L Apprentissage Permanent en Tant que Moteur clé de L Innovation Dans L Éducation Postsecondaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L Apprentissage Permanent en Tant que Moteur clé de L Innovation Dans L Éducation Postsecondaire"

Transcription

1 L Apprentissage Permanent en Tant que Moteur clé de L Innovation Dans L Éducation Postsecondaire

2 Le 9 mars 2012, M. Glen Murray, ministre de la Formation et des Collèges et Universités, a prononcé une allocution au Canadian Club of Toronto. Chez Contact North Contact Nord, nous avons perçu cette allocution du ministre comme le lancement d un dialogue sur l avenir de l éducation postsecondaire en Ontario, incluant le besoin de changements afin d améliorer encore plus la qualité de l expérience d apprentissage des étudiantes et étudiants et de soutenir la croissance et la prospérité futures de l Ontario. La clé du changement au sein du système postsecondaire sera l innovation, à l égard de laquelle Contact North Contact Nord a été à la fine pointe de la vague chaque année durant ses vingt-ans d existence. En plus d appuyer le renforcement des capacités pour l apprentissage en ligne en partenariat avec les collèges, les universités, les conseils scolaires et les fournisseurs d alphabétisation et de formation de base et autres de l Ontario qui reçoivent des fonds publics, et ce, depuis les débuts de l accès public à Internet en , Contact North Contact Nord offre également un soutien aux étudiantes et étudiants actuels et éventuels dans toutes les parties de la province. Cependant, le prochain stade en matière d innovation exige que nous donnions tout son sens au concept de l apprenante ou apprenant «en continu». Il faut que l apprentissage permanent soit plus qu un slogan; il doit devenir le point de mire d une stratégie de ressources humaines favorisant l avantage compétitif. En 1995, les finissantes et finissants en informatique avaient désappris la plupart des connaissances acquises durant leurs études collégiales ou universitaires afin de suivre le rythme des développements technologiques. En outre, les étudiantes et étudiants qui ont obtenu des grades en médecine, biologie, biochimie, études environnementales, ingénierie et foresterie, et dans plusieurs autres disciplines doivent recourir à l éducation permanente pour actualiser leurs compétences. Dans l optique de conserver la compétitivité des entreprises de l Ontario, cela constitue une tâche essentielle. L expression «apprentissage continu» est pertinente pour une économie axée sur l innovation. Afin d être en mesure d exceller à l échelle mondiale non seulement pour attirer et retenir des gens hautement qualifiés, mais aussi pour soutenir des entreprises dynamiques et des grappes d activité, il est impératif que l apprentissage permanent soit une caractéristique clé de la collectivité. Les entreprises, les organismes sans but lucratif, le gouvernement et d autres intervenants doivent s assurer que leur personnel possède les compétences dont ils ont besoin pour fonctionner de façon efficace et productive, maintenant et à l avenir. De nos jours, les dépenses en éducation sont dirigées vers l apprentissage formel (cours élémentaire et secondaire) et l accès à l éducation postsecondaire (certificats, diplômes, grades). C est tout à fait compréhensible, parce qu il y a un besoin constant de flux de compétences dans les entreprises, les organisations et les collectivités. Cependant, il existe aussi un besoin d investir dans l apprentissage permanent afin d appuyer l innovation, la compétitivité et les occasions émergentes. 2

3 L obtention d un accroissement significatif du nombre de gens qualifiés sur le marché du travail, en soi, ne garantira pas au fil des ans la valeur durable des investissements initiaux dans l éducation pour l apprentissage de ces personnes. L apprentissage continu est une caractéristique des collectivités d innovation efficaces. Dans le cadre d une stratégie d apprentissage permanent pour la province, imaginons par exemple que l Ontario fixe l objectif suivant : chaque citoyenne et citoyen de l Ontario s inscrit à une certaine forme d éducation ou de formation chaque année de leur vie d adultes. Voici ci-dessous quelques résultats possibles d une telle stratégie. 1. Il pourrait se produire une augmentation importante de la demande en matière de soutiens et de services éducatifs, pour combler les occasions d éducation permanente et d apprentissage permanent dans la province. 2. Il pourrait y avoir une augmentation substantielle de la demande en matière d éducation informelle et formelle, offerte au sein du milieu de travail par des établissements d enseignement publics ou d autres organisations publiques. 3. De nouvelles occasions de partenariats publics-privés pour l éducation, la formation et l apprentissage pourraient émerger. 4. Les compétences de chaque employée et employé dans chaque entreprise et organisation pourraient être améliorées par le biais d un «passeport» d aptitudes d apprentissage grâce à l innovation, en se basant sur les compétences actuelles et futures qui sont nécessaires pour mieux réussir et devenir plus innovateur. 5. Les réseaux d éducation en ligne, à la fois pour l apprentissage formel et pour le soutien des grappes et des réseaux d apprentissage informel (communautés d intérêts et communautés de pratique), pourraient fournir des occasions majeures en vue de l acquisition d une compréhension tacite de l innovation et devenir des composantes clés de l édification d une culture d innovation. 6. Un organisme provincial des crédits d apprentissage acquis en milieu de travail pourrait commencer à convertir l apprentissage effectué en milieu de travail en crédits qui comptent à l égard de l obtention d un certificat, d un diplôme ou d un grade. 1. Des domaines particuliers, qui procurent une focalisation pour l innovation (grappes), pourraient développer des soutiens à l apprentissage spécialisé à l intention des gens engagés dans une grappe particulière. Il y a quelque temps, la Grande-Bretagne a tenté une expérience : un paiement comptant remis à chaque adulte britannique en tant que soutien pour une activité d éducation permanente, procurant à chaque personne admissible un versement de 320 $ contre un reçu confirmant son activité d apprentissage. Ce serait une bonne idée pour l Ontario d envisager un ajout à l allègement fiscal pour l apprentissage qui est fourni par le système fiscal canadien, et ce, jusqu à concurrence d un montant annuel maximum. 3

4 Les investissements dans l éducation en ligne et à distance permettent l apprentissage «partout et en tout temps» pour l ensemble des Ontariennes et Ontariens. L augmentation de la gamme des cours et des programmes offerts par l intermédiaire des réseaux d apprentissage en ligne et d apprentissage à distance constitue une partie de l avantage de l innovation, dont a besoin l Ontario pour se renforcer et prendre de l expansion. Déjà, la province a pris un bon départ dans ce domaine, grâce aux cours en ligne et aux 1000 programmes en ligne qu offrent actuellement ses collèges et universités publics, et elle devrait continuer à soutenir les apprenantes et apprenants de l Ontario partout où ils choisissent de faire leur apprentissage. Afin d aider à mettre en place des occasions d apprentissage pour tous n importe où dans la province, il est obligatoire de faire un investissement clé dans les technologies à large bande à fibre optique ou sans fil. Aucune personne ni collectivité ne devrait être désavantagée, parce qu elle n est pas connectée à un réseau à très large bande. Cela est un problème particulièrement pour les petites collectivités dans des régions rurales et isolées de l Ontario, et surtout pour les collectivités des Premières Nations. Après avoir examiné en détail l importance de l apprentissage permanent dans le contexte de l allocution du ministre, les suggestions suivantes pourraient être considérées comme essentielles pour l élaboration d une stratégie efficace à l égard de l apprentissage permanent : a. augmenter l accès à l éducation permanente dans le secteur public grâce à des utilisations innovatrices de la technologie et de la programmation inventive; b. élargir le rôle du secteur privé dans l éducation permanente au moyen de crédits d impôt pour l apprentissage permanent (avec un maximum annuel); c. mettre en place des incitatifs fiscaux et autres pour assurer que chaque adulte au sein de la main-d œuvre en Ontario est inscrit à un type d activité d apprentissage chaque année durant sa vie active; le fait d être engagé dans un apprentissage quelconque est plus important que le type d apprentissage; d. créer la possibilité que l apprentissage en milieu de travail soit reconnu pour obtenir des crédits collégiaux et universitaires au moyen de la mise au point de passeports d apprentissage et d un système provincial de reconnaissance de crédits; e. proposer des incitatifs pour les associations des secteurs d activité pour favoriser l établissement de partenariats avec des collèges et universités publics afin d offrir des programmes d apprentissage pertinents qui sont cofinancés par les secteurs d activité et le gouvernement; autrement dit, un système formel de financement jumelé; a. mettre l accent sur l apprentissage permanent (mais non pas seulement pour les cours crédités) en commençant par l apprentissage en ligne et en offrant tout ce dont une personne a besoin pour rester productive et compétitive en matière de compétences durant toute sa vie active. 4

5 Ces réflexions ont été inspirées par l allocution du ministre, prononcée le 9 mars dernier. Elles sont proposées en tant que point de départ pour un dialogue au sein du secteur de l éducation postsecondaire, portant sur l importance concurrentielle de l apprentissage permanent. Nous avons hâte de participer et de contribuer à ce dialogue. (c) Contact North Contact Nord 2012 All rights reserved. No part of this publication may be reproduced or transmitted in any form or by any means without prior written permission from Contact North Contact Nord. 5

Cadre de formation de la profession enseignante

Cadre de formation de la profession enseignante Cadre de formation de la profession enseignante Les membres de l Ordre cherchent à parfaire les connaissances, les compétences et les valeurs énoncées dans les normes d exercice et de déontologie de la

Plus en détail

Guide de l entreprise Collège Mérici

Guide de l entreprise Collège Mérici Guide de l entreprise Collège Mérici Programme Alternance Travail-Études Tourisme d aventure et écotourisme Table des matières L'Alternance Travail-Études en Tourisme d'aventure et écotourisme... 3 L'ATE:

Plus en détail

Forum mondial de l éducation 2012 Sommet mondial pour les ministres de l Éducation «Apprendre des meilleures expériences dans un monde qui change»

Forum mondial de l éducation 2012 Sommet mondial pour les ministres de l Éducation «Apprendre des meilleures expériences dans un monde qui change» Forum mondial de l éducation 2012 Sommet mondial pour les ministres de l Éducation «Apprendre des meilleures expériences dans un monde qui change» Londres (Royaume Uni) 9 11 janvier 2012 Rapport de la

Plus en détail

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer

Créer des emplois. bien rémunérés. à prospérer Créer des emplois bien rémunérés et aider les entreprises à prospérer LE PLAN D ACTION ÉCONOMIQUE DE 2013 Le Plan d action économique de 2013 représente le prochain volet du plan à long terme du gouvernement

Plus en détail

LES COLLÈGES, LES INSTITUTS ET LES COLLECTIVITÉS, PARTENAIRES DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES MILIEUX RURAUX

LES COLLÈGES, LES INSTITUTS ET LES COLLECTIVITÉS, PARTENAIRES DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES MILIEUX RURAUX LES COLLÈGES, LES INSTITUTS ET LES COLLECTIVITÉS, PARTENAIRES DANS LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES MILIEUX RURAUX MÉMOIRE DE L ACCC PRÉSENTÉ AU COMITÉ PERMANENT DES AFFAIRES SOCIALES, DES SCIENCES ET DE LA

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Bâtir un programme d innovation : Investir dans la croissance économique et dans des services efficaces Présentation prébudgétaire

Bâtir un programme d innovation : Investir dans la croissance économique et dans des services efficaces Présentation prébudgétaire Bâtir un programme d innovation : Investir dans la croissance économique et dans des services efficaces Présentation prébudgétaire MaRS Discovery District Février 2016 SOMMAIRE Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Initiatives visant la réussite des élèves

Initiatives visant la réussite des élèves Chapitre 4 Section 4.13 Ministère de l Éducation Initiatives visant la réussite des élèves Suivi des audits de l optimisation des ressources, section 3.13 du Rapport annuel 2011 Contexte La Stratégie visant

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

consultations prébudgétaires Université Athabasca Août 2011

consultations prébudgétaires Université Athabasca Août 2011 consultations prébudgétaires Université Athabasca Août 2011 «En raison des nouveautés technologiques du XX e siècle, l ensemble du travail favorisant la création de richesses, auparavant fondé sur les

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada Parti libéral du Canada Le Collège des médecins de famille du Canada Questionnaire sur la position des partis politiques relativement aux principaux enjeux de la médecine familiale Élection fédérale 2011

Plus en détail

LA MÉDAILLE ACADÉMIQUE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL DIRECTIVE. Mise à jour : mars 2006

LA MÉDAILLE ACADÉMIQUE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL DIRECTIVE. Mise à jour : mars 2006 ACADEMIC_directive_Dec2005_Francais.qxp 3/14/2006 3:39 PM Page 1 LA MÉDAILLE ACADÉMIQUE DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL DIRECTIVE Mise à jour : mars 2006 Cette brochure a été produite par la Chancellerie des distinctions

Plus en détail

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES

SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DES ÉCONOMIES AFRICAINES SESSION I : ÉLÉMENTS D UN SYSTÈME DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE EFFICACE ET ÉQUILIBRÉ POUR FAVORISER L INNOVATION

Plus en détail

Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation

Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation Accroître la compétitivité des entreprises canadiennes par la recherche, le développement, l innovation et la commercialisation À propos de la NACO Fondée à titre d organisme sans but lucratif en 2002,

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Maintenir et améliorer les soins de santé

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Maintenir et améliorer les soins de santé Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Maintenir et améliorer les soins de santé Février 1997 «Investir dans nos horizons économiques est certes important, mais une économie saine n est pas une

Plus en détail

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé Jack Layton Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé 1 Bâtir un régime public novateur de services de santé Tout au long des années 1990, les Canadien(ne)s se sont faits dire que le débat

Plus en détail

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable École de technologie supérieure Plan d action de développement durable 2009-2012 Enseignement et recherche Favoriser l intégration du concept de développement durable dans les activités d enseignement

Plus en détail

Analyses de rentabilité : les meilleurs ratios coûts-bénéfices de l industrie

Analyses de rentabilité : les meilleurs ratios coûts-bénéfices de l industrie Analyses de rentabilité : les meilleurs ratios coûts-bénéfices de l industrie Faciliter, innover et accélérer les initiatives au sein de la chaîne d approvisionnement Des idées Des connaissances Logi-D

Plus en détail

Des enfants instruits

Des enfants instruits Des enfants instruits Nicolas souhaite maintenant faire les meilleurs choix pour sa famille et, plus précisément, pour ses enfants. Son budget est assez serré, mais il sait qu il ne doit pas arrêter d

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007

Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007 Présentation au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 2007 Le Conseil canadien de développement social (CCDS) a le plaisir de présenter ses arguments devant le Comité permanent de

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles

Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Ne laisser personne à la traîne : Pour un redressement économique durable qui prend en compte les personnes handicapées et leurs familles Préparé par l Association canadienne pour l intégration communautaire

Plus en détail

Politique de favorisation de la lecture

Politique de favorisation de la lecture Politique de favorisation de la lecture Adoptée le 6 décembre 2011 Préambule L importance de la lecture est un enjeu fondamental dans notre société. L écrit est partout. «La lecture est au cœur du développement

Plus en détail

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles...

Préambule... 3. Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4. Mission... 5. Vision et engagements... 6. Valeurs organisationnelles... POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE 2010-2015 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 3 Attentes exprimées à l égard de la fusion... 4 Mission... 5 Vision et engagements... 6 Valeurs organisationnelles... 7 Principes de

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances

Les idées peuvent bâtir le Canada. Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Les idées peuvent bâtir le Canada Consultations du budget 2016 Mémoire soumis à la Chambre des communes Comité permanent des finances Août 2015 1 Les idées peuvent bâtir le Canada Les défis auxquels font

Plus en détail

QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES. Un programme de l'association Maritime du Québec

QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES. Un programme de l'association Maritime du Québec QUÉBEC STATIONS NAUTIQUES Un programme de l'association Maritime du Québec INTRODUCTION Depuis sa fondation, l Association Maritime du Québec (AMQ) a toujours eu comme préoccupation de promouvoir et soutenir

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION

TROUSSE D INFORMATION TROUSSE D INFORMATION POUR LA CAMPAGNE ÉLECTORALE 2015 FONDATION CANADIENNE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE CARRIÈRE Fondation canadienne pour le développement de carrière Rédaction explicative pour les élections

Plus en détail

Présentation pré-budgétaire. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. l Association of Equipment Manufacturers

Présentation pré-budgétaire. Comité permanent des finances de la Chambre des communes. l Association of Equipment Manufacturers Présentation pré-budgétaire À l attention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes Sommaire par l Association of Equipment Manufacturers L AEM représente plus de 850 membres qui offrent

Plus en détail

Éducation, formation et technologie

Éducation, formation et technologie Éducation, formation et technologie REMERCIEMENTS Malcolm Scoble, B. Sc., M. Sc., Ph. D., titulaire de la chaire en génie minier de l Université de la Colombie-Britannique et membre du Conseil canadien

Plus en détail

Assurez un avenir prometteur à vos enfants. Régime enregistré d épargne-études Dynamique

Assurez un avenir prometteur à vos enfants. Régime enregistré d épargne-études Dynamique Assurez un avenir prometteur à vos enfants Régime enregistré d épargne-études Dynamique 2 Selon Statistique Canada, les frais de scolarité des étudiants de premier cycle se sont établis en moyenne à 5

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

Collaboration et compromis : l Entente sur la forêt boréale canadienne

Collaboration et compromis : l Entente sur la forêt boréale canadienne Collaboration et compromis : l Entente sur la forêt boréale canadienne Aperçu de la leçon Dans cette leçon, on présente aux élèves le concept de partie prenante. Les élèves collaborent et coopèrent dans

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT GUIDE D ACCOMPAGNEMENT Mesure de sensibilisation à l entrepreneuriat Volet «Esprit d entreprise» Formation professionnelle - Septembre 2014 Le présent document a été réalisé par le ministère de l Éducation,

Plus en détail

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION Voici la liste des documents que tu dois fournir pour ton inscription dans un centre d éducation des adultes de la Commission

Plus en détail

Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA

Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA Information Essentielle sur Singapour et raisons de participer au PEICA Xiangcen Guo Soon-Joo Gog Institute for Adult Learning Email: guo_xiangcen@ial.edu.sg gog_soon_joo@ial.edu.sg septembre 2013 Soutien

Plus en détail

Initiative canadienne du gaz naturel. Mémoire présenté dans le cadre des Consultations pré-budgétaires sur le budget fédéral.

Initiative canadienne du gaz naturel. Mémoire présenté dans le cadre des Consultations pré-budgétaires sur le budget fédéral. Gaz naturel canadien Initiative canadienne du gaz naturel Mémoire présenté dans le cadre des Consultations pré-budgétaires sur le budget fédéral Août 2011 Présenté à : Guyanne L. Desforges, commis Comité

Plus en détail

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique

Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Employeur de choix? Innovation en milieu de travail dans le secteur publique Graham S. Lowe Résumé Le rapport de synthèse est accessible à partir du site http://www.rcrpp.org On peut aussi obtenir des

Plus en détail

Aperçu du portefeuille d EDSC

Aperçu du portefeuille d EDSC Aperçu du portefeuille d EDSC Présenté par Yves Gingras Directeur Général, Évaluation 21 novembre 2014 EDSC : un portefeuille important et un mandat considérable! Voici ce en quoi consiste le mandat d

Plus en détail

Saskatchewan. Définition de l alphabétisation. Nom du ministre Personnes-ressources. L hon. Donna Harpauer Directeur, Bureau de l alphabétisation

Saskatchewan. Définition de l alphabétisation. Nom du ministre Personnes-ressources. L hon. Donna Harpauer Directeur, Bureau de l alphabétisation Ministère responsable de l alphabétisation Nom du ministre Personnes-ressources Ministère responsable de l Entente sur le marché du travail (EMT) Nom du ministre Personnes-ressources Ministère responsable

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015

Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015 Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015 Compte rendu soulignant les résultats, les risques et

Plus en détail

Article. «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche

Article. «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche Article «La formation en promotion de la santé en Ontario français» Francine Deroche Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 1, n 1, 1995, p. 238-244. Pour citer cet article, utiliser

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Ministère du Travail et du Développement de la main-d oeuvre de la Nouvelle-Écosse

Ministère du Travail et du Développement de la main-d oeuvre de la Nouvelle-Écosse 2010 1 Loi sur l apprentissage des adultes: Rapport aux parties intéressées Loi sur l apprentissage des adultes : Rapport aux parties intéressées décembre 2010 Division de l éducation aux adultes Direction

Plus en détail

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote

Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Centres de développement de la petite enfance Projet pilote Objectifs Quel est le but de ce projet pilote? Le but des sites de démonstration est d intégrer ensemble de manière transparente des services

Plus en détail

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Études de cas

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ

POURQUOI IL EST IMPORTANT DE CONSERVER VOTRE TITRE DE MÉDIATEUR AGRÉÉ OU DE MÉDIATEUR BREVETÉ PROGRAMME DE FORMATION PERMANENTE ET DE PARTICIPATION POUR MÉDIATEURS AGRÉÉS ET BREVETÉS Programme de formation permanente et de participation (FPP) pour médiateurs agréés et brevetés Directives, catégories

Plus en détail

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016

Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 Institut canadien des évaluateurs Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Février 2016 L Institut canadien des évaluateurs (ICE) soumet les recommandations

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

Dépenses en immobilisations dans les services de santé : une occasion manquée d amélioration?

Dépenses en immobilisations dans les services de santé : une occasion manquée d amélioration? Dépenses en immobilisations dans les services de santé : une occasion manquée d amélioration? Juin 2013 David J. Klein Faculté de médecine, Université de Toronto Keenan Research Centre au Li Ka Shing Knowledge

Plus en détail

Le financement : un défi

Le financement : un défi Mars 2015 Bulletin sur le rapport nal Conclusions générales Ce bulletin souligne les rétroactions recueillies lors des consultations ainsi que les conclusions et recommandations du rapport final. Recherche

Plus en détail

Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social

Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social Maintenant et demain L excellence dans tout ce que nous entreprenons Promouvoir la finance sociale au Canada Aller de l avant vers les obligations à impact social Octobre 2012 Objet et vue d ensemble Présenter

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL EN MATIÈRE DE LITTÉRATIE FINANCIÈRE : CONSULTATIONS PUBLIQUES 2010

GROUPE DE TRAVAIL EN MATIÈRE DE LITTÉRATIE FINANCIÈRE : CONSULTATIONS PUBLIQUES 2010 GROUPE DE TRAVAIL EN MATIÈRE DE LITTÉRATIE FINANCIÈRE : CONSULTATIONS PUBLIQUES 2010 Présenté par : Joshua Mitchell et Shelley Clayton Président et ancienne Présidente de l Association canadienne des responsables

Plus en détail

Le soutien de l enseignement en ligne au moyen de l apprentissage en ligne à la Western University. L occasion d innover

Le soutien de l enseignement en ligne au moyen de l apprentissage en ligne à la Western University. L occasion d innover Le soutien de l enseignement en ligne au moyen de l apprentissage en ligne à la Western University L occasion d innover Le Teaching Support Centre (centre de soutien à l enseignement) de la Western University

Plus en détail

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION Du 11 février 2014 Principaux défis en matière d état d esprit et possibilités d'action Peur de l échec

Plus en détail

Guide des programmes et des services offerts par l Agence de promotion économique du Canada atlantique. Ensemble, pour une économie plus forte

Guide des programmes et des services offerts par l Agence de promotion économique du Canada atlantique. Ensemble, pour une économie plus forte Guide des programmes et des services offerts par l Agence de promotion économique du Canada atlantique Ensemble, pour une économie plus forte Table des matières 1. Démarrer votre entreprise Trouver des

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques de l Université Paris 6 - Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont :

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont : The following information is an excerpt from the Letter of Intent submitted to the J.W. McConnell Family Foundation in response to the RECODE Request for Proposals of Spring 2014. Cégep de Sherbrooke Description

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa 71 1. Contexte et objectif a. Contexte Il est largement reconnu que les aéroports commerciaux contribuent au développement économique de la région où ils sont situés, et ce, de plusieurs manières : ils

Plus en détail

(1) Le conseil municipal privilégie :

(1) Le conseil municipal privilégie : 2.13 PATRIMOINE ET CULTURE Préambule Les attraits historiques et culturels de Fredericton au nombre desquels il faut compter son emplacement, ses bâtiments, ses lieux, ses établissements culturels et son

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail

À propos de l étude. ce que les bénévoles appuyés par leur employeur recherchent dans leurs expériences bénévoles;

À propos de l étude. ce que les bénévoles appuyés par leur employeur recherchent dans leurs expériences bénévoles; À propos de l étude L étude pancanadienne de 2010 fait partie d un projet conjoint; elle a été commandée par la Financière Manuvie en partenariat avec Bénévoles Canada et a été menée par le Centre de recherche

Plus en détail

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Septembre 2014 Bibliothécaire/Spécialiste de l information Institut canadien pour la sécurité des patients Lieu de travail : bureau d

Plus en détail

Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes

Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes Exigences d obtention d un diplôme secondaire pour étudiants adultes 2003 Éducation et Jeunesse Manitoba Enseignement postsecondaire et Formation professionnelle Manitoba Données de catalogage avant publication

Plus en détail

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS

STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS STRATÉGIE DE GESTION FINANCIÈRE 2008-2009 COMMUNICATION DES RÉSULTATS Pour en savoir davantage, consultez le site www.manitoba.ca C o m m u n i c a t i o n d e s r é s u l t a t s / 1 COMMUNICATION DES

Plus en détail

Plan stratégique 2009 2014

Plan stratégique 2009 2014 Plan stratégique 2009 2014 Mission Fournir un endroit sécuritaire et sécurisant où les enfants et les jeunes peuvent découvrir de nouvelles possibilités, surmonter des obstacles, établir des relations

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES POSTSECONDAIRES NISHKATSH UPAHUATSH

PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES POSTSECONDAIRES NISHKATSH UPAHUATSH Développement de la main-d œuvre 124, rue Pileu Mashteuiatsh (Québec) G0W 2H0 Téléphone : 418 275-5386, poste 260 Télécopieur : 418 275-7062 PROGRAMME DE SOUTIEN À LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET AUX ÉTUDES

Plus en détail

Question 2 Comment faire l intégration des nouveaux bénévoles par les anciens?

Question 2 Comment faire l intégration des nouveaux bénévoles par les anciens? RETOUR DES ATELIERS SECTORIELS SYNTHÈSE DES PROPOS TENUS EN ATELIER PAR SECTEUR ANIMATEUR : MARC-ANDRÉ LAVIGNE, PH.D. CODIRECTEUR DE L OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS DU LOISIR PROFESSEUR AU DÉPARTEMENT D ÉTUDES

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ ET LA PARTICIPATION AUX ÉTUDES SUPÉRIEURES. Rencontre thématique

L ACCESSIBILITÉ ET LA PARTICIPATION AUX ÉTUDES SUPÉRIEURES. Rencontre thématique L ACCESSIBILITÉ ET LA PARTICIPATION AUX ÉTUDES SUPÉRIEURES Rencontre thématique Fédération des cégeps Le 14 décembre 2012 MISE EN CONTEXTE Porte d entrée à l enseignement supérieur, le réseau collégial

Plus en détail

La valeur du travail des éducatrices à l enfance : Investir dans l autosuffisance

La valeur du travail des éducatrices à l enfance : Investir dans l autosuffisance 51, rue Williams, Moncton, N.-B. E1C 2G6 Tél. : 506.855.0002 / Téléc. : 506.854.9728 coalitio@nb.sympatico.ca / www.equite-equity.com La valeur du travail des éducatrices à l enfance : Investir dans l

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com

Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com Contribution d apprenticesearch.com Contexte Il y a plus d une décennie, un groupe de quelques

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis 20 novembre 2015 Au cours d une conférence de presse aujourd hui, le ministre des Finances,

Plus en détail

Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014

Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014 Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014 Prise de position de l Öbu, 23.12.14 9 mai, Forum ö

Plus en détail

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1. Sommaire statistique Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1.1 Vue d ensemble Nombre de groupes Participants par catégorie 34 Producteurs 4 5 Transformateurs 1 Distributeur Nombre de participants

Plus en détail

Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019

Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019 Agence de la consommation en matière financière du Canada Plan stratégique 2014-2019 Notre organisation L Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) est un organisme fédéral créé

Plus en détail

Projet postdoctoralsur l Avenir de l éducation médicale au Canada (AEMC EMPo) Recommandation 1 Dans le contexte d un système de soins de santé en

Projet postdoctoralsur l Avenir de l éducation médicale au Canada (AEMC EMPo) Recommandation 1 Dans le contexte d un système de soins de santé en L AFMC est reconnaissante de l occasion qui lui est donnée de rencontrer les membres du Comité permanent des ressources humaines, du développement des compétences, du développement social et de la condition

Plus en détail

ÉLARGISSEZ VOS POSSIBILITÉS. EXPLOREZ VOS HORIZONS. EXPLOITEZ VOTRE POTENTIEL.

ÉLARGISSEZ VOS POSSIBILITÉS. EXPLOREZ VOS HORIZONS. EXPLOITEZ VOTRE POTENTIEL. ÉLARGISSEZ VOS POSSIBILITÉS. EXPLOREZ VOS HORIZONS. EXPLOITEZ VOTRE POTENTIEL. DEVENEZ UN CPA ÉCOLE DE GESTION CPA ATLANTIQUE Le titre de «comptable professionnel agréé» (CPA) représente le niveau le plus

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC)

Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC) CONFÉRENCE ROMANDE DE LA FORMATION CONTINUE Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC) Nyon, le 1 er octobre 2015 Monsieur le Conseiller

Plus en détail

Énoncé du vérificateur... 1

Énoncé du vérificateur... 1 Vérification des services de sous-traitance RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation 11 juin 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte... 2 But et

Plus en détail

Foire aux questions sur la loi qui régit le droit d auteur

Foire aux questions sur la loi qui régit le droit d auteur Foire aux questions sur la loi qui régit le droit d auteur La loi régissant le droit d auteur au Canada a changé en raison 1) d une modification à la Loi sur le droit d auteur adoptée par le Parlement

Plus en détail

Fonds d aide à l emploi pour les jeunes : un aperçu Préparé par le ministère de la Formation et des Collèges et Universités Division de l emploi et

Fonds d aide à l emploi pour les jeunes : un aperçu Préparé par le ministère de la Formation et des Collèges et Universités Division de l emploi et Fonds d aide à l emploi pour les jeunes : un aperçu Préparé par le ministère de la Formation et des Collèges et Universités Division de l emploi et de la formation Direction de la prestation des services

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada. Les YMCA du Canada

PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada. Les YMCA du Canada PLAN Y : Plan stratégique pour la Fédération Renforcer le YMCA pour renforcer le Canada Les YMCA du Canada Notre vision du Canada Un pays respecté dans le monde entier pour ses collectivités sûres et dynamiques,

Plus en détail

Politique institutionnelle relative à l internationalisation

Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique institutionnelle relative à l internationalisation Politique adoptée au conseil administration le 3 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. FINALITÉS... 6 3. OBJECTIFS

Plus en détail

Directives du CEMD Programmes de bien-être et de maintien du moral des Forces canadiennes

Directives du CEMD Programmes de bien-être et de maintien du moral des Forces canadiennes BUT Directives du CEMD Programmes de bien-être et de maintien du moral des Forces canadiennes 1. Le présent document doit servir de fondement à l élaboration de politiques et de programmes de bien-être

Plus en détail

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada»

«Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» CGC HC-FIN-CTE/2007 «Pour un traitement fiscal équitable de l ensemble des sources d énergie renouvelables et traditionnelles au Canada» Présentation au Comité des finances de la Chambre des communes Consultations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de projet et conduite de travaux de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail