Foire aux questions sur la loi qui régit le droit d auteur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Foire aux questions sur la loi qui régit le droit d auteur"

Transcription

1 Foire aux questions sur la loi qui régit le droit d auteur La loi régissant le droit d auteur au Canada a changé en raison 1) d une modification à la Loi sur le droit d auteur adoptée par le Parlement et 2) d une décision importante de la Cour suprême relativement à l utilisation équitable. La présente foire aux questions traite des changements apportés à la loi régissant le droit d auteur au Canada et des nouveaux avantages pour le personnel enseignant et l apprentissage en salle de classe. 1. Quels sont les principaux nouveaux avantages pour le secteur de l éducation découlant de la nouvelle loi régissant le droit d auteur et de la décision de la Cour suprême? Premièrement, la nouvelle loi régissant le droit d auteur fournit le cadre juridique nécessaire permettant aux élèves et au personnel enseignant du primaire, du secondaire, des collèges et des universités d avoir recours aux œuvres numériques publiques à des fins pédagogiques. Cette disposition relative à l utilisation d Internet à des fins éducatives est essentielle alors que les gouvernements accroissent leur connectivité tout en faisant la promotion du perfectionnement des compétences et de l innovation et en soutenant l utilisation d Internet dans les salles de classe. Deuxièmement, la nouvelle loi établit que l utilisation équitable s applique à la population étudiante et au personnel enseignant pour l utilisation des œuvres protégées par le droit d auteur à des fins pédagogiques. Dans sa récente décision, la Cour suprême a interprété la disposition relative à l utilisation équitable de façon à permettre au personnel enseignant de reproduire de courts extraits d une œuvre protégée par le droit d auteur et de les diffuser à chaque élève de la classe. Les modifications apportées à la disposition relative à l utilisation équitable donnent aux Canadiennes et Canadiens les mêmes possibilités que celles dont jouissent déjà les enseignantes et enseignants et les élèves des États Unis et d autres pays.

2 2. Quelle est l importance de la disposition relative à l utilisation d Internet à des fins pédagogiques pour l utilisation d œuvres numériques dans les classes d aujourd hui? Les réalités de l ère du numérique n avaient pas été prises en compte dans la Loi sur le droit d auteur au Canada jusqu à maintenant. Une incertitude entourait le droit d auteur ainsi que le téléchargement, la sauvegarde et la transmission par les élèves et le personnel enseignant, dans le cadre de leurs activités quotidiennes en salle de classe, de textes ou d images librement accessibles sur Internet. La disposition relative à l utilisation d Internet à des fins pédagogiques établit le cadre juridique dans lequel les élèves et le personnel enseignant peuvent mener les activités quotidiennes habituelles qui sont essentielles dans nos écoles, nos collèges, nos universités et nos établissements de formation technique, qu il s agisse par exemple de copier le matériel Internet publiquement accessible, de l intégrer à des travaux scolaires ou de le transmettre électroniquement au personnel enseignant ou aux autres élèves. Cette disposition relative à l utilisation d Internet à des fins pédagogiques permet aux enseignantes et enseignants ainsi qu aux élèves d avoir accès aux ressources Internet offertes au public dans le cadre du processus d enseignement et d apprentissage, tout en respectant les droits des créatrices et créateurs et autres titulaires d un droit d auteur qui affichent ces ressources en ligne à des fins commerciales. Il s agit d une approche raisonnable et équilibrée à l égard de la loi régissant le droit d auteur. En outre, le secteur de l éducation enseigne le respect envers les créatrices et créateurs et le droit d auteur. Une loi équilibrée, qui s appuie sur les principes de l équité, peut être efficacement enseignée et mise en application. Les organisations pancanadiennes de l éducation maintiennent depuis longtemps que le droit d auteur doit bénéficier d un cadre moderne et équilibré pour protéger l intérêt public. La disposition relative à l utilisation d Internet à des fins pédagogiques est essentielle à une époque où les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux augmentent simultanément nos niveaux de connectivité dans le but de faire du Canada un leader de l ère de l information et d encourager l utilisation d Internet dans les salles de classe. La disposition relative à l utilisation d Internet à des fins pédagogiques permet aux élèves de bénéficier pleinement de cet investissement de la part des gouvernements sans nuire aux intérêts des titulaires d un droit d auteur. 2

3 3. Avec la nouvelle modification en faveur de l utilisation d Internet, le personnel enseignant peut il utiliser toute œuvre qui se trouve sur Internet? Non. La disposition relative à l utilisation d Internet à des fins pédagogiques vise uniquement les ressources affichées sur Internet avec l autorisation du titulaire d un droit d auteur et dont l accès n est pas restreint par une mesure de protection, comme un système de cryptage ou un mot de passe. Les personnes qui détiennent un droit d auteur et qui souhaitent vendre leurs œuvres numériques ou leurs documents en ligne ou en limiter autrement l accès et la distribution peuvent continuer d avoir recours aux technologies d abonnement, de mots de passe et de paiement. La disposition relative à l utilisation d Internet à des fins pédagogiques ne s applique pas aux ressources qui ne sont pas offertes au public; les créatrices et créateurs de contenu et les personnes qui détiennent un droit d auteur pourront ainsi continuer à commercialiser leurs œuvres. La disposition relative à l utilisation d Internet à des fins pédagogiques ne s applique pas non plus dans les cas où le propriétaire de l œuvre a inclus un avis clairement visible interdisant explicitement l utilisation de l œuvre à des fins pédagogiques. Le personnel enseignant et les élèves doivent respecter les serrures numériques (comme un système de cryptage ou une protection par mot de passe) qui restreignent la capacité des utilisatrices et utilisateurs du contenu numérique d accéder aux œuvres sur Internet ou de les utiliser. La Loi sur le droit d auteur interdit de contourner les serrures numériques, même aux fins pédagogiques autrement permises en vertu de la Loi sur le droit d auteur. La disposition relative à l utilisation d Internet à des fins pédagogiques ne vise pas non plus les manuels ou les films piratés. Le secteur de l éducation enseigne le respect des créatrices et créateurs et du droit d auteur. Les élèves sont tenus de citer les ressources, quelle qu en soit la source, car il s agit de la façon correcte d agir à l égard de l utilisation du travail d autrui. Ils apprennent ainsi à reconnaître et à respecter le droit d auteur. En enseignant qu il est inapproprié de pirater des œuvres, le secteur de l éducation renforce le respect envers les créatrices et créateurs d œuvres protégées par le droit d auteur. 4. À part les œuvres numériques, la nouvelle loi permet elle au personnel enseignant d utiliser un plus vaste éventail de ressources pédagogiques dans la salle de classe? La loi régissant le droit d auteur comprend maintenant de nouvelles dispositions qui permettent : 3

4 l enregistrement des actualités ou de commentaires sur les actualités pour les présenter ultérieurement aux élèves, et ce, sans le paiement de redevances; la présentation d œuvres audiovisuelles (films ou émissions de télévision) dans la salle de classe; l utilisation en classe d affichages numériques, comme les tableaux blancs interactifs et les projecteurs numériques (en fonction de la règle sur la disponibilité commerciale); l enregistrement de leçons que les élèves pourront suivre à un moment ultérieur; l utilisation, par les bibliothèques scolaires, de la technologie numérique pour transmettre une reproduction effectuée dans le cadre d un prêt entre bibliothèques d une œuvre protégée par le droit d auteur. Toutes les nouvelles dispositions permettent au personnel enseignant et aux élèves de maximiser leurs possibilités d apprentissage en salle de classe. 5. Pouvez vous expliquer la disposition relative à l «utilisation équitable» de la Loi sur le droit d auteur au Canada? De quelle façon cette disposition a t elle été clarifiée en faveur du secteur de l éducation avec l adoption de la nouvelle loi et de la décision récente de la Cour suprême quant au tarif d Access Copyright pour le secteur de l éducation? La disposition relative à l utilisation équitable de la Loi sur le droit d auteur permet l utilisation d une œuvre protégée par le droit d auteur sans le consentement du titulaire du droit d auteur ni le paiement de redevances. Pour déterminer si la disposition relative à l utilisation équitable s applique, il faut effectuer un test en deux étapes. L «utilisation» doit tout d abord répondre à l une des fins énoncées dans la Loi sur le droit d auteur : recherche, étude privée, critique, compte rendu, communication des nouvelles, éducation, satire et parodie. L utilisation à des fins éducatives d une œuvre protégée par le droit d auteur passe la première étape du test. La deuxième étape du test stipule que l utilisation doit être «équitable». Dans des décisions historiques rendues en 2004 et en 2012, la Cour suprême du Canada a apporté un éclairage sur la signification de ce test pour les écoles et les établissements d enseignement postsecondaire. La Cour suprême du Canada a clarifié que l utilisation équitable permettait qu une enseignante ou un enseignant reproduise de courts extraits pour chaque élève de sa classe. Il s agit de la deuxième partie du test en deux étapes de la Cour suprême. 4

5 L ajout de l «éducation» dans la disposition relative à l utilisation équitable ne signifie pas que le personnel enseignant puisse reproduire des manuels dans leur intégralité. La reproduction de manuels scolaires entiers ne répond aucunement aux critères établis dans la deuxième étape relative à l équité. 6. Pouvez vous résumer le jugement de la Cour suprême quant à la disposition relative à l utilisation équitable? Avec sa décision concernant le tarif exigé par Access Copyright pour les classes de la maternelle à la 12 e année, la Cour suprême du Canada a clarifié la disposition relative à l utilisation équitable de la Loi sur le droit d auteur en éducation. La décision de la Cour suprême accorde l autorisation légale au personnel enseignant de reproduire et de distribuer aux élèves de courts extraits d œuvres protégées par le droit d auteur, tels les livres et les journaux. De courts extraits de manuels et d autres œuvres protégées par le droit d auteur peuvent être reproduits et distribués par le personnel enseignant dans le cadre de son enseignement sans qu il ne soit tenu de payer de redevances pour le droit d auteur ou d obtenir la permission du titulaire du droit d auteur. Le personnel enseignant au Canada est désormais assujetti aux mêmes règles du jeu que celles en vigueur dans d autres pays, tels les États Unis, le Japon et l Allemagne. 7. Qu est ce qu un «court extrait»? Les enseignantes et enseignants, les instructrices et instructeurs, les professeures et professeurs ainsi que les membres du personnel travaillant dans des établissements d enseignement sans but lucratif peuvent reproduire et diffuser, sous forme imprimée ou électronique, de courts extraits d une d œuvre protégée par le droit d auteur aux fins de recherche, d étude privée, de critique, de compte rendu, de communication des nouvelles, d éducation, de satire et de parodie. Un court extrait peut être : a. jusqu à 10 p. 100 d une œuvre protégée par le droit d auteur (y compris une œuvre littéraire, une bande musicale, un enregistrement sonore et une œuvre audiovisuelle); b. un chapitre d un livre; c. un seul article d un périodique; d. une œuvre artistique complète (y compris une peinture, une épreuve, une photographie, un diagramme, un dessin, une carte, un tableau et un plan) incluse dans une œuvre protégée par le droit d auteur qui contient d autres œuvres artistiques; e. un article ou une page de journal, dans son intégralité; 5

6 f. un seul poème complet ou une seule bande musicale, dans son intégralité, provenant d une œuvre protégée par le droit d auteur qui contient d autres poèmes ou bandes musicales; g. une entrée complète tirée d une encyclopédie, d une bibliographie annotée, d un dictionnaire ou d un ouvrage de référence semblable. Le personnel enseignant peut utiliser n importe laquelle des définitions ci dessus : il n est pas limité à la définition la plus restrictive. Par exemple, si un chapitre dans un livre représente plus de 10 p. 100 de ce livre, l enseignante ou l enseignant peut reproduire ce chapitre en entier au titre de la définition «b». Dans certains cas, plus de 10 p. 100 d une œuvre protégée par le droit d auteur peut être reproduite ou diffusée. Cependant, toute reproduction ou diffusion qui dépasse les limites énoncées dans les lignes directrices pour l utilisation équitable doit être soumise à l examen d une superviseure ou d un superviseur ou d un autre responsable désigné par l établissement d enseignement. Le personnel enseignant et les élèves doivent prendre connaissance du document de référence qui décrit la disposition relative à l utilisation équitable pour le secteur de l éducation, Lignes directrices sur l utilisation équitable, qui se trouve sur le site 8. Où puis je obtenir de plus amples renseignements concernant le droit d auteur? Le Conseil des ministres de l Éducation (Canada) [CMEC] donne un bon aperçu de ce que le secteur de l éducation doit savoir au sujet de la loi régissant le droit d auteur au Canada. Visitez le site Web du CMEC à : et initiatives/droit d auteur/apercu/index.html. Le CMEC publie le document Le droit d auteur ça compte!, un guide en matière de loi régissant le droit d auteur qui s adresse aux éducatrices et éducateurs de la maternelle à la 12 e année. Vous pouvez télécharger et imprimer ce document à partir de l adresse suivante : et initiatives/droit d auteur/apercu/index.html. Il est également recommandé de télécharger et d imprimer le document Lignes directrices sur l utilisation équitable. 6

7 Au sujet du Consortium du droit d auteur du CMEC Qu est ce que le Consortium du droit d auteur du CMEC? Le Consortium du droit d auteur du CMEC réunit les ministres de l Éducation de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada, à l exception du Québec. Le CMEC donne aux ministres de l Éducation au Canada une voix collective. Il leur permet d assumer leur leadership en éducation aux échelons pancanadien et international et aide les provinces et les territoires à exercer leur compétence exclusive en éducation. Qui exactement le Consortium du droit d auteur du CMEC représente t il lorsqu il dit : «nous parlons au nom du secteur de l éducation»? Les ministres de l Éducation du Consortium du droit d auteur du CMEC travaillent depuis des années avec plusieurs acteurs pancanadiens du domaine de l éducation (la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants, l Association canadienne des commissions et des conseils scolaires, l Association des universités et collèges du Canada, l Association des collèges communautaires du Canada et la Fédération canadienne des associations foyer école) pour proposer au gouvernement fédéral une approche équilibrée au chapitre du droit d auteur et des enjeux pédagogiques. Le Consortium du droit d auteur du CMEC parle au nom des ministres investis du pouvoir constitutionnel en matière d éducation au Canada. Les ministres du consortium parlent également dans un contexte plus large relativement à la loi régissant le droit d auteur en tant que partenaires d une association qui réunit les organisations pancanadiennes représentant sept millions de Canadiennes et Canadiens, notamment le personnel enseignant, les conseils et les commissions scolaires, les associations parentales, les établissements d enseignement ainsi que les représentantes et représentants élus et les gouvernements. 7

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe

Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Droit d auteur, utilisation équitable et salle de classe Ce que le personnel enseignant peut faire et ce qu il ne peut pas faire Janvier 2015 Au sujet de cette présentation Cette présentation : 1. explique

Plus en détail

Le droit d auteur a changé dans les écoles

Le droit d auteur a changé dans les écoles Faire une utilisation équitable des œuvres protégées par le droit d auteur Ce qui est permis et ce qui ne l est pas pour le Septembre 2013 Le droit d auteur a changé dans les écoles Ce que vous devez savoir

Plus en détail

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur février 2013 TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION...1 II. DROITS ET LIBERTÉS GÉNÉRAUX...1 A. Documents pour lesquels

Plus en détail

DIRECTIVE 2600-005. Comité de direction de l Université

DIRECTIVE 2600-005. Comité de direction de l Université DIRECTIVE 2600-005 TITRE : ADOPTION : Directive relative à la reproduction et à la présentation à des fins d enseignement d œuvres protégées par le droit d auteur Comité de direction de l Université ENTRÉE

Plus en détail

Directives et procédures pour le respect du droit d auteur

Directives et procédures pour le respect du droit d auteur Directives et procédures pour le respect du droit d auteur Directives et procédures pour le respect du droit d auteur La Politique sur le respect du droit d auteur en vigueur au Cégep de l Abitibi- Témiscamingue

Plus en détail

Les dix premières décisions marquantes en droit d auteur de 2015

Les dix premières décisions marquantes en droit d auteur de 2015 Les dix premières décisions marquantes en droit d auteur de 2015 J. Aidan O Neill Fasken Martineau DuMoulin, Ottawa ALAI Canada Assemblée générale annuelle Le 7 avril 2016, Montréal, Québec Introduction:

Plus en détail

Changements apportés à la Loi sur le droit d auteur par suite de l adoption du projet de loi C-11 et s appliquant aux services d archives

Changements apportés à la Loi sur le droit d auteur par suite de l adoption du projet de loi C-11 et s appliquant aux services d archives Changements apportés à la Loi sur le droit d auteur par suite de l adoption du projet de loi C-11 et s appliquant aux services d archives Après plusieurs faux départs et des années de discussion et de

Plus en détail

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur avril 2011 Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur I PRÉAMBULE

Plus en détail

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance Feuillet d information du CSRHSGE pour les enseignantes et enseignants de niveau postsecondaire en éducation à la petite enfance À propos de nous Le Conseil sectoriel des ressources humaines des services

Plus en détail

Les coûts liés au piratage de musique

Les coûts liés au piratage de musique Les coûts liés au piratage de musique Niveau 10 La présente leçon porte sur les coûts liés au piratage de musique du point de vue des artistes, des compositeurs, des consommateurs et des autres intervenants

Plus en détail

AVERTISSEMENT GENERALITES

AVERTISSEMENT GENERALITES AVERTISSEMENT Toutes nos informations sont, par nature, génériques ; ils ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue

Plus en détail

ACCORD DE 2013 SUR LE MANDAT DE L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTRAÎNEURS

ACCORD DE 2013 SUR LE MANDAT DE L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTRAÎNEURS Annexe 1 ACCORD DE 2013 SUR LE MANDAT DE L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTRAÎNEURS Les ministres des gouvernements fédéral et provinciaux/territoriaux responsables du Sport, de l Activité physique et des

Plus en détail

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision :

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : POLITIQUE 802 Page 1 de 5 Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : 1.0 OBJET Cette politique définit les normes minimales pour la

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Stratégie d'emploi pour les jeunes des Premières Nations et les jeunes Inuits - Programme connexion compétences Lignes directrices nationales 2012-2013

Plus en détail

Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège. 1. Règlement général : actualisation

Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège. 1. Règlement général : actualisation Conseil d'administration DOC. 17.908bis/CA/18.11.2015 Propriété, protection et valorisation des Résultats des recherches réalisées au sein de l'université de Liège 1. Règlement général : actualisation

Plus en détail

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Contexte et objectif : La Fédération canadienne des syndicats d infirmières/infirmiers (FCSII), représentant

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

Introduction. Aperçu de la Loi

Introduction. Aperçu de la Loi Avis de projet de modification du Règlement 329/04 pris en application de la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé précisant le pouvoir de Cybersanté Ontario, à titre

Plus en détail

Le droit d auteur... ça compte! Questions et réponses clés à l intention du personnel enseignant. 3 e. édition Wanda Noel et Jordan Snel, avocats

Le droit d auteur... ça compte! Questions et réponses clés à l intention du personnel enseignant. 3 e. édition Wanda Noel et Jordan Snel, avocats Le droit d auteur... ça compte! Questions et réponses clés à l intention du personnel enseignant 3 e édition Wanda Noel et Jordan Snel, avocats 2012 Conseil des ministres de l Éducation (Canada) Association

Plus en détail

Chapitre 2. Champ d activité

Chapitre 2. Champ d activité Chapitre 2 17 Un travail collectif 21 Travail collectif avec les élèves 21 Travail collectif avec les parents et les tuteurs 21 Travail collectif avec les collègues et les autres professionnels 22 Travail

Plus en détail

Le droit d auteur : foire aux questions

Le droit d auteur : foire aux questions Le droit d auteur : foire aux questions Objet : Communiquer les règles concernant la déclaration du droit d'auteur pour : 1. reproduire par reprographie (recueil de cours) ou par numérisation dans un réseau

Plus en détail

Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900 $

Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900 $ AVIS DE POSTE VACANT CRITÈRES DE SÉLECTION AVIS DE POSTE VACANT CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE Président et premier dirigeant (poste à plein temps) Échelle salariale : entre 164 800 $ et 193 900

Plus en détail

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers www.cic.gc.ca/etudier Le Canada est doté de l un des systèmes d éducation les meilleurs et les plus respectés au monde. Chaque

Plus en détail

CODE INTERNATIONAL ICC/ESOMAR DES ETUDES DE MARCHE ET D OPINION

CODE INTERNATIONAL ICC/ESOMAR DES ETUDES DE MARCHE ET D OPINION CODE INTERNATIONAL ICC/ESOMAR DES ETUDES DE MARCHE ET D OPINION INTRODUCTION Le premier Code de bonnes pratiques en matière d études de marché et d opinion a été publié par ESOMAR en 1948. Depuis, il a

Plus en détail

USEED Conditions d utilisation

USEED Conditions d utilisation USEED Conditions d utilisation USEED Inc. (USEED) assure l entretien de son site Web en guise de service aux personnes qui le visitent, aux clients avec lesquels USEED conclut une entente de service distincte

Plus en détail

Le droit d auteur à l ère du numérique

Le droit d auteur à l ère du numérique Le droit d auteur à l ère du numérique Conseil canadien des normes Ottawa, septembre 2004 ISBN 0-920360-50-5 Imprimé au Canada sur papier recyclé et recyclable Les nouvelles technologies nous réservent

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Autorisé par: Patrick Cashman Président et Directeur général Lundbeck Canada Inc. Signature Date Marie-France Vincent Responsable de la protection

Plus en détail

Politique en matière d utilisation équitable pour les universités : Application visant la reproduction par les bibliothèques

Politique en matière d utilisation équitable pour les universités : Application visant la reproduction par les bibliothèques #4 Juin 2015 Politique en matière d utilisation équitable pour les universités : Application visant la reproduction par les bibliothèques Le présent document énonce les lignes directrices relatives à l

Plus en détail

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal

Administré par Universités Canada. Ville Province Code postal 1. RENSEIGNEMENTS SUR LE CANDIDAT 1 Administré par Universités Canada M. M me Prénom Adresse permanente N o et rue App. Ville Province Code postal Téléphone Courriel* * Obligatoire : Universités Canada

Plus en détail

Contrat d agent associé

Contrat d agent associé Contrat d agent associé Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «agent associé») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal :

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

POLITIQUE ET RÈGLEMENTS DU SERVICE DE DIFFUSION DES DONNÉES (SDD MC )

POLITIQUE ET RÈGLEMENTS DU SERVICE DE DIFFUSION DES DONNÉES (SDD MC ) POLITIQUE ET RÈGLEMENTS DU SERVICE DE DIFFUSION DES DONNÉES (SDD MC ) POLITIQUE DU SERVICE DE DIFFUSION DES DONNÉES (SDD MC ) Aperçu du Service de diffusion des données (SDD MC ) L'ACI a créé un Service

Plus en détail

Louis Vuitton Canada, Inc. Effet immédiat. [03.12.2014] Pour plus d informations, veuillez contacter le Service Clientèle au +1.866.VUlTTON.

Louis Vuitton Canada, Inc. Effet immédiat. [03.12.2014] Pour plus d informations, veuillez contacter le Service Clientèle au +1.866.VUlTTON. Louis Vuitton Canada, Inc. Effet immédiat. [03.12.2014] Pour plus d informations, veuillez contacter le Service Clientèle au +1.866.VUlTTON. À LIRE ATTENTIVEMENT Ces Conditions d Utilisation (le présent/ce

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

CHARTE D'UTILISATION DES TICE ET D'INTERNET AU COLLEGE ALAIN-FOURNIER

CHARTE D'UTILISATION DES TICE ET D'INTERNET AU COLLEGE ALAIN-FOURNIER CHARTE D'UTILISATION DES TICE ET D'INTERNET AU COLLEGE ALAIN-FOURNIER Les moyens modernes de diffusion et de traitement de l informatique étant devenus des supports essentiels de la pédagogie moderne,

Plus en détail

FAQ Licence postsecondaire AUCC, ACCC, PSAP Collèges

FAQ Licence postsecondaire AUCC, ACCC, PSAP Collèges FAQ Licence postsecondaire AUCC, ACCC, PSAP Collèges 1. Qu est ce que le répertoire d Access Copyright? Le répertoire d Access Copyright se compose d œuvres publiées qui ont un équivalent sous forme papier

Plus en détail

Politique de favorisation de la lecture

Politique de favorisation de la lecture Politique de favorisation de la lecture Adoptée le 6 décembre 2011 Préambule L importance de la lecture est un enjeu fondamental dans notre société. L écrit est partout. «La lecture est au cœur du développement

Plus en détail

Social Media - Terms of Use

Social Media - Terms of Use Médias sociaux ; Conditions d utilisation Les médias sociaux font partie intégrante des efforts de communication d Historica Canada («HC»), proposant ainsi, un moyen supplémentaire d éveiller l intérêt

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE SUR LES COLLECTES DE FONDS

LIGNE DIRECTRICE SUR LES COLLECTES DE FONDS Objectifs 1 Les Ontariennes et Ontariens sont fiers de leur système d éducation publique et sont engagés à maintenir ses normes élevées qui fournissent à chaque élève la possibilité de réussir. La Province

Plus en détail

LES NORMES DU TRAVAIL

LES NORMES DU TRAVAIL Renseignements sur LES NORMES DU TRAVAIL 10 CESSATION D EMPLOI Partie III du Code canadien du travail (Normes du travail) La partie III du Code canadien du travail contient certaines dispositions sur la

Plus en détail

SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES

SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES 175 Bloor Street East Suite 700, North Tower Toronto, Ontario M4W 3R8 Telephone: (416) 922-6065 Fax: (416) 922-7538 www.mssociety.ca SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES Politique sur le format

Plus en détail

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS

PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS PROGRAMME DE GESTION INTÉGRÉE DE DOCUMENTS Conformément à la Politique sur la gestion de documents et des archives de l Université de Montréal (ajouter le numéro), et à la norme ISO 15489, la Division

Plus en détail

DEMANDE DE CANDIDATURES

DEMANDE DE CANDIDATURES DEMANDE DE CANDIDATURES lancé par la Société Parkinson Canada / Parkinson Society Canada PROGRAMME DE BOURSES CLINIQUES EN TROUBLES DU MOUVEMENT 17 novembre 2014 : Date de publication 2 février2015 (à

Plus en détail

ENTENTE SUR LA MOBILITÉ DES SAGES-FEMMES AU CANADA. entre. Le College of Midwives of British Columbia

ENTENTE SUR LA MOBILITÉ DES SAGES-FEMMES AU CANADA. entre. Le College of Midwives of British Columbia ENTENTE SUR LA MOBILITÉ DES SAGES-FEMMES AU CANADA entre Le College of Midwives of British Columbia et L Alberta Midwifery Health Disciplines Committee et Le College of Midwives of Manitoba et L Ordre

Plus en détail

Une licence de reproduction, pourquoi?

Une licence de reproduction, pourquoi? Une licence de reproduction, pourquoi? Que vous soyez une entreprise, un organisme sans but lucratif, un centre de formation, un syndicat, un organisme gouvernemental ou une association professionnelle,

Plus en détail

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015.

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. CONTEXTE Le Programme des RCE-E a été établi en 2008, dans

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO R-005 (Tel que modifié par R-005-3, R-005-4 et R-005-5)

RÈGLEMENT NUMÉRO R-005 (Tel que modifié par R-005-3, R-005-4 et R-005-5) C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE SHERBROOKE RÈGLEMENT NUMÉRO R-005 (Tel que modifié par R-005-3, R-005-4 et R-005-5) CONCERNANT LES CONDITIONS AU REGARD DE LA POSSESSION ET DE L UTILISATION

Plus en détail

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives

Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Solutions SMART pour la formation Optez pour des sessions de formation interactives et collaboratives Dynamisez vos formations! Boostez votre productivité Fonctionnement de la formation SMART Les solutions

Plus en détail

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion française É VALUATION DE R EADING, DE LA LECTURE ET

Plus en détail

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Préparé par l Association canadienne pour l intégration communautaire

Plus en détail

Loi sur le droit à l information et la protection de la vie privée (LDIPVP) Orientation municipale

Loi sur le droit à l information et la protection de la vie privée (LDIPVP) Orientation municipale Loi sur le droit à l information et la protection de la vie privée (LDIPVP) Orientation municipale Automne 2012 Grandes lignes La LDIPVP est une nouvelle loi qui remplace deux anciennes lois est fondée

Plus en détail

Ensembles de données du Programme pancanadien d évaluation (PPCE) : conditions d accès

Ensembles de données du Programme pancanadien d évaluation (PPCE) : conditions d accès Ensembles de données du Programme pancanadien d évaluation (PPCE) : conditions d accès Les données sur le rendement des élèves et sur le contexte d apprentissage sont à la disposition du milieu de la recherche

Plus en détail

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat

Les formulaires de demande sont disponibles à l adresse www.livrescanadabooks.com/mentorat Livres Canada Books Programme de Mentorat Aide financière Lignes directrices 2015-2016 Date limite pour la réception des demandes : le mercredi 1 er avril 2015 Les formulaires de demande sont disponibles

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada Parti libéral du Canada Le Collège des médecins de famille du Canada Questionnaire sur la position des partis politiques relativement aux principaux enjeux de la médecine familiale Élection fédérale 2011

Plus en détail

Avis légal et conditions d'utilisation

Avis légal et conditions d'utilisation Avis légal et conditions d'utilisation 1. UTILISATION DU PRÉSENT SITE WEB : Le présent site Web est la propriété de Domaine Pinnacle inc. (appelé le «Propriétaire du site») et exploité par elle. Votre

Plus en détail

ANNEXE II LISTE DE BRUNEI DARUSSALAM

ANNEXE II LISTE DE BRUNEI DARUSSALAM ANNEXE II LISTE DE BRUNEI DARUSSALAM Secteur : Tous Obligations visées : Traitement national (article 9.4 et article 10.3) Prescriptions de résultats (article 9.10) Dirigeants et conseils d administration

Plus en détail

Chapitre 7 Ministère des Transports et de l Infrastructure. Approvisionnement en bitume prémélangé. Contenu

Chapitre 7 Ministère des Transports et de l Infrastructure. Approvisionnement en bitume prémélangé. Contenu Approvisionnement en bitume prémélangé Chapitre 7 Ministère des Transports et de l Infrastructure Approvisionnement en bitume prémélangé Contenu Pourquoi nous avons choisi ce projet...... 293 Contexte

Plus en détail

Dossier de candidature du partenaire de formation

Dossier de candidature du partenaire de formation Dossier de candidature du partenaire de formation INTERNE Mars 2010 1.877.356.3226 www.croixrouge.ca DOSSIER DE CANDIDATURE DU PARTENAIRE DE FORMATION INTERNE Qu est-ce qu un partenaire de formation de

Plus en détail

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce

Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Présentation au Comité sénatorial permanent des banques et du commerce Le 21 avril 2016 Les questions concernant le présent rapport doivent être envoyées directement à : Eric Scharf Chef de pratique, Relations

Plus en détail

La Grande Bibliothèque du Droit. Charte

La Grande Bibliothèque du Droit. Charte La Grande Bibliothèque du Droit Charte Préambule La Grande Bibliothèque du Droit (ci-après «GBD») édite un site internet, accessible à l adresse : www.lagbd.fr permettant l accès, la consultation et la

Plus en détail

MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE

MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le 20 mars 2015 MODIFICATIONS APPORTÉES À LA RÉGLEMENTATION FÉDÉRALE SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE Le texte définitif des modifications apportées aux règlements (les règlements) de la Loi de 1985 sur les

Plus en détail

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014

Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Règlement du jeu-concours Odyssée Sauvage 2014 Article 1 Le jeu-concours Odyssée Sauvage est une opération nationale du ministère de l Éducation nationale, pilotée par le CNDP, opérateur du ministère,

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement. Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel au Parlement. Loi sur la protection des renseignements personnels 2012 2013 Rapport annuel au Parlement Loi sur la protection des renseignements personnels PDF N o de cat. : En1-48/2-2013F-PDF À moins d'avis contraire, il est interdit de reproduire le contenu de cette

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION D ENREGISTREMENTS SONORES

LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION D ENREGISTREMENTS SONORES LIGNES DIRECTRICES DU PROGRAMME DE FINANCEMENT POUR LA PRODUCTION D ENREGISTREMENTS SONORES Ce programme a pour objectif de soutenir la production manitobaine d enregistrements sonores culturellement importants

Plus en détail

Concours GROUPAMA de Courts-Métrages. Règlement général

Concours GROUPAMA de Courts-Métrages. Règlement général 17 ème FESTIVAL DU CINEMA DE LA FOA Concours GROUPAMA de Courts-Métrages Inscriptions : à partir du 16 janvier 2015. Renseignements : festival.cinemalafoa@gmail.com Règlement général Date limite de remise

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE

POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE POLITIQUE SUR LES BANQUES DE DONNÉES ET DE MATERIEL BIOLOGIQUE À DES FINS DE RECHERCHE Adoptée par le Comité d éthique de la recherche et le Conseil d administration du CHU Sainte-Justine le 16 juin 2004

Plus en détail

Le droit d auteur en contexte pédagogique Midi pédagogique 6 octobre 2011

Le droit d auteur en contexte pédagogique Midi pédagogique 6 octobre 2011 Le droit d auteur en contexte pédagogique Midi pédagogique 6 octobre 2011 Ce document est sous licence Creative Commons Paternité Non commercial-partage sous condition identique 2.5 Canada License. Plan

Plus en détail

Projet de loi n o 32. Présentation. Présenté par Madame Christine St-Pierre Ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine

Projet de loi n o 32. Présentation. Présenté par Madame Christine St-Pierre Ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 32 Loi modifiant la Loi sur le statut professionnel et les conditions d engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma et d autres

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU SECTEUR DU FITNESS

CODE DE CONDUITE DU SECTEUR DU FITNESS CODE DE CONDUITE DU SECTEUR DU FITNESS Les associations professionnelles du secteur du fitness ont établi le présent code de conduite, en vue d une relation équilibrée et transparente avec le consommateur.

Plus en détail

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Les idées peuvent bâtir le Canada Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Août 2015 1 Les idées peuvent bâtir le Canada Les défis auxquels font

Plus en détail

Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes

Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes 2003 Éducation et Jeunesse Manitoba Enseignement postsecondaire et Formation professionnelle Manitoba Données de catalogage avant publication

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 44-101 SUR LE PLACEMENT DE TITRES AU MOYEN D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ Loi sur les valeurs mobilières (chapitre V.1-1, a. 331.1 par. 1, 3, 6, 8, 11 et 34 ) 1. L article 1.1

Plus en détail

Archives et droit d auteur Ivan Cherpillod, avocat, prof. UniL

Archives et droit d auteur Ivan Cherpillod, avocat, prof. UniL Droit d auteur Archives et droit d auteur Ivan Cherpillod, avocat, prof. UniL Protège les œuvres littéraires et artistiques, y.c. les œuvres scientifiques et les recueils, traductions, adaptations sans

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Direction de la recherche parlementaire

Direction de la recherche parlementaire Résumé législatif LS-492F PROJET DE LOI C-18 : LOI MODIFIANT LA LOI SUR TÉLÉFILM CANADA ET UNE AUTRE LOI EN CONSÉQUENCE Sam N.K. Banks Division du droit et du gouvernement Le 17 novembre 2004 Bibliothèque

Plus en détail

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Présentation générale

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DES ACCÈS SUR LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DES ACCÈS SUR LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT LES SITES ET LES ÉQUIPEMENTS EXPLOITÉS PAR L'AMT ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14-CA(AMT)-15 Politique relative à la gestion des accès sur les sites

Plus en détail

Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien

Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien Conseils mixtes du Conseil des DPI du secteur public et du Conseil de la prestation des services du secteur public Le 4 mars 2015 Objectifs Vous

Plus en détail

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé Jack Layton Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé 1 Bâtir un régime public novateur de services de santé Tout au long des années 1990, les Canadien(ne)s se sont faits dire que le débat

Plus en détail

PROJET SUR L HÉRITAGE DES DOCUMENTS DES ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES PLAN GÉNÉRIQUE ET MODÈLE DE RESSOURCES APERÇU

PROJET SUR L HÉRITAGE DES DOCUMENTS DES ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES PLAN GÉNÉRIQUE ET MODÈLE DE RESSOURCES APERÇU PROJET SUR L HÉRITAGE DES DOCUMENTS DES ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES PLAN GÉNÉRIQUE ET MODÈLE DE RESSOURCES APERÇU TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction... 3 2 Projet sur l'héritage des documents des activités

Plus en détail

LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIONS DE LA BIBLIOTHÈQUE ET DES ARCHIVES

LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIONS DE LA BIBLIOTHÈQUE ET DES ARCHIVES LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIONS DE LA BIBLIOTHÈQUE ET DES ARCHIVES JUIN 2011 Le conseil d administration a approuvé la politique le 21 juin 2011 LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES COLLECTIONS

Plus en détail

MODALITÉS D'UTILISATION

MODALITÉS D'UTILISATION ACCEPTATION DES MODALITÉS MODALITÉS D'UTILISATION VOTRE UTILISATION DE CE SITE WEB («SITE») ET DE TOUS LES SERVICES («SERVICES») DISPONIBLES SUR CE SITE EST SUBORDONNÉE À VOTRE ACCEPTATION DES MODALITÉS

Plus en détail

Bonnes pratiques et respect du droit d auteur

Bonnes pratiques et respect du droit d auteur Bonnes pratiques et respect du droit d auteur Présenté par Hélène Lauzon, MBibl. 2011 2 Propriété intellectuelle ou droit d auteur? La propriété intellectuelle inclut : Le droit d auteur, Les droits voisins

Plus en détail

LIGNE DE CONDUITE. Accès et utilisation du réseau sans fil et appareil électronique personnel

LIGNE DE CONDUITE. Accès et utilisation du réseau sans fil et appareil électronique personnel APPROBATION DU CE : 6 février 2012 EN VIGUEUR : 6 février 2012 RÉVISION : OBJET Un accès au réseau sans fil du Conseil scolaire de district catholique Franco-Nord (ci après nommé le «CSCFN»), destiné à

Plus en détail

Conditions d'utilisation du site de Généalogie Québec

Conditions d'utilisation du site de Généalogie Québec Conditions d'utilisation du site de Généalogie Québec Licence d'utilisation limitée aux règles suivantes : L'Institut généalogique Drouin (L'Institut) vous autorise à utiliser le contenu de Généalogie

Plus en détail

II Dans quel cadre, ces accords? Dans quel but sont ils conclus? Le problème des entreprises bénéficiant d une forte puissance de marché.

II Dans quel cadre, ces accords? Dans quel but sont ils conclus? Le problème des entreprises bénéficiant d une forte puissance de marché. Les accords de licence Introduction Les droits de propriété industrielle sont des «droits réels». Les contrats gérant ces droits sont donc basés sur les principes du droit des obligations. Si l on se réfère

Plus en détail

Nouvelle politique concernant les vérifications des antécédents judiciaires et les

Nouvelle politique concernant les vérifications des antécédents judiciaires et les FICHE DOCUMENTAIRE Nouvelle politique concernant les vérifications des antécédents judiciaires et les vérifications des antécédents en vue d un travail auprès de personnes vulnérables La GRC a apporté

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 3 novembre 2014 relatif au cahier des charges national du programme de dépistage

Plus en détail

Services et frais de reproduction 105

Services et frais de reproduction 105 Archives publiques de l Ontario Services et frais de reproduction 105 Guide des services à la clientèle Dernière mise à jour Septembre 2015 Les Archives publiques de l Ontario peuvent fournir une reproduction

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales 1. Conditions d accès au site web L accès au site web de CHEVAL NORMANDIE ainsi qu à l application mobile de CHEVAL NORMANDIE est soumis à l acceptation des conditions générales exposées

Plus en détail

Nous respectons le droit d auteur

Nous respectons le droit d auteur Nous respectons le droit d auteur La licence de votre bibliothèque achetée auprès d'access Copyright donne l'autorisation de faire des photocopies parmi un vaste répertoire de livres publiés commercialement,

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

ACCEPTATION DROIT DʹAUTEUR LICENCE RESTREINTE. Il est important de lire attentivement les modalités suivantes.

ACCEPTATION DROIT DʹAUTEUR LICENCE RESTREINTE. Il est important de lire attentivement les modalités suivantes. Faculté de médecine CONTRAT D UTILISATION CE CONTRAT EST PARTIE INTÉGRANTE DE LA POLITIQUE DE GESTION DES SITES WEB. CETTE POLITIQUE EST DISPONIBLE À L ADRESSE SUIVANTE : http://w3.fmed.ulaval.ca/politique_de_gestion_des_sites_web

Plus en détail

APAM-RS Association des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale Rive-Sud. Adoptée le 08 mars 2010 par le conseil d administration

APAM-RS Association des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale Rive-Sud. Adoptée le 08 mars 2010 par le conseil d administration APAM-RS Association des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale Rive-Sud Adoptée le 08 mars 2010 par le conseil d administration TABLES DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS DE LA PRÉSENTE POLITIQUE...-

Plus en détail

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années

L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années PUBLICATION JLR 2016 L évolution de l immobilier au cours des 30 dernières années www.jlr.ca FAITS SAILLANTS Depuis 1986, le prix réel des unifamiliales dans la RMR de Montréal a augmenté de 121 %. Le

Plus en détail

Article. «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche

Article. «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche Article «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 1, n 1, 1995, p. 238-244. Pour citer cet article, utiliser

Plus en détail

ENTENTE SUR LES LICENCES DE LOGICIELS CANON

ENTENTE SUR LES LICENCES DE LOGICIELS CANON ENTENTE SUR LES LICENCES DE LOGICIELS CANON IMPORTANT ( VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT LA PRÉSENTE ENTENTE AVANT D'INSTALLER LE LOGICIEL! Le présent document constitue un accord juridique (" Entente ") entre

Plus en détail

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières

Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières Plan à l international pour L'entreprise INC le marché américain Table des matières 1. Présentation de L'entreprise INC 1.1 Identification de l entreprise 1.2 Mission de l entreprise 1.3 Historique 1.4

Plus en détail