Animation pédagogique Enseigner l oral au CP et au CE1 Ecole Robert-Desnos PARTIE 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Animation pédagogique Enseigner l oral au CP et au CE1 Ecole Robert-Desnos PARTIE 1"

Transcription

1 Animation pédagogique Enseigner l oral au CP et au CE1 Ecole Robert-Desnos PARTIE 1 Laurent Peter, IEN - Isabelle Michel, CPAIEN Zone Maghreb -Est Machreck 9 octobre et 27 novembre 2013

2 Plan de l intervention Les paradoxes de l oral L oral objet d étude L importance du nourrissage langagier L importance de l enseignement du vocabulaire 5 Conclusions

3 Les paradoxes de l oral Absence de la production orale dans les évaluations nationales ou de zone C:\Users\dell\Documents\ \IGEN\Anim péda\evaluations\e2fcb02p Pratique orale de la langue produire un récit.pdf COMPETENCES Pourcentage de réussites Connaître le nom des lettres et l ordre alphabétique. 99% Connaître les correspondances entre majuscules et minuscules d imprimerie, minuscules et majuscules cursives. Dire de qui ou de quoi parle le texte lu ; trouver dans le texte lu ou dans son illustration la réponse à des questions ; reformuler son sens. 92% 76% Lire seul et comprendre un énoncé, une consigne simple (SCCC) 84% Pourcentage Item de réussite par item 1 99% 2 98% 3 95% 4 89% 5 75% 6 90% 7 95% 8 63% 9 91% 10 70% 11 90% 12 36% 13 89% 14 86% 15 83%

4 Les paradoxes de l oral Des évaluations en classe peu fréquentes et qui portent souvent sur le comportement (participe à ) que sur les productions ou la compréhension Des emplois du temps des classes qui réservent rarement des temps spécifiques. Les temps de débat ont souvent disparu. L oral n a pas souvent un statut d objet d enseignement (peu de préparations). L oral : discipline à part entière ou ensemble d activités transversales? Les deux, bien évidemment!

5 Un oral omniprésent? Une tendance à travailler par grands domaines : Cycle 1 (et GS) dire Cycle 2 et surtout CP CE1 lire Cycle 3 écrire

6 Un oral omniprésent Enseigner c est enseigner par l oral, majoritairement. Quand les élèves écoutent ou parlent ils n ont pas l impression de travailler : les élèves sont souvent en position de récepteur compreneur. Exemple Comment fais-tu pour «faire juste?» J écoute bien!

7 Un oral omniprésent Le maître parle plus que ses élèves Le dialogue didactique est souvent fait de questions fermées, un peu comme dans un exercice à trous Il y a peu de d énoncés longs et élaborés

8 Langage oral - langage écrit (Laurence Lentin) L enfant ne reçoit pas de leçon de syntaxe. Il apprend intuitivement dans ses échanges avec les autres dans un fonctionnement inconscient. Cet apport syntaxique est la base des liens logiques. C est la syntaxe qui supporte le raisonnement (ex : Tu veux ton anorak parce que tu as froid ). Alain Bentolila parle de «conscience syntaxique»

9 Pourquoi enseigner l oral au CP et au CE1 Le public scolarisé dans le réseau n a pas toujours le français pour langue maternelle La maîtrise du langage oral et la maîtrise du langage écrit entretiennent des relations de système. Pour rédiger un message clair, il faut savoir «quoi dire», «comment le dire» et «comment l écrire» ; Pour beaucoup de chercheurs et d observateurs, les difficultés scolaires rencontrées au collège relèvent plus de problèmes de langue (dont le vocabulaire cf. Alain Lieury) que de de problèmes cognitifs (cf. ci-dessous)

10 Qu est-ce que parler veut dire? Faire usage d une langue. Exprimer sa pensée L enfant «sait parler» lorsqu il maîtrise un fonctionnement syntaxique lui permettant d énoncer explicitement au moyen du seul langage verbal une pensée ou un enchaînement de pensées en ou hors situation. (Laurence Lentin)

11 L importance de l oral comme fondement de la maîtrise du français Se présenter au CP Isabelle Michel CPAIEN Une activité de lecture en CM1

12 Que dit le Socle Commun? PREMIER PALIER POUR LA MAÎTRISE DU SOCLE COMMUN : COMPÉTENCES ATTENDUES À LA FIN DU CE1 Compétence 1 : La maîtrise de la langue française L élève est capable de : - s exprimer clairement à l oral en utilisant un vocabulaire approprié ; - lire seul, à haute voix, un texte comprenant des mots connus et inconnus ; - lire seul et écouter lire des textes du patrimoine et des œuvres intégrales de la littérature de jeunesse, adaptés à son âge ; - lire seul et comprendre un énoncé, une consigne simples ; - dégager le thème d un paragraphe ou d un texte court ;

13 Que dit le Socle Commun? Compétence 3 : Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique L élève est capable de : - situer un objet par rapport à soi ou à un autre objet, donner sa position et décrire son déplacement ; - reconnaître, nommer et décrire les figures planes et les solides usuels ; - observer et décrire pour mener des investigations ; Compétence 5 : La culture humaniste L élève est capable de : - dire de mémoire quelques textes en prose ou poèmes courts ; - fournir une définition très simple de différents métiers artistiques (compositeur, réalisateur, comédien, musicien, danseur).

14 Que dit le Socle Commun? Compétence 6 : Les compétences sociales et civiques L élève est capable de : - appliquer les codes de la politesse dans ses relations avec ses camarades, avec les adultes à l école et hors de l école, avec le maître au sein de la classe ; - participer en classe à un échange verbal en respectant les règles de la communication ; Compétence 7 : L autonomie et l initiative L élève est capable de : - écouter pour comprendre, interroger, répéter, réaliser un travail ou une activité ; - échanger, questionner, justifier un point de vue ;

15 Des programmes explicites Au cycle des apprentissages fondamentaux, les élèves continuent leur apprentissage du langage oral : respect de l'organisation de la phrase, expression des relations de causalité et des circonstances temporelles et spatiales (pourquoi? quand? où?) ; utilisation plus adéquate de la conjugaison, emploi d'un vocabulaire de plus en plus diversifié ; prises de parole de plus en plus longues et mieux organisées, dans le respect des sujets traités et des règles de la communication.

16 Des programmes explicites Ils s'entraînent à écouter et comprendre les textes que lit le maître, à en restituer l'essentiel et à poser des questions.

17 Des programmes explicites La pratique de la récitation sert d'abord la maîtrise du langage oral, puis elle favorise l'acquisition du langage écrit et la formation d'une culture et d'une sensibilité littéraires. Les élèves s'exercent à dire de mémoire, sans erreur, sur un rythme ou avec une intonation appropriés, des comptines, des textes en prose et des poèmes.

18 Que disent les programmes de 2008? Communiquer (aspect qualitatif) Produire un oral compréhensible par autrui. Décrire - expliquer questionner Dire, décrire, expliquer après avoir terminé une activité ou un jeu (hors contexte de réalisation) Décrire des images (illustrations, photographies...). Relater rapporter inventer une histoire (à partir de quelques images éventuellement) exposer un projet Justifier Justifier un acte, un refus, une préférence en utilisant à bon escient parce que.

19 Que disent les programmes de 2008? Réciter Réciter des comptines ou de courts poèmes (une dizaine) en ménageant des respirations et sans commettre d erreur (sans oubli ou substitution). Echanger- débattre Prendre part à des échanges verbaux tout en sachant écouter les autres ; poser des questions Apporter des réponses Ecouter et donner un point de vue en respectant les règles de la communication.

20 Reformuler le contenu d un paragraphe ou d un texte, Faire un récit structuré (relations causales, circonstances temporelles et spatiales précises) et compréhensible pour un tiers ignorant des faits rapportés ou de l histoire racontée. Raconter une histoire déjà entendue en s appuyant sur des illustrations Que disent les programmes de 2008? La compréhension des consignes Reformuler une consigne La compréhension des textes - Dire de qui ou de quoi parle le texte lu ; - Trouver dans le texte ou son illustration la réponse à des questions concernant le texte lu. - Reformuler son sens. Manifester sa compréhension d un récit ou d un texte documentaire lu par un tiers en répondant à des questions le concernant : - Identifier les personnages principaux d un récit.

21 Que disent les programmes de 2008? Langage oral Se saisir d'un nouvel outil linguistique syntaxique que l'enseignant lui fournit quand il lui manque, en situation, pour exprimer ce qu'il a à dire. S'exprimer de façon correcte : prononcer les sons et les mots avec exactitude, respecter l'organisation de la phrase, formuler correctement des questions. Rapporter clairement un événement ou une information très simple : exprimer les relations de causalité, les circonstances temporelles et spatiales, utiliser de manière adéquate les temps verbaux (présent, futur, imparfait, passé composé).

22 POLITIQUE DES LANGUES AEFE Pour une éducation plurilingue Une question humaniste C est à travers la langue/les langues et le langage que l être humain se découvre, s éprouve, construit son identité, sa relation aux autres et au monde. C est à travers les mots qu il vit, aime, joue, rêve, s approprie le passé, et explore l avenir. Sa pensée, sa sensibilité et sa culture, ses valeurs sont informées et orientées par le système linguistique qui structure sa compréhension du monde.

23 POLITIQUE DES LANGUES AEFE Pour une éducation plurilingue POLITIQUE DES LANGUES AEFE Pour une éducation plurilingue Une question politique Aujourd hui chaque pays, chaque nation se préoccupe de définir et de conduire une politique d enseignement des langues volontariste et raisonnée. A la fois pour assurer l éducation et la formation citoyenne de ses ressortissants, mais aussi pour construire des stratégies de développement économique, financier, et culturel.

24 Le langage, clé du pouvoir sur le monde et sur les choses Marie-Thérèse Zerbato-Poudou La roue du vélo (P.S.) Essai 1 (le modèle reste sous les yeux)

25 Entraînement : dictée à l adulte M. «Dites-moi ce que doit faire ma main pour dessiner la roue de vélo.» E1 : Un grand rond, un petit rond, des traits» M. dessine ceci

26 E3. «Non, le petit, il faut le faire dedans le grand» Et la maîtresse dessine cela

27 E3. Non, le petit, il faut le faire dans le milieu, le petit, dans le milieu La maîtresse dessine

28 E2. «Après des traits» Et la maîtresse dessine

29 E3. «Mais nooon! De le petit rond jusqu à le grand, il faut les faire les bâtons!» Et la maîtresse dessine (enfin!) correctement

30 Essai 2 : le modèle reste sous les yeux

31 Petite Section L évolution du bonhomme Novemb re Ecole Maternelle de Geispolsheim Décemb re Janvier Février

32 Un exemple d activités transversales : la langue permet de «dire les règles» Dans les activités ritualisées (dictée du jour par exemple) : faire redire la règle. Expliquer ce qu il faut faire «pour faire juste» avant de commencer l exercice. Les arbres tombent Dire : «je cherche le verbe dans la phrase. C est «tomber». Puis, je cherche le sujet. Qui est-ce qui «tombent»? Ce sont les arbres. Je peux remplacer le sujet par «ils». La phrase est au présent. Je recherche l affichage.» Mettre un haut-parleur sur ses pensées. Formuler, c est prendre du pouvoir sur les choses. Eventuellement, redire la règle du cahier de leçon. Passer d un «savoir en actes» à un savoir qui dépasse la situation singulière.

OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2)

OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2) OUTIL POUR L APPLICATION DU LIVRET PERSONNEL DE L ÉLÈVE TABLEAU DES COMPÉTENCES À VALIDER (fin de CE1 et fin de CM2) 1. Bulletin officiel n 27 du 8 juillet 2010 Extrait de la note aux parents du livret

Plus en détail

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux.

2007/8. Au terme des différentes activités, chaque élève reçoit le recueil de ses travaux. Des écrits dès la grande section et le CP classe lecture/écriture, école Pasteur, Villejuif 2007/8 La classe lecture-écriture de l école Pasteur de Villejuif consiste en une semaine «banalisée» où une

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française

PALIER CM2 La maîtrise de la langue française La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté Répondre à une question par

Plus en détail

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Compétences devant être acquise en Objectifs et compétences P1 P3 P5 1. prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue. Participer

Plus en détail

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES

LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES LE LANGAGE AU CŒUR DES APPRENTISSAGES COMPETENCES DE COMMUNICATION répondre aux sollicitations de l adulte en se faisant comprendre dès la fin de la première année de scolarité (3 à 4 ans) prendre l initiative

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

Attestation de maîtrise de connaissances et compétences du socle commun pour le certificat de formation générale

Attestation de maîtrise de connaissances et compétences du socle commun pour le certificat de formation générale Attestation de maîtrise de connaissances et compétences du socle commun pour le certificat de formation générale Nom... Prénom... Date de naissance... Attestation de maîtrise de connaissances et compétences

Plus en détail

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle

Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Ecole Nom : Adresse : Tél. : Courriel : Document d'aide à la validation des compétences en maternelle Précisions sur l'utilisation de ce document d'aide : * Le document reprend les compétences institutionnelles

Plus en détail

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée Le fonctionnement du roller et TIC Cette séquence a été présentée lors des séminaires de Mai 2006 par le CRTec de Combs la Ville ;elle correspond au niveau 6ème et plus spécialement à la partie «fonctionnement

Plus en détail

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010 L Y C E E Rue du général Decaen 95120 ERMONT Téléphone : 0130727422 Télécopie : 0130725348 Année 2009-2010 SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE PILIER 1 : MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE PILIER 2 : PRATIQUE

Plus en détail

Enfants primo-arrivants LIVRET PERSONNEL DE COMPETENCES

Enfants primo-arrivants LIVRET PERSONNEL DE COMPETENCES Enfants primo-arrivants LIVRET PERSONNEL DE COMPETENCES A l'école primaire, le livret personnel de compétences est une partie du livret scolaire ; il contribue à l'évaluation des élèves. Ce livret spécifique

Plus en détail

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ;

SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; SOCLE COMMUN TABLEAU des 7 COMPETENCES ; Disciplines qui vont évaluer LIRE Compétence 1 La maîtrise de la langue française Français Lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers

Plus en détail

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux

Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux Construire le nombre à la maternelle IEN maternelle Créteil - Josette Denizart- Annie Talamoni- Annette Breiloux 1 Éléments institutionnels l Historique : du calcul à des activités mathématiques complexes

Plus en détail

Document réalisé par Laëtitia Kadur d après le travail de l équipe enseignante d Exideuil De la TPS au CM2 Année scolaire 2013-2014 En juin 2014 avait lieu la projection du film d animation «Les trois

Plus en détail

I. QUESTIONS AUXQUELLES IL FAUT CHERCHER DES REPONSES AVANT DE DEFINIR LES CARACTERISTIQUES DE L APPRENTISSAGE DU LANGAGE

I. QUESTIONS AUXQUELLES IL FAUT CHERCHER DES REPONSES AVANT DE DEFINIR LES CARACTERISTIQUES DE L APPRENTISSAGE DU LANGAGE CONFERENCE DE Madame LENTIN F. Caractéristiques de l apprentissage du langage. INTRODUCTION, Madame LENTIN précise qu il lui semble important d avoir une vue d ensemble de l élève, ce qu il était avant,

Plus en détail

GUIDE de MISE en ŒUVRE du PPRE PROGRAMME PERSONNALISE

GUIDE de MISE en ŒUVRE du PPRE PROGRAMME PERSONNALISE INSPECTION DE L'EDUCATION NATIONALE Circonscription CLUSES GUIDE de MISE en ŒUVRE du PPRE PROGRAMME PERSONNALISE DE REUSSITE EDUCATIVE CP ANNEE 2005/2006 PRESENTATION ***** Ce programme personnalisé s

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat

APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015. ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat APP Monde - «AMBASSADEURS EN HERBE» 2014-2015 ANIMATION PEDAGOGIQUE Multiplier et diversifier les approches dans les situations de débat 1) Le règlement du projet «Ambassadeurs en herbe» 2015 et au titre

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS EVALUATION NIVEAU A1 du cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. ANGLAIS Diocèse de NICE 2009 2010 INTRODUCTION Ces évaluations ont été conçues par le groupe des enseignants personnes ressources

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2

Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2 Programme Personnalisé de Réussite Educative CE2 Nom de l élève : Date de naissance : Classe : Nom de l enseignant : Nom de l école : Adresse : N de téléphone : La loi d orientation et de programme pour

Plus en détail

Compétence 1 Maîtrise de la langue française

Compétence 1 Maîtrise de la langue française EPS au service du socle commun - Cycle 2 ( CP- CE1)- Cycle 3 ( CE2- CM1- CM2) Les compétences en caractères gras sont spécifiques, les autres, sollicitées en EPS, sont transversales. Socle commun Compétence

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie.

Exemples simples de sources d énergies (fossiles ou renouvelables). Besoins en énergie, consommation et économie d énergie. Quelques informations sur le thème Les besoins en énergie des activités humaines dans la vallée du Var n'ont cessé d'augmenter au cours du XX e siècle. L apport croissant des énergies renouvelables produites

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III

Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Evaluations nationales CE2 MATHS - COMPETENCES ATTENDUES A L ENTREE EN CYCLE III Champs Compétences / Composantes Typologie des erreurs possibles Suggestions de remédiation Connaissance des nombres entiers

Plus en détail

Évaluer par compétences

Évaluer par compétences Évaluer par compétences - Rapport final - Collège Jean Rostand LUXEUIL LES BAINS Résumé du projet : Mise en place progressive d un système d évaluation par compétences en regard du socle commun de connaissances

Plus en détail

Le socle commun et le livret personnel de compétences

Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun et le livret personnel de compétences Le socle commun de connaissances et de compétences L article 9 de la loi du 23 avril 2005 d orientation et de programme pour l avenir de l école en

Plus en détail

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège.

SÉQUENCE D APPRENTISSAGE OU ACTIVITÉ. Cette séquence concerne les élèves de CM1 et CM2, voire de l entrée au collège. FICHE PÉDAGOGIQUE CYCLE 3 N 150 Février 2013 HISTOIRE RUBRIQUE l histoire de l école en France DOMAINES D ACTIVITÉS histoire, instruction civique et TUIC OBJECTIFS ET COMPÉTENCES * Objectifs * : en privilégiant

Plus en détail

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles NB : Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider.

Plus en détail

PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel

PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel B.O. 1995 n 11 du 15 juin 1995 Programme de français Baccalauréat Professionnel PROGRAMME DE FRANCAIS Baccalauréat professionnel Arrêté du 9 mai 1995 - B.O. n 11 du 15 juin 1995 PRÉAMBULE : FINALITÉS ET

Plus en détail

Livret scolaire. Cours préparatoire

Livret scolaire. Cours préparatoire Inspection de l Éducation nationale 21 ème circonscription 24 avenue Jeanne d'arc 92160 Antony Livret scolaire Cours préparatoire Prénom : Nom : Date de naissance : Année scolaire Classe Ce livret scolaire

Plus en détail

COMPRÉHENSION SÉANCE 3

COMPRÉHENSION SÉANCE 3 ENSEIGNER LA COMPRÉHENSION SÉANCE 3 Formation des enseignants de cycle 3 Circonscription d IRIGNY SOUCIEU MORNANT Patrick Luyat IEN IRIGNY SOUCIEU MORNANT 1 RAPPEL DES OBJECTIFS GÉNÉRAUX Mettre en œuvre

Plus en détail

Familiarisation avec la langue de l écrit et la littérature

Familiarisation avec la langue de l écrit et la littérature Cycle 2 PROJET D ECRITURE A PARTIR DE L ALBUM DE PEF Moi, ma grand-mère La démarche exposée ci-dessous a abouti à la création d un album, écrit et illustré par des élèves de grande section (avec l aide

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES LIVRET Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier Nom et cachet de l établissement Maîtrise de la langue française Palier Pratique d une langue vivante étrangère

Plus en détail

La dictée à l adulte. Thierry Martin (IEN Castres) & Geneviève Gout (CPAIEN Castres) Frédéric Chabbert ( MAI Castres)

La dictée à l adulte. Thierry Martin (IEN Castres) & Geneviève Gout (CPAIEN Castres) Frédéric Chabbert ( MAI Castres) La dictée à l adulte Thierry Martin (IEN Castres) & Geneviève Gout (CPAIEN Castres) Frédéric Chabbert ( MAI Castres) SPECIFICITE DE L ECRIT Une hiérarchie d informations différente : Oral «moi tu sais!

Plus en détail

Livret de compétences : Grande section

Livret de compétences : Grande section Livret de compétences : Grande section Année scolaire: Nom: Classe: Ecole: Prénom: Enseignant: Directrice: Ce bulletin de suivi de l'élève est conforme aux programmes de 2008. Quatre fois dans l'année,

Plus en détail

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences

IREM- 13 juin 2009. Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences FORMATION CONTINUE DES ENSEIGNANTS EN MATHEMATIQUES IREM- 13 juin 2009 Dominique GILLET IEN 1er degré Pilote du groupe départemental mathématiques et sciences Des types de formation continue Des stages

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire ECOLE ET CINEMA Ancrage dans les instructions officielles Les compétences du Livret scolaire PALIER 1 : COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DIRE S exprimer clairement à l oral en utilisant

Plus en détail

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013

Compréhension de textes narratifs courts au CE. Mercredi 23 janvier 2013 Formation Hors Temps Scolaire Circonscription de Valenciennes Escaudain Compréhension de textes narratifs courts au CE Mercredi 23 janvier 2013 D.Bar Directeur/Enseignant Cycle 3 Ecole Charles Perrault

Plus en détail

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur NOUVEAUX PROGRAMMES Objectifs de la classe de 6 e : tableaux récapitulatifs Lecture : Compétences et applications Textes issus de l héritage antique - La Bible - Homère, L Odyssée - Virgile, L Énéide -

Plus en détail

CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS CE2, CM1, CM2 Compétences attendues à la fin du CM2

CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS CE2, CM1, CM2 Compétences attendues à la fin du CM2 CYCLE DES APPROFONDISSEMENTS CE2, CM1, CM2 Compétences attendues à la fin du CM2 FRANÇAIS 1- Langage oral 2- Lecture, écriture (lecture, littérature, rédaction) 3 - Étude de la langue française (vocabulaire,

Plus en détail

PROJET SORTIE FOURVIERE QUAIS DE SAONE TERREAUX BELLECOUR

PROJET SORTIE FOURVIERE QUAIS DE SAONE TERREAUX BELLECOUR PROJET SORTIE FOURVIERE QUAIS DE SAONE TERREAUX BELLECOUR OBJECTIFS Découverte du monde - Découvrir le patrimoine proche de Francheville, le circuit des lumières à Lyon (vieux Lyon, cathédrale, basilique,

Plus en détail

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle

Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages langagiers à l école maternelle Animation Pédagogique Direction des services départementaux de l Éducation nationale du Loir-et-Cher Groupe Jeux de coopération et langage: Utiliser les jeux de coopération au service des apprentissages

Plus en détail

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud guide des processus lecture PRÉLECTURE mprendre lire pour l de la conseil scolaire de district catholique LECTURE centre- sud Ce guide contient des conseils et des renseignements pour t aider à produire

Plus en détail

Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr

Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr PROJET D ÉCOLE 2008 2013 Ecole Primaire Pierre-Gabriel Boudot 22 rue Capet 71710 MARMAGNE primaire-boudot@wanadoo.fr Nom et signature de la directrice de l école : Conformité du projet aux priorités nationales

Plus en détail

LA PRODUCTION D ÉCRITS

LA PRODUCTION D ÉCRITS LA PRODUCTION D ÉCRITS AU CYCLE 3 Sevin Laëtitia CPC EPS - Circonscription d ALBI - Jeudi 21 mars 2013 Collège J.Jaurès 1- Comment construire une programmation en production d écrits? 2- Comment relier

Plus en détail

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie Participez à la réussite scolaire de votre enfant Littératie La langue parlée Une mère lit une histoire à son enfant et lui demande d imaginer la fin du récit. Un père écrit un petit message à son enfant

Plus en détail

LA LECTURE A VOIX HAUTE COMME ACTIVITE METALANGAGIERE

LA LECTURE A VOIX HAUTE COMME ACTIVITE METALANGAGIERE LA LECTURE A VOIX HAUTE COMME ACTIVITE METALANGAGIERE INTRODUCTION ET OBJECTIFS GENERAUX La lecture à voix haute n est pas la simple oralisation ou le déchiffrage d un texte, mais plutôt une «lecture de

Plus en détail

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots

Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les manuels de français Mon manuel de français et L île aux mots Direction de l'instruction publique du canton de Berne Avril 2014 COMEO Commission des moyens d enseignement et du plan d études du canton de Berne Correspondance L1 24 Production de l oral (PER) et les

Plus en détail

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre

Volet : Développement personnel 2.1 Apprendre à apprendre F Titre : J apprends à apprendre Activité pouvant servir d amorce au volet développement personnel. Le questionnaire est suivi d une compréhension en lecture et de questions générales. Un livre de référence

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015

DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015 DIRECTION ACADEMIQUE DES EXAMENS ET CONCOURS DIPLOME NATIONAL DU BREVET session 2015 * Décret n 87-32 du 23.01.1987 modifié par décrets n 2005-1010 du 22.08.2005 et n 2012-1351 du 4.12.2012 * Arrêtés du

Plus en détail

Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours

Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours S approprier le langage - Cycle 1 Document d accompagnement du Livret Scolaire, Cycle 1, CRDP du Centre, Académie d Orléans-Tours Compétence attendue à l issue de l école Programme 2008 Livret scolaire

Plus en détail

La littérature de jeunesse au cycle 2. Marie-Christine Chevalier

La littérature de jeunesse au cycle 2. Marie-Christine Chevalier La littérature de jeunesse au cycle 2 Marie-Christine Chevalier La littérature de jeunesse au cycle 2 Priorité à l apprentissage de la lecture «Code alphabétique qui doit faire l objet d un travail systématique»

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.)

LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.) LE DIPLÔME NATIONAL DU BREVET (D.N.B.) 1 LE DNB Le diplôme national du brevet atteste la maîtrise du socle commun et sanctionne la formation acquise au terme du collège. Il ne donne pas accès à une classe

Plus en détail

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE

LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE LA PHILOSOPHIE À L ÉCOLE PRIMAIRE RESSOURCES OBJECTIF Maîtrise de la langue/palier 2 : S exprimer à l oral comme à l écrit, dans un vocabulaire approprié et précis, en respectant le niveau de langue adapté.

Plus en détail

Qu est-ce que la lecture?

Qu est-ce que la lecture? Qu est-ce que la lecture? La lecture peut être définie comme une construction de sens résultant de la rencontre, dans un contexte particulier, entre un sujet et un texte écrit. Cette interaction permet

Plus en détail

L accompagnement personnalisé

L accompagnement personnalisé L accompagnement personnalisé Anne Burban IGEN Maths Orléans le 30 Mars 2011 1 Objectifs de la présentation Apporter un éclairage théorique sur l accompagnement personnalisé en tant qu enseignement d un

Plus en détail

Cahier de vie Cahier de progrès

Cahier de vie Cahier de progrès Mercredi 7 mars 2012 : Cayenne Nord Jeudi 8 mars 2012 : Rémire-Montjoly Cahier de vie Cahier de progrès à l'école maternelle Mmes Kong Marie-Line Lacanaud-Gimenez Nathalie Silbande Ingrid Le cahier de

Plus en détail

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme La personne ne maîtrise pas le français et/ou les compétences de base NON Action d alphabétisation A-t-elle été confrontée à l apprentissage

Plus en détail

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules

MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE. Nomenclature desmodules MAÎTRISE DES SAVOIRS DE BASE Nomenclature desmodules A0 :Identifier lesbesoins en Savoirs de Base et définir le parcours de formation. A1 :Se mettre à niveau à l écrit pour répondre aux exigences professionnelles.

Plus en détail

TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS.

TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS. TOUS LES TABLEAUX D EXERCICES À PHOTOCOPIER, AVEC LEURS CORRIGÉS. Éveline Charmeux Françoise Monier-Roland Claudine Barou-Fret Michel Grandaty ISBN 2 84117 830 7 www.sedrap.fr Sommaire Remarques d ensemble

Plus en détail

Copie guidée. Copie encadrée

Copie guidée. Copie encadrée Copie guidée Objectif : entraîner le geste graphique. Mot écrit au tableau, l enseignant reproduit la première lettre en expliquant son geste graphique, les élèves la copient. Même procédé pour les autres

Plus en détail

La construction du langage de l enfant

La construction du langage de l enfant Compte rendu de la conférence de Monsieur P. Boisseau Mercredi 1 er décembre 2010-12-01 Circonscription de Cambrai Le Cateau IEN : Monsieur P Facon M. Philippe Boisseau a été instituteur, rééducateur,

Plus en détail

Explorer le monde des objets et de la matière Comment travailler des compétences langagières lors d une démarche scientifique?

Explorer le monde des objets et de la matière Comment travailler des compétences langagières lors d une démarche scientifique? Explorer le monde des objets et de la matière Comment travailler des compétences langagières lors d une démarche scientifique? Stage «S approprier le langage et découvrir l écrit à l école maternelle»

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

Lecture. L enseignant recueille les informations et les inscrit sur une affiche Aide : veillez à solliciter les élèves les plus timides.

Lecture. L enseignant recueille les informations et les inscrit sur une affiche Aide : veillez à solliciter les élèves les plus timides. Séquence : Max et son chat phonème [a] graphème a, A, a Séance 1 Mode de Indiviel Collectif Ecrit Oral 3 - Maîtrise de la langue orale : découverte de l illustration Formulation d hypothèses poser quelques

Plus en détail

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1

Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 1 Animation pédagogique : Mathématiques au cycle 1 Ce travail s appuiera essentiellement sur 4 documents : - CD Rom Hatier - Découvrir le monde avec les mathématiques de D. Valentin (Hatier) - Apprentissages

Plus en détail

30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires

30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires 30 idées pour travailler la compréhension des textes littéraires 1. Entraîner la compréhension orale par des textes longs et complexes Cela passe par la lecture orale de l enseignant. Les textes sont longs,

Plus en détail

Présentation des modules de formation

Présentation des modules de formation Sciences et technologies à l'école Présentation des modules de formation Chaque module a vocation à être créé au niveau des écoles sur le temps de formation statutaire (formations pédagogiques). Il débouche

Plus en détail

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc

Chanson pour les enfants l hiver. Dans la nuit de l hiver Galope un grand homme blanc Galope un grand homme blanc NIVEAU : DISCIPLINE : CHAMP : COMPÉTENCE : MOTS CLÉS : ÉCOLE - COURS PRÉPARATOIRE MAÎTRISE DU LANGAGE LANGAGE EN SITUATION ET COMMUNICATION Comprendre des consignes avec un support écrit Barrer ; ; Entourer

Plus en détail

Mon passeport de compétences

Mon passeport de compétences Mon passeport de compétences photo NOM : Prénom : Classe : Année : En cours de Latin, il y a des s de lecteur, de traducteur, d orateur, de grammairien, de chercheur, d encyclopédiste et d équipier. Pour

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE

LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE NOM : Prénom Date de naissance : LIVRET DE COMPÉTENCES A L ÉCOLE MATERNELLE Classe de toute petite section Année scolaire Nom et adresse de l école Nom des enseignants Classe de petite section Classe de

Plus en détail

Appel à projets de l AFSSU pour 2011

Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Titre «Au théâtre de la citoyenneté, il fait bon vivre» Auteurs 1. Référent contact Responsable du projet: Mmes Cécile Leveugle, Aude Deneuville, Ghislaine Lubaska.

Plus en détail

APPRENDRE À COPIER. Circonscriptions de Menton, Nice 5, Septembre 2012

APPRENDRE À COPIER. Circonscriptions de Menton, Nice 5, Septembre 2012 APPRENDRE À COPIER À L ÉCOLE PRIMAIRE Circonscriptions de Menton, Nice 5, Septembre 2012 Viviane Bouysse : La copie est à travailler pour que les élèves ne copient plus lettre à lettre, mais travaillent

Plus en détail

des progressions des apprentissages à l école maternelle

des progressions des apprentissages à l école maternelle Tableaux des progressions des apprentissages à l école maternelle À l école maternelle, les écarts d âges entre les enfants, donc de développement et de maturité, ont une importance très forte ; le fait

Plus en détail

Métiers du management et de la communication

Métiers du management et de la communication K2 Formation Métiers du management et de la communication 601 Ecriture-creative-et-professionnelle-en-entre_791 Ecriture créative et professionnelle en entreprise - Transmettre sur sa pratique Explorer

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1

Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Utilisation du Cahier de vie et d écrits au cycle 1 Fiches séances Thème n 2 Concevoir une page à partir d activités vécues en classe Domaines S approprier le langage Découvrir l écrit Devenir élève Fonction

Plus en détail

Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer

Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer Quelques exemples Contribution de l espagnol aux cinq domaines du socle Domaine 1 : Les langages pour s exprimer et communiquer a) Ecrire (Expression écrite) - maîtriser les différents genres d écriture

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

Questions de test diffusées, 2015. Français RÉPONSES. Comment répondre aux questions à choix multiple

Questions de test diffusées, 2015. Français RÉPONSES. Comment répondre aux questions à choix multiple Questions de test diffusées, 2015 Cycle primaire 3e année Français RÉPONSES Test en lecture, écriture et mathématiques DIRECTIVES Comment répondre aux questions à choix multiple Comme ceci : et non comme

Plus en détail

DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux

DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux DECOUVRIR L ECRIT DOSSIER N 3 Le rappel de récit : définition et enjeux Un rappel de récit est un acte de parole visant à raconter des événements réels ou imaginaires. Il consiste à demander à un élève

Plus en détail

Planifier son travail / Maîtrise de la langue

Planifier son travail / Maîtrise de la langue Planifier son travail / Maîtrise de la langue Tâche complexe : Expliquer sous forme de présentation orale à ses camarades comment j'ai organisé ma semaine. Zone 1 Zone 2 Zone 3 Noter lisiblement en spécifiant

Plus en détail

Compétence palier 1: Lire Compétence CP: Connaître le nom des lettres et l ordre alphabétique. Description

Compétence palier 1: Lire Compétence CP: Connaître le nom des lettres et l ordre alphabétique. Description Compétence CP: Connaître le nom des lettres et l ordre alphabétique Lecthème Combinatoire Étude de la langue-orthographe : Écrire en respectant les correspondances entre lettres et sons et les règles relatives

Plus en détail

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition.

Transcrire un schéma en texte : écrire un texte explicatif, sans en assumer la composition. NIVEAU : COLLÈGE - Cycle d'adaptation - 6 e DISCIPLINE(S) : Français CHAMP(S) : Production de texte COMPÉTENCE : Compétences en production MOTS CLÉS : Mettre en page - lisibilité - contraintes matérielles

Plus en détail

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire.

Voici une situation proposée au cours du mois de novembre à des élèves d un cours préparatoire. om Ce fichier D3C, corrigé du fichier D3, présente deux activités autour des apprentissages numériques en Cycle 2, cycle des apprentissages fondamentaux. La première situation problème est une situation

Plus en détail

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Document d appui en littératie septembre 2015 Dans ce document, le genre masculin est utilisé

Plus en détail

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN

UTOPIA MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN UTOPIA : MA VILLE HIER, AUJOURD HUI ET DEMAIN Projet à destination des classes de cycle 3 des écoles élémentaires de Strasbourg Les objectifs : Permettre aux enfants de : Découvrir «activement» le Strasbourg

Plus en détail

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod.

MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013. Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. MARSEILLE LE 31 JANVIER 2013 Ref: J-M.LOUIS, F.RAMOND. Scolariser l élève intellectuellement précoce. Dunod. Des élèves qui sont «contre l école». Elle leur est un appui. Tout en ayant des capacités de

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi.

Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage et qui renforce l estime de soi. L élève - Est valorisé par l utilisation d un outil technologique haut de gamme - Peut travailler seul et à son rythme. Il se sent plus à l aise dans un environnement de travail, plus propice à l apprentissage

Plus en détail