PROCEDURE auteur. Cubage d un lot de bois ronds

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROCEDURE auteur. Cubage d un lot de bois ronds"

Transcription

1 BOIS AD 1

2 PROCEDURE auteur Cubage d un lot de bois ronds Les bois courts, notamment de conifères, sont souvent empilés pour former des lots de bois homogènes. Le cubage en volume d encombrement (exprimé en stères) ne peut s appliquer qu aux bois régulièrement empilables. Le volume réel ou mètre cube réel : il s agit du volume réel de matière. Selon que les mesures sont effectuées sur des bois écorcés ou non, on obtiendra un volume «sous écorce» ou «sur écorce».comme l écorçage se pratique de moins en moins en forêt, on applique un coefficient réducteur qui permet d obtenir le volume «sous écorce». Le mètre cube réel est le seul dont l emploi soit admis par les normes de cubage (cf NF B53-020) : il devrait donc être employé dans toutes les transactions. Le stère : le stère correspond à un volume apparent de 1 mètre cube. 2

3 Formule générale V = L x l x h où V : Volume de la pile en stères (Pile de bois qui s'inscrit dans un cube de 1m de haut sur 1m de large et sur 1 m de profondeur. Par simplification, unité de volume de bois pouvant se trouver dans cet espace.) L : Longueur de la pile en mètres l : Largeur de la pile en mètres h : Hauteur de la pile en mètres Equivalence stère / m 3 /essence Un stère de : Equivaut à : En volume réel En poids sec à l'air En poids frais Sapin épicéa 0,62 à 0,76 m³ 350 à 600 kg 600 à 800 kg Pin maritime 0,6 à 0,7 m³ 400 à 700 kg 600 à 850 kg Feuillus tendres 0,5 à 0,6 m³ 400 à 750 kg 800 à 900 kg Feuillus durs 0,5 à 0,6 m³ 600 à 900 kg 700 à 1000 kg Source : Le Vade-mecum du forestier Exemple : Pour une pile de bois dont le longueur (L) est de 5 mètres, la largeur (l) de 3,2 mètres et la hauteur (h) de 2,5 mètres, le volume de bois est égal à : Cas particuliers V = 5 x 3,2 x 2,5 = 40 stères ± 28 mètres cube (1) Pile avec un côté incliné : 3

4 V = L x l x h (2) Pile avec deux côtés inclinés : V = l x h x [(L1+L3)/2+L2] (3) Pile irrégulière : V = [(h1 + h2 + +hn)/n] x L x l 4

5 Afin de distinguer le volume réel et le volume apparent, on utilisera la notion de coefficient d empilage qui correspond au volume réel de bois, exprimé en mètres cubes, contenu dans un stère. C E = volume reel (m 3 ) volume empilé (stère) L inverse de ce rapport est appelé «facteur d empilage» : F E = volume empilé (stère) volume réel (m 3 ) La valeur du coefficient d empilage dépend de : la nature des bois (quartiers, rondins,...) la forme des bois (droits, courbes, nœuds,...), la grosseur des bois, les soins apportés à l empilage, l époque d empilage, la nature de l essence. Catégorie : Coefficient d empilage Inverse Quartiers bien fendus 0,75 1,33 Quartiers et rondin mélangés (50/50) 0,65 1,54 Rondins biens droits 0,60 1,66 Rondins chênes/ hêtre 0,57 1,75 Charbonnette 0,53 1,88 Houppier de chêne 0,47 2,13 Épicéas et sapins 0,76 1,31 Quelques valeurs du coefficient d empilage sont indiquées ci-dessous : Essences et produits Coefficient d empilage Sapin, Epicéa : bonne fente, écorce unie 0.76 fente difficile 0.62 Hêtre : Très bonne fente, écorce unie 0.77 Fente assez difficile, écorce raboteuse 0.65 Rondin, écorce assez unie 0.60 Bois de cime, branches courbes 0.58 Chêne : 5

6 Fente facile, écorce unie 0.68 Fente assez difficile, écorce raboteuse 0.61 Cimeaux assez droits 0.55 Bois de cime, branches courtes 0.46 Source : Valeurs de coefficients d empilage pour différentes essences d après G.HUFFEL, 1919) Mesures de masse L unité légale est la tonne, mais on est appelé à distinguer la tonne brute ou réelle de la tonne sèche. (1) La tonne réelle : elle correspond à une masse de bois de 1000 kg. Le volume réel contenu dans une tonne varie en fonction de la densité (ou masse volumique) du bois et donc de son humidité. (2) La tonne sèche ou anhydre (y compris la tonne papetière) La tonne papetière (TP) est le résultat d une pesée corrigée par un coefficient, qui est fonction de la densité (ou masse volumique) du bois réceptionné et d une densité anhydre forfaitaire. TP = (RP * DF) / DR avec : RP : résultat de la pesée, DF : densité anhydre forfaitaire (kg/mètres cubes), DR : densité du bois réceptionné. Dans le deuxième cas, on peut exprimer l humidité d un échantillon de bois utilisant la formule suivante : H % = ( Mh - M0 ) / M0 où : Mh = est la masse, en grammes, du plateau avant dessiccation. M0 = est la masse, en grammes, du plateau anhydre. 6

7 La valeur de M0 étant déterminée par pesée après avoir mis sécher en étuve (température de 103 C) l échantillon de bois. Cette méthode de détermination du taux d humidité est normalisée (norme NF B de septembre 1985). Mesures sur site par les techniciens habilités : 1. Mesure des piles de billons et calcul du volume d encombrement résultant : Hm est évaluée pour que le bois situé au-dessus non comptabilisé compense les vides en dessous Ces opérations sont à réaliser des 2 côtés de la pile : PETITE PILE IRRÉGULIÈRE Mesures devant : V1 (M 3 A) = Hm1 (m) * L1 (m)* longueur commerciale des pièces (m) Mesures derrière : V2 (M 3 A) = Hm2 (m) * L2 (m)* longueur commerciale des pièces (m) Volume (M 3 A) = (V1+V2)/2 GRANDE PILE RÉGULIÈRE 7

8 Mesurer la hauteur réelle de la pile (en haut de la dernière pièce) Pour obtenir une mesure précise, utiliser une mire télescopique. Faire cette opération tous les 2 à 5 m et des 2 côtés de la pile (devant et derrière). Volume (M 3 A) = Avec Hm (m) = [L1 (m)/2 + L2 (m) + L3 (m)/2]* longueur commerciale des pièces (m)* Hm (m) moyennes hauteurs devant + moyennes hauteurs derrière 2 CONVERSIONS Les coefficients utilisés par défaut pour la conversion des volumes d encombrement apparent (M 3 A) en volumes réels (M 3 R) sont les suivants : 1 M 3 A = 0,65 m³ sur écorce pour les feuillus = 0,70 m³ sur écorce pour les résineux = 0,65 m³ sous écorce résineux AUTRES TRAVAUX : a) STERAGE DE CAMIONS 8

9 Mesure V (M 3 A) = L x l x H de chaque pile de billons (individuellement) Pesage (t) à charge / à vide Accessoirement : o Sur 10 rondins pris au hasard : mesure du diamètre o Nombre de pièces? b) GABARIT : Mise en œuvre d un gabarit (cubeur) d 1 ou 2 m 3 Empilage de bois ronds à l intérieur du gabarit Pesée de chaque pièce de bois rond, 9

10 Accessoirement : o Sur 10 rondins pris au hasard : mesure du diamètre o Nombre de pièces? COEFFICIENTS DE CONVERSION Masse volumique brute Essence Kg/m3 Epicéa Sapin 790 Douglas 710 Pin sylvestre 855 Pin maritime 880 Pin noir 930 Pin d Alep 970 Chêne 950 Hêtre 1025 Peuplier 790 Châtaignier 850 Source FCBA 10

11 Essence Densité des bois Etat vert kg Etat sec ** kg Pouvoir calorifique Epicéa (sapin rouge) Mélèze Pin sylvestre (daille) Sapin blanc Pin Weymouth Aulne noir (verne) Bouleau (biolle) Charme (charmille) Châtaigner Chêne Erable sycomore Frêne Hêtre (foyard) * Orme (ormeau) Peuplier euraméricain Robinier Tilleul Peuplier tremble Source: (*) Base de référence / agenda forestier et de l'industrie du bois (**) Etat sec = 15% d H20 11

Avec quel bois. se chauffer?

Avec quel bois. se chauffer? Avec quel bois se chauffer??? Pourquoi choisir l énergie bois? Le bois énergie est bon marché Contrairement aux prix des énergies fossiles, celui du bois est stable. Le faible coût de ce combustible, associé

Plus en détail

Mesure des caractéristiques des combustibles bois

Mesure des caractéristiques des combustibles bois Mesure des caractéristiques des combustibles bois ADEME Critt Bois Fibois CTBA JUILLET 2001 SOMMAIRE AVANT PROPOS page 4 1 - LA PRISE D ECHANTILLON page 6 1.1 - Division et/ou mélange du prélèvement accompagnée

Plus en détail

Synthèse N 6. Les unités du boisénergie

Synthèse N 6. Les unités du boisénergie Mémento aquitain du bois énergie Synthèse N 6 Synthèse bibliographique Les unités du boisénergie Octobre 2013 2 Les unités du bois-énergie Objectifs : Connaître les unités du bois énergie. Clarifier les

Plus en détail

Règlement type relatif à l abattage d arbres

Règlement type relatif à l abattage d arbres Règlement type relatif à l abattage d arbres INTRODUCTION «Une municipalité ou une MRC peut régir ou restreindre la plantation ou l'abattage d'arbres afin d'assurer la protection du couvert forestier et

Plus en détail

Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood

Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood Evaluation du LIDAR et de solutions innovantes pour la chaîne d approvisionnement du bois : les résultats du projet européen FlexWood Le projet de recherche européen FlexWood («Flexible wood supply chain»)

Plus en détail

Exemple de procédure

Exemple de procédure Chambres de Commerce et d'industrie des Hautes Alpes et des Alpes de Haute Provence La chaîne de contrôle pour les exploitants forestiers de Provence-Alpes-Côte d'azur : Exemple de procédure TM PEFC/10-1-1

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

Menuiserie Agencement BOIS RÉSINEUX BOIS FEUILLUS BOIS EXOTIQUES

Menuiserie Agencement BOIS RÉSINEUX BOIS FEUILLUS BOIS EXOTIQUES Menuiserie Agencement BOIS RÉSINEUX BOIS FEUILLUS BOIS EXOTIQUES 171 Bois résineux Les bois résineux de menuiserie sont particulièrement adaptés aux fabrications de menuiseries industrielles ou artisanales,

Plus en détail

Principe de précaution! 8 Catégorie de produits TYPE A partir du 1/1/2010 g/l prêt à être utilisé Revêtements mats pour murs et plafonds Revêtements brillants pour murs et plafonds Murs extérieurs

Plus en détail

Chauffage au bois. à la qualité de l AIR. Vallée de l Arve

Chauffage au bois. à la qualité de l AIR. Vallée de l Arve Chauffage au bois ATTENTION à la qualité de l AIR Vallée de l Arve Tous acteurs de la qualité de l air! Sommaire Chauffage au bois, un enjeu important pour la qualité de l'air... 3 Le chauffage au bois,

Plus en détail

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR. 1 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise 10 11 salariés 7000 8 500 ha ha gérés 12 13 groupements

Plus en détail

L'aire commune 073-01 contribue directement à l'approvisionnement de dix (10) usines de transformation du bois. Ces usines se décrivent comme suit:

L'aire commune 073-01 contribue directement à l'approvisionnement de dix (10) usines de transformation du bois. Ces usines se décrivent comme suit: 4. ÉLÉMENTS ÉCONOMIQUES 4.1. Description des usines Contexte L'aire commune 073-01 contribue directement à l'approvisionnement de dix (10) usines de transformation du bois. Ces usines se décrivent comme

Plus en détail

ANNEXE 13 10-1-1 ANNEXE 13 : Documents d adhésion pour les entreprises/validé par AGE du 03.01.2012 183

ANNEXE 13 10-1-1 ANNEXE 13 : Documents d adhésion pour les entreprises/validé par AGE du 03.01.2012 183 ANNEXE 13 1011 183 ANNEXE 13 DOCUMENTS D ADHÉSION POUR LES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION AU SYSTÈME PEFC (Entreprise hors exploitation forestière) Lettre à établir sur papier à entête du

Plus en détail

LA SYLVICULTURE D ARBRES «OBJECTIF» OU D ARBRES DE PLACE INTRODUCTION

LA SYLVICULTURE D ARBRES «OBJECTIF» OU D ARBRES DE PLACE INTRODUCTION une croissance rapide, un bois sain sans coloration et au tronc cylindrique ; des fûts de qualité sur 6 à 8 m, de minimum 150 cm de circonférence (absence de nœuds, cernes réguliers) ; 70 % à 90 % de la

Plus en détail

Collecte des bois Finalisation du Serveur régional de FIBOIS Alsace (Ser.FA)

Collecte des bois Finalisation du Serveur régional de FIBOIS Alsace (Ser.FA) Ser.FA Collecte des bois Finalisation du Serveur régional de FIBOIS Alsace (Ser.FA) Avec le soutien de : La Direction Régionale de l Agriculture et de la Forêt et le partenariat de : La Région Alsace FIBOIS

Plus en détail

Organisme certificateur : 10 rue Galilée 77420 Champs sur Marne Tél : +33 (0)1 72.84.97.84 Fax : +33 (0)1 43 30 85 65 www.fcba.fr. www.marque-nf.

Organisme certificateur : 10 rue Galilée 77420 Champs sur Marne Tél : +33 (0)1 72.84.97.84 Fax : +33 (0)1 43 30 85 65 www.fcba.fr. www.marque-nf. N d identification AFNOR Certification : NF 061 MQDQ-CERT 15-306 du 18/01/2015 N de Révision : 16 Date de mise en application : 04/03/2015 Annule et remplace le MQDQ-CERT /14-324 du 15/05/2014 REGLES GENERALES

Plus en détail

LA FILIERE BOIS ENERGIE D ORIGINE AGRICOLE. Utilisation domestique du bois énergie

LA FILIERE BOIS ENERGIE D ORIGINE AGRICOLE. Utilisation domestique du bois énergie LA FILIERE BOIS ENERGIE D ORIGINE AGRICOLE Utilisation domestique du bois énergie JOURNEES DE DEMONSTRATION ORGANISEES PAR LA FEDERATION DEPARTEMENTALE DES CUMA DU TARN FEVRIER 2005 Plus d informations

Plus en détail

Laissez monter vos idées! ESCALIERS DESIGN SUR-MESURE

Laissez monter vos idées! ESCALIERS DESIGN SUR-MESURE Laissez monter vos idées! ESCALIERS DESIGN SUR-MESURE Les outils du design de votre escalier Une forme d escalier adaptée à la structure de votre architecture. Un large choix d essence pour harmoniser

Plus en détail

Étude d opportunité pour la création d une plate-forme de production de bois de chauffage en Franche-Comté

Étude d opportunité pour la création d une plate-forme de production de bois de chauffage en Franche-Comté Étude d opportunité pour la création d une plate-forme de production de bois de chauffage en Franche-Comté Frédéric DOUARD 1 Sommaire 1- Introduction 3 LES OBJECTIFS L ECHANTILLON 2- Analyses des résultats

Plus en détail

BC LABEL Location de bornes photos numériques

BC LABEL Location de bornes photos numériques BC LABEL Location de bornes photos numériques Mise a jour le 11-09-2014 page 1 / 36 Clé USB Croix Délais de livraison : 2 2 à 5 SEMAINES Spécifications : Petite description : intégration : Inclus : Applicable

Plus en détail

Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de 400 000 mètres cubes de bois dans les Laurentides. Présentation des résultats

Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de 400 000 mètres cubes de bois dans les Laurentides. Présentation des résultats Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de 400 000 mètres cubes de bois dans les Laurentides Présentation des résultats Sant-Jérôme, septembre 2014 Marcel LeBreton Bac et maîtrise

Plus en détail

Bureaux de Luxe : Bureaux de Direction

Bureaux de Luxe : Bureaux de Direction Bureaux de Luxe : Bureaux de Direction - Bureaux de Style - Made in France - Page 02 à 32 - Bureaux de Style - Made in Italie - Page 33 à 49 - Fauteuils de Bureau Page 50 à 54 BESOIN D INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES?

Plus en détail

Nos bois de Midi-Pyrénées. Quelle essence pour quelle utilisation?

Nos bois de Midi-Pyrénées. Quelle essence pour quelle utilisation? Nos bois de Midi-Pyrénées Quelle essence pour quelle utilisation? ce Quelle essen pour quelle u tilisation? avant-propos Fort de sa valeur environnementale et de ses performances remarquables, le bois

Plus en détail

La menuiserie et le travail du bois

La menuiserie et le travail du bois + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal La menuiserie et le travail du bois L a m a i s o n d u s o l a u p l a f o n d Je découpe J entretiens Je répare Je construis Maquette intérieure

Plus en détail

Séduction des configurations accueil : de superbes configurations de banques et comptoirs, idéales pour équiper vos espaces d accueil et d attente.

Séduction des configurations accueil : de superbes configurations de banques et comptoirs, idéales pour équiper vos espaces d accueil et d attente. Design by Thierry JACOTET Les PLUS produits B.WELCOM Séduction des configurations accueil : de superbes configurations de banques et comptoirs, idéales pour équiper vos espaces d accueil et d attente.

Plus en détail

Marteloscope Gounamitz 2

Marteloscope Gounamitz 2 Marteloscope Gounamitz 2 Description du dispositif Michel Soucy et André Cyr Faculté de foresterie, Université de Moncton, Campus d Edmundston Jean-Martin Lussier Centre canadien sur la fibre de bois,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MARS 2013

DOSSIER DE PRESSE MARS 2013 DE PRESSE MARS 2013 Cap et Cime PR 8 rue Royale 75008 Paris T : 01 44 50 50 57 / F : 01 44 50 50 21 www.capetcimepr.fr Le bois-énergie : alternative écologique et chaleureuse aux énergies fossiles Face

Plus en détail

Index Alu - Système - Technique Wesco 13 Pieds de table Camar 1 Pieds de table Kesseböhmer 9 Piétements de table abattantes 11 Support de plan de

Index Alu - Système - Technique Wesco 13 Pieds de table Camar 1 Pieds de table Kesseböhmer 9 Piétements de table abattantes 11 Support de plan de Index Alu - Système - Technique Wesco 13 Pieds de table Camar 1 Pieds de table Kesseböhmer 9 Piétements de table abattantes 11 Support de plan de table 12 Pieds de table Pieds de table PIEDS DE TABLE

Plus en détail

L Echelle Européenne. marque! Une gamme de produits complète pensée pour répondre aux exigences de l utilisateur et des normes européennes.

L Echelle Européenne. marque! Une gamme de produits complète pensée pour répondre aux exigences de l utilisateur et des normes européennes. ESCALIERS Sommaire L Echelle Européenne lance sa COLLECTION propre HABITAT marque! Hélicoïdaux P200 2010 annonce un tournant dans l histoire de L Echelle Européenne. En effet, votre spécialiste de la hauteur

Plus en détail

EXTENSIONS ECOLOGIQUES

EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com Louise Ranck, Latitude 48 www.latitude48.net EXTENSIONS ECOLOGIQUES www.josefapricoupenko.com 27 mars 2010 Extensions écologiques, Joséfa Pricoupenko 1 Structure associative créée

Plus en détail

Les. feuillus. dans la. construction. Arnaud Trubert Maxime Baudrand - Atlanbois

Les. feuillus. dans la. construction. Arnaud Trubert Maxime Baudrand - Atlanbois Les feuillus dans la construction Arnaud Trubert Maxime Baudrand - Atlanbois La ressource Source : Forêt privée française La ressource Source : Forêt privée française Les particularités mécaniques Bois

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

CONSTRUIRE VOTRE EVENEMENT

CONSTRUIRE VOTRE EVENEMENT CONSTRUIRE VOTRE EVENEMENT 15 DOCUMENTATION TECHNIQUE PARIS www.jaulin.com +33 (0)1 69 79 20 20 commercial@jaulin.com Du rêve à la réalité, De la conception à la réalisation Conception et production Auditoire

Plus en détail

APPENDICE B SYSTÈME DE PESAGE INTELLIGENT MODÈLE ILC3 ET LM3D VERSION 1.7

APPENDICE B SYSTÈME DE PESAGE INTELLIGENT MODÈLE ILC3 ET LM3D VERSION 1.7 APPENDICE B SYSTÈME DE PESAGE INTELLIGENT MODÈLE ILC3 ET LM3D VERSION 1.7 TABLE DES MATIÈRES 1. PROGRAMMATION RAPIDE :... B-1 2. PRÉSENTATION :... B-3 3. CARACTÉRISTIQUES :... B-3 3.1. ILC3... B-3 3.2.

Plus en détail

FASCICULE DES 10 ESPECES D'ARBRES URBAINS ENIGME V - A LA DECOUVERTE DE LA NATURE

FASCICULE DES 10 ESPECES D'ARBRES URBAINS ENIGME V - A LA DECOUVERTE DE LA NATURE FASCICULE DES 10 ESPECES D'ARBRES URBAINS ENIGME V - A LA DECOUVERTE DE LA NATURE INTRODUCTION La nature est incroyablement diversifiée. Elle regroupe la Terre avec ses zones aquatiques telles que les

Plus en détail

TARIF DES DOUANES - ANNEXE IV - 1

TARIF DES DOUANES - ANNEXE IV - 1 TARIF DES DOUANES - ANNEXE IV - 1 Section IV PRODUITS DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES; BOISSONS, LIQUIDES ALCOOLIQUES ET VINAIGRES; TABACS ET SUCCÉDANÉS DE TABAC FABRIQUÉS Note. 1. Dans la présente Section,

Plus en détail

EBO NDA MAGAZINE. AVRIL/JUIN 11 Trimestriel

EBO NDA MAGAZINE. AVRIL/JUIN 11 Trimestriel Page 1/5 EBO DE TOUS TEMPS, LE BOIS FAIT PARTIE INTÉGRANTE DE LA VIE DE L'HOMME. IL SYMBOLISE LA VIE. CE MATÉRIAU S'ASSOCIE AVEC TOUS LES AUTRES. SES USAGES SONT MULTIPLES (CONSTRUCTION, MOBILIER, DÉCO...).

Plus en détail

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS :

Ecran : Processeur : OS : Caméra : Communication : Mémoire : Connectique : Audio : Batterie : Autonomie : Dimensions : Poids : DAS : SMARTPHONE - DUAL-CORE - NOIR 3483072425242 SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLEU XXXX SMARTPHONE - DUAL-CORE - BLANC 3483072485246 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROSE 3483073704131 SMARTPHONE - DUAL-CORE - ROUGE XXXX

Plus en détail

LE BOIS DANS LA CONSTRUCTION Etude bibliographique. Rapport n 1

LE BOIS DANS LA CONSTRUCTION Etude bibliographique. Rapport n 1 LE BOIS DANS LA CONSTRUCTION Etude bibliographique Rapport n 1 !"#$ LE BOIS DANS LA CONSTRUCTION Etude bibliographique Rapport n 1 Emmanuel FLEURY, Martin CHICHE La reproduction de ce rapport n'est autorisée

Plus en détail

Nous recensons ci-dessous, de la manière la plus exhaustive possible, l ensemble des éléments qui ont ou vont nécessiter une intervention :

Nous recensons ci-dessous, de la manière la plus exhaustive possible, l ensemble des éléments qui ont ou vont nécessiter une intervention : Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L année 2013, pas encore terminée, nous a déjà réservé son lot de surprises : froid, humidité constante, pluies abondantes suivies, dans le

Plus en détail

L utilisation du lidar terrestre en foresterie. Richard Fournier Département de géomatique appliquée

L utilisation du lidar terrestre en foresterie. Richard Fournier Département de géomatique appliquée L utilisation du lidar terrestre en foresterie Richard Fournier Département de géomatique appliquée Problématique Inventaire traditionnel : photographie aérienne imagerie satellitaire relevés manuels sur

Plus en détail

EPREUVE E71 BTSA Technico commercial Champs professionnel : produits alimentaires et boissons

EPREUVE E71 BTSA Technico commercial Champs professionnel : produits alimentaires et boissons EPREUVE E71 BTSA Technico commercial Champs professionnel : produits alimentaires et boissons Cas Florette Durée de préparation : 1 h 25 Durée de passage 30 min Coefficient 6 Session Juin 2013 sujet SITUATION

Plus en détail

Gamme de bureaux temptation four

Gamme de bureaux temptation four Gamme de bureaux temptation four «Le design est l art de combiner la fonction avec l esthétique.» Tout simplement magnifique. Depuis plus d un siècle, Sedus conçoit et fabrique des meubles de bureau pour

Plus en détail

ETUDE SUR LE CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS: MARCHES ET APPROVISIONNEMENT

ETUDE SUR LE CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS: MARCHES ET APPROVISIONNEMENT ETUDE SUR LE CHAUFFAGE DOMESTIQUE AU BOIS: MARCHES ET APPROVISIONNEMENT RAPPORT FINAL DEFINITIF Contrat : 1201C0052 Juin 2013 Étude réalisée pour le compte de l ADEME par Solagro, Biomasse Normandie, BVA

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT

CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT CHAUFFAGE PAR LE BOIS ESPACE AQUALUDIQUE DE CARHAIX PREMIER RETOUR D EXPERIENCE APRES TROIS ANNEES DE FONCTIONNEMENT 1 2 3 4 5 DEFINITION DES EQUIPEMENTS AQUATIQUES Cet espace aqualudique sports-loisirs

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES

GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES GUIDE TECHNIQUE PANNEAUX BOIS MASSIFS TOURILLONNES 1 INTRODUCTION AU PRODUIT 3 QUALITE PROFILS 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 9 TABLEAU DE PRE-DIMENSIONNEMENT 10 2 INTRODUCTION AU PRODUIT DESCRIPTION Les

Plus en détail

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN GIP Ecofor Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN P. Riou-Nivert (IDF) avec J.-C. Hervé (Engref/IFN), B. Piton (Engref), T. Belouard, J.-P. Renaud, C. Cluzeau, A. Colin

Plus en détail

Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND

Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ADMINISTRATION DES EAUX ET FORETS COMMISSION D'ÉTUDES DES ENNEMIS DES ARBRES, DES BOIS ABATTUS ET DES BOIS MIS EN ŒUVRE Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND On appelle «maladie du

Plus en détail

Cornières égales selon NF EN 10056

Cornières égales selon NF EN 10056 Cornières égales selon NF EN 10056 Acier S 275 JR ou S 235 JR selon NF EN 10025 Dimensions en mm Poids au mètre Longueur 6m/6m200 12m/12m300 15m/15m300 20 x 20 x 3 0,880 x - - 25 x 25 x 3 1,120 x - - 30

Plus en détail

devient MAGNIN CATALOGUE 2015 FABRICANT D ESCALIERS DEPUIS 25 ANS catalogue 2015 I MAGNIN

devient MAGNIN CATALOGUE 2015 FABRICANT D ESCALIERS DEPUIS 25 ANS catalogue 2015 I MAGNIN devient ESCADIRECT MAGNIN CATALOGUE 2015 FABRICANT D ESCALIERS DEPUIS 25 ANS catalogue 2015 I MAGNIN 1 FORMULAIRE DE DEVIS...3 JE COMPOSE MON ESCALIER...4 LES FORMES D ESCALIER...5 LES SECTIONS DE BOIS...5

Plus en détail

Mobilisation du bois énergie sous forme de plaquettes forestières

Mobilisation du bois énergie sous forme de plaquettes forestières Mobilisation du bois énergie sous forme de plaquettes forestières Regefor Champenoux 8 au 10 Juin 2009 Jean Pierre Laurier - FCBA Introduction Les programmes de recherche en cours pilotés par l ADEME et

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

DISPOSITIF DE BLOCAGE STATIQUE Ø 32 à 100 mm - double effet ISO 15552

DISPOSITIF DE BLOCAGE STATIQUE Ø 32 à 100 mm - double effet ISO 15552 DISPOSITIF DE BLOCAGE STATIQUE Ø 3 à 100 mm - double effet ISO 1555 Séries 53-50 9 PRESENTATION Il est destiné à assurer le maintien et le blocage en position extrême de la tige du vérin sous charge lors

Plus en détail

Banques de prêt Exemples avec prix indicatifs 2012/04

Banques de prêt Exemples avec prix indicatifs 2012/04 Exemples avec prix indicatifs 2012/04 SBD SSB 2 Un système modulaire qui s adapte à (presque) toutes les situations. Le système de bande de prêt SSB est issu de la gamme meno3 et a été élaboré et complété

Plus en détail

Mesure de la dépense énergétique

Mesure de la dépense énergétique Mesure de la dépense énergétique Bioénergétique L énergie existe sous différentes formes : calorifique, mécanique, électrique, chimique, rayonnante, nucléaire. La bioénergétique est la branche de la biologie

Plus en détail

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction produits certifiés Une nouvelle marque de produits éco-conçus et responsables Fabrication 100% française Une vraie fabrication française

Plus en détail

Le Puy Courny VILLE D AURILLAC

Le Puy Courny VILLE D AURILLAC SENTIER DE DECOUVERTE Le Puy Courny VILLE D AURILLAC Un espace naturel aux portes de la ville! Le Puy Courny, entre rural et urbain, équilibre entre l homme et la nature. Dominant la ville et le bassin

Plus en détail

Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION

Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION Baies Serveur Rackable et Tower Sécurisation spécifique Accessoires de gamme Évolution VOTRE PARTENAIRE EN ACTION La baie ÉVOLUTION pour serveurs se distingue par sa profondeur 900 et sa base ( vérins

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

DISPONIBLE 9P. 36. à la hauteur. catalogue général

DISPONIBLE 9P. 36. à la hauteur. catalogue général DISPONIBLE EN teintes 9P. 36 à la hauteur de vos envies catalogue général flashez moi! Depuis 1974, Escarmor est à votre écoute. Ensemble, nous créons et réalisons votre escalier en nous appuyant sur notre

Plus en détail

Tarif 2013. Réf PU HT Désignation

Tarif 2013. Réf PU HT Désignation Tarif 2013 Réf PU HT Désignation MECANISMES 070-19 4,50 Mécanisme Sortie de câble 070-32 4,50 Mécanisme Prise 2 pôles + T 10/16A 071-03 4,50 Mécanisme Interrupteur va et vient 10A 071-05 9,20 Mécanisme

Plus en détail

FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE.

FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. STILE FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. 2 3 Magia. Une gamme de produits qui facilitera le choix de votre escalier idéal. 4 06 Guide pour la sélection. 16

Plus en détail

Entrées d'air hygroréglables

Entrées d'air hygroréglables Entrées d'air hygroréglables Tableaux de sélection p. 22 1. Mise en œuvre en menuiserie 2. Mise en œuvre dans le bâti Entrée d air hygroréglable et acoustique de type p. 24 1. Description 2. Caractéristiques

Plus en détail

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux.

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. Très grandes performances en un temps record: Scies automatiques

Plus en détail

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes

Mise en œuvre des filets de sécurité en grandes nappes RECOMMANDATION R 446 Recommandation adoptée par le comité technique national du bâtiment et des travaux publics lors de sa réunion du 14 mai 2009. Cette recommandation annule et remplace la recommandation

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION EASY 12

MANUEL D UTILISATION EASY 12 MANUEL D UTILISATION EASY 12 NUMERIQUE RVE TECHNOLOGIE Siège social : Rue Gutenberg. Z.I. Les Carreaux. B.P. 19. 77440 Lizy-sur-Ourcq. France Tel : +33 (0)1 60 61 53 00, Fax : +33 (0)1 60 01 19 10, E-mail

Plus en détail

Vestiaires 212 - VESTIAIRES. Portes : coloris non standards (nous consulter) RAL 6011 RAL 2004 RAL 9006 RAL 1021 RAL 3000 RAL 9016

Vestiaires 212 - VESTIAIRES. Portes : coloris non standards (nous consulter) RAL 6011 RAL 2004 RAL 9006 RAL 1021 RAL 3000 RAL 9016 Vestiaires 212 - VESTIAIRES Portes : coloris non standards (nous consulter) 9006 3000 2004 1021 6011 9016 Industrie Propre Vestiares métalliques monoblocs soudés peints époxy. Portes équipées de 2 aérations

Plus en détail

Dérivation : cours. Dérivation dans R

Dérivation : cours. Dérivation dans R TS Dérivation dans R Dans tout le capitre, f désigne une fonction définie sur un intervalle I de R (non vide et non réduit à un élément) et à valeurs dans R. Petits rappels de première Téorème-définition

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

Immeuble de bureaux Ilot T8 ZAC de Tolbiac Paris 13e

Immeuble de bureaux Ilot T8 ZAC de Tolbiac Paris 13e Immeuble de bureaux Ilot T8, ZAC Tolbiac à Paris R. Ricciotti, O. Gaujard 1 Immeuble de bureaux Ilot T8 ZAC de Tolbiac Paris 13e Rudy Ricciotti Architecte FR-Bandol Olivier Gaujard Gaujard Technologie

Plus en détail

Bourse de parcelles forestières Massif forestier de Port d'envaux (Ventes Echanges Achats)

Bourse de parcelles forestières Massif forestier de Port d'envaux (Ventes Echanges Achats) Bourse de parcelles forestières Massif forestier de Port d'envaux (Ventes Echanges Achats) Peuplement forestier Plan de situation Photo aérienne avec le cadastre Dépôt aux Mairies concernées : - Ecurat,

Plus en détail

Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution?

Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution? C est correct. La scie mécanique fonctionne au biocarburant. Biomasse forestière et bioénergie: Danger ou solution? Evelyne Thiffault David Paré Jacques Morissette Sébastien Dagnault Ressources naturelles

Plus en détail

Tables. Tables individuelles réglables en hauteur manuellement

Tables. Tables individuelles réglables en hauteur manuellement Table réglable en hauteur Ropox Ergobasic, largueur 90 cm, inclinable Cette table économique réglable en hauteur est basée sur la table thérapeutique ROPOX ST, depuis des années une image fidèle dans les

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel. Microtechniques. Session 2012 DOSSIER TECHNIQUE (DT)

Baccalauréat Professionnel. Microtechniques. Session 2012 DOSSIER TECHNIQUE (DT) Baccalauréat Professionnel Microtechniques Session 2012 E2 - EPREUVE DE TECHNOLOGIE Préparation d une intervention microtechnique DOSSIER TECHNIQUE (DT) Session : 2012 Dossier Technique Page 1 sur 8 A

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Manuel d utilisation TABLE DES MATIERES LA DESCRIPTION 2-3 LA CONFIGURATION 4-13 La zone «Configuration» 6-9 La zone «Informations sur la base de données» 10-11 La zone «Outils» 11-13 LE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Soins à la jeune forêt et aux lisières

Soins à la jeune forêt et aux lisières RÉPUBLIQUE ET CANTON DE NEUCHÂTEL DÉPARTEMENT DE LA GESTION DU TERRITOIRE SERVICE DES FORÊTS Soins à la jeune forêt et aux lisières (Edition janvier 2004) TABLE DES MATIERES page Introduction... 2 1. But

Plus en détail

ROUES JOCKEY JOCKEY WHEELS

ROUES JOCKEY JOCKEY WHEELS ROUES JOCKEY JOCKEY WHEELS TÉLÉSCOPIQUES - ELECTRO-ZINGUÉES DE SÉRIE 1200218 R.J. Ø48 (Poids : 4,7kg) 1200870 R.J. Ø48 RENFORCÉE (Poids : 7,3kg) 1200220 R.J. Ø60 (Poids : 9,1kg) 1200222 à boulonner 1200222M

Plus en détail

DETECTION DE NIVEAU LA GAMME

DETECTION DE NIVEAU LA GAMME DETECTION DE NIVEAU LA GAMME Plaisance, Le Haut May 61110 BRETONCELLES Tel: 02.37.37.25.85 Fax: 02.37.37.29.70 A PALETTE ROTATIVE LA GAMME : ERMAP propose une vaste gamme d indicateurs de niveau définie

Plus en détail

LES INSECTES XYLOPHAGES

LES INSECTES XYLOPHAGES Il existe deux types d insectes xylophages : LES INSECTES XYLOPHAGES Les insectes du bois frais. Les insectes du bois frais envahissent surtout les arbres malades ou les bois abattus lorsque l'humidité

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

la signature de votre escalier

la signature de votre escalier la signature de votre escalier F3 chandon F3 quernec diam 130 ou 150 cm 126,1F52 avecquernec Socle F52 chandon 213 FH102 126,1 diam avec 130 Socle ou 150 120 oucm 140 cm 188 207,1 avec Socle 327,6 347,1

Plus en détail

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures

Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures TZ-fert_franz.QXD 20.09.2006 13:52 Uhr Seite 1 Le béton léger prêt à l emploi, la solution idéale pour les applications intérieures et extérieures Préparation: Ajouter la quantité d eau requise (voir indications

Plus en détail

SYSTÈME ENEM. Guide d utilisation : pages 4 et 5 Index technique (sur demande)

SYSTÈME ENEM. Guide d utilisation : pages 4 et 5 Index technique (sur demande) SYSTÈME ENEM Voici une présentation de base du système Enem unique par sa polyvalence et sa souplesse d'utilisation. La description détaillée des fonctions complètes du système est présentée dans le catalogue

Plus en détail

Bois Bocage Energie. www.boisbocageenergie.fr. SCIC Bois Bocage Energie, Laurent NEVOUX, Place de l église, 61800 CHANU

Bois Bocage Energie. www.boisbocageenergie.fr. SCIC Bois Bocage Energie, Laurent NEVOUX, Place de l église, 61800 CHANU Société Coopérative d Intd Intérêt Collectif Bois Bocage Energie www.boisbocageenergie.fr Comment organiser la filière bois et mobiliser la ressource? Acte 1 : Mécaniser la récolte du bois Acte 2 : Moderniser

Plus en détail

Sommaire ESCALIERS COLLECTION HABITAT. Hélicoïdaux P200. A limon P214. Suspendus P228

Sommaire ESCALIERS COLLECTION HABITAT. Hélicoïdaux P200. A limon P214. Suspendus P228 Sommaire COLLECTION HABITAT Hélicoïdaux P200 A limon P214 LE CHOIX ET L ORIGINALITÉ DES PRODUITS : notre catalogue compte plus de 200 références couvrant tous les styles, suspendus, hélicoïdales, sur poutre

Plus en détail

La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi

La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi La Synergie Lavogez Filière courte : de l arbre à l établi Une démarche de développement durable Coupe en forêts locales Charpentiers du Conception en bureau d études chez CSB Assemblage et taille en atelier

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

Rampes et garde-corps

Rampes et garde-corps Rampes et garde-corps Aluminium (intérieur - etérieur) Bois (intérieur) 25 1987 2012 Configurateur et vidéos de montage en ligne www.sogem-sa.com Square Tableau des accessoires livrés sous blister S1 S3

Plus en détail

Les panneaux d'aménagement en bois

Les panneaux d'aménagement en bois Les panneaux d'aménagement en bois Aménagement intérieur ou extérieur, bibliothèque, abri de jardin ou simple cloison, les panneaux de bois, par leur diversité de finitions et de formats, offrent aux bricoleurs

Plus en détail

Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1

Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1 Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1 TITRE ABRÉGÉ 1. Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports

Plus en détail

1171 Notre-Dame Ouest, # 100 Victoriaville, Qc G6P 7L1. Téléphone: (819) 751-0095 Télécopieur: (819) 751-1292

1171 Notre-Dame Ouest, # 100 Victoriaville, Qc G6P 7L1. Téléphone: (819) 751-0095 Télécopieur: (819) 751-1292 1171 Notre-Dame Ouest, # 100 Victoriaville, Qc G6P 7L1 Téléphone: (819) 751-0095 Télécopieur: (819) 751-1292 DESCRIPTION DES CONNECTEURS DU LBC-WG et RECOMMENDATIONS IMPORTANTES POUR L INSTALLATION Documentation

Plus en détail

Binic. Optez pour l environnement avec notre gamme FOREST ASSUREZ LA POSE DE VOTRE ESCALIER! www.rauxgicquel.fr

Binic. Optez pour l environnement avec notre gamme FOREST ASSUREZ LA POSE DE VOTRE ESCALIER! www.rauxgicquel.fr Z.A. Le Beaufeuillage - BP 17-22520 BINIC Tél. : 02 96 73 70 26 - Fax: 02 96 73 37 10 E-Mail: escaliers@rauxgicquel.fr Cherbourg Caen www.rauxgicquel.fr Brest Binic Saint-Brieuc Saint-Malo Quimper Rennes

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE

PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE DIRECTION REGIONALE DE L ALIMENTATION DE L AGRICULTURE & DE LA FORET Service Régional de la Forêt & du Bois Arrêté du 13 août 2009 conditions de financement par des aides

Plus en détail

HARMONISATION DES DONNÉES FORESTIÈRES EUROPÉENNES :

HARMONISATION DES DONNÉES FORESTIÈRES EUROPÉENNES : n 22, 2 e trimestre 2009 HARMONISATION DES DONNÉES FORESTIÈRES EUROPÉENNES : L INVENTAIRE FRANÇAIS IMPLIQUÉ DANS DES ACTIONS DÉTERMINANTES La plupart des pays européens dispose d un service d inventaire

Plus en détail

Les Confitures. Photo : M.Seelow / Cedus. Dossier CEDUS Avec la collaboration de l Université de Reims : Prof Mathlouthi, MC Barbara Rogè.

Les Confitures. Photo : M.Seelow / Cedus. Dossier CEDUS Avec la collaboration de l Université de Reims : Prof Mathlouthi, MC Barbara Rogè. Photo : M.Seelow / Cedus Dossier CEDUS Avec la collaboration de l Université de Reims : Prof Mathlouthi, MC Barbara Rogè. LES CONFITURES TABLE DES MATIERES DYNAMIQUE INTRODUCTION I. DEFINITION DES CONFITURES

Plus en détail

Dérivation : Résumé de cours et méthodes

Dérivation : Résumé de cours et méthodes Dérivation : Résumé de cours et métodes Nombre dérivé - Fonction dérivée : DÉFINITION (a + ) (a) Etant donné est une onction déinie sur un intervalle I contenant le réel a, est dérivable en a si tend vers

Plus en détail

excellence environnementale fiche - action Utilisation d un broyeur de branches sur les chantiers espaces verts

excellence environnementale fiche - action Utilisation d un broyeur de branches sur les chantiers espaces verts excellence environnementale Des pratiques pour l'excellence environnementale en région Poitou-Charentes fiche - action Utilisation d un broyeur de branches sur les chantiers espaces verts A partir de l

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail