Les différentes structures de coûts

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les différentes structures de coûts"

Transcription

1 1 I LES DIFFÉRENTS TYPES DE COÛTS :...3 En fonction du champ d'application :...3 En fonction du contenu :...3 En fonction du moment des calculs :...3 II LES ÉLÉMENTS CONS TITUTIFS DES COÛTS :...3 A) LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS DES COÛTS :... 3 B) LA CLASSIFICATION DES CHARGES INCORPORÉES :... 4 Les charges directes :...4 Les charges indirectes...4 Les charges fixes :...4 Les charges variables :...4 III LES DIFFÉRENTES MÉTHODES DE CALCULS DES COÛTS :...5 A) LA MÉTHODE DES COÛTS COMPLETS :... 5 La hiérarchie des coûts :...5 Répartition des charges indirectes :...5 B) LES MÉTHODES DE COÛT PARTIEL Le coût variable Le coût direct : Le coût marginal...6 JL Michel - Chap 1.doc - mars-04

2 2 Un coût est un ensemble de charges relatives à un même élément. Le coût de revient d'un produit est le coût qui intègre toutes les charges consommées jusqu'au stade final de l'élaboration du produit. On peut déterminer chaque étape de l'élaboration du produit et calculer le coût correspondant. On parle alors de coût d'achat, coût de production, coût de distribution. La comptabilité de gestion -ou comptabilité analytique- fait partie du système de pilotage de l'entreprise. Elle a pour rôle de : Connaître les coûts des différentes fonctions assumées par l'entreprise, Déterminer les bases d'évaluation de certains éléments du bilan : stocks, immobilisations produites par l'entreprise, Expliquez et analyser les résultats en calculant les coûts des produits finis pour les comparer au prix de vente, Établir des prévisions de charges et de produits courants (coûts préétablis et budgets d'exploitation) Participer à la construction du tableau de bord général destinés à la direction de l'entreprise. Elle utilise les données issues de la comptabilité générale ainsi que celles des services commerciaux et de production. JL Michel - Chap 1.doc - mars-04

3 3 I LES DIFFÉRENTS TYPES DE COÛTS : On peut classer les coûts : En fonction du champ d'application : Coût par fonction (production, distribution, administration ) Coûts par moyen d'exploitation (service, atelier, unité de fabrication ) Coûts par activité d'exploitation (produit ) Coûts par responsabilité (directeur technique, commercial ) En fonction du contenu : Coûts complet, Coût partiel En fonction du moment des calculs : Coûts constaté, Coût préétabli. II LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS DES COÛTS : A) LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS DES COÛTS : Les charges qui constituent les coûts sont issues de la comptabilité générale (classe 6) en tenant compte des différences d'incorporation sur charge : charges non incorporables et charges supplétives. On relève trois catégories de charges : Les Mat. 1 ère, approvisionnements, marchandises, Les charges de personnels, Les autres charges (parmi lesquelles les amortissements) Les charges non incorporables sont les charges qui ne sont pas pris en compte par la comptabilité de gestion en raison de leur caractère "anormal", c-à-d exceptionnel et non révélateur d'une activité courante (ex. La location en urgence d'un camion pour remplacer celui qui vient de tomber en panne alors que l'on a une livraison très urgente à faire). Les charges supplétives sont des charges qui sont absentes de la comptabilité générale mais prises en compte en comptabilité de gestion afin de permettre des comparaisons entre entreprises sur des bases identiques. (ex. Charges de la comptabilité générale Charges non incorporables Charges incorporables Charges incorporées aux coûts Charges supplétives JL Michel - Chap 1.doc - mars-04

4 4 B) LA CLASSIFICATION DES CHARGES INCORPORÉES : Selon la méthode de calcul retenue, ces charges sont ventilées en charges directes et charges indirectes, ou bien en charge variables et charges fixes. Les charges directes : Les charges directes sont affectées directement au coût calculé. Ce sont essentiellement : Les Mat. 1 ère, approvisionnements, marchandises qui entrent dans la composition du produit fini, Les charges de personnel concernant les travaux effectués sur un produit précis (main d'œuvre directe), Les dotations aux amortissement des biens qui contribuent à la fabrication d'un produit précis. Les charges indirectes Les charges indirectes concernent plusieurs coûts. Comme il n'est pas possible de les affecter à un coût particulier; elles doivent d'abord être analysées pour pouvoir être ensuite réparties. La répartition se base sur des centres d'analyse, divisions fictives de l'entreprise, qui interviennent dans le cycle de production du ou des produits fabriqués. Les charges fixes : Les charges fixes sont des charges indépendante de l'activité, qui existent même en cas d'absence de production (assurance, loyer ). Les charges variables : Les charges variables varient en fonction de l'activité, souvent d'une manière proportionnelle. JL Michel - Chap 1.doc - mars-04

5 5 III LES DIFFÉRENTES MÉTHODES DE CALCULS DES COÛTS : A) LA MÉTHODE DES COÛTS COMPLETS : Cette méthode prend en compte toutes les charges, depuis l'achat de la matière 1 ère jusqu'à la vente du produit fini. Il suit le cycle de fabrication du produit et à chaque étape de ce cycle est calculé un coût partiel qui, cumulé, donnera le coût de revient. La démarche se fait en 2 étapes : Déterminer les coûts selon une hiérarchie, Répartir les charges indirectes. La hiérarchie des coûts : 1. Calcul du coût d'achat des Mat. 1 ère et des fournitures: Coûts d'achat = Prix d'achat + frais d'approvisionnement 2. Inventaire permanent des Mat. 1 ère et des fournitures : Tenue des comptes de stocks de Mat. 1 ère et de fourniture. Détermination de la valorisation des stocks. 3. Calcul du coût de production des produits fabriqués Inventaire permanent des produits fabriqués 4. Calcul du coût hors production Coût de distribution + Coûts du centre administratif 5. Calcul du coût de revient : Coût de production des produits vendus + coûts hors production. Répartition des charges indirectes : Les charges indirectes doivent être réparties entre tous les centre d'analyse. C'est la répartition primaire. Les centres auxiliaires sont ensuite répartis entre les centres principaux, c'est la répartition secondaire. Toutefois, les centres auxiliaires peuvent se fournir des prestations réciproques : il y a ainsi un transfert croisé qui se traduit par un système d'équation à deux inconnues. Inconvénients du coût complet : JL Michel - Chap 1.doc - mars-04

6 6 Le coût complet est la méthode qui semble le mieux convenir pour calculer le coût d'un produit ou d'une activité. Toutefois, il a perdu de sa pertinence pour plusieurs raisons : 1. Le choix des critères de répartition des charges indirectes est arbitraire. 2. Le coût complet ne tient pas compte de la distinction charges fixes / charges variables. ce qui peut amener le gestionnaire à prendre de mauvaises décisions. 3. Le prix de vente est de moins en moins lié au coût de revient. II reste néanmoins une méthode qui peut être utilisée dans la PME ou pour des ponctuels de coûts (de commandes par exemple). B) LES MÉTHODES DE COÛT PARTIEL Les méthodes de coût partiel ne prennent en compte qu'une partir, des coûts : elles résultent de la combinaison de deux catégories de charges : les charges directes et indirectes et les charges variables et fixes. 1. Le coût variable Le calcul du coût variable s'appuie sur la distinction entre charges fixes et charges variables. Les charges variables varient en fonction de l'activité de l'entreprise : volume de production chiffre d'affaires ; les charges fixes ou de structure sont constantes pour une structure donnée. Le coût variable intègre toutes les charges variables (directes et indirectes). A partir de cette analyse est construit un tableau mettant en évidence la marge sur coût variable qui mesure la contribution de chaque activité à la couverture des charges fixes. 2. Le coût direct : La méthode des coûts directs intègre dans les coûts les charges qui peuvent être affectées directement aux produits (charges variables ou charges fixes). Cette méthode est toutefois peu utilisées par les entreprises qui lui préférant la méthodes des coûts spécifiques. Celle-ci, prolongement du coût variable, tient compte des charges directes (variables et fixes) et des charges variables indirectes, donc de toutes les charges spécifiques aux produits ou à l'activité. La marge sur coût spécifique mesure la contribution de chaque produit ou activité à la couverture des charges fixes communes. Si, après déduction des charges fixes directes, l'activité continue à générer une marge positive, cela signifie qu'elle participe à la rentabilité finale de l'entreprise et que l'arrêt de l'activité engendrerait une diminution de cette rentabilité. On constate une évolution de la structure des coûts dans certains secteurs industriels où les processus de production ont été largement automatisés. Les charges directes se limitent alors au coût des matières premières, le travail direct ayant presque disparu. Par contre, on assiste à un gonflement des frais généraux dû à la croissance (les activités hors production. On peut alors s'interroger sur la pertinence de ce coût. 3. Le coût marginal Le coût marginal est utilisé pour calculer le coût d'une unité, commande, série supplémentaire. II se compose de charges variables et lorsque la structure de l'entreprise doit être modifiée pour produire plus, il comprend également des charges fixes. JL Michel - Chap 1.doc - mars-04

7 7 II diffère du coût moyen qui est le coût total réparti sur l'ensemble des produits. II est toutefois égal à ce coût lorsque le résultat unitaire est maximum ; c'est l'optimum de productivité. Toutefois, l'entreprise continue de faire du profit tant que le prix de vente d'une unité supplémentaire est supérieur à son coût ; le résultat global est alors maximum quand le coût marginal est égal au prix de vente (optimum du rentabilité). JL Michel - Chap 1.doc - mars-04

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N

C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Lamine LAKHOUA Lic. ès Sciences Commerciales et Industrielles C O M P T A B I L I T E A N A L Y T I Q U E D E X P L O I T A T I O N Maturité Suisse I M P O R T A N T Ce document est un support de cours.

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS LA METHODE DES COÛTS COMPLETS I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET LES? Soit le processus de production simplifié d une entreprise industrielle (absence de stocks) Pour calculer les coûts de

Plus en détail

CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse

CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse CHAPITRE 2 Le modèle des centres d'analyse La détermination des coûts de revient des produits d'une entreprise nécessite une première phase de modélisation de cette entreprise afin de permettre le rattachement

Plus en détail

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion

Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation. Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Méthodes des coûts complets : La comptabilité analytique d Exploitation Préparé par : Mr Larbi TAMNINE, professeur agrégé d Economie et Gestion Important : Chers lectures, n hésitez pas à m envoyer vos

Plus en détail

CHAPITRE 1 Définitions et objectifs de la comptabilité de gestion

CHAPITRE 1 Définitions et objectifs de la comptabilité de gestion CHAPITRE 1 Définitions et objectifs de la comptabilité de gestion La comptabilité générale (ou comptabilité financière) peut se définir comme une saisie de données pour déterminer : une situation active

Plus en détail

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion

A. Le traitement des charges par la comptabilité analytique de gestion CHAPITRE 1 : Les Coûts Complets Les coûts peuvent être complets ou partiels, selon qu on y incorpore tout ou une partie des charges de la comptabilité générale. Tout au long de ce chapitre nous allons

Plus en détail

- 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION

- 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION - 02 - LE TRAITEMENT DES CHARGES EN COMPTABILITE DE GESTION Objectif(s) : o Classification des charges : Charges incorporables, Charges non incorporables, Charges supplétives, Charges retraitées. Pré requis

Plus en détail

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE METHODOLOGIE : ETAPE 1 : DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES CHARGE DIRECTE = charge qui concerne un seul produit et qui peut donc

Plus en détail

CHAPITRE 5 COMPTABILITÈ ANALYTIQUE D EXPLOITATION ( CAE) COÛTS COMPLETS ET PARTIELS

CHAPITRE 5 COMPTABILITÈ ANALYTIQUE D EXPLOITATION ( CAE) COÛTS COMPLETS ET PARTIELS CHAPITRE 5 COMPTABILITÈ ANALYTIQUE D EXPLOITATION ( CAE) COÛTS COMPLETS ET PARTIELS LE PASSAGE DES CHARGES DE LA CG AUX CHARGES DE LA CAE La CAE doit fournir des informations économiquement significatives

Plus en détail

la méthode du direct costing simple

la méthode du direct costing simple la méthode du direct costing simple Encadré par : Mme El Gnaoui Remerciements Ce présent document qui est notre premier mini-projet de comptabilité analytique est d une importance significative d autant

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC CHAPITRE 5 LA METHODE DES COÛTS COMPLETS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE IUT SENART-FONTAINEBLEAU 1 I. POURQUOI DISTINGUER LES CHARGES

Plus en détail

(Attention : il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé.

(Attention : il peut y avoir un calcul du type «Qté C.U.» mais le montant est affecté sans difficulté, sans arbitraire, à un coût déterminé. 1 / 5 Chap. 2 : Le calcul des coûts (complets constatés) par la méthode des centres d analyse 1 re partie : Les fondements de la méthode des centres d analyse Cf. Chap.1 Applications 1 et 2 : Les achats

Plus en détail

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur.

- 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen, Gestion des stocks en quantité et en valeur. - 04 - LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS Objectif(s) : o o Pré requis : o o Cadence d'approvisionnement, Optimisation de la gestion des stocks. Principes d'évaluation des stocks : coût moyen,

Plus en détail

PROGRAMME DU COURS. La comptabilité analytique sert à décrire les flux internes à l'entreprise

PROGRAMME DU COURS. La comptabilité analytique sert à décrire les flux internes à l'entreprise Mr ANDALOUS Azeddine Professeur en Comptabilité Analytique PROGRAMME DU COURS INTRODUCTION LES COUTS LES CHARGES INCORPORABLES LA FORMATION DES COUTS LES CHRAGES DIRECTES ET INDIRECTES LE COUT D ACHAT

Plus en détail

Entreprise MEREGO. Objet : commentaire sur l évolution des coûts et résultats sur les lecteurs de D.V.D. NOTE INTERNE

Entreprise MEREGO. Objet : commentaire sur l évolution des coûts et résultats sur les lecteurs de D.V.D. NOTE INTERNE Entreprise MEREGO De : GOLO Cécilia Comptable P.J. : coûts de revient et résultats analytiques A : Directeur Service de la comptabilité de gestion Date : 28/05/10 Objet : commentaire sur l évolution des

Plus en détail

LE TRAITEMENT DES CHARGES DANS LES CENTRES D'ANALYSE

LE TRAITEMENT DES CHARGES DANS LES CENTRES D'ANALYSE LE TRAITEMENT DES CHARGES DANS LES CENTRES D'ANALYSE Finalité de la démarche Répartir les charges indirectes dans les centres d'analyse en vue de leur imputation aux coûts. Prérequis Notions de charges

Plus en détail

LA COMPTABILITE A BASE D'ACTIVITES Méthode Activity Based Costing (ABC) Découverte de la méthode des coûts par activité.

LA COMPTABILITE A BASE D'ACTIVITES Méthode Activity Based Costing (ABC) Découverte de la méthode des coûts par activité. LA COMPTABILITE A BASE D'ACTIVITES Méthode Activity Based Costing (ABC) Objectif(s) : o Pré requis : o Découverte de la méthode des coûts par activité. Connaissance des processus d'organisations des activités.

Plus en détail

: «coûts complets et seuil de rentabilité

: «coûts complets et seuil de rentabilité : «coûts complets et seuil de rentabilité L entreprise GAILLAC est une entreprise industrielle qui réalise deux types de coffres de sécurité en acier : Le modèle BASICAL et le modèle LUXUAL. Elle commercialise

Plus en détail

Tableau synoptique - Les stocks

Tableau synoptique - Les stocks Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Tableau synoptique - Les Eléments de comparaison NCT 04 IAS 02 Tableau synoptique - Les Définition Les sont des

Plus en détail

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET Annexe 1-2. Les ratios ont été regrpés en quatre catégories selon qu'ils ont trait aux conditions

Plus en détail

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4

ASCA unité 3 Gestion comptable de fin d exercice préparatoire Exercices Erreurs fréquemment observées THÈME 1...4 SÉQUENCE 1...4 ASCA unité 3 THÈME 1...4...4 Séquence 1 > Exercice 1... 4 Séquence 1 > Exercice 2... 4 Séquence 1 > Exercice 3... 4 Séquence 1 > Exercice 4... 4...5 Séquence 2 > Exercice 1... 5 Séquence 2 > Exercice 2...

Plus en détail

HIGHTECH Contrôle de gestion et tableau de bord Pr. Rabhi Décembre 2012

HIGHTECH Contrôle de gestion et tableau de bord Pr. Rabhi Décembre 2012 HIGHTECH Contrôle de gestion et tableau de bord Pr. Rabhi Décembre 2012 1. Les mots clés du contrôle de gestion? Définition proposée par l Association Nationale des Contrôleurs de Gestion : «Le contrôleur

Plus en détail

Valeur ajoutée produite + + Subventions d'exploitation + 74 - Impôts et taxes et versements assimilés - 63 - Charges de personnel

Valeur ajoutée produite + + Subventions d'exploitation + 74 - Impôts et taxes et versements assimilés - 63 - Charges de personnel Analyse de la formation du résultat : le tableau des soldes intermédiaires de gestion 1- Principe et hiérarchie des soldes Pour mieux comprendre la formation du résultat de l'exercice, des résultats partiels

Plus en détail

FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat

FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat 1. Il existe trois systèmes comptables: le système abrégé: il est réservé aux petites exploitations, FR n 1 : Le plan des comptes, le bilan, le compte de résultat Le plan comptable général a pour finalité

Plus en détail

CHAPITRE 5 LES COUTS A BASE D'ACTIVITES

CHAPITRE 5 LES COUTS A BASE D'ACTIVITES CHAPITRE 5 LES COUTS A BASE D'ACTIVITES La méthode des coûts à base d'activités, ou comptabilité d'activités, en anglais ABC (Activity Based Costing), a pour objectif de mieux rattacher le coût des ressources

Plus en détail

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DSCG 3 Management et contrôle de gestion. Larry Bensimhon Christophe Torset.

LMD. Expertise comptable COLLECTION. Le meilleur. du DSCG 3 Management et contrôle de gestion. Larry Bensimhon Christophe Torset. LMD COLLECTION Expertise comptable Le meilleur du DSCG 3 Management et contrôle de gestion e 3 ÉDITION Larry Bensimhon Christophe Torset Sup FOUCHER 550 g éq. CO 2 «Le photocopillage, c est l usage abusif

Plus en détail

DCG 11. Contrôle de gestion

DCG 11. Contrôle de gestion DCG 11 Contrôle de gestion Tout-en-Un Claude ALAZARD Agrégée d économie et de gestion Professeur en classes préparatoires au DCG Coresponsable d un DSCG en alternance Membre des jurys DCG-DSCG Sabine SÉPARI

Plus en détail

Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance. Partie 1. Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance.

Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance. Partie 1. Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance. Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance Partie 1 Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance.org Partie 1 : Méthode de calcul des couts d une compagnie d

Plus en détail

Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité!

Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité! Coûts de renvient et comportement des coûts, un éclairage vers la rentabilité! André Bélanger, CPA, CMA Ceinture verte Six Sigma Conseiller senior Associé Optima Management inc andre.belanger@optima-management.qc.ca

Plus en détail

By Parrain Enseignant chez MGC

By Parrain Enseignant chez MGC COMPTABILITE ANALYTIQUE By Parrain Enseignant chez MGC Plan : Chapitre 1 : Introduction à la comptabilité analytique Chapitre 2 : Valorisation des stocks Chapitre 3 : Les coûts complets : la méthode des

Plus en détail

un système de gestion des stocks

un système de gestion des stocks un système de gestion des stocks Dans une entreprise on trouve des stocks de: Marchandises: objets, matières ou fournitures acquis par l'entreprise et destinés à être revendus en l'état. Exemples : - voitures

Plus en détail

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ DE GESTION Méthode du coût variable Cas n 1 : une association décide de faire un voyage. La compagnie d autocars demande 400 par car quel que soit le

Plus en détail

Comptabilité analytique

Comptabilité analytique Comptabilité analytique Chapitre 1 : la comptabilité analytique I. Introduction 1 er point : la comparaison entre comptabilité générale et comptabilité analytique. 1 er cas : la comptabilité générale ;

Plus en détail

Chap 3 Les coûts le résultat

Chap 3 Les coûts le résultat Chap 3 Les coûts le résultat BAC PRO Comptabilité - Terminale Objectifs : Etre capable de Hiérarchiser les coûts Calculer les différents coûts Calculer le résultat d une activité ou d un article Sommaire

Plus en détail

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes SI7 BTS Services Informatiques aux Organisations 2 nde année Intégration et adaptation d'un service Objectifs : Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes Comprendre les processus de détermination

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21.

On a acheté 60 000 kg de matière M1 au prix unitaire de 14,50 et 80 000 kg de matière M2 au prix unitaire de 21. APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER réalise

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

COLLEGE. Réunion du jeudi 16 janvier 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 8 - LES STOCKS

COLLEGE. Réunion du jeudi 16 janvier 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 8 - LES STOCKS COLLEGE Réunion du jeudi 16 janvier 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 8 - LES STOCKS 2/14 NORME N 8 LES STOCKS NORME N 8 LES STOCKS SOMMAIRE 3/14 EXPOSÉ DES MOTIFS...

Plus en détail

Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières

Les stocks. Notions de cours. 5 e Partie : Les informations financières 1 Les stocks A - La gestion des stocks Elle a pour objectif de minimiser le coût de stockage. Il existe plusieurs niveaux de stock : Notions de cours - Stock maximum : niveau de stock ne pouvant pas être

Plus en détail

Coûts Fixes Coûts Variables. Cherchez l erreurl

Coûts Fixes Coûts Variables. Cherchez l erreurl Coûts Fixes Coûts Variables Cherchez l erreurl Comment valoriser le calcul des Le calcul du coût t complet ne permet pas de répondre r à certaines questions permettant la prise de décisions. coûts? Étapes

Plus en détail

DCG session 2011 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 - IMMOBILISATIONS

DCG session 2011 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 - IMMOBILISATIONS DCG session 2011 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 - IMMOBILISATIONS Première partie - Immeuble 1. Indiquer pour quels motifs comptables il convient de décomposer l actif «immeuble».

Plus en détail

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

LE PETIT CONTRÔLE DE GESTION. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard

LE PETIT CONTRÔLE DE GESTION. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard LE PETIT 2014 CONTRÔLE DE GESTION Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Table des matières Fiche 1 Définition et objectifs du contrôle de gestion Fiche 2 Le modèle des centres

Plus en détail

Connections sur mesure

Connections sur mesure Page 1 Connections sur mesure 1. Enoncé du problème et situation initiale Boss SA est une entreprise de pointe dans le domaine des techniques de connections. Elle est le partenaire compétent sur le marché

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES

22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES 21. ELEMENTS CONSTITUTIFS ET EVALUATION 22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES 21. ELEMENTS CONSTITUTIFS ET EVALUATION 21.1 GENERALITES Les immobilisations incorporelles regroupent l'ensemble des

Plus en détail

Master 1 Droit et Management

Master 1 Droit et Management Master 1 Droit et Management Cours de Management Financier 24 h CM MCC : écrit terminal de 2 h Enseignant : Jean-Marc Bascourret Management Financier Objectif : appréhender et maîtriser les principales

Plus en détail

CAS DE COMPTABILITE D ACTIVITES EUROTOP méthode ABC classique

CAS DE COMPTABILITE D ACTIVITES EUROTOP méthode ABC classique Version 2015/2016 CAS DE COMPTABILITE D ACTIVITES EUROTOP méthode ABC classique Auteur : Stéphane TREBUCQ* *IAE de Bordeaux, Professeur des Universités Ce cas peut être résolu à l aide du logiciel de comptabilité

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE Gestion de Tunis Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 1 : Introduction Générale Sommaire Entreprise... 1 Définition... 1 Eléments constitutifs

Plus en détail

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale :

Introduction: I Hiérarchie des coûts dans une entreprise commerciale : Introduction: La comptabilité analytique a deux objectifs: - Repartir les charges entre les différents coûts (coût d achat, coût de production, coût de distribution, coût de revient, etc.) ; - Déterminer

Plus en détail

Première partie: comptabilité analytique

Première partie: comptabilité analytique Première partie: comptabilité analytique BACCALAUREAT TECHNIQUE SESSION DU : Juin 2010 SERIE: G2 EPREUVE DE : Etude de cas Une Entreprise industrielle fabrique des rochers et des bûches vendues en sachets

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

Chapitre 3 : Les secteurs

Chapitre 3 : Les secteurs Chapitre 3 : Les secteurs Le Découpage des secteurs. Un secteur de vente correspond au territoire octroyé à un vendeur par son entreprise pour commercialiser ses produits. Il doit être clairement défini

Plus en détail

Préface... 11 Titre 1 - Introduction... 13 Titre 2 - Qu est-ce qu un prix de revient?... 19

Préface... 11 Titre 1 - Introduction... 13 Titre 2 - Qu est-ce qu un prix de revient?... 19 Edi.pro TABLE DES MATIERES Préface... 11 Titre 1 - Introduction... 13 Titre 2 - Qu est-ce qu un prix de revient?... 19 1. Utilité du prix de revient... 19 A. Calculer la rentabilité d un produit ou d un

Plus en détail

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT ANALYSE BILAN ET COMPTE DE RESULTAT Le bilan fonctionnel : bilan simplifié Le bilan fonctionnel est un bilan dans lequel les ressources et les emplois sont classés par fonction (fonctions financement,

Plus en détail

Norme comptable relative aux Charges reportées

Norme comptable relative aux Charges reportées Objectif NC 10 Norme comptable relative aux Charges reportées 01. En règle générale, les charges engagées par une entreprise au cours d'un exercice sont en totalité imputées à cet exercice parce qu'elles

Plus en détail

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION

- 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION - 09 - RAPPROCHEMENT des RESULTATS de la COMPTABILITE FINANCIERE et de la COMPTABILITE de GESTION Objectif(s) : o Modalités du rapprochement des résultats des deux comptabilités : comptabilité financière,

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Introduction :... 2 Chapitre 1 : Etude du compte de résultat... 2 I. Soldes Intermédiaires de Gestion

Plus en détail

PLAN I-LA METHODE DU COUT VARIABLE OU DIRECT COSTING

PLAN I-LA METHODE DU COUT VARIABLE OU DIRECT COSTING PLAN INTRODUCTION I-LA METHODE DU COUT VARIABLE OU DIRECT COSTING A- DEFINITION ET PRINCIPE B- CONDITION D APPLICATION C- LES INDICATEURS DE GESTION D- AVANTAGES ET LIMITES II-METHODE DU COUT SPECIFIQUE

Plus en détail

I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME. A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion

I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME. A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion Chap. 6 : Analyser les coûts des centres de responsabilité I. L intérêt d une comptabilité de gestion pour la PME A. La comptabilité financière et la comptabilité de gestion 1. La comptabilité financière

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2005 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE

s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2005 CLASSES TERMINALES TECHNIQUE COMPTABLE s CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 05 T CGS 11 01 Durée : 6 heures SESSION 2005 TECHNIQUE COMPTABLE DOSSIER I COÛTS COMPLETS La «ZIGAO S.A» fabrique deux produits finis PF 1 et PF 2 à partir de l acier

Plus en détail

Présentation de vos principaux indicateurs financiers

Présentation de vos principaux indicateurs financiers ENTREPRISE INDIVIDUELLE DURAND Coiffure Madame Catherine DURAND 63400 CHAMALIERES Votre Bilan Année 2009 ENTREPRISE INDIVIDUELLE DURAND Présentation de vos principaux indicateurs financiers Cette présentation

Plus en détail

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS

1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS 1 LES COMPTES INDIVIDUELS ET CONSOLIDÉS Cas 1 BILAN ET COMPTE DE RÉSULTAT INDIVIDUELS ÉNONCÉ La balance, après retraitements d inventaire, au 31 décembre N, de la société Alpha vous est présentée en annexe

Plus en détail

IMMOBILIER DE PLACEMENT ADAPTER LA STRATEGIE D AMORTISSEMENT AUX NOUVELLES REGLES POSEES PAR L ADMINISTRATION FISCALE

IMMOBILIER DE PLACEMENT ADAPTER LA STRATEGIE D AMORTISSEMENT AUX NOUVELLES REGLES POSEES PAR L ADMINISTRATION FISCALE IMMOBILIER DE PLACEMENT ADAPTER LA STRATEGIE D AMORTISSEMENT AUX NOUVELLES REGLES POSEES PAR L ADMINISTRATION FISCALE Les nouvelles règles fiscales en matière d amortissement des actifs, qui sont entrées

Plus en détail

Comptes de charges (Classe 6)

Comptes de charges (Classe 6) Comptes de charges (Classe 6) Les charges d exploitation normale et courante sont enregistrées sous les comptes 60 «Achats», 61/62 «Autres charges externes», 63 «Impôts, taxes et versements assimilés»,

Plus en détail

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements

Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements CORRIGE APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER

Plus en détail

Chapitre 08 - L imputation rationnelle des charges xes

Chapitre 08 - L imputation rationnelle des charges xes Chapitre 08 - L imputation rationnelle des charges xes Vincent Drobinski 9 novembre 2013 Table des matières 1 Les fondements de la méthode 3 1.1 Evolution des coûts de revient et variation d activité.......

Plus en détail

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey Laurent Dorey Mardi 23 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Coût de revient et détermination du tarif export Coût de revient France Coût de revient Export Coût complet entreprise commerciale Coût complet

Plus en détail

1 re partie. Introduction et définitions

1 re partie. Introduction et définitions 1 re partie Introduction et définitions 7 Fiche 1 : Définition et objectifs de la comptabilité analytique Définition de la comptabilité analytique La comptabilité analytique est un outil d aide à la prise

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Initiation à la comptabilité simplifiée Les obligations comptables Obligations minimales Obligations de fait Obligations légales Les règles de la comptabilité de trésorerie Principes d enregistrement Utilisation

Plus en détail

1. L évaluation des stocks

1. L évaluation des stocks Leçon n 5 : Le calcul du coût de revient PLAN DE LA LEÇON : 1. L évaluation des stocks... 1 1.1.Méthode du premier entré, premier sorti... 2 1.2.Méthode du dernier entré, premier sorti...2 1.3.Méthode

Plus en détail

Les fonctions d entreprises

Les fonctions d entreprises Chapitre 3 : Les fonctions d entreprises Réalisé par : Dr. ACHELHI HICHAM achelhihicham@yahoo.fr Chap 4 : les fonction de l'entreprise Dr ACHELHI Hicham 1 Introduction Direction Fournisseurs Services équipements

Plus en détail

Examen 2014. Comptabilité, controlling

Examen 2014. Comptabilité, controlling Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per Specialisti in marketing con attestato professionale federale Examen

Plus en détail

50 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL

50 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL ORGANISATION PANAMÉRICAINE DE LA SANTÉ ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ 5 e CONSEIL DIRECTEUR 62 e SESSION DU COMITÉ RÉGIONAL Washington, D.C., É-U, du 27 septembre au 1 er octobre 21 Point 5.3 de l ordre

Plus en détail

COMPTABILITE DE GESTION Séance 3. COUT COMPLET Méthode des centres d analyse

COMPTABILITE DE GESTION Séance 3. COUT COMPLET Méthode des centres d analyse COMPTABILITE DE GESTION Séance 3 COUT COMPLET Méthode des centres d analyse ProblémaBque Vous allez au marché acheter deux kilos de tomates que vous trouvez au prix de 500 cfp. Vous en profitez pour acheter

Plus en détail

patrimonial 3. Qui dit patrimonial dit consommation possible dans le futur, c est-à-dire possibilité de transformation en emploi...

patrimonial 3. Qui dit patrimonial dit consommation possible dans le futur, c est-à-dire possibilité de transformation en emploi... ÉTAPE 11 LA DÉTERMINATION DU RÉSULTAT D EXPLOITATION AVANT IMPÔTS DANS L ENTREPRISE DE NÉGOCE 31 Fournitures 34 Marchandises 601 Achats de fournitures 604 Achats de marchandises 6091 Variation du stock

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 Durée : 4h Coefficient : 6 Documents

Plus en détail

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS Page : 1 / 19 Gestion des immobilisations et des investissements. 1. CAS DE SYNTHESE... 3 1.1. CALCUL DE RENTABILITE D IMMOBILISATIONS ACQUISES... 3 1.2.

Plus en détail

L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE

L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE DIDIER LECLÈRE L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE Cinquième édition LES ESSENTIELS DE LA FINANCE, 1997, 2001, 2002, 2004, 2011 ISBN : 978-2-212-54964-5 PREMIÈRE PARTIE L analyse des coûts complets

Plus en détail

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex

Code NACE : 3312ZB - REPAR. MACHINES AGRICOLES. Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010. Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex M. TEST 11 place SaintMartin BP 80394 57007 METZ CEDEX 01 Dossier de Gestion Exercice du 01/10/2009 au 30/09/2010 Cabinet comptable : Expert Comptable 46 cours Léopold BP 80379 54007 NANCY Cedex Cemogest

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

LA GESTION DES STOCKS

LA GESTION DES STOCKS LA GESTION DES STOCKS 1. Introduction La gestion des stocks est une fonction importante tant pour une entreprise commerciale que pour une entreprise industrielle. Dans le cadre d'une entreprise commerciale,

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011. 2) Quelle différence existe-t-il entre la comptabilité financière et la comptabilité de gestion?

Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011. 2) Quelle différence existe-t-il entre la comptabilité financière et la comptabilité de gestion? Terminale STCF Contrôle du 9 Novembre 2011 I La comptabilité 1) Donnez la définition de la comptabilité. La comptabilité est un système d organisation de l information financière permettant de saisir,

Plus en détail

DIAGNOSTIC D'UNE COMPTABILITÉ ANALYTIQUE

DIAGNOSTIC D'UNE COMPTABILITÉ ANALYTIQUE Extrait de l'épreuve DECF 2002 UV 7 - Contrôle de Gestion Société LEOL La Société LEOL, société languedocienne de loisirs est une PME implantée dans l'hérault, elle commercialise du matériel de golf :

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE SYNTHESE OU COMPTES ANNUELS. Documents de synthèse selon les systèmes comptables, Annexes.

LES DOCUMENTS DE SYNTHESE OU COMPTES ANNUELS. Documents de synthèse selon les systèmes comptables, Annexes. LES DOCUMENTS DE SYNTHESE OU COMPTES ANNUELS Objectif(s) : o o Pré-requis : o o Modalités : o o o o Documents de synthèse selon les systèmes comptables, Annexes. Classification des comptes (plan de comptes),

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 08 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2008 CLASSES DE TERMINALE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 08 T CGS 10 01 Durée : 06 heures Série : G SESSION 2008 CLASSES DE TERMINALE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 08 T CGS 10 01 Durée : 06 heures SESSION 2008 T E C H N I Q U E C O M P T A B L E DOSSIER 1 : COUTS COMPLETS La Société Mécanique du Sénégal Oriental (S.M.S.O) fabrique

Plus en détail

La gestion des stocks & approvisionnements

La gestion des stocks & approvisionnements Page : 1 Coût d achat Il y a un coût d achat par matière 1e ou fourniture achetée. Il est composé de : prix d achat, y compris les frais annexes coût indirect d approvisionnement Page : 2 Page : 3 Prix

Plus en détail

LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981)

LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981) LOI 76-020 du 16 juillet 1976 portant normalisation de la comptabilité au Zaïre (telle que modifiée par l ordonnance 81-017 du 3 avril 1981) JO n 16 du 15 août 1976 TITRE I. DISPOSITIONS PRÉLIMINAIRES

Plus en détail

LA COMPTA GENERALE FRANCAISE COMPLETEMENTS AU DOSSIER 3

LA COMPTA GENERALE FRANCAISE COMPLETEMENTS AU DOSSIER 3 LA COMPTA GENERALE FRANCAISE COMPLETEMENTS AU DOSSIER 3 RAPPEL : La comptabilité française est une comptabilité dualiste. Cad qu'il y a l'existence de deux comptabilités : La comptabilité générale La comptabilité

Plus en détail

NOTE FISCALE. Taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom)

NOTE FISCALE. Taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom) NOTE FISCALE N 05.12 Emilie REPUSSEAU Mai 2012 Version mise à jour Taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom) Depuis le 1 er janvier 2011, la TaSCom est affectée à la commune sur le territoire de laquelle

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges. Filière Porc Jambon SOURCES DES DONNÉES, MÉTHODES DE TRAITEMENT, LIMITES DES RÉSULTATS.

Observatoire des prix et des marges. Filière Porc Jambon SOURCES DES DONNÉES, MÉTHODES DE TRAITEMENT, LIMITES DES RÉSULTATS. Sommaire Définitions Les circuits Les données de prix utilisées Retraitements Limites 1 Prix au stade production Définitions - prix perçu par le producteur agricole, s applique au kg de carcasse ; - acheteur

Plus en détail

La diversité des modes d organisation des enseignes

La diversité des modes d organisation des enseignes Numéro 4 / février 2014 L évaluation des coûts et des marges dans les rayons alimentaires de la grande distribution en 2012 Contributeurs : Philippe Boyer, Amandine Hourt Les travaux de l observatoire

Plus en détail

Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix

Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix Centre de Gestion Agréé de la Martinique Séminaire du 22 juin 2010 Intervenante : Marie CONSTANT 1 ère partie Calculer son Coût de revient Plan Pourquoi

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

Situation financière des Hôpitaux de Tarentaise

Situation financière des Hôpitaux de Tarentaise Situation financière des Hôpitaux de Tarentaise Table des matières 1 Analyse financière de l hôpital d Albertville-Moûtiers... 2 1.1 Analyse de l évolution et résultat... 2 1.2 Analyse de la structure

Plus en détail