LLE. à la tradition. CARNAVAL 79: le retour -""".- RUES PIETONNES: un nouveau secteur inauguré (P.2 et 3)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LLE. à la tradition. CARNAVAL 79: le retour -""".- RUES PIETONNES: un nouveau secteur inauguré (P.2 et 3)"

Transcription

1 LLE N Il - FEVRIER 1979 JOURNAL D'INFORMATION MUNICWALE CARNAVAL 79: le retour à la tradition (voir pages centrales), J t -- ~--~ -""".- Lou Carri de la Campana de Magalouna, qn'a figurat RUES PIETONNES: un nouveau secteur inauguré (P.2 et 3) LA CEREIREDE : pour une eau pure à 1 UU lu (P. b el 7) THEATRE: l'ascension de «La Rampe» (P. 14) SCOLAIRE: non aux suppressions de classes (p. 21) BUDGET: les grandes lignes (P,22) En dernière page : LE BILLET DU MAIRE.

2 2 3 RUES PIETONNES - REDECOUVRIR LE PLAISIR DE FLANER EN VILLE Des rues étroites où les piétons ne pouvaient circuler sans risquer à chaque instant de se faire renverser par une voiture. Des commerces ayant de plus en plus de difficultés à survivre depuis la création du Poly g one. Les Montpelliérai n s avaient perdu l ' habitude de fréquenter la vieille ville. Les quartiers autrefois si vivants se dépeuplaient peu à peu, vidés de leur substance, privés de l'animation d 'a ntan où chacun, com m e dans toutes les villes et villages de France, aimait à flaner dans la rue. S'arrêtant quelques minute s pour faire la conversation à un voisin ou pour contempler les étalages. Petit à petit Montpelliérains et touristes avaient oublié que la vieille ville, coeur de la cité, renfermait en son sein de merveilleuses ric hesses a r c h itect u ra l es. Combien d 'entre nous prenaient le te mps de p é né trer dans ces cours d'hôtels particuliers, témoin s d u f aste passé, et dont chaque façade, chaque colonnade, cha q ue fenêtre mérite bien qu'on s'arrête quelques instants. R éapprendre à flaner, à t ra verser ces rues à pied, redeve nir des cha la nds qui p rennent le temps de goûte r les richesses de leur v ille. L es Montpelliérains sont e n train de réappren dre leur ville. Ils la redécouvre n t avec son charme et sa chale u r à nul autre pareils. 1 - Grand rue Jean Moulin La coupe du ruban Passage Lon/on De ga uche ~ droire MM Cristal, présidenl de la Chambre de Commerce et d'industrie, Georges Freche, maire, le sénateur Péndler et Raymond Dugrand, AdJomt au maire, chargé du plan de circulation de la vllle_ En inaugurant le 24 Janvier dernier 3000 mètres carrés supplémentaires de rues piétonnes la mwllc~::re a voulu donner un nouveau à cette politique en faveur de la vieille ville. Le passage Lonjon la traversée de la rue de la ~ge, le haut de la Grand rue Jean Moulin, la rue en Rouan sont venus s'ajouter aux voies piétonnes existantes. Les MontpeUiérains ont bien compris tout l'intérêt de cette nouvelle tranche de tra~ vau. Ds --_ étaient nombreux à assister à la traditionnelle cou~ de ruban au passage.. ~J:;:; D faut dire que la les majorettes de Montpel- Uer avaient su attirer [eur attention place de la Comédie en leur offrant une aubade. Le cortège officiel devait ensuite emprunter le passage Lonjon, traverser la rue de la Loge puis redescendre le baut de la Grand rue J ean Moulin jusqu'à la Chambre de commerce. Là, devant la toute nouvelle fontaine, personnalités et,adauds assistaient à une excellente prestation du groupe folklorique la Garriga. A l'heure des discours sur les marches de l'hotel 8aj;t Come, Raymond Dunand, adjoint au maire aevait développer les grandes lignes de la poliuque muolcl pale en matière Ile circulalion piétonne. n indiquait que cette inauguration ne consacrait que la première trancbe des travaux que la munj clpallté a décidé de mener à bien en ce domaine. La seconde partie sera réalisée en 1979 et comprendra notamment la rue de la Croil: d'argent, la rue de la Charrue, la rue Massane, la rue Cauzit, la Place Castellane, le bas de la Grand rue Jean Molllia., la rue Jacqu d'aragon, etc... Au total 6520 mètres carrés seront réalisés au cours de cette année. C'est dire si la ville sera alors confortablement dotée en espaces pié- tons. Raymond Dugrand devait remercier les services techniques de Montpellier pour le travail fourni. D devait faire en particulier l'éloge de M. Gensac, architecte de la ville. L'adjoint au maire devait signaler combien il était devenu urgent de redonner Le cortège officiel descend le haut de le Grend rue Jeen Moulin. On reconnait de gauche li droue MM Cr/stol, Saumade, Couderc, conseiller genersl, Dugrand, Fre che, Velay, adjomt av maire, Berno el a l'extréme droite CherIes ClaUde, conseil lers municipaux. au centre ville l'activité commerciale qui avait été autrefois la sienne. TI était rejoint sur ce point par M. Crlstol, président de la Cbambre dc commerce. Ce dernier soulignait combien il se félicitait, ainsi ~ ue tous les commerçants qu un équilibre centre ville poly gone soit établi, Le président Cristol remer ciait les entreprises pour la célérité avec laquelle elles avaient mené à bien leur tâche tout en sachant ne pas créer trop de désagréments au commerce local. el ~ '.i~d~!"'tri~ se félicitait tion étroite existant entre cet orçanisme et la Muoicipa lite. «Nous serons toujours prêts à vous aider» d evait~u déclarer aux nombreux élus présents. Même réaction de la part de M. Boucbet, directeur départemental de l'équipement!lui déclarait que la Municipalité de Montpellier pourrait tou jours compter sur l'aide de ses services pour de telles réalisations. Georges Frèche, Maire, fai sait lui une intervention plus politique. Il devait tout d'abord faire état des critiques «iné vitables" qui avaient accompagné cette nouvelle réalisation. Répondant à certains détracteurs (se sont d'ameurs toujours les mêmes) il indiquait que si les MontpeUiérains trouvaient quelques détails peu â. leur gout (éclajrage par exemple) la municipalité en tiendrait com~t~ et ferajt procéder aux modificiaüons demandées. «Mais dit-il, ceci n'est que secondaire, l'essen tiel étant l'ensemble des réalisations que 110 us effectuons.» Le maire de la Ville devait lui aussi rendre hommage aux entreprises ayant parti cipé aux travaux. TI remer ciait les commerçants pour la coepréhension Dont üs avaient fait preuve. Alors que les participants â. cette manifestation commencaient à sérieusement rpssentir les effets du froid ". "-, tnmbé sur la brusquemt:l.h. 1.. ville un vin d'bonneur Qaw.... cour de l'botel Saint Come vint récbauffer l'ambiance. ( Devant l'hôtel Saint Côme ) ' Montpellier NORD : le Clos des Elbes, Av. du Père Sou las Petite résidence tranquille au cœur des facultés Montpellier CENTRE : la Guirlande, Roule de Font Carrade Prés du jardin des Poètes donnant su r un parc centenaire Montpellier OUEST, les Collines d'esta nove, rue de laverone, Tel : (67) 42,74 55 Une mini ville à deux pas du centre Vill e Prestations de luxe Chauffage individuel Isolation Du studio au F 5 avec parking et cellier Prix fermes et définitifs dès la réservation Appartement modèle sur place ouvert tous les jours Réalisation DEROMEDI Commercialisation SONEGERIM Tél: (67) GUY DUPUIS Charcuterie en gros Spécialité ja mbon supérieur 33, rue de la Cavalerie Montpellier 179 COMPTOIR GENERAL HYDRAULIQ UE CGH St SERVICES Vente-Répara1ion Installation de Pompes FL YGT SERVICE l ocation de Pompes Immergées Siége Soclol Roule de Carnon, MONTPEllIER LATTES. Tél _93 ~... <'tl'lce, '"'w- "... ';u Ma s de Chay ton, Mmes lé! 8407_10 354, Chenu.. _ par "11." "".' Nol. l'f;'re proh,pn... COIIIIIU"eZ-nOUfI! garantie de remboursement et de livraison lei ,Av St. Lazare "Te de sirer~;;oi r u~ed~~~ntat io-;:;-gratuite- N om Prenom Adress.e

3 ,! 4 TRAVAUX PUBLICS ADDUCTION D' EAU ASSAINISSEMENT GAl ROUTES VRD 1, Avenue Lepic, 34 M O NTPELLIER Té l. (67) éd. Rog ier ing ETP ClimatiSition FEDDERS Imun.teur _lirif Claude S(RR( ELECTRICITE GENERALE Isolation therm ique Chauffage électrique intégré Pompes à chaleur Travaux particuliers 16 et 20, rue du Faubourg Figuerolles Tél: A. SARIVIERE Horticulteur Fleuriste et Paysagiste 18, rue de la Bandido Avenue Maréchal Leclerc Tél: route ùe loùè\ c ju\'igna~ T Ci : l'de' ; TERRASSEMENTS CANALISA TIONS SOC1EI'E CHIMIQUE DE LA BOUTE TRAVAUX ROUTIERS - AERODROMES LIANTS & PRODUITS SPECIAUX TAPIPRENE - TAPISABLE V,R_D_ - SOLS INDUSTRIELS REGION LANGUEDOC - PROVENCE Centre de NIMES Roule de Hcaucaire - 8 _P NIMES - TéI.(66) Noms occitans pour nos rues? Capitale régionale du Languedoc Roussillon, Montpellier est aussi et surtou t ville d'occ itanie. On sait que nombre de nos concitoyens sont restés très attac hés à la culture de nos aieux. Ils le prouveront à l'occasion du Carnaval. la Municipallié quant il elle envisage de redonner aux rues des noms occitans. JI n'est bien entendu pas question de changer les appellations actuelles. Deu x noms figureraient sur les plaques, l'un occitan, t'autre français. Ceci permettrait de fai re revivre cette langue si belle et 51 imagée, toujours Irès viva nte dans nos villages. Xavier Azema de l'institut d'etudes Occitanes, fils d'un ancien Cabistol du Parage de Montpellier se souvient de sa jeunesse et nous explique dans les lignes qui suivenl ce que représente il ses yeu x le projet de la Municipalité. Lisez son témoignage et faites nous part de votre sentiment. (1) «Dins las carriéras dou Clapas» Dans les rues du Clapas, c'est le titre d'un livre où Edouard MA RSAL, mort il y a justement cinquante ans cette année, présentait par le crayon et la plume, la vie et les gens des rues à Montpellier, à la fin du siècle dernier. C'est là que J'on trouve les marchandes d'herbes avec la chanson de «Las Erbetas» la figure de l'ayrege, l'escobilhaire sympathique ancétre des actuels boueux... E desempuo, pro d'aiga a passat au Merdanson l Et maintenant, avant que la Ville ne devienne tout à fait anonyme, sans d'autre vie que des voilures «au coude à coude" II faut se remuer 1 Pour que des leunes Montpelllérains puis senl savoir ou Ils prennent racine (,totes nos can boleyar e nos can boleyar le monde à l'en/am de naustres»... Je ne suis ni trop vieux pour repapler déjà revasser à un archéologisme désuet, ni plus assez jeune pour pouvoir ignorer que dans ces rues de M ontpellier d'aulres m'ont précédé qui avaienl d'autres soucis en téte... J'ai pris à la course l es tramways de Sub urbain ou de Font d'aurelle, i'ai révé sur la plate forme de leur bringuebajante re morque à l'avion de Doret que je venais d'admirer au Champ de manœuvres ; maintenant quotidiennement " i'engoulis» Jes voies rapides,- en 2 CV je serre au plus court le marché rond (on dit aussi le marché d'en-bas) pour "capiter" le feu vert quand j'arriverai sur l'oeuf... (C'est pourquoi, fils d'un ancien Cabistol du Parage de Montpellier qui fut aussi Président de l'institut d'etudes Occitanes, j'ai appris avec joie l'idée qui se mijote.- redonner aux rues de ma ville leur nom originel en Languedocien. Faut il être un peu cabourd, un peu "pescaluna", d'autres diraient uto piste ou rétro pour penser que la place Albert 1er puisse -p dire également,d'espll Général» (comme bien des gens n'ont cessé de l'appeler), la place Aristide Briand soit sous-titrée "Plan das Capochlns" ou tout simplement que la rue des Etuves se nomme désormais aussi "Carriéra de las Estubas». Je ne crois pas, après tout que cela pose de gros problèmes à l'administration des P. T. T. qui en a vu d'autres, ni que ça gêne les néo-montpelliérains que nul n'obligerait à parler Clapassier! Puisque des rues piétonnes nous invitent à fmner puisque demain peut être des pistes CyClables «no s laissaran levar la cap sens espotir une veitura 0 un carrl atora benleu podran plan-planet mirar los ostals vlellis e las veirinas dais magasins, podran cercar al canton d'una pare! los noms de las carriér8s». Hier on a bien su adjoindre 8U nom de la Grand Rue celui de Jean Moulin joignant ainsi le passé le plus ancien au passé le plus récent... Toul ce tra vail de sous-titrage ou de re tour à la version originale ne doit pas se faire à la va-vile et sans mesure. L'Institut d'etudes Occitanes (section de Montpellier) y travail/e déjà avec la collaboration de tous ceux qui s'inté ressent à leur ville. Je souhaiterais pour ma part que le bilinguisme de lail d'un grand nombres d'habitants de Montpellier puisse étre ainsi modestement mais réellemen! un bilinguisme qui ne se cantonne pas à la vie privée et aux bons moments entre amis mais qui descende dans la rue... Il est vrai que ce serait une petite révolution si plus officiellement reconnue notre langue mère nous permettrait une fois de plus de garder notre dignité d'homo mes. Xavier AZEMA de l'institut d'etudes Occitanes et du Parage de Montpellier (1) Vous pouvez écrire au service des Relations a "C la Population, M airie du Polygone, 6 e étage. REMARQUABLE EXPOSITION AU MUSEE FABRE «Le centenaire de la rue Foehn La presse locale en a Ion guement pa rlé (et en termes élogieux, ce à quoi, elle ne nous a pas habitués), actuellement se déroule au musée Fabre une remarquable exposition sur la rue Foch dont c'est le centième anni versaire. Photographies, gravures, plans, maquettes, docu ments d'époque, celte expo si tion attirera n'en douions pas de Irès nombreux ManI pelliérains qui onl toujours montré combien ils sont attachés à l'histoire de leur Ville. Ils découvflfont des lei Ires de l'architecte Jules Pagézy, des tableaux peu connus sur notre ville à la fin de XIXe siècle, des plans des halles Castellane. etc... Ils découvriront surtout le role essentiel des urbanistes d'hier el d'aujourd'hui. Le 1 février dernier, jour de l'inauguration, Xavier DéJean, conservateur du Musée se montrall particulièrement satlsfail de cette expositton qui devrail intéresser tous les publics. De nombreux spécialistes de disciplines les plus diverses y ont participé. C'est ce que devaient expliquer le professeur Lacave et M. André François Dubois, responsable scfentifique régional de l'a.t.p. (Action Thématique Programmée du CNRS) Georges Frèche inslstail également sur cette interdisciplinarité sans laquelle Il n'y a pas de vraie culture. ua l'heure où tout le monde se prétend spécialiste, dit-il. l'histoire reste la seule science globale, la seule vraie science». Le maire de Montpellier lançait pour conclure l'idée que Montpellier el Heidelberg pourraient échanger de telles expositions. ŒffiuJ[Œ UJŒ ~m ====== - DEPUIS LA CREATION DU SERVICE 150 M3 D'ENCOMBRANTS ENLEVÉS EN UN MOIS ~ ~ Yvan Velay esl venu superviser une collecte à 18 cité du Petit Bard. 150 m' d'encombrants enlevés en un mois. Le service d'enlèvement mis sur pied par la munici palité remporte auprès des Montpelher8lnS un succès cer tain. Le camion de la SOCiété concessionnaire de ce service effectue tous les mercredis une Irenlalne d mterventions. C'est dire que cette prestation répond au x besoins des habitants. l e locatai re qui démén.aué G~Q II' ~MQe..5OD obiher. e concierge qû! don nettoyer les caves de son Immeuble. toutes ces persan nes ont apprécié à leur juste valeur le service rendu. Nous avons assisté dernière ment au travail effectué par les ouvriers de la S.P.N.M., chef du personnel des H.l.M. du Petit Bard était ce jour là parfaitement satisfait par l'opération qui avait lieu dans la Cité. En trois voyages 20 m' d'encombrants avalent été enlevés. Aupara vant. concierge et employés d'entretien avalent collecté dans les Immeubles les oblets abandonnés dans les caves. couloirs, cours par les locatai res. DésormaiS, la Cité est pro ~L 7i' ETS Clément Mège Spécialiste de I"entretlen en collectivité TEMANA JOHNSON MINNESOTA CLADE LOTU S (1\ d'lil/fé - Il.,, )-II{)() mqlllpel/jer Tél : Pour votre piscine... Votre ado ucisseur le SERIEUX ET LA TECHNIQUE OU 1 ' CONSTRUCTEUR MOND1Al pre. Et c'est un aspect de vie non négligeable pour les 3500 locataires qui y vivent. Chaque Jour de la semaine. la standardiste de la S.P.N. reçoit plusieurs appels. Rendez vous est alors pris pour le mercredi. Jj ne reste plus aux demandeurs qu'a descendre les objets dont ils veulent se débarrasser dans leur cave. leur cour ou à i"heure du rendez-vous sur le troltoil. Le service d'enlèvement se charge du resle. L'Important effort qui est ainsi eflectué doit permettre d'avoir une ville propre. Nous devons toutefois rappeler qu'aucune amélioration n'est possible si les montpelliéralns ne font pas preuve de Civisme. Nous constatons que le service de nettoiement et de la collecte des ordures ménagères sont toujours génés dans leur fonctionnement par le stationne ment et par ta nature de certains récipients qui ne respectent pas les normes en vigueur. Encore une fois. nous deman dons aux Montpelhérains de ne pas garer leurs voitures de façon anarchique. Les bennes doivent pouvoir Circu ler librement. Nous leur demandons également de ne pas déposer d'ordures dans des réclpienls divers mais d'utiliser des pou belles fermées Qui ne doivent pas être soritees trop t6t. On voit trop souvent des délritus emporlés par le vent ou renversés par les chiens. Ce Qui a pour fâcheuse conséquence d'anihi- 1er le travaliloumi par le person nel de net~olement. De son C61é, /a Mun.cipàlilé effectue un important effort pour Que notre ville soit plus propre. plus salubre, plus accueillante. Aux Montpelliéralns de nous aider. CecI pour le bien être de tous : ta ni celui des habitants que celui des visiteurs. L'image de marque de Montpellier s'en trouvera ainsi améliorée. Pour faire enlever des objets encombrants, téléphoner au de 14h a 17h. Le ser vice fonctionne tous les Jours, sauf le samedi el te dimanche. La collecte a lieu le mercredi de 7h à 12h et de 14h à 18h. Y. VELAY Adjoint au Maire ENTREPRISE DE BATIMENT (!Construction bu (!Clapas Domaine de Gouran - Route de LATTES Tél: (67) Rue du Réservoir SAINT-GEORGES D'ORQUES Tél. : Société Occitane de Carrelages 25. rue Henri-René 34 Montpellier Tél : (67) baiircus+.an RESTAURATION IMMEUBLES RUES PIETONNES RAVALEMENT DE FAÇADES B.P. W 1-LAURENS SAPHARE réalise à montpellier à cinq minutes du centre ville dans un quartier calm~ e. saint 18 rue st-claude montpellier un immeuble rénové de23 appartements du studio au 3 pièces livraison 4 8 trimestre 1979 possibilités prêts conventionnés renseignements et ventes le triangle 1 allée jules milhau montpellier tél, (67) 58_52_58 5

4 ~.. 45 Œffiulm OOŒ ~m Les plages du «Petit Travers)) et le site des Aresquiers seront sauvegardés. Les dunes du "Petit Travers )) entre Carnon et fa Grande Motte ; elles ne seront pas livrées aux promoteurs. Les plages du Petit Travers entre Carnon et la Grande Motte, et le site des Ares quiers ne seront pas livrés aux promoteurs. Un arrété et un décret ministériels vien nent en effet de declarer ces lones sauvegardées. Au total ce sont plus de 300 hectares de notre littoral qui sont pro tégés. Et quand on salt que les 87 kilomètres de plages hérautalses sont déjà urbanisees à 49% on comprend mieux l'importance de ces décisions. Les parcelles de terrains du Petit Travers et Carnon plage qui appartenaient jusqu'à ce jour a l'équipement ont été retrocédées au conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres_ C'est ce qui ressort de l'arrété du Premier Ministre et du Ministre du budget en date du 13 décem bre les dunes si chéres aux montpelliérains et aux vacan ciers seront donc conservées en leur état naturel. Elles ne pourront être dotées, que d'installations légères en vue de faciliter l'accès au public, IEIIDME " "le HOME-Serriee immoblhef Locations Achats Ventes MM. R. BUTEAU P.PERRET 45. rue de l'université Têt PaPiErs PEints. POltura revitemmts IllOCIUEttES RUE dans le respect des sites et de l'équilibre écologique. C'est une grande satisfaction (et une victoire) pour le con servatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres. C'est une victoire pour tous ceux qui depuis des années se battent pour protéger nos plages languedociennes. Ils viennent de marquer un point important face il ceux qui tentent depuis longtemps d'enrayer leur action. Al'heure où le projet du complexe Verneland au Cap d'agde suscite tant de réactions enflammées cela risque de peser lourd dans la balance. Nous avions rappelé dans notre numéro de novembre la lutte menée dans cette affaire du Petit Travers par le conseit de rivage, le conseil municipal de Montpellier et le conseil régional. Nous avions souligné le role du Commissaire Enqueteur Fassio (par ailleurs ami politique de François Delmas). Sans l'avis défavorable qu'il avait alors émis la sauvegarde de ce se!=' teur aurait été depuis longtemps assurée_ Cinq ans de procédures, d'interventions, de luttes viennent en lin de trouver leur heu reuse conclusioil. Le journal officiel du 5 janvier dernier en atteste. Les Aresquiers sauvegardés L'acquisition par le conservatoire du littoral du site des Aresquiers a été, comme nous le Signalions plus haut, déclarée d'utilité publique. Un décret pris à cet effet le 10 janvier dernier par le Premier Ministre vient d'être publié au journal officiel. 179 hectares de terrains nus ou baties situés sur les communes de Vic-la-Gardiole, Villeneuve-Iès-Maguelons et Frontignan seront donc bien tot propriété du conservatoire du littoral. Le site des Aresquiers, les étangs de Vic, Ingril et Pierre Blanche sont désormais protégés_ Les expropriations éventuellement nécessaires devront être réalisées dans les cinq ans à venir. CONSTRUCTIONS TRADITIONNELLES choix de terrains ( recherches, flnanœmenl J. financement (prêls d'état et prêts complémentaires J obtention du pennis de construire études personnalisées délais de construction (Bd /OmoÎS) 10, kue rour des flammes - Montpellier Téléphone: (67 ) _09.77 à retourner pour documenlalion gratuile nom.... adresse... _ lél. terrain oui "'" Société Nouvelle des Ets ELECTRICITE GENERALE INDUSTRIE ET BATIMENT LIGNES H.T., M.T., el B.T. POSTES DE TRANSFORMATION 1438, Avenue de la Mer Tél. ( el SOPRA 2. rue du t'hnal liialle 39. Gr.md Rut M()NH'llLlIoR UI, 1'>6,03.33 Rt: AII~t.: u :s Kt~ IIH:,. Ct.s: VOIE ROMAINE lu t. lit t.,\ \Olt, 00"11 nt ~:.t. IJ U J PIU; t~... U ~ Plt.Ct:">' 1,_., M'"'''', j '" LES PINS _.. '...,..., ;,., AVENU!::: Ot: MAlIfl.lN Ut J Plt.n~... 1,1 S Plt:ct.'" \on.. di"".. l''' "",molour MENUISERIE INDUSTRIELLE et du BA liment Etablissements PROUGET Route de St.Georges d OrQues JUVIGNAC Tél: Adresse postale. B.P Montpellier Gd;x ELECTRICITE GENERALE Installations. Fournitures JeanMELGA 33. chemin de la Moulle, Caslelnau le-lez Tél: (67) Chaque maison régionale est un modèle Modële prescnré F T4 fi. partir de F Prix au avec gal age Venez nous voir nous vous aiderons à la construire 13, 17 Avenue de Maur,n Tél _00 ouvert tous les jours_ LIVRAISONS CLES EN MAINS AUX MEILLEURES CONDITIONS AVEC 5000 F A LA COMMANDE REMBOURSEMENT SUR 15 OU 20 ANS Bon puur un nillogul' graluilll relourner : Maisons Regionalrs : 13, 17 ',,"l'nul' dl' Maurin Monlptllier. NOM _... Adrt'SR... _.... Je po~dt.jr recherche un le"ain li... _... ~.... de F à F 12 modèles dt maisons étudiées et réalisées par la SACLAR - MAI COS 2S ans d'cji;pêrience, 9500 logemems livrés. c'esi ça la garantîe SACLAR PAVILLON TÊMOIN R.N Ill, route de Nîmes, U : CRES - Tél : Renseignements et visile Pour une documentation graluite. SACI,A R ] bi~ plaœ dç~ Alli\,,; IJI:::ZIl:.RS NOM. PI(ENOM... ADR f SSF A propos du chômage Dans notre numéro de janvier, nous avons publié des extraits d'articles transmis par le comité autonome des chome urs. Ce mols ci nous ouvrons bien volontiers nos colonnes au syndicat CGT qui a également mis sur pied un comite de chomeurs. Voici la lettre ouverte que celui cl a adresse aux montpelllérains en quête d'emploi. NON. le chômage n'esl pas latal! Chômeuses et chômeurs nous refusons de céder au découra gement el voulons nous organiser pour sortit de notre Isole ment et agir avec les autres tra vailleurs contre les véritables responsables de notre dramatique sltua\!on le Gouvernement el le palronal l'organlsation syndicale. riche de son expérience et de la force qu'elle représente est le moyen le plus efficace denous organiser pour,'actlon SE SYNDIQUER. C'EST NOR MAL ET NATUREL POUR UN TRAVAILLEUR (même s'il est sans emploi) Seul. un chômeur esi désarmé. nombreux unis el organisés dans un syndicat nous représentons une grande force C'esl pourquoi. nous avons constitué un «Comité C.G,T. de chômeurs pour remploi... les object1fs de ce comité auquel chacun de vous peut participer. sont. 1 ) Défendle les chômeurs contre les tracassenes administrati ves et les renseigner sur nos droits. 2 ) Organiser la prise en charge des revendications des chômeurs. entre autres le drolt au travail. au métier el à la formation professionnelle le maintien du salaire antérieur en cas de hcenclement le SMIC Pour tes chômeurs (jeunes et lemmes à la recherche d'un premier emploi compns) la réducllon du temps de Ira vai! et t'abaissement de t'âge ouvrant droit à la retraite pour FICHET - BAUCHE libérer des emplois. - des moyens pour les ANPE et ASSEDIC en personnels. locaux el matériels. pour un meilleur accueil et un règlement rapide de nos dossiers. 3 ) Aider â la coordination de l'actlon des chômeurs et des travailleurs en activité (création d'emplois nouveaux dans les services publies et nalionalisés. lulle contre les licenciemenls el les fermetures d entreprises. etc...) Nous organisons des PERMA NENCES pour vous renseigner sur nos droits TOUS LES JEU DIS de 14H 30 à 17H 30 dans les locaux de l'union Locale C.G.T. de Montpellier (à partir du 8 FéVrier 1979). 7 rue du Carré du Roi, «LE COMliI:: DE CHO MEURS POUR L'EMPLOI DE " Union Locale C.G.T. (Bourse du Travail, 7 rue du Carré du ROI, Montpellier) Tél En matière de sécunté on ne peut pas transiger les solutions les plus sophistiquées sonl d'abord des solutions éprouvées. Pour vous Flchet Bauche a toujou rs une bonne idée d'avance Coffres-Iorts, chambres fortes, armoires réfractaires. alarmes électroniques. dispositifs anti-agression. contrôle d'accès 28 boulevard du Jeu de Paume Montpellier Tél : escassut 25, Rue des Etuves Tél: (67) VÊTEMENT HOMMES ET GARÇONNETS ARTICLES DE SPORT BONNETERIE CHEMISERIE CHAUSSURES BAGAGES escassul rien au dessus résidence du av. Villeneuve d 'Angoulême montpellier "retenez votre garage particulier dans un ensemble de bon standing" Prix Frs.T.TC. REALISATION, J.P JEANlAURENT SOCIETE PRIM 757 Av. Villeneuve d'angoulême tél: Fedcrallon Nationale des Promoteurs Constructeurs 7

5 8... AANCE littoral Vers la résolution définitive TENTES.. STORES volets roulants menuiserie Alu grilles de protection 22, rue des- Orchidées(près Clémenceau) Téf.92,08.SI Entreprise Générale de Batiment et travaux publics I---.J.-C. SANCHEZ, , Route de Toulouse-Montpellier Terrassement Béton ormé Plotrerle Carrelage Rava lements de façades Tél et S.E.R.M. Socii'té d'equipement de la Région Montpelliéraine au Service de Montpellier et des Collectivilés de sa Région LE POLYGONE - BP Montpellier Cedex Serrurerie de batiment Menuiserie Aluminium MAURIN Tennis Terrains de sports Jardins Usines Villas Tél: _.~'"Banque ~Populaire du Midi A : 6 agences à votre service ~ARMAND THIERY! II:! & SIGRAND 1 ft S. rue de la Log..:ù 1\ 10NTPELLIER 1 E SPECIAl ISTr Dl~ 1 ï 11\1111 I,EMEN f A MONTPEllIER, un Magasin entièrement rénové' li "aire service LA MODE QUI SE PORTE se Irouve dans nos rayons HOMME DAME ENFANT ET MESURE tndustrteu.e ARMANoI> Ti-IIERRY & ""GRAND 75 magasins en France LE PROBLEME DE L'EPURATION Actuellement c est un record 99% des maisons de Montpel 11er sont raccordées sur 600 kllomèlres d'égouts aboutissant à la station d'épuration de la Cereirède Ils lui amènent Quel ques m1d'eau usée par Jour. à savoir des eaux Indus trielles fortement chargées en produits chimiques très nocifs (type cyanures. arsenic, plomb, etc..) et surtout des eaux d'usage domestique Qui con liennent, outre des matlêres organiques el minérales. un très grand nombre (ptus de 20 mil hons par ml) de parasites, de champignons et de microbes (bacléfles et virus capables de provoquer, entre autre, le téla nos, la polyomélile. la ménln glle, etc...) Le rôle de la station de la Cerel rède est Justement de traiter ces eaux d'égout afin que ne soienl plus rejetées dans le mlheu na lu rel (Lez el plus Iain Médllerranée) Que des eaux clalfes et pures. Pour cela. la Municipalité de Montpellier vient de construire au Nord de la ville. sur le bord du Lez. une énorme usine capa ble d'éliminer les matières en suspension (stade primaire) el une grande part des matières dissoutes (stade secondaire). Voir le Journal municipal d octo bre t977 de la plage de Palavas Celle usine. presque umque il celle dimension sur les bords de la Méditerranée, res1llue dès maintenant au Lez des eaux claires et Inodores. ce Qui expli Que Que les eaux de ce fleuve aient rapidement changé de couleur depuis JUillet dernier. Il n'en demeure cependaf1t pas moins Que les eaux ainsi reje tées COf1l1ennent Jusqu'à mille fois plus de microbes que n'en tolère la plus forte teneur acceptable et Que le Lez, bien Que partiellement épuré, véhl cule ainsi des eaux très forte ment polluées faisant peser des (Isques reels sur la baignade et la pèche à Palavas_ Force est donc de melfre en place un troi sleme stade. celui de la désin fectlon microbienne. LES!< PILOTES" DE LA CEREIREDE Dès le printemps 1977, la Muni Cipalité de Montpellier a décidé de baser son choix de la désin fection en fonction d'expéri mentatlons pilotes réal!sées a la Cérelrède. En effet, aucune ville de France -et bien peu au monde- n onl eu à résoudre un tet problème, aussi, les connais sances ef1 ce domaine étaient eues fragmentaires el peu lia bles. Deux Iypes d'expérimentation ont été mises au point que nous pourrions appeler, les unes, arti flclelles. el les autres, nature! les. Charles Claude el Raymond Dugrand en visite à la station de la Céreirède. Les upilotesn artificiels Il s'agll d'oblenlr la désmfectlon de l'eau grâce à des procédes chimiques (chlore, ozone, elc,.. ) Les expériences fort spéclaculalfes- sont menées depuis déjà plusieurs mois et les résultais défmitifs von! sous peu être connus. Dès maintenant. il convient 10U' tefols de noter Que le recours à ces procédés se heurtent à de très séneux problèmes, a savoir - Leur cout élevé, car une usine d'ozone coutera plus de 25 mu Itons de N F. pour sa construc tian el plus de 1 million de N F pour son fonctionnement annuel 1. Le grand risque Que peul pro voquer la manipulation de grandes quantités de produits dan gereux comme le chlore et la forte toxicité. pour la faune el la Ilore, de certains composés dont ce même chlore peul provoquer la constitution, comme les chloramlnes_ Les "Pilotes» naturels Il s'agit alors d'obtef1lr la désin fection pal le lagunage. En fai sant passer l'eau â tlès faible vitesse dans de grands bassins, Il se produit en eflet. sous l'action des algues, de l'oxy gène et du rayonnement solaire, une action bactéricide capable de détrulfe tous les mlcro organismes dangereux. Une lagune «pilote" a donc été de la pollution du Lez et des étangs... créée ci la Cérelrède qui fonctionne depuis plusieurs mois ci la satisfaction de tous el, grâce aux mesures qui y sonl lailes. il va être possible de déterminer les caractéristiques que le futur lagunage de Montpellier devrait posséder dans le cas où ce procédé serail en définitive re tenu (surface. vitesse. etc.,) LE CHOIX DEFINITIF DU PROCEDE DE DESINFECTION On ne le répétera lamais assez le but de la désinfection est è effet très global permettre la baignade il Palavas. garantir le bon développement de la pêche, contribuer au développement commercial el tourisilque. assurer la bonne reproduchan de la faune el par )a même le succès de la chasse. Or cer tains éléments du choix de modèle de désinfection ne liennent pas à l'expérimentation elle même C'est dans cette perspective et, en plein accord avec la MunlCI pallté, qu'une étude de faisa blllté du lagunage a été conliée par requipement au B CE_O_M_ élude dont les conclusions vien nent Juste d'être connues Or. celles-ci sont formelles pour un coût d'mstallatlon Infé rieur des trois quarts à celui d'une usme d'ozone et une dépense annueue de fonction nement mférleure de maillé à celle d'un centre de chloration. Il est possible d'installer un lagunage au Nord de rétang de 1 Arnel et de résoudre ainsi de globale le problème de la des eaux usées du II, SUI la réception des eaux de la Cérelrède par I"mtermédlaire du lit du Lez recallbré à SOm de large et de celles de la Mosson. la créallon de 76 hectares de lagunage sur les bords Nord de l'arnel (au total 600 hectares) recevant les eaux du Lez grace a un barrage mobile. la rest!lullon au Lez des eaux désinfectées mais également la POSSibilité de les dmger à la demande vers J'Amel afin d'y éviter la «malalgan et d'y favoriser la prolifération des poissons et des Oiseaux, De la même façon. l'insertion dans le site pourrall se lalre sans poner préjudice aux zones habllées alors que condltlon évidente- serail parlal1ement préservée l'intégrité totale de la perception du paysage classé de Maguelonne_ Ajoutons Que l'étang de l'arnel échappe à l'appropriai Ion privée et que le District de Mont pellier possède. avec l'etat près des 5/6ème des surfaces nécessaires au lagunage. Mais il reste bien entendu. qu'ii s'agissait là d'une simple appro che de «faisablhté~ et que la réahsatlon d'une étude d'avant projet détaillé s'impose pour aller plus avant. étude qui est actuellement en train d'être réa lisée par le BC,E_O_M au compte de la MuniCipalité et qui comprendra deux parties. l'insertion dans le sile (en préalable à rétude d'impact) et le Kpaysagementn du lagunage, - les caractéristiques techni ques de la lagune et celles de son fonctionnement hydraull que. Ouand ce dossier nous sera remis. le mois procham, Il sera alors possible a la MUnicipalité par comparaison aux résultats CITROf:N~ des expé(lences de la Céret rède. de falfe un choix définitif. Il faudra alors lancer une Enquête Publique et solliciter de nombreux avis. notamment ceux des pêcheurs de Palavas et _ des chasseurs MonlpelJié ralns (l'amel esi classé réserve de chasse). 1) faudra, également obtenir l'accord rapide des Commis sions Régionale el Nationale d'hyglène_ Il faudra surloui solli citer l'aide flf1ancière de l'etal Mais comment celui ci pourraitil se dérober devant une réalisa tion Qui sera alors unique sur toul le bassin Méditerranéen et qui. en portant très haut le renom de notre Ville. résoudra à JamaiS le problème de la pollu tlon des plages de la région Monlpelliéralne_ Raymond DUGRAND Adjoint il l'urbanisme La plus belle gamme de la 2 CV à la ex 2500 Diesel avec les NOUVELLES VISA 4 et 5 CV S.A. GARAGE ARRIBA T 14, Rue VaReau Tél : CENTRE 1 DE RECHERCHES ET D' ETUDES DU BATtMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Analyses, Essais en laboratoire et en situ, Controles, Recherches, Etudes théoriques et expérimentales. Conseil assistance technique, Formation professionnelle Sols el Fonda\!ons Bâtimen ts, Génie Civil Rou tes. Aérodromes, Ports Matériaux et composants Structures 1 E. M. C. O. l'ka' AUX PUULlCS IoXl'l 01 ra 'ION ( \II.RfIoR~ RI Ü 1 L\tI l'! III II.OL'!l S Il II. R-\SSLl-! loi' r S Ill; ~ toi r no)\, 13. GRANO'RUE BP No COURNONTERRAL Té l : S S Télu : JOULIE F 1-._--_._-- EMBALLAGE ET CONDITIONNEMENT RECUPERATION VIEUX PAPIERS et CARTONS z./. MosSI-Pierre Tél. 58./0.28 I -:~;,;;:d~ votre,9 Une maison pour la vie, avec un Jardin, des arbres et des fleurs... Maisons Mondial Pratic : des maisons traditionnelles de 4 à 6 pièces à partir de 144,600 F Toutes garanties de pri x, de délais. de bonne fin de travaux, par COntrat. Et [a gara.ntie du groupe SGE, Société Généra le ' Ent repnsc maisons monoial PRATK t...a différence est dans nos Conceptions et nos Prestations. Pas dans les Prix... 1 SIEGE SOCIAL 15, Rue de l'arquebuse Tél AGENCE 18, Avenue WH50n BEZIERS Tél. 62,40.76 " , -1 pour receyolr une doo;umltllùotlon Nom Adresse Tét. Votre Maison construite en traditionnel. J~ dtslre,",nd",.. n rrndu., o..!. '..., un d~ ~os.rtnti, NOM.... PRENOM.... ADRESSE, ViLLE... CODE POSTAL,.... TÊL.... Avn,ou$ un t~r... rn OUI NON l~u d~ 1» «f n ~ tru~tlon JEAN LEFEBVRE TRAVAUX PUBLICS ET ROUTIERS TRAVAUX de V.R.D. DIRECTION REGIONALE LANGUEDOC ROUSSILON Bureaux Atelier - Dépôt: Route de Lodéve Juvignac, B.P , Montpellier Cedex Tél: Télex TARFILE MONTP construit dans votre région des établissements scolaires et hospitaliers, des logements, des bureaux, des usines, etc SOCIET E GENERALE D'ENTREPRISES CONSTRUCTJON Agence: «La Sal korne» A\'cnuc de... Plata nes B.P Lanes-( MONTPELLlER) TëI. 58,8.\.80 S i cg ~ ~odal : 23. Rue du P Onl {k5 H a ll c~ l)~ CHEV J L l. " LA RUE. Ad r cssl~ poslale : Dchll 9()t RUNG ts CEOl:.X n r_

6 10 ~~rnoou~============ le renouveau du Stade Montpelliérain " Chaque mercredi quatre ou cinq jeunes viennent se faire inscrire à l'école de rugby", Georges Pnvet qui a pris la têle du Stade Montpelhérain depuis le printemps der mer est un président heureux. Il raul dlle qu'avec ses 240 licenciés. une équipe famon qui Itenl les pre mlers raies en championnat de France de troisième division, le stade est en plein renouveau Premier de sa poule â la fin des matches aller le club a les moyens de se qualifier pour les 32 de fmale el entend bien saisir SR "<--")ce. Les amaleurs de rugby (el ils sont nombreux dans notre ville) onl accueilli les bons résultats enregistrés par le Stade avec la sallslacljon qu'on devine. Le pubhc vient de plus en plus nombreux il Saba thé. LE BUREAU Président : M. Georges Privat Vice président: MM Saboy et Ferro Présidents délégués : M. Bonnaud (école de rugby) MM. Rigal et Gri moin Ouniors) et M. Mercky (cadets) Secrétaire et trésorier : M. Barral. adjoint : M. Guiraud Commissions : Finances : MM. Sa boy, Berton, Grimoin Festivités: MM. Berton, Lacolle, Carabasse Sorties : MM. Berton, Blanc, ligier, Rojo, Ga ches Terrains: MM. AngUeri, Miquel, Rousset Relations extérieures: MM. Ferro, Berton, Derl bourg Press e ; MM. S arral, Oddoz, Lacolle, Cara basse Sportives: COdina, Mioch (équipe fanion), ligier, Colrat, Slanc (réserve) Ourliac, Robert Ounlors) DIRIGEANTS Equipe juniors : MM. Bonnemaison, Grimoin, Rigal Equipe cadets: MM. Guiraud, Marcky Ecole de rugby: respon sable M. Bonnaud, entraineurs MM. Cas teinet, Fournagoux, Montagut, Moissonnier Quand Montpellier jouait les premiers roi es Le rugby a de profondes racines à Monipeiller Au début du slè cie notre vlue lu! une des pre mleres à posséder un club de rugby Ce fui la grande époque, celle où on Jouait aux Aubes Pendanl la guerre de 40. l'usm dlsputall Ja demi' finale de la coupe de France contre Agen Les anciens se souvlennen! encore de ce match perdu de Justesse (4 3) devant les LOI et Garonnals QUI comptaient dans teurs rangs tes BasQuet, Fer rasse. C'est assez dire le niveau alors atteint par l'équipe montpelfle raine qui lalsalt leu éga l (lorsqu'elle ne les ba ttait pas) avec le Toulouse Olympique et le grand USAP soi même. Le déclin Vint après la guelfe lorsque le Jeu à XIII prit au XV quatre vingt dix pour cent de ses loueurs el dlrigeanls L'U SM étal! devenu une équipe de leu il treize.. Ouant au rugby il QUinze, Il disparut purement et Simplement à Montpellier jusqu'en t963 où sous l'impul sion de Georges Pastre, le Stade Montpell iérain vil le jour Champlon du Languedoc Hon neur en 63 64, le club accédall il la 2" division en En 1968 Il échouait de peu aux per les de la premiere division en perdanl contre La velanet cl Mazamet. En cinq ans le Stade Montpe!liéraln avait presque gravi tous les échelons de la hiérarchie. Et quand on cannait la pléthore des équipes langue doclennes cela n'était pas un mince exploll. Pour diverses raisons la belle aventure devait tourner court En t970 le club redescendait en IrOlslème division et ne devall plus depuis lors "SOrllr de la grl' sallle~. Une nouvelle jeunesse DepUIS le début de celle saison on a repns gout aux VictOires, les joueurs se livrent davan tage, le public revient, brel. On reapprend cl Monlpeiller à aimer le rugby. Le nouveau bureau et la venue du trolsléme ligne Codmat (ex. OuHlan) comme Joueur entraineui y sont poul beaucoup. Avec dix elémen ts 10lmés au Club le slade a su trouver un nouveau style, un séneux qui faisait un peu défaut Jusqu lci. et une nouve lle equlpe. Le mal al et l'état d'esprit Jouent en rugby (comme d'alileurs dans tous les SPOltS) un role consldé rable. La preuve les quinze garçons qui la saison dernlere se ballal!'nl tous les dimanches contre la lelégalion JOuent celle année les premiers raies et sont craints par tous leurs adve rsal' res... La plupart de nos éléments ont été champions du Lan guedoc minimes en 70 et juniors en 75, Avec une moyenne d'age de ans nous avons devant nous un bel avenir.. explique Georges PrivaI. Malgré quelques petits désagrément (notamment le lorfait de Canel qui prive le Stade du gain du match cl l'extérieur) l'équipe peut en effet envisager la pro chaine saison avec sérénité. L'état d'esprit esl bon comme nous l'avons dit, el les Jeunes promettent. Les juniors se mon trenl a la hauleur Ils viennent récemment de ballre Port. la Nouvelle, une des metlleures lormallons du Languedoc el Il y ont mis la manlèle. Ouand le lalenl se JOlnl à la vaillance c'est bon signe. De la bonne graine on vous dl! 1 L'école de rugby se porte égale ment très bien Le président Pn vat n'étall pas peu fier de nous annoncer Que «les petits" avalent ces derniers Jours!nOmphé de leurs homologues du MUC. Vieille rivalité entre deux ClubS de la méme Ville QUI constitue une saine émulation. Un effort particulier est effectué en laveur des Jeunes. Celle année de récole de rugby aux seniors les dirigeants assistent à tous les matches, tous les entralnements. Un ramassage en car est organisé 10US les mercredis sur le canlon de Saint Mathieu, les Matelles. DIX sept cl dix huit Jeunes «qui en veulen t» peuvenl ainsi venir s'enlralner au Slade Sabalhé Ces efforts de reclutemenl et celle politique des Jeunes Imi ron t, n'en doutons pas, par payer Enfin, dernier élément de satis faction pour Je Stade, les rap' ports avec la Municipalité n'onl lamais été aussi bons. Les dln geants ont Irouvé auprès des élus la compréhension qui fal' sait JUSqU'ICI défaut. Bien sûr, on voudr ait VOir augmenlel les subventions, on armerait pouvoir disposer de la salle cou verte de Sabathé pour les entramements en hiver MaiS dans l'ensemble les dlflgeants du Stade ne doutent pas Que ces quesllons se régleronl un Jour ou l'autre. Ils savent que la DEBOUTS (de gauche à droite): G. PRI VA T (président, COLLON (cap liai ne j, BONNEMAISON, SIMO N, ROUGE, CAILHOL, BAUMEL, PA SCUA L, DE WO ILLEMONT, CODINA (en lralneur), COUDERC, LlGIER, RAMON (soigneur) ACCROUPIS: AUGER, ROBERT, COMBEA U, DA RLET CI., MIG NARD, PIOCH, DARLET B, GREFFIER 240 LICENCIES Soixante dix licences sen iors et 240 licences au total, le stade Mont pelliérain présente cha que se maine les équi. pes suivantes sur les terrains : une équipe première e n Championnat d e France 3" division Une èquipe juniors en C hampi onnat de France Crabos une equipe réserve en c hampionnat Exce l lence une équipe cadets en Championnat du Lan guedoc et en Challenge Vi talis Brun une école de rugby : 35 minimes, 30 benjamins et 25 poussins. MUniCipalité, consciente Que le SpOIl constitue une excellente Image de marque pour la ville, leur apportera l'aide Qu'Ils solli Cllen!. El SI par bonheur le club accédall à la division supé neure,lls savenl que nos édiles n'hésiteraient pas il les aider cl franchir le pas. EQUIPE FANION Voi c i la lis te d e s joueurs ayant au cours de la phase des mat ches aller joué en équipe première Arrieres : Mignard, Sa boy, Excoffon Daniel Trois quarts ailes : Cla net, Greffier, SoubleUe, Auger, Jonquet Trois quarts cent res: Combeau, Robert, Excoffon Serge, Barrere (remplaçant) Demi s d ' o uv erture : Pioch, Darlet Bernard Demis de mélée : Darlet Claude, Excoffon Daniel Troisièmes lignes cen tre : Pascual, Cailhol Troisièmes lignes aile : Codina, Simon, Rojo, De Woillemont Deuxièmes lignes : Ligier, Couderc, Fraisse, Baumel Pilliers; Rouge, Ser trand, Gache Talonneurs: Collon, Bonnemaison ~[p rn rnti~============= Le Ski Club de Montpellier a 30 ans Le ski club de Montpellier créé en 1949 est le club doyen du déparlemenl de l'hérault el avec près de 800 adhérents le club de ski le plus Important. Ses activités nombreuses ont nécessité son Installallon dans de nouveaux locaux qui corres pondront mieux. une fois les tra vaux terminés, aux besoins du club et de ses adhérenls. Nouve lle adresse; 8, rue des Telsslers (enlre la place Saint Roch et la rue Saml Gurlhem) lél Cet amenagemenl dott permet tre d'établlr un contacl quasi permanent entre les responsa bles bénévoles du SC M. les adhérents el les amateurs de ski Il permel1ra aussi aux skieurs de se plocurer!aclle ment leur licence F.E.S Les responsables du S.CM espérenl Que le 8, rue des Teis Slers deviendra vite un centre d'accuell sympa lhique et un lieu de renconires, le cho IX du cen Ire Ville peut être un lacleur supplémentaire de réussite. Déja des permanences sonl tenues presque tous les JOurs (mardi, Jeudi et vendredi de t7 heures à 19 heures, mercredi de 2t heures à 23 heures) auxquelles il taut rajouler des permanen c es occasionnelles Enlie ces permanences afm de facliltei l'informallon, un répon deur aulomallque donne des renseignements. Des renseignemen ts sont aussi aft lchés sur la vitrine du local el des communiques paraissent régulièrement dans la presse. Il faut ajouler il cela l'édition d'une revue "Le passe Monta gne" qui est un oulillntéressant d'information que l'on peut trou ver dans les magasins de sport. agence de voyage, etc. ACTI VITES Trois lormes d'activités sont pratiquées 1) La compétition : elle con cerne actuellemen! le ski alpin uniquement bien que la compé tltlon en ski de fond commence il falfe des adeptes. ActiVité un momenl abandon née par le S.CM elle est répar Ile depuis trois saisons et les resul1ats commencent cl se lalfe sentir. La S C.M organise son grand COMPOSITION du BUREAU Présiden t : Frank MON TOUSSE, Vice Président : Marcel CANDILLE, Jean Jac ques SAUVET Sec rétaire Général ; Henry BERTRAND Se c r étaire Génera l Adjoi n t : Jea n Paul COUDERT Tresorier : Jea n Paul MAURY T r és orie r Adjoint ; Sophie GAILLARD Présidents d'honneur : Pie rre THAR A UD, Michel BELORGEOT prix les 3 et 4 mars aux 2 Alpes atnsi que pour la 2ème année le trophée de la Ville de Monlpel. her. Il a aussi organ isé avec les aulres ClubS de la Ville le 1er Réussite du 1 er Grand Prix de la ville Le Premier grand Prix de la Ville de Montpellier s 'est déroulé le DIMANCHE 21 JANVIER 1979, dans la très sportive station des DEUX ALPES. Le tracé de ce slalom géant, inscrit au calendrier des épreuves nationales était, particulierement bien etudié et sélectif (avec 52 por tes sur une longueur de 1902mètres), mais n'a pas dérouté les quelques 200 cou reurs parmi lesquels de nom breux Montpelliérains. En fin d'après midi, les clubs organisateurs (Ski Club de Montpellier, M.U.C, A,S.P.T.T., et LB.M.) patronnés par la municipaltie de Montpellier, offrirent une reception au.. Sherpa ", au cours de laquelle, après une brève allo cuhon du Président THA RAUD, furent procjamés offi ciellement les résultats par MM. CANCEL, SENNEGON et MONTOUSSE. Voici le classement par équipe pour les Clubs des Cevennes:. 1er SKI CLUB D'ALES avec ; GIRARD Magalie, TARAVEL LIER François, TARAVEL UER Rémi. MESSINA P. gr and pnx de la ville de Montpel lier le 21 Janvier aux 2 Alpes. 2) Le ski de loisirs du ski alpin au Ski de fond de loi Sir en passant par le ski de ran donnée le SC.M propose une palelle d'acllvllès c;omplète. SortIes le dimanche, le mer credl pour les enfanls, le mardi poul les amateurs de ski de fond pouvanl se libérer en semaine. week ends, stages. autant de proposlllons pour satisfaire chacun ou presque. Car maigre un encadremenl Importa ni (plus de la moitié des enseignants bênévoles de ski du départemenl appartiennent au ski club de Monlpellier!) Les activités proposées sont Insuffisantes, les stages sont toujours remplis plusi eurs semaines avant le départ et les relus sont Irès Importants. 3) Animation : la volonté du SC M. de sensibiliser les Mani, pelliérains sur la pra\lque du ski et d'apportel autre chose a ses adhérents ou amis est louable. le ski club organise des projec tians gratuites de films, la der nlére en date concernait le ski de fond avec présentation du matériel à la F.OL., une aulfe a eu lieu au C.R.D.P. plus axée sur le ski alpin. L'organisation d'une exposition de photographies, tableaux el même sculptures d'arlistes locaux sur le thème de la mon tagne et du sk i a été appréclee. Sans oublier les rlluelles solfées dansantes qui permeltent aux skieurs de se retrouver sur des pistes souvent moins glissan les. 2éme A.S.P.T.T. MONTPEL LIER avec : TORRES Anne Marie, GOUDERC Guilhem, FESaUET Didier, MATHON Eric. 3ème SKI CLUB DE MONT PELlIER avec : AURIA COMBE Agnés, MARTIN AIS Claude, BOURDON Pierre, SERRENNE Eddy Le Challenge des Cévennes revient donc au Ski Club d'alès et celui de la Ville de Montpellier il l'a.s.p.t.t., le Ski Club se classant 2éme, le M.U.C. 3eme, et I.B.M. 4ème. Une activité de p lus en p lus appréciée : la randonnée. TENNIS: Les terrains de Fréjorgues gérés par la ville Depuis le 1er février dernier, la ville de Montpellier a repris la gestion des courts de tennis couverts de Fréjorgues. Une association a été créée. Georges Frèche, maire de Montpellier en est le président et MM Dugrand, Mas et Péraldi les vice présidents. Ce magnifique ensemble (sept courts éclairés) situé sous les hangars de la foire exposition de la vigne et du vin sera ouvert à tous. Avec douches, buvette et vestiaire chauffé, ces installations sont les seules de ce type et de cette qualité dans notre région. C'est dire l'importance qu'elles représentent pour tous les amateurs de tennis de Montpellier. Et on sait qu'ils sont nombreux. Les cours sont ouverts de 10h à 22h. les prix prati qués sont modiques pour la qualité du service offert. Pour tous renseignements téléphoner au MIDIPLEX JI ter, rue Piern Fermaud Usinagt el Chaudronnerir de feuilles plllsliques PVC ABC AL TUGlAS PERSPEX Polycarbonale DE LA PliX/:." UNITAIRE A UX PIECES DE SERIE un~ équipe ~ lit '" votre s e""lce Télêph. : ( 67 ) MO /-'otp I:-; I.I.1.:R 34 too Entreprise JEANGENIN 11 BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS 54, av. du Pont Junénal Tél: (67) GARAGE MAS S.A 91, Route de Toulouse Croix d'argent Tél: ) LANGUEDOC AUTOMOBILE S.A Av. de la Justice de Castelnau Tél : MATERŒI.I'OUR l'arc; t:t J ARDIN S MOTOC UI.TEURS TRONCONI\I::US I::S nt:rro USSAtt.t.t:uSI::S TONDt:US t:.'. A (jaz(ln MOTO pompes!:it:r\'io: APRI::S-Vt:Nn : PHILIPPE GAllOY.f.,,,,' f""j'.'i"n 1't":~"'''1 \10\ t l'tif (t. H. r..,.'1 /1" i'1.1lj cabanon IG~)pnRTS ~! j le n O l du sport! 15 bd Sarrail (Parking de la Comédie) SOCIÉTÉ ROUTIÈRE COLAS SOC1ÊTÊ ANONYME AU CAPITAL DE F De III piste de jet 111 l'alite du jardin... T ous Iravaux dc V.R.D. ct revêtements industriels el rouliers Region Languedoc - Roussillon Zone indumiellt'" de la Lauze Saint Jean de Vedas Tél : f 67 ) Télex: COLAS SJVED L'Informatique au Service du Citoyen l'uslna IBM France de Montpellier a livre Il la Maine de Montpellier un ordlna teur 370/ 13811' premlar juillet 1977 A raide de 13 l ermlnaux il éc ran la Maine de Montpellier uhlise cet ordinateur pour les services de la comptabilité.. du bureau Ou personnel. du serv'ce des eaux et assainissements. du bureau des elecllons, du bureau des œu'lres SOCiales et du magasin généra! En O\Jtle. 6 autres lerminaux permettenl au~ Mal" es de Millau. QUillan. Ganges et St Gilles, ains i QU'au bureau d'a,de Sociale de Montpelher el il l'office PublIC d'aménagemant el de Construcllon d'utiiiser 51mu!lanementle$ capacités de tral' tement el de calcul de l'ordlnaleul les pnnclpalas applications IrMées par cal ensemble d'ulilisateurs son t les suivantes - Etat Clvll (tabllts des naissances. mariages et décès). Eaux et assa,nlssements (factura tion. stal>stlques). Vonla (lactural>on, alat des recetles). Logemenl (quittance. décompte des charges. SUIVI des en caissements), Pale du personnel Comptabilité analyllque permettanl de gerer au mieux le pal rlmolne municipal Elec\lOfls (listes électorales. tirages. cartes d'électeurs). Hygiène (fichier vaccmatlons. relances parenlsj Bureau d'aide SOCiale (personnes assistées, comptabllne generale). Autres malfles (comptabllllé, pale du parsonne( QI,lIl1ancament) 'i"::e=;;,::;;,.::;:.i :-:. =-_= USine de Montpellier -== ~ = La pomplgnane

7 12 CARNAVAL 79 A Municipalité, Comité des fêtes, associations, quartiers, étudiants, troupes de théâtre font revivre la fête d'antan SALA ISONS S.N.C. Henri Farret , rue Saunerie Place Jean-Jaurès Place Laissac DépOt. 92..()9..32 Dom1clle: ~1 1 VENDREDI 23 FEVRIER : \ t:ntreprise WUIS OUVIt:R &: Cie S,A, BATIMENT TRAVAUX PUHUCS HUON ARMÉ. II hl!>. RU!:- "l'luri MLUH:.L.l4 M(lNH'l:U LI:It Id ' f>2.3H Le Comité de Coordina tion s'est chargé tout particulièrement de l'animation des samedis 24 février et 3 mars dans un esprît d'expression et de participation générales_ Le Carnaval, en effet, est une coutume, une tradition, un moment privilégié pour l'effervescence populaire, C'est aussi une lutte quotidienne pour la survie de la région et de sa culture,. Montpellier, capitale régionale, se doit à ses coutumes et à l'occitan, Faire revivre un Carnaval populaire, c'eslle but que nous recherchons en préservant la diversité de l'expression générale, Une semaine de Carnaval, c'est la concrétisation de toute une année de travail mais aussi une manifestation populaire de la vie régionale, de la volonté de vivre au pays, de parler occitan dans la rue, De nombreuses organisalions se sont donc attachées à faire revivre ce Carnaval, Le.. Collectif Carnaval», diversifié par le type et Je nombre des organismes qui le composent, remplira la ville le samedi 23 février par diverses manifestations (voir délail dans le programme ci-après). Le "Comité des Fêtes», lui, organisera le dimanche 25 février une Cavalcade de chars venus des quartiers, des commerçants et de diverses associations. A ceux que Je choix de ces dates pourraient étonner, nous dirons qu'elles résultent de la volonté de ne pas écarter les travailleurs de cefle fête populaire. En effet, le Mardi Gras n'étant pas un jour ch6mé ou férié, il nous a semblé plus normal d'organiser le Carnaval les samedis 24 février et 3 mars ainsi que les dimanches 25 février et 4 mars, qui sont des jours où la quasi totalité de la population active ne travaille pas, Nous venons d'avancer cidessus les dates du 3 et 4 mars, car ces jours là aussi verront la réalisation de diverses manifestations dans la Ville, et notamment dans les quartiers: 11 AlGUELONGUE JUS TlCE QUARTIER NORD BOUTONNET 2/ LA PAILLADE 3/ CELLENEUVE LA REBES PETIT BARD CEVENNES SAINT CLE MENT 4/ CHAMBERTE FIGUE ROLLES CINQ JOURS DE FETE Grand Bal paré el masqué, anlmé par Jacky COULET et son orchestre, salle -rencontres» 22h. SAMEDI 24 FEVRIER: * Défilé des bérels rouges avec les enfants traveslls pour le bal d enfants de la Paillade (14h 30) *15h : Bal d'enfants a la Paillade, salle de Judo *Toute l"après mldl, animai Lon dans la Ville par le Collectif Carnaval Inaugurations pasllches, etc... Quai du Verdanson, rue d'alger Défilé flnal Jusqu'a la comédie. procès du roi Carnaval Escoubille Il La population est InVItée â se joindre au délllé DIMANCHE 25 FEVRIER: Cav~lcade (14h) Trajet: rassemblement et départ du Peyrou, Boulevard SANITAIRE IDEAL STANDARD SAURES Salit' t:xposition 21, Rlc de Nîmes MONTI'ELLIER TéI.72.4S.23 "","" d'ou>er1urn-9h li I2h-t4h li 19h Sad Lundi CUISINES BECHER TECHNIBOIS Contrats entretien Dépannages rapides Véhicules.d'intervention ~':u guidés par radlo--téléphone Chaufta~ 4 Cllmatisalloo Plomberie le Comite des Fêtes de Montpellier, en accord et avec "aide de la Municipalité, organise des Fêles du Carnaval dans notre Ville. La quasi totalité des Sociétés les plus représentatives de Montpellier: les commerçants, représentés par les présidents de la quinzaine, l'accordéon Club, les Berets Rouges, la Souvine,,'Entente Cycliste, "Etoile Bleue, la Fédération des Oeuvres Laïques, la Garriga, Juin 44, les Majorettes de la Ville de Montpellier, auxquelles se sont joints les quartiers: Aigue longue, Aubes-Rimbaud-Pompignane, La Paillade, Saint-Martin, etc..., les Fleuristes et les Maraîchers de Montpellier, sans oublier "Association Sportive de "A.S.B.A.M. et le Comité de Coordination pour le Carnaval, ont largement contribué à la réalisation des Festivités Carnavales ques 79 à Montpellier. Nous tenons d'ores et déjà à les remercier de leur étroite colla boration. S/CROIX O'ARGENT LEMASSON 6/ SAINT MARTIN 7/ RIMBAUD POMPI GNANE LES AUBES Des animations de formes diverses nous permettront de faire revivre pour un temps nos quartiers, si souvent élouffés dans leur expression_ En ce qui concerne le dimanche 4 mars, un deuxième défilé de chars sera organisé, qui cl6turera celte semaine Carnaval 79_ Elle marquera le renouveau du Carnaval à Montpellier mais sera la première d'une longue série, nous l'espérons! Que Carnaval vive et meure dans les flammes de ces mots! Sa Majesté ESCOBILHA 1/ : Un collectif rassemblant Associations, Comités de quartiers, Groupes de Théltre, Fanfares, Msl! sons des Jeunes et de la Culture. Etudiants, Lycéens, etc." s'agite pour préparer un accueil triompha/ et explosif à sa majesté Escobilha /1 qui fera son entrée officielle le samedi 24 février 79 à 15h par la Porte de Celleneuve. Ledru Rolhn, Boulevard du Jeu de Paume, rue de la République, la Gare, rue Maguelonne, place de la Comédie, rue de la loge, boulevard Clémenceau, te Peyrou. disposition de ceux qui désirent participer. SAMEDI 3 MARS: " 15h. Bal d'enfants a MontpellLer. GOüler gratuit. en lrêe 10 Frs. pour les Parents "Après-mldL et sotrée : animation sur les quartiers : groupes occitans, jazz, 1 folk, bal a papa, etc. DIMANCHE 4 MARS "Cavalcade (14h) Même parcours jusqu'au Bld du Jeu de Paume, puis Bd VIClor Hugo, la Comédie, rue de ta Loge, Bd Clemenceau, Peyrou. dlsloquatlon, UJ:.P. ' Entrepri.. a.arum Bureau : 1028, nenue de la PonlpignIIgne Montpellier Tél: n...a-oa -n..q..og Livraisons de Fuel Domestique Installations et Services Tous chauffages Tél: 63 )) 90 '64 CGEE ALSlliOM EQUII'J,:M t:n"r.; t:t t:ntrt:piusi'..s EI.E<.' KtQUI-:S ct.:n"nu-; Ot_ TIlA VAUX Ot: MONTPEU_It:R 27, Aooen_ de Ni~ MONTPELUEK ni, (67 } DANS LA PLUS PURE TRADITION Le monde saban que dlns la lenga noslra, -Adlu» vol dire d'en primler -80nJorn», e sohde qu'aquel relorn de Carnaval au Qapâs es una granda primieira. DesempUOI 1964, Carnaval era pas pus tomai e, pasmens, dorm'ssla dlns 10 cor de chacun_ Ouau avia dobhdat son cacalas e los rebobis de sa venguda? Aque la lesla, per avedre la Vida tant dura, se deu enrasigar au pus prlgond de la memoria colectiva. Carnaval sena un eirelatge de tas Saturnalas anllcas, sena coma un resson de festejar 10 solelh de la pnma... Quau o pol saupre au just? Sens remontar duscas a Matusalem, vesem que Carnaval l oguet sempre sinonim d'eslrambord popularl. Pendent l'edad-melana, au mes de febnèr, las valors morales pelan d'esquina. Après las pnvacions de l'ivèrn, tre que se luga ta pèrc, Carnaval arriba, ambé son cortègl de bambôchas, de vin e de manjalha. E res pôt pas conténer 10 pèble galai : gailalz aquellarnagas d'avesque que refusa de prestar sa casubla ais manges galapians_.. Terré! An lèu lach de le l'assetjar dins scu;aledrajëi. e 10 bogie. finis per ceclir! Co que loguet Carnaval a Montpelhier. es pas simple d'a dire. Sembla qu'aquela joiosa Iradlclon ague mai marcal, e mascaral, las genls que los manuscrichs. Nos cau remonlar a la RevolucLon per nos faire una plchota ideia de co que devla eslre davanl. Parlarem donc de l'epoca posl-eroica dau Carnaval. JOI Lofs Fetip, se tenon de caris cocularias (Iolis los «ADIU PAURE CARNAVAL... )}! omes mandais son de Mcornards» e los cehbalans de.ecornelus»), s'orgamsan de cavalcadas dlns tos quarliels e los barns de la Vila La Plan de t'olivier, le Plan de l'om, la Carrielra Bassa, la Vau féla, 10 Corrau, Batonel. Sanl Domenge (ara Cela 110va) 10 Carrai dau Rel. an chacun sa cori e sa cavalcada, Lo lei de la cort es nommai a Vida, e la reina, eleglda chaca an Cau notar que la réina es. sovenlas les, un Jove veslil de femna La carl a sa chancelarta e sos ambassadors que, d'una cori a l'autra, se rèndon de vimas de corlesla allan! d oc a sions de feslejar Segur que las VISitas se fan entre amlcs, ais IndesLrables te dison..esoiiis 0 te carrejam 1» Per 101 dire, se paga tamben d 'Imposl, e de mllhons... Joi Napoleon III nolam ronglnahlal dais quarliers. Solonet s'onora dau pnvilegl reconegul de deslilar la DLmarç Gras, el de negar son Carnaval 10 Dimecres de las Cendres : De qu'es aquel Carnaval? Una palhassa alongada sus un lençol e porlada per sieis Jovens en panels e bonela de coton blanc;, La CQ(legL s'a{lç ta sur chaca plaça.eun dos e tres!. le fan sautar la palhassa, se la recuperan, Crtdan KLa palhassa 1 es! )1 e lai tirar 1 La Plan de rolivier s'especlahsa dins l'organisacion d'una asinada 10 dimecres. Après la requislclon generala de lotis los ases -e n"j a forca la desfilat comença. AICI, lolas las reglons ie passan, representadas per de lemnas en coslum IradiCJOnal que vendon de 101 (Iegumes. fruclles). en vantant sas marchandlsas... Au Cor Tau, vesem de pescaues napotllans dlns la glganta cavatcada L'ongmaillai se met tamben dins ta fabrlcaclon dais carris. Un quartlèr ne po! labncar quatre d 'un cop.., las cançons dlson mal que mal la herlal d'èstre un enfanl de Solonel a de Figam'Ias... Pasmens, co que sembla faire I"unllal d'aquelas manl' feslaclons [anl diferenlas, es preclsamenl 10 ReL dau Carnaval, la grand personalge que soneron Gargantua 1er en 1897 e Dona Gargamela en De que lepresenta aquel mostre sagrat? Quant va plcar l'ora dau Carnaval. om ditz que dlns la Vila.eMarcamau se passeja»,los Clapassiers leglsson una letra dau grand Rel qu'anoncla sa venguda de Pampangosta. pel tren. Es 10 senhal de la lesla. Rei enorm, las cancans e las Lma!ges pa rtan de sa -brava Ironha» e de son.eventre sans parter»! Responsable de lotis los desbordamenls, a la lin de la lesla, sera lui lai dins un procès solemne e condemnat a estte cramai a t'esplanada a au Peiron Au taro de las flamas dau lenhler, la monde cantan.eadiu paure Carnaval!» Adlu la lesta. adlu la joia e Carema va comencar... Mas, aquet _Adiu» sembla pusleu un _Au reveire». un _a t'an que ven'» Oc. Garnaval lornara nalsser de sas cendres, e per prova, vaqui qu'anoncla sa venguda, aqueste an, dlns noslre cla pas... Adonc, chaval de bossut, _Adiu, paure Carnaval», Fulbert Cant ANIMA TION D'UN QUARTIER Au quartier Saint Martin on a prépare cette année Carnaval avec une particuliére solennité. On a voulu redonner à la fête le faste d'antan_ Tache d 'autant plus difficile que la plupart des habitants ne sont pas, dans ce quartier de grands ensembles, montpelliérains,d e souche. Il fallait donc, et de fut lâ le role des animateurs du cen tre social, aidés par les membres de la troupe théâtrale du Fenestron, leur faire découvrir la tradition carnavales que montpelliéraine_ Des contacts ont été pris avec tes écoles, les enseignants, les parents d'élèves, des ateliers de masques ont èté organises durant quatre semaines (20, 27 fevrier, 10 et 17 mars), on a appris aux gens la chanson Adiu paure carnaval. Une veillée a eu lieu le 3 février (défilé en ville)_ Une autre couronnera les efforts des habitants et des animateurs et les réunira tous dans les rues du quartier le 3 mars prochain_ Cela n'était pas facile_ Il faltait apprendre aux jeunes (et moins jeur:es) la. dança des bufets. sans laquelle il n'est pas de vrai carnaval à Montpellier. Beaucoup ont â cette occasion découvert la danse occitane qui remonte à la nuit der temps. En grandes chemises blanches, maquillés, des bonnets sur la tête, les nouveaux languedociens ont appris à courir dans les rues le soufflet à la main. Les enfants ont construit eux-mêmes Caramentrant, ce personnage traditionnel qui sera brulé en place publique le samedi 3 mars_ les animateurs ont également voulu pour donner vie au quartier, lancer un concours de la meilleure légende_ Il s'agissait d 'inventer un conte sur l'ane Martin qui a été choisi comme symbole du quartier_ l'auteur du meilleur conte sera récompensé par un jury qui lui décernera l'ordre de "aubergine (vietdase) le jour de la crémation de caramentrant_ Un concours de musique sur "ane Martin a égale nient été mis sur pied. les gens ont ainsi participé entièrement â la fête. Ils ont découvert une tradition dont ils ne soupçonnaient pas l'existence et ont pris en compte une animation_ Nul doute que comme â Boutonnet, la Pompignane, la Paillade., ou de semblables manifesta tions ont eu lieu on se souviendra loog temps à Saint Martin de ce carnaval 79. Nul doute que celui de t'an prochain sera encore meilleur_ VENDREDI 23 à 22 H. Grand bal Salle des Rencontres avec Jacky Coulet Dans te cadre des Festivllés Carnavalesques, le Comité des Fêtes organise un grand bal paré et masqué le vendredi 23 février 79 b 22h. Pour organiser cette SOlfêe, le Comité a lait appel b un Montpelliérain.- Jacky COULET. Qui est Jacky COULET? Elève de notre conservatoire, monté à Paris depuis bientof vingt ans, il est actuellement avec son orchestre le représentant de la musique française dans beaucoup de capitales du monde. Son champ d'action depuis ramèrique jusqu'aux Grands H6tels parisiens et les grandes soirées mondaines, montre bien la diversité de son public. Par sa connaissance de la musique et du spectacle, et aidé par son dynamisme naturel, il inspire la sympathie el communique son entrain à son public. Ses qualités d'animateur sont la garantie d'une SOlf,* réussie_ Lors du Grand Bal du 23 février, il montrera ses possibilités en recevant les participants à celle SOirée avec ses TZIga nes sur des airs de folklore. Puis if iouera de table en table les airs qui lui seront demandés, créant ainsi une ambiance se rapportant aux nuits tziganes, JI rassemblera ensuite son orchestre pour faire danser toute J'assistance sur des airs ajjant du tango au disco, sans oublier les farandoles endiablées dont il a le secret, Ce gala sera l'ouverture des Festivités Carnavalesques 79 à Montpellier. Le comitè des Fêtes espère que le publie qui y assistera en emportera un excellent souvemr, Bullet garni. champagne. cotillons. Entrée.- 61) F. Tenue correcte de rigueur. LADA GARAGE PLAC SUD marquage et signalisation avenue calmette 34 FabrègiJes Tél: CLAUDE GUITARD Concessionnaire 18, rue du Commerce - 15, rue Bourrely Tél : Montpellier PLAZOL ET JAMME Parcs el Jardins Motobineuses STAFOR Motoculteurs MIlSUBISCHI Tondeuses à gazon WOLF Tronçonneuses STlHl OlEOMAC Mlcrol racleurs Tondeuses MASSEY-FERGUSON 11, rue Maguelone, Montpellier lél SetviCe après vente assuré dans nos.' )liers 13

8 14 UITlŒill1JillŒ=== ====== = == L'ASCENSION DE «LA RAMPE» Depuis plusieurs années la troupe de la Rampe nous a habl!ués à des spectacles de qualité la création d'halocauslum le 22 ranvler dernier au Théatre MuniCipal a confirmé tout le bien qu'on pensait d'elle la Rampe nous av811 déjà présenté avec.raulre Don Juan_ une oeuvre de l'auteur cubain Eduardo Mane\. Cette pièce avait obtenu en 1975 un franc succès On se doutait bien qu'un JOUI ou l'autre la troupe présenterait une autre création de cet auteur, Les comédiens avaleflt depuis longtemps envie de montel Holocau$lUm c'est désqi mais chose lalle Et Ils on1 eu raison car le spectacle est vraiment de bonne qualtlé, Les mille personnes qui ont assisté aux deux premières représentations ne s'y sonl pas trompées. Elles n'ont pas ménagé leurs applaudissements il. Gérard Bourdon, Jean Claude Fernandez, Alam Pougel. Domm!Que Ratonnat et Mynam FrançOiS Même l'anc!en ad/oml aux alla! res culturelles de la précédente mun!cipallté. Georges Démouhez (QUI n'avait pourtant pas Jadis ménagé la troupe) a lait dans les colonnes de Midi libre une crltrque élogieuse Il fallall un certain courage pour manier celle pièce Qui demande beaucoup aux acleurs. les qua Ire garçons se sont enlramé dur et Ils réalisent une performance physique toul a lall remarquable. Malgre Quel ques petlles erreurs de mise en scène el d'éclalfage le specla cre est vraiment de Irès bon niveau, Bien qu'il 811 un peu Vieilli. le texle de Manet n'a flen perdu de sa violence. de sa densilé Holocaustum reste un pamphlel pohtico sociallrès actuel Peutétre méme plus que lorsqu'ii fut écrll en ({ Holocaustum OU le Borgne» d'eduardo MANET Mise en scène: Georges R, d' ESHOUGUES la troupe : BOURDON Gérard FERNANDEZ Jean Claude FRANCOIS Myriam POUGET Alain RATONNAT Dominique FRANCOIS Myriam CEClllON Bruno MAURICE Claude BlENET Jean louis THOUZEllIER Anne Ont participé au spectacle: FAVIER Daniel MOURIER Bernard SIMON Marc POUillAT Alain Les Frères RUNEL Tel: ( 67 ) Sud Téléphone Route de Palavas Lattes Montpellier Tél: (6n 7HO 80 la Borgne Martibus la jeune lemme Cumulus Tibulus Decors et costumes Régie lumière Régie son Administration Administration Décors, costumes, aft/che Musique une Cuisine de Tradition Technique Salles et Salons climatisés 27, Rue Maguelone Menuiserie Traditionnelle Agencement de Magasins Cuisines Personnalisées - Cintree Menuiserie - Chauffage intégré - Industrielle Domaine Pascal et - Z.I Monloellier Tél : (6n Tél: Salte de bain Cuisine Chauffage Exposition: Z.I. la Lauze Route de Sete St-Jean de Vedas 166 Une équipe de copains. ue gaucne à droite Gérard Bourdon, Alain Pouget, Jean Claude Fernandez, G. Robert d'esthougues, Dominique Ra/annal, Anne Touzelier, Bruno Cecillon, Claude Maurice, Myriam François et Jean Louis Blenel, la Rampe peul envisager la sai, son qui vient avec optimisme la Iroupe est solide, Bien des progrès ont été accomplis depuis 1973 Efforts de création et de vulgarisation les ellorts de Création el de ditlusion théatrale ne sont pas demeurés sans ellel Devenus de vrais professionnels les dix comédiens QUI se sont lancés en 1973 dans une aventure que cerlains Jugeaient un peu folle, bénéficient d'une excellente image de marque dans toute notre région. l'an dernier près de personnes ont assisté aux 113 représentations. Se déplaçant dans les écoles, les MJC, les centres de vacances, visitant l'ensemble des vil les et villages du Languedoc. la troupe s'ellorce de promouvoir 1 CITRAL 858, rue de ta Castelle 341()() Tél : (J() & Chaudronnerie industrielle Constructk>ns mêcaniques 178 Entreprise le théatre Et de le faire revivre partout où Il a disparu. l an dernier fa tournée dans les hauts cantons de l'hérault (où aucune troupe n'étall venue depuis des luslres) a remporté un succès au delà de taule espérance. Ouatre vingt classes du secondaire ont décou vert à Bédarieux. Saint Pons et Lodève le jeu théalral Aux enseignants de poursuivre cet ellort. el 011 verra certainement naltre des vocations, Pour la Rampe ce travail de vul gansatlon est aussi (sinon plus) Important Que les grands spec tacles Depuis 1974 la troupe a monté QuaIre créations collectl' ves pour enfanls. -le roman de renard_ en 1975, «le voyage de PatapOII~ en 1976, "les fables de la Cigale_ en 1977 et cene année ~ Plchot Nanet K, C'est dite le travail en pralondeur qui est effectué. C'est dire que la Iroupe participe pleinement à la promotion de son art FRANTEL t e Pol}gone REST... URANT. LOU PArROL. BAR. LE MUID, OrganrSlllion t{\l1~ banquît' el COCklarlJ, marrasr1, ~onr~ren~~, (onsrb. n!. (67) Tilex MALARTH E Frères Boulevard Paul Valéry Croix d'argent MENUISERIE EBENISTERIE SALVADOR bois et aluminium pour chauffage électrique faux plafonds cloisons sèches agencement de magasins meubles stratifiés esçaliers 732, rue du Pas du Loup Montpellier Tél : (67) el à la vie cultureue de notre région Cela n'est pas toujours facile, les neuf comédiens el Robert d'eshqugues le metteur en scène, n'ont pas de salte. Pour les répél1llons on s'instaile lant bien que mal dans un local sllué derllére la gare. la sane des Saints françols qui est prêtée à la troupe. Même SI les comédiens ne sont plus obligés de travailler à J'extérIeur les condlilons d'exls, tence reslenl précaires. Placés sur un pied d'égalité. tous les membres de la Rampe sont payes au SMIC. Oh bien sur on y arnve, mais c'est dur MaiS tant qu'on a la foi tout va bien Et puis J'entente au sem de la troupe esl bonne, Chacun oeuvre pour ta communaulé t personne ne cl'iere e Ire en avant. Tout le monde pro gresse en même temps, Seul point noir on n'a pas pour J'mstant le recul suffisant pour meure sur pied des mises en scéne personnelles. Il faut bien honorer les contrats qui permet tent de vivre C'est ainsi qu'au mois de décembre dernier la lroupe a etfectué 25 représentations, En deux mois, avec.plchot Nanet.. el.holocaus tum" elle a présenté deux créa tlons. A ce rythme là on comprend que toul travail de recher che personnelle SOli lrès dlftl' clle. MaiS, Il ne faut pas déséspé,er, cela Viendra un Jour. la Rampe joul1 désormais d'une excel lente Image de marque. On salt que ces professionnels du théatre sont capables du meilleur. Faisons leur confiance, la renommée el le succès aldanl nul doute que très blentot la 1 roupe aura les moyens fman ciers QUI lui permettront de pré senter des spectacles plus pero sonnels,. C'est tout le bien Qu'on peut souhaller à cette équipe de copams QUi ont PriS tait el cause pour une régron. Celle CI le leur revaudra bien un Jour SOLUTION DES JEUX 1 - le mot en trop est bison. Il faut placer ver tlca/ement et de gau che à droite ASTRE, CUMUL, CRUEL, IGLOO, ISSUE, NATTE... Il ' Cambacares III - Bruit et pas (le lest en plus) IV. le dessin est celui de la leure A. UITlŒffiUffiŒ====== MISE A SA DISPOS ITION PAR LA VILLE Une «machine à jouer» pour le T.Q.M. NouS avions annoncé dans nos numeros de dècembre et jan vier que le Théâlfe Ouolldlen de Montpellier allait étre Installé dans ses murs C'est chose faite depuis le 15 lallvler. Jour de l'inauguration de la toute nouvelle salle Emile Marlul au Caffé d:.j ROI Toute nouvelle disons,10us car cetui qui a vu aulrelols ce~ locaux ne les reconna!\ plus Des murs rouges et nolis, oes rangées des spots au pla1ond. une loge avec douche. une régie cel1e désorm, plm pante sane Emile M, { y a même de la moquel", Daf i, rre) esi devenue la "11 H' "e à jouer~ du TOM Michel Tou!alile el son épouse n'étalenl pas peu fiers de ta montrel à ceux qui Je 15 Janvier étalenl venus fêler avec eux l'événement De nombreux représentants de troupes amies. des auteurs de théatre régionaux avalent tenu à célébrer avec les comédiens du TOM et les élus ta naissance de ce nouveau lieu de théâtre a Montpellier Au nom du Conseil Général M Antonlnt devait dite sa satlstac tlon Il élall Imité par GeOlges Fréche qui félicitait le T.O M pour te travail qu'll accompht.. II y a deux ans, dlt'ii, vous avez, au cours d'une tournée dans la capitale eu les éloges de la critique parisienne. On sait que cette dernlére n'est Michel Touraille (à gauche) Vient de recevoir la médai/{e d'honneur de la ville des mains de Georges Frèche. Au centre Jean Guerre et à droite, en partie cachee, MMe Fenay. pas tendre avec les nouveaux venus. Nous vous remercions d'avoir brillament défendu la renommée de Montpellier. Georges Frèclle deval\ égate ment rendre hommage à Michel Touraille et ses compagnons pour le uavall de tond qu'ils accomplissent el pouf la pas Sion avec laquelle Ils participent El ta vie cul1uretle de la ville> Très ému, Mlchet Touraille remerciait la MUnicipalité. et en parllculler M Guerre pour l'a!de qui avait été apportée à la troupe «Avec cette salle, dlhl, c 'est une nouvelle vie qui com mence pour nous. A partir de ce lieu nous étendrons nos ra cines sur la ville. Nous prospecterons les écoles et entretiendrons des relations de plus en plus étroites avec ce public qui s 'est toujours montré fidèle." MIchel TouralUe devall entln 'nd'quel que le TOM ferau tout ce QU'II pourrait pour monter des pièces d'auteurs locaux el servir ainsi encore un peu plus au dévetoppement du théatre en Languedoc. THEATRE MUNICIPAL Les programmes de Mars Jeudi 1 Mars : duo SUK Demus au piano et violon. Des oeuvres de Janacek Franck et Strauss, 21 H. Vendredi 2 Mars : Thierry le luron. Un spectacle Karsenty Herbert. 21 H. lundi 5 Mars: générale publi, que (abonnements) d '"Arturo Ui.. de Bertold Brecht par les Tréteaux du Midi Centre Dra matique Nationale, 20 H.30 Mardi 6 Mars : duo de pianos, Biliard Azais. Des oeuvres de Brahms, Schubert, Infante, Mozart, Bartok, Debussy et lutovslawskl. 21 H. Mercredi 7 Mars : Engllsh Chamber Orchestra. Ensemble â vents. Des oeuvres de Schubert, Novacek, Boehm et Mozart. 21 H. Vendredi 9 Mars : "Arturo Ui ". 20 H.30 l'ra V AUX PUBLICS Terrassements, viabilité, revêtement de chaussées, adduction d 'eau, E.D,F" G.D_F. ASSAINISSEMENTS SABLIERS DE GIGNAC CARRIERES DE GARASTRE Installation mécanique moderne, chargement aulomatique rapide. TREMIES SUR ROUTE 45, ROUTE DE LA POMI'IGNANE B.P CASTELNAU-LE LEZ Samedi 10 Mars: " Arturo Ui ". 20 H.30 lundi 12 Mars: «le mariage de Figoro" de Beaumarchais par le theatre de la liberté. Mise en scène Arl e tt e Tephany. 21 H_ Mercredi 14 Mars: matinée enfantine â 14 H.30 Vendredi 16 Mars : ensemble Andrée Colson. Des oeuvres d 'Albinoni, Mouret, Durante, Vivaldi, Lekeu, Roussel. 21 H. Samedi 17 Mars : "Apprends moi Celine", pièce écrite et jouee par Maria Pacome. Spectacle Karsenty Herbert. 21 H, Mardi 20 Mars : " les loups" de Romain Rolland par la Compagnie du théatre Popu' laire de Reims. Mise en scène de Robert Hossein. Une pro duction théatre Actuel. 21 H. Mercredi 21 Mars : Jérémy Menuhin. Récital de piano, Des oeuvres de Debussy, Schubert, Beethoven, et Stravinsky, 21 H. Vendredi 23 Mars : «Arturo Ui" 20 H.30 Samedi 24 Mars :.. Arturo Ui>. 20 H.30 Mardi 27 Mars : "les folies de Gargantua.. de Rabelais. Mise en scène Yvon Pradel. Par la compagnie des Arenes de Nimes. 21 H. Jeudi 29 Mars : " les vignes du Seigneur" de Robert de Flers et Francis de Croisset. Avec Darry Cowl et Paulette Dubos t. Un s e p c t a cl e Karsenty-herbert. 21 H. Ve ndredi 30 Mars: Giselle d'adolphe Ad am. 21 H. languedoc études bureau d'études techniques INGENIERIE - BÂTI MENTS - IN FRASTRU CTURES - V. R.D. -INDUSTRIE 510, Avenue d 'Occitanie Montpellier Tél: ENTREPRISE D'INSTALLATIONS SANITAIRES ET DE CHAUFFAGE CENTRAL Hubert-Louis Pons 24, avenue Saint Maurice PALAVAS LES FLOTS Tél: R.C. Montpellier 67-A 587 P. MOURET le bon pain d'autrefois CENTRE DE Avenue du Mas d'argelliers Tél.( 67 ) DIRECTION REGIONALE 2, AVEN UE DÉSIRÉ BIANC O MARSEILLE Tél Télex BBDRMRS BÉTON ARMÉ GÉNIE CIVIL BATIMENT TRAVAUX PUBLICS SIEGE SOC IAL 278 bis AVENUE NAPOLÉON BONAPA RTE RUEIL MALMAISO N Tél.( 1 ) :15 5, Ru r Dr lmas M ONTPElLIt:R ( 61 )

9 16 [00 œœ~ ~ooœu~œœ~======== Unité et diversité du Faubourg Celle neuve S' il est â la périphérie de Montpellier un quartier bien Individualisé dont les limites se tracent d'ellesmêmes sur le plan de la Yil1e, c'est bien le Faubourg Celleneuve. A l'ouest, il s'arrête aux vignes qui le séparent de la Paillade el il la Mosson, qui le sépare de Juvignac. Au sud c'est la voie express Qui le délimite par rapport â la MarteJie. A l'est, il bute sur le parc de la Piscine et sur le domaine de Bel Air, sa limite est donc constituée par l'avenue Paul Bringuier et la rue d'alea. Au nord enfin c'est le no mans land au delâ de l'école de Commerce, le quartier s'arrête il la rue du Professeur Blayse... A l'interieur de ces,,'rontières naturelles", il y a tout ce que nous appelons le "Faubourg Celleneuv81J afin de bien marquer que notre quartier ne s'arrête pas au «village» mais qu'il intègre l'ensemble des constructions de chaque côté de l'avenue de Lodève. La population de ce Faubourg compte envi ron ames. Pour étre un des mieux Individualisés, le Fau bourg Celleneuve, n'en est pas moins diversifié tant du point de vue de sa corn position sociale que, de son urbanisme de l'a rchi tecture de ses maisons, de ses activites économi ques, de l'origine de sa population.. Quelques exemples... Des grands ensembles qui ont nom "Petit Bard.., la "Pergola.., cités dortoirs pour une population laborieuse. Entre l'avenue de Lodéve et la voie express ainsi qu'en bordure de l'avenue des Moulins, des résidences, des villas dans un cadre agréable ; des cadres, des enseignants, des retraités aisés... Dans le vieux Celleneuve aux rues étroites vit sur tout une population de petits commerçants, d 'artisans, et de viticul teurs, très attachée à son cadre de vie traditionnel et à son particularisme.. villa geois... Les personnes agées de la résidence de Camperiols ainsi que les handicapes en stage au centre de réa daptation professionnelle qui nécessairement vivent assez repliées sur elles mêmes. Enfin la Cité Chantal et le camp de transit de la rue du Pilory hébergent des populations gitanes ayant un mode de vie particulier qui pose parfois des pro blèmes de compatibilité avec celui de leurs voisins immédiats. Ce quartier complexe et vaste est dotè d'un nom bre suffisant d'écoles (4) et d'églises (2) ainsi que de grandes surfaces, de ban ques et de petits commer ces de toutes sortes. Par contre dans tous les autres domaines, Il ne pos sède qu'un équipement trés réduit... un centre social remar quable mais excentré par rapport à l'ensemble du quartier - un bureau de poste très insuflisant et mal situé un minuscule cimetière, depuis longtemps complet une petite salle de cinéma. Pour que le quartier prenne vie et que les élé ments très divers de sa population puissent avoir d'avantage de contacts, il est indispensable d'élargir et de compléter cet équi. pement minimum de façon il créer des lieux de ren contre plus nombreux et plus centraux, à commen cer par une "maison de quartier.., des terrains de sport, des jardins publics, des terrains de jeux pour enfants, un club du 3 e âge, un bureau de poste moderne et bien situé... etc... Il faut en outre que la ciro culation de transit soit réduite et régulée grace a des déviations et aména gements de façon il ne plus étre un obstacle à l'unité du quartier comme elle l'est actuellement. A certaines heures, il est impossible de traverser la route de Lodève, tellement la circulation y est intense, Tous ces équipements, toutes ces mesures font partie des demandes actuellement presentees a la Municipalité, et c'est du sort qui leur sera réservé que dépendra l'animation, l'unité, bref la vie de quartier du Fg Celleneuve... vivre à Celleneuve... dft Le journal dislflbué à Celleneuve. c;:z;::::::= CE-",,-'t l\e-fl>'j~t'on,,;u,.~~. (Etni'E ~oc.,al CooPERATivE ~ Ec.oLE C.O"'K~P.!.f. (1)(1<.-- f'iscii"'t <!I CES Une Association de Quartier pour quoi faire? Oue peuvent bien. faire cent adhérents à une association de Quartier dans un faubourg de t2000 habitants? N'y avait il pas déjà à Celleneuve un comité de détense des commerçants. des syndrcats du cadre de vie. des associations sporti ves. un centre social, des grou pes de parents d'élèves. Le 3 Févfler t978. il y a juste un an la première assemblée de Celle neuve adoptait une charte défi' nissant huit grands principes: une Association ouverte... Res souder le quartier, prionté à l'intérêt collectif, une vie cultu relie, un quartier bien équipé, Inlormer tes habitants. dialo guer avec les élus. former les cltoyens.. Bien que les prlnci' pes généraux n'aient nen d'origlnal. aucun autre groupe orga nlsé ne les prenait tous en charge. Association ouverte. C'est difficile de lutter contre l'em'ie de se retrouver en un petit noyau sympathique d'amis. seule l'ouverture pero met d'évi ter toute prétention et d'ollm Simplement des lieux et des occasions aux habitants du quarlier pour qu'ils s'expriment eux mêmes. Plusieurs groupes de locataires ou d'habitants d'ensembles on! déjà fai! appel à nous, ne fut ce que pour les aider à avoir des locaux ou bien à annoncer leurs activités, la distribution du FQUGASSET l'été dernier chez tous les habl' tants a certainement permis de renouer des contacts, ces jours là nous avons vraiment senti ~battre le coeur du Quar l ler~... Ressouder le Quartier. Les propriétaires ne veulent pas ouvm â tous le local SOCial du Petll Bard. les enfants d'imml' grés jouen! dans la rue les personnes agées de Cam pérlols souhaitent vivre qu calme et la population avoisi' nante souhaite Que le parc de Bel Juel SOit ouvert aux pehls enfants et à leurs mamans. Cer tains veulent tracer des ave nues à tlavels des terres qu'lls croient en friche, mais que 200 vltlcutteurs chérissent Les mères révent d'allées pie tonnlères où leurs en lants pourraient gambader, et les marchands allendent les VOilures Qui s'arrêtent pour!alre le pieu. de denrées et d'oblets divers Les vieux Cellenevois sonl aile rés de vorr les nouveaux passer sans dire bonjour â personne. Les nomades souhaltenl un campement mieux organisé el mieux Situé, les citadins vou draient voir ces nomades un peu moins près.. Les pelits commerçants sonl parfois critiqués mais leurs magasins sonl des lieux de ren contre el d' échanges beaucoup moins anonymes que les gran des surfaces. Association des Habitants du Faubourg Celleneuve Siège sociaf : chez M. Jean F. Lévy, les jardins de Lodève Bât. 8 55, rue des Escarceliers MONTPElLIER Tél Priorité a l'intére collectif. C'est dans cet esprit que des séances dïnformation ont eu lieu à l'esplanade sur le Plan d'occupation des Sols. que l'association a consulté la popu lallon avant de donner un avis à la Ville. La priorité aux trans ports en commun nous conduit à êlre favorables au sens uni que de la roule de Lodève qui permettrait l'élargissement d'un IrOlloir en ailée piétonne l'association a proposé aussi de modifier l'itinéraire du 9 pour qu'll aille de Campériols il Celle neuve. el de prolonger la ligne de l'autobus de nuit La maison pour tous est le grand projet collectif. Elle doit prendre place sur un terrain Situé entre Bel Juel et les Mar ronnlers. qui pourrait êlre rendu accessible depuis l'avenue de Lodève. On nous la promet pour 79 Espérons Une vie culturelle. Le groupe d'anlmation a orga nlsé la fèle de la SI Jean. où malgré la pluie menaçante de très nombreux Celleneuvols som. venus. Conférence théâtres, Clné clubs cela reste à lalre... la Ville n'est pas que la Comedie. On ne peut se conten- 1er de 3 lampes pour illuminer les places à Noêl La bibliothè Que pour les enfants du quartier n'a heureusement pas attendu la subvention municipale... Un succès, la fêle des écoles.. Un quartier bien êquipé De longues SOirées à étudier les dossiers, mais là aussi le décou ragement peut gueller ceux qui les préparent. SI les réalisations ne suivent pas.. Allons encore un peu de patience Informer les habitants Les colonnes Morriss promises ne sonl toujours pas en place, mais l'association a réalisé en un an 6 numéros de son journal «Vivre à Celleneuve n et l'a distribué aux quatre mille familles du quart ier. L'association se réjouit de la promesse munici pale de faciliter le tirage des Journaux de Quartier. Dialoguer avec les Elus. De pauvres citoyens ont du apprendre à ne pas se perdre dans les étages de verre du Polygone, à savoir déchiffrer le langage administratif aux réponses ambigues.,. A condi lion de savorr patienter, le dialo gue avec la municipalité se noue. el il s'est bien noué... Former des citoyens. Habitants d'une cité, nous ne devons pas nous contenter de ta Subir, mais il nous faut agir pour qu'elle évolue dans le sens que nous souhaitons... Cela est possible en participa ni modes tement à la gesllon de notre quartier C'esl peut être cela ~être Citoyen" Et SI l'on Inversait les rôles, SI les gens du Centre Ville venaient Visiter les laubourgs.. MonlpellléralnS 1 Connaissez vous au moins, l'église Romane de Celleneuve. Nous vous ahendons. C'est bien plus Jol! que le Polygone 1 CHAUFFAGE DES ECOLES: TRAVAUX EN COURS La vétusté de certaines installations de chauffage dans les écoles a été a l'origine de sérieux désa gréments cette année pour les écoliers enseignants et personnel de service. Ceci a nécessité de multi pies interventions des deux sociétés concession naires chargées de l'entre tien. D'autre part, les servi, ces techniques de la ville ont décidé de procéder il la rèfection totate ou par tielle des systémes de chaullage dans les écoles oû la situation est particu lièrement difficile. Voici la liste des travaux en cours et prévus, JEUX DE MAIL : La ville a décidé de rénover entiere ment l'installation et pro céde actuellement cl la pose du chaullage central. C.E.S. ASSAS: Une chau diére centrale est mise en ptace courant lévrier. Actuellement on étudie la pose d 'une chaullerie compléte desservant le C.E.S, d'une part et l'ensembte école primaire, école maternelle, d'autr6 part. Cette seconde tran che de travaux sera entre prise au cours de l'été 79. CITE ASTRUC : la situa tion a été rétablie dans cette écofe, Une étude est en cours, notamment pour réaliser des travaux com plémentaires d 'isolation dans certaines classes. ETUDES DE RENOVATION DE CHAUFFAGE Des études sont menées par les services techni ques de la ville pour amé liorer les installations des écoles suivantes: Aiguelongue primaire (ancien bâtiment) Aiguerelles Chamberte (préfabriqué) Louis Figuier Victor Huguo Paul 8ert Francis Garnier Painlevé Pape Carpentier Renouvier XXlle SALON DE L'UFOLEA La Fédérallon des Oeuvres L81ques organise du vendredi 23 février au dimanche 4 mar le XXW Salon de l'ufolea au CRDP de Montpellier Celle année. un hommage sera rendu au peintre toulousain Raymond Esplnase. Peintures, sculptures, céramiques. émaux. photos d'art, bijoux seront exposes Sont Invllés Jes enseignants et les non ensel gnants qui adherent à une association Modélisme à la FOL Dans le cadre des Cen tres de LOISirs Lalques Municipaux. le CLAP (Centre LalQue d'avla!lon Populaire) de I"Hérault accueille les enfants de 9 à 14 ans les mercredis de 9h ci: 12 h et de 14 h à 17h. Cet atelier In téresse les jeunes qui désuenl s'initier à la construction de modèles réduits d'avions et de bateaux. La participation aux frais est de 3 F par séance POUl 10US renseignements s'adresser à la FOL (Fédération des Oeu vres Lalques) 40, lue du Faubourg Salnt Jaumes à Montpellier Le responsable de ces actlvlles est M Baltu Gérard. ENTREPRISE MAZZA RICARDO S.A SAI NT THISÉRY Travaux Publics Routes Carrières Terrassements Tél: POUR LA XXVI" JOURNEE MONDIALE Une exposition sur la lèpre dans le Hall de la Mairie Ma! horrible que lort heureuse ment les habitants des pays riches on( chassé de leur mémoire, la lépre existe 10U' Jours. Elle continue à Irapper sans merci ceux qui n'ont pas comme nous la chance d'avolr une alimenlallon équilibrée el de bonnes conditions d'hygiène. Chaque année des milliers d'enfants déshérités du Tiers Monde sonl alleinls par ce mal. Chaque année ceux Qui ont fait vœux de leur venir en aide orga nisent des collectes à leur pro '" La XXVl ft journée mondiale des lépreux a eu lieu le 28 Janvier dernier. Elle a permis a la fonda' tian Raoul Folle/eau et aux associations qui partagenl son espérance de recueillir des londs nécessaires à la lu11e con tfe la lépre. Ce\le maladie aulfelols considérée comme diabolique n lns pire plus la même clalnte. On salt dèsormals que ce n'esl pas un mal incurable. Sion soigne à temps les personnes qui en sont E' 1 R~. I'.U ~ I. LEi'IoERAU: I)~. PEI'lll RE na' AI ~. ME' r "tir~. IU~. A. ESTEPA <\ tell Grillons ) No 15 If.otlle de L:H{trune Sain I-Jean-dl'-V{tdas HI: 27,55.21 allernles on peul lalfe disparaître complélement les terribles marques qui déforment à Jamais les corps. On peut égale ment, srnon guém compléte ment les cas graves, du moins enrayer la progression du mal. AujOurd'hUI les lépreux ne se terrent plus à l'écart des villages. Ils n'ont plus honte d eux mêmes et viennent dans les centres médicaux construits par les associallons de luite contre la lèpre. Celles ci effec tuent également un travail de dépistage et de soins il domi clle. Des équipes de médecins et infirmiers si\lonnenlles pistes el vlsllent les villages. Pour cela. II faut de l'argenl beaucoup d'argen!. L'an dernier 2t5000F lurent recueillis en France el remis ci: la Fondation Raoul Follereau pour venir en aide aux lépreux du Mali el du Sénégal. C'est beaucoup et peu à la fois Dans les pays du Tiers Monde en ellet. la molllé de la popula tion a moins de t5 ans C'est I"humanllé de demain. Nous n'avons pas le droit de la laisser périr sous les coups d'une maladie venue du fond des âges. Les Monlpellierains l'ont bien compris en répondant à rappel lancé le 28 Janvier dernier. Nombre d'entre eux ont visité l'exposition organisée dans le hah des pas perdus de la Maine. Enfants sous alimentés que le mal guelte. adultes aux corps rongés... Images Insoutenables qu'on ne peut plus chasser de sa mémoire. Et on se sent un peu coupable de Jourr d'une vie. qui. même si elle n'esl pas 10U Jours facile, fait de nous des pn vlléglés, Cette XXVle Journée mondlaje des Jépreux nous l'aura fait comprendre. Elle nous aura fait découvrir \e dévouement et la noblesse de cœur de ceux qui à travers le monde viennent en aide il ceux qui souffrent. Une grande leçon de modestie el de courage On peut adresser les dons à l'association Héraultalse d'alde aux Lépreux - C.C.P Montpellier STERCKEMAN CARAVANING LOISIRS Concessionnaire 9Km Montpellier sur N VENDARGUES TetlO.ll.72 GEVAUDAN CARAVANES 94, Av. Carnot Route de Chabrlt '11100 NARBONNE MENDE Tét ,18 Tél Installateur agreé.eleclrolux. Déposltane.Camp!ng Gaz."Campo Gaz. SERVICE VENTE AGREE C.A.M.I.F. C.S.F. T,C.F, TOURISME ET TRAVAIL Veme Reprrse Enlretlen Location Neuf el occasion Reparation toutes marques Gardiennage Ateller de reparation agrée M.A.I.F. MERCURE DE L'EUTE EUROPEENNE EAU ET ASSAINISSEMENT Enlreprise de Ira vaux publics el privés Pose de canalisalions pour le lransporl de lous fluides Fabricalion de luyaux en bélon préconlrainl el en bélon armé Geslion el enlrelien d. services publics d'eau el d'assainissemenl Collecle el lrailemenl des ordures ménagères Agence Régionale Montpellier Avenue du Mas d'argelliers - Téléphone:

10 18 CES CHIENS QU'ON AIME SI MAL Mai 1977; une quarantaine de mouflons de Corse, maras, (lièvres de Patagonie), daims, cerf-cochons étaient retrouvés égorgés et saignes il coups de dents au zoo Henri de lunaret. les coupables : six bergers allemands sans colliers. Ils s'etaient Introduits dans la place en passant dans les grillages des enclos, en sautanl par dessus un mur de 1,70m de haut et en franchissant il gué le Lez bordant les bois de la Valette. Les chiens qui, en horde, étaient redevenus sauvages, furent poursuivis ~t... abattus. Ils devaient bien appartenir il quelqu'un! On ne retrouva jamais leurs propriétaires. Ils ne furent jamais inquiétés. Quelques années plus tot de jeunes kangourous ~vaient ë~é t~és dans les mëmes conditions dans ce zoo. Les predateurs etaient alors des chiens de chasse. Cui faut il condamner? Les vérlta bles coupables ne sont-ils pas les maitres inconscients qui ont laissé divaguer leurs chiens plutot que ces derniers qui n'écou tant que leur Instinct redeviennent un instant sauvages? Un dimanche matin au bois de Montmaur. MonSieur ftx» est ve'1u comme chaque semaine faire du footing en compagnie de ses deux enfants. Au détour d'un sentier Ils se trouvent face à face avec un molosse Impres Slonnant Tellement ImpreSSionnant que les en fants prennent peur et demandent à leur père de renerer. ArIlvé quelques Instants plus tard le maltre du chien rit de leu! frayeur. LUI (mais lui seul) sait qtje son compagnon est doux comme un agneau et serait Incapable de faire mal à qui que ce SOIt. MaiS en est 11 bien sur? Comment affirmer qu'un JOur ou l'au\!e le chien. surpris, se croyan! menacé ne saule ra pas au visage d'un pai slble promeneur, C'est malheu reusement ce qui se produit très souven\. Ce n'est pas lui le responsable. LUI n'est avec ses qualités el ses défauts, qu'une bête. unos amis les bêtes" VOilà bien le mal. A l'heure ou ne cessent de se développer des campagnes de presse en faveur de «nos amis les bètes~ chacun veut en posséder une. Très souvent on choisit de pren dre un chien, parce que c'est le meilleur ami de l'homme. Et puis c'est tellement JOli un chiot. Seulement voilà le chiot grandit, occupe de plus en plus de place dans l'appartement qui n'éta!! déjà pas SI grand, On va bien promener toutou dans la rue ou les parcs publics mais Il n'est pas agréable de tenir un chien en laisse, Et puis il est SI mal heureux, lui qui ne peut lamais counr Alos on le détache. Oh bien sür, au début (<<parce qu'il encore un peu fouh) on ne lache la bête qu en rase campa gne. Mais petit il pellt. au fur et à mesure que le chien grand!! qu'ii devient «plus sage» on le lache dans les parcs, les espaces vens et très vite dans la rue. On oublie simplemenl qu'un chien ne devient Jamais sage, qu'il reste une bête dont ne peut pas affirmer qu'un Jour ou l'autre elle n aura pas des réactions de béte. On oublie égalemen1 qu en grandissan1 le chien devlenl de plus en plus QUESTIONNAIRE Nous avons reçu un abondant courrier il la suite de l'article que nous avions publié dans le numéro 3 du jou~naj munici pal sous le titre "Le chien dans la cité". A la SUite des sug gestions que vous nous avez faites nous vous soumettons les propositions suivantes sur lesquelles nous vous demandons votre avis DANS LES PARCS ET JARDINS PUBLICS: Faut,il prévoir un espace ou les chiens pourraient gamba der en toute liberté? QUI NON Faut ii exiger que les animaux soient tenus en laisse dans le reste du parc? OUI NON Faut il interdire l'enlrée des animaux, même tenus en laisse dans le reste du parc dans la totalité du parc - Préciser les parcs ou jardins où ces mesures vous parais senl s'imposer: - Montmaur Le Peyrou L'Esplanade - La pinede de La Paillade (Autre) DANS LES QUARTIERS Faul ii prévoir des édicules (vespa chiennes)? OUI NON NETTOIEMENT faut-il mettre en vigueur le paiement d'une taxe municipale pour payer le nettoiement de ces édicules ainsi ~ue, la déclaration obligatoire des chiens, et le port de la medaille OUI NON AUTRES SUGGESTIONS Ces réponses doivent être renvoyées à Yves Larbiou, Vice président de la commission Cadre de vie Mairie du Poly. gone. (1) Rayer la mention inutile. Entreprise de Maçonnerie et Rénovation de Monuments Historiques b,.;f N4Z0N,venue de la PompÎgnane ~~ ZI_I... Villa dc~ lïlleuls n 774.: a:'" ~m!i! "'" Têl : ou Entrepôt Avenue Villeneuve d' Angoulême lort. plus Impressionnant, plus dangereux pour les aulres. Ces hordes qui font peur Un garde de square municipal nous disait récemment qu'il recev811 des plaintes de personnes agées bousculées, effrayées par des chiens laissés en liberté. Cela au coeur de Ville, Dans les quartiers périphérl ques les excès, la nuisance sonl encore plus grands. Nous pro menant li y a peu à la Paillade nous avons assisté à une scène qui a motivé cet article. Rentrant de l'école un enfant d'une dizaine d'années voulait, pour dlipi plus vite, couper à tra vers Cl1amps. El voilà qu'ii entend les aboiements d'une bande de chiens errants. L'enfant s'arrête, s'apprêle à rebrousser chemin, Trop tard, les chiens arrivent sur lui et ne s'arrêten! qu à quelques mètres. Toujours aboyant ils restent ainsi plusieurs minutes à deux pas du gamin. Par quel miracle ne lui ont lls pas sauté dessus? li aurall suffi d'un geste de l'enfant. qu'une bête prenne peur. Fort heureuse ment le garçon ne bougea pas. Les chiens finirent par s'éloi gner. toujours hurlant. Le gamin de prendre les Jambes à son cou. OUF! Celle fois là tout s'est bien passé. MaiS combien de pero sonnes sont ainsi victimes de chiens en liberté. Au bout de quelques jours, de quelques heures un animal abandonné, las de rechercher ses maltres se Joint à une bande de compa gnons comme lui délaissés. A partir de là les nuisances se suivent en cascade. Morsures, aboiements, excréments, pou belles renversées et risque de propagalion de maladies. Il ne faut pas oublier en effet que la rage fait de rapides progrès en France. Séverité de la loi Signalons aux propriétaires de chiens que <lsont réputés en état de divagation, sans distinction de race ou de catégo rie, les chiens qui, se trouvant hors de portée de la voix de leur maitre, sont abandonnés â leur Instinct naturel.. (Article 9 de l'arrété ministériel du 16 mars 1955). C'est dire si la loi est sévère, La divagation des chiens est réprl mée lout d'abord par l'article 364 alinée 3 du Code Rural qui la punit d'une amende de 600 il 1000 F. Elle l'est en outre, en vertu de I artlcle 213 du Code Rural prescrivant des mesures municipales contre les chiens errants sur la voie publique ou dans les champs. Quant aux chiens non tenus en laisse en toul lieu public en con traventlon avec un arrété muni cipal (squares notamment) l'infraction réalisée sans qu'il y ait divagation est punie d'une amende de 3 F à 20 F. (article R 26 du code pénal alinéa 15 ) La 101 oblige le propriétaire de l'animal à assumer ses respon sabllltés. L'abandon d'un animai est assimilé à un acte de cruauté et la sanction peul être de 500 F. à 6000 F. d amende ou un empnsonnemenl de 15 jours à 6 MOIS, La ville a également sa pari de responsabilité. En matière de divagation des chiens et chats le Maire a aux lermes de la IO!. un rôle de police à JOuer: Il prescril la capture de l'animal el son abattage s'il (l'est pas récupéré par ses propriétaires après les délais légaux. L envoi il la fourrière se lait à sa demande. Il existe actuellement un refuge SPA à Maurin. Par contre, notre ville ne possède plus de four rlère, En principe la loi oblige pourtant le Maire à prendre con tact avec une fourrière ou un établissement faisant office de fourrière. Nous recevons des pélitions de plus en plus nombreuses contre la divagation des chiens. Ators que les accidents se multl plient dans les parcs et sur la voie publique. il est apparu aux élus qu 'un étabhssement de ce type devenait indispensable. Un projet est acluellement à l'étude. La fourrière pourrait se situer il proximité du refuge SPA de Maurin. Yves larbiou Adjoint au Maire Délégué au Cadre de Vie Espaces verts SA~ON REGENCE,",Ou,'" ""0'''' ~ G.,.. B7 I,b.. ~". 13 <01<'",omp'on.", 1 CANAPE!... 3 p...,. '0"lluoo, 200<...., 2 FAVT(V'LS '''0",'' L,v.NG De STVLE RECENCE EN 260XnnX55<", 0" '0"'" ",... 1., p,n"uo. <M". p q,.,"1t, m,,,,,,,."',.'.,.,.~, ~_"'9<... b.".", aar \l''rine N'CHES., "',, po"" do RANGEMENT Tob",ond. Il 12Oc '''' "0' ÇHA'SES,... "'" do. 0' " 0"" " '''0 d. ''''0 Ino <o'on Route de Sète FRONTIGNAN ~D illœœ============= Galette des Rois au Quartier Nord De gauche a dra/le, MM. Charles Claude, Michel GueorgU/eff, Georges Frèche et Ernest Granier. L'Association d'entraide et de Solidarité avec le!roislème âge du quartier Nord a recemment offert la Galel1e des ROIS aux personnes âgées du quar tler Le président Albin Tlxador,le vice presidenl et conseiller général Pierre Antoninl, le secrétaire Mlctlel GueorgUieff. Manuel Montoya Ernest Granlel. M er Mme Antolf'le Villaret, Mm Marle Ray nal, Mme Josette Balboa avaient t:lien lal\ les cho ses Près de 400 personnes onl parircipé à celle sympathique réunion montenay s.a. Societe presiatalre de services Chauffage Climatisation Ascenseurs Appareils IndIvIduels - Traitement des eaux - Traitement des résidus urbams Espaces verts Multi Ser",ices Région Sud: Bureau de l'agence: Rua;je ta Mosson Juvignac Montpellier B.P Montpellier Cede~ Tél: (67) ou La tantare des ft Berets rouges ~ dirigée avec tou Jours aulant de bflo par M Delmas devait une heure durant talle preuve de son talent Le groupe folklorique ~ La Montanharde ~ prenait le relai. Pour le plus grand plaisir de tous elle faisait revlvfe les danses anciennes de notre Languedoc. MM Georges Freche, maire de Mon!pel1ler, Canella. président de l'asbam et Charles Claude qui avaient tenu à se jollldre aux personnes âgées partagèrent ensuite avec elles la galette ces rors. DIRECTION REGIONALE DU SUD EST QIlartitr RulpllHitr <W Monrr~vtt Ht ; ( 90 )32.'1(1,24 - Têlu Agence de BEZIERS 7, Rue Paul Héroult Tél.( 67 ) CITRA - FRANCE ADDUCTION et ASSAINISSEMENT - VRD - GENIE CIVIL (OU"1Igl'~ d art, Conslrllclions indu"rril'iles 1 - BATIMENT Sté SO.ME. VI 2, Rue Lakanal COMMERCE DE VIANDE EN GROS ET 1/2 GROS LAMOUR jean-philippe Ptplr-;'ltRES O ORNEMENT CRtATION DE PARCS ETJAROIN~ RUE OU PONT DE LAVERUNE, une réalisation SOVIC LE HAMEAU DES VIGNES (villas de 4 à 6 pièces) SOVIC représente 10 ans d'exislence dans l'immobilier. 10 ans d'expêricnce rêussie il travers de nombreux programmes sur la France, lanl à Paris qu'cn Province: Central Parc, la Défense: 440 Logements avec financements PIC CI PSI; Rêsidence de l'etoile. Paris 16e : 22 appartements de très haut standing; -Les Villajouannes, Cergy-Pontoise: 89 maiso ns de 4 à 6 P avec jardins privatifs ;... ~.urêlia à Antibes: 48 appariements au cœur d'antibes tout près de Juanles- Pins: Le Posêidon à Cagnes-sur-Mer; 70 appartements cn front de mer. etc... pour ne citer que les principaux acluellemen1 en cours de rêalisation. HAUTS 0' ARGENCY Avenue Paul Valéry BOVIC Tél: DISTRIBUTION DE CHOCOLATS Comme chaque année le Bureau d'aide Sociale de la ville a organisé une distribu tion de cadeaux du Nouvel An au profit des membres de tous les clubs 3* Age de Montpellier. Chaque personne âgée appar tenanl il un club municipal ou privé à reçu une boîte de chocolats offerte par la Munici palité. Ces cadeaux, plus importants aux yeux de nos ainés par la valeur sentimentale qu'ils représentent que par leur prix, avaient pu étre achetés grâce aux dons effec tués par les mariés il la Mairie et que Georges Freche avait gracieusement offert au BAS, Au cours de ces sympathi ques réunions qui se sont déroulées sur cinq jours aux quatre coins de la ville MM. Bélorgeot, Claude, Bosc, Canonge, Genies et Melle Marinette Barale représentaient le Maire. En compagnie de M. Pucci nelli, directeur général du BAS, Melle Rosecki assis tante sociale du Bureau d'aide Sociale fut une bril lante organisatrice. Elle sut distraire à merveille les pero sonnes âgées, les faisant chanter et rappelant les bons moments passés avec elles en 78, notamment à l'occa, sion des repas de létes de fin d'année il la salle des rencon tres et du voyage organisé en Corse. La distribution de cadeaux a été effectuée dans les foyers suivants: Résidence Montpelliéret, Club des EtUI/es, Club Montpelliéret, Club Laure Moulin, résidence et Club des Aubes, Campériols, Paul Valéry, Club Albert l, Club Boutonnel, Aiguelon gue, Saint Léon, Croix d 'Argent, Lemasson, Dom Bosco, Saint Martin, la Gerbe (2), Figuerolles, Phobos, les Tours, la Pinède et la Pergola, MM. Michel Bèlorgeot, adjoint au Ma ire.. Genies, Conseitler municipal et M, Puccinelli, directeur général du BAS distribuant les boites de chocolats au Club 3- Age Montpelliéret, A Montpellier, SQV IC a réalisê les HAUTS D'ARGENCY avec le succès que l'on connait. Aujourd'hui, SOVIC propose un nouveau programme LE HAMEAU DES VIGNES, ensemble de villas de diffêrents niveaux construit sur un terrain en pente douce vers le sud, entouré de verdure. Cel emplacement privijêgiê, à 10 mn seulement de la place de la Comédie, jouit d ' une vue dégagée sur le littoral et sur la mer. L'architecture, bien adaptêe à J' environnement, avee ses villas de conception diffêrente, distingue le HAMEAU DES VIGNES de ces programmes dont l'uniformité des modèles n'offre à l'acquéreur qu'une faible possibilité de choix, Renseignements et vente sur place, Rue du Pont de Lavérune mercredi, samedi et dimanche de JO h30 à 12 h30 el de 14 h à 19 h.

11 20 œœuau [DJill~rn~Œ========== LES VOEUX DE LA MUNICIPALITE AU PERSONNEL COMMUNAL Le 25 janvier dernier le Maire et le Conseil Municipal ont présenté leurs VœUX à l'ensemble du personnel communal. Cette sympathique réunion au cours de laquelle on a tiré les Rois a rassemblé plusieurs centaines d'employés de la Mairie. Au nom du Conseil Municipal Georges Freche, Maire, a tenu à les remercier pour le travail fourni en 1978 au service de la collectivité. En une période oû les charges des communes sont de plus en plus lourdes, en ces temps de récession économique et de chômage croissant le Maire a souligné que l'équipe munici pale avait tenu les engagements qu'elle avait pris lors de son élection vis à vis du personnel communal. " Dès son arrivée à la h~te de la Malfie dit-il, le Conseil Munlci ~Ol';élt (,(,n1>r3ie d l-: n lr~pri.e SARL d~ l'cinlor~ ~.4D _,cr, _IL.11 "".. ""'~"'''~ "v~""'"...'''.ne.. ''''OI"fU'' Bt -.B" lu..,, ','inl",,' lb, ~I,'"... nl \ i,,'.. ri,' I ~~i..., 1','inl... I"" ',,"'li,,n pal aval! promis de tltulanser les 550 employés qui ne l'etaient pas, DepUIS deux ans 242 personnes ont bénéficié de celte mesure, Cent autres cas seront examines en t979. Le budget primitif qui sera voté le t4 févrrer prochain a été établi en tenant compte de celle mesure Nous poursuivrons ce rythme les années suivantes. Nous aurons donc tenu notre promesse et tout le personnel communal sera titularisé avanl la fin de notre mandat ~. Le Maire devait ensuite rap peler brièvement que les ellectifs des pompiers auront progressé de plus de cent pour cent en deux ans, pas sant de 50 en 1977 il 109 en Il devait il cette occa sion remercier les syndicats pour le rôle positif qu'ils ont joué dans cette affaire et se LE CREDIT MUNICIPAL 'OIIS f1ipptjle 'Ille VO lis POOI'tl obtenir upidemtnl,1... p'~1>,ur '''',., dé",,,, 'u, ~"~.. 1<1\ ~"< ~'J""', "'"""0"0. r><"'" p"",,,,",,,,, pol'".""".. 1_ III<n'~<f",1'f'o3,~I, r~"'''',.~"', td,,,i'k~' <l,,l;-, J~" "" "uii, 1tWnU ri wlwn ""' '''... ~'''""." de l''''al, coll."",,,...,.n""..""" ""'''''''''10...,. ",,'".",", <II 11.1:.\,\"1(;,".1::/ 1 O(,!i \10,\ rpélllér, 9, 1/."" II' '11~,'r 01 91,62,2' félicitait des bons rapports qu'ils entretiennent avec la Municipalité. Georges Frèche indiquait que toutes les orga nisations syndicales bénéfi cient désormais d'un local et d 'un téléphone. Des charges de plus en plus lourdes pour les villes Evoquant le grave problème du chômage qui n'épargne malheureusement pas notre région (3000 chômeurs en 75 à Montpellier et plus de cetle année), le Maire devait mettre en cause la poli tique gouvernementale qui tend à décharger de pfus en pfus l'etat au détriment des collectivités locales. /! L'Etat ne cesse d'augmenter,.,fçvef.t OL,.,OÇ ~,è'(4 Zonoe Indusuioelle de Croupl1hu: B,P, ALES CEOEX Tél : 52,06, 17 52,07.$1-. \ IIIU,IUI. l'ai'iuh l'. " 1:. IlU'ORA rio'". IU.\. 1 UH... 1.,.,!-OU. MOQI. n. les responsabilités des commu nes, dit,il, mais ze refuse tou Jours a réformer la fiscalité des collectlvllés locales. DepUIS les rapports Mondon et Guichard flen n'a été lall, ajoutait il. A l'heure ou la Lorrame et le Nord Pas de Calals voient des pans enllers de leur industrie dlspa' railre, a l'heure où on licencie dans ces réglons des milliers de personnes, le gouvernement se désintéresse complètement du Languedoc ROUSSillon. Pero sonne ne prête anenllon à la disparition des pelltes enlreprl' ses. Or, ce sont les seules que nous ayons, Notre région qui était déjà déshérrtée le devient un peu plus chaque jour Pen dan! que nous déployons des efforts pour créer cent emplois, mille chômeurs nouveaux vien nent allonger la liste noire, C'est assez dire quelle est notre marge de manœuvre, ~ Face a cette situation le Maire devait indiquer que [es efforts effectués par la Muni, cipalité pendant deux ans (durant lesquels de grands projets et de grands investis sements ont été engagés) connaîtrai! une pause en 1979, Faisant appel a la compré hension de chacun Georges Freche concluait en remer ciant une nouvelle fois au nom du Conseil Municipal l'ensemble du personnel cam munal pour le dévouement et la compétance dont il lait preuve chaque jour au proflt de la collectivité. Cette symphatique reunion devait se terminer autour des immenses tables dressées dans fa Salle des Rencontres ou le pot de l'amitié et les gâteaux des Rois étaient offerts il tous, Jean-Marie DOUMERGUE Maison fondée en 1900 FRUITS ET PRIMEURS EN GROS Tél : Marché Gare Domicile: ~Œrn[ffi~rnŒ============ NON AUX SUPPRESSIONS DE CLASSES ues t'annonce de la grille de rentrée qui prévoilla suppression de près de cinquante classes élémentaires et maternelles dans le département, des mouvements de protestation ont vu le jour dans toutes les villes de l'herault. A Montpellier c 'est de la Paillade que sont venues les premiâres réactions. Scandalisés par des mesu res qu'ils estiment étre de nature il porter sérieusement atteinte il l'enseignement public les parents d'éleves ont spontanement décidé d'organiser une riposte. Refusant toute suppression de classe (quatre écoles seraient touchées: Salamanque. les Ménestrels, Barcelone et Louisville) ils ont en accord avec les enseignants, occupé dans un premier temps, les écoles cancer' nées puis taules les écoles de la Paillade. Petit a pel IL le mouvement a fait tache d'huile, Des manifesta tions au centre ville ont été organisées avec les syndicats d'enseignants, Regroupant de plus en plus de monde (la der mère en date a réuni le 9 févrrer prés de 5000 personnes) ces manifestations ont sensibilisé l'oplnlon EUes 1'1'01'11 par con Ire aucunement ému le recloral el l'inspection académlol,' QUI, se retranchant demi'",t::l:> It'CI' Slons mlnlslérreues, ne veulent entendre parler de rien Lorsqu'elles ont été reçues les délégations de parents el ensel' gnanls n'ont jamais flen obtenu Seute consolation le cas des Cinq écoles serait réexaminé, Les services admmlstratlfs locaux ne font qu'appliquer les directives nationales, Ils appll' quent en particulier ce qu'on appelle la grille GUichard Oeuvre du ministre du même nom celle grille pelmel. el1 fonction du nombre de ctasses CIe l'école el du nombre d'ele ves, de fermer ou d'ouvlif une classe. Mars les nombres ne sont pas les mêmes pour la ter melure el pour J'ouverture Exemple dans une école CIe cinq Classes on peut en fermer une SI le nombre d'élèves est mféneur a 115. Par contre, pour en ouvrrr une dans une école de quatre classes Il laul 165 élè ves On VOit donc les Ifljus!lces qui peuvent en découler Injustices d'autant plus grandes qu'une Circulaire datant du 1 décembre 1978 Iflslltue la glo, bahsatlon C'esl a dire que les eljecllfs ne sont pas considérés par école mais par groupe sco lalre, Bien évidemment celle grille mathématique ne Ilellt aucun compte des difficultés parllcu, CONSTRUCTIONS SCOLAIRES A : OU EN EST-ON? La politique de l'etat qui se tra duit actuellement par des mena ces, des suppressions de pos, te s, se traduit aussi par des res trlctlons de crédits concernant les groupes scolaires dont la construction à Montpellier est nécessaire, Faisons!e point sur cette question : _ Groupe scolaire du Jeu du Mail ; Ce 9rouRe dont la vétusté admise par tous et dont la reconslruction esi exigée par ~s parents d'élèves depuis plu sieurs années est simplement inscrit à la 20ème place sur la liste départecnentale. 11 y a la un scandale qui se perpétue, Rap. petons que la Ville, en 1978, avait dégagé sa propre part de financement pour la reconstruc, tion du CES, L'Etat n'a pas suivi. L'action demeure néces saire. - Situation a la Paillade Nord: La construction de logements nouveaux dans celte partie de la Ville condur! a installer plu sieurs classes (3 sembte+rl en premiére étude) pour la rentrée 1979_ Precisons que cette aug mentatlon d'elleclil s'ajoute aux nécessités pédagogiques propres à ce quartier. Comme le réclame le mouvement des parents et des enseignants, Il est nécessaire d'obtenu de l'académie plusieurs créallons de postes. Pour noire part. nous allons engager tout de suite une concertation poussée avec les enseignants, l'administration et la populalion de ce quartier pour déterminer l'implantation de ces classes, et aussi pour envisager la construction d'un groupe pour la rentrée 1980, - Maternelle Croix d'argent; Le Conseil général vient de retenir ce projet qui avait été bloqué en 1978 par l'etat. Les dossiers sonl prêts, la construction va être poussée le plus rapidement possible. Rappelons que la sub vention de l'etal représentera 15 à 20 % du prix total, el que l'etat reprendra celte même somme par le biais de la T,VA - Groupe scolaire Pâ,e Sou las (Las Rebés) : Inscrit en numéro 7 sur la liste départementale, ce groupe n'a pas été retenu, La encore l'aus térlté a frappé, Pou rtant les besoins de scolarisation de ce quartier grandissent et cette construction par ailleurs pero mettrait de dégager le groupe Assas e! d'étendre le CE S Assas. La aussi, racllon de tous est a l'ordre du jour - Ecole primaire Les Aigue, relies: Numéro 19 sur la liste départementale, non retenue pour celle année pour les mêmes raisons. La Ville a acheté le terrain pour la reconstruction de ce vieux préfabriqué, l'etat ne SUit pas là encore, - Ecole Maternelle Calmet tes: La même SItuation se présente, Les démarches de la Ville ne sont pas suiyies par des démar ches analogues de l'education Nationale.. Nous avons prévu pour 1979 l'extension du Groupe Paul Valéry grâce à la construction de 3 classes et d'un restaurant dans la proprrété Pivot. Sont prévues également des cons tructlons de restaurants scolal' res a F, Buisson, Celleneuve maternelle, au Lantlssargues, à LOUISVille et tout un ensemble de travaux importants dans les restaurants; en effet. le douele ment du nombre d'enfants utlll sant les restaurants scolaires (de 4000 à 7500) nous pose de dlfflci!es problèmes de locaux. Ilères a cenams qui::lrliers Tout le monde sali Que renseigne, ment des entants ce liava!lieurs Immigrés qui rle connalssenl qu,mpartanerrrent ou pas du!out notre langue ne peut eue le meme que celui qu'on dispense aux autres TOUl le monde le sail saut le ministère CelUi CI se base sur des notions quar'hllatl' ves el non qualitatives, TOUl le monde salt que les enfants Clont les condllions SOCiales el cul1u' relies sont devalorlsées n'obtiennent pas les mêmes résultais que ceux rssus de milieux plus aisés Le ministère n'en a cure. Elon applique aux écoles du Pelll Bard, de la Pail, lade les memes legles qu'aux autres COI)SClente du problème la MuniCipalite d dés les plemlers Jours assuré parents et ensel' gnants oe son sou lien NOlam Malgré le retard dû a la dlscus, Sion du Consf'11 Général. les travaux de la cuisine centrale neuve seront poussés des que possible En atendalll une flou' velle cuisine auxiliaire sera ouverte au collége des Garrl' gues ml lirons de reparallons et travaux seront effectués dans les écales prrmalres et rnalernelles. C'est encore de répondre aux besoms, mais les contraintes financières nous obligent a ces limites, - Dans l'enseignement secondaire nous prévoyons l'achat d'un terrain pour un l'lou' veau CES. dégageant le pre mler cycle du Lycée Clémen ceau et la recherche d'un ter ram pour un 5éme Lycée se situan1 vers la Paillade. Par ail leurs, nous financerons des Ira vaux au Lycée Clémenceau. au collège Clémence Royer, et dans d'autres collèges, Cepen, dant le manque de crédits là encore nous empêchera de répondre a tous les besoins. - Nous signalons enfin des Siège Social: Roule de Lunel MAUGUIO Tél: Société de gestion d'études et de travaux publics '11en1 oar la présence CIe ses representants aux assemblées génerales et manllestahons Des réulllons ont été organisées par la comflllsslon enseigne ment. des leltres ont élé adres sées au recteur, à l'inspecteur d'académre Elles sont demeu rees sans eltet Les parell!s sent fermement déclclés â ne pas se laisser falle Ils poursuivront l'action Jusqu'a ce qu'ils aient obtenu satisfaction Ils peuvent être assurés de l'appui de la MunlCIpatlté de Montpetller De même que les professeurs d'école normale, auxquels on a Signifié que 17 postes seraient supprrmés a la rentrée 79 Ce qui non seulement risque d'elfe, quoi qu'en dise le rectoral. préjudiciable à la lormatlon des fui urs InS\llU' lt~urs mais remet également en cause la formaiion permanente des maltres travaux de sécurité (NouS espé rons ICI une subvention excep llonnelle de! E!a!), des répara tions dans les logements de fonction (mais nous ne pourrons cene annee encore commen cer la renovatlon de certams logements Inhabitables), et un premier programme d'espaces ver ts dans les écoles. Des lecleurs pour ronl se rendre compte que plusreurs projets ont du être retardés (salle de Jeux Florian? restauranl Bologne etc... ) nous nous en expli querons avec les Int ~!fessés Tous ceci représente un Important ellort de ta Vine, II peut etre subventionné en parl1e SI nous agissons ensemble pour celà Dans les semaines qur viennent. la CommiSSion MuniCipale de l'enseignement prendra l'initia' live de rencontres avec tes Associations, les parents, les enseignants et les syndicats. Ces rencontres nous permet Iront d'envisager les actions nécessaires et de préciser les projets retenus pour 1979 Jacques BONNET?~~,~~: DECORATION moquette papier peint peinture vitrerie 6, rue de Bercy Montpellier Têl : Gnstsns 1 (Il Il''111l!1I1.., l"" t,1i0s l'ol Il «(li 1 ~(! 1\ II! "L 1 III "I\l Il,\/ Pr",.!,,",1l,nll'lII~If.' "/ùdlla,.1'01>1<0"... 1 UUIH,\t\... ~Nrl!ll (,r~ 1~,r-ll"Ol \11I.11=I1 ~ 1)1 1 Il Il/t lloi n DI ~I TF J.'W",II~r Jbl<; 1lI \I])A~ n'i 167Hl%.7S,3. \\~ œrèr LANGUEDOC AOUSSILON DOMAINE DE MAURtN LATTES (Hérault) Tél (67)58 01'1t + Adresse Postale: Bolle Postale CEDEX 1 Maisons Balency Votre meilleu[ '2!!~;~ ~âns ia vie Entreprise OLIVE CONSTRUCTION COllcessionaire exclusif pour L'Hérault Bllr... au d~ Hnre N elpu";li,,n dt modèle~ 227, rn~ dl".~c arci'lirr, MO' 1 t'h 1 thi HI: 15,4 to40 PU/I( n't't'i!jj, Ufll! drxluilt'lllulicjfl g'ullllft', ft'iol/rll<" l'e 11JII/>f,m li 1:1I1I<'pri'c (;a~ioii 01.1 \ E \10"t PEtUt. H: '\//111. " Préllolll ttlt'("~(' 1~()... l'df:'liir l/;'truiii", LiI!II tif! ctji"~lnld;oir f!1i,'jsullé, T<f!

12 Grandes lignes du Budget Primitif ( Augmentation des impôts locaux relativement faible (plus 18 % ) : le Conseil municipal n'a pas voulu que les Montpel liéralns par ailleurs durement frappés par la crise et le chô' mage aient li supporter des char~~s trop lou~d~s en 7~. Chaque chapitre du budget prlmllr.' a. ~onc et~ calcule 8U plus juste tout en laissant la prlonte aux equipements sociaux. les équipements scolaires arrivent en tête.avec 19, ~ % du budget. Un effort a également été accomph sur les equlpe ments sportifs et culturels (17,8 %). Viennent ensuite dans le secteur investissement les réser ves foncières, plus de 12 % du budget (la ville achètera plus de 20 hectares entre le Polygone et le lez, dont le domaine de Dom Bosco), les équipements sociaux : 3,8 % et les espaces verts : 4,3 %. Dans le secteur fonctionnement les frais de personnel vien nent 'en tête (35,84 %). Les services industriels et commer ciaux tes transports et te ramassage des ordures ménagè res re'présentent 2013 % du budget. Un effort particulière ment important a été réalisé pour l'aid~ aux ~ersonnes agées et aux travailleurs: F salt 10,2 10 du bud get fonctionnement ville. A noter enfin que le prix de l'eau n' augmentera que de 4 %, alors que les prix subissent une hausse de 10 % en moyenne chaque année. J Voici les chiffres globaux du budget Budget Ville : Budget assainissement Budget Eaux soit au total : F Les travaux d' investisse ments qui sont compris dans ces chiffres s'élèvent il : - Ville : Eaux: Assainissement salt un total de : F. Budget de la ville Avec F. le budget de la ville est en augmentation de 15.65%. FONCTIONNEMENT Al Dépenses Au 10lal le budget prlmltll 79 prevoit pour ta section fonctionnement ville ,642 F qui Le 6 fevrier le Conseil Municipal presentait.e~ soumettait aux. Mon tr; ell~era ins le ~udget pri'",itif Plusieurs centaines de personnes ont participe à cette reu nso ~. C et,alt '8 première lois. qu une lelle experience avait fieu à Montpellier. Un effort de démocrallsa tlon qui devra ~tre poursuivi. se répartissent ainsi FraiS de personnel 100,000,000 Salt 35,84% Remboursement des annuités de la delle 25, F. salt 9% Ballments communaux F SOli 2,40% VOirie. Signalisation. éclairage. espaces verts ,000 F SOli 4,30% - Administration générale 5,300,000 F soit 1,90% Services sécurité, police et rela tions publiques 3.700,000 F, salt 1.32% Enseignement 10200,000 F Salt 3,8% - Oeuvres soclates el scolaires 7.800,000 F, soit 3% - Sports et affaires culturelles F. soit 3,2% Sanltalle et soclal Crèches 2.600,000 F. SOli 1 % - Alde SOCiale aux personnes agees et aux travailleurs SOli 10.2% - Services Industnels et commerciaux Iransports el ordures ménagèles 56, SOli 20.13% BI Les recettes Elles équlhbrenl les dèpenses et s'élèvent donc à F Palllcipation de l'etat F SOli 33.42% Cetle participation etait en 1978 de 35,88% Impôts locaux Ils s'élèveront en 1979 é' F SOli % En 1978 Ils s'élevalenl à 62,500,000 F Salt % les Impôts locaux augmente ront donc cetle année de 18 % Il - INVESTISSEMENTS Montant des dépenses: ,234 F dont 1 Programmes communaux (travaux) F ') 2 AcqUISition de bus F 3 ACQUiSition de stocks 6, F 4 Remboursement de la dette F Montant des recettes : F - Emprunts pour Iravaux F - Emprunts pour bus F Aulolinancement. pour remboursement detle F pour acquisition de bus 3, F Subventions, laxes, parllclpallons' ,234 F Budget des eaux Section de lonctlonnement F Section d'inves!lssement 13472,991 F Total: F Le prix du mêtre cube d'eau qui en 1978 était de 1,55 F passe a 1,61 F soit une augmentation de 4 %. Budget assainissement Secllon de fonctionnement 15, F Section Invesllssement 14, F Total : F la redevance assainissement qui en 1978 était de 0.82 F passe en 1979 à 1,07 F l'augmentatlon globale eau + assaloissemenl est donc de 12,65 %. (1) Nous publierons l' integrallté du budget primitif 79 dans notre prochain numéro, ET MAINTENANT JOUONS... les 27 mois de celle liste prennent lous place dans la QIIlIe Tous,. â l'exception d'un seuil AGRES CRUEL IGLOO LIEGE PIECE REPOS VERTU ASTRE CUMUL IMAGE NATIE POUCE ROUTE VilLA BISON EPAVE ISSUE OUTIL REFUS SALIR ZESTE CONTE GAZON LEROT PEINE REINE ULTRA 3. Peut-être allez vous découvrir 2 mots, le 1 e, de 5 tellres, te second de 3, en partanl seulement des 3 synonymes choisis pour chacun d'eux. Sinon, leurs lettres sont représentées sur le lableau, 5 SOLUTIONS P Cet homme d'état français est né é Montpellier en Il fut pflnce el duc de Parme, membre de la Convenuon, des Cinq Cents. Second Consul avant le 18 Brumaire et Arch!chanceller de l'empire Vous hésitez sur son nom? N'héSitez pas sur la démarche à suivre SUIvez la ligne bflsée. dés que vous aurez trouvé le pomt de départ 4. Il suffit de sélec tionner I l étiquet tes et de les replacer mentalement en ordre pou r comprendre ce dessm désarticulé. l'étlquelle Inullle ne doit pas résister à l'examen DECHETS D'ENTREPRISE ET INDUSTRIEI.s Vos probtémes d'enlheme!ll de déchets trou ~<,1\1 I<,ua solutions chc:l un prorc:ssionnel efficace ct qualifié Cunleners mulliplt~ en 1lK"lllIon {;Ol1lcn~n~c: S ml c:. 10 m.l pcrmencm I"t"~cualjon de: gr:hah el malenaux lourd_ ("Onlcn~m."" 8 ml cl 20 ml pcrmenem L'e'3Œation de dkhel~ ' olum.ncu~ S,P.N. NICOLLIN Z_1. Le Portal) Tél : 92, _78 - Montpèllier LES TERRASSES DU PEYROU Avenue de la Liberté (prés Super M) Du 2 au fi pièces PRETS DU CREDIT FONCIER Ap port personnel limité à 10 % LIVRAISON IMMEDIATE Renseignements et venle sur place Avenue de MI Teste. BOt 2 Rez dechoussée Tous tes oprés-mid l de 1-' h 30 CI 19 h 30 souf jeudi el Dlmonche. Somedi de 10 CI 12 h el de 1jh30o 19h30 Tél s.mc. rapktij.. rigwler Mw,F,.. IIOI'" F..,.,.,..,. MESSAGERIES ROUTIERES DU LITTORAL S.A. R.L. SMgeSoclat: Z.I. (Montpellier Sud) Tél : (61) D6p6ts: Perpignan. Marseille, Béziers Notre enregistreur téléphonique est è voire disposition 2. h sur , A venue de Palavas '" fc' '"'p cv:.1 ONS TRUCTION ERVICE Votre Villa en Traditionnel 32. Avenue Georges Clêmenceau MONTPElUE~- Tél I- ~A~CC~ES, j -~ DEFILE MARCHE EQUIPEMENT HOTELIER DuunOAAL Et& CLAVEL A. FournItures génerales pour hôtels. Bars. Restaurants, Collectivités Conc ess ionn. Machines à Café.. U Nie.. Boizaigues LaUes Tél: (67) 92-œ ~J~ '8.63.2" Entreprise Jean Estupina ROUTES-ASSAINISSEMENT Direction Généra le les Hauts de Mireval Tél TERRASSEMENT-V.R.D. Agence pour Montpellier Rue du Moulin des 7 Cons les Tours de St-Roch T1 N seree MEDITERRANEE Tous travaux routiers T erra::."", --"ornent,. _ Assai nissement Revêtements spéciaux Liants hydrocarbones 83, Route de Montpellier, B.P. 98, SETE Tél: (67) ou Chemin des Pattes, Juvignac, B.P Montpellier Cedex Tél: professionnels de l'immobilier résoudront vos problèmes de logement BATIR PROMIDI S.A. 3, COUfS Gombetto/montpeiller-Tél. 92,03.60 COPRA le Inonglelo llée Jules mllho u/monlpellier Tél FIGEPRO PO'C cfu oeivédèll,tlrva mortus carlleu/monlpejhe' lél 5J GIMO 1. rue de veld unlmonlpelhe r-iél GIP 6.,ue joffrelmon/pellle r tél Jean PLANCHON S.A. 15. lue de 10 Iogeimonipeiller-Iél OCCITANE DE PROMOTION 4 7. rue du loubouig SI lu"",eo... 'H,:oolhe' tél -1 \ 20 PRIM 10 lour villeneuve d'ongoulèmefmompellleh<31 _U.,16 URB'AT 14. o yenue Irédéric mlslrolimontpelhehél 92]7 65 ~~~ '~NO'~!4~2~ te e,."ot ! groupement des promoteurs de montpeliler tél.,20 32 i ~

13 Réflexions sur le budget 1979 Pour la première fois à Montpellier le budget de la ville a été présenté aux habitants avant que n'intervienne le vote définitif du Conseil Municipal. Pour la première fois les Montpelliérains qui le désiraient ont pu poser les questions qui leur tenaient à cœur à l'ensemble des élus. Certains ont cru bon de critiquer l'effort de démocratisation que nous avons effectué. Sans doute. notre initiative les a-t-elle gênés. Sans doute ont-ils la nostalgie de ce récent passé où l'ancienne municipalité établissait le budget sans consulter personne. Ces critiques ne nous empêcheront pas de poursuivre le but que nous nous sommes fixés: Jaire participer les Montpelliérains à la vie de leur cité. L'effort que nous avons entamé le 6 février dernier sera poursuivi dans les mois qui viennent, en déplaise à nos adversaires. En établissant le budget primitif 79 nous n'avons pas voulu aggraver la situation financière souvent difficile qui est actuellement celle de tro.p nombreux MontpellieraiDs. C'est ~urquoi nous avons limité l'augmentation des împots locaux. Certains diront que c'est encore trop. Nous leur repondrons qu'à l'heure où l'etat se déebarge de plus en ~ur les conectivité; à l'iiide où \es pix subissent une hausse anoueoe de 10% par an l'augmentation que nous avons été contraints de décider ne pouvait être plus modeste. Chaque élu, chaque chef de service qui avaient à faire face à un lourd accroissement des charges de fonctionnement peuvent en témoigner. Malgré too1 nous avons voulu poursuivre l'effort social CJue nous avons entre'prls depuis Dotre arrivee à la tête de la Mairie. C'est ainsi que l'aide sociale aux personnes 31!ées et 311I travailleurs s elève à Z r'. et représente pins de 10% do budget fonctionnement. C'est ainsi que cette année encore nous titula- riserons cent employés municipaux. n faut rappeler qu'en 1977, 550 personnes n'étaient pas titulaires. Certaines attendaient depuis pins de quinze ans. Nous avons en deux ans, réglé 242 dossiers. Avant la fin de notre mandat la Iotalité du personnel communal sera titularisé. Les équipements sportifs et scolaires ont également été jugés prioritaires. Os représentent plus de 28% des investissements. Etant donnée la vétusté des instaliations de notre ville dans ces secteurs nous sommes persuadés que les Montpelliérains approuveront notre choix. Nous n'avons fait d'ailleurs que suivre les sug~ gestions des milliers de persoddes qui ont répondu au questionnaire que nous avions publié dans ces colonnes. La Municipalité a d'autre part vonln ehecloer cette anoée on effort partienjiè. rement important pour acquérir des réserves foncières. n devenait urgent de le faire car H De reste que peu de terraids dis,... nibles sur Moutpellier. C'est l:'ourquoi le Conseil MuniCipal a décidé de reserver pins de 12% du budget investissement à ce secteur. Cela nous permettra de prendre possession entre autres des domaines de Tastavin, Dom Bosco d'acquérir le cinéma pathé! etc... Nous poursmvrons par ailleurs notre politique d'espaces verts ( F.l et d'équipements enl torels (8.82% des investissements\. Avec 22.t de francs la voirie représente une des plus importantes parts de ce budget. Nous consacrerons francs à la première tranebe du ptan de circulation que tous les' Montpelliérams attendent avec impatience avec en particulier la sécurité de pins de quarante écoles de la ville. Au delà de Ions ces chif fres qui peuvent paraître quel,ue peu rébarbatifs à nos ecteurs nons avons vouldrtiuver qu'en dépit des. enllês ~ui forent les noires pour etablir un budget qw ne grève pas trop les finances des Montpelliérains, nous avons conservé les priorités que JWUS DOUS étions fixées et pour lesqueoes nous avons été élus. Georges CHE Maire de Montpellier ) '. SOLOGEMAT LOCATION - ACHAT VENTE MATERIELS T.P., BATIMENT, MANUTENTION ALAIN ESCURIER EXPt:RT PRES TRIBUNAUX A(;t:NCt: Dt: MONTPt:LLn:R Z.I. dt hal.ati'u'_ B.P.:W l44jo ST n:an Dt:. n;oas Tt'" : SOI.OMAT HW,phont : t 67 ) t IlikAeS krouphs) IMMOBILIER... ~... _ d. t Ol»4... ~_e M",,'_. U I n:u 3_ MONTPElUER JI Sarto u.._ DANS I.E: ClIJ,II( V UN OUAtinER PRIVIUGIE. DE GAANDS APP.o.RTEMENTS OONfVRTA8lfS BULLETlN O'INFOAIiATtOH IIUNICIPAL Oooeaeuo dit'" ~"'" GUEOfMJUIEFF c.- O.F.R.L$... "-- UZMII.t AlllDUtSOI, pour faire meilleure connaissance avec la du La liad'1 nous vous offrons jusqu'au 17 mars 2'00 de réduction sur un poufetlegumes (légumes au choix suivant assortiment du jour) exemple : poulet macédoine de légumes 7'40 au lieu de pris à la ~WûA Caeüw Montpellier Le Paillad'1 yal8bte Juaqu'au 17 In8B '00 de réduction sur un steak de jambon légumes (légumes au choix suivant assortiment du jour) exemple: steak de jambon, pommes mousseline 7'20 au lieu de 9120 pris à la t;.qprt:.1iia. Caeüw Montpellier Le Pemed'1 valable Jusqu'au 17 In8f

www.pragma-immobilier.com

www.pragma-immobilier.com Avenue de la Recambale Future Ligne 3 Avenue de la Liberté Crèche Lycée Avenue de Lodève Rue des Chasseurs Bd des Arceaux Figuerolles Rue de Claret Route de LavéruneRue du Faubourg Boulevard Renouvier

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS. Dossier de présentation. les 26, 27 & 28 SEPTEMBRE MONTPELLIER AUTOMNE 2014. exp. expo

PARC DES EXPOSITIONS. Dossier de présentation. les 26, 27 & 28 SEPTEMBRE MONTPELLIER AUTOMNE 2014. exp. expo PARC DES EXPOSITIONS les 26, 27 & 28 SEPTEMBRE MONTPELLIER 14ÈME ÉDITION www.salonimmobiliermontpellier.com Dossier de présentation O R G A N I S AT I O N expo 1 rue Beau S éjour - 34000 Montpellier -

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. Terrasses. Palavas (34)

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. Terrasses. Palavas (34) Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf Terrasses enmer Palavas (34) Palavas, depuis l'etang du Prévost Palavas, station balnéaire au littoral protégé Au bord du golfe du Lion et de la Méditerranée,

Plus en détail

Montpellier - Parc Marianne Novalia

Montpellier - Parc Marianne Novalia Bâtiment Basse Consommation Montpellier - Parc Marianne Élégance et confort en première ligne sur le parc Montpellier, une ville unique et Unlimited*! Montpellier Au cœur d une agglomération de 400 000

Plus en détail

Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal.

Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal. Rapport de mission : Mission éducation-animation à Noflaye, Sénégal. 1 Je m'appelle Gabrielle, j'ai 20 ans et je suis partie en tant que bénévole pour Urgence Afrique au Sénégal à Noflaye dans la région

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

À la fois proche des plages et de l arrière-pays, Montpellier est. unique. Façonnée par une architecture étonnante mêlant l ancien

À la fois proche des plages et de l arrière-pays, Montpellier est. unique. Façonnée par une architecture étonnante mêlant l ancien m o n t p e l l i e r l é m e r g e n c e d u n e a u t r e m o d e r n i t é À la fois proche des plages et de l arrière-pays, Montpellier est unique. Façonnée par une architecture étonnante mêlant l

Plus en détail

2013, LA VILLE DE BAGNERES-DE-BIGORRE FETE LES 20 ANS DE L OPERATION FACADES

2013, LA VILLE DE BAGNERES-DE-BIGORRE FETE LES 20 ANS DE L OPERATION FACADES Dossier de Presse 2013, LA VILLE DE BAGNERES-DE-BIGORRE FETE LES 20 ANS DE L OPERATION FACADES Consciente de la très grande qualité de son patrimoine architectural et naturel, la Ville de Bagnères-de-Bigorre

Plus en détail

MIDI RÉTRO AUTO. 1, 2, 3 mai 2015. TOULOUSE - 3 ème Salon INTERCLUBS. www.midiretroauto.fr DOSSIER EXPOSANT. Email : contact@midiretroauto.

MIDI RÉTRO AUTO. 1, 2, 3 mai 2015. TOULOUSE - 3 ème Salon INTERCLUBS. www.midiretroauto.fr DOSSIER EXPOSANT. Email : contact@midiretroauto. TOULOUSE - 3 ème Salon INTERCLUBS 1, 2, 3 mai 2015 dans les locaux de TEA 500, av. de Garossos - 31700 - BEAUZELLE DOSSIER EXPOSANT www.midiretroauto.fr Email : contact@midiretroauto.fr 1-2-3 mai 2015

Plus en détail

TROPHÉE JULI MATAMALA MASCULINE ET FÉMININE SÉNIORS: Sans limite d âge 40 Minutes (4 x 10 Minutes)

TROPHÉE JULI MATAMALA MASCULINE ET FÉMININE SÉNIORS: Sans limite d âge 40 Minutes (4 x 10 Minutes) MODE DE COMPÉTITION On formera des poules avec quatre où plus équipes dans chaque catégorie inscrite. Les équipes joueront entre eux dans la poule et le première et le deuxième classé de chaque poule sera

Plus en détail

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé à titre indicatif. 1 ère PARTIE

POSITIONNEMENT DE SORTIE Page 1. Corrigé à titre indicatif. 1 ère PARTIE Page 1 1 ère PARTIE Vous avez vu une annonce pour une location d une semaine à la plage hors saison. Le mois d avril vous intéresse car vous avez 2 semaines de congé. Loc. vacances bon prix mars à mai.

Plus en détail

ASSOCIATION LILLOISE POUR LA CONCEPTION ET L ETUDE DE MODELES SPATIAUX REVUE DE PRESSE

ASSOCIATION LILLOISE POUR LA CONCEPTION ET L ETUDE DE MODELES SPATIAUX REVUE DE PRESSE ASSOCIATION LILLOISE POUR LA CONCEPTION ET L ETUDE DE MODELES SPATIAUX REVUE DE PRESSE 1989 à 2012 L'astromodélisme, fabriquer et créer des modèles spatiaux (modèles réduits de fusées) et les faire voler,

Plus en détail

RÉSIDENCETHALEA LA NATURE POUR CADRE DE VIE

RÉSIDENCETHALEA LA NATURE POUR CADRE DE VIE RÉSIDENCETHALEA LA NATURE POUR CADRE DE VIE VIVRESÈTE Entourée d eau de toutes parts, Sète est appelée l île singulière ou la Venise Française. D un côté la mer, de l autre l étang de Thau ; la perle

Plus en détail

III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE 2

III RESULTATS LE LONG DU TRACE PREFERENTIEL DE LA LIGNE 2 FUTURE LIGNE 2 DE TRAMWAY DE L'AGGLOMERATION DE MONTPELLIER Etat initial des principaux traceurs de la pollution liée au trafic routier Résumé Rédacteur : AFM Date : 29/1/3 pages I CONTEXTE Etude réalisée

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

COUPE de SKI des 25 ans 11 & 12 MARS 2006 La Plagne UCPA

COUPE de SKI des 25 ans 11 & 12 MARS 2006 La Plagne UCPA Sommaire 1 SASSENAGE ET L UCPA LA PLAGNE : 25 ANS...2 2 LES CONDITIONS DE LA COUPE : LE STADE JEAN-LUC CRETIER...3 3 DEROULEMENT...4 4 TARIFS DE PARTICIPATION APPROUVES PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

L Essai transformé. Le mot du Président : Baby-Scrum

L Essai transformé. Le mot du Président : Baby-Scrum C O M I T É T E R R I T O R I A L D E R U G B Y D U P É R I G O R D - A G E N A I S L Essai transformé B U L L E T I N N 1 0-5 4 2 4 M A R S 2 0 1 1 2, rue Pierre de Coubertin BP 90102 47004 AGEN CEDEX

Plus en détail

Ce trimestre, venez découvrir le monde Du 7 ème art dans toute sa splendeur

Ce trimestre, venez découvrir le monde Du 7 ème art dans toute sa splendeur Ce trimestre, venez découvrir le monde Du 7 ème art dans toute sa splendeur Ce trimestre, pour clore l année scolaire en beauté, les maisons de quartiers vous proposent différentes animations et événements

Plus en détail

OCATIONS À L 'ANN É E

OCATIONS À L 'ANN É E LOCATIONS À L'ANN ÉE BARCELONNETTE Local commercial Local commercial T1 250 /mois 240 /mois, n/c 350 / mois, caution: 1 mois. 380 / mois n/c 380 caution 320 /mois + 50 de 300 /mois, 335 /mois,caution :335,

Plus en détail

Les villages, les villes

Les villages, les villes p28-29 Les villages, les villes Notre commune compte-t-elle plus ou moins de 2 000 habitants? Si elle compte plus de 2 000 habitants, c est une ville. Si elle compte moins de 2 000 habitants, c est un

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 3 4 Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 PARTIE 1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés....7 Chapitre 1. L impératif de sécurité informatique....11 Sec tion 1. La néces saire

Plus en détail

RÈGLEMENT Cross international Les Mureaux

RÈGLEMENT Cross international Les Mureaux RÈGLEMENT Cross international Les Mureaux Renseignements : Direction de la Vie associative et des sports Mairie BP 2053 78135 Les Mureaux Cedex Tél : 01 30 91 38 83 ou 01 30 91 38 84 Du lundi au vendredi

Plus en détail

PROJET CLUB IDENTITE DE L ASSOCIATION A REMPLIR UNIQUEMENT EN CAS DE PREMIERE DEMANDE DE SUBVENTION AU CONSEIL DEPARTEMENTAL

PROJET CLUB IDENTITE DE L ASSOCIATION A REMPLIR UNIQUEMENT EN CAS DE PREMIERE DEMANDE DE SUBVENTION AU CONSEIL DEPARTEMENTAL FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION DEPARTEMENTALE 2016 Le dossier de demande de subvention doit être adressé, par courrier, en un exemplaire, à l adresse suivante : Monsieur le Président du Conseil Départemental

Plus en détail

L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS

L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS L EXCEPTION RÉSIDE EN VOUS Faisant référence au lieu empreint d histoire dans lequel ce programme s inscrit, le mot arkéïa s inspire directement de l étymologie du mot archives -armoire pour les actesen

Plus en détail

Centre de Vacances EVADE. Allée des Alizés 34 280 Grande Motte. Bonjour,

Centre de Vacances EVADE. Allée des Alizés 34 280 Grande Motte. Bonjour, Centre de Vacances EVADE. Allée des Alizés 34 280 Grande Motte. Tél : 04.67.02.23.54 Fax : 04.67.59.25.15 E-mail : evade34@gmail.com Site WEB : http://www.evade-lgm.fr Réf : Séjours La Grande Motte. Bonjour,

Plus en détail

Visite de chantiers réalisés dans les Maisons pour tous

Visite de chantiers réalisés dans les Maisons pour tous Dossier de presse Visite de chantiers réalisés dans les Maisons pour tous Une nouvelle Maison pour tous implantée au Parc de la Guirlande! Quartier Montpellier Centre La Ville de Montpellier a décidé de

Plus en détail

«PÊCHEURS DE LA MEDITERRANEE»

«PÊCHEURS DE LA MEDITERRANEE» LE MUSEE DE LA CARTE POSTALE 4 avenue Tournelli 06600 Antibes Contact : 04.93.34.24.88 - museedelacartepostale@gmail.com Ouvert de 14h à 18h du mardi au dimanche inclus (fermé le lundi). Tarif d entrée

Plus en détail

Pour le dossier de réservation avec les tarifs, veuillez nous contacter au 02 96 44 07 27

Pour le dossier de réservation avec les tarifs, veuillez nous contacter au 02 96 44 07 27 ADAF 26, rue du Maréchal Foch 22200 GUINGAMP Tél. : 02 96 44 07 27 Fax : 02 96 43 82 88 Email : sophie@adaf-association.fr Site Internet : www.adaf-association.fr Guingamp, le 08 octobre 2014 Madame, Monsieur,

Plus en détail

19 EME MEETING NATIONAL ALEX JANY DES JEUNES COMPLEXE SPORTIF LEO LAGRANGE (BASSIN OLYMPIQUE HOMOLOGUE CHRONOMETRAGE AUTOMATIQUE)

19 EME MEETING NATIONAL ALEX JANY DES JEUNES COMPLEXE SPORTIF LEO LAGRANGE (BASSIN OLYMPIQUE HOMOLOGUE CHRONOMETRAGE AUTOMATIQUE) 19 EME MEETING NATIONAL ALEX JANY DES JEUNES COMPLEXE SPORTIF LEO LAGRANGE (BASSIN OLYMPIQUE HOMOLOGUE CHRONOMETRAGE AUTOMATIQUE) TOULOUSE 13 & 14 DECEMBRE 2014 PLAQUETTE DE PRESENTATION ET D INFORMATION

Plus en détail

Qu est ce qu une proposition?

Qu est ce qu une proposition? 1. J ai faim, donc je mange.. propositions 2. Il possède une villa qu'il a héritée de son père... propositions 3. Mon ami m'a dit qu'il avait été surpris quand il a appris la nouvelle... propositions 4.

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011

L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car. Par Kornelia et Michel, juin 2011 L Ardèche en fauteuil roulant Visite en side-car Par Kornelia et Michel, juin 2011 Anduze, train des Cévennes Train à vapeur ou vieille diesel, payant, billet valable la journée indépendamment des changements

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

LeLavandou. centre ville

LeLavandou. centre ville R É S I D E N C E D E S T A N D I N G LeLavandou centre ville 300 jours de soleil par an, un cadre de vie exceptionnel 8 appartements d exception. Le Flore... une résidence unique. Niché aux pieds des

Plus en détail

Valorisation de l habitat privé

Valorisation de l habitat privé Opération expérimentale: Valorisation de l habitat privé Programme Juillet 2012-2015 Réunion Publique 31 Juillet 2013 Les partenaires de l opération Un engagement commun pour mener une opération expérimentale.

Plus en détail

Surface habitable : 377 M² Piscine : Oui Terrasse : Oui Surface du terrain : 1,1 HA Garage : Oui Parking : Oui

Surface habitable : 377 M² Piscine : Oui Terrasse : Oui Surface du terrain : 1,1 HA Garage : Oui Parking : Oui Visite du bien : 81490 Localisation : St Martin d Uriage Ville proche : Grenoble Autoroute : 10 Km Aéroport : 66 Km Une propriété d exception sur un parc paysagé, une grande piscine de 18 Par 12, et une

Plus en détail

TRANSPORT GARE MONTPELLIER TENNIS GRANDE MOTTE. 1- En Gare de Montpellier Prendre le Tram Bleu (Ligne 1) en direction Odyséum.

TRANSPORT GARE MONTPELLIER TENNIS GRANDE MOTTE. 1- En Gare de Montpellier Prendre le Tram Bleu (Ligne 1) en direction Odyséum. TRANSPORT GARE MONTPELLIER TENNIS GRANDE MOTTE - En Gare de Montpellier Prendre le Bleu (Ligne ) en direction Odyséum. - Descendre à la station Port Marianne (7ème station) 3- Prendre le bus Hérault Transport

Plus en détail

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme)

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) LQCM logement à qualité et coût maîtrisés Plan urbanisme construction architecture Enquête sur la qualité d usage des logements Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) Centre d'études

Plus en détail

DOSSIER DE SUBVENTION SPORTIVE ANNEE 2016. MAIRIE DE TOURNON B.P. 92 07301 TOURNON SUR RHONE Cedex

DOSSIER DE SUBVENTION SPORTIVE ANNEE 2016. MAIRIE DE TOURNON B.P. 92 07301 TOURNON SUR RHONE Cedex NOM DE L ASSOCIATION DISCIPLINE PERIODE DE REFERENCE (voir page 2) DOSSIER DE SUBVENTION SPORTIVE ANNEE 2016 A retourner avant le vendredi 26 octobre 2015 (Date de rigueur) A MAIRIE DE TOURNON B.P. 92

Plus en détail

MONTPELLIER MPINK GARDEN

MONTPELLIER MPINK GARDEN MONTPELLIER MPINK GARDEN Panoramique "Pink Garden", du haut de ses huit étages, domine Parc Marianne. Moderne, cette réalisation accueille seulement 31 appartements, du 2 au 5 pièces duplex, dotés d ascenseurs

Plus en détail

L EGLISE & L ARGENT : TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR!

L EGLISE & L ARGENT : TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR! COMBIEN VAUT LE VATICAN? LA QUÊTE OÙ VA- T-ELLE? PUIS JE AIDER FINANCIÈREMENT MA PAROISSE? BUDGET? AUDIT DANS MA PAROISSE? L EGLISE & L ARGENT : TOUT CE QUE VOUS AVEZ TOUJOURS VOULU SAVOIR! Est-ce que

Plus en détail

Le dossier technique. La zone 30 lyonnaise : enquête

Le dossier technique. La zone 30 lyonnaise : enquête : enquête 51 La zone 30 à Lyon, tant décriée par certains, plébiscité par d autres, est en train de se mettre en place tout doucement dans notre paysage lyonnais. Ce sont en effet près de 60% des habitants

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

CERCLE DES NAGEURS DE VANNES. Tél. entraîneurs : 06 75 23 92 26. Piscine de Kercado FICHE D INSCRIPTION

CERCLE DES NAGEURS DE VANNES. Tél. entraîneurs : 06 75 23 92 26. Piscine de Kercado FICHE D INSCRIPTION CERCLE DES NAGEURS DE VANNES Tél. entraîneurs : 06 75 23 92 26 2015-2016 Piscine de Kercado FICHE D INSCRIPTION NOM.. PRENOM... Sexe : F M Date et lieu de naissance :...... ADRESSE :...... N SECURITE SOCIALE

Plus en détail

DU TO7 AU SITE WEB http://ac-versailles.fr/etabliss/matisse_soa École H. Matisse - 95310 St Ouen l'aumône

DU TO7 AU SITE WEB http://ac-versailles.fr/etabliss/matisse_soa École H. Matisse - 95310 St Ouen l'aumône 165 http://ac-versailles.fr/etabliss/matisse_soa École H. Matisse - 95310 St Ouen l'aumône Lors de la mise en place du plan Informatique Pour Tous, la commune de St. Ouen l'aumône a choisi de compléter

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Eveil Sportif ORMES TENNIS DE TABLE. Dossier d'inscription

Eveil Sportif ORMES TENNIS DE TABLE. Dossier d'inscription Eveil Sportif ORMES Dossier d'inscription Saison 2015-2016 1 Sommaire Contacts... 2 Inscriptions... 3 Fiche de renseignements... 4 Autorisation de sortie pour les enfants... 5 Certificat médical... 5 Tarifs...

Plus en détail

Présentation d un projet scolaire intégrant le Triathlon

Présentation d un projet scolaire intégrant le Triathlon Présentation d un projet scolaire intégrant le Triathlon Une classe de CM1 de l école élémentaire Galilée à Montpellier participe depuis le début de l année à un «projet triathlon». A l initiative de leur

Plus en détail

Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural

Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural Un projet d espace collaboratif pour dynamiser le développement économique en milieu rural LE PROJET : «Le Plan B : Bureaux partagés de Montpeyroux» est un projet d espace collaboratif pour dynamiser le

Plus en détail

Une action éducative menée autour du classement des documents personnels. en Maison d Enfant à Caractère Sociale

Une action éducative menée autour du classement des documents personnels. en Maison d Enfant à Caractère Sociale Une action éducative menée autour du classement des documents personnels en Maison d Enfant à Caractère Sociale Joël FISCHER juillet 2008 L'éducateur joue un rôle important dans l'acquisition de l'autonomie

Plus en détail

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat Le logement dans tous ses états 17/10/ 2012 Définition : le logement et l'habitat Le logement est un produit : une maison, un appartement, un type 3, un duplex L'habitat est un service : l'espace produit

Plus en détail

RÉSIDENCE À MONTPELLIER

RÉSIDENCE À MONTPELLIER SI vous aim ez La LumIèRe et L art De vivre méditerranéens, votre PaRaDIS est ICI Conçue comme une résidence de villégiature sur la Côte, la résidence Le Quartz propose une architecture actuelle méditerranéenne

Plus en détail

Bulletin d information N 25 Juin 2010

Bulletin d information N 25 Juin 2010 Commune de Douzy Bulletin d information N 25 Juin 2010 Sommaire : Retour sur... Informations pratiques Agenda du Mois LOISIRS : Le Lac De nombreuses activités seront proposées sur le site de la Base de

Plus en détail

Mimizan-Plage. Résidence de Tourisme. Littoral des Landes (40)

Mimizan-Plage. Résidence de Tourisme. Littoral des Landes (40) Mimizan-Plage Résidence de Tourisme Littoral des Landes (40) Mimizan, une station balnéaire idéale Surnommée «la Perle de la Côte d Argent», Mimizan est l une des plus importantes stations balnéaires de

Plus en détail

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles 2015 SOMMAIRE 1. Centre Pompidou-Metz... 2 2. Musée de la Cour d Or... 3 3. Arsenal... 3 4. Opéra-Théâtre... 4 5. Les Arènes... 4 6. Les Trinitaires...

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION Saison 2013/2014

DOSSIER D INSCRIPTION Saison 2013/2014 DOSSIER D INSCRIPTION Saison 2013/2014 Création et renouvellement de licence : Remplir feuille FFBB ci-jointe Remplir la feuille de renseignements et joindre les documents suivants : - Certificat médical

Plus en détail

NUANCES. Fourchette de rentabilité locative. Document non contractuel. CHOISY LE ROI (94) - Ile-de-France. Powered by TCPDF (www.tcpdf.

NUANCES. Fourchette de rentabilité locative. Document non contractuel. CHOISY LE ROI (94) - Ile-de-France. Powered by TCPDF (www.tcpdf. CHOISY LE ROI (94) - Ile-de-France NUANCES Gestionnaire Fourchette de rentabilité locative Date de livraison Actabilité Fourchette de prix Fiscalité SERGIC 3.32-3.74 % 4IEME TRIMESTRE 2016 ACTABLE 363

Plus en détail

Fédération Sportive et Gymnique du Travail

Fédération Sportive et Gymnique du Travail Fédération Sportive et Gymnique du Travail C O M I T É D E P A R I S 35, Avenue de Flandre - 75019 PARIS 01.40.35.18.49 - Fax : 01.40.35.00.57 - E-Mail : accueil@fsgt75.org Site www.fsgt75.org Chers Amis,

Plus en détail

Mon amie Emma. un bol d'air pur. typiq uement suisse. Excursion campagnarde pour théo. Vignobles en terrasse surplombant le lac léman.

Mon amie Emma. un bol d'air pur. typiq uement suisse. Excursion campagnarde pour théo. Vignobles en terrasse surplombant le lac léman. 30 Mon amie Emma. un bol d'air pur. typiq uement suisse. Excursion campagnarde pour théo. Vignobles en terrasse surplombant le lac léman. suisse Pas loin de chez toi, la Romandie est également une destination

Plus en détail

PARTAGEONS ESPACE PUBLIC! NOTRE PROGRAMME DU 16 AU 222 SEPTEMBRE. Semaine Européenne de la mobilité

PARTAGEONS ESPACE PUBLIC! NOTRE PROGRAMME DU 16 AU 222 SEPTEMBRE. Semaine Européenne de la mobilité PARTAGEONS NOTRE ESPACE PUBLIC! Semaine Européenne de la mobilité PROGRAMME DU 16 AU 222 SEPTEMBRE Vous souhaitez faire du vélo votre mode de déplacement quotidien mais les distances de la ville vous freinent?

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 861 452 934 499 995 498 1 52 183 1 134 493 1 266 358 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Championnat Départemental par équipes JEUNES 2015 2 ème et 3 ème Divisions

Championnat Départemental par équipes JEUNES 2015 2 ème et 3 ème Divisions Championnat Départemental par équipes JEUNES 2015 2 ème et 3 ème Divisions Règlement du Comité d'ille-et-vilaine Mise à jour le 1er décembre 2014 1 - ORGANISATION Ce championnat par équipes jeunes ne débouche

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 55 364 569 81 571 852 559 413 544 891 554 72 Densité moyenne (hab/km2) 64,2 66,5

Plus en détail

EN QUELQUES MOTS. Royat et Chamalières sont deux communes mitoyennes situées à l'ouest de Clermont Ferrand, dans le Puy de Dôme en Auvergne.

EN QUELQUES MOTS. Royat et Chamalières sont deux communes mitoyennes situées à l'ouest de Clermont Ferrand, dans le Puy de Dôme en Auvergne. Royat et Chamalières sont deux communes mitoyennes situées à l'ouest de Clermont Ferrand, dans le Puy de Dôme en Auvergne. Rattachées à la communauté d'agglomération "Clermont Communauté", Royat et Chamalières

Plus en détail

La finale du Championnat de France universitaire de Match Racing 2010 "AZUREA CUP"

La finale du Championnat de France universitaire de Match Racing 2010 AZUREA CUP Club Nautique d Antibes La finale du Championnat de France universitaire de Match Racing 2010 "AZUREA CUP" 1 Le Comité Régional du Sport Universitaire Universitaire de Nice organise le CHAMPIONNAT DE FRANCE

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 2 418 847 2 511 478 2 52 526 2 531 855 2 554 449 2 571 94 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Évolution et structure de la population

Évolution et structure de la population POP T1M - Population Évolution et structure de la population Mise à jour le 28 juin 212 1968 1975 1982 199 1999 Population 1 397 99 1 42 295 1 412 413 1 433 23 1 441 422 1 461 257 Densité moyenne (hab/km2)

Plus en détail

Ligne Garonne : Le tram avance!

Ligne Garonne : Le tram avance! Ligne Garonne : Le tram avance! DOSSIER DE PRESSE 4 avril 2011 SOMMAIRE La Ligne Garonne 1. Le tracé 2. En quelques dates 3. En quelques chiffres Le 18 avril : lancement des travaux 1. Planning général

Plus en détail

Monsieur le maire, Paul-Arthur Blais, ouvre la séance à 19 heures et souhaite la bienvenue aux conseillers présents.

Monsieur le maire, Paul-Arthur Blais, ouvre la séance à 19 heures et souhaite la bienvenue aux conseillers présents. Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de ville de Paspébiac, tenue à la salle municipale de la Maison des citoyens ce 12 e jour du mois de mai 2014, à 19 heures sous la présidence de son Honneur

Plus en détail

C est un grand honneur pour moi d accueillir à Meaux le Championnat de France FSGT de Judo Ju-jitsu.

C est un grand honneur pour moi d accueillir à Meaux le Championnat de France FSGT de Judo Ju-jitsu. Madame, Mademoiselle, Monsieur, C est un grand honneur pour moi d accueillir à Meaux le Championnat de France FSGT de Judo Ju-jitsu. Avec Christian Allard, Maire-Adjoint délégué aux Sports et à la Santé,

Plus en détail

SEMAINE 51. Réceptifs V.I.P d avant-match (18h30) pour les Partenaires et d après-match (21h), selon les prestations incluses dans votre contrat.

SEMAINE 51. Réceptifs V.I.P d avant-match (18h30) pour les Partenaires et d après-match (21h), selon les prestations incluses dans votre contrat. PROCHAINS MATCHS SEMAINE 51 À domicile : USM/NARBONNE Vendredi 18 décembre 2015 19h30 Réceptifs V.I.P d avant-match (18h30) pour les Partenaires et d après-match (21h), selon les prestations incluses dans

Plus en détail

Bénéficiez de nos offres de gestion locatives totales ou partielles selon vos besoins!

Bénéficiez de nos offres de gestion locatives totales ou partielles selon vos besoins! E U R O - S E L E C T A P P A R T E M E N T S 0 1 5 R U E S O M B R E R O F - 6 6 4 2 0 L e B a r c a r è s F R A N C E T e l : 0 0 3 3 4 6 8 8 6 1 5 2 9 F a x : 0 0 3 3 4 6 8 8 6 2 6 4 7 w w w. c o u

Plus en détail

ANNEXES. En vigueur en juillet 2009

ANNEXES. En vigueur en juillet 2009 ANNEXES En vigueur en juillet 2009 Annexe 1 : Règles de dotation Habitat individuel Règles de dotation pour les déchets recyclables En habitat individuel, la capacité et le type de conteneurs attribués

Plus en détail

sms-athle.org smsathle.discuforum.info facebook.com/smsathle

sms-athle.org smsathle.discuforum.info facebook.com/smsathle sms-athle.org smsathle.discuforum.info facebook.com/smsathle à la une saison de Cross SMS occupe les podiums! Le 20 ème Cross des Jeunes de Saint Michel Sports s'est tenu dimanche 23 novembre dans le

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012

LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012 Complexe Sportif Andromède Chemin du Ferradou 31700 Blagnac Tel : 05 61 71 60 03 E-mail :secretariat.bsca@gmail.com Site : www.bsc-athle.com LIVRET D ACCUEIL SAISON 2011-2012 Bienvenue au Blagnac Sporting

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 3 4 Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de

Plus en détail

généralités sur le l hivernage piscine

généralités sur le l hivernage piscine Guide conseil généralités sur le l hivernage piscine Quelle que soit la technique utilisée, l hivernage de sa piscine est une opération indispensable. On peut avoir recours à l hivernage actif de sa piscine,

Plus en détail

AGENDA DES MANIFESTATIONS OCTOBRE À DÈCEMBRE 2014

AGENDA DES MANIFESTATIONS OCTOBRE À DÈCEMBRE 2014 OCTOBRE À DÈCEMBRE 2014 Renseignements et demande de parution Service Communication 04.73.19.57.57 Communication@ville-chamalieres.fr AGENDA DES MANIFESTATIONS Plus d informations sur :ville-chamalieres.fr

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE

CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 268 rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 7, Numéro 2 Janvier 2014 CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE Revenu Québec a mis en place un crédit

Plus en détail

ROTARY - CLUB de TALENCE COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX DISTRICT 1690 France. http://rotarytalence.free.fr

ROTARY - CLUB de TALENCE COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX DISTRICT 1690 France. http://rotarytalence.free.fr ROTARY - CLUB de TALENCE COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX DISTRICT 1690 France http://rotarytalence.free.fr Réunion du 3 février 2009 Francis BOUTEMY Alain GACHE Georges BRAUD Jean-Pierre LETOUZE Charles

Plus en détail

MAIRIE DE SAINT ANTOINE DE BREUILH

MAIRIE DE SAINT ANTOINE DE BREUILH MAIRIE DE SAINT ANTOINE DE BREUILH EXTRAIT DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 22 Mai 2013 Date de convocation 15 Mai 2013 PRESENTS : MM. GALLOT Christian, BOISSENOT Jean-Marc, REY Jean Louis, REY Eric,

Plus en détail

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr RELAIS D INFORMATION JEUNESSE (RIJ) 57, rue de Meaux Tél. : 01 48 61 10 23 http://jeunesse.vaujours.fr HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 9h à 12h Lundi au vendredi : 13h30 à 18h30

Plus en détail

SAMEDI 16 MAI 2015. Cette épreuve se déroulera selon le règlement national de la FFC LES ENGAGEMENTS

SAMEDI 16 MAI 2015. Cette épreuve se déroulera selon le règlement national de la FFC LES ENGAGEMENTS SAMEDI 16 MAI 2015 Le Comité Départemental de Cyclisme et les pilotes de Bertranges Bmx sont heureux de vous inviter à participer au Championnat de Bourgogne 2015 Cette épreuve se déroulera selon le règlement

Plus en détail

Label de la Commune la plus sportive de La Drome

Label de la Commune la plus sportive de La Drome Label de la Commune la plus sportive de La Drome L a Chapelle en Vercors, commune de 798 habitants, classée «station Verte de Vacances» et «Village de Neige», est le bourg centré du Canton du Vercors.

Plus en détail

APPARTEMENTS D EXCEPTION

APPARTEMENTS D EXCEPTION APPARTEMENTS D EXCEPTION PRESTIGE AU CŒUR D UN QUARTIER CALME ET PRIVILÉGIÉ Plage Gare Commerces Salle de spectacle Protégée au sein de la ville d été, la résidence Carré Vivaldi, bénéficie d une situation

Plus en détail

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE

Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Ecole nationale supérieure d architecture de Grenoble BIENVENUE Guide pratique pour les étudiants étrangers souhaitant s'inscrire à l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble, dans le cadre

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS Année 2011

RAPPORT D ACTIVITÉS Année 2011 RAPPORT D ACTIVITÉS Année 2011 L association Evasion et Loisirs Pour Tous est heureuse de vous présenter son rapport d activités 2011. Une fenêtre ouverte sur nos activités variées, mais aussi sur les

Plus en détail

VASANTHA YOGANANTHAN PIÉMANSON DOSSIER DE PRESSE L EXPOSITION EXPOSITION DU 6 MARS AU 26 AVRIL 2014 VISITE POUR LA PRESSE JEUDI 6 MARS À 17H30

VASANTHA YOGANANTHAN PIÉMANSON DOSSIER DE PRESSE L EXPOSITION EXPOSITION DU 6 MARS AU 26 AVRIL 2014 VISITE POUR LA PRESSE JEUDI 6 MARS À 17H30 DOSSIER DE PRESSE VISITE POUR LA PRESSE JEUDI 6 MARS À 17H30 EXPOSITION DU 6 MARS AU 26 AVRIL 2014 PIÉMANSON VASANTHA YOGANANTHAN VERNISSAGE / JEUDI 6 MARS À 18H30 L EXPOSITION PIÉMANSON 2009-2013 La saison

Plus en détail

THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ. ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011

THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ. ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011 THERMOGRAPHIE AERIENNE ET DES FAÇADES DE SAINT MANDÉ ------Réunions publiques 7, 8 et 9 Novembre 2011 Q U E S T -C E Q U U N E T HE R MO G R A P HIE? C e s t u n e «p h o to g r a p h i e d e l a c h a

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015

Animations. Visites. Expositions. Conférences. Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Animations Visites Samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 Expositions Conférences Hôtel de ville En ville VISITES GUIDÉES Samedi 19 et dimanche 20 septembre à 15 h. Durée : 1 heure 30 Rendez-vous esplanade

Plus en détail

RAPPORT 2014-2015 Commission Départementale Sportive

RAPPORT 2014-2015 Commission Départementale Sportive RESULTATS CHALLENGES COMPETITION RAPPORT 2014-2015 Commission Départementale Sportive Challenge 6x6 féminin "Victoria Ravva" Phase 1 Phase 2 - Niveau 1 (Pré-régional) Phase 2 - Niveau 2 (Départemental)

Plus en détail

PORT CASSAFIERES Base Info

PORT CASSAFIERES Base Info PORT CASSAFIERES Base Info COORDONNEES DE LA BASE : Le Boat Port Cassafières Port Cassafières 34420 Portiragnes France GPS : 43.29154477743047 3.37138652 Tél - 0033 (0) 467 90 91 70 Fax - 0033 (0) 467

Plus en détail

La Grande Ouche - BOUGUENAIS. Toscania. Le calme aux portes de Nantes

La Grande Ouche - BOUGUENAIS. Toscania. Le calme aux portes de Nantes La Grande Ouche - BOUGUENAIS Le calme aux portes de Nantes >> Bord de Loire Bouguenais Le calme aux por tes de Nantes BOUGUENAIS, une commune accueillante située dans la première couronne nantaise au sud

Plus en détail

Mairie Esplanade Georges Marrane 94205 Ivry-sur-Seine Cedex Département du Val-de-Marne T (33) 01 49 60 25 08 F (33) 01 49 60 25 88

Mairie Esplanade Georges Marrane 94205 Ivry-sur-Seine Cedex Département du Val-de-Marne T (33) 01 49 60 25 08 F (33) 01 49 60 25 88 Mairie Esplanade Georges Marrane 94205 Ivry-sur-Seine Cedex Département du Val-de-Marne T (33) 01 49 60 25 08 F (33) 01 49 60 25 88 COMPTE-RENDU DE L ATELIER DU 11 SEPTEMBRE 2014 PROJET URBAIN LAMANT-COUTANT

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien CHARTE QUALITÉ 4 engagements pour garantir la qualité de nos services au quotidien Pourquoi cette charte? Depuis plus de 50 ans, nous construisons et gérons des logements sociaux, au service de toutes

Plus en détail