Abdesselam Dahoun, Marie-Odile Selme

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Abdesselam Dahoun, Marie-Odile Selme"

Transcription

1 Une pédagogie interculturelle l Atelier Artem : conception, innovation, production Abdesselam Dahoun, Marie-Odile Selme École des Mines de Nancy Institut National Polytechnique de Lorraine, Institut Jean Lamour Parc de Saurupt, NANCY France Résumé L alliance Artem-Nancy permet à des étudiants de l École d Art de Nancy, de l École des Mines de Nancy et de l ICN Business School de travailler en équipes interculturelles sur des projets de développement de produits innovants, de la conception à l étude des fonctionnalités, puis à la mise en place des outils de production et de commercialisation de ces produits. La démarche pédagogique utilisée est présentée et analysée. Mots-clés : Pratiques pédagogiques équipes projets gestion de projet pédagogie interculturelle I. Introduction Une expérience pédagogique nouvelle permet de faire se rencontrer l art, la technologie et le management au service de projets collaboratifs au sein des ateliers Artem dans une approche transversale. Les étudiants apprennent ainsi à collaborer avec des personnes aux compétences variées et aux cultures professionnelles complémentaires. Artem-Nancy, Art, Technologie et Management, est une initiative originale qui articule création artistique, intégration des nouvelles technologies et stratégie d'entreprise et perspectives managériale, économique et juridique. Un siècle après l avènement de l Art Nouveau à Nancy, l alliance Artem-Nancy apparaît comme la promesse d une nouvelle culture de réseau, de partenariat et de projet collaboratif qui permet la mise en commun des compétences des personnes (étudiants, enseignants et professionnels). COLLOQUE_livre1.indd /05/11 10:41

2 228 Questions de pédagogies dans l'enseignement supérieur II. Contexte et origine des ateliers artem En 1999, l Alliance Artem-Nancy est née de la volonté de rapprochement de trois écoles de Nancy : l École d Art de Nancy, l École des Mines de Nancy et l ICN Business School pour développer une culture de l échange interculturel et de la création collaborative entre leurs étudiants respectifs. Cette Alliance se concrétisera également par la création d un Campus commun au cœur de la ville de Nancy à partir de 2012 avec le soutien fort des Collectivités locales. Une quarantaine d entreprises se sont regroupées au sein de l association Artem Entreprises et soutiennent avec intérêt cette initiative. Un des objectifs de la création des ateliers Artem a été de répondre à la demande d entreprises qui modifiaient leur organisation pour mieux répondre aux défis de l innovation. Ainsi Renault, lors de la mise en place du Technocentre de Guillancourt, regroupe les différents acteurs de la conception d un véhicule, y associant même des fournisseurs et des sous-traitants. La structure de base est l équipe-projet s appuyant sur les différents métiers de l automobile. De même, chaque école de l Alliance Artem, pour initier ce processus de brassage des compétences et de transversalité, a décloisonné son enseignement en proposant des «ateliers-artem», véritables laboratoires d idées, carrefours d échanges où les étudiants des divers pôles apprennent à travailler ensemble et à écouter et apprécier leurs différences. En effet, depuis 1999, ont été mis en place une vingtaine d ateliers Artem. Ils concernent l ensemble des étudiants de niveau Master 1 pour ICN Business School et l École des Mines (respectivement 400 étudiants et 170 étudiants) et dans les deux dernières années de formation à l École d Art (environ 50 étudiants). 620 étudiants consacrent ainsi 20 % du temps annuel de formation à ces enseignements partagés. Les ateliers constituent un espace d échange entre les enseignants des trois Écoles, les élèves et les professionnels qui développent ensemble des méthodologies de créativité, de conception, et de mise en œuvre de projets concrets. Les ateliers sont donc des lieux de production, de maturation de nouvelles problématiques de recherche ou d expérimentation en lien étroit avec le monde économique, social et industriel. COLLOQUE_livre1.indd /05/11 10:41

3 Les courants de la professionnalisation : enjeux, attentes, changements 229 III. Le dispositif pédagogique Chaque atelier se déroule durant l année universitaire chaque vendredi d octobre à mai. La journée se déroule en deux temps : une séance de conférence suivie d un temps de travail sur une étude de cas représentative des problématiques de l entreprise. Puis la deuxième demie journée est consacrée au travail en équipes projets plurielles. Les thèmes des ateliers sont variés et évolutifs (développement durable, médias interactifs, conception et design, modélisation financière, ingénierie territoriale...). Ils donnent aux étudiants une opportunité unique en France d accéder à près de 180 heures de formation à la transversalité et au travail en équipe commune à ces trois écoles. Les ateliers font appel à des conférenciers des milieux professionnels qui viennent partager leur expérience dans la conception, le design, le marketing, l environnement, l architecture, les brevets Ils proposent aussi des projets pour les étudiants. Certains projets ont été primés dans des concours d entreprenariat et ont généré des créations d entreprises. Globalement, les 20 ateliers constituent une offre de plus de heures d enseignement prises en charge collectivement et co-pilotées par les Écoles. Ce sont également plus de 400 conférenciers qui interviennent et près de 80 projets en équipes transversales menés par les étudiants chaque année, encadrés par les enseignants-chercheurs des trois Écoles. À titre d exemple nous citons les objectifs de l atelier Conception, Innovation, Production, (CIP, l un des premiers ateliers Artem) tels qu ils sont présentés aux élèves lors de la première séance. : 1. Acquérir une base scientifique et technologique, qui donne les outils nécessaires pour la conception de produits, 2. Mettre en œuvre une méthodologie qui permet d atteindre l objectif assigné plus efficacement et au meilleur coût, 3. Développer une dynamique de projet associant un ensemble de spécialistes dans une démarche d ingénierie simultanée, 4. Établir une disposition d esprit qui rassemble les diverses approches du design dans une convergence nouvelle, à la fois historique, humaine et sociale. COLLOQUE_livre1.indd /05/11 10:41

4 230 Questions de pédagogies dans l'enseignement supérieur Les équipes projets, constituées de six élèves (avec un équilibre demandé entre les trois écoles), choisissent le thème sur lequel elles souhaitent travailler à la suite de plusieurs séances de créativité individuelle et collective. Par exemple : conception d un globe lumineux indicateur de la consommation d eau (photo cidessus), un dispositif de clignotants et feux de stop pour vélo, un détecteur de bactéries pour frigidaire Une des difficultés rencontrées par le responsable de COLLOQUE_livre1.indd /05/11 10:41

5 Les courants de la professionnalisation : enjeux, attentes, changements 231 l atelier est d inciter les élèves à la prise de décision sans son intervention directe dans le choix du produit à réaliser. Un suivi régulier de l avancement des projets est assuré par les enseignants. Les étudiants sont sollicités pour une présentation à mi-parcours permettant de juger de l état d avancement de leur projet et de les remobiliser avec des objectifs précis. L évaluation finale du travail des étudiants est organisée sous forme de remise d un rapport et d une soutenance de 45 minutes par projet. Cette présentation a lieu sous la forme d un exposé avec un clip vidéo montrant les fonctionnalités et les avantages du nouveau produit. Le jury est formé généralement de six personnes (trois enseignants des trois écoles et trois professionnels issus du milieu industriel et/ou artistique). La notation des étudiants résulte d une approche tripartite : les enseignants évaluent le travail et les acquis pédagogiques sur l ensemble de la thématique, les professionnels partenaires évaluent les résultats sur la base des productions et des livrables et l ensemble du jury évalue la conduite du projet, notamment les champs relevant du comportement (tolérance à l inconnu, gestion du temps, écoute, gestion des points de vue divergents ). Si nécessaire, l évaluation est différenciée entre élèves participants à un même projet. IV. Bilan et perspectives Depuis 1999, on estime à 600 les projets réalisés par les groupes d élèves. Dans l atelier CIP à lui seul, 85 projets ont été développés dont une trentaine sont lauréats au concours Entreprendre organisé par Promotech et 8 brevets ont été déposés. Les atelier Artem sont un bon lieu d exercice pour apprendre à gérer les hommes avant les projets, apprendre à connaître l autre pour mieux travailler avec lui, apprendre à répartir les tâches et à déléguer. Chaque étudiant construit progressivement sa place dans l équipe auquel il appartient, en y apportant ses compétences techniques et ses qualités personnelles. Cela ne va pas sans frottement parfois et il faut que le groupe dépasse les divergences pour être productif. Le travail en projets est aussi un lieu d apprentissage de la gestion du temps, en établissant un tableau de bord à respecter et un planning à suivre et en assurant les correctifs qui ne manqueront pas d être apportés au cours de la réalisation du projet tout en s assurant des acquis déjà obtenus. La gestion de projet est devenue indispensable dans les organisations complexes des entreprises. Ses outils méthodologiques nécessitent d être mis en œuvre pour en apprécier les atouts et les limites. C est ainsi que les étudiants écrivent un cahier des charges fonctionnel du produit ou service qu ils développent puis en font une analyse de la valeur. COLLOQUE_livre1.indd /05/11 10:41

6 232 Questions de pédagogies dans l'enseignement supérieur Ils croisent ainsi des solutions techniques et une approche marketing pour aller jusqu à la pré industrialisation de leur produit. Pour des élèves ingénieurs passés par la formation des classes préparatoires, le changement de culture est important : ils doivent développer une pensée inductive, de la créativité, explorer des solutions multiples au lieu d une pensée déductive dans un univers déterminé où chaque problème a une solution unique. Par ailleurs l objectif de la démarche entreprise n est pas seulement cognitif, mais doit conduire à une réalisation concrète. Pendant l atelier l attitude des élèves évolue : ils développent un sens de curiosité remarquable, ils sont en plus en plus autonomes dans les tâches à accomplir et responsables envers la réussite du projet. Ils découvrent l importance d une équipe soudée et solidaire pour bien résoudre les problèmes rencontrés lors du développement de produit ou service. Dans un objectif d amélioration permanente, les étudiants sont invités à donner leur évaluation de l atelier qu ils ont suivi par le biais d un questionnaire informatisé comportant des questions fermées sur leur niveau de satisfaction et deux questions ouvertes : «Conseilleriez-vous cet atelier à un futur participant?» et «Que pensez-vous de façon générale du dispositif des ateliers Artem?» À titre d exemple, pour l année , 20 % des élèves trouvent que l atelier CIP est excellent, 34 % le trouvent respectivement bien et satisfaisant. Seul 6 % des élèves le trouvent difficile. 60 % des élèves conseillent cet atelier à un futur participant. Avec le recul, un ancien élève des atelier Artem témoigne : «Je travaille actuellement au développement d une entreprise spécialiste des composites, dans le luxe et le design pour la réalisation de pièces exceptionnelles et développement de produits... Nous sommes une solution intermédiaire entre les designers ou artistes et l industriel Nous, ingénieurs, apportons la solution technique grâce à de nouveaux matériaux ou procédés Toutes les problématiques que vous avez pu soulever dans l atelier CIP sont pertinentes et le développement commun entre toutes ces entités est, selon nous, indispensable» Un autre, qui est actuellement responsable d un service Recherche & Développement dans un grand groupe industriel, dit : «J ai appris dans Artem à diriger mon service comme on dirige une entreprise les autres services sont mes clients et mes fournisseurs». COLLOQUE_livre1.indd /05/11 10:41

7 Les courants de la professionnalisation : enjeux, attentes, changements 233 V. Conclusion Le recul acquis lors de ces dix années d expérimentation des ateliers Artem permet de mieux cerner les types de thématiques qui sont porteuses de succès dans cette approche privilégiant la mixité des équipes projets. Le dispositif a également pris en compte progressivement l importance de l engagement simultané d enseignants d au moins deux écoles dans chacun des ateliers pour assurer au mieux l échange des cultures dans la mise en œuvre des projets. La réunion des trois écoles sur un même campus à l horizon sera également un élément déterminant pour faciliter la rencontre des étudiants de formations différentes dans la mise en œuvre de projets communs dans les ateliers Artem et dans la vie associative traditionnellement forte dans nos écoles. Dès à présent, l expérience montre que la réussite d Artem passe par le respect des facteurs clés suivants : 1. Réunir artistes, ingénieurs et managers, c est privilégier le dialogue des cultures pour construire des produits innovants, c est mettre en oeuvre des savoirs construits ensemble en vue d une réalisation, 2. L implication des enseignants-chercheurs des Écoles et des laboratoires associés au projet en tant qu experts est essentielle à la réussite des ateliers. Être associé à un projet transversal doit être compatible avec une pratique professionnelle rigoureuse, 3. La concrétisation d une capacité d invention réelle et concrète par les étudiants est un atout pour l innovation dans les entreprises et pour la société, 4. La capacité de penser le futur et d apporter de nouvelles représentations aux enjeux économiques et sociétaux, permet de mobiliser de multiples réseaux de connaissances et de les croiser pour développer une valeur ajoutée. COLLOQUE_livre1.indd /05/11 10:41

8 COLLOQUE_livre1.indd /05/11 10:41

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

MKT) PROGRAMMES MASTER

MKT) PROGRAMMES MASTER PROGRAMMES MASTER Master 1 Management (M1 MGT) Master 2 Spécialité Direction Financière, Audit Interne et Contrôle de Gestion (M2 DFAICG) PROGRAMMES MASTER www.iae-nice.fr Programmes Master : Former les

Plus en détail

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants.

Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. REUSSIR L ANNEE DE FORMATION EN ALTERNANCE Recommandations du comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants. Daniel Filâtre Président du comité La professionnalisation de la formation initiale

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

FORMATION VOYAGE D ETUDE

FORMATION VOYAGE D ETUDE COSMOS 2001 FORMATION VOYAGE D ETUDE LONDRES - LA PRESCRIPTION DEVELOPPEMENT DURABLE DU TERRITOIRE, DE LA VILLE ET DE L ARCHITECTURE COSMOS.2001 S.A.S. au capital de 37 000 Siège social Technopôle de l'aisne

Plus en détail

le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching

le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching Qu est-ce que le coaching? C est l accompagnement de personnes ou d équipes pour le développement de leurs potentiels et de leurs

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

COLLÈGE - LYCÉE - UNIVERSITÉ CD-ROMS SERVICES EN LIGNE KITS D'ANIMATION

COLLÈGE - LYCÉE - UNIVERSITÉ CD-ROMS SERVICES EN LIGNE KITS D'ANIMATION Apprendre à s'orienter COLLÈGE - LYCÉE - UNIVERSITÉ CD-ROMS SERVICES EN LIGNE KITS D'ANIMATION Une fondation pour l Orientation Depuis sa création en 1992, la fondation JAE se mobilise pour l orientation

Plus en détail

L approche par les compétences en formation

L approche par les compétences en formation L approche par les compétences en formation infirmière De l analyse des pratiques à l analyse de l activité, vers l émergence d une didactique des soins infirmiers Nathalie Alglave 1, Marc Nagels 2 1 Université

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

Présentation du mémoire

Présentation du mémoire MENTION MEEF-PE UE 24 STAGE ET MÉMOIRE Présentation du mémoire Version du 16 octobre 2014 Catherine.brissaud@ujf-grenoble.fr Dans le mémoire de master MEEF, l étudiant adopte une démarche scientifique

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie.

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Eléments de réflexion pour répondre à la consultation de la Commission européenne 1. Remarque préliminaire

Plus en détail

Le Cycle supérieur du développement durable et de la transition écologique

Le Cycle supérieur du développement durable et de la transition écologique Le Cycle supérieur du développement durable et de la transition écologique [Csdd] 2012 7 ème promotion Décembre 2014 à mai 2015 MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE

Plus en détail

Le mémoire en master 2 MEEF

Le mémoire en master 2 MEEF 2014-2015 Le mémoire en master 2 MEEF Métiers de l'enseignement, de l'education et de la Formation 1 Ce document de cadrage est destiné aux étudiants et aux équipes enseignantes mais il peut comporter

Plus en détail

Métiers à la Une. 3) Les partenaires. Une collection de films sur des métiers méconnus et leurs filières.

Métiers à la Une. 3) Les partenaires. Une collection de films sur des métiers méconnus et leurs filières. Métiers à la Une 3) Les partenaires Une collection de films sur des métiers méconnus et leurs filières. EdC - 19 rue Charles Roger - 44100 Nantes - Tél. / Fax : 02 40 43 78 88 Port. : 06 81 61 99 73 clubedc@orange.fr

Plus en détail

Programmes de Master

Programmes de Master En partenariat avec Programmes de Master Genève Barcelone Moscou Kazakhstan Abu Dhabi Dubaï Arabie Saoudite USA Algérie 42 Rue Ahmed Zabana, 2eme étage (Face à la rue Meissonier & Prés de la station de

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

Evaluation des diplômes Masters Vague D. Avis Aeres ACADÉMIE : PARIS. Appréciation (A+, A, B ou C) : A

Evaluation des diplômes Masters Vague D. Avis Aeres ACADÉMIE : PARIS. Appréciation (A+, A, B ou C) : A Evaluation des diplômes Masters Vague D ACADÉMIE : PARIS Établissement : Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Demande n S3100020187 Domaine : Droit, science politique Mention : Droit de l innovation,

Plus en détail

Lundi 1er février 2016

Lundi 1er février 2016 Lundi 1er février 2016 8h30 9h00 : Accueil des participants 9h00 9h30 : Allocution d ouverture 9h30 10h45 Conférence introductive : «Manager les ressources humaines dans l incertitude» Est abordée au cours

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

LES SOCIÉTÉS DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL, DES ACTEURS DE PREMIER PLAN DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL

LES SOCIÉTÉS DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL, DES ACTEURS DE PREMIER PLAN DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL LES SOCIÉTÉS DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL, DES ACTEURS DE PREMIER PLAN DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL Mémoire présenté à la Commission permanente sur le développement économique et urbain et l habitation

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 3 : La démarche compétence Chapitre 3 : La démarche compétence... 1 3.1. Les attentes des acteurs de la Démarche Compétence... 2 3.1.1 Les attentes de l entreprise... 2

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité)

MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) MS «MDC» MARKETING DESIGN INNOVATION Le projet design: organisation et management le concept «UTI» (usage, technique, identité) designer, responsable diplômes cy cle long École de design Nantes Atlantique,

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Programmes de Bachelor

Programmes de Bachelor En partenariat avec Programmes de Bachelor Genève Barcelone Moscou Kazakhstan Abu Dhabi Dubai Arabie Saoudite USA Algérie ALGER-Centre : 42 Rue Ahmed Zabana, 2eme étage (Face à la rue Meissonier & Près

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

MS MARKETING, DESIGN & CREATION. www. a u d e n c i a. c o m - www.ec-nantes.fr

MS MARKETING, DESIGN & CREATION. www. a u d e n c i a. c o m - www.ec-nantes.fr ECOLE DE MANAGEMENT MS MARKETING, DESIGN & CREATION Une formation co-accréditée Audencia et Ecole Centrale de Nantes et en partenariat avec l Ecole de Design de Nantes Atlantique www. a u d e n c i a.

Plus en détail

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.)

PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) PROGRAMME DE PROMOTION DE L USAGE RATIONNEL DES MEDICAMENTS EN ALGERIE (P.U.R.M.A.) Introduction L aboutissement à un usage rationnel des médicaments est le résultat d un programme exécuté par une chaîne

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Libellé de l UE UE 1 : public et prospective Libellé de l EC CM Résumés Intervenants Modalités

Plus en détail

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER SÉMINAIRES D EFFICIENCE 7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER LES PRISES DE DÉCISIONS DES DIRIGEANTS SOMMAIRE UTILITÉ DU SÉMINAIRE? FORMATEURS ET INTERVENANTS PROGRAMME EMPLOI DU TEMPS CONTACT & NOTES

Plus en détail

SenseAcademy. WeTechCare

SenseAcademy. WeTechCare SenseAcademy WeTechCare Du 8 janvier au 3 mars 2016 A Grenoble Apprenez à innover et créez la solution qui va révolutionner l inclusion numérique! Au programme : ateliers pratiques, rencontres inspirantes

Plus en détail

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009)

Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Travaux d arrimage secondaire-collégial du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport (2006-2009) Alexandre Paré Direction de l enseignement collégial Contexte et objectif Travaux initiés par la Direction

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

L I M M O B I LI E R

L I M M O B I LI E R LES ATOUTS DE LA COMMUNICATION APPLIQUÉS AUX MÉTIERS DE Audrey_Popov /Shutterstock.com L I M M O B I LI E R Une bonne communication est avant tout une affaire humaine. C est l art de se comprendre et d

Plus en détail

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT)

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) SANA SELLAMI sana.sellami@univ-amu.fr 2 PPPE?? P P P E PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT Projet de vie, professionnel Travail de Groupe Projet de vie,

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

OCAYS Consulting Conseil en management et organisation

OCAYS Consulting Conseil en management et organisation OCAYS Consulting Conseil en management et organisation O C A Y S C O N S U L T I N G - P A R T N E R O F Y O U R P R O J E C T S Une nouvelle donne Présentation du cabinet Origine, positionnement et offre

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

Assistant-e. en management d entreprise. Diplôme

Assistant-e. en management d entreprise. Diplôme Une formation modulaire complète permettant d accéder à un poste à responsabilités. Ce diplôme ouvre les portes de tout type d entreprise à une personne motivée. Diplôme Assistant-e en management d entreprise

Plus en détail

de la part des membres de la holding afin que l intégration des sociétés entrantes se déroule pour le mieux et concrétise les synergies.

de la part des membres de la holding afin que l intégration des sociétés entrantes se déroule pour le mieux et concrétise les synergies. Chapitre 2 LA HOLDING : COHÉSION ET SYNERGIE La trentaine de membres s organisent autour de pôles de compétences nommés directions fonctionnelles du Groupe : Direction financière, Direction commerciale,

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS EN QUELQUES MOTS Nous sommes un cabinet spécialisé dans l accompagnement des décideurs : développement de vos pratiques managériales, accompagnement à la formalisation collective de projets, organisation

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise des formations inter-entreprises

Plus en détail

Université du Coton. Séminaire N 1 «Faisons nos affaires nous-mêmes» Michel GIFFARD & Daniel GENTON. BOBO semaine de 8 au 12 septembre 2008

Université du Coton. Séminaire N 1 «Faisons nos affaires nous-mêmes» Michel GIFFARD & Daniel GENTON. BOBO semaine de 8 au 12 septembre 2008 Université du Coton Séminaire N 1 «Faisons nos affaires nous-mêmes» Michel GIFFARD & Daniel GENTON BOBO semaine de 8 au 12 septembre 2008 Université du Coton HEC - Exed 1 Un séminaire s en cinq jours -

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Management Responsabilité. Management Responsabilité Recherche

Management Responsabilité. Management Responsabilité Recherche Management Responsabilité Management Responsabilité Recherche L'entretien annuel d'évaluation Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier

Plus en détail

LICENCE SOCIOLOGIE (L1, L2, L3)

LICENCE SOCIOLOGIE (L1, L2, L3) LICENCE SOCIOLOGIE (L1, L2, L3) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Sociologie Présentation La licence de sociologie se déroule sur 3 années.

Plus en détail

La stratégie de la relation client

La stratégie de la relation client La stratégie de la relation client Auteur(s) Ingénieur ESIM et MBA, spécialiste du CRM en France et chez Ernst&Young Conseil MBA, spécialiste de l application de nouvelles technologies au marketing. Directeur

Plus en détail

Résidences étudiantes

Résidences étudiantes SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Résidences étudiantes Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Comment gérer les activités festives dans nos résidences? Comment gérer les nuisances autour? Quelles solutions

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

Développement de carrière Coaching Conférences

Développement de carrière Coaching Conférences Développement de carrière Coaching Conférences vous apporte un soutien au développement de vos ressources et de votre potentiel. Nous proposons des services basés sur des concepts scandinaves s appuyant

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? respect. Observer les règles de la morale et les devoirs qu impose l honnêteté. Être fidèle à ses engagements

QUI SOMMES-NOUS? respect. Observer les règles de la morale et les devoirs qu impose l honnêteté. Être fidèle à ses engagements QUI SOMMES-NOUS? NOTRE MISSION L Institut est un centre intégré d innovation et d expertise en communications graphiques et en imprimabilité qui supporte activement les entreprises et leurs employés dans

Plus en détail

Approche de la négociation commerciale et objet du livre

Approche de la négociation commerciale et objet du livre I N T R O D U C T I O N Approche de la négociation commerciale et objet du livre Depuis l achèvement de la première édition de cet ouvrage en décembre 1997, le monde a changé sous plusieurs angles et a

Plus en détail

Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016

Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016 Code Siret 79177443300019 Code APE 7022Z Marketing & Coaching : une combinaison inédite pour oser le changement Année 2016 Sommaire La cible prioritaire Les origines de la prestation, ou la naissance d

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! Les prestataires sont nombreux sur le marché. EMPSI Consulting se démarque par son offre personnalisée au profit de chaque client : entreprise ou salarié. EMPSI Consulting a été créée en 2010 par Badreddine

Plus en détail

Chiffres clés. Formation ingénieur. 4 formations ingénieur pour relever les défis de demain. au service de votre entreprise

Chiffres clés. Formation ingénieur. 4 formations ingénieur pour relever les défis de demain. au service de votre entreprise Formation ingénieur Les talents de l ingénieur Polytech au service de votre entreprise 4 formations ingénieur pour relever les défis de demain Environnement Bâtiment Énergie 3 parcours : n Génie de l Environnement

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management?

GÉRER ET PILOTER. TEST MANAGEMENT - RH Quel est votre style de management? de management? Voici quatre situations professionnelles : à chaque fois vous avez le choix entre quatre types de comportements. Cochez la case qui, selon vous, correspond le plus au comportement que vous

Plus en détail

LE PARRAINAGE POUR LIER SCIENCE ET CULTURE

LE PARRAINAGE POUR LIER SCIENCE ET CULTURE LE PARRAINAGE POUR LIER SCIENCE ET CULTURE Marcel Risi, président et directeur général Centre québécois de valorisation de la biomasse, Sainte-Foy, Québec Introduction L expérience accumulée depuis huit

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac

INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac INTERVENTIONS MUSICALES EN MILIEU SCOLAIRE Du Conservatoire de musique et de danse d Aurillac Manuel de présentation à l usage des professeurs des écoles annexe n 2 au Projet d Etablissement Préambule

Plus en détail

UN DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR ARTS ET MÉTIERS POUR LES DIGITAL NATIVES

UN DIPLÔME DÉLIVRÉ PAR ARTS ET MÉTIERS POUR LES DIGITAL NATIVES PÉDAGOGIE ACTIVE VIVRE L EXPÉRIENCE EN MODE PROJET Tout au long de votre cursus de 2 ans, sous la tutelle de laboratoires partenaires et accompagné par des entreprises, vous : développez 8 projets innovants

Plus en détail

GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES

GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES SYNTHESE DE LA CANDIDATURE DU CONSORTIUM : GENERATION ENTREPRENEURS SOLIDAIRES Programme interrégional d éducation à l innovation sociale, à l entrepreneuriat collectif et à l Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

FingCampus - Formation continue

FingCampus - Formation continue FingCampus - Formation continue Manager par l'innovation ouverte - spécialité Posséder c est dépassé! Apprendre à explorer un sujet en élaborant des pistes d innovation LIVRET DE FORMATION Mai 2013 LA

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r

Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r L Ecole de l innovationl Entrepreneur / Chercheur Un partenariat direct pour réussir r votre croissance 1 Principaux programmes spécifiques du 7 e PCRDT Les partenariats compétitifs titifs. CAPACITÉS Renforcer

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché.

Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Domaines d intervention Le coaching peut prendre des formes diverses et se situe toujours dans une période de passage et de développement pour le coaché. Coaching interculturel : outil de gestion des différences

Plus en détail

Icam : un projet unique et plusieurs manières de devenir ingénieur

Icam : un projet unique et plusieurs manières de devenir ingénieur Icam : un projet unique et plusieurs manières de devenir ingénieur Ils sont 600 ingénieurs généralistes, chaque année, diplômés de l Icam. 600 hommes et femmes ayant acquis les compétences professionnelles,

Plus en détail

MASTER ENTREPRENEURIAT ET MANAGEMENT DE PROJETS

MASTER ENTREPRENEURIAT ET MANAGEMENT DE PROJETS MASTER ENTREPRENEURIAT ET MANAGEMENT DE PROJETS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Entrepreneuriat et management de projets Présentation

Plus en détail

ENTREPRISE SOLARES BAUEN CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE 2015-2018. Version du

ENTREPRISE SOLARES BAUEN CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE 2015-2018. Version du ENTREPRISE SOLARES BAUEN CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE 2015 - Version du 1 I Présentation de notre entreprise Notre activité Historique Faits et chiffres clés Nos motivations pour l adhésion à la signature

Plus en détail

Le passeport Orientation et Formation

Le passeport Orientation et Formation Le passeport Orientation et Formation Sommaire Le passeport Orientation et Formation : de quoi s agit-il? Quels sont les avantages à construire son passeport Orientation et Formation? Comment utiliser

Plus en détail

Là où vos idées naissent plus librement

Là où vos idées naissent plus librement Là où vos idées naissent plus librement LABORATOIRE DE CREATIVITE Chez Deloitte, notre objectif est de vous accompagner de manière unique sur un portefeuille large et diversifié de sujets, pour que vous

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 2 Analyser le libellé 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 2 Analyser le libellé Avertissement Dans la présente leçon, on verra comment cerner tous les aspects d une tâche :

Plus en détail

DOSSIER PARTENAIRE 2014 SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. POURQUOI DEVENIR PARTENAIRE? III. COMMENT DEVENIR PARTENAIRE?

DOSSIER PARTENAIRE 2014 SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. POURQUOI DEVENIR PARTENAIRE? III. COMMENT DEVENIR PARTENAIRE? SOMMAIRE I. INTRODUCTION II. POURQUOI DEVENIR PARTENAIRE? III. COMMENT DEVENIR PARTENAIRE? INTRODUCTION LA CROISEE DES TALENTS, LE PLUS GRAND CONCOURS ETUDIANT DE MANAGEMENT ET D ÉLOQUENCE EN EUROPE Durant

Plus en détail

Parlons ensemble de vos projets NOS FORMATIONS. Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace

Parlons ensemble de vos projets NOS FORMATIONS. Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace NOS FORMATIONS Développer les compétences de vos collaborateurs, afin de rendre votre organisation plus efficace 1 Des modes D intervention adaptés à votre structure et aux participants Formations intra-entreprises

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Une école au service de l innovation...

Une école au service de l innovation... www.dschool.fr Une école au service de l innovation... Paris Est d.school est une école qui forme les leaders de demain grâce à la transdiscipline du design thinking : éduquer des hommes et des femmes

Plus en détail

L ORIENTATION AU LYCéE

L ORIENTATION AU LYCéE L ORIENTATION AU LYCéE L orientation, construite, progressive est au cœur de la rénovation des voies générale, technologique et professionnelle. Ce document a vocation à aider les équipes dans les établissements

Plus en détail

Les clusters labellisés «Grappes d entreprises»

Les clusters labellisés «Grappes d entreprises» Arnaud STRAPPE Tutrice académique : Corinne L Harmet-Odin Sommaire : Fiche Technique Les clusters labellisés «Grappes d entreprises» 1. Contexte / Introduction 2. Définition des «grappes d entreprises»

Plus en détail

Charte d Entreprise. 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes»

Charte d Entreprise. 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes» Charte d Entreprise 1. UN ENGAGEMENT AU SERVICE DES HOMMES Des «Hommes» au service des «Hommes» Pour répondre à cet engagement fondamental, notre choix s est porté naturellement vers le recrutement de

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL. Objectifs de la formation DIPLÔME D ETAT Programme détaillé BTS TECHNICO-COMMERCIAL Objectifs de la formation Le Brevet de Technicien Supérieur Technico-commercial est un diplôme national de l enseignement supérieur dont le titulaire a pour fonction

Plus en détail

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie)

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie) Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE ( des cabinets- Conseil ) Préambule : Ce référentiel est destiné aux sociétés de conseil en ergonomie employant des consultants salariés, aussi bien

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

Process Communication. pour être en phase

Process Communication. pour être en phase Process Communication pour être en phase Nouveaux enjeux, nouveaux talents TRAVAILLER ENSEMBLE Les progrès technologiques de ces dernières décennies ont changé le visage des organisations en offrant un

Plus en détail

Formation Lean Six Sigma

Formation Lean Six Sigma Athéna Conseil Luxembourg - http://athenaconseillux.com Édition, Numéro 1 Formation Lean Six Sigma Contenu NOTRE AMBITION Contribuer à l efficience et à l efficacité de votre organisation en accompagnant

Plus en détail

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE

VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE VADÉMÉCUM RELATIF À L APPLICATION DES ASPECTS LINGUISTIQUES DE LA CHARTE D ADHÉSION À L AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE Adopté par le conseil associatif de l Agence universitaire de la Francophonie

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Mercredi 23 janvier 2013 Mercredi 30 janvier 2013 IA-IPR et IEN ET-EG 1 Plan de la présentation Première partie : Le déroulement du concours et de

Plus en détail

2. La réponse de Handicap International

2. La réponse de Handicap International Les conclusions de l étude du King s College correspondent aux analyses faites par Handicap International dans sa stratégie 2011-2015 et ses éléments de mise à jour. Le choix des ateliers qui ont suivi

Plus en détail