les 150 ans du 17 e P10 Au coeur de la mémoire vivante des quartiers N 88 parisdixsept septembre/octobre 2010 métamorphose

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "les 150 ans du 17 e P10 Au coeur de la mémoire vivante des quartiers N 88 parisdixsept septembre/octobre 2010 métamorphose"

Transcription

1 les 150 ans du 17 e P10 Au coeur de la mémoire vivante des quartiers N 88 parisdixsept JOurnal D information de la Mairie du 17 E arrondissement Mensuel numéro 88 - septembre/octobre 2010 Gratuit septembre/octobre 2010 P3.EDITORIAL P5.paroles d habitants/reponses D ELUs P6.un mois dans le 17 e P12.le 17 e en pleine métamorphose P16.Métiers d'art - le design, chemin de création P20.le 17 e fait peau neuve P24.jardins, garder la mains verte! P35.brEvesdixsept

2 DAtes A retenir édito q du 3 au 12 novembre «La Seconde Guerre mondiale de 1939 à 1945» et «Les Justes parmi les Nations de la Police et de la Gendarmerie» Expositions de documents et de photographies dans le cadre de la célébration des 150 Ans du 17 e arrondissement. Mairie du 17 e Entrée libre. q Lundi 15 novembre à 14 h La Quinzaine du Sourire, colloque consacré à l hygiène bucco-dentaire à destination des seniors isolés, organisé par le docteur Caron, président de l Union Française de la Santé Bucco-Dentaire. Mairie du 17 e. q Dimanche 21 novembre à 10h Les Boucles du 17 e. L épreuve réunira les amateurs de course à pied, place Richard-Baret. A 10 h 15, départ de la course devant la mairie pour les 10 km du circuit officiel et homologué de la course. Inscription et renseignements : ; OMS 17, les mardi et jeudi de 10 h à 12 h et le mercredi de 14 h 30 à 16 h 30. Tél Vous ne recevez pas parisdixsept? Contactez le (gratuit) Vous souhaitez figurer dans la prochaine édition? Cithéa Communication ou parisdixsept MENSUEL D INFORMATION DE LA MAIRIE DU 17 E ARRONdiSSEMENT DIRECTRICE DE LA PUBLICATION ALIX BouGERET RÉDACTRICE EN CHEF : JOËLLE RACARY RÉDACTION : LUCIEN MAILLARD REALISATION, EDITION & REGIE PUBLICITAIRE 178, QUAI LouIS-BLÉRIOT PARIS Tél : PARISDIXSEPT EST UNE PUBLICATION CONÇUE PAR QUENTIN DESIGN 13, RUE DE SEINE PARIS TÉL. : PHOTOS DE COUVERTURE : Ph. Muraro - F. Séjourné IMPRESSION : Morault PARTENAIRE. CERTIFIÉE IMRIM VERT. TIRAGE : EXEMPLAIRES DÉPÔT LÉGAL 3 e TRIMESTRE 2010 La rédaction décline toute responsabilité pour les documents qui lui ont été remis. F. Séjourné Pour le ProlonGement du rer E Avec un Arret Porte MAillot! Du 1 er octobre AU 19 décembre AURA lieu LE débat PUblic SUR LE PROLONgEMENT du RER E (EOLE) depuis LA gare HAUSSMAN-SaiNT-LazARE à MANTES-LA-JOLie, EN PASSANT PAR La DéFENSE. Ce projet majeur traverse le 17 e arrondissement, et peut donc impacter directement vos modes de transport. Avec les élus de la majorité municipale, nous défendons farouchement ce projet de prolongement, et plus particulièrement le tracé qui prévoit un arrêt à Porte Maillot, et nous participerons activement à la concertation sur ce sujet. Nous comptons donc sur votre soutien! Il est en effet indispensable que ce quartier, pôle économique majeur caractérisé par l implantation du Palais des Congrès, soit mieux desservi. Paris se verrait ainsi conforté en tête des villes d accueil des congrès internationaux, en offrant aux visiteurs du Palais des Congrès un accès direct depuis les gares du nord et de l est. Au-delà du désengorgement plus que nécessaire du RER A, cela permettrait par ailleurs de créer un véritable pôle d échange, au croisement de la ligne 1 et du RER C, et de répondre à une demande croissante de desserte en transports en commun dans ce secteur. Rappelons en effet que dans un périmètre de 600 mètres aux abords de la Porte Maillot, sont implantées pas moins de 5000 entreprises qui accueillent salariés. Enfin, ce projet s intègre à celui, que nous appelons de nos vœux, de requalification de l avenue de la Grande-Armée, de la Porte Maillot et d enfouissement de la rn13. Une fois encore, le 17 e est donc au coeur d un projet important de desserte en transports en commun, et nous devons tous saisir cette formidable occasion, à tous les niveaux, pour faire entendre notre voix sur ce sujet, en plaidant en faveur du prolongement du RER E en prévoyant un arrêt à «Porte Maillot». Vous pourrez retrouver à la mairie du 17 e tous les éléments d informations relatifs à ce projet ou sur notre site Nous comptons sur vous! BRigiTTE KUSTER Maire du 17 e arrondissement Conseillère régionale d Ile-de-France N 88parisdixsept 3

3 PAROles d habitants/réponses D Élus François Séjourné QUestIon D HABITAnt L horaire de passage pour la collecte des bacs à verre, le samedi matin, est beaucoup trop tôt. Nous sommes régulièrement réveillés par le bruit des récipients qui sont déversés dans la benne. Pouvez-vous intervenir auprès des services pour faire modifier les horaires d intervention? Elisabeth A. rue Barye RÉPONSE D ÉLU Propreté : La légèreté du verre J ai enfin une bonne nouvelle à vous communiquer. Après avoir été si souvent sollicité par les habitants des quartiers concernés et n avoir jamais pu obtenir satisfaction de la société chargée de la collecte du verre, tandis que nous étions le seul arrondissement parisien à subir cet inconvénient, j ai appris par les services de la propreté du 17 e que le nouveau prestataire acceptait la revendication de la mairie du 17 e. De ce fait, je viens de valider la nouvelle organisation qui se traduira par une collecte du verre selon les quartiers du 17 e les lundi après-midi, vendredi matin et vendredi après-midi. Ainsi, la prestation du samedi matin disparaîtra dès le mois de décembre. Patience, chère Madame, jusqu au samedi 27 novembre, date de votre dernière collecte matinale. Vous retrouverez alors la quiétude des grasses matinées tant espérées. Hervé Bénessiano 1 er adjoint, chargé de l'administration générale des Finances, de la Démocratie locale et de la Propreté Conseiller de Paris INFORMATION ET COMMUNICATION DU 17 e : q ParisDixSept, le mensuel de la mairie du 17 e tiré à exemplaires qsite internet : q GuideDixSept, le guide pratique annuel de l arrondissement q Chat vidéo de Brigitte Kuster : q «Le 17 e pour tous», une offre de service en ligne : qtélévision en ligne consacrée à l actualité du 17 e : UTILe! Plateforme e-services «Comment faire pour ce soir, je n'ai pas de baby-sitter?!!!» «Mon enfant a besoin de soutien en anglais, qui peut m'aider?» «Si seulement je trouvais un colocataire pour réduire le coût de mon loyer!» «J'ai une place dans ma voiture, pourquoi ne pas en faire profiter quelqu'un?» Ces questions du quotidien ont leur réponse grâce à la plateforme de e-services : "Le 17 e pour tous ", un véritable réseau social en ligne qui permet aux habitants de s entraider et de partager des passions. En quelques clics, l internaute se crée un profil et peut soumettre une demande, répondre à une offre ou partager sa passion. q Le 17 e pour tous. Pratique Desserte de la Porte d Asnières. Les nombreuses réunions de travail menées par les élus, avec les associations et les conseils de quartier riverains de la Porte d Asnières ont porté leurs fruits : un nouvel arrêt a été créé à la Porte d Asnières, boulevard Berthier. Un Transilien sncf Pont Cardinet/rer Pereire-Maréchal Juin a remplacé les microbus par des autobus offrant 47 places assises, accessibles aux personnes handicapées. Les horaires du bus 53 en soirée ont été étendus de 21 h à 22 h 30 avec un bus toutes les 20 minutes environ. Le service est à présent assuré le dimanche de 6 h à 22 h 30 avec un bus toutes les 15 minutes, de 11 h à 19 h. SORTIR Entrée libre à l Académie Alphonse Allais, chaque premier dimanche du mois, à 11 h 30, à l invitation de Xavier Jaillard, directeur du Petit Hébertot, membre de l Académie Alphonse Allais, pour participer aux séances de travaux du dictionnaire académique Alphonse Allais. Pascal Pia ne déclarait-il pas : «De tous les encyclopédistes, Alphonse Allais est le plus divertissant». qprochaine rencontre : dimanche 7 novembre - Le Petit Hébertot - 78 bis, boulevard des Batignolles - M Rome - N 88parisdixsept 5

4 UN MOIS DANS LE 17 E Ce qui s est passé dans votre arrondissement. Les mois d août et de septembre ont été marqués par la libération de Paris, la célébration des 150 Ans du 17 e, l hommage à Madeleine Daniélou, l inauguration du centre d accueil Casa Delta 7, la visite de terrain sur la Petite Ceinture, la rentrée des classes, Forum des Associations,la visite du pôle emploi du 17 e, le conseil local de la sécurité du 17 e, la réunion sur le programme du GPRU (Grand Projet de Renouvellement Urbain) et la fresque réalisée par Les Ateliers de l Etoile. HOMMAGE Madeleine Daniélou SOCIAL Le plus grand Pôle Emploi de France Madeleine Daniélou ( ) fut sans doute l une des plus ferventes défenseures de l école pour tous. C est pour rendre hommage à cette femme hors-norme elle créa l école Sainte-Marie de Neuilly et la Communauté Saint-François Xavier que Brigitte Kuster et Laurence Douvin, conseillère de Paris, ont dévoilé avec Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly, une plaque portant son nom au carrefour de la rue Cino del Duca et du boulevard Victor-Hugo. SECURITE Conseil local du 17 e Brigitte Kuster a réuni avec Jean-François Divry, adjoint chargé de la Sécurité, le conseil local de la sécurité du 17 e qui est l organe destiné à fixer, conjointement avec la police, le parquet de Paris, les élus, les objectifs de sécurité dans l arrondissement. Il a rappelé les priorités de l action municipale en matière de sécurité : lutte contre les phénomènes de bande, prévention en faveur des personnes à risques (seniors, handicapés ), aide aux victimes mais aussi renforcement de l éducation à la citoyenneté et de la prévention contre la drogue. 6 parisdixsept N 88 Laurent Wauquiez, secrétaire d Etat à l Emploi, s est rendu dans le nouveau Pôle Emploi du 17 e (5, impasse Chalabre), qui regroupe les anciennes agences des rues Emile-Allez et Villa Compoint, à la rencontre des usagers et des conseillers de l agence. Accompagné de Brigitte Kuster, il a effectué une visite des locaux flambants neufs et ultra-modernes (bornes internet, accès Wifi ) du plus grand Pôle Emploi de France (2600 m 2 de bureaux) avant de rassembler le personnel pour une réunion de travail particulièrement enrichissante. Il a ainsi pu dresser un bilan de la situation sur le front du chômage et insisté sur la volonté du gouvernement d améliorer encore l accès à la formation professionnelle. RENTRéE SCOLAIRE Premier jour d école La rentrée scolaire s est déroulée dans les meilleures conditions possibles pour les enfants et les parents du 17 e et ce, grâce aux travaux d entretien et de rénovation engagés dans 22 des 43 écoles de l arrondissement. Brigitte Kuster et son adjointe aux Affaires scolaires, Jeannine d Orlando, ont assisté aux premiers jours de classes des petits écoliers du 17 e dans une atmosphère chargée d émotion et d excitation.

5 UN MOIS DANS LE 17 E événement Les 150 ans du 17 e MéMOIRE Paris libéré! La Libération de Paris, le 25 août 1944, est une date-clé de l Histoire de France puisque Paris fut la première capitale d Europe à se libérer du joug nazi. Les Parisiens, désespérés par 50 mois de privation, décidèrent de prendre en main leur propre destin en s insurgeant contre l occupant. Rapidement et grâce à l appui décisif des chars du général Leclerc, Paris fut libéré. Une libération pour laquelle les Parisiens paieront un très lourd tribut en vies humaines. C est pour rendre hommage à ces femmes et à ces hommes exceptionnels qu avec Francis Yvernès, président du Comité de Liaison des Associations d Anciens Combattants et Résistants du 17 e et les représentants du monde combattant, que Brigitte Kuster et de nombreux élus ont déposé une gerbe de fleurs au pied du monument aux morts. F. séjourné Il y a 150 ans, le 17 e, dans ses frontières actuelles, voyait le jour. A l occasion de cet anniversaire, la mairie du 17 e met à l honneur l histoire si riche de l arrondissement. Brigitte Kuster, Françoise de Panafieu, députée, Catherine Dumas, sénatrice, et les adjoints Christophe Ledran et Valérie Nahmias ont donné, mercredi 15 septembre, le coup d envoi d un trimestre de commémorations qui débute par une exposition de cartes postales anciennes et de photographies d autrefois. Cette première manifestation, qui se tient à la mairie du 17 e jusqu au 6 octobre, consacre une collection privée étonnante où figure un nombre incalculable de reproductions de rues du 17 e, témoins fidèles des mutations urbanistiques de l arrondissement. L exposition se prolonge d une série de photographies de l ancienne mairie du 17 e et de l actuel bâtiment au moment de son inauguration en 1973 par le Général Casso, alors maire de l arrondissement. Programme des 150 ans sur et disponible à l'accueil de la mairie du 17 e. La vidéo de l exposition sur EMPLOI Un chantier social et écolo Les voies ferrées qui longent le boulevard Bessières étaient dans un bien piètre état avant que la SNCF, RFF (Réseau Ferré de France), la Ville de Paris et la Région Ile-de-France n y ouvrent un chantier d insertion. Confié à l association Halage, ce chantier a permis à des demandeurs d emploi de réapprendre le goût du travail et aux riverains de bénéficier enfin d une vue dégagée sur la voie ferrée. Brigitte Kuster a félicité, de concert avec Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France et le préfet Daniel Canépa, ce travail formidable de mise en valeur de ce qui constitue un pan entier du patrimoine historique du 17 e. N 88parisdixsept 7

6 UN MOIS DANS LE 17 E INITIATIVE Tags autorisés SOLIDARITé Maladie d Alzheimer Taguer les murs est une activité parfaitement illégale qui dégrade le paysage urbain. Mais, quand il s agit de taguer la vitrine d un magasin avec l accord du propriétaire et des riverains de la rue de l Arc de Triomphe, il est bien difficile de ne pas céder à la tentation. C est ainsi que Brigitte Kuster a assisté à cette animation proposée par l association «Les Ateliers de l Etoile» (www.ateliersdeletoile.org). Un moment décalé qui témoigne de l originalité de l association, ouverte tous les jours de la semaine, qui se consacre d ordinaire davantage à la peinture et au dessin. AssocIATIONS Forum Le Forum de la Vie associative est une manifestation incontournable de la rentrée dans le 17 e. Le maire du 17 e, accompagnée d Hélène Jacquemont, adjointe chargée de la Vie associative et de Valérie Paparemborde, adjointe chargée de la Jeunesse et des Sports, a fait le tour des stands mis à la disposition des 120 associations présentes. L occasion de vérifier la richesse du tissu associatif et de profiter des démonstrations sportives proposées tout au long de l après-midi. La vidéo du Forum sur f. séjourné Une femme sur quatre et un homme sur cinq de plus de 85 ans sont affectés par la maladie d Alzheimer. Un phénomène qui, avec le vieillissement de la population, se généralise. Aussi, Brigitte Kuster était-elle particulièrement heureuse d inaugurer, en présence d élus parisiens et de Murielle Schor, adjointe à la Santé et Christophe Ledran, adjoint aux Seniors, les locaux du centre d accueil Casa Delta 7 qui s installe 51, avenue de Saint-Ouen. Ce centre de jour spécialisé, de plus de 300 m 2, est susceptible d accueillir 25 personnes et ce, dès les premières manifestations de la maladie. Les malades, encadrés par un personnel médical et administratif qualifié, peuvent participer à des ateliers consacrés à la mémoire ou à la concentration. L objectif de l association est de favoriser le plus longtemps possible l indépendance des personnes atteintes. vie des Quartiers Politique de la Ville Certains quartiers, dits «Politique de la Ville», profitent, en raison des problèmes sociaux, économiques, ou sécuritaires qu ils rencontrent, d une aide plus spécifique des pouvoirs publics (Etat, Région, Ville). C est le cas dans le 17 e, au niveau de la Porte Pouchet qui fait l objet d un Grand Projet de Renouvellement Urbain (GPru). C est pour faire le point de ce programme, qui associe de grands chantiers (démolition de la tour Emile Borel, construction de logements rue Pierre-Rebière) et des initiatives sociales à l attention des habitants, que Brigitte Kuster a réuni, en présence de Gisèle Stievenard, adjointe au maire de Paris chargée de la Politique de la Ville, et de Jean-François Divry, adjoint chargé de la Sécurité, les acteurs engagés sur le projet. élus, habitants et associatifs ont ainsi pu échanger de manière constructive sur l avenir du nord du 17 e. N 88parisdixsept 9

7 HIStoire & patrimoine Les 150 ans du 17 e arrondissement Au cœur de la mémoire vivante des quartiers Il y a 150 ans, naissait le 17 e arrondissement. Cet anniversaire est une invitation à redécouvrir nos quartiers comme un album de famille que l on feuillette avec émotion. Inaugurée par une superbe exposition de cartes postales anciennes et de documents historiques inédits à la mairie, la saison des 150 ans sera ponctuée de conférences, de concerts et même d un grand bal, Salle Wagram. L histoire de l arrondissement est une sorte de généalogie de l idée de progrès, en France, depuis la fondation de la commune Batignolles-Monceaux. Les compositeurs du XIX e et du XX e siècle y ont côtoyé les peintres, les ingénieurs, les utopistes anarchistes, les romanciers populaires, les cheminots, les métallos, les capitaines d industrie et les poètes. Les traditions, ici, sont nées en même temps que la révolution industrielle et que le retour à paix, en Seule la célébration des 150 ans pouvait, avec le concours des collectionneurs et des historiens, fédérer les initiatives locales et rendre justice à ceux qui ont façonné l esprit du 17 e, c est-à-dire un formidable goût de l innovation, de l entreprise. Les manifestations organisées autour des 150 ans montrent combien la vitalité de l arrondissement même lorsqu il n était qu un faubourg de Paris a été le produit d une économie de projet : projet de rapprocher les hommes grâce au chemin de fer, projet d inventer un nouvel urbanisme, projet d embellir la vie de la cité, au quotidien. Il est naturel, dans ces conditions, que les novateurs, les pionniers, cherchent à s y enraciner. qpatrimoine, Histoire et personnalités du 17 e sur : q(guide du 17 e ) 10 parisdixsept N 88 9 Porte des Ternes. 9 Train de ceinture, gare avenue Clichy roger viollet

8 HIStoire & patrimoine Les rendez-vous des 150 ans à la mairie du 17 e qexposition 150 ans de traditions et d innovations Une exposition originale, inédite, qui explore l âme de nos quartiers à travers les cartes postales anciennes, les photographies de l ancienne mairie et des documents administratifs présentés pour la première fois. qjusqu'au 6 octobre de 9h à 17h du lundi au vendredi. qune série de conférences spécifiquement écrites et conçues pour les 150 ans Impromptu : une traversée de l Histoire du 17 e arrondissement Dans l arrondissement de Tristan Bernard, d Alphonse Allais et de Sacha Guitry, un hommage allègre et frondeur, en forme de saynète, aux personnalités qui ont contribué à la création du 17 e arrondissement, ont enrichi son patrimoine et lui ont donné son âme. Chacun, dans ce miroir, pourra se reconnaître et partager, surtout, son attachement à son quartier. Par Sylvie Bonin, Jean- François Forest et Lucien Maillard. qmardi 19 octobre à 15 h et mercredi 17 novembre à 19h 30. ql esprit de progrès, héritage des saints-simoniens par Lucien Maillard Le 17 e arrondissement imaginé et dessiné par la volonté des frères Pereire autour de la révolution du chemin de fer est l aboutissement d une doctrine qui a contribué à la transformation de la France moderne : le saint-simonisme. Inventeurs, compositeurs, philosophes et créateurs d industries innovantes ont trouvé dans le 17 e arrondissement leur terre d élection : Ernest Goüin, Hippolyte Bayard, Maria Deraismes, Elisée Reclus, Gounod, Debussy, Zola. Mercredi 20 octobre, 19 h 30 qbalade virtuelle dans le 17 e d hier et d aujourd hui par Jean-François Forest En découvrant le patrimoine architectural de l arrondissement, apprendre à flâner, d un quartier à l autre, sur les pas des artistes, des poètes et des capitaines d industrie. Une promenade singulière, nourrie d anecdotes et de malice érudite, guidée par un authentique amoureux des styles nés sous la Monarchie de Juillet, le Second Empire et la Troisième République. Jeudi 21 octobre à 19 h 30. qpromenades urbains avec le CAUE de Paris : «Le 17 e et Clichy, territoires en mutation» Les 10, 17 et 24 octobre : du mur des Fermiers généraux aux fortifications de Thiers de 10 h à 13 h ; d une banlieue à l autre, de 14h 30 à 17h 30 ( inscriptions tél : qles concerts qconcert de Musique de Chambre par la formation des Gardiens de la Paix La Musique des Gardiens de la Paix qui réunit les meilleurs éléments sortis des Conservatoires ont également une formation dédiée à la musique de chambre et composée de remarquables interprètes. Mardi 16 novembre, à 20 h (réservation : ) qpromenade du côté des musiciens du 17 e arrondissement Une pianiste très talentueuse, Jennifer Fichet, a composé un programme original autour des musiciens qui ont vécu et travaillé dans l arrondissement afin de célébrer l alliance du 17 e et de la musique française, de ses maîtres : Gounod, Fauré, Debussy, Ravel, Messager, notamment Un moment d intimité avec d éternels enchanteurs. vendredi 26 novembre à 20 h (réservation ) qsalle Wagram qthé dansant des seniors Samedi 27 novembre à 15 h Salle Wagram qla Nuit du 17 e Samedi 27 novembre Salle Wagram. Remerciements : Eurosites/Salle Wagram, Chambre de Commerce et d Industrie de Paris, Crédit Mutuel, Géodis, Roger Viollet/La Société parisienne de photographie, Philippe Février, Lucien Maillard, Bernadette Mercier, Gabriel Atelier ETC. N 88parisdixsept 11

9 DOssier François Séjourné François Séjourné Le 17 e arrondissement - Fidèle à ses traditions, toujours tourné vers l innovation UN ArronDIssement en PLEIne MéTAmorphose Entretien avec Brigitte Kuster, maire du 17 e arrondissement E n tant que Maire d arrondissement, quelles réponses êtes-vous EN MESURE d APPORTER AUx attentes des habitants du 17 e? Je souhaite d abord rappeler que le maire d arrondissement n est pas un maire de plein exercice ; il ne dispose pas d une autonomie de gestion de sa collectivité. Mon rôle est donc de faire entendre au maire de Paris la voix des habitants du 17 e et d obtenir les moyens d améliorer le fonctionnement et l animation d un des plus grand arrondissements de Paris. Je dispose néanmoins d un budget propre qui permet d agir très concrètement tant dans la gestion des 137 équipements de proximité (écoles, crèches, gymnases, stades, conservatoires, bibliothèques, espaces verts ) qu en matière d animation locale. Dans ce domaine, nous sommes fiers de proposer une offre culturelle variée et innovante (expositions, concerts, conférences ). Par ailleurs, nous avons créé de nouveaux outils de communication comme une web tv, paris.fr ou encore une plate-forme e-services paris17.etyssa.com qui permet aux habitants du 17 e d échanger, d entrer en contact et de se rendre des services. Parallèlement, j ai à cœur, avec l équipe municipale, d agir pour que les habitants du 17 e vivent dans un cadre le plus agréable possible. Par exemple, nous finançons sur notre budget un programme de réfection des pieds d arbres, de remplacement des jeux d enfants dans les squares, de fleurissement des espaces verts, de traitement des chaussées, ou encore de rénovation des équipements sportifs et des écoles. vous ne disposez donc que d un pouvoir limité? Cela dépend des domaines. Mais il est vrai que les habitants ne comprennent pas toujours qu un maire d arrondissement ne puisse pas faire construire une crèche ou embaucher plus d agents de la propreté. C est un combat permanent pour se faire entendre auprès du maire de Paris et obtenir des financements. C est un véritable travail de convictions! Notre rôle est bien de faciliter dans la mesure du possible la vie quotidienne des habitants du 17 e. Nos actions sont toujours imprégnées d un souci de solidarité (repas chauds servis aux plus démunis, coordination des maraudes, actions renforcées en direction des seniors ), et d une prise en compte du développement durable (Charte Label Sport 17 qui incite à un meilleur comportement dans les équipements sportifs, «Eco Planete 17» ). Mais beaucoup reste à faire, j en suis consciente. Agissez vous également sur la circulation et le stationnement, SUJETS qui préoccupent beaucoup les habitants du 17 e? La politique de Bertrand Delanoë en la matière s apparente à un véritable capharnaüm organisé. Ainsi, la mise en place systématique des contresens cyclables 12 parisdixsept N 88

10 DOssier François Séjourné François Séjourné dans les zones limitées à 30 km/h, où la mairie de Paris est passée outre nos recommandations dans certaines rues, fait courir des risques inconsidérés aux cyclistes et aux piétons! Et avec l explosion du nombre de deux roues, une vraie réflexion s impose au niveau parisien sur l occupation de l espace public. En matière de stationnement, nous constatons un manque flagrant de places en surface. C est la raison pour laquelle il est impératif de construire de nouveaux parkings. Nous avons pu, il est vrai, obtenir la construction d un parking de 600 places rue Cardinet mais, bien que nous soyons parvenus à limiter les effets des suppressions de places avec l expérimentation dans trois quartiers du stationnement la nuit sur les zones de livraison (520 places supplémentaires) étendue à compter du 1 er décembre à tout le 17 e, cela ne saurait suffire. Notre rôle est bien de faciliter dans la mesure du possible la vie quotidienne des habitants du 17 e... Revenons quelques instants sur l actualité plus immédiate. comment s est déroulée la rentrée scolaire dans le 17 e? Cette année encore, la mairie d arrondissement était au rendez vous. 22 écoles sur 43 ont fait l objet de travaux de rénovation durant l été (peintures, réfection de cours de récréation, nouvelles salles de classe). Mais la rentrée a été également marquée par le différend qui oppose plusieurs maires d arrondissement au maire de Paris sur le changement de tarification des cantines scolaires Dans le 17 e, nous appliquons cinq tarifs (allant de 0,20 à 3,75 euros par repas) calculés en fonction des revenus des parents. Bertrand Delanoë souhaite passer à huit tarifs (de 0,13 à 5 euros), ce qui pénaliserait financièrement 65 % des familles du 17 e, condamnées à payer entre 1,77 euro et 2,25 euros de plus par repas. La Caisse des écoles du 17 e a voté contre, estimant que cette décision mettait en péril sa gestion jusqu alors équilibrée. Les relations entre la mairie du 17 e et la mairie de Paris sont donc plutôt conflictuelles? Non, ce n est pas dans cet état d esprit que j exerce mon mandat de maire. Mais quand les intérêts des habitants du 17 e l exigent, je n hésite pas à monter au créneau, que ce soit sur des questions de vie quotidienne ou sur la mise en œuvre de grands projets vous parlez de grands projets. En quoi le 17 e est il concerné? Le 17 e est certainement l arrondissement de Paris qui connaît le plus grand nombre de projets d urbanisme ou de desserte en transports en commun. D ailleurs pratiquement tous les quartiers sont concernés. qaux Epinettes, c est le quartier de la Porte Pouchet qui va être transformé (démolition de la Tour Emile Borel, réhabilitation d immeubles et construction de logements, de commerces, embellissement de l espace public). Le prolongement du tramway desservira par ailleurs le quartier et ce, jusqu à la Porte d Asnières. La requalification de l avenue de Clichy est également programmée. qaux Batignolles, le grand enjeu c est bien sûr l aménagement des 50 hectares, et le prolongement de la ligne 14 avec, notamment, notre combat pour un arrêt supplémentaire à Cardinet. qaux Ternes, nous attendons que le maire de Paris cesse de bloquer le lancement de l enquête publique qui permettrait la couverture du périphérique, entre les Portes Ternes, Villiers et Champerret. Je rappelle que N 88parisdixsept 13

11 d.r les autres investisseurs publics, l Etat et la Région Ilede-France, n attendent plus que le feu vert de la Ville de Paris! Le développement des transports en commun concerne également ce quartier, avec à venir le prolongement du RER E vers La Défense, et notre exigence d un arrêt Porte Maillot. Et comment ne pas rappeler notre souhait de voir la requalification de l avenue de la Grande- Armée et de la Porte Maillot étudiées en lien avec le projet d enfouissement de la N13 à Neuilly. 9L'aménagement des terrains Clichy-Batignolles Pourquoi vous OPPOSEz-vous AU PROJET de la Ville sur les Batignolles? Des oppositions fortes existent, c est vrai. Mais un aménagement d une telle importance doit être largement débattu. Je vous rappelle qu il s agit de 50 hectares de friches ferroviaires qui vont prochainement accueillir la Cité Judiciaire (le nouveau Tribunal de Grande Instance de Paris et les locaux de la Police Judiciaire du 36 quai des Orfèvres), près de 3500 logements, 6000 justiciables par jour, habitants et autant de salariés, des équipements scolaires, des commerces. Rien de moins! En urbanisme, l erreur n est pas permise. Se tromper reviendrait à mettre en péril l équilibre du quartier pour des générations. Alors oui, nous nous sommes opposés, avec toute mon équipe municipale, à la construction de tours de 50 mètres de logements sociaux aux Batignolles (avec le soutien des 7000 signataires de la pétition «Stop au massacre des Batignolles») et nous avons été entendus puisque le projet a évolué. C est une première victoire. Mais nous dénonçons toujours la concentration de 55 % de logements sociaux sur ces mêmes terrains. dossier Comprenez moi bien, il ne s agit pas d un combat idéologique mais de celui du principe de réalité. Construire toujours davantage de logements sociaux dans les zones qui en sont déjà les plus pourvues est un non sens absolu, parfaitement contraire à la mixité sociale. Mais nos inquiétudes sur l aménagement vont encore audelà puisque la commercialisation du quartier, son animation, la sécurité, la vie du parc, le stationnement, ne nous satisfont toujours pas. Enfin, comment ne pas tenir compte de l'arrivée de la Cité judiciaire? C est pourquoi nous demandons au maire de Paris que le projet soit repensé dans sa globalité et qu il s inscrive dans le cadre du Grand Paris. vous évoquiez la Cité judiciaire, pouvez-vous nous en dire plus? C est une chance pour le 17 e que le Président de la République ait décidé d implanter les locaux du Tribunal de Grande Instance de Paris et de la Police judiciaire, au nord des Batignolles, entre le périphérique et le boulevard des Maréchaux. Imaginez l ampleur du projet : m 2 pour le TGI, m 2 pour la Police judiciaire, accueilleront d ici à 2015 magistrats, avocats, policiers, justiciables, fonctionnaires. Deux groupements, Vinci et Bouygues, sont désormais en compétition pour réaliser le meilleur projet architectural possible, dans le respect de normes environnementales strictes. J ai personnellement porté et soutenu ce projet, pour donner un nouveau souffle, une nouvelle identité et un dynamisme économique, non seulement aux Batignolles, mais également aux quartiers environnants. Je me réjouis qu il aboutisse. Pour terminer cet entretien, quel regard portez-vous sur le mandat de maire d arrondissement? C est pour le moins un mandat atypique, que j ai pris à bras le corps. La tâche est vaste et diverse et c est passionnant de traiter des sujets si variés et de pouvoir agir concrètement. Mais n étant pas un maire de plein exercice, c est vrai que j enrage quotidiennement de ne pas pouvoir toujours apporter de réponse satisfaisante aux habitants. En tous cas, je mesure chaque jour la chance d être à la tête d un des arrondissements les plus grands de Paris. J y vis depuis trente ans, et j aime sa diversité sociologique, sa richesse humaine, son dynamisme économique et associatif, ses ambiances de quartiers. Un petit Paris à lui tout seul en quelque sorte! qposez vos questions sur le chat video de Brigitte Kuster : N 87parisdixsept 15

12 métiers d'art Renouveau d une tradition Naissance du Carré Batignolles Métiers d Art, les 15 et 16 octobre La naissance de l association Carré Batignolles Métiers d Art, activement soutenue par Brigitte Kuster, maire du 17 e arrondissement, par Catherine Dumas, sénatrice, et Geoffroy Boulard, adjoint chargé du Commerce, de l Artisanat, de l Emploi et de l Attractivité Economique, marque une étape importante dans la métamorphose du quartier des Batignolles. Plus qu un symbole, c est un formidable facteur de dynamisme pour l ensemble du 17 e arrondissement. Les 15 et 16 octobre, les visiteurs, à travers des parcours ludiques et des promenades/conférences, pourront découvrir la richesse de ces métiers en rencontrant les artisans dans leurs ateliers. Il fallait une griffe, une signature, au renouveau actuel du quartier des Batignolles, théâtre, en 1830 déjà, d un nouvel art de vivre. Cette signature, «le Carré Batignolles» Métiers d Art l a formalisée en fondant une association destinée à mettre en valeur les créations et le travail des jeunes entrepreneurs du quartier des Batignolles. L association, présidée par Aleth Vignon, réunit une vingtaine de créateurs, d artisans d art, installés dans le périmètre compris entre le boulevard des Batignolles, la rue de Rome, la rue Cardinet et la rue de Clichy. Certains sont arrivés il y a quelques années, tels Arthur et Alexandre, les archetiers de la rue Truffaut ; d autres, comme la sculptrice Marie La Varande, rue Bridaine, ont favorisé, par leur persévérance, la redécouverte de la vocation initiale du quartier : l artisanat d art et les métiers touchant à la décoration. Si l on recensait l ensemble des métiers figurant dans les registres du commerce au seuil du XX e siècle, on serait étonné de voir la diversité des compétences, la variété des talents qui s y déployaient. Le plus turbulent des anarchistes et créateur de «La Panthère des Batignolles», Clément Duval, n était-il pas un serrurier fort apprécié dans la plaine Monceau et unanimement admiré pour son travail au bagne de Cayenne? L existence des ateliers de décors de l Opéra et de l Opéra Comique, à deux pas d ici, le long des fortifications, constituait un véritable pôle d excellence. Même si, par humilité, les artisans d art et leurs compagnons n osaient pas galvauder ce mot. Renouveler des savoir-faire uniques Aleth Vignon, la présidente du Carré Batignolles Métiers d Art, et Emmanuelle Dupuis, davantage chargée de la communication, sont les chevilles ouvrières la belle expression d atelier! de cet ambitieux projet. Dans leur activité quotidienne, elles aiment s entourer de beauté et de clarté. C est sans doute la clé de leur enthousiasme. «nous nous sommes rendus compte à quel point notre village est riche de savoir-faire nombreux et divers, souvent complémentaires, explique Aleth Vignon. Nous sommes assurément dans un quartier historique d ateliers et d artisanat et nous constatons que même si elle se modifie, cette tradition se perpétue.» Pour Aleth Vignon, qui s éprit, à dix-huit ans, du métier qu elle exerce aujourd hui la couture d ameublement -, il importe de défendre un héritage, c est-à-dire les valeurs communes à tous les métiers d art : «L ouvrage sur-mesure et totalement abouti, le contact privilégié, authentique et suivi avec nos clients, l implication personnelle dans ce que nous créons ou restaurons». Ouvrir les ateliers C est précisément ce sens de l engagement qui fait la différence, qui transforme l artisan en acteur de la cité. Simone de Beauvoir, qu on ne peut pas soupçonner de complaisance, considérait l artisanat «comme une des formes exemplaires de l activité humaine.» Ce savoir issu des grandes traditions d ateliers se renouvelle, aujourd hui, grâce aux technologies nouvelles. C est une tradition qui innove et qui, du même coup, donne un élan de jeunesse aux rues des Batignolles. «Ce premier événement est l occasion d ouvrir nos ateliers, de montrer nos métiers au public, de parler des matériaux et des outils que nous utilisons, précise Emmanuelle Dupuis. Notre objectif sera atteint lorsqu en pensant restauration, conservation ou création, on mentionnera aussitôt les Batignolles ; l autre but de notre action, c est d inciter les jeunes artisans à choisir de préférence d exercer leur art dans notre quartier.» 16 parisdixsept N 88

13 métiers d'art La définition des métiers d art «Métiers de la main associant savoir-faire et création artistique, pour produire en intégralité des objets utilitaires, uniques ou en petite série.» Catherine Dumas, l ambassadrice des métiers d art A la suite du rapport qu elle avait remis au Premier Ministre François Fillon, la sénatrice Catherine Dumas est devenue, aux plans national et international, l ambassadrice des métiers d art français. C est un secteur dont le poids économique direct est estimé à 7,8 milliards d euros de chiffre d affaires (soit entreprises), réalisé, pour les quatre cinquièmes à l exportation. C est dire son rôle dans la balance des paiements. Les 217 métiers répertoriés sont aussi l image de la France. Ils contribuent à son rayonnement universel. Bientôt, grâce à l action de Catherine Dumas, un Institut National des Métiers d Art sera mis en place. «Ces journées festives, dit-elle, seront l occasion d une ouverture vers le grand public et d un premier contact avec les écoles d art de Paris». Au programme de Carrément Batignolles qcoup d envoi, le vendredi 15 octobre à 18 h, à la mairie du 17 e et baptême officiel du Carré Batignolles ; puis découverte des ateliers à travers des parcours ludiques. qle samedi 16 octobre, visites des ateliers et trois balades-conférences, à partir de 11 heures (11h, 15 h, 17 h) à travers différents ateliers. Rencontre avec les artisans d art ; rendez-vous, place du Docteur Félix Lobligeois, sous les arbres. qwww.carrebatignoles.com Tous les élus ont passionnément soutenu cette initiative originale et déterminée : Brigitte Kuster, Catherine Dumas, Hervé Bénessiano, premier adjoint, en charge du conseil de quartier Cardinet-Batignolles, Geoffroy Boulard, adjoint du Commerce et de l Artisanat, et Valérie Nahmias, adjointe chargée de la Culture. «Quoi de plus fédérateur et enthousiasmant, a estimé le maire du 17 e arrondissement, que la mise en lumière de talents artistiques rares, de savoir-faire précieux, voire, pourquoi pas, la découverte de nouvelles vocations?» Pour Geoffroy Boulard, ce projet global de valorisation de compétences incomparables «contribuera à faire du 17e arrondissement un lieu phare». «on est toujours un artisan», répétait Francis Bacon. En savoir plus qrendez-vous avec le club des entreprises PEPS17 : qsoirée-débat «Développer son business et sa notoriété grâce aux blogs et réseaux sociaux» jeudi 21 octobre 2010 à 19h (à la Mairie) animée par Eric Messeca, spécialiste blogs et réseaux sociaux en partenariat avec le Syndicat des Auto-entrepreneurs - Inscription obligatoire auprès de PEPS 17 qafterworks mensuels tous les 2 e Jeudi de chaque mois à partir de 19h - Depuis décembre 2009, à l initiative de PEPS 17, ces rendez-vous sont l occasion, en toute convivialité, de permettre aux dirigeants et chefs d entreprises de l arrondissement de faire connaissance et d échanger au Lounge Bar de l Hôtel Wagram Renaissance. - Inscription obligatoire auprès de PEPS 17 En savoir plus : qplanète Entreprises Paris 17 (PEPS 17) N 88parisdixsept 17

14 métiers d'art Du 12 au 16 octobre à la Mairie du 17 e Le design, chemin de création C est aussi en automne qu on cueille les fruits de la création. La mairie du 17 e accueille, du 12 au 16 octobre, l exposition de l association «D art et de Métiers» consacré au design. Un hommage particulier sera rendu à Pierre Paulin, disparu il y a un peu plus d un an. Loin de céder à la nostalgie d un âge d or révolu, les artisans d art ont, au contraire, un don de clairvoyance. Ils anticipent les évolutions du goût et, parfois, les guident. C est la raison pour laquelle l Association d Art et de Métiers, présidée par l infatigable Michel Goethals, organise, cette année, une exposition délibérément tournée vers l avenir. Il s agit de présenter, à la mairie du 17 e, les créations de vingt-deux jeunes designers qui inventent, aujourd hui, le mobilier, les luminaires et les éléments qui accompagneront notre vie quotidienne, demain, voire après-demain. Pour faire court, on pourrait dire qu il s agit, en l occurrence, de l avant-garde du beau, de l agréable et de l utile. Le designer répond, dans toutes ses recherches, à une question simple mais dont la solution requiert à la fois du talent et un solide sens pratique. «L art de vivre, désormais, une alchimie subtile, élégante, cosy, dont le designer assemble les composants : le mobilier fonctionnel et utilitaire, le luminaire source d ambiance, les textiles et les tapis qui mettent en valeur l espace intérieur», souligne Michel Goethals, missi dominici des grands métiers. Pour la sénatrice Catherine Dumas, il convient de mettre en valeur ces compétences qui impliquent «un investissement personnel 9 Isis Métiers d'art Design. total». Brigitte Kuster, le maire du 17 e et Valérie Nahmias, adjointe à la Culture et à l'innovation attachent également beaucoup d importance à cette vitrine du savoir-faire français, filières de formations nobles et d emplois stables. L exposition rendra hommage à Pierre Paulin, le designer français qui a éclairé, donné de l esprit aux années soixante, et imposé Paris comme l un des centres de la création de mobilier dans le monde. Jusqu à sa disparition, en juin 2009, il fut avec Philippe Starck, la tête de file du design français. qwww.dartetdemetier.fr 9 L'homme debout Pierre Paulin Frugal, rigoureux et solitaire, Pierre Paulin, qui était né en 1927, préférait sa maison des Cévennes, qu il avait construite de ses propres mains, aux mondanités parisiennes. Il avait exposé ses premières pièces dans les années cinquante, au seuil des «Trente Glorieuses», au mythique Salon des Arts Ménagers. Ce Suisse alémanique, obsédé par le souci du détail, vivait dans ses meubles et privilégiait le confort, le bien-être, en apprivoisant les courbes douces, les ondulations. Ses canapés avaient les rondeurs d une odalisque d Ingres. Paulin eut le privilège de travailler pour deux présidents de la République. Il réalisa les salons du couple Pompidou à l'elysée et conçut le bureau de François Mitterrand. Le Mobilier national salua son oeuvre. «Je n ai jamais dessiné que des choses utiles et au service du public», confiait ce «taiseux» de génie. N 88parisdixsept 19

15 QUALITé de ville Le 17 e fait peau neuve Des travaux importants pour le confort de tous Comme tous les étés, les travaux de voirie ont été conduits avec efficacité dans l arrondissement. La programmation de ces chantiers et leur mise en œuvre sont l aboutissement d une collaboration étroite entre Brigitte Kuster, maire de l arrondissement, Anne Peyricot, adjointe chargée des Transports et de l Espace public et les services de la voirie du 17 e. De la même manière, les équipements sportifs et les écoles ont pris leurs beaux habits de rentrée, grâce à la section locale d'architecture. Pour Patrick Meert, responsable de la voirie dans le 17 e arrondissement, et son équipe d ingénieurs, l été est un défi. C est le temps des aménagements de voirie, des réfections et, désormais, de l adaptation de la ville aux nouveaux modes de déplacements : le vélo, les deux-roues motorisés. «nous nous félicitons d avoir mené ces travaux, dit-il, en respectant les délais et sans perturber la rentrée. Les mois de juillet 20 parisdixsept N 88 P.MURARO et d août furent très chargés.» Chaque année, pour les entreprises et le service de la voirie, c est un véritable tour de force, pendant les congés, d améliorer les conditions le bien-être dans la cité. Brigitte Kuster, maire du 17 e arrondissement, et Anne Peyricot, adjointe au maire chargée des Transports et de l Espace public, ont suivi avec attention le développement de ces travaux. Parmi les travaux importants, essentiels au chantier des terrains Clichy-Batignolles : la création d un parc pour les autocars avenue de Clichy. «L aménagement de la place de Clichy touche aussi à sa fin», confirme Patrick Meert. L évolution la plus marquante concerne les usagers des deux roues. En quelques mois, 912 places motos et 132 pour les vélos ont été réalisées. Au total, depuis la création des zones spécifiques, il existe, dans le 17 e, 4040 places pour les deuxroues dont 600 pour les vélos et 3440 pour les motos. Les travaux de voirie réalisés dans le 17 e q Rue Guersant : réfection totale de la chaussée (rabotage du revêtement de la chaussée existante ; remise en état des caniveaux; réfection ponctuelle de la fondation de la chaussée ; mise à niveau des bordures ; pose d un nouveau revêtement de chaussée en béton bitumineux ; mise en place du marquage au sol. Travaux du 22 juin au 27 août. (Budget : ). q Carrefour Tocqueville/Lévis/Cardinet : création d une voie pompiers sur la placette ; abaissement des trottoirs au niveau de la traversée piétonne, avec la pose de dalles podotactiles pour faciliter la traversée des personnes mal-voyantes ; élargissement du trottoir côté rue Cardinet ; réalisation d aires de stationnement pour les vélos et les motos face aux n 70 à 72, rue de Tocqueville ; pose de potelets pour lutter contre le stationnement anarchique ; mise en place du marquage au sol. Travaux du 12 juillet fin août. (Budget : ) q Rue Salneuve : recalibrage (mise aux normes de sécurité pompiers : enlèvement de 18 places de stationnement côté pair ; élargissement du trottoir côté pair pour la halte-garderie) ; création d un passage piétons ; pose de potelets pour lutter contre le stationnement sur trottoir ; création d une zone de stationnement pour véhicules deux roues motorisés et vélos côté pair ; élargissement d une oreille rue Salneuve et de la rue Legendre. Travaux du 19 juillet au 3 septembre (Budget : ). q Rue de la Jonquière : réfection de chaussée, entre les rues Guy-Môquet et Lacaille (rabotage du revêtement de la chaussée existante ; remise en état des caniveaux ; réfection ponctuelle de la fondation de la chaussée ; pose d un nouveau revêtement de chaussée en béton bitumineux ; mise en place du marquage au sol réglementaire). Travaux du 5 au 22 juillet (Budget : ). q Rue Lacroix : réfection des trottoirs (réfection totale des deux trottoirs et des

16 Travaux dans les équipements sportifs La rentrée, c est aussi le moment où les enfants et les adolescents choisissent de persévérer dans un sport ou de le découvrir. Il était important, en l occurrence, de donner aux équipements piscine, gymnase, cours de tennis une cure de rajeunissement, en étroite relation avec Valérie Paparemborde, adjointe au maire chargée de la Jeunesse et des Sports. qtennis Reims - 32/ 34, boulevard de Reims : réfection des courts de tennis 5 et 6 ainsi que du mur d entraînement ; le revêtement de sol sportif et les clôtures grillagées ont été remplacés qcentre sportif Max-Rousié - 28, rue André-Bréchet : travaux de peinture réalisés par Passerelles 17 dans les cages d escaliers et le hall d entrée donnant accès par le sous-sol aux terrains de football et de rugby. qgymnase Bernard Lafay 79, rue de la Jonquière : réparation du rideau métallique ; Travaux financés par la mairie d arrondissement : rénovation de la salle de judo et des escaliers et du palier du 1 er étage ; Travaux de peinture réalisés par l association de Régie de Quartier sport/écoles 9 Remplacement du sol multisports du pare-ballons du square des Epinettes. caniveaux en asphalte ; dépose et repose des bordures de trottoirs ; reprise de la fondation) ; travaux du 14 juin au 30 juillet (Budget : ). qplace du Docteur Félix-Lobligeois : dernière phase de travaux Rue Boursault : création zone de stationnement en épis pour véhicules deux roues motorisés côté pair et reprise de la chaussée ; reprise du stationnement payant résidentiel ; 69 rue Legendre : création d une zone de stationnement pour véhicules deux roues motorisés ; devant le n 70 rue Legendre (pharmacie) : création de deux zones de stationnement vélos ; Côté Est de la place : création d un contresens cyclable ; création de places de stationnement voitures côté pair ; Coté ouest : création entre les arbres tout le long de la promenade de zones de stationnement motos ; Arrière de l église : création d une zone de stationnement vélos à l angle ; suppression du stationnement voitures en épis, remplacé par du stationnement motos double ; qrue de Rome : création d une piste cyclable ; qaménagement de la place de Clichy ; qcréation d un nouveau parc pour autocars Porte de Clichy ; q Importants travaux EDF sur l artère 124 (avenue de Clichy et secteur Bessières) ; q Réfection partielle de la chaussée avenue de la Grande-Armée ; q Pose de ralentisseurs rue Pouchet ; q Mise en conformité de la signalisation lumineuse place Wagram. Travaux dans les écoles Vigilance et anticipation sont les maîtres-mots de la mairie du 17 e en matière de sécurité et de qualité de vie dans les écoles. Tous les travaux réalisés à l initiative de Jeannine d Orlando, adjointe au maire chargée de la Petite Enfance et des Affaires scolaires, pendant les vacances d été sont aussi le meilleur moyen d assurer les conditions optimales d enseignement. Pour les élèves et les enseignants. qecole Bessières : réfections des sols des cours ( ) ; étanchéité et réfection des plafonds du couloir ( ) ; qecole Brochant : menuiseries extérieures aile Brochant ( ) ; travaux de sécurité incendie (électricité) ( ) ; qcité des Fleurs : peintures du couloir et sanitaires du personnel, rez-de-chaussée ; qecole Dautancourt : restructuration du service de restauration (en cours) ( ) ; mise en conformité électrique ( ) ; pose de sol souple dans les circulations ( ). qecole des Epinettes : mise aux normes des installations électriques ( ) ; création d un local poubelles ( ) ; peintures du groupe scolaire ( ) ; qecole Kellner : peintures des trois classes du bâtiment/impasse ( ) ; qecole Lecomte : peintures des deux salles de classe du bâtiment cour. qecole Saint-Ouen : restructuration du sous-sol (en cours) ( ) ; qecole Lagache : réfection de l escalier principal ( ) ; qecole Lemercier : asservissement des portes coupe-feu ( ) ; qecole pouchet : peintures du couloir de la cuisine (2 300 ) ; qecole Truffaut : sécurisation des plafonds et peinture de la salle des maître et du bureau de direction ( sur 2010 et 2011) ; qecole Ampère : peintures du rez-dechaussée de l école maternelle (étages en 2011) ( ) ; restructuration du rezde-chaussée et création d une sortie sur rue de l école élémentaire ( ) ; sanitaires handicapés ( ) ; mise aux normes des installations électriques ( ) ; qecole Berthier : réfection du sol de la cour ( ) ; qecole Colonel Moll : peinture du bâtiment et des circulations verticales et horizontales ( ) ; qecole Jouffroy : mise en conformité et sécurité incendie (électricité) ( ) ; qecole Laugier : ravalement façade de la rue ( ) ; qecole Legendre : réfection des sanitaires de la cour et de l électricité ( ) ; qecole Pereire : électricité et faux plafonds de l école élémentaire (1ère tranche : ) ; peintures du local des agents. qecole 101 Saussure : rénovation du préau (luminaires, plafonds, local EPS, rangements) ( ) ; qecole Reims : 1 ère tranche des carrelages des façades de la rue ( ) ; qecole Villiers : remplacement des menuiseries ( ). N 88parisdixsept 21

17 Exposition au Musée Henner, du 23 septembre au 18 octobre culture La «Café Society» sous le regard de Robert Doisneau, de Cecil Beaton et d André Ostier La «Café Society» est l ultime manifestation d un monde où dilettantisme et prodigalité faisaient cause commune. Un monde symbolisé par de grands mécènes du XX e siècle : Marie-Laure de Noailles, Beistegui et, surtout, le raffiné Alexis de Redé. Les photographies de Doisneau, de Cecil Beaton et d André Ostier ont fixé pour l éternité ces derniers feux des fêtes perdues des songes de Proust. Plus que le goût, Alexis de Redé éprouvait le désir des belles choses rares. Né à Zurich en 1922, dans une famille de banquiers austro-hongrois qui veillaient sur les fortunes des princes, le jeune Alexis refusa de voir sombrer, dans le déferlement d intolérance et de bêtise haineuse des années trente, une société hautement civilisée où l on sacrifiait davantage à la célébration de la beauté, à la fugacité de l émerveillement poétique, qu aux combinaisons financières. Alexis de Redé prolongea, dans les fêtes qu il donnait à l hôtel Lambert, les émotions qu il avait ressenties à la lecture de Proust. Son dilettantisme, d une grâce suprême, était un dandysme à la manière de Baudelaire ou d Oscar Wilde : un défi au bon sens épais et réducteur, une leçon de liberté. La quête d une perpétuelle élégance, associée à la «Café Society», ne survécut pas à la trivialité contemporaine. On ne s improvise pas dandy ou mécène. Même sur un nuage d argent. Thierry Coudert, conseiller de Paris, qui a suscité cette exposition, a veillé à la publication d un ouvrage remarquable restituant ces fastes évanouis. «L exposition raconte une époque bien lointaine où l argent était fait pour être dépensé sans retour sur investissement, juste pour le plaisir altruiste de partager l amour de l avant-garde et des artistes, explique-t-il. Par sa vitalité créatrice, son originalité provocatrice, son rapport décomplexé à l argent, la Café Society aura su a posteriori faire naître l image d un âge d or, d un paradis à jamais perdu, au sein duquel rien n était plus utile que l inutile, rien de plus profond que le superficiel et où primaient l élégance et l art de vivre.» Des photographes exceptionnels La période des fêtes extravagantes données par Alexis de Redé et Beistegui coïncide avec l apogée de la photographie, grâce à des revues comme le Vogue dirigé par Edmonde Charles-Roux. Doisneau était alors «l œil» de Vogue. André Ostier travaillait pour les magazines de mode et Cecil Beaton, scénographe surdoué, photographe officiel d Elizabeth II et d Audrey Hepburn, se partageait entre Harper s Bazaar et Vanity Fair. Ces trois photographes immortalisèrent le bal donné, en 1951, par Beistegui à Venise. La plupart des photos exposées au musée Jean-Jacques Henner proviennent de la collection d Alexis de Redé. Ces éclats de vie étaient accrochés dans un couloir de l hôtel Lambert où ce Charlus de l île Saint-Louis vivait parmi les peintures de Lebrun et de Lesueur. Charlotte Aillaud, l amie de Françoise Sagan, disait d Alexis de Redé, dont elle avait partagé la vie pendant dix ans, qu il avait «l œil absolu», comme d autres ont l oreille absolu. A sa mort, en 2004, un magazine américain lui rendit hommage en ces termes : «redé a assurément contribué à quelque chose dans la société d une nature évanescente. Redé et son cercle ont créé un goût, ont influencé le goût, ont défini le goût.» q"café Society"de Thierry Coudert publié aux éditions Flammarion En savoir plus qtous les jours, sauf le mardi, de 11h à 18h ; nocturne le mardi 7 octobre jusqu à 21. Musée Jean Jacques Henner 43, avenue de Villiers Tél : N 88parisdixsept 23

18 environnement/loisirs Les jardins, dans le 17 e Garder LA main verte! La Fête des Jardins, initiée par Françoise de Panafieu, alors adjointe au maire de Paris chargée de l'environnement, est désormais entrée dans les rendez-vous rituels de l'automne. Elle s'est déroulée cette année, les 25 et 26 septembre et a permis de découvrir ou de redécouvrir les jardins et les parcs de l arrondissement. Elle a donné aussi la possibilité à chacun d interroger les jardiniers du 17 e qui ont été primés dans la catégorie «grands jardins» à l occasion des décorations florales estivales! Dans cette fête de famille, l enfant était roi. Avec l ouverture du parc Martin Luther King, le 17 e a sensiblement changé de visage. Il s est enrichi d un vaste espace où toutes les activités de loisirs peuvent cohabiter. La comparaison avec le square voisin des Batignolles est instructive. Conçu par Alphand, à l époque où les jardins étaient considérés comme des refuges romantiques pour les citadins en quête de tranquillité, il y avait reconstitué en réduction, dit-on, ce qui, pour lui, ressemblait à un paysage alpin, à une Suisse rêvée. Le parc Martin Luther King a été dessiné par Jacqueline Osty pour évoquer, grâce aux diverses plantations, le mouvement des saisons, les métamorphoses du végétal : les graminées, les jeunes arbres, les plantes florifères et même aquatiques. Ce parc contemporain est voué à de multiples usages : le sport urbain, le skate, la promenade, l étude, parfois, et aussi, par la présence d un jardin associatif, l expérience d une solidarité «jardinière». En un peu moins de 150 ans, les jardins sont passés du statut de lieu de retraite, de solitude, à celui de territoire de convivialité. Ils sont également devenus le théâtre d une pédagogie nouvelle : l apprentissage du développement durable. Une initiation ludique Que ce soit sur la promenade Pereire ou au parc Martin Luther King, la gestion de l eau a été, cette année, l un des thèmes principaux des animations mises en place par les équipes des parcs et jardins. Ainsi, sur la promenade Pereire, le public a pu assister à des démonstrations d arrosage automatique. Ces présentations, près du bassin du parc Martin Luther King, ont été accompagnées d explications plus globales des techniciens sur la gestion environnementale du parc. Les jardiniers, qui tous les jours, prennent soin des plantations et suivent la croissance des jeunes arbres, ont aussi assuré des visites commentées. Ainsi, les visiteurs ont pu mettre un nom sur les nombreuses variétés qui ont pris racine dans le parc. Ces variétés, précisément, ont été choisies en fonction de l orientation du parc, de la saisonnalité, mais aussi pour respecter les normes environnementales actuelles : l usage raisonné de l eau et le refus de recourir à des produits phytosanitaires dangereux. Un atelier dessin accueillait les enfants afin de les familiariser avec les végétaux. «nous avons privilégié une approche ludique pour initier les enfants, voire les grandes personnes, à la vie du parc, a indiqué Jean-Raphaël Clastot, le responsable de la division des Parcs et Jardins du 17 e arrondissement. Il me semble que le jeu est un excellent moyen pour sensibiliser les enfants et les jeunes à leur environnement urbain.» Le Jardin de Perlimpinpin, le samedi 25 septembre, a abrité un atelier de construction d épouvantails. Le lendemain, les enfants ont réalisé une fresque sur le thème du voyage. D une certaine façon, grâce à l engouement des Parisiens pour les plantes et les jardinières de balcon confirmé par toutes les enquêtes e La promenade Pereire a obtenu le 3 e prix - catégorie grands jardins - du Concours de Décorations florales estivales organisé par la Ville de Paris. Félicitations aux équipes de jardiniers du 17 e! 24 parisdixsept N 87

19 environnement/loisirs 9 Démonstration de gestion de l eau sur la Promenade Pereire. d opinion -, le jardinier de la Ville est devenu un conseiller, un homme de l art auprès duquel on vient chercher des avis d expert. C est tellement vrai que les jardiniers de la promenade Pereire ont présenté, des plantes «dépolluantes» et invité les visiteurs à se salir les mains, et à réussir le délicat exercice du rempotage. Contes et percussions AU square des Epinettes Deux activités spécifiques avaient été organisées au square des Epinettes pour les enfants. Le samedi, Marie Diallo animait une formidable initiation à la musique, pour inciter les enfants à jouer, à chanter, à produire leurs sons. Chaque enfant devenait, à sa manière, l un des acteurs de cette création joyeuse. «Les enfants, assure Marie Diallo, se laissent guider par l ambiance musicale et entrent naturellement dans le rythme». Samedi et dimanche, le kiosque du square s'est transformé en scène de contes. Anne Marchand a choisi de colporter ses contes dans les endroits les plus inattendus : une école, un chemin forestier, un musée, une clairière ou l esplanade d un site historique. Elle crée ses propres récits et ses musiques pour faire naître des vies imaginaires, pour faire parler, à l ombre des tilleuls et des marronniers, les pigeons, les merles et même les insolents moineaux Semaine bleue du 19 au 22 Octobre Spéciale «150 ANS DU 17 e ARRONDISSEMENT» "Semaine bleue, restez connectés au présent, passé et futur" Comme chaque année, la Semaine Bleue ou Semaine Nationale des Seniors, se tiendra à la Mairie du 17 e du mardi 19 au vendredi 22 octobre. En plus des incontournables ateliers Internet, un programme d'animations varié, basé sur deux conférences, un impromptu, une exposition de peinture et la prestation d une chorale jalonneront cet anniversaire de nos quartiers. qmardi 19 octobre à 15h Mercredi 17 Novembre à 19h30 : Conférence «Une traversée de l histoire du 17 e arrondissement» Trois visions des 150 ans du 17 e par Sylvie Bonin, Jean-François Forest et Lucien Maillard Mairie du 17 e qmercredi 20 octobre : Conférence «L esprit de progrès, Héritage des Saint-simoniens» par Lucien Maillard 19 h 30 à 21 h Mairie du 17 e qmercredi 20 et Jeudi 21 octobre : Exposition de peinture des cinq Clubs Seniors du 17 e Mairie du 17 e au 1 er étage Vernissage Mercredi 20 octobre de 16 h à 17 h qjeudi 21 octobre : Chorale des Clubs des Ternes, Epinettes et Moréas «Les 150 ans en chansons» 14 h 30 à 17 h Mairie du 17 e qjeudi 21 octobre : Conférence «Ballade Virtuelle dans le 17 e d hier et aujourd hui» par Jean-François Forest 19 h 30 à 21 h Mairie du 17 e qdimanche 24 octobre : Promenade urbaine avec le Conseil d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement «Le 17 e et Clichy, territoires en mutation» Renseignements et inscriptions au ou Participation de 5euros. qdu Mardi 19 au vendredi 22 octobre, de 10h à 12h et de 14h à 16h dans le Hall de la Mairie du 17 e Et comme chaque année depuis deux ans, les incontournables Ateliers d initiation Internet, en partenariat avec Actisce. Inscriptions obligatoires au ou places par atelier. q Les programmes seront disponibles début octobre à l'accueil de la Mairie du 17 e et sur le site ww.mairie17.paris.fr. N 87parisdixsept 25

20 démocratie Ilot Saussure, circulation douce, écoles écologiques AU conseil DE PARIS Des 5 et 6 JUILLet 2010 Ilot Saussure UN QUARTIER EN DEVENIR «Les travaux d investissement routiers sur le site de Saussure constituent l une des parties importantes du projet urbain Clichy-Batignolles. Deux voies sont prévues : d une part, celle réalisée par la Ville de Paris qui desservira le collège, la placette au nord du collège, le pont et la passerelle autour de la tranchée Pereire et la voie piétonne le long de cette tranchée ; d autre part, une voie réalisée par la SNEF sur la rue principale parallèle au réseau ferré». Ces deux voies nouvelles, qui enjambent les faisceaux SNCF, sont primordiales, a rappelé le maire du 17 e, car ce projet de ZAC avait pour objectif de réunir les deux parties de l arrondissement et fluidifier ainsi la circulation entre les différents quartiers. «une vigilance accrue doit être apportée concernant la circulation de la rue de Saussure, principale voie de dégagement vers les Maréchaux. En effet, le trafic y est dense et s intensifiera dès le début des travaux du secteur Saussure. D ores et déjà, c est une déviante pour les camions travaillant sur le parking Cardinet qui empruntent cette voie». stations Velib sont situées à proximité : l'une à l angle de la rue de Saussure et du boulevard Pereire, l autre au Pont Cardinet. Plan Climat 100 écoles écologiques «Dans le cadre du plan climat, la Ville de Paris doit se porter en priorité sur l efficacité énergétique, a déclaré Fabienne Gasnier, conseillère de Paris. Ainsi le projet de mettre 100 écoles parisiennes aux normes écologiques, est une très bonne initiative.» L élue regrette, en revanche, que la Ville de Paris n ait pas associé les maires d arrondissement, les conseils de quartier et les associations de parents d élèves dans le choix des écoles qui bénéficieront du programme de rénovation. Dans le 17 e arrondissement, cinq écoles ont été retenues. «S il est vrai que les interventions sur la préservation de l environnement se multiplient depuis quelques années à l école, il serait dommage de ne pas profiter de ce projet pour en présenter l intérêt aux élèves. A défaut d explication, il serait en effet regrettable qu ils n y voient qu une source de perturbations dans leur vie scolaire, alors que l essence même du projet passerait totalement inaperçu». CIRCULATION DOUCE Le modèle d aménagement de voirie du secteur Clichy limitant la vitesse des voitures avec la création des «zones 30» a été retenu pour la voie nouvelle du secteur Saussure. Son nivellement a été conçu avec une pente faible afin de faciliter la circulation des cycles et le cheminement des personnes à mobilité réduite. Il permettra une circulation des vélos à double sens sur toute la longueur de la voie. Des emplacements pour le stationnement des vélos sont prévus sur la voirie et tous les nouveaux bâtiments seront dotés de locaux pour poussettes et vélos. Deux AGENDA DES SÉANCES qconseil de Paris Séances à 9 h à l Hôtel de Ville. 27 et 28 septembre. 18 et 19 octobre. 13, 14 et 15 décembre qconseil d arrondissement Séances à 19 h à la mairie du 17 e. 11 octobre. 8 novembre. 6 décembre N 87parisdixsept 27

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION

DAX HABITAT 25.26.27. Avril 2014 LE BOIS SALON DOSSIER DE PRESSE. salle du Jaï Alaï. Pôle vivre avec MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION SALON HABITAT EXPO Pôle & vivre avec LE BOIS MAISONS NEUVES & CONSTRUCTION HABITAT & RÉNOVATION BOIS & ÉCO-HABITAT AMÉNAGEMENTS INT. & EXT. 25.26.27 Avril 2014 salle du Jaï Alaï DOSSIER DE PRESSE Alliance

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DÉPLACEMENTS DVD 2009-101 OBJET : Aménagements cyclables éligibles aux subventions de la Région Ile de France : - Autorisation de signer avec la région Ile de France un contrat

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS LE TERRITOIRE QUI DÉCOLLE à 7kms de Paris DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS UNE LOCALISATION STRATÉGIQUE PROXIMITÉ AVEC PARIS ET LES CENTRES D AFFAIRES ET DE DÉCISIONS

Plus en détail

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES

CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES CONSEIL DE QUARTIER PERRALIÈRE GRANDCLÉMENT CONTRIBUTION AUX RÉFLEXIONS VISANT À RÉVISER LE PLU-H - FICHES THÉMATIQUES Préambule Dans notre quartier, le défi pour les prochaines décennies est de faire

Plus en détail

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION 4 avril 2006 ATTENTION, TRAVAUX! LE THÉÂTRE, LIEU D ÉCHANGE Attention, travaux! est une pièce de théâtre, écrite, mise en scène et jouée pour les 20 000 collaborateurs

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5

Exposition temporaire : présentation page 2. Exposition temporaire : programme d animations. page 3. Exposition permanente : présentation page 5 Exposition temporaire : présentation page 2 Exposition temporaire : programme d animations page 3 Évènements :. page 4 Exposition permanente : présentation page 5 Exposition permanente : programme d animations

Plus en détail

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH)

Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Paris, 8 novembre 2013 Congrès de l Association francophone des Commissions nationales de promotion et de protection des droits de l Homme (AFCNDH) Allocution de S.E. M. Abdou Diouf, Secrétaire général

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL

SPORT-ÉTUDES FOOTBALL SPORT-ÉTUDES FOOTBALL Depuis 1983, l équipe d enseignants d Energy Academy transmet sa pasdernes. Si votre enfant est passionné par le football et qu il souhaite le pratiquer quotidiennement pour son simple

Plus en détail

Information presse 15 juin 2015

Information presse 15 juin 2015 Le vendredi 12 juin, le PEC a ouvert ses portes Inauguration officielle du Porsche Experience Center Le Mans (PEC) A la veille du départ de la 83 éme édition des 24 Heures du Mans, s est ouvert officiellement

Plus en détail

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600 DROUOT FORMATION CYCLES COURTS HIVER 2013 Les Grands Ateliers d art À travers la visite d une sélection de 10 ateliers parisiens parmi les plus prestigieux tels que Brazet, Féau ou Gohard, venez découvrir

Plus en détail

Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h

Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h Médiation citoyenne «mettre en relation, créer des ponts» Un dispositif élargi pour une participation citoyenne diversifiée. Une mission de

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Nombre de réponses par quartiers

Nombre de réponses par quartiers Quartier 10 Nombre de réponses par quartiers Quartier 16 Quartier 15 165 176 Quartier 14 94 Quartier 13 156 Quartier 12 229 Quartier 11 201 Quartier 10 252 Quartier 9 344 Quartier 8 200 Quartier 7 236

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

PARIS QUARTIER D AFFAIRES RÉSIDENCE DE TOURISME D AFFAIRES PARIS 17

PARIS QUARTIER D AFFAIRES RÉSIDENCE DE TOURISME D AFFAIRES PARIS 17 PARIS QUARTIER D AFFAIRES RÉSIDENCE DE TOURISME D AFFAIRES PARIS 17 PARIS CAPITALE MONDIALE DU TOURISME D AFFAIRES Si Paris demeure la métropole la plus visitée au monde, en accueillant chaque année près

Plus en détail

Maison éphémère en Lorraine

Maison éphémère en Lorraine 20>24 février 2014 NANCY parc des expositions pour la 24 e édition du salon Habitat et Décoration Maison éphémère en Lorraine vivre autrement la maison Le Parc des expositions de Nancy Habitat et Décoration

Plus en détail

Montana. Résidence Seniors. Metz (57)

Montana. Résidence Seniors. Metz (57) Montana Résidence Seniors Metz (57) Metz : un cadre de vie privilégié... Patrimoine historique diversifié, nombreux parcs et jardins, plus de 20 km de berges préservées Metz offre la douceur de vivre d

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E

B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E : N O M B R E & T Y P O L O G I E D E S L O G E M E N T S TYPOLOGIE & SURFACES La typologie

Plus en détail

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS

CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS CHAPITRE 6 : ANALYSE DES EFFETS CUMULES DU PROJET AVEC D AUTRES PROJETS CONNUS Page 365 Page 366 SOMMAIRE DU CHAPITRE 6 : 1. Introduction... 368 2. Projets connus dans l aire d étude... 368 2.1. Réaménagement

Plus en détail

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises

SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises SOUTENIR LE COMMERCE ET L ARTISANAT EN LOIRE FOREZ : Visite d entreprises > Entreprise artisanale JUBAN, serrurerie-métallerie (Champdieu) > Restaurant Mise en scène (Montbrison) > Restaurant Apicius (Montbrison)

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements

Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements POINT D INFORMATION 29 novembre 2012 1 Mise à double sens des Grands Boulevards 2ème, 3ème, 9ème et 10ème arrondissements

Plus en détail

Résidences du Pays d Auge

Résidences du Pays d Auge Etouvie fait peau neuve AMIENS > PARC D ETOUVIE Résidences du Pays d Auge 1, 3 et 5 place du Pays d Auge / 2 avenue du Périgord Contexte Étouvie : loger les salariés amiénois Etouvie a pris naissance au

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

Vers un Nouveau Siècle de Lumières

Vers un Nouveau Siècle de Lumières Vers un Nouveau Siècle de Lumières 2012 Le Bain Du Centenaire 2011, Le Touquet Paradis de la Culture La bibliothèque médiathèque Jean de la Fontaine 2011, Le Touquet Paradis de la Culture Le Musée les

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013 Nantes, le 21 février 2013 Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016 Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr Sommaire Communiqué de synthèse

Plus en détail

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN

LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE DEMAIN CONSTRUCTION RENOVATION EQUIPEMENTS PUBLICS ARCHITECTURE - SECURITE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 14 février 2010 LA SEM 92 PARTENAIRE DES COLLECTIVITES LOCALES POUR IMAGINER LES EQUIPEMENTS PUBLICS DE

Plus en détail

A. Procéder à la description des conditions de conservation (annexe 1).

A. Procéder à la description des conditions de conservation (annexe 1). Introduction Les prochaines élections municipales, en mars 2008, vont s accompagner d une procédure réglementaire, le récolement des archives de la commune. Cette opération revêt un caractère obligatoire,

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Résidence 72-74 Haute Seille

Résidence 72-74 Haute Seille METZ Résidence 72-74 Haute Seille Collection 2015 2016 Résidence 72-74 Haute Seille Au cœur de la ville Au centre ville de Metz, cette résidence propose une belle adresse et se situe au 72-74 rue Haute

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016

DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016 DOSSIER DE PRE-INSCRIPTION SCOLAIRE MATERNELLE 2015-2016 PHOTO obligatoire MAIRIE DU CANNET Service de l Education Téléphone : 04.92.59.44.73 Télécopie : 04.93.69.91.77 Affaires.scolaires@mairie-le-cannet.fr

Plus en détail

DISPOSITIF D ACCUEIL TOURISTIQUE ÉTÉ 2015

DISPOSITIF D ACCUEIL TOURISTIQUE ÉTÉ 2015 DOSSIER DE PRESSE DISPOSITIF D ACCUEIL TOURISTIQUE ÉTÉ 2015 Communiqué de presse Un dispositif renforcé Pourquoi l idée d un OFFICE HORS LES MURS Les itinéraires Les points forts de l été DOSSIER DE PRESSE

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de SAUNAY Année 2015-2016 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter de la rentrée 2015, les TAP (temps d activités

Plus en détail

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve.

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve. Lettre d information municipale de la commune de Savigneux p 2 La lettre n 7 municipale septembre 2010 La mairie fait peau neuve Le projet de réaménagement de la mairie s inscrit dans une volonté de favoriser

Plus en détail

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine Résidence étudiante MAGELLAN Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine SITUATION DE LA RÉSIDENCE Au pied du tramway relié directement à la Défense, proche des grands pôles universitaires, à

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME

DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME DOSSIER DE PRESSE REGROUPEMENT DES SERVICES CENTRAUX DU MINISTERE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTES AU PARC DU MILLENAIRE - PARIS 19 EME Signature du protocole entre l Etat et la société Icade Jeudi 22 décembre

Plus en détail

Edeline. À Saint-Cloud. Imaginez votre avenir avec nous. Une co-promotion

Edeline. À Saint-Cloud. Imaginez votre avenir avec nous. Une co-promotion Le Clos À Saint-Cloud 15 appartements NEUFS du studio au 4 pieces et une maison de maitre de 200 m 2 Imaginez votre avenir avec nous Une co-promotion Saint-Cloud, Le charme et la quiétude de l ouest parisien

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

Un ensemble résidentiel harmonieux, au cœur d un paysage toulousain unique

Un ensemble résidentiel harmonieux, au cœur d un paysage toulousain unique Résidence LE SEVEN Un ensemble résidentiel harmonieux, au cœur d un paysage toulousain unique Au cœur du quartier Saint-Cyprien, Le Seven arbore de belles façades aux lignes sobres et élégantes, qui s

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE À SCEAUX 20 et 21 septembre 2014. Programme détaillé par jour VENDREDI 19 SEPTEMBRE

JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE À SCEAUX 20 et 21 septembre 2014. Programme détaillé par jour VENDREDI 19 SEPTEMBRE JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE À SCEAUX 20 et 21 septembre 2014 Programme détaillé par jour À l occasion de l édition de 2014 des Journées européennes du patrimoine, la ville de propose une découverte

Plus en détail

à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans

à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans L accueil à Aurillac petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans petite enfance 0/6 ans Les familles souhaitant des informations sur les modes d accueil

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES EXIGENCES PARTAGEES VISUELLES Traiter le périphérique Diminuer les panneaux publicitaires SONORES Avec un mur anti-bruit Présence de l eau ATTENUER LES

Plus en détail

SAISON DOSSIER DE PRESSE

SAISON DOSSIER DE PRESSE 2015 SAISON DOSSIER DE PRESSE ÉDIT OBJECTIF INDÉPENDANCE : LA SÉRIE TÉLÉ QUI INNOVE! «Cette campagne d information est une grande première en France car très peu de programmes télé donnent la parole aux

Plus en détail

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012

Quartier Calmette Tilleuls. 6 Juin 2012 Rendez-vous urbain Quartier Calmette Tilleuls 6 Juin 2012 le 6 Juin 2012 1. Parcours réalisé 1 2 Pour ce troisième rendez-vous urbain, seulement trois personnes étaient présentes sur les douze convoquées.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise

Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise Pour vos assemblées générales, congrès, séminaires, petitsdéjeuners... choisissez l originalité, la nouveauté, le confort et

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère

FICHE II. 6 Aménagement d un espace de détente et de convivialité dans le jardin du presbytère à La Bruyère DESCRIPTION DU PROJET Le jardin de la cure, planté de quelques très beaux arbres remarquables, témoigne de l élégance discrète des propriétés de notables d autrefois. La commune a le souhait de préserver

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 31 JANVIER 2014 COMMISSION DE L'ENVIRONNEMENT Direction Générale Adjointe Développement Direction de l'appui aux Territoires et aux Communes RAPPORT

Plus en détail

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE

Cormeilles redessine. son centre-ville 2014-2016 en aménageant un pôle gare 1 RE ÉTAPE N Cormeilles redessine son centre-ville 04-06 en aménageant un pôle gare RE ÉTAPE Après les phases d études et le bouclage du financement, les travaux du pôle gare démarrent au mois de novembre 04, et

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Les travaux de réaménagement de l'avenue du général de Gaulle (RD 910)

Les travaux de réaménagement de l'avenue du général de Gaulle (RD 910) Les travaux de réaménagement de l'avenue du général de Gaulle (RD 910) >>> ACTUALITE : MERCREDI 20 JUILLET 2011 DANS LES JOURS A VENIR (20 juillet - mi Août) Secteur La Pente (entrée de ville depuis Tours)

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT Mardi 29 janvier 2008 Contacts presse : Ville de Paris : Lionel Bordeaux Clarisse Guyonnet ; tel : 01 42 76 49 61 Microsoft : Ghislain Garesse

Plus en détail

Pour les investisseurs, nous proposons également une option Prêt à Louer, avec des équipements fonctionnels, robustes, bien adaptés à la location.

Pour les investisseurs, nous proposons également une option Prêt à Louer, avec des équipements fonctionnels, robustes, bien adaptés à la location. Vous êtes à la recherche d un logement neuf de qualité? Depuis plus de 15 ans, HOME CONCEPT propose des appartements construits autour de quelques principes simples qui ont fait notre succès. Une conception

Plus en détail

DHOLLANDIA France INAUGURATION NOUVEAU SIÈGE SOCIAL Jeudi 25 juin 2015

DHOLLANDIA France INAUGURATION NOUVEAU SIÈGE SOCIAL Jeudi 25 juin 2015 DHOLLANDIA - Hayons élévateurs Dossier presse - Juin 2015 DHOLLANDIA France INAUGURATION NOUVEAU SIÈGE SOCIAL Jeudi 25 juin 2015 UN NOUVEAU SITE DÉDIÉ À LA SATISFACTION CLIENT www.dhollandia.com COMMUNIQUÉ

Plus en détail

Fini le temps des plateformes téléphoniques, fini l accueil anonyme, il est aujourd hui possible d être bien assuré tout en étant bien traité.

Fini le temps des plateformes téléphoniques, fini l accueil anonyme, il est aujourd hui possible d être bien assuré tout en étant bien traité. Fini le temps des plateformes téléphoniques, fini l accueil anonyme, il est aujourd hui possible d être bien assuré tout en étant bien traité. L assurance est un métier de service, noble, efficace, indispensable.

Plus en détail

Recevoir au Théâtre Luxembourg

Recevoir au Théâtre Luxembourg Recevoir au Théâtre Luxembourg Location d espaces en Pays de Meaux Coup de projecteur sur le Théâtre Luxembourg! Le Théâtre Luxembourg c est une salle de spectacles de 601 places assises en fauteuil réparties

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances L E S AVOIR R ÉNOVER Pierre & Vacances PIERRE &VACANCES, Leader Européen de l immobilier de loisirs L E GROUPE PIERRE &VACANCES, en constante croissance depuis sa création en 1967, est devenu la référence

Plus en détail

Choisir Saint-Nazaire pour un événement professionnel, c est

Choisir Saint-Nazaire pour un événement professionnel, c est Choisir Saint-Nazaire pour un événement professionnel, c est Etre au contact d un territoire dynamique et innovant Découvrir l attractivité d une ville à la mer Vivre une soirée dans un cadre unique en

Plus en détail