NUMÉRO 11 DU AU ARIANE DE ROTHSCHILD LA BANQUIÈRE LA PLUS PUISSANTE DE SUISSE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NUMÉRO 11 DU 02.06 AU 15.06.2010 ARIANE DE ROTHSCHILD LA BANQUIÈRE LA PLUS PUISSANTE DE SUISSE"

Transcription

1 NUMÉRO 11 DU AU ARIANE DE ROTHSCHILD LA BANQUIÈRE LA PLUS PUISSANTE DE SUISSE

2 SPÉCIAL FEMMES PORTRAIT Révolution FÉMININE chez les Rothschild C est la banquière la plus puissante de Suisse. Ariane de Rothschild occupe désormais le second poste le plus important du Groupe après celui de son mari, Benjamin. Cette baronne formée dans les salles de trading, et qui ne s en laisse pas compter, a accepté de rencontrer la presse suisse pour la première fois. PAR STÉPHANE BENOIT-GODET ET MYRET ZAKI PHOTOS THIERRY PAREL BILAN 2 juin 2010

3 EN DATES NOVEMBRE 1965 Naissance à San Salvador BBA et MBA en finance et gestion financière à la Pace University de New York Analyste financière, puis cambiste à la Société Générale, Australie/New York Cambiste, AIG New York. Puis lancement de la filiale AIG de Paris et développement du marché Europe 1993 Rencontre avec Benjamin de Rothschild 2008 Membre du conseil de la Banque Privée et de la Holding NOVEMBRE 2009 Vice-présidente de la Holding ARIANE DE ROTHSCHILD L épouse du baron a sa pleine confiance

4 SPÉCIALFEMMES PORTRAIT Le nouveau visage de la dynastie Rothschild est féminin. Il est incarné par Ariane de Rothschild, épouse du baron Benjamin de Rothschild. Financière chevronnée, la «femme de banquier» est devenue la banquière du Groupe Edmond de Rothschild, en accédant dès 2008 aux principaux conseils. La jeune femme franco-allemande personnifie un nouveau modèle de réussite féminine. Une certitude: la relève dynastique sera assurée, elle aussi, par une femme, le couple Ariane et Benjamin ayant eu quatre héritières. Aujourd hui, Ariane de Rothschild leur montre la voie, en s impliquant activement dans toutes les entités du Groupe. La Banque privée Edmond de Rothschild, c est le somptueux décor de l établissement du quartier des banques, ses tapisseries chaleureuses, son mobilier d époque, sa cuisine gastronomique. Mais c est aussi les œuvres d art ultramodernes choisies, une à une, par la baronne Benjamin de Rothschild. La modernité, elle l incarne au plus haut niveau, comme en témoigne son bureau de la rue de Hollande. Vice-présidente de la Holding du Groupe depuis novembre dernier, cette séduisante femme de 45 ans est devenue le bras droit indispensable de son mari. Pour la première fois, elle parle à des journalistes suisses. Ils se sont connus en 1993, quand Ariane avait 28 ans, et qu elle s appelait encore Langner. Aujourd hui, cette patronne d un genre nouveau qui a fait carrière dans les salles de trading revient, pour Bilan, sur son parcours aussi brillant qu atypique. La vice-présidente de la Holding le concède: «Il est inhabituel de voir un mari et une femme dirigeants d un même établissement, c est pourtant notre conception du capitalisme familial». RESPONSABILITÉS PARTAGÉES La baronne est admirative de son mari pour son côté avant-gardiste et pour la confiance qu il lui accorde. «J ai la chance d avoir un mari qui a souhaité partager avec moi ses responsabilités», dit-elle. Le baron Benjamin préside. Il s occupe de la stratégie du Groupe. «Il a une vision originale des affaires», dit de lui Ariane de Rothschild. Rencontré il y a six ans par Bilan, le plus puissant des Rothschild avait témoigné, comme son épouse, d un rapport très direct aux gens comme aux choses. Surdoué, intuitif et rapide. Benjamin de Rothschild serait-il pour cela incompris par ses pairs banquiers? «Il ne faut jamais le sous-estimer, affirme son épouse. A la mort de son père, le groupe financier employait 600 personnes contre 2700 aujourd hui. La masse d avoirs sous gestion et administration est passée de 20 à 143 milliards de francs fin 2009». Face à ce changement de taille, ne souhaitant pas être prisonnier d un agenda trop chargé et de contraintes trop régulières, Benjamin de Rothschild avait besoin de pouvoir s appuyer sur quelqu un dans les conseils. Sa femme était la candidate idéale. Ariane de Rothschild surprend avec son autorité naturelle, sa jeunesse, ses compétences techniques, tout cela enrobé d un léger accent indéfinissable illustrant à la fois son enfance en Amérique Latine, ses origines franco-allemandes, sa jeunesse en Afrique, et ses études aux Etats-Unis Un profil, en réalité, aussi global que l est aujourd hui le Groupe Edmond de Rothschild. NUMÉRO DEUX NATUREL «J ai rencontré Benjamin dans le contexte professionnel», raconte Ariane, «mais il n était pas évident au départ que je prenne des responsabilités au sein de ce Groupe». A l origine, Ariane de Rothschild s est occupée des activités non bancaires du Groupe : vignobles, hôtels, art, les développant et démontrant par là son sens poussé de l entreprise. Mais «très vite, nous avons réfléchi en termes dynastiques, explique-t-elle. Ce qui nous importe avant tout, c est la pérennité et la gouvernance familiale de notre groupe». C est alors que ses compétences et son expérience l ont imposée comme numéro deux naturel. Au demeurant, relève-t-elle, «il aurait été un peu ridicule pour moi d aller travailler dans une autre banque». La répartition des rôles est claire: tandis que Benjamin de Rothschild définit la stratégie globale, Ariane de Rothschild s assure de sa mise en œuvre: «Je suis beaucoup plus disponible que Benjamin, donc on me voit plus que lui», soulignet-elle. Entre eux, ils débattent des questions importantes: «J ai sa confiance, CHRONOLOGIE LA DYNASTIE ROTHSCHILD La famille aux racines juives ashkénazes allemandes existe depuis sept générations. Ses origines remontentauxviii e siècle et se situent à Francfort. Dynastie Tout commence en 1744 dans le ghetto juif de Francfort avec la naissance de Meyer Amschel. Ce dernier fera fortune dans le commerce et les opérations de change. Il s inspire de l enseigne de la boutique, Zum Roten Schild(A l Ecusson Rouge) pour se créer un nouveau nom, Rothschild. Armoiries Le mythe fondateur de la dynastie réside dans la décision de Meyer Amschel d envoyer ses cinq fils dans les capitales économiques de l époque(paris, Londres, Vienne, Naples et Francfort) afin d installer avant l heure un réseau international de sociétés financières. Les cinq flèches entrelacées dans les armoiries des Rothschild symbolisent cet épisode. PHOTOS: KEYSTONE, BEAUREGARD BILAN2juin2010

5 mais c est toujours lui qui a le dernier mot». Elle bénéficie d une grande latitude, un regard global nécessaire pour que toutes les entités du Groupe se renforcent mutuellement. C est ce que signifie Concordia dans la devise familiale «Concordia Integritas Industria». Elle se dit très consciente du privilège et de l obligation attachés au rôle d actionnaire majoritaire. EDUCATION Très jeune déjà,ellea baigné dans les affaires PHOTO: THIERRY PAREL QUATRE FILLES, UNE BÉNÉDICTION Une chose est certaine concernant l avenir, souligne Ariane de Rothschild: la banque familiale sera un jour dirigée par une femme. Ce sera l une ou plusieurs des quatre héritières, âgées aujourd hui de 7 à 14 ans. «Je leur montre la voie, et c est très important», dit modestement leur mère. La révolution est bien en marche. Quatre filles, «c est une bénédiction», affirme Ariane de Rothschild. «Nous quittons une tradition qui veut que seul un garçon assure la continuité d une dynastie». La question de la pérennité du nom Rothschild ne constitue pas un problème non plus: en effet, les héritières peuvent très bien décider de conserver leur nom de jeune fille, et le droit suisse permet à leurs futur(e)s descendant(e)s de prendre le nom de leur mère. A la maison, «nous avons des débats avec les enfants», raconte-t-elle. «Je leur raconte mes journées. C est le sens des responsabilités que je souhaite leur transmettre». Pour Ariane de Rothschild, il n y a rien de plus naturel: «comme mes filles, à travers mes parents, j ai moi aussi toujours baigné dans les affaires». Les jeunes descendantes devront, de toute façon, avoir un oeil sur le Groupe. «Il leur faudra accepter un héritage, avec ses plus et ses moins», constate leur mère, qui les Être riche, c est être responsable. Il faut montrer l exemple et travailler plus prépare à cette fin. Au delà de l éducation, elle leur inculque les principes et les valeurs Rothschild, «qui peuvent paraître démodés, dit-elle, mais qui sont essentiels, comme le travail, le respect et surtout comprendre qu être dans une dynastie, c est avoir des devoirs». Etre quatre, reconnaît Ariane, c est aussi plus facile qu être seul pour supporter le poids écrasant de la succession. La ARIANE DE ROTHSCHLID banquière résume ainsi sa vision de l argent, qui est aussi celle de la famille: «Etre riche, c est être responsable. Vous devez montrer l exemple et travailler d autant plus. Et il y a beaucoup de travail pour rester riche et faire en sorte que la génération suivante soit suffisamment éduquée pour perpétuer le succès. Cela va bien au-delà de l argent, c est tout un patrimoine». PHOTOS: DR, ABENSUR/EOL Généalogie L arrivée en Suisse date d Adolphe, l arrière-grandoncle de Benjamin,àlafinduXIX e siècle.plustard,son arrière-grand-père Edmond, cet ancêtre qui fait partie de la branche française, sera l un des pères fondateurs d Israël. Benjamin est le fils d EdmondetdeNadine.Agéde47ans,ildirige la plus puissante des maisons Rothschild. Patrimoine AGenève,le château de Pregny a été construit pour la famille àlafinduxix e. C est là notamment que l impératrice Sissi passera sa dernière nuit avant d être assassinée. 2juin2010BILAN

6 SPÉCIALFEMMES PORTRAIT Qu apporte une femme à l entreprise familiale? «Une vision différente du temps», selon Ariane de Rothschild: «Le développement durable est une lame de fond destinée à s imposer». Elle traduit concrètement ces principes au plan de sa gestion. Actuellement, la banque prépare une charte de développement durable, qui reposera sur la bonne gouvernance, le renforcement d une offre de produits en matière de finance responsable, l intégration d une réflexion environnementale dans les pratiques, et la formation des équipes à ces enjeux pour en relayer le message auprès des clients. Ariane de Rothschild se montre critique envers les pratiques financières des dernières années: «On mettait en avant des valeurs que je ne trouvais pas correctes. Le concept de l argent facile avait pris le dessus». Les nouvelles générations, prévoit-elle, au-delà des bonus, se soucieront aussi de l impact social et de l équilibre entre vie professionnelle et privée. «J aimerais croire qu il est possible de remplacer le concept de profit, tourné vers l intérêt personnel, par le concept de profitabilité qui tient compte de l intérêt d autrui et de l intérêt collectif». CARITATIF La famille accompagne une trentaine de projets PHILANTHROPIE Du caritatif avec un«retour sur engagement» Ariane de Rothschild insuffle une logique de résultat. Charity La famille compte plus d une douzaine de fondations et accompagne une trentaine de projets portant sur les thèmes suivants: l éducation, la recherche médicale, l art, l environnement, l entrepreneuriat social.. Dans ce domaine également, sous l impulsion d Ariane de Rotshcild, les fondations Edmond et Benjamin de Rothschild ont développé une dynamique bien particulière, passant d un accompagnement simplement caritatif à une vision plus structurée: une approche entrepreneuriale, qui demande non pas un retour sur investissement, mais un«retour sur engagement». LASUISSEENRETARDAUPLAN DES VALEURS FÉMININES La crise a accéléré cette prise de conscience, et favorisé l émergence de nouveaux modèles de management dans lesquels la dimension féminine est privilégiée. «Une dimension qui apporte une vision plus globale, moins absolue du profit, un regard à plus long terme». Traduisant cette vision en action, Ariane de Rothschild traite tout avec la même attention: banque, art, vin, immobilier. Car pour elle, la Banque fait partie intégrante de cet ensemble. «J aimerais que les collaborateurs comprennent que toutes les activités relèvent de la même quête d excellence». En outre, cette vision privilégie des hiérarchies moins pyramidales et plus participatives au sein des entreprises. Ariane de Rothschild réfléchit également à la meilleure façon de valoriser les équipes du Groupe à travers ce management contributif. «Je crois beaucoup au talent des collaborateurs à l interne». Les valeurs féminines tardent à émerger en Suisse. «Ici, les femmes ont beaucoup de mal», observe-t-elle. En France, le débat sur la parité pour imposer un quota de 40% de femmes dans les conseils fait avancer les choses. «C est bien. A un moment, il faut forcer la porte. Moi aussi, quelque part, mon mari a forcé la porte pour moi». Ariane de Rothschild a eu la chance de grandir hors des modèles établis, dans un environnement multiculturel. «Mes parents étaient très modernes, n entretenaient aucun concept de classe sociale, d appartenance religieuse, de race ou de genre. Cela m a permis d aller loin et de faire du trading par exemple, un univers largement réservé aux hommes». C est sans doute ce qui explique cet air de liberté qui se dégage d Ariane de Rothschild. Elle rit, témoigne de son enthousiasme et vous parle sans aucune barrière ni retenue. Bref, une femme pleinement installée dans le XXI e siècle. FOI DANS L EUROPE La jeune Baronne apprécie tout autant la solidité des valeurs Rothschild, qui ont traversé les épreuves du temps. «Notre famille existe depuis sept générations, et elle a su dépasser toutes les crises. Face à celle que nous traversons, la banque résiste bien car elle est très centrée sur ses valeurs.» La fin du secret bancaire en Suisse n enlèvera rien, selon elle, aux compétences des banques helvétiques: «Suivre le patrimoine très complexe d une famille, indépendamment de l aspect fiscal, est un domaine qui nécessite des compétences élevées. Ce n est pas un sujet léger ni facile à traiter». Accompagner de nouvelles fortunes restera donc une activité qui distinguera les banques suisses, même si Ariane de Rothschild admet qu il est «indispensable de s internationaliser». Sa foi dans le Vieux-Continent reste forte, même si la zone euro connaît cette année d énormes difficultés et suscite des doutes. «Je crois à l Europe, et je souhaite que l euro survive. Il est vital que l Union reste forte face à des blocs comme les Etats-Unis et la Chine.» PHOTO: SANDRINE ALOUF BILAN2juin2010

7 Philippe Schaff Vue du parc du Château de Pregny, arbres centenaires et espèces rares dont la famille Rothschild assure la pérennité depuis le 19 e siècle. Propos entendus autour du Patrimoine - Gérer mon patrimoine, c est penser à l avenir de mes enfants. - J en conviens, mais c est aussi synonyme de s ouvrir au monde et s enrichir de nouveaux points de vue. Avec le Groupe Edmond de Rothschild, venez donner un sens à votre patrimoine pour que votre prospérité rime avec futur et développement personnel.

8 «Tiré-à-part extrait du dossier SPECIAL FEMMES, du magazine BILAN parule2juin2010(n 11).» BILANNUMÉRO11 SPÉCIALFEMMES:17PAGESDEDOSSIERI FINANCE:CEQUIATTENDUBSIRECHERCHE:HENRYMARKRAM,LEGÉNIEDUFUTURCERNDUCERVEAU 2JUIN2010 NUMÉRO11 Fr.6 EUROS4 DU02.06AU FINANCE Cequiattend l UBS,selon MarkusGranziol P65 RECHERCHE HenryMarkram, legéniedufutur CERNducerveau P75 SPÉCIAL FEMMES LA BANQUIÈRE LA PLUS PUISSANTE DE SUISSE 10 CONSEILS POUR BOOSTER SA CARRIÈRE FEMMESLEADERSQuelleestlasituationdesfemmescadres? 17pagesdedossier,demodèlesfémininsetdepistes pourmonterdansl organigrammedevotreentreprise. ArianedeRothschild devientnuméro2 delabanqueprivée EdmonddeRothschild.

ROTHSCHILD FAMILLE. Rothschild en Suisse, et plus précisément à l extrémité du lac Léman, à Pregny.

ROTHSCHILD FAMILLE. Rothschild en Suisse, et plus précisément à l extrémité du lac Léman, à Pregny. GRANDES DYNASTIES FAMILLE ROTHSCHILD Par Natalie Rilliet Cette famille aux origines allemandes, de la région de Francfort, est connue en Europe pour ses activités bancaires et financières depuis le XVIII

Plus en détail

UNE FAMILLE, DES VALEURS. «RÉUNIR SOUS UN MÊME TOIT LE PASSÉ ET L AVENIR, AUJOURD HUI.»

UNE FAMILLE, DES VALEURS. «RÉUNIR SOUS UN MÊME TOIT LE PASSÉ ET L AVENIR, AUJOURD HUI.» UNE FAMILLE, DES VALEURS. Les valeurs sont essentielles car elles donnent du sens à notre vie. Nos convictions et nos principes sont façonnés sur notre expérience ainsi que par l héritage transmis de nos

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente LA FEUILLE DE CHÊNE Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente la force et la solidité. Sa feuille matérialise la vitalité qu elle

Plus en détail

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Fonction émettrice Département des Ressources humaines Auteur/département émetteur

Plus en détail

ETHOS ENGAGEMENT PAPER. Code de conduite, contenu et mise en œuvre : Les attentes des investisseurs

ETHOS ENGAGEMENT PAPER. Code de conduite, contenu et mise en œuvre : Les attentes des investisseurs ETHOS ENGAGEMENT PAPER Code de conduite, contenu et mise en œuvre : Les attentes des investisseurs Octobre 2013 La Fondation Ethos regroupe plus de 140 caisses de pension et fondations d utilité publique

Plus en détail

étude Le marché de la Gestion de Fortune à Luxembourg en 2009

étude Le marché de la Gestion de Fortune à Luxembourg en 2009 étude Le marché de la Gestion de Fortune à Luxembourg en 2009 Janvier 2010 Début 2009, Edouard Franklin avait réalisé une première étude sur la banque privée et sa population à Luxembourg. Initiative complémentaire

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

«Le trading des tendances de court terme reste très difficile»

«Le trading des tendances de court terme reste très difficile» Les Echos NESSIM AIT-KACIMI / JOURNALISTE LE 22/10 À 15:59, MIS À JOUR À 16:24 «Le trading des tendances de court terme reste très difficile» Après avoir co-fondé AHL en 1987, David Harding créé son propre

Plus en détail

Dossier de presse Juin / juillet 2014 LA CHAISE BISTRO S OFFRE UN(E) TOUR À PARIS

Dossier de presse Juin / juillet 2014 LA CHAISE BISTRO S OFFRE UN(E) TOUR À PARIS Dossier de presse Juin / juillet 2014 LA CHAISE BISTRO S OFFRE UN(E) TOUR À PARIS Avez-VOUS dans votre quotidien des objets toujours semblables à ce qu ils étaient il y a plus de 100 ans? Très peu! Et

Plus en détail

Créateur de performance durable

Créateur de performance durable Créateur de performance durable Promotion immobilière, Gestion de fonds immobiliers, Gestion d immeubles Depuis 50 ans, PERIAL est un acteur majeur du monde des produits d épargne immobilière et perpétue

Plus en détail

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion La liberté de religion des enfants et des adolescents Thomas, ses parents et leur religion Mise en situation Tu es un avocat qui travaille en droit familial depuis bientôt 15 ans. Tu participes également

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

Développement du leadership pour le dirigeant éclairé

Développement du leadership pour le dirigeant éclairé Développement du leadership pour le dirigeant éclairé Le globe terrestre et la feuille d érable illustrent la vision d expansion à l échelle internationale de TEC, ancrée dans notre patrimoine canadien.

Plus en détail

Chaire Entrepreneuriat Familial et Société. 2ème atelier de la Chaire

Chaire Entrepreneuriat Familial et Société. 2ème atelier de la Chaire RECHERCHE Chaire Entrepreneuriat Familial et Société 2ème atelier de la Chaire Comment concilier vision entrepreneuriale et vision patrimoniale de l entreprise familiale? Compte rendu 3 décembre 2013 En

Plus en détail

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE. Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté

LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE. Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté LEGS DONATIONS ASSURANCES-VIE Transmettez-lui ce que vous avez de plus cher : la liberté transmettez leur la liberté! Si, comme nous, vous pensez que la plus belle des valeurs est la liberté, vous pouvez,

Plus en détail

CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE

CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE CONSEIL EN DYNAMIQUE FINANCIÈRE Le guide fait la différence PRÉAMBULE lacements, gestion financière, hypothèques, retraites et troisièmes piliers, successions, crédits bancaires, investissements... Pour

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

Une empreinte régionale, un lien particulier.

Une empreinte régionale, un lien particulier. P A T R I M O I N E P R O F I L D U N E B A N Q U E Une empreinte régionale, un lien particulier. La banque DUPUY, DE PARSEVAL s affirme comme La banque patrimoniale du Languedoc-Roussillon. Vous êtes

Plus en détail

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Philippe Etchebest A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Grand Chef Relais & Châteaux Maître Cuisinier de France Meilleur Ouvrier de France 2000 Son histoire : Après un parcours

Plus en détail

Rencontre avec Philippe Courard. Secrétaire d'etat à la Politique scientifique

Rencontre avec Philippe Courard. Secrétaire d'etat à la Politique scientifique Rencontre avec Philippe Courard Secrétaire d'etat à la Politique scientifique Il y a presque un an, Philippe Courard devenait Secrétaire d'etat à la Politique scientifique. Le moment idéal pour Science

Plus en détail

Philippe Villemus. Qui est riche? La vérité sur les riches, les pauvres et les autres... Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53990-5

Philippe Villemus. Qui est riche? La vérité sur les riches, les pauvres et les autres... Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53990-5 Philippe Villemus Qui est riche? La vérité sur les riches, les pauvres et les autres..., 2007 ISBN : 978-2-212-53990-5 En synthèse, qu est-ce qu être riche? «Pour un pays comme pour un individu, ce n est

Plus en détail

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux.

ERIC FRECHON. La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé aux fourneaux. Roméo Balancourt Roméo Balancourt ERIC FRECHON Portrait d un homme Portrait d un Chef La cuisine pour un vélo, cela semble bien surprenant. Et pourtant, c est bien pour cela qu Eric Frechon est arrivé

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION DES DELEGUES JEUDI 28 Novembre 2013 13h50 à 17h25 Livret du Délégué au lycée

JOURNEE DE FORMATION DES DELEGUES JEUDI 28 Novembre 2013 13h50 à 17h25 Livret du Délégué au lycée JOURNEE DE FORMATION DES DELEGUES JEUDI 28 Novembre 2013 13h50 à 17h25 Livret du Délégué au lycée NOM : PRENOM : CLASSE : Titulaire Suppléant RM Ledoux /CPE Formation du Délégué 28 Novembre 2013 1 PROGRAMME

Plus en détail

LA FAMILLE ROTHSCHILD

LA FAMILLE ROTHSCHILD LA FAMILLE ROTHSCHILD LA FAMILLE ROTHSCHILD EDMOND DE ROTHSCHILD L OUVERTURE SUR LA MODERNITÉ Visionnaire comme ses ancêtres et pionnier de la finance moderne, le Baron Edmond de Rothschild a anticipé

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE Nouvelle phase de développement Recomposition d actionnariat Optimisation de la structure financière Transmission d entreprise

Plus en détail

«Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère»

«Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère» «Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère» * Précision apportée par l auteur, publiée le 26 novembre. Voir en fin d'article Gabriel Zucman vient de publier un livre, «La Richesse cachée

Plus en détail

Groupe d experts sur les sciences humaines

Groupe d experts sur les sciences humaines Groupe d experts sur les sciences humaines Rapport Le rôle accru des sciences humaines dans le 7 e programme-cadre Le 7 e programme-cadre (7 e PC) marque une nouvelle étape de l inclusion des sciences

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Offrir du bonheur au delà de sa vie. Conseils en matière de testaments. Travail en dignité Agir pour le développement

Offrir du bonheur au delà de sa vie. Conseils en matière de testaments. Travail en dignité Agir pour le développement Offrir du bonheur au delà de sa vie Conseils en matière de testaments Travail en dignité Agir pour le développement Le bonheur d offrir Vous aimez faire plaisir à ceux qui vous entourent et aider des personnes

Plus en détail

Dexia Private Banking Établir sa résidence fiscale au Luxembourg?

Dexia Private Banking Établir sa résidence fiscale au Luxembourg? Dexia Private Banking Établir sa résidence fiscale au Luxembourg? FR ensemble, à l essentiel Dexia Private Banking Etablir sa résidence fiscale au Luxembourg? Le Grand-Duché de Luxembourg : un régime fiscal

Plus en détail

Formation de professionnels de la vente chez Würth AG

Formation de professionnels de la vente chez Würth AG Formation de professionnels de la vente chez Würth AG Formation de professionnels de la vente 1 Le monde Würth est grand. Permettez-nous de nous présenter. Würth AG est une entreprise commerciale du secteur

Plus en détail

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé

LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL. LI Bin Résumé LA PROTECTION DE LA PROPRIÉTÉ EN CHINE : TRANSFORMATION DU DROIT INTERNE ET INFLUENCE DU DROIT INTERNATIONAL LI Bin Résumé 1. Thème. Le droit de propriété a été l objet de réformes successives en Chine.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST

TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST 1 2 TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST 6 Quilvest Wealth Management QUILVEST WEALTH MANAGEMENT

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

LES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS S AFFIRMENT COMME UNE PARTIE PRENANTE INCONTOURNABLE DE L ENTREPRISE

LES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS S AFFIRMENT COMME UNE PARTIE PRENANTE INCONTOURNABLE DE L ENTREPRISE CONSULTATION CAPITALCOM AUPRES DES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS LES ACTIONNAIRES INDIVIDUELS S AFFIRMENT COMME UNE PARTIE PRENANTE INCONTOURNABLE DE L ENTREPRISE A quelques jours de la 1 ère Edition du «Village

Plus en détail

LE LEADERSHIP STRATÉGIQUE : UN ART SUBTIL À EXERCER. Francine Séguin

LE LEADERSHIP STRATÉGIQUE : UN ART SUBTIL À EXERCER. Francine Séguin LE LEADERSHIP STRATÉGIQUE : UN ART SUBTIL À EXERCER Francine Séguin La littérature en gestion s est beaucoup intéressée au leadership, à ceux qui l exercent et aux différentes façons de l exercer. Elle

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL CHARTE ETHIQUE DE WENDEL Mars 2015 1 Message du Directoire Wendel est l une des toutes premières sociétés d investissement en Europe. Grâce au soutien d un actionnariat familial stable, Wendel a su se

Plus en détail

TRANSMISSION et PÉRENNITÉ de l'entreprise. Enquête

TRANSMISSION et PÉRENNITÉ de l'entreprise. Enquête TRANSMISSION et PÉRENNITÉ de l'entreprise Enquête Préambule La transmission de son entreprise est le dernier acte du dirigeant et souvent l un des plus importants de sa vie professionnelle. Au plan macro

Plus en détail

Du prêt-à-porter au sur-mesure: comment répondre aux attentes

Du prêt-à-porter au sur-mesure: comment répondre aux attentes Du prêt-à-porter au sur-mesure: comment répondre aux attentes des grands donateurs swissfundraising Martial Paris Octobre 2012 CityWealth Leaders List 2011 Recommended STEP Philanthropy Team of the Year

Plus en détail

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

A L L O C U T I O N. de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني A L L O C U T I O N de Monsieur JAMAL RHMANI Ministre de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

Le premier concept de constitution de cave on line

Le premier concept de constitution de cave on line Le premier concept de constitution de cave on line Un concept simple Interfacer une boutique & un logiciel de gestion de cave Le 1 er concept de constitution de cave en ligne - Vente de vin de garde, primeurs

Plus en détail

50 e DE LA CAISSE UN ESPRIT D INNOVATION QUI TRAVERSE LES DÉCENNIES

50 e DE LA CAISSE UN ESPRIT D INNOVATION QUI TRAVERSE LES DÉCENNIES 50 e DE LA CAISSE UN ESPRIT D INNOVATION QUI TRAVERSE LES DÉCENNIES Notes pour une allocution de M. Michael Sabia Président et chef de la direction Cercle canadien de Montréal Montréal, le 27 mai 2015

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Préparé par l Association des banquiers canadiens Août 2014 EXPERTISE CANADA BANKS ON LA

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication LA BRÈVE HISTOIRE DE MA VIE La brève histoire de ma vie 4 Stephen Hawking LA BRÈVE HISTOIRE DE MA VIE Traduit de l anglais par Laurent Bury Flammarion Copyright 2013 by Stephen W. Hawking Tous droits réservés

Plus en détail

premium banking Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04

premium banking Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04 premium banking Conseil Anlageberatung, financier global Vermögensverwaltung, Finanzierung Banque Migros SA www.banquemigros.ch Service Line 0848 845 400 MBW 2031/2013-04 Se poser en partenaire solide

Plus en détail

Au-delà du flux. «Lean Management» et risques psycho-sociaux. Pour une politique de civilisation du travail 1. Interview de Marcel Lepetit

Au-delà du flux. «Lean Management» et risques psycho-sociaux. Pour une politique de civilisation du travail 1. Interview de Marcel Lepetit Au-delà du flux. «Lean Management» et risques psycho-sociaux. Pour une politique de civilisation du travail 1 Interview de Marcel Lepetit Fondateur de DSetO, Marcel Lepetit est un observateur attentif

Plus en détail

Or, certains voient les marchés boursiers et les capitaux privés comme des opposés, comme s ils étaient concurrents.

Or, certains voient les marchés boursiers et les capitaux privés comme des opposés, comme s ils étaient concurrents. Conférence de l Association canadienne du capital de risque et d investissement Le 24 mai 2012 Allocution de Tom Kloet FINAL Seule la version livrée vaut Bon après-midi et merci beaucoup pour l accueil.

Plus en détail

Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008

Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008 Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008 Organisation de la soirée Faisons connaissance Le coaching professionnel : qu est ce que c est? Témoignage de Laurent BESSE Questions / réponses, partage

Plus en détail

Versez votre I.S.F à la Fondation d Hautecombe, c est partager

Versez votre I.S.F à la Fondation d Hautecombe, c est partager Versez votre I.S.F à la, c est partager L impôt sur la fortune Une manière efficace de partager avec la Histoire de l Abbaye Bâtie au XII e siècle par les moines cisterciens, l Abbaye d Hautecombe a subi

Plus en détail

Junior ESSEC 28/11/2014

Junior ESSEC 28/11/2014 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée Synthèse de l atelier 1 : les nouveaux modèles économiques et organisationnels Thème : Croissance, innovation,

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale POURQUOI ÊTRE CANDIDAT? Pour acquérir une solide formation durant la licence et mettre toutes les chances de son côté pour passer dans les meilleures conditions les épreuves d admissibilité

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités)

1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités) 1 er FORUM NATIONAL DU TOURISME RESPONSABLE- SENEGAL 7 décembre 2012 Parc forestier et zoologique de Hann Dakar (6 ème Sommet Africités) COMPTE RENDU DES TRAVAUX Le 1 er Forum National du Tourisme Responsable

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Allianz Suisse Communication Communiqué de presse «Global Wealth Report» d Allianz: progression du patrimoine la plus élevée depuis 2003 Les actifs financiers bruts ont atteint un nouveau record en 2013,

Plus en détail

Une empreinte régionale, un lien particulier.

Une empreinte régionale, un lien particulier. N T P I P O F I L D U N B A N Q U Une empreinte régionale, un lien particulier. La banque DUPUY, D PAVAL s affirme comme La banque du Languedoc-oussillon. 1845 10 septembre, création à Cette (ète), par

Plus en détail

DES SOLUTIONS DE PLACEMENT. Portefeuilles NEI Sélect

DES SOLUTIONS DE PLACEMENT. Portefeuilles NEI Sélect DES SOLUTIONS DE PLACEMENT Portefeuilles NEI Sélect Des solutions de placement sophistiquées. Une décision de placement simple. CHEZ PLACEMENTS NEI, NOUS VIVONS DANS LE MONDE RÉEL Nous définissons le

Plus en détail

Donation et Assurance Vie. Et si vous profitiez des avantages de l assurance vie pour aider vos proches à préparer leur avenir?

Donation et Assurance Vie. Et si vous profitiez des avantages de l assurance vie pour aider vos proches à préparer leur avenir? Donation et Assurance Vie Et si vous profitiez des avantages de l assurance vie pour aider vos proches à préparer leur avenir? Profitez des avantages fiscaux de la donation pour transmettre votre patrimoine

Plus en détail

Message des associés. En bref

Message des associés. En bref En bref En bref Février 2015 Agir dans l'intérêt de nos clients que nous rencontrons fréquemment afin de rester attentifs à leurs besoins fait partie intégrante des responsabilités que nous assumons en

Plus en détail

CLIPSAS. COLLOQUE et ASSEMBLEE GENERALE 2015. Hasbrouk Heights (New Jersey) 28-31 mai 2015

CLIPSAS. COLLOQUE et ASSEMBLEE GENERALE 2015. Hasbrouk Heights (New Jersey) 28-31 mai 2015 CLIPSAS COLLOQUE et ASSEMBLEE GENERALE 2015 Hasbrouk Heights (New Jersey) 28-31 mai 2015 Henri SYLVESTRE Grand Secrétaire aux Affaires Extérieures Adjoint 00 33 6 86 36 66 18 hd.sylvestre@wanadoo.fr Association

Plus en détail

Cahier de mise en candidature

Cahier de mise en candidature Sous la présidence d honneur de Monsieur Jean-Paul Boillot Président et chef de la direction Le Groupe Servo-Robot Cahier de mise en candidature Samedi 10 novembre 2007 Centre Marcel-Dulude, Saint-Bruno

Plus en détail

Restaurant Le 1920. Julien Gatillon : entre esprit de tradition et créativité enlevée

Restaurant Le 1920. Julien Gatillon : entre esprit de tradition et créativité enlevée Dossier de presse Eté 2015 Restaurant Le 1920 C est au sein du prestigieux Chalet du Mont d Arbois 5* que se niche la table gastronomique du restaurant Le 1920. Distinguée d une première étoile au Guide

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

Les fiches thématiques Placements financiers Assurance-vie

Les fiches thématiques Placements financiers Assurance-vie Les fiches thématiques Placements financiers Assurance-vie L'assurance vie est un contrat par lequel l'assureur s'engage en contrepartie du paiement d'une ou plusieurs primes par le souscripteur, à verser

Plus en détail

Une introduction à l Action professionnelle

Une introduction à l Action professionnelle Une introduction à l Action professionnelle Le But du Rotary Le Rotary a pour objectif de cultiver l idéal de servir auquel aspire toute profession honorable et, plus particulièrement s engage à : PREMIÈREMENT

Plus en détail

Prêts pour l avenir. A chaque étape de la vie. Comment assurer une prévoyance optimale. En famille, en couple et en célibataire.

Prêts pour l avenir. A chaque étape de la vie. Comment assurer une prévoyance optimale. En famille, en couple et en célibataire. Prêts pour l avenir. A chaque étape de la vie. Comment assurer une prévoyance optimale. En famille, en couple et en célibataire. Votre famille a de l avenir. Tout comme notre société, les modes de vie

Plus en détail

Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec

Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec Société : Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec Date du profil : janvier 2011 Mandat de la

Plus en détail

dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e

dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e Le Rêve de Madoff dominique manotti Le Rêve de Madoff Éditions allia 16, rue charlemagne, paris iv e 2013 Éditions Allia, Paris, 2013. i je suis assis sur un banc en pierre, en plein soleil. Un beau jour

Plus en détail

Latitude Patrimoine. Un placement rare, une gestion à l état pur

Latitude Patrimoine. Un placement rare, une gestion à l état pur Latitude Patrimoine Un placement rare, une gestion à l état pur Latitude Patrimoine, contrat d assurance vie multisupport, vous aide à gérer et valoriser votre patrimoine avec précision. Vous avez des

Plus en détail

Comment lutter contre l insécurité sociale?

Comment lutter contre l insécurité sociale? Comment lutter contre l insécurité sociale? Regard historique sur l émergence des droits du citoyen Les grandes avancées sociales en Suisse Les avancées de la politique familiale à Genève Les aides auxquelles

Plus en détail

PROGRAMME DE DONS DIFFÉRÉS

PROGRAMME DE DONS DIFFÉRÉS PROGRAMME DE DONS DIFFÉRÉS LE MUSÉE DE LA GASPÉSIE La durée sommeille dans un don Le Musée de la Gaspésie œuvre dans son milieu comme le fait le travailleur gaspésien : jour après jour, modestement, révélant

Plus en détail

Les ateliers de mères

Les ateliers de mères Les ateliers de mères Des moments uniques d écoute et d échange de savoir-faire entre mères TABLE DES MATIERES o Pourquoi page 2 o Les parcours page 3 o Quelles spécificités page 4 et 5 o Quels bénéfices

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT DE L ORT VILLIERS LE BEL 2010-2015

PROJET D ETABLISSEMENT DE L ORT VILLIERS LE BEL 2010-2015 PROJET D ETABLISSEMENT DE L ORT VILLIERS LE BEL 2010-2015 Mise à jour : Juillet 2012 1 HISTORIQUE LES ORIGINES DE L ORT Récolte à Peresetchina, Bessarabie, Roumanie. L histoire de l ORT est l une des plus

Plus en détail

AVRIL 2014. Présentation institutionnelle du Groupe BPCE

AVRIL 2014. Présentation institutionnelle du Groupe BPCE AVRIL 2014 Présentation institutionnelle du Groupe BPCE Sommaire 1. Un grand groupe bancaire et d assurance coopératif 2. Le Groupe BPCE, un modèle d organisation unique 3. Une ambition pour 2017 : "Grandir

Plus en détail

Parlons Indosuez Private Banking

Parlons Indosuez Private Banking Parlons Indosuez Private Banking Dans un monde où l instantanéité de l information entrave parfois l observation et la réflexion, nous vous proposons un instant privilégié au cœur de notre univers de Banquier

Plus en détail

aujourd hui, chez vous ; et je dirais presque, chez nous! 2/10

aujourd hui, chez vous ; et je dirais presque, chez nous! 2/10 Inauguration de l exposition «La Normandie des princes de Monaco. Du maréchal de Matignon au Prince Albert II» Saint-Lô, Musée des beaux-arts, 27 avril 2011 Monsieur le Préfet, Monsieur le Président du

Plus en détail

Himalia Gestion pilotée

Himalia Gestion pilotée generali-patrimoine.fr Generali Patrimoine Himalia Gestion pilotée Des ténors de la finance au service de votre patrimoine Document non-contractuel à caractère publicitaire. Pour connaître le détail et

Plus en détail

Legs. Je sais ce que je ferai pour elle après ma mort» et donations

Legs. Je sais ce que je ferai pour elle après ma mort» et donations Legs «Je sais ce que je ferai pour elle après ma mort» et donations 2 Legs et donations Caritas Luxembourg vous écoute et vous accompagne De nombreuses personnes se renseignent auprès de moi sur la manière

Plus en détail

Dirigeant et dérangeant

Dirigeant et dérangeant Les Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens 31 es Assises nationales Lille, les 11, 12 et 13 mars 2016 Dirigeant et dérangeant L audace d entreprendre en chrétien www.lesedc.org Dirigeant et dérangeant Le

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Investir l excellence et la solidarité

Investir l excellence et la solidarité Investir l excellence et la solidarité www.fondation.dauphine.fr CULTURE. ÉGALITÉ DES CHANCES. CAMPUS. RECHERCHE. INTERNATIONAL. ENTREPRENEURIAT La Fondation Dauphine Notre vision La Fondation Dauphine

Plus en détail

Notre nom est un gage de responsabilité. Wealth-Assurance AG

Notre nom est un gage de responsabilité. Wealth-Assurance AG Notre nom est un gage de responsabilité Wealth-Assurance AG Qualité suisse et service personnalisé c est notre emblème Aloyse Steichen Président directeur général Bienvenue Au nom de Wealth-Assurance AG

Plus en détail

UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES

UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES UNE ÉQUIPE DIGNE DE CONFIANCE UNE APPROCHE AYANT FAIT SES PREUVES CONVICTION ET RESPONSABILITÉ EN MATIÈRE DE GESTION D ACTIFS Avec 80 milliards EUR d actifs sous gestion, CANDRIAM est un gestionnaire d

Plus en détail

Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés

Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés Pleins feux sur BlueBay Asset Management L un des plus grands gestionnaires mondiaux de titres à revenu fixe spécialisés BlueBay : À la pointe des titres à revenu fixe spécialisés BlueBay a été fondée

Plus en détail

Université d été du MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) Paris, France 4 septembre 2009 Maurice Lévy, Président du Directoire, Publicis Groupe

Université d été du MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) Paris, France 4 septembre 2009 Maurice Lévy, Président du Directoire, Publicis Groupe Université d été du MEDEF (Mouvement des Entreprises de France) Paris, France 4 septembre 2009 Maurice Lévy, Président du Directoire, Publicis Groupe Je vous remercie de me permettre de m exprimer sur

Plus en détail

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable Klépierre Nos engagements pour un Développement Durable Notre vision Notre métier Nos valeurs Nos 10 engagements Editorial Notre Groupe est porté par une puissante dynamique. Si aujourd hui de solides

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

3. Conseil d Administration

3. Conseil d Administration 3. Conseil d Administration 3.1. Membres du Conseil d Administration Le Conseil d Administration comprend quatorze membres qui n exercent, conformément à la pratique bancaire, aucune fonction exécutive

Plus en détail

Construisez votre stratégie patrimoniale

Construisez votre stratégie patrimoniale Allianz Life Luxembourg Construisez votre stratégie patrimoniale Avec des produits et des services taillés sur mesure en fonction de vos besoins Le groupe Allianz dans le monde Allianz Life Luxembourg

Plus en détail

LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES

LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES R E P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E mercredi 14 février 2007 LES DERNIERES DONNEES DISPONIBLES EN MATIERE D ISF ET DE DELOCALISATIONS FISCALES Communication de M. Philippe Marini, rapporteur général

Plus en détail

Contexte de la présentation

Contexte de la présentation L épargne des ménages québécois au service de la démocratie actionnariale Une présentation du Contexte de la présentation «Le capital accumulé par les travailleurs, que ce soit dans les régimes de retraite

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

ENTREPRISES. Offres de services de formation et d accompagnement

ENTREPRISES. Offres de services de formation et d accompagnement ENTREPRISES Offres de services de formation et d accompagnement spécialisé en relations et ressources humaines www.executive-ressource.com RELIER PERFORMANCE ET MIEUX ÊTRE LES FORMATIONS PERSONNALISÉES

Plus en détail

TROIS ETOILES POUR ERIC FRECHON!

TROIS ETOILES POUR ERIC FRECHON! TROIS ETOILES POUR ERIC FRECHON! Le 2 mars 2009, Eric Frechon, Chef des cuisines de l Hôtel Le Bristol Paris a été consacré par une troisième étoile au Guide Michelin, qui fête cette année la centième

Plus en détail

SYMPOSIUM DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA) INDÉPENDANCE DES BANQUES CENTRALES MYTHE OU RÉALITÉ Malabo, 13 août 2015 Exposé

SYMPOSIUM DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA) INDÉPENDANCE DES BANQUES CENTRALES MYTHE OU RÉALITÉ Malabo, 13 août 2015 Exposé SYMPOSIUM DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES (ABCA) INDÉPENDANCE DES BANQUES CENTRALES MYTHE OU RÉALITÉ Malabo, 13 août 2015 Exposé liminaire du Premier ministre Charles Konan Banny Je me

Plus en détail

Programme Bourses Diversité et Réussite

Programme Bourses Diversité et Réussite Donner à chacun les meilleures chances de réussir Programme Bourses Diversité et Réussite La Fondation INSA de Lyon Ensemble développons notre vocation L INSA de Lyon tire sa force de l intégration de

Plus en détail

FIP PATRIMOINE CAPITAL FRANCE N 1 Investir dans le SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS

FIP PATRIMOINE CAPITAL FRANCE N 1 Investir dans le SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS FIP PATRIMOINE CAPITAL FRANCE N 1 Investir dans le SAVOIR-FAIRE FRANÇAIS Investir dans PATRIMOINE CAPITAL FRANCE N 1 c est faire le choix d accompagner et soutenir le développement de PME françaises qui

Plus en détail