Bases de données et langage SQL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bases de données et langage SQL"

Transcription

1 Bases de données et langage SQL Introduction, modèle entité / association IUT SRC DE VERDUN 10/09/2003

2 Exemples introductifs Gestion de CD Artiste Album Les têtes raides Les oiseaux Jurassic 5 Quality control Jurassic 5 Power in number Afrika Bambaataa Time zone Mardi gras BB Alligatorsoup Mister Bungle California Bases de données et langage SQL p.1/47

3 Exemples introductifs Gestion de CD (suite) Comment stocker les données : énumération simple dans un fichier? dans plusieurs? autre solution? Comment éviter les erreurs de saisie multiple? les redondances? Comment implanter les traitements (ajout, modification, suppression, recherche, édition)? Et pour l ajout du genre musical? de l année de sortie? des titres des albums? Bases de données et langage SQL p.2/47

4 Exemples introductifs Gestion d une bibliothèque Données à gérer : les livres, les adhérents, les emprunts Mais aussi : les éditeurs, les différents exemplaires, les modes d emprunt, les cotisations, les livres en restauration... Et les traitements : gestion quotidienne, relance de livres non rendus, recherche des cotisations non payées... Bases de données et langage SQL p.3/47

5 Exemples introductifs Gestion d une compagnie aérienne Données à gérer : vols, destinations, pilotes, passagers, réservations, équipages, tarifs, classes, agences, etc. Contraintes : terminaux informatiques répartis géographiquement, beaucoup de données, beaucoup de traitements... Bases de données et langage SQL p.4/47

6 Motivation Domaine d application : stockage et manipulation de données Solution possible : utiliser des systèmes à gestion de fichiers Mais solution limitée : redondance de données, problèmes d accès concurrents, pas de contrôle des données, système bas-niveau... Solution : les bases de données! Bases de données et langage SQL p.5/47

7 Cadre d utilisation Gestion (salaires, stocks...) Transactionnel (comptes, centrales d achat...) Réservations (trains, avions...) Librairies électroniques (bibliothèques, journaux, Web...) Documentation technique (nomenclatures, plans, dessins...) Bureautique (formulaires, textes, images, sons...) Génie logiciel (programmes, manuels, tests...) Bases de données et langage SQL p.6/47

8 Plan du cours Voici les différents points qui seront étudiés lors de cette série de cours : Introduction aux SGBD Le modèle entité / association Le modèle relationnel L algèbre relationnelle Le langage SQL Bases de données et langage SQL p.7/47

9 Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données p.8/47

10 Définitions Une base de données est un ensemble structuré de données, enregistrées sur un support informatique secondaire (i.e. persistent, type disque dur) Un Système de Gestion de Bases de Données (SGBD) est un logiciel qui permet à des utilisateurs de travailler sur des bases de données Introduction aux bases de données p.9/47

11 Définitions Un SGBD-R est un SGBD relationnel. Par rapport à un SGBD, les SGBD-R possèdent une certaine «intelligence» qui leur permet d exploiter les relations entre les différentes données. Ils sont ainsi capables : gérer les conflits d accès d assurer l intégrité des données d annuler des modifications de maintenir des index (pour l optimisation des accès) Introduction aux bases de données p.10/47

12 Définitions Notez bien : un SGBD-R ne devine rien, il ne fait qu exploiter les informations fournies par le développeur. Il est donc nécessaire de bien concevoir les base de données, en mettant en particulier en évidence les relations existant entre les différentes informations pour que celles-ci puissent être exploitées par la suite... Introduction aux bases de données p.11/47

13 Organisation d un SGBD On peut décomposer un SGBD en un système comportant trois niveaux différents : le niveau physique : noyau du SGBD, c est lui qui effectue toutes les opérations bas-niveau le niveau logique : couche dédiée à l interfaçage entre le SGBD et le développeur le niveau externe : surcouche du niveau logique, proposant des outils plus haut-niveau Introduction aux bases de données p.12/47

14 Organisation d un SGBD Niveau physique accès aux données, gestion sur mémoire secondaire (persistante) des données, des index partage de données et gestion de la concurrence d accès reprises sur pannes (fiabilité) distribution des données et interopérabilité Introduction aux bases de données p.13/47

15 Organisation d un SGBD Niveau logique définition des structures de données : Langage de Description de Données (LDD) consultation et mise à jour des données : Langages de requêtes (LR) et Langages de Manipulation de données (LMD) Niveau externe gestion des vues environnement et langage de programmation interfaces homme-machine outils d aide (conception, saisie, déboguage) Introduction aux bases de données p.14/47

16 Les fonctions d un SGBD Description : permet de décrire la structure logique et physique des données Utilisation : permet d interroger, créer, modifier, supprimer les données de ma base Intégrité : un SGBD assure la cohérence et l intégrité des données Confidentialité : vérification des utilisateurs et des opérations effectuées Introduction aux bases de données p.15/47

17 Les fonctions d un SGBD Concurrence d accès : gestion des accès simultanés de plusieurs utilisateurs aux mêmes données Sécurité de fonctionnement : récupération des données en cas d incidents système / machine Contrôle de la redondance : en dehors des aspects conceptuels, les SGBD offre des outils permettant de contrôler la redondance d informations, via les vues notamment Introduction aux bases de données p.16/47

18 Les modèles de données Les SGBD déchargent les développeurs de certains aspects de la gestion de données, il est cependant nécessaire de leur fournir une description rigoureuse de ces données. Pour cela, plusieurs phases sont nécessaires : modélisation conceptuelle : description du système d information modélisation logique : interfaçage avec le SGBD (tout en restant indépendant) modélisation physique : implantation Introduction aux bases de données p.17/47

19 Les modèles conceptuels Ce sont des modèles très abstraits, utilisés pour : l analyse du monde réel la conception du système d information la communication entre les différents utilisateurs du système Ils sont exprimés dans un formalisme indépendant de tout SGBD. Le modèle conceptuel que nous étudierons est le modèle «entité/association». Introduction aux bases de données p.18/47

20 Les modèles logiques On utilise généralement deux types de langages au niveau logique : un langage de définition de données (LDD) pour décrire les structures un langage de manipulation de données (LMD) pour appliquer des opérations aux données Introduction aux bases de données p.19/47

21 Les modèles logiques Ces langages restent abstraits : le LDD est indépendant de la représentation physique des données le LMD est indépendant de l implantation des opérations Le modèle logique que nous étudierons est le modèle «relationnel». Introduction aux bases de données p.20/47

22 Les modèles physiques Ils permettent de traduire la solution obtenue grâce aux modèles précédents d un point de vue technique. On obtient ainsi l expression définitive de la solution technique. Ces modèles dépendent du SGBD utilisé. Introduction aux bases de données p.21/47

23 Avantages pour les traitements Les modèles conceptuels et logiques présentent certains avantages : Simplicité d accès : les structures et les langages sont plus simples à utiliser, dénués de considérations physiques Indépendance physique : on peut modifier l implantation physique sans modifier les programmes d application Indépendance logique : on peut modifier les programmes d application sans modifier l implantation physique Introduction aux bases de données p.22/47

24 En bref... Les principaux avantages de l utilisation de SGBD sont : la gestion des gros volumes d information la persistance et fiabilité le partage des données (utilisateurs, programmes) une manipulation des données indépendante de la représentation physique Mais nécessitent pour cela une analyse préliminaire, basée sur plusieurs phases de modélisation Introduction aux bases de données p.23/47

25 Un modèle conceptuel : Le modèle entité/association (E/A) Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.24/47

26 Introduction Le modèle E/A est un modèle conceptuel conçu dans les années 1970 Il se base sur la représentation de deux types d information, les entités et les associations, pour décrire conceptuellement des données Il utilise une représentation graphique Livre ISBN Titre Auteur Prix 1,1 1,n Fournit Editeur Num Nom Adresse Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.25/47

27 Les entités / types entité Une entité est un objet concret ou abstrait de l univers réel, qui possède une existence intrinsèque (ex : le livre «Le dahlia noir») Un type entité est un ensemble d entités définies par un même ensemble de types d attributs (ex : le type entité «livre») les entités sont donc des occurrences des types entité les attributs (ex : titre, auteur) ont généralement des valeurs différentes pour deux entités données Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.26/47

28 Les entités / types entité Un ou plusieurs attributs du type entité ont des valeurs discriminantes, uniques pour une entité donnée. On les appelle des clés ou encore des identifiants. Livre ISBN Titre Auteur Prix Nom du type entité Clé ou identifiant Autres attributs Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.27/47

29 Les entités / types entité Un type entité est décrit par : son nom une description qui indique quels objets ou concepts du monde réel il décrit la liste des attributs qui le compose, en précisant le ou les attributs clés (en les soulignant) Une occurrence (une entité) d un type entité est décrite en donnant une et une seule valeur à un instant donné à chacun de ses attributs Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.28/47

30 Les attributs d entités Les attributs d un type entité peuvent être : composés, c est-à-dire subdivisés en attributs simples (ex : une adresse composée d une rue, d un code postal, d une ville) calculés, c est-à-dire ayant une valeur calculée à partir d autres attributs (ex : un âge, calculé à partir d une date de naissance) Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.29/47

31 Les attributs d entités Les attributs d un type entité sont décrits par : leur nom leur type (chaîne de caractères, entier, date...) Certains attributs peuvent prendre des valeurs particulières, de type énuméré (ex : bleu, rouge pour une couleur) Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.30/47

32 Les attributs d entités Enfin, les attributs d entités peuvent : avoir une valeur nulle (représentée généralement par NULL), qui indique que la valeur n est pas connue appartenir à un domaine donné, qui correspond à l ensemble des valeurs que peuvent prendre ces attributs (ex : entier compris dans une fourchette de valeurs) Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.31/47

33 Les associations / types association Un type association est un concept qui permet de décrire des liens sémantiques (des relations) entre des types entité Un type association peut être caractérisé par des attributs Une type association est spécifié de manière précise par des cardinalités, qui précisent le nombre de relations que deux types entité peuvent avoir Une association est une occurrence d un type association pour deux entités données Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.32/47

34 Les associations / types association Exemple Cardinalités Livre ISBN Titre Auteur Prix 1,1 1,n Fournit Type association Types entités Editeur Num Nom Adresse Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.33/47

35 Les associations / types association Un type association est décrit par : son nom une description qui indique la nature de l association entre les types entité sa collection, c est-à-dire la liste des types entité associés (reliés) la description de ses attributs éventuels les cardinalités associées à chaque type entité participant à l association Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.34/47

36 Les cardinalités Association 1 1 Ex : les grossistes ne fournissent qu un seul produit et les produits ne sont fournis que par un seul grossiste Grossiste 1,1 1,1 Fournit Produit Dans une cardinalité (x, y), x représente la cardinalité minimum et y la cardinalité maximum Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.35/47

37 Les cardinalités Association 1 n Ex : les grossistes fournissent plusieurs produits et chaque produit n est fourni que un seul grossiste Grossiste 1,n 1,1 Fournit Produit La cardinalité 1 n (un à plusieurs) peut aussi être une cardinalité 0 n (0 à plusieurs) Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.36/47

38 Les cardinalités Association 0 n ou 1 n Ex : les clients peuvent commander plusieurs produits. Les produits sont commandés au maximum par un client et peuvent ne pas être commandés Client 1,n 0,1 Achète Produit Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.37/47

39 Les cardinalités Association m n Ex : les grossistes fournissent plusieurs produits et les produits peuvent être fournis par plusieurs grossistes Grossiste 1,n 1,n Fournit Produit Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.38/47

40 Attributs d association Dans une association de type m n, il est possible de caractériser la relation par des attributs Ex : un grossiste fournit une quantité donnée de produits à une date donnée Grossiste Fournit 1,n 1,n quantité date Produit Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.39/47

41 Remarques sur les attributs Pour chaque attribut déterminé, bien se poser la question de savoir si cet attribut est relatif à une entité ou à une association, et à laquelle : le nom du produit dépend de quoi? du produit et rien que du produit la quantité commandée dépend de quoi? de la commande passée à une date donnée l adresse du fournisseur dépend de quoi? uniquement du fournisseur Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.40/47

42 Quelques conseils Le modèle E/A doit incorporer tous les besoins de la future base de données Il est nécessaire de disposer de toutes les informations liées à l univers pour définir précisément le modèle E/A Tout type entité a au moins une clé et au moins un autre attribut que la clé Les attributs d un type (entité, association) doivent avoir un sens pour toutes les occurrence de ce type Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.41/47

43 Quelques conseils Un type association relie deux ou plusieurs types entité Un type association peut relier un type entité à lui-même (association unaire) Ex : des binômes pour une entité «Etudiant» Le choix des identificateurs (types entité, types relation, attributs) est très important! Les cardinalités généralement recontrées sont du type 0 1, 0 n, m n mais elles peuvent également être du type 2 5 si cela se justifie! Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.42/47

44 Un exemple complet Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.43/47

45 Spécifications Des clients sont caractérisés par un numéro de client, leur nom, leur prénom, date de naissance, adresse Ils commandent des produits à une date donnée et dans une quantité donnée Les produits sont caractérisés un numéro de produit, leur désignation et leur prix unitaire Chaque produit est fourni par un grossiste unique Chaque grossiste peut fournir plusieurs produits Les grossistes sont caractérisés par un numéro de fournisseur et leur raison sociale Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.44/47

46 Marche à suivre Elle est toujours la même (à faire dans l ordre) : 1. Recenser les attributs en présence 2. Identifier les types entité 3. Identifier les types association entre les types entité 4. Attribuer les attributs de chaque type entité et association 5. Évaluer les cardinalités des types association Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.45/47

47 Une solution Client Produit NumCli Nom Prénom DateNaiss Adresse 1,n Commande Date Quantité 1,n NumProd Design Prix 1,1 Fournit Le schéma obtenu est appelé Modèle Conceptuel des Données (MCD) 1,n Grossiste NumGross RaisonSoc Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.46/47

48 Références Jérôme Darmont, Bases de données, maîtrise de sciences économiques, université de Lyon 2 Pierre Laroche, Conception des bases de données, pôle lorrain de gestion, université de Nancy 2 Olivier Dahan, Normalisation des bases de données et SQL, I-Con, Paris M. Scholl et al., Bases de données relationnelles, Vertigo CNAM, Paris Un modèle conceptuel : le modèle entité/association (E/A) p.47/47

Bases de données avancées. cours 1 : introduction

Bases de données avancées. cours 1 : introduction Bases de données avancées cours 1 : introduction Plan Objectifs du cours Bases de données : utilisation Système de Gestion de Bases de données (SGBD) Architecture d un SGBD Ingénierie des bases de données

Plus en détail

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD :

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD : Le modèle Entité-Association Introduction Les bases de données ont pris une place importante en informatique, et particulièrement dans le domaine de la gestion. L étude des bases de données a conduit au

Plus en détail

Cours Bases de Données

Cours Bases de Données Introduction aux BD relationnelles Cours Bases de Données Alain BUI Professeur Département de Mathématiques et Informatique alain.bui@univ-reims.fr Pourquoi des BD? Limites de l organisation en fichiers

Plus en détail

Bases de Données. Historique des modèles de SGBD

Bases de Données. Historique des modèles de SGBD Bases de Données Historique des modèles de SGBD Historique Avant l avènement de l informatique : informations structurées sous formes de fiches, classées par ordre alphabétique, chronologique,, Ensuite

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES

ESTINATION FORMATION Un aller simple vers le savoir-faire INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES ESTINATION FORMATION INITIATION A L ANALYSE ET A LA CONCEPTION DE BASE DE DONNEES AVANT PROPOS Ce support de cours est un outil personnel, il ne constitue pas un guide de référence. C'est un outil pédagogique

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données 1 2 Démarche classique d un projet informatique Analyse de la situation existante et des besoins ; Création d une série de modèles, qui permettent de représenter tous les aspects importants ; A partir

Plus en détail

Informatique en CPGE (2014-2015) Bases de Données Relationnelles

Informatique en CPGE (2014-2015) Bases de Données Relationnelles Informatique en CPGE (2014-2015) Bases de Données Relationnelles S. B. Lycée des EK 15 avril 2015 Comment gérer des données à l aide de systèmes informatiques? Supposons que des données sont stockées sur

Plus en détail

Chapitre 1. Conception des BD relationnelles. Crédits. Conception de bases de données relationnelles

Chapitre 1. Conception des BD relationnelles. Crédits. Conception de bases de données relationnelles 3 Crédits 4 Chapitre 1 Conception des BD relationnelles Ce cours s'appuie sur le cours de : - François Goasdoué et Marie-Pierre Dorville, LRI, UniversitéParis 11 - Laurent Audibert, IUT Villetaneuse, Université

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

Plan du cours. Introduction aux Bases de Données. Plan du cours. I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel

Plan du cours. Introduction aux Bases de Données. Plan du cours. I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel Plan du cours Introduction aux Bases de Données Maîtrise de Sciences Cognitives Année 2003-2004 Jérôme Darmont http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/ I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel

Plus en détail

Christian Soutou UML 2. pour les bases de données. 2 e édition. Groupe Eyrolles, 2007, 2012, ISBN : 978-2-212-13413-1

Christian Soutou UML 2. pour les bases de données. 2 e édition. Groupe Eyrolles, 2007, 2012, ISBN : 978-2-212-13413-1 Christian Soutou UML 2 pour les bases de données 2 e édition Groupe Eyrolles, 2007, 2012, ISBN : 978-2-212-13413-1 Chapitre 1 Le niveau conceptuel Les identifiants L étape d identification est fondamentale,

Plus en détail

Bases de données et SGBDR

Bases de données et SGBDR Bases de données et SGBDR A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Bibliographie Bases de données relationnelles (Les systèmes et leurs langages). G. Gardarin Eyrolles Bases de données et systèmes relationnels. C.

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & BASES DE DONNEES

SYSTEMES D INFORMATION & BASES DE DONNEES PLAN DU COURS Rappel sur SGBD : définitions, modèles Fondements théoriques du modèle relationnel Concepts pour la définition et l intégrité des données langage SQL Concepts pour la manipulation des données

Plus en détail

Bases de données - Introduction

Bases de données - Introduction Bases de données - Introduction Serge Abiteboul INRIA April 3, 2009 Serge Abiteboul (INRIA) Bases de données - Introduction April 3, 2009 1 / 29 Contact Serge Abiteboul I.N.R.I.A., Saclay, Ile de France

Plus en détail

Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données

Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données Module M1104 Partie 1 - Modélisation de données Analyse et Conception des Systèmes d Information J. Christian Attiogbé Septembre 2015 J. Christian Attiogbé (Septembre 2015) Module M1104 Partie 1 - Modélisation

Plus en détail

A - Modifier la structure d une table

A - Modifier la structure d une table Fiche ressource n 2 Structure d une table fiche ressource A - Modifier la structure d une table Dans la fenêtre Base de données, cliquer sur la table puis sur le bouton Modifier. Microsoft Access ouvre

Plus en détail

Faculté de Sciences Économiques et de Gestion. Bases de données. Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont

Faculté de Sciences Économiques et de Gestion. Bases de données. Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont Faculté de Sciences Économiques et de Gestion Bases de données Maîtrise de Sciences Économiques Année 2001-2002 Jérôme Darmont http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/ Plan du cours I. Introduction II. Le

Plus en détail

Formulation de requêtes SQL

Formulation de requêtes SQL Formulation de requêtes SQL Objectifs généraux L'objectif principal de ce deuxième laboratoire d'une durée de 2 semaines est la formulation de requêtes SQL permettant de répondre à des questions d affaires

Plus en détail

Bases de données sous Access

Bases de données sous Access Bases de données sous Access Plan Initiation aux bases de données Application sous Access Structure d une base de données Langages de manipulation de données Algèbre relationnelle (théorique) QBE d Access

Plus en détail

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES 1 Base de données COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Objectifs du cours 2 Introduction aux bases de données relationnelles (BDR). Trois volets seront couverts : la modélisation; le langage d exploitation;

Plus en détail

Le modèle relationnel. 8Les structures de données 8Les règles d intégrité structurelle 8L algèbre relationnelle

Le modèle relationnel. 8Les structures de données 8Les règles d intégrité structurelle 8L algèbre relationnelle Le modèle relationnel 8Les structures de données 8Les règles d intégrité structurelle 8L algèbre relationnelle Le modèle relationnel Inventé par E. F. Codd en 1970 Fondé sur la théorie mathématique des

Plus en détail

CNAM GRENOBLE EXAMEN 2010-2011

CNAM GRENOBLE EXAMEN 2010-2011 CNAM GRENOBLE EXAMEN 2010-2011 Unité d Enseignement : Administration et configuration des bases de données Centre d Enseignement CNAM de Grenoble Enseignant : M. Eric Boniface Jour/Date de l épreuve :

Plus en détail

Base de Données Relationnelles

Base de Données Relationnelles Base de Données Relationnelles Erick STATTNER Université des Antilles erick.stattner@univ-ag.fr www.erickstattner.com Etude du gouvernement américain sur le logiciel en 1979: 47% Payés mais jamais livrés

Plus en détail

2 GLOSSAIRE ET TERMINOLOGIE... 3 3 COMPOSITION DU SYSTÈME INFORMATIQUE... 3 4 ARCHITECTURE DU SYSTÈME INFORMATIQUE DE ROXANE... 4

2 GLOSSAIRE ET TERMINOLOGIE... 3 3 COMPOSITION DU SYSTÈME INFORMATIQUE... 3 4 ARCHITECTURE DU SYSTÈME INFORMATIQUE DE ROXANE... 4 Solution Roxane 1 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE... 2 2 GLOSSAIRE ET TERMINOLOGIE... 3 3 COMPOSITION DU SYSTÈME INFORMATIQUE... 3 4 ARCHITECTURE DU SYSTÈME INFORMATIQUE DE ROXANE... 4 4.A ) L APPLICATION COMPO-MANAGER...

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES

BdD Base de Données. Clément VERMOT-DESROCHES BdD Base de Données Clément VERMOT-DESROCHES 17 novembre 2009 Table des matières 1 Présentation Générale 3 1.1 Présentation Générale............................. 3 1.1.1 Définition................................

Plus en détail

CHAPITRE 2. Modèle Entités-Relations (E-R)

CHAPITRE 2. Modèle Entités-Relations (E-R) CHAPITRE 2 Modèle Entités-Relations (E-R) Contenu du chapitre 2 Après la collecte et l analyse des besoins de usagers, il faut créer le schéma conceptuel de haut niveau Nous utiliserons le modèle E-R Entités,

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES BASES DE DONNÉES CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98 J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES III. LES SYSTÈMES RÉSEAU IV. LES SYSTÈMES RELATIONNELS V. LE LANGAGE

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions Cours de Bases de Données Chapitre 1 Polytech Paris-Sud Sarah Cohen-Boulakia LRI, Bât 490, Université Paris-Sud 11, Orsay cohen @ lri. fr 01 69 15 32 16 Introduction aux Bases de Données 1 2 Chapitre 1

Plus en détail

Bases de données. Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr

Bases de données. Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Bases de données Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Plan de cours Chapitre 1: Introduction aux bases de données Chapitre 2: Modèle Entité/Association Chapitre 3: Le Modèle Relationnel Chapitre 4: Dépendances

Plus en détail

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr

IT203 : Systèmes de gestion de bases de données. A. Zemmari zemmari@labri.fr IT203 : Systèmes de gestion de bases de données A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Informations pratiques Intervenants : Cours : (A. Zemmari zemmari@labri.fr) TDs, TPs : S. Lombardy et A. Zemmari Organisation

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS Enseignement de spécialisation - 4.2 Solutions logicielles et applications métiers SLAM1 : Exploitation d un schéma de données Ce module aborde les savoirs et savoir-faire de base liés à la modélisation

Plus en détail

Introduction au bases de données Access

Introduction au bases de données Access Introduction au bases de données Access Marielle Delhom Tr1 2006-2007 Plan I - Prise en main d'access II - Les tables III - Les requêtes IV - Les formulaires V - Les états Marielle Delhom Tr2 2006-2007

Plus en détail

EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30)

EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30) EXAMEN BD Access Lundi 16 Mai 2011 (8h-9h30) L examen a une durée de 1h30. Aucun document (quel qu il soit) n est autorisé durant l épreuve. Le soin apporté à la rédaction (écriture, schémas, etc.) sera

Plus en détail

Bases de Données Cours de SRC 1. Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr

Bases de Données Cours de SRC 1. Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr Bases de Données Cours de SRC 1 Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr Objectifs du cours Analyser les besoins et modéliser les données d un système d information Mettre en œuvre des bases de données

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu

Plus en détail

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Le modèle entité-association 1. Les concepts de base 1.1 Introduction Avant que la base de données ne prenne une forme utilisable par le SGBD il

Plus en détail

Partie 1. Présentation du SGBD Access. Présentation BD. Introduction et lancement d Access. I.1. Qu est ce qu Access? I.2. Lancement d Access

Partie 1. Présentation du SGBD Access. Présentation BD. Introduction et lancement d Access. I.1. Qu est ce qu Access? I.2. Lancement d Access Présentation BD Présentation du SGBD Access Partie 1 Sandra Michelet Département Informatique Pédagogique Université Stendhal, Grenoble III Introduction et lancement d Access 1 2 I.1. Qu est ce qu Access?

Plus en détail

Introduction - 1. Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données

Introduction - 1. Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données 2 Principes Stockage des données dans la mémoire volatile d un ordinateur Problèmes Stockage temporaire «Petits» volumes de données Langages

Plus en détail

Du monde réel à SQL la modélisation des données

Du monde réel à SQL la modélisation des données ANF «Comment concevoir une base de données en archéométrie» Réseau CAI-RN & rbdd - 05/06/2014 au 06/06/2014 Du monde réel à SQL la modélisation des données Marie-Claude Quidoz (CEFE/CNRS) Ce document est

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 2 Architecture d une base de données

IFT3030 Base de données. Chapitre 2 Architecture d une base de données IFT3030 Base de données Chapitre 2 Architecture d une base de données Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées

Plus en détail

MANIPULATION D OBJETS

MANIPULATION D OBJETS MANIPULATION D OBJETS Introduction Manipuler des objets à structure complexe Résultat des requêtes Identité, égalité, gestion des doubles Hiérarchie de généralisation Comportement Conclusion LANGAGES DE

Plus en détail

Python: Manipulation d Informations 02/05/2013

Python: Manipulation d Informations 02/05/2013 Python: Manipulation d Informations 02/05/2013 Sommaire 1. Introduction 2. Bases de données 3. Systèmes de gestion de bases de données 4. Grammaire SQL 5. Python et les bases de données : le module «SQLite»

Plus en détail

VII COMMANDES/LIVRAISONS 1 Création-Modification du bon de commande 2 Création-Modification du détail du bon de commande

VII COMMANDES/LIVRAISONS 1 Création-Modification du bon de commande 2 Création-Modification du détail du bon de commande INTRODUCTION I - FONCTIONNALITES II LES TABLES III LE FICHIER DES ENGINS 1 Création-Modification d un engin 2 Suppression d un engin IV LES ORDRES DE TRAVAIL (OT) 1 Création-Modification du bon de commande

Plus en détail

Designer et l ingénierie du logiciel Couplage entre structure de données et modules de traitements

Designer et l ingénierie du logiciel Couplage entre structure de données et modules de traitements Designer et l ingénierie du logiciel Couplage entre structure de données et modules de traitements P.-A. Sunier, ISNet Neuchâtel avec le concours de C. Kohler et P. Ferrara 1 Introduction... 1 2 Rappel

Plus en détail

Chapitre III : implémentation du système GML

Chapitre III : implémentation du système GML I. Introduction Après avoir établi une étude conceptuelle de notre système, nous passons à l implémentation de l application définis et détaillée au chapitre précédent tout en présentant les outils utilisés

Plus en détail

Modélisation et bases de données

Modélisation et bases de données Ce tutoriel vous indique comment modéliser et générer une base de données Access puis MySQL avec le logiciel. Un tableau de correspondance des principaux types de donnée est présenté à la fin du support.

Plus en détail

Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves. Guide d utilisation

Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves. Guide d utilisation Base de données en formation professionnelle pour intervenir rapidement afin de favoriser la réussite des élèves Guide d utilisation Âge de la clientèle Nombre de filles Nombre de garçons Cheminement d

Plus en détail

Guide Stage d initiation

Guide Stage d initiation Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction générale des études technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Djerba Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Bruno Raibon, Nadia Brauner-Vettier, Cédric Cordel, Lionel Filippi. Access. Collection Gestion en +

Bruno Raibon, Nadia Brauner-Vettier, Cédric Cordel, Lionel Filippi. Access. Collection Gestion en + Bruno Raibon, Nadia Brauner-Vettier, Cédric Cordel, Lionel Filippi Access Modélisation et réalisation d une base de données Collection Gestion en + Presses universitaires de Grenoble BP 47 38040 Grenoble

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Chapitre VI : La gestion des disques et des fichiers. Les supports de stockage Les fichiers L organisation des fichiers

Chapitre VI : La gestion des disques et des fichiers. Les supports de stockage Les fichiers L organisation des fichiers Chapitre VI : La gestion des disques et des fichiers Les supports de stockage Les fichiers L organisation des fichiers Introduction La gestion des fichiers recouvre deux activités : Une gestion statique

Plus en détail

Bases de Données-Conception CONCEPTION D UNE BASE DE DONNEES

Bases de Données-Conception CONCEPTION D UNE BASE DE DONNEES Bases de Données-Conception CONCEPTION D UNE BASE DE DONNEES N.Lammari 1 INTRODUCTION Responsable de la bibliothèque X Concepteur Je souhaite avoir une application de gestion de ma bibliothèque D accord!

Plus en détail

Conception bases de données

Conception bases de données Conception bases de données Tableur Vs BD Modèle conceptuel Modèle logique Modèle physique Requêtes Importation / Transfert de données Décembre 2012 - Sandrine AUZOUX, Thierry CHAPUSET Avant propos Pour

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

STAGE DE PERFECTIONNEMENT

STAGE DE PERFECTIONNEMENT (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

BTS Informatique de gestion (lycée Rostand Chantilly) AMSI Chapitre 4 Complément sur l architecture des applications - Page 1 / 8

BTS Informatique de gestion (lycée Rostand Chantilly) AMSI Chapitre 4 Complément sur l architecture des applications - Page 1 / 8 AMSI Chapitre 4 Complément sur l architecture des applications - Page 1 / 8 Objectifs et points du référentiel : S15 Architecture des réseaux o Décrire la structure et le fonctionnement d'une configuration

Plus en détail

Modèle conceptuel : diagramme entité-association

Modèle conceptuel : diagramme entité-association Modèle conceptuel : diagramme entité-association Raison d'être de ce cours «La conception et l'utilisation de bases de données relationnelles sur micro-ordinateurs n'est pas un domaine réservé aux informaticiens.»

Plus en détail

Bases de Données - Le relationnel Objet

Bases de Données - Le relationnel Objet Mastère IMAe UE Bases De Données Avancées Année Universitaire 2004/2005 M. EBOUEYA Bases de Données - Le relationnel Objet Exercice 1. Soit le schéma relationnel de base de données suivant : APPARTEMENT

Plus en détail

2014 Electronics For Imaging. Les Informations juridiques rédigées pour ce produit s appliquent au contenu du présent document.

2014 Electronics For Imaging. Les Informations juridiques rédigées pour ce produit s appliquent au contenu du présent document. 2014 Electronics For Imaging. Les Informations juridiques rédigées pour ce produit s appliquent au contenu du présent document. 9 juin 2014 Table des matières 3 Table des matières Exemples de flux d impression

Plus en détail

Génie Logiciel Industriel - Travaux pratiques

Génie Logiciel Industriel - Travaux pratiques - Travaux pratiques TP1 : Recherche par dichotomie I. Introduction. L objectif de ce TP est de mettre en pratique des notions de base du langage C (entrées/sorties, structure de contrôle, fonctions, ).

Plus en détail

MANUEL DE PRISE EN MAIN RAPIDE

MANUEL DE PRISE EN MAIN RAPIDE MANUEL DE PRISE EN MAIN RAPIDE 59, Avenue Voltaire 02200 SOISSONS (Siège) Tél. : 03.23.76.37.37. Fax : 03.23.59.55.59 Logiciels de gestion pour l'audiovisuel 16, Rue Moncey 75009 PARIS Tél. : 01.48.78.04.89

Plus en détail

LOGICIEL DE GESTION DE LA MEDIATHEQUE D ARNAGE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

LOGICIEL DE GESTION DE LA MEDIATHEQUE D ARNAGE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CHARGES A. OBJET DE LA CONSULTATION LOGICIEL DE GESTION DE LA MEDIATHEQUE D ARNAGE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES L objet de la consultation comprend la fourniture, l installation

Plus en détail

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION :

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION : TP1 : Microsoft Access INITITIATION A ACCESS ET CREATION DE TABLES INTRODUCTION Une base de données est un conteneur servant à stocker des données: des renseignements bruts tels que des chiffres, des dates

Plus en détail

CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS

CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS 56 CHAPITRE VI : SYSTEME DE GESTION DE FICHIERS 6.1 INTRODUCTION : Afin de fournir un accès efficace et pratique au disque, le SE impose un système de gestion de fichiers (SGF) pour permettre de stocker,

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Cours 3. : Le langage SQL Vincent Martin email : vincent.martin@univ-tln.fr page personnelle : http://lsis.univ-tln.fr/~martin/ Master 1. LLC Université du Sud Toulon

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

Bases de données cours 1

Bases de données cours 1 Bases de données cours 1 Introduction Catalin Dima Objectifs du cours Modèle relationnel et logique des bases de données. Langage SQL. Conception de bases de données. SQL et PHP. Cours essentiel pour votre

Plus en détail

Applications. Utilitaires + Librairies. Noyau. Matériel : CPU, Mémoires, Périphériques. Figure1 : Structure d un système d exploitation

Applications. Utilitaires + Librairies. Noyau. Matériel : CPU, Mémoires, Périphériques. Figure1 : Structure d un système d exploitation Chapitre 3 : Leçon 1 Système d exploitation Présentation et Services I. Définition d un système d exploitation : Un système d exploitation est un ensemble de programmes nécessaires au démarrage et l utilisation

Plus en détail

PERSONNALISATION et configuration de Microsoft Dynamics CRM 2011 :

PERSONNALISATION et configuration de Microsoft Dynamics CRM 2011 : PERSONNALISATION et configuration de Microsoft Dynamics CRM 2011 : Réf : FR 80379 Durée : 3 jours A propos de ce cours Ce cours décrit les techniques requises pour personnaliser Microsoft Dynamics CRM

Plus en détail

Oracle 12c. Programmez. Exercices et corrigés. Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie LACROIX

Oracle 12c. Programmez. Exercices et corrigés. Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie LACROIX Oracle 12c Programmez avecsqletpl/sql Exercices et corrigés Téléchargement www.editions-eni.fr 90 QCM 93 travaux pratiques et leurs corrigés Près de 28 H de mise en pratique Jérôme GABILLAUD Anne-Sophie

Plus en détail

Outils et Méthodes de Génie Logiciel. IUT A de Lille I, Dept Informatique, G. Grimonprez, J.Marengo

Outils et Méthodes de Génie Logiciel. IUT A de Lille I, Dept Informatique, G. Grimonprez, J.Marengo OMGL 1 Outils et Méthodes de Génie Logiciel 1 Introduction De l énoncé d un besoin utilisateur à une spécification opérationnelle 2 Les étapes de développement d une application Recensement des besoins

Plus en détail

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données

ORACLE SQL LDD. Langage de définition de données ORACLE SQL LDD Langage de définition de données Le langage SQL (Structured Query Language) SQL a été normalisé par l ANSI puis par l ISO depuis 1986 sous ses différents aspects : LDD : définition des données

Plus en détail

La cas SubPlongée Itinéraire 1. Objectifs de la mise en œuvre - Travailler sur de l utilisation des bases de données en mode déconnecté.

La cas SubPlongée Itinéraire 1. Objectifs de la mise en œuvre - Travailler sur de l utilisation des bases de données en mode déconnecté. La cas SubPlongée Itinéraire 1 Objectifs de la mise en œuvre - Travailler sur de l utilisation des bases de données en mode déconnecté. Prérequis - Maîtrise des ordres élémentaires SQL. - Avoir visionné

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Mercredi 15 Janvier 2014

Mercredi 15 Janvier 2014 De la conception au site web Mercredi 15 Janvier 2014 Loïc THOMAS Géo-Hyd Responsable Informatique & Ingénierie des Systèmes d'information loic.thomas@anteagroup.com 02 38 64 26 41 Architecture Il est

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1

Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Chap. 5 : Langage SQL (Structured Query Language) Pr. : Mohamed BASLAM Contact : baslam.med@gmail.com Niveau : S4 BCG Année : 2014/2015 1 Plan Généralités Langage de Définition des (LDD) Langage de Manipulation

Plus en détail

Site internet France Station Nautique

Site internet France Station Nautique Auteur Laurent SEBAG Destinataire France Stations Nautiques Les Stations Nautiques Les Acteurs locaux Description 1. MODE D EMPLOI ADMINISTRATEUR 2 1.1. OBJET 2 1.2. GESTION DES STATIONS 3 1.2.1. PAGES

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1 Pratique d un : MySQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? Finalement, qu est-ce qu un? Modèle relationnel Algèbre relationnelle Conclusion SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU LOGICIEL GoBACKUP 4.85

MANUEL D UTILISATION DU LOGICIEL GoBACKUP 4.85 MANUEL D UTILISATION DU LOGICIEL GoBACKUP 4.85 INSTALLATION 2 SUR LE SITE DE GOBACKUP 2 SUR VOTRE ORDINATEUR 3 UTILISATION DU LOGICIEL GOBACKUP 10 LES DIFFERENTES FONCTIONS DE GOBACKUP 10 SAUVEGARDER 11

Plus en détail

Modèle conceptuel et diagramme de classes

Modèle conceptuel et diagramme de classes Modèle conceptuel et diagramme de classes Modèle conceptuel Le modèle conceptuel contient les concepts pertinents et significatifs du problème ; C est au début, une représentation des objets du monde réel,

Plus en détail

Application de gestion de tâche

Application de gestion de tâche Université de Montpellier 2 Rapport TER L3 Application de gestion de tâche Tuteur : M. Seriai Participant : Cyril BARCELO, Mohand MAMMA, Feng LIU 1 er Fevrier 2015 26 Avril 2015 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

L3 Info & Miage. TP-Projet SGF

L3 Info & Miage. TP-Projet SGF TP-Projet SGF 1. Introduction L objectif de ce mini-projet est de réaliser un Système de Gestion de Fichiers simplifié capable de gérer des accès à des fichiers séquentiels de type flot. L idée est ici

Plus en détail

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu une

Plus en détail

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.

Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog. Module 19: Développement et déploiement d application client/serveur TDI2 2013/2014 Formateur:M.AZZI hamidazzi@gmail.com hamidazzi.overblog.com INTRODUCTION Il y a une évolution majeure des systèmes d'information,

Plus en détail

Logiciel de statistiques pour le Volley-ball

Logiciel de statistiques pour le Volley-ball Lucas society Logiciel de statistiques pour le Volley-ball Partie Modèle Anthony 13 Table des matières I) Préambule...2 1) Motivation...2 2) Contrainte...2 II) Introduction...3 1) Le travail en équipe...3

Plus en détail

Étude de cas : gestion d un garage

Étude de cas : gestion d un garage Étude de cas : gestion d un garage Description du thème : Réalisation de divers travaux pour la gestion d un garage Mots-clés : Niveau : Domaine(s) : Type(s) de ressource : Objectifs : Séance(s) développée(s)

Plus en détail

ERP FOUNDATION by ERP Factory

ERP FOUNDATION by ERP Factory ERP FOUNDATION by ERP Factory Table des matières: Description générale... 3 Gestion et administration de la base de données... 4 Traçabilité... 4 ETL Natif... 5 «Boîte à Outils»... 5 Gestionnaire de Rapports

Plus en détail

Qu est ce qu un Système d Information

Qu est ce qu un Système d Information Introduction Qu est ce qu un Système d Information Système = ensemble auto-réglable et interagissant avec l environnement qui fonctionne en vue d un objectif précis environnement entrées sorties régulation

Plus en détail

Intégration de données

Intégration de données Intégration de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M2 Plan Objectifs, principes, enjeux, applications Architectures d intégration de données Médiateurs et entrepôts Traitement

Plus en détail

Dossier I Découverte de Base d Open Office

Dossier I Découverte de Base d Open Office ETUDE D UN SYSTEME DE GESTION DE BASE DE DONNEES RELATIONNELLES Définition : Un SGBD est un logiciel de gestion des données fournissant des méthodes d accès aux informations. Un SGBDR permet de décrire

Plus en détail

BASES DE DONNÉES : COMPLÉMENTS

BASES DE DONNÉES : COMPLÉMENTS : personne pe eleve enseigne personne pp prof num_p num_p num_classe pe.prenom = pp.prenom num_pro f = pp.num_p pe.nom pe.prenom Objectifs A la fin de la séquence d enseignement l élève doit pouvoir :

Plus en détail

Nicole Pignier et Benoît Drouillat. Penser le webdesign. Modèles sémiotiques pour les projets multimédias

Nicole Pignier et Benoît Drouillat. Penser le webdesign. Modèles sémiotiques pour les projets multimédias Nicole Pignier et Benoît Drouillat Penser le webdesign Modèles sémiotiques pour les projets multimédias 1 Plan de l ouvrage Introduction Première partie : Nourrir l inspiration créative dans les projets

Plus en détail

Expert Base de données

Expert Base de données Organisation des TDs Expert Base de sandra.bringay@univ-montp3.fr alexandre.pinlou@univ-montp3.fr TD1 Introduction aux bases de TD2 Modélisation TD3 Import/Export TD - TD5 Requêtes TD6 Partiel 1 TD7-TD8

Plus en détail