REFERENTIEL DU CONCOURS. METALLERIE-SERRURERIE Options 1/ métallerie 2/ serrurerie d art

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REFERENTIEL DU CONCOURS. METALLERIE-SERRURERIE Options 1/ métallerie 2/ serrurerie d art"

Transcription

1 REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS Groupe III Classe 15 METALLERIE-SERRURERIE Options 1/ métallerie 2/ serrurerie d art L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES. METALLERIE I - POURQUOI SE PRESENTER AU CONCOURS MOF? C est avant tout la recherche d une satisfaction personnelle - celle bien connue de tous les lauréats dans leur discipline. Mais c est aussi, au travers de la réalisation d une œuvre, la recherche de la reconnaissance de «ses pairs». C est encore l aboutissement de la recherche permanente de l excellence dans son travail et le désir d obtenir un diplôme officiel. Les titulaires du diplôme - et eux seuls - ont le droit d utiliser le sigle «MOF» et le titre «Un des meilleurs ouvriers de France en Métallerie» dans l exercice de leur profession, dans leurs activités professionnelles et sociales. Ils peuvent porter la médaille en bronze et arborer un col tricolore aux couleurs nationales. Le diplôme est classé au niveau III dans la nomenclature des diplômes du ministère de l Education nationale. De ce fait, les titulaires peuvent faire valoir ce diplôme dans des circonstances professionnelles, dans la conduite d apprentissage, d enseignement et de formation. Reconnus pour leur haute compétence, ils participent à la promotion de leur métier II - QUI PEUT ETRE CANDIDAT? Pour être admis à se présenter aux épreuves du concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France», le candidat devra : 1. Être âgé de plus de 23 ans à la date de clôture des inscriptions ; 2. Etre en capacité de démontrer une maitrise professionnelle dont les fondamentaux sont résumés dans le «Référentiel Métier» suivant : Le Métier de Métallier Le métallier effectue, dans le cadre habituel de son activité professionnelle, tous les travaux de métallerie, en autonomie, en assumant la responsabilité de ses actes professionnels, dans le respect des règles de l art, de la normalisation et des DTU. Il exerce son métier tant en atelier que sur chantier. Il sait lire et interpréter les plans de fabrication et de pose d un ouvrage ainsi que les abaques relatives à son métier. Il sait tracer, dresser, débiter, dimensionner, assembler, souder, planer, polir les différents métaux : aciers, acier inox, laiton, cuivre, aluminium...il sait incorporer au sein de ses ouvrages, des produits verriers, des éléments en bois et des matériaux de synthèse Il maitrise les techniques de préparation et de finition des ouvrages en vue des revêtements de protection finale des ouvrages (galvanisation, polissage miroir, peintures) Sur chantier, il sait repérer et implanter ses ouvrages. Il connaît les règles de fixation sur tous matériaux : métal, béton, bois...il connaît les règles de calfeutrement et d étanchéité des ouvrages. Il connaît les règles de levage et de manutention d ouvrages lourds ou volumineux. Il garantit, par sa capacité 1

2 d autocontrôle, la conformité technique et esthétique des ouvrages. Il connaît et applique les règles de prévention et de sécurité. 3. Franchir avec succès l épreuve préalable qualificative organisée par le COET. 4. III QUELLES SONT LA NATURE ET LES CARACTERISTIQUES DE L ŒUVRE? Dans tous les cas, il est fait appel à la créativité et aux savoir-faire du candidat un professionnel déjà bien expérimenté. Il s agit de concevoir et/ou de réaliser un ouvrage conforme au descriptif, avec mise en œuvre des matériaux prescrits, présentant les difficultés techniques énumérées et d utiliser ces matériaux dans le respect des règles de l art du métier de métallerie, sans fioriture, mais avec un souci permanent de la qualité esthétique. Un dossier est réalisé concomitamment par le candidat. Il contient des dessins, croquis, méthodes servant à la réalisation ; il est illustré de photos présentant les différentes phases ou éléments borgnes. C est un élément obligatoire support de l évaluation finale. Quel est le périmètre des travaux servant de référence de niveau à l épreuve finale? Les épreuves comprendront : 1. Tout ou partie d un ouvrage qui réunit les techniques et compétences les plus complexes du métier (traditionnelles et récentes ou innovantes) 2. Une réalisation qui met en évidence les capacités d initiative, d organisation autonome 3. La démonstration de la parfaite maîtrise des règles de l Art et des savoir-faire du métier 4. La mobilisation des compétences élargies du métier 5. L expression d une esthétique personnelle et la mise en valeur de l ouvrage réalisé 6. Des techniques de préservation du patrimoine 7. Des références à l architecture (domestique, civile, religieuse ou militaire) 8. Et en appréciation générale, la valeur de témoignage culturel et technique de l ouvrage Quelles sont les principales techniques qui seront évaluées? Les épreuves comprendront : - La conception et la réalisation d un ouvrage de métallerie nécessitant : des tracés de recherche de vraies grandeurs, de fonctionnalité, d esthétique - Des techniques de coupes à la machine, au chalumeau, de conformation de métaux, pliage, cintrage, d assemblages à mi-fer et autres - Des procédés de soudures à l arc, TIG, MIG/MAG, brasures sur acier inox, cuivre, laiton, aluminium - Des ensembles complexes avec divers matériaux : acier, acier inox, cuivre, aluminium, produits verriers ou de synthèse - Des finitions de surface : poli miroir, brunissage acier, vernissage IV COMMENT SE DEROULE L EXAMEN? 2

3 L examen dénommé «Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France», permet de reconnaître l excellence professionnelle concrétisée par l attribution du Diplôme d Etat «Un des Meilleurs Ouvriers de France», délivré par le ministère de l Education nationale. Le concours est confié à un Jury, présidé par le Président de la «classe métallerie-serrurerie», qui exerce ses responsabilités sous l égide du Comité d Organisation des Expositions du Travail (COET). Il fait appel à des Commissaires départementaux et régionaux qui eux-mêmes s appuient sur les institutions. Il est le garant de l éthique propre à ce concours unique. Le concours est défini par des conditions, des modalités et des référentiels dont le but est d exiger le haut niveau de l excellence professionnelle du métier de Métallier. Trois modalités sont offertes aux candidats. L évaluation peut prendre 3 formes à condition qu elles offrent la possibilité de mesurer l ensemble des critères précisés dans ce règlement et le référentiel. Dans tous les cas, les conditions doivent être validées préalablement par le Jury compétent, désigné par le COET : La 1 ère consiste à réaliser, sous contrôle, un ouvrage imposé et conçu par le Jury, dans un lieu et un temps donnés, soit 120 heures sur 2 semaines consécutives avec un jour de repos. (non compris le temps d «emballage» de l œuvre). Dans ce cas, le candidat devra créer et réaliser préalablement une partie décorative personnelle qu il adjoindra à la partie réservée à cet effet sur l ouvrage La 2 ème permet au candidat de réaliser, seul, librement, sur son temps personnel, un ouvrage défini par le Jury La 3 ème s exerce sur chantier réel (en tout ou partie), ou en atelier, après accord du Jury. L ouvrage réalisé en autonomie dans le cadre de l activité professionnelle normale est proposé avec l accord écrit de l entreprise qui réalise les travaux (Un engagement précis des parties est alors signé). Une partie peut être imposée par le Jury, complémentaire à la partie réalisée en situation de travail à l atelier ou sur chantier. Le suivi adapté à ce cas particulier comportera trois phases : 1. le jury examinera le dossier de présentation du projet détaillé et fera part de ses observations et avis au comité d organisation. Si un complément d information s avérait nécessaire, un délai de remise serait défini. Le COET est seul habilité à confirmer l accord de réalisation dans le cadre du concours 2. un comité de suivi comportant au moins trois personnes, dont un membre du jury, sera constitué pour visiter la réalisation en cours (calendrier à fixer en accord avec le jury et l entreprise) 3. au vu du rapport de ce comité, du dossier de suivi remis par le candidat et d une éventuelle visite sur place, le jury proposera ou non l acceptation du candidat pour cette partie de l épreuve V - QU EST-CE QUE L EPREUVE QUALIFICATIVE? Cette épreuve obligatoire est organisée après la clôture des inscriptions. Elle permet au candidat de vérifier ses «prérequis». Les candidats apporteront leur outillage personnel. Elle se déroule comme suit sur 1 jour. - 3h30 : Conformation de pièces métalliques - 3h30 : Assemblages et soudures - 1h00 : échanges avec les commissaires et le jury sur le concours, l exposition, etc.. VI - COMMENT LE CANDIDAT PEUT-IL SE FAIRE ACCOMPAGNER? Le COET fait appel à des Commissaires départementaux et des Commissaires régionaux dont l une des missions est de suivre les candidats en leur apportant des conseils, le soutien 3

4 et l assistance autant que de besoin. Par ailleurs, en cas de besoin de formation spécifique complémentaire, avec l appui des organisations professionnelles, les organismes locaux représentant les fonds de formation de la profession du Bâtiment seront sollicités pour exercer leur conseil en formation et prendre en charge les coûts engendrés. VII - QUI COMPOSE LE JURY? Les Jurys sont composés d enseignants et de professionnels employeurs et salariés sans que le nombre de titulaires du diplôme n excède la moitié des membres. Le Président est un professionnel, le Vice-président un enseignant ou à défaut un professionnel. Ils sont nommés par le ministre de l Education nationale. Un Inspecteur général de l éducation nationale préside le Jury général. Les délibérations sont secrètes. IX - PARTICIPER A L EXPOSITION NATIONALE C est une manifestation - grand public et de prestige - au cours de laquelle sont présentées les «œuvres» des nouveaux titulaires du diplôme pour promouvoir les métiers et le concours. Elle permet de : mettre en évidence la maîtrise des compétences de haut niveau du métier de métallerie démontrer le travail de la plus haute qualité en métallerie mettre à l honneur les adultes en recherche de l excellence professionnelle valoriser l expérience professionnelle et la formation tout au long de la vie promouvoir les établissements de formation et les organisations professionnelles reconnaître l importance de la transmission des compétences dans le travail. X - AUTRES INDICATIONS 1. Dans certains cas, les candidats pourront être amenés à réaliser une partie du sujet lors de l exposition. 2. Parfois, une épreuve technologique écrite ou orale pourra être ajoutée à la réalisation de l œuvre et du dossier. 3. Transport de l ouvrage : L «ouvrage» réalisé est appelé à être transporté pour la correction et pour l exposition du travail. Pour ces raisons de transport et de manutention, les dimensions validées par le jury ne pourront être dépassées. Toute pièce démontable fera l objet de colis indépendants, ayant les mêmes références que le colis principal. Plateau : Prévoir 4 roulettes dont 2 directionnelles, correspondant au poids, permettant de surélever le fond de 0,12 m et espacées au minimum de 1 mètre pour le passage d un transpalette. Avec désignation de l enfourchement, permettant l équilibre au levage. Caisse d emballage : simple, avec mode d ouverture et de fermeture rapide, poignées solides pour la manutention, fixées par boulons traversant sur les façades avant et arrière. 4

5 VIII. LE REFERENTIEL DES COMPTENCES TÂCHES ETUDIER LE DOSSIER TECHNIQUE. CONCEVOIR LE PROJET FABRIQUER L OUVRAGE. GERER, CONTROLER, et RECTIFIER (SI NECESSAIRE) COMPETENCES A EVALUER «Etre capable de» - Rechercher et collationner toutes les informations nécessaires à la réalisation de l ouvrage - Constituer et mettre à jour une documentation technique et iconographique - Lire et interpréter les plans d exécution (détails, fixations, assemblages) Repérer les détails douteux et demander si nécessaire les compléments d informations - Concevoir l ouvrage répondant au descriptif avec plans et croquis - Veiller à l aspect esthétique lors de la conception - Choisir et justifier des procédés techniques appropriés - Choisir et justifier les matériels et matériaux nécessaires - Etablir une fiche de débit des constituants de l ouvrage - Apprécier le poids approximatif de l ouvrage - Evaluer un temps de réalisation - Organiser le poste de travail en atelier. - Réaliser les épures et tracés nécessaires à l exécution - Choisir et régler les machines - Approvisionner les matériaux - Réaliser l ouvrage - Apporter un soin particulier aux finitions de l ouvrage - Contrôler et enregistrer le suivi journalier des travaux - Contrôler toutes les cotes de l ouvrage, sa planéité, son dégauchissage, sa finition CRITERES DE PERFORMANCES «On exige» - Les documents sont en corrélation avec le problème posé - Ils sont exploitables - Leur classement est logique - La conformité au cahier des charges est respectée - Les solutions retenues sont judicieuses - L aspect esthétique est bien mis en valeur - La solidité est appropriée à la fonction de l ouvrage - Les sections de profilés sont appropriées - Le poids est apprécié - Le temps estimé est réaliste - L organisation est maîtrisée - Les tracés sont conformes aux plans - L ouvrage respecte : o L aspect technique o Les cotes o Les finitions o L esthétique souhaitée - Le temps alloué est respecté - Les normes techniques sont respectées - Les normes de sécurité sont respectées - Les anomalies sont 5

6 PRESENTER SON OUVRAGE - Finir avec soin répertoriées - Les retouches sont pertinentes - Réaliser le dossier présentant l ouvrage, de sa conception à sa finition - Expliquer les choix techniques et esthétiques - Rassembler les plans et épures, les photos (papier) des différentes phases de réalisations - Apporter les commentaires utiles à la compréhension - L exposé est clair et concis - La démarche intellectuelle de conception est logique et appropriée - Les documents graphiques sont clairs et soignés 6

7 SERRURERIE D ART I - POURQUOI SE PRESENTER AU CONCOURS MOF? C est avant tout la recherche d une satisfaction personnelle - celle bien connue de tous les lauréats dans leur discipline. Mais c est aussi, au travers de la réalisation d une œuvre, la recherche de la reconnaissance de «ses pairs». C est encore l aboutissement de la recherche permanente de l excellence dans son travail et le désir d obtenir un diplôme officiel. Les titulaires du diplôme - et eux seuls - ont le droit d utiliser le sigle «MOF» et le titre «Un des meilleurs ouvriers de France en Serrurerie d art» dans l exercice de leur profession, dans leurs activités professionnelles et sociales. Ils peuvent porter la médaille en bronze et arborer un col tricolore aux couleurs nationales. Le diplôme est classé au niveau III dans la nomenclature des diplômes du ministère de l Education nationale. De ce fait, les titulaires peuvent faire valoir ce diplôme dans des circonstances professionnelles, dans la conduite d apprentissage, d enseignement et de formation. Reconnus pour leur haute compétence, ils participent à la promotion de leur métier II - QUI PEUT ETRE CANDIDAT? Pour être admis à se présenter aux épreuves du concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France», le candidat devra : 5. Être âgé de plus de 23 ans à la date de clôture des inscriptions ; 6. Etre en capacité de démontrer une maitrise professionnelle dont les fondamentaux sont résumés dans la définition suivante : Le Métier de Serrurier d art Le serrurier d art effectue, dans le cadre habituel de son activité professionnelle, tous les travaux de Serrurerie d art, en autonomie, en assumant la responsabilité de ses actes professionnels, dans le respect des règles de l art, de la normalisation et des DTU. Il exerce son métier tant en atelier que sur chantier. Il sait lire et interpréter les plans de fabrication et de pose d un ouvrage. Il sait concevoir, dimensionner puis réaliser par luimême, une serrure, un cadenas ou un ensemble de fermeture de sécurité répondant à un descriptif précis. Il sait tracer, dresser, débiter, dimensionner, assembler, souder, planer, polir les différents métaux : aciers, acier inox, laiton, cuivre, aluminium...il sait incorporer au sein de ses ouvrages des produits verriers, des éléments en bois et des matériaux de synthèse Il connaît la préparation et la finition des ouvrages en vue des revêtements de protection finale des ouvrages (galvanisation, polissage, y compris le poli miroir, peintures). Sur chantier, il sait repérer et implanter ses ouvrages. Il connaît les règles de fixation sur tous matériaux : métal, béton, bois. Il garantit par sa capacité d autocontrôle, la conformité technique le degré de sécurité et esthétique de ses ouvrages. Il connaît et applique les règles de prévention et de sécurité. 7. Franchir avec succès l épreuve préalable qualificative organisée par le COET (Comité d Organisation des Expositions du Travail). III QUELLES SONT LA NATURE ET LES CARACTERISTIQUES DE L ŒUVRE? Dans tous les cas, il est fait appel à la créativité et aux savoir-faire du candidat un professionnel déjà bien expérimenté. Il s agit de concevoir et/ou de réaliser un ouvrage conforme au descriptif, avec mise en œuvre des matériaux prescrits, présentant les difficultés techniques énumérées et d utiliser ces matériaux dans le respect des règles de l art du métier de serrurier d art, sans fioriture, mais avec un souci permanent de la qualité fonctionnelle et esthétique. Un dossier est réalisé concomitamment par le candidat. Il 7

8 contient des dessins, croquis, méthodes servant à la réalisation ; il est illustré de photos présentant les différentes phases ou éléments borgnes. C est un élément obligatoire support de l évaluation finale. Quel est le périmètre des travaux servant de référence de niveau à l épreuve finale? Les épreuves comprendront : 9. Tout ou partie d un ouvrage qui réunit les techniques et compétences les plus complexes du métier (traditionnelles et récentes ou innovantes) 10. Une réalisation qui met en évidence les capacités d initiative, d organisation autonome 11. La démonstration de la parfaite maîtrise des règles de l art et des savoir-faire du métier 12. La mobilisation des compétences élargies du métier 13. L expression d une esthétique personnelle et la mise en valeur de l ouvrage réalisé 14. Des techniques de préservation et de restauration du patrimoine 15. Des références à l architecture (domestique, civile, religieuse ou militaire) 16. Et en appréciation générale, la valeur de témoignage culturel et technique de l ouvrage Quelles sont les principales techniques qui seront évaluées? Les épreuves comprendront : - La conception et la réalisation d un ouvrage de serrurerie d art, nécessitant des compétences de création, de réalisation et de pose de serrures, cadenas ou ensembles de fermetures fonctionnelles, efficaces et esthétiques - Des techniques de coupes à la machine, de conformation de métaux, pliage, cintrage, d assemblages à mi-fer et autres - Des procédés de soudures à l arc, TIG, MIG/MAG, brasures sur acier inox, cuivre, laiton, aluminium - Des ensembles complexes avec divers matériaux : acier, acier inox, cuivre, aluminium, produits verriers ou de synthèse - Des finitions de surface : poli miroir, brunissage acier, vernissage IV COMMENT SE DEROULE L EXAMEN? L examen dénommé «Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France», permet de reconnaître l excellence professionnelle concrétisée par l attribution du Diplôme d Etat «Un des Meilleurs Ouvriers de France», délivré par le ministère de l Education nationale. Le concours est confié à un Jury, présidé par le Président de la «classe métallerie - serrurerie», qui exerce ses responsabilités sous l égide du Comité d Organisation des Expositions du Travail (COET). Il fait appel à des Commissaires départementaux et régionaux qui eux-mêmes s appuient sur les institutions. Il est le garant de l éthique propre à ce concours unique. Le concours est défini par des conditions, des modalités et des référentiels dont le but est d exiger le haut niveau de l excellence professionnelle du métier de Serrurier d art. Trois modalités sont offertes aux candidats. L évaluation peut prendre 3 formes à 8

9 condition qu elles offrent la possibilité de mesurer l ensemble des critères précisés dans ce règlement et le référentiel. Dans tous les cas, les conditions doivent être validées préalablement par le Jury compétent, désigné par le COET : La 1 ère consiste à réaliser, sous contrôle, un ouvrage imposé et conçu par le Jury, dans un lieu et un temps donnés, soit 120 heures sur 2 semaines consécutives avec un jour de repos. (non compris le temps d «emballage» de l œuvre). Dans ce cas, le candidat devra créer et réaliser préalablement une partie décorative personnelle qu il adjoindra à la partie réservée à cet effet sur l ouvrage La 2 ème permet au candidat de réaliser, seul, librement, sur son temps personnel, un ouvrage défini par le Jury La 3 ème s exerce sur chantier réel (en tout ou partie), ou en atelier, après accord du Jury. L ouvrage réalisé en autonomie dans le cadre de l activité professionnelle normale est proposé avec l accord écrit de l entreprise qui réalise les travaux (Un engagement précis des parties est alors signé). Une partie peut être imposée par le Jury, complémentaire à la partie réalisée en situation de travail à l atelier ou sur chantier. Le suivi adapté à ce cas particulier comportera trois phases : 4. le jury examinera le dossier de présentation du projet détaillé et fera part de ses observations et avis au comité d organisation. Si un complément d information s avérait nécessaire, un délai de remise serait défini. Le COET est seul habilité à confirmer l accord de réalisation dans le cadre du concours 5. un comité de suivi comportant au moins trois personnes, dont un membre du jury, sera constitué pour visiter la réalisation en cours (calendrier à fixer en accord avec le jury et l entreprise) 6. au vu du rapport de ce comité, du dossier de suivi remis par le candidat et d une éventuelle visite sur place, le jury proposera ou non l acceptation du candidat pour cette partie de l épreuve V - QU EST-CE QUE L EPREUVE QUALIFICATIVE? Cette épreuve obligatoire est organisée après la clôture des inscriptions. Elle permet au candidat de vérifier ses «pré requis». Les candidats apporteront leur outillage personnel. Elle se déroule comme suit sur 1 jour. - 3h30 : Conformation de pièces métalliques - 3h30 : Assemblages et soudures - 1h00 : échanges avec les commissaires et le jury sur le concours, l exposition, etc. VI - COMMENT LE CANDIDAT PEUT-IL SE FAIRE ACCOMPAGNER? Le COET fait appel à des Commissaires départementaux et des Commissaires régionaux dont l une des missions est de suivre les candidats en leur apportant des conseils, le soutien et l assistance autant que de besoin. Par ailleurs, en cas de besoin de formation spécifique complémentaire, avec l appui des organisations professionnelles, les organismes locaux représentant les fonds de formation de la profession du Bâtiment seront sollicités pour exercer leur conseil en formation et prendre en charge les coûts engendrés. VII - QUI COMPOSE LE JURY? Les Jurys sont composés d enseignants et de professionnels employeurs et salariés sans que le nombre de titulaires du diplôme n excède la moitié des membres. Le Président est un 9

10 professionnel, le Vice-président un enseignant ou à défaut un professionnel. Ils sont nommés par le ministre de l Education nationale. Un Inspecteur général de l éducation nationale préside le Jury général. Les délibérations sont secrètes. IX - PARTICIPER A L EXPOSITION NATIONALE C est une manifestation - grand public et de prestige - au cours de laquelle sont présentées les «œuvres» des nouveaux titulaires du diplôme pour promouvoir les métiers et le concours. Elle permet de : - mettre en évidence la maîtrise des compétences de haut niveau du métier de Serrurier d art - démontrer le travail de la plus haute qualité en Serrurerie d art - mettre à l honneur les adultes en recherche de l excellence professionnelle - valoriser l expérience professionnelle et la formation tout au long de la vie - promouvoir les établissements de formation et les organisations professionnelles - reconnaître l importance de la transmission des compétences dans le travail X - AUTRES INDICATIONS 4. Dans certains cas, les candidats pourront être amenés à réaliser une partie du sujet lors de l exposition. 5. Parfois, une épreuve technologique écrite ou orale pourra être ajoutée à la réalisation de l œuvre et du dossier. 6. Transport de l ouvrage : L «ouvrage» réalisé est appelé à être transporté pour la correction et pour l exposition du travail. Pour ces raisons de transport et de manutention, les dimensions validées par le jury ne pourront être dépassées. Toute pièce démontable fera l objet de colis indépendants, ayant les mêmes références que le colis principal. Plateau : Prévoir 4 roulettes dont 2 directionnelles, correspondant au poids, permettant de surélever le fond de 0,12 m et espacées au minimum de 1 mètre pour le passage d un transpalette. Avec désignation de l enfourchement, permettant l équilibre au levage. Caisse d emballage : simple, avec mode d ouverture et de fermeture rapide, poignées solides pour la manutention, fixées par boulons traversant sur les façades avant et arrière. 10

11 VIII. LE REFERENTIEL DES COMPETENCES - METALLERIE TÂCHES COMPETENCES A EVALUER "Est capable de" CRITERES DE PERFORMANCES "on exige " Rechercher toutes les informations nécessaires à la conception et la réalisation de l'ouvrage ETUDE DU PROJET Constituer et mettre à jour une ET DU DOSSIER documentation technique et iconographique TECHNIQUE I Lire et interpréter les plans d'exécution, détails, mode d'assemblage, fixations CONCEVOIR LE PROJET FABRIQUER L'OUVRAGE Evaluer le temps de fabrication Concevoir l'ouvrage répondant au descriptif avec plans et croquis. Veiller à l'aspect esthétique lors de la conception Choisir et justifier des procédés et techniques appropriés Choisir et justifier les matériels et matériaux nécessaires Etablir une fiche d'analyse de fabrication de l'ouvrage Apprécier le poids approximatif de l'ouvrage, le dimensionnement, la manutention Approvisionner les matériaux Organiser le poste de travail en atelier Réaliser les épures et tracés nécessaires à l'exécution Rédaction de l'analyse de fabrication Choisir et régler les machines Réaliser l'ouvrage en sécurité Apporter un soin particulier aux finitions Les documents sont en corrélation avec le problème posé Ils sont exploitables Leur classement est logique La conformité au cahier des charges est respectée Les solutions retenues sont judicieuses L'ouvrage répond à l'esthétique demandée et les sections de profils respectent les charges auxquelles il doit répondre La chronologie des étapes est bien respectée Le poids et le dimensionnement sont définis Le temps estimé est réaliste L'organisation est maîtrisée Les tracés sont conformes aux plans L'ouvrage respecte : L'aspect technique Les cotes Les finitions L'esthétique souhaitée Le respect des règles de sécurité biens et personnes GERER, CONTROLER, ET RECTIFIER (SI NECESSAIRE) Contrôler et enregistrer le suivi journalier des travaux Contrôle permanent des cotes de l'ouvrage, sa planéité, son dégauchissage, sa finition Finir avec soin Les normes techniques sont respectées Les normes de sécurité sont respectées Les anomalies sont répertoriées et reprises -Les retouches sont pertinentes 11

12 PRESENTER SON OUVRAGE Réaliser le dossier présentant l'ouvrage, de sa conception à sa finition -Expliquer les choix techniques et esthétiques -Rassembler les plans et épures, les photos (papier) des différentes phases de réalisations -Apporter les commentaires utiles à la compréhension L'exposé est clair et concis La démarche intellectuelle de conception est logique et appropriée Les documents graphiques sont clairs et soignés VIII. LE REFERENTIEL DES COMPETENCES SERRURERIE D'ART TÂCHES COMPETENCES A EVALUER "Est capable de" CRITERES DE PERFORMANCES "on exige " Rechercher et collationner toutes les informations nécessaires à la réalisation de l'ouvrage CONSTITUER LE DOSSIER Constituer et mettre à jour une TECHNIQUE D'ETUDEdocumentation technique et icono-graphique PREALABLE Lire et interpréter les plans d'exécution (détails, fixations, assemblages) Repérer les détails douteux et demander si nécessaire les compléments d'informations Les documents sont utiles à la résolution du problème posé Les documents sont exploitables Leur classement est logique CONCEVOIR LE PROJET Concevoir l'ouvrage répondant au descriptif avec plans et croquis Intégrer les aspects de fonctionnalité et d'esthétique lors de la conception Choisir et justifier des procédés techniques appropriés Choisir et justifier les matériels et matériaux nécessaires Etablir une fiche de débit des constituants de l'ouvrage. Evaluer le temps de réalisation La conformité au cahier des charges est respectée Les solutions retenues sont judicieuses L'aspect esthétique est bien mis en valeur La solidité est appropriée à la fonction de l'ouvrage Les sections de profilés sont appropriées. Le temps est correct 12

13 REALISER L'OUVRAGE GERER, CONTROLER, ET RECTIFIER (SI NECESSAIRE) Organiser le poste de travail en atelier. Réaliser les épures et tracés nécessaires à l'exécution Choisir et régler les machines Approvisionner les matériaux Réaliser l'ouvrage en sécurité Assurer des finitions soignées de l'ouvrage L'organisation est maîtrisée Les tracés sont conformes aux plans L'ouvrage respecte : L'aspect technique Les cotes Les finitions L'esthétique Le respect des règles de sécurité des biens et personnes Le temps alloué est Contrôler et enregistrer le suivi journalier Les contrôles et mesures des travaux sont exécutés dans les règles de l'art Contrôler toutes les cotes de l'ouvrage, sa planéité, son dégauchissage, sa fonctionnalité, sa solidité, sa finition Assurer la finition Les normes techniques sont respectées Les normes de sécurité sont respectées Les anomalies sont répertoriées et reprises PRESENTER SON OUVRAGE Réaliser le dossier présentant l'ouvrage, de sa conception à sa finition -Expliquer les choix techniques et esthétiques Intégrer dans le dossier les plans et épures, les photos (papier) des différentes phases de réalisations Intégrer les commentaires utiles à la compréhension L'exposé est clair et concis La démarche intellectuelle Les documents graphiques sont clairs et soignés de con 13

REFERENTIEL DU CONCOURS CARRELAGE

REFERENTIEL DU CONCOURS CARRELAGE REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 5 CARRELAGE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES. I - POURQUOI SE

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 9 MACONNERIE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES. I. POURQUOI SE

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS 1- PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES

REFERENTIEL DU CONCOURS 1- PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 4 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES, PLOMBERIE FONTAINERIE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS. TECHNICO COMMERCIAL EN SOLUTIONS SANITAIRES OU ENERGETIQUES Options 1/ sanitaire 2/ énergétique

REFERENTIEL DU CONCOURS. TECHNICO COMMERCIAL EN SOLUTIONS SANITAIRES OU ENERGETIQUES Options 1/ sanitaire 2/ énergétique REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe XVII Classe 3 TECHNICO COMMERCIAL EN SOLUTIONS SANITAIRES OU ENERGETIQUES Options 1/ sanitaire 2/ énergétique L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III - Classe 3 COUVERTURE, ORNEMANISTE METALLIQUE EN COUVERTURE Options 1/couverture 2/ornemaniste métallique en couverture L ŒUVRE LES CONDITIONS

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe VIII Classe 7 POTERIE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES. I - POURQUOI SE PRESENTER

Plus en détail

Le Métier de Charpentier Constructeur Bois

Le Métier de Charpentier Constructeur Bois COET MOF XXIV ème concours Groupe III - Classe N 1 CHARPENTE CONSTRUCTION BOIS L ŒUVRE - LES CONDITIONS A REMPLIR MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES I - POURQUOI SE PRESENTER

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe 17 Classe 2 TECHNICO COMMERCIAL CONSEIL EN SOLUTIONS D EFFICACITE ENERGETIQUES L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe I Classe 1 CUISINE, GASTRONOMIE L ŒUVRE LES CONDITIONS À REMPLIR LES MODALITÉS DE RÉALISATION DES ÉPREUVES LE RÉFÉRENTIEL DES COMPÉTENCES. I - POURQUOI

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS COIFFURE

REFERENTIEL DU CONCOURS COIFFURE REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe X Classe 6 COIFFURE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES. I - POURQUOI SE PRESENTER

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe IX - Classe 5 VITRAUX D ART

REFERENTIEL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe IX - Classe 5 VITRAUX D ART COMITE D ORGANISATION DES EXPOSITIONS DU TRAVAIL COET MOF XXIV ième concours REFERENTIEL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe IX - Classe 5 VITRAUX D ART Options : 1-Maquettiste cartonnier

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe I Classe 2 MAîTRE D HÔTEL, DU SERVICE ET DES ARTS DE LA TABLE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE, CHAUFFAGE

GENIE CLIMATIQUE, CHAUFFAGE EPREUVE FINALE du 24 e examen dénommé Concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe III Classe 7 GENIE CLIMATIQUE, CHAUFFAGE Président de classe : M.GIRAUD Daniel 5 avril 2010 L épreuve finale

Plus en détail

EPREUVE QUALIFICATIVE

EPREUVE QUALIFICATIVE EPREUVE QUALIFICATIVE 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 4 PLOMBERIE INSTALLATIONS SANITAIRES, FONTAINERIE 5 SEPT 2013 Modifié le 25 juin 2014 OPTION 1 : PLOMBERIE, INSTALLATIONS SANITAIRES Conformément

Plus en détail

EPREUVE QUALIFICATIVE

EPREUVE QUALIFICATIVE EPREUVE QUALIFICATIVE 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 15 METALLERIE-SERRURERIE D ART MARS 2013 Rappel des conditions mentionnées dans le référentiel "Métallerie", consultable sur le site www.meilleursouvriersdefrance.org.

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES

CAP Serrurier-métallier REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES REFERENTIEL D ACTIVITES PROFESSIONNELLES PRESENTATION DES ACTIVITES ET TACHES ACTIVITES : TACHES 1 - Prendre connaissance des documents, des consignes écrites et orales. 2 - Relever des cotes pour l'exécution

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe VII Classe 4 SOUDAGE MANUEL DES METAUX L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES.

Plus en détail

Technologie du dessin industriel

Technologie du dessin industriel Technologie du dessin industriel Compétences fondamentales RAG F1 Communication technique : Communiquer les idées et dessins techniques de façon efficace et appropriée. Résultat(s) d apprentissage spécifique(s)

Plus en détail

A - ÉPREUVE FINALE (voir croquis joints)

A - ÉPREUVE FINALE (voir croquis joints) 24 e concours MOF ÉPREUVE QUALIFICATIVE de l examen dénommé Concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe VIII Classe 1 OUTILLAGE ET PROTOTYPAGE MECANIQUE 31 Mai 2009 Conformément au référentiel

Plus en détail

CAP Serrurier-métallier I - COMPÉTENCES ET SAVOIR-FAIRE

CAP Serrurier-métallier I - COMPÉTENCES ET SAVOIR-FAIRE I - COMPÉTENCES ET 19 C.1. S'INFORMER ET COMMUNIQUER C1.1 - Décoder, analyser les consignes, les plans, les schémas et les documents techniques. 1 - Inventorier, identifier et décoder les documents constitutifs

Plus en détail

COMITÉ D ORGANISATION DES EXPOSITIONS DU TRAVAIL ET DU CONCOURS UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE France (COET-MOF)

COMITÉ D ORGANISATION DES EXPOSITIONS DU TRAVAIL ET DU CONCOURS UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE France (COET-MOF) COMITÉ D ORGANISATION DES EXPOSITIONS DU TRAVAIL ET DU CONCOURS UN DES MEILLEURS OUVRIERS DE France (COET-MOF) RÉFÉRENTIEL DU CONCOURS DIPLOMANT «Un des Meilleurs Ouvriers de France» 26e concours 2016-2018

Plus en détail

UNITE PROFESSIONNELLE UP 2 Fabrication d un ouvrage simple

UNITE PROFESSIONNELLE UP 2 Fabrication d un ouvrage simple Ministère de la jeunesse, de l éducation nationale et de la recherche C O N T R O L E E N C O U R S D E F O R M A T I O N Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé : Etablissement de formation : Entreprise

Plus en détail

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC 1. RECOMMANDATIONS pour l épreuve E4 en CCF II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC E4 : Négociation technico-commerciale (coef 4) SITUATION 1 SITUATION 2 Compétences C111

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

L épreuve finale de la classe Technico-commercial conseil en solutions d efficacité énergétique peut débuter dès la mise en ligne de ce sujet.

L épreuve finale de la classe Technico-commercial conseil en solutions d efficacité énergétique peut débuter dès la mise en ligne de ce sujet. ÉPREUVE FINALE du 5 e examen dénommé «Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France» METIERS DU COMMERCE ET DES SERVICES Options : TECHNICO-COMMERCIAL CONSEIL EN SOLUTIONS D EFFICACITE ENERGETIQUE Président

Plus en détail

Les cours d ébénisterie sont susceptibles de se donner du lundi au vendredi de 17h30 à 21h20 et le samedi (horaire décalé).

Les cours d ébénisterie sont susceptibles de se donner du lundi au vendredi de 17h30 à 21h20 et le samedi (horaire décalé). ébéniste Les cours d ébénisterie sont susceptibles de se donner du lundi au vendredi de 17h30 à 21h20 et le samedi (horaire décalé). ACTIVITE Dans un souci d esthétique, du respect du style ou de sa recherche,

Plus en détail

Livret descriptif du CQP Concepteur 3D bijouterie / joaillerie (CAO/DAO) janvier 2015

Livret descriptif du CQP Concepteur 3D bijouterie / joaillerie (CAO/DAO) janvier 2015 Livret descriptif du CQP Concepteur 3D bijouterie / joaillerie (CAO/DAO) janvier 2015 Les C.Q.P. Qu est-ce le C.Q.P.? Le Certificat de Qualification Professionnelle (CQP) est une reconnaissance professionnelle

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTRICITÉ. Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTRICITÉ. Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière DEP en ÉLECTRICITÉ DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T Commission scolaire des Affluents (450) 492-3411 C

Plus en détail

Technicien d Études du Bâtiment comportant

Technicien d Études du Bâtiment comportant Création d une option de «collaborateur d architecte» à un diplôme professionnel existant Le Baccalauréat Professionnel Technicien du bâtiment : Études et Économie A la rentrée 2008 Le bac pro Technicien

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

CAP Plâtrier-plaquiste

CAP Plâtrier-plaquiste I - CONTEXTE PROFESSIONNEL : I. 1 - Domaine d intervention : Le plâtrier-plaquiste intervient pour la réalisation d ouvrages de plâtrerie sur tous types de chantier et, essentiellement, à l intérieur.

Plus en détail

UNITE PROFESSIONNELLE UP 3 Pose, installation et maintenance d un ouvrage

UNITE PROFESSIONNELLE UP 3 Pose, installation et maintenance d un ouvrage Ministère de la jeunesse, de l éducation nationale et de la recherche C O N T R O L E E N C O U R S D E F O R M A T I O N Nom et prénom du candidat : Diplôme postulé : Etablissement de formation : Entreprise

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS. BRODERIE MAIN Options : Beauvais, Ajourage, Broderie couleur, Broderie blanche, Broderie or, Broderie haute couture.

REFERENTIEL DU CONCOURS. BRODERIE MAIN Options : Beauvais, Ajourage, Broderie couleur, Broderie blanche, Broderie or, Broderie haute couture. REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013 2015 Groupe X Classe 2 BRODERIE MAIN Options : Beauvais, Ajourage, Broderie couleur, Broderie blanche, Broderie or, Broderie haute couture. L ŒUVRE LES CONDITIONS

Plus en détail

Programme détaillé BTS INFORMATIQUE DE GESTION DIPLÔME D ETAT. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée de la formation

Programme détaillé BTS INFORMATIQUE DE GESTION DIPLÔME D ETAT. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée de la formation Objectifs de la formation Les inscriptions sont réservées aux élèves de niveau BAC ou plus, et sont ouvertes dans la mesure des places disponibles. Le Brevet de Technicien Supérieur d Informatique de Gestion

Plus en détail

CAP d Installateur thermique RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur thermique RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES ACTIVITES : Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe I Classe 6 RECEPTIONNISTE EN HOTELLERIE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES.

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

du 24 e examen dénommé VERRERIE, CRISTALLERIE Options : Verrier. Tailleur. Graveur. Graveur-sculpteur.

du 24 e examen dénommé VERRERIE, CRISTALLERIE Options : Verrier. Tailleur. Graveur. Graveur-sculpteur. EPREUVE FINALE du 24 e examen dénommé concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe IX Classe 4 VERRERIE, CRISTALLERIE Options : Verrier. Tailleur. Graveur. Graveur-sculpteur. Président de classe

Plus en détail

I. ORGANISATION DE L EXAMEN

I. ORGANISATION DE L EXAMEN LE RECTEUR DE L ACADEMIE CHANCELIER DES UNIVERSITES A Mesdames et Messieurs les Rectrices et Recteurs d Académie Monsieur le Directeur du SIEC Reims, le 14 février 2008 Rectorat Division des Examens et

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation (CCF)

Contrôle en Cours de Formation (CCF) VOUS FORMEZ UN APPRENTI PEINTRE AU C.A.P. Sous Forme de Contrôle en Cours de Formation (CCF) Au CFA du Bâtiment CHARTRES 1 Objectifs Identifier : Les Principes Fondamentaux du CCF Les Pratiques du CCF

Plus en détail

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE.

UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. UNITE U 6.2 : PROJET TECHNIQUE OBJET DE L'EPREUVE. Cette épreuve permet de valider les compétences C1, C2, C3 et T2 du référentiel au travers de la démarche de projet 15 que le candidat aura mis en œuvre.

Plus en détail

CAP SERRURIER METALLIER

CAP SERRURIER METALLIER NOM : Prénom : Diplôme préparé : CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE CAP SERRURIER METALLIER Session : 20.. / 20.. 40.80.32.00 ou FAX 40.80.32.14 Première CAP PFMP de découverte et de mise en pratique

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS NOTICE DE RENSEIGNEMENTS ADJOINT TECHNIQUE SESSION 2016 MINISTERE DE LA JUSTICE SESSION 2016 Direction de l'administration Pénitentiaire 1 SOMMAIRE I - RECRUTEMENT... p. 4 1.1- CONDITIONS D INSCRIPTION

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTROMÉCANIQUE DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES DE RECONNAISSANCE DÉMARCHE. DEP en ÉLECTROMÉCANIQUE DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS DEP en ÉLECTROMÉCANIQUE DE SYSTÈMES AUTOMATISÉS DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T Commission scolaire des

Plus en détail

MÉCANIQUE POLYVALENTE

MÉCANIQUE POLYVALENTE INSTITUT DON BOSCO Boulevard Léopold 63 7500 TOURNAI Tél. 00.32.69.89.18.18 OPTION DEGRE SUITES LOGIQUES AU 3 e DEGRE GRILLE HORAIRE OBJECTIFS DE LA MÉCANIQUE POLYVALENTE 2 e degré Professionnel Mécanicien(ne)

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS est au service des professionnels de l assurance, qu ils

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL RAPPORT DE STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL 1. Objectifs Une période de stage obligatoire en milieu professionnel est organisée pour le candidat au brevet de technicien supérieur Bâtiment. Ce stage est un

Plus en détail

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES

CAP d Installateur sanitaire RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET TACHES Les activités sont à développer lors de la réalisation d un ouvrage ou d une installation simple ACTIVITES : 1) Préparation / Organisation 1- Prendre connaissance du

Plus en détail

TECHNICO COMMERCIAL EN SOLUTIONS SANITAIRES OU ENERGETIQUES

TECHNICO COMMERCIAL EN SOLUTIONS SANITAIRES OU ENERGETIQUES EPREUVE FINALE du 24 e examen dénommé Concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe XIX Classe 7 TECHNICO COMMERCIAL EN SOLUTIONS SANITAIRES OU ENERGETIQUES Options : 1 Solutions sanitaires 2 Solutions

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance.

Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance. UTILISATION DU CARNET DE CONTROLE EN COURS DE FORMATION Vous avez organisé et programmé une Séquence d'evaluation. L apprenti en a été informé à l'avance. 1. Choisissez 2 fiches parmi celles qui vous sont

Plus en détail

GT 14 personnels d orientation

GT 14 personnels d orientation GT 14 personnels d orientation Fiche 4 Recrutement et formation des psychologues de l éducation nationale Les deux catégories de professionnels chargés, chacun en ce qui les concerne, de mobiliser leur

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : A Dernière modification : 12/03/2009 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Equipier(ère) autonome de production industrielle

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2

Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2 Validation des Acquis de l Expérience Notice concernant le Livret 2 Après le dépôt d un Livret 1, votre demande de validation a été déclarée recevable par un courrier du Rectorat. À partir de la date du

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France»

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Reconnue d Utilité publique

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE La validation des acquis de l expérience 1 - LE CADRE REGLEMENTAIRE C est la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 qui institue et définit la notion de la validation des acquis de l expérience

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Mécanicien Cycles Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles (Arrêté publié au Journal Officiel du 29 novembre

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL

STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEXE III b STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 122 sur 129 1. OBJECTIFS : Le stage en milieu professionnel permet au futur technicien supérieur de prendre la mesure

Plus en détail

METALLERIE - SERRURERIE D ART

METALLERIE - SERRURERIE D ART EPREUVE FINALE du 24 e examen dénommé Concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe III Classe 15 METALLERIE - SERRURERIE D ART Président de classe : Monsieur Robert PETAVY. 5 juin 2010 Complété

Plus en détail

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Vente Conseil en magasin Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Vente

Plus en détail

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP

Guide individuel Jury CQP Responsable de magasin en BVP Date de l évaluation Nom et fonction du membre du jury Nom et prénom du candidat Entreprise du candidat Activités Industrielles de Boulangerie Ce guide est destiné à chaque membre du jury Guide individuel

Plus en détail

GUIDE de MISE en ŒUVRE du CONTROLE en COURS de FORMATION

GUIDE de MISE en ŒUVRE du CONTROLE en COURS de FORMATION 1 Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche C.A.P. Certificats d'aptitude professionnelle B.E.P. Brevets d'études professionnelles GUIDE de MISE en ŒUVRE du CONTROLE en COURS

Plus en détail

BUREAU D ETUDES D ARCHITECTURE

BUREAU D ETUDES D ARCHITECTURE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BUREAU

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra

Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de l Inra Direction de l Innovation et des Systèmes d Information Systèmes informatiques Cahier des charges pour la réalisation d une enquête de satisfaction des utilisateurs de l informatique institutionnelle de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP.1 : Épreuve d étude d un projet de construction Unité UP 1 Coefficient : 4 1 - Contenu de l épreuve Cette épreuve recouvre tout ou partie des compétences

Plus en détail

Pour accompagner la réduction de la. Les dossiers obtenus au fur à mesure

Pour accompagner la réduction de la. Les dossiers obtenus au fur à mesure MÉTALLERIE MENUISERIE BARDAGE-VÊTURE STRUCTURES SOLAIRE Si Cesiom reste en 2D en ce qui concerne la saisie afin d associer modifications et rapidité, la 3D, présente dans la solution, permet une meilleure

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation (CCF)

Contrôle en Cours de Formation (CCF) VOUS FORMEZ UN APPRENTI INSTALLATEUR SANITAIRE AU C.A.P. Sous Forme de Contrôle en Cours de Formation (CCF) Au CFA du Bâtiment CHARTRES 1 Objectifs Identifier : Les Principes Fondamentaux du CCF Les Pratiques

Plus en détail

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu

Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Les certifications QMF : 4452-4453 Qualibat Métallerie Feu Daniel JACQUEMOT Le 09 décembre 2013 La définition de la 4453 445 METALLERIE RESISTANT AU FEU 4453 Fabrication et mise en œuvre d'ouvrages de

Plus en détail

Former à un métier - Éduquer à la vie

Former à un métier - Éduquer à la vie P.I.M. (PARCOURS D INITIATION AUX METIERS) La P.I.M. est une classe de découverte des métiers qui s adresse à des jeunes qui ont minimum 15 ans (élèves de 6 ème, 5 ème ) et qui n ont pas l âge d intégrer

Plus en détail

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE Libellé de la certification : DECLARANT EN DOUANE ET CONSEIL Niveau : II Code(s) NSF : 311N Autorité(s) délivrant la certification : AFTRAL Publication au

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE)

FICHE TECHNIQUE. La validation des acquis de l expérience (VAE) FICHE TECHNIQUE La validation des acquis de l expérience (VAE) Synthèse Reconnue par le Code du travail, la validation des acquis de l expérience (VAE) permet de faire reconnaître son expérience notamment

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr

AGENCEUR D INTÉRIEUR. Une équipe aux. multiples savoir-faire. un métier valorisant! www.deviensagenceur.fr AGENCEUR D INTÉRIEUR un métier valorisant! Une équipe aux multiples savoir-faire www.deviensagenceur.fr L architecte, l architecte d intérieur, le décorateur, le designer et l agenceur d intérieur contribuent

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 2 MENUISERIE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES. I - POURQUOI SE

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE PÉDAGOGIQUE L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES L ÉLABORATION DU PROJET DE FORMATION EN ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES 10 Le projet de formation en alternance travail-études constitue l outil qui concrétise le partenariat éducatif entre l établissement scolaire

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France»

SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

ESTHETIQUE, ART DU MAQUILLAGE

ESTHETIQUE, ART DU MAQUILLAGE EPREUVE FINALE Du 24 e examen dénommé Concours «Un des Meilleurs Ouvriers de France» Groupe XIX Classe 3 ESTHETIQUE, ART DU MAQUILLAGE Président de classe : Mme. Catherine ROLAND 10 avril 2010 Modifié

Plus en détail

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012

REMISE DES MANIFESTATION D'INTERET AVANT LE 4 DECEMBRE 2012 REGION POITOU-CHARENTES GESTION DE LA FUTURE RESERVE NATURELLE REGIONALE DU BOCAGE DES ANTONINS APPEL A MANIFESTATION D'INTERET CAHIER DES CHARGES REGION POITOU-CHARENTES 15 rue de l'ancienne Comédie 86000

Plus en détail

PRÉSENTATION DU DIPLÔME

PRÉSENTATION DU DIPLÔME PRÉSENTATION DU DIPLÔME PLACE DANS L'ENTREPRISE Le titulaire du CAP de tailleur de pierre-marbrier du bâtiment et de la décoration est amené : - à réaliser seul des travaux de base, - à intervenir avec

Plus en détail

Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable

Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable Règlement et sujets de la 6 ème édition du challenge construction durable IUT de La Rochelle, 2015 (Version provisoire v.2 du 21/11/2014) Article 1 Participants Concours ouvert aux étudiants de tous les

Plus en détail

Serrurerie-Métallerie

Serrurerie-Métallerie SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Fax : 01 43 42 20 41

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chaudronnier(ère) polyvalent I OBJECTIF

Plus en détail

BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 100 sur 129

BTS Electrotechnique-décembre 2005.doc Page 100 sur 129 (établissements publics ou privés sous contrat) (CFA ou sections d'apprentissage habilités) (établissements privés hors contrat), (CFA ou sections d'apprentissage non (établissements publics habilités

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES I - CLASSIFICATION DU DIPLOME ET NIVEAU DE QUALIFICATION Ce diplôme se situe au niveau V de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation. L emploi

Plus en détail

Référentiel des activités professionnelles (annexe Ia)

Référentiel des activités professionnelles (annexe Ia) Référentiel des activités professionnelles (annexe Ia) L emploi et la qualification Définition de l emploi Le titulaire du baccalauréat professionnel Ouvrages du bâtiment : métallerie intervient en atelier

Plus en détail

TECHNICIEN EN CONSTRUCTION ET TRAVAUX PUBLICs

TECHNICIEN EN CONSTRUCTION ET TRAVAUX PUBLICs TECHNICIEN EN CONSTRUCTION ET TRAVAUX PUBLICs Les cours du technicien en construction et travaux public sont susceptibles de se donner du lundi au vendredi de 8h00 à 17h00 et le samedi matin (en cours

Plus en détail

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45 Annexe I a Référentiel des activités professionnelles Page 4 sur 45 Présentation Le diplôme du brevet d études professionnelles «Maintenance des produits et équipements industriels» (MPEI) valide un ensemble

Plus en détail

MODALITES DE SELECTION 2012

MODALITES DE SELECTION 2012 MODALITES DE SELECTION 12 SITE PARIS GOBELINS, l'école de l'image Site Paris - 73 boulevard Saint Marcel - 75013 PARIS tél. 01 40 79 92 12 - info-concours@gobelins.fr - www.gobelins.fr JEU VIDEO MASTERE

Plus en détail