Aussi pétillante que vos idées. Faits et chiffres. Les atouts en un clin d œil. Réseaux internationaux et nationaux. Situation géographique centrale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aussi pétillante que vos idées. Faits et chiffres. Les atouts en un clin d œil. Réseaux internationaux et nationaux. Situation géographique centrale"

Transcription

1 Aussi pétillante que vos idées Faits et chiffres Les atouts en un clin d œil x internationaux et nationaux Situation géographique centrale Services et personnes de contact

2 Bienvenue dans le canton de Berne! Pourquoi sommes-nous à Berne? Denis Grisel Directeur Guillaume des Seynes Président La Montre Hermès Andreas S. Wetter Président Orange Communications SA Le canton de Berne dispose d une infrastructure solide et étendue, d une imposition modérée pour les entreprises, d un excellent système de formation ainsi que d une maind œuvre plurilingue et hautement qualifiée. Sa situation centrale au cœur de la Suisse et de l Europe permet un traitement optimal des marchés européens. La capitale de notre pays, Berne, est le centre politique de la Suisse et offre par conséquent un contact étroit avec les politiciens et les autorités. Les différentes organisations de clusters jouent un rôle clé dans le développement de l économie. Les entreprises, les instituts de recherche et de formation ainsi que les pouvoirs publics ont uni leurs forces et mis en place des réseaux spécifiques à l industrie qui facilitent le réseautage et le transfert de connaissances et de technologies. Le canton de Berne compte en outre de petites entreprises et des entreprises de taille moyenne hautement spécialisées qui livrent leurs produits dans le monde entier. Bienvenue dans notre région! La Montre Hermès à Bienne est une entreprise du groupe français Hermès, fondé en 1837 et actif dans 14 métiers différents. Depuis 1978, les montres sont développées, assemblées et commercialisées à partir du site biennois qui compte aujourd hui 100 collaborateurs et produit montres par année. «L intérêt marqué de la Promotion économique du canton de Berne pour notre projet nous a convaincu. C est grâce aux atouts de la région englobant le Jura bernois, Bienne et le Seeland ainsi qu au véritable partenariat établi avec la Promotion économique, que nous avons choisi le canton de Berne.» Nombre d atouts parlent en faveur de Bienne pour l implantation de la troisième succursale d Orange en Suisse, en plus du siège de Lausanne et de la succursale zurichoise : la politique économique du canton de Berne, le site économique Espace Mittelland, le bilinguisme de la ville de Bienne, fortement axée sur les télécommunications, ainsi que la proximité de l école d ingénieurs de Berne et de nombreux collaborateurs qualifiés de la région. Faits et chiffres Deuxième plus grand canton de Suisse avec 1 million d habitantes et d habitants Environ entreprises et employés 72% dans le secteur des services, 22% dans l industrie Produit intérieur brut : CHF par tête 1884 heures de travail par an (Allemagne : 1866, France : 1575) Exportations : environ 7% des exportations suisses Impôt sur les entreprises : entre 17,4% et 21,5%, taux d imposition réduit pour les sièges principaux et les entreprises de services internationales Allégement fiscal jusqu à 10 ans Source : beco, juillet 2012 ; BAK Basel, 2011p ; CCT SA, septembre 2011

3 Les atouts du canton de Berne en un clin d œil VD NE Neuchâtel JU Fribourg FR Moutier SH BS SO Biel/Bienne Berne BL AG Langenthal Berthoud Canton de Berne Thoune Bâle ZG LU SZ NW OW UR Interlaken Grindelwald Zurich ZH TG SG GL AR AI GR Lausanne Gstaad GE Membre de Genève Sion VS Brigue TI Accessible en 1 heure en voiture/train habitants employés étudiants (9 universités) Source : Office fédéral de la statistique Les atouts du canton de Berne Le canton de Berne au cœur de l Europe : idéal pour la prospection des marchés européens et du marché suisse Bilingue (allemand/français), d autres langues étrangères, telles que l anglais et l italien, sont très largement diffusées Climat économiquement favorable, stabilité politique et paix du travail élevée Berne : la capitale fédérale et le centre politique de la Suisse Savoir-faire important depuis de nombreuses années dans le travail de précision. Clusters dans l industrie de précision, la technologie de l information et la communication, le génie médical, la technique énergétique et environnementale, le design et les services Imposition modérée des entreprises en comparaison nationale et internationale Des institutions de formation renommées avec instituts de recherche et de développement Qualité de vie et sécurité élevées Offre de loisirs et culturelle étendue Le canton de Berne sur Internet Promotion économique du canton de Berne, BERNEXPO, site d exposition de Berne, Berne accueil, École Française de Berne, Haute école spécialisée bernoise, International School of Berne, Rochester The Berne Executive MBA, SIAMS salon industriel des microtechniques, Union du commerce et de l industrie du canton de Berne, Université de Berne, World Trade Institute,

4 x internationaux et nationaux Pour les entreprises Le canton de Berne donne accès aux réseaux d entreprises (clusters), aux centres de recherche, aux parcs technologiques et aux univer- sités qui soutiennent des projets d entreprises. La collaboration entre les entreprises et les chercheurs est assurée au moyen de plateformes de transfert de connaissances et de technologies. Cluster de précision Cluster médical Cluster TIC Cluster technique énergétique et environnementale Centre de compétences design Services / Sièges Pour les expatriés Le canton de Berne donne aux cadres étrangers accès à des réseaux sociaux qui fonctionnent bien. Les plateformes d échange attrayantes sont le Bern Expat Breakfast (3 x par an), les clubs internationaux ainsi que le Bern International Business Cocktail (au mois de mars). Le canton de Berne abrite également les ambassades et les consulats et offre d excellentes possibilités de formation et de perfectionnement pour les enfants, les jeunes et les adultes de tous pays.

5 Situation géographique centrale Départ de Berne Départ de Genève Départ de Zurich St. Petersburg Moscow New York, Washington Montréal, Toronto, Boston, Chicago, New York, Philadelphie, Washington, Atlanta, Miami San Francisco, Los Angeles Sao Paulo Hambourg Amsterdam Hanovre Düsseldorf Londres Cologne/Bonn Bruxelles Berlin Dresden Luxembourg Francfort Paris Stuttgart Vienne Munich Nantes Genève Zurich Lyon Berne Bordeaux Marseille Nice Toulouse Barcelone Rome Budapest Shanghai Hongkong Singapour Madrid Durée du trajet pour les villes suisses et européennes par le train De Berne à Nombre de trains Temps du voyage Zurich 4 par heure 55 min Zurich aéroport 2 par heure 1 h 15 min Bâle 4 par heure 55 min Genève 3 par heure 1 h 40 min Genève aéroport 3 par heure 1 h 50 min Paris 13 par jour 4 h (1 TGV direct par jour) Milan 11 par jour 3 h Stuttgart 1 par heure 3 h 45 min (ICE) Francfort 1 par heure 3 h 50 min (ICE) Depuis Berne, vous avez le choix entre quatre aéroports internationaux (Berne, Bâle, Genève et Zurich) qui offrent tous diverses destinations continentales et intercontinentales. L aéroport de Berne-Belp dessert 35 destinations européennes qui proposent de nombreuses correspondances internationales et intercontinentales (p. ex. en direction d Amsterdam, Berlin et Londres).

6 Nos services Personnes de contact La Promotion économique du canton de Berne vous soutient et vous accompagne gratuitement dans votre recherche de site et de votre implantation dans le canton de Berne. Mise en œuvre de visites d évaluations individuelles Octroi d allègements fiscaux et d autres avantages financiers Négociation de subventions pour les activités de recherche et de développement Soutien lors de la recherche d un site d implantation ainsi que négociation de biens immobiliers et de terrains Renseignements et clarifications sur les questions telles que les permis de travail et de séjour, les assurances sociales, les permis de construire, etc. Afin que votre démarrage dans le canton de Berne se réalise aisément, nous vous fournissons des contacts utiles avec les autorités et les institutions fédérales les instituts de formation (université, hautes écoles spécialisées) les organisations de branche et de cluster les prestataires de services financiers et les détenteurs de capital-risque les consultants et les avocats les autres réseaux économiques La Promotion économique du canton de Berne est le guichet unique au service des sociétés souhaitant s établir et se développer dans le canton de Berne. Denis Grisel Chef Promotion économique du canton de Berne Jean-Philippe Devaux Chef prospection Isabelle Berthold Cheffe de projet prospection Vassiliki Riesen-Giannoyssios Cheffe de projet prospection Alexandra Fries Cheffe de projet prospection Peter Kistler Chef de projet prospection Vous pouvez nous joindre au tél. +41 (0) Impressum Münsterplatz 3, CH-3011 Berne Place Robert-Walser 7, CH-2501 Bienne Tél. +41 (0) Tél. +41 (0) Fax +41 (0) Fax +41 (0) Membre de Greater Geneva Berne area Rédaction Promotion économique du canton de Berne Parution en allemand, français, italien, anglais, japonais, chinois et russe Photos Keystone (page de couverture), Commune de Tramelan (page 2), Fotolia (page 3), Christoph Bürki (page 4), CFF (page 5), Bern Tourismus (page 6) À commander sous ou à télécharger sous Reproduction uniquement après autorisation écrite. Édition juillet 2013

Fact sheet pour les expatriés. Les avantages d habiter dans le canton de Berne. Marché du logement et recherche immobilière. Impôts et coût de la vie

Fact sheet pour les expatriés. Les avantages d habiter dans le canton de Berne. Marché du logement et recherche immobilière. Impôts et coût de la vie Fact sheet pour les expatriés Les avantages d habiter dans le canton de Berne Marché du logement et recherche immobilière Impôts et coût de la vie Infrastructure, loisirs et famille Prestations et personnes

Plus en détail

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 Les primes d assurance-maladie 2015 Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 25 20 Prime moyenne

Plus en détail

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)»

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» INITIATIVE POPULAIRE FÉDÉRALE «IMPOSER LES SUCCESSIONS DE PLUSIEURS MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» DENIS BOIVIN Partner Avocat Expert fiscal diplômé Responsable

Plus en détail

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent Bisnode Faillites et créations d Entreprise EN Juillet Étude sur les faillites et créations d entreprises.8. Hausse des faillites de cinq pour cent 8 faillites et 888 créations d entreprise en juillet

Plus en détail

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010 Chiffres par 31 mai 2010 22. 6. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites

Plus en détail

Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance

Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance SUPSI Lugano, 12 mai 2014 Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance Vincent Simon Responsable de projets La Suisse est attractive pour les groupes étrangers Quartiers-généraux

Plus en détail

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique 3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique Financement du système de santé, aujourd'hui et en cas d'acceptation de l'initiative sur la caisse unique: exemple d'une famille avec

Plus en détail

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton?

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? L OFSP a annoncé une hausse moyenne des primes de 15%, soit entre 3 et 20% d augmentation selon le canton concerné Pourquoi le

Plus en détail

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 Bisnode Faillites et créations arrêtées au mois de Mai 2013 Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 731b du CO: dissolutions d entreprises aux dépens de la collectivité. Entre janvier

Plus en détail

Rapport rendant compte des résultats de la consultation

Rapport rendant compte des résultats de la consultation Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ Secrétariat Rapport rendant compte des résultats de la consultation Auditions relatives à la modification de l art. 69 de l ordonnance du 24 septembre 2004 sur

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La prévoyance professionnelle constitue le 2 e pilier

Plus en détail

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 05/09/2013 kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts du 0/09/0 Fondements Nom et forme juridique Principe But Tâches Art. Sous le nom de kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de

Plus en détail

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14 Votre Votre partenaire partenaire 2014 2014 ««TOUT-EN-UN»» les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés e-solutions vos avantages & objectifs AVANTAGES

Plus en détail

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses:

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Le TarMed Etude valaisanne Département de la santé, des affaires sociales et de l'énergie février 2000 TABLE DES MATIERES 1) RESUME 2) QU EST-CE LE TARMED?

Plus en détail

1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE PRINCIPALE/ ARTICOLO PRINCIPALE

1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE PRINCIPALE/ ARTICOLO PRINCIPALE Eidgenössisches Volkswirtschaftsdepartement EVD Preisüberwachung PUE Newsletter Datum 16.11.2010 Sperrfrist 16.11.2010, 09.00 Uhr Nr. 6/10 INHALTSÜBERSICHT/ CONTENU/ CONTENUTO 1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE

Plus en détail

Offre jours fériés 2014: Cargo Rail, Cargo Express, Cargo Train, TC

Offre jours fériés 2014: Cargo Rail, Cargo Express, Cargo Train, TC Offre jours fériés 2014: Cargo Rail, Cargo Express, Cargo Train, TC Groupe de produits Valable à partir du 01.01.2014 Trafic marchandises Trafic par wagons complets Contenu 1. Domaine de validité de l'offre

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Documentation pour les médias

Documentation pour les médias DEPARTEMENT DE LA SANTE, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE L'ENERGIE SERVICE DE LA SANTE PUBLIQUE Documentation pour les médias LES PRIMES D ASSURANCE-MALADIE 2004 EN VALAIS Les primes d assurance-maladie pour

Plus en détail

Business & Decision Mercredi 14 Janvier 2009

Business & Decision Mercredi 14 Janvier 2009 Présentation du Groupe Business & Decision Mercredi 14 Janvier 2009 INNOVER INTEGRER TRANSFORMER Page 1 1 Business & Decision : Fiche d identité 2 Un multi-spécialiste Résumé 3 Nos réferences et nos partenariats

Plus en détail

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Marché du travail / Assurance-chômage Mesures du marché du travail Markus Weber 07.06.2013

Plus en détail

Réforme III de la fiscalité des entreprises. Les enjeux pour la Confédération, le Canton de Vaud et ses communes

Réforme III de la fiscalité des entreprises. Les enjeux pour la Confédération, le Canton de Vaud et ses communes Réforme III de la fiscalité des entreprises Les enjeux pour la Confédération, le Canton de Vaud et ses communes Pascal Broulis, chef du DFIRE Présentation à l UCV 25 septembre 2014 Articulation de la présentation

Plus en détail

Assurance militaire Personnes assurées à titre professionnel

Assurance militaire Personnes assurées à titre professionnel Assurance militaire Personnes assurées à titre professionnel Vos agences régionales Suva Assurance militaire Suva Genève Assurance militaire Rue Ami-Lullin 12, case postale 3949, 1211 Genève 3, tél. 022

Plus en détail

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours Statistiques relatives aux pratiques de paiement: Statistiques relatives aux pratiques Les de paiement: performances Les performances des des Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 892

Plus en détail

Place financière genevoise : défis et opportunités

Place financière genevoise : défis et opportunités Place financière genevoise : défis et opportunités Edouard Cuendet, Directeur de la Fondation Genève Place Financière Top 20 des places financières globales 1. New-York 2. Londres 3. Hong Kong 4. Singapour

Plus en détail

1. Créer une société en Suisse occidentale

1. Créer une société en Suisse occidentale Nestle, (canton of Vaud) 1. Créer une société en Suisse occidentale Sommaire 1.1 Éligibilité 1.2 Différentes étapes de la création d une société généralités 1.3 Choix de la forme juridique de la société

Plus en détail

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est

L'AOST est l'organisation faîtière suisse des autorités du marché du travail des cantons. Son but est STATUTS DE L ASSOCIATION DES OFFICES SUISSES DU TRAVAIL (AOST) 1. Nom, siège et but Art. 1 L'association des offices suisses du travail (AOST) est une association constituée au sens des articles 60 et

Plus en détail

Informations actuelles de votre caisse maladie. www.mykolping.ch

Informations actuelles de votre caisse maladie. www.mykolping.ch 01 2015 Informations actuelles de votre caisse maladie www.mykolping.ch Correction des primes de 2015 à 2017 Au printemps dernier, le Parlement a décidé que certains déséquilibres cantonaux relatifs au

Plus en détail

Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs

Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs Travail de vacances Quelques informations pour les jeunes gens et les employeurs Sécurité d abord Les accidents se produisent le plus souvent les premiers jours de travail Jeunes gens Les jobs de vacances

Plus en détail

Stratégie des villes européennes et développement durable

Stratégie des villes européennes et développement durable Stratégie des villes européennes et développement durable Séminaire FNAU Jean Haëntjens* 01/04/2009 www.addrn.fr * Directeur de l agence d urbanisme de la Région Nazairienne (ADDRN) Auteur de «Le pouvoir

Plus en détail

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance.

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance. 82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Le fait est, qu'en Suisse, les bâtiments consomment aujourd'hui 50% de l'énergie fossile. Avec les émissions de

Plus en détail

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA

Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Portrait de l entreprise Bedag Informatique SA Qui est Bedag Informatique SA? Affichant un chiffre d affaires dépassant les 100 millions de francs, Bedag est une entreprise de prestations informatiques

Plus en détail

Banques actives au niveau suisse

Banques actives au niveau suisse La version allemande fait foi. ABS Alternative Bank Schweiz Lebergasse 17, 4601 Olten Tél. 062 206 16 16 www.abs.ch Chez ABS chaque crédit est un écocrédit (crédits d entreprise, d investissement et hypothèques).

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP EDITION 2014 Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage selon la LACI et la LPP REMARQUES Le présent

Plus en détail

Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas. Hôpital test <100 lits. Hôpital test 100 à 499 lits. Hôpital test >= 500 lits

Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas. Hôpital test <100 lits. Hôpital test 100 à 499 lits. Hôpital test >= 500 lits Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas Classe d'âge Nombre de cas 0-9 683 10-19 143 20-29 635 30-39 923 40-49 592 50-59 716 60-69 626 70-79 454 80-89 156 90-99 9 Classe d'âge Nombre

Plus en détail

Bâtiments, logements et conditions d habitation

Bâtiments, logements et conditions d habitation Neuchâtel, septembre 2004 Recensement fédéral de la population 2000 Bâtiments, logements et conditions d habitation RECENSEMENT FÉDÉRAL DE LA POPULATION 2000 BÂTIMENTS, LOGEMENTS ET CONDITIONS D HABITATION

Plus en détail

Projet de loi modifiant de la loi sur l imposition des personnes morales (LIPM) (D 3 15)

Projet de loi modifiant de la loi sur l imposition des personnes morales (LIPM) (D 3 15) Secrétariat du Grand Conseil PL 11163 Projet présenté par les députés : M me et MM. Roger Golay, Pascal Spuhler, Dominique Rolle Date de dépôt : 15 avril 2013 Projet de loi modifiant de la loi sur l imposition

Plus en détail

Les Marnières Nouvelle place des enseignes dans le Grand Besançon

Les Marnières Nouvelle place des enseignes dans le Grand Besançon Les Marnières Nouvelle place des enseignes dans le Grand Grand créateur d avenir Capitale de la Franche-Comté Oslo NORVEGE SUEDE Stockholm 1 270 000 habitants Dublin IRLANDE N ROYAUME-UNI Nantes Londres

Plus en détail

LE CONSEIL EN STRATÉGIE

LE CONSEIL EN STRATÉGIE Grow Further. APRÈS LE DOCTORAT Le BCG recrute des candidats talentueux provenant d horizons variés. Par leur curiosité intellectuelle, leur rigueur et leurs compétences en matière de résolution de problèmes,

Plus en détail

Monitoring socioculturel des forêts (WaMos) 2 Principaux résultats

Monitoring socioculturel des forêts (WaMos) 2 Principaux résultats Monitoring socioculturel des forêts (WaMos) 2 Principaux résultats Christoph Hegg Nicole Bauer, Jacqueline Frick, Eike von Lindern, Marcel Hunziker Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige

Plus en détail

Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009

Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009 09 Construction et logement 909-0900 Statistique suisse de la construction et des logements vacants, 2008/2009 Données sur CD-ROM Neuchâtel, 2010 La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office

Plus en détail

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13 les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés @ -mailing CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché

Plus en détail

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales

5.3 5.3 5.2 5.1 5.1 5.1 5.0 4.9 4.8 4.6 4.6 4.6 4.5 4.5 4.5 4.1 3.3 3.1. Comparaisons internationales 3.1 INFORMATIONS GÉNÉRALES 3.1.1 Etat de développement des clusters Le développement des clusters est élevé et généralisé dans l économie (sur une échelle de 1 à 7, le score le plus élevé étant le meilleur).

Plus en détail

6.07 Assurance-maladie Assurance-maladie obligatoire Réduction individuelle des primes

6.07 Assurance-maladie Assurance-maladie obligatoire Réduction individuelle des primes 6.07 Assurance-maladie Assurance-maladie obligatoire Réduction individuelle des primes Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref En vertu de la loi fédérale sur l assurance-maladie (LAMal), l assurancemaladie

Plus en détail

Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage

Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage (Valable à partir du 01.01.2013) 1 Personnes assurées (plan de prévoyance AL) La prévoyance professionnelle obligatoire des personnes

Plus en détail

Équilibres, déséquilibres et «santé» économique

Équilibres, déséquilibres et «santé» économique Équilibres, déséquilibres et «santé» économique Fribourgissima 21 juin 2012 Prof. Paul H. Dembinski Université de Fribourg & Observatoire de la Finance(Genève) (dembinski@obsfin.ch) 1. Un monde fait de

Plus en détail

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances

Les marchés de l immobilier à l international. Évolutions, structures et performances Les marchés de l immobilier à l international Évolutions, structures et performances Séminaire d actualité 22 mai 2015 Montants investis en immobilier d entreprise milliards d euros 50 45 40 35 30 Données

Plus en détail

Le vélo dans les villes petites et moyennes

Le vélo dans les villes petites et moyennes Citec Ingénieurs Conseils SA 26e journée Rue de l'avenir Mobilités douces: le grand potentiel des villes petites et moyennes Le vélo dans les villes petites et moyennes Emmanuel Fankhauser Sommaire Introduction

Plus en détail

15.030. du 6 mars 2015. Messieurs les Présidents, Mesdames, Messieurs,

15.030. du 6 mars 2015. Messieurs les Présidents, Mesdames, Messieurs, 15.030 Message concernant la ratification du protocole n o 15 portant amendement à la convention de sauvegarde des droits de l homme et des libertés fondamentales (CEDH) du 6 mars 2015 Messieurs les Présidents,

Plus en détail

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale Optimiser le succès de vos nominations grâce à une solution fiable, indépendante et globale Recrutements Sélection en vue de nominations (horizon court terme) Transformations impliquant des décisions sur

Plus en détail

MISER SUR L INNOVATION POUR FAIRE FACE A LA CONCURRENCE ET AU DYNAMISME DES MARCHES

MISER SUR L INNOVATION POUR FAIRE FACE A LA CONCURRENCE ET AU DYNAMISME DES MARCHES INVITATION PERSONNELLE 2015 MISER SUR L INNOVATION POUR FAIRE FACE A LA CONCURRENCE ET AU DYNAMISME DES MARCHES LUNDI 18 MAI 2015 STADE DE SUISSE, BERNE BIENVENUE AU BERN CLUSTER DAY 2015! Rien n est permanent,

Plus en détail

12. Formation et recherche.

12. Formation et recherche. 12. Formation et recherche. Pour un pays comme la Suisse, pauvre en matières premières, le niveau de qualification de la main-d œuvre et le caractère continu de l innovation constituent le capital le plus

Plus en détail

La Suisse en chiffres.

La Suisse en chiffres. ab Edition 2014 / 2015 Emplois selon la division économique en 20 8 La Suisse en chiffres. Emplois par secteur Emplois dans l industrie en % UBS Partenaire de Suisse Tourisme Primaire Agriculture 12 Secondaire

Plus en détail

SEMINAIRES Business Méditerranée Le SALON

SEMINAIRES Business Méditerranée Le SALON 1ère édition Mercredi 17 et Jeudi 18 OCTOBRE 2007 PALAIS DES CONGRES - PARC CHANOT Marseille 2 JOURS POUR LES PROFESSIONNELS DU SEMINAIRE, INCENTIVE ET TOURISME D AFFAIRES. Dossier de Présentation du Salon

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ

ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ CONFÉRENCE SPÉCIALISÉE DES MEMBRES DE GOUVERNEMENTS CONCERNÉS PAR LA LOI SUR LES LOTERIES ET LE MARCHÉ DES LOTERIES (CDCM) ÉVALUATION DE LA TAXE SUR LA DÉPENDANCE AU JEU RÉSUMÉ Zurich, 8 mai 2013 Thomas

Plus en détail

7.1 Un exemple en guise d introduction : Gérer les incompatibilités

7.1 Un exemple en guise d introduction : Gérer les incompatibilités CHAPITRE 7 COLORATION DE GRAPHES 51 Chapitre 7: Coloration de graphes 7.1 Un exemple en guise d introduction : Gérer les incompatibilités Problème : Une entreprise qui fabrique six sortes de produits chimiques

Plus en détail

Swiss Issues Régions Le revenu disponible en Suisse: Où la vie est-elle la moins chère?

Swiss Issues Régions Le revenu disponible en Suisse: Où la vie est-elle la moins chère? Swiss Issues Régions Le revenu disponible en Suisse: Où la vie est-elle la moins chère? Novembre 2008 Impressum Editeur Credit Suisse Economic Research Uetlibergstrasse 231, CH-8070 Zurich Contacts regionen.economicresearch@credit-suisse.com

Plus en détail

Nos avocats présents au SIMI. 1 er, 2 et 3 décembre 2010 Palais des Congrès de Paris

Nos avocats présents au SIMI. 1 er, 2 et 3 décembre 2010 Palais des Congrès de Paris Nos avocats présents au SIMI 1 er, 2 et 3 décembre 2010 Palais des Congrès de Paris Annabelle BAILLEUL-MIRABAUD Avocat en fiscalité internationale. Dans le secteur de l immobilier, elle intervient tant

Plus en détail

4. Enseignement. Sommaire

4. Enseignement. Sommaire Unil, (canton of Vaud) 4. Enseignement Sommaire 4.1 Le système éducatif 4.2 Les études universitaires 4.3 L enseignement universitaire supérieur 4.4 La formation pour adultes 4.5 Les écoles internationales

Plus en détail

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris

Nos avocats présents sur le salon FISCAP. 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris Nos avocats présents sur le salon FISCAP 30 et 31 mars 2010 Palais des Congrès de Paris Pierre Dedieu Avocat associé, département Fiscal. En matière de fiscalité patrimoniale, il intervient plus particulièrement

Plus en détail

ROLAND BERGER Strategy Consultants CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION

ROLAND BERGER Strategy Consultants CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 9 e ÉDITIN RLAND BERGER Strategy Consultants SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET Roland Berger

Plus en détail

Newsletter Maroc REGLEMENTATION DES CHANGES 3

Newsletter Maroc REGLEMENTATION DES CHANGES 3 www.bfl-avocats.com, f.elbar@cmsbfl.ma EDITO 2 3 Assouplissement des modalités de transfert des comptes convertibles à terme 3 Précédente circulaire 3 Récente circulaire 3 4 La société anonyme simplifiée

Plus en détail

LES DEFIS DE LA PLACE FINANCIERE SUISSE

LES DEFIS DE LA PLACE FINANCIERE SUISSE LES DEFIS DE LA PLACE FINANCIERE SUISSE EDOUARD CUENDET SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU GROUPEMENT DES BANQUIERS PRIVÉS GENEVOIS 1 Thèmes traités 1. Place financière suisse 2. Place financière genevoise 3. Loi fédérale

Plus en détail

INDUSTRIELS, FAITES LE CHOIX DE LYON! Salon Industrie Lyon 8 Avril 2015

INDUSTRIELS, FAITES LE CHOIX DE LYON! Salon Industrie Lyon 8 Avril 2015 INDUSTRIELS, FAITES LE CHOIX DE LYON! Salon Industrie Lyon 8 Avril 2015 L AMBITION ÉCONOMIQUE POUR LA MÉTROPOLE DE LYON UNE VÉRITABLE DYNAMIQUE BASÉE SUR UN SOCLE INDUSTRIEL Métropole connectée Métropole

Plus en détail

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE

CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE CANNES TOURISME 2014 OPERATION CONQUETE SITUATION TOURISME 2013 Situation du tourisme en Europe Visiteurs internationaux : + 5%(essentiellement en provenance, d Europe, Asie-Pacifique et Moyen-Orient)

Plus en détail

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE!

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Edition 2015 VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Sommaire LE MOT DU DIRECTEUR 3 SERVICES DE SWITZERLAND GLOBAL ENTERPRISE 4 Export Promotion 4 Import Promotion 4 Invest Promotion 5 RÉSEAU

Plus en détail

Argumentaire du PS Suisse en faveur de son initiative pour des impôts équitables

Argumentaire du PS Suisse en faveur de son initiative pour des impôts équitables Argumentaire du PS Suisse en faveur de son initiative pour des impôts équitables 2 1. Texte de l initiative Initiative populaire fédérale "Pour des impôts équitables. Stop aux abus de la concurrence fiscale

Plus en détail

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo

ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo ITU Telecom World 09 5 au 9 octobre 2009 à Geneva Palexpo APPEL A PROJETS TELECOM 2009 Sommaire Présentation d... 3 à TELECOM WORLD 2009..4 Stand. 5 Communication...7 L offre et le prix...8 Appel à projets...9

Plus en détail

Message des associés. En bref

Message des associés. En bref En bref En bref Février 2015 Agir dans l'intérêt de nos clients que nous rencontrons fréquemment afin de rester attentifs à leurs besoins fait partie intégrante des responsabilités que nous assumons en

Plus en détail

re:inventez vos événements professionnels Une expérience unique du business

re:inventez vos événements professionnels Une expérience unique du business re:inventez vos événements professionnels Une expérience unique du business MÉMO Re: Votre prochain événement professionnel À la recherche d un lieu unique, flexible et d une équipe dédiée pour votre prochain

Plus en détail

swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D

swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral de topographie swisstopo swisstlm 3D Version 1.3 Publication 2015 Généralités sur swisstlm 3D Le modèle

Plus en détail

Des chances égales contre la pauvreté. Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons

Des chances égales contre la pauvreté. Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons Des chances égales contre la pauvreté Une analyse de l encouragement précoce dans les cantons Observations de Caritas concernant la politique de prévention de la pauvreté 2013 Des chances égales contre

Plus en détail

Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos

Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos Rapport annuel 2013 Fédération Suisse des Casinos Fédération Suisse des Casinos Tel. 031 332 40 22 Effingerstr. 1 info@switzerlandcasinos.ch Boîte postale 593 www.switzerlandcasinos.ch 3000 Berne 7 - 2-1.

Plus en détail

Coffre-fort de données : comment la Suisse peut rester un site d excellence pour les datacenter dossierpolitique

Coffre-fort de données : comment la Suisse peut rester un site d excellence pour les datacenter dossierpolitique Schweizerischer Verband der Telekommunikation Association Suisse des Télécommunications Swiss Telecommunications Association Coffre-fort de données : comment la Suisse peut rester un site d excellence

Plus en détail

Impressum. Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012

Impressum. Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012 Impressum Salaires des professions des TIC - Enquête nationale 2012 Editeur version française GRI Groupement Romand de l'informatique Rte de Genève 88 CH - 1004 Lausanne Internet : www.gri.ch Courriel

Plus en détail

SOCIÉTÉ EN SUISSE. Présentation du pays. Une place onshore. Page 1 1 CHF = 0.80. Délai de création : 18 jours. Sociétés pré-constituées : Non

SOCIÉTÉ EN SUISSE. Présentation du pays. Une place onshore. Page 1 1 CHF = 0.80. Délai de création : 18 jours. Sociétés pré-constituées : Non INFORMATIONS GÉNÉRALES Présentation du pays Délai de création : 18 jours Sociétés pré-constituées : Non Comptabilité : Obligatoire Secrétariat : Obligatoire Actionnariat anonyme : Oui Directeur nominé

Plus en détail

SUICIDE : Aucun âge n est épargné

SUICIDE : Aucun âge n est épargné A L OCCASION DE SES 10 ANS D EXISTENCE L ASSOCIATION INTERJURASSIENNE DE PREVENTION DU SUICIDE RESISTE EN COLLABORATION AVEC LES SERVICES PSYCHIATRIQUES JURA BERNOIS BIENNE-SEELAND (SPJBB) ORGANISE UNE

Plus en détail

7. Immobilier. 7.1 Recherche de la propriété adéquate.

7. Immobilier. 7.1 Recherche de la propriété adéquate. 7. Immobilier. Si l offre d immeubles commerciaux est importante en Suisse, les logements sont, comme dans d autres pays, une denrée rare, surtout dans les grands centres internationaux. L Internet et

Plus en détail

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013

DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION. du 26.3.2013 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.3.2013 C(2013) 1725 final DÉCISION D EXÉCUTION DE LA COMMISSION du 26.3.2013 établissant les listes des documents justificatifs devant être fournis par les demandeurs

Plus en détail

Cluster des technologies de l information et de la communication

Cluster des technologies de l information et de la communication Cluster des technologies de l information et de la communication Faits et chiffres Entreprises principales Transfert de technologie Recherche et développement Formation Administrations et associations

Plus en détail

VALID TRHU. Même la meilleure performance peut toujours être améliorée. La nouvelle Porsche Card exclusive.

VALID TRHU. Même la meilleure performance peut toujours être améliorée. La nouvelle Porsche Card exclusive. 5101 VALID TRHU Même la meilleure performance peut toujours être améliorée La nouvelle Porsche Card exclusive. Porsche Card La carte de crédit exclusive aux prestations maximales! Votre Porsche vous a

Plus en détail

La force d un réseau international.

La force d un réseau international. La force d un réseau international. Paris Linklaters est l un des plus importants cabinets d avocats internationaux. Nous intervenons dans l ensemble des domaines clés du droit des affaires. Nos clients,

Plus en détail

1. Situation de départ. 2. Objet de la consultation. Berne, le 28 juillet 2005

1. Situation de départ. 2. Objet de la consultation. Berne, le 28 juillet 2005 EIDGENÖSSISCHES JUSTIZ- UND POLIZEIDEPARTEMENT DÉPARTEMENT FÉDÉRAL DE JUSTICE ET POLICE DIPARTIMENTO FEDERALE DI GIUSTIZIA E POLIZIA DEPARTEMENT FEDERAL DA GIUSTIA ET POLIZIA Bundesamt für Justiz Office

Plus en détail

SERVICES MANAGÉS. Consacrez votre temps et vos ressources à votre business. Éditeur - Intégrateur de solutions sectorielles et métiers

SERVICES MANAGÉS. Consacrez votre temps et vos ressources à votre business. Éditeur - Intégrateur de solutions sectorielles et métiers SERVICES MANAGÉS Consacrez votre temps et vos ressources à votre business Éditeur - Intégrateur de solutions sectorielles et métiers Prodware Créé en 1989, Prodware est éditeur - intégrateur de solutions

Plus en détail

LA PLUS BELLE FAÇON DE RÉUSSIR VOS ÉVÉNEMENTS

LA PLUS BELLE FAÇON DE RÉUSSIR VOS ÉVÉNEMENTS LA PLUS BELLE FAÇON DE RÉUSSIR VOS ÉVÉNEMENTS SAINT-MALO, FIGURE DE PROUE DE LA BRETAGNE ENTRE TERRE ET MER, LA BRETAGNE VOUS INVITE À LA DÉCOUVERTE DE SES ESPACES NATURELS ET CULTURELS. D Armor en Argoat,

Plus en détail

Assurances sociales en Suisse. Statistique de poche

Assurances sociales en Suisse. Statistique de poche 2014 Assurances sociales en Suisse Statistique de poche La statistique de poche «Assurances sociales en Suisse» offre une vue d ensemble des différentes assurances sociales et de leur compte global. Les

Plus en détail

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com

Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD. www.em-lyon.com Découvrez EMLYON EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLD www.em-lyon.com Préparer des entrepreneurs pour le monde Mission EMLYON est une Business School européenne dédiée à l apprentissage du management

Plus en détail

Assurances sociales en Suisse. Statistique de poche

Assurances sociales en Suisse. Statistique de poche 2015 Assurances sociales en Suisse Statistique de poche La statistique de poche «Assurances sociales en Suisse» offre une vue d ensemble des différentes assurances sociales et de leur compte global. Les

Plus en détail

«Le haut niveau de qualité

«Le haut niveau de qualité 3 4 8 12 14 18 19 Bienvenue chez Nos principes Vos avantages SA Ostermundigenstrasse 99 3006 Berne www.swisscom.ch/it-services Votre informatique en bonnes mains «Le haut niveau de qualité a été déterminant

Plus en détail

STANDARDS NATIONAUX DE FORMATION POUR QUATRE DOMAINES DISCIPLINAIRES: DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES COMMUNES POUR NOS ÉLÈVES

STANDARDS NATIONAUX DE FORMATION POUR QUATRE DOMAINES DISCIPLINAIRES: DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES COMMUNES POUR NOS ÉLÈVES STANDARDS NATIONAUX DE FORMATION POUR QUATRE DOMAINES DISCIPLINAIRES: DES COMPÉTENCES FONDAMENTALES COMMUNES POUR NOS ÉLÈVES Résumé des résultats de la procédure d audition (25 janvier 2010 31 juillet

Plus en détail

Notice sur les Assurances des tireurs

Notice sur les Assurances des tireurs Notice sur les Assurances des tireurs 2 Table des matières A. Assurance accidents professionnels et non professionnels (LAA) 3 B. Assurance militaire 3 C. USS-Assurances 4 D. Assurance privée accidents

Plus en détail

Prenez part à notre INTERNATIONAL TRANSPLANT SNOW WEEK

Prenez part à notre INTERNATIONAL TRANSPLANT SNOW WEEK English version: http://www.tackers.org/friends2015.pdf Deutsch Version: http://www.tackers.org/friends2015deutsch.pdf Prenez part à notre INTERNATIONAL TRPLANT SNOW WEEK 18-25 JANVIER 2015, ANZERE, SWITZERLAND

Plus en détail

Inside Nouvelle politique régionale : renforcement de la compétitivité par le transfert de technologie et les clusters. Page 2

Inside Nouvelle politique régionale : renforcement de la compétitivité par le transfert de technologie et les clusters. Page 2 JUIN 2010 NEWSLETTER Inside Nouvelle politique régionale : renforcement de la compétitivité par le transfert de technologie et les clusters. Page 2 Éditorial Chères lectrices Chers lecteurs, Start & Grow

Plus en détail

Modèle de rabais pour la taxe cantonale sur les véhicules automobiles pour la promotion de voitures efficientes en matière d énergie et d

Modèle de rabais pour la taxe cantonale sur les véhicules automobiles pour la promotion de voitures efficientes en matière d énergie et d Modèle de rabais pour la taxe cantonale sur les véhicules automobiles pour la promotion de voitures efficientes en matière d énergie et d environnement. Recommandation de l Association des services des

Plus en détail

Confortables et sûres Aperçu des solutions

Confortables et sûres Aperçu des solutions Confortables et sûres Aperçu des solutions L art de s adapter Lorsque chacun compte Fiabilité, efficacité et rapidité nos maîtres mots pour transporter les passagers avec le plus grand soin 2 3 4 Toujours

Plus en détail

Hay Group Spectrum. La nouvelle génération de solutions en RH

Hay Group Spectrum. La nouvelle génération de solutions en RH Hay Group Spectrum La nouvelle génération de solutions en RH De nos jours, une approche intégrée aux RH s impose. Une approche qui alimente de données concrètes votre processus décisionnel stratégique.

Plus en détail

outlook.eco Faits et chiffres La structure économique valaisanne en 2009

outlook.eco Faits et chiffres La structure économique valaisanne en 2009 outlook.eco Faits et chiffres La structure économique valaisanne en 2009 Chambre Valaisanne de Commerce et d'industrie Walliser Industrieund Handelskammer Impressum Chambre valaisanne de commerce et d

Plus en détail

Fiche d information. Le «produit» SWISS. Swiss International Air Lines

Fiche d information. Le «produit» SWISS. Swiss International Air Lines Fiche d information Swiss International Air Lines Swiss International Air Lines (SWISS) est la compagnie aérienne nationale suisse. Au départ de Zurich, Bâle/Mulhouse et Genève, ses 91 avions transportent

Plus en détail

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique

Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique Avis et SNCF innovent et se lancent dans la mobilité 100 % électrique 17 novembre 2011 2 Sommaire Edito I La mobilité du troisième millénaire p.5 Le véhicule électrique : vecteur de la mobilité de demain

Plus en détail

Département fédéral de l intérieur DFI Département fédéral de l économie DFE

Département fédéral de l intérieur DFI Département fédéral de l économie DFE Département fédéral de l intérieur DFI Département fédéral de l économie DFE Rapport explicatif sur le contre-projet indirect du Conseil fédéral à l initiative populaire sur les bourses d études déposée

Plus en détail