/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "/ EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015"

Transcription

1 Document à l attention des enseignants LES DÉFIS UNE EXPOSITION TEMPORAIRE DE 800 M 2 PRÉSENTÉE DU 10 AVRIL AU 29 NOVEMBRE 2015 Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 milliards d Hommes contre 7 actuellement. Plus de 75 % de la population habitera en ville. Cette mutation engendrera des modifications radicales en matière d environnement, de production agricole, d urbanisation, de changements climatiques, de gestion des déchets, de la ressource en eau et de la production d énergie : autant de défis pour la Terre... QUELS SONT LES SUJETS ABORDÉS? > Nourrir le monde > Pollution et déchets > Santé > Biodiversité > Ville, énergie, transport > Eco-construction / EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 PLUS DE CONTENU HORAIRES D OUVERTURE Du mardi au vendredi : 09h00-17h00 Le samedi et dimanche : 14h00-18h00 Fermé les lundis et jours fériés ACCÈS Cité Nature est accessible rapidement par les autoroutes A1 et A26 et à 15 minutes de la gare TGV. Bus : Ligne 01 et 08 > Arrêt Aquarena INFORMATION-RÉSERVATION TARIFS ,5,7

2 LES PROPOS LES DÉFIS > Vers 2050, la population mondiale pourrait atteindre 9 MILLIARDS D HOMMES environ contre 7 actuellement. Plus de 75 % de la population habitera en ville notamment à proximité des littoraux. Cette mutation engendrera des modifications radicales en matière d environnement, de production agricole, d urbanisation, de changement climatique, de gestion des déchets et de la ressource en eau, de production d énergie. > Nous le savons désormais, l activité de l Homme a une incidence de plus en plus lourde sur la nature. Si l EFFET DE SERRE est un phénomène qui rend la vie possible sur Terre par la chaleur qu il maintient sur notre planète, la trop grande quantité de gaz émis par les activités humaines comme le CO2 provoque une augmentation des températures. Le CLIMAT se réchauffe (de 1 à 4 C d ici 40 ans) et perturbe les écosystèmes avec des conséquences sur l environnement et les hommes. > La présentation de cette exposition s inscrit dans le cadre de 2015, L ANNÉE DU CLIMAT. En effet, en décembre 2015, Paris accueillera la 21ème conférence internationale Climat qui devra aboutir à un accord international sur le climat visant à contenir le RÉCHAUFFEMENT global en deçà de 2 C. Un réel défi pour l Homme, un défi pour la Terre! > Les changements climatiques influent directement sur le CYCLE DE L EAU qui se raréfie dans certaines zones du globe et tombe sous forme de pluies torrentielles ailleurs. Si la quantité d eau sur Terre est toujours la même, sa disponibilité, mais aussi sa qualité, varient. Son utilisation n est pas toujours équitable : près de 70 % de l eau douce est utilisée par l agriculture et 2,5 milliards d habitants dans le monde souffrent de son absence et de sa mauvaise qualité : beaucoup en meurent. Rétablir l ÉQUILIBRE est un enjeu majeur.

3 > Après l eau douce, l eau salée et donc la MER, constitue une ressource importante, en oxygène d abord, véritable poumon de la planète grâce aux micro-algues de surface, en NOURRITURE également, à condition que nous veillons à mesurer nos prélèvements. Le littoral reste aussi trop souvent un exutoire des activités industrielles et agricoles. > Les rejets et les DÉCHETS s élèvent, aujourd hui à plus de 10 millions de tonnes par jour. Et si les déchets des pays pauvres sont essentiellement des déchets fermentescibles rapidement décomposés, ceux des pays riches, de nature plus élaborée, doivent être RECYCLÉS et ils ne le sont qu à 25 % aujourd hui. Le tri est encore insuffisant mais dans ce domaine, on ne peut que légitimement s interroger sur l opportunité de certains emballages. > La valorisation des déchets peut être une des nouvelles sources d ÉNERGIE car, en 2050, nos besoins devraient doubler. Les ressources en PÉTROLE et en gaz seront en voie d épuisement, il ne restera que du charbon, le plus polluant. Il serait préférable de le laisser sous terre. Les solutions devront être trouvées du côté des énergies RENOUVELABLES comme le SOLAIRE et l ÉOLIEN, techniques les plus abouties à ce jour. En attendant, le nucléaire dont on renouvelle les techniques, reste une énergie abondante et peu polluante pour l air malgré les déchets et les RISQUES. Pour le reste, il faut avant tout modifier nos habitudes de consommation, et d abord commencer par CONSOMMER moins d énergie. Encore un DÉFI de taille pour l Homme, pour la Terre. > Enfin, le défi de demain, c est de nourrir près de 9 milliards d êtres humains sans remettre en cause les milieux NATURELS, en favorisant le maintien ou le retour vers des agricultures vivrières, en choisissant la production de céréales plutôt que de viande : il faut en effet 7 kg de céréales et litres d eau pour produire 1 kg de viande. Dans ce contexte, le développement de l AGRICULTURE BIOLOGIQUE semble trouver sa place mais il est nécessaire de mieux connaître ses forces et faiblesses. Que se cache-t-il sous ce label? Quelle est la valeur des différents LABELS DE QUALITÉ? Des informations importantes pour les consommateurs que nous sommes tant sur les qualités nutritionnelles des produits que sur leurs impacts sur notre ENVIRONNEMENT.

4 LES DÉFIS > Les questions de santé ne sont pas à négliger. Notre alimentation est à l origine de certains MAUX que nous combattons et qu il nous faudra encore affronter tant que les habitudes alimentaires des pays développés n auront pas changé : c est le cas notamment de l OBÉSITÉ et du diabète mais aussi de certaines intolérances. Alors que nous souffrons de trop et mal manger, d autres souffrent de malnutrition, de sous-alimentation et de CARENCES. des maux qui perdurent! > Mais l alimentation n est pas responsable de tous les maux de la Terre. L humanité subit de nombreuses ÉPIDÉMIES dont certaines maladies émergentes restent mal comprises et déciment des milliers d individus chaque année. Les comprendre, les décoder, les combattre un défi en perpétuelle ÉVOLUTION. En proposant cette exposition consacrée à la Terre et au développement DURABLE, l objectif de Cité Nature est de poser le débat, de permettre à chacun d accéder aux données scientifiques et à leur compréhension, de participer aux gestes ÉCO- CITOYENS qui permettent de s adapter, anticiper, maintenir ou protéger les grands équilibres planétaires. Informer, sensibiliser, RESPONSABILISER chaque citoyen sont les maîtres-mots de cette exposition. Du plus jeune au plus averti, l Homme est aujourd hui face à des choix, il doit à la fois poursuivre son développement et maintenir ses activités sans mettre en péril sa survie et les ressources de la Terre, sa planète. Un grand défi... LE PARCOURS DE L EXPO

5 LES DÉFIS VISITONS > Couvrant 800 m 2, l exposition s ouvre par un cheminement entre 8 totems évoquant les grands défis environnementaux et les liens qui les unissent. Cette introduction annonce les différents thèmes de l exposition, pour les adultes mais aussi pour les enfants avec un mobilier à leur hauteur, des textes adaptés à leur niveau de compréhension et des jeux pour illustrer les propos et comprendre en s amusant. > L espace suivant est dédié d une part à l eau, la mer, la biodiversité et le climat, et d autre part, à la santé. Deux hémisphères géants dominent cet espace, ils sont dédiés à 2 biotopes révélateurs des changements climatiques : la banquise qui subit les effets directs du réchauffement climatique en voyant sa surface diminuer de jour en jour et, à l opposé, le désert chaud, zone d extrême sécheresse qui avance et prend le pas sur la surface cultivable et sur la ville. Les petits pourront pénétrer à l intérieur de ces hémisphères pour découvrir les merveilleux paysages de ces biotopes. Le pôle santé, articulé autour de deux Planètes, met quant à lui la lumière sur les épidémies (palu) dont certaines émergentes (Chikungunya, Ebola ) et sur les maladies liées à la malbouffe (diabète, obésité ). > Un mur d informations nous oriente vers les gestes, choix et comportements éco-citoyens à adopter dès aujourd hui, pour une planète durable. Puis des murs circulaires sont les supports scénographiques de problématiques d aujourd hui : la ville de demain, les éco-quartiers, les transports ou encore les énergies. > Le dernier espace de l exposition aborde la question fondamentale de la nourriture du monde dans le cadre d une agriculture durable. PROGRAMME D ANIMATIONS

6 LES DÉFIS PROGRAMME D ANIMATIONS Animations pour les scolaires et périscolaires sur réservation (2 supplémentaires / pers) Pour les 3-6 ans : > Ecolotri (tri sélectif, recyclage, emballage, pollution) > Qui vit où? (biodiversité, environnement, biotopes) > Histoire d eau (propriétés de l eau, les états de l eau) > Menu du jour (équilibre alimentaire, aliments et santé) Pour les 7-12 ans : > Tout sur le plastique (pétrôle, recyclage, biodégradable) > Plante où vis-tu? (biodiversité, biotope, environnement, adaptation) > L eau au quotidien (gestion de l eau, cycle de l eau, économie) > Insectes à manger (protéines, nourrir le monde ) Pour les plus de 12 ans : > Quelles énergies pour demain? (énergies fossiles, énergies renouvelables) > Visite accompagnée de l exposition PHOTOS

7 / EXPOSITION DU 10 AVRIL 2015 au 29 NOVEMBRE 2015 HORAIRES D OUVERTURE ACCÈS INFORMATION-RÉSERVATION TARIFS Du mardi au vendredi : 09h00-17h00 Le samedi et dimanche : 14h00-18h00 Fermé les lundis et jours fériés Cité Nature est accessible rapidement par les autoroutes A1 et A26 et à 15 minutes de la gare TGV. Bus : Ligne 01 et 08 > Arrêt Aquarena 3,5,7

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

DU 30 NOVEMBRE AU 11 DÉCEMBRE 2015 À PARIS- LE BOURGET

DU 30 NOVEMBRE AU 11 DÉCEMBRE 2015 À PARIS- LE BOURGET Chaud devant! Tous mobilisés pour le climat LA COP 21, place au changement? DU 30 NOVEMBRE AU 11 DÉCEMBRE 2015 À PARIS- LE BOURGET les gouvernements de tous les pays membres de l ONU vont tenter d adopter

Plus en détail

par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles

par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles par Philippe Dreye E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - septembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation asbl Rue des Deux Eglises, 45-1000

Plus en détail

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique

Concours d admission en 1 er Cycle. Epreuve écrite principale 1/2. Correction de la Dissertation. Durée : 2 heures. Thématique 2 Changement climatique Concours d admission en 1 er Cycle Epreuve écrite principale 1/2 Correction de la Dissertation Durée : 2 heures Thématique 2 Changement climatique Sujet : Le développement durable : une réponse aux enjeux

Plus en détail

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique

Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique DOSSIER DE PRESSE Expérimentation de l extension des consignes de tri des emballages ménagers en plastique Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers

Plus en détail

ANIMATIONS DE L EXPOSITION «Manman Dlo»

ANIMATIONS DE L EXPOSITION «Manman Dlo» ANIMATIONS DE L EXPOSITION «Manman Dlo» Médiathèque de Rivière Salée Du 8 janvier au 18 février 2014 Pôle Communication & Animation : com.carbet.sciences@gmail.com 1 SOMMAIRE 1. Le Carbet des Sciences

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

L eau ne tombe pas du ciel!

L eau ne tombe pas du ciel! DOSSIER2 L eau ne tombe pas du ciel! L eau douce, entre rareté et inégale répartition. DÉCOUPAGE DE LA FICHE Chaque fiche pédagogique «dossier» est structurée en deux parties : Première partie : documents

Plus en détail

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité Politique de l arbre Mon arbre, le coeur de ma cité Mai 2009 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE D ÉLABORATION DE LA POLITIQUE DE L ARBRE............ 3 1.1 Historique du développement urbain... 3 1.2 Tendance

Plus en détail

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE

COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE RIHET Natacha LE GUENNAN Eugénie COMPTE RENDU ÉCRIT DU DOSSIER SUR L AGRICULTURE URBAINE SUJET : L AGRICULTURE URBAINE ET LES POLLUTIONS Site visité : Les murs à pêches de Montreuil I- Méthodes de travail

Plus en détail

et Valorisation des déchets

et Valorisation des déchets Animations Prévention et Valorisation des déchets Année scolaire 2015 2016 Nos enjeux liés à la réduction des déchets La réduction des déchets représente aujourd hui un véritable enjeu environnemental

Plus en détail

ASIE (exceptés Chine et Inde)

ASIE (exceptés Chine et Inde) ASIE (exceptés Chine et Inde) Vous produisez peu de gaz à effet de serre (vous polluez peu) mais vous êtes parmi les premières victimes des effets négatifs (sécheresses, inondations, etc.) du changement

Plus en détail

A LA RECHERCHE DU BON EQUILIBRE (ALIMENTAIRE et PLANETAIRE)

A LA RECHERCHE DU BON EQUILIBRE (ALIMENTAIRE et PLANETAIRE) A LA RECHERCHE DU BON EQUILIBRE (ALIMENTAIRE et PLANETAIRE) L alimentation est un enjeu majeur de développement durable: il s'agit d'éradiquer la faim dans le monde, et de réorienter les pratiques agricoles

Plus en détail

Journées du développement durable et des énergies renouvelables. Livret pédagogique du circuit DD.

Journées du développement durable et des énergies renouvelables. Livret pédagogique du circuit DD. Lycée Léonard de Vinci, St Michel sur Orge. Journées du développement durable et des énergies renouvelables Livret pédagogique du circuit DD. Organisation et objectifs du Circuit développement durable.

Plus en détail

Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général

Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général Pistes pour intégrer le thème de l habitat dans le cours de sciences physiques du lycée général Le thème de l habitat peut être pris dans un sens strict : celui du domicile, ou de façon plus générale des

Plus en détail

La pollution et ses conséquences.

La pollution et ses conséquences. La pollution et ses conséquences. Introduction. Problèmes suscités par le sujet : -Quelles sont ces dégradations? -Quelles sont leurs conséquences? -Comment y remédier? I- La pollution atmosphérique. Les

Plus en détail

Des ateliers pédagogiques et un projet d école

Des ateliers pédagogiques et un projet d école Des ateliers pédagogiques et un projet d école Association UniVers l'enfant Sommaire Présentation des ateliers et de l école 1. Pourquoi ce projet? 2. Les ateliers pédagogiques Les ateliers à dominante

Plus en détail

LE MONDE DE DEMAIN SAISON 2

LE MONDE DE DEMAIN SAISON 2 LE MONDE DE DEMAIN SAISON 2 MÉTÉORES, LE NOUVEL ELDORADO HD- 52 Depuis toujours, les météorites ont contribué à modeler le système solaire. Ils ont façonné la Terre, et même influencé en profondeur le

Plus en détail

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on?

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Consommation Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Depuis la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (adoptée en 1992), le monde industriel et économique a profondément

Plus en détail

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de Fiche Ressource n 1 chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de chantier : La gestion des déchets de chantier des travaux publics est un enjeu primordial pour les générations

Plus en détail

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble

Agenda 21 Vers un mieux vivre ensemble Service Restauration Ville de La Couronne Vers une restauration collective responsable Manger est un acte quotidien et vital qui nous inscrit dans une relation étroite avec la nature dont nous consommons

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer. Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015

Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer. Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015 Mesdames et messieurs, Dans quelques jours s ouvrira la COP21, l une

Plus en détail

Le FMI participe activement aux efforts déployés pour surmonter la crise alimentaire mondiale

Le FMI participe activement aux efforts déployés pour surmonter la crise alimentaire mondiale Bulletin du FMI Initiative multilatérale Le FMI participe activement aux efforts déployés pour surmonter la crise alimentaire mondiale Le Bulletin en ligne Le 13 mai 2008 Le FMI examinera toutes les demandes

Plus en détail

séminaire de rencontre «la Biomasse agricole et forestière une ressource locale pour vos projets énergie»

séminaire de rencontre «la Biomasse agricole et forestière une ressource locale pour vos projets énergie» séminaire de rencontre «la Biomasse agricole et forestière une ressource locale pour vos projets énergie» vendredi 19 octobre 2012 - Montereau-Fault-Yonne Jean-Pascal HOPQUIN Chambre d Agriculture de Picardie

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable Le développement durable Les être humains sont au cœur des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT

RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT RESPONSABILITE HUMAINE EN MATIERE DE SANTE ET D ENVIRONNEMENT 1 sujet à traiter parmi ceux-là : - La maîtrise de la fécondité - Mode de vie et alimentation - Mode de vie et exposition au soleil - Des pratiques

Plus en détail

L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte

L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte L essentiel de la loi Transition énergétique pour la croissance verte Yann DEFFIN - DREAL Midi-Pyrénées RDV durables CCIR - 28 septembre 2015 1 Contexte : facture énergétique de la France : > 65 milliards

Plus en détail

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES Région Ile-de-France guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES GUIDE du temps de travail dans les lycées 2 GUIDE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES 2012 RETROUVEZ L ESSENTIEL DURÉE ANNUELLE DU TRAVAIL...

Plus en détail

ECO ENERGIES. des conseils d experts en toute liberté SOMMAIRE. Communiqué de presse... p.3. La naissance de la maison des éco-énergies... p.

ECO ENERGIES. des conseils d experts en toute liberté SOMMAIRE. Communiqué de presse... p.3. La naissance de la maison des éco-énergies... p. des conseils d experts en toute liberté SOMMAIRE Communiqué de presse... p.3 La naissance de éco-énergies... p.4 Le rôle de RICHARDSON... p.5 Les objectifs... p.6 éco-énergies... p.7 Les adresses... p.8

Plus en détail

Des hommes et des ressources

Des hommes et des ressources Des hommes et des ressources G 6. La question des ressources alimentaires I. Etude de cas : au Brésil Quelle est la situation alimentaire au Brésil? P 282-283 A. Une grande puissance agricole 1) L agriculture

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. CyCle 2 ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Nous

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques De la Seine au 7ième continent Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques Fiches pédagogiques documentaires : - Histoire du plastique - Fabrication du plastique - Familles de plastiques et

Plus en détail

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011

CHARTE COSMEBIO. Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO Assemblée Générale Le 7 juin 2011 CHARTE COSMEBIO La cosmétique écologique et biologique est une démarche éthique et scientifique fondée sur des savoirs traditionnels tout en bénéficiant

Plus en détail

Venez découvrir comment vous engager

Venez découvrir comment vous engager Changement climatique Angers passe à l action Venez découvrir comment vous engager Samedi 22 octobre, de 9h à 18h Théâtre Le Quai. Angers Animations Conférences Projections Accès libre et gratuit PROGRAMME

Plus en détail

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national

Visite du chantier de construction de la Maison du parc national Visite du chantier de construction de la Jeudi 21 février 2013 Plaine des Palmistes Contact presse : Isabelle de Lavergne Tél : +262 (0) 2 62 90 16 85 - Fax : +262 (0) 2 62 90 11 39 isabelle.de-lavergne@reunion-parcnational.fr

Plus en détail

Géographie Le tourisme en France

Géographie Le tourisme en France Une unité d'apprentissage en Géographie C3 Préambule : Il s'agit ici non pas d'un modèle mais d'une proposition qui doit être adaptée en tenant compte : de la programmation de l'école du niveau de ses

Plus en détail

EN MAYENNE, ÉDITION SPÉCIALE RÉNOVATION PERFORMANTE

EN MAYENNE, ÉDITION SPÉCIALE RÉNOVATION PERFORMANTE EN MAYENNE, ÉDITION SPÉCIALE RÉNOVATION PERFORMANTE Du 11 au 25 octobre 2013, les «Espaces Info Énergie» de la Mayenne organisent des manifestations à l attention du public : un après-midi d information

Plus en détail

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Il n y a pas de petits gestes, si nous sommes 125 000 à les faire! PRÉAMBULE "La prévention de la production de déchets est l

Plus en détail

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008

Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Dossier de presse Gestion de l eau sur l Yser : Réunion de la Commission Locale de l Eau pour le bilan 2008 Sommaire Communiqué de presse.1 Fiche 1 : Qu est ce qu un Schéma d Aménagement et de Gestion

Plus en détail

Loisirs. ateliers loisirs sept 2014 août 2015. Le Muséum pour les Centres

Loisirs. ateliers loisirs sept 2014 août 2015. Le Muséum pour les Centres ateliers loisirs sept 2014 août 2015 Le Muséum Expo Fossiles Activités 3/6 ans Activités 6/8 ans Activités 8/12 ans Portes du temps Infos pratiques t Le Muséum pour les Centres de Loisirs Le Muséum de

Plus en détail

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Tout d abord, nous vous remercions d avoir associé ERDF à l établissement de ce SRCAE, dans le cadre des ateliers

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

Rapport de résultats et d impact Septembre 2010

Rapport de résultats et d impact Septembre 2010 Rapport de résultats et d impact Septembre 2010 «Installation de panneaux solaires pour électrifier deux salles de classe de primaire à Kossa» Carte du Mali Localisation : Début du projet : Mai 2010 Durée

Plus en détail

Catalogue des activités Collèges

Catalogue des activités Collèges 2014-2015 Catalogue des activités Collèges NATUROSCOPE www.naturoscope.fr Pôle Mer 2014-2015 Le Naturoscope, Centre d Etude et d Initiation à l Environnement est une association loi de 1901 agréée de l

Plus en détail

Comment répondre aux besoins alimentaires et préserver les ressources indispensables à l agriculture?

Comment répondre aux besoins alimentaires et préserver les ressources indispensables à l agriculture? Martin Bortzmeyer est chef de bureau au Commissariat Général au développement durable. Le Commissariat est membre de droit du Conseil Economique pour le développement durable (CEDD). Comment répondre aux

Plus en détail

Classe de 3eB du Collège Pierre Mendès-France de Lillebonne, Seine-Maritime (76) Professeur : Mme LE GUEN

Classe de 3eB du Collège Pierre Mendès-France de Lillebonne, Seine-Maritime (76) Professeur : Mme LE GUEN L impact du plastique sur l environnement et la santé Classe de 3eB du Collège Pierre Mendès-France de Lillebonne, Seine-Maritime (76) Professeur : Mme LE GUEN Sommaire Introduction I. Petite histoire

Plus en détail

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles

Position adoptée par le Comité exécutif de la CES lors de sa réunion du 4 mars à Bruxelles Position de la Confédération Européenne des Syndicats (CES) sur la proposition de règlement visant à réduire les émissions de CO2 des voitures neuves (COM(2007)856) Position adoptée par le Comité exécutif

Plus en détail

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme

2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme L 2 effet de serre un mécanisme naturel utile, déréglé par l homme Lors de sa formation, il y a 4,6 milliards d années, la terre ne possédait pas d atmosphère. Il a fallu plusieurs millions d années pour

Plus en détail

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE

LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE LES EVENEMENTS ET LA POLITIQUE MUNICIPALE ET COMMUNAUTAIRE DANS CE DOMAINE En France, plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

LeSoleilSurMonOrdi.ca - Le Soleil - 17 octobre 2015 - Fini la «psychose du bac brun» http://lesoleil.newspaperdirect.com/epaper/showarticle.aspx?article=3e8277c7-d01e-45fb... Page 1 sur 2 17 octobre 2015

Plus en détail

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement

Concilier activités portuaires et préservation de l environnement BV/CdC/2108260 Concilier activités portuaires et préservation de l environnement HAROPA - Port du Havre Service Environnement Terre-plein de la Barre - CS 81413-76067 LE HAVRE CEDEX - FRANCE Tél. : 02

Plus en détail

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable

Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Chapitre 3 : Vers une agriculture durable Au XXI siècle, on prévoit une population de 9 milliards d êtres humains. Nourrir la population est donc un défi majeur. Cf. cours de seconde : problèmes de la

Plus en détail

Plan communal d aménagement Saint-Eloi à WAREMME

Plan communal d aménagement Saint-Eloi à WAREMME AVIS Réf. : CWEDD/13/AV.1124 Date : Plan communal d aménagement Saint-Eloi à WAREMME 1. DONNEES DE BASE Demande : Projet de plan communal d aménagement (PCA) Projet : - Localisation : Waremme, entre l

Plus en détail

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques

Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Les déplacementsà Saint-Chamond : vers une mobilité apaisée, réduisant les impacts climatiques Améliorer la fluidité du trafic et la sécurité Mieux s orienter dans la ville Favoriser les transports en

Plus en détail

électricité 100% renouvelable

électricité 100% renouvelable Vers une production d éd électricité 100% renouvelable 20 mai 2011 Bernard MULTON ENS de Cachan SATIE - CNRS Site de Bretagne L énergie, un concept physique unifié, pour décrire les transformations indispensable

Plus en détail

Fiche 10 : Le yaourt à la fraise

Fiche 10 : Le yaourt à la fraise Fiche 10 : Le yaourt à la fraise Le yaourt à la fraise est devenu le symbole de la production mondialisée de nos aliments et de notre désir de manger tout ce qui nous fait plaisir sans tenir compte du

Plus en détail

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants

Concept énergétique communal. Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Concept énergétique communal Exemple fictif d une commune de moins de 500 habitants Service de l environnement et de l énergie (SEVEN) Division énergie www.vd.ch/energie T 41 21 316 95 50 F 41 21 316 95

Plus en détail

47 NAUTIK, VANNES AGGLO RENFORCE SON OFFRE EN MATIERE DE NAUTISME

47 NAUTIK, VANNES AGGLO RENFORCE SON OFFRE EN MATIERE DE NAUTISME ACTUALITÉS VANNES AGGLO JUIN 2014 NOUVEAU CONSEIL COMMUNAUTAIRE Les 63 conseillers communautaires ont reconduit Pierre Le Bodo dans sa fonction de président de Vannes agglo pour un second mandat. Le 24

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

Troc Party - Atelier de customisation de vêtements De 14h à 18h / Gratuit / Adultes Samedi mars On met l couvert!

Troc Party - Atelier de customisation de vêtements De 14h à 18h / Gratuit / Adultes Samedi mars On met l couvert! Troc Party - Atelier de customisation de vêtements Venez troquer vos vêtements et cosmétiques avec ceux des autres participants! Organisée en partenariat avec l association DREAM Habillez Moi Ethique,

Plus en détail

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES Joseph Abdo CIMBETON Joseph ABDO Page 2 Le contexte général Prise de conscience pour l environnement 1987: Rapport BRUNTLAND 1992: Sommet de la terre à Rio 1998: Protocole de Kyoto.. Enjeux environnementaux

Plus en détail

Comprendre le Bilan Carbone

Comprendre le Bilan Carbone Comprendre le Bilan Carbone de l Université Catholique de Lille Déchets ÉnergiesDéplacements L Université Catholique de Lille (UCL) s est engagée depuis 2007 dans une stratégie de développement durable

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!»

Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» Concours citoyen international «Agite Ta Terre!» «Mon climat aujourd hui, mon climat dans 20 ans, et moi?» Qu est-ce que «Agite Ta Terre!»? Lancée en 2012 par l association ENERGIES 2050, l initiative

Plus en détail

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur.

Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Lycée ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un animateur. Pour les

Plus en détail

PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud

PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud PROJET PÉDAGOGIQUE Sensibilisation à la faim dans le monde et aux réalités du monde paysan dans les pays du Sud Public ciblé : élèves de CM1, CM2, 6ème SOMMAIRE Page 3 : Programme Page 4 : Ampleur de la

Plus en détail

VVF Villages, pour des vacances durables

VVF Villages, pour des vacances durables VVF Villages, pour des vacances durables Depuis plus de 50 ans, VVF Villages a une double vocation Être acteur du développement local des territoires, Proposer des vacances de qualité pour un plus grand

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER. Flocon Blanche Porte

CONSEIL DE QUARTIER. Flocon Blanche Porte CONSEIL DE QUARTIER Flocon Blanche Porte 26 février 2010 1 Zina DAHMANI L KASSIMI, adjointe de secteur Nord Est (Flocon, Blanche Porte, Phalempins, Croix-Rouge, Bourgogne, Malcense, Egalité) ouvre la séance

Plus en détail

primevère 30 ans 26-27-28 février 2016 salonprimevere.org salon-rencontres de l alter-écologie Eurexpo - Lyon/Chassieu et c est pas fini!

primevère 30 ans 26-27-28 février 2016 salonprimevere.org salon-rencontres de l alter-écologie Eurexpo - Lyon/Chassieu et c est pas fini! primevère salon-rencontres de l alter-écologie 26-27-28 février 2016 Eurexpo - Lyon/Chassieu 30 ans et c est pas fini! salonprimevere.org 30 ans d écologie et d alternatives L association Primevère organise

Plus en détail

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)?

Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Qu est-ce une Déclaration Environnementale de Produit (EPD)? Dans une Déclaration Environnementale de Produit ou EPD, 11 catégories d impact sur l environnement sont exprimées en chiffres. Il s agit d

Plus en détail

Les engagements verts du groupe sanef... 3. Investir pour relancer l économie des territoires... 3. Une grande variété de projets...

Les engagements verts du groupe sanef... 3. Investir pour relancer l économie des territoires... 3. Une grande variété de projets... 2 Sommaire Les engagements verts du groupe sanef... 3 Investir pour relancer l économie des territoires... 3 Une grande variété de projets... 3 Le covoiturage au cœur des engagements verts du groupe sanef...

Plus en détail

Gulliver et le réseau CEDIPAL présentent

Gulliver et le réseau CEDIPAL présentent Gulliver et le réseau CEDIPAL présentent Les 11èmes Journées de la Paléontologie pour les Enfants D E N T S du 19 mars au 2 avril 2011 à la Maison des Associations de Villecroze (Var) www.gulliverasso.org

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement

Manifestations sportives dans les espaces naturels. Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement Manifestations sportives dans les espaces naturels Propositions pour une meilleure prise en compte de l environnement La FRAPNA travaille depuis plusieurs années avec les organisateurs de manifestations

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers

Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Critères d éligibilité à la sélection des dossiers Les investissements éligibles au co-financement de la Banque: Doivent avoir lieu sur le territoire de la région Centre Peuvent avoir la forme de tout

Plus en détail

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques

Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques Ce qu il faut savoir au sujet de la sante dans toutes les politiques La santé dans toutes les politiques, de quoi s agit-il? La santé dans toutes les politiques est une approche intersectorielle des politiques

Plus en détail

Le développement durable c est l affaire de chacun

Le développement durable c est l affaire de chacun Le développement durable c est l affaire de chacun Claude Villeneuve Professeur titulaire Directeur de la Chaire en éco-conseil Département des sciences fondamentales Université du Québec à Chicoutimi

Plus en détail

PLAN DE COURS TRIMESTRE AUTOMNE 2015

PLAN DE COURS TRIMESTRE AUTOMNE 2015 Département de chimie Faculté de sciences PLAN DE COURS TRIMESTRE AUTOMNE 2015 Titre Sigle Crédits COURS Chimie de l environnement 402 3 PROFESSEUR Nom Bureau Horaire de disponibilité Bellenger JP D1-3030

Plus en détail

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles La Conférence sur «Le développement durable du tourisme des îles», organisée par l OMT (Nations-Unies) et le Gouvernement français à Saint-Denis

Plus en détail

Un train exceptionnel pour Tout savoir sur la Maladie d Alzheimer

Un train exceptionnel pour Tout savoir sur la Maladie d Alzheimer Un train exceptionnel pour Tout savoir sur la Maladie d Alzheimer C est une première en France : du 7 au 21 septembre 2010, le Train contre la maladie d Alzheimer va sillonner tout l Hexagone. Il fera

Plus en détail

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal Vous êtes Domontois Vous avez entre 11 et 15 ans Venez au Service Municipal Jeunesse Le Service Municipal Jeunesse propose aux jeunes domontois un vaste choix d activités et de services pour les 11-25

Plus en détail

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie

Madame, Monsieur, Lieu de dépose du questionnaire : soit au secrétariat de mairie soit dans la boite aux lettres de la mairie Madame, Monsieur, Depuis plusieurs années la commune de Bierné a montré son engagement vers un développement plus durable en menant un certain nombre de démarches et actions concrètes : réalisation d un

Plus en détail

Collège (4 ème, 3 ème )

Collège (4 ème, 3 ème ) Collège (4 ème, 3 ème ) ProPosition de déroulé de visite (1 h 30) Lors de la visite, la classe est partagée en deux groupes et travaille sur la même thématique. Chaque groupe est pris en charge par un

Plus en détail

Premier état des lieux du point de vue de l industrie gazière

Premier état des lieux du point de vue de l industrie gazière Stratégie énergétique2050 Premier train de mesures Premier état des lieux du point de vue de l industrie gazière Hajo Leutenegger, président ASIG Axes de réflexion Peu nombreux, mais d autant plus importants

Plus en détail

Dossier : Gardons notre ville propre!

Dossier : Gardons notre ville propre! Dossier : notre ville propre! propreté notre ville propre! La propreté d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à Maubeuge

Plus en détail

HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains

HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains NATIONS UNIES HSP HSP/GC/25/5/Add.1 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour les établissements humains Distr. générale 2 avril 2015 Français Original : anglais Vingt-cinquième session

Plus en détail

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19)

ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) ETUDE POUR LA RÉALISATION D UN LOTISSEMENT DURABLE À MONTAIGNAC-SAINT-HIPPOLYTE (19) Le projet s inscrit dans une démarche durable prenant largement en compte le contexte du projet (économique, social

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE CAMPAGNE PLAGES ET RIVIERES PROPRES 10 ANS DEJA 15 juillet 15 août 2014

COMMUNIQUE DE PRESSE CAMPAGNE PLAGES ET RIVIERES PROPRES 10 ANS DEJA 15 juillet 15 août 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE CAMPAGNE PLAGES ET RIVIERES PROPRES 10 ANS DEJA 15 juillet 15 août 2014 Plages et Rivières Propres Programme du 09 août au 15 août 2014 La campagne 2014 : Renforçons notre mobilisation!

Plus en détail

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international Seul le prononcé fait foi Mesdames et messieurs les négociateurs, chers amis, Je tenais à être avec vous

Plus en détail

Pacte d Istanbul pour l Eau

Pacte d Istanbul pour l Eau Pacte d Istanbul pour l Eau Des autorités locales et régionales Réunis à Istanbul en mars 2009, nous Maires et autorités locales et régionales des différentes parties du monde adhérons au présent PACTE

Plus en détail

Strasbourg se distingue par une politique pionnière

Strasbourg se distingue par une politique pionnière Concertation publique du 7 mars au 20 avril 2016 * Prolongée jusqu au 2 juin 2016 Projet de desserte tramway du quartier de Koenigshoffen depuis le centreville de Strasbourg Strasbourg se distingue par

Plus en détail

Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP

Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP Guy Favand, Les Energies Solaires et les Energies Renouvelables (EnR) Professeur et Vice-Président de l'o.n.g COEDADE RUP Pour mieux comprendre toutes les formes d Energies Solaires, et celles qui sont

Plus en détail