Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale"

Transcription

1 Spécialistes en santé publique? Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

2 Le CHUV est l employeur de personnes Budget 1,4 milliard de frs 2

3 1 des 5 Hôpitaux universitaires suisses 3

4 4

5 Que fait le CHUV? Chaque jour, plus de 2800 personnes s adressent au CHUV Nb de lits Nb de patients hospitalisés Durée moyenne de séjour Somatique aigu psychiatrie 7,1 jours 24,7 jours Patients traités aux urgences principales

6 Formation-compétence-efficience CHUV parmi les hôpitaux universitaires les moins chers Vaud: coûts < moyenne suisse DRG depuis 2002 Recherche de l efficience à tous les niveaux Amélioration constante des processus dans l intérêt des patients et de l institution publique 6

7 Formation-compétence-efficience Meilleure compréhension mutuelle Gouvernance clinique, filières patient Rôle de chacun dans le continuum de la prise en charge 7

8 Formation en «santé publique» pour qui? 1. Directions des départements: administratives et des soins 2. Adjoints proches de la direction générale, direction financière, direction médicale, direction des soins 3. Médecins 8

9 9

10 Formation continue en «santé publique» pour qui? Directions des départements : admin. et soins (de 400 à 1000 collaborateurs) Vision globale - manager généraliste dans le domaine de la santé / hôpital. Connaissances nécessaires en: Environnement sanitaire: légal, organisationnel, juridique, etc Enjeux actuels, systèmes de financement, etc «Manager généraliste»: RH, contrôle de gestion, gestion d équipe, leadership, systèmes d information, gestion de projet / des risques, communication, qualité, etc. Cœur de l activité de la santé: «aimer le business»; connaître les métiers de la santé, leurs pratiques, le fonctionnement, leurs enjeux (décisions médicales, notamment). Les adjoints proches de la direction générale, direction financière, ou de la direction médicale ou des soins. Connaissances nécessaires en: Environnement sanitaire: légal, organisationnel, juridique, etc Enjeux actuels, systèmes de financement, etc Cœur de l activité de la santé: «aimer le business»; connaître les métiers de la santé, leurs pratiques, le fonctionnement, leurs enjeux (décisions médicales, notamment). 10

11 Formation continue en «santé publique» pour qui? Médecins Vision globale- manager généraliste- dans le domaine de la santé/hôpital Environnement sanitaire: légal, organisationnel, juridique, etc Systèmes de financement, enjeux actuels «Manager généraliste»: RH, contrôle de gestion, gestion d équipe, leadership, systèmes d information, gestion de projet / des risques, communication, qualité, etc. «Economie et management» de la santé Au CHUV: mini-mba dès poste de chef de clinique 11

12 Vaud: formation post grade obligatoire pour poste de direction «Directive relative aux connaissances professionnelles des responsables de l'exploitation d'hôpitaux, de cliniques privées ou de centres de traitements et de réadaptation» (2008) Justifier d'une formation spécifique au domaine hospitalier reconnue par le Département. Brevet de spécialiste ou Diplôme d'expert en gestion hospitalière (OFFT) ; MAS en économie et management de la santé (Université de Lausanne -lems) ; Certificat en «Management des institutions de santé» (Université de Genève). Ou justifier de connaissances et/ou de formations dans les domaines suivants: Gestion financière Gestion des RH (notamment en droit du travail) Droit de la santé et des patients Qualité et sécurité (notamment infections nosocomiales) Santé publique (épidémiologie, accueil du patient, notions de pratique médicale, etc.) Management 12

13 Quel type de formation «santé publique»? CAS et MAS: Economie, management, santé publique, etc MBA Focus on Health Care Management Management général: MBA Spécialiste en gestion hospitalière (SEFRI/OFFT) Offre multiple svp, selon compétences recherchées, intensité de l investissement possible et prix 13

14 Merci de votre attention 14

DEPARTEMENT DE LA SANTE ET DE L'ACTION SOCIALE

DEPARTEMENT DE LA SANTE ET DE L'ACTION SOCIALE c4" Î -0 CD~ -0--1 Cn-( 8\,V ~ C co> U DEPARTEMENT DE LA SANTE ET DE L'ACTION SOCIALE Directive relative aux connaissances professionnelles des responsables de l'exploitation d'organisations de soins à

Plus en détail

Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud

Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud 2 ème rencontre du Réseau Santé Psychique Suisse Transformer le plomb en or: l alchimie de la psychiatrie communautaire dans le canton de Vaud Charles Bonsack SFr. 4'500'000.00 SFr. 4'000'000.00 SFr. 3'500'000.00

Plus en détail

CAS / Leadership éthique et responsabilité professionnelle dans les organisations de soins

CAS / Leadership éthique et responsabilité professionnelle dans les organisations de soins - FORMATION CONTINUE POSTGRADE CAS / Leadership éthique et responsabilité professionnelle dans les organisations de soins Certificat d études avancées en partenariat avec le Centre Hospitalier Universitaire

Plus en détail

Disposer au minimum d'un diplôme de niveau secondaire suoérieur ou d'une formation jugée équivalente par le Département.

Disposer au minimum d'un diplôme de niveau secondaire suoérieur ou d'une formation jugée équivalente par le Département. ;Î -0 ~~ C Ctj 0 -+-' C lfj Directive relative aux connaissances professionnelles des responsables de l'exploitation d'établissements médicaux de soins ambulatoires, d'établissements sanitaires apparentés

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

B.I. «maison»: sexy or not? Expérience de la CMSE

B.I. «maison»: sexy or not? Expérience de la CMSE B.I. «maison»: sexy or not? Expérience de la CMSE Benoît Libert Séminaire stratégique pour décideurs du monde hospitalier 18 octobre 2012 - Genval Plan - La CMSE et sa cellule de gestion - Le choix de

Plus en détail

Directeur-Directrice à 100%

Directeur-Directrice à 100% Profa est une Fondation reconnue d utilité publique par l Etat de Vaud. Elle propose des espaces de parole dans le domaine de l intimité sur tout le territoire du canton (Aigle, Vevey, Lausanne, Renens,

Plus en détail

MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ

MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Santé Présentation Les parcours du Master Management du social et de la santé s'efforcent

Plus en détail

chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire

chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire formation management des pôles en milieu hospitalier session 2014-2015 en réponse au décret n 201-656 du 11 juin 2010 formation

Plus en détail

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS Marie-José Roulin Directrice adjointe des soins Hôpitaux Universitaire de Genève Cette présentation expose les

Plus en détail

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Service des assurances sociales et de l hébergement (SASH) Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Fabrice Ghelfi, Chef du SASH Congrès intercantonal

Plus en détail

CAS / Leadership éthique et responsabilité professionnelle dans les organisations de soins

CAS / Leadership éthique et responsabilité professionnelle dans les organisations de soins FORMATION CONTINUE POSTGRADE CAS / Leadership éthique et responsabilité professionnelle dans les organisations de soins Certificat d études avancées en partenariat avec le Centre Hospitalier Universitaire

Plus en détail

13e Congrès Européen Francophone des infirmier(e)s clinicien(ne)s, consultant(e)s et de pratique avancée

13e Congrès Européen Francophone des infirmier(e)s clinicien(ne)s, consultant(e)s et de pratique avancée 13e Congrès Européen Francophone des infirmier(e)s clinicien(ne)s, consultant(e)s et de pratique avancée Intégration du rôle d'infirmière clinicienne spécialisée, titulaire d'un Master académique au Centre

Plus en détail

Institut Universitaire International Luxembourg Château de Munsbach 31, rue du Parc L-5374 Munsbach Tél: 26 15 92 12 Fax: 26 15 92 28. www.iuil.

Institut Universitaire International Luxembourg Château de Munsbach 31, rue du Parc L-5374 Munsbach Tél: 26 15 92 12 Fax: 26 15 92 28. www.iuil. F O R M A T I O N M A N A G E R I A L E P O U R L E S E C T E U R H O S P I T A L I E R F O R M A T I O N M A N A G E R I A L E P O U R L E S E C T E U R H O S P I TA L I E R DEROULEMENT DE LA FORMATION

Plus en détail

L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire

L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire L Observatoire valaisan de la santé: un outil intégratif de surveillance sanitaire Luc Fornerod 1, Dr Georges Dupuis 2, Dr Arnaud Chiolero 1,3 1)Observatoire Valaisan de la santé; 2) Service de la santé

Plus en détail

Le leadership et la sécurité des soins

Le leadership et la sécurité des soins Le leadership et la sécurité des soins LE CENTRE HOSPITALIER DE LUXEMBOURG: Quelques données Hôpital aigu, à caractère académique, avec mission de recherche Composé de 4 cliniques: l Hôpital Municipal

Plus en détail

Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV

Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV Bruxelles 26 novembre 2010 Modèle de soins communautaires dans le département de psychiatrie du CHUV Dr Stéphane Morandi Organisation des soins en santé mentale dans le Canton de Vaud Le Canton de Vaud

Plus en détail

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc.

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc. L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître Jean Mireault, M.D., M.Sc. Objectifs de la présentation Démontrer l importance de l utilisation des données dans l engagement médical Présenter

Plus en détail

brevet fédéral d informaticien de gestion ... pour booster sa carrière

brevet fédéral d informaticien de gestion ... pour booster sa carrière brevet fédéral d informaticien de gestion... pour booster sa carrière formation continue...clé du succès 25 milliards C est en CHF. le PIB engendré par les TIC en Suisse. Entreprendre pour conduire son

Plus en détail

FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES

FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES Site Pitié-Salpêtrière FAIRE LA RECHERCHE: À PROPOS DES OBSTACLES RENCONTRES PAR LA DÉMARCHE D OBJECTIVATION SUR LE TERRAIN L expérience du pôle MSN Bourmaleau. J Lefebvre. S LES MOTIVATIONS - L institution:

Plus en détail

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches

Information aux patients et à leurs proches. Espace médiation. Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Information aux patients et à leurs proches Espace médiation Lieu d écoute et de dialogue pour les patients et leurs proches Quand solliciter l espace médiation? Vous rencontrez un problème à l hôpital

Plus en détail

Preparing healthcare workforce?

Preparing healthcare workforce? Swiss Public Health Conference (Re-)Organizing Health Systems Lausanne 30 août 2012 Preparing healthcare workforce? Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation Merci au Comité organisateur pour l

Plus en détail

Quelles perspectives pour la formation d expert-e en soins d anesthésie?

Quelles perspectives pour la formation d expert-e en soins d anesthésie? Quelles perspectives pour la formation d expert-e en soins d anesthésie? Claude Laville, Responsable de filière EPD ES SA Direction générale Centre des formations Historique Formation sur «le tas». Formation

Plus en détail

Preparing Health Care Workforce

Preparing Health Care Workforce Key notes : Preparing Health Care Workforce Swiss Public Health Conference (Re-) Organizing Health Systems 30-31 août 2012 Dr. iur. Catherine Gasser L OFSP dans le domaine des professions de la santé Loi

Plus en détail

Docteur Georges VAN CANG Nathalie ZANDECKI

Docteur Georges VAN CANG Nathalie ZANDECKI Hôpital Vincent Van Gogh : 1ère institution hospitalière belge certifiée ISO 9001/2000 Quels défis, quelle valeur ajoutée pour l institution et les patients? Docteur Georges VAN CANG, Directeur médical

Plus en détail

mise en œuvre d un projet de préfiguration

mise en œuvre d un projet de préfiguration Infirmier clinicien spécialisé : mise en œuvre d un projet de préfiguration Ljiljana JOVIC, Inf. PhD., Directeur des soins Conseillère technique régionale ARS Ile-de-France, UMRS 1123 Inserm, Université

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse 1 CURRICULUM VITAE DONNEES PERSONNELLES Nom : WALGER Prénom : Olivier Adresse privée : Foyards 58 2300 La Chaux-de-Fonds Suisse Nationalité : Française. Titulaire d un permis C d établissement depuis 1992

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

L office cantonal de l emploi 2006: «Une nouvelle gestion des compétences des chômeurs, pour un meilleur service aux RH des banques»

L office cantonal de l emploi 2006: «Une nouvelle gestion des compétences des chômeurs, pour un meilleur service aux RH des banques» L office cantonal de l emploi 2006: «Une nouvelle gestion des compétences des chômeurs, pour un meilleur service aux RH des banques» L agence ORP des Acacias, une force de placement au service des banques

Plus en détail

Pilotage des soins hospitaliers par le financement dans le canton de Neuchâtel

Pilotage des soins hospitaliers par le financement dans le canton de Neuchâtel Pilotage des soins hospitaliers par le financement dans le canton de Neuchâtel Situation actuelle et perspectives 1 Plan de la présentation 1. Contexte neuchâtelois 2. Objectifs 3. Situation actuelle 4.

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution

Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Rôle et place de l infirmière référente dans le suivi de la maladie de Parkinson à ses différents stades d évolution Cheffe de projet Brigitte itt Victor, infirmière iè responsable d unité, service de

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Certificate of. Advanced Studies. S o i n s palliatifs

Certificate of. Advanced Studies. S o i n s palliatifs Certificate of Advanced Studies HES-SO en S o i n s palliatifs Le certificat d études avancées (CAS) en soins palliatifs offert par la Haute école de santé Arc en partenariat avec le Centre hospitalier

Plus en détail

Etre cheffe ou chef, ça s apprend. Avec les formations à la conduite de l ASFC.

Etre cheffe ou chef, ça s apprend. Avec les formations à la conduite de l ASFC. Etre cheffe ou chef, ça s apprend. Avec les formations à la conduite de l ASFC. ASFC La compétence dans la conduite au quotidien. L Association Suisse pour la Formation des Cadres (ASFC) s engage depuis

Plus en détail

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Plan de la communication Colloque ORIILL Objectifs: Soumettre une vision de la raison d être et du potentiel des réseaux de santé dans le contexte québécois;

Plus en détail

Le SPEQ : Système pour la Promotion et l Evaluation de la Qualité. Un modèle d évaluation en pleine santé

Le SPEQ : Système pour la Promotion et l Evaluation de la Qualité. Un modèle d évaluation en pleine santé Le SPEQ : Système pour la Promotion et l Evaluation de la Qualité Un modèle d évaluation en pleine santé Gilles Faure Directeur ProCert France Santé & Social 1 Concepteurs Agence pour la Promotion et l

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D'UN MODELE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE POUR LA PRATIQUE INFIRMIERE AVANCEE

DEVELOPPEMENT D'UN MODELE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE POUR LA PRATIQUE INFIRMIERE AVANCEE DEVELOPPEMENT D'UN MODELE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE POUR LA PRATIQUE INFIRMIERE AVANCEE Marie-José Roulin inf PhD, Directrice adjointe des soins Montserrat Castellsagne Perolini, inf, Spécialiste clinique

Plus en détail

Les HUG en bref. Chiffres-clés basés sur l exercice 2013

Les HUG en bref. Chiffres-clés basés sur l exercice 2013 2014 Les HUG en bref Chiffres-clés basés sur l exercice 2013 Stratégie Missions, vision, valeurs 3 missions : soins, enseignement, recherche 1 vision : être l hôpital des Genevois et un centre universitaire

Plus en détail

Institut de FORMATION

Institut de FORMATION Institut de FORMATION plaquette.indd 1 28/11/2012 20:52:47 edito L INSTITUT DE FORMATION J.LEPERCQ Fondé en 1946, l institut de formation est un établissement situé dans le centre ville, à taille humaine

Plus en détail

Assises professionnelles de l infectiologie

Assises professionnelles de l infectiologie Valoriser l infectiologie transversale par l amélioration de la qualité Arnaud Pouillart Hôpitaux pédiatriques de Nice CHU-Lenval 1 Champ de l étude Activités transversales : Expertise, activité intellectuelle

Plus en détail

de formation continue universitaire en

de formation continue universitaire en Certificat de formation continue universitaire en Q U A L I T E D E S S O I N S Sécurité, Implication du patient, Efficacité Février 2008 - Juin 2009 Contexte et enjeux La qualité des soins constitue un

Plus en détail

Consulting ICT - Infrastructure

Consulting ICT - Infrastructure 1 Classification, First name & surname, Organization, Filename_Version dd/mm/yyyy Consulting ICT - Infrastructure Pierre Mayor, Head of Consulting Romandie Notre approche, Des solutions répondant à vos

Plus en détail

Le dossier informatisé du patient en passe de remplacer le papier dans les hôpitaux du canton

Le dossier informatisé du patient en passe de remplacer le papier dans les hôpitaux du canton Le dossier informatisé du patient en passe de remplacer le papier p dans les hôpitaux du canton Conférence de presse du 1.10.2013 Pierre-Yves Maillard, Chef du DSAS Karim Boubaker, Chef du SSP ad interim

Plus en détail

ECOLE DES MANAGERS. Professionnaliser et Accompagner l évolution des métiers des Managers de La Poste Courrier

ECOLE DES MANAGERS. Professionnaliser et Accompagner l évolution des métiers des Managers de La Poste Courrier ECOLE DES MANAGERS Professionnaliser et Accompagner l évolution des métiers des Managers de La Poste Courrier 1 Principes directeurs de l Ecole des Managers L Ecole des Managers soutient et accompagne

Plus en détail

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques,

Mission Conseiller les pouvoirs publics, au travers de ses analyses et études scientifiques, KCE: c est quoi? Un organisme fédéral d'intérêt public autonome («semi» gouvernemental ) Sous la tutelle du Ministre de la Santé publique et des Affaires sociales Créé en 2002 et actif depuis mi 2003 Une

Plus en détail

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou 1 HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou Alsace e-santé Le GCS Alsace e-santé développe une expertise reconnue dans les technologies de l information et de la communication appliquées à la santé.

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

Journée nationale du don d organes. Conférence de presse vendredi 11 septembre 2009

Journée nationale du don d organes. Conférence de presse vendredi 11 septembre 2009 Journée nationale du don d organes Conférence de presse vendredi 11 septembre 2009 Programme de la conférence Accueil et présentation des intervenants Muriel Desaulles, secrétaire générale HNE Cadre général

Plus en détail

CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES-SO GESTION D ÉQUIPE ET CONDUITE DE PROJET

CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES-SO GESTION D ÉQUIPE ET CONDUITE DE PROJET CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES-SO GESTION D ÉQUIPE ET CONDUITE DE PROJET «UNE PINCÉE DE MANAGEMENT DANS DES UNIVERS DE SENS» La Haute Ecole Arc Santé et la Haute école de gestion Arc s unissent pour

Plus en détail

Atelier 2: Formation des professionnels au travail avec interprète: nécessités et stratégies

Atelier 2: Formation des professionnels au travail avec interprète: nécessités et stratégies Atelier 2: Formation des professionnels au travail avec interprète: nécessités et stratégies Patricia Hudelson Orest Weber Lausanne, 30 septembre 2010 Contexte 25 services professionnels d interprétariat

Plus en détail

DESCRIPTION DU METIER D AUXILIAIRE AMBULANCIER IFPS - BESANCON

DESCRIPTION DU METIER D AUXILIAIRE AMBULANCIER IFPS - BESANCON Institut de Formation de Professions de Santé Centre Hospitalier Régional Universitaire de Besançon Formation auxiliaire ambulancier 44 chemin du Sanatorium 25 030 BESANCON CEDEX Tél. : 03.81.41.51.37

Plus en détail

La Physique Médicale : Hier, Aujourd'hui, Demain 13h15 17h30, Institut Curie, 75005 Paris

La Physique Médicale : Hier, Aujourd'hui, Demain 13h15 17h30, Institut Curie, 75005 Paris 1 ère journée internationale de physique médicale. 7 novembre 2013 La Physique Médicale : Hier, Aujourd'hui, Demain 13h15 17h30, Institut Curie, 75005 Paris Dominique LE DU, Physicien Médical Hôpital Européen

Plus en détail

Evolution des SIH. Du dossier hospitalier au dossier patient territorial

Evolution des SIH. Du dossier hospitalier au dossier patient territorial Evolution des SIH Du dossier hospitalier au dossier patient territorial Maincare Solutions Une société Symphony Technology Group Société d investissement californienne spécialisée dans le secteur du logiciel

Plus en détail

Département de radiologie médicale. Nouveau financement hospitalier en 2012

Département de radiologie médicale. Nouveau financement hospitalier en 2012 Nouveau financement hospitalier en 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Historique 3. Bases légales 4. Le système DRG 5. Impact économique 6. Autre nouveauté en 2012 7. Discussion 1. Introduction Le nouveau

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES

COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION COURS D ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES Sous la direction de Katia Horber-Papazian, professeure Caroline Jacot-Descombes,

Plus en détail

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé OPHELIE Emilie Gonzales, Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins à la DGOS Bureau

Plus en détail

Résumé et motifs justifiant une réglementation particulière/spécifique

Résumé et motifs justifiant une réglementation particulière/spécifique 29 octobre 2012 Réglementation de!"#$#%&'&#()#(!"'*+'%,'-%#()#(.%/0'12#(/3/*&4# 1 APN 2 Résumé et motifs justifiant une réglementation particulière/spécifique U!"# $%&'$("# )*# +,+-.("# )"# +/!-%# +*0++"#

Plus en détail

QUALIFICATION PROFESSIONNELLE. Audition du 21 février 2011 Consultation publique Bruxelles. La perspective des Médecins. Professeur Robert NICODEME

QUALIFICATION PROFESSIONNELLE. Audition du 21 février 2011 Consultation publique Bruxelles. La perspective des Médecins. Professeur Robert NICODEME QUALIFICATION PROFESSIONNELLE Audition du 21 février 2011 Consultation publique Bruxelles La perspective des Médecins Professeur Robert NICODEME 1 Conseil National de l Ordre des Médecins Le Conseil National

Plus en détail

de manager du commerce de détail

de manager du commerce de détail Diplôme fédéral de manager du commerce de détail Le diplôme dans le commerce de détail le plus hautement reconnu en Suisse. La formation du commerce de détail pour le commerce de détail: Préparation à

Plus en détail

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées.

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées. DESCRIPTION DE FONCTION CHPLT Sect. Contr. : SOI Année : 2010 N Fonction : 018 Version : 1 TITRE DE LA FONCTION INFIRMIER EN CHEF (H/F) 1. La fonction de l infirmier en Chef L Infirmier en Chef est responsable

Plus en détail

SoFGRES - Université Paris I Sorbonne 1, rue Victor Cousin 75005 PARIS www.sofgres.org. SoFGRES / Hôpital Expo 20 mai 2010

SoFGRES - Université Paris I Sorbonne 1, rue Victor Cousin 75005 PARIS www.sofgres.org. SoFGRES / Hôpital Expo 20 mai 2010 SoFGRES - Université Paris I Sorbonne 1, rue Victor Cousin 75005 PARIS www.sofgres.org 1 La SoFGRES association loi 1901 à but non lucratif, créée et déclarée à la préfecture de Paris le 28 mai 2002, qui

Plus en détail

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste

gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste gestion des talents brevet fédéral d informaticien... le bon profil pour le bon poste un lien important avec le marché du travail. La formation professionnelle supérieure permet d acquérir les compétences

Plus en détail

Hôtel Patients Un concept innovant Réalisé pour la première fois en Suisse

Hôtel Patients Un concept innovant Réalisé pour la première fois en Suisse Hôtel Patients Un concept innovant Réalisé pour la première fois en Suisse Swiss Hospitality Investment Forum 27 novembre 2014, hôtel Bellevue Berne Reliva Patientenhotel SA Christoph Glutz, fondateur

Plus en détail

Bloc 1 Un réseau en mutation: des structures et des rôles en évolution

Bloc 1 Un réseau en mutation: des structures et des rôles en évolution Bloc 1 Un réseau en mutation: des structures et des rôles en évolution Panel Partager sa vision pour mieux se comprendre! Dre Louise Champagne, médecin de famille et directrice de l UMF Charles-LeMoyne

Plus en détail

Travail de diplôme «entre défi et illusion» Maria José Eusébio Béatrice Chevrier SIDIIEF_05.2012_BC_MJE/CHUV

Travail de diplôme «entre défi et illusion» Maria José Eusébio Béatrice Chevrier SIDIIEF_05.2012_BC_MJE/CHUV Direction générale / Centre des formations Travail de diplôme «entre défi et illusion» Maria José Eusébio Béatrice Chevrier Nom de l'entité - Arial gras 11 1 Plan de la présentation Le panorama suisse

Plus en détail

Rôle de l infirmière de santé au travail lors d incapacités de longue durée

Rôle de l infirmière de santé au travail lors d incapacités de longue durée Hospice général - Genève Rôle de l infirmière de santé au travail lors d incapacités de longue durée SOHF 3 septembre 2010 www.hospicegeneral.ch L Hospice général en bref L Hospice général est chargé de

Plus en détail

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins

Le GPSPB «GPS» Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins 29/03/2014 Le PB Groupement de Professionnels de Santé : une réponse adaptée pour la coordination territoriale des soins Groupement des Professionnels de Santé du Pays Beaunois 19 route de Gigny 21200

Plus en détail

Culture de la sécurité: un exemple de mise en oeuvre dans les établissements de santé

Culture de la sécurité: un exemple de mise en oeuvre dans les établissements de santé Culture de la sécurité: un exemple de mise en oeuvre dans les établissements de santé Dr Margareta Haelterman Service Public Fédéral Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et de l Environnement

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES LA DELEGATION DE GESTION EN MATIERE DE RESOURCES HUMAINES AU CHU DE TOULOUSE Mylène COULAUD cadre supérieur de santé Olivier RASTOUIL directeur des ressources humaines

Plus en détail

Importance du personnel formé à l étranger et stratégies de recrutement Emmanuel Masson Directeur des ressources humaines

Importance du personnel formé à l étranger et stratégies de recrutement Emmanuel Masson Directeur des ressources humaines 11 novembre 2010 Importance du personnel formé à l étranger et stratégies de recrutement Emmanuel Masson Directeur des ressources humaines Conférence du 11 novembre 2010 Sommaire I.Besoin en personnel

Plus en détail

Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr

Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr Université Pierre et Marie Curie www.upmc.fr La responsabilité RH du DU 1. La fonction RH est une fonction partagée : la place du Directeur d Unité dans les processus RH 2. Maîtriser la prise de risque

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

Le système d information hospitalier. exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne

Le système d information hospitalier. exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne Le système d information hospitalier exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne Résultats du sondage de septembre 2012 ch Table des matières Avant-propos 3 A propos de l étude 4 Institutions

Plus en détail

Délégation des compétences

Délégation des compétences Université de Lausanne Délégation des compétences Enjeux et pratiques Stéphane Haefliger Sociologue Chargé de cours MBA-HEC stepcom@bluewin.ch 079 742 67 81 Un séminaire sur la délégation des compétences?

Plus en détail

Chapitre 2 La formation des formateurs et formatrices

Chapitre 2 La formation des formateurs et formatrices La qualité de la formation Chapitre 2 La formation des formateurs et s Formateurs et s d adultes : quatre niveaux de formation officiellement reconnus 60 Certificat de formateur/ d adulte FSEA (niveau

Plus en détail

MODALITES. Etre titulaire du D.E. Validation des Acquis Professionnels. Module ESTI Mémoire ou Présentation d un travail au jury

MODALITES. Etre titulaire du D.E. Validation des Acquis Professionnels. Module ESTI Mémoire ou Présentation d un travail au jury MODALITES Etre titulaire du D.E Validation des Acquis Professionnels Si poste en santé travail > 5 ans Titulaire du DIUST Module ESTI Mémoire ou Présentation d un travail au jury DUREE ET COUT 1- DUREE

Plus en détail

Visioconférence internationale. en santé mentale

Visioconférence internationale. en santé mentale Pratiques infirmières avancées en santé mentale, où en sommes-nous? Visioconférence internationale en santé mentale 30 novembre 2011 Europe (France et Suisse) : 15 h à 17 h 15 Québec : 9 h à 11 h 15 organisée

Plus en détail

Un projet de réseau r communautaire d informatique médicale. Antoine Geissbuhler Fiesch,, le 2 septembre 2005

Un projet de réseau r communautaire d informatique médicale. Antoine Geissbuhler Fiesch,, le 2 septembre 2005 Un projet de réseau r communautaire d informatique d médicale Antoine Geissbuhler Fiesch,, le 2 septembre 2005 DE LA CONFUSION FUSION SEAU AU RÉSEAU DE LA CON AU Pourquoi «e-toile»? Complexité croissante

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

concordiamed premium 24 hour assistance worldwide: +41 (0)41 220 00 80 Conseil, assistance et traitement privilégiés Digne de confiance

concordiamed premium 24 hour assistance worldwide: +41 (0)41 220 00 80 Conseil, assistance et traitement privilégiés Digne de confiance Digne de confiance concordiamed premium Conseil, assistance et traitement privilégiés 24 hour assistance worldwide: +41 (0)41 220 00 80 Seule la santé vaut réellement son pesant d or. Votre carte Gold

Plus en détail

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif

CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE Saadna Mohamed Abdenour Sétif CENTRE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE "Saadna Mohamed Abdenour" Sétif 2 e Forum Paramédical International 08 et 09 Décembre 2010 LE CADRE PARAMEDICAL «LE MANAGER» Mr S. ARIF Service de CCI CHU Sétif Deuxièmes

Plus en détail

Enjeux et perspectives

Enjeux et perspectives Management du département infirmier dans un hôpital général Quels défis à relever? Enjeux et perspectives F. Schumacher Le Réseau Hospitalier de Médecine Sociale (R.H.M.S.) 755 lits L organigramme général

Plus en détail

SECTEUR SOINS ET MEDICO-TECHNIQUE

SECTEUR SOINS ET MEDICO-TECHNIQUE CLASSIFICATION DES FONCTIONS SECTEUR SOINS ET MEDICO-TECHNIQUE Fonctions génériques CPP Classes Conditions/Qualifications Exemples de fonctions FHV Critères Min Max Aide et auxiliaire en soins B 5 9 Aide

Plus en détail

Adjoint au Directeur des Ressources Humaines et de la Formation

Adjoint au Directeur des Ressources Humaines et de la Formation Fiche de poste de Directeur Adjoint Adjoint au Directeur des Ressources Humaines et de la Formation Centre hospitalier (ou direction commune) : Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier

Plus en détail

= Meilleure coordination des soins

= Meilleure coordination des soins Intérêts pour l Assurance Maladie Rationalisation des soins Maitrise des dépenses de santé Intérêts pour le corps médical Meilleur suivi du patient Connaissance des antécédents du patient Connaissance

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement primaire. Vous souhaitez enseigner à des élèves de 4 à 12 ans?

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement primaire. Vous souhaitez enseigner à des élèves de 4 à 12 ans? Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Enseignement primaire Vous souhaitez enseigner à des élèves de 4 à 12 ans? La HEP Vaud vous prépare au Bachelor of Arts et Diplôme d enseignement pour

Plus en détail

par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie

par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie Ordonnance sur le calcul des coûts et le classement des prestations par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie (OCP) Modification du 22 octobre 2008 Le Conseil fédéral

Plus en détail

NOVARTIS. L assurance-maladie Suisse Offre réservée au personnel de NOVARTIS. POUR LA MEILLEURE DES MéDECINES. AUJOURD HUI ET DEMAIN.

NOVARTIS. L assurance-maladie Suisse Offre réservée au personnel de NOVARTIS. POUR LA MEILLEURE DES MéDECINES. AUJOURD HUI ET DEMAIN. NOVARTIS L assurance-maladie Suisse Offre réservée au personnel de NOVARTIS POUR LA MEILLEURE DES MéDECINES. AUJOURD HUI ET DEMAIN. Assurance de base L assurance-maladie obligatoire en Suisse. Dans le

Plus en détail

Ressources Humaines. Brevet fédéral de Spécialiste en Ressources humaines Option B: Conseil en Ressources humaines

Ressources Humaines. Brevet fédéral de Spécialiste en Ressources humaines Option B: Conseil en Ressources humaines Ressources Humaines Brevet fédéral de Spécialiste en Ressources humaines Option B: Conseil en Ressources humaines Brevet fédéral de Spécialiste en Ressources humaines Option B: Conseil en Ressources humaines

Plus en détail

Couverture accident assurez l imprévu! accidents complémentaire pour vous et pour les membres de votre famille

Couverture accident assurez l imprévu! accidents complémentaire pour vous et pour les membres de votre famille Couverture accident assurez l imprévu! L assurance accidents complémentaire pour vous et pour les membres de votre famille Une couverture optimale, aussi bien chez vous qu en voyage Meilleure couverture

Plus en détail

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département du Développement Professionnel Continu Médical Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Dr Stéphane

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

Thématiques concernées Modules composant le cursus Objectifs de la formation

Thématiques concernées Modules composant le cursus Objectifs de la formation ANAP - Liste des ursus et conformes aux cahiers des charges des formations à l'exercice des fonctions de chefs de pôle d'activité clinique ou médico technique * ursus ou Diplôme ou FM 2011001 DEMOS LES

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION

POLITIQUE DE FORMATION POLITIQUE DE FORMATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES Table des matières 1. Préambule... - 2-2. Buts généraux... - 2-3. Objectifs... - 2-4. Axes et typologie de formation... - 3-4.1 Axes de formation...

Plus en détail

Forer plus loin : AQESSS Montréal (Québec) Jason Sutherland, Ph. D.

Forer plus loin : AQESSS Montréal (Québec) Jason Sutherland, Ph. D. Connaissez-vous vos données? Forer plus loin : les possibilités et les risques AQESSS Montréal (Québec) Le 11 novembre 2011 Jason Sutherland, Ph. D. Centre for Health Services and Policy Research Données

Plus en détail