Le sol du court doit être réalisé en parquet de bois massif de préférence flottant sur l'ensemble du court et de façon parfaitement plane.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le sol du court doit être réalisé en parquet de bois massif de préférence flottant sur l'ensemble du court et de façon parfaitement plane."

Transcription

1 NORMES DE CONSTRUCTION DES COURTS DE SQUASH NORMES GENERALES DE CONSTRUCTION La Fédération Française de Squash utilise les normes de la Fédération Mondiale de Squash dans ce document (Note d Information en dernière page du dossier) 1 - LES MURS : Les parois du court doivent être planes et verticales. Les différents murs du court de squash doivent être construits avec le même matériel et doivent avoir la même couleur (blanc ou pastel très clair). Une exception est faite pour la paroi arrière lorsqu'elle est transparente. Des enduits ou panneaux spécifiques doivent être appliqués sur tous les murs du court. Les murs, les enduits et les panneaux doivent être capables de résister aux agressions dans les conditions de jeu : impacts de balles coups de raquette chocs du joueur Les murs doivent être suffisamment résistants et notamment le mur transparent pour s'opposer à une masse humaine de 100 kg lancée à 4,5 mètres/seconde sur une surface de 0,25 m² et à une hauteur du centre de l'impact de 1,47 m (+ ou - 50 mm). Le coefficient d'absorption de cette masse doit être équivalent à 47%. Les parois doivent être lisses et planes pour permettre un rebond franc et droit de la balle. Les normes de tolérance imposent qu'en aucun cas le rebond de la balle soit dénaturé. L'interstice entre le mur et le plancher ne doit pas excéder 10 mm à n'importe quel endroit du court. 2 - LE SOL : Le sol du court doit être réalisé en parquet de bois massif de préférence flottant sur l'ensemble du court et de façon parfaitement plane. Il doit permettre un rebond régulier et uniforme de la balle. Une tolérance de 3 mm pour 3 mètres ou un dénivelé maximum de 10 mm sont acceptés. Il ne doit pas présenter de creux ou de joints ouverts supérieurs à 2 mm de large et 0,25 mm de hauteur. L'intersection parois latérales / sol ne doit pas avoir de joint ouvert supérieur à 10 mm. Il doit être de couleur mate, clair et permettre une bonne vision de la balle de Squash. Le parquet doit assurer une bonne accroche au niveau des chaussures et ne doit pas devenir glissant. Le court de Squash, pour une compétition internationale, sera impérativement doté d'un sol en parquet flottant non verni capable d'absorber l'humidité pouvant résulter de la pratique du jeu (transpiration des joueurs).

2 Il est important de ne pas utiliser de semelles noires afin que de ne pas laisser des traces sur le parquet. 3 - LA PORTE : La porte d'accès du court doit être située, de préférence, au milieu de la paroi arrière du court et s'ouvrir vers l'intérieur du court sans aucune saillie des charnières ou de la serrure. Fermée, la paroi arrière doit être plane. La porte doit être de la même couleur, de la même texture et avoir les mêmes caractéristiques de rebond que la paroi arrière, la porte transparente requérant les mêmes obligations. La taille de la porte ne doit pas excéder 90 cm de large et 213 cm de hauteur. 4 - LE MARQUAGE : Tous les marquages doivent être effectués de façon régulière (droits) en rouge vif et avec une largeur de 5 cm. La tolérance pour le positionnement des marquages sur le court est limitée à 5 mm. Une tolérance de dénivelé de 2mm pour 3 mètres est acceptée. Le positionnement des lignes sur le court est précisé sur le plan joint. Les lignes ne faisant pas partie de la surface de jeu, il est important de prendre bonne note que toutes les mesures indiquées sont prises à la base de ces lignes : Limites supérieures du court : 4,57 m sur le fronton - 2,13 m sur le mur arrière Ligne de service : 1,78 m à partir du sol Carré de service : 1,60 m du côté Marquage au sol : 4,26 m du mur arrière

3 Une exception est cependant faite pour la ligne délimitant la limite inférieure du court. Cette plaque sonore de 0,48 m de hauteur voit sa mesure prise ligne comprise. 5 - LE COURT Les dimensions du court de Squash cotes finies, mesurées à une hauteur de 1 mètre audessus du plancher fini, doivent être les suivantes : LONGUEUR de 9,75 mètres plus ou moins 3 pour mille LARGEUR de 6,40 mètres plus ou moins 3 pour mille DIAGONALE de 11,665 mètres plus ou moins 3 pour mille Les Maîtres d'ouvrages et les Architectes doivent consulter les constructeurs avant toutes études pour la réalisation des plans du gros œuvre. La Fédération Française de Squash indique les dimensions d'un court fini, la réservation du gros œuvre brut varie en fonction du produit de finition choisi, d'où l'intérêt de consulter les constructeurs agréés. Le strict respect de ces dimensions, dans les tolérances prévues, sera nécessaire et suffisant pour l'obtention de l'homologation fédérale (les autres spécifications devant par ailleurs être également respectées). Cependant, la FEDERATION FRANÇAISE DE SQUASH invite les constructeurs à respecter pour les compétitions internationales, dans la mesure du possible, les tolérances suivantes : LONGUEUR : + ou - 10 mm LARGEUR : + ou - 10 mm DIAGONALE : + ou - 25 mm La hauteur libre mesurée entre le plancher fini et l'obstacle le plus bas dans le volume du court (par exemple l'éclairage) doit être au minimum de : 5,64 mètres pour les compétitions internationales 5,25 mètres pour les autres courts et ceci sur l'ensemble du volume du court. Le schéma ci-dessous peut-être toléré dans le cas d'installations à l'intérieur de bâtiments existants ou dans le cas de permis de construire restrictifs.

4 6 - LE DEGAGEMENT DU COURT : Le dégagement arrière du court doit permettre un accès facile au court. Les tons de coloration de cet espace doivent être blancs ou dans des couleurs pastels pour ne pas nuire à la visibilité des joueurs 7 - L'ARBITRAGE : Les courts de Squash de compétition doivent permettre l'arbitrage dans des conditions normales et il sera donc nécessaire qu'un arbitre et un marqueur puissent voir l'ensemble du court à partir d'un emplacement qui peut leur être réservé (derrière le mur vitré arrière ou en galerie au-dessus). Ils devront également pouvoir communiquer avec les joueurs (la mise en place d'un système de microphone et haut-parleurs pourra être tolérée). 8 - L'ECLAIRAGE : Le court de Squash doit être éclairé artificiellement, il doit être réparti de façon uniforme sans variation supérieure à 15%. Le niveau d'éclairage mesuré à 1 mètre au-dessus du sol doit être au minimum de 500 lux. Tous les murs doivent être également éclairés de façon uniforme, sans zone d'ombre. Pour les courts équipés d'un mur arrière transparent, le niveau d'éclairage doit être identique des deux côtés de la paroi. Il est important de noter que le plafond devra être de couleur blanche ou pastel. 9 - LA TEMPERATURE ET LA VENTILATION : La température à l'intérieur du court doit pouvoir être maintenue entre 10 et 25 degrés Celsius quel que soit la température extérieure (chauffage ou climatiseur). Une bonne ventilation du court est indispensable et la norme minimale requise est un changement d'air total par heure (extracteur ou autre système) quand le court est utilisé. Les murs du court doivent être constamment secs et exempts de toute condensation. 10 L ACCESSIBILITE : La réglementation technique relative à l'accessibilité du cadre bâti aux personnes handicapées prise en application de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées est applicable depuis janvier 2007 aux bâtiments construits ou rénovés accueillant des établissements recevant du public ou des locaux d'habitation. Les normes de construction définies par la WSF, imposent une largeur précise de la porte vitrée qui s ouvre à l intérieur du court de squash. La taille de la porte ne doit pas excéder 90 cm de large.

5 11 - APPLICATION DE CES SPECIFICATIONS : Les présentes spécifications ne s'appliquent qu'aux courts dont la construction a été commencée après le 01 janvier NOTE D'INFORMATION Le Squash se pratique dans plus de 140 pays dans le monde. La World Squash Fédération (Fédération Mondiale de Squash) a entre autres pour mission d'uniformiser et de réglementer les aires de jeux (les courts) où se pratique le squash. La W.S.F. a déterminé des normes standards de construction qui tiennent compte de la spécificité. La W.S.F. a testé et accrédité certains produits concernant : - Le sol. - Les murs latéraux et le frontal. - La paroi arrière transparente ou non, et la porte d'accès au court. La Fédération Française de Squash adhère à la W.S.F. comme l'ensemble des Fédérations nationales et son rôle est d'informer le public de l'existence de ces normes mondiales définies par la W.S.F. Il est rappelé que n'importe quelle entreprise a toute latitude de s'adresser directement à la W.S.F. pour demander l'accréditation de ses produits. La F.F.Squash n'intervient aucunement dans cette procédure d'accréditation des produits. Cette procédure est du ressort exclusif de la W.S.F.

suivantes :! ! "#$ % #! % #! $#% #&"!! #&"!! !&!

suivantes :! ! #$ % #! % #! $#% #&!! #&!! !&! Les dimensions du court de Squash cotes finies, mesurées à une hauteur Les dimensions du court de Squash cotes finies, mesurées à une de 1 mètre au-dessus du plancher fini, doivent être les suivantes :

Plus en détail

Règlement technique fédéral

Règlement technique fédéral Règlement technique fédéral Le court de squash PROJET 1 Table des matières 1. CONDITIONS REGLEMENTAIRES DE CLASSEMENT FEDERAL... 4 1.1. DIMENSIONS ET LIGNES... 4 DIMENSIONS DU COURT... 4 LIGNES DE JEU...

Plus en détail

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

Téléphone:(819) 597-2047 Télécopieur:(819) 597-2554. Demande complétée le: Adresse: Nom: Tél.:

Téléphone:(819) 597-2047 Télécopieur:(819) 597-2554. Demande complétée le: Adresse: Nom: Tél.: ST-Aimé-du-Lac-des-Îles 871, Chemin Diotte ST-Aimé-Du-Lac-Des-Îles J0W 1J0 Téléphone:(819) 597-2047 Télécopieur:(819) 597-2554 FORMULAIRE DE PERMIS Demande de permis Demande débutée le: Saisie par: Type

Plus en détail

Annexe 9 : Accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants SOMMAIRE

Annexe 9 : Accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants SOMMAIRE Annexes à la circulaire interministérielle (NOR : LOGU0907226C) relative à l accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants, et des établissements recevant du public et installations ouvertes

Plus en détail

solutions techniques pour les cloisons en fonction de la distance d installation du poêle à bois par rapport au mur.

solutions techniques pour les cloisons en fonction de la distance d installation du poêle à bois par rapport au mur. règle 1 = Toujours vérifier si il y a une amenée d air extérieure (idéale près du poêle) le diamètre doit être au minimum de 1/4 du diamètre du conduit du poêle soit pour un conduit de Diamètre 200mm au

Plus en détail

2.9 LES ÉLÉMENTS D ORNEMENTATION

2.9 LES ÉLÉMENTS D ORNEMENTATION 2.9 LES ÉLÉMENTS D ORNEMENTATION 2.9.1 GÉNÉRALITÉS Les volets À l époque, aucune des maisons de la première phase de construction n était ornée de volets, sauf les types E-05 (non illustré), K-02 et L-01

Plus en détail

Insulated Door Components. Système de ressorts de tension. Système hautement performant de porte de garage pour usages résidentiels

Insulated Door Components. Système de ressorts de tension. Système hautement performant de porte de garage pour usages résidentiels Insulated Door Components Système de ressorts de tension Système hautement performant de porte de garage pour usages résidentiels Système de resorts de tension Simple et rapide, idéal pour des dimensions

Plus en détail

PA10. Mai 2013 modifié en Juillet et Octobre 2013 et Mars 2014 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE MONTBRUN-LAURAGAIS LOTISSEMENT «SOULEILLA»

PA10. Mai 2013 modifié en Juillet et Octobre 2013 et Mars 2014 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE MONTBRUN-LAURAGAIS LOTISSEMENT «SOULEILLA» PA10 07-038 Mai 2013 modifié en Juillet et Octobre 2013 et Mars 2014 DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE COMMUNE DE MONTBRUN-LAURAGAIS LOTISSEMENT «SOULEILLA» REGLEMENT DU LOTISSEMENT -------- I PRINCIPE REGLEMENTAIRE

Plus en détail

SUNTUF 3700 Industriel

SUNTUF 3700 Industriel SUNTUF 3700 Industriel INSTRUCTIONS POUR L INSTALLATION Des plaques ondulées SUNTUF 3700 en Polycarbonate pour lucarnes de toits et de bardages de structures industrielles, commerciales et agricoles. A.

Plus en détail

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON

MANUFACTURIER DE BLOC DE BÉTON FACTEURS DE SÉLECTION GRANULAT TRUE LITE Le granulat True Lite est, comme son nom l indique, un matériau réellement léger, une véritable innovation pour l industrie de la construction. True Lite est un

Plus en détail

I. Instructions d installation :

I. Instructions d installation : I. Instructions d installation : Veuillez lire attentivement les recommandations suivantes avant toute installation. 1. Contrôle du site d installation Livrer le parquet sur le site d installation lorsque

Plus en détail

2 - LES LOIS DU TENNIS DE TABLE

2 - LES LOIS DU TENNIS DE TABLE 2 - LES LOIS DU TENNIS DE TABLE 2.1 LA TABLE 2.1.1 La face supérieure de la table, appelée surface de jeu, est rectangulaire, mesure 2,74m de long et 1,525m de large et se trouve dans un plan horizontal

Plus en détail

Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 1 TRAVAUX PREPARATOIRES

Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 1 TRAVAUX PREPARATOIRES Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 1 TRAVAUX PREPARATOIRES Direction des Routes et des Transports Novembre 2011 Livre 1 Novembre 2011 Page 2/11 Sommaire Chapitre 1. 1 :

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION DU PARQUET EN BOIS MASSIF

GUIDE INSTALLATION DU PARQUET EN BOIS MASSIF GUIDE INSTALLATION DU PARQUET EN BOIS MASSIF L'installation du parquet est devenue une opération que de plus en plus de gens essaient eux-mêmes à la maison, en particulier parce que les derniers types

Plus en détail

Commune de PUILBOREAU ( Charente Maritime )

Commune de PUILBOREAU ( Charente Maritime ) Pièce annexe N 1 à l'arrêté N 2005/02/116-117 du 12 janvier 2005 Commune de PUILBOREAU ( Charente Maritime ) Titre VIII Livre V du Code de l environnement Règlement communal de la publicité, des enseignes

Plus en détail

7.1 dispositions générales applicables à tous les usages. 7.2 dispositions particulières aux usages résidentiels

7.1 dispositions générales applicables à tous les usages. 7.2 dispositions particulières aux usages résidentiels Bâtiments et constructions accessoires Table des matières 7.1 dispositions générales applicables à tous les usages 7.1.1 règles générales 7.1.2 normes générales d implantation 7.1.3 aucun espace habitable

Plus en détail

Forum mondial sur l harmonisation des Règlements concernant les véhicules (WP.29)

Forum mondial sur l harmonisation des Règlements concernant les véhicules (WP.29) NATIONS UNIES E Conseil Economique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.29/710 11 avril 2000 FRANCAIS Original : ANGLAIS et FRANCAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Forum

Plus en détail

BauBuche Flooring Instructions de pose et d entretien

BauBuche Flooring Instructions de pose et d entretien o7-14 - FR Page 1 / 7 ELEMENT DE PLANCHER LONG 2200 x 112 x 20 2200 x 112 x 14 2200 x 152 x 20 PARQUET MOSAIQUE 504 x 72 x 20 72 x 72 x 20 MOTIF TRADITIONNEL 504 x 72 x 20 144 x 72 x 20 DAMIER DE BOIS

Plus en détail

VĐLLE DE NÎMES OPÉRATION «PIERRE SÈCHE» CAHIER DES CHARGES 2 ème MODIFICATION (2012)

VĐLLE DE NÎMES OPÉRATION «PIERRE SÈCHE» CAHIER DES CHARGES 2 ème MODIFICATION (2012) VĐLLE DE NÎMES OPÉRATION «PIERRE SÈCHE» CAHIER DES CHARGES 2 ème MODIFICATION (2012) CAPITELLES ET MURS DE CLÔTURE EN LIMITE DU DOMAINE PUBLIC SUBVENTION MUNICIPALE «AIDE Á LA PIERRE» RÈGLEMENT D ATTRIBUTION

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS

ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS ISOLATION PAR L INTERIEUR DES MURS Maryse SARRE CSTB Expérience française dans le domaine de l isolation par l intérieur en construction neuve ou en rénovation Journée 16 septembre 2010 PAGE 1 Techniques

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

Instructions de pose pour parquets finis

Instructions de pose pour parquets finis Parquets finis cabana lock-connect Généralités Les parquets finis cabana de 13 mm d épaisseur sont en principe posés de façon flottante. Leurs éléments (lames ou carreaux) sont livrés dans un emballage

Plus en détail

ARRETE N 11-073 PORTANT REGLEMENT DE LA PUBLICITE. Le Maire de la commune de Massongy,

ARRETE N 11-073 PORTANT REGLEMENT DE LA PUBLICITE. Le Maire de la commune de Massongy, MAIRIE DE MASSONGY 74140 - HAUTE-SAVOIE page 2011/ ARRETE N 11-073 PORTANT REGLEMENT DE LA PUBLICITE Le Maire de la commune de Massongy, VU le Code de l Environnement et notamment ses articles L. 581-1

Plus en détail

Mise en conformité à la réglementation sur l accessibilité à destination des établissements de formation à la conduite.

Mise en conformité à la réglementation sur l accessibilité à destination des établissements de formation à la conduite. PREFET DE LA GIRONDE Mise en conformité à la réglementation sur l accessibilité à destination des établissements de formation à la conduite. La loi 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des chances,

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

Classement des Sciages. Choix d aspect /norme européenne EN 975-1 Classe de résistance /norme française NFB 52-001-1

Classement des Sciages. Choix d aspect /norme européenne EN 975-1 Classe de résistance /norme française NFB 52-001-1 Classement des Sciages de Chêne Choix d aspect /norme européenne EN 975-1 Classe de résistance /norme française NFB 52-001-1 Elaboré par l Association de Promotion du Chêne Français AVANT-PROPOS Les dernières

Plus en détail

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm.

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm. EN ALUMINIUM page 1 de 8 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Clauses générales.1 Les clauses générales de ce contrat font partie intégrante des travaux de la présente section. 1.2 Critères de calculs.1 Les panneaux d aluminium

Plus en détail

SOUS-CHAPITRE III SECTEUR Zd DISPOSITIONS APPLICABLES AU SECTEUR Zd

SOUS-CHAPITRE III SECTEUR Zd DISPOSITIONS APPLICABLES AU SECTEUR Zd SOUS-CHAPITRE III SECTEUR Zd DISPOSITIONS APPLICABLES AU SECTEUR Zd Le secteur Zd est affecté à la construction d un habitat résidentiel en individuel et semi-collectif. SECTION I TYPE D OCCUPATION ET

Plus en détail

21.1 NORMES GÉNÉRALES ET DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES. 21.1.2 Classification fonctionnelle des bâtiments d'intérêt patrimonial par type et sous-type

21.1 NORMES GÉNÉRALES ET DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES. 21.1.2 Classification fonctionnelle des bâtiments d'intérêt patrimonial par type et sous-type CHAPITRE 21 DISPOSITIONS VISANT LA PROTECTION DES BÂTIMENTS D'INTÉRÊT PATRIMONIAL 21.1 NORMES GÉNÉRALES ET DISPOSITIONS INTERPRÉTATIVES 21.1.1 Champ d'application Les dispositions de la présente section

Plus en détail

4 - Dessins de fondations

4 - Dessins de fondations 1 ère STI Génie Civil Dessins de bâtiment 4-Dessins de fondations 4 - Dessins de fondations Les dessins de fondations précisent la forme et la disposition des ouvrages enterrés supportant la construction

Plus en détail

Dimensions Court de Tennis (Normes ITF)

Dimensions Court de Tennis (Normes ITF) L entreprise : M. QUINCHON Yannick > Direction Développement > Sport Civitas SL Sport Civitas SL Calle Cartagena nº5 30850 Totana Murcia Dimensions Court de Tennis (Normes ITF) Fiche : N 94 300623 Ce document

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle page 1/5 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PCMI1. Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

7.2 CLOISONS PRÉFABRIQUÉES 3

7.2 CLOISONS PRÉFABRIQUÉES 3 TABLE DES MATIERES 7.1 GÉNÉRALITÉS CLOISONS PRÉFABRIQUÉES 2 7.1.1 CONFORMITE AUX DOCUMENTS OFFICIELS 2 7.1.2 MODALITES D'AUTOCONTROLE 2 7.1.3 ECHANTILLONS 2 7.1.4 RESERVATIONS 2 7.1.5 TRACAGE CLOISONNEMENT

Plus en détail

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL

CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL CONSEIL OLEICOLE INTERNATIONAL COI/T.20/Doc. nº 6/Rév. 1 septembre 2007 FRANÇAIS Original: ESPAGNOL Príncipe de Vergara, 154 28002 Madrid Espagna Tel: +34 915 903 638 Fax: +34 915 631 263 - e-mail: iooc@internationaloliveoil.org

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. (Dernière mise à jour : septembre 2008)

CAHIER DES CHARGES. (Dernière mise à jour : septembre 2008) REALISATION DE MINI-TERRAINS SYNTHETIQUES DE FOOTBALL CAHIER DES CHARGES (Dernière mise à jour : septembre 2008) 1 I. PRESENTATION Dans le cadre du programme Hat Trick de l Union Européenne de Football

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

Quelles constructions ne nécessitent pas de permis de construire?

Quelles constructions ne nécessitent pas de permis de construire? Quelles constructions ne nécessitent pas de permis de construire? De nombreuses extensions ou constructions n exigent pas de demande de permis de construire. Toutes les constructions extérieures et intérieures

Plus en détail

RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DE L AIDE Á LA PIERRE

RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DE L AIDE Á LA PIERRE RÈGLEMENT D ATTRIBUTION DE L AIDE Á LA PIERRE OBJET : la charte de la garrigue, éditée en 1984 (1 ère édition), intègre comme objectif, la protection et la mise en valeur des paysages dans leur grande

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MAITRE D OUVRAGE 40 Av. des Chartreux 13004 Marseille Tél : RENOVATION ET EXTENSION D'UN APPARTEMENT A MARSEILLE Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 07 REVETEMENT DE SOL BOIS MAITRISE D ŒUVRE

Plus en détail

MEGA-DESIGN. Présentation du programme MEGA-DESIGN. Conception. Sommaire. Dimensions. Tableaux des finitions: voir page 3

MEGA-DESIGN. Présentation du programme MEGA-DESIGN. Conception. Sommaire. Dimensions. Tableaux des finitions: voir page 3 Présentation du programme MEGA-DESGN Sommaire Page Présentation du programme, tableaux des finitions 2-3 Possibilités d agencement 4-5 Montants, montants suspendus, montants intermédiaires, tablettes pour

Plus en détail

RÉGLEMENT D ARCHITECTURE ET DE DÉCORATION

RÉGLEMENT D ARCHITECTURE ET DE DÉCORATION RÉGLEMENT D ARCHITECTURE ET DE DÉCORATION VALIDATION DES PROJETS Vos projets d aménagement de stand devront être validés dans le cadre du respect des règles d architecture du salon et du respect des règles

Plus en détail

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général

Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général Planchers à prédalles Guide de mise en œuvre Cas général page 1 LES DOCUMENTS DE REFERENCE Plan du bureau d études de structures. Plan de préconisation de pose établi par le fabricant, validé par le bureau

Plus en détail

PADEL LES REGLES DU JEU

PADEL LES REGLES DU JEU PADEL LES REGLES DU JEU I - Le Terrain L aire de jeu est un rectangle de 10 mètres de large et de 20 mètres de long, avec deux zones de service. Le rectangle est divisé en son milieu par un filet, et il

Plus en détail

L ACCESSIBILITE DES CABINETS MEDICAUX

L ACCESSIBILITE DES CABINETS MEDICAUX L ACCESSIBILITE DES CABINETS MEDICAUX La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a renforcé l obligation d aménagement

Plus en détail

Technique de la zone fermée (confinée hermétiquement)

Technique de la zone fermée (confinée hermétiquement) Technique de la zone fermée (confinée hermétiquement) But de la technique zone fermée (confinée) hermétiquement La technique de zone fermée (confinée) hermétiquement a pour objectif d empêcher que toute

Plus en détail

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp)

Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression (3CEp) Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 14 Installations de Génie Climatique et Installations Sanitaires Systèmes de Conduits Collectifs pour Chaudières Étanches en Pression

Plus en détail

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS OBJECTIFS a. Permettre d accéder facilement à tous les niveaux en toute sécurité et sans se heurter à un obstacle. b. Prévoir un accès direct à tous les niveaux d un bâtiment dès sa conception. c. Assurer

Plus en détail

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré

Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré Règlement Local de Publicité secteur ZPR1 - Vitré V : DISPOSITIONS PARTICULIERES RELATIVES AUX ENSEIGNES Préambule Les enseignes doivent s intégrer aux caractéristiques des architectures commerciales sur

Plus en détail

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc),

DTU de la série 40 : couvertures (ardoises et matériaux divers ; tuiles etc), MISE EN ŒUVRE (ISONAT FACILE A POSER ) ISOLATION DES TOITURES Le produit Isonat se pose conformément aux règles de l art et aux DTU tels que : DTU 25-41 : ouvrages en plaques de parement en plâtre, DTU

Plus en détail

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc

Pour les murs courbes le bloc de coffrage courbe : exemple Fabemi le Varibloc LES BLOCS CIMENT Les blocs béton BBM (bloc de bêton manufacturé) sont appelés agglos, moellon ou parpaings suivant les régions. Ce sont des BBM pour une pose traditionnelle à bain de mortier, les BBM sont

Plus en détail

Dans la majorité des lieux publics, une toilette adaptée est indispensable pour les personnes handicapées et un atout pour les jeunes familles.

Dans la majorité des lieux publics, une toilette adaptée est indispensable pour les personnes handicapées et un atout pour les jeunes familles. OBJECTIFS a. Permettre d accéder aux toilettes et d utiliser facilement et en toute sécurité les accessoires. b. Favoriser l existence de toilettes privées mixtes ou «familiales» permettant la présence

Plus en détail

DC 2-1-1 : Constitue une enseigne toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s y exerce.

DC 2-1-1 : Constitue une enseigne toute inscription, forme ou image apposée sur un immeuble et relative à une activité qui s y exerce. Commune de Colombes ( Hauts de Seine) Titre VIII Livre V du code de l environnement Règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes DGST Service GESTION DU DOMAINE PUBLIC colombes règlement

Plus en détail

La Gaine Technique Logement

La Gaine Technique Logement Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans les guides SéQuélec, faite sans l'autorisation du comité est illicite et constitue

Plus en détail

PRINCIPE 1 Privilégier les matériaux de revêtement extérieur en maçonnerie

PRINCIPE 1 Privilégier les matériaux de revêtement extérieur en maçonnerie Service de l urbanisme 5 avril 2006 1 GUIDE SUR LA QUALITÉ ARCHITECTURALE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...2 PRINCIPE 1 Privilégier les matériaux de revêtement extérieur en maçonnerie

Plus en détail

CHAPITRE II : La représentation d un projet

CHAPITRE II : La représentation d un projet CHAPITRE II : La représentation d un projet I Les principaux types de représentation : La réalisation d une construction se fait à partir de représentations (plans) respectant un ensemble de symboles et

Plus en détail

1.- SYSTÈME ENVELOPPE...

1.- SYSTÈME ENVELOPPE... INDEX.- SYSTÈME ENVELOPPE.....- Dallages et planchers sur vide sanitaire......- Dalles.....- Murs de façades......- Partie opaque des parois verticales extérieures......- Baies de façade.....- Couvertures...

Plus en détail

B: PLANIFICATION / CONFIGURATION DE LA PIÈCE

B: PLANIFICATION / CONFIGURATION DE LA PIÈCE B: PLANIFICATION / CONFIGURATION DE LA PIÈCE Le chapitre 'Planification' porte sur les conditions et exigences pour le montage d un silo textile. La planification est divisée en étapes. Vous pouvez ainsi

Plus en détail

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS 04/03/2014 Pour le compte de : Oakwood Import ZA La Croix Blanche 46200 Lachapelle-Auzac Contact : PFT

Plus en détail

Descriptifs types ANNEXES. Cassette H0. Cassette H0 Silvametal. Cassette H2. Cassette H8

Descriptifs types ANNEXES. Cassette H0. Cassette H0 Silvametal. Cassette H2. Cassette H8 ANNEXES Descriptifs types Cassette H0 Le plafond suspendu sera réalisé avec des dalles métalliques H0 de chez PLAFOMETAL 600 x 600 mm ou 1200 x 600 mm en acier prélaqué blanc ou gris 9006 de 5/10 ème d

Plus en détail

CRITÈRES d APPROBATION pour CIRCUIT TOUT-TERRAIN CRÉÉ APRÈS le 1 er janvier 2005

CRITÈRES d APPROBATION pour CIRCUIT TOUT-TERRAIN CRÉÉ APRÈS le 1 er janvier 2005 CRITÈRES d APPROBATION pour CIRCUIT TOUT-TERRAIN CRÉÉ APRÈS le 1 er janvier 2005 SONT ADMIS : A - PISTE: Les véhicules : - Poursuite sur terre promotion - Poursuite sur terre T1 - Poursuite sur terre T2

Plus en détail

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) :

Tutoriel. Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique. Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Tutoriel Plan de démonstration: Comparaison de trois types de parois en rénovation thermique Rénovation : ITE (Isolation par l extérieur) : Composition de l existant: Plaque de plâtre BA 13 (1,25 cm) Polystyrène

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

Fiche technique GYMNASTIQUE. Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments. Infrasports

Fiche technique GYMNASTIQUE. Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments. Infrasports Mise à jour 01/01/2011 Construire pour le sport Fiche technique Infrasports GYMNASTIQUE Direction générale opérationnelle des Routes et des Bâtiments Infrasports Boulevard du Nord, 8 5000 NAMUR Tél. 081/77.33.70

Plus en détail

CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE FLOTTANTE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE

CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE FLOTTANTE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE CONSEILS DE POSE PARQUET BAMBOU POSE FLOTTANTE PRECONISATIONS PREALABLES : A LIRE ABSOLUMENT AVANT DE COMMENCER LA POSE LISEZ LA NOTICE DE POSE DANS SA TOTALITE AVANT DE DEMARRER VOTRE CHANTIER. Cela pourra

Plus en détail

A N N E X E S ANNEXE N 1 : REGLES RELATIVES AU CALCUL DES PLACES DE STATIONNEMENT ANNEXE N 2 : ASPECT ARCHITECTURAL DES CONSTRUCTIONS

A N N E X E S ANNEXE N 1 : REGLES RELATIVES AU CALCUL DES PLACES DE STATIONNEMENT ANNEXE N 2 : ASPECT ARCHITECTURAL DES CONSTRUCTIONS COMMUNE DE GRAND CHAMP 90 A N N E X E S ANNEXE N 1 : REGLES RELATIVES AU CALCUL DES PLACES DE STATIONNEMENT ANNEXE N 2 : ASPECT ARCHITECTURAL DES CONSTRUCTIONS Règlement PLU Modification n 2 COMMUNE DE

Plus en détail

Outil d'auto-diagnostic pour les Établissement Recevant du Public (ERP)

Outil d'auto-diagnostic pour les Établissement Recevant du Public (ERP) Outil d'auto-diagnostic pour les Établissement Recevant du Public (ERP) En application de la loi du 11 février 2005, tous les bâtiments recevant du public (classés ERP de catégorie 1 à 5) doivent être

Plus en détail

Maison en bois. Modèle pentagona INSTRUCTIONS DE MONTAGE. Outils recommandés Visseuse sans fil. Décamètre à ruban

Maison en bois. Modèle pentagona INSTRUCTIONS DE MONTAGE. Outils recommandés Visseuse sans fil. Décamètre à ruban INSTRUCTIONS DE MONTAGE Maison en bois Modèle pentagona Outils recommandés Visseuse sans fil Niveau à bulle Décamètre à ruban Pince Serre-joint Marteau En général, il faut 2 personnes pour le montage ;

Plus en détail

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds 1392 S F Service public fédéral Intérieur Direction générale Sécurité et Prévention Conseil supérieur de la sécurité contre l'incendie et l'explosion Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux

Plus en détail

Instruction d installation

Instruction d installation Instruction d installation Maisonnette en poutres Art.. 0800.080 Dimensions extérieures des poutres 325 x 235 cm Dimensions extérieures des murs 305 x 215 cm, Espace sous toit 50 cm Épaisseur des murs

Plus en détail

VERSION 2. Notice de pose

VERSION 2. Notice de pose VERSION 2 Notice de pose Les profilés Inno-Wood s utilisent pour réaliser des ossatures en bois pour les cloisons intérieures et le doublage des murs extérieurs. Ils sont fabriqués en bois massif abouté

Plus en détail

Grille de départ pour piste de BMX - Cahier des Charges

Grille de départ pour piste de BMX - Cahier des Charges Grille de départ pour piste de BMX - Cahier des Charges Préambule Ce cahier des charges a pour but de définir les exigences réglementaires et techniques nécessaires à remplir pour toute personne morale

Plus en détail

Guide de clôtures de piscine

Guide de clôtures de piscine Guide de clôtures de piscine ottawa.ca/enceintesdepiscine Le présent guide vous aidera à obtenir un permis pour l enceinte qui entoure votre piscine (voir la définition plus bas). En vertu du Règlement

Plus en détail

Danielle Brusson. Rénovation. intérieuredeaàz. Groupe Eyrolles 2008, ISBN : 978-2-212-12155-1

Danielle Brusson. Rénovation. intérieuredeaàz. Groupe Eyrolles 2008, ISBN : 978-2-212-12155-1 Danielle Brusson Rénovation intérieuredeaàz C o n c e p t i o n - R é a l i s a t i o n - A m é n a g e m e n t - E n t r e t i e n Groupe Eyrolles 2008, ISBN : 978-2-212-12155-1 La cloison montée en plaques

Plus en détail

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL

UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL UNE CHALEUR RAYONNANTE COMME CELLE DU SOLEIL Panneau climatisant WEM pour construction récente Habitation individuelle près de Coblence, Allemagne Tuyau préformé WEM pour rénovation Musée Paulinzella,

Plus en détail

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur

5.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur 1.- Fiche «chapistes» Les sols flottants maçon, carreleur, parqueteur.1.- Grands principes communs aux sols flottants Les sols flottants sont constitués d éléments rigides (chape en béton, parquet, carrelage)

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie FERMACELL Firepanel A1 La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie Firepanel A1 La nouvelle plaque pare-feu de FERMACELL Partout en Europe, le choix exigé pour la finition sèche des bâtiments publics

Plus en détail

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Alu) En complément du plan fourni A suivre pour assurer une pose esthétique et de qualité Ce document définit les interfaces nécessaires

Plus en détail

Descriptif Commercial

Descriptif Commercial Descriptif Commercial Date // 02 Juillet 2013 1. GENERALITES Le projet consiste en la construction à Redange-Sur-Attert, am Fraesbich, d un bâtiment comprenant des surfaces de hall et de bureaux pour une

Plus en détail

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits

La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ. Qualité des produits La GARANTIE d'une maçonnerie de QUALITÉ avec le BLOC BÉTON CERTIFIÉ Qualité des produits Choisir la sérénité Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été conçu pour leur apporter

Plus en détail

Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPÉCIFIQUE «CENTRES ÉQUESTRES»

Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPÉCIFIQUE «CENTRES ÉQUESTRES» Marque d Etat TOURISME & HANDICAP CAHIER DES CHARGES SPÉCIFIQUE «CENTRES ÉQUESTRES» Le présent cahier des charges annule et remplace la version «septembre 2013». Il est applicable au 1 er janvier 2016

Plus en détail

Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes

Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes Règlement communal de la publicité, des enseignes et préenseignes arrêté le 03 juin 2003 et entré en vigueur le 20 juillet 2003 publié dans le journal «le Parisien Hauts-de-Seine» du 23-06-2003 publié

Plus en détail

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012)

COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) Article 1 : Exposé COMMUNE DE BUSSANG Lotissement Communal «Derrière chez Blau» REGLEMENT (Version modifiée au 6 décembre 2012) La Commune est propriétaire sur la commune de BUSSANG de terrains cadastrés

Plus en détail

Le béton de ciment blanc : comment le prescrire dans les cahiers des charges?

Le béton de ciment blanc : comment le prescrire dans les cahiers des charges? Le béton de ciment blanc : comment le prescrire dans les cahiers des charges? La présente notice a pour but de guider l auteur de projet dans l élaboration de son cahier des charges. Réaliser un ouvrage

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

RUMFORD 1000 GUIDE DE CONCEPTION POUR ARCHITECTE

RUMFORD 1000 GUIDE DE CONCEPTION POUR ARCHITECTE RUMFORD 1000 GUIDE DE CONCEPTION POUR ARCHITECTE CE LIVRET EST UN SIMPLE GUIDE SERVANT À LA PLANIFICATION D UNE INSTALLATION ET NE DOIT PAS ÊTRE UTILISÉ EN REMPLACEMENT DU MANUEL D'INSTALLATION Le manuel

Plus en détail

Instructions de montage Color plaque Acrovyn 4000

Instructions de montage Color plaque Acrovyn 4000 STOCKAGE Dès réception : déballer et stocker les plaques à plat dans un local ventilé et tempéré (+18 C). Une journée avant la pose, l ensemble des matériaux doit être entreposé dans les locaux à équiper

Plus en détail

AMIANTE Le Dossier Technique "Amiante" (DTA)

AMIANTE Le Dossier Technique Amiante (DTA) dossier dossier dossier dossier dossier JUIN 2006 AMIANTE Le Dossier Technique "Amiante" (DTA) dossier Rédigé par : Nicolas PICHARD CRCI Champagne-Ardenne Tél. 03 26 69 46 26 Fax 03 26 69 33 69 Mail pichard@champagne-ardenne.cci.fr

Plus en détail

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT PLAN D EXTENSION «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT Règlement du plan d extension partiel s appliquant aux secteurs «En Dalaz» et «Les Assenges» et modifiant le règlement des zones de villas, de l ordre

Plus en détail

Toilettes GUIDE PRATIQUE D'ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE

Toilettes GUIDE PRATIQUE D'ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE - Respecte les normes du Code de construction du Québec- Chapitre 1, Bâtiment et Code national du bâtiment-canada 1995 (modifié) - Résulte du vécu des personnes ayant une déficience et de l expertise des

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

L accessibilité des commerces

L accessibilité des commerces L accessibilité des commerces Réglementation et démarche La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et l ordonnance

Plus en détail

Projet de M. et M me Dupont Construction d un garage et atelier

Projet de M. et M me Dupont Construction d un garage et atelier Projet de M. et M me Dupont Composition du dossier : Maquette 3D Et d autres documents sous formes de fichiers dans M:/BERTRAND/2TEB/Tableau /2TEBEE/Projet de M et M me DUPONT/ Technicien d Etudes du Bâtiment

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises

Dossier de Consultation des Entreprises CCTP LOT 10 : FAUX PLAFONDS Dossier de Consultation des Entreprises AVRIL 2009 09-007.PRO.CCTP.24.04.2009 Faux plafonds - 1 / 8 10 LOT 10 - FAUX PLAFONDS 10.1 GENERALITES 10.1.1 OBJET DES TRAVAUX L'ensemble

Plus en détail

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre

Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Isolation en ouate de cellulose Descriptif sommaire et mise en oeuvre Le présent descriptif concerne la mise en œuvre d une isolation thermique cellulosique par soufflage ouvert sur un plancher, ainsi

Plus en détail

ARTEC La Ferté-Bernard 2013. Challenge des écoles primaires. «Happy Birthday»

ARTEC La Ferté-Bernard 2013. Challenge des écoles primaires. «Happy Birthday» ARTEC La Ferté-Bernard 2013 Challenge des écoles primaires «Happy Birthday» Cette année, les robots vont célébrer l anniversaire du festival ARTEC en collectant un maximum de cadeaux et de bonbons. Ils

Plus en détail

Lame de bardage Vertigo et Allegro

Lame de bardage Vertigo et Allegro Lame de bardage et Allegro GEOLAM UN COMPROMIS SÉDUISANT AU BOIS EXOTIQUE Alternative idéale au bois, le profilé ou Allegro profite des avantages de la matière composite pour isoler pour habiller les façades

Plus en détail

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS 08

ASCENSEUR ET APPAREILS ÉLÉVATEURS 08 SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Informations 2. Isonivelage 3. Portes 4. Marquage d étage 5. Caractéristiques de la cabine 6. Boutons au palier 7. Sécurité fonctionnelle 8. Appareils élévateurs 9. Types

Plus en détail