Les conseils et connaissances physio utiles pour le step

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les conseils et connaissances physio utiles pour le step"

Transcription

1 Les conseils et connaissances physio utiles pour le step I. S entraîner pour quoi faire? II. Le carburant du muscle et sa production III. IV. La fréquence cardiaque comme repère en Step Les différentes méthodes d entraînement V. Nature et durées des récupérations Annie Fabre Lycée Herriot Connaissances Physiologiques utiles pour le Step Décembre 2012

2 I. S entraîner pour quoi faire? Utilité de l entraînement 1 : De manière générale, pourquoi développer le système aérobie Il favorise la circulation sanguine. Il permet une meilleure irrigation des muscles et des tissus en augmentant le réseau capillaire Il augmente la taille des vaisseaux et la capacité d'extraction de l'oxygène du sang, mais également l efficacité de la distribution du débit de sang vers la périphérie. (jusqu aux fins fonds du cerveau ou des doigts!!!!!) Il permet de «s aérer la tête». C est ici la détente, l évacuation du stress qui se rattache à cette expression. Il augmente le retour veineux et améliore le drainage veineux et lymphatique par une meilleure réabsorption des liquides. Il diminue la tension artérielle. «Cooooool!!!!!» Il permet de développer la capacité de récupération, donc d augmenter la charge d entraînement. Utilité de l entraînement 2 : Pourquoi développer le système aérobie? Le développement du système aérobie permet d améliorer les fonctions cardiaques, respiratoires et circulatoires. Il contribue ainsi à établir une bonne condition physique. Des effets bénéfiques sont visibles à long terme, notamment dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, la lutte contre l obésité. Thierry Verson : Une étude portant sur plus de 1000 Américaines a mis en évidence qu'une activité physique régulière peut réduire d'au moins 60% le risque de cancer du sein avant la ménopause. Utilité de l entraînement 3 : Pourquoi développer le système aérobie? Il va permettre de faire un effort plus long pour une même intensité. Il va permettre de faire un effort plus intense. Utilité de l entraînement 4: Quelle est l influence de l entraînement sur la FC? Sous l effet de l entraînement La FC de repos baisse, cela est dû à l augmentation du volume des cavités cardiaques : (éjection systolique) Le retour à la FC normale se fait plus rapidement Pour une même intensité d exercice aérobie, la FC d un sujet entraîné se stabilise plus facilement et à un stade plus bas qu un sujet non entraîné. Utilité de l entraînement 5 : Pourquoi travailler entre 60 et 75% de la FCE? (entre 120 et 155 pulsations par minute). Travailler à cette intensité favorise l élimination des déchets, sollicite la disponibilité musculaire, active le transport d oxygène, renforce les systèmes articulaires et ligamentaires. On utilise également ce type d effort pour récupérer d efforts plus intenses (élimination des lactates), ou s assurer une reprise d entraînement. Ce type d effort contribue à la remise en forme (tonification musculaire, meilleure assimilation de l oxygène) et à la perte de poids. Utilité de l entraînement 6 : Pourquoi travailler entre 75 et 80% de la FCE et ainsi développer sa capacité aérobie? (puls entre 165 et 180). Travailler dans cette zone permet d améliorer la capillarisation et donc le transport de l oxygène ainsi que la stabilisation et l élimination des lactates pendant l effort. (On a plus d oxygène dans le réservoir et on élimine mieux les lactates). Utilité de l entraînement 7 : Pourquoi travailler entre 85 et 95% de la FCE et ainsi développer sa puissance aérobie? (puls au-dessus de 180) Travailler dans cette zone améliore la tolérance lactique, le système cardio respiratoire, la capillarisation musculaire. Ce type d effort permet également de récupérer et d éliminer les déchets sans entamer les réserves de glycogène (On améliore le débit du robinet ce qui nous permet de faire un effort plus intense) Utilité de l entraînement 8 : Quelle utilité des efforts à puissance max? Les efforts à puissance aérobie maximale sont des efforts proches de FCE max. Ils améliorent le débit cardiaque (la pompe se muscle : amélioration du débit du robinet), l utilisation de l oxygène intra musculaire. Ces efforts abaissent donc le délai d installation de VO2 Max. (On améliore le débit du robinet pour faire un effort plus intense plus longtemps. On travaille également la résistance aux lactates). Les connaissances physio utiles pour le Step : 11/2012 1

3 II. Le carburant du muscle et sa production : Connaissance physiologique 1 : Pour se contracter, le muscle a besoin de carburant, c est l ATP. Les cellules musculaires n en contiennent qu une toute petite quantité qui est épuisée en quelques secondes. Il est donc nécessaire que l organisme en re-synthétise au fur et à mesure de ses besoins. Il existe deux voies de production d énergie qui se succèdent. En l absence d oxygène : c est la voie anaérobie En présence d oxygène : c est la voie aérobie celle que nous allons stimuler par notre travail Connaissance physiologique 2 : Les 2 premières secondes : système anaérobie alactique L ATP est la seule molécule utilisable pour la contraction musculaire. En présence d enzymes, sa dégradation fournit l énergie nécessaire à la contraction musculaire. Elle n est présente qu en petite partie dans la fibre musculaire et se retrouve épuisée en quelques secondes : 1 à 2 premières secondes Connaissance physiologique 3 : Jusqu à 20 secondes L ATP étant épuisé très rapidement, l organisme doit re-synthétiser de l ATP, par l intermédiaire de la PC (phosphocréatine), également présente en petite quantité dans l organisme. La contraction musculaire est alors assurée jusqu à 20 secondes. Ces 2 systèmes fonctionnent immédiatement et à 100% de leur puissance. Connaissance physiologique 4 : De 20 à 45 secondes : système anaérobie lactique Au-delà des 20 premières secondes d effort intense, la combustion du glucose musculaire (par glycolyse anaérobie), permet une re-synthèse de l ATP. Cependant, cette combustion qui s opère en l absence d oxygène laisse des traces dans l organisme, sous forme de lactates qui acidifient le milieu sanguin et musculaire et freinent puis empêchent l activité musculaire. La glycolyse anaérobie atteint son maximum après environ 45 secondes. Connaissance physiologique 5 : Mise en route rapide et Installation en 2 minutes du système aérobie Au-delà des 20 secondes d effort intense, et en présence d oxygène, la production d ATP est assurée par la combustion, la dégradation du glucose, des acides aminées, des acides gras (seulement au bout d une heure environ) Ici, la respiration fournit l oxygène nécessaire à l oxydation du glucose. Les déchets sont éliminés par l expiration et la transpiration. Ce métabolisme aérobie met environ 2 minutes pour s installer pleinement. L'énergie apportée aux muscles dépend essentiellement de l'oxygène que l'on respire. Connaissance physiologique 6 : Puissance et capacité : Tout effort est défini par son intensité et sa durée.les filières énergétiques sont les différentes modalités de resynthèse de l'atp. Lorsque l'on fait de du Step, de la Course ou de la natation de durée, on travaille la filière aérobie : l'énergie apportée aux muscles dépend essentiellement de l'oxygène que l'on respire. Chaque filière énergétique possède : Une capacité et une puissance. La durée de maintien du processus est égale à : Capacité : Contenance du réservoir Puissance : Débit du robinet La capacité : c est la quantité totale (contenance) d énergie disponible dans le réservoir La puissance : c est la quantité maximale d énergie utilisable par unité de temps (débit du robinet) On peut chercher à améliorer sa puissance et/ou améliorer sa capacité ; ce n'est pas le même type d'entraînement.on jouera alors sur les paramètres d intensité, de durée de travail et de temps de récupération. Les connaissances physio utiles pour le Step : 11/2012 2

4 III. La fréquence cardiaque comme repère en Step STEP et fréquence cardiaque 1 : les différentes fréquences cardiaques : FC La FC max: De manière générale, on part du principe que la valeur de FC max est égale à 220 l'âge du sujet. Toutefois, chacun peut connaître celle qui lui est propre. En effet, elle peut être mise en évidence en faisant un exercice épuisant, à condition d aller jusqu au bout de soi même!!!. La FC de repos. Elle doit être prise le matin, dans son lit en se réveillant La FC de réserve = c est celle qui va être utilisée comme référence pour le STEP. Elle prend en compte : la FC de repos, la FC max et l Intensité du travail retenu. On l appelle aussi la Fréquence d entraînement. C est la formule de «Karvonen». STEP et fréquence cardiaque 2 : Calculer sa fréquence cardiaque d entraînement (Karvonen) FCE (entraînement) = FC Repos + (FC Max FC Repos) x (% de l intensité) STEP et fréquence cardiaque 3 : les repères pour la FC en STEP Connaître les zones de travail et les % de FCE FCE = FC au repos + (FC max - FC au repos) X (% de l'intensité de travail choisi) Pouls au repos Zone de travail Aérobie Zone Capacité travail Zone de travail Puissance 60 à 70% de FCE 70 à 80% de FCE 80 à 95% 50 à 60 puls/min 141 à à à à 80 puls/min 145 à à à à 95 puls/min 155 à à à 198 STEP et fréquence cardiaque 4: Fréquence cardiaque et récupération La FC de récupération entre deux efforts ne doit être : ni trop haute (on est trop fatigué pour repartir), ni trop basse (il faudrait refaire un échauffement) ; on considère, de manière générale que 120 pulsations/minutes (soit 2 pulsations/seconde) est le bon ordre de grandeur. Les connaissances physio utiles pour le Step : 11/2012 3

5 IV. Les différentes méthodes d entraînement Utilité de l entraînement par exercice continu Un entraînement par exercice continu est un exercice rythmé, d intensité moyenne ou élevée et d une durée relativement longue. Il est essentiellement destiné à développer l endurance fondamentale ou la capacité aérobie (On améliore la contenance du réservoir) Utilité de l entraînement pyramidal 1 : La progression de la séance va croissante jusqu'à la fatigue, et va ensuite décroissante pour adapter la difficulté des exercices à la diminution des capacités motrices (dues à la fatigue) et psychiques (car il faut résister mentalement à la fatigue, aux douleurs éventuelles, à la baisse de concentration), mais aussi limiter le risque de blessures. Il permet de s habituer à une charge de travail supérieure à celle demandée en compétition. (On améliore le débit du robinet et la résistance à la fatigue) Utilité de l entraînement pyramidal 2 : Le travail «en pyramide» peut être intéressant pour un individu qui veut travailler la Puissance sans diminuer sa Vitesse (rappel : P = F x V). Le fait de diminuer le temps des 2 dernières séries permet de conserver sa vitesse de contraction (avec la fatigue musculaire c est elle qui diminue le plus, on ne devrait pas voir de diminution de l amplitude des mouvements en Step). Utilité de l'entraînement par Fartlek Fartlek est un mot suédois qui signifie "jeu de vitesse". Avec cette méthode d entraînement l'athlète court à basse et à haute vitesse. En fait, l exécutant établit son plan d entraînement en fonction de "ce qu il ressent", de sa FC, de son essoufflement. Cela permet d adapter l entraînement à soi, de se centrer sur ses ressentis, de varier les exercices et ainsi de luter contre la monotonie du travail. Cette forme de travail est adaptée à un développement de la capacité aérobie, et de l endurance fondamentale, et de la puissance aérobie (On peut soit augmenter la contenance du réservoir, soit le débit du réservoir en fonction de l intensité du travail réalisé) Utilité des entraînements par exercices intermittents ou "Interval- training" Les exercices intermittents représentent un très bon moyen pour développer le système aérobie. L entraînement par intervalles permet, entre autres, de faire des exercices intermittents de haute intensité pendant un temps assez long. L intensité des exercices choisis et la durée des temps de récupération détermineront le développement visé. (On augmentera soit la contenance, soit le débit du réservoir : soit la capacité soit la puissance aérobie) Les connaissances physio utiles pour le Step : 11/2012 4

6 V. Nature et durées des récupérations Pourquoi avons-nous besoin de récupérer lors d exercices brefs et intenses? STEP et récupération 1 : La performance dépend de la capacité des muscles actifs à récupérer entre deux efforts, ou deux séries d efforts successifs. Dans le cas d efforts brefs et intenses, l'énergie nécessaire provient essentiellement de la dégradation des phosphagènes et de la glycolyse anaérobie (Mercier et al. 1989, Gaitanos et al. 1993, Balsom et al. 1992). Par conséquent, la principale fonction de la récupération entre les séries est : la restauration des réserves de PCr, dont la disponibilité est importante au maintien de la puissance durant ces efforts (Balsom et al. 1993), l'élimination du lactate produit, l'accumulation de celui-ci étant directement ou indirectement liée à l'altération de la contraction musculaire (Hermansen, 1981). Le processus de récupération des phosphagènes dépend de l'oxygène, car l'énergie qui est nécessaire provient exclusivement du métabolisme aérobie (Harris et al Colliander et al. 1988). STEP et récupération 2: Nature de la récupération pour un travail en endurance fondamentale. Le travail en endurance fondamentale, ne nécessite pas de temps de repos. L entraînement s effectue le plus souvent en linéaire, sur une séquence relativement longue. Les lactates sont éliminés par la respiration et la transpiration. Ce type de travail peut se poursuivre pendant plusieurs heures. STEP et récupération 3: Nature de la récupération pour un travail en capacité aérobie Un exercice intense nécessite que la récupération soit active (marche active ou petite course) pour maintenir un niveau d oxygénation suffisant et permettre à l organisme notamment d éliminer «les lactates», sources d une fatigue prématurée, d éventuelles courbatures et responsables de l arrêt de la performance. Le signal de la reprise est donné par la FC qui doit être redescendue à puls/min. Pour les séries à 80 à 85% de la FCE ; la récup doit être égale ou à peine inférieure au temps d'effort. STEP et récupération 4: Nature de la récupération pour un travail en puissance aérobie. Un exercice très intense nécessite que la récupération soit active (marche active ou petite course) pour maintenir un niveau d oxygénation suffisant et permettre à l organisme notamment d éliminer «les lactates», sources d une fatigue prématurée, d éventuelles courbatures et responsables de l arrêt de la performance. Pour des séries de 90 à 95% de la FCE, elle doit être active et égale ou légèrement supérieure au temps d'effort. Pour les séries lactiques, proches de 100% de FCE, elle doit être deux fois plus longue que le temps d'effort. STEP et récupération 5: Puissance aérobie et récupération passive : quelle utilité? Instaurer une récupération passive permet de travailler davantage l'adaptation aux lactates. (Sans rien faire, les pulsations redescendent, mais les muscles restent gorgés d'acide lactique). Les connaissances physio utiles pour le Step : 11/2012 5

STEP. Connaissances scientifiques et théoriques : Pour aller plus loin

STEP. Connaissances scientifiques et théoriques : Pour aller plus loin STP Connaissances scientifiques et théoriques : Pour aller plus loin I. Principes de développement des processus énergétiques : 1 II. Approfondissement des notions : 2 1. Le processus aérobie : 2 2. Le

Plus en détail

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1

Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et le guide de l'enseignant 1 Courir longtemps Animation pédagogique du mercredi 5 décembre 2007 Fabrice Chapel, CPC EPS D'après G. Maitrot CPD EPS et "le guide de l'enseignant" 1 Courir pour l enfant c est : Dans le domaine moteur

Plus en détail

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015

La préparation physique. Jean-François COGNEZ Janvier 2015 La préparation physique du plongeur Jean-François COGNEZ Janvier 2015 Objectifs Bases physiologiques Principes généraux de la préparation physique du plongeur L entraînement dans les différentes filières

Plus en détail

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire LA CHIMIE DE L EFFORT Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort Magnésium et effort musculaire A) Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort 1. L énergie de la contraction

Plus en détail

BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE

BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE Sommaire. INTRODUCTION Page 3-7 FILIERE ANAEROBIE ALACTIQUE FILIERE ANAEROBIE LACTIQUE Page 8-15

Plus en détail

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT Sandra Joffroy L'AEROBIE : Type de sports : Sports d endurance, Marathon, Cyclisme, Triathlon L ANAEROBIE ALACTIQUE : Type de sports : Sports de puissance,

Plus en détail

Les Qualités Physiques

Les Qualités Physiques Les Qualités Physiques Introduction : Tantôt qualifiées de capacités motrices ou physiques, d aptitudes ou de potentialités, les qualités physiques, de par leurs interrelations internes mais aussi de par

Plus en détail

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique

3000m 1500m. 2 Les caractéristiques de l endurance générale et spécifique L endurance et le demi- fond 1 Généralités : 3000m 1500m! L endurance générale c est l endurance aérobie, ce qui signifie que le système cardiorespiratoire peut fournir tout l oxygène requis par l exercice.

Plus en détail

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement.

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement. LA SURCOMPENSATION La surcompensation est le phénomène de base sans lequel s entraîner serait inefficace : je m entraîne, je suis fatigué, je me repose, je suis capable de reproduire ce que j ai fait avec

Plus en détail

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT Sommaire Introduction A. La molécule d ATP 1. L ATP comme source d énergie 2. Les besoins en ATP lors de l effort B. Les filières de resynthèse de l ATP 1. La filière anaérobie

Plus en détail

L entraînement. Les différentes filières. Les tests d évaluation. La façon pratique de conduire un entraînement.

L entraînement. Les différentes filières. Les tests d évaluation. La façon pratique de conduire un entraînement. L entraînement. Les différentes filières. Les tests d évaluation. La façon pratique de conduire un entraînement. Quelques rappels Le muscle est l effecteur Son combustible est l ATP Les stocks d ATP sont

Plus en détail

L'énergie et le sport

L'énergie et le sport L'énergie et le sport Par Alain Carpentier Laboratoire de Biologie Appliquée et Unité de Recherche en Neurophysiologie Institut Supérieur d'education Physique et de Kinésithérapie (ISEPK) La pratique sportive

Plus en détail

Entraînement en cyclisme

Entraînement en cyclisme INTENSITE 1 DEFINITION : Zone d intensité très faible, utilisée pour récupérer ou préparer des efforts de haute intensité. EFFETS PHYSIOLOGIQUES: L oxygénation cellulaire devient maximale, la production

Plus en détail

1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique)

1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique) 1.3 Introduction aux différentes formes de résistance (filière anaérobie lactique) Dans le cadre de la planification de l entraînement, la résistance entre en jeu après un développement minimal de l endurance.

Plus en détail

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance

QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible entre 10 et 2. Ils sont en course de résistance Les incontournables QUE SE PASSE T-IL LORSQUE MES ELEVES COURENT? Le plus vite possible pendant une durée maximale de 10? Ils sont en course de vitesse ( 30 m 40 m) - l énergie est fournie par les réserves

Plus en détail

ENERGIE ET PERFORMANCE

ENERGIE ET PERFORMANCE ENERGIE ET PERFORMANCE A. Introduction Les paramètres influençant la performance sont la Génétique, l entraînement, le mental, puis une série de paramètres tels la nutrition, le sommeil, l environnement,

Plus en détail

STEP. Connaissances scientifiques et théoriques : Les bases pour le prof. 4.3. Les effets de l entraînement dans la filière aérobie : 9

STEP. Connaissances scientifiques et théoriques : Les bases pour le prof. 4.3. Les effets de l entraînement dans la filière aérobie : 9 STEP Connaissances scientifiques et théoriques : Les bases pour le prof. Table des matières I. Rappels concernant le développement des ressources énergétiques : 2 1. La production d énergie : 2 2. Les

Plus en détail

66 heures de marche!!!!

66 heures de marche!!!! 1 kg de MASSE GRASSE» 7000 kcal ou 30000 kj 1 HEURE de MARCHE à 4 km/h» 180 kcal (750 kj) Les GRAISSES fournissent environ 60 % de l'énergie nécessairen Pour "perdre" 1 kg de GRAISSE, nécessité de. 66

Plus en détail

Les différents cycles de la périodisation

Les différents cycles de la périodisation PLANIFICATION CULTURISTE EQUIPE DE France Cette planification pyramidale permet d améliorer les facteurs de la performance culturisme grâce à une variation régulière des paramètres d entrainement suivants

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE

DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE DEVELOPPEMENT DU METABOLISME ANAEROBIE 1) Introduction 2) Rappel 3) Exploration du métabolisme anaérobie 3.1) Méthode Directe 3.2) Méthodes Indirectes 4) Développement du Métabolisme Anaérobie 5) Adaptations

Plus en détail

D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer.

D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer. en 18 diapos! 1 D'une manière générale, les élèves n aiment pas s'échauffer. C'est assez désagréable de commencer à bouger après 1 heure d'immobilité en salle de classe. C est une activité où on se sent

Plus en détail

repscanada Normes professionnelles et objectifs d apprentissage pour entraîneurs personnels

repscanada Normes professionnelles et objectifs d apprentissage pour entraîneurs personnels Connaissances principales (Ce qu on enseigne à une personne) A. Les principes du conditionnement physique et les concepts de santé et bien-être Normes professionnelles et objectifs d apprentissage pour

Plus en détail

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Les trois systèmes énergétiques 97 Énergie immédiate : le système du phosphate à haute énergie 99 Énergie à court terme : le système

Plus en détail

S entraîner à VMA en ski de fond

S entraîner à VMA en ski de fond S entraîner à VMA en ski de fond Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale Aérobie correspond à la vitesse associée à la consommation maximale d oxygène, c'est-à-dire à VO2max. On entend parler aussi de

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire 1 Afin de se maintenir en vie, une cellule doit continuellement "travailler". Donc, elle a besoin d'énergie (énergie = capacité à produire du travail). Travail mécanique

Plus en détail

1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE. Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie

1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE. Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie Cécile Pétré - 2011 1 2 1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie Cette énergie, c est : ( A T P = Adénosine Tri Phosphate ) 3 2. LA MOLECULE D ATP 4 5 La rupture des

Plus en détail

DEFINITION. 3.3 La Force. 3.3 La Force

DEFINITION. 3.3 La Force. 3.3 La Force DEFINITION Pour Fox et Mathews (1981): «la force est la capacité qu a un groupe de muscles de forcer au maximum contre une résistance.» Ces deux auteurs préciseront plus tard : «la force musculaire se

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

REENTRAINEMENT. I) Définition. II) Filières énergétiques

REENTRAINEMENT. I) Définition. II) Filières énergétiques REENTRAINEMENT I) Définition.. II) Filières énergétiques ATP créatine phosphate Oxygène La conso d nrj => l une successive/l autre En 1er intention : ATP sur 10 première sec puis les autres filières en

Plus en détail

De la CP5 à l élaboration d un cycle dans une ASDEP

De la CP5 à l élaboration d un cycle dans une ASDEP De la CP5 à l élaboration d un cycle dans une ASDEP Stages FC EPS - Académie de Corse Bastia 22 novembre 2010 Ajaccio 25 novembre 2010 Formateur M. D. Lucchetti - Lycée G.de Casabianca Bastia 1 2 3 Au

Plus en détail

les classifications intermédiaires comptent 340 types d'humains alors pour simplifier

les classifications intermédiaires comptent 340 types d'humains alors pour simplifier Les humains tous constitués de la même façon et tous les mêmes muscles mais pas tous le même métabolisme et la même ossature. les classifications intermédiaires comptent 340 types d'humains alors pour

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

Le certificat médical de non contre-indication à la pratique de la course à pied

Le certificat médical de non contre-indication à la pratique de la course à pied Course à pied CONSEIL IMPORTANT ATTENTION Pierre Levisse, Champion du Monde de cross, vous donne tous les conseils (diététique, étirements, entraînement) pour améliorer vos performances quelque soit votre

Plus en détail

S entraåner Ç VMA en ski de fond

S entraåner Ç VMA en ski de fond S entraåner Ç VMA en ski de fond 1. Qu est ce que la VMA? La Vitesse Maximale AÉrobie correspond Ä la vitesse associåe Ä la consommation maximale d oxygéne, c'est-ä-dire Ä VO2max. On entend parler aussi

Plus en détail

Fédération Tunisienne de judo. Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré. Les filières. énergétiques. Hamdi Chtourou. h_chtourou@yahoo.

Fédération Tunisienne de judo. Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré. Les filières. énergétiques. Hamdi Chtourou. h_chtourou@yahoo. Fédération Tunisienne de judo Cours physiologie: Entraîneurs 1 er degré Les filières énergétiques Hamdi Chtourou h_chtourou@yahoo.fr 21/12/2012 La contraction musculaire La contraction musculaire L unité

Plus en détail

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites.

Dans les deux cas, il s agit bien de réaliser une performance en repoussant ses limites. 1 1) Introduction Ce document est avant tout un guide synthétique et opérationnel. Il a pour vocation d aider l enseignant et de lui donner les repères essentiels pour la mise en place d un cycle d endurance.

Plus en détail

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012

Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 Colloque Entraînement Samedi 03 Mars 2012 1 Quelques idées reçues concernant l entraînement chez les jeunes -Trop s entraîner en cadet va user le jeune coureur - Les bons cadets d aujourd hui ne seront

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de. Première

ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de. Première ENTRAÎNEMENT, COURSE ET V.M.A. Connaissances pour la classe de Première «S entraîner c est se fatiguer pour se reconstruire en plus fort» PLATONOV Un entraînement efficace : - Est réfléchi, calibré, ciblé

Plus en détail

Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012

Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012 Préparation à l épreuve d EPS Concours CRPE - 2012 S étirer : Pourquoi? Les étirements ont un rôle préventif important : ils préparent la musculature, favorisent la récupération et permettent d'éviter

Plus en détail

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance :

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance : Man Vs Woman Les femmes sont souvent considäräes comme Å le sexe faible Ç et on peut remarquer que dans certains sports, les femmes sont souvent en minoritä par rapport aux hommes. Vient s ajouter la diffärence

Plus en détail

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues

La course en durée au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues au Lycée Classe de seconde- Compétences de niveau 3 attendues 1. Introduction- Présentation. 2. une nouvelle démarche BO n 4 du 29 avril 2010 : programme d EPS pour les LEGT. BO spécial n 2 du 19 février

Plus en détail

ÉNERGIE. Tout travail, tout effort, produit des toxines La priorité doit être d'éliminer les déchets qui limitent les performances!

ÉNERGIE. Tout travail, tout effort, produit des toxines La priorité doit être d'éliminer les déchets qui limitent les performances! Optimiser la récupération chez le cheval de compétition Susana Macieira, DMV Clinicienne Ambulatoire équin Tout travail, tout effort, produit des toxines La priorité doit être d'éliminer les déchets qui

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

LA COURSE LONGUE DUREE

LA COURSE LONGUE DUREE LA COURSE LONGUE DUREE LES TEXTES (2002): Les compétences de fin de cycle sont les suivantes : Cycle 2 : courir longtemps (entre 6 et 12mn), selon les capacités de chacun, de façon régulière? sur une longue

Plus en détail

Le cardio-training. Définitions:

Le cardio-training. Définitions: Le cardio-training L'entraînement cardio est très vaste! Je vais ici faire une synthèse des connaissances et répondre aux différentes questions que je peux lire sur divers forums. Vous y trouverez des

Plus en détail

Frédéric GAZEAU Docteur en Sciences de la Santé et du sport Personal Trainer SARL 13, rue Sautter 1205 Genève

Frédéric GAZEAU Docteur en Sciences de la Santé et du sport Personal Trainer SARL 13, rue Sautter 1205 Genève LES TECHNIQUES DE RECUPERATION Frédéric GAZEAU Docteur en Sciences de la Santé et du sport Personal Trainer SARL 13, rue Sautter 1205 Genève Définition de la récupération : Période nécessaire après une

Plus en détail

G' 0 = - 30,9 kj.mol -1. ATP + H 2 O ADP + Pi

G' 0 = - 30,9 kj.mol -1. ATP + H 2 O ADP + Pi Énergie et métabolisme Les animaux trouvent la plupart de leur énergie dans l'oxydation des nutriments. La quantité d'oxygène absorbée peut permettre des mesures du métabolisme. Certains organismes peuvent

Plus en détail

COMITE INTER-REGIONAL ATLANTIQUE SUD PRISE EN COMPTE DES DONNEES PSYCHOLOGIQUES ET PHYSIOLOGIQUES EN PEDAGOGIE

COMITE INTER-REGIONAL ATLANTIQUE SUD PRISE EN COMPTE DES DONNEES PSYCHOLOGIQUES ET PHYSIOLOGIQUES EN PEDAGOGIE FEDERATION FRANCAISE D'ETUDES ET DE SPORTS SOUS MARINS COMITE INTER-REGIONAL ATLANTIQUE SUD COMMISSION TECHNIQUE INTER-REGIONALE PRISE EN COMPTE DES DONNEES PSYCHOLOGIQUES ET PHYSIOLOGIQUES EN PEDAGOGIE

Plus en détail

Programme d entraînement

Programme d entraînement Programme d entraînement 1000 km Édition 2012 1. Introduction Vous trouverez ci-dessous, l information nécessaire afin de comprendre et de suivre le programme d entraînement ( voir Annexe 1) préparatoire

Plus en détail

PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR Notions de base. Stage Initial MF1. Décembre 2008

PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR Notions de base. Stage Initial MF1. Décembre 2008 PREPARATION PHYSIQUE DU PLONGEUR Notions de base Stage Initial MF1 Décembre 2008 POURQUOI SE PREPARER? Pour être capable de répondre r à un effort nécessitn cessité par le plein exercice de ses prérogatives,

Plus en détail

La Récupération en sport: le point sur les techniques d immersion, de chaud et de froid

La Récupération en sport: le point sur les techniques d immersion, de chaud et de froid Christophe.hausswirth@hinsep.fr INSEP La Récupération en sport: le point sur les techniques d immersion, de chaud et de froid Christophe Hausswirth, PhD, HDR, Service Recherche - INSEP Yann_lemeur93@hotmail.com

Plus en détail

Comparaison des qualités motrices chez l enfant, l adolescent et l adulte

Comparaison des qualités motrices chez l enfant, l adolescent et l adulte Comparaison des qualités motrices chez l enfant, l adolescent et l adulte C est un travail très précieux pour tous les enseignants et étudiants, réalisé par l équipe Académique dirigé par F.Bergé avec

Plus en détail

3 PROJETS. Nom : Prénom : Taille : Poids : IMC (19-25) : (P/T 2 ) LES REGLES

3 PROJETS. Nom : Prénom : Taille : Poids : IMC (19-25) : (P/T 2 ) LES REGLES CYCLE MUSCULATION N4 Nom : Prénom : Taille : Poids : IMC (19-25) : (P/T 2 ) 3 PROJETS Objectif 1 : sportif recherche de puissance «Je veux devenir plus fort et plus dynamique» 80-90% de la Fmax Nombre

Plus en détail

Présentation de l'activité

Présentation de l'activité Présentation de l'activité 1) Vous avez dit Endurance? L'activité de course d'endurance est souvent appelée "endurance" Définitions de l'endurance: (On trouve différentes définitions suivant les sources

Plus en détail

LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS)

LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS) LISTE DES COMPÉTENCES POUR LE SPÉCIALISTE EN ENTRAÎNEMENT PERSONNEL (PTS) Contenu global : Partie 1 - La théorie du conditionnement physique et son application Partie 2 - Bilan et évaluation Partie 3 -

Plus en détail

Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014. NOM : Prénom : Groupe :

Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014. NOM : Prénom : Groupe : Evaluation Informatique Session 2 3 juillet 2014 NOM : Prénom : Groupe : Rapport de Stage Groupe 00 I) FILIERES ENERGETIQUES AU COURS DE L EXERCICE INTENSE REPETE... 3 1) PRODUCTION D ENERGIE... 3 2) GLYCOLYSE

Plus en détail

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire.

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire. LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE MICHEL EID, MASSOTHÉRAPEUTE CLINIQUE DU LYMPHOEDÈME DU QUÉBEC ET PHYSIO EXTRA Plan de la présentation Définition de différents types de lymphoedème.

Plus en détail

Manuel des Entraîneurs FITA

Manuel des Entraîneurs FITA Manuel des Entraîneurs FITA BASE PHYSIOLOGIQUE pour le TIR A L ARC Module Niveau Intermédiaire Manuel des Entraîneurs FITA Niveau Intermédiaire Module BASE PHYSIOLOGIQUE pour le TIR A L ARC Table des matières

Plus en détail

D utiliser le test de Margaria pour estimer la capacité anaérobie alactique maximale.

D utiliser le test de Margaria pour estimer la capacité anaérobie alactique maximale. AA 3714 - HYSIOLOGIE DE L'ACTIVITÉ HYSIQUE II Session #1 La puissance anaérobie alactique le test de Margaria THÉORIE: L énergie dégagée lors de la dégradation des aliments est entreposée dans les tissus

Plus en détail

DEMI-FOND. Education à la prise de responsabilités : travail sur les rôles sociaux pour la réussite individuelle et du groupe

DEMI-FOND. Education à la prise de responsabilités : travail sur les rôles sociaux pour la réussite individuelle et du groupe DEMI-FOND ANALYSE ET LOGIQUE DE L ACTIVITE Activité de production et de conservation d énergie pouvant se définir comme un effort mi-long et continu d'intensité modérée à intense (80 à 95% de VMA) Il s

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Les cinq zones cibles

Les cinq zones cibles Les cinq zones cibles Si nous considérons l'aspect mécanique des choses, notre cœur est une sorte de moteur. Il faut regarder sous le capot de temps en temps, vérifier le niveau d'eau, mettre le bon carburant

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME 1- POURQUOI S ENTRAINER? Physiologie de l effort Intensités et filières énergétiques Biomécanique La surcompensation Les limites de l effort 2- COMMENT S ENTRAINER?

Plus en détail

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015

Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route. Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 Les indicateurs de l effort en cyclisme sur route Raphaël LECA www.culturestaps.com Mai 2015 La fréquence cardiaque exprimée en battements par minute (BPM) permet de faire circuler le sang (qui transporte

Plus en détail

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D.

Top Workout. Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras. Dr Denis Boucher, Ph.D. 2 Top Workout Maigrissez sans suer! Le programme cardio pour brûler du gras Dr Denis Boucher, Ph.D. Denis Boucher, tous droits réservés 2014. Aucun droit de reproduction totale ou partielle sans autorisation

Plus en détail

PROTOCOLE D ÉVALUATION POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES SUIVANTES.

PROTOCOLE D ÉVALUATION POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES SUIVANTES. PROTOCOLE D ÉVALUATION Produire une séquence Concevoir un entraînement Analyser sa prestation 10 points 7points 3 points POUR PRODUIRE UNE SÉQUENCE EFFECTIVE : IL S AGIT DE MAÎTRISER LES CONNAISSANCES

Plus en détail

PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION

PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION PHYSIOLOGIE APPLIQUEE A L EFFORT PHYSIQUE : INTRODUCTION Un effort, quelque soit sa nature, a besoin d ENERGIE Flux biologique de l ÉNERGIE Schématisons ce flux Plantes vertes CO 2 H 2 O Aliments O 2 Humains+

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

Entraînement sur home-trainer

Entraînement sur home-trainer Entraînement sur home-trainer Séance n 1 Durée : 30mn Thème/qualité : décontraction Objectif : pédalage sans intensité avec une petite activité cardio-vasculaire et corporelle. CONTENU : Sur un braquet

Plus en détail

Titre 1. Introduction. Titre 2. Physiologie de l effort

Titre 1. Introduction. Titre 2. Physiologie de l effort Titre 1 Introduction Introduction Chapitre 1 : Est-ce que je sais m entraîner? 1. Dix idées reçues sur l entraînement sportif 2. Tester sa manière de s entraîner Titre 2 Physiologie de l effort Chapitre

Plus en détail

Conférence de Michel PRADET sur le thème : COMMENT DÉVELOPPER LES PROCESSUS AÉROBIES CHEZ LE COLLÉGIEN ET LE LYCÉEN?

Conférence de Michel PRADET sur le thème : COMMENT DÉVELOPPER LES PROCESSUS AÉROBIES CHEZ LE COLLÉGIEN ET LE LYCÉEN? Dans le cadre de l AEEPS de l académie de Bordeaux Vendredi 19 janvier 2007 Conférence de Michel PRADET sur le thème : COMMENT DÉVELOPPER LES PROCESSUS AÉROBIES CHEZ LE COLLÉGIEN ET LE LYCÉEN? Préambule

Plus en détail

REGLES. Laurence CECCHINI.Stage CP5 Natation en durée.2012 2

REGLES. Laurence CECCHINI.Stage CP5 Natation en durée.2012 2 Laurence CECCHINI.Stage CP5 Natation en durée.2012 1 REGLES Privilégier les entrées par l intensité. Définir des objectifs clairs et fixes. Varier les formes de travail. Travailler toutes les nages. Former

Plus en détail

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro

SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro SYNOPSIS CYCLE COURSE EN DUREE N 4 Bac pro Leçons Thèmes de travail pour la leçon Mises en œuvre particulières L1 Estimer VMA. Consignes de sécurité échauf/ /hydr/ étirements. Echauffement ou non en fonction

Plus en détail

[Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP

[Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP [Biol313b] Physiologie Cellulaire et Intégrative 1 Compte-rendu de TP Approche quantitative de l énergétique biologique : adaptation des fonctions respiratoire et cardiaque au cours d un exercice physique

Plus en détail

à l école primaire Roland LATOU Hélène LE PERFF Franck MOULHIAC Page 1 sur 26

à l école primaire Roland LATOU Hélène LE PERFF Franck MOULHIAC Page 1 sur 26 à l école primaire Roland LATOU Hélène LE PERFF Franck MOULHIAC Page 1 sur 26 PREAMBULE La course longue, trop souvent associée à l endurance dont elle prend parfois le nom, occupe une place parfois insuffisante

Plus en détail

TABLEAU 1, compétences et connaissances

TABLEAU 1, compétences et connaissances Noms des experts : TABLEAU 1, compétences et connaissances Anne LEVARD Bertrand SAVARY Niveau 1 (collège). COMPETENCE(s) (texte de référence) CONNAISSANCES que l élève doit s approprier PROBLEMES principaux

Plus en détail

Préparation physique www.foot-entrainements.fr

Préparation physique www.foot-entrainements.fr 1 Table des matières Introduction - Présentation... 4-5 Séance 1... 6 Exercice 1 - Appel de balle et passe... 7 Exercice 2 - Course et finition... 8 Exercice 3 - Trouver la profondeur... 9 Séance 2...

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

L apnée, un sport qui peut être au service des autres

L apnée, un sport qui peut être au service des autres llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll L apné L apnée, un sport qui peut être au service des autres Les performances en apnée Hommes & mammifères marins Durée Profondeur maximale Herbert

Plus en détail

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière

PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE. Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière PRESSION ARTERIELLE ET PAROI VASCULAIRE Docteur Etienne SAVIN Sce. Expl. Fonctionnelles Hôpital Lariboisière INTRODUCTION Quelques définitions 1. Pression artérielle Lorsque, dans le langage courant, on

Plus en détail

LES 3 TYPES D'OBECTIFS EN COURSE EN DUREE

LES 3 TYPES D'OBECTIFS EN COURSE EN DUREE Indicateurs d'efficacité de l'entraînement Les repères internes à connaître Qualités à améliorer Principes à respecter Les questions à se poser Exemples de motivations LES 3 TYPES D'OBECTIFS EN COURSE

Plus en détail

Préparation physique pour le 1 000 km du Grand défi Pierre Lavoie

Préparation physique pour le 1 000 km du Grand défi Pierre Lavoie Préparation physique pour le 1 000 km du Grand défi Pierre Lavoie Ce programme d entraînement s adresse aux cyclistes de niveau novice, intermédiaire, aguerri et encadreur. Vous connaître Avant de débuter

Plus en détail

Plan Cadre d Entraînement

Plan Cadre d Entraînement 1 Plan Cadre d Entraînement Mode d emploi Définition du Plan Cadre d Entraînement Le Plan Cadre d Entraînement (PCE), aide à garantir une préparation optimale pour atteindre les objectifs des différents

Plus en détail

La course longue à l école :

La course longue à l école : aspect bio énergétique, biomécanique, motivationnel gérard: IUFM de la Réunion 2012 13 La course longue à l école : 1 Les instructions officielles 2 Historique du 1500 m 3 S entraîner : améliorer ses performances

Plus en détail

LES VAISSEAUX SANGUINS

LES VAISSEAUX SANGUINS LES VAISSEAUX SANGUINS PLAN DU COURS: LES VAISSEAUX SANGUINS (chap.20) STRUCTURE ET FONCTIONS DES VAISSEAUX SANGUINS introduction structure des parois vasculaires réseau artériel capillaires réseau veineux

Plus en détail

Entrainements derrière engins motorisés

Entrainements derrière engins motorisés Entrainements derrière engins motorisés L entrainement derrière Derny, scooter ou autre engin motorisé permet au coureur de développer son physique par des entraînements plus engagés. Le coureur est stimulé

Plus en détail

Circulation artérielle

Circulation artérielle Circulation artérielle Plan 1- Caractéristiques générales 1-1 Anatomiques 1-2 Histologiques 1-3 Innervation et vasomotricité La circulation artérielle Circulation à haute pression Propagation du sang du

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

DÉVELOPPER LA QUALITÉ MUSCULAIRE

DÉVELOPPER LA QUALITÉ MUSCULAIRE L E N T R A Î N E M E N T P H Y S I Q U E D U J O U E U R D E T E N N I S LES INCONTOURNABLES DU HAUT NIVEAU CHAPITRE II DÉVELOPPER LA QUALITÉ MUSCULAIRE INTRODUCTION Lorsqu un entraîneur analyse les performances

Plus en détail

LES METHODES EN MUSCULATION.

LES METHODES EN MUSCULATION. LES METHODES EN MUSCULATION. la méthodes concentriques la méthodes isométriques Les méthodes combinées Pour une musculation complète et performante : * Alterner les régimes de contractions musculaires.

Plus en détail

COMPETENCE 5 ET STEP

COMPETENCE 5 ET STEP COMPETENCE 5 ET STEP REALISER ET ORIENTER SON ACTIVITE PHYSIQUE EN VUE DU DEVELOPPEMENT ET DE L ENTRETIEN DE SOI PROGRAMMES : «Mieux accompagner chaque lycéen» et favoriser «leur responsabilisation» «Susciter

Plus en détail

L approche bioénergétique

L approche bioénergétique L approche bioénergétique Appréhender l homme par la bioénergétique est une manière de comprendre et d analyser ses performances motrices. Ce champs d étude resté l apanage des scientifiques entre les

Plus en détail

Les conseils de. Les appareils de cardio-training

Les conseils de. Les appareils de cardio-training Les conseils de Les appareils de cardio-training Aujourd hui, toutes les salles de fitness disposent d une gamme variée d appareils de cardio-training permettant d améliorer sa condition physique dans

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Apprendre às entraîner en ½fond

Apprendre às entraîner en ½fond Préparer le futur cadet -junior Apprendre às entraîner en ½fond Bernard Mossant CTS Aquitaine Equipe Technique Nationale ½ fond Constats sur la catégorie Minime pas d apprentissage à l entraînement contenus

Plus en détail

La durée de votre entrainement :

La durée de votre entrainement : 1 Ex-international et champion de France du marathon. Entraîneur de nombreux athlètes internationaux et depuis près 20 ans, consultant commentateur télévision pour les grands rendez-vous mondiaux dʼathlétisme

Plus en détail

STAGE FPC : course de demi-fond

STAGE FPC : course de demi-fond STAGE FPC : course de demi-fond Les nouveaux programmes ne parlent plus de course de durée mais de course de demi-fond DECOUPAGE RAPIDE DU CURSUS SCOLAIRE ETAPE 1: Objectif: L élève doit comprendre la

Plus en détail

Bac S - Sujet de SVT - Session Septembre 2014 - Métropole GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION

Bac S - Sujet de SVT - Session Septembre 2014 - Métropole GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION Bac S - Sujet de SVT - Session Septembre 2014 - Métropole 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). GÉNÉTIQUE ET ÉVOLUTION A la suite des résultats d une analyse de sang, un médecin a proposé

Plus en détail

Fatigue et crampes musculaires

Fatigue et crampes musculaires Fatigue et crampes musculaires Professeur Pierre Kaminsky Unité de médecine interne orientée vers les maladies orphelines et systémiques Centre de Référence des Maladies Neuromusculaires Centre de Référence

Plus en détail