Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale"

Transcription

1 Spécialistes en santé publique? Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

2 Le CHUV est l employeur de personnes Budget 1,4 milliard de frs 2

3 1 des 5 Hôpitaux universitaires suisses 3

4 4

5 Que fait le CHUV? Chaque jour, plus de 2800 personnes s adressent au CHUV Nb de lits Nb de patients hospitalisés Durée moyenne de séjour Somatique aigu psychiatrie 7,1 jours 24,7 jours Patients traités aux urgences principales

6 Formation-compétence-efficience CHUV parmi les hôpitaux universitaires les moins chers Vaud: coûts < moyenne suisse DRG depuis 2002 Recherche de l efficience à tous les niveaux Amélioration constante des processus dans l intérêt des patients et de l institution publique 6

7 Formation-compétence-efficience Meilleure compréhension mutuelle Gouvernance clinique, filières patient Rôle de chacun dans le continuum de la prise en charge 7

8 Formation en «santé publique» pour qui? 1. Directions des départements: administratives et des soins 2. Adjoints proches de la direction générale, direction financière, direction médicale, direction des soins 3. Médecins 8

9 9

10 Formation continue en «santé publique» pour qui? Directions des départements : admin. et soins (de 400 à 1000 collaborateurs) Vision globale - manager généraliste dans le domaine de la santé / hôpital. Connaissances nécessaires en: Environnement sanitaire: légal, organisationnel, juridique, etc Enjeux actuels, systèmes de financement, etc «Manager généraliste»: RH, contrôle de gestion, gestion d équipe, leadership, systèmes d information, gestion de projet / des risques, communication, qualité, etc. Cœur de l activité de la santé: «aimer le business»; connaître les métiers de la santé, leurs pratiques, le fonctionnement, leurs enjeux (décisions médicales, notamment). Les adjoints proches de la direction générale, direction financière, ou de la direction médicale ou des soins. Connaissances nécessaires en: Environnement sanitaire: légal, organisationnel, juridique, etc Enjeux actuels, systèmes de financement, etc Cœur de l activité de la santé: «aimer le business»; connaître les métiers de la santé, leurs pratiques, le fonctionnement, leurs enjeux (décisions médicales, notamment). 10

11 Formation continue en «santé publique» pour qui? Médecins Vision globale- manager généraliste- dans le domaine de la santé/hôpital Environnement sanitaire: légal, organisationnel, juridique, etc Systèmes de financement, enjeux actuels «Manager généraliste»: RH, contrôle de gestion, gestion d équipe, leadership, systèmes d information, gestion de projet / des risques, communication, qualité, etc. «Economie et management» de la santé Au CHUV: mini-mba dès poste de chef de clinique 11

12 Vaud: formation post grade obligatoire pour poste de direction «Directive relative aux connaissances professionnelles des responsables de l'exploitation d'hôpitaux, de cliniques privées ou de centres de traitements et de réadaptation» (2008) Justifier d'une formation spécifique au domaine hospitalier reconnue par le Département. Brevet de spécialiste ou Diplôme d'expert en gestion hospitalière (OFFT) ; MAS en économie et management de la santé (Université de Lausanne -lems) ; Certificat en «Management des institutions de santé» (Université de Genève). Ou justifier de connaissances et/ou de formations dans les domaines suivants: Gestion financière Gestion des RH (notamment en droit du travail) Droit de la santé et des patients Qualité et sécurité (notamment infections nosocomiales) Santé publique (épidémiologie, accueil du patient, notions de pratique médicale, etc.) Management 12

13 Quel type de formation «santé publique»? CAS et MAS: Economie, management, santé publique, etc MBA Focus on Health Care Management Management général: MBA Spécialiste en gestion hospitalière (SEFRI/OFFT) Offre multiple svp, selon compétences recherchées, intensité de l investissement possible et prix 13

14 Merci de votre attention 14

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse 1 CURRICULUM VITAE DONNEES PERSONNELLES Nom : WALGER Prénom : Olivier Adresse privée : Foyards 58 2300 La Chaux-de-Fonds Suisse Nationalité : Française. Titulaire d un permis C d établissement depuis 1992

Plus en détail

Le système d information hospitalier. exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne

Le système d information hospitalier. exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne Le système d information hospitalier exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne Résultats du sondage de septembre 2012 ch Table des matières Avant-propos 3 A propos de l étude 4 Institutions

Plus en détail

Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE. Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie

Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE. Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie Hospices cantonaux Centre Hospitalier Universitaire Vaudois DOSSIER DE PRESSE Création du Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie 1. Le Centre romand hospitalo-universitaire de neurochirurgie

Plus en détail

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT

LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE. Prof. G. DURANT LE FINANCEMENT DES HOPITAUX EN BELGIQUE Prof. G. DURANT La Belgique (11 millions d habitants) est un pays fédéral. Le financement est organisé au niveau national sauf le financement des infrastructures

Plus en détail

de manager du commerce de détail

de manager du commerce de détail Diplôme fédéral de manager du commerce de détail Le diplôme dans le commerce de détail le plus hautement reconnu en Suisse. La formation du commerce de détail pour le commerce de détail: Préparation à

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DES ORGANISATIONS DE SANTÉ

MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DES ORGANISATIONS DE SANTÉ MASTER MANAGEMENT STRATÉGIQUE, SPÉCIALITÉ MANAGEMENT STRATÉGIQUE DES ORGANISATIONS DE SANTÉ RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation

Plus en détail

par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie

par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie Ordonnance sur le calcul des coûts et le classement des prestations par les hôpitaux et les établissements médico-sociaux dans l assurance-maladie (OCP) Modification du 22 octobre 2008 Le Conseil fédéral

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées)

Offre d emploi. Un(e) orthophoniste en CDD de 12 mois à temps partiel (0.3 ETP soit 3 demi-journées) recru+e Offre d emploi L Institut MGEN de La Verrière (dans les Yvelines) oriente son projet médical autour de 4 pôles (Médecine-SSR-USP/ EHPAD / Psychiatrie Adulte / Psychiatrie jeune adulte et adolescent)

Plus en détail

Institut Universitaire International Luxembourg Château de Munsbach 31, rue du Parc L-5374 Munsbach Tél: 26 15 92 12 Fax: 26 15 92 28. www.iuil.

Institut Universitaire International Luxembourg Château de Munsbach 31, rue du Parc L-5374 Munsbach Tél: 26 15 92 12 Fax: 26 15 92 28. www.iuil. F O R M A T I O N M A N A G E R I A L E P O U R L E S E C T E U R H O S P I T A L I E R F O R M A T I O N M A N A G E R I A L E P O U R L E S E C T E U R H O S P I TA L I E R DEROULEMENT DE LA FORMATION

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION

FORMULAIRE D INSCRIPTION Ecole Privée bilingue Garderie Educative, Classes Enfantines et Primaires, Activités de Vacances ACTIVITES DURANT LES CONGES SCOLAIRES FORMULAIRE D INSCRIPTION Année Scolaire 2014-2015 1/6 Note : Si l

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Information supplémentaire concernant l enregistrement du personnel - Synthèse et FAQ

Information supplémentaire concernant l enregistrement du personnel - Synthèse et FAQ Information supplémentaire concernant l enregistrement du personnel - Synthèse et FAQ 1. Synthèse Objectif : du personnel EMPLOPER recenser le nombre d ETP (rémunérés et disponibles) et le nombre de personnes,

Plus en détail

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines

L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines L hôpital de jour ( HDJ ) en Hôpital général Intérêt d une structure polyvalente? Dr O.Ille Centre hospitalier Mantes la Jolie, Yvelines Hôpital de jour (HDJ) Permet des soins ou examens nécessitant plateau

Plus en détail

R.O.I : retour d expérience et. Hôpitaux Universitaires de Genève. Directeur des systèmes d information

R.O.I : retour d expérience et. Hôpitaux Universitaires de Genève. Directeur des systèmes d information WELCOME R.O.I : retour d expérience et réflexions actuellement menées aux Hôpitaux Universitaires de Genève Dr Benoît Debande Dr. Benoît Debande Directeur des systèmes d information Le ROI des WELCOME

Plus en détail

Observatoire Valaisan de la Santé

Observatoire Valaisan de la Santé Observatoire Valaisan de la Santé 02 Sommaire Un Observatoire de la santé pour décider 03 - Un outil indispensable pour piloter le système de santé 03 Une création par étapes 04 Organisation et Mission

Plus en détail

MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ

MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ MASTER (M2) MANAGEMENT DU SOCIAL ET DE LA SANTÉ Résumé de la formation Type de diplôme : MASTER 2 Domaine ministériel : Santé Présentation Les parcours du Master Management du social et de la santé s'efforcent

Plus en détail

Visioconférence internationale. en santé mentale

Visioconférence internationale. en santé mentale Pratiques infirmières avancées en santé mentale, où en sommes-nous? Visioconférence internationale en santé mentale 30 novembre 2011 Europe (France et Suisse) : 15 h à 17 h 15 Québec : 9 h à 11 h 15 organisée

Plus en détail

CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA

CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA ÉLÉMENTS DE PLANIFIC ATION STRATÉGIQUE Période 2010-2015 Liste des abréviations courantes CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA GRSP HES HUG IMSP

Plus en détail

Les HUG en bref. Chiffres-clés basés sur l exercice 2013

Les HUG en bref. Chiffres-clés basés sur l exercice 2013 2014 Les HUG en bref Chiffres-clés basés sur l exercice 2013 Stratégie Missions, vision, valeurs 3 missions : soins, enseignement, recherche 1 vision : être l hôpital des Genevois et un centre universitaire

Plus en détail

La sécurité une affaire de culture et d'équipe!

La sécurité une affaire de culture et d'équipe! La sécurité une affaire de culture et d'équipe! Influences de l équipe sur la sécurité des soins 01 Résultats de l enquête ENEIS 2010 EIG survenus pendant l hospitalisation Entre 270 000 et 390 000 EIG

Plus en détail

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris)

Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) Equipe mobile SMES CH Sainte-Anne (Paris) 1. Contexte local Géographie La psychiatrie adulte de l hôpital Sainte-Anne est orientée vers 7 secteurs psychiatriques adultes, que ce soit pour les hospitalisations,

Plus en détail

Preparing healthcare workforce?

Preparing healthcare workforce? Swiss Public Health Conference (Re-)Organizing Health Systems Lausanne 30 août 2012 Preparing healthcare workforce? Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation Merci au Comité organisateur pour l

Plus en détail

Futur bâtiment des lits (Bdl 2) vision 2015. Gouvernance opérationnelle

Futur bâtiment des lits (Bdl 2) vision 2015. Gouvernance opérationnelle Futur bâtiment des lits (Bdl 2) vision 2015 Gouvernance opérationnelle 2010-2015 Gouvernance opérationnelle 2010-2015 Sommaire Avant-propos par Bernard Gruson 02 Gouvernance opérationnelle 03 En bref

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

Belgique Canada France Suisse

Belgique Canada France Suisse Superficie totale : 30 528 km² Superficie territoires francophones : 16 151 km² Population totale : plus de 11 millions Population francophone : 4,3 millions 3 CHU francophones sur un 7 Capacité : de 600

Plus en détail

Offres de formation importantes pour le domaine social et les domaines apparentés

Offres de formation importantes pour le domaine social et les domaines apparentés Offres de formation importantes pour le domaine social et les domaines apparentés Contenu : 1. Domaine social... 2 2. Domaine de la santé et les domaines apparentés... 3 3. Pédagogie spécialisée / Pédagogie

Plus en détail

Qu est-ce que le métier d aide-soignante?

Qu est-ce que le métier d aide-soignante? Au sein de l'équipe médicale, l'aide-soignante assure l'hygiène et le confort des patients. C'est sans doute la personne la plus proche, à l'écoute des souffrances et des inquiétudes des malades. Qu est-ce

Plus en détail

Tarifs de l hôpital universitaire pédiatrique de Bâle (UKBB)

Tarifs de l hôpital universitaire pédiatrique de Bâle (UKBB) Tarifs de l hôpital universitaire pédiatrique de Bâle (UKBB) valable à partir du 1 er janvier 2014 1 Introduction... 2 2 Traitements ambulatoires... 3 2.1 Interventions chirurgicales... 3 2.2 Diagnostics

Plus en détail

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS Marie-José Roulin Directrice adjointe des soins Hôpitaux Universitaire de Genève Cette présentation expose les

Plus en détail

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital!

M 1795. Secrétariat du Grand Conseil. Proposition de motion Moins d'attente pour se faire opérer à l'hôpital! Secrétariat du Grand Conseil M 1795 Proposition présentée par les députés : M mes et MM. Patrick Saudan, Gabriel Barrillier, Michèle Ducret, Michel Ducret, Pierre Kunz et Jean- Marc Odier Date de dépôt

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS. 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DE L HÔPITAL D ENFANTS 60 rue Bertin BP 840 97400 SAINT DENIS DE LA RÉUNION Octobre 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION

Plus en détail

hospitaliers en soins somatiques et psychiatriques au CHUV Centre d Observation et d Analyse du Vieillissement

hospitaliers en soins somatiques et psychiatriques au CHUV Centre d Observation et d Analyse du Vieillissement Centre d Observation et d Analyse du Vieillissement Institut universitaire de médecine sociale et préventive Service de gériatrie et réadaptation gériatrique Centre Personnes d observation et âgées d analyse

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010

Référentiel métier de Directeur des Soins en établissement et en institut de formation mars 2010 Référentiel métier de Directeur(trice) des soins Ce référentiel intègre à la fois le métier Directeur(trice) des soins en établissement et celui de Directeur(trice) des soins en institut de formation paramédicale.

Plus en détail

Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie. DDASS des Bouches-du-Rhône

Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie. DDASS des Bouches-du-Rhône Evaluation des équipes mobiles spécialisées en psychiatrie DDASS des Bouches-du-Rhône Modalités de l évaluation envoi aux équipes d un questionnaire d évaluation spécifique entretiens menés avec tout ou

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

de formation continue universitaire en

de formation continue universitaire en Certificat de formation continue universitaire en Q U A L I T E D E S S O I N S Sécurité, Implication du patient, Efficacité Février 2008 - Juin 2009 Contexte et enjeux La qualité des soins constitue un

Plus en détail

B.I. «maison»: sexy or not? Expérience de la CMSE

B.I. «maison»: sexy or not? Expérience de la CMSE B.I. «maison»: sexy or not? Expérience de la CMSE Benoît Libert Séminaire stratégique pour décideurs du monde hospitalier 18 octobre 2012 - Genval Plan - La CMSE et sa cellule de gestion - Le choix de

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE. 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE SAINT-DOMINIQUE 18, avenue Henry-Dunant 06100 NICE Octobre 2006 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION»... p.3 PARTIE 1 PRÉSENTATION DE L ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Méthodologie et consultance

Méthodologie et consultance Stéphane Haefliger Sociologue Consultant 079 742 67 81 021 617 31 55 stepcom@bluewin.ch Méthodologie et consultance Nous contribuons au développement de votre organisation 1. de vos collaborateurs 2. 3.

Plus en détail

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés

Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Vos droits dans les cliniques et hôpitaux privés Cliniques et hôpitaux privés, on peut tous y aller! Accessibles à tous Les cliniques et hôpitaux privés accueillent tous les patients y compris ceux qui

Plus en détail

AOÛT 2012 11_INT_603 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT

AOÛT 2012 11_INT_603 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT AOÛT 2012 11_INT_603 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l'interpellation Jacques-André Haury sur la responsabilité civile des infirmières et infirmiers engagés au triage des urgences au CHUV Rappel de l'interpellation

Plus en détail

Journée nationale du don d organes. Conférence de presse vendredi 11 septembre 2009

Journée nationale du don d organes. Conférence de presse vendredi 11 septembre 2009 Journée nationale du don d organes Conférence de presse vendredi 11 septembre 2009 Programme de la conférence Accueil et présentation des intervenants Muriel Desaulles, secrétaire générale HNE Cadre général

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET

EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET JUILLET 2013 84 EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET sur le Plan stratégique du CHUV 2014-2018 et RAPPORT DU CONSEIL D'ETAT sur la politique sanitaire 2013-2017 1 INTRODUCTION En matière de santé publique,

Plus en détail

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG?

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Dès le 1 er juin 2014, la législation française modifie les conditions d accès aux soins en Suisse L assurance maladie du frontalier Les Hôpitaux universitaires

Plus en détail

ActiVita. Une sécurité sans pareille en cas d accident

ActiVita. Une sécurité sans pareille en cas d accident ActiVita Une sécurité sans pareille en cas d accident Un accident est vite arrivé. Léger ou sérieux, il perturbe l organisation de votre quotidien et engendre des conséquences sur le plan financier, notamment.

Plus en détail

Institut de FORMATION

Institut de FORMATION Institut de FORMATION plaquette.indd 1 28/11/2012 20:52:47 edito L INSTITUT DE FORMATION J.LEPERCQ Fondé en 1946, l institut de formation est un établissement situé dans le centre ville, à taille humaine

Plus en détail

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux

Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux Attestation Introduction au Management de Projet Appréhendez le monde du projet : les fondamentaux www.cefco.ch 2013_V2 : 30.05.2013 SOMMAIRE ATTESTATION INTRODUCTION AU MANAGEMENT DE PROJET Ce cours est

Plus en détail

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées

3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées 3152 Infirmiers autorisés/infirmières autorisées Ce groupe de base comprend les infirmiers autorisés, les infirmiers praticiens, les infirmiers psychiatriques autorisés et les finissants d'un programme

Plus en détail

Futur bâtiment des lits (Bdl 2) vision 2015. Plan stratégique

Futur bâtiment des lits (Bdl 2) vision 2015. Plan stratégique Futur bâtiment des lits (Bdl 2) vision 2015 Plan stratégique 2010-2015 PLAN STRATéGIQUE 2010-2015 EN BREF : 1 vision 7 objectifs 7 programmes d actions Enjeu 1 Adapter notre CAPACITé aux nouveaux besoins

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM

PROJET DE REDÉPLOIEMENT DU CUSM 1 1.1 INTRODUCTION 1.1.1 CONTEXTE Le projet de construction d un nouveau centre hospitalier est un projet qui chemine depuis un grand nombre d années déjà et dont la finalité première est de doter le Québec

Plus en détail

Catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS) Version III.1.2-7 Juin 2004

Catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS) Version III.1.2-7 Juin 2004 Catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS) Version III.1.2-7 Juin 2004 ch-nmds_iii_1_2.xls Version III 23.09.2004 NURSING data : catalogue pour le Nursing Minimum Data Set suisse (CH-NMDS)

Plus en détail

«Dynamicsof Medical Hospital Management»

«Dynamicsof Medical Hospital Management» «Dynamicsof Medical Hospital Management» 19 novembre 2011 Docteur J. de TOEUF Directeur Général Médical REFERENCES «Vers une réorganisation de l hôpital» Inspiré de Sholom Glouberman et Henry Mintzberg

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER DU NORD Organigramme à partir du 01.10.2015

CENTRE HOSPITALIER DU NORD Organigramme à partir du 01.10.2015 Organigramme à partir du 01.10.2015 Comité d évaluation et d assurance qualité Organigramme de la Direction Générale à partir du 01.10.2015 Comité d évaluation et d assurance qualité - Gestion des risques

Plus en détail

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral

Spécialiste en assurance avec brevet fédéral Spécialiste en assurance avec brevet fédéral 2 Après l analyse de la formation initiale et continue de l assurance privée, étude réalisée sur mandat de l Association Suisse d Assurances ASA, la politique

Plus en détail

ROLES DU PHARMACIEN HOSPITALO-UNIVERSITAIRE: VISION D AVENIR

ROLES DU PHARMACIEN HOSPITALO-UNIVERSITAIRE: VISION D AVENIR ROLES DU PHARMACIEN HOSPITALO-UNIVERSITAIRE: VISION D AVENIR Dr. Pascal BONNABRY, PD Pharmacie des HUG Genève PRESSIONS D EVOLUTION Externes Situation économique Besoin de rentabilité Concurrence Législation

Plus en détail

Première prise de position du Conseil d Etat sur le rapport final de la Commission d enquête parlementaire sur le Réseau Santé Valais (CEP-RSV)

Première prise de position du Conseil d Etat sur le rapport final de la Commission d enquête parlementaire sur le Réseau Santé Valais (CEP-RSV) Conseil d Etat Staatsrat Première prise de position du Conseil d Etat sur le rapport final de la Commission d enquête parlementaire sur le Réseau Santé Valais (CEP-RSV) 1 Introduction En date du 8 avril

Plus en détail

L IMPACT DU NOUVEAU FINANCEMENT

L IMPACT DU NOUVEAU FINANCEMENT Mémoire n 135 Août 2009 L IMPACT DU NOUVEAU FINANCEMENT HOSPITALIER SUR LES HÔPITAUX PUBLICS : EXEMPLE DE L HÔPITAL DU VALAIS Olivier Cordonier Ce mémoire a été réalisé dans le cadre du Master of Advanced

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

opitaux privés de Metz TMM Software

opitaux privés de Metz TMM Software H opitaux privés de Metz TMM Software Formatic Santé 2011 TMM Software 2011 - confidentiel 1 Sommaire 1. Présentation HPM 2. Pourquoi un projet de terminaux multimédia? 3. Rentabilité des projets 4. Points

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

Le début de l aventure

Le début de l aventure CONTEXTE L Hôpital Credit Valley et le Centre de Santé Trillium : au cœur du roulement de patient Contexte L Hôpital Credit Valley et le Centre de Santé Trillium forment un nouveau groupe hospitalier qui

Plus en détail

Lifecyclecosting à la clinique romande de réadaptation - Un retour d expérience d une installation de chauffage par CCF et PAC

Lifecyclecosting à la clinique romande de réadaptation - Un retour d expérience d une installation de chauffage par CCF et PAC Lifecyclecosting à la clinique romande de réadaptation - Un retour d expérience d une installation de chauffage par CCF et PAC Journées de formation IHF à Toulouse le 13.06.2014 Présentation de Tomas Bucher

Plus en détail

Annexe à la circulaire 450 relative à la politique salariale 2014

Annexe à la circulaire 450 relative à la politique salariale 2014 Annexe à la circulaire 450 relative à la politique salariale 2014 - Grille salariale 2014 - Grille salariale 2014 des directeurs - Rémunération des enseignants spécialisés remplaçants - Rémunération des

Plus en détail

ASPSC. Livret d attestations pour l obtention du titre de ASPSC. «Psychologue sexologue clinicien ASPSC»

ASPSC. Livret d attestations pour l obtention du titre de ASPSC. «Psychologue sexologue clinicien ASPSC» ASPSC Association Suisse de Psychologues Sexologues Cliniciens ASPSC Secrétariat et Comité Mme IGLESIAS Yvonne Psychologue-Sexologue ASPSC 14 Rue Du-Roveray 1207 Genève yvonne.iglesias@sexo-psy.com www.aspsc-spvks.ch

Plus en détail

ent HEALTH Assistance

ent HEALTH Assistance STUDENT Health Internation ent HEALTH Assistance Score Studies :) L assurance des Etudiants internationaux en Suisse 2013-2014 Bienvenue en Suisse! L assurance complète pendant vos études en Suisse...

Plus en détail

Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT. www.masterqsm.ch

Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT. www.masterqsm.ch Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT www.masterqsm.ch Master of Advanced Studies HES-SO (MAS) en QUALITY & STRATEGY MANAGEMENT 1. MAS QSM Le MAS QSM est une formation

Plus en détail

Qu est ce que l identitovigilance dans un établissement de santé?

Qu est ce que l identitovigilance dans un établissement de santé? Qu est ce que l identitovigilance dans un établissement de santé? P.FRESSY, Cellule Qualité, Vigilances et Gestion des risques liés aux soins, ARS d Auvergne Ambert 2011 L identitovigilance? De quoi parlons

Plus en détail

= Meilleure coordination des soins

= Meilleure coordination des soins Intérêts pour l Assurance Maladie Rationalisation des soins Maitrise des dépenses de santé Intérêts pour le corps médical Meilleur suivi du patient Connaissance des antécédents du patient Connaissance

Plus en détail

Conditions Complémentaires (CC) Edition janvier 2009. Organisme d assurance: Sanitas Assurances privées SA

Conditions Complémentaires (CC) Edition janvier 2009. Organisme d assurance: Sanitas Assurances privées SA HirslandenCare Assurance complémentaire selon la Loi fédérale sur le contrat d assurance (LCA) pour une chambre à un lit en division privée dans des cliniques du groupe de cliniques privées Hirslanden

Plus en détail

concordiamed premium 24 hour assistance worldwide: +41 (0)41 220 00 80 Conseil, assistance et traitement privilégiés Digne de confiance

concordiamed premium 24 hour assistance worldwide: +41 (0)41 220 00 80 Conseil, assistance et traitement privilégiés Digne de confiance Digne de confiance concordiamed premium Conseil, assistance et traitement privilégiés 24 hour assistance worldwide: +41 (0)41 220 00 80 Seule la santé vaut réellement son pesant d or. Votre carte Gold

Plus en détail

Vous faites une demande d admission à la clinique des épinettes pour: Hospitalisation complète de 5 semaines Hôpital de jour

Vous faites une demande d admission à la clinique des épinettes pour: Hospitalisation complète de 5 semaines Hôpital de jour 51 bis rue des épinettes, 75017 Paris Tél : 01.84.82.42.42 Fax : 01.84.82.42.43 contact@cliniquedesepinettes.com www.cliniquedesepinettes.com Dossier d admission Madame, Monsieur Vous faites une demande

Plus en détail

Sur- conditionnement et délivrance nominative automatisés

Sur- conditionnement et délivrance nominative automatisés Sécurisation du circuit du médicament au Centre Hospitalier d ANNECY Sur- conditionnement et délivrance nominative automatisés Dr Julien FIOT Praticien Hospitalier Maîtrise universitaire d études avancées

Plus en détail

Coordinateur des ressources humaines - Nzérékoré - GUINEE

Coordinateur des ressources humaines - Nzérékoré - GUINEE Coordinateur des ressources humaines - Nzérékoré - GUINEE L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

Guide du stagiaire. Le stagiaire des écoles de Genève (ECAMB) ou Bois-Cerf-CESU, viendra avec sa tenue de travail de l école.

Guide du stagiaire. Le stagiaire des écoles de Genève (ECAMB) ou Bois-Cerf-CESU, viendra avec sa tenue de travail de l école. Guide du stagiaire Horaire : Horaire : 07h00 19h00 Le premier jour, le stagiaire se présentera 15 minutes avant le début du travail. Il sera attendu par l ambulancier référent devant les garages de S.T.A.R.

Plus en détail

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés?

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Donna Cousineau Infirmière en pratique avancée Hôpital Carleton Queensway Le 12 décembre

Plus en détail

A chacun son médecin de famille

A chacun son médecin de famille A chacun son médecin de famille Des médecins de famille pour la Suisse aujourd hui et demain www.fondation-medecins-famille.ch Médecins de famille et pédiatres en Suisse Toute personne, âgée ou jeune,

Plus en détail

DESCRIPTION DU METIER D AUXILIAIRE AMBULANCIER IFPS - BESANCON

DESCRIPTION DU METIER D AUXILIAIRE AMBULANCIER IFPS - BESANCON Institut de Formation de Professions de Santé Centre Hospitalier Régional Universitaire de Besançon Formation auxiliaire ambulancier 44 chemin du Sanatorium 25 030 BESANCON CEDEX Tél. : 03.81.41.51.37

Plus en détail

R E G L E M E N T G E N E R I Q U E DES F O R M A T I O N S E P D E S S P E C I A L I S E E S E N S O I N S

R E G L E M E N T G E N E R I Q U E DES F O R M A T I O N S E P D E S S P E C I A L I S E E S E N S O I N S Direction des ressources humaines Centre de formation Formations spécialisées en soins R E G L E M E N T G E N E R I Q U E DES F O R M A T I O N S E P D E S S P E C I A L I S E E S E N S O I N S P O U

Plus en détail

Réduire les hospitalisations évitables :

Réduire les hospitalisations évitables : Réduire les hospitalisations évitables : Une politique pour rentabiliser les dépenses de soins de santé Introduction L échec dans le domaine de la prévention et dans l accès adapté et satisfaisant aux

Plus en détail

DPI Sciences Pharmaceutiques

DPI Sciences Pharmaceutiques DPI Sciences Pharmaceutiques Villars 10 10 sept. 08 08 Dr P. Cohen Chef de projet DOPHIN FHVi Facteurs clés de succès d un SICL Adéquation clinique Adéquation métier Moyens Besoins utilisateurs Processus

Plus en détail

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique

TELEMEDINOV. la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée. Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique TELEMEDINOV la Télémédecine Interopérable Nord Ouest Vendée Décloisonnement Hôpital-ville-médico-social Projet de santé et modèle économique Présentation Michel RIOLI directeur du projet LA REGLEMENTATION

Plus en détail

Unité de psychiatrie du développement mental. Des soins spécialisés pour la personne souffrant de retard mental

Unité de psychiatrie du développement mental. Des soins spécialisés pour la personne souffrant de retard mental Unité de psychiatrie du développement mental Des soins spécialisés pour la personne souffrant de retard mental Qui sommes-nous? L unité du développement mental (UPDM) propose des soins à tout adulte souffrant

Plus en détail

PRIVATE INTERNATIONAL Assurance pour les traitements ambulatoires et stationnaires à l étranger

PRIVATE INTERNATIONAL Assurance pour les traitements ambulatoires et stationnaires à l étranger PRIVATE INTERNATIONAL Assurance pour les traitements ambulatoires et stationnaires à l étranger Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private Care Edition de juillet 2007 (version 2013) Table

Plus en détail

VRE - Hopital - Prise en charge des patients colonisés/infectés par un entérocoque vancomycine résistant (VRE) et des contacts

VRE - Hopital - Prise en charge des patients colonisés/infectés par un entérocoque vancomycine résistant (VRE) et des contacts FICHE TECHNIQUE VRE - Hopital - Prise en charge des patients colonisés/infectés par un entérocoque vancomycine résistant (VRE) et des contacts 1. OBJET Cette instruction de prise en charge a pour objectif

Plus en détail

ZOGO EMMANUEL ADMINISTRATEUR D'ENTREPRISE, EXPERT JUDICIAIRE / EXPERT TECHNIQUE. CONSULTANT / ENSEIGNANT.

ZOGO EMMANUEL ADMINISTRATEUR D'ENTREPRISE, EXPERT JUDICIAIRE / EXPERT TECHNIQUE. CONSULTANT / ENSEIGNANT. ZOGO EMMANUEL INFORMATIONS PERSONNELLES PROFESSION BP: 13192 DOUALA CAMEROUN 00237 33 16 21 96 00237 99 70 77 55 / 76 76 05 80 zogoemma@hotmail.com ou zogoemma@yahoo.fr Sexe Masculin Age : 46 ans Nationalité:

Plus en détail

Maître de cérémonie Christian Fillatreau, Président du Cluster TIC Aquitaine

Maître de cérémonie Christian Fillatreau, Président du Cluster TIC Aquitaine Challenge start-up Maître de cérémonie Christian Fillatreau, Président du Cluster TIC Aquitaine Sanilea Régulation des transports et des soins Performance, simplicité, connectivité, intuitivité, mobilité

Plus en détail

Décret relatif. Sur le rapport du ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées,

Décret relatif. Sur le rapport du ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées, Décret relatif aux conditions techniques de fonctionnement des établissements de santé qui exercent l activité de traitement de l insuffisance rénale chronique par la pratique de l épuration extrarénale

Plus en détail

Deveaux Sébastien Coordonateur de soins Septembre 2013

Deveaux Sébastien Coordonateur de soins Septembre 2013 Unité d enseignement 1.2.S3 Deveaux Sébastien Coordonateur de soins Septembre 2013 Programme Chiffres 2012 Questions Dotation Globale/T2A Sécurité Sociale Les mutuelles Financement et remboursement des

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

Aucun délai d attente Bénéficiez de toutes les garanties de la formule que vous avez choisie dès la date d effet de votre mutuelle.

Aucun délai d attente Bénéficiez de toutes les garanties de la formule que vous avez choisie dès la date d effet de votre mutuelle. Aucun délai d attente Bénéficiez de toutes les garanties de la formule que vous avez choisie dès la date d effet de votre mutuelle. Remboursement sous 48 h Avec notre mutuelle, profitez de l envoi automatique

Plus en détail

ICT-Manager. avec diplôme fédéral

ICT-Manager. avec diplôme fédéral ICT-Manager avec diplôme fédéral Introduction L examen du diplôme fédéral d ICT-Manager fait partie de la formation professionnelle supérieure et permet d acquérir des qualifications en vue d exercer des

Plus en détail

Une pièce d une stratégie

Une pièce d une stratégie Robot de distribution Rowa: Hugot bosse-t-il bien? Prof. Pascal BONNABRY 2 ème colloque sur l automatisation en pharmacie hospitalière Lausanne, 31 janvier 2013 Une pièce d une stratégie Distribution robotisée

Plus en détail

Excellent service, soins prodigués avec compassion

Excellent service, soins prodigués avec compassion Centre d accès aux soins communautaires du Centre Plan stratégique (2014-2017) Sommaire Excellent service, soins prodigués avec compassion EXCELLENT SERVICE, SOINS PRODIGUÉS AVEC COMPASSION Le Plan stratégique

Plus en détail

Dossier de presse Conférence sur le don d'organes

Dossier de presse Conférence sur le don d'organes Dossier de presse Conférence sur le don d'organes 5 septembre 2012 Sommaire 1. Invitation 2. Communiqué de presse 3. Chiffres-clés 4. Document de presse «Transplant» 5. Sondage INVITATION CONFÉRENCE DE

Plus en détail

Prévention et gestion des risques hospitaliers et politique nationale

Prévention et gestion des risques hospitaliers et politique nationale Prévention et gestion des risques hospitaliers et politique nationale La hiérarchisation des risques, une aide à la décision 2 ème congrès de l Afgris 16 et 17 octobre 2003 Direction de l Hospitalisation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE : L ACCES AUX SOINS

QUESTIONNAIRE : L ACCES AUX SOINS QUESTIONNAIRE : L ACCES AUX SOINS Sexe : Age : 1. Soins de ville : Consultez-vous un médecin généraliste : Jamais Pour des vaccinations ou certificats médicaux Pour des visites de prévention Uniquement

Plus en détail

Les professions suivantes sont considérées comme professions de la santé non universitaires :

Les professions suivantes sont considérées comme professions de la santé non universitaires : Gesundheitsund Fürsorgedirektion des Kantons Bern Spitalamt Dienststelle Berufsbildung Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale du canton de Berne Office des hôpitaux Service de la formation

Plus en détail