Sol-Agrosystème-Hydrosystème

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sol-Agrosystème-Hydrosystème"

Transcription

1 L I S A H Laboratoire d étude des Interactions Sol-Agrosystème-Hydrosystème y y Plate-forme de modélisation des flux de matière dans le paysage UMR SupAgro / INRA / IRD, Montpellier, France

2 Objectifs et thématiques du LISAH Thème scientifique central Compréhension et modélisation des flux d eau et d éléments en relation avec l organisation spatiale du sol et de l hydrosystème cultivé Objectifs Acquisition iti de nouvelles connaissances sur les transferts t d eau, de particules et de substances polluantes dans les bassins versants ruraux. Elaboration d outils de prévention des risques induits par les activités humaines dans les milieux cultivés sur les ressources en eau et en sol. Contribuer à développer de nouveaux modes de gestion des bassins versants et des ressources en sol et eau. Structure Trois équipes : «Erosion», «Eau et polluants» et «Fonctionnement des paysages». Un projet transversal aux équipes :«Plate-forme de modélisation». Programmes : GeDuQuE (ANR ADD), LIFE-Aware, MESOEROS (ANR) Coll. : IMFS (Strasbourg), CIRAD (Guadeloupe, Costa-Rica), Univ Rostock (Allemagne) RTRA, 30 avril

3 Objectifs de la plate-forme de modélisation au LISAH Développer une plate-forme de modélisation à visées cognitives et opérationnelles pour: prévoir les flux couplés d eau et de matières (sédiments, polluants,...) en milieu cultivé. évaluer l impact de scénarii d aménagement du milieu sur l environnement environnement. capitaliser les connaissances au sein du LISAH. RTRA, 30 avril

4 Concepts de la plate-forme Représentation des éléments du paysage en unités spatiales homogènes reliées entre elles. Définition d'un dun modèle pour la simulation des flux de transfert (eau, masse, énergie). -> application = 1 modèle + 1 représentation de l'espace + 1 jeu de paramètres unités de surface réseau hydrographique Exemple de représentation des chemins de l eau dans un milieu fortement anthropisé (e.g. fossés, buses, chemins, talus, drains, etc.) unités souterraines RTRA, 30 avril

5 Plate-forme : schéma général ====================================== M H Y D A S Distributed hydrological model for agrosystems v LISAH, Montpellier, France ====================================== * Building model... [OK] * Loading data... [OK] * Preparing data and checking consistency... [OK] Simulation ID: XIVADH **** Running simulation **** Time step Real time Status :00:00 [OK] :01:00 [OK] :02:00 [OK] :03:00 [OK] :04:00 [OK] Builder interface utilisateur Engine moteur de simulation Landscape segmentation, paramétrisation RTRA, 30 avril

6 Exemple de segmentation et de paramétrisation a. Découpage du paysage en unités cohérentes Topographie + Parcellaire + Sol + Réseau hydrographique + Occupation du sol + etc.? b. Maillage 3D pour le besoin des méthodes numériques éi Maillage horizontal? c. Affectation des paramètres (test de scénarii) Exemple : la conductivité hydraulique à saturation Hydraulic conductivity Ks (mm.h -1 ) No data Maillage vertical N RTRA, 30 avril

7 Modélisation des processus Représentation des processus physiques à des pas de temps variables Couplage des processus En perspectives, couplage de : modèles socio-économique, modèle de culture, etc. (coll. UMR System, Lameta, Innovation). Précipitation / évapo-transpiration Infiltration /? ruissellement Ecoulement zone non saturée Erosion Eau Polluant Transfert en réseau Ecoulement souterrain? Exfiltration - drainage RTRA, 30 avril

8 Simulation des flux d'eau et de polluants à différentes échelles 20 Parcelle (1000 m²) Effective rainfall Petit bassin versant (1 km²) Débit (l/s) 10 Infiltration Calculated discharge (Reference) Measured discharge 2 4 Pluie (mm/5m min) Débit (l/s) :00 04:00 08:00 30 Avril 1993 (heure : minute) :00 04:00 08:00 30 Avril 1993 (heure : minute) Niveau de la nappe (m m) Niveau de nappe 4:00 12:00 Temps 20:00 4:00 Aquifère 1 simulé Piezo 103 mesuré 200 m Suivi d un herbicide RTRA, 30 avril

9 MHYDAS: current developments 3D Modelling of groundwater reacharge in a network of ditches (Dagès, 2006) Modelling of overflow in a network of ditches (Ghesquière, 2008) RTRA, 30 avril

10 Ruissellement par m² Ks x10-7 Évènement du Temps : 050 min Répartition des pluviomètres RTRA, 30 avril

11 Ruissellement par m² Ks x10-7 Évènement du Temps : 100 min Répartition des pluviomètres RTRA, 30 avril

12 Ruissellement par m² Ks x10-7 Évènement du Temps : 150 min Répartition des pluviomètres RTRA, 30 avril

13 Ruissellement par m² Ks x10-7 Évènement du Temps : 200 min Répartition des pluviomètres RTRA, 30 avril

14 Ruissellement par m² Ks x10-7 Évènement du Temps : 250 min Répartition des pluviomètres RTRA, 30 avril

15 Besoins et souhaits de collaborations Maillage tétraédrique pour la résolution aux éléments finis des équations de flux d eau dans le sol. Couplage de modèles de transferts d eau dans le sol (Richards / Boussinesq) à des modèles d écoulements à surface libre (Saint- Venant). Optimisation et calage de modèles spatialisés. Modélisation inverse. Analyse d incertitudes et propagation d erreur. RTRA, 30 avril

Modélisation et simulation de processus dans les paysages. geomhydas

Modélisation et simulation de processus dans les paysages. geomhydas Modélisation et simulation de processus dans les paysages mhydas geomhydas En deux parties... Présentation des concepts / cadre de modélisation au travers de la plate-forme OpenFLUID (temps/espace/simulation)

Plus en détail

Les modèles numériques en hydrologie et en hydraulique

Les modèles numériques en hydrologie et en hydraulique Les modèles numériques en hydrologie et en hydraulique V. Guinot Université Montpellier 2 Maison des Sciences de l Eau 34095 Montpellier Cedex 5 guinot@msem.univ-montp2.fr 1. L hydrologie et l hydraulique

Plus en détail

Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur

Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur Evaluation du risque de transfert de produits phytosanitaires vers les eaux de surface dans la région du Rhin Supérieur Méthodes et outils de diagnostic du transfert et du devenir des produits phytosanitaires

Plus en détail

MASTERE MODELISATION EN HYDRAULIQUE

MASTERE MODELISATION EN HYDRAULIQUE MASTERE MODELISATION EN HYDRAULIQUE ET ENVIRONNEMENT Coordinateur du Mastère : JAMEL CHAHED ENIT, Département Génie Civil, Laboratoire LMHE BP 37, Le Belvédère, 1002-Tunis jamel.chahed@enit.rnu.tn 1. Le

Plus en détail

Table des matières. Liste des figures. Liste des tableaux

Table des matières. Liste des figures. Liste des tableaux Table des matières Liste des figures Liste des tableaux Table des matières Introduction 1 Partie A : Etude bibliographique 3 A1. Définition des concepts de bassin versant, de système et de modèle 7 A1-1.

Plus en détail

5. Infiltration et écoulements

5. Infiltration et écoulements 5. Infiltration et écoulements 5.1. Définitions et paramètres descriptifs de l infiltration 5.2. Facteurs influençant l infiltration 5.3. Variation du taux d infiltration au cours d une averse 5.4. Modélisation

Plus en détail

Généralités sur les relations nappes rivières

Généralités sur les relations nappes rivières Généralités sur les relations nappes rivières Eaux souterraines et eaux de surface sont deux états de la ressource en eau, deux phases du cycle de l'eau. Elles présentent des relations et une interdépendance

Plus en détail

L'ore Master Eau Montpellier

L'ore Master Eau Montpellier L'ore Master Eau Montpellier Thierry Rieu 04 Novembre 2013 Master Eau - Montpellier Une ore unique en sciences de l'eau, intégrée et spécialisée 110 UE, 100 étudiants par promo, 5 spécialités dont Spécialité

Plus en détail

L infiltration. Définitions Equations de base Facteurs influençant l infiltration et Profils hydriques Ex de Modélisation à l échelle du bassin

L infiltration. Définitions Equations de base Facteurs influençant l infiltration et Profils hydriques Ex de Modélisation à l échelle du bassin Valérie Borrell Estupina FLST403 - Montpellier 2011 L infiltration Définitions Equations de base Facteurs influençant l infiltration et Profils hydriques Ex de Modélisation à l échelle du bassin 1 Définitions

Plus en détail

UTILISATION D UN SIG POUR LA MODELISATION HYDROLOGIQUE DES BASSINS VERSANTS URBAINS

UTILISATION D UN SIG POUR LA MODELISATION HYDROLOGIQUE DES BASSINS VERSANTS URBAINS UTILISATION D UN SIG POUR LA MODELISATION HYDROLOGIQUE DES BASSINS VERSANTS URBAINS Résumé Une connaissance géographique et physique détaillée de la ville est un atout pour la modélisation hydrologique

Plus en détail

Evaluation des fonctions de pédotransfert d un sol hétérogène, milieu récepteur d eau usée traitée, sur un site pilote dédié

Evaluation des fonctions de pédotransfert d un sol hétérogène, milieu récepteur d eau usée traitée, sur un site pilote dédié Thèse de Behzad NASRI Evaluation des fonctions de pédotransfert d un sol hétérogène, milieu récepteur d eau usée traitée, sur un site pilote dédié Résumé En 1998, le Ministère de l Environnement a initié

Plus en détail

EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION DES ROUTES ET LA FLUIDITE DU TRANSPORT TERRESTRE

EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION DES ROUTES ET LA FLUIDITE DU TRANSPORT TERRESTRE REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l agriculture est des ressources hydrauliques Direction générale de l aménagement et de la conservation des terres EFFETS DES AMENAGEMENTS ANTI EROSIFS SUR LA PROTECTION

Plus en détail

Interactions en crue. entre drainage souterrain. et assainissement agricole

Interactions en crue. entre drainage souterrain. et assainissement agricole Interactions en crue entre drainage souterrain et assainissement agricole Yves NÉDÉLEC 0 Plan de l'exposé I. : Drainage intensif et crues de petits bassins versants II. des mesures de terrain du fossé

Plus en détail

Fonctionnement et modélisation hydrologique d un petit bassin versant cultivé en milieu volcanique tropical

Fonctionnement et modélisation hydrologique d un petit bassin versant cultivé en milieu volcanique tropical Jean-Baptiste Charlier CIRAD PERSYST, Guadeloupe Fonctionnement et modélisation hydrologique d un petit bassin versant cultivé en milieu volcanique tropical Thèse encadrée par : Philippe Cattan (CIRAD

Plus en détail

Caractérisation des agrégats et des flocs en rivières : développement instrumental et application aux bassins versants montagneux.

Caractérisation des agrégats et des flocs en rivières : développement instrumental et application aux bassins versants montagneux. 16 mars 2012 Journée des thèses LTHE Caractérisation des agrégats et des flocs en rivières : développement instrumental et application aux bassins versants montagneux. par Valentin Wendling sous la direction

Plus en détail

Processus d innovation et rôle de la recherche UMR INNOVATION UMR LAMETA UMR MOISA UR B&SEF UR GREEN

Processus d innovation et rôle de la recherche UMR INNOVATION UMR LAMETA UMR MOISA UR B&SEF UR GREEN Processus d innovation et rôle de la recherche UMR INNOVATION UMR LAMETA UMR MOISA UR B&SEF UR GREEN Journées 2014 du Labex Agro, Montpellier 3-4 avril 2014 L innovation : une idée mise en pratique (définition

Plus en détail

EAUX PLUVIALES. sable

EAUX PLUVIALES. sable 1.Généralités EAUX PLUVIALES Des dispositifs doivent reprendre les eaux de ruissellement pour éviter la submersion des voies; la formation du ruissellement est due en milieu urbain à l'imperméabilisation

Plus en détail

SEGTEUP. Projet ANR SEGTEUP. Système Extensif de Gestion et de Traitement des Eaux Urbaines de temps de Pluie : Présentation du projet SEGTEUP

SEGTEUP. Projet ANR SEGTEUP. Système Extensif de Gestion et de Traitement des Eaux Urbaines de temps de Pluie : Présentation du projet SEGTEUP 8 FEVRIER 00 - LYON Projet ANR Système Extensif de Gestion et de Traitement des Eaux Urbaines de temps de Pluie : Présentation du projet Jeudi décembre 009 LYON BRON Programme de la journée Présentation

Plus en détail

Séminaire ACTA-INRA. Les systèmes de polyculture - élevage dans les territoires. Toulouse, 4 et 5 JUIN 2013

Séminaire ACTA-INRA. Les systèmes de polyculture - élevage dans les territoires. Toulouse, 4 et 5 JUIN 2013 Séminaire ACTA-INRA Les systèmes de polyculture - élevage dans les territoires Toulouse, 4 et 5 JUIN 2013 Une recherche-action sur le changement de l utilisation agricole des terres et des paysages en

Plus en détail

Plate-forme paysage point de vue d un économiste. Patrick Rio, UMR Lameta-INRA rio@supagro.inra.fr

Plate-forme paysage point de vue d un économiste. Patrick Rio, UMR Lameta-INRA rio@supagro.inra.fr Plate-forme paysage point de vue d un économiste Patrick Rio, UMR Lameta-INRA rio@supagro.inra.fr Le modèle des économistes : un outil de médiation Pour aider l économiste (et les autres scientifiques

Plus en détail

Nom du service émetteur. mardi 27 mars 2012. Géothermie. Nom du service émetteur

Nom du service émetteur. mardi 27 mars 2012. Géothermie. Nom du service émetteur Nom du service émetteur Géothermie Nom du service émetteur Modèle conceptuel d un «réservoir» de type EGS : application au site géothermal de Soultz-Sous-Forêts Mathilde Loubaud - 1 ère année > Master

Plus en détail

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées

Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées 1 Note de présentations du périmètre du schéma d aménagement et de gestion des eaux (SAGE) des 6 vallées Rappel réglementaire Le décret 2007-1213 du 10 août 2007, relatif aux schémas d'aménagement et de

Plus en détail

Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de l Abitibi-Témiscamingue (PACES-AT): État d avancement du projet

Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de l Abitibi-Témiscamingue (PACES-AT): État d avancement du projet Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de l Abitibi-Témiscamingue (PACES-AT): État d avancement du projet V. Cloutier, D. Blanchette, M. Roy, T. Aubert, F. Audet-Gagnon, S. Nadeau,

Plus en détail

FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES 3éme UNIVERSITES DE PERFECTIONNEMENT

FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES 3éme UNIVERSITES DE PERFECTIONNEMENT FEDERATION DES GEOMETRES FRANCOPHONES 3éme UNIVERSITES DE PERFECTIONNEMENT Module d intervention Intitulé de la présentation Intervenant AMENAGEMENT ET PLANIFICATION URBAINE Gestion des catastrophes naturelles:

Plus en détail

Application des plantes. des cultures. Bruno Andrieu. UMR INRA-AgroParisTech. AgroParisTech Environnement et Grandes Cultures

Application des plantes. des cultures. Bruno Andrieu. UMR INRA-AgroParisTech. AgroParisTech Environnement et Grandes Cultures Application des plantes virtuelles à la modélisation Bruno Andrieu des cultures UMR INRA-AgroParisTech AgroParisTech Environnement et Grandes Cultures Diversification des questions posées aux modèles Quantité

Plus en détail

Guide d élaboration d un schéma de gestion des eaux pluviales

Guide d élaboration d un schéma de gestion des eaux pluviales Département de Seine-Maritime Association Régionale pour l Etude et l Amélioration des Sols Guide d élaboration d un schéma de gestion des eaux pluviales MAI 2006 SOMMAIRE 1) Présentation de l opération...3

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Comment gérer les eaux de pluie dans un contexte spécifique? Maggy HOVERTIN MATRIciel S.A Objectifs de la

Plus en détail

Contexte de la Région de Bruxelles- Capitale (RBC)

Contexte de la Région de Bruxelles- Capitale (RBC) Contexte de la Région de Bruxelles- Capitale (RBC) Par Bruxelles-Environnement (IBGE) Les grandes lignes de la présenta/on - Par/cularités de la RBC face au cycle naturel de l eau et conséquences sur les

Plus en détail

L ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL DES EAUX USEES. Centre d Hygiène et de Salubrité Publique Direction de la Santé - Polynésie française

L ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL DES EAUX USEES. Centre d Hygiène et de Salubrité Publique Direction de la Santé - Polynésie française L ASSAINISSEMENT INDIVIDUEL DES EAUX USEES Centre d Hygiène et de Salubrité Publique Direction de la Santé - Polynésie française 1. Le cadre réglementaire La délibération 87-48AT du 29 avril 87 modifiée

Plus en détail

Y a-t-il infiltration verticale sous drainage agricole? Conséquence pour la recharge de la nappe de Brie

Y a-t-il infiltration verticale sous drainage agricole? Conséquence pour la recharge de la nappe de Brie Y a-t-il infiltration verticale sous drainage agricole? Conséquence pour la recharge de la nappe de Brie TOURNEBIZE Julien, CLEMENT Rémi, GUERIN Alain, ANSART Patrick, CHAUMONT Cédric, MOREAU Sylvain,

Plus en détail

Présentation synthétique de la BDEA

Présentation synthétique de la BDEA Présentation synthétique de la BDEA Rakotondrainibe Herivelo-Avril 2011 1. Présentation générale La Bdea est un outil informatique pour le stockage puis le partage avec tous les acteurs du secteur Eau,

Plus en détail

Les zones tampon au sein des bassins versants.

Les zones tampon au sein des bassins versants. Les zones tampon au sein des bassins versants. Diversité, complémentarité et intégration optimale Guy LE HÉNAFF Pour l équipe Pollutions Diffuses IRSTEA de Lyon-Villeurbanne Co-animateur du GT Zones tampons

Plus en détail

Evapotranspiration et irrigation en zones agricoles («ET FAO-56»)

Evapotranspiration et irrigation en zones agricoles («ET FAO-56») Evapotranspiration et irrigation en zones agricoles («ET FAO-56») Animateurs: Vincent Simonneaux Contributeurs: Michel le Page, Valérie Demarez, (CESBIO) Produit «Evapotranspiration FAO-56» Evapotranspiration

Plus en détail

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION CE CAHIER DES CHARGES TYPE A POUR OBJECTIF DE DEFINIR LE CONTENU TECHNIQUE MINIMUM DU RAPPORT REMIS EN FIN D ETUDE AU PARTICULIER DEMANDEUR. OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION L objet de l étude

Plus en détail

- LES PROCESSUS HYDROLOGIQUES -

- LES PROCESSUS HYDROLOGIQUES - - LES PROCESSUS HYDROLOGIQUES - Cours Master 1 C. Legout Laboratoire d étude des Transferts en Hydrologie et en Environnement Université Joseph Fourier Cedric.Legout@hmg.inpg.fr Plan 1- L eau dans les

Plus en détail

Réunion de présentation

Réunion de présentation Réunion d information Cahier des charges études A.A.C. Conseil Général de l Yonne, le 23 septembre 2013 SAtep Réunion de présentation Phase 2 à 4 de l étude De l étude de l occupation des sols à l évaluation

Plus en détail

Ressources naturelles et modélisation géochimique et hydrochimique

Ressources naturelles et modélisation géochimique et hydrochimique Ressources naturelles et modélisation géochimique et hydrochimique Frédéric Gérard, Edith Le Cadre, Nicolas Devau, Claude Plassard, Philippe Hinsinger, Benoît Jaillard UMR1222 Biogéochimie du Sol et de

Plus en détail

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du.

COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS. Révision du SAGE de la Mauldre. Règlement. Validé par la CLE du. COMITE DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA MAULDRE ET DE SES AFFLUENTS Révision du SAGE de la Mauldre Règlement Novembre 2012 V4 Validé par la CLE du Ce document est en cours d écriture La présente version

Plus en détail

La simulation dynamique du trafic

La simulation dynamique du trafic La simulation dynamique du trafic Utilisation et pratiques de la simulation dynamique de trafic Département Mobilités Olivier Richard Olivier Richard? Ingénieur des travaux publics de l état (ENTPE) spécialité

Plus en détail

Simulation Géographique par Automate Cellulaire

Simulation Géographique par Automate Cellulaire 8 ième séminaire de l observation urbaine CERTU - INSEE Simulation Géographique par Automate Cellulaire Patrice Langlois UMR 6266 CNRS -IDEES Équipe MTG Département de Géographie Université de Rouen 1

Plus en détail

Exemple de projet et réseau: modélisation et simulation des systèmes socio-environnementaux

Exemple de projet et réseau: modélisation et simulation des systèmes socio-environnementaux Exemple de projet et réseau: modélisation et simulation des systèmes socio-environnementaux Jean-Pierre Müller Cadre scientifique CIRAD-ES-GREEN 1 Plan de présentation D où on part (parle) L objet de recherche

Plus en détail

1. Les puits d'infiltration :

1. Les puits d'infiltration : 1. Les puits d'infiltration : Ces dispositifs assurent le transit des eaux de ruissellement vers les couches perméables du sol. Ils sont utilisés essentiellement pour recevoir les eaux de toitures. Le

Plus en détail

La gestion des eaux pluviales

La gestion des eaux pluviales La gestion des eaux pluviales Prévenir les impacts des pluies intenses : le réseau d égout n est pas un trou noir Juin 2014 Partie I La place des infrastructures vertes 1 Charge hydraulique : la vitesse

Plus en détail

La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement

La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement La Région soutient le développement du pôle agronomie-environnement Inauguration de la Résidence Campus Méditerranéen de IAMM / CIHEAM Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

Centre de stockage de déchets d non dangereux ou dangereux. Les obligations réglementairesr abilité

Centre de stockage de déchets d non dangereux ou dangereux. Les obligations réglementairesr abilité 12 octobre 2012 Centre de stockage de déchets d ultimes non dangereux ou dangereux Les obligations réglementairesr en matière de conception et de traçabilit abilité Présentation de l inspection des installations

Plus en détail

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane.

BD CARTHAGE GUYANE. Figure 1. L emprise spatiale de la BD Carthage Guyane. Networks and Communication Studies, NETCOM, vol. 27 (2013), n 1-2 pp. 232-236 BD CARTHAGE GUYANE MOURGUIART CHARLINE 1, LINARES SEBASTIEN 2 1. LE CONTEXTE Le bassin de la Guyane est décomposé en 5 grandes

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Les moyens mis à disposition du concepteur Frederic LUYCKX, architecte Objectifs de la présentation Initier

Plus en détail

Les eaux souterraines de Midi- Pyrénées : préjugés et vérités. BRGM Midi-Pyrénées

Les eaux souterraines de Midi- Pyrénées : préjugés et vérités. BRGM Midi-Pyrénées Les eaux souterraines de Midi- Pyrénées : préjugés et vérités Qu est-ce qu un aquifère? Les grands types d aquifères de Midi-Pyrénées > 3 Les grands types d aquifères de Midi-Pyrénées AQUIFERES ALLUVIAUX

Plus en détail

SP3A : SPATIALISATION DE PRATIQUES AGRICOLES ADAPTEES ET ACCEPTABLES

SP3A : SPATIALISATION DE PRATIQUES AGRICOLES ADAPTEES ET ACCEPTABLES SP3A : SPATIALISATION DE PRATIQUES AGRICOLES ADAPTEES ET ACCEPTABLES Préservation des sols viticoles méditerranéens et amélioration de leurs fonctions de régulation des flux d eau et de matières associées

Plus en détail

APPORTS DE LA MODÉLISATION DISTRIBUÉE HORAIRE DANS LA COMPRÉHENSION DU CYCLE HYDROLOGIQUE DU BASSIN VERSANT PÉRIURBAIN : YZERON OUEST LYONNAIS, FRANCE

APPORTS DE LA MODÉLISATION DISTRIBUÉE HORAIRE DANS LA COMPRÉHENSION DU CYCLE HYDROLOGIQUE DU BASSIN VERSANT PÉRIURBAIN : YZERON OUEST LYONNAIS, FRANCE APPORTS DE LA MODÉLISATION DISTRIBUÉE HORAIRE DANS LA COMPRÉHENSION DU CYCLE HYDROLOGIQUE DU BASSIN VERSANT PÉRIURBAIN : YZERON OUEST LYONNAIS, FRANCE KERMADI S. 1, LABBAS M. 2, BRANGER F. 2, BRAUD I.

Plus en détail

L emploi de pesticide en agriculture pose

L emploi de pesticide en agriculture pose P. Cattan, E. Barriuso, Y.M. Cabidoche, JB Charlier, M. Voltz. Quelques éléments clés sur l origine et le mode de pollution des eaux par les produits phytosanitaires utilisés en agriculture d e la Pôle

Plus en détail

Un modèle systémique pour l analyse de la valeur pédagogique ajoutée, de la cohérence interne et de la pertinence d un dispositif e-learning

Un modèle systémique pour l analyse de la valeur pédagogique ajoutée, de la cohérence interne et de la pertinence d un dispositif e-learning Un modèle systémique pour l analyse de la valeur pédagogique ajoutée, de la cohérence interne et de la pertinence d un dispositif e-learning Jacques Viens CIRT@ Université de Montréal Trois questions pour

Plus en détail

guy.le-henaff@irstea.fr Irstea, Centre de Lyon-Villeurbanne; 5 rue de la Doua, CS 70077, 69626 VILLEURBANNE

guy.le-henaff@irstea.fr Irstea, Centre de Lyon-Villeurbanne; 5 rue de la Doua, CS 70077, 69626 VILLEURBANNE 45e congrès du Groupe Français des Pesticides, 27 29 mai 2015, Versailles Du diagnostic de bassin versant aux actions d atténuation: quelques retours d expériences visant à réduire les transferts hydriques

Plus en détail

Eau et Sécurité alimentaire en Méditerranée

Eau et Sécurité alimentaire en Méditerranée Eau et Sécurité alimentaire en Méditerranée Quel partenariat? SESAME Montpellier 21 et 22 février 2013 Menu 1. Quelques rappels sur ce qu est l AFD, son activité ité et ses mandats 2. Les engagements pour

Plus en détail

Les Paiements pour Services Environnementaux dans les Programmes de Lutte Contre la Désertification : Potentiels et Limites

Les Paiements pour Services Environnementaux dans les Programmes de Lutte Contre la Désertification : Potentiels et Limites Politiques, programmes et projets de lutte contre la désertification : quelle évaluation? 29-30 juin 2011, Institut Agronomique Méditerranéen, Montpellier, France Les Paiements pour Services Environnementaux

Plus en détail

Contribution à la Journée scientifique Agroforesterie organisée par le CRAAQ 7 février 2013 à Drummondville, Québec [1] [2] [3]

Contribution à la Journée scientifique Agroforesterie organisée par le CRAAQ 7 février 2013 à Drummondville, Québec [1] [2] [3] Étude de l impact des systèmes intercalaires sylvicoles agricoles sur la dynamique de l eau et la connectivité sédimentaire : Suivi de terrain et modélisation numérique ALAIN N. ROUSSEAU [1], DENNIS W.

Plus en détail

Gare de marchandise de la Chaux-de-Fonds

Gare de marchandise de la Chaux-de-Fonds Gare de marchandise de la Chaux-de-Fonds Investigation de détail dans la zone contaminée par des solvants chlorés Sommaire 1. Un contexte d étude complexe 2. Une collaboration exemplaire 3. Etat d avancement

Plus en détail

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Dossier de presse Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Sommaire Communiqué de presse.1 Fiche 1 : Qu est ce qu un Schéma d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

Intégration de modèles Illustration à partir du modèle STICS

Intégration de modèles Illustration à partir du modèle STICS Intégration de modèles Illustration à partir du modèle STICS P.Chabrier (U.BIA, INRA Toulouse), E.Casellas (U.BIA, INRA Toulouse) H.Raynal (U.BIA, INRA Toulouse) Journée RECORD, 27 janvier 2011 1 Introduction

Plus en détail

Bordures de champs. Définition

Bordures de champs. Définition Territ'Eau - Agro-Transfert Bretagne - version du 09/11/2009 Bordures de champs CréditsphotosCA56 Définition C. Grimaldi, J. Baudry et C. Gascuel 1- Définitiond'une"borduredechamp" Touteslesparcellessontentouréesdeborduresdechampquitraduisentleslimitesdemiseencultureetde

Plus en détail

Institut Mines-Télécom. Gardon d Alès 1907

Institut Mines-Télécom. Gardon d Alès 1907 Gardon d Alès 1907 L intelligence artificielle pour la prévision des crues éclair Les mondes inconnus Anne Johannet, École des Mines d Alès, 27 septembre 2013 2 Contexte sociétal des travaux 3 Contexte

Plus en détail

Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire. Antoine GARCIA Ville de BESANCON

Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire. Antoine GARCIA Ville de BESANCON Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire Antoine GARCIA Ville de BESANCON Mardi 13 mai 2014 Associations d idées Hier / Aujourd hui / Demain Réseau unitaire / Réseau

Plus en détail

L ingénierie de l innovation au service de la micro hydraulique : La démarche Gewise

L ingénierie de l innovation au service de la micro hydraulique : La démarche Gewise L ingénierie de l innovation au service de la micro hydraulique : La démarche Gewise Edwin Marcellin-Gros Colloque des Vingt-cinquièmes Entretiens du Centre Jacques Cartier La place de l'énergie hydraulique

Plus en détail

APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS. Gilles Rivard, ing. M. Sc.

APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS. Gilles Rivard, ing. M. Sc. APPROCHES SIMPLIFIÉES POUR L ÉVALUATION DES PARAMÈTRES DE CONCEPTION POUR LES BASSINS DE FAIBLES DIMENSIONS Gilles Rivard, ing. M. Sc. Québec 15 mars 2012 PRÉSENTATION Particularités des petits bassins

Plus en détail

Modélisation couplée des processus de surface et souterrains pour prédire la distribution spatiale de l'évapotranspiration.

Modélisation couplée des processus de surface et souterrains pour prédire la distribution spatiale de l'évapotranspiration. Contacts : jean-martial.cohard@ujf-grenoble.fr AMA Fall Meeting 2013 Toulouse, 22-24 janvier Modélisation couplée des processus de surface et souterrains pour prédire la distribution spatiale de l'évapotranspiration.

Plus en détail

CONSOMMATION ET ÉCONOMIE D ÉNERGIE : LA RÉALITÉ FACE AU CALCUL

CONSOMMATION ET ÉCONOMIE D ÉNERGIE : LA RÉALITÉ FACE AU CALCUL CONSOMMATION ET ÉCONOMIE D ÉNERGIE : LA RÉALITÉ FACE AU CALCUL INTÉGRER L INCERTITUDE DANS UN SYSTÈME COMPLEXE D.Osso, M-H.Laurent, M.Raynaud EDF-R&D janvier 2016 Chaire Economie du Climat Quelle complexité?

Plus en détail

Centre d Expertise Scientifique THEIA Languedoc-Roussillon

Centre d Expertise Scientifique THEIA Languedoc-Roussillon Centre d Expertise Scientifique THEIA Languedoc-Roussillon 2ème Séminaire Utilisateurs GEOSUD 13-14 mai 2014 Agropolis International, Montpellier Silvan Coste (SIG L-R) Samuel Alleaume (TETIS) 2 ème Séminaire

Plus en détail

SAGE VILAINE. Règlement

SAGE VILAINE. Règlement SAGE VILAINE Règlement Projet pour la CLE du 29 mars 2013 1 Les Zones Humides Les zones humides jouent un rôle important dans la gestion quantitative et qualitative de l eau, en particulier sur les têtes

Plus en détail

L étude de sol et de conception des filières d Assainissement Non Collectif

L étude de sol et de conception des filières d Assainissement Non Collectif L étude de sol et de conception des filières d Assainissement Non Collectif L étude de sol et de conception des filières d Assainissement Non Collectif Emmanuel PARENT Bureau d Etude MPE 64 Emmanuel PARENT

Plus en détail

Gestion des rejets de substances prioritaires à. l échelle des bassins. versants. Jean-Marc BRIGNON INERIS Direction des Risques Chroniques SEMINAIRE

Gestion des rejets de substances prioritaires à. l échelle des bassins. versants. Jean-Marc BRIGNON INERIS Direction des Risques Chroniques SEMINAIRE SEMINAIRE Les substances chimiques dangereuses de la DCE : vers des outils opérationnels pour la fixation des VLE locales et la gestion à l échelle des bassins Gestion des rejets de substances prioritaires

Plus en détail

Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention

Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention Des outils d analyse spatiale pour la gestion des milieux humides en appui à la planification territoriale et l intervention Richard Fournier et coll.* Département de géomatique appliquée Université de

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne

ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne Le 28 novembre 2003 ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne Problématique générale : Le piémont du mont Saint-Hilaire subit des pressions de développement importantes. Ce milieu est relativement

Plus en détail

Table des matières. Partie 1: Préambule...4. Partie 2: Inventaire des données...6

Table des matières. Partie 1: Préambule...4. Partie 2: Inventaire des données...6 Table des matières Livrable A - V0.1 / Résultats du modèle Partie 1: Préambule...4 Partie 2: Inventaire des données...6 1 Données contextuelles...7 2 Données hydrologiques...9 3 Données hydrauliques...12

Plus en détail

GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE

GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE GESTION DURABLE DES EAUX DE PLUIE Planification territoriale et développement durable 4 mai 2012 Miguel HERRERO Judith CÔTÉ Conseillers aux opérations régionales La collection «Planification territoriale

Plus en détail

La recherche hydrologique de p4ges 26 th March 2015

La recherche hydrologique de p4ges 26 th March 2015 La recherche hydrologique de p4ges 26 th March 2015 L importance de l eau dans la vie humaine Utilisation de l'eau des ménages et de la santé la pêche hydroélectricité irrigation 2 Les dangers de l eau

Plus en détail

Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales

Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales Contexte et enjeux de la gestion des eaux pluviales SOMMAIRE Évolution des interventions de l'homme sur le cycle de l'eau et leur impact Les enjeux et

Plus en détail

LOGICIEL DE MODÉLISATION INTEGRÉE 1D/2D POUR LA GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES EAUX USÉES. drainage. Micro Drainage

LOGICIEL DE MODÉLISATION INTEGRÉE 1D/2D POUR LA GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES EAUX USÉES. drainage. Micro Drainage LOGICIEL DE MODÉLISATION INTEGRÉE 1D/2D POUR LA GESTION DES EAUX PLUVIALES ET DES EAUX USÉES drainage Micro Drainage QUELS SONT LES DOMAINES D APPLICATION DE XPSWMM? Gestion des eaux pluviales: Modélisation

Plus en détail

Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire

Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire Construction d un Modèle Numérique de Terrain par stéréoscopie aérienne ou satellitaire UMR TETIS Cemagref-CIRAD-ENGREF PLAN 1. IMAGES AERIENNES ET SATELLLITALES a) Images sources pour les MNT b) Modes

Plus en détail

3 ETUDE HYDROLOGIQUE. 3.1 La pluviométrie. 3.1.1 Analyse critique des données disponibles

3 ETUDE HYDROLOGIQUE. 3.1 La pluviométrie. 3.1.1 Analyse critique des données disponibles 3 ETUDE HYDROLOGIQUE 3.1 La pluviométrie 3.1.1 Analyse critique des données disponibles A proximité du bassin versant existe une station d enregistrement de la pluviométrie (DIREN 59-62) située sur la

Plus en détail

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014 Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti Boby Piard 01 October 2014 Plan de la présentation I. Présentation du CNIGS Processus de Création Mandat, Mission, Services disponibles II.

Plus en détail

Projet GEOSTOCAL Appel à projets Stock E 2007. Hervé LESUEUR, BRGM

Projet GEOSTOCAL Appel à projets Stock E 2007. Hervé LESUEUR, BRGM Projet GEOSTOCAL Appel à projets Stock E 2007 Hervé LESUEUR, BRGM Le projet GEOSTOCAL GEO STOckage de ChALeur : opportunités, optimisation et faisabilité du stockage intersaisonnier de chaleur perdue en

Plus en détail

Vulnérabilités et protection des eaux souterraines

Vulnérabilités et protection des eaux souterraines Vulnérabilités et protection A. Dassargues Prof. ULg 14/10/2005 Vulnérabilités et protection des eaux souterraines Introduction / Importance des enjeux Eaux souterraines en Wallonie, avantages/désavantages

Plus en détail

3 De la pluie aux inondations Le rôle des roches

3 De la pluie aux inondations Le rôle des roches 3 De la pluie aux inondations Le rôle des roches Cette fiche permet à l élèves de développer plusieurs connaissances et compétences du socle commun au palier 3. Parmi celles-ci, les principales sont :

Plus en détail

Accès aux produits Pléiades et SPOT 6/7 sur le territoire national pour les acteurs publics

Accès aux produits Pléiades et SPOT 6/7 sur le territoire national pour les acteurs publics Accès aux produits Pléiades et SPOT 6/7 sur le territoire national pour les acteurs publics 1. Dispositif d accès à Pléiades pour les acteurs publics 2. L Equipex GéoSud 3. Archive constituée 2012, 2013,

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire François Ramond SNCF Innovation & Recherche Journée industrielle GDR RO MACS SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation du système ferroviaire français,

Plus en détail

Maîtriser le ruissellement érosif par les pratiques agricoles à l échelle d un bassin versant.

Maîtriser le ruissellement érosif par les pratiques agricoles à l échelle d un bassin versant. Département SAD Maîtriser le ruissellement érosif par les pratiques agricoles à l échelle d un bassin versant. Complémentarité d une analyse des contraintes d organisation du travail au sein de l exploitation

Plus en détail

Qu est-ce qu une étude BAC?

Qu est-ce qu une étude BAC? Qu est-ce qu une étude BAC? Réglementation Définition du BAC Objectifs de l étude Etapes de réalisation de l étude Leviers de réussite Arnaud HÉBERT Chargé d opérations «Collectivités et Industrie» Direction

Plus en détail

Création de lotissements à usage d habitation

Création de lotissements à usage d habitation Création de lotissements à usage d habitation Constitution des dossiers de déclaration au titre des articles L 214.1 à L 214.3 du code de l'environnement (anciennement loi sur l eau) A compter du 01/10/2006

Plus en détail

Risque de stockage des déchets nucléaires

Risque de stockage des déchets nucléaires Risque de stockage des déchets nucléaires Jean-Raynald de Dreuzy, chargé de recherche h CNRS UMR 6118 Géosciences Rennes / IFR CAREN Problématique: Durée de vie longue, Toxicité importante Gestion et enjeux

Plus en détail

CHAPITRE II Expérimentations 33

CHAPITRE II Expérimentations 33 PLAN Introduction générale 1 Introduction 1 1) Présentation de notre objet d étude : la parcelle agricole 1 2) Les différents processus du bilan hydrique 1 3) Cadrage du projet de thèse par rapport aux

Plus en détail

Demande d autorisation, contrôle de conception et d implantation FO1

Demande d autorisation, contrôle de conception et d implantation FO1 Demande d autorisation, contrôle de conception et d implantation FO1 Informations générales Date de la demande Date du permis de construire (sauf pour réhabilitation) Habitation Références cadastrales

Plus en détail

Outil d aide à la décision pour la gestion hydraulique intégrée des barrages de Haute-Vilaine

Outil d aide à la décision pour la gestion hydraulique intégrée des barrages de Haute-Vilaine DHI Eau Environnement Santé Conférence francophone ESRI 30 septembre 2009 Outil d aide à la décision pour la gestion hydraulique intégrée des barrages de Haute-Vilaine Samia Mejdi DHI Eau Environnement

Plus en détail

Approche hybride De la correction des erreurs à la sélection de variables

Approche hybride De la correction des erreurs à la sélection de variables Approche hybride De la correction des erreurs à la sélection de variables G.M. Saulnier 1, W. Castaing 2 1 Laboratoire EDYTEM (UMR 5204, CNRS, Université de Savoie) 2 TENEVIA (http://www.tenevia.com) Projet

Plus en détail

Dossier Technique de l Assainissement Non Collectif

Dossier Technique de l Assainissement Non Collectif Dossier Technique de l Assainissement Non Collectif Quelques conseils simples pour bien choisir, implanter et dimensionner votre installation L objectif est de mettre en place une installation permettant

Plus en détail

Le climat et les problèmes d eau

Le climat et les problèmes d eau CHAPITRE 3 Le climat et les problèmes d eau 3.1 INTRODUCTION Au cours des millénaires, l homme a surtout observé de l eau les phénomènes de précipitation etd écoulementdanslescoursd eau,parcequelapluieluitombaitsurlatêteetquel

Plus en détail

Colloque bilan LEFE, mai 2009. Processus dynamiques en milieu littoral

Colloque bilan LEFE, mai 2009. Processus dynamiques en milieu littoral Colloque bilan LEFE, mai 2009 Processus dynamiques en milieu littoral Philippe Bonneton EPOC, Univ. Bordeaux I, CNRS Le littoral : pas seulement une zone d interface mais aussi un milieu spécifique Appel

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

Étude hydraulique du bassin-versant du vieux-port à Marseille

Étude hydraulique du bassin-versant du vieux-port à Marseille Étude hydraulique du bassin-versant du vieux-port à Marseille Rédaction: F. Pons Présentation: P. Ledoux Programme LCPC 11M081 Programme ANR RIVES Programme CETMEF Données: Ville de Marseille Centre d'études

Plus en détail

Comment booster votre innovation en participant à des projets collaboratifs. Yann Truong Christine Béatrix

Comment booster votre innovation en participant à des projets collaboratifs. Yann Truong Christine Béatrix Comment booster votre innovation en participant à des projets collaboratifs (dans le cadre d un cluster ou d un réseau) Yann Truong Christine Béatrix Centre pour le Management des Technologies et de l

Plus en détail