Quelle place du gaz. Roadmap sur l avenir technologique du vecteur gaz. 8 décembre DELEGATION STRATEGIE REGULATION

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quelle place du gaz. Roadmap sur l avenir technologique du vecteur gaz. 8 décembre 2011 1 DELEGATION STRATEGIE REGULATION"

Transcription

1 Quelle place du gaz en ? Roadmap sur l avenir technologique du vecteur gaz DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre

2 Quels atouts du vecteur gaz? DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre

3 Performance de la distribution Des pertes très inférieures aux autres réseaux «Pertes» du réseau gaz minimes - Consommation des compresseurs sur le réseau de transport - Fuites en cas d incident sur le réseau (rupture, incident de tiers) - Et dans une moindre mesure, porosité des matériaux Inversement, transporter et distribuer de la chaleur ou de l électricité coûte en énergie - Pertes effet Joule, effet couronne, de transformation en électricité - Conductivité thermique pour les réseaux de chaleur Réseau Pertes Gaz 1% Electricité haute tension Electricité basse tension 4% 11% Chaleur 15 à 19% Source : MEDDTL/CGDD/SOeS Plaide en faveur d une production décentralisée de la chaleur et de l électricité via le réseau gaz, notamment en cogénération avec un écogénérateur ou bien une pile à combustible 3

4 Le gaz naturel : une haute efficacité énergétique Énergie prélevée sur la planète Énergie facturée au client Énergie utilisée par le client Énergie primaire Ep Énergie finale Ef Énergie utile Eu Production, Transport, distribution Système de chauffage Gaz naturel 1 kwh ep 1 kwh ef Chaudière PAC électrique 1 kwh ep 0,39 kwh ef PAC 1 kwh Électricité directe 2,58 kwh ep 1 kwh ef Convecteur, Panneaux Rayonnants Hypothèses : rendement chaudière 100% PCI, rendement électricité direct 100%, COP PAC électrique 2,58 4

5 Le gaz naturel : faible émissions de GES Le facteur d émission de GES du gaz naturel s élève à 235,6 g éq. CO 2 par kwh PCI en France - Dont 96% sont dus au CO2 (226 g de CO 2 ) - Et 4% au méthane (9,6 g équivalent CO 2, avec un PRG de 21) La principale étape responsable des émissions de GES reste la combustion chez le client (86% des émissions). Suivent: - Le transport international par pipeline (5,2%) - La production et le traitement (3%) - La liquéfaction de gaz naturel (2,6%) - La distribution basse pression (2,2%) - Transport national, stockage, regazéification du GNL et transport par méthanier complètent les 1% restants Combustible Émissions ACV geqco 2 /kwh PCI Charbon 384 Fioul lourd 320 FOD / gazole 300 Essence 309 GPL 274 Gaz naturel 234 Source : ADEME Bilan Carbone 5

6 Et l électricité? le gaz naturel est plus performante en utilisation direct qu en cycle combiné gaz! Le gaz naturel est plus pertinent en utilisation décentralisée que son utilisation dans la production électrique Hypothèse d une production d électricité au gaz naturel (turbines et cycles combinés) avec un rendement de production électrique de 42% et des pertes en ligne sur les réseaux d environ 7% Émissions de GES équivalent CO 2 en ACV Transformation et pertes Énergie utile Transformation en chaleur * 234 gco 2 100% PCI rendement appareil Chaudière à condensation 1 kwh utile utile 600 gco 2 * 42% PCI rendement parc, 7% pertes réseaux, 100% rendement appareil Chauffage direct effet joule (convecteurs, radiants ) 1 kwh utile utile 234 gco 2 42% PCI rendement parc, 7% pertes réseaux, COP de 2,6 Pompe à chaleur 1 kwh utile utile *Valeur confirmée par des approches plus évoluées : ADEME/RTE(octobre 2007 et septembre 2009) et Énergies Demain (Revue de l Énergie nov 2007 ) 6

7 Le gaz : performant mais quel avenir? Les infrastructures gazières et le gaz naturel présentent des atouts importants et nécessaires à la performance globale du système énergétique aujourd hui - Forte puissance unitaire à faible coût - Stockage saisonnier accessible pour des grandes quantités d énergie et flexibilité importante, la pointe gaz n est pas un problème - Des émissions de CO2 plus faibles que les autres énergies conventionnelles - Une énergie primaire distribuée chez le consommateur final à faibles pertes, d où une très forte efficacité énergétique Mais son avenir pose question : - Quelle innovation pour maintenir et développer des usages performants? - Quelles seront les ressources de combustible gazeux demain face à l épuisement des réserves fossiles? - Quelles évolutions en conséquences des infrastructures gazières? 7

8 Quelle place du gaz en ? Roadmap sur l avenir technologique du vecteur gaz DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre

9 Quelle place du gaz en 2050? 1. Quelle évolution de la demande? 2. Quelles ressources de gaz? 3. Quelle évolution en conséquence des réseaux? DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre

10 Demande (1/5) le bâtiment Réduction des besoins et meilleure efficacité en résidentieltertiaire pour le chauffage et l eau chaude sanitaire Feuille de route pour les solutions gaz en résidentieltertiaire - Production combinée Rendement chaleur / électricité sur énergie - Energie renouvelable primaire en direct (pompe à chaleur gaz) ou par couplage gaz / EnR (solaire thermique ou photovoltaïque) 150 % Couplage ENR (solaire thermique, PV, ) Pile à combustible + 50 % + 40 % + 30 % + 20 % 130 % PAC à absorption gaz Rendement énergie primaire 110 % 90 % 70 % 50 % Chaudière condensation PAC électrique Chaudière basse température Chaudière standard PAC moteur gaz Ecogénérateur Chaudière hybride Interdiction réglementaire dans l existant Maturité technique visée (produits disponibles et reconnus réglementairement, filière existante) 30 % Système électrique direct Zoom couplage gaz / ENR

11 Demande (2/5) le quartier / la ville Au-delà de la performance unitaire des produits, des possibilités d optimisation à l échelle urbaine Récupération d énergie sur collecteur d eau usée Boucle géothermique Pompes à chaleur gaz Echangeur Puit géothermique DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre

12 Demande (3/5) l industrie L usine de demain : une optimisation globale procédés chauffage et la nécessité de traiter les effluents Les industriels développent des approches globales procédés utilités chauffage des locaux d où une hausse de l efficacité globale - PAC gaz haute température, cogénération L enjeu de demain, la réduction des effluents (solides, liquides et gazeux) sous la contrainte réglementaire, notamment pour les procédés haute température où les combustibles ne sont pas substituables - A court terme, post-traitement des effluents sur les procédés existants avec nouvelle consommation d énergie (incinération, de NOx, de SOx ) - A long terme, prétraitement des combustibles pour réduire les émissions aval avec une préférence forte pour les combustibles gazeux en provenance du réseau ou gazéifier in situ à partir de biomasse de préférence 12

13 Infrastructure Demande (4/5) la mobilité Les carburants gazeux : un décollage possible grâce aux évolutions du triptyque infrastructure-véhicule-carburant Le développement des villes durables implique des transformations de l infrastructure de transport favorable à des conversions de combustible - Bus à haut niveau de service en site propre - Auto-partage et développement de flotte captive - Optimisation de la logistique du dernier kilomètre Véhicule Véhicule à carburant gaz ou hybride gaz complémentaire du véhicule électrique : mobilité des personnes longue distance, transport de marchandises, usages intensifs (taxi, bus, BOM ) Carburant Le carburant gazeux seul ou combiné (dual-fuel) apporte déjà une solution aux problèmes majeurs de la pollution urbaine (compatibilité future norme Euro VI). Le biométhane carburant : avec la méthanisation, un biocarburant de 2e génération aux technologies déjà matures, présentera avec la gazéification des rendements supérieurs aux carburants liquides - 1 Tonne de bois = 600 m 3 de biométhane = km parcouru

14 Demande (5/5) l électricité Développement de la production décentralisé et des effacements Développement de la production décentralisée d électricité - Rendement inégalé supérieur à 80% contre 50% pour les cycles combinés gaz naturel, - Production au plus près des besoins qui évite pertes électriques et thermiques Puissance hebdomadaire moyenne 80 (MW) 000 MW Production et importation année 2008/ Hydraulique Nucléaire Charbon + Gaz Cogénération Fioul Production moyenne d un Ecogénérateur (kwh/semaine) Capacité du gaz à gérer la pointe électrique en offrant des solutions d effacement - Pompe à chaleur hybride = petite pompe à chaleur électrique intégrée à une chaudière à condensation - Capacité de s effacer pendant les vagues de froid (quelques heures à plusieurs jours) Chaudière gaz PAC élec 14

15 Quelle place du gaz en 2050? 1. Quelle évolution de la demande? 2. Quelles ressources de gaz? 3. Quelle évolution en conséquence des réseaux? DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre

16 Ressources (1/5) gaz naturel Des ressources disponibles et diversifiés avec la révolution des gaz non conventionnels Sources : BP statistical review 2010, Kawata et Fujita (université de Tokyo), 2001 Réserves prouvées entre 120 et 250 ans à consommation actuelle 16

17 Ressources (2/5) biométhane Gaz EnR: méthanisation mature gazéification en développement Procédé Mature Biomasse «humide» et non ligneuse Pilotes industriels Biomasse «sèche» et ligneuse Voie biologique Basses températures (35-55 C) Voie thermique Haute température (700 C) Voie thermique Très haute température (1500 C) Gazéification + Gazéification + Méthanisation méthanation Fischer-Tropsch Rendement 35%-60% Rendement 55%-70% Rendement 25%-35% Chaleur / Cogénération / Biométhane Carburant In situ ou via injection réseau Biocarburant liquide La méthanisation permet de valoriser les réseaux de distribution gaz des collectivités locales : la valorisation des déchets s inscrit dans la perspective d une meilleure autonomie. Vers une économie circulaire territoriale? La gazéification permettra d amener le bois sous forme gazeuse au cœur des villes, sans ses inconvénients (pollution de l air, logistique lourde ) et surtout de l utiliser pour la mobilité 17

18 Ressources (3/5) biométhane d algues Une perspective après 2020 : combiner traitement des effluents et biométhane grâce aux algues Station d épuration collectivité / industrie Industries & Centrales électriques Eau Phosphate Nitrate CO 2 NO x µ-algues Biomasse humide Biomasse sèche Huile Biogaz Biodiesel Production contrôlée d algues capable de traiter les effluents liquides et gazeux et d absorber le CO 2 : la prochaine révolution verte? Encore au stade de R&D : des opérations pilotes en cours de montage / GrDF lance en 2011 une étude sur le potentiel en France avec l ADEME et le MAAP 18

19 Ressources (4/5) : hydrogène & syngaz Possibilité d injection d hydrogène et de méthane de synthèse notamment pour le stockage d électricité Jusqu à 6% d H 2 dans les réseaux gaz sans contraintes techniques ou réglementaires Ouvre la possibilité du stockage saisonnier d électricité via les stockages souterrains de gaz (+ de 100 TWh / 20% de la consommation actuelle) DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre

20 Ressources (5/5) toujours plus vertes Un réseau gaz qui incorporera de plus en plus de renouvelable 2010 Déchets 2020 Bois Déchets H 2 / Méthane de synthèse 2030 Algues + Bois + + Déchets Intégration progressive Potentiel technique estimé en France : Methanisation ~180 TWh Gazéification ~70 TWh µ-algues 20 à 30 TWh Une intégration de 10% de «gaz vert» dans le réseau à horizon 2030 est économiquement crédible + DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre

21 Quelle place du gaz en 2050? 1. Quelle évolution de la demande? 2. Quelles ressources de gaz? 3. Quelle évolution en conséquence des réseaux? DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre

22 Réseau de distribution (1/4) smart-meters Des compteurs évolués au service des consommateurs Des «smart meters» : des compteurs communicants généralisés pour l ensemble des sites consommateurs (11 millions) Meilleure gestion de l amont : prévision des flux, optimisation des investissements et meilleure gestion de crise par connaissance précise des débits, mutualisation du réseau télécom déployé grâce aux concentrateurs pour télésurveillance par exemple En aval, plus d information pour les consommateurs : mieux connaître leur consommation pour ajuster leur comportement et piloter leurs équipements 22 Zoom comptage gaz évolué 22

23 Réseau de distribution (2/4) : les smart-pipes Un réseau mieux observé et mieux conduit aux bénéfices de la sécurité et de l environnement Le réseau de distribution actuel est essentiellement passif : la pression est ajustée au transport et le gaz chemine par détentes successives Grâce à la robustesse du système et aux propriétés du gaz (comme le stock en conduite), la qualité de service est bonne mais pourrait encore s améliorer Les smart-pipes s appuient sur 3 piliers La télésurveillance du réseau : pression, qualité du gaz, flux La télé-exploitation : améliorer la qualité de service et permettre une intégration totale des «gaz verts» Le pilotage dynamique du stock en conduite pour améliorer la sécurité et diminuer les impacts environnementaux (émission CH 4 ) 23 Réseau transport Réseau distribution primaire Sonde de température DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre PITD Chromatographe Spectromètre Sonde de température Producteur biométhane Compteur intermédiaire Zoom réseau gaz intelligent Manomètre

24 Réseau de distribution (3/4) smart-networks L optimisation globale des infrastructures locales Le «smart-pipe» gaz et les technologies associées doivent être pensés en interaction avec l ensemble des réseaux urbains : - «smart-grid» électrique - réseau de chaleur - réseau d eaux usées (récupération de chaleur, méthanisation des effluents ) - réseau télécom (téléopération) Possibilité pour les collectivités locales de s appuyer sur leurs infrastructures, et en particulier les réseaux gaz existant, pour optimiser leur approvisionnement énergétique Vision HESPUL : optimisation sur le territoire Réseau électrique Distribution hydraulique éolien Transport hydrolyse photovoltaïque biogaz Transport cogénération Distribution Réseau gazier gazéification boi chaufferies Réseau s de chaleur géothermi e Consommation TERRITOIRE Vision BDEW (Berlin) : interaction gaz/électricité via hydrogène et méthane de synthèse 24 24

25 Réseau de distribution (3/4) smart-networks L optimisation globale des infrastructures locales Vision HESPUL : optimisation sur le territoire Réseau électrique Transport Transport Réseau gazier TERRITOIRE Distribution hydrolyse biogaz gazéification Distribution hydraulique cogénération boi Réseau s de chaleur chaufferies éolien photovoltaïque géothermi e Consommation 25

26 Merci de votre attention! Jean-Luc DELBOSC / DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre

27 Le CESI OPTIMISE Développement d une solution pour généraliser le solaire en construction neuve 2 capteurs + appoint intégré+ ballon 300 L Appoint intégré Ou Appoint instantané 1 capteur + appoint instantané + ballon 100 à 150 L Solutions coûteuses Optimisation de la productivité des capteurs par un bon dimensionnement de l installation Encombrement réduit (emprise au sol ~ 60cm*60cm) + facilité de pose : produit «Plug & Heat» (bloc compact + capteur) Adaptable aux solutions collectives individualisées CESCI Travaux en cours avec plusieurs fabricants (DD, Saunier ), CMI (Alliance, geoxia ) et promoteurs (Elika.) Prix cible : - 25% / CESI classique 27

28 Solaire collectif Instrumentation de 6 sites avec 3 configurations principales CESC «optimisés» (selon sites disponibles) CESCAI (appoint individualisé) CESCI (individualisé) Convention entre l ADEME, GrDF et Ines Education pour le suivi de sites pilotes 28

29 La pompe à chaleur moteur gaz Produit mature et performant pour le secteur tertiaire et l industrie, couvrant des besoins de chauffage, de climatisation, voire d ECS Cibles privilégiées : Hôtel, Santé, RPA... Le cycle thermodynamique est entraîné par un moteur fonctionnant au gaz naturel Produit du chaud ou du froid (par inversion de cycle) La récupération de chaleur sur le moteur est utilisée pour compléter la chaleur utile ou produire de l ECS très bonnes performances en mode chaud comme en mode froid Une gamme allant de 26 à 80 kwch pour les produits «GHP» et jusqu à 1500 kwch avec les unités type «ETP» 2 fabricants de GHP distribués en France : SANYO et AISIN Toyota 1 fabricant français de PAC moteur grosse puissance : SOPRANO 29 8 décembre 2011 DELEGATION STRATEGIE REGULATION

30 La pompe à chaleur moteur gaz Exemples de réalisation : 4 sites instrumentés Hôtel Mercure à Avignon (2 modules de 80 kw chaud) L Occitane à Manosque (5 modules de 50 kw chaud) 30 8 décembre 2011 DELEGATION STRATEGIE REGULATION

31 La pompe à chaleur à absorption gaz Solution très performante de production de chauffage et d ECS pour les logements collectifs et le tertiaire et demain pour la maison individuelle. Utilise un cycle thermodynamique «à absorption» avec une solution ammoniac/eau, sans impact sur l environnement Existe en version air/eau ou eau/eau (géothermique) Haute température possible pour produire de l ECS ou pour une installation en réhabilitation Version A air/eau Version GS eau/eau Distribuée en France depuis mi-2008 Distribué en France depuis mi-2008 par France air et ID Therm Bientôt au catalogue de 2 chaudièristes leader sur le marché 31 8 décembre 2011 DELEGATION STRATEGIE REGULATION

32 PAC gaz à absorption Une solution gaz pour valoriser les énergies renouvelables 1 kw Pertes Rendement jusqu à 170% sur énergie primaire, équivalent à un COP électrique de 4,4 18 kw 42 kw Part renouvelable en énergie primaire de près de 40% contre 25% pour une PAC électrique de COP 3 Récupération de chaleur renouvelable sur sol ou nappe 25 kw Gaz Chaleur à l utilisateur Un système facilitant l atteinte du label BBC et reconnu EnR au niveau européen (Directive EnR + écolabel) Et de nombreux autres atouts : fluide frigorigène sans impact sur l effet de serre, silence, robustesse, faibles coûts de maintenance 32 DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre 2011

33 La pompe à chaleur absorption gaz Des premières réalisations en France : 4 sites instrumentés MAIRIE DE LUYNES (13) 550 m2 chauffés et rafraîchis par une PAC Pro 38 Kw chaud + Condensation de 27 kw, et 17 Kw froid MES LE 15/10/2009 COMPLEXE HOTELIER A GARGAS (84) Installation 3 GAHP W LB géothermiques Puisance chaud : 115 kw Puissance froid : 51 kw Retour présentation générale 33 DELEGATION STRATEGIE REGULATION 8 décembre 2011

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

Transition énergétique. «Un avenir pour les réseaux gaz»

Transition énergétique. «Un avenir pour les réseaux gaz» Transition énergétique «Un avenir pour les réseaux gaz» Présentation 3 avril 04 3 Carte d identité de GrDF Chiffres clés 0 Plus de 94 000 km de canalisations, le plus long réseau de gaz naturel en Europe

Plus en détail

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 F. PIETRE-CAMBACEDES 11/11/2013 Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles DIRECTION

Plus en détail

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités

XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09. Les énergies renouvelables : mythes et réalités Ludovic THIEBAUX ludovic@elan-herblay.fr XXVII ème rencontre du Sausseron Nesles la vallée le 14-11-09 Les énergies renouvelables : mythes et réalités L impact sur l environnement COMBUSTIBLE Émissions

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale Fiche commerciale Pompes à chaleur Xinoé E3 & Xinoé Pro P o m P e s à c h a l e u r à a b s o r P t i o n g a z INNOVATION 010 motralec. 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 953 HERBLAY CEDEX. Tel. : 01.39.97.5.10

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

La place du vecteur gaz dans le mix énergétique Quel distributeur de gaz en 2030?

La place du vecteur gaz dans le mix énergétique Quel distributeur de gaz en 2030? La place du vecteur gaz dans le mix énergétique Quel distributeur de gaz en 2030? Gladys Montagnole Déléguée Territoriale Franche-Comté 03 81 83 85 67 / 06 27 28 60 94 gladys.montagnole@grdf.fr ommaire

Plus en détail

Contribution de GrDF (Gaz Réseau Distribution France)

Contribution de GrDF (Gaz Réseau Distribution France) Débat Région Centre Transition énergétique Contribution de GrDF (Gaz Réseau Distribution France) En septembre 2012, à la demande du Président de la république, le gouvernement a lancé un débat national

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations et des modes de production

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE CONTRIBUTIONS PRÉLIMINAIRES DE LA FF3C AUX RÉFLEXIONS DU GROUPE DE CONTACT DES ENTREPRISES DE L ÉNERGIE Préambule La distribution d énergies hors réseaux (carburants

Plus en détail

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Atelier prospectif Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Pour mettre un pied de page, cliquez sur l onglet «Insertion» GrDF, distributeur de gaz

Plus en détail

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE kw 9 12 14 16 Unités Extérieures s s L 200 / 300 200 / 300 200 / 300 200 / 300 Ballon ECS m 2 Panneaux Compatibles Ballon ECS Panneaux Solaires Fiable et très

Plus en détail

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire 1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire PAC GAZ A ABSORPTION : PGA 38 PGA 38 = Pac Gaz Absorption 38 (kw) Air /

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES # 5 Quels choix en matière d énergies renouvelables et de nouvelles technologies de l énergie? Quelle stratégie de développement Eléments de définition Les énergies renouvelables (EnR) Les EnR sont à distinguer

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

EcoStar Hybride Chaudière fioul à condensation avec Pompe à chaleur intégrée

EcoStar Hybride Chaudière fioul à condensation avec Pompe à chaleur intégrée EcoStar Hybride Chaudière fioul à condensation avec Pompe à chaleur intégrée MHG Mieux, tout simplement. EcoStar Hybride Le meilleur de deux mondes Votre installation fioul date d une autre époque? Avec

Plus en détail

Energétique du bâtiment

Energétique du bâtiment Energétique du bâtiment Chaudières à combustibles Pompes à chaleur E. Gnansounou Oxydation du combustible Notion de combustion C +O 2 CO 2 12 g+32 g 44 g+ 393 kj Exemple du méthane CH 4 + 2 O 2 + 2 ( 3,76

Plus en détail

les solutions systèmes e.l.m. leblanc

les solutions systèmes e.l.m. leblanc les solutions systèmes e.l.m. leblanc à l occasion d Interclima 2013, e.l.m. leblanc présente plusieurs solutions Blueactive multi-énergie pour la construction neuve et la rénovation en habitat résidentiel

Plus en détail

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU

Enjeux du réseau de chaleur de la CPCU Concertation sur le projet de transformation du centre de traitement des déchets ménagers à Ivry-Paris 13 Groupe de Travail du 4 avril 2016 Thématique : Alternatives à la méthanisation sur site / valorisation

Plus en détail

Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants

Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants Étude Coénove Objectifs de l étude Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants

Plus en détail

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan

Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Vendredi 13 novembre 2015 Pose de la 1 ère pierre de la chaufferie biomasse à Mont-Saint-Aignan Le réseau de chaleur de Mont-Saint-Aignan a été construit en 1959 afin de desservir principalement les bâtiments

Plus en détail

Nouveautés de la rentrée 2011 : Viessmann : des équipements d avenir pour les BBC... Mercredi 14 Septembre 2011

Nouveautés de la rentrée 2011 : Viessmann : des équipements d avenir pour les BBC... Mercredi 14 Septembre 2011 Leader du chauffage reconnu pour l avance technologique de ses produits, Viessmann propose des équipements performants et économiques énergétiquement, permettant de satisfaire aux exigences de la RT 2012

Plus en détail

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Le système Genèse du système Etablissements de santé, logements collectifs, hôtellerie, cuisines collectives, centres aquatiques

Plus en détail

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR 1) Introduction : DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR Respect de l environnement : Les réserves de combustibles fossiles comme le gaz naturel et le pétrole sont limitées. La conscience

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE

Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France. TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Schéma Régional du Climat, de l Air et de l Energie de l Île-de-France TEDDIF - 22 mai 2014 SRCAE Introduction Le SRCAE : document stratégique régional Il fixe les grandes orientations stratégiques de

Plus en détail

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013.

Les hommes et les femmes de Cofely Services. Conception, réalisation, rédaction : Crédits photo : Cofely Services, GDF SUEZ. Mars 2013. production locale d énergies renouvelables Performance énergétique des bâtiments Sobriété des usagers Les hommes et les femmes de Cofely Services vous accompagnent dans la Transition Energétique Conception,

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie

Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie Le havre 3 Avril 2013 Académie des technologies, Grand Palais des Champs -Élysées, Porte C, avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris http://www.academie-technologies.fr

Plus en détail

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Sommaire 1) Coût des énergies 2) Les différents systèmes 3) Choix du système Serres horticoles

Plus en détail

Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE

Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE DIRECTION COMMERCIALE & MARKETING GROUPE Ateliers mairie 2000 Réseaux & Energies renouvelables LA GEOTHERMIE MAIRIE 2000 - La Géothermie Paris, 22 mai 2012 1 Penser la Ville Durable Meilleure qualité de

Plus en détail

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la!

tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! tout simplement Le confort durable, L énergie est notre avenir, économisons-la! Chauffage urbain, mode d emploi Un réseau de chauffage urbain est un chauffage central à l échelle d une ville. Un réseau

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

La Pompe à Chaleur à Moteur Gaz. Un COP stable une efficacité pour BBC!

La Pompe à Chaleur à Moteur Gaz. Un COP stable une efficacité pour BBC! La Pompe à Chaleur à Moteur Gaz Un COP stable une efficacité pour BBC! La pompe à chaleur moteur gaz est une pompe à chaleur électrique où le moteur électrique a été remplacé par un moteur à gaz naturel.

Plus en détail

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie PROBLEME:Comment trouver ou produire TOUTE l énergie

Plus en détail

Helioclim. Solution de Climatisation Solaire RéversibleR

Helioclim. Solution de Climatisation Solaire RéversibleR Helioclim Solution de Climatisation Solaire RéversibleR Les ateliers innovations, dans le cadre des rencontres thématiques Industrie et Recherche Jeudi 7 juin 2012, Matériaux et Energie Solaire Thermique

Plus en détail

La performance au service de l eau et du chauffage

La performance au service de l eau et du chauffage La performance au service de l eau et du chauffage Vous cherchez une solution performante de chauffage et de production d eau chaude sanitaire? L ensemble des questions et la diversité des réponses qui

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É. Equipements BBC - Innovations

INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É. Equipements BBC - Innovations INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUÉES DE STRASBOURG A R C H I T E C T E S + I N G É N I E U R S Equipements BBC - Innovations B. Flament Assises européennes BBC 25 juin 2010 Les points abordés Equipements

Plus en détail

HAUTE TEMPéRATURE 80 c

HAUTE TEMPéRATURE 80 c Fioul Pompe à chaleur Hybride Avec appoint FIOUL intégré HAUTE TEMPéRATURE 80 c Solution rénovation en remplacement de chaudière Faites connaissance avec... Fioul Qu est ce qu un produit «Hybrid Atlantic»?

Plus en détail

Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments

Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments Utilisation de l eau de nappe pour le traitement thermique des bâtiments Christian GERINTE BARBANEL 26, villa Baudran 94742 Arcueil Cedex cgerinte@barbanel.fr Les nappes d eaux souterraines sont fréquemment

Plus en détail

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes

Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Lyon le 15 février 2012 ANNEXE : Avis d ERDF sur le projet SRCAE de la région Rhône Alpes Tout d abord, nous vous remercions d avoir associé ERDF à l établissement de ce SRCAE, dans le cadre des ateliers

Plus en détail

Davantage d électricité pour moins de CO2: la promesse des énergies renouvelables. Yves BAMBERGER

Davantage d électricité pour moins de CO2: la promesse des énergies renouvelables. Yves BAMBERGER Davantage d électricité pour moins de CO2: la promesse des énergies renouvelables Yves BAMBERGER Des usages multiples depuis Edison Ampoules à incandescence - 1880 Locomotive électrique, métro de Londres

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX Gaz Solaire Air Électricité RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX DOSSIER DE PRESSE Septembre 2012 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La Réglementation Thermique 2012 est applicable à

Plus en détail

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif

Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Pays d Armagnac Le Bois Energie Une solution adaptée à un usage collectif Eauze 6 novembre 2013 1 De la forêt au radiateur 1. Un silo de stockage 2. Un système d extraction et de transfert du bois 3.

Plus en détail

Lille Métropole Communauté urbaine :

Lille Métropole Communauté urbaine : Lille Métropole Communauté urbaine : Etablissement Public créé par la loi de 1966, la Communauté Urbaine de Lille est née en 1968. Regroupe 85 communes et 1,1 millions d habitants. Une particularité :

Plus en détail

Le 5 avril 2011. Fabrice PIETRE-CAMBACEDES Chef de macro-projet «Développement en R&T» Direction Recherche & Innovation

Le 5 avril 2011. Fabrice PIETRE-CAMBACEDES Chef de macro-projet «Développement en R&T» Direction Recherche & Innovation Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Présentation des nouveaux produits

Plus en détail

COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX

COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX COUPLAGE CHALEUR-FORCE DÉFINITION ET PRINCIPAUX ENJEUX Groupe E Entretec SA Route du Madelain 6 1753 Matran Définition Cogénération ou couplage chaleur-force (CCF): Production simultanée de chaleur et

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche

Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche Cogénération : production efficace d électricité à partir de gaz naturel, biogaz et gaz de torche 1 SOMMAIRE 1 Moteur à gaz et cogénération 2 Application industrie et municipalities 3 Application centrales

Plus en détail

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique

«Facteur 4» La nécessaire transition énergétique «Facteur 4» La nécessaire transition énergétique Conseils gratuits et indépendants sur l énergie dans l habitat Permanences téléphone, rendez-vous, mails Animations Stands Conférences Nuits de la thermographie

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Le 6 Juin 2012. Acteur moderne du monde de l énergie moderne

Le 6 Juin 2012. Acteur moderne du monde de l énergie moderne Le 6 Juin 2012 Acteur moderne du monde de l énergie moderne POUR VOUS, CONSTRUCTEURS DE MAISONS INDIVIDUELLES 1 Les + investissements et performance du bâti de la maison au gaz 2 Les + pour vos clients

Plus en détail

L efficacité énergétique dans l industrie française

L efficacité énergétique dans l industrie française L efficacité énergétique dans l industrie française 25 mars 2014 Frédéric STREIFF Service Entreprises & Eco-Technologies Direction Productions & Energies Durables L ADEME. Thématiques Déchets Énergie Transport

Plus en détail

Institut national de la. propriété. Rencontres INPI de l Innovation. 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs. industrielle

Institut national de la. propriété. Rencontres INPI de l Innovation. 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs. industrielle Institut national de la propriété Rencontres INPI de l Innovation 4 février 2010 Salon des Entrepreneurs industrielle Institut national de la propriété L éco-innovation : tendances et enjeux économiques

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050. Débats transition énergétique

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050. Débats transition énergétique Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Débats transition énergétique Vision 2030 2050 Des scénarios axés sur la réduction des consommation d énergie et les énergies renouvelables

Plus en détail

Saint-Etienne Châteaucreux.

Saint-Etienne Châteaucreux. Saint-Etienne Châteaucreux. Un nouveau quartier au cœur naturellement chaleureux! Châteaucreux : quand tout un quartier fait le choix de l avenir. Projet ambitieux, le nouveau Châteaucreux a pour objectif

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring

Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides. Heliopac - Solaire 2G S.A.S. 28 janvier 2016 Monitoring Production d eau chaude sanitaire par pompes à chaleur sur panneaux solaires hybrides ECS et électricité pour 73 logements Sur un immeuble à Marseille, une installation couplant la technologie hybride

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre

Bilan Gaz à Effet de Serre Bilan Gaz à Effet de Serre Conformément à l article 75 De la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 Portant engagement national pour l environnement (ENE) - Centre Hospitalier de Novillars SYKAR environnement

Plus en détail

Eléments de réponse des gestionnaires de réseaux de distribution de gaz et d électricité

Eléments de réponse des gestionnaires de réseaux de distribution de gaz et d électricité Recommandation issue de la délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 février 2015 portant sur le développement des réseaux intelligents Eléments de réponse des gestionnaires de réseaux

Plus en détail

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité...

Dossier de presse novembre 2015. Innovation. Micro-cogénération par pile à combustible. Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Dossier de presse novembre 2015 Innovation Micro-cogénération par pile à combustible Quand le chauffage de demain produit déjà de l électricité... Chauffage, eau chaude, électricité : le système 3 en 1

Plus en détail

La production de chaleur

La production de chaleur 2010/2011 4 - GC La production de chaleur La combustion Les générateurs de chaleur Les générateurs de chaleur Il existe plusieurs types de générateurs de chaleur : - générateurs décentralisés ex : poêle

Plus en détail

Les solutions solaires thermiques compétitives

Les solutions solaires thermiques compétitives Mercredi 06 novembre 2013 Les solutions solaires thermiques compétitives Intervenants : Valérie LAPLAGNE, responsable ENR, UNICLIMA Philippe GAY, Coordinateur de missions, ENERPLAN RASSEMBLONS NOS ENERGIES

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

Convention AFG Le gaz au service de l optimisation des politiques territoriales

Convention AFG Le gaz au service de l optimisation des politiques territoriales Convention AFG Le gaz au service de l optimisation des politiques territoriales Quelles technologies gazières pour accompagner la mutation? DRI-CRIGEN 13 novembre 2012 Hélène PIERRE, Carole LUNOT SOMMAIRE

Plus en détail

Eau, Energie et Environnement

Eau, Energie et Environnement 0 LE CONTEXTE Très peu de formations associent actuellement les problématiques de l eau et de l énergie. Il s agit pourtant de deux domaines se situant aux interfaces entre activités humaines et leurs

Plus en détail

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement.

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. 1 AICVF PAC Abso Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. Sommaire de la présentation GrDF qui sommes nous? Rappel du contexte règlementaire,

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

> Entreprise responsable

> Entreprise responsable > BATIMENT DURABLE Atelier 4C - Pour une ville attractive Luc JACQUET luc.jacquet@boostheat.com I + 33 6 79 13 46 31 Proje t Générateur de chaleur haute efficacité auto-fiancé pour la maison individuelle

Plus en détail

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable

FICHE DE LECTURE. Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE Réduire les consommations énergétiques, tester une énergie alternative Agriculture durable Projet de Fin d Etudes réalisé au Ctifl Par Emilie AUGER Tuteur

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com LA POMPE A CHALEUR Les pompes à chaleur ou PAC sont capables d'assurer seules, c'est-à-dire sans autre générateur d'appoint, la totalité du chauffage et de la production d'eau chaude d'un bâtiment. Elles

Plus en détail

Programmation pluriannuelle de l'énergie

Programmation pluriannuelle de l'énergie Programmation pluriannuelle de l'énergie Premières orientations et actions 2016-2023 "Pour donner aux citoyens, aux collectivités et à l État le pouvoir d agir ensemble dans la même direction" Ce document

Plus en détail

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES

13 ème Conférence bretonne de l énergie. le 25 juin 2014 à RENNES 13 ème Conférence bretonne de l énergie le 25 juin 2014 à RENNES 1 1. Introduction 2. Bilan électrique et panorama énergétique 3. Brochure «Les moyens de production d énergie électriques et thermiques»

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO GAZ

ALFÉA HYBRID DUO GAZ DUO GAZ POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT GAZ CONDENSATION INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

LE GAZ PROPANE AU COMPTEUR. Mai 2013

LE GAZ PROPANE AU COMPTEUR. Mai 2013 LE GAZ PROPANE AU COMPTEUR Mai 2013 01 QUI EST PRIMAGAZ? Primagaz est la filiale française du groupe néerlandais SHV Energy, leader mondial sur le marché du GPL Présent dans 27 pays en Europe Asie et Amérique

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire

PETR Midi-Quercy. Puissance installée (MW) sur le territoire PETR Midi-Quercy Synthèse Consommation d énergie finale Unité Résidentiel/tertiaire Industrie Transport routier Agriculture Total Territoire Ktep 36 4 40 nr 80 Territoire GWh 420 44 468 nr 933 Part de

Plus en détail

Pompes à chaleur. J y mets les photos de la gammes + WWK 300

Pompes à chaleur. J y mets les photos de la gammes + WWK 300 Pompes à chaleur 1 Pompes à chaleur J y mets les photos de la gammes + WWK 300 2 Principe d une pompe à chaleur Energie Electrique Compresseur AIR Energie primaire Gaz BP Gaz HP Chauffage Maison EAU Evaporateur

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

Ventilation et rafraîchissement

Ventilation et rafraîchissement Journée technique ATEE, 28 janvier 2016 Ventilation et rafraîchissement Emmanuelle Brière, Uniclima Uniclima : syndicat d industriels Chiffres clés Secteur Résidentiel, Tertiaire et Industrie 79 industriels

Plus en détail

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE Production combinée de chaleur et d électricité SOLUTION POUR L INDUSTRIE Récupération de chaleur-rejets thermiques La ligne de produits ENEFCOGEN GREEN est conçue pour

Plus en détail

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable

Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER. YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique HABITATIONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO La solution 100% énergie renouvelable GAMME EAU CHAUDE SANITAIRE 1 kw CONSOMMÉ 3 kw DE CHAUFFAGE jusqu à 70% d économie

Plus en détail

Les formations aux ENERGIES RENOUVELABLES au lycée Déodat de Séverac et ailleurs

Les formations aux ENERGIES RENOUVELABLES au lycée Déodat de Séverac et ailleurs 1- L énergie primaire* dans le monde pour comprendre la place des énergies renouvelables : Une grande partie de l énergie utilisée aujourd hui dans le monde (plus de 80%) provient de gisements de combustibles

Plus en détail

Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE

Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE Inauguration de la plateforme de Recherche & Développement Solaire et Stockage de l Energie par les technologies hydrogène - MYRTE Lundi 9 janvier 2012, à Ajaccio au centre de recherches scientifiques

Plus en détail

L avenir des véhicules à motorisation thermique. 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles. 2. Les évolutions technologiques et sociétales

L avenir des véhicules à motorisation thermique. 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles. 2. Les évolutions technologiques et sociétales L avenir des véhicules à motorisation thermique 1. Les diverses motorisations thermiques actuelles 2. Les évolutions technologiques et sociétales 3. Quelles conséquences sur les différentes catégories

Plus en détail

LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois..

LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois.. LES RÉSEAUX DE CHALEUR ENR & R..à part le bois.. Incinérations Géothermie Eclairage extérieur Biogaz / Méthanisation Maîtriser les risques Energie Fatale Industrielle Eaux Usées Solaire Thermique Journée

Plus en détail

1. 9300 communes desservies 2. 9 logements sur 10 qui ont accès au ré. éseau gaz naturel. programmes neufs (ou en rénovation)

1. 9300 communes desservies 2. 9 logements sur 10 qui ont accès au ré. éseau gaz naturel. programmes neufs (ou en rénovation) 1 JEP 2012 Les solutions gaz naturel en RT 2012 2 GrDF, un acteur énergétique à vos côtés 1. Grdf est le concessionnaire et le distributeur de gaz naturel en France 1. 9300 communes desservies 2. 9 logements

Plus en détail