Forte de son expérience dans le domaine de la. construction passive, l association La Maison. Passive France lance cette année le premier salon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Forte de son expérience dans le domaine de la. construction passive, l association La Maison. Passive France lance cette année le premier salon"

Transcription

1 Passi bat Le salon national du bâtiment passif 1Édition e Parc Floral de Paris - 9 & 10 décembre h - 18h Conférences Exposants La Maison Passive France

2 Forte de son expérience dans le domaine de la construction passive, l association La Maison Passive France lance cette année le premier salon français dédié au bâtiment passif, soutenu par deux journées de conférences sur le thème de la construction passive en France. Elle organise les Assises Nationales de la Construction Passive qui se déroulent à Grenoble depuis quatre ans.

3 Passi bat Salon et Conférences Nationales du Bâtiment Passif 9 & 10 décembre 2010 Parc Floral de Paris Route du Champ de Manoeuvres Paris w w w. p a s s i b a t. f r

4 Passi bat Faisant suite à de nombreuses sollicitations de la part des différents acteurs du bâtiment passif en France, ce premier salon Passi bat, qui se déroule au Parc Floral de Paris, a pour but de présenter le «passif» et toutes les solutions, innovantes applicables à la construction passive. Il contribuera aussi au développement de la construction passive en France. Notre volonté est de faire évoluer notre stratégie de communication en ciblant les professionnels sensibles aux problèmes liés à la dépense en énergie et à l environnement. Un cycle de conférences Pendant les deux journées que durera le salon, un cycle de conférences-débat permettra de répondre aux questions générées à la fois par l édition grenobloise du printemps et par l évolution rapide du standard de construction passive en France. Menées par des professionnels reconnus du monde du bâtiment à très basse consommation d énergie, ces conférences permettent à une audience, provenant essentiellement des métiers de la construction (fabricants, constructeurs, maîtres d oeuvre, artisans, architectes, etc.) de découvrir ou de renforcer ses savoir-faire. Il est aussi l occasion, pour les acteurs et futurs acteurs du bâtiment passif,de se rencontrer et de compléter leurs points de vue.

5 La représentation thermique montre que la construction passive (à droite) perd beaucoup moins de calories (couleurs chaudes) qu une construction classique (à gauche). Les logements construits aux normes Maison Passive nécessitent 10% de l énergie de chauffage nécessaire aux bâtiments existants.

6 l esprit de Passi bat A l heure où l Europe fait remarquer qu «une meilleure isolation des bâtiments peut réduire jusqu à 80 % des émissions de CO2. Avec des fenêtres mieux isolées, environ 4 milliards d euros et 25 millions de tonnes de C0 pourraient être épargnés chaque années» (communauté Européenne, mai 2010), Passi bat a pour vocation de devenir le rendez-vous annuel de la très basse consommation d énergie dans le bâtiment. Vos contacts : Commissariat général et logistique Frédéric Colas : Finances et administration Pascale Poinsard : Exposants Anne Gérin :

7 Crédits : DR La Maison Passive, souvent appelée «maison sans chauffage», repose sur un concept de construction très basse consommation, basé sur l utilisation de la chaleur passive du soleil, sur une très forte isolation (des murs, des fenêtres, etc...), l absence de ponts thermiques, une grande étanchéité à l air et le contrôle de la ventilation. Une maison passive consomme 90 % d énergie de chauffage en moins qu une construction existante. Et 75 % de moins qu une maison construite selon la réglementation thermique actuelle (RT2005). Quels que soient son mode de construction et la zone climatique, une maison passive, avec tout le confort actuel, n a pas besoin de plus de 15 kwh par m2 et par an (soit 1,5 litre par m2 et par an d équivalent pétrole) en chauffage. Une maison passive ne coûte que de 10 à 25 euros par mois en chauffage. La France compte environ 200 constructions / rénovations passives. Quelques 150 sont à l état de projet ou de chantier.

8 L historique 2007 : l idée est née de lancer en France et au niveau national une série de conférences sur le thème de la constrcution passive, un concept qui n en est alors qu à ses balbutiements : la confirmation : un salon ouvert à tous les matériaux et composants «passifs», accompagné d une seconde session annuelle de conférences sur le bâtiment passif. La Maison Passive offrant une grande diversité de compétences et une connaissanec pointue du standard Maison Passive / Passivhaus et des professionnels compétents participent à l organisation des premières Assises Nationales de la Construction Passive, dans le cadre du salon du bois de Grenoble. Une vingtaine de professionnels venus de toute l Europe viennent exposer pour la première fois face à u public français les fondements de la construction passive, ses impératifs, son avancée, les obstales à son développement et les solutions mises en place. cette première édition est un succès. Une seconde, puis une troisième et une quatrième édition sont organisées à raison d une par an. Dans le même temps, un espace «passif» est développé sur le salon du bois. «Trop court, immanquable, essentiel dans le paysage français» sont quelques unes des réflexions reçues à l issue de la dernière série de conférences. Au vu du nombre, grandissant au fil des années, une seconde session annuelle est devenue nécessaire, afin de relayer les questionnements soulevés par l édition grenobloise. Afin de tenir aussi à jour la communication dans un domaine qui évolue très rapidement en France. Quant à l espace «passif», il a été jugé «trop petit, trop peu diversifié, pas assez visible». Compte tenu de l engouement grandissant pour les techniques propres au bâtiment passif et lelurs implications sur la qualité de construction, compte tenu aussi du nombre croissant de professionnels français qui interviennent aujourd hui dans la construction passive, un salon uniquement dédié au bâtiment passif s imposait.

9 Chaque année entre 2007 et 2010, La Maison Passive France organise une session de deux journées de conférences sur le thème du bâtiment passif.

10 Les conférences Parmi les points abordés lors de cette session parisienne, en plus des sujets techniques : - Où se situe le bâtiment passif au niveau européen et qu en est-il de la position française. - La formation des professionnels via le cours européen diplômant CEPH (Concepteur Maison Passive Certifié). - Des retours d expérience français sur la construction passive en maison individuelle, dans le bâtiment tertiaire et le logement collectif, dans le neuf comme en rénovation. - Le concours jeunes architectes - Le lauréat du concours international d architecture Maison Passive

11 Un large plan de communication : L édition parisienne 2010 doit être marquetée et vendue pour devenir un événement national important Les sponsors seront mis en valeur sur tous les affichages dédiés tant à Passi bat qu aux conférences qui l accompagnent. Toute personne morale ou physique souhaitant véhiculer l image d un habitat et plus généralement de constructions à très basse consommation d énergie peut ainsi se mettre en avant dans un domaine tourné vers l avenir.

12 Le déroulement 2010 Passi bat se déroulera de 9h à 18 h, dans les trois pavillons du Parc Floral de paris, sur un espace total d environ 1500m2. Les conférences se dérouleront de 9h à 18h, dans une salle de conférence spécialement équipée jouxtant le salon et pouvant accueillir jusqu à 350 personnes. Les organisateurs des deux événement retiennent, parmi les nombreux postulants, les sociétés et les intervenants les plus représentatifs et les mieux expérimentés dans le domaine du bâtiment passif. Les exposants -> isolation -> fenêtres et portes -> ventilation à récupération de chaleur, systèmes compacts, puits canadiens, poëles et systèmes de chauffage, installations solaires -> appareils de mesure pour le contrôle de l étanchéité à l air, caméras infrarouge -> produits pour l étanchéité à l air -> maisons préfabriquées et composants -> entreprises de construction, associations, bureau d études et cabinets d architecture, énergéticiens, assurance qualité -> software, littérature technique, formation continue

13 Les moyens Une vingtaine de personnes s activeront tout au long des deux journées afin de satisfaire les visiteurs et de créer un événement qui à la fois fera la promotion des professionnels spécialisés dans le bâtiment passif français et mettra en avant les progrès et les nouvelles possibilités offertes en France. Un système de réservation performant, une information relayée par les 500 membres de l association et par la cinquantaine d entreprises partenaires. Les retombées La présence d exposants et les conférences nous permettent de prévoir, pour cette première édition, le passage d environ 1500 visiteurs, en plus des 300 personnes attendues aux conférences. Ceci, grâce à une communication massive : - directe, via un fichier d environ 800 personnes - affichages aux abord du Parc Floral et annonces dans les communes environnantes (Vincennes, Montreuil, Fontenay sous Bois, Saint Mandé, Charenton, Nogent sur Marne, Joinville le Pont, Saint Maurice, Paris 12, etc.) - diffusion, en partenariat avec les médias et les partenaires de La Maison Passive France - dossier de presse pour une couverture médiatique à échelle nationale. médias visés Les revues spécialisées, environ 150 destinataires La presse quotidienne dont Le Parisien, 20 mn, Métro Internet : en plus des liens sur les sites partenaires, un site dédié : Télévision : M6, F3, F5, etc.

14 Pour se rendre au salon Accès exposants SEPE Parc Floral de Paris Route du Champ de Manœuvre Paris (Bus 112 Château de Vincennes- Plaine de la Faluère) Accès visiteurs Parc Floral de Paris Esplanade du Château de Vincennes Paris 2 entrées publiques : l entrée Château (Esplanade du Château) l entrée Pyramide (Route de la Pyramide) En métro ligne 1, station Château de Vincennes sortie Parc Floral Cours des Maréchaux En RER ligne A, station Vincennes En bus ligne 46 Gare du Nord Château de Vincennes ligne 115 Porte des Lilas- Château de Vincennes ligne 112 Château de Vincennes- Stade Léo Lagrange Par la route à 5mn du Périphérique (Porte Dorée, Porte de Vincennes ou Porte de Charenton). A 5mn de l autoroute A4 - la sortie Joinville. A 5mm de l autoroute A3 sortie Porte de Bagnolet Depuis l aéroport de Roissy Charles de Gaulle en voiture, autoroute A1 et périphérique Est Depuis l aéroport d Orly en voiture, autoroute A6 et périphérique Est

15 La Maison Passive France La Maison Passive France est une association à but non lucratif créée en 2007 à l initiative d un groupe d ingénieurs, architectes, constructeurs et fabricants. En 2007, la construction passive, née 20 ans plus tôt en Allemagne, ne bénéficie d aucun relai francophone. L association devient rapidement le lien qui permet aux particuliers et aux professionnels de se diriger vers le standard de construction actuellement le plus économe en énergie. Elle compte aujourd hui 500 membres permanents. Environ 1500 personnes visitent chaque jour le site Internet En 2008, La Maison Passive France est reconnue par le fondateur allemand du concept, le Passivhaus Institut, puis par l Europe en tant que représentant en langue française du standard européen de construction passive. A ce titre, elle bénéficie en 2009, au même titre que 9 autres associations européennes présentant le même standard, de l aide de la communauté européenne dans le cadre de la formation des professionnels à la construction passive. Elle est notamment chargée de dispenser en français, la première formation, le cours CEPH, débouchant sur un diplôme de Concepteur Européen Maison Passive / Passivhaus. En 2009, La Maison Passive France reçoit aussi l agrément du Passivhaus Institut pour délivrer le label Bâtiment Passif / Passivhaus. 2010, cet agrément est élargi, sous l appellation EnerPHit, aux bâtiments rénovés.

16 La Maison Passive France

La Maison Passive. Sarl Bois et Paille Charpente Eddy Fruchard Code APE/NAF 4391A

La Maison Passive. Sarl Bois et Paille Charpente Eddy Fruchard Code APE/NAF 4391A La Maison Passive La Maison Passive, souvent appelée «maison sans chauffage», repose sur un concept de construction très basse consommation, basé sur l utilisation de la chaleur passive du soleil, sur

Plus en détail

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 P a s c a l e M a e s Labels d efficacité énergétique HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 Le label français BBC-Effinergie groupes

Plus en détail

5èmes. Rencontres Energivie

5èmes. Rencontres Energivie 5èmes Rencontres Energivie 1 Atelier 4 L offre de formation initiale et continue pour la mise en œuvre de la basse consommation en Alsace : Etat des lieux Besoins et pistes 2 Présentation de la démarche

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS)

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Les économies d énergie dans le bâtiment sont aujourd hui une priorité : comme nous l avons vu, les secteurs résidentiel et tertiaire représentent 44% de la consommation

Plus en détail

Bâtiments basse énergie l exemple suisse du programme MINERGIE

Bâtiments basse énergie l exemple suisse du programme MINERGIE Bâtiments basse énergie l exemple suisse du programme MINERGIE AJENA, qui sommes nous? L AJENA, Energie et Environnement en Franche-Comté association loi de 1901 à but non lucratif plus de 400 adhérents

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

La Maison Passive France La lettre bimestrielle de la construction passive en France

La Maison Passive France La lettre bimestrielle de la construction passive en France N 28 MAI - JUIN 2013 La Maison Passive France La lettre bimestrielle de la construction passive en France Pour une construction nouvelle : signez le mémorandum! Le Mémorandum pour une construction nouvelle

Plus en détail

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE kw 9 12 14 16 Unités Extérieures s s L 200 / 300 200 / 300 200 / 300 200 / 300 Ballon ECS m 2 Panneaux Compatibles Ballon ECS Panneaux Solaires Fiable et très

Plus en détail

Chauffage, isolation et ventilation écologiques

Chauffage, isolation et ventilation écologiques Chauffage, isolation et ventilation écologiques Paul de haut Deuxième édition 2011 Groupe Eyrolles 2007, 2011 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12998-4 PARTIE 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Les journées de la construction passive DOSSIER DE PRÉSENTATION

Les journées de la construction passive DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION Les journées de la construction passive 17 et 18 décembre : Salon et Congrès, Parc Floral de Paris 19 décembre : Circuits de visites www.passibat.fr 2 PASSI BAT 2015 - LES CHIFFRES

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Les principes du bâtiment passif

Les principes du bâtiment passif Les principes du bâtiment passif Etienne Vekemans, président La Maison Passive Contact : postmaster@lamaisonpassive.fr 1 Sommaire LES NOUVEAUTÉS LES ENJEUX, LES RÉPONSES RT,BEPOS,BEPAS ET NZEB A SUIVRE

Plus en détail

La rénovation solidaire

La rénovation solidaire La Fondation Synerciel «La Solidarité pour lutter contre la Précarité Énergétique» DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris le 26 Mars 2013, La solidarité pour lutter contre la précarité énergétique

Plus en détail

La consommation énergétique des bâtiments

La consommation énergétique des bâtiments La consommation énergétique des bâtiments Introduction Depuis la mise en place d une réglementation thermique (1974), la consommation énergétique des constructions neuves a été divisée par 2. Le Grenelle

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

Congrès du Gaz. Atelier 3 - La RT 2012 et après : quelles innovations technologiques? Quels labels pour les Bâtiments à Energie Positives?

Congrès du Gaz. Atelier 3 - La RT 2012 et après : quelles innovations technologiques? Quels labels pour les Bâtiments à Energie Positives? Congrès du Gaz Atelier 3 - La RT 2012 et après : quelles innovations technologiques? Quels labels pour les Bâtiments à Energie Positives? Patrice HENNIG - 14 septembre 2011 www.energies-avenir.fr Énergies

Plus en détail

Un exemple de maison passive dans l Oise

Un exemple de maison passive dans l Oise Un exemple de maison passive dans l Oise Jean-Philippe SIXDENIER Louis GUINGOT Plan de la présentation Introduction 1.Les maisons passives et leur marché 2.Le projet de Formerie en chantier 3.L entreprise

Plus en détail

VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES

VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES VOUS FORMER À L ÉCO-BÂTIMENT POUR RÉUSSIR > TOUTES LES FORMATIONS EN RHÔNE-ALPES L ENJEU FORMATION 300 formations pour réussir La transition énergétique est une chance Les opportunités de cette transition

Plus en détail

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Aujourd hui, face aux problèmes climatiques et environnementaux, les réglementations, notamment suite au Grenelle de l environnement, se multiplient. Elles

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique.

Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique. D a n s l e c a d r e d u s a l o n E n e r g i e s E x p o Jeudi 23 septembre 2010 Dossier de presse Efficacité énergétique des logements et solutions fioul domestique. Présentation et lancement de l

Plus en détail

R & D, études et bâtiments démonstrateurs en vue de l objectif «Facteur 4»

R & D, études et bâtiments démonstrateurs en vue de l objectif «Facteur 4» Conférence Internationale DERBI 2007 31 mai - 2 juin 2007 Perpignan Efficience énergétique : bonnes pratiques et innovations R & D, études et bâtiments démonstrateurs en vue de l objectif «Facteur 4» Pierre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU

DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU U DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU COMMUNIQUÉ DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE L OPÉRATEUR DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE DOSSIER DE PRESSE 2014 LE GRAND DÉFI DE L ÉNERGIE Pour réussir, la transition énergétique doit pouvoir s opérer sur tous les fronts : mondiaux, européens, nationaux

Plus en détail

CHALLENGE DES MAISONS INNOVANTES 2011 BERLIN DECEMBRE 2010. Un palmarès 2011 vertueux : l humain et l environnement au cœur de la maison

CHALLENGE DES MAISONS INNOVANTES 2011 BERLIN DECEMBRE 2010. Un palmarès 2011 vertueux : l humain et l environnement au cœur de la maison CHALLENGE DES MAISONS INNOVANTES 2011 BERLIN DECEMBRE 2010 Un palmarès 2011 vertueux : l humain et l environnement au cœur de la maison COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 Décembre 2010 Contact presse : RPCA ThompsonCorp

Plus en détail

LES BERGES DU CENTRE. Wasquehal

LES BERGES DU CENTRE. Wasquehal LES BERGES DU CENTRE Wasquehal LES BERGES DU CENTRE Wasquehal La sérénité au cœur du projet, Entourée d eau et de verdure, la résidence Les Berges du Centre est une invitation au bien-être. UNE RÉSIDENCE

Plus en détail

Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org

Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org Mise à jour le 22/11/2010 La consommation d'énergie liée à l utilisation et à l exploitation des bâtiments représente

Plus en détail

RGE. Tout savoir sur le RGE

RGE. Tout savoir sur le RGE RGE Tout savoir sur le RGE Juin 2014 Au programme : 1. Qu est ce que le RGE? 2. Qu est ce que l éco-conditionnalité des aides? 3. Faut-il se former? 4. Quel signe choisir pour mon entreprise? 5. Comment

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

plancher Milliwatt ôbox

plancher Milliwatt ôbox plancher Milliwatt ôbox Plancher producteur d eau chaude Gagnez jusqu à 8 kwh/m 2 /an Simulez vos économies Solution éco et logique pour les maisons individuelles, groupées et petits collectifs plancher

Plus en détail

Devenir Concessionnaire

Devenir Concessionnaire Devenir Concessionnaire Inspirées de vos envies Réaliser leur rêve! A Propos des MAISONS PUZZLE Un concept NOVATEUR et INTERACTIF en constante évolution depuis plus de 30 ANS! La Maison à Ossature Acier

Plus en détail

l éco-bâtiment RECRUTE

l éco-bâtiment RECRUTE l éco-bâtiment RECRUTE LES MÉTIERS DE L ECO-BÂTIMENT RECRUTENT L ensemble des bâtiments résidentiels et tertiaires représente actuellement en France 43% des consommations énergétiques, tous secteurs d

Plus en détail

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP)

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) CHAPITRE 15 L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) Les actions marquantes de 2007 319 De nombreuses conventions de partenariat signées 319 L OPPBTP présent

Plus en détail

SUCY-EN-BRIE (94) LES JARDINS DE VAN GOGH. En bordure de parc, entre calme et sérénité, la nature comme décor

SUCY-EN-BRIE (94) LES JARDINS DE VAN GOGH. En bordure de parc, entre calme et sérénité, la nature comme décor SUCY-EN-BRIE (94) LES JARDINS DE VAN GOGH En bordure de parc, entre calme et sérénité, la nature comme décor SUCY-EN-BRIE, L ART DE VIVRE ENTRE VILLE ET NATURE Sucy-en-Brie Rue du Moutier À environ 20

Plus en détail

PARC FLORAL DE PARIS. Le 1 er salon à l export

PARC FLORAL DE PARIS. Le 1 er salon à l export Le 1 er salon à l export LE SALON DU VIN PORTUGAIS C'EST : 20 000 visiteurs (dont 6 000 professionnels) 5 000 m² d'exposition 110 exposants 25 ateliers découverte 8 concours des grands vins et spiritueux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Agir pour réussir : première campagne nationale de promotion des CMA

DOSSIER DE PRESSE. Agir pour réussir : première campagne nationale de promotion des CMA Agir pour réussir : première campagne nationale de promotion des CMA 1 L APCM et LES CHAMBRES DE METIERS ET DE L ARTISANAT LANCENT LEUR PREMIERE CAMPAGNE NATIONALE DE PROMOTION Les chambres de métiers

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Amélioration Thermique de l Habitat Existant A.L.E. de l agglomération lyonnaise 17 Janvier 2007 - Lyon. Cabinet d Architecture JAURE.

Amélioration Thermique de l Habitat Existant A.L.E. de l agglomération lyonnaise 17 Janvier 2007 - Lyon. Cabinet d Architecture JAURE. Amélioration Thermique de l Habitat Existant A.L.E. de l agglomération lyonnaise 17 Janvier 2007 - Lyon Cabinet d Architecture JAURE.S et ArchiMEDES Batiment à Faible Consommation Energétique Projet Innovant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 EFFICIENCE CONDUIT TRIPLE PAROI LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE ADAPTÉ À TOUTES LES CONFIGURATIONS DE POSE

DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 EFFICIENCE CONDUIT TRIPLE PAROI LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE ADAPTÉ À TOUTES LES CONFIGURATIONS DE POSE DOSSIER DE PRESSE AVRIL 2015 CONDUIT TRIPLE PAROI LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE ADAPTÉ À TOUTES LES CONFIGURATIONS DE POSE SOLUTION : LE CONDUIT HAUTE PERFORMANCE LA SOLUTION POUR INSTALLER UN APPAREIL

Plus en détail

Version n 3 du 11 décembre 2009

Version n 3 du 11 décembre 2009 SYNTHESE de l étude thermique Projet de Maison Individuelle Basse Consommation Maîtres d ouvrage : M. et Mme Enjolras Lieu : La Bâtie Divisin (38) Version n 3 du 11 décembre 2009 SOMMAIRE : 1. Hypothèses

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

FRANCE, DANEMARK, ALLEMAGNE ET ITALIE

FRANCE, DANEMARK, ALLEMAGNE ET ITALIE ANALYSE DU COUT DES MATERIAUX ET EQUIPEMENTS DE CONSTRUCTION EN FRANCE, DANEMARK, ALLEMAGNE ET ITALIE SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS Juillet 2011 57 bd de Montmorency - 75016 Paris - France - Tel : + 33 (0)1

Plus en détail

Central Parc VILLEURBANNE

Central Parc VILLEURBANNE Central Parc VILLEURBANNE Adoptez le dynamisme d une ville en mouvement et vivez face à un parc! Au cœur du Grand Lyon, Villeurbanne offre le visage aux multiples facettes d une ville bien de son temps.

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison DTT Avec Maisons CTVL www.maison-dtt.fr La réglementation

Plus en détail

Eclairage des locaux

Eclairage des locaux Hall Eclairage des locaux Moins de consommation d'électricité, c'est moins de production d'énergie et donc une empreinte réduite sur l'environnement! cité. L'investissement pour installer des lampes basse

Plus en détail

La RT2012 Quels impacts pour nos métiers

La RT2012 Quels impacts pour nos métiers La RT2012 Quels impacts pour nos métiers 1 Présentation de l association Promotelec Bilan BBC-Effinergie2005 La RT2012et la certification L association Promotelec 3 Objet & enjeux de l association L objet

Plus en détail

Régulation et Gestion Technique des Bâtiments Évaluation du marché 2014 et Perspectives 2015

Régulation et Gestion Technique des Bâtiments Évaluation du marché 2014 et Perspectives 2015 Le Syndicat des Automatismes du génie Climatique et de la Régulation pour l Efficacité Énergétique des Bâtiments Régulation et Gestion Technique des Bâtiments Évaluation du marché 2014 et Perspectives

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction

Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière. Guide à destination des acteurs de la construction Cheminement et points clefs pour une rénovation énergétique d une habitation particulière Guide à destination des acteurs de la construction Juin 2012 3 Introduction En 2011, ARCENE initiait une dynamique

Plus en détail

Claude Mondoloni, association H2D Candidature à La Fabrique Aviva Catégorie «Protéger l Environnement»

Claude Mondoloni, association H2D Candidature à La Fabrique Aviva Catégorie «Protéger l Environnement» Claude Mondoloni, association H2D Concept Candidature à La Fabrique Aviva Catégorie «Protéger l Environnement» HA!VITA L écoconstruction modulaire nomade à énergie positive Le concept Ha!Vita : évolutif

Plus en détail

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES

SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES SOMMAIRE CONSTRUCTIONS NEUVES Parcours A Vous vous lancez dans un projet de construction neuve 1. Faire le point avec les conseillers habitats 2. Choisir son terrain Cette deuxième étape présente les critères

Plus en détail

MAISON ULTRA-PERFORMANTE

MAISON ULTRA-PERFORMANTE V0813 - Crédits photos : Fotolia + Shutterstock - Pré-Presse-Retouches graphiques et Edition : Flugel Communication SA - Depuis 1891-57340 Morhange LEADER DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION À HAUTE PERFORMANCE

Plus en détail

Confort thermique & Economies d énergie. Bien se chauffer en hiver sans faire flamber sa facture!

Confort thermique & Economies d énergie. Bien se chauffer en hiver sans faire flamber sa facture! COMMUNIQUE DE PRESSE www.voseconomiesdenergie.fr Rénovez, Economisez! CHAUFFAGE ISOLATION Confort thermique & Economies d énergie Bien se chauffer en hiver sans faire flamber sa facture! Les professionnels

Plus en détail

La qualité de l air intérieur Zehnder ComfoFond Puits canadiens

La qualité de l air intérieur Zehnder ComfoFond Puits canadiens La qualité de l air intérieur Zehnder ComfoFond Puits canadiens Un système idéal pour le renouvellement d air : Le renouvellement d air des ambiances intérieures est indispensable pour garantir l hygiène,

Plus en détail

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum Présentation des s de travaux et des Gains en économies d énergie générés par la réalisation des travaux préconisés, en logement ancien de taille moyenne La définition de bouquets de travaux a pour objectif

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE Des procédés durables, écologiques et à faible consommation d énergie Pierre Etoile s engage à respecter l environnement au travers de la construction de ses résidences. Terra Natura s inscrit dans cette

Plus en détail

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire 2013 APPEL A PROJETS LE «OFF» DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2013 ARCHITECTURE ET TECHNIQUES PASSIVES ET BIOCLIMATIQUES Réhabilitation en bureau d un monument historique du. Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Affichage volontaire des performances énergétiques des fenêtres et portes. Étiquette énergie menuiserie

Affichage volontaire des performances énergétiques des fenêtres et portes. Étiquette énergie menuiserie Affichage volontaire des performances énergétiques des fenêtres et portes Étiquette énergie menuiserie Pourquoi une étiquette énergétique? Comprendre l étiquette énergie Exemples d étiquettes Étiquette

Plus en détail

L INTEGRATION DES ECO-MATERIAUX ET DES SOLUTIONS ECOLOGIQUES DANS LE LOGEMENT SOCIAL Vincent Rigassi, architecte

L INTEGRATION DES ECO-MATERIAUX ET DES SOLUTIONS ECOLOGIQUES DANS LE LOGEMENT SOCIAL Vincent Rigassi, architecte Vendredi 1 er /07/2011 Cycle «Les rendez-vous du logement social durable» soutenu par le programme européen Life+ L INTEGRATION DES ECO-MATERIAUX ET DES SOLUTIONS ECOLOGIQUES DANS LE LOGEMENT SOCIAL Vincent

Plus en détail

Bâtiments Passifs à structures bois. et Transition énergétique

Bâtiments Passifs à structures bois. et Transition énergétique Bâtiments Passifs à structures bois et Transition énergétique Auvergne Promobois Origine du concept bâtiment passif Développement du concept bâtiment passif Objectif du concept bâtiment passif Critères

Plus en détail

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

Nouveaux regards sur la ville

Nouveaux regards sur la ville Nouveaux regards sur la ville «Réponse aux particuliers» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 www.bimby.fr Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 1 BIMBY

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Seine Ecopolis, l atout éco-construction de la CREA

DOSSIER DE PRESSE. Seine Ecopolis, l atout éco-construction de la CREA DOSSIER Mardi 28 janvier 2014 Avec la CREA soutenue par la Région Haute-Normandie et l Etat souhaite développer la filière éco-construction. La pépinière et hôtel d entreprises va pouvoir accueillir des

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 11 décembre 2014 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de

Plus en détail

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL

Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne. Jean Luc DOL Rénovation énergétique de l habitat OPAH cœur de Maurienne Jean Luc DOL L ASDER Association Savoyarde pour le Développement des Energies Renouvelables Association sans but lucratif créée en 1981, 20 salariés

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Dossier de Presse : Grand Paris, le temps des réalisations Fiche 4 LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Placer le Grand Paris au service de la croissance et de l emploi, en élément moteur de l économie nationale.

Plus en détail

ORGANISATION DES «EVENEMENTS PARALLELES»

ORGANISATION DES «EVENEMENTS PARALLELES» 5 EME FORUM MONDIAL DE L EAU A ISTANBUL, TURQUIE DU 16 AU 22 MARS 2009 ORGANISATION DES «EVENEMENTS PARALLELES» SUR L ESPACE FRANCE Réalisé par Nil BLANCHY, Chargé de Mission Développement International

Plus en détail

RÉSIDENCE SABINE LA PLAINE-SAINT-DENIS

RÉSIDENCE SABINE LA PLAINE-SAINT-DENIS RÉSIDENCE SABINE LA PLAINE-SAINT-DENIS L e s C o n t e m p o r a i n e s d e S a i n t G e r m a i n U n e v i l l e d ' h i s t o i r e e n p l e i n e m é t a m o r p h o s e SAINT-DENIS La basilique,

Plus en détail

CHOISISSEZ UNE MAISON ULTRA-PERFORMANTE EN PRÉSERVANT VOTRE BUDGET! RT 2012 C O N S T R U C T I F MURS DALLES TOITURES

CHOISISSEZ UNE MAISON ULTRA-PERFORMANTE EN PRÉSERVANT VOTRE BUDGET! RT 2012 C O N S T R U C T I F MURS DALLES TOITURES LEADER DES MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION À HAUTE PERFORMANCE MURS DALLES TOITURES CHOISISSEZ UNE MAISON ULTRA-PERFORMANTE EN PRÉSERVANT VOTRE BUDGET! SYSTEME CONFORME RT 2012 C O N S T R U C T I F CONSTRUIRE,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable

Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable www.ca-atlantique-vendee.fr L Engagement en faveur des Économies d Énergie Du fait de son histoire et de ses valeurs mutualistes, le Crédit

Plus en détail

Concours placé sous l égide de l UIA (Union Internationale des Architectes)

Concours placé sous l égide de l UIA (Union Internationale des Architectes) LANCEMENT D UN CONCOURS POUR LA REALISATION D UN CENTRE D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION AUX METIERS DU DEVELOPPEMENT DURABLE - Ville nouvelle de Chwiter- Marrakech Concours placé sous l égide de l UIA (Union

Plus en détail

RÉFÉRENCES TECHNIQUES

RÉFÉRENCES TECHNIQUES RÉFÉRENCES TECHNIQUES Be THERMIQUE fait partie de la Coopérative d Activités et d Emploi(CAE) Alter-Bâtir Société Coopérative Ouvrière de Production (SCOP) - SARL à capital variable 11, rue de l Escaut

Plus en détail

Etude pour l université d été du CNOA

Etude pour l université d été du CNOA Etude pour l université d été du CNOA Sondage Ifop pour le Conseil National de l Ordre des Architectes N 112209 Contacts Ifop : Damien Philippot / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation construction traditionnelle - grandes structures - rénovation QUI sommes nous? Fondée en 1994, l entreprise générale de construction BALFROID-MAG- NÉE réalise tous types de projets immobiliers : constructions

Plus en détail

L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives

L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives L Energie Solaire Giordano au service des Applications Collectives , expert en énergie solaire Un Industriel Français de renommée internationale Il y a plus de 30 ans, bien avant les préoccupations actuelles

Plus en détail

CILOGER HABITAT 2. SCPI SCELLIER BBC Janvier 2011

CILOGER HABITAT 2. SCPI SCELLIER BBC Janvier 2011 CILOGER HABITAT 2 SCPI SCELLIER BBC Janvier 2011 CILOGER HABITAT 2 SCPI fiscale, éligible au dispositif Scellier label BBC Réduction d impôt à 22 %* sur 9 ans Immobilier résidentiel neuf SCPI fiscale,

Plus en détail

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE Collectif Effinergie Yann DERVYN Directeur Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Un enjeu environnemental et Enjeux économique dans le secteur du bâtiment Une absence de définition de la basse

Plus en détail

- DOSSIER DE PRESSE -

- DOSSIER DE PRESSE - Exposition itinérante «LES BATIMENTS PASSIFS» 1 ère présentation Foire Internationale de Bordeaux du 20 au 29 mai 2006 - DOSSIER DE PRESSE - ORGANISATION : Association OCEAN directeur Eric VEYSSY 2, rue

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014

DOSSIER DE PRESSE 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014 Contact Presse Camille Jullien presse@dualsun.fr 06 27 29 19 81 Chaleur et électricité : double coup de soleil! Pôle de l Etoile - 38 rue Frédéric Joliot Curie 13 451 Marseille +33

Plus en détail

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 Communiqué de presse - septembre 2012 En ligne sur CMB lutte contre les passoires thermiques! Dossier de presse CMB, depuis près de 30 ans, travaille à

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 11 AVRIL 2014

DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 11 AVRIL 2014 DOSSIER DE PRESSE VENDREDI 11 AVRIL 2014 Contact Construction de 100 logements étudiants Pavillon 7 de la résidence universitaire Saulcy Metz Présentation du procédé constructif et démonstration du montage

Plus en détail

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges NOTRE AGENCE NOTRE EQUIPE - ERIC SCHMITT ARCHITECTE D.P.L.G. - ANTOINE PAGNOUX ARCHITECTE

Plus en détail

Sur Mesure. La fiche des politiques régionales

Sur Mesure. La fiche des politiques régionales Sur Mesure La fiche des politiques régionales Publication de la Région Poitou-Charentes N 06, mars 2009 ENVIRONNEMENT 186 maisons bois économes en énergie aidées en 2008 par la Région Poitou-Charentes

Plus en détail

Réchauffez votre intérieur avec une touche d originalité

Réchauffez votre intérieur avec une touche d originalité Dossier de Presse Réchauffez votre intérieur avec une touche d originalité Contact Presse Agence Valeur d Image - Charlotte PAREJA c.pareja@valeurdimage.com - 04.76.70.93.69. Le radiateur électrique fait

Plus en détail

de France Bois Forêt

de France Bois Forêt Observatoire économique de France Bois Forêt Observatoire national de la 2012 es entreprises doivent disposer des informations stratégiques pour se développer sur leur marché. La collecte, l analyse, la

Plus en détail

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Communiqué de Presse juin 2011 MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Signé par Ion Enescu du Cabinet A115 pour Bouygues Immobilier, Green

Plus en détail

29ème SPACE Redonner de nouvelles perspectives à l élevage

29ème SPACE Redonner de nouvelles perspectives à l élevage 29ème SPACE Redonner de nouvelles perspectives à l élevage Tout cet été, la crise de l élevage s est imposée à la une de l actualité nationale. Manifestations, tables rondes, prises de position se sont

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

Communiqué de Presse Paris, le 8 juillet 2014

Communiqué de Presse Paris, le 8 juillet 2014 Communiqué de Presse Paris, le 8 juillet 2014 LANCEMENT DE L INSTITUT POUR LA TRANSITION ENERGETIQUE INEF4 Un outil inédit pour générer et déployer massivement les innovations dédiées aux bâtiments durables

Plus en détail

>> >> >> L air de la performance

>> >> >> L air de la performance HP Inverter Eco-conception by Evolution P O M P E S A C H A L E U R A É R O T H E R M I Q U E S ADVANCE L air de la performance >> >> >> Respect de l environnement et économies d énergie Confort en eau

Plus en détail