Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré"

Transcription

1 Étudier et valoriser le patrimoine Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré «Enquête d archives» Comment retracer le parcours d un poilu du Calvados Le niveau concerné Cycle 3 de l école primaire Collège Lycée. L intérêt du document Cette fiche a pour but de donner des pistes de recherche facilement accessibles aux enseignants du Calvados. C est pourquoi, elle se limite aux sources conservées aux Archives départementales du Calvados (disponibles en salle de lecture ou en ligne), et aux ressources nationales et internationales disponibles en ligne. Elle ne prétend pas à l exhaustivité quant au recensement des sources existantes pour retracer le parcours d un combattant. Il vous est proposé une méthodologie de recherche puis une reconstitution du parcours d un poilu calvadosien : l exemple du sous-lieutenant Camille Lebret. L investigation a été fructueuse pour ce sous-lieutenant et cela n est souvent pas le cas. Rares sont les dépôts d archives privées aussi conséquents que celui concernant Camille Lebret. Beaucoup de recherches ne sont pas aussi chanceuses voire n aboutissent pas. En effet, les documents d époque peuvent avoir été détruits, égarés. Pour cette raison, il est important de faire ces recherches en amont de la séance avec les élèves. Les sources permettant de retracer le parcours d un poilu sont nombreuses : Archives publiques : archives militaires : registre matricule (un document regroupant toutes les informations recueillies depuis le recensement du soldat jusqu'à la fin de ses obligations militaires), documents individuels, archives des unités militaires distinctions honorifiques (décorations, mentions...) archives des communes. Archives privées (personnelles et familiales) : correspondance, carnets de guerre, photographies, dessins, documents militaires (livret individuel, carte du combattant, citations, décorations). Certaines d entre elles ont été déposées ou données aux Archives départementales du Calvados Le service éducatif des Archives départementales du Calvados 61 rue de Lion-sur-mer CAEN Tél : Mél : 1

2 Comment faire? A. Recherche des documents conservés aux Archives du Calvados A.1 - Consultables uniquement en salle de lecture Les fonds privés : série J du cadre de classement des archives départementales et notamment 5J (dons effectués lors de l opération «Grande collecte»), témoignages audiovisuels (série AV). Les archives des communes : série EDT du cadre de classement des archives départementales. Certains inventaires sont en ligne dans la rubrique «Toutes périodes : archives communales déposées». A.2 - Disponibles sur internet les registres matricules militaires : Pour faire une recherche, il faut connaître l année de recrutement, le bureau de recrutement, le numéro de matricule. Année de recrutement : année de naissance + 20 ans : un soldat né en 1880 sera de la classe Bureau de recrutement : il correspond au lieu de résidence du soldat à l âge de 20 ans. Il y a 3 bureaux dans le Calvados : Caen, Falaise, Lisieux. Limites des bureaux de recrutement militaire (1875) du Calvados Source : 2

3 Numéro matricule : il se trouve dans les tables alphabétiques annuelles de chaque bureau. Signification des degrés concernant le degré d'instruction noté dans le registre matricule : Degré 0 : ne sait ni lire ni écrire Degré 1 : sait lire seulement Degré 2 : sait lire et écrire Degré 3 : possède une instruction primaire plus développée Degré 4 : a obtenu le brevet de l'enseignement primaire Degré 5 : bachelier, licencié, etc. (avec indication de diplôme) Degré X : dont on n'a pas pu vérifier l'instruction B. Ressources nationales et internationales en ligne B.1 - Distinctions Mention «Mort pour la France» Tout au long de la première guerre mondiale, la mention «Mort pour la France» a été attribuée par le Ministère de la Guerre aux civils et aux soldats selon des critères précis. Seules les personnes décédées entre le 2 août 1914 et le 24 octobre 1919, mortes sur le champ de bataille ou à cause de dommages directement imputables au conflit, étaient susceptibles de la recevoir. Deux outils sont disponibles en ligne : Sur le site du Ministère de la Défense «Mémoire des hommes». Vous trouverez une base de données et des fiches nominatives. e=morts-pour-la-france-de-la-premiere-guerre-mondiale La recherche peut se faire par nom et/ou département. Intéressant lorsque l enseignant veut faire des recherches sur un soldat choisi par affinité (aïeul de l enseignant, aïeul d un élève, poilu reconnu dans la commune ). Sur le site des Archives nationales. Le livre d or des Morts pour la France recense l ensemble des «Morts pour la France» par département et commune. Il a été numérisé et peut être consulté à cette adresse : 3

4 Intéressant lorsque l enseignant veut faire faire des recherches sur des soldats de la commune dans laquelle il enseigne. Légion d honneur Les dossiers originaux sont conservés aux Archives nationales ou à la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur. Aux Archives Nationales sur le site en ligne, vous pouvez consulter la base LEONORE qui vous donne accès aux dossiers nominatifs des personnes nommées ou promues dans l'ordre de la Légion d'honneur et décédées avant Cette base permet des recherches : - nominatives. - par département. - par commune. Il arrive que des titulaires de la Légion d'honneur ne disposent pas (ou plus) de dossier. En conséquence, leur nom n'apparaît pas dans la base Léonore qui recense exclusivement les dossiers. Il existe un fichier général conservé par La Grande Chancellerie de la Légion d Honneur. B.2 - Archives des unités militaires Journaux de marche et opérations Tenus par un officier, ils décrivent au jour le jour la vie de chaque unité : combats, mouvements de personnel, pertes Ils sont plus ou moins détaillés et les mentions nominatives ne portent que sur les officiers, les soldats s étant illustrés au combat, les soldats tués ou blessés. Ils sont consultables sur le site «Mémoire des hommes» : =journaux-des-unites-engagees-dans-la-premiere-guerre-mondiale Attention, l'armée de l'air n'existait pas durant la première guerre mondiale. Les archives de l aéronautique militaire se trouvent donc dans celles de l armée de terre. Historiques régimentaires Ces documents ont été rédigés à partir de 1919, sur ordre du ministre de la guerre. Il s agissait de retracer les faits d armes importants de chaque unité de l armée française durant le conflit. Ils permettent notamment de connaître le parcours d une unité et les batailles à laquelle elle a participé durant la première guerre mondiale. Ils sont consultables sur le site de la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) : 4

5 B.3 - Archives du comité international de la Croix-Rouge Cette base a été réalisée à partir des listes de prisonniers, militaires et civils, que les états belligérants ont envoyées au Comité International de la Croix-Rouge durant la première guerre mondiale. B.4 - Base de sépultures de guerre Sur le site «Mémoire des hommes», cette base permet de connaître le lieu d'inhumation des personnes décédées au cours de la première guerre mondiale et reposant dans les nécropoles nationales et les carrés militaires communaux entretenus par le ministère de la défense. e=sepultures-de-guerre 5

6 Reconstitution du parcours d un poilu du Calvados. L exemple du sous-lieutenant Camille Lebret A. Archives conservées aux Archives du Calvados A.1 - Consultables uniquement en salle de lecture Archives privées : lors de la Grande collecte 2013, les Archives du Calvados ont reçu en don des archives relatives au sous-lieutenant Camille Lebret (5J/14). Ces archives sont constituées de documents personnels (photographies, testament, légion d honneur), correspondance (avec petites photos), correspondances militaires après son décès, plan et photo des tranchées ( ). Elles permettent de connaître : - son année de naissance, 1890 donc sa classe : son lieu de résidence en août 1914 : Aunay-sur-Odon - son régiment : 274e régiment d infanterie - le fait que C. Lebret correspondait avec sa mère - le fait que C. Lebret a été décoré de la légion d honneur - le fait qu il est mort au combat le 22 juin 1917 au Chemin des Dames 5J/14 6

7 5J/14 Correspondance entre Camille Lebret et sa mère, habitante d Aunay-sur-Odon. Cette lettre évoque les fleurs séchées et les 3 petites photographies qui l accompagnaient. 7

8 5J/14 5J/14 8

9 5J/14 9

10 Transcription de la lettre : Ma chère Maman Aujourd hui dimanche je viens de recevoir ta lettre de jeudi tu vois que la correspondance ne va pas mal Il est déjà 6heure ½, les journées passent bien, nous avons une vue magnifique sur le secteur et ne sommes presque pas marmités*. Quant à la 1ère ligne c est quelque fois un peu nerveux Avant que nous ne montions en tranchée, nous avions fait quelques photos je te les envoie. Sur l une tu me vois parlant à Chumann et à Marq qui tiens un papier. Sur l autre tu me vois assis causant avec Lecerf. Sur la 3e j ai été pris en descendant une cote, à ma gauche Marq, à ma droite sur le trotoir, Chumann. Tu me demande de te raconter mon départ de Caen avec Fauvel Tu sais que seuls les officiers ont droit aux 1ères classes Souvent les soldats trichent et ça réussit. Mais à Caen ce soir là il y avait un contrôleur à l entrée du wagon couloir et comme Jean Fauvel avait bien entendu l idée de monter avec moi si possible, je lui prêtais mon manteau de sorte qu il put monter sans être remarqué pendant que son père causait au contrôleur Voilà. J avais en effet oublié de te le raconter. Rien autre chose à te dire. Je vais peut-être pouvoir t envoyer quelques fleurs plantées par les boches et cueillies par moi, mais pour ça il faut attendre la nuit pour pouvoir y aller sans se faire remarquer et je pense pouvoir le jour avant que ma lettre ne parte En tout cas ce serais pour demain. A demain sans doute ma bonne maman. Je te quitte et t embrasse bien bien fort. Amitiés à tous C. Lebret *marmiter = (Familier) Bombarder. Mission dangereuse. Il faut ramper par un boyau bouleversé, marmité, où déjà plusieurs des nôtres agonisent. (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, p.151) Archives communales : Extrait de l inventaire des archives déposées de la commune d Aunay-sur-Odon (631EDT) AFFAIRES MILITAIRES 631EDT/12 et 13 Tableaux de recensement EDT/ EDT/ [ ] 631EDT/14/2 A.2 - Disponibles sur internet Engagements volontaires : actes d'engagement, certificats d'aptitude [ ] 631EDT/14/4 Décès des militaires : avis de décès, successions

11 Registre matricule militaire C. Lebret résidait à Aunay-sur-Odon : son bureau de recrutement est Falaise. On cherche donc d abord dans la table générale de l année 1910 pour Falaise pour trouver le numéro matricule (n 7) qui renvoie au registre matricule lui-même. 11

12 B. Ressources nationales et internationales en ligne B.1 - Distinctions Mention «Mort pour la France» Sur le site du Ministère de la Défense «Mémoire des hommes» Fiche individuelle sur le site «Mémoire des hommes» 12

13 Sur le site des Archives nationales Extrait du livre d or des Morts pour la France sur le site des Archives nationales 13

14 Légion d honneur Pas de résultat dans la base LEONORE pour Camille Lebret. Néanmoins, nous disposons d un document dans le fond privé Camille Lebret (5J/14) aux Archives départementales du Calvados proposé ci-dessus. B.2 - Archives des unités militaires Journal des marches et opérations du 274e régiment d infanterie en 1917 sur le site «Mémoire des hommes» (GR/26N735/13) 21 juin : mention du décès du sous-lieutenant Lebret par éclats d obus 10 juillet : citation à l ordre de la 6ème armée. Reconnaissance de l acte héroïque du soldat en amont de l attribution éventuelle de la Croix de CHEVALIER dans l ordre National de la Légion d honneur 14

15 Historiques régimentaires Camille Lebret a été affecté au 36e régiment d infanterie du 4 août 1914 au 8 mars Puis il a été transféré au 274ème régiment d infanterie du 9 mars 1916 au 22 juin 1917, date de sa mort. Voir notamment la page 36 de l historique où il est fait mention de la mort de Camille. Lebret. 15

16 Biographie A l aide de tous ces documents, voici le parcours du sous-lieutenant calvadosien Camille Lebret. Camille Victor Léon Lebret, fils de feu Pierre Aimé Lebret et de Léonise Marie Lecoq, est né à Aunay-sur-Odon le 22 février Profession, herbager. Inscrit sous le numéro 7 de la liste d Aunay-sur-Odon, Bureau de recrutement de Falaise, il est incorporé au 36e régiment d infanterie à compter du 7 octobre 1911 comme jeune soldat deuxième classe appelé à l activité. Promu caporal le 21 avril 1912, sergent le 26 septembre 1912, il est maintenu sous les drapeaux, par application de la loi du 21 mars Il a rejoint la réserve de l Armée active le 8 novembre 1913 et est appelé à la mobilisation générale le 4 août Nommé sous-lieutenant à titre temporaire le 4 juin 1915, il le devient définitivement le 16 novembre de cette même année. Blessé trois fois pendant la campagne dont le 25 septembre 1915 à Neuville-Saint-Vaast dans l Oise, il a incorporé le 274 ème régiment d infanterie le 9 mars Il est tué à l ennemi par éclats d obus le 22 juin 1917 à Beaulne dans l Aisne, au Chemin des Dames. Ce jeune homme a été sous les drapeaux d octobre 1911 à juin 1917 soit presque 6 ans. Le 19 juin 1920, la Croix de CHEVALIER dans l Ordre National de la Légion d Honneur est attribuée à la mémoire du sous-lieutenant Camille Victor Léon Lebret. Est mis en exergue le courage et le devoir exemplaire de cet homme qui a expiré en disant simplement «Je meurs pour la France». À noter que pour les documents militaires, la richesse des informations est en partie liée à la qualité d officier de Camille Lebret Le service éducatif des Archives départementales du Calvados 61 rue de Lion-sur-mer CAEN Tél : Mél : 16

Faire l histoire d un poilu

Faire l histoire d un poilu Faire l histoire d un poilu aux Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques Fonds d Elbée. Reproduction et réutilisation interdite Sommaire Les registres de recrutement militaire Les affaires militaires

Plus en détail

LE MONUMENT AUX MORTS. I. A la découverte des soldats de ma commune grâce à la liste des noms figurant sur le monument aux morts

LE MONUMENT AUX MORTS. I. A la découverte des soldats de ma commune grâce à la liste des noms figurant sur le monument aux morts LE MONUMENT AUX MORTS Comment effectuer une recherche concernant les monuments aux morts grâce aux ressources des Archives départementales d Indre-et-Loire? I. A la découverte des soldats de ma commune

Plus en détail

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917)

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) 1 Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) Affiche et carte postale : Arch. dép. d Eure-et-Loir, 26 Fi NC 18 et 9 Fi NC Jouy. Carte postale 102 e Régiment d

Plus en détail

LA DÉSERTION À L ENNEMI D UN MILITANT SOCIALISTE DES PYRÉNÉESORIENTALES EN 1914-1918.

LA DÉSERTION À L ENNEMI D UN MILITANT SOCIALISTE DES PYRÉNÉESORIENTALES EN 1914-1918. LA DÉSERTION À L ENNEMI D UN MILITANT SOCIALISTE DES PYRÉNÉESORIENTALES EN 1914-1918. LE MIDI ROUGE, BULLETIN DE L ASSOCIATION MAITRON LANGUEDOCROUSSILLON, PERPINYÀ, N 8, DÉCEMBRE 2006, pp. 22-24. Le Code

Plus en détail

ETAT DES SOURCES LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE

ETAT DES SOURCES LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE LANDERNEAU ET LA PREMIERE GUERRE MONDIALE ETAT DES SOURCES CONTACT VILLE DE LANDERNEAU, SERVICE DU PATRIMOINE HISTORIQUE, MEDIATHEQUE PER JAKEZ HELIAS, ROUTE DE LA PETITE PALUD TEL : 02 98 85 76 08 MAIL

Plus en détail

TRUCS & ASTUCES Les registres matricules

TRUCS & ASTUCES Les registres matricules TRUCS & ASTUCES Les registres matricules Par Olivier Goffette Que sont les registres matricules? À partir de 1867, les bureaux de recrutement militaire recensent sur des registres matricules les jeunes

Plus en détail

GAIA Appréciation des ITA

GAIA Appréciation des ITA Département des ressources humaines Bureau des ITA GAIA Appréciation des ITA QUESTIONS/RÉPONSES TOUT SAVOIR SUR : Le site GAIA Vos codes d accès Vos droits à promotion Votre dossier d appréciation, votre

Plus en détail

LE MYSTERIEUX CARNET DE SERE DE RIVIERES

LE MYSTERIEUX CARNET DE SERE DE RIVIERES LE MYSTERIEUX CARNET DE SERE DE RIVIERES Jeu de piste au fort de Condé-sur-Aisne 1 Chers amis, Je suis le descendant du Général Séré de Rivières. Je me souviens que, petit déjà, mes parents et grands-parents

Plus en détail

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION 3 è DIVISION ROCHER DE LA MARNE Félicitations! Pendant ta visite au cimetière, tu seras un membre de la 3 ème Division, tu dois suivre les instructions sur chaque page

Plus en détail

Le juge est là pour me protéger

Le juge est là pour me protéger Le juge est là pour me protéger Guide à l usage des enfants et adolescents pour se repérer dans une procédure judiciaire Ce guide appartient à : NOM :... Prénom :... Date de naissance : / / Sommaire Est-ce

Plus en détail

Répertoire numérique

Répertoire numérique Archives municipales Fonds des Archives municipales de Saint-Jean de Maurienne Répertoire numérique Cote : FR.AC073. Série H Affaires militaires 2010 Alban LEVET Archiviste communal Espace culturel et

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L'ARMEE DE L'AIR : écoles des sous-officiers et des militaires du rang ; bureau «sélections et concours».

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L'ARMEE DE L'AIR : écoles des sous-officiers et des militaires du rang ; bureau «sélections et concours». DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L'ARMEE DE L'AIR : écoles des sous-officiers et des militaires du rang ; bureau «sélections et concours». AVIS DE CONCOURS N 3431 /DEF/DRH-AA/ESOM/EM/BSC relatif au

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite 0710-demo 30/07/10 Code du candidat :... Nom : Prénom

Plus en détail

Mémoires d'hier, Quartiers d'aujourd'hui

Mémoires d'hier, Quartiers d'aujourd'hui Collège Camille Claudel 41C, rue de Bammeville 76100 ROUEN Tel : 02.32.18.57.00 Fiche Méthode Histoire des Arts Étudier une peinture en Histoire Nom / Prénom... Classe... Mémoires d'hier, Quartiers d'aujourd'hui

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

CARNET-UN PAS DE PLUS!

CARNET-UN PAS DE PLUS! MODULE 2 - Instrument pour faire vivre une expérience de foi aux enfants L'Avent, temps de préparation à Noël Cheminement de foi pour les enfants du cycle PRIMAIRE : 1 re à la 3 e année CARNET-UN PAS DE

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ADMISSION ET DE SCOLARITE

CONDITIONS GENERALES D ADMISSION ET DE SCOLARITE INSTITUT DE FORMATION D AUXILIAIRE DE PUERICULTURE FORMATION D AUXILIAIRE DE PUERICULTURE EN APPRENTISSAGE DE 17 à 25 ANS CONDITIONS GENERALES D ADMISSION ET DE SCOLARITE CAPACITE D ACCUEIL : 15 PLACES

Plus en détail

- Veuillez prendre connaissance de ce document afin de pouvoir au mieux les accomplir.

- Veuillez prendre connaissance de ce document afin de pouvoir au mieux les accomplir. - Cette nouvelle responsabilité vous oblige à effectuer différentes démarches. - Veuillez prendre connaissance de ce document afin de pouvoir au mieux les accomplir. Elle doit être effectuée à la Mairie

Plus en détail

LE DÉCRET CENTRE DE VACANCES

LE DÉCRET CENTRE DE VACANCES MAI JUIN 2011 LE DÉCRET CENTRE DE VACANCES & SES 2 ARRÊTÉS SOMMAIRE LE DÉCRET CDV PAGE 2 DEVENIR ANIMATEUR/ COORDINATEUR PAGE 4 COORDINATEUR/ RESPONSABLE DE CDV PAGE 7 PENSE-BÊTE DU COORDINATEUR DE FORMATIONS

Plus en détail

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A2. Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

Diplôme d études en langue française. DELF Prim A2. Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Diplôme d études en langue française Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Transcription des documents audio Épreuves collectives Durée Note sur Compréhension de l'oral Réponse

Plus en détail

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE 4 L. Administration du District de Boussac 1790 an IV. Répertoire numérique détaillé

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE 4 L. Administration du District de Boussac 1790 an IV. Répertoire numérique détaillé ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE 4 L Administration du District de Boussac 1790 an IV Répertoire numérique détaillé Établi par Gaëlle Pirot, adjoint du patrimoine Sous la direction de Gabriel POISSON,

Plus en détail

Projet Collège numérique Questionnaire élèves 1/7

Projet Collège numérique Questionnaire élèves 1/7 Questionnaire élèves 1/7 Le département du Val d Oise va engager d importants travaux au collège et ajouter de nombreux équipements afin de faciliter et de développer l utilisation des outils numériques

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé

Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G1 E 13-01. En résumé Aide à la lecture des cotes dans le Fichier principal des militaires des armées française et belge C G E -0 En résumé Si la fiche indique une cote alphanumérique commençant par : P (la cote la plus fréquente)

Plus en détail

Réinsertion des enfants soldats en RDC

Réinsertion des enfants soldats en RDC Réinsertion des enfants soldats en RDC D après le Protocole facultatif à la Convention internationale des droits de l enfant, un enfant soldat est un combattant âgé de moins de 18 ans. L ONU estime à 300

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION

FORMULAIRE D INSCRIPTION MINISTERE DE L INTERIEUR FORMULAIRE D INSCRIPTION AU CONCOURS INTERNE D ADJOINTS ADMINISTRATIFS DE 1ère CLASSE DE L INTERIEUR ET DE L OUTRE-MER au titre de l année 2016 pour la région des Pays de la Loire

Plus en détail

GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures - Aucun document autorisé

GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures - Aucun document autorisé UFR EILA Etudes Interculturelles de Langues Appliquées Adresse postale : Bâtiment Biopark Case courrier 7002 Site PRG 75205 Paris cedex 13 GRAMMAIRE-NIVEAU 5 (48FE0052) DST mai 2012 Durée : 2 heures -

Plus en détail

LE NOUVEAU SITE DES ARCHIVES DE YOUGOSLAVIE À LA RENCONTRE DES USAGERS DES DOCUMENTS D ARCHIVES

LE NOUVEAU SITE DES ARCHIVES DE YOUGOSLAVIE À LA RENCONTRE DES USAGERS DES DOCUMENTS D ARCHIVES LE NOUVEAU SITE DES ARCHIVES DE YOUGOSLAVIE À LA RENCONTRE DES USAGERS DES DOCUMENTS D ARCHIVES Par Olivera Porubovic Vidovic Chef du service des nouvelles technologies Archives de Yougoslavie 1 INTRODUCTION

Plus en détail

Tutoriel Site Internet www.aipurpan.org - Novembre 2007

Tutoriel Site Internet www.aipurpan.org - Novembre 2007 Pour tout savoir sur le site www.aipurpan.org 1) Présentation générale... 2 1. Architecture des sites Internet des Associations d anciens et d Ingénia... 2 2. Gestion des accès... 3 3. Le nouveau site

Plus en détail

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel Prénom et Nom de l élève :... Ecole :... Nom de l enseignant... Nom de l intervenant... Année scolaire... Classe à projet artistique et culturel Domaine choisi L éducation artistique permet à l élève d

Plus en détail

les 11, 12 et 13 avril 2014 Palais des Rois sardes à Nice

les 11, 12 et 13 avril 2014 Palais des Rois sardes à Nice L association généalogique des Alpes-Maritimes et le Conseil général vous présentent la 1 ère RENCONTRE GÉNÉALOGIQUE NATIONALE SUR LA GRANDE GUERRE les 11, 12 et 13 avril Palais des Rois sardes à Nice

Plus en détail

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14

Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A1. Livret de l examinateur. Production orale PMA12S009 02/06/14 Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA12S009 02/06/14 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

La déclaration de naissance de votre enfant

La déclaration de naissance de votre enfant La déclaration de naissance de votre enfant Où déclarer la naissance de votre enfant? Votre enfant né à Niort doit être déclaré à la mairie de Niort. Service état civil - Hôtel administratif Place Martin

Plus en détail

Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada

Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada Je peux voter! Un guide simple sur le vote au Canada J e p e u x v o t e r! Un guide simple sur le vote au Canada Pour tout renseignement, veuillez vous adresser au : Centre de renseignements Élections

Plus en détail

La concordance au futur. Le futur simple et le futur antérieur

La concordance au futur. Le futur simple et le futur antérieur La concordance au futur Le futur simple et le futur antérieur Rappel! Le futur antérieur s emploie pour exprimer une action antérieure à une autre action future qui sera conjuguée au futur simple. Il est

Plus en détail

Guide d utilisation de la plate-forme EAD-COMETE. Interface étudiant

Guide d utilisation de la plate-forme EAD-COMETE. Interface étudiant Guide d utilisation de la plate-forme EAD-COMETE Interface étudiant I Ouverture d un compte utilisateur... 2 I.1 Procédure d obtention d un compte mail à Paris X... 2 I.2 Ouverture de compte sur ead-comete...

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

CIRCULAIRE NOR INT/A/93/00082/C ET AD 93-2 DU 17 MARS

CIRCULAIRE NOR INT/A/93/00082/C ET AD 93-2 DU 17 MARS CRCULARE NOR NT/A/93/00082/C ET AD 93-2 DU 17 MARS 1993 Traitement et conservation des titres de circulation dans les Préfectures et les sous-préfectures LE MNSTRE D ETAT, MNSTRE DE L ÉDUCATON NATONALE

Plus en détail

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles

10c - L avocat. Service juridique droit des personnes et des familles 10c - L avocat L avocat peut vous défendre, vous assister et vous représenter pour régler un conflit ou pour obtenir un droit, soit dans le cadre d un procès, soit pour régler un litige à l amiable. Il

Plus en détail

ACCORDS BILATERAUX DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES LA FRANCE ET L ITALIE

ACCORDS BILATERAUX DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES LA FRANCE ET L ITALIE ACCORDS BILATERAUX POUR L APPLICATION DES REGLEMENTS COMMUNAUTAIRES ENTRE LA FRANCE ET L ITALIE 11, rue de la Tour des Dames 75436 Paris cedex 09 Tél. 01 45 26 33 41 Fax 01 49 95 06 50 - www.cleiss.fr

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE AU RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE RECHERCHE ET DE FORMATION 2 e classe RESERVE BAP J SESSION 2015

DOSSIER DE CANDIDATURE AU RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE RECHERCHE ET DE FORMATION 2 e classe RESERVE BAP J SESSION 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE AU RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT TECHNIQUE DE RECHERCHE ET DE FORMATION 2 e classe RESERVE BAP J SESSION 2015 Nom patronymique : Nom marital :... Prénom :.. Date naissance

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

Mandat de protection future

Mandat de protection future N 13592*02 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE NE PEUT PRENDRE EFFET QUE LORSQU IL EST ETABLI QUE LE MANDANT NE PEUT PLUS POURVOIR SEUL A SES INTERETS Mandat de protection future (Articles 477 à 488 et 492

Plus en détail

GUIDE DE L ETAPE «MES DEMARCHES» POUR LA PROCEDURE HORS-DAP

GUIDE DE L ETAPE «MES DEMARCHES» POUR LA PROCEDURE HORS-DAP GUIDE DE L ETAPE «MES DEMARCHES» POUR LA PROCEDURE HORS-DAP La procédure Hors DAP s adresse aux candidats qui postulent pour une formation : en 3ème année de Licence (L3), Master 1, Master 2, Doctorat

Plus en détail

Délégation de signatures Services préfectoraux

Délégation de signatures Services préfectoraux NUMÉRO SPÉCIAL Délégation de signatures Services préfectoraux SECRETARIAT GENERAL POUR LES AFFAIRES REGIONALES - délégation de l'instruction des dossiers de demande de subvention relatifs au Fonds de Solidarité

Plus en détail

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l assurance de nos sentiments les meilleurs.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l assurance de nos sentiments les meilleurs. Comité Français pour Yad Vashem Association Loi 1901 pour la mémoire et l enseignement de la Shoah et pour la nomination des «Justes parmi les Nations» Et je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs

Plus en détail

SOUSCRIPTION INTERNATIONALE POUR. sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène

SOUSCRIPTION INTERNATIONALE POUR. sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène SOUSCRIPTION INTERNATIONALE POUR sauver la Maison de Napoléon à Sainte-Hélène Les Domaines français de Sainte-Hélène Les Domaines français de Sainte-Hélène sont constitués de trois ensembles : la maison

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

Objet : Concours National de la Résistance et de la Déportation Session 2016

Objet : Concours National de la Résistance et de la Déportation Session 2016 Avignon, le 17 novembre 2015 Le directeur académique des services de l'éducation nationale à Pôle des élèves et des établissements Bureau des élèves Référence 2015 Dossier suivi par Michèle BRAINIEZ Téléphone

Plus en détail

Le protocole à l usage des maires

Le protocole à l usage des maires MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Le protocole à l usage des maires LA CÉLÉBRATION DES FÊTES NATIONALES ET COMMÉMORATIVES «Les cérémonies publiques sont organisées sur ordre du Gouvernement ou à l initiative d

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com 1 AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Le Portable. Xavier Boissaye

Le Portable. Xavier Boissaye Le Portable Xavier Boissaye L acteur entre en scène s appuyant sur une béquille, la jambe plâtrée. «Quand je pense qu il y en a.» (bruit de portable) L acteur prend son appareil dans sa poche et se tourne

Plus en détail

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01).

Politique relative à la gestion des dossiers des élèves jeunes et adultes (5211-03-01). RECUEIL DE GESTION SECTEUR DIRECTION GÉNÉRALE IDENTIFICATION CODE : 5211-03-03 TITRE : PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES DOSSIERS DES ÉLÈVES DU PRÉSCOLAIRE, DU PRIMAIRE ET DU SECONDAIRE Adoption : Le

Plus en détail

ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : NOM : Le conseil de cycle atteste de l acquisition par l élève :

ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : NOM : Le conseil de cycle atteste de l acquisition par l élève : ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : Le conseil de cycle atteste de l acquisition par l élève : de toutes les connaissances et compétences définies par le B2i

Plus en détail

Les enjeux du recrutement

Les enjeux du recrutement Fiche d animation Compétence B Les enjeux du recrutement Objectif Faire découvrir aux élèves les procédures et enjeux lors d un recrutement : curriculum vitae, lettre de motivation, entretien d embauche.

Plus en détail

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements.

Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Les jeunes dans le move : actualité de leurs déplacements. Une enquête comparative Lyon-Montréal Nathalie Ortar, Claudio Ribeiro, Stéphanie Vincent-Geslin Julie-Anne Boudreau, Pascal Pochet, Louafi Bouzouina,

Plus en détail

Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes

Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes Les ressources généalogiques du Service historique de la Défense et les inventaires disponibles en ligne : l exemple des contrôles de troupes Géné@2012 Sandrine HEISER, lieutenant B. LAGARDE Service historique

Plus en détail

TEST D APTITUDE. Section I : Compréhension orale

TEST D APTITUDE. Section I : Compréhension orale Deux tests modèles sont disponibles sur le lien suivant : http://www.usj.edu.lb/testdaptitude/modele.html TEST D APTITUDE Section I : Compréhension orale Questions 1-10 Vous allez entendre une seule fois

Plus en détail

CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister C

CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister C CNRD 2012-2013 : Communiquer pour résister C CARLIER Jean AD18 140 J 25 Sa fonction de secrétaire de mairie lui permet de transmettre de précieux renseignements en faveur de la Résistance à l ennemi. Début

Plus en détail

FICHE 1 : UN HEROS INCONNU MILAN RASTISLAV STEFANIK Milan Rastislav Štefánik, naturalisé français le 27 juillet 1912 est appelé sous les drapeaux dès le 2 août 1914. Mobilisé dans l infanterie, il est

Plus en détail

victimes civiles de la guerre en Belgique :

victimes civiles de la guerre en Belgique : Direction générale Victimes de la Guerre victimes civiles de la guerre en Belgique : entre droits et mémoire NOS ACTIVITÉS Plus de 70 ans après la Deuxième Guerre mondiale, on peut se demander pourquoi

Plus en détail

1.1. Niveaux des fonctions. Niveau 1 : Attaché. Niveau 2+ : Adjoint administratif

1.1. Niveaux des fonctions. Niveau 1 : Attaché. Niveau 2+ : Adjoint administratif VILLE DE BRUXELLES Département Instruction publique ---------------------------- MF 2010/2011 01/51 Bruxelles, le 2 mars 2011 Aux Chefs des institutions scolaires et parascolaires, Chère Collègue, Cher

Plus en détail

Une enquête de l inspecteur Copeland

Une enquête de l inspecteur Copeland Une enquête de l inspecteur Copeland De Mélissa, Nigel et Kenza (5 ème 7) L enquêteur Patrick Copeland, policier à Alès, était tranquillement assis dans son fauteuil en train de regarder «Enquêtes Criminelles»

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives

LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives LIVRET DU NOUVEAU-Né guide des démarches administratives 2 Vous attendez un enfant? Ce petit guide pratique vous renseigne sur les démarches d état civil (délais et documents à fournir) à effectuer avant

Plus en détail

Édito...3 à 5. Je participe...3 Petite annonce...4 Règlement intérieur du CE...4.5. Les enfants...6 à 10

Édito...3 à 5. Je participe...3 Petite annonce...4 Règlement intérieur du CE...4.5. Les enfants...6 à 10 1 Édito...3 à 5 Je participe...3 Petite annonce...4 Règlement intérieur du CE...4.5 Les enfants...6 à 10 Chèque naissance...6 Chèque noël enfants... 7 Participation Séjour et loisirs enfants... 8 Garde

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 juin 2014 à 14h30. Contact presse Isabelle POUGEADE

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 19 juin 2014 à 14h30. Contact presse Isabelle POUGEADE Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 19 juin 2014 DOSSIER DE PRESSE «Les petits artistes de la mémoire» La grande guerre vue par les enfants Concours du centenaire

Plus en détail

1. L ordre protocolaire

1. L ordre protocolaire 1. L ordre protocolaire Les cérémonies publiques sont les cérémonies organisées sur ordre du Gouvernement ou à l initiative d une autorité publique. Lorsque les autorités, dans les cérémonies publiques,

Plus en détail

OBJET : médaille d honneur régionale, départementale et communale

OBJET : médaille d honneur régionale, départementale et communale LE DIRECTEUR DE CABINET Paris, le 06 décembre 2006 DU MINISTRE D ETAT Réf.CAB/DECO/MHM Affaire suivie par M.Peronnet Tel : 01 49 27 30 21 LE MINISTRE D ETAT, MINISTRE DE L INTERIEUR ET DE L AMENAGEMENT

Plus en détail

RETRAITE : DEMATERIALISATION du DOSSIER de PENSION CNRACL

RETRAITE : DEMATERIALISATION du DOSSIER de PENSION CNRACL INFORMATION PRATIQUE RETRAITE : DEMATERIALISATION du DOSSIER de PENSION CNRACL L:/Circulaires 2009 NT/SG Réf : 6.1 / Retraite - CNRACL SERVICE RETRAITE Avril 2009 La dématérialisation des dossiers, quel

Plus en détail

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30)

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30) DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004 ÉPREUVE ORALE (0h30) EXERCICE 1 - IDENTIFICATION D ÉLÉMENTS SIGNIFICATIFS LIÉS À LA PRONONCIATION, À L INTONATION OU À L USAGE DES REGISTRES DE

Plus en détail

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - second degré

Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - second degré Étudier et valoriser le patrimoine Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - second degré «ENQUÊTE D ARCHIVES» L image du soldat Un calendrier de 1915 Le niveau concerné Troisièmes pour

Plus en détail

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières

Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières Voir mon village autrement : Reconnaître les anciennes cités ouvrières 1. Description rapide, contexte, motivation : Ce travail a été mené dans une classe de CE1 CE2 à Chamouilley(52). Il s agit de faire

Plus en détail

1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE. Archives Municipales de Menton

1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE. Archives Municipales de Menton 1914-1918 PREMIERE GUERRE MONDIALE CATALOGUE Archives Municipales de Menton 1 Le service des Archives Municipales de Menton vous propose une sélection de documents en relation avec la Première Guerre Mondiale.

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 9 juin 2010 relatif aux demandes d inscription au registre national des psychothérapeutes NOR: SASH1015346A

ARRETE Arrêté du 9 juin 2010 relatif aux demandes d inscription au registre national des psychothérapeutes NOR: SASH1015346A Le 29 août 2010 ARRETE Arrêté du 9 juin 2010 relatif aux demandes d inscription au registre national des psychothérapeutes NOR: SASH1015346A Version consolidée au 1 juillet 2010 La ministre de la santé

Plus en détail

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur

Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Formule T1 Requête présentée par le locataire pour obtenir un remboursement dû par le locateur Directives Section A : Quand utiliser cette formule.. p. 1 Section B : Comment remplir cette formule p. 2

Plus en détail

FICHE D INFORMATIONS

FICHE D INFORMATIONS FICHE D INFORMATIONS Cher(e) étudiant(e), Vous trouverez dans ce guide les informations pratiques concernant vos formations au CEIL de l université de Bejaïa. Veuillez noter que nous devons recevoir vos

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

192e session en région Dossier de candidature. Rouen/Southampton (2013)

192e session en région Dossier de candidature. Rouen/Southampton (2013) PREMIER MINISTRE Bureau des sessions en région Tél : 01 44 42 47 21 Fax : 01 44 42 40 06 192e session en région Dossier de candidature Rouen/Southampton (2013) La 192e session en région se déroulera à

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 19 du 28 avril 2016. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 19 du 28 avril 2016. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 19 du 28 avril 2016 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 1 ARRÊTÉ fixant, pour l'armée de terre et la gendarmerie nationale, la liste des

Plus en détail

SÉCURITÉ POUR TOUS. Sommaire NIVEAU PETITS. Je traverse la rue en toute sécurité. Je comprends les panneaux. Je me déplace quand il fait nuit

SÉCURITÉ POUR TOUS. Sommaire NIVEAU PETITS. Je traverse la rue en toute sécurité. Je comprends les panneaux. Je me déplace quand il fait nuit SÉCURITÉ POUR TOUS NIVEAU PETITS NOM : PRÉNOM : CLASSE : Sommaire 2. 3. 4. 5. Je traverse la rue en toute sécurité Je comprends les panneaux Je me déplace quand il fait nuit Je roule à vélo Je monte en

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

RPVA : la charrue avant les bœufs

RPVA : la charrue avant les bœufs RPVA : la charrue avant les bœufs Il est tout de même assez curieux de constater que la critique, même constructive, peut vous faire passer pour un opposant au système. Tout du moins, c est l impression

Plus en détail

GUIDE du. Porteur de Projet. lafabriquedescolibris.org

GUIDE du. Porteur de Projet. lafabriquedescolibris.org GUIDE du Porteur de Projet lafabriquedescolibris.org INTENTION Voici quelques conseils pour vous aider dans la mise en ligne de votre projet et pour que la Fabrique vous soit vraiment utile! Avant de lire

Plus en détail

Commémorations du centenaire de la Guerre 1914-1918 Présentation des actions menées et soutenues par le Conseil général

Commémorations du centenaire de la Guerre 1914-1918 Présentation des actions menées et soutenues par le Conseil général DOSSIER DE PRESSE Belfort, le 30 juin 2014 Commémorations du centenaire de la Guerre 1914-1918 Présentation des actions menées et soutenues par le Conseil général Le Territoire de Belfort, comme partout

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Migration et ruée vers l or du Klondike

Migration et ruée vers l or du Klondike Migration et ruée vers l or du Klondike Aperçu de la leçon : Les élèves analysent des données du recensement pour expliquer l influence de la ruée vers l or du Klondike sur la distribution de la population

Plus en détail

INSTITUT SAINTE-MARIE ARLON

INSTITUT SAINTE-MARIE ARLON INSTITUT SAINTE-MARIE ARLON 063/43.01.73 www.isma-arlon.be isma@isma-arlon.be ENSEIGNEMENT SECONDAIRE 2ème DEGRÉ 3 ème ANNÉE FORMATION OBLIGATOIRE (* cours en immersion) Français 5h. Religion 2h. Géographie

Plus en détail

C F.A.R. Formation)) Accompagnateur en randonnée DOSSIER D INSCRIPTION

C F.A.R. Formation)) Accompagnateur en randonnée DOSSIER D INSCRIPTION C F.A.R A.s.b.l Centre de Formation pour Ac compagnateurs en Randonnée Le réseau IFAPME et son Centre de Formation Petites et Moyennes Entreprises de Dinant Formation)) Accompagnateur en randonnée DOSSIER

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Textes juridiques de référence sur l expression des jeunes

Textes juridiques de référence sur l expression des jeunes Textes juridiques de référence sur l expression des jeunes I. Textes fondamentaux La liberté d expression et la liberté d information des jeunes sont inscrites dans des textes fondamentaux comme la Convention

Plus en détail

La Direction des Archives Départementales

La Direction des Archives Départementales DIRECTION DES ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SEINE-MARITIME La Direction des Archives Départementales Bilan d activités 2011 MISSIONS ET OBJECTIFS La Direction des Archives départementales de la Seine-Maritime

Plus en détail

Collecter des témoignages

Collecter des témoignages Collecter des témoignages 1 la méthode de la collecte Le témoignage oral = une source complémentaire de l écrit et de l image Méthode de l entretien bien établie dans les sciences sociales notamment en

Plus en détail

L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES

L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES JEU DE PISTE A L ABBAYE SAINT VICTOR DURÉE : 1H30 L ABBAYE SAINT VICTOR ET SES CRYPTES Lirelart sera ton guide! 1 Cette collection comprend 7 jeux de piste : Marseille Antique les collections égyptiennes

Plus en détail

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010 Edition 2010 Informations pratiques - L aide sociale aux adultes Le Conseil général vous guide L aide sociale départementale aux adultes La marche à suivre Edition 2010 www.somme.fr L aide sociale aux

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 COMITE D ENTREPRISE ENFANCE ET FAMILLE 3, Rue de l Ancien Hôpital 44600 SAINT-NAZAIRE Tél : 02 40 22 99 33 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 Etaient présents : Mr O. MIRA Directeur Général

Plus en détail

L état clinique d une personne à tout âge de la vie

L état clinique d une personne à tout âge de la vie Formation en apprentissage d Auxiliaire de Puériculture Dossier d inscription Session de septembre 2016 CFA des métiers territoriaux du Centre National de la Fonction Publique Territoriale Ile-de-France

Plus en détail

Mode d emploi Module de pré-encodage en ligne

Mode d emploi Module de pré-encodage en ligne Mode d emploi Module de pré-encodage en ligne Afin de vous faciliter l étape du pré-encodage, voici un mode d emploi détaillé de chaque étape. Si vous souhaitez vous rendre directement à une étape spécifique,

Plus en détail

Comment utiliser l outil " saison2011-2012 "?

Comment utiliser l outil  saison2011-2012 ? Comment utiliser l outil " saison2011-2012 "? Etape 0 : Vous avez reçu un courriel de ma part avec plusieurs fichiers joints. Ne détruisez pas ce mail : il vous sera utile en cas de problème. Je vous expliquerai

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN ASSISTANT DE DIRECTION DU PROJET D APPUI A LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte de la mission et du projet La République de Madagascar a bénéficié

Plus en détail