MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE. Atelier. «À la découverte. de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE. Atelier. «À la découverte. de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique"

Transcription

1 MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE Atelier «À la découverte de la nouvelle galerie de peinture» Dossier didactique et pédagogique Photo Christophe Lucas PUBLIC : Cycle 3 et collège DURÉE : 1 heure 30 ou 2 séances d'1 heure LIEU : Musée des Beaux-Arts HISTOIRE DES ARTS Domaine : «Arts de l espace» «Arts du visuel» Thématique : «Arts, créations, cultures» AUTEUR : Christophe Lucas, professeur ressource Service éducatif du Musée de Châlons-en-Champagne 1

2 PRESENTATION DE L ATELIER Mise au point scientifique : En France, c'est la Révolution qui met en place les premiers musées et leurs galeries de peinture, pour mettre à la disposition des citoyens les œuvres d'art des collections royales ou celles confisquées aux nobles et aux congrégations religieuses. Le musée, lieu officiel de l'exposition de l'art, et la galerie de peinture en particulier occupent dès lors une place centrale dans la vie de la cité. La Galerie de Peinture permet ainsi de mettre en scène la profondeur historique de la nation et participe à la construction d une identité collective. Elle vise à rendre accessible à tous le patrimoine collectif de la Nation, l'idée du beau et du savoir à travers une sélection de tableaux. La Galerie de Peinture du musée des Beaux-arts de Châlons-en-Champagne : Construite en 1872, à l emplacement de l ancienne prison de l Hôtel de Ville, par l architecte de la Ville, Alexis Vagny, à qui l on doit également le Château du Marché, la synagogue et les anciens abattoirs (devenue Direction régionale des affaires culturelles), elle est typique de cette présentation des musées du XIXe siècle, qu'ils soient privés ou publics. C'est une vaste salle rectangle de 44 mètres de long sur près de 7 mètres de large avec de grands murs, éclairée par des verrières zénithales qui ont longtemps constitué la seule source de lumière du lieu, à l image des plus belles galeries du Louvre. Il fallut attendre 1939 pour une rénovation notable de la galerie et 1976 pour son électrification. Les travaux 2012 : - 5 mois de travaux, de mai à septembre; - les parquets ont été poncés et vitrifiés ; - les enduits et les peintures refaits à neuf : les soubassements ont été peints en noir et les murs en bleu Adour afin d apporter un contraste optimal avec les peintures exposées qui ont, la plupart du temps, des teintes chaudes, orangées (référence à la loi du contraste simultané des couleurs du chimiste français Chevreul) ; - un nouvel éclairage zénithal offre désormais une lumière douce et homogène ; - budget total : euros Mai-Juin 2012 : rénovation de la verrière, reprise des plafonds et des murs Juillet 2012 : peinture des murs en bleu, des boiseries et huisseries en noir Cinq siècles d histoire de la peinture : Les œuvres sont présentées cadre à cadre sur des cimaises, en fonction des écoles, des formats et des familles de tableaux, retraçant l histoire de la peinture européenne du XVe siècle à

3 On y retrouve les écoles allemandes et italiennes et une très forte représentation des maîtres flamands et français. Les œuvres qui ont toutes été expertisées, nettoyées, souvent restaurées et ré-encadrées sont présentées selon les grands thèmes figuratifs de l histoire de l art pictural : l art religieux, le paysage, la nature morte ou encore le portrait. TRAVAILLER LE SOCLE COMMUN DANS LA GALERIE DE PEINTURE «En donnant des repères communs pour comprendre, la culture humaniste participe à la construction du sentiment d appartenance à la communauté des citoyens, aide à la formation d opinions raisonnées, prépare chacun à la construction de sa propre culture et conditionne son ouverture au monde.» Socle commun de connaissances et de compétences, compétence 5 : culture humaniste La visite de la galerie de peinture s'inscrit nécessairement dans un projet pédagogique dont elle constitue un temps fort : elle peut en être le point de départ, l'étape intermédiaire ou l'aboutissement. Si le projet dans lequel s inscrit cette visite est pluridisciplinaire, les enseignants vont pouvoir cibler plusieurs compétences (pas exclusivement la culture humaniste) et permettre l acquisition de connaissances, capacités et attitudes. Le tableau suivant est destiné à aider les enseignants dans le cadre de l évaluation du socle commun de connaissances et de compétences. Les compétences listées (la maîtrise de la langue française, la pratique d une langue vivante étrangère, la culture humaniste, les compétences sociales et civiques, l autonomie et l initiative) et les pistes évoquées ne sont nullement exhaustives et ne doivent en aucun cas être une contrainte supplémentaire à votre visite du musée. En effet, la venue au musée pour pratiquer un atelier ou visiter une exposition est l occasion idéale de mettre en place des situations propices à l évaluation des compétences, à l école primaire (palier 2) comme au collège (palier 3). Compétence 1 : La maîtrise de la langue française Palier 2 (CM2) Palier 3 (3 ème ) - S exprimer à l oral comme à l écrit dans un vocabulaire approprié et précis - Prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et justifier un point de vue - Comprendre des mots nouveaux et les utiliser à bon escient - Description de tableaux - Rédaction de textes en prolongement de la visite Pistes possibles - Formuler clairement un propos simple - Développer de façon suivie un propos en public sur un sujet déterminé - Participer à un échange verbal - Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes - Réalisation d exposés en amont ou en aval de la visite - Rédaction de compte-rendu de visite 3

4 Compétence 2 : La pratique d une langue vivante étrangère Palier 2 (CM2) Palier 3 (3 ème ) - Comprendre des mots familiers et des expressions très courantes - Suivre des instructions courtes et simples - Présenter quelqu un - Utiliser des expressions et des phrases proches des modèles rencontrés lors des apprentissages - Description de portraits, de paysages et de natures mortes Pistes possibles - Comprendre un message oral pour réaliser une tâche - Demander et donner des informations - Décrire, raconter, expliquer - Renseigner un questionnaire - Écrire un court récit, une description - Description de tableaux - Préparation de la visite du musée pour des correspondants Compétence 5 : La culture humaniste Palier 2 (CM2) Palier 3 (3 ème ) - Identifier les périodes de l histoire - Connaître et mémoriser les principaux repères chronologiques (évènements et personnages) - Établir des liens entre les textes lus - Distinguer les grandes catégories de la création artistique - Reconnaître et décrire des œuvres préalablement étudiées - Avoir des connaissances et des repères relevant de la culture artistique - Établir des liens entre les œuvres pour mieux les comprendre - Connaître diverses formes d expression à visée artistiques - Etre sensible aux enjeux esthétiques et humains d une œuvre artistique - Etre capable de porter un regard critique sur une œuvre - Manifester sa curiosité pour les activités culturelles ou artistiques Tous les dossiers et ateliers proposés contribuent à l acquisition de cette culture humaniste Compétence 6 : Les compétences sociales et civiques Palier 2 (CM2) Palier 3 (3 ème ) - Comprendre les notions de droits et de devoirs, les accepter et les mettre en application - Respecter les règles de la vie collective - Respecter les règles de la vie collective - Comprendre l importance du respect mutuel et accepter toutes les différences Toutes les activités proposées imposent le respect des règles, des lieux, des œuvres et des autres visiteurs Compétence 7 : L autonomie et l initiative Palier 2 (CM2) Palier 3 (3 ème ) - Respecter des consignes simples, en autonomie - Etre persévérant dans toutes les activités - S impliquer dans un projet individuel ou collectif - Etre autonome dans son travail - S engager dans un projet individuel - S intégrer et coopérer dans un projet collectif - Manifester curiosité, créativité - Préparation de la visite - Vérification du respect des consignes Pistes possibles - Vérification du respect des consignes - Déplacement en autonomie à travers le musée - Réalisation de recherches pour prolonger la visite 4

5 FICHE 1 : PRESENTATION DE LA GALERIE DE PEINTURE PLAN 7 TABLEAUX GALERIE DE PEINTURE Lieu public aménagé pour mettre en valeur et exposer une collection de peintures. Son histoire La grande galerie du musée a été construite de à, à l'emplacement de l'ancienne de l'hôtel de Ville, par l'architecte de la Ville, _. C'est un vaste rectangle de m de long sur _,_m de large, avec des hauts percés de verrières, qui ont longtemps été la seule source de _ du lieu. _ 1 Indices : voici les mots et chiffres à placer Alexis Vagny lumière plafonds prison mètres SE REPÉRER 1 / Complétez le PLAN en vous promenant dans la galerie : pour chaque zone délimitée par une flèche rouge, vous indiquerez dans les cases ile le nombre de tableaux présentés sur les murs. Indices : voici les nombres à placer / Replacez sur le PLAN les 7 TABLEAUX : vous colorierez les espaces vies de la couleur du contour du tableau correspondant. Indices : les 7 couleurs sont le jaune, vert, bleu, rouge, marron, violet et orange 5

6 FICHE 2 : LES FAMILLES DE PEINTURES DE LA GALERIE DÉFINIR Reliez chaque famille de peinture à sa définition : La nature morte Le paysage La peinture historique La peinture mythologique La peinture religieuse Le portrait La scène de genre Le tableau représente une personne avec si possible son caractère, ses qualités et ses défauts. Le tableau représente des objets inanimés, des fleurs, des légumes mais pas d'êtres humains. Le tableau raconte, une scène de la vie quotidienne, une histoire ou une fable. Le tableau met en scène la nature campagne, bord de mer, désert Le tableau raconte des événements historiques, des grandes victoires, des mariages, des sacres Le tableau met en scène des dieux, le plus souvent issus, des mythologies grecque et romaine. Le tableau représente les épisodes de la vie de Jésus Christ et de celle des saints. Quelle est ma famille de peinture? 6

7 FICHE 3 : IDENTIFIER LES FAMILLES DE PEINTURES DE LA GALERIE Partie 1G Partie 2G Partie 3G IDENTIFIER À partir des définitions précédentes et en tenant compte du code couleur ci-contre, redonnez à chaque tableau sa couleur correspondante à sa famille : La nature morte La peinture historique La peinture mythologique La peinture religieuse La scène de genre Le paysage Le portrait Partie 1G Partie 2G Porte Partie 3G 7

8 Partie 1D Partie 2D Partie 3D Partie 1D Partie 2D Partie 3D Entourez la famille de peinture de ce tableau : La nature morte La peinture historique La peinture mythologique La peinture religieuse La scène de genre Le paysage Le portrait Quelle famille de peinture est la plus représentée dans la galerie? 8

9 FICHE 4 : LE CARTEL POUR S'INFORMER CARTEL Plaquette ou _, fixée à proximité d un _, donnant diverses. (notamment l auteur, le titre, la date de réalisation, le numéro d inventaire ). Indices : voici les mots à placer étiquette informations tableau L'ÉCOLE permet de retrouver les caractéristiques du tableau et le mouvement artistique auquel il appartient. Remarque : la galerie présente - l'école Allemande, - l'école Flamande, - l'école Française, - l'école Hollandaise, - l'école Italienne. L' est indiqué avec ses dates et lieux de naissance et de mort. Remarque : ceux-ci ne sont pas toujours connus. LE _ permet de connaître et de comprendre le sujet du tableau. Remarque : il peut également préciser le lieu représenté. LA correspond à l année de réalisation ou d achèvement du tableau. Remarque : la date est précise si elle est connue, mais à défaut cela peut être une période historique. LA TECHNIQUE présentée dans la galerie est celle de la peinture à l'huile. Remarque : le support est - le panneau en bois, - ou la toile. ÉCOLE FRANÇAISE Henri LE SIDANER (Port-Louis - Île Maurice -, Paris, 1939) La Bénédiction de la mer à Étaples 1891 Huile sur toile Dépôt du Fonds National d Art Contemporain, 1891 Musée des Beaux-arts et d'archéologie, Inv LE MODE D ACQUISITION indique la manière dont le tableau est entré dans les collections du musée ainsi que la date. Remarque : il peut s agir - d un achat, - d une confiscation, - d un dépôt, - d un don, - ou d un legs. LE D' est le numéro que le musée donne à chacune des œuvres entrant dans ses collections. Remarque : le numéro d inventaire est une sorte de carte d identité de l œuvre. 9

10 FICHE 5 : QUAND LA PEINTURE RACONTE UNE HISTOIRE ÉCOLE FRANÇAISE Henri LE SIDANER (Port-Louis - Île Maurice -, Paris, 1939) La Bénédiction de la mer à Étaples 1891 Huile sur toile Dépôt du Fonds National d Art Contemporain, 1891 Musée des Beaux-arts et d'archéologie, Inv Chaque année, avant le début de la saison de pêche, le 15 août voit se dérouler dans de nombreux ports la bénédiction de la mer. Cette tradition se popularise dans la deuxième moitié du XIXe siècle, grâce aux qui ont pris l'habitude de s'adresser à la Vierge Marie pour lui demander de protéger un mari, un frère, un fils tous passant de longs mois en mer. Indices : voici les mots à placer femmes marins population prêtre À Étaples, port de pêche du Pas-de-Calais (département du nord de la France), le 15 août (jour de l Assomption = fête de la Vierge Marie) est donc une journée de prières (le accompagné des enfants de chœur, bénit les bateaux d'un signe de croix), de recueillement (à la mémoire des marins disparus) mais aussi de festivités. En effet dans beaucoup de ports, la bénédiction de la mer et des bateaux de pêche s accompagne d une fête de la mer à laquelle toute la participe. 10

Christophe LUCAS, professeur ressource Service éducatif du Musée de Châlons-en-Champagne

Christophe LUCAS, professeur ressource Service éducatif du Musée de Châlons-en-Champagne MUSÉE des BEAUX-ARTS de CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE ATELIER «À découverte de la galerie de peinture» Photo Christophe LUCAS PUBLIIC : Cycle 3 et cycle 4 DURÉE : 1h30 ou 2x1h LIIEU : Musée des Beaux-Arts HIISTOIIRE

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Attestation de maîtrise de connaissances et compétences du socle commun pour le certificat de formation générale

Attestation de maîtrise de connaissances et compétences du socle commun pour le certificat de formation générale Attestation de maîtrise de connaissances et compétences du socle commun pour le certificat de formation générale Nom... Prénom... Date de naissance... Attestation de maîtrise de connaissances et compétences

Plus en détail

OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2)

OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2) OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2) 1. Bulletin officiel n 27 du 8 juillet 2010 Extrait de la note aux parents du livret

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Langue vivante Progressions pour le cours élémentaire deuxième année et le cours moyen Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES LIVRET Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier Nom et cachet de l établissement Maîtrise de la langue française Palier Pratique d une langue vivante étrangère

Plus en détail

La peinture réaliste. La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.»

La peinture réaliste. La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.» EN ALLANT PLUS LOIN. La peinture réaliste La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.» Les œuvres choisies appartiennent au courant réaliste.

Plus en détail

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan)

Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Projet pédagogique (Classe de découvertes dans les Pyrénées) (extrait projet sortie école Haut Mauco Mme Marsan) Ce voyage est organisé pour les élèves de soit élèves, parents nous accompagneront. Le lieu

Plus en détail

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ;

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; Disciplines qui vont évaluer LIRE Compétence 1 La maîtrise de la langue française Français Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers

Plus en détail

Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie.

Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. Quelques informations sur le thème Les besoins en énergie des activités humaines dans la vallée du Var n'ont cessé d'augmenter au cours du XX e siècle. L apport croissant des énergies renouvelables produites

Plus en détail

OBSTACLES ET REUSSITES

OBSTACLES ET REUSSITES OBSTACLES ET REUSSITES Description de l obstacle Pistes de résolution COMPETENCE : COMPRENDRE A L ORAL Comprendre des consignes orales Tout au long de la journée, utiliser des mots de vocabulaire simples

Plus en détail

INSTITUT JAQUES-DALCROZE DE BELGIQUE NEUTRALITE DE L ENSEIGNEMENT NEUTRALITE DANS L ENSEIGNEMENT

INSTITUT JAQUES-DALCROZE DE BELGIQUE NEUTRALITE DE L ENSEIGNEMENT NEUTRALITE DANS L ENSEIGNEMENT INSTITUT JAQUES-DALCROZE DE BELGIQUE NEUTRALITE DE L ENSEIGNEMENT NEUTRALITE DANS L ENSEIGNEMENT 2 Premier séminaire Objectifs : Au terme de cet atelier, l'étudiant : 1. devra connaître, du point de vue

Plus en détail

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. À la rencontre de Jean-François Millet»

DOSSIER PÉDAGOGIQUE. À la rencontre de Jean-François Millet» DOSSIER PÉDAGOGIQUE «À la rencontre de Jean-François Millet» À la rencontre d un grand maître de la peinture du XIX e siècle : Jean-François Millet. Des outils pour les élèves alternant les pratiques artistiques

Plus en détail

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE RESSOURCES OBJECTIF Maîtrise de la langue/palier 2 : S exprimer à l oral comme à l écrit, dans un vocabulaire approprié et précis, en respectant le niveau de langue adapté.

Plus en détail

II- L'environnement matériel des séances d histoire

II- L'environnement matériel des séances d histoire Magali Chapelet-Guirriec - Pierrick Friquet Circonscription de Brest - Nord - Novembre 2012 Enseigner l'histoire en cycle 3 «Si nous voulons être les acteurs responsables de notre propre avenir, nous avons

Plus en détail

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Précisions sur l'utilisation de ce document d'aide : * Le document reprend les compétences institutionnelles

Plus en détail

Matériel de dessin de l élève Matériel de peinture, pastels Feuilles A3, papier au rouleau ou drap blanc Tableau interactif (ou rétroprojecteur)

Matériel de dessin de l élève Matériel de peinture, pastels Feuilles A3, papier au rouleau ou drap blanc Tableau interactif (ou rétroprojecteur) Projet Art L objectif de ce scénario consiste à découvrir des artistes connus (peintres) du pays voisin et réaliser une exposition de peinture à l école. Ce scénario est composé de ces 3 phases: 1. La

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

CE1 et CM : 8 à 11 ans

CE1 et CM : 8 à 11 ans Documents préparatoires à destination des enseignants PRÉPARER, RÉALISER ET EXPLOITER UNE VISITE À L AQUARIUM DE VANNES Ce dossier, destiné aux enseignants, a été réalisé en concertation entre Julie Naudeau,

Plus en détail

«La mini-entreprise adaptée aux prépa-pro»

«La mini-entreprise adaptée aux prépa-pro» «La mini-entreprise adaptée aux prépa-pro» OBJECTIFS : Installer une classe dans une démarche de projet en donnant du sens aux enseignements grâce à un décloisonnement des matières plus aisé. Aider chaque

Plus en détail

CLASSE EUROPEENNE ANGLETERRE : LONDRES DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 JUIN 2013

CLASSE EUROPEENNE ANGLETERRE : LONDRES DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 JUIN 2013 ECOLE ELEMENTAIRE SOLAURE 19 Rue Ambroise Paré 42100 Saint-étienne 0477574110 PROJET PEDAGOGIQUE CLASSE EUROPEENNE ANGLETERRE : LONDRES DU LUNDI 17 AU VENDREDI 21 JUIN 2013 RESPONSABLE DU PROJET : LABICH

Plus en détail

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015 ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat 1) Le règlement du projet «Ambassadeurs en herbe» 2015 et au titre

Plus en détail

Projet pédagogique échange franco-allemand :

Projet pédagogique échange franco-allemand : Projet pédagogique échange franco-allemand : Ecole Elémentaire Saint Exupéry, Saint Memmie / Gebrüder Grimm Schule, Neuss. Thème du projet : Découvrir l Europe par l intermédiaire de l histoire des arts.

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement INSTITUT SAINT-JOSEPH & SAINTE- JULIENNE Projet d établissement Par ce projet nous voulons transmettre notre volonté collective d atteindre les objectifs que la Communauté Française a définis dans le cadre

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

Faites un don. Participez à l histoire du Louvre

Faites un don. Participez à l histoire du Louvre Faites un don Participez à l histoire du Louvre Salle des Caryatides,département des Antiquités grecques, étrusques et romaines musée du Louvre / Olivier Berrand Ancien palais des rois, le Louvre accompagne

Plus en détail

ANALYSE DE LA SITUATION

ANALYSE DE LA SITUATION IDEE INITIALE Suivre, un skipper Guadeloupéen tout au long de la route du rhum 2002 de sa préparation à son arrivée dans le département. C est l opportunité de travailler en collaboration avec d autres

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

BO n 20 du 20 mai 2010

BO n 20 du 20 mai 2010 BO n 20 du 20 mai 2010 Modalités d évaluation Contrôle en Cours de Formation (CCF) Le contrôle en cours de formation comporte deux situations d'évaluation organisées au cours de la formation. Sur un sujet

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 «Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 Dossier téléchargeable sur le site du Conseil départemental de l Oise et le Portail Educatif de l Oise http://www.oise.fr/mes-services/education-jeunesse/actions-educatives/les-projets-educatifs-locaux/

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

Examen d admission dans le cadre de la spécialisation en psychopathologie

Examen d admission dans le cadre de la spécialisation en psychopathologie Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Examen d admission dans le cadre de la spécialisation

Plus en détail

Service Éducatif. www.archives.rennes.fr

Service Éducatif. www.archives.rennes.fr Service Éducatif www.archives.rennes.fr ateliers de découverte historique 5Fi202 L atelier se compose d une visite du bâtiment et d une séance de recherche historique sur les documents d archives. :: Oobjectifs

Plus en détail

Fichier : EGCAB02I.pdf

Fichier : EGCAB02I.pdf EVALUATION GS CP MAÎTRISE DE LA LANGUE EXERCICES PROPOSÉS OUTILS D EVALUATION GS CP Nom du fichier Acrobat.pdf EGCAA01I EGCAA02I EGCAB01I EGCAB02I EGCAC01I EGCAD01I EGCAD02I EGCAD02I EGCAD03I EGSAB03I

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire ECOLE ET CINEMA Ancrage dans les instructions officielles Les compétences du Livret scolaire PALIER 1 : COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DIRE S exprimer clairement à l oral en utilisant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Aide à Domicile 71

DOSSIER DE PRESSE. Aide à Domicile 71 DOSSIER DE PRESSE Aide à Domicile 71 DOSSIER DE PRESSE Un peu d histoire De l Aide aux Mères en 1917 à l Aide à Domicile 71 en 2014 L idée d aide à domicile date de la fin du XIX ème siècle, idée des petites

Plus en détail

Atelier : «Images & écritures» Projet VVV : UN ETE INDIEN - INDIAN SUMMER Engager l Art en milieu carcéral

Atelier : «Images & écritures» Projet VVV : UN ETE INDIEN - INDIAN SUMMER Engager l Art en milieu carcéral Atelier : «Images & écritures» Projet VVV : UN ETE INDIEN - INDIAN SUMMER Engager l Art en milieu carcéral Atelier en milieu carcéral Laura Martin 2003-2005 ENGAGER L ART EN MILIEU CARCÉRAL Il est reconnu

Plus en détail

Gérard Garouste, éloge du questionnement

Gérard Garouste, éloge du questionnement Peinture Entretien avec Philippe Piguet Gérard Garouste, éloge du questionnement Face à la critique radicale de l acte de peindre, reprendre la peinture à l origine. La confronter aux Maîtres du passé

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

Dossier professeur collège-lycée. Exposition des marionnettes du Musée comtois. Christophe Loiseau

Dossier professeur collège-lycée. Exposition des marionnettes du Musée comtois. Christophe Loiseau Dossier professeur collège-lycée Exposition des marionnettes du Musée comtois Christophe Loiseau Le Musée comtois L histoire Bénédicte Laubie Situé au cœur de la Citadelle de Besançon, classé au patrimoine

Plus en détail

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION

5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION L A N G A G E 5 jeux et 236 cartes prêtes à l'emploi pour travailler la communication référentielle dès l'entrée à la maternelle. VERSION D'ÉVALUATION PS ESSAI GRATUIT www.editions-cigale.com L A N G A

Plus en détail

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE Compétence de fin de maternelle : le temps Utiliser des repères dans la journée, la semaine, le mois, l année Situer des événements les uns par rapport aux autres Comprendre

Plus en détail

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e )

FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) FICHE N 3 Écrire une bande annonce pour rendre compte d une lecture (5 e ) Pascale Grégoire et Laurène Michaud, académie de Grenoble Niveaux et thèmes de programme 5 e, adaptable à tout niveau. Problématique

Plus en détail

projet Arts Visuels / Histoire des Arts et tice pour la classe des CM1/CM2 école Henri Matisse- Classe d Aurélie Maurel Le 3 février 2011

projet Arts Visuels / Histoire des Arts et tice pour la classe des CM1/CM2 école Henri Matisse- Classe d Aurélie Maurel Le 3 février 2011 projet Arts Visuels / Histoire des Arts et tice pour la classe des CM1/CM2 école Henri Matisse- Classe d Aurélie Maurel Parcours artistique à travers des ateliers d art conceptuel Sarkis, artiste internationnal

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE

PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DU CENTRE Depuis septembre 2005 : Immersion en néerlandais Nous organisons l apprentissage en immersion linguistique néerlandais en 3 ème maternelle pour poursuivre

Plus en détail

Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV»

Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV» Portrait de Louis XIV, collection Musée des Beaux-Arts, D.R. Séquence 8 : «Marseille et le Roi Soleil Le siècle de Louis XIV» Louis XIII et Louis XIV avec leurs ministres respectifs, Richelieu et Colbert,

Plus en détail

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle Animation Pédagogique Direction des services départementaux de l Éducation nationale du Loir-et-Cher Groupe Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages

Plus en détail

Le socle commun et le livret personnel de compétences

Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun de connaissances et de compétences L article 9 de la loi du 23 avril 2005 d orientation et de programme pour l avenir de l école en

Plus en détail

Histoire La Tour Eiffel

Histoire La Tour Eiffel Histoire La Tour Eiffel Objectifs - Connaître un personnage historique, - Associer l ingénieur à la construction : La tour Eiffel. Compétences : - Donner du sens à l histoire de la tour Eiffel et au contexte,

Plus en détail

FORMATION DE BASE COMMUNE (FBC)

FORMATION DE BASE COMMUNE (FBC) FORMATION DE BASE COMMUNE (FBC) DOMAINE D APPRENTISSAGE : Langues PROGRAMME D ÉTUDES : Français, langue d enseignement COURS : Français au quotidien COTE : FRA-P101-4 NIVEAU : Présecondaire PRESCRIT Classe

Plus en détail

Projet Ts!m!avo " Les naufragés de l'île Tromelin "

Projet Ts!m!avo  Les naufragés de l'île Tromelin Projet Ts!m!avo Circonscription de Saint-Louis Académie de La Réunion Tsimiavo et les esclaves oubliés de l île Tromelin : Partie de Bayonne le 17 novembre 1760, l Utile, flûte de la Compagnie française

Plus en détail

CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS CE2, CM1, CM2 Compétences attendues à la fin du CM2

CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS CE2, CM1, CM2 Compétences attendues à la fin du CM2 CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS CE2, CM1, CM2 Compétences attendues à la fin du CM2 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture (lecture, littérature, rédaction) 3 - Étude de la langue française (vocabulaire,

Plus en détail

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective Auteur : M.A Alfonso, Ecole d Adé Références : Photographies de Michel Dieuzaide, photographe

Plus en détail

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation

Coefficient 3 Épreuve écrite et orale : durée 2h15 ou contrôle en cours de formation Deuxième partie : un travail personnel écrit noté sur 7 points Ce travail permet d évaluer la maîtrise de quelques compétences du programme à travers la rédaction d un document de 2 pages maximum par le

Plus en détail

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots Direction de l'instruction publique du canton de Berne Avril 2014 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les

Plus en détail

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise

La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise La publicité : comment m y prendre? Donner une identité commerciale à mon entreprise Créateurs/repreneurs d entreprise, chefs d entreprise, conjoints, salariés, associés Définir ses outils de communication

Plus en détail

Découverte de L accompagnement éducatif

Découverte de L accompagnement éducatif Découverte de L accompagnement éducatif Présentation du dispositif Qu est ce que l accompagnement éducatif? Initié par le ministère de l éducation nationale, l accompagnement éducatif est proposé gratuitement

Plus en détail

La ligne du temps au primaire : guide de l enseignant

La ligne du temps au primaire : guide de l enseignant La ligne du temps au primaire : guide de l enseignant Niveau et discipline : troisième cycle du primaire en univers social. Intention éducative : orientation et entreprenariat : appropriation des stratégies

Plus en détail

Document d accompagnement

Document d accompagnement Document d accompagnement Plateforme pédagogique Autour de Wadjda Projet professionnel Master 1 ingénierie des médias pour l éducation Alexandre Bibiano, Claire Billerot, Maïlys Mével, Pascaline Roussel

Plus en détail

Où est le photographe?

Où est le photographe? Où est le photographe? Type d outil : Activité d apprentissage visant à développer la construction de repères pour se situer, situer des lieux et se déplacer. Auteur(s) : Véronique Couvreur, enseignante

Plus en détail

Responsable de la communication externe

Responsable de la communication externe Responsable de la communication externe Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Relations presse Relations publics En entreprise / organisation Autres appelations : Responsable

Plus en détail

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Doisneau à l école Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Classe de 6 ème SEQUENCE N 1 Les études à travers les âges : Quelle école pour quels élèves? Niveaux et entrées du programme

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

L Education civique au collège classe de sixième

L Education civique au collège classe de sixième Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 L Education civique au collège classe de sixième Anne-Marie HAZARD-TOURILLON, IA-IPR d histoire-géographie Sommaire I. L éducation civique au collège 1. la

Plus en détail

Prévention Risques Professionnels

Prévention Risques Professionnels Prévention Risques Professionnels Évaluation des risques professionnels Aide à la réalisation du Document Unique Aide à la réalisation du Document Unique 2 Objectifs Vous présenter le contexte de l évaluation

Plus en détail

LE MUSÉE HORS LES MURS

LE MUSÉE HORS LES MURS Campagne d'inscription 2013-2014 (page 9) LE MUSÉE HORS LES MURS Un projet culturel pour votre établissement DES OEUVRES ORIGINALES DE L'ARTOTHEQUE D'ANNECY DANS VOTRE COLLEGE Des objectifs Présenter des

Plus en détail

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Mercredi 23 janvier 2013 Mercredi 30 janvier 2013 IA-IPR et IEN ET-EG 1 Plan de la présentation Première partie : Le déroulement du concours et de

Plus en détail

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ

MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO CHARTE QUALITÉ V.01 8-16-2014 CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO LA CHARTE QUALITÉ MON INSTANT PHOTO EST UN DOCUMENT EXPLICATIF ET RÉCAPITULATIF CONCERNANT L ACTIVITÉE ENGAGÉE PAR L ENTREPRISE

Plus en détail

Politique Culturelle Nationale

Politique Culturelle Nationale Politique Culturelle Nationale DEFINITION ET PRINCIPES CHAPITRE PREMIER Article premier : - La Culture est l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs caractérisant

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

SITOGRAPHIE 1. DES SITES DÉDIÉS À L'HISTOIRE DES ARTS

SITOGRAPHIE 1. DES SITES DÉDIÉS À L'HISTOIRE DES ARTS ressources histoire des arts collège et lycée sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES DÉDIÉS À L'HISTOIRE DES ARTS le portail de l'éducation artistique > ce site a été réalisé par le cndp en lien avec

Plus en détail

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille

SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille SCAPIN DOUBLE DE MOLIERE? Delphine Meresse, collège Pierre et Marie Curie LIEVIN, académie de Lille Niveaux et entrées du programme Numérique et projet d enseignement Supports exploités Objectifs littéraires

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN UTOPIA : MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN Projet à destination des classes de cycle 3 des écoles élémentaires de Strasbourg Les objectifs : Permettre aux enfants de : Découvrir «activement» le Strasbourg

Plus en détail

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015

Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 Direction du développement économique, de l emploi et de l enseignement supérieur Règlement de l appel à projets : les trophées de l économie sociale et solidaire 2015 N appel à projets sur SIMPA : ESS

Plus en détail

... Saint-Omer Musée de l hôtel Sandelin ACTION ÉDUCATIVE ACTIVITÉS SCOLAIRES 2014

... Saint-Omer Musée de l hôtel Sandelin ACTION ÉDUCATIVE ACTIVITÉS SCOLAIRES 2014 Saint-Omer Musée de l hôtel Sandelin ACTION ÉDUCATIVE... SCOLAIRES 2014 14 rue Carnot 62500 Saint-Omer Tél. 03 21 38 00 94 Fax. 03 21 98 61 21 musees-accueil@ville-saint-omer.fr Principes et objectifs

Plus en détail

(ARTS DU CIRQUE, THEATRE, MUSIQUE ) La carte postale chorégraphique est un objet vidéo ou photographique dansé, inscrit dans un lieu patrimonial.

(ARTS DU CIRQUE, THEATRE, MUSIQUE ) La carte postale chorégraphique est un objet vidéo ou photographique dansé, inscrit dans un lieu patrimonial. FICHE-ACTION pour le PARCOURS D EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE La nouvelle loi d orientation et de programmation pour la refondation de l école de la République fait de l éducation artistique et culturelle

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Au chevet des archives

Au chevet des archives Au chevet des archives Présentation Accompagnez Tiléo et Tilina dans la démarche de conservation des archives. Objectifs Sensibiliser à la conservation des documents et aux métiers des archives (le rôle

Plus en détail

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Vous devrez être capable de : Situer l œuvre dans le temps, dans l espace et dans son contexte historique, social ou artistique Analyser

Plus en détail

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE La localisation géographique A l entrée de la Petite France, le quartier historique de Strasbourg, et proche de la gare, l AFSE est facilement accessible. Un arrêt de bus en

Plus en détail

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB?

COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? COMMENT DéVELOPPER SON CLUB? Accompagnement dans la création d un projet de développement. LE PROJET CLUB Analyser les points forts et points faibles Définir des axes d amélioration Décliner en actions

Plus en détail

Bienvenue en sixième. Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr

Bienvenue en sixième. Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr Bienvenue en sixième Collège Théodore MONOD www.collegemonod.fr Ce qui va changer : Plusieurs disciplines, dont des nouvelles, un professeur par discipline. Changement de salle à chaque heure. Des devoirs

Plus en détail

APPEL A CONSULTATIONS

APPEL A CONSULTATIONS APPEL A CONSULTATIONS DESCRIPTION DES FONCTIONS L UNESCO projette d élaborer un manuel pédagogique de référence pour la formation à la citoyenneté à destination des jeunes de 16 à 25 ans dans le cadre

Plus en détail

Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015

Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015 Dossier de présentation du Concours d affiches international 2015 N effacez pas nos... droits Affiche lauréate de l édition 2014 Maison de quartier Paul Langevin - Villetaneuse - Seine-Saint-Denis Une

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY

DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY REGARDS SUR L ORIENT Catalogue des modules de l exposition itinérante Service éducatif et culturel DOMAINE DE CHANTILLY DOMAINE DE CHANTILLY Introduction À l occasion de l année du dialogue interculturel

Plus en détail

CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!»

CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» Présentation Le concours «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» est ouvert à tous du CM1 au lycée et à toutes les disciplines. Il a vocation à permettre aux classes participantes

Plus en détail

Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet

Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet Rappel : Les principaux types de perspective Perspective de réduction ou perspective diminutive

Plus en détail

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme La personne ne maîtrise pas le français et/ou les compétences de base NON Action d alphabétisation A-t-elle été confrontée à l apprentissage

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Concours photo dans le cadre des journées du Patrimoine 19 & 20 Septembre 2015 «Le Patrimoine Chambonnaire du XXIeme siècle, une histoire d'avenir»

Concours photo dans le cadre des journées du Patrimoine 19 & 20 Septembre 2015 «Le Patrimoine Chambonnaire du XXIeme siècle, une histoire d'avenir» Concours photo dans le cadre des journées du Patrimoine 19 & 20 Septembre 2015 «Le Patrimoine Chambonnaire du XXIeme siècle, une histoire d'avenir» A l occasion des Journées du Patrimoine qui auront lieu

Plus en détail