PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES"

Transcription

1 Département de la Vienne Commune de OYRE Plan Local d Urbanisme PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Vu pour être annexé à l arrêté du Maire du : Agence Urba rue Nationale Manthelan ARRET PROJET

2

3 SOMMAIRE PREAMBULE LES ORIENTATIONS EN MATIERE D HABITAT LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE POLITIQUES D AMENAGEMENT, D EQUIPEMENT ET D URBANISME LES DE MODERATION DE CONSOMMATION D'ESPACE ET DE LUTTE CONTRE L'ETALEMENT URBAIN LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE DEPLACEMENTS ET DE TRANSPORTS LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE PROTECTION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DES COMMUNICATIONS NUMERIQUES AGENCE URBA 37 3 PLU de OYRE PADD Arrêt projet

4 AGENCE URBA 37 4 PLU de OYRE PADD Arrêt projet

5 PREAMBULE Le Projet d Aménagement et de Développement Durables (PADD) constitue un élément distinct du dossier de PLU, qui présente le projet communal. Il est élaboré dans le respect des lois Solidarité et Renouvellement Urbain du 13/12/2000 (SRU), Urbanisme et Habitat du 03/07/2003 (UH), Grenelle I du 03/08/2009 et Grenelle II du 12/07/2010 (loi ENE), et de Modernisation de l Agriculture et de la Pêche du 27/07/2010 (MAP). Son contenu fait référence aux articles L.110, L121-1 et L du Code de l Urbanisme. L ARTICLE L DU CODE DE L URBANISME RELATIF AU PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES (PADD) «Le projet d aménagement et de développement durables définit les orientations générales des politiques d aménagement, d équipement, d urbanisme, de protection des espaces naturels, agricoles et forestiers, et de préservation ou de remise en bon état des continuités écologiques. Le projet d aménagement et de développement durable arrête les orientations générales concernant l habitat, les transports et les déplacements, le développement des communications numériques, l équipement commercial, le développement économique et les loisirs, retenues pour l ensemble de l établissement public de coopération intercommunale ou de la commune. Il fixe des objectifs de modération de la consommation de l espace et de lutte contre l étalement urbain.» AGENCE URBA 37 5 PLU de OYRE PADD Arrêt projet

6 AGENCE URBA 37 6 PLU de OYRE PADD Arrêt projet

7 1. LES ORIENTATIONS EN MATIERE D HABITAT Evolution démographique Une hausse démographique Années Pop L évolution démographique a été rythmée par les disponibilités foncières. On note un lien entre l évolution du nombre d habitants et les phases de développement urbain. Les périodes de forte croissance sont donc de 1975 à 1982 et de 2008 à Sur l ensemble de la période de 1975 à 2011, on observe une hausse totale de 61,7 %, soit + 1,7 % par an, en moyenne. Une structure par tranches d âge qui évolue Calcul de l indice de jeunesse 0-19 ans 60 ans et + Indice de jeunesse , , ,37 A noter également que la population communale présente les premiers signes de vieillissement de la population, avec notamment une baisse régulière de l indice de jeunesse, même si celui-ci reste largement supérieur à 1. On considère généralement que 5 % du parc de logements correspond à la part de logements disponibles à tous moments, en cours de cession ou de succession. Parc locatif réduit Le parc de logements compte une dizaine de logements en location, dont 8 sont des logements sociaux gérés par l organisme Habitat 86. Il est important de disposer d un parc locatif suffisamment développé, car il a été observé dans les parcours résidentiels, que nombre de ménages s installent dans une commune dans un premier temps en location avant d investir dans un achat. Le parc locatif permet donc, entre autres, d accueillir de nouveaux résidents dans l attente de terrains à ouvrir à l urbanisation ou de logements disponibles à l achat. Toutefois, la municipalité de souhaite pas être porteuse de projet dans ce domaine (pour des raisons financières), et le bailleur social local, Habitat 86, a fait part de son refus d envisager de nouveaux programmes de logements sur la commune. Favoriser l installation de jeunes ménages contribuant au renouvellement démographique Diversifier l offre de logements et de terrains En offrant différentes tailles de terrains à bâtir En permettant une diversité des statuts d occupation En assurant une diversité des formes urbaines Parc de logements Une augmentation du nombre de ménages liée au desserrement familial. Cette évolution de la structure des ménages a des incidences en terme de logement, puisque pour un nombre d habitants égal il faudra davantage de logements. Une vacance stable Les logements vacants représentaient 4,9 % du parc en 1999 et 4,3 % en Soit une part inférieure à 5 % du parc de logements. Adapter l offre de logements aux besoins d une population qui évolue Anticiper le vieillissement de la population : En permettant la construction de logements adaptés (plain-pied, taille de logement réduite ) En envisageant la construction d un Etablissement d Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) AGENCE URBA 37 7 PLU de OYRE PADD Arrêt projet

8 2. LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE POLITIQUES D AMENAGEMENT, D EQUIPEMENT ET D URBANISME Population et équipements Une offre en équipements et services satisfaisante mais de capacité limitée La station d épuration en place arrive aujourd hui à saturation. Le développement urbain de Oyré est conditionné par les capacités d assainissement. L école accueille aujourd hui près d une centaine d enfants de la maternelle au primaire, répartie en 4 classes. A ce jour, les bâtiments sont suffisants, mais dans le cas d une augmentation du nombre d enfants, une nouvelle classe pourrait être nécessaire, ainsi qu une nouvelle cantine. La commune souhaite satisfaire les besoins des tranches d âge les plus jeunes et les plus âgées. A ce jour, le niveau d équipement spécifique sur le territoire est insuffisant. Il n y a pas de services médicaux, ni d équipement destiné aux jeunes enfants ou aux assistantes maternelles. L offre commerciale est aujourd hui suffisante, mais dans le cas d une augmentation du nombre d habitants, elle ne sera plus en adéquation avec les besoins et sera donc incomplète. A préciser que l armature commerciale est fragile en raison de la proximité de surfaces de vente sur les communes de Châtellerault, Ingrandes et Dangé-Saint-Romain qui incluent le territoire de Oyré dans leur zone de chalandise. Organisation des équipements au plus près du bourg L ensemble des équipements et services sont aujourd hui concentrés dans le bourg au plus près des habitants. Adapter le niveau d équipement et de services de la commune à la croissance démographique Adapter la capacité des équipements La station d épuration La municipalité a lancé en 2012 un dossier afin de revoir le schéma directeur d assainissement de la commune. L étude de celui-ci devrait débuter en Les élus ont d ores et déjà constitué une réserve foncière en prévision de l agrandissement de l actuelle STEP, et de la création d un nouveau système d assainissement. L école Les élus prévoient la nécessité d agrandir l école et de réorganiser les bâtiments avec la construction d une nouvelle cantine. Pour cela, des terrains disponibles au plus près de l école devront être identifiés et réservés. Favoriser l évolution du niveau de services : En permettant l installation d activités commerciales et artisanales : Toutefois, la municipalité ne sera pas porteuse de projet en ce domaine en raison de la proximité de l agglomération de Châtellerault, ainsi que de Dangé-Saint-Romain et Ingrandes. Ces communes plus importantes disposent de services médicaux, entre autres. En permettant le développement de nouveaux services : L offre de modes de garde sur le territoire devra sans doute être développée, les habitants de la commune n ayant pas accès aux places en crèche de Châtellerault, et n étant pas prioritaires dans les communes voisines. Les élus envisagent la création d un nouvel équipement en lien avec l école. Conforter le bourg dans sa situation de pôle multifonctionnel Permettre l installation de services, commerces et activités artisanales ou libérales dans les zones urbanisées Préserver les capacités d extension des équipements existants En mettant en œuvre les outils existants afin de constituer des réserves foncières AGENCE URBA 37 8 PLU de OYRE PADD Arrêt projet

9 2. LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE POLITIQUES D AMENAGEMENT, D EQUIPEMENT ET D URBANISME Structuration du territoire Une consommation foncière importante durant les années Les années de 1970 à 1990 représentent une période de fort développement durant laquelle les constructions nouvelles se sont développées. Dans un premier temps au plus près du bourg, le long des axes de communication créant ainsi un étalement urbain sous forme de tentacules autour du bourg, mais aussi sur le reste du territoire sous forme diffuse. Il en résulte aujourd hui, un tissu urbain très lâche et consommateur de foncier. constructions alignées à une voie de circulation, sans véritable organisation urbaine ni trame bâtie. Les impacts paysagers de ce type de développement urbain sont importants et difficilement compensables. Stopper l étalement urbain le long des voies En marquant la limite des zones urbanisées aux dernières constructions existantes le long des voies En interdisant les constructions nouvelles à usage d habitation en dehors des zones urbaines, sauf cas exceptionnels Optimiser le potentiel de densification et de renouvellement urbain au sein de l enveloppe urbaine existante En identifiant les dents creuses dans le tissu bâti du bourg et des écarts En permettant les constructions nouvelles dans les espaces interstitiels intéressants Exemple de constructions le long des voies de circulation Une évolution urbaine caractérisée par une urbanisation au coup par coup Le développement urbain sans projet d ensemble et réalisé au gré des opportunités foncières a des répercussions sur le fonctionnement urbain. L étalement des constructions éloigne les habitants du centre du bourg et des services, nécessite un allongement des réseaux, provoque des besoins de déplacements motorisés. Des satellites d urbanisation sont apparus en différents points du territoire. Souvent déconnectés du bourg et des équipements, ces ensembles se constituent de AGENCE URBA 37 9 PLU de OYRE PADD Arrêt projet

10 2. LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE POLITIQUES D AMENAGEMENT, D EQUIPEMENT ET D URBANISME Paysages urbains et patrimoine Une identité appuyée sur un patrimoine bâti de qualité L église Saint-Sulpice est classée au titre des Monuments Historiques depuis Des éléments architecturaux caractéristiques ont été identifiés, tels que les lucarnes, les ferronneries dans le centre ancien, ainsi que les toitures. Des éléments de patrimoine vernaculaire de qualité ont également été recensés. L omniprésence de l eau sur le territoire et dans le bourg Les deux cours d eau présents sur la commune se rejoignent dans le bourg. Leur présence au sein du tissu bâti est à l origine de certaines formes architecturales atypiques. Mettre en valeur et préserver le paysage urbain En incitant à l emploi de matériaux similaires aux matériaux de construction anciens En obligeant à la conservation et la restauration de qualité des éléments architecturaux caractéristiques Favoriser la préservation et la mise en valeur du patrimoine bâti ancien En protégeant les éléments caractéristiques de celui-ci, par un inventaire des éléments remarquables du paysage au titre de l article L alinéa 7 du Code de l Urbanisme Une identité paysagère décousue En raison de la forme diffuse du tissu urbain sur le territoire communal, les entités paysagères sont souvent coupées par des ensembles bâtis ou des constructions isolées. Les constructions le long des voies de circulation ne permettent pas d identifier clairement les entrées de bourg, ni de les valoriser. AGENCE URBA PLU de OYRE PADD Arrêt projet

11 2. LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE POLITIQUES D AMENAGEMENT, D EQUIPEMENT ET D URBANISME Risques et nuisances Prévenir les risques et nuisances Un territoire soumis à de multiples risques Aléa retrait-gonflement des argiles Risque feux de forêt (Plan Départemental de Protection des Forêts contre les Incendies) Risque inondation Risque de tempête Risque sismique Prévenir les conséquences des mouvements de terrain liés aux sols argileux en adaptant les fondations des bâtis à construire Proscrire le développement de l urbanisation dans les secteurs où un risque inondation est connu Prendre en compte le risque feux de forêt généré par le massif des forêts de la Groie et de la Guerche AGENCE URBA PLU de OYRE PADD Arrêt projet

12 3. LES DE MODERATION DE CONSOMMATION D ESPACE ET DE LUTTE CONTRE L ETALEMENT URBAIN Dans un premier temps, on note une dispersion des sites habités sur le territoire communal. Cette dispersion n est pas un fait historique, elle est la conséquence des phases de développement urbain. A chaque phase correspond une forme urbaine : l urbanisation ancienne, observable dans le centre du bourg présente une densité bâtie importante (environ 20 constructions à l hectare), un alignement des constructions à la voie, une continuité bâtie avec de nombreuses constructions accolées. L urbanisation contemporaine s est développée au cours des années 1970 et 1990, sous forme pavillonnaire, de façon diffuse sur le territoire, formant un tissu urbain très lâche (en moyenne 5 à 6 constructions à l hectare) et sans lien avec l urbanisation originelle du bourg. L urbanisation récente a été effectuée sous forme de lotissement, limitant ainsi l étalement urbain le long des voies et la consommation foncière (environ 10 constructions à l hectare). Chaque phase de développement urbain présente donc des caractéristiques distinctes et une consommation foncière plus ou moins prononcée. La consommation foncière est liée au développement des constructions nouvelles en étalement par rapport au tissu bâti existant, majoritairement réalisé sous forme de constructions pavillonnaires, ou sous forme dispersée sur l ensemble du territoire au gré des opportunités foncières. En empêchant ainsi, le développement des constructions le long des voies de circulation (développement tentaculaire) Limiter la consommation foncière liée au développement strictement pavillonnaire En duiversifiant les formes urbaines : habitat individuel, habitat individuel groupé, ou forme d habitat intermédiaire. Réduire la consommation foncière par l augmentation de la densité bâtie En fixant des objectifs de densité bâtie sur les secteurs à ouvrir à l urbanisation (10 à 13 constructions par hectare sur l ensemble des zones concernées) Stopper l étalement urbain En satisfaisant en priorité les besoins de développement au sein de l enveloppe urbaine existante En concentrant le développement urbain dans le bourg En identifiant des secteurs d urbanisation nouvelle dans des secteurs intersticiels, des espaces libres entre les espaces urbanisés AGENCE URBA PLU de OYRE PADD Arrêt projet

13 4. LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE DEPLACEMENTS ET DE TRANSPORT Le bourg est un lieu de circulation incontournable Lieu de croisement des voies départementales qui parcourent le territoire, site de concentration des services et commerces et de population, le bourg de Oyré est incontournable. La cohabitation entre les piétons et les véhicules motorisés reste à sécuriser de manière générale. Des déplacements piétons à sécuriser Des cheminements doux à valoriser et renforcer Accessibilité des bâtiments accueillant du public Les bâtiments recevant du public ne sont aujourd hui pas tous accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite (PMR). Stationnement Les commerces et services disposent de stationnement en nombre suffisant et organisés au plus près des pas de porte. Mais dans l objectif d une augmentation de la population communale et donc de la fréquentation de ces commerces et services, il sera important de veiller au maintien de leur accessibilité pour tous. Une offre de transports en commun limitée Les transports en commun sur le territoire relèvent d une compétence départementale. Le service Ligne en Vienne assure le ramassage scolaire sur la commune ainsi que le transport de personnes avec une ligne de bus. AGENCE URBA PLU de OYRE PADD Arrêt projet

14 4. LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE DEPLACEMENTS ET DE TRANSPORT Limiter les besoins de déplacements motorisés En privilégiant l accueil de population et d activités nouvelles au plus près des équipements Sécuriser les circulations dans le bourg Par l aménagement d une voie de contournement du bourg qui constituerait un itinéraire bis, notamment pour les véhicules lourds et les engins agricoles. Encourager les déplacements en modes doux En confortant et sécurisant les liaisons douces, En poursuivant l aménagement de cheminements spécifiques, En encourageant les pratiques piétonnes et cyclables, En développant le stationnement vélo. Développer les liaisons douces Le développement d un maillage entre les nouveaux quartiers d habitat, le bourg, les sites de stationnement, et les espaces de loisirs, permettra à chacun de se déplacer à pied ou en deux roues dans le bourg en toute sécurité. Rendre accessibles à tous les bâtiments publics En projetant le déplacement des locaux de l agence postale, aujourd hui accessibles par un escalier. AGENCE URBA PLU de OYRE PADD Arrêt projet

15 5. LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE PROTECTION DES ESPACES NATURELS, AGRICOLES ET FORESTIERS La commune est dotée d un patrimoine naturel riche. La moitié est du territoire est couverte par la ZNIEFF de type II Forêts de la Guerche et de la Groie, qui représente un ensemble naturel riche à préserver. En lien direct avec ces espaces boisés de qualité, d autres ensembles boisés sont disséminés sur le territoire communal ainsi qu aux abords de celui-ci. Les connexions entre ces ensembles naturels est primordial pour leur préservation. En effet, la ZNIEFF des forêts de la Guerche et de la Groie est en lien écologique avec les ZNIEFF du Gros Chillou et du Château de Rocreuse situées en dehors des limites communales. Les vallées du Rémilly et des Martinières constituent des corridors écologiques à eux seuls. Protéger le massif forestier de la forêt de la Guerche En assurant la préservation des boisements d intérêt par leur classement en Espaces Boisés Classés (EBC) Préserver les corridors écologiques En limitant les effets de coupure provoqués par de nouvelles occupations des sols, ou les constructions nouvelles Préserver les milieux naturels d intérêt, notamment les zones humides En maintenant les modes d occupation des sols en place Modérer la consommation de terres agricoles pour favoriser l essor de la filière En limitant le développement urbain aux stricts besoins évalués dans le projet du PLU En concentrant les efforts d urbanisation dans les espaces déjà urbanisés, ou le cas échéant, au plus près de ceux-ci Vue d une lande à bruyères des forêts de la Guerche et de la Groie AGENCE URBA PLU de OYRE PADD Arrêt projet

16 6. LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE A ce jour, le niveau d équipement commercial de la commune est suffisant. Les commerces et services à la population parviennent à maintenir leur activité. Une hausse du nombre d habitants aura peu d incidences sur leur activité. Conforter les activités économiques existantes Favoriser le maintien du tissu commercial de proximité dans le bourg De nombreuses activités économiques sont dispersées sur le territoire. Une part importante des actifs (86,6 %) travaille en dehors du territoire communal, à Châtellerault, Ingrandes et Dangé-Saint-Romain en majorité, créant une forte dépendance aux territoires voisins. La commune dispose sur son territoire d une zone d activité communautaire. celleci avait été initiée à la demande d entreprises installées à Oyré et qui nécessitaient de nouveaux locaux. A ce jour, les projets d agrandissement et de déménagement de ces entreprises sont suspendus. La zone d activités n a pas été aménagée, seule un transformateur équipe la zone. Les parcelles sont toujours cultivées dans l attente d éventuels projets. La Communauté de Communes Vienne et Creuse a assuré sa volonté de maintenir cette zone d activités. Offrir au plus grand nombre l accès aux communications numériques en privilégiant l accueil des activités nouvelles dans les secteurs concernés par la meilleure couverture numérique (ADSL) Permettre l implantation de dispositifs techniques tels que les antennes relais afin de réduire les zones blanches (téléphonie et ADSL) AGENCE URBA PLU de OYRE PADD Arrêt projet

17 6. LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE L agriculture est une activité économique importante sur le territoire. On compte 17 exploitations, élevages (bovins, équins, porcin), céréaliculture et maraîchage confondus. L activité agricole fournit des emplois à 30 exploitants et 19 salariés agricoles (en partie des emplois saisonniers). La Charte «Agriculture, Urbanisme et Territoires» présentent des objectifs en faveur du maintien des activités agricoles dans le département de la Vienne. Le Plan Local d Urbanisme de la commune de Oyré reprend et intègre ces objectifs. Valoriser le potentiel agronomique de la commune et permettre le développement de l activité agricole En préservant les surfaces de production en limitant les prélèvements de terres agricoles à la seule satisfaction des besoins de développement non-satisfaits dans l enveloppe urbaine, En restreignant les changements de destination, En maintenant les cheminements agricoles, En permettant l évolution des activités agricoles en place, En interdisant l implantation de populations nouvelles à proximité des sites d exploitation agricole (exposition aux nuisances et conflits de voisinage). AGENCE URBA PLU de OYRE PADD Arrêt projet

18 7. LES ORIENTATIONS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DES COMMUNICATIONS NUMERIQUES La couverture ADSL est inégale sur le territoire communal. Le bourg est desservi grâce à un autocommutateur qui dessert la bourg et les écarts. Celui-ci est géré par France Télécom. A ce jour, il ne présente aucun problème de fonctionnement. Toutefois, il présente des capacités limitées : plus le nombre d abonnés augmente plus les débits sont ralentis, ce qui risque de poser des problèmes si le nombre d abonnés continue de croître. Le territoire est en partie desservi par le WiMax. Cette offre permet de fournir des connexions internet haut-débit aux internautes situés en zone blanche ADSL. Le WiMax est aujourd'hui la seule alternative à l'internet par satellite pour les internautes inéligibles à l'adsl. Il permet aux abonnés de bénéficier d un débit de 2Mo. Assurer le développement des nouvelles zones d urbanisation dans les secteurs disposant d une desserte numérique satisfaisante Maintenir et développer la couverture numérique du territoire En permettant la réhabilitation d une ancienne antenne-relais Cette antenne aujourd hui inutilisée est située en sortie de bourg. Elle pourrait être transformée et reprise par un opérateur afin de renforcer la couverture du territoire. A préciser que le Conseil Général de la Vienne s est engagé à équiper un point prioritaire par canton. dans le canton de Dangé-Saint-Romain, c est la commune de Dangé-Saint-Romain qui sera équipée. AGENCE URBA PLU de OYRE PADD Arrêt projet

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013

Mavilly-Mandelot. Présentation du PADD. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Jeudi 24 octobre 2013 Mavilly-Mandelot 2 Elaboration du Plan Local d Urbanisme Présentation du PADD Jeudi 24 octobre 2013 LES ETAPES DE L ELABORATION PHASE 1 DIAGNOSTIC PHASE 2- PROJET COMMUNAL PHASE 3- ZONAGE ET REGLEMENT

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME APPROUVÉ

PLAN LOCAL D URBANISME APPROUVÉ DÉPARTEMENT DE L AIN COMMUNE DE CHÂTILLON-EN-MICHAILLE PLAN LOCAL D URBANISME APPROUVÉ PIÈCE N 2 : PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Commune de Parmilieu

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Commune de Parmilieu Elaboration du Plan Local d Urbanisme Commune de Parmilieu RÉUNION PUBLIQUE N 1 PRÉSENTATION DU DIAGNOSTIC TERRITORIAL 8 Avril 2015 1 ORDRE DU JOUR 1. Qu est-ce que le Plan Local d Urbanisme 2. Présentation

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME»

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» La lettre d information municipale n 7 de mars 2005 vous a présenté et expliqué le pourquoi du Plan Local d Urbanisme (PLU).

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Le zonage et le règlement La traduction réglementaire du projet

Le zonage et le règlement La traduction réglementaire du projet Partie 1 Fiche technique n 2 Le zonage et le règlement La traduction réglementaire du projet Zones U : Zones urbaines équipées, secteurs déjà urbanisés avec capacité de desserte Le règlement des secteurs

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30

RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 RÉUNION PUBLIQUE sur le Plan Local d Urbanisme intercommunal (PLUi) Mercredi 2 juillet 2014-20h30 Le déroulement de la soirée 1. Qu est-ce qu un PLUi? 2. Etat des lieux du territoire 3. Temps d échanges

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES 1 place de la Mairie 91640 FONTENAY LES BRIIS Tél : 01 64 90 70 74 Email : Commune de Fontenay-lès-Briis Plan Local d Urbanisme 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Dossier approuvé en Conseil

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

MALAIN PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DOCUMENT N 2

MALAIN PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DOCUMENT N 2 MALAIN PLAN LOCAL D URBANISME PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE DOCUMENT N 2 Arrêté par délibération du Conseil Municipal du Approuvé par délibération du Conseil Municipal du Conseil - Développement

Plus en détail

GRANDS PRINCIPES DE ZONAGE DU P.L.U.

GRANDS PRINCIPES DE ZONAGE DU P.L.U. GRANDS PRINCIPES DE ZONAGE DU P.L.U. Le territoire communautaire est découpé en quatre grands types de zonage : zones urbaines, zones à urbaniser, zones agricoles, zones naturelles. Le territoire intra

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME

PLAN LOCAL D'URBANISME DEPARTEMENT DE LA MOSELLE COMMUNE DE HAGEN PLAN LOCAL D'URBANISME Document conforme à celui annexé à la délibération du Conseil Municipal de HAGEN en date du 23 mai 2013 APPROUVANT le Plan Local d'urbanisme

Plus en détail

POLITIQUE DE LA MOBILITÉ. Améliorer l accessibilité du territoire et favoriser des modes de déplacements alternatifs à la voiture

POLITIQUE DE LA MOBILITÉ. Améliorer l accessibilité du territoire et favoriser des modes de déplacements alternatifs à la voiture POLITIQUE DE LA MOBILITÉ Améliorer l accessibilité du territoire et favoriser des modes de déplacements alternatifs à la voiture 23 D.O.G. Orientations III.3 à 6 et III.11 à 13 F avoriser l usage des transports

Plus en détail

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013

Du Projet D AmD Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Du Projet D AmD Aménagement et de Développement D Durable au règlementr Réunion Publique n 2 n - 19 Juin 2013 Sommaire de la présentation 1. Point d avancement sur la démarche d élaboration du P.L.U 2.

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES ET SERVICES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES ET SERVICES MAITRE D'OUVRAGE Commune de SAINTE-CONSORCE 4, rue de Verdun - 69280 SAINTE-CONSORCE Tèl : 04 78 87 01 12 Fax : 04 78 87 85 92 MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES ET SERVICES ETUDE DE FAISABILITE PRE-OPERATIONNELLE

Plus en détail

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL

2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL 2- AFFIRMER ET ASSURER UN DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EQUILIBRE ET DURABLE DU TERRITOIRE COMMUNAL Projet d Aménagement et de Développement Durable Dossier de PLU approuvé 13/26 Face à l augmentation du prix

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER Orientations d'aménagement et de Programmation Rapport Agence Urbanités- agence DSM 1 Préambule Dans le cadre de la révision générale du PLU

Plus en détail

La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations

La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations La prise en compte des enjeux climatiques et énergétiques à l échelle des agglomérations L exemple du PCET et de son articulation avec le SCOT de l agglomération bisontine 8 Plate-Forme internationale

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DE RENNES METROPOLE Commune de Bourgbarré Plan Local d Urbanisme Orientations d Aménagement et de Programmation Révision approuvée par DCM du 10/05/2011 Modification n 1 approuvée

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements publics fonciers

Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements publics fonciers Direction Territoriale Normandie Centre Septembre 2014 Action Bimby 3.2 : Intégration de la démarche aux outils fonciers et procédures d aménagement Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements

Plus en détail

Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable

Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable Réglement du PLAN Local d Urbanisme Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable ORGANISER UNE ÉVOLUTION DE CROL, DANS UNE LOGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE, QUI GARANTISSE

Plus en détail

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements

PLU Grenelle : Fiches pratiques. 5. Déplacements PLU Grenelle : Fiches pratiques 5. Déplacements Novembre 2014 1 Déplacements Fiche n 1 : Diminuer les obligations de déplacements Fiche n 2 : Développer les transports collectifs Fiche n 3 : Développer

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

analyses typo-morphologiques pour un encadrement adapté 133 du territoire

analyses typo-morphologiques pour un encadrement adapté 133 du territoire De l adeus Plan Local d Urbanisme : analyses typo-morphologiques pour un encadrement adapté 133 du territoire Septembre 2014 Planification La Communauté urbaine de Strasbourg présente une grande diversité

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Document de travail susceptible de modifications suite à concertation. Formes urbaines : Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux

Document de travail susceptible de modifications suite à concertation. Formes urbaines : Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux Maisons de village Nb 25 dont 13 locatifs sociaux Espace agricole Nb 220 logements densité 40 log/ha Hauteur R+1 et attique Elément remarquable du site à préserver Canaux à maintenir Noues paysagères à

Plus en détail

- réduire l émission des gaz à effets de serre

- réduire l émission des gaz à effets de serre ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME DES COMMUNES D AIGUILLON, BAZENS, LAGARRIGUE ET PORT-SAINTE-MARIE (47) REUNION DE PRESENTATION DU DIAGNOSTIC LE 11 JUILLET 2014 ETAIENT PRESENTS Confére feuille d

Plus en détail

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique

Kit de présentation du SRCE Consultation. Schéma régional de cohérence écologique Kit de présentation du SRCE Consultation Schéma régional de cohérence écologique Définition du SRCE Trame Verte et Bleue (lois Grenelle) Schéma Régional de Cohérence Ecologique Elaboration Etat / Région

Plus en détail

Pour le Tremblay-sur-Mauldre, deux autres interlocuteurs. L élaboration du PLU

Pour le Tremblay-sur-Mauldre, deux autres interlocuteurs. L élaboration du PLU DOSSIER SPÉCIAL PLAN LOCAL D URBANISME LE TREMBLAY-SUR-MAULDRE 9 ÉLABORATION DU PLU Photo OLIPROD Dans le bulletin municipal de 2011, nous vous avons présenté ce qu était le PLU (Plan Local d Urbanisme)

Plus en détail

COMPTE RENDU Conseil municipal - 27 juin 2013

COMPTE RENDU Conseil municipal - 27 juin 2013 Commune de Passy COMPTE RENDU Conseil municipal - 27 juin 2013 Ordre du jour du conseil municipal 1 Approbation du projet de Plan Local d Urbanisme de Passy 2 Institution du droit de préemption urbain

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL

DIAGNOSTIC TERRITORIAL Février 2009 Projet d aménagement d ensemble d une zone à urbaniser Mission d AMO Diagnostic territorial et orientations d aménagement DIAGNOSTIC TERRITORIAL SOMMAIRE DIAGNOSTIC TERRITORIAL ORIENTATIONS

Plus en détail

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site

Ville d Illzach. Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Ville d Illzach Implantation du lycée Bugatti dans la zone NA nord du ban communal : réflexions sur l accessibilité multimodale du site Objet accessibilité du Lycée Bugatti et organisation des déplacements

Plus en détail

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014 ANJOU PORTAGE FONCIER Ingénierie et action foncière dans la Politique Départementale de l Habitat Janvier 2014 Les outils d action foncière et td d urbanisme durable du PDH Une phase d étude préalable

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE

QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE QUESTIONNAIRE AUPRES DES COMMUNAUTES DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION NOM DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES / D'AGGLOMERATION : ADRESSE : TELEPHONE : FAX : COURRIEL : QUESTIONNAIRE REMPLI PAR : FONCTION :. POURQUOI

Plus en détail

DRAVEIL élabore son PLU

DRAVEIL élabore son PLU DRAVEIL élabore son PLU Réunion publique de quartier DANTON -LA VILLA DOMAINE DE VILLIERS Plan Local d Urbanisme VILLE DE DRAVEIL 10 JUIN 2010 La ville dans son contexte Situation géographique 19kmausuddeParis

Plus en détail

Libourne. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Synthèse du diagnostic territorial Réunion publique. 27 Septembre 2012.

Libourne. Elaboration du Plan Local d Urbanisme. Synthèse du diagnostic territorial Réunion publique. 27 Septembre 2012. Libourne Elaboration du Plan Local d Urbanisme Synthèse du diagnostic territorial Réunion publique 27 Septembre 2012 SOMMAIRE Introduction : la démarche du Plan Local d Urbanisme I. Analyse de l état initial

Plus en détail

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la

Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la 1 2 3 Un lieu de vie : Ecole maternelle du Foulon (4 classes), quartier résidentiel. Un espace ressource: Principal captage d eau potable des Vallons de la Tour. Un espace naturel et récréatif: La Bourbre,

Plus en détail

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CARACTERISTIQUES GENERALES La zone N est une zone de protection stricte, motivée par la qualité des sites, espaces ou milieux naturels et les paysages. Toute

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME PLAN LOCAL D URBANISME BROU-SUR-CHANTEREINE 2. PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES Plan Local d'urbanisme prescrit le : 5 février 2010 Plan Local d'urbanisme arrêté le : 11 juillet 2013 Plan

Plus en détail

COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MAI 2015. 1-Présentation du compte rendu de la séance du 27 avril 2015 : Approuvé à l unanimité.

COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MAI 2015. 1-Présentation du compte rendu de la séance du 27 avril 2015 : Approuvé à l unanimité. COMPTE RENDU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 MAI 2015 1-Présentation du compte rendu de la séance du 27 avril 2015 : Approuvé à l unanimité. 2-Compte rendu des décisions prises par le Maire par délégation : Les

Plus en détail

Assurer la mise en œuvre des orientations

Assurer la mise en œuvre des orientations Assurer la mise en œuvre des orientations Pour être efficace, la dynamique générée par la rédaction de la charte doit se poursuivre, après sa signature, au travers de quatre actions : Diffuser la charte

Plus en détail

Au service d une politique d aménagement durable exemplaire en Bretagne

Au service d une politique d aménagement durable exemplaire en Bretagne Au service d une politique d aménagement durable exemplaire en Bretagne 2 Avec le nouveau dispositif co-fau², la égion Bretagne souhaite aider les collectivités bretonnes à aller plus loin dans leurs projets

Plus en détail

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue Plan de développement durable de Saint-Quentin-en-Yvelines CASQY / SJ La trame verte et bleue Une nature au cœur du projet d agglomération Bâtie dès son origine sur l image d une «ville verte et bleue»,

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007

Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 Conseil de développement du Grand Dax Collège Environnement et Développement Durable 3 Avril 2007 1 Election Présentation I) Les orientations de nos partenaires - Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

Examen au cas par cas pour les PLU : Liste indicative d'informations devant être fournies par la collectivité

Examen au cas par cas pour les PLU : Liste indicative d'informations devant être fournies par la collectivité Examen au cas par cas pour les PLU : Liste indicative d'informations devant être fournies par la collectivité Cadre réservé à l'administration Référence de dossier Date de réception Renseignements généraux

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT

PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT CHANTEPIE PLAN LOCAL D URBANISME ORIENTATIONS D AMENAGEMENT Révision Approuvée par DCM du 25 février 2013 2 FEV 2013 CHANTEPIE - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT AGENCE DBW SOMMAIRE Chapitre 1 Les entrées de

Plus en détail

Ensemble, écrivons le Parc de demain Elaboration de la Charte de PNR : Volet 3 : Boite à idées issue des Ateliers 2009-2010

Ensemble, écrivons le Parc de demain Elaboration de la Charte de PNR : Volet 3 : Boite à idées issue des Ateliers 2009-2010 Projet de Parc naturel régional Rance-Côte d Emeraude Commissions de travail mai-juin 2013 Ensemble, écrivons le Parc de demain Elaboration de la Charte de PNR : Volet 3 : Boite à idées issue des Ateliers

Plus en détail

MESURES D ACCOMPAGNEMENT

MESURES D ACCOMPAGNEMENT LIVRET VI MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT ET SUIVI DE L ANALYSE DE LA SITUATION 127 Sommaire I DES MESURES D ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DU SCOT page 126 HABITAT EQUIPEMENTS

Plus en détail

2. Projet d Aménagement et de Développement Durables

2. Projet d Aménagement et de Développement Durables Département de Seine-et-Marne Commune de Lésigny Révision du Plan Local d Urbanisme de 2004 et des Plans d Occupations des Sols partiels de 1987 et de 2001 2. Projet d Aménagement et de Développement Durables

Plus en détail

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements

Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études déplacements Journée COTITA du 21 juin 2011 Club déplacements intermodalité Planification des déplacements : où en sommes nous? 1 Le PDU de Montpellier Agglomération Présentation : Célinda RIBEYRE Chargée d études

Plus en détail

Collonges-sous- Salève Audit du Plan Local d Urbanisme

Collonges-sous- Salève Audit du Plan Local d Urbanisme Collonges-sous- Salève Architecture, Villes et Territoires septembre 2012 7 Esplanade Paul Grimault bp 339 74008 annecy cedex tél 04 50 88 21 10 fax 04 50 57 10 62 email : etudes@caue74.fr www.caue74.fr

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire

Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales : Rééquilibrer les fonctions urbaines àl échelle communautaire SCoT de la CUA 53 Enjeu 3, lié aux fonctions urbaines et sociales: Quelles difficultés surmonter?

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Sont présents 11 membres sur 18, convoqués le 12 septembre 2006,

Sont présents 11 membres sur 18, convoqués le 12 septembre 2006, Département de l Ain Arrondissement de Belley Canton de Lagnieu REPUBLIQUE FRANCAISE Liberté, Egalité, Fraternité SYNDICAT MIXTE DU DU SCHEMA DIRECTEUR BUGEY COTIERE PLAINE DE DE L AIN L AIN EXTRAIT DU

Plus en détail

Débattu en Conseil Syndical le 04 Décembre 2013 1. Débattu en Conseil Syndical le 04 Décembre 2013

Débattu en Conseil Syndical le 04 Décembre 2013 1. Débattu en Conseil Syndical le 04 Décembre 2013 Débattu en Conseil Syndical le 04 Décembre 2013 1 Débattu en Conseil Syndical le 04 Décembre 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 PREAMBULE... 3 RAPPEL DU CONTEXTE LEGISLATIF... 4 ROLE DU PADD... 4 STRUCTURATION

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

Conforter la place de la ville centre dans l agglomération

Conforter la place de la ville centre dans l agglomération Page 2 Conforter la place de la ville centre dans l agglomération Avec une population estimée à 116 700 habitants au mois de juillet 2004, soit une progression de l'ordre de 11 000 habitants sur près de

Plus en détail

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne.

La commune de Flagy. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION. département de Seine-et-Marne. seine-et-marne. LE RÉFERENTIEL (a) ménager la Seine-et-Marne EN APPLICATION La commune de Flagy Mai 2014 département de Seine-et-Marne Hôtel du Département CS 50377 77 010 Melun cedex tél. : 01 64 14 77 77 seine-et-marne.fr

Plus en détail

Démarche d Approche Environnementale de l Urbanisme Commune de BRULEY

Démarche d Approche Environnementale de l Urbanisme Commune de BRULEY Démarche d Approche Environnementale de l Urbanisme Commune de BRULEY Personnes présentes lors de la réunion : Compte rendu de la réunion 14 du 16 mai 2014 Réunion thématique «Urbanité - logements» n 2

Plus en détail

Jean-François Inserguet, maître de conférences à l'université de Rennes II

Jean-François Inserguet, maître de conférences à l'université de Rennes II 1 >> L ECRITURE DU REGLEMENT : ZONAGE ZONE A Jean-François Inserguet, maître de conférences à l'université de Rennes II Fiche 1 LA DÉLIMITATION DES ZONES AGRICOLES La définition des zones agricoles a été

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Cours de Cas Concret. Prof. J. Teller [PLU DE MARSEILLE] Barbette Céline Libert Virginie. MCUAT Université de Liège Année académique 2011-2012

Cours de Cas Concret. Prof. J. Teller [PLU DE MARSEILLE] Barbette Céline Libert Virginie. MCUAT Université de Liège Année académique 2011-2012 Cours de Cas Concret Prof. J. Teller [PLU DE MARSEILLE] Barbette Céline Libert Virginie 1 MCUAT Université de Liège Année académique 2011-2012 TABLE DES MATIÈRES Qu est-ce qu un PLU?... 1 RÔLE DU PLU...

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 BILAN Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 Présentation de la démarche Faire de la prospective paysagère avec les habitants Dans le cadre du plan Paysage et Biodiversité de la plaine

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente Marin 1ère Réunion publique 18 juin 2014- Salle Polyvalente action municipale consultative et icipative les commissions thématiques les comités consultatifs les réunions publiques les comités de hameaux

Plus en détail

Un projet d envergure régionale développé par la Communauté d agglomération du Val d Orge

Un projet d envergure régionale développé par la Communauté d agglomération du Val d Orge Un projet d envergure régionale développé par la Communauté d agglomération du Val d Orge 91 Val Vert Croix Blanche Une action concrète au service des Franciliens Initié par la Communauté d agglomération

Plus en détail

PLU _la Ferté Alais_Rapport de présentation_1a_citadia Conseil 66

PLU _la Ferté Alais_Rapport de présentation_1a_citadia Conseil 66 Une offre de stationnement conséquente mais trop peu lisible Plusieurs aires de stationnement sont présentes au sein de La Ferté Alais : - Parking de la maison de retraite : environ 50 places, - Parking

Plus en détail

CC de la Champagne Picarde PROJET DE TERRITOIRE

CC de la Champagne Picarde PROJET DE TERRITOIRE CC de la Champagne Picarde PROJET DE TERRITOIRE Commissions Territoriales des 23 et 24/02/10 Commission territoriale Sommaire général 1. Rappeler l objet et la méthodologie 2. Exposer les résultats du

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Relève du PSADER Non. Gestion de l'avance "crédit européen" Non. Contexte

Relève du PSADER Non. Gestion de l'avance crédit européen Non. Contexte Fiche Action DV2B0221 Intervenir en faveur du ré-investissement des bourgs et des quartiers en qualifiant l'offre d'hébergement Type de contrat DV Contrat de développement durable de Rhône-Alpes Contrat

Plus en détail

VILLE DE COMINES APPEL A PROJETS. RECONVERSION En vue de la réalisation d un programme de logements

VILLE DE COMINES APPEL A PROJETS. RECONVERSION En vue de la réalisation d un programme de logements VILLE DE COMINES APPEL A PROJETS RECONVERSION En vue de la réalisation d un programme de logements Ex-piscine Désiré Ducarin 2 rue de Flandre 59560 COMINES Personne à contacter pour toutes informations

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REUNION PUBLIQUE DU 8 MARS 2012 Architecte/urbaniste Agence A. Garcia-Diaz Bureau d Etudes Techniques SERI SITUATION

Plus en détail

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières.

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières. La zone correspond à une zone d urbanisation future, non équipée, située au nord-est de la commune entre les voies ferrées et les territoires des communes limitrophes de Combs-la-Ville et Moissy- Cramayel.

Plus en détail

Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble

Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble 2. Programme et coût des équipements publics CONSEIL MUNICIPAL du 12 mai 2011 Ville d Herblay Services Techniques Subdivision Aménagement et Développement

Plus en détail

L HABITAT ET LE LOGEMENT

L HABITAT ET LE LOGEMENT L HABITAT ET LE LOGEMENT CARACTERISTIQUES DU PARC DE LOGEMENTS Un habitat traditionnel et rural Au recensement de la population de 2006, la Communauté de Communes de la Picardie Verte comptait 13 688 logements.

Plus en détail

Commune de Saint Augustin des Bois Compte-rendu de la Séance du Conseil Municipal du 29 mars 2011 à 20 h 15.

Commune de Saint Augustin des Bois Compte-rendu de la Séance du Conseil Municipal du 29 mars 2011 à 20 h 15. Commune de Saint Augustin des Bois Compte-rendu de la Séance du Conseil Municipal du 29 mars 2011 à 20 h 15. Nombre de Conseillers - en exercice : 15 - présents : 15 - ayant donné pouvoir : 0 - quorum

Plus en détail

PA D D S C H É M A D E C O H É R E N C E T E R R I T O R I A L E D E L A P L A I N E D U R O U S S I L L O N

PA D D S C H É M A D E C O H É R E N C E T E R R I T O R I A L E D E L A P L A I N E D U R O U S S I L L O N S C H É M A D E C O H É R E N C E T E R R I T O R I A L E D E L A P L A I N E D U R O U S S I L L O N PA D D Projet d Aménagement et de Développement Durables Le territoire du SCOT de la Plaine du Roussillon

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme (Arrêté n 09-2013 en date du 22 mars 2013 de Monsieur le Maire de WANNEHAIN) CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Administratif

Plus en détail

fibre optique Préparer l arrivée de la guide pratique des maires Ayons le «réflexe fibre optique» à l usage

fibre optique Préparer l arrivée de la guide pratique des maires Ayons le «réflexe fibre optique» à l usage Déjà généralisée au Japon, la fibre optique jusqu à l abonné arrive en France, avec des performances inédites qui modifient les perspectives : un débit 10 à 100 fois supérieur, symétrique, indépendant

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune de Givry Communauté d Agglomération Chalon Val de Bourgogne Plan Local d Urbanisme Modification simplifiée n 1 Notice Révision approuvée le 27 septembre 2012 Modification simplifiée n 1 Le 10 ème

Plus en détail

Guide de prise en compte du. dans les documents. d'urbanisme communaux

Guide de prise en compte du. dans les documents. d'urbanisme communaux Guide de prise en compte du SCoT et des politiques territoriales dans les documents d'urbanisme communaux SCOT SUD TOULOUSAIN Approuvé le 29 Octobre 2012 «Nous n héritons pas la terre de nos ancêtres,

Plus en détail