NUMÉRO 11 DU AU ARIANE DE ROTHSCHILD LA BANQUIÈRE LA PLUS PUISSANTE DE SUISSE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NUMÉRO 11 DU 02.06 AU 15.06.2010 ARIANE DE ROTHSCHILD LA BANQUIÈRE LA PLUS PUISSANTE DE SUISSE"

Transcription

1 NUMÉRO 11 DU AU ARIANE DE ROTHSCHILD LA BANQUIÈRE LA PLUS PUISSANTE DE SUISSE

2 SPÉCIAL FEMMES PORTRAIT Révolution FÉMININE chez les Rothschild C est la banquière la plus puissante de Suisse. Ariane de Rothschild occupe désormais le second poste le plus important du Groupe après celui de son mari, Benjamin. Cette baronne formée dans les salles de trading, et qui ne s en laisse pas compter, a accepté de rencontrer la presse suisse pour la première fois. PAR STÉPHANE BENOIT-GODET ET MYRET ZAKI PHOTOS THIERRY PAREL BILAN 2 juin 2010

3 EN DATES NOVEMBRE 1965 Naissance à San Salvador BBA et MBA en finance et gestion financière à la Pace University de New York Analyste financière, puis cambiste à la Société Générale, Australie/New York Cambiste, AIG New York. Puis lancement de la filiale AIG de Paris et développement du marché Europe 1993 Rencontre avec Benjamin de Rothschild 2008 Membre du conseil de la Banque Privée et de la Holding NOVEMBRE 2009 Vice-présidente de la Holding ARIANE DE ROTHSCHILD L épouse du baron a sa pleine confiance

4 SPÉCIALFEMMES PORTRAIT Le nouveau visage de la dynastie Rothschild est féminin. Il est incarné par Ariane de Rothschild, épouse du baron Benjamin de Rothschild. Financière chevronnée, la «femme de banquier» est devenue la banquière du Groupe Edmond de Rothschild, en accédant dès 2008 aux principaux conseils. La jeune femme franco-allemande personnifie un nouveau modèle de réussite féminine. Une certitude: la relève dynastique sera assurée, elle aussi, par une femme, le couple Ariane et Benjamin ayant eu quatre héritières. Aujourd hui, Ariane de Rothschild leur montre la voie, en s impliquant activement dans toutes les entités du Groupe. La Banque privée Edmond de Rothschild, c est le somptueux décor de l établissement du quartier des banques, ses tapisseries chaleureuses, son mobilier d époque, sa cuisine gastronomique. Mais c est aussi les œuvres d art ultramodernes choisies, une à une, par la baronne Benjamin de Rothschild. La modernité, elle l incarne au plus haut niveau, comme en témoigne son bureau de la rue de Hollande. Vice-présidente de la Holding du Groupe depuis novembre dernier, cette séduisante femme de 45 ans est devenue le bras droit indispensable de son mari. Pour la première fois, elle parle à des journalistes suisses. Ils se sont connus en 1993, quand Ariane avait 28 ans, et qu elle s appelait encore Langner. Aujourd hui, cette patronne d un genre nouveau qui a fait carrière dans les salles de trading revient, pour Bilan, sur son parcours aussi brillant qu atypique. La vice-présidente de la Holding le concède: «Il est inhabituel de voir un mari et une femme dirigeants d un même établissement, c est pourtant notre conception du capitalisme familial». RESPONSABILITÉS PARTAGÉES La baronne est admirative de son mari pour son côté avant-gardiste et pour la confiance qu il lui accorde. «J ai la chance d avoir un mari qui a souhaité partager avec moi ses responsabilités», dit-elle. Le baron Benjamin préside. Il s occupe de la stratégie du Groupe. «Il a une vision originale des affaires», dit de lui Ariane de Rothschild. Rencontré il y a six ans par Bilan, le plus puissant des Rothschild avait témoigné, comme son épouse, d un rapport très direct aux gens comme aux choses. Surdoué, intuitif et rapide. Benjamin de Rothschild serait-il pour cela incompris par ses pairs banquiers? «Il ne faut jamais le sous-estimer, affirme son épouse. A la mort de son père, le groupe financier employait 600 personnes contre 2700 aujourd hui. La masse d avoirs sous gestion et administration est passée de 20 à 143 milliards de francs fin 2009». Face à ce changement de taille, ne souhaitant pas être prisonnier d un agenda trop chargé et de contraintes trop régulières, Benjamin de Rothschild avait besoin de pouvoir s appuyer sur quelqu un dans les conseils. Sa femme était la candidate idéale. Ariane de Rothschild surprend avec son autorité naturelle, sa jeunesse, ses compétences techniques, tout cela enrobé d un léger accent indéfinissable illustrant à la fois son enfance en Amérique Latine, ses origines franco-allemandes, sa jeunesse en Afrique, et ses études aux Etats-Unis Un profil, en réalité, aussi global que l est aujourd hui le Groupe Edmond de Rothschild. NUMÉRO DEUX NATUREL «J ai rencontré Benjamin dans le contexte professionnel», raconte Ariane, «mais il n était pas évident au départ que je prenne des responsabilités au sein de ce Groupe». A l origine, Ariane de Rothschild s est occupée des activités non bancaires du Groupe : vignobles, hôtels, art, les développant et démontrant par là son sens poussé de l entreprise. Mais «très vite, nous avons réfléchi en termes dynastiques, explique-t-elle. Ce qui nous importe avant tout, c est la pérennité et la gouvernance familiale de notre groupe». C est alors que ses compétences et son expérience l ont imposée comme numéro deux naturel. Au demeurant, relève-t-elle, «il aurait été un peu ridicule pour moi d aller travailler dans une autre banque». La répartition des rôles est claire: tandis que Benjamin de Rothschild définit la stratégie globale, Ariane de Rothschild s assure de sa mise en œuvre: «Je suis beaucoup plus disponible que Benjamin, donc on me voit plus que lui», soulignet-elle. Entre eux, ils débattent des questions importantes: «J ai sa confiance, CHRONOLOGIE LA DYNASTIE ROTHSCHILD La famille aux racines juives ashkénazes allemandes existe depuis sept générations. Ses origines remontentauxviii e siècle et se situent à Francfort. Dynastie Tout commence en 1744 dans le ghetto juif de Francfort avec la naissance de Meyer Amschel. Ce dernier fera fortune dans le commerce et les opérations de change. Il s inspire de l enseigne de la boutique, Zum Roten Schild(A l Ecusson Rouge) pour se créer un nouveau nom, Rothschild. Armoiries Le mythe fondateur de la dynastie réside dans la décision de Meyer Amschel d envoyer ses cinq fils dans les capitales économiques de l époque(paris, Londres, Vienne, Naples et Francfort) afin d installer avant l heure un réseau international de sociétés financières. Les cinq flèches entrelacées dans les armoiries des Rothschild symbolisent cet épisode. PHOTOS: KEYSTONE, BEAUREGARD BILAN2juin2010

5 mais c est toujours lui qui a le dernier mot». Elle bénéficie d une grande latitude, un regard global nécessaire pour que toutes les entités du Groupe se renforcent mutuellement. C est ce que signifie Concordia dans la devise familiale «Concordia Integritas Industria». Elle se dit très consciente du privilège et de l obligation attachés au rôle d actionnaire majoritaire. EDUCATION Très jeune déjà,ellea baigné dans les affaires PHOTO: THIERRY PAREL QUATRE FILLES, UNE BÉNÉDICTION Une chose est certaine concernant l avenir, souligne Ariane de Rothschild: la banque familiale sera un jour dirigée par une femme. Ce sera l une ou plusieurs des quatre héritières, âgées aujourd hui de 7 à 14 ans. «Je leur montre la voie, et c est très important», dit modestement leur mère. La révolution est bien en marche. Quatre filles, «c est une bénédiction», affirme Ariane de Rothschild. «Nous quittons une tradition qui veut que seul un garçon assure la continuité d une dynastie». La question de la pérennité du nom Rothschild ne constitue pas un problème non plus: en effet, les héritières peuvent très bien décider de conserver leur nom de jeune fille, et le droit suisse permet à leurs futur(e)s descendant(e)s de prendre le nom de leur mère. A la maison, «nous avons des débats avec les enfants», raconte-t-elle. «Je leur raconte mes journées. C est le sens des responsabilités que je souhaite leur transmettre». Pour Ariane de Rothschild, il n y a rien de plus naturel: «comme mes filles, à travers mes parents, j ai moi aussi toujours baigné dans les affaires». Les jeunes descendantes devront, de toute façon, avoir un oeil sur le Groupe. «Il leur faudra accepter un héritage, avec ses plus et ses moins», constate leur mère, qui les Être riche, c est être responsable. Il faut montrer l exemple et travailler plus prépare à cette fin. Au delà de l éducation, elle leur inculque les principes et les valeurs Rothschild, «qui peuvent paraître démodés, dit-elle, mais qui sont essentiels, comme le travail, le respect et surtout comprendre qu être dans une dynastie, c est avoir des devoirs». Etre quatre, reconnaît Ariane, c est aussi plus facile qu être seul pour supporter le poids écrasant de la succession. La ARIANE DE ROTHSCHLID banquière résume ainsi sa vision de l argent, qui est aussi celle de la famille: «Etre riche, c est être responsable. Vous devez montrer l exemple et travailler d autant plus. Et il y a beaucoup de travail pour rester riche et faire en sorte que la génération suivante soit suffisamment éduquée pour perpétuer le succès. Cela va bien au-delà de l argent, c est tout un patrimoine». PHOTOS: DR, ABENSUR/EOL Généalogie L arrivée en Suisse date d Adolphe, l arrière-grandoncle de Benjamin,àlafinduXIX e siècle.plustard,son arrière-grand-père Edmond, cet ancêtre qui fait partie de la branche française, sera l un des pères fondateurs d Israël. Benjamin est le fils d EdmondetdeNadine.Agéde47ans,ildirige la plus puissante des maisons Rothschild. Patrimoine AGenève,le château de Pregny a été construit pour la famille àlafinduxix e. C est là notamment que l impératrice Sissi passera sa dernière nuit avant d être assassinée. 2juin2010BILAN

6 SPÉCIALFEMMES PORTRAIT Qu apporte une femme à l entreprise familiale? «Une vision différente du temps», selon Ariane de Rothschild: «Le développement durable est une lame de fond destinée à s imposer». Elle traduit concrètement ces principes au plan de sa gestion. Actuellement, la banque prépare une charte de développement durable, qui reposera sur la bonne gouvernance, le renforcement d une offre de produits en matière de finance responsable, l intégration d une réflexion environnementale dans les pratiques, et la formation des équipes à ces enjeux pour en relayer le message auprès des clients. Ariane de Rothschild se montre critique envers les pratiques financières des dernières années: «On mettait en avant des valeurs que je ne trouvais pas correctes. Le concept de l argent facile avait pris le dessus». Les nouvelles générations, prévoit-elle, au-delà des bonus, se soucieront aussi de l impact social et de l équilibre entre vie professionnelle et privée. «J aimerais croire qu il est possible de remplacer le concept de profit, tourné vers l intérêt personnel, par le concept de profitabilité qui tient compte de l intérêt d autrui et de l intérêt collectif». CARITATIF La famille accompagne une trentaine de projets PHILANTHROPIE Du caritatif avec un«retour sur engagement» Ariane de Rothschild insuffle une logique de résultat. Charity La famille compte plus d une douzaine de fondations et accompagne une trentaine de projets portant sur les thèmes suivants: l éducation, la recherche médicale, l art, l environnement, l entrepreneuriat social.. Dans ce domaine également, sous l impulsion d Ariane de Rotshcild, les fondations Edmond et Benjamin de Rothschild ont développé une dynamique bien particulière, passant d un accompagnement simplement caritatif à une vision plus structurée: une approche entrepreneuriale, qui demande non pas un retour sur investissement, mais un«retour sur engagement». LASUISSEENRETARDAUPLAN DES VALEURS FÉMININES La crise a accéléré cette prise de conscience, et favorisé l émergence de nouveaux modèles de management dans lesquels la dimension féminine est privilégiée. «Une dimension qui apporte une vision plus globale, moins absolue du profit, un regard à plus long terme». Traduisant cette vision en action, Ariane de Rothschild traite tout avec la même attention: banque, art, vin, immobilier. Car pour elle, la Banque fait partie intégrante de cet ensemble. «J aimerais que les collaborateurs comprennent que toutes les activités relèvent de la même quête d excellence». En outre, cette vision privilégie des hiérarchies moins pyramidales et plus participatives au sein des entreprises. Ariane de Rothschild réfléchit également à la meilleure façon de valoriser les équipes du Groupe à travers ce management contributif. «Je crois beaucoup au talent des collaborateurs à l interne». Les valeurs féminines tardent à émerger en Suisse. «Ici, les femmes ont beaucoup de mal», observe-t-elle. En France, le débat sur la parité pour imposer un quota de 40% de femmes dans les conseils fait avancer les choses. «C est bien. A un moment, il faut forcer la porte. Moi aussi, quelque part, mon mari a forcé la porte pour moi». Ariane de Rothschild a eu la chance de grandir hors des modèles établis, dans un environnement multiculturel. «Mes parents étaient très modernes, n entretenaient aucun concept de classe sociale, d appartenance religieuse, de race ou de genre. Cela m a permis d aller loin et de faire du trading par exemple, un univers largement réservé aux hommes». C est sans doute ce qui explique cet air de liberté qui se dégage d Ariane de Rothschild. Elle rit, témoigne de son enthousiasme et vous parle sans aucune barrière ni retenue. Bref, une femme pleinement installée dans le XXI e siècle. FOI DANS L EUROPE La jeune Baronne apprécie tout autant la solidité des valeurs Rothschild, qui ont traversé les épreuves du temps. «Notre famille existe depuis sept générations, et elle a su dépasser toutes les crises. Face à celle que nous traversons, la banque résiste bien car elle est très centrée sur ses valeurs.» La fin du secret bancaire en Suisse n enlèvera rien, selon elle, aux compétences des banques helvétiques: «Suivre le patrimoine très complexe d une famille, indépendamment de l aspect fiscal, est un domaine qui nécessite des compétences élevées. Ce n est pas un sujet léger ni facile à traiter». Accompagner de nouvelles fortunes restera donc une activité qui distinguera les banques suisses, même si Ariane de Rothschild admet qu il est «indispensable de s internationaliser». Sa foi dans le Vieux-Continent reste forte, même si la zone euro connaît cette année d énormes difficultés et suscite des doutes. «Je crois à l Europe, et je souhaite que l euro survive. Il est vital que l Union reste forte face à des blocs comme les Etats-Unis et la Chine.» PHOTO: SANDRINE ALOUF BILAN2juin2010

7 Philippe Schaff Vue du parc du Château de Pregny, arbres centenaires et espèces rares dont la famille Rothschild assure la pérennité depuis le 19 e siècle. Propos entendus autour du Patrimoine - Gérer mon patrimoine, c est penser à l avenir de mes enfants. - J en conviens, mais c est aussi synonyme de s ouvrir au monde et s enrichir de nouveaux points de vue. Avec le Groupe Edmond de Rothschild, venez donner un sens à votre patrimoine pour que votre prospérité rime avec futur et développement personnel.

8 «Tiré-à-part extrait du dossier SPECIAL FEMMES, du magazine BILAN parule2juin2010(n 11).» BILANNUMÉRO11 SPÉCIALFEMMES:17PAGESDEDOSSIERI FINANCE:CEQUIATTENDUBSIRECHERCHE:HENRYMARKRAM,LEGÉNIEDUFUTURCERNDUCERVEAU 2JUIN2010 NUMÉRO11 Fr.6 EUROS4 DU02.06AU FINANCE Cequiattend l UBS,selon MarkusGranziol P65 RECHERCHE HenryMarkram, legéniedufutur CERNducerveau P75 SPÉCIAL FEMMES LA BANQUIÈRE LA PLUS PUISSANTE DE SUISSE 10 CONSEILS POUR BOOSTER SA CARRIÈRE FEMMESLEADERSQuelleestlasituationdesfemmescadres? 17pagesdedossier,demodèlesfémininsetdepistes pourmonterdansl organigrammedevotreentreprise. ArianedeRothschild devientnuméro2 delabanqueprivée EdmonddeRothschild.

UNE FAMILLE, DES VALEURS. «RÉUNIR SOUS UN MÊME TOIT LE PASSÉ ET L AVENIR, AUJOURD HUI.»

UNE FAMILLE, DES VALEURS. «RÉUNIR SOUS UN MÊME TOIT LE PASSÉ ET L AVENIR, AUJOURD HUI.» UNE FAMILLE, DES VALEURS. Les valeurs sont essentielles car elles donnent du sens à notre vie. Nos convictions et nos principes sont façonnés sur notre expérience ainsi que par l héritage transmis de nos

Plus en détail

Your Trusted Wealth Manager

Your Trusted Wealth Manager Your Trusted Wealth Manager QUI NOUS SOMMES TURQUOISE CAPITAL MANAGEMENT LTD ( TURQUOISE ) agit dans le cadre d un agrément octroyé par la FSC en tant que Conseiller en Placements (Sans Restriction) plus

Plus en détail

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable Klépierre Nos engagements pour un Développement Durable Notre vision Notre métier Nos valeurs Nos 10 engagements Editorial Notre Groupe est porté par une puissante dynamique. Si aujourd hui de solides

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

«L art d accompagner les dirigeants» COACHING CROISÉ ACCOMPAGNEMENT DE DIRIGEANTS ET MENTORAT. Le partenaire de votre réussite

«L art d accompagner les dirigeants» COACHING CROISÉ ACCOMPAGNEMENT DE DIRIGEANTS ET MENTORAT. Le partenaire de votre réussite «L art d accompagner les dirigeants» COACHING CROISÉ ACCOMPAGNEMENT DE DIRIGEANTS ET MENTORAT F A I S O N S CONNAISSANCE > VOUS ÊTES Dirigeant d une petite ou moyenne entreprise Repreneur d une entreprise

Plus en détail

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE. Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE. Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté transmettez leur la liberté! Si, comme nous, vous pensez que la plus belle des valeurs est la liberté, vous pouvez,

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

www.leguidedupatrimoine.com

www.leguidedupatrimoine.com Pour vivre pleinement votre retraite, prenez les devants ASSOCIATION D ÉPARGNE VIAGÈRE LA TONTINE Votre assurance sur l avenir La retraite, une nouvelle vie! La retraite, c est une nouvelle étape dans

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise Page 2 1. Qui je suis? Tout d abord, si vous ne me connaissez pas encore, permettez-moi de me présenter. Après tout qu estce qui me donne l autorité pour vous parler? Quelles preuves avez-vous que je peux

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Travailler ensemble Réussir ensemble

Travailler ensemble Réussir ensemble Travailler ensemble Réussir ensemble Systèmes de simulation et de test Systèmes opérationnels Solutions d entrainement et de formation À la recherche de talents Que vous soyez débutants ou expérimentés,

Plus en détail

«Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille

«Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille «Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille Un plan financier clair et simple est synonyme de tranquillité

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Dossier de candidature Créacap

Dossier de candidature Créacap Dossier de candidature Créacap Session du 14/03/2014 au 21/05/2014 T o u t p r o j e t d e c r é a t i o n d ' e n t r e p r i s e, comme le vôtre, c o m m e n c e p a r u n e i d é e. Qu'elle soit née

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

L expertise éprouvée pour un accompagnement individuel et collégial

L expertise éprouvée pour un accompagnement individuel et collégial L expertise éprouvée pour un accompagnement individuel et collégial DdeC au service de l évolution des cadres et dirigeants, officiers supérieurs et généraux des armées Réfléchissez Ouest parisien Prenez

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

SwissLife Strategic Premium. Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros. Un contrat souple et évolutif

SwissLife Strategic Premium. Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros. Un contrat souple et évolutif SwissLife Strategic Premium Contrat individuel d assurance sur la vie, libellé en unités de compte et en euros Un contrat souple et évolutif Préparez l avenir en toute sérénité Swiss Life est un groupe

Plus en détail

: 20 ans passés au service. de l emploi. au Luxembourg! DOSSIER DE PRESSE. DLSI fête ses vingt années de présence au Grand-Duché du Luxembourg.

: 20 ans passés au service. de l emploi. au Luxembourg! DOSSIER DE PRESSE. DLSI fête ses vingt années de présence au Grand-Duché du Luxembourg. : 20 ans passés au service de l emploi au Luxembourg! DLSI fête ses vingt années de présence au Grand-Duché du Luxembourg. Le groupe coté en bourse, implanté principalement en France, en Allemagne, en

Plus en détail

QUELLE STRUCTURE JURIDIQUE CHOISIR?

QUELLE STRUCTURE JURIDIQUE CHOISIR? Dans une démarche de création d entreprise, vous devez réfléchir au statut juridique que vous allez donner à votre entreprise. En effet, il existe plusieurs statuts juridiques et il n est pas toujours

Plus en détail

Assemblée générale du 18 mai 2016 16h 00

Assemblée générale du 18 mai 2016 16h 00 Assemblée générale du 18 mai 2016 16h 00 Allocution de Jürg Bucher, président du conseil d administration Assemblée générale du 18 mai 2016, exposé de Jürg Bucher, président du conseil d administration

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance?

Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Comment réussir ses recrutements en gestion, comptabilité et finance? Pour de nombreuses entreprises, la rentrée scolaire marque le début d un trimestre propice aux prises de décision. Dans le domaine

Plus en détail

L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité

L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité L ISF en période de crise, quand Impôt rime avec Solidarité Contacts presse : Fondation de France Dorothée Vital Agence YESwecan Emilie Loubié T. 01 44 21 31 91 F. 01 44 21 87 30 T. 01 40 26 11 40 F. 01

Plus en détail

Ile-de-France Bourgogne Rhône-Alpes PACA

Ile-de-France Bourgogne Rhône-Alpes PACA 10.3 Ile-de-France Bourgogne Rhône-Alpes PACA FIP éligible à la réduction et l exonération de l ISF Un placement bloqué sur 6,5 ans, soit jusqu au 31 décembre 2016 (pouvant aller jusqu à 8,5 ans, soit

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin

GEF. Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles. Regards croisés hommes/femmes. Grandes Écoles au Féminin Ipsos Public Affairs / GEF Février 2007 Le parcours professionnel des diplômé(e)s de grandes écoles Regards croisés hommes/femmes GEF Qui sommes-nous? Créé en janvier 2002, GEF regroupe 9 associations

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des

Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des Intervention du Directeur d AFRITAC de l Ouest, M. Jean Le DEM, lors de la présentation par visioconférence du projet de mise en œuvre des dispositions de Bale II et Bale III dans l UMOA. Lieu : Salle

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

Les principes de bientraitance : déclinaison d une charte. Réseau Bas-Normand / REQUA

Les principes de bientraitance : déclinaison d une charte. Réseau Bas-Normand / REQUA Les principes de bientraitance : déclinaison d une charte Réseau Bas-Normand / REQUA Octobre 2012 Haute Autorité de Santé 2012 Place de la charte dans le déploiement de la bientraitance La charte de bientraitance

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS Par : Gilles Benoist CEO du Groupe CNP Assurances de 1998 à 2012

Plus en détail

in 12 slides Le code Buysse II, synthétis tisé en 12 slides

in 12 slides Le code Buysse II, synthétis tisé en 12 slides in 12 slides Le code Buysse II, synthétis tisé en 12 slides 1 Principes de gouvernance Les entrepreneurs n ont pas encore fait évolué leur activité en société. Les entrepreneurs activent un conseil d administration.

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Développer les compétences interculturelles

Développer les compétences interculturelles Développer les compétences interculturelles Europe Arab Bank Europe Arab Bank (EAB) est une banque qui offre à ses clients un accès privilégié à des projets d investissement en Europe, en Amérique du Nord,

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Connecte-toi aux nouvelles technologies

Connecte-toi aux nouvelles technologies Connecte-toi aux nouvelles technologies Les métiers des TIC des métiers branchés Bien choisir Toutes les informations utiles. Cette brochure doit t orienter dans tes choix de formation. Choisir n est pas

Plus en détail

Les vrais leviers d une activité qui traque les gains

Les vrais leviers d une activité qui traque les gains Les vrais leviers d une activité qui traque les gains S il est un sujet d actualité qui demeure brûlant depuis le début, en 2008, de la crise financière que nous vivons actuellement, c est bien celui du

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Choisir la référence, pour moi, c est une évidence.

Choisir la référence, pour moi, c est une évidence. Choisir la référence, pour moi, c est une évidence. Découvrez les solutions d assurance et les avantages exclusifs pour les professionnels de l immobilier, conçus par GALIAN, leader de la garantie financière.

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

Des ressources spécifiques sont dédiées aux services fiduciaires, à la comptabilité, au reporting et aux services de Family Office.

Des ressources spécifiques sont dédiées aux services fiduciaires, à la comptabilité, au reporting et aux services de Family Office. Basée à Genève, HBS est un Family office suisse et indépendant. Nous offrons à nos clients un service personnalisé en matière de conseil en investissements et d administration patrimoniale globale. HBS

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013. Fondation Muse pour la créativité entrepreneuriale

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013. Fondation Muse pour la créativité entrepreneuriale RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 Fondation Muse pour la créativité entrepreneuriale Table des matières Au service de la créativité entrepreneuriale Documenter les pratiques de la Génération Co Objectifs 2013 Raconter

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE NATHALY: LES TÉMOIGNAGES D UN DON DE VOYANCE EXTRAORDINAIRE

COMMUNIQUE DE PRESSE NATHALY: LES TÉMOIGNAGES D UN DON DE VOYANCE EXTRAORDINAIRE NATHALY: LES TÉMOIGNAGES D UN DON DE VOYANCE EXTRAORDINAIRE Nathaly est devenue pour toutes les personnes qui ont eu la chance et l occasion de la rencontrer quelqu un d indispensable. Les esprits les

Plus en détail

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche.

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Paris, le 13 mars 2012 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de la Banque Palatine - banque

Plus en détail

Dossier de presse. Novembre 2013

Dossier de presse. Novembre 2013 Dossier de presse - Studio Sandra Hellmann - Novembre 2013 1 Sommaire I / INTRODUCTION II / A PROPOS DE SANDRA a) Un parcours atypique b) Le style Sandra Hellmann III / STUDIO SANDRA HELLMANN a) Le process

Plus en détail

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel

Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Pour Faire Quoi? Avec Qui? Quelles Etapes?Quel Budget? Envies & Réalisation Pour Faire Quoi? Un accompagnement personnel afin de faire le point sur sa carrièreet ses choix de formation ou professionnel.

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

Angelcare. Étude de cas Consommateurs

Angelcare. Étude de cas Consommateurs Angelcare Étude de cas Consommateurs Angelcare et Mobilogie réinventent le moniteur pour bébé. Profil Angelcare offre aux parents la tranquillité d esprit en fabriquant des produits pour enfants novateurs

Plus en détail

Audit du conseil d administration. Partie A Profil général, connaissances, compétences et expertises

Audit du conseil d administration. Partie A Profil général, connaissances, compétences et expertises Audit du conseil d administration En suivi des modifications apportées à la Loi sur les services de santé et les services sociaux 1 apportées par le projet de loi n o 127 sanctionné le 13 juin 2011, Loi

Plus en détail

Quand le privé rencontre l EIC

Quand le privé rencontre l EIC DOSSIER DE PRESSE Quand le privé rencontre l EIC 1 er «Entraînement interculturel à la candidature» en Lorraine en partenariat avec le Crédit Agricole de Lorraine Contacts presse CREDIT AGRICOLE : Parcidio

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR Parce que transmettre votre savoir et votre expérience fait partie de votre mission quotidienne édito L IFCAM, Université du Groupe Crédit Agricole, s appuie depuis son origine

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2015 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES APPEL À PROJETS 2015 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES AUDITIVES Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation administrative de

Plus en détail

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission...

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Permettre à tous de rencontrer des photographes expérimentés, d apprendre et de vivre des expériences nouvelles en photographie à

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC.

Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC. Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC. À chaque patrimoine familial sa propre histoire. Avec beaucoup de persévérance et de sagacité, vous vous êtes constitué un patrimoine

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

Et si vous intégriez une boîte pas comme les autres?

Et si vous intégriez une boîte pas comme les autres? Et si vous intégriez une boîte pas comme les autres? Intégration Innovation Vous Nous Édition www.infologic-copilote.fr Commercial Nous À propos de nous Présent dans l agroalimentaire depuis plus de 30

Plus en détail

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE

SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE l // Les professeurs particuliers SOUTIEN SCOLAIRE NIVEAU LYCÉE COURS EN PETITS GROUPES & STAGES DE VACANCES 1 6 R U E C H A R L E M A G N E, P A R I S 4 e 1 LES PROFESSEURS PARTICULIERS EN BREF LES PROFESSEURS

Plus en détail

diversifier - Développer - Pérenniser

diversifier - Développer - Pérenniser diversifier - Développer - Pérenniser SOMMAIRE 1/ BMCE Capital Gestion Privée Mot du Directeur Général Une société issue d un groupe bancaire de dimension internationale Une gestion patrimoniale bénéficiant

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR)

L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR) L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE (ISR) Notre démarche ISR La gestion dite de "stock-picking" de Financière de l Echiquier est une gestion qui s appuie avant tout sur la connaissance approfondie

Plus en détail

Quelques réflexions et propositions sur l entreprise française du 21 ème siècle

Quelques réflexions et propositions sur l entreprise française du 21 ème siècle Fondation Charles Léopold Mayer Quelques réflexions et propositions sur l entreprise française du 21 ème siècle Yves de Bretagne Date de rédaction : 17/01/00 Mise à jour : Mots-clé : ENTREPRISE ; RESPONSABILITE

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Planification financière. Maîtriser votre avenir financier. www.bcn.ch

Planification financière. Maîtriser votre avenir financier. www.bcn.ch Planification financière Maîtriser votre avenir financier www.bcn.ch Qu est-ce que la planification financière? Une planification financière consiste à dresser le bilan de votre situation globale actuelle

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Chefs d entreprises Experts-comptables Consultants Banquiers Cadres Notaires Avocats Seniors. Un engagement

Chefs d entreprises Experts-comptables Consultants Banquiers Cadres Notaires Avocats Seniors. Un engagement Chefs d entreprises Experts-comptables Consultants Banquiers Cadres Notaires Avocats Seniors Un engagement BÉNÉVOLE Aux côtés des créateurs S ENGAGER Notre rôle : permettre aux créateurs et aux repreneurs

Plus en détail

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat ASSURANCE VIE Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat M. X, 45 ans, avocat, deux enfants de 11 et 15 ans Je m intéresse de très loin à la Bourse et préfère consacrer mon temps libre à ma famille.

Plus en détail

Déclaration de M. Philipp Hildebrand, Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse

Déclaration de M. Philipp Hildebrand, Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse Déclaration de M. Philipp Hildebrand, Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse Berne, le 9 janvier 2012 Ce que la Banque nationale suisse (BNS) a pu accomplir depuis ma nomination

Plus en détail

Projet. Equipement numérique

Projet. Equipement numérique Projet Equipement numérique Service Mécénat Région Ile de France 7 mars 2013 Notre mission NOTRE MISSION Apprentis d Auteuil est une fondation reconnue d utilité publique qui éduque et forme plus de 13

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Parole d électricien. La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux

Parole d électricien. La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux Parole d électricien La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché pour moi. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux La sécurité? J ai commencé par l éclairage

Plus en détail

Le réseau communautaire pour les professionnels. des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE

Le réseau communautaire pour les professionnels. des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE Le réseau communautaire pour les professionnels des métiers de bouche et de la restauration DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2015 Edito SOMMAIRE Page 3 Edito de Vincent Sigaud, Directeur Général de FoodConnexion

Plus en détail

"#$!%&!'(')$$*&!+%)!,#!-.(&,/*.0#!#-!,#!01-(0*.'2*,#3! $45*00#!,41$67#!#-!'.#&8!,*&!#&7*$9! :%-'$(;#0#&-!

#$!%&!'(')$$*&!+%)!,#!-.(&,/*.0#!#-!,#!01-(0*.'2*,#3! $45*00#!,41$67#!#-!'.#&8!,*&!#&7*$9! :%-'$(;#0#&-! "#$%&'(')$$*&+%),#-.(&,/*.0##-,#01-(0*.'2*,#3 $45*00#,41$67##-'.#&8,*&#&7*$9 :%-'$(;#0#&- La continuité d une carrière enrichie par le changement Expert depuis plus de 25 ans en outplacement et conseil

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

La place en crèche d entreprise :

La place en crèche d entreprise : La place en crèche d entreprise : Comment facilite-t-elle la conciliation vie familiale et vie professionnelle des salariés-parents? Direction Marketing Communication Etudes www.babilou.com Note méthodologique

Plus en détail

Destination plan de formation

Destination plan de formation Destination plan de formation Nombre de pouvoirs locaux et provinciaux ont intégré la circulaire "plan de formation" du 2 avril 2009, pourtant, une récente étude réalisée par le CRF a permis de poser le

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

COMPLÉMENTARITÉ, ENGAGEMENT, PÉRENNITÉ

COMPLÉMENTARITÉ, ENGAGEMENT, PÉRENNITÉ COMPLÉMENTARITÉ, ENGAGEMENT, PÉRENNITÉ PLUS DE 40 PROFESSIONNELS SUR 4 SITES PROPOSANT 3 DOMAINES DE COMPÉTENCES, AUTANT DE RAISONS DE NOUS FAIRE CONFIANCE. NOUS SOMMES RAPIDES, DISPONIBLES ET COMPÉTENTS.

Plus en détail

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils

Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Le bilan de compétences : Déroulement, durée et outils Pour vous donner une vision la plus complète possible de la démarche, le contenu qui vous est présenté ici a été élaboré pour correspondre à une personne

Plus en détail

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN LES FONDAMENTAUX PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER SOMMAIRE UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER 03 UNE FAÇON DE FAIRE 04 UNE CULTURE UNIQUE 06

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez davantage que des services d un conseiller financier d expérience. Son but : répondre à vos besoins. Vous bénéficiez aussi

Plus en détail

FORTUNE ET PATRIMOINE GUIDE DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE

FORTUNE ET PATRIMOINE GUIDE DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE FORTUNE ET PATRIMOINE GUIDE DE L INVESTISSEMENT EN FRANCE Dreyfus Louyebo Fortune et patrimoine guide de l investissement en France Essai Editions Persée Consultez notre site internet Editions Persée,

Plus en détail

Altaprofits vous ouvre les portes

Altaprofits vous ouvre les portes Altaprofits vous ouvre les portes de l univers Generali Luxembourg Découvrez les avantages du contrat d assurance-vie Generali Espace Lux www.altaprofits.com Depuis décembre 2000, Altaprofits met à votre

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

CBC Corporate Insurance. Des affaires à dimension humaine.

CBC Corporate Insurance. Des affaires à dimension humaine. CBC Corporate Insurance. Des affaires à dimension humaine. CBC Corporate Insurance. Chacun de vous est notre client le plus important! Chez CBC Corporate Insurance, nous sommes convaincus qu il est possible

Plus en détail