Agir pour le logement social en France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agir pour le logement social en France"

Transcription

1 Agir pour le logement social en France

2

3 Agir pour le logement social en France Une mission Des entreprises sociales qui agissent pour l avenir des villes et des territoires. Des entreprises sociales qui s engagent en faveur du lien social, de l amélioration du quotidien des habitants et pour toutes les formes de mixité sociale, culturelle et générationnelle. Des entreprises sociales qui œuvrent au service des habitants, en particulier ceux dont les revenus sont modestes. Quelques chiffres 277 ENTREPRISES qui logent 4,5 millions de personnes. qui construisent chaque année plus de 50% du total des logements sociaux en France, soit plus de logements en qui gèrent 1, 8 millions de logements dans plus de communes en métropole et en outre-mer. qui favorisent l accès à la propriété. qui investissent chaque année plus de 7 milliards d euros en travaux. qui emploient salariés. qui réalisent plus de 9 milliards d euros de chiffre d affaires (hors charges).

4 Une priorité les résidents Les services pour résidents L action des ESH, c est d abord la construction et la maintenance de logements, qu il s agissent de résidences, petits ensembles ou maisons individuelles. En 2009, les ESH ont réalisé plus de logements. L action des ESH, c est aussi une gestion la plus personnalisée possible pour prendre en compte la situation des résidents et les aider à faire face aux aléas de la vie. Les ESH sont impliquées pour favoriser, au mieux, le parcours résidentiel des locataires. L action des ESH, c est enfin, un ensemble de services entourant le logement. Les ESH s investissent aussi bien dans l amélioration de la qualité et de la sécurité des parties communes et des abords que dans la réalisation d équipements collectifs et d infrastructures d accès. Les organismes soutiennent aussi des initiatives favorisant le lien social, les démarches interculturelles et la formation ou l accès à l emploi. Les ESH réalisent des foyers et résidences pour personnes âgées ou souffrant de handicap. Elles mettent aussi en œuvre des pensions de familles pour accueillir des publics en grande fragilité. Les ESH construisent des logements pour l accession à la propriété ou engagent des procédures de location-accession. Les ESH favorisent la vente de HLM en location à leurs occupants. La situation des locataires Dans le parc géré par les ESH, les loyers sont en moyenne deux fois moins élevés que dans le secteur privé. Dans les agglomérations les plus recherchées, la différence peut dépasser les cinq fois. Plus de 64 % des ménages logés par les ESH ont des ressources mensuelles inférieures à 1200 euros et 18% ont des revenus inférieurs à 250 euros par mois. 50% des ménages logés par les ESH bénéficient de l APL. Plus de 20% des ménages logés par les ESH sont des familles monoparentales. Plus de 33% des constructions sont destinées aux ménages dont les revenus sont inférieurs à 60% du plafond. 39% des résidents ont moins de 25 ans et les ESH disposent de plus de places en foyers pour personnes âgées.

5 Agir pour le logement social en France Un moyen les salariés des ESH Une branche qui crée des emplois Les ESH emploient personnes répondant à tous les niveaux de qualification. Depuis 2001, les ESH ont augmenté leurs effectifs de 15%. Le personnel d immeuble directement au contact des résidents (gardiens, employés d immeubles, etc.) représente 39% des effectifs. L ensemble des salariés présents directement sur le terrain représentent 63% des effectifs. Les ESH emploient toute sorte de corps de métier et d activité, dont principalement : la maintenance, l accompagnement social, la construction et l aménagement, la gestion d entreprise. Les ESH salarient des employés, des agents de maîtrise et des cadres. Au sein des ESH, les femmes représentent 53% de l effectif, contre 47% pour les hommes. La structure démographique est marquée par l importance du recrutement de deuxième carrière, en particulier pour les personnels d immeuble. Dialogue social et formation Depuis 2006, six accords de branche ont été signés sur le handicap, la VAE, les classifications, la formation (2) et les salaires. Les investissements en formation des ESH représentent en moyenne 3,2% de la masse salariale, soit le double de l obligation légale. Plus de la moitié des salariés, quelque soit leur niveau initial, bénéficient chaque année d une formation. Des accords d aménagement et de réduction du temps de travail ont été signés dans 73% des ESH.

6 Un levier le statut mixte Le fonctionnement des ESH Une ESH fonctionne comme une entreprise privée avec les mêmes impératifs d équilibre financier. Mais l aspect social impose que les profits restent dans l entreprise et qu ils soient volontairement limités. La priorité d une ESH est la réalisation de sa mission sociale. Son objectif premier réside, en effet, dans la réalisation de sa mission de constructeur et de gestionnaire de logement sociaux. Le cumul de ces deux objectifs tend à optimiser la qualité des immeubles qu elles produisent. Une ESH s inscrit dans une logique de long terme et de garantie de maîtrise des coûts et de viabilité économique. La structure des ESH L actionnariat des ESH entend représenter la diversité des acteurs socio-économiques à travers la présence des entreprises au titre du 1%, des Caisses interprofessionnelles du logement (Cil) et des établissements financiers. Des organismes Hlm, des collectivités locales, des associations et personnes physiques sont aussi présents dans l actionnariat des ESH. Le conseil d administration d une ESH comprend aussi des représentants des habitants et des élus.

7 Construire l avenir Agir pour le logement social en France Préparer le futur Les ESH sont inscrites dans leur temps et participent à l évolution de la société. À ce titre, elles sont parties prenantes des grands défis socioéconomiques et environnementaux qui engagent l avenir. À travers les formes de construction et le choix des matériaux, les ESH jouent un rôle moteur dans la diminution de l impact sur l environnement du secteur du bâtiment. En donnant la priorité à des constructions économes en énergie, les ESH participent à l amélioration du bilan écologique de l habitat et contribuent à réduire la facture des résidents. Conscientes des évolutions socio-démographiques marquées principalement par le vieillissement et la diversité des modes de vie familiale, les ESH adaptent les logements et innovent sur les services. Il s agit de pouvoir répondre aux mutations et à la diversité croissante des styles de vie. Les ESH sont au premier rang pour faire face aux effets sur les personnes de la mondialisation et des mutations économiques. Les initiatives des ESH La Fédération des ESH a mise en place un Fonds pour l innovation sociale destiné à soutenir et accompagner les actions en faveur du lien social et de l amélioration des conditions de vie dans le parc Hlm. Le fonds sélectionne et dote budgétairement des projets menés par des ESH et des associations de terrain. La Fédération des ESH développe une politique active de formation et de sensibilisation des professionnels du secteur à travers des journées de formation, des colloques et des manifestations publiques en partenariat avec des acteurs du secteur associatif et des institutions. La Fédération des ESH intervient dans le débat public à travers une action de sensibilisation des élus locaux et nationaux et au moyen d une politique active de publication d ouvrages et de guides de formation.

8 Conception & réalisation : Corporate Fiction Septembre 2010 Illustrations : Bruno Duhamel Imprimé sur papier issu de forêts gérées durablement. Les entreprises sociales pour l habitat Fédération nationale des sociétés anonymes et fondations d Hlm 14, rue Lord Byron Paris Tél. : Fax : Site internet : Association membre de l Union sociale pour l habitat

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR Résidence AMÉNAGEUR EN QUELQUES CHIFFRES SPÉCIALISÉE ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ collaborateurs plus de 509 M réhabilitations par an investis dans les logements partout en France

Plus en détail

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE

UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE CHIFFRES CLÉS DU LOGEMENT SOCIAL ÉDITION NATIONALE SEPTEMBRE 2011 UNE ACCESSION SOCIALE À LA PROPRIÉTÉ SÉCURISÉE En 2010, les opérateurs Hlm ont également vendu 16 000 logements destinés à des accédants,

Plus en détail

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire 01 février 2016 Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire Afin de soutenir les actions du monde architectural, Vilogia renouvelle son partenariat

Plus en détail

Conventionnement global de patrimoine

Conventionnement global de patrimoine Conventionnement global de patrimoine Cadre de définition et d exercice de la mission des organismes d Hlm Brigitte Brogat Délégation à l action professionnelle L Union sociale pour l habitat T él. 01

Plus en détail

Action Logement et les jeunes salariés

Action Logement et les jeunes salariés Action Logement et les jeunes salariés Aujourd hui en France, le logement est l une des préoccupations majeures, et plus particulièrement celui des jeunes. Les difficultés de logement peuvent entraver

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Dérouler les implications du droit au logement opposable.

Dérouler les implications du droit au logement opposable. Haut comité pour le logement des personnes défavorisées Note de synthèse du 13 e rapport (mars 2008) Dérouler les implications du droit au logement opposable. Adoptée dans l urgence en début d année 2007,

Plus en détail

Thème «Les métiers dans les structures d Insertion par l Activité Economique (IAE)» avec un zoom particulier sur les entreprises d insertion

Thème «Les métiers dans les structures d Insertion par l Activité Economique (IAE)» avec un zoom particulier sur les entreprises d insertion Rencontre thématique Cerise n 1 du 2 décembre 2006 Compte-rendu Thème «Les métiers dans les structures d Insertion par l Activité Economique (IAE)» avec un zoom particulier sur les entreprises d insertion

Plus en détail

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015 ACTE HLM 2016-2020 Les engagements du Mouvement Hlm pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique Du 22 au 24 septembre 2015 Du 22 au 24 septembre 2015 Préambule En 1972, la Conférence des Nations

Plus en détail

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse nauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse Une opération au service de la mise en œuvre des politiques locales de l habitat Toulouse, le 21 février 2013 nauguration de la résidence Villa

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité 72, rue de Varenne,

Plus en détail

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local.

Les contreparties. Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. Avril 2005 Les contreparties Un élément concret de mixité s intégrant dans la cohérence du projet urbain et social local. L implication du 1% Logement dans le renouvellement urbain ne se limite pas au

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

Les prestations familiales

Les prestations familiales Les prestations familiales Les Caisses d allocations familiales, les Caf, versent une quinzaine de prestations, dont les allocations familiales. Plus de 80 milliards d euros sont ainsi distribués aux familles.

Plus en détail

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique»

Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Appel à projet FACT n 2016-01 «QVT et Numérique» Date de communication : 24 février 2016 Date limite de dépôt des dossiers : 25 avril 2016 Le dossier de demande d aide, téléchargeable sur le site de l

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines 2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines UNION EUROPÉENNE La politique urbaine intégrée soutenue par l Europe : un enjeu aujourd hui, un principe pour demain Depuis 2007, l Europe investit

Plus en détail

La MSA de MAINE-et-LOIRE

La MSA de MAINE-et-LOIRE La MSA de MAINE-et-LOIRE attentive à chacun, essentielle pour tous www.msa49.fr Une institution démocratique et dynamique Anne GAUTIER Présidente Un réseau de 257 représentants cantonaux élus en janvier

Plus en détail

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire.

Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Le 17 février 2015 Vilogia, nouveau partenaire de la Maison régionale de l'architecture des Pays de la Loire. Afin d intégrer le réseau des professionnels du bâti et soutenir les actions du monde architectural,

Plus en détail

Agenda Hlm 2015-2018

Agenda Hlm 2015-2018 Agenda Hlm 2015-2018 25 septembre 2014 Entre l État, Et L Union sociale pour l habitat (USH) représentée par : Jean-Louis DUMONT, Président Les fédérations représentées par : Christian BAFFY, Président

Plus en détail

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT

Martine Jardiné. Sigrid MonnieR RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT , UNE IDENTITE RÉPONDRE AUX BESOINS D HABITER PARTOUT EN GIRONDE AU CŒUR DE LA MISSION DE GIRONDE HABITAT Martine Jardiné Sigrid MonnieR Présidente de Gironde Habitat Vice-présidente du Conseil départemental

Plus en détail

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Mémoire Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Déposé par le Groupe de ressources techniques Bâtir son quartier à l Office de consultation publique de Montréal 12 MARS 2014 Groupe

Plus en détail

Union Nationale des Entreprises Adaptées

Union Nationale des Entreprises Adaptées Union Nationale des Entreprises Adaptées Une valeur ajoutée humaine et sociale «La manière dont une société favorise l insertion des personnes handicapées est révélatrice de son degré d humanité» L Entreprise

Plus en détail

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation

Charte. d attribution des logements. Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Charte d attribution des logements un processus de mise en location lisible Assurer un bon accueil des ménages, sans discrimination, et dans le respect de la réglementation Garantir la lisibilité du circuit

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Les Français, leurs élus et le développement durable.

Les Français, leurs élus et le développement durable. SYNTHÈSE DE L ÉTUDE Les Français, leurs élus et le développement durable. Premier Baromètre Auxilia, réalisé en partenariat avec OpinionWay Réalisé fin octobre 2013, ce baromètre portant sur les Français,

Plus en détail

la Société Présentation de www.soclova.fr

la Société Présentation de www.soclova.fr www.soclova.fr Présentation de la Société 43, Avenue Yolande d Aragon - B.P. 10452 49004 ANGERS CEDEX 01 02 41 31 13 77-02 41 31 13 70 contact@soclova.fr La soclova : un acteur local et fiable La SOCLOVA,

Plus en détail

Accueillir et accompagner la différence Scolarisation et handicap

Accueillir et accompagner la différence Scolarisation et handicap Accueillir et accompagner la différence Scolarisation et handicap Monsieur Jean-Michel Lacroix Recteur d académie, directeur général du Cned Monsieur Marc Laborde Directeur de l institut Cned de Toulouse

Plus en détail

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013

«Ma première pierre» DE PRESENTATION DOSSIER 8 JANVIER 2013 DOSSIER DE PRESENTATION 8 JANVIER 2013 «Ma première pierre» Reconduction et actualisation en 2013 du dispositif d aide aux primo-accédants modestes, acquéreurs d un logement neuf ou ancien avec travaux,

Plus en détail

Logements. en Île-de-France

Logements. en Île-de-France Logements collectifs en Île-de-France FORMATION 2014 Un cycle de formation proposé par les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement de Paris, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier

LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT. DE LA CAF-Réunion. 1- NOV 2012 - N. de Bollivier LA POLITIQUE DU LOGEMENT ET DE L HABITAT DE LA CAF-Réunion 1- NOV 2012 - N. de Bollivier Le logement et l habitat : une mission dans laquelle la CAF-R investit légitimement les conditions de logement et

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre

Signature des conventions de délégation des aides à la pierre Barberaz Barby Bassens Challes-les-Eaux Chambéry Cognin Curienne Jacob-Bellecombette La Motte-Servolex La Ravoire La Thuile Les Déserts Montagnole Puygros Saint-Alban-Leysse Saint-Baldoph Saint-Cassin

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

Grenelle Environnement

Grenelle Environnement Grenelle Environnement Convention d engagements pour l accélération de la construction de «Bâtiments Basse Consommation» (BBC) Entre L Etat, représenté par Jean-Louis Borloo, ministre d Etat, ministre

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES

Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France «La base de données économiques et sociales» - BDES Conseil régional de l Ordre des Experts-Comptables Paris Ile-de-France «La base

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local

Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local Pr Amina KCHIRID- Mars 2015 Sommaire L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Pourquoi l ESS? Les actions des pouvoirs publics

Plus en détail

L'économie sociale en habitation: Le logement communautaire portrait et enjeux

L'économie sociale en habitation: Le logement communautaire portrait et enjeux Table régionale de l économie sociale de Lanaudière L'économie sociale en habitation: Le logement communautaire portrait et enjeux 21 mai 2008 Plan de la présentation Caractéristiques Quelques chiffres

Plus en détail

Signature Convention de partenariat «SP Plus»

Signature Convention de partenariat «SP Plus» Signature Convention de partenariat «SP Plus» Le 25 septembre 2013, Philippe Rémignon, Directeur général de Vilogia SA et Alain Denizot, président du directoire de la Caisse d Epargne Nord France Europe,

Plus en détail

SCIC Habitat Rhône-Alpes Un acteur de l habitat attentif aux besoins des collectivités

SCIC Habitat Rhône-Alpes Un acteur de l habitat attentif aux besoins des collectivités SCIC Habitat Rhône-Alpes Un acteur de l habitat attentif aux besoins des collectivités septembre 2015 Un bailleur à l écoute de ses clients SCIC Habitat Rhône-Alpes a été créé en 1960 sous le nom «Sauvegarde

Plus en détail

Accord de la branche des du 30/06/05

Accord de la branche des du 30/06/05 Accord de la branche des du 30/06/05 Date de l extension Codes naf : OPCA : HABITAT FORMATION Convention collective : Droit individuel à la formation Démarrage 07/05/05 Ancienneté Au 31 décembre de chaque

Plus en détail

JUIN 2015 - FAISONS DU LOGEMENT SOCIAL UNE RÉUSSITE COLLECTIVE -1 FAISONS DU LOGEMENT SOCIAL UNE RÉUSSITE 2COLLECTIVE

JUIN 2015 - FAISONS DU LOGEMENT SOCIAL UNE RÉUSSITE COLLECTIVE -1 FAISONS DU LOGEMENT SOCIAL UNE RÉUSSITE 2COLLECTIVE JUIN 2015 - FAISONS DU LOGEMENT SOCIAL UNE RÉUSSITE COLLECTIVE -1 FAISONS DU LOGEMENT SOCIAL UNE RÉUSSITE 2COLLECTIVE 0 JUIN 2015 - FAISONS DU LOGEMENT SOCIAL UNE RÉUSSITE COLLECTIVE -2 257 ENTREPRISES

Plus en détail

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal

Plan de rénovation énergétique de l habitat. Plan de Rénovation Energétique de l Habitat. Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal Plan de rénovation énergétique de l habitat Plan de Rénovation Energétique de l Habitat Le lancement de la phase opérationnelle dans le Cantal DOSSIER DE PRESSE Aurillac, le 18 octobre 2013 CONTACTS DE

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

Les organismes Hlm au cœur de la transition énergétique française

Les organismes Hlm au cœur de la transition énergétique française 12 mars 2014 Les organismes Hlm au cœur de la transition énergétique française Christophe BOUCAUX Direction de la Maîtrise d ouvrage et des Politiques patrimoniales L Union sociale pour l habitat ÉDITION

Plus en détail

Réponse de l Epinorpa au rapport d observations définitives n 466 de la Chambre régionale des comptes du Nord-Pas-de-Calais

Réponse de l Epinorpa au rapport d observations définitives n 466 de la Chambre régionale des comptes du Nord-Pas-de-Calais Réponse de l Epinorpa au rapport d observations définitives n 466 de la Chambre régionale des comptes du Nord-Pas-de-Calais AVANT-PROPOS La présente réponse fait suite au rapport d observations définitives

Plus en détail

ACSE - Diagnostics territoriaux stratégiques

ACSE - Diagnostics territoriaux stratégiques ACSE - Diagnostics territoriaux stratégiques Agglomération tourangelle «Diagnostic sur le logement des populations immigrées, les discriminations dans l accès au logement ou la mobilité résidentielle des

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Association des Paralysés de France Délégation Départementale du Loiret NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Un mois d engagement pour les professionnels de la N20. Avec le Parrainage de 1 Sommaire

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

Les aides en faveur des travaux. 7 Mai 2010

Les aides en faveur des travaux. 7 Mai 2010 Les aides en faveur des travaux Un argument commercial? Evolution des métiers Vers une offre globale! Les travaux d économies d énergie : la problématique Enquête sur la motivation des propriétaires à

Plus en détail

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L artisanat, c est quoi, c est qui? L artisanat est un secteur essentiel de l économie nationale. Il regroupe : 250 métiers, répartis

Plus en détail

TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement

TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement dossier de presse Janvier 2014 TBH Location... Une nouvelle adresse à Saint-Brieuc pour trouver son logement Terre & Baie Habitat,

Plus en détail

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire

[Lancement de la campagne des recrutements. pour la construction. de la LGV Bretagne Pays de la Loire ] [Lancement de la campagne des recrutements pour la construction de la LGV Bretagne Pays de la Loire Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR :

POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : POUR REALISER SA MISSION ET SES INTERVENTIONS L ASSOCIATION «RELAIS LOISIRS HANDICAP 30» S APPUIE SUR : - DES MOYENS HUMAINS Un Directeur chargé de la mise en œuvre du projet global dans ses différentes

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre d'une part, la FNAIM du Grand Paris 27 bis, avenue de Villiers 75017 PARIS Représentée par son président, Gilles RICOUR DE BOURGIES et d'autre part, les académies de Créteil,

Plus en détail

DES CLUBS ENGAGÉS CONTRIBUTIONS DU FOOTBALL PROFESSIONNEL FRANÇAIS AU DEVELOPPEMENT DURABLE - JUILLET 2012 POUR UN FOOTBALL PROFESSIONNEL D EXCELLENCE

DES CLUBS ENGAGÉS CONTRIBUTIONS DU FOOTBALL PROFESSIONNEL FRANÇAIS AU DEVELOPPEMENT DURABLE - JUILLET 2012 POUR UN FOOTBALL PROFESSIONNEL D EXCELLENCE DES CLUBS ENGAGÉS CONTRIBUTIONS DU FOOTBALL PROFESSIONNEL FRANÇAIS AU DEVELOPPEMENT DURABLE - JUILLET 2012 POUR UN FOOTBALL PROFESSIONNEL D EXCELLENCE Parce que le football est plus qu un jeu, les clubs

Plus en détail

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009

L accession sociale à la propriété en Gironde. Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action. Réunion du 25 juin 2009 L accession sociale à la propriété en Gironde Le développement d une offre maîtrisée : enjeux et leviers de l action Réunion du 25 juin 2009 Synthèse Synthèse de l étude Codra l étude2008 CODRA / DDE 2008

Plus en détail

Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE > INFORMATIONS FINAN SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016

Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE > INFORMATIONS FINAN SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016 Le Conseil départemental aux côtés des Valdoisiens BUDGET PRIMITIF (BP) 2016 DE SYNTHESE CIÉRES > INFORMATIONS FINAN > NOTE 1 SÉANCE DU 19 FÉVRIER 2016 BUDGET 2016 UN BUDGET RESPONSABLE Budget départemental

Plus en détail

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets

SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets SCIC Habitat Rhône-Alpes Ses résultats, ses projets Lyon, le 1er septembre 2014 Une politique patrimoniale dynamique Filiale du groupe SNI - Société Nationale Immobilière détenue par la caisse des Dépôtspremier

Plus en détail

L essentiel de l année

L essentiel de l année L essentiel de l année 2013 02 03 03 04 04 05 05 06 07 07 08 08 09 10 11 L essentiel de l année présentation Activité Partenariats 2013 Chiffres clés 2013 COMPTE DE RéSULTAT SIMPLIFIé éléments BILANtIELS

Plus en détail

La Fondation d entreprise VINCI pour la Cité

La Fondation d entreprise VINCI pour la Cité L ESSENTIEL 2014 AGIR POUR QUE CHACUN TROUVE SA PLACE DANS LA CITÉ La Fondation d entreprise VINCI pour la Cité Créée en 2002, la Fondation d entreprise VINCI pour la Cité est un trait d union entre VINCI,

Plus en détail

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009

Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Rencontre d information et d échanges en Poitou-Charentes 30 janvier 2009 Développement de la médiation sociale par la création des emploi-jeunes en 1997, Une médiation sociale dont les missions sont fortement

Plus en détail

des idées pour Nantes? Venez les partager.

des idées pour Nantes? Venez les partager. Vous avez des idées pour Nantes? Venez les partager. 5 objectifs objectifs règles du jeu Nantaises, Nantais, jouez collectif! La Ville de Nantes invite toutes les Nantaises et tous les Nantais à s investir

Plus en détail

Dossier de presse. Est Métropole Habitat fait danser le quartier des Buers. Résidence Pranard 392 logements. Jeudi 19 juin 2014 à 18h30

Dossier de presse. Est Métropole Habitat fait danser le quartier des Buers. Résidence Pranard 392 logements. Jeudi 19 juin 2014 à 18h30 Dossier de presse Est Métropole Habitat fait danser le quartier des Buers Spectacle chorégraphique «Lieu d Être», créé par la Compagnie Acte. Jeudi 19 juin 2014 à 18h30 Vendredi 20 juin 2014 à 18h30 Samedi

Plus en détail

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général

INSERTION. à l usage du public GUIDE. Le rôle. du Conseil général INSERTION à l usage du public GUIDE PRATIQUE social sanitaire Pôle Le rôle du Conseil général SOMMAIRE Le rôle du Conseil général de l Orne p.3 Le Revenu de Solidarité Active p.4-5 Le Programme départemental

Plus en détail

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma DOSSIER DE PRESSE Avril 2009 Paris lance des actions innovantes pour créer des emplois d utilité sociale au sein d une délégation nouvelle dédiée à l économie sociale et solidaire confiée à Seybah Dagoma

Plus en détail

AVEC VOUS, NOUS FINANÇONS LA SOLIDARITÉ NATIONALE

AVEC VOUS, NOUS FINANÇONS LA SOLIDARITÉ NATIONALE AVEC VOUS, NOUS FINANÇONS LA SOLIDARITÉ NATIONALE Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques LE RECOUVREUR SOCIAL DE RÉFÉRENCE L organisation

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD

Démarche RSE esh & Groupe Polylogis. Daniel BIARD Démarche RSE esh & Groupe Polylogis Daniel BIARD RHF 2013 Plan de l intervention 2. Présentation Le Groupe Polylogis en quelques mots Un secteur en Mouvement L engagement du secteur professionnel Pourquoi

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC

CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de la SIC INFO PRESSE Contact presse Tél. : (687) 25 81 92 Nouméa, le vendredi 5 octobre 2012 CONFERENCE DE PRESSE Cynthia Ligeard, Pascal Vittori et Annie Beustes Cession partielle du patrimoine locatif aidé de

Plus en détail

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes

Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes Aide méthodologique à la rédaction du rapport de situation comparée entre les hommes et les femmes 1 Sommaire GUIDE DE REALISATION DU RAPPORT DE SITUATION COMPAREE... 3 Contenu du rapport... 3 La notion

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES

CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES CHARTE D ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES ENTRE L ÉTAT, LE MOUVEMENT ASSOCIATIF ET LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SIGNÉE PAR LE PREMIER MINISTRE, LA PRÉSIDENTE DU MOUVEMENT ASSOCIATIF, LE PRÉSIDENT DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

LOI SUR LE DIALOGUE SOCIAL ET L EMPLOI SEPTEMBRE 2015

LOI SUR LE DIALOGUE SOCIAL ET L EMPLOI SEPTEMBRE 2015 LOI SUR LE DIALOGUE SOCIAL ET L EMPLOI SEPTEMBRE 2015 Loi sur le dialogue social et l emploi 2 S O M M A I R E PAGES Présentation 3 Principales mesures sociales 4 Sur le contrat de travail 4 Sur la santé

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue»

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES. Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 2 AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 PERENCHIES Création d un nouveau quartier d habitat «site Belle vue» 4 Belle vue : le site Pérenchies Rue de la Prévôté Le site représente pour la commune

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry

DOSSIER DE PRESSE. Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry DOSSIER DE PRESSE Architecte : Marjolijn et Pierre Boudry INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE «ALLONVILLE» À AMIENS Vendredi 6 décembre 2013 à 15h30 Adoma - Résidence sociale «Allonville» 21 rue d Allonville,

Plus en détail

Bilan de compétences et développement des ressources humaines

Bilan de compétences et développement des ressources humaines Bilan de compétences et développement des ressources humaines Bilan de compétences et développement des ressources humaines Première partie : Bilan de Compétences, repères Seconde partie : Bilan de compétences

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 a rappelé le rôle de l apprentissage pour l intégration des jeunes

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3339 Convention collective nationale IDCC : 2603. PRATICIENS-CONSEILS DU RÉGIME

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

Prêt social de locationaccession

Prêt social de locationaccession CIFP 21 juin 2012 Prêt social de locationaccession (PSLA) Les avantages fiscaux : TVA et TFPB Isabelle.leyrat-mignard@developpement-durable.gouv.fr Chargée de mission fiscalité du logement Direction de

Plus en détail

Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha

Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha Politique d attribution des logements d Immobilière Podeliha Préambule Conformément à l article R 441-9 du Code de Construction et de l Habitation, le Conseil d administration d IMMOBILIERE PODELIHA définit

Plus en détail

LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL

LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL 2012 chiffres clés www.territoires.gouv.fr OPH Offices Publics de l Habitat (OPH) Nombre d OPH au 31/12/2012 268 Parc de logements locatifs en propriété 2 214 440 Parc

Plus en détail

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR

Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Le FSE et l économie sociale et solidaire : les lignes de partage entre le PON et les POR Juin- 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au

Plus en détail

Les Jardins de Cybèle. Investir dans une. Résidence médicalisée. l avenir. c est. penser à. EHPAD Pro Santé Margny

Les Jardins de Cybèle. Investir dans une. Résidence médicalisée. l avenir. c est. penser à. EHPAD Pro Santé Margny Les Jardins de Cybèle Investir dans une Résidence médicalisée c est penser à l avenir EHPAD Pro Santé Margny Colisée, 4 ème acteur français du secteur des EHPAD LA FORCE D UN GROUPE Colisée, acteur majeur

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

dossier Budget de fonctionnement 2015 : 32 078 000 Services administratifs Culture Aménagements et services urbains 4 739 915

dossier Budget de fonctionnement 2015 : 32 078 000 Services administratifs Culture Aménagements et services urbains 4 739 915 Aménagements et services urbains 4 739 915 Culture Services administratifs 2 099 140 10 307 996 Interventions sociales Santé et Logement 778 940 Sport et Jeunesse 3 994 515 Famille 4 459 955 Enseignement

Plus en détail

amallia.fr Le guide logement du salarié louer, acheter, bouger, aider, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur Chaque jour,

amallia.fr Le guide logement du salarié louer, acheter, bouger, aider, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur Chaque jour, Simple et rapide! Retrouvez plus d informations sur amallia.fr O de formes Publicis Activ RCS Paris 337 934 483 - Marque déposée pour le compte d Action Logement. Impression sur papier recyclé Oxygen -

Plus en détail