baromètre annuel Tendances Epargne et Retraite Entreprises (TE&RE), réalisé conjointement par Altedia et BNP Paribas E&RE. Seule étude nationale représentative réalisée en France sur ce thème : un sondage quantitatif administré simultanément à deux échantillons représentatifs de salariés et de dirigeants d entreprises non clientes de BNP Paribas E&RE. 201 chefs d entreprise de plus de 50 salariés. 557 salariés interrogés, provenant d entreprises aux effectifs supérieurs à 50 salariés, dont un sur-échantillon de 150 cadres. Soit un total de 758 interviews conduites du 21 mars au 15 avril Etat des lieux du secteur de l épargne et de la retraite en entreprise et réactions des chefs d entreprises et salariés sur la réforme des retraites de

19 Les dispositifs d E&RE : totalement intégrés dans les réflexes d'épargne Placer ses économies dans des dispositifs d'épargne salariale : une démarche «naturelle» Sous-total «naturel» En 10 ans : + 11 points + 19 points Chefs d entreprise Salariés 19

20 Sur l épargne salariale : des salariés de mieux en mieux informés Plus de 50% des salariés se considèrent «bien informés» sur l épargne entreprise et les chefs d entreprise sont du même avis Une très forte progression à partir de 2008 Total «informé» En 10 ans + 23 points + 15 points 72 % des salariés des entreprises de plus de 500 salariés se déclarent bien informés, voire très bien informés. Chefs d entreprise Salariés 20

21 L'actionnariat salarié : toujours plébiscité Pour les salariés comme pour les chefs d entreprise, l actionnariat salarié est une «bonne chose» ou une «très bonne chose» Sous total «bonne chose» En 10 ans + 15 points Chefs d entreprise Salariés 21 21

22 Actionnariat salarié : des salariés bien informés Des salariés mieux informés que ne le croient les chefs d entreprise Sous total «informé» En 10 ans + 17 points Chefs d entreprise Salariés 22

23 Retraite : une réforme qui peine à convaincre La dernière réforme, celle de 2010, n a pas rassuré sur l avenir du système des retraites Chefs d entreprise Salariés 29% Oui (rassuré) Non (pas rassuré) 10% 70% NSP 89% 23

24 Retraite : une préférence pour les systèmes d entreprise Les dispositifs privilégiés pour compléter la retraite : Selon les chefs d entreprise Selon les salariés + 14 points depuis % 27% Un système facultatif mis en place dans l entreprise Un système obligatoire pour tout le monde mis en place dans l entreprise 35% 25% + 9 points depuis % 23% 2011 Un système individuel facultatif indépendant de l entreprise NSP 5% 35% 2011 Répartition des 134 Mds d encours d épargne retraite en 2010 Entreprises : 52%. Particuliers : 48%. Source FFSA 24

25 Retraite : le taux d'équipement des entreprises augmente Selon les chefs d entreprise, l équipement est en hausse PERCO 14% 22% + 8 points depuis Article 83 47% 45% + 2 points depuis % 20% 40% 60% 80% 100% 25 25

26 Conclusion : les tendances lourdes L épargne d entreprise est rentrée dans les mœurs L actionnariat salarié, dans son principe, ne fait pas débat chez les salariés Les salariés ont des attentes à l égard de leur entreprise, ils lui font confiance concernant leur épargne Pour l entreprise, aider les salariés à préparer leur retraite est autant une responsabilité qu une opportunité 26 26

27 L Epargne Salariale, une responsabilité d entreprise Gouvernance, risques et enjeux Jean-Claude Mothié Patrick Lamy le 11 avril 2012

28 Les divers aspects de la gouvernance dans l épargne d entreprise Gouvernance des fonds Participation à la gouvernance de l entreprise Etat des lieux Problématiques Propositions 28

29 Gouvernance des fonds FCPE : seuls FCP à avoir une gouvernance exercée (en partie) par les porteurs de parts grâce à l existence d un Conseil de surveillance ayant des pouvoirs importants PERE : comité de surveillance des fonds Diversité de la gouvernance permise par la loi Composition des conseils de surveillance Désignation des membres 29

30 Gouvernance des fonds Problématiques Reporting et participation aux réunions insuffisants Déclin du PERE au profit de l Article 83 Responsabilité de l entreprise à l international Simplification organisation des conseils de surveillance Fonds dédiés : «Communalisation» Fonds multi entreprises : limitation du nombre de membres FCPE pour PME : délégation à un tiers Transposition gouvernance du PERE à l Article 83 30

31 Participation à la gouvernance d entreprise Vote en Assemblée générale Fonds diversifiés dédiés Fonds d Actionnariat salarié Apport à une offre publique Représentation au conseil d administration /de surveillance de l entreprise Gouvernance informelle par l actionnariat salarié 31

32 Participation à la gouvernance d entreprise Problématiques Légitimité de la représentation des actionnaires salariés au niveau des fonds Désignation du(des) candidat(s) administrateur(s) Restriction à l obligation de désignation d un administrateur Transparence de désignation des membres des conseils de surveillance des FCPE des candidats administrateurs actionnaires salariés Réaffirmation de l obligation d un administrateur actionnaire salarié 32

33 ÉPARGNE LONGUE, POUVOIR D ACHAT, ET GARANTIES 33

34 Revenir aux fondamentaux de l Epargne Salariale Partage des fruits de l expansion des entreprises mais pas un complément de rémunération Epargne Retraite Entreprises mais pas un moyen de relancer la consommation Souvent la seule épargne des salariés donc pas une épargne risquée Financer les grandes étapes de la vie donc pas un carburant fiscal!!! 34

35 Traduire concrètement les fondamentaux de l Epargne Salariale Favoriser l EPARGNE salariale Repenser la politique de partage des profits et l étendre à toutes les entreprises Donner la préférence à l abondement incitatif à l épargne pour les plus modestes Allonger la durée de l épargne par un dispositif d abondement adapté Progressivité des avantages fiscaux en fonction de la durée d épargne Renforcer les fonds propres des entreprises mais avec des règles de dispersion des risques adaptées 35

36 Rappel des enjeux En 2009 : Epargne salariale flux 11,8 milliards d euros contre 13,3 milliards en millions de bénéficiaires (sur 8 millions de salariés couverts) soit 46% du nombre total de salariés. Versement moyen par salarié = euros (1) Article 83 L épargne entreprise, outil naturel de préparation à la retraite Flux 2,4 milliards d euros 3,4 millions de bénéficiaires. Versement moyen par salarié = 705 euros En 2010 : salariés ont débloqué en moyenne euros pour acquérir leur résidence principale, soit au total près de 1,5 milliard d euros (1) Sources Enquête DARES août

37 Simulation L épargne entreprise, outil naturel de préparation à la retraite! Comparaison et impact sur le capital de 3 différentes durées d épargne : Simulation à 10, 20 et 30 ans pour un objectif de capital constitué d environ Un taux de capitalisation de 3% Durée du placement Versements mensuels Estimation de rente 10 ans ans /mois* 30 ans

38 Effort d épargne et durée des placements Comparaison et impact sur le capital de 3 différentes durées d épargne : Simulation à 10, 20 et 30 ans pour un objectif de capital constitué d environ Un taux de capitalisation de 3% Epargne pendant 10 ans : Epargne pendant 20 ans : Epargne pendant 30 ans : Échéance 10 ans : Mensualités de 733,33. Les intérêts auront financé 13% de l épargne constituée. Total des versements Échéance 20 ans : Mensualités de 316,66. Les intérêts auront financé 26% de l épargne constituée. Total des intérêts Échéance 30 ans : Mensualités de 183,33. Les intérêts auront financé 37% de l épargne constituée. 38

39 Contrôle de l AMF Contrôle des CAC Epargne longue = sanctuariser l épargne des salariés Garanties structurelles Rôle spécifique des Conseils de surveillance des FCPE Ségrégation des avoirs par le biais de fonds (cantonné ou FCPE) Contrôle du dépositaire sur la conformité des opérations et l intégrité des avoirs 39

40 Epargne longue = sanctuariser l épargne des salariés Garanties en terme de gestion financière long terme ou retraite Réaliser des versements réguliers sur de longues périodes Application du principe de mutualisation des risques «on ne met pas tous ses œufs dans un même panier» pas de FCPE en actions de l entreprise Proscrire les investissements risqués (voire spéculatifs) Mise en œuvre de la gestion par génération désensibilisation progressive des portefeuilles à l approche de l horizon de placement 40

41 L Epargne Salariale une responsabilité d entreprise Perspective d amélioration des dispositifs La question de l Epargne Salariale comme niche fiscale Gérard Kesztenbaum Pierre Havet le 11 avril 2012

42 L'ANALYSE DE L'IGF L argumentation développée par l IGF est simple et nette : Les avantages fiscaux et sociaux de l épargne salariale «constituent en grande partie un effet d aubaine pour les salariés et leurs entreprises qui peuvent ainsi distribuer des revenus d activité défiscalisés» 42

43 L'ANALYSE DE L'IGF la diffusion de l épargne salariale est très inégale selon la taille et le secteur de l entreprise les mesures de déblocage anticipé des fonds placés dans un PEE ont un faible impact pour stimuler la consommation par contre, l IGF relève l intérêt de l épargne salariale pour le financement des fonds propres de l entreprise, tout en soulignant les risques qui en résultent pour les salariés. 43

44 AVANTAGE FISCAL ET SOCIAL CONTRE SOUPLESSE ECONOMIQUE ET JURIDIQUE 44

45 Les contempteurs de l'épargne salariale oublient de souligner que par nature, aussi bien sur le plan économique que sur le plan juridique, il existe entre le salaire d'activité et le revenu versé par l'entreprise au titre de l'épargne salariale, une différence majeure : la règle de l'aléa et son corollaire juridique : l'absence d'avantage acquis 45

46 LA MODIFICATION DU NIVEAU DU SALAIRE CONTRACTUEL ET/OU DE LA STRUCTURE DE LA REMUNERATION REQUIERT IMPERATIVEMENT L ACCORD INDIVIDUEL DU SALARIE L EPARGNE SALARIALE EST ALEATOIRE PAR NATURE ET NE CONSTITUE PAS UN AVANTAGE ACQUIS 46

47 150 Evolution des sommes versées au titre de l'épargne salariale et de la masse salariale (indice base 100 en 2000) Masse Salariale Epargne Salariale 47

48 Pour une fraction significative des salariés, l épargne salariale est la seule épargne. Dans ce contexte, quel doit être le rôle de l entreprise? Procéder à un partage «équitable», qui n interdit pas une distribution immédiate et/ou Favoriser la constitution d une épargne longue 48

49 Avec ses partenaires comme Fondact, l Andrh propose d adopter une nouvelle formule de calcul de la RSP : 1/3 du résultat courant net d impôts*s/va ainsi qu une incitation en faveur de l épargne longue via un forfait social dégressif, à la charge des salariés. 49

50 L amélioration du pouvoir d achat n est pas une finalité de l épargne salariale; cela peut en être l un des bénéfices! 50

51 Former, informer et éclairer les choix des salariés grâce à un arbre de décision synthétique. 51

52 52

53 L Epargne Salariale une responsabilité d entreprise Les propositions de l ANDRH Pierre Havet le 11 avril 2012

54 L Epargne Salariale une responsabilité d entreprise Les propositions Stabiliser les règles fiscales et sociales Formule simplifiée de calcul de la RSP Rendre le forfait social incitatif au blocage long terme Accords d intéressement de proximité pour la fonction publique dès 2013 Obligation de négocier participation ou intéressement dans les PME de 10 à 49 salariés 54

55 L Epargne Salariale une responsabilité d entreprise Les propositions Former et informer pour éclairer les choix des salariés Enseigner l épargne salariale et l épargne retraite Garantir une gestion financière efficiente, dans le cadre d une gouvernance transparente Favoriser l intégration de nos systèmes dans l environnement européen 55

56 L Epargne Salariale une responsabilité d entreprise Marc Veyron Pierre-Yves Chanu Michel Meunier le 11 avril 2012

57 L Epargne Salariale une responsabilité d entreprise le 11 avril 2012

1er forum gestion de l épargne longue. BNP Paribas Epargne & Retraite Entreprise

1er forum gestion de l épargne longue. BNP Paribas Epargne & Retraite Entreprise 1er forum gestion de l épargne longue BNP Paribas Epargne & Retraite Entreprise «Quelle stratégie individuelle de placement à long terme» Patrick LAMY Template I 4/12/2012 I 3 Déterminer son besoin d épargne

Plus en détail

Conférence de Presse Tendances Epargne & Retraite Entreprises

Conférence de Presse Tendances Epargne & Retraite Entreprises Conférence de Presse Tendances Epargne & Retraite Entreprises 20 septembre 2011 10 ANS Méthodologie! 10 ème édition du baromètre annuel Tendances Epargne et Retraite Entreprises (TE&RE), réalisé conjointement

Plus en détail

pour la Retraite Collectif (PERCO)

pour la Retraite Collectif (PERCO) Plan d Epargne d pour la Retraite Collectif (PERCO) 1 Le PERCO Introduction : les enjeux de l épargne salariale Des régimes obligatoires menacés Le PERCO : Une réponse aux enjeux futurs Le PERCO : Une

Plus en détail

LA RÉMUNÉRATION DU SALARIÉ. Chapitre 2 : L épargne salariale, un périphérique de rémunération

LA RÉMUNÉRATION DU SALARIÉ. Chapitre 2 : L épargne salariale, un périphérique de rémunération Epargne salariale : système d épargne associant un cadre collectif défini au niveau de l entreprise et une initiative individuelle du salarié ; Système de l épargne salariale constitué de plusieurs dispositifs

Plus en détail

BAROMÈTRE 2015 BNP PARIBAS ÉPARGNE & RETRAITE ENTREPRISES. Reflet d une société en mutation. Conférence de Presse

BAROMÈTRE 2015 BNP PARIBAS ÉPARGNE & RETRAITE ENTREPRISES. Reflet d une société en mutation. Conférence de Presse BAROMÈTRE 2015 BNP PARIBAS ÉPARGNE & RETRAITE ENTREPRISES Reflet d une société en mutation Conférence de Presse 31 MARS 2015 Partie 1 ÉTAT DES LIEUX Partie 1 - état des lieux DES DISPOSITIFS D ENTREPRISES

Plus en détail

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive

Baromètre 2013 du Club de l Épargne Salariale Octobre 2013. Baromètre 2013. Club de l Epargne Salariale / Harris interactive. Harris Interactive Baromètre 2013 Club de l Epargne Salariale / Harris interactive Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention suivante : "Baromètre 2013 du Club de l'epargne Salariale

Plus en détail

Le PEE (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE. Animé par : Margaret GAUTIER

Le PEE (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE. Animé par : Margaret GAUTIER Le (Plan d Epargne Entreprise) : des avantages accessibles aux TPE Animé par : Margaret GAUTIER Qui sommes-nous? Un acteur majeur en Epargne Entreprise 1 er Soci é t é de gestion Encours sous gestion 37.46

Plus en détail

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive

Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive Baromètre 2014 Club de l Epargne Salariale - Harris Interactive La perception des salariés sur l épargne salariale Toute diffusion de résultats tirés de cette étude doit être accompagnée de la mention

Plus en détail

Les données récentes de l AFG sur l épargne salariale et le PERCO. Association française de la gestion financière

Les données récentes de l AFG sur l épargne salariale et le PERCO. Association française de la gestion financière CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 juin 2010-9 h 30 «L épargne retraite individuelle et collective» Document N 11 Document de travail, n engage pas le Conseil Les données récentes

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE

EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE EPARGNE RETRAITE en ENTREPRISE Réunion cabinet 1 Plan de la réunion Introduction AG2R LA MONDIALE en quelques chiffres Les constats Objectifs Quiz -Ateliers Cas pratique Conclusion 2 Présentation du Groupe

Plus en détail

Epargne salariale et Epargne retraite

Epargne salariale et Epargne retraite Epargne salariale et Epargne retraite GERER S2E SOLUTIONS D EPARGNE ENTREPRISES PEE PERCOI EASY PACK RETRAITE Les avantages des Plans d Epargne salariale PEE (1) + PERCO(I) (2) PEE + PERCO(I) Le PEE et

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 31 mars 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE Synthèse du Baromètre 2015 BNP Paribas Epargne & Retraite Entreprises Reflet d une société en mutation Le projet de loi pour la croissance et l activité du Ministre

Plus en détail

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 juillet 2015 à 9 h 30 «Le patrimoine des retraités et l épargne retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en

Plus en détail

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013 Bienvenue au Petit Déjeuner débat Avenir de l Epargne Salariale Le PERCO, quels avantages, quelles évolutions? 20 juin 2013 Les intervenants Izabela Sula Gonzalez Consultante Paye et RH - Bureau Social

Plus en détail

Entretiens Louis le Grand. 26 et 27 octobre 2006

Entretiens Louis le Grand. 26 et 27 octobre 2006 1 Entretiens Louis le Grand 26 et 27 octobre 2006 2 Étude de cas BNP Paribas Fahila Amrouche Lydia Koessler 3 La banque d un monde qui change 4 Le développement de l épargne salariale chez BNP Paribas

Plus en détail

Retraite Entreprise L ESSENTIEL

Retraite Entreprise L ESSENTIEL Retraite Entreprise L ESSENTIEL RETRAITE AGRICA AGRICA et vous > Le Groupe AGRICA s engage aux côtés des entreprises et des salariés du monde agricole pour vous apporter des solutions retraite. Plus que

Plus en détail

Les mutations de l offre Epargne Retraite

Les mutations de l offre Epargne Retraite Les mutations de l offre Epargne Retraite Forum International de Paris sur la Gestion de l Epargne Retraite Monique TEZENAS du MONTCEL 10 Avril 2012 BANQUE - FINANCE - ASSURANCE PROTECTION SOCIALE 10,

Plus en détail

LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise

LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise LIVRET D EPARGNE SALARIALE, Livret individuel à l entrée dans l entreprise ARTICLE L.3341-6 DU CODE DU TRAVAIL Conformément à l'article L. 3341-6 du Code du travail «Tout salarié d'une entreprise proposant

Plus en détail

Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale. 16 juin 2011

Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale. 16 juin 2011 Augmentez votre Epargne, Optimisez votre fiscalité Epargne salariale 1 16 juin 2011 En tant que professionnels, n avez-vous jamais pensé à Optimiser vos revenus, augmenter votre Epargne sans augmenter

Plus en détail

INTRODUCTION. Le Plan d Epargne d Entreprise (PEE) Le Plan d Epargne Retraite Collective (PERCO)

INTRODUCTION. Le Plan d Epargne d Entreprise (PEE) Le Plan d Epargne Retraite Collective (PERCO) LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES Les plans d éparrgne salarri iale INTRODUCTION Les plans d épargne salariale constituent aujourd hui un enjeu majeur dans les entreprises. En effet, face à la problématique

Plus en détail

Atelier Recrutement et Fidélisation de nos salariés L Epargne Salariale

Atelier Recrutement et Fidélisation de nos salariés L Epargne Salariale Pour garder ses salariés, il faut Bien recruter et Offrir un cadre de travail et des avantages qui font la différence avec les entreprises de même taille des concurrents + gros ou + dynamiques 3 dispositifs

Plus en détail

Epargne salariale et Retraites supplémentaires

Epargne salariale et Retraites supplémentaires PEE PERCO Art.83 Epargne salariale et Retraites supplémentaires Information de dernière minute par la Direction de Siemens France : L intéressement, prochainement versé, devrait être abondé à hauteur de

Plus en détail

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI?

ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? ÉPARGNE RETRAITE : QUELLES SOLUTIONS PRIVILEGIER AUJOURD HUI? Depuis deux décennies, la question des retraites occupe régulièrement le devant de la scène publique. Or, aujourd hui, face à l ampleur des

Plus en détail

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE sont accessibles à tous les salariés L épargne salariale offre à toutes les entreprises l opportunité de motiver et fidéliser leurs collaborateurs avec des dispositifs

Plus en détail

T h é m a. Epargne salariale : Partager les fruits de l entreprise N 2. Edito. Un peu d histoire...

T h é m a. Epargne salariale : Partager les fruits de l entreprise N 2. Edito. Un peu d histoire... T h é m a N 2 Epargne salariale : Partager les fruits de l entreprise Un peu d histoire... L épargne salariale est, pour le droit français, l ensemble des dispositifs permettant aux salariés d être associés

Plus en détail

27 novembre 2012. Natixis Interépargne

27 novembre 2012. Natixis Interépargne 10 ème édition du baromètre de l'abondement et des versements dans les plans d'épargne salariale PEE et PERCO Analyse des versements des premiers semestres 2007 à 2012 Natixis Interépargne Un échantillon

Plus en détail

Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite. Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012

Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite. Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012 Laure DELAHOUSSE Directrice Epargne Retraite Epargne Retraite, l heure des choix FIER Paris avril 2012 Epargne retraite, l heure des choix > L épargne retraite en France : l histoire d un non choix l exception

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE RETRAITE COLLECTIVE, UN DEFI LEGISLATIF ET ORGANISATIONNEL Le paysage démographique comme économique de la France rend de plus en plus inéluctable

Plus en détail

Natixis Interépargne 2007 - Photo : Angelini Design. Epargne Salariale du commerce de l Horlogerie-Bijouterie

Natixis Interépargne 2007 - Photo : Angelini Design. Epargne Salariale du commerce de l Horlogerie-Bijouterie Natixis Interépargne 2007 - Photo : Angelini Design Epargne Salariale du commerce de l Horlogerie-Bijouterie Un contexte en pleine actualité Comment payer moins d impôts? Comment payer moins de charges

Plus en détail

Epargne Retraite. vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise

Epargne Retraite. vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise Si, si vous avez plus d un avantage à cultiver votre épargne au sein de votre entreprise Epargne Retraite Solutions PME-PMI Aujourd hui avec votre Interlocuteur AXA, construisez votre retraite! Pourquoi

Plus en détail

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale

P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale P2C10 La participation, l'inte ressement et l'e pargne salariale Dispositifs permettant d accorder des revenus supplémentaires aux salariés et de bénéficier d avantages sociaux et fiscaux. Permet aussi

Plus en détail

COUR DES COMPTES SÉCURITÉ SOCIALE

COUR DES COMPTES SÉCURITÉ SOCIALE COUR DES COMPTES LA SÉCURITÉ SOCIALE SEPTEMBRE 2007 137 Chapitre VI L assiette des prélèvements sociaux finançant le régime général 144 COUR DES COMPTES social de l épargne salariale et s est substitué

Plus en détail

PLAN D EPARGNE D ENTREPRISE (PEE) PLAN D EPARGNE POUR LA RETRAITE COLLECTIVE (PERCO)

PLAN D EPARGNE D ENTREPRISE (PEE) PLAN D EPARGNE POUR LA RETRAITE COLLECTIVE (PERCO) 1 PLAN D EPARGNE D ENTREPRISE (PEE) ET PLAN D EPARGNE POUR LA RETRAITE COLLECTIVE (PERCO) EPARGNE SALARIALE FONGEPAR, avec l aide de la SEMITAN, vous propose de gérer votre épargne salariale. Deux plans

Plus en détail

Négociations Annuelles Obligatoires 2007-2008 DOSSIER EPARGNE SALARIALE

Négociations Annuelles Obligatoires 2007-2008 DOSSIER EPARGNE SALARIALE Négociations Annuelles Obligatoires 2007-2008 DOSSIER EPARGNE SALARIALE RAPPEL DE LA SITUATION DES RETRAITES page 1 à 3 REFORMULATION 2008 page 4 REUNION DU 29 JANVIER 2008 page 5 EPILOGUE page 5 NAO_Sna.Unsa

Plus en détail

LA PARTICIPATION DES SALARIES AUX RESULTATS & L INTERESSEMENT

LA PARTICIPATION DES SALARIES AUX RESULTATS & L INTERESSEMENT LA PARTICIPATION DES SALARIES AUX RESULTATS & L INTERESSEMENT Objectif(s) : o Evaluation et traitements comptables de la participation, o Affectation des fonds, o Provision pour investissement. Pré-requis

Plus en détail

OPTIMISATIONS FISCALES ET SOCIALES DES REMUNERATIONS L EPARGNE SALARIALE

OPTIMISATIONS FISCALES ET SOCIALES DES REMUNERATIONS L EPARGNE SALARIALE OPTIMISATIONS FISCALES ET SOCIALES DES REMUNERATIONS L EPARGNE SALARIALE Mise à jour mars 2012 Contexte : généralités Pourquoi l épargne salariale? Historique des mesures incitatives : 1959, 1967, 2001,

Plus en détail

Épargne salariale et actionnariat salarié : des outils de rémunération globale

Épargne salariale et actionnariat salarié : des outils de rémunération globale INTRODUCTION Épargne salariale et actionnariat salarié : des outils de rémunération globale 1 Les différents dispositifs d épargne salariale sont généralement présentés en plusieurs strates, auquel il

Plus en détail

Participation, intéressement et épargne salariale en 2011. DARES, DARES Analyses n 068, novembre 2013

Participation, intéressement et épargne salariale en 2011. DARES, DARES Analyses n 068, novembre 2013 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 9 Document de travail, n engage pas le Conseil Participation,

Plus en détail

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises

Etude sur les garanties et services : les attentes des salariés et des entreprises Etude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises Résultats du 10 ème Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Méthodologie Deux enquêtes téléphoniques auprès

Plus en détail

Propositions présentées par le groupe de travail sur l Epargne Salariale et l Actionnariat Salarié

Propositions présentées par le groupe de travail sur l Epargne Salariale et l Actionnariat Salarié Décembre 2014 Propositions présentées par le groupe de travail sur l Epargne Salariale et l Actionnariat Salarié Avosial souhaite apporter sa contribution sur le projet de réforme de l épargne salariale

Plus en détail

Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté)

Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté) Epargne Retraite Entreprise (Recherche du type de produit le mieux adapté) 1-Objectifdelasimulation Lorsqu'elle met en place une stratégie de rémunération qui ne se limite pas à la seule augmentation de

Plus en détail

PARTICIPATION INTERESSEMENT PEE PERCO

PARTICIPATION INTERESSEMENT PEE PERCO Ingénierie Sociale Sommaire 1. Ingénierie Sociale 2. Qu est-ce que l épargne salariale? PARTICIPATION INTERESSEMENT PEE PERCO Les fonds solidaires La Gestion ISR 3. Les Indemnités de Fin de Carrière (IFC)

Plus en détail

KIT Ep@rgnant. Présentation à l attention. des bénéficiaires. des plans d épargne salariale GTC AOUT 2012

KIT Ep@rgnant. Présentation à l attention. des bénéficiaires. des plans d épargne salariale GTC AOUT 2012 KIT Ep@rgnant AOUT 2012 Présentation à l attention des bénéficiaires des plans d épargne salariale GTC - 2 - Sommaire DECOUVREZ L EPARGNE SALARIALE....4 QUI PEUT EN BENEFICIER?.....5 COMMENT ALIMENTER

Plus en détail

N 6 : EPARGNE SALARIALE

N 6 : EPARGNE SALARIALE N 6 : EPARGNE SALARIALE Épargne salariale et rémunération périphérique Les dispositifs de l épargne salariale - Actionnariat salarié - Compte épargne temps - Participation - INTERESSEMENT - PEE PERCO -

Plus en détail

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE

LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE LIVRET D ÉPARGNE SALARIALE Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale 2 - Tout ce que vous devez savoir sur les dispositifs d épargne salariale Sommaire Les dispositifs de participation

Plus en détail

Epargne salariale et actionnariat : quelques repères

Epargne salariale et actionnariat : quelques repères Epargne salariale et actionnariat : quelques repères Implication des salariés au capital des entreprises : renforcer l épargne salariale par un renforcement des incitations fiscales pour les entreprises

Plus en détail

Le Plan d Epargne Entreprise

Le Plan d Epargne Entreprise Le nouveau Plan d Épargne Entreprise qui a fait l objet d un accord signé le 21 février 2008 a pour but de favoriser auprès du personnel la formation d une épargne collective et d offrir à celui-ci la

Plus en détail

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A

Dossier retraite. Profil 1B. Année de naissance. Profil 1A Dossier retraite Mise à jour : 10/03/2014 Vos ressources De quelles ressources disposerez-vous lors de votre départ en retraite? Elles sont de 5 natures : - La retraite sécurité sociale dite retraite de

Plus en détail

ARGUS DE L ASSURANCE ASSURANCE RETRAITE DEPENDANCE. 30 mars 2010

ARGUS DE L ASSURANCE ASSURANCE RETRAITE DEPENDANCE. 30 mars 2010 ARGUS DE L ASSURANCE ASSURANCE RETRAITE DEPENDANCE 30 mars 2010 Le poids de l histoire La France se distingue par l hégémonie de la répartition qui assure 85 % des revenus des retraités et par la faiblesse

Plus en détail

Diane Patrimoine. L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Diane Patrimoine 1

Diane Patrimoine. L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération. Diane Patrimoine 1 Diane Patrimoine L épargne salariale : outil d optimisation et de défiscalisation de la rémunération Diane Patrimoine 1 Sommaire : Les dispositifs d épargne salariale et leurs principaux avantages Une

Plus en détail

Amundi Epargne Salariale et Retraite. Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013. Extraits de rapport TNS

Amundi Epargne Salariale et Retraite. Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013. Extraits de rapport TNS Amundi Epargne Salariale et Retraite Baromètre «Les jeunes actifs et la retraite» Vague 6 2013 Extraits de rapport Contenu 1 La méthodologie 04 2 En toile de fond : les jeunes et l épargne 06 3 Perception

Plus en détail

FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres

FIDELITY PERCO. Conférence de presse 22 mai 2008. Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres FIDELITY PERCO Conférence de presse 22 mai 2008 Présentation F. Chassagne Résultats Enquête TNS Sofres Fiche technique Échantillon : Cible : DRH et DAF en entreprises d au moins 200 salariés Échantillon

Plus en détail

Des options modulables, une gestion totalement en ligne pour profiter des avantages de l Épargne Salariale

Des options modulables, une gestion totalement en ligne pour profiter des avantages de l Épargne Salariale Épargne Salariale / TPE-PME Des options modulables, une gestion totalement en ligne pour profiter des avantages de l Épargne Salariale PEI PERCO-I L Épargne Salariale, un outil efficace pour optimiser

Plus en détail

Retraite du Dirigeant Nouveautés et opportunités

Retraite du Dirigeant Nouveautés et opportunités Le 4 mars 2011 Retraite du Dirigeant Nouveautés et opportunités Réseau d expertises Laurence Lautrette, Avocate Associée, Barthélémy & Associés Hubert Clerbois, Associé, EPS Partenaires Norbert Gautron,

Plus en détail

Résultats du 11 e Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP

Résultats du 11 e Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Résultats du 11 e Baromètre de la Prévoyance réalisé par le Crédoc pour le CTIP Étude sur les garanties et services : les attentes des et des entreprises 1 Deux enquêtes téléphoniques auprès de : Méthodologie

Plus en détail

Les atouts de la retraite Madelin :

Les atouts de la retraite Madelin : Les atouts de la retraite Madelin : Caractéristiques et calcul de la rente viagère Sylvain Grégoire & Michel Andréini Convention CGPC : 10 Octobre 2013 Les enjeux de la retraite en France Sommaire Un système

Plus en détail

0 821 231 123 ou sur notre site Internet, www.coiffure-epargne.fr

0 821 231 123 ou sur notre site Internet, www.coiffure-epargne.fr Pour en savoir plus sur COIFFURE Épargne, contactez-nous vite au 0 821 231 123 ou sur notre site Internet, www.coiffure-epargne.fr (1) (1) 0,12 TTC/min depuis un poste fixe. Les Institutions de la Coiffure

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE OBJECTIFS PRÉ-REQUIS PROGRAMME ORGANISATION VALIDATION. Durée : 2 jours. Date : Lieu : Marseille. Coût : 1 150 euros HT

EPARGNE SALARIALE OBJECTIFS PRÉ-REQUIS PROGRAMME ORGANISATION VALIDATION. Durée : 2 jours. Date : Lieu : Marseille. Coût : 1 150 euros HT EPARGNE SALARIALE Durée : 2 jours 24 et 25 Mars 6 et 7 juin Coût : 1 150 euros HT Etablissement non soumis - Comprendre et acquérir les notions de bases de l Epargne Salariale - Maîtriser le fonctionnement

Plus en détail

LE PERCO PLAN D EPARGNE RETRAITE POUR LA RETRAITE COLLECTIF

LE PERCO PLAN D EPARGNE RETRAITE POUR LA RETRAITE COLLECTIF LE PERCO PLAN D EPARGNE RETRAITE POUR LA RETRAITE COLLECTIF A QUOI SERT LE PERCO POUR L ENTREPRISE? / PERCO = d abord un support d épargne / De la rémunération variable pour les compléments versés par

Plus en détail

Loi Macron* Epargne salariale : ce qui change

Loi Macron* Epargne salariale : ce qui change Mardi 17 novembre 2015 Loi Macron* Epargne salariale : ce qui change *Articles 146 à 166 et 171 de la loi n 2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l activité et l égalité des chances économiques Présentée

Plus en détail

Epargne Salariale : Le dispositif de suivi statistique

Epargne Salariale : Le dispositif de suivi statistique Epargne Salariale : Le dispositif de suivi statistique Karl EVEN CNIS - 8 octobre 13 L épargne salariale Des instruments de rémunération des salariés liés aux bénéfices de l entreprise rémunération non

Plus en détail

Laetitia GUINAIS, Chargée de Gamme sociale, FIP Patrimoine. L'épargne salariale

Laetitia GUINAIS, Chargée de Gamme sociale, FIP Patrimoine. L'épargne salariale Laetitia GUINAIS, Chargée de Gamme sociale, FIP Patrimoine L'épargne salariale des solutions pour faire face aux enjeux fiscaux et sociaux des kinésithérapeutes cabinet pratique L épargne salariale n est

Plus en détail

Paris, le 14 décembre 2011 2/2

Paris, le 14 décembre 2011 2/2 Paris, le 14 décembre 2011 2/2 8 ème édition du Baromètre de l abondement et des versements dans les plans d épargne salariale : les salariés conservent leur confiance dans l épargne salariale Natixis

Plus en détail

PEE et PERCO. Laboratoires MSD Chibret (LMSDC) Votre guide d épargne salariale

PEE et PERCO. Laboratoires MSD Chibret (LMSDC) Votre guide d épargne salariale PEE et PERCO Laboratoires MSD Chibret (LMSDC) Votre guide d épargne salariale PRESENTATION DE VOTRE DISPOSITIF ET SES AVANTAGES A partir du 1 er juin 2013, LMSDC met à la disposition de tous les salariés

Plus en détail

L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL. «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale»

L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL. «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale» L ÉPARGNE SALARIALE DU CABINET MÉDICAL «Comprendre & appliquer le mécanisme de l épargne salariale» SOMMAIRE Préambule Le PEE Le PERCO L intéressement La participation Les dernières informations Autres

Plus en détail

Conférence de Presse

Conférence de Presse Conférence de Presse du Plan d Epargne Salariale Interentreprises de PARIS Mercredi 2 février 2005 Hôtel Intercontinental SOMMAIRE Les objectifs des signataires Des avantages partagés par l employeur et

Plus en détail

Groupe Crédit-Mutuel CIC

Groupe Crédit-Mutuel CIC ATELIER SOLUTION L ingénierie sociale au service des entreprises de leurs dirigeants de l expert- comptable Groupe Crédit-Mutuel CIC P.1 L ingénierie sociale au service des entreprises, de leurs dirigeants,

Plus en détail

En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL. Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité?

En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL. Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité? HSBC Intervention du 18 janvier 2011 En collaboration avec GROUPE ACTICONSEIL Epargne salariale, assurances, retraite collective Quelles opportunités pour votre activité? Les enjeux sociaux et patrimoniaux

Plus en détail

www.april-patrimoine.fr Votre conseiller :

www.april-patrimoine.fr Votre conseiller : Votre conseiller : Société Générale - SA au capital de 582 831 013,75 EUR - 552 120 222 RCS Paris - Siège Social : 29, Bd Haussmann 75009 Paris Société Générale Asset Management «SGAM» - SA au capital

Plus en détail

Réforme des retraites

Réforme des retraites Réforme des retraites DIJON 22102010 1 % Les retraites dans l UE - Le contexte 70 Source : Eurostat, July 2006 Taux de dépendance des personnes âgées ratio [65 ans et + / 15 à 64 ans] 60 Le contexte démographique

Plus en détail

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale

9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale 7 Novembre 2011 9 èmes Rencontres de l Épargne Salariale Assemblée Nationale 7 Novembre 2011 Assemblée Nationale 9 èmes Rencontres de l Épargne

Plus en détail

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO RETRAITE Prévoyance santé épargne Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO Prendre toute la dimension de votre entreprise Parce que le bien-être de votre entreprise

Plus en détail

L Epargne Salariale en recul en 2005

L Epargne Salariale en recul en 2005 L Epargne Salariale en recul en 2005 > Une baisse qui concerne toutes les formes d épargne salariale. > Le PERCO fait aussi bien que le PPESV en seulement quelques mois d existence 30% des salariés du

Plus en détail

L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale?

L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale? L épargne salariale face à la réforme des retraites A quelles conditions la réforme des retraites peut elle dynamiser l épargne salariale? DII 27 novembre 2003 Laure DELAHOUSSE, Dir. Epargne salariale

Plus en détail

Accord N 3 Le Règlement du Plan d Epargne d Entreprise dans le GIE AtlantiCA En date du 13 mai 2004 Modifié par avenant du 24 mai 2006

Accord N 3 Le Règlement du Plan d Epargne d Entreprise dans le GIE AtlantiCA En date du 13 mai 2004 Modifié par avenant du 24 mai 2006 Accord N 3 Le Règlement du Plan d Epargne d Entreprise dans le GIE AtlantiCA En date du 13 mai 2004 Modifié par avenant du 24 mai 2006 Les organisations syndicales signataires : CGT, SNECA-CGC TABLE DES

Plus en détail

Mesures évaluées 46 68 % 35 324 %

Mesures évaluées 46 68 % 35 324 % Niches fiscales et sociales Un inventaire à la Prévert Il a fallu un an au comité d évaluation (une douzaine de hauts fonctionnaires), au ministère du budget, pour sortir un très gros rapport qui inventorie

Plus en détail

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec :

Vous (et vos salariés), constituez une épargne tout en souplesse avec : Inter Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au moins 1 salarié, «Inter Epargne

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE : PEE PERCO FICHE CONSEIL

EPARGNE SALARIALE : PEE PERCO FICHE CONSEIL EPARGNE SALARIALE : FICHE CONSEIL EPARGNE SALARIALE : Le plan d épargne salariale est un système d'épargne collectif ouvrant au personnel de l'entreprise la faculté de participer, avec l'aide de celle-ci,

Plus en détail

Les modes d alimentation des PEE/PEI AXA et PERCO Interentreprises AXA

Les modes d alimentation des PEE/PEI AXA et PERCO Interentreprises AXA Épargne Salariale PEE/PEI et PERCO/I Les modes d alimentation des PEE/PEI AXA et PERCO Interentreprises AXA INTÉRESSEMENT Maximum par bénéficiaire : 50 % du PASS - maximum par entreprise : 20 % de la masse

Plus en détail

Encourager l épargne retraite Les dix propositions de la FAIDER Mai 2010

Encourager l épargne retraite Les dix propositions de la FAIDER Mai 2010 Encourager l épargne retraite Les dix propositions de la FAIDER Mai 2010 Le système français des retraites a déjà subi de nombreuses modifications depuis près de 20 ans, dans le but de le consolider face

Plus en détail

Dares Analyses. Participation, intéressement et épargne salariale en 2010 : une hausse de 14 % des montants distribués

Dares Analyses. Participation, intéressement et épargne salariale en 2010 : une hausse de 14 % des montants distribués Dares Analyses septembre 2012 N 055 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques, intéressement et épargne salariale en 2010 : une hausse de 14 % des montants

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

Dares. Analyses PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2008 : une baisse de près de 7 % des montants distribués

Dares. Analyses PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2008 : une baisse de près de 7 % des montants distribués Dares Analyses Octobre 2 010 N 071 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques PARTICIPATION, INTÉRESSEMENT ET ÉPARGNE SALARIALE EN 2008 : une baisse de près

Plus en détail

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises.

Epargne. Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise. L offre globale. Assurances et Services pour le développement des entreprises. entreprises Epargne Bien comprendre l épargne-retraite en entreprise L offre globale Groupama Assurances et Services pour le développement des entreprises. epargne Comment maintenir le niveau des retraites?

Plus en détail

PER Convergence Le Guide de l épargnant

PER Convergence Le Guide de l épargnant Comment choisir vos supports de placement? PER Convergence Le Guide de l épargnant Avec PER Convergence, votre entreprise met à votre disposition deux dispositifs d épargne au service de vos projets dans

Plus en détail

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont

RETRAITE PATRIMOINES PRIVES Le Plan d Epargne Retraite Populaire de Cholet Dupont Avec le PERP, la loi «FILLON» a donné accès à toute personne, salarié, chef d entreprise, fonctionnaire, profession libérale, agriculteur, mère au foyer... personnes avec ou sans activité professionnelle,

Plus en détail

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL)

Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Épargne Salariale - Professions Libérales (ES-PL) Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif. EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels libéraux qui emploient

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES DIFFÉRENTS DISPOSITIFS D'ÉPARGNE SALARIALE DANS L'ENTREPRISE

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES DIFFÉRENTS DISPOSITIFS D'ÉPARGNE SALARIALE DANS L'ENTREPRISE LES DIFFÉRENTS DISPOSITIFS D'ÉPARGNE SALARIALE DANS L'ENTREPRISE L'intéressement, la participation et l'épargne salariale Introduction Intéressement, participation et différents plans d'épargne : ces trois

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 SOMMAIRE Composez votre dispositif sur mesure 4 Étoile PEI 2 - Étoile PERCOI 2 Principales caractéristiques 5 Conseils d optimisation pour le dirigeant et les

Plus en détail

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif

Fructi Épargne + EN BREF. Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif Généré le: 08/08/2013 07:49:14 Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE : PEE PERCO

EPARGNE SALARIALE : PEE PERCO EPARGNE SALARIALE : FICHE CONSEIL Nom du Document : EPARGNE SALARIALE Page : 1/7 EPARGNE SALARIALE : Le plan d épargne salariale est un système d'épargne collectif ouvrant au personnel de l'entreprise

Plus en détail

Mise en place de solutions individuelles et collectivespour

Mise en place de solutions individuelles et collectivespour Mise en place de solutions individuelles et collectivespour un TNS dans une TPE/PME Le paysage des solutions de retraite Produits individuels PERP Sortie en capital MADELIN Sortie en rente PEE PERCO Produits

Plus en détail

1 COMMENT METTRE EN PLACE UN PERCO?

1 COMMENT METTRE EN PLACE UN PERCO? Le PERCO (Plan d Epargne Retraite Collectif) 1 COMMENT METTRE EN PLACE UN PERCO? Une entreprise peut mettre en place un plan d épargne retraite collectif : soit par accord négocié ou par décision unilatérale

Plus en détail

Développer l épargne de chacun d entre vous profite à votre entreprise

Développer l épargne de chacun d entre vous profite à votre entreprise Développer l épargne de chacun d entre vous profite à votre entreprise ÉPARGNE SALARIALE ENTREPRISES LE BTP PRÉCURSEUR en épargne salariale Les fédérations d employeurs (1) et les organisations syndicales

Plus en détail

Les messages clés. Sommaire. Qu est ce que Link. Link Multiple. Link Classique. Link 2010 : un investissement rentable

Les messages clés. Sommaire. Qu est ce que Link. Link Multiple. Link Classique. Link 2010 : un investissement rentable FRANCE Les messages clés Sommaire Qu est ce que Link Link Multiple Link Classique Link 2010 : un investissement rentable Les modalités de paiement proposées La souscription en 4 étapes clés Le kit de souscription

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO)

FICHE PRATIQUE N 4. Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) FICHE PRATIQUE N 4 Plan d Epargne pour la Retraite COllective (PERCO) Principes Grâce à l adhésion à un dispositif facultatif, le PERCO offre la possibilité aux salariés de Thales de se constituer un capital

Plus en détail

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2

Page. LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 2014-2015 LES FONDAMENTAUX Les savoirs généraux de l assurance 2 ASSURANCES DE PERSONNES Les bases de l assurance collective et de la loi Madelin 3 Les régimes obligatoires de protection sociale 4 Santé

Plus en détail

les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE

les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE les projets d aménagement en 2009 des contributions «Epargne-Retraite par capitalisation» des salariés «de l UES» de CARLSON WAGONLIT TRAVEL FRANCE les projets d aménagement!! les deux composantes du projet

Plus en détail

EN BREF. Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif

EN BREF. Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif Fructi Épargne + Optimisez votre épargne et votre retraite dans un cadre social et fiscal attractif EN BREF Spécifiquement conçu pour les professionnels qui emploient au moins 1 salarié, «Fructi Epargne

Plus en détail

Les Français, les entreprises et la bourse

Les Français, les entreprises et la bourse Les Français, les entreprises et la bourse Etude auprès des Français OpinionWay 15 place de la République 75 003 Paris Mai 2014 Méthodologie Méthodologie Echantillon de dont : 1070 représentatives de la

Plus en détail