Règlement intérieur de l'institut régional d'administration de Lyon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement intérieur de l'institut régional d'administration de Lyon"

Transcription

1 Règlement intérieur de l'institut régional d'administration de Lyon TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Conformément aux dispositions du décret n du 10 juillet 1984 modifié relatif aux instituts régionaux d administration et à l arrêté du 23 août 2007 relatif à la formation initiale et à l organisation de la scolarité dans les IRA, les élèves sont soumis, pendant toute leur formation, aux dispositions du décret n du 7 octobre 1994 fixant les dispositions communes applicables aux stagiaires de l Etat et de ses établissements publics. Sur tous les autres points leur situation est réglée par le décret n du 10 juillet 1984 modifié précité, le décret n du 4 octobre 1999 relatif au régime indemnitaire des élèves et par le présent règlement intérieur. Le présent règlement s applique à l ensemble des élèves de l IRA de Lyon, quel que soit leur statut juridique antérieur. Article 2 : Les élèves de l institut sont placés, pendant toute leur formation, sous l autorité hiérarchique du directeur de l institut, suppléé, en cas d absence ou d empêchement, par le directeur des études et des stages ou par le secrétaire général. Dans toute démarche ou correspondance individuelle ou collective avec une autorité administrative, les élèves sont tenus de suivre la voie hiérarchique. Les administrations, de leur côté, communiquent avec les élèves par l intermédiaire du directeur de l institut, conformément aux prescriptions de la circulaire du ministre chargé de la fonction publique FP5 n 3554 en date du 9 juin Article 3 : Les décisions du directeur et les notes de services sont portées à la connaissance des élèves par voie d affichage ou par voie électronique. A titre exceptionnel, elles peuvent faire l objet de notifications individuelles. Article 4 : Un ou plusieurs médecins généralistes agréés, inscrits sur la liste prévue à l article 1 er du décret n du 14 mars 1986, sont attachés à l institut. Ils assurent notamment le contrôle médical auquel les élèves sont tenus de se soumettre à leur entrée à l institut. Les frais exposés à l occasion des visites prévues ci-dessus ainsi que celles stipulées aux articles 19, dernier alinéa, et 34 du présent règlement sont à la charge de l institut. Article 5 : Chaque élève fait l objet d un dossier individuel qui comprend deux parties, l une administrative, l autre pédagogique. Le dossier individuel administratif comprend toutes les pièces relatives à la situation personnelle de l élève, son dossier médical ainsi que, éventuellement, les sanctions disciplinaires infligées dans les conditions indiquées à l article 22 du présent règlement. Le dossier individuel pédagogique contient le relevé des notes obtenues aux différentes épreuves ainsi que les appréciations portées par les maîtres de stage. Il peut contenir également un curriculum vitae. 1

2 TITRE II : DROITS ET OBLIGATIONS DES ELEVES Section I : OBLIGATIONS. Article 6 : Les élèves doivent tout leur temps de travail à l institut. La durée hebdomadaire de celui-ci ne peut être inférieure à celle fixée pour les autres fonctionnaires de l Etat. L assistance à tous les cours, travaux pratiques ou dirigés, et d une façon générale à toutes les activités pédagogiques, l accomplissement des diverses périodes de stages, ainsi que l exécution ponctuelle et correcte des travaux prescrits par les responsables des stages, les membres du corps enseignant ou le directeur des études et des stages, sont obligatoires. Ces obligations de service sont fixées par les décisions du directeur de l institut, les notes de service, les communications et emplois du temps affichés ou transmis par voie électronique. Article 7 : La résidence administrative des élèves est fixée pendant toute la formation dans l agglomération urbaine de Lyon, siège de l institut. Le lieu de formation des élèves est fixé soit au siège de l institut pendant les périodes d enseignement qui s y déroulent, soit au siège de l organisme auquel ils sont confiés pendant la période de stage. Le changement de lieu de formation fait l objet de l établissement, par le directeur, d un ordre de mission. Article 8 : Les élèves, durant toute leur formation, sont tenus à l obligation de réserve et au secret professionnel conformément aux dispositions du statut général des fonctionnaires (notamment l'article 26 de la loi n du 13 juillet 1983). Article 9 : Pendant les périodes de stage, les élèves sont placés auprès d un maître de stage. Ils sont soumis aux horaires et à la réglementation interne de l organisme d accueil. Toutefois, en cas de fermeture de celui-ci pour cause de vacances scolaires, les élèves concernés peuvent être affectés dans un autre lieu de stage pendant cette période. Ils sont tenus vis-à-vis des maîtres de stage aux obligations mentionnées à l article 6 ci-dessus. Tout manquement grave à ces obligations, toute absence injustifiée, doivent être signalés par le maître de stage au directeur de l institut dans les meilleurs délais. Des indemnités de stage sont versées aux élèves qui effectuent leur stage hors de leur résidence administrative et de leur résidence familiale et qui justifient de frais engagés en matière de logement. Article 10 : Aucune réunion ne peut être tenue dans l institut sans l autorisation du directeur. Article 11 : Toute activité politique est interdite dans les locaux de l institut. Section II : DROITS DE REUNION ET D ASSOCIATION - DROITS SYNDICAUX. Article 12 : L exercice des libertés syndicales et d associations professionnelles est garanti aux élèves, conformément aux dispositions du décret n du 28 mai 1982 relatif à l exercice des droits syndicaux dans la fonction publique, à l exception des articles 5, 11 et 20. 2

3 Toutefois, les autorisations spéciales d absence devront être présentées préalablement au directeur de l institut qui pourra opposer un refus s il apparaît qu il y a incompatibilité entre la demande et les obligations de scolarité qui s imposent aux élèves. Article 13 : Les organisations syndicales peuvent être autorisées par le directeur à tenir des réunions ou assemblées statutaires à l intérieur de l institut, en dehors des heures de cours. Article 14 : Un emplacement est réservé pour l affichage d informations de nature syndicale, dans le cadre des dispositions de l article 8 du décret ci-dessus et de la circulaire du 18 novembre 1982 relatives à l exercice des droits syndicaux dans la fonction publique, à l exception de ses articles 5, 11 et 20. Tout affichage autre que syndical dans l enceinte de l institut doit être préalablement autorisé par le directeur. Il s effectue exclusivement sur les panneaux réservés à cet effet. Un local spécial est mis à la disposition des organisations syndicales. Section III : CONGES ET ABSENCES. Article 15 : Le calendrier des congés annuels des élèves, dont la durée ne peut excéder la durée réglementaire du congé annuel des fonctionnaires de l Etat, est fixé par le directeur, compte tenu de la programmation des activités pédagogiques. Article 16 : Sur demande préalable, écrite et justifiée, des autorisations individuelles d absence de brève durée peuvent être accordées, à titre exceptionnel, aux élèves par le directeur de l institut ou le directeur des études et des stages ou son adjoint, dans le cadre de la réglementation en vigueur. Article 17 : Toute absence non autorisée doit être justifiée dans un délai de 24 heures par l état de santé de l élève ou par tout autre motif reconnu valable par le directeur de l institut. Article 18 : Toute absence non autorisée ou non justifiée est réputée irrégulière. Elle entraîne, sans préjudice de la mise en œuvre de la procédure disciplinaire, non seulement une retenue sur le traitement pour absence de service fait, mais également, par application des dispositions de l article 5 du décret n du 4 octobre 1999 relatif au régime indemnitaire des élèves des IRA, la suppression de l indemnité de formation, des indemnités de stage ou de l indemnité forfaitaire mensuelle. La suspension de versement de l indemnité de formation peut, également, être opérée en cas de manque d assiduité. Elle est prononcée par le directeur. Article 19 :Toute absence pour raison de santé se traduira par une demande de mise en congé de maladie, accompagnée d un certificat d arrêt de travail délivré par le médecin traitant. Le médecin attaché à l institut ou tout médecin agréé désigné par le directeur peut, éventuellement, être appelé à statuer sur les demandes de congé formulées, au vu des certificats remis et après examen de l élève. Si ce dernier est éloigné de l agglomération lyonnaise, le directeur de l institut peut charger de cette visite un médecin agréé. Article 20 : Tout accident de trajet ou accident survenu dans l exercice ou à l occasion de l exercice des fonctions doit être porté, dès que possible, à la connaissance du directeur de l institut. 3

4 TITRE III : DISCIPLINE Article 21 : Peuvent entraîner des mesures disciplinaires : - tout manquement aux dispositions du présent règlement intérieur, notamment l absence de respect dû aux enseignants et au personnel ; - tout manquement aux obligations de travail, ponctualité et assiduité aux cours et enseignements dispensés ; - tout manquement, d une part aux règles de sécurité des locaux (par exemple : prêt de badges, incursion dans le garage hors des horaires convenus) et d autre part dans l utilisation du matériel (lors du prêt du véhicule de service notamment) appartenant à l institut ; - le non-respect de la charte informatique et des règles édictées dans le cadre du centre de ressources documentaires ; - toute tentative de fraude lors d une épreuve de classement ; - tout manquement à l obligation de réserve et au devoir de confidentialité des informations pouvant être diffusées par les administrations dans le cadre de la formation. Article 22 : Les mesures disciplinaires applicables aux élèves sont les suivantes : 1 er groupe : 1. Avertissement 2. Blâme 2 e groupe : 3. Exclusion temporaire 4. Exclusion définitive. L avertissement et le blâme sont prononcés par le directeur de l institut. L exclusion temporaire, pour une durée maximum de quinze jours, est prononcée, sur proposition du directeur et après avis du conseil de discipline, par le ministre chargé de la fonction publique. Elle est privative de toute rémunération. L exclusion définitive est prononcée, sur proposition du directeur et après avis du conseil de discipline, par arrêté du ministre chargé de la fonction publique. A l exception de l avertissement, toutes les sanctions figurent au dossier administratif de l élève, accompagnées des explications fournies par les intéressés. Article 23 : Dans les cas graves et urgents, le directeur de l institut peut prononcer, jusqu à l intervention de la décision ministérielle, la suspension de l élève contre lequel une procédure d exclusion définitive est engagée. Article 24 : Le conseil de discipline comprend : - le directeur de l institut, président ; - deux membres désignés en son sein par le conseil d administration, autres que ceux représentant les élèves, lors de la première réunion suivant son renouvellement ; - deux membres du personnel enseignant désignés par le directeur ; - les deux représentants des élèves de la promotion au conseil d administration. En cas d empêchement, le directeur est remplacé par le directeur d un autre institut, désigné par le ministre chargé de la fonction publique. L'élève concerné peut se faire assister par une personne de son choix. Le conseil de discipline est saisi à l initiative du directeur dans le cas où celui-ci propose une des sanctions du 2 e groupe. 4

5 Article 25 : Toute mesure disciplinaire est prononcée après accomplissement des formalités prescrites en matière de communication du dossier, à l article 19, 2 e alinéa, de la loi n du 13 juillet Article 26 : Les mesures disciplinaires prévues à l article 22, à l exception de l avertissement, entraînent l incapacité définitive d exercer les fonctions de représentants des élèves ainsi que l inéligibilité à tout mandat représentatif. TITRE IV : FORMATION Section I : ORGANISATION. Article 27 : L organisation de la formation à l IRA de Lyon est régie par l arrêté du 23 août Le directeur de l institut est responsable du bon déroulement de la formation. Il veille à la régularité et au bon niveau des études. Assisté du directeur des études et des stages, le directeur établit, pour chaque promotion, un plan général de formation, prépare, organise et contrôle les épreuves et les stages. Article 28 : Tout élève affecté à l institut par décision du ministre chargé de la fonction publique est tenu d y accomplir l intégralité de sa formation à compter du jour de la rentrée. Article 29 : Les dates d ouverture et de clôture des périodes d études et de stages ainsi que celles des congés et des épreuves de classement sont portées à la connaissance des élèves par le directeur de l institut, de même que les emplois du temps, les décisions du directeur et les notes de service concernant la formation. Article 30 : Au début de chaque période de formation, le directeur sur proposition du directeur des études et des stages fixe le nombre et la composition des groupes de formation. Section II : EPREUVES ET CLASSEMENT DE SORTIE. Article 31 : Les dates des épreuves de classement sont fixées par le directeur de l institut au moins quinze jours à l avance. L ordre suivant lequel les élèves subissent les épreuves orales devant le jury est déterminé par tirage au sort quinze jours au moins avant le début des épreuves en présence des délégués représentants les élèves à la commission paritaire de formation. Article 32 : Les épreuves écrites de classement sont anonymes. La discipline dans les salles d épreuves est assurée par des surveillants, suivant les instructions du directeur. Sauf évènement de force majeure ou cause appréciée par le directeur, l accès à la salle ne sera pas admis au-delà d un retard d un quart d heure après le début de l épreuve. Les sorties ne peuvent avoir lieu qu après la première heure des épreuves. Les élèves doivent se prêter aux surveillances, contrôles et vérifications nécessaires. Les copies et papier de brouillon nécessaires sont fournis avant chaque épreuve. Lors des épreuves, les élèves ne sont pas autorisés à : - introduire dans le lieu des épreuves ou de leur préparation, tout document ou note quelconque, sauf dérogation prise par le directeur de l institut ou le directeur des études et des stages ; - communiquer entre eux ou recevoir des renseignements de l extérieur ; - sortir de la salle d épreuves sans autorisation expresse du responsable de salle. 5

6 Article 33 : Les élèves à qui a été reconnue la qualité de travailleur handicapé peuvent bénéficier des aménagements d épreuves prévus par la réglementation en vigueur et après avis de la direction générale de la fonction publique. Article 34 : L élève absent à une épreuve de classement pour raison de santé doit fournir un certificat délivré par le médecin attaché à l institut ou un médecin agrée par l administration. A défaut, son absence est considérée comme injustifiée. Article 35 : En fonction du classement intermédiaire établi par le jury à l'issue du tronc commun, les élèves choisissent, dans l'ordre de ce classement, l'univers professionnel dans lequel ils seront affectés pour le cycle d'approfondissement. Article 36 : Après l'établissement par le jury du classement final par univers professionnel à l'issue de la scolarité, les élèves sont invités alors à signer l engagement de servir l Etat. Si un élève refuse de signer cet engagement, il est réputé avoir renoncé au bénéfice de sa formation et est soumis aux dispositions prévues à l article 28 du décret du 10 juillet Article 37 : La liste résultant du tableau de classement ainsi que le procès-verbal des délibérations du jury sont ensuite envoyés au ministre de la fonction publique avec éventuellement un rapport sur les refus d engagement de servir l Etat. Le ministre arrête alors par univers professionnel les listes des élèves aptes à être titularisés. Article 38 : Les élèves inscrits sur ces listes exercent leur choix entre les corps et les postes selon leur ordre de classement par univers professionnel. Article 39 : Les choix, par les élèves, d'un univers professionnel à l'issue du tronc commun et d'une affectation à l'issue du classement final s'effectuent en présence du directeur de l institut, du directeur des études et des stages et du secrétaire général. En cas d empêchement de l une de ces personnes, le directeur désigne un remplaçant. Chaque élève est appelé, selon son rang de classement, à exprimer son choix. Si un élève est absent lors du choix pour une raison reconnue valable par le directeur de l institut, il peut fournir une liste de vœux dans l ordre souhaité, qui est examinée lorsque son tour de choisir arrive, selon son ordre de classement. Si un élève refuse d exprimer un choix ou n exprime aucun choix parmi les possibilités susceptibles de lui revenir, il se voit affecté d office par le directeur de l institut dans un univers ou un poste non encore attribué après le choix de la totalité des élèves classés ; ces mêmes dispositions s appliquent à l élève absent sans motif valable au moment du choix. Les affectations, une fois prononcées, sont définitives. Article 40 : Les dossiers pédagogiques des élèves ne sont, en aucun cas, transmis aux administrations d affectation qui ne reçoivent que les dossiers administratifs des élèves. 6

7 TITRE V : REPRESENTATION DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS, DES ENSEIGNANTS ET DES ELEVES Section I : REPRESENTATION DES PERSONNELS ADMINISTRATIFS AU CONSEIL D ADMINISTRATION. Article 41 : Le représentant du personnel administratif et de service en fonction à l institut devant siéger au conseil d administration de l'institut est élu au scrutin secret majoritaire à un tour. Article 42 : Sont électeurs et éligibles les personnels permanents titulaires et contractuels en fonction à l'institut, quelle que soit leur durée de travail, à l exclusion des personnels vacataires ou contractuels temporaires. Sont toutefois inéligibles les personnels en congé de longue durée ou frappés d une mesure disciplinaire avec inscription au dossier. Lorsque le représentant du personnel administratif cesse ses fonctions à l institut, il est mis fin immédiatement à son mandat. Section II : REPRESENTATION DES PERSONNELS ENSEIGNANTS AU CONSEIL D ADMINISTRATION. Article 43 : Le représentant des personnels enseignants à l institut devant siéger au conseil d administration de l'institut est élu au scrutin secret majoritaire à un tour. Sont électeurs et éligibles les enseignants assurant au minimum dix-huit heures d enseignement durant les douze mois précédant le scrutin. Au cas où l enseignant élu cesse ses enseignements à l'institut, il est mis fin à ses fonctions au conseil d administration. Section III : REPRESENTATION DES ELEVES. Article 44 : Les élèves sont représentés : - au sein du conseil d administration, par des représentants élus dans les conditions prévues par l article 46 du présent règlement ; - auprès du directeur de l institut, par les délégués de la promotion, élus au niveau des groupes de formation constitués en début de tronc commun et de cycle d'approfondissement ; ils sont élus dans les conditions précisées à l article 48 ; - auprès de la commission paritaire de formation par ces mêmes délégués de groupe. Article 45 : Les deux représentants des élèves devant siéger au conseil d administration de l'institut sont élus par l ensemble de la promotion, à l exception des auditeurs étrangers, pour la durée de la formation au scrutin secret plurinominal majoritaire à un tour. L élection a lieu vingt jours au moins et quarante jours au plus après le début de la formation. En cas de vacance pour quelque raison que ce soit, une élection partielle est organisée au plus tard trente jours après la proclamation de la vacance. 7

8 Article 46 : Les délégués permanents de la promotion tels qu ils sont définis à l article 44 ci-dessus et qui représentent les élèves à la commission paritaire de formation sont élus par les élèves et les auditeurs étrangers à raison d un titulaire et d un suppléant par groupe de formation. Dans le cadre du groupe, ces délégués sont élus au scrutin secret majoritaire à un tour, pour la durée de chaque période de formation. Les élections des délégués ont lieu vingt jours au moins et quarante jours au plus après le début de la scolarité. Section IV : DISPOSITIONS COMMUNES AUX ELECTIONS. Article 47 : L organisation des procédures de vote, le calendrier des opérations électorales, les modalités pratiques des scrutins, la constitution des bureaux de vote compétents pour chacun des collèges, sont fixés par décisions du directeur de l institut. Les contestations sur la validité des opérations électorales sont portées par écrit, dans un délai de deux jours à compter de la proclamation des résultats, devant le directeur de l institut qui statue immédiatement, sauf recours devant la juridiction administrative compétente. Article 48 : Pour l élection des représentants au conseil d administration des trois collèges mentionnés aux articles 42, 44 et 46, les candidatures doivent être déposées auprès du directeur cinq jours ouvrables au moins avant la date du scrutin. Le vote par procuration est admis, en cas d empêchement d un électeur. En cas de partage des voix dans les élections prévues par le présent règlement, est proclamé élu, pour les élèves, le candidat le plus âgé, pour les personnels enseignants ou administratifs, celui qui justifie de la plus grande ancienneté continue à l institut. Article 49 : Les résultats des élections sont portés à la connaissance des électeurs par voie d affichage dans les locaux de l institut ou par voie électronique. En l absence de candidature, le ou les postes vacants des trois collèges restent non pourvus jusqu au renouvellement suivant du conseil. Section V : COMMISSION PARITAIRE DE FORMATION. Article 50 : La commission paritaire de formation prévue à l article 30 du décret n du 10 juillet 1984, chargée d examiner les questions concernant la vie des élèves, comprend un nombre égal de représentants de l administration et des élèves. Les représentants de l administration sont le directeur, le directeur des études et des stages, le secrétaire général, ainsi que des membres de l administration désignés par le directeur. Ces derniers membres peuvent varier en fonction du contenu de l ordre du jour, mais à concurrence toujours de la parité avec la représentation des élèves. Article 51 : La commission paritaire de formation se réunit soit à l initiative du directeur ou du directeur des études et des stages, soit à la demande de la majorité des délégués des élèves. Elle est présidée par le directeur de l institut ou en son absence par le directeur des études et des stages. Elle se réunit au moins deux fois au cours de l année de formation sur décision du directeur. Elle peut émettre des vœux et des avis. Un procès-verbal est rédigé après chacune de ses réunions. Il est porté à la connaissance des élèves. 8

9 TITRE VI : AUDITEURS Article 52 : Conformément aux dispositions de l article 19 du décret n du 10 juillet 1984, des ressortissants étrangers appartenant à la fonction publique de leur pays ou destinés à y entrer peuvent être admis à suivre les formations dispensées à l institut. Article 53 : Les auditeurs participent aux travaux et stages de l institut dans les mêmes conditions que les élèves de la promotion à laquelle ils sont rattachés. La formation commence et se termine aux mêmes dates que celles fixées pour cette promotion. Ils subissent les mêmes épreuves. Le jury peut proposer qu il leur soit délivré une attestation d études, en fin de formation. Article 54 : Les auditeurs ne participent pas aux élections des représentants des élèves au conseil d administration. Ils ne sont pas éligibles. Les auditeurs participent aux élections des délégués permanents à la commission paritaire de formation. Ils sont éligibles. Article 55 : Les dispositions du présent règlement s appliquent aux auditeurs, à l exception des articles concernant le classement de sortie et la représentation des élèves. TITRE VII : DISPOSITIONS DIVERSES Section I : RELATIONS AVEC L ADMINISTRATION DE L INSTITUT. Article 56 : Les élèves doivent fournir aux services de l institut tous renseignements d ordre administratif les concernant ainsi que les pièces et documents nécessaires à la constitution de leur dossier administratif. Tout changement de leur adresse personnelle, de leur état civil ou de leur situation familiale doit être porté, sans retard, à la connaissance de l administration. Article 57 : Des cartes d élèves peuvent être délivrées par le secrétaire général qui les valide pour l année en cours. En cas de démission ou d exclusion, ces cartes doivent être restituées. Leur perte doit être signalée sans délai au secrétaire général. Ces cartes sont exigibles par les membres du personnel administratif et doivent être présentées à leur première requête. Article 58 : Des cartes de parking peuvent être délivrées par le secrétaire général dans les mêmes conditions, moyennant une caution dont le montant est fixé par décision du directeur. Elles sont soumises également à une déclaration en cas de perte. Ces cartes ne donnent accès au parking que durant les jours ouvrables, aux heures d ouverture des locaux de l institut. 9

10 Article 59 : Les élèves ne doivent se faire adresser à l institut aucune correspondance personnelle. Il ne sera donné suite aux appels téléphoniques que pour des raisons graves. La responsabilité de l'institut est dégagée pour toutes ces communications privées. Section II : LOCAUX ET SECURITE. Article 60 : L accès de l institut est interdit, sauf autorisation expresse du directeur, à toute personne étrangère à l établissement, à l exception de celles désirant se rendre dans les services administratifs ou autorisées à fréquenter le centre de ressources documentaires. Article 61 : Les élèves peuvent, en dehors des heures de cours, travailler seuls ou en groupe dans les salles de l institut, à condition d y être autorisés préalablement. Ils doivent quitter ces salles aux heures qui leur sont indiquées, et, en tout cas, à toute réquisition du personnel de l institut. Article 62 : Les élèves sont responsables, sur les plans pécuniaire et disciplinaire, des dégâts commis par eux dans l institut ainsi que des dégradations faites aux objets, livres ou documents qui leur sont confiés. Ils sont tenus de respecter le bon ordre et la propreté de tous les locaux mis à leur disposition. Article 63 : Conformément aux dispositions du décret n du 15 novembre 2006, l'institut est un espace non fumeur. Sans préjudice des sanctions pénales éventuelles en cas de manquement à cette interdiction de fumer dans les locaux, les élèves s'exposent à des sanctions disciplinaires. Article 64 : Dans les locaux de l institut, les élèves, comme l ensemble des personnes autorisées à accéder aux locaux de l institut, doivent se conformer aux prescriptions relatives à la sécurité dans les établissements recevant du public. Ils doivent se soumettre à l obligation d évacuation des locaux, en cas d alarme incendie, et aux exercices organisés au moins une fois par an en la matière. Section III : DIVERS. Article 65 : Des règlements intérieurs spécifiques peuvent être établis par le directeur, d une part pour le centre de ressources documentaires, d autre part pour l utilisation des locaux et des matériels qui pourraient être laissés à la disposition des élèves. Article 66 : Un exemplaire du présent règlement intérieur est remis à chacun des élèves et auditeurs dès leur entrée à l institut. Le règlement intérieur est en outre déposé au centre de ressources documentaires. Article 67 : Sont abrogées les dispositions du précédent règlement intérieur. Article 68 : Le présent règlement intérieur, adopté par le conseil d administration de l institut le 22 novembre 2007, a été approuvé par le ministre de la fonction publique le 19 décembre

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015 REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAG IAIRES EN FORMATION A L AFERTES Année 2014-2015 Article 1 : OBJET Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles du Code du Travail relatifs

Plus en détail

Règlement intérieur du comité technique national de La Poste

Règlement intérieur du comité technique national de La Poste DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Destinataires Tous services Contact : Charlotte de Léobardy Tél : 01 55 44 23 92 Fax : E-mail : charlotte.de-leobardy@laposte.fr

Plus en détail

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G (1) L établissement d un règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises ou établissements où sont employés habituellement au moins 20 salariés. Règlement intérieur Voir commentaire -1 Le règlement

Plus en détail

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE

CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CONCOURS D AGENT TERRITORIAL SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLES DE 1 ère CLASSE CENTRE DE GESTION DU JURA 5 avenue de la République BP 86 39303 CHAMPAGNOLE CEDEX Tél : 03

Plus en détail

Chaque module est validé sous forme d un ou plusieurs contrôles obligatoires tels que définis en annexe I du présent arrêté.

Chaque module est validé sous forme d un ou plusieurs contrôles obligatoires tels que définis en annexe I du présent arrêté. Arrêté du 5 septembre 1989 relatif aux études préparatoires et au diplôme d Etat de masseur-kinésithérapeute NOR: SPSP8901766A publié au Journal Officiel du 8 septembre 1989 p 11397 Le ministre de la solidarité,

Plus en détail

REGLEMENT DE SELECTION A LA FORMATION D AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE

REGLEMENT DE SELECTION A LA FORMATION D AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE SERVICE ADMISSION RÈGLEMENT 2013 2014 Agréé par la D.R.J.S.C.S.de Lorraine le 10 Septembre 2007 Modifié le 4 Octobre 2013 REGLEMENT DE SELECTION A LA FORMATION D AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE - Dispositions

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er - Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les

Plus en détail

Le règlement intérieur

Le règlement intérieur Le règlement intérieur 1. SOMMAIRE Dispositions générales Droits et obligations des élèves attachés Obligation de service Congés et absences Droits de réunion et d association, droit syndical Discipline

Plus en détail

rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral

rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral rotocole Electoral 1 1CIPAV-CAVEC- AVOM-IRCEC Protocole Électoral Élections du Conseil d administration 2013 Protocole Electoral 2 Table des matières Table des matières 2 1. Objet du Protocole 3 2. Composition

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-176 du 27 février 2013 portant statut particulier du corps des techniciens sanitaires et de

Plus en détail

NOR: SANH0321568A. Vu le décret n 84-131 du 24 février 1984 modifié portant statut des praticiens hospitaliers ;

NOR: SANH0321568A. Vu le décret n 84-131 du 24 février 1984 modifié portant statut des praticiens hospitaliers ; ARRETE Arrêté du 30 avril 2003 relatif à l organisation et à l indemnisation de la continuité des soins et de la permanence pharmaceutique dans les établissements publics de santé et dans les établissements

Plus en détail

CONSEIL DE DISCIPLINE PROCEDURE DISCIPLINAIRE COMMISSION DES RECOURS

CONSEIL DE DISCIPLINE PROCEDURE DISCIPLINAIRE COMMISSION DES RECOURS DOCUMENTATION DISCIPLINE 05 49 44 57 96 http://www.cgtlaborit.fr CONSEIL DE DISCIPLINE PROCEDURE DISCIPLINAIRE COMMISSION DES RECOURS DOCUMENT EDITE PAR LE SYNDICAT CGT DU C.H Henri LABORIT Année 2006

Plus en détail

CHARTE DU CONTROLE DES CONNAISSANCES

CHARTE DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Approuvée par le Conseil d Administration du 05 juin 2012 CHARTE DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Vu le code de l éducation, notamment son article L 613-1 Vu l Arrêté du 1 er août 2011 relatif à la licence,

Plus en détail

fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises

fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises ARRETE N 421 DU 26 JANVIER 1968 fixant le mode d élection et le statut des délégués du personnel dans les entreprises (J.O. n 575 du 3.2.68, p. 263) Article premier - Des délégués du personnel sont obligatoirement

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee

Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs de l Insee REGLEMENT INTERIEUR DES COMITES D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL DE CENTRALE, DE PROXIMITE ET SPECIAUX DES MINISTERES ECONOMIQUE ET FINANCIER Règlement intérieur du CHSCT spécial enquêteurs

Plus en détail

COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL. Guide de procédure pour l instruction des dossiers

COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL. Guide de procédure pour l instruction des dossiers COMITÉ MÉDICAL DÉPARTEMENTAL Guide de procédure pour l instruction des dossiers 1 GUIDE DE PROCÉDURE D INSTRUCTION DES DOSSIERS - Sommaire - Présentation du Comité Médical Départemental 1 Les textes fondamentaux

Plus en détail

Les fonctionnaires ayant des enfants à charge bénéficient de la priorité pour le choix et la fixation de la période de congé annuel de repos.

Les fonctionnaires ayant des enfants à charge bénéficient de la priorité pour le choix et la fixation de la période de congé annuel de repos. Loi n 97-83 du 20 décembre 1997, portant modification de la loi n 83-112 du 12 décembre 1983, portant statut général des personnels de l Etat, des collectivités locales et des établissements publics à

Plus en détail

Règlement des études de l INS HEA *** approuvé au conseil d administration du 6 juillet 2015 *** Principes généraux

Règlement des études de l INS HEA *** approuvé au conseil d administration du 6 juillet 2015 *** Principes généraux Règlement des études de l INS HEA *** approuvé au conseil d administration du 6 juillet 2015 *** Principes généraux Le règlement des études a pour objectif de rappeler les principes et règles en matière

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS Décret n o 2011-1088 du 9 septembre 2011 portant statut particulier du corps des agents techniques de la

Plus en détail

Congo. Délégués du personnel

Congo. Délégués du personnel Délégués du personnel Arrêté n 1110 du 24 juin 1995 [NB - Arrêté n 1110 du 24 juin 1995 relatif à l institution des délégués du personnel] Art.1.- Des délégués du personnel sont obligatoirement élus dans

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR et CONDITIONS GENERALES DE VENTE SARL AGENCE TRISTANAH

REGLEMENT INTERIEUR et CONDITIONS GENERALES DE VENTE SARL AGENCE TRISTANAH REGLEMENT INTERIEUR et CONDITIONS GENERALES DE VENTE SARL AGENCE TRISTANAH I Préambule La sarl AGENCE TRISTANAH intervient en tant qu indépendant. Le présent règlement Intérieur a vocation à préciser certaines

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION.

REGLEMENT INTERIEUR. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Chapitre 2 - CONDITIONS D ADHESION, DE DEMISSION, DE RADIATION ET D EXCLUSION. 13 TITRE 1 ER - FORMATION, OBJET ET COMPOSITION DE LA MUTUELLE. Chapitre I er - FORMATION ET OBJET DE LA MUTUELLE. Article 1à4-Les articles 1 à 4 des statuts s appliquent Article 5 - Objet du Règlement

Plus en détail

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice STATUTS Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice Article 1 Dénomination, adhésions Il est constitué entre les soussignés et tous ceux qui deviendront membres par la suite une association

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

Accompagner. Le greffier du TC assure le secrétariat de la commission électorale.

Accompagner. Le greffier du TC assure le secrétariat de la commission électorale. Mars 2008 Elections des juges du Tribunal de Commerce Aspects pratiques Accompagner I. Organes de l élection Commission électorale (chargée de l établissement de la liste du Collège électoral) Cette commission

Plus en détail

UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE

UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES Année universitaire 2013-2014 Deust - Licence Licence professionnelle Master Diplôme d ingénieur Règlement adopté par

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS

CHARTE D ENGAGEMENTS CHARTE D ENGAGEMENTS (Règlement intérieur) Le présent règlement, établi conformément aux articles L 6352-3, L 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du Code du Travail, a pour objet de présenter : Les principales

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES et CONTRACTUELLES

CONDITIONS GÉNÉRALES et CONTRACTUELLES Conditions_Générales_2015-1/9 CONDITIONS GÉNÉRALES et CONTRACTUELLES Table des matières I. OBJET ET CHAMP D APPLICATION... 3 Article 1... 3 II. INSCRIPTIONS... 3 Article 2 ADMISSION... 3 Article 3 ÉMOLUMENTS...

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

sur la formation de technicien ou technicienne ES en conduite de travaux

sur la formation de technicien ou technicienne ES en conduite de travaux Règlement du 3 novembre 2015 Entrée en vigueur : 14.09.2015 sur la formation de technicien ou technicienne ES en conduite de travaux Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu l ordonnance du Département

Plus en détail

OBLIGATIONS ET DROITS DES FONCTIONNAIRES

OBLIGATIONS ET DROITS DES FONCTIONNAIRES OBLIGATIONS ET DROITS DES FONCTIONNAIRES DE L EDUCATION NATIONALE Les fonctionnaires ont des obligations en contrepartie desquelles ils bénéficient de certains droits fondamentaux. I. QUELS SONT LES TEXTES

Plus en détail

CHAPITRE I er Des études préparatoires au diplôme d'etat de masseur-kinésithérapeute

CHAPITRE I er Des études préparatoires au diplôme d'etat de masseur-kinésithérapeute Arrêté du 5 septembre 1989 (modifié par l arrêté du 25 avril 1991, l'arrêté du 30 août 1993, l'arrêté du 2 février 1995, l'arrêté du 11 février 1998, par le décret 94-344 du 26 avril 1994, l'arrêté du

Plus en détail

AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES

AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES LES GUIDES PRATIQUES DES CENTRES DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE AGENT SPECIALISE DE 1 ère CLASSE DES ECOLES MATERNELLES Filière médico-sociale - Catégorie C 1 La fonction publique territoriale

Plus en détail

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents

TITRE I - Principes généraux (adhésion démission- radiation) TITRE II - Obligations réciproques de l AGEMETRA et de ses adhérents RÈGLEMENT INTÉRIEUR DES ADHÉRENTS (DECISION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 6 DECEMBRE 2012) Préambule Le présent règlement est établi en application de l article 14 des statuts. Il complète ce dernier

Plus en détail

Elections des représentants du personnel : Jeudi 4 décembre 2014 (profil collectivités de 50 agents et plus et non affiliées)

Elections des représentants du personnel : Jeudi 4 décembre 2014 (profil collectivités de 50 agents et plus et non affiliées) COMITE TECHNIQUE/ COMITE D HYGIENE ET SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL AU TITRE DES COLLECTIVITES DE 50 AGENTS ET PLUS : ECHEANCIER DES ELECTORALES Elections des représentants du personnel : Jeudi

Plus en détail

DÉTACHEMENT JUDICIAIRE

DÉTACHEMENT JUDICIAIRE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES DÉTACHEMENT JUDICIAIRE 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE LA JUSTICE DIRECTION DES SERVICES JUDICIAIRES sous-direction des ressources humaines

Plus en détail

ROF 2003_005. Loi. sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète: du 12 décembre 2002

ROF 2003_005. Loi. sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg. Décrète: du 12 décembre 2002 Loi du 12 décembre 2002 Entrée en vigueur :... sur la profession d avocat (LAv) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la loi fédérale du 23 juin 2000 sur la libre circulation des avocats (loi sur les

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 26 août 2014 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 6 sur 100 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

Plus en détail

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS

MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS MINISTERE DE LA SANTE ET DES SPORTS Direction de l hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de l organisation des relations sociales

Plus en détail

ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014. relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France

ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014. relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France Date de publication : 25 mars 2014 ARRÊTÉ N A-2014-01 DU CONSEIL GÉNÉRAL DU 16 JANVIER 2014 relatif au code de déontologie du personnel de la Banque de France LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA BANQUE DE FRANCE,

Plus en détail

CHARTE DES EXAMENS Validée par le CEVU du et le CA du 25 juin 2013

CHARTE DES EXAMENS Validée par le CEVU du et le CA du 25 juin 2013 CHARTE DES EXAMENS Validée par le CEVU du et le CA du 25 juin 2013 Vu le Code de l Education Vu le décret n 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titres universitaires et aux diplômes nationaux

Plus en détail

«Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques»

«Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques» statuts, 24 novembre 2009 «Association nationale pour le développement de la qualité dans les hôpitaux et les cliniques» Statuts I. But Art. 1 Nom et but Sous le nom «Association nationale pour le développement

Plus en détail

Charte des voyages et sorties scolaires

Charte des voyages et sorties scolaires Charte des voyages et sorties scolaires Vu la circulaire n 2011-117 du 3 août 2011 modifiée par la circulaire n 2013-106 du 16 juillet 2013 portant sur les modalités d organisation des sorties et voyages

Plus en détail

STATUTS DE L OFFICE DES SPORTS DE RENNES

STATUTS DE L OFFICE DES SPORTS DE RENNES STATUTS DE L OFFICE DES SPORTS DE RENNES TITRE 1 Dénomination Siège social Objet Ethique Article 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE. Article 1. Composition du Conseil d administration...

RÈGLEMENT INTÉRIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE. Article 1. Composition du Conseil d administration... RÈGLEMENT INTÉRIEUR CONSEIL D ADMINISTRATION DE L AGENCE DE L EAU RHIN-MEUSE Article 1. Composition du Conseil d administration...2 Article 2. Présidence et vice-présidence du Conseil d administration...2

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 22 octobre 2005 relatif au diplôme professionnel d aide-soignant NOR : SANP0523995A Le ministre de la santé

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Décret n o 2012-706 du 7 mai 2012 relatif aux

Plus en détail

ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS

ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS LES ELECTIONS DES REPRESENTANTS DES PARENTS D ELEVES AU CONSEIL D ECOLE ORGANISATION ET PREPARATION DES ELECTIONS Constitution du bureau des élections A la fin de l année scolaire précédente ou au début

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

Statuts de l UFR Arts, Lettres et Langues Metz

Statuts de l UFR Arts, Lettres et Langues Metz Statuts de l UFR Arts, Lettres et Langues Metz Approuvés à l unanimité par le conseil de l UFR Lettres et Langues du 9 décembre 2013 Avis du comité technique du 30 janvier 2014 Approuvés par le Conseil

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2005-1656 du 26 décembre 2005 relatif aux conseils de pôles d activité et à la commission des soins infirmiers,

Plus en détail

STATUTS DE L A.C.E.F. SUD-OUEST ASSOCIATION POUR FAVORISER LE CRÉDIT ET L'ÉPARGNE DES FONCTIONNAIRES. et AGENTS DES SERVICES PUBLICS

STATUTS DE L A.C.E.F. SUD-OUEST ASSOCIATION POUR FAVORISER LE CRÉDIT ET L'ÉPARGNE DES FONCTIONNAIRES. et AGENTS DES SERVICES PUBLICS STATUTS DE L A.C.E.F. SUD-OUEST ASSOCIATION POUR FAVORISER LE CRÉDIT ET L'ÉPARGNE DES FONCTIONNAIRES et AGENTS DES SERVICES PUBLICS Les statuts modifiés sont adoptés par l'assemblée Générale Extraordinaire

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES I. PREAMBULE : L Ecole Lyonnaise de Plantes Médicinales (ELPM) est un organisme de formation professionnelle déclaré sous le numéro de déclaration d activité 82

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE EN FORMATION COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE EN FORMATION COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE TECHNIQUE EN FORMATION COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL CDG34/PREV/CT/CHSCT/REGLEMENT INTERIEUR 10.04.2015 1/11 SOMMAIRE 1. COMPOSITION DU COMITE

Plus en détail

Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles de 1 ère classe

Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles de 1 ère classe 139, Rue Guillaume Fouace CS 12309 50009 SAINT-LO CEDEX 02.33.77.89.00 02.33.57.07.07 Mail : cdg50@cdg50.fr Site : www.cdg50.fr Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles de 1 ère classe L EMPLOI

Plus en détail

Composition C est le recteur qui fixe la composition de chaque jury académique pour la session annuelle considérée.

Composition C est le recteur qui fixe la composition de chaque jury académique pour la session annuelle considérée. Secteur Formation 13/02/2008 >> Les jurys académiques Utilitaire Evaluation et Titularisation des stagiaires IUFM Second degré Composition C est le recteur qui fixe la composition de chaque jury académique

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 4 août 2014 portant organisation du scrutin pour l élection des représentants du personnel aux comités techniques et au comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail spécial de la

Plus en détail

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST STATUTS UFR MEDECINE LYON EST Faculté de Médecine Lyon Est TITRE I - CADRE INSTITUTIONNEL MISSIONS MOYENS - Vu le code de la Santé Publique - Vu le Code de l Education - Vu le décret 63-592 du 24 juin

Plus en détail

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique

Paris, le 09 NOV 2011. Le ministre de la fonction publique MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE Paris, le 09 NOV 2011 Direction générale de l administration et de la fonction publique B9 n 11- MFPF1130836C Le ministre de la fonction publique A Monsieur le ministre

Plus en détail

DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE

DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE DECISION RELATIVE A L ELECTION GENERALE DES REPRESENTANTS ETUDIANTS DE FORMATION DE 3EME CYCLE AU CONSEIL SCIENTIFIQUE DE L INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES (INALCO) LA PRESIDENTE

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L'ÉTUDIANT

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L'ÉTUDIANT RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE L'ÉTUDIANT ESTM, Route d Agouray, Km 5, BP. 3103 Toulal, Meknès 50 000 Tél : 035 46 70 84/86 - Fax : 035 46 70 83 - www.est-umi.ac.ma - email : estm@est-umi.ac.ma SOMMAIRE PRÉAMBULE...

Plus en détail

Le présent Règlement Intérieur précise et compète les dispositions de la Convention de Libreville portant création du RIARC.

Le présent Règlement Intérieur précise et compète les dispositions de la Convention de Libreville portant création du RIARC. VERSION MODIFIEE DU RÈGLEMENT INTÉRIEUR ET FINANCIER TITRE I : REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 er : OBJET Le présent Règlement Intérieur précise et compète les dispositions de la Convention de Libreville

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-1221 du 5 octobre 2006 relatif aux personnels médicaux, pharmaceutiques et odontologiques hospitaliers

Plus en détail

CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE DE GUINEE REGLEMENT INTERIEUR. Le présent règlement intérieur est conforme aux dispositions de l ordonnance

CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE DE GUINEE REGLEMENT INTERIEUR. Le présent règlement intérieur est conforme aux dispositions de l ordonnance CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE DE GUINEE REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le présent règlement intérieur est conforme aux dispositions de l ordonnance N 003/PRG/SGG/88 du 28 janvier 1988 portant institution

Plus en détail

STATUTS DE L ORDRE DES AVOCATS DE GENÈVE

STATUTS DE L ORDRE DES AVOCATS DE GENÈVE STATUTS DE L ORDRE DES AVOCATS DE GENÈVE TITRE I DÉNOMINATION - SIÈGE - DURÉE - BUT Art. 1 Nom, durée et siège 1 Sous le nom d «Ordre des avocats de Genève», il a été constitué une association, organisée

Plus en détail

FILIERE ADMINISTRATIVE CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE

FILIERE ADMINISTRATIVE CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE A D M I N I S T R A T I V E FILIERE ADMINISTRATIVE CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF TERRITORIAL DE 1 ERE CLASSE I - Catégorie et composition... 2 II - Les fonctions... 2 III - Les conditions d accès...

Plus en détail

REFORME DES CATEGORIE B : STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES REDACTEUR TERRITORIAUX. Date d effet : 1 er août 2012

REFORME DES CATEGORIE B : STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES REDACTEUR TERRITORIAUX. Date d effet : 1 er août 2012 Référence : REFORME DES CATEGORIE B : STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES REDACTEUR TERRITORIAUX Date d effet : 1 er août 2012 - Décret n 2010-329 du 22 mars 2010 portant dispositions statutaires

Plus en détail

Loi relative à l exercice et à l organisation de la profession de médecin

Loi relative à l exercice et à l organisation de la profession de médecin République du Cameroun /p.48/ /p.49/ Loi relative à l exercice et à l organisation de la profession de médecin Loi N 90-36 du 10 août 1990 Loi N 90-36 du 10 août 1990 Relative à l exercice et à l organisation

Plus en détail

LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE

LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE LES ACTES ADMINISTRATIFS en EPLE I. Définition Acte juridique Il crée des droits et des obligations au profit ou à la charge des personnes auxquelles il s'applique. Acte individuel Il s'impose directement

Plus en détail

STATUTS DE L IEP DE LILLE

STATUTS DE L IEP DE LILLE STATUTS DE L IEP DE LILLE Mis à jour le 24 mai 2013 TITRE I: DISPOSITIONS GENERALES Article 1 L'Institut d'etudes Politiques de Lille, créé par le Décret n 91-562 du 13 juin 1991, publié au Journal Officiel

Plus en détail

DROIT SYNDICAL. Cette note d information a pour objectif de rappeler la réglementation applicable concernant :

DROIT SYNDICAL. Cette note d information a pour objectif de rappeler la réglementation applicable concernant : DIFFUSION JUIN 2009 DROIT SYNDICAL TEXTES DE REFERENCE Loi n 84-53 du 26 janvier 1984, modifiée, portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, article 100 ; article 57,7

Plus en détail

S T A T U T S ( TITRE I CONSTITUTION OBJET SIÈGE SOCIAL DURÉE

S T A T U T S ( TITRE I CONSTITUTION OBJET SIÈGE SOCIAL DURÉE S T A T U T S Le président de l association La Quincéenne, Vu l article 19 des statuts modifiés rédigés en date du 24 janvier 2014, Vu les délibérations de l Assemblée générale extraordinaire en date du

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

Le Règlement Intérieur des Etudes * * *

Le Règlement Intérieur des Etudes * * * Le Règlement Intérieur des Etudes * * * Chapitre I : Dispositions Générales Article 1 L I.FI.D est un Institut de formation post- Maîtrise régi par le droit public International, créé par la convention

Plus en détail

REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT

REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE L ENSAT Dernière modification par le Conseil d école du 21 juin 2012 Ce règlement a pour objet

Plus en détail

1- Dénomination. 2- Objet

1- Dénomination. 2- Objet Association déclarée en préfecture du Nord le 4 décembre 1987- Parue au JO du 30 décembre 1987. Statuts validés en assemblée générale extraordinaire le 19 mai 2015. La Maison Des Associations a été créée

Plus en détail

Electriciens sans frontières et les associations régionales "Electriciens sans frontières" (ci-après désignées "les associations" ou "l association ")

Electriciens sans frontières et les associations régionales Electriciens sans frontières (ci-après désignées les associations ou l association ) Electriciens sans frontières 1/11 Electriciens sans frontières et les associations régionales "Electriciens sans frontières" (ci-après désignées "les associations" ou "l association ") Règlement intérieur

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION Mention DROIT PUBLIC SPECIALITE : DROIT PUBLIC DES AFFAIRES Master année 2 Arrêté d habilitation : 20100064 REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Années universitaires

Plus en détail

REGLEMENT LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE ET DE CONCILIATION DE L AMG

REGLEMENT LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE ET DE CONCILIATION DE L AMG ASSOCIATION DES MEDECINS DU CANTON DE GENEVE REGLEMENT de LA COMMISSION DE DEONTOLOGIE ET DE CONCILIATION DE L AMG adopté par son Conseil le septembre 0 et entré en vigueur à cette date AMG Rue Micheli-du-Crest

Plus en détail

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ LOGO de L EA Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ Préambule L unité de recherche XYZ, EA??? d Aix-Marseille Université, est spécialisée dans l étude de Les locaux de

Plus en détail

Comores. Statut de la formation professionnelle

Comores. Statut de la formation professionnelle Statut de la formation professionnelle Loi n 83-010 du 4 novembre 1983 [NB - Loi n 83-010 du 4 novembre 1983 fixant le statut de la formation professionnelle et précisant ses modalités et son cadre d exécution]

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE A L ETRANGER

CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE A L ETRANGER CONVENTION DE STAGE OBLIGATOIRE A L ETRANGER Entre : L Université Jean Moulin Lyon 3, Etablissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, Représentée par son Président Monsieur Hugues

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TYPE

REGLEMENT INTERIEUR TYPE REGLEMENT INTERIEUR TYPE I. Préambule Article 1 : OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1.1 Ce règlement : fixe les règles de discipline intérieure, rappelle les garanties qui sont attachées à l application de

Plus en détail

DELIBERATIONS DU CONSEIL DE PARIS :

DELIBERATIONS DU CONSEIL DE PARIS : STATUT DES PROFESSEURS DE LA VILLE DE PARIS DELIBERATIONS DU CONSEIL DE PARIS : 10 et 11 décembre 1990 8 juillet 1991 17 novembre 1997 13 et 14 décembre 1999 24 et 25 septembre 2001 9 juillet 2002 29 et

Plus en détail

Règlement de la Maîtrise universitaire en Psychologie (Master of Science in Psychology)

Règlement de la Maîtrise universitaire en Psychologie (Master of Science in Psychology) Règlement de la Maîtrise universitaire en Psychologie (Master of Science in Psychology) Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne tant les femmes que les hommes. CONDITIONS GÉNÉRALES ARTICLE

Plus en détail

CONCOURS. sur épreuves. Rédacteur territorial principal de 2 e classe. 2 e grade d'accès au cadre d'emplois

CONCOURS. sur épreuves. Rédacteur territorial principal de 2 e classe. 2 e grade d'accès au cadre d'emplois CONCOURS sur épreuves Rédacteur territorial principal de 2 e classe 2 e grade d'accès au cadre d'emplois février 2015 2 SOMMAIRE I. L EMPLOI... 4 Le cadre d emplois des rédacteurs territoriaux... 4 Les

Plus en détail

REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT D'ORDRE INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Adopté par le Conseil d administration du 27 janvier 2014, PV n 720, modifié par le Conseil d administration du 7 juillet 2014, PV n 726, par le

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ECOLE DU VAL DE GRACE BUREAU DES CONCOURS NOTICE relative au concours d admission d élèves officiers médecins à l École de Santé des Armées CONCOURS 2016 Catégorie 1 ére année commune

Plus en détail

Loi n 46-942 du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts

Loi n 46-942 du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts Loi n 46-942 du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts Modifiée par la loi n 85-704 du 12 juillet 1985, par la loi n 85-1408 du 30 décembre 1985, par la loi n 87-998 du 15 décembre 1987, par

Plus en détail

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne

Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail de l Université de Picardie Jules Verne Article 1 er Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre

Plus en détail

Convention collective nationale des entreprises d'expertises en matière d'évaluations industrielles et commerciales du 7 décembre 1976

Convention collective nationale des entreprises d'expertises en matière d'évaluations industrielles et commerciales du 7 décembre 1976 Convention collective nationale des entreprises d'expertises en matière d'évaluations industrielles et commerciales du 7 décembre 1976 IDCC : - N de brochure : Sommaire Titre I : Dispositions générales

Plus en détail

NOTE SUR LA SITUATION DES REPRESENTANTS SYNDICAUX

NOTE SUR LA SITUATION DES REPRESENTANTS SYNDICAUX NOTE SUR LA SITUATION DES REPRESENTANTS SYNDICAUX MARS 2015 1 1. Crédit de temps syndical (Article 100-1 Loi n 84-53 du 2- janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique

Plus en détail

Approuvé par le Comité Directeur d AIDA France du 7 septembre 2011 Approuvé par l Assemblée Générale AIDA France de Novembre 2011

Approuvé par le Comité Directeur d AIDA France du 7 septembre 2011 Approuvé par l Assemblée Générale AIDA France de Novembre 2011 P ris en application du décret n 2004-22 du 7 janvier 2004 en application de l article RÈGLEMENT INTÉRIEUR Approuvé par le Comité Directeur d AIDA France du 7 septembre 2011 Approuvé par l Assemblée Générale

Plus en détail

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE Adoptés par l assemblée générale extraordinaire du 9 novembre 2012 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE

STATUTS DE L ASSOCIATION GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE STATUTS DE L ASSOCIATION GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE ARTICLE 1 : CONSTITUTION DENOMINATION Entre les adhérents aux présents statuts il est créé une association dénommée

Plus en détail

Agent territorial spécialisé de 1 ère classe des écoles maternelles (ATSEM)

Agent territorial spécialisé de 1 ère classe des écoles maternelles (ATSEM) FILIERE MEDICO-SOCIALE Agent territorial spécialisé de 1 ère classe des écoles maternelles (ATSEM) Textes réglementaires Décret n 92-850 du 28 août 1992 modifié portant statut particulier du cadre d emplois

Plus en détail

TITRE I - DES CONGES

TITRE I - DES CONGES REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES DECRET N 2004-812 Fixant le régime des congés, des permissions et des autorisations

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3339 Convention collective nationale IDCC : 2603. PRATICIENS-CONSEILS DU RÉGIME

Plus en détail

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études

Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières. Règlement d études Diplôme de formation continue (DAS) en Management, Ressources Humaines et Carrières Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant les femmes que les hommes Article 1

Plus en détail