LISTE DES SUJETS D ORAL (BANQUE Agro-Véto)

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LISTE DES SUJETS D ORAL (BANQUE Agro-Véto)"

Transcription

1 LISTE DES SUJETS D ORAL (BANQUE Agro-Véto) PARTIE 1 : BIOLOGIE CELLULAIRE ET MOLECULAIRE 1 - L organisation cellulaire et moléculaire du vivant La cellule eucaryote, unité structurale et fonctionnelle La cellule acineuse du pancréas exocrine, une cellule spécialisée (05, Flux de matière et de membrane dans la cellule acineuse (05, Les flux dans la cellule acineuse pancréatique ( Les particularités de la cellule végétale (05, La cellule du parenchyme palissadique, une cellule spécialisée (05, Comparaison cellule animale/cellule végétale (05, La notion de cellule eucaryote (05, La compartimentation cellulaire (05, Le réticulum endoplasmique (05, Comparaison cellule acineuse pancréatique / cellule de parenchyme palissadique (05) Le cytosol (hyaloplasme) des cellules eucaryotes : un milieu réactionnel (05, La coopération fonctionnelle entre les différents compartiments d une cellule eucaryote (05, La polarité fonctionnelle de la cellule du pancréas exocrine (05, La cellule du parenchyme palissadique foliaire (05, Qu est-ce qu une cellule? (05, Qu est-ce qu une cellule eucaryote? ( Relation entre structure et fonction d une cellule spécialisée ( Propriétés fonctionnelles des principales familles de molécules du vivant Les rôles biologiques des lipides (05, Les lipides membranaires (05, Lipides et vie cellulaire (05, Les lipides : relation structures-fonctions (05, Glucose, cellulose, amidon (05, Glucides de réserve et glucides de structure (dérivés glucidiques compris) (05, L importance biologique des oses (05, Comparaison de deux glucides (05, Les polymères glucidiques (05, Les glucides dans la cellules végétales ( Les radicaux des acides aminés (05, Les liaisons chimiques au sein des protéines (05, La structure des protéines (05, La structure tertiaire des protéines et son importance fonctionnelle (05, La conformation des protéines : origine et conséquences (liste de acides aminés fournie) (05, La structure quaternaire des protéines (05, Comparaison myoglobine/hémoglobine (05, L hémoglobine, une protéine allostérique (05, L importance biologique des polymères glucidiques (05, 06, Les nucléotides (05, Comparaison ADN-ARN (05, L ADN : relation structure-fonction (05, Importance biologique des liaisons non covalentes (05, 06, Les molécules séquencées (05, Monomères et polymères (05, Homo et hétéropolymères (05, Les macromolécules (05, L état macromoléculaire (05, Les molécules de réserves (05, Le comportement des biomolécules vis à vis de l eau (05, 06, L importance biologique des protéines (05, L eau, molécule fondamentale du vivant (05) Membranes et fonctionnement cellulaire Membranes et compartimentation cellulaire (05, La membrane plasmique : relation structure/fonction (05, Les jonctions entre cellules adjacentes : relations structure/fonction (05, La membrane plasmique, une interface entre deux milieux (05, Les membranes, des structures dynamiques (05, Les lipides membranaires (05, La matrice extracellulaire animale (05, Les parois cellulaires des végétaux et leur importance fonctionnelle (05, Les matrices extracellulaires (05, Comparaison des matrices extracellulaires animale et végétale (05, L adhérence intercellulaire (05, Diffusion simple et diffusion facilitée à travers le membrane plasmique (05, Le passage des ions à travers les membranes (05, Le passage du glucose à travers les membranes (05, Les transports actifs à travers la membrane plasmique (05, 06, Le potentiel de repos (05, La transport passif de solutés (05, Transports actifs primaires et secondaires (05, Les membranes et les ions (05, La membrane plasmique, une structure fluide (05, La membrane plasmique, une surface d échanges (05, Les protéines membranaires (05, Exocytose et endocytose (05, Importance des membranes dans la vie des cellules ( Importance des échanges transmembranaires dans la vie des cellules (

2 2 - Le métabolisme cellulaire Les enzymes, acteurs du métabolisme La spécificité des enzymes (05, Le(s) site(s) actif(s) des enzymes (05, La catalyse enzymatique (contrôle exclu) (05, Cinétiques enzymatiques michaélienne et non michaelienne (05, Les caractères généraux des enzymes déduits de la cinétique des réactions chimiques (05, Le contrôle de l activité enzymatique (05, Les inhibitions enzymatiques (05, La nature protéique des enzymes ( La régulation du fonctionnement des enzymes (05, Les facteurs modifiant l activité enzymatique ( Relations entre la nature protéique des enzymes et les modalités de la catalyse enzymatique (05, Les enzymes michaeliennes (05) Les enzymes allostériques (05, Les enzymes, des biocatalyseurs (05, Qu est-ce qu une enzymes? (05, La complémentarité enzyme-substrat (05, Les mécanismes moléculaires d un exemple de réaction enzymatique (05) Structure générale du métabolisme et rôle des coenzymes L importance des coenzymes dans les couplages énergétiques (05, Les places respectives du catabolisme oxydatif et de la photosynthèse chez les eucaryotes (05, Les coenzymes d oxydo-réduction (05, La notion de couplage énergétique (05, L ATP, un intermédiaire central du métabolisme (05, L ATP dans la cellule (05, ATP et couplages métaboliques (05, ATP et couplages énergétiques (05, Les couplages réactionnels dans l énergétique cellulaire (05, Les coenzymes d oxydoréduction dans le métabolisme énergétique (05, Les rôles de l ATP dans la cellule (05, la photosynthèse eucaryote Les pigments photosynthétiques chez les eucaryotes (05, 06, Les photosystèmes chez les eucaryotes (05, Du dioxyde de carbone atmosphérique à la molécule de saccharose dans un végétal (05, Chaîne photosynthétique et photophosphorylations (05, 06, Les réactions photochimiques de la photosynthèse chez les eucaryotes (05, La membrane des thylacoïdes (05, Plantes en C3 et plantes en C4 (05, La feuille organe photosynthétique ( Le catabolisme oxydatif La glycolyse et sa régulation (les réactions de la glycolyse sont fournies) (05, Bilan et rendement énergétique de l oxydation respiratoire du glucose (05, Comparaison fermentation/respiration (05, Du glucose à l ATP (05, Les couplages énergétiques dans la mitochondrie (05, Les fermentations lactique et éthanolique (05, L oxydation du glucose avec ou sans O2 (05, La membrane mitochondriale interne et la respiration cellulaire (05, Le glucose6p, un carrefour métabolique (05) La mitochondrie : relation structure fonction (05, L acétylcoa, un carrefour métabolique (05, Comparaison de la dégradation oxydative du glucose et d un acide gras (05, L importance fonctionnelle de la compartimentation de la mitochondrie (05, Métabolisme énergétique et compartimentation chez la cellule animale ( 2.3 et 2.4 Le métabolisme énergétique d une cellule eucaryote chlorophyllienne le jour et la nuit (05, 06) Le dioxygène dans la cellule végétale chlorophyllienne (05, 06) L ATP dans la cellule végétale (05, 06) Les glucides dans la cellule végétale (05, 06) Comparaison mitochondrie/chloroplaste (05, Comparaison chaîne respiratoire/chaîne photosynthétique (chez les eucaryotes) (05, Phosphorylation oxydative et photophosphorylation (05, 06, Les différents modes de synthèse de l ATP (05, Le pyruvate, un carrefour métabolique (05, Les gradients protoniques transmembranaires (05, Les chaînes membranaires de transfert d électrons (05, Importance fonctionnelle de la compartimentation des organites énergétiques (mitochondries et chloroplastes (05, Membrane interne de la mitochondrie et membrane thylacoïdale du chloroplaste (05, Les différents modes de formation de l ATP dans les grandes voies du métabolisme énergétique (05, Systèmes membranaires et conversion d énergie ( Phosphorylations et déphosphorylations (05,

3 3 - L information génétique à l échelle cellulaire Supports et organisations de l information génétique Les supports moléculaires de l information génétique (05, 06, Les acides nucléiques, des molécules informatives (05, 06, L ADN, une molécule informative (05, Qu est-ce qu un chromosome? (05, Les chromosomes (05, De l ADN au chromosome métaphasique (05, La chromatine (05, Comparaison des génomes des procaryotes et des eucaryotes (05, Le contenu informatif des génomes des eucaryotes et des procaryotes (05, L organisation du génome des eucaryotes (05, Le chromosome au cours du cycle cellulaire (05, Le génome des procaryotes ( Mécanisme moléculaires de conservation de l information génétique La réplication de l ADN chez les procaryotes (05, La fidélité de la réplication (05, La fidélité de la réplication et de la transcription (05, Les causes et les conséquences des mutations (05, Mécanismes moléculaires de l expression de l information génétique La traduction (05, Les ARN : relation structure-fonction (05, De l ADN aux ARN (05, Les ADN et les ARN polymérases (05, Les mutations (05, Le code génétique (05) Les ARNm (05, Les particularités de l expression de l information génétique chez les Eucaryotes (05, Comparaison de l expression de l information génétique chez les procaryotes et les eucaryotes ( La synthèse des protéines (05, La coopération fonctionnelle des ARN au cours de la traduction (05, Compartimentation cellulaire et expression de l information génétique chez les Eucaryotes (05, Les interactions ADN-protéines (05, Le contrôle de l expression du génome chez les eucaryotes (05, Le contrôle de l expression de l information génétique (06, La régulation de l expression de l information génétique (05) Qu est-ce qu un virus? (05, Les virus et le détournement de la machinerie cellulaire de l information génétique (05, Comparaison de 2 virus (au choix du candidat) ( Des gènes aux protéines fonctionnelles chez les eucaryotes ( Compartimentation et expression de l information génétique chez les eucaryotes ( Transmission de l information lors de la mitose Comparer le déroulement de la division cellulaire mitotique des cellules animales et des cellules végétales (05, 06, La mitose, une reproduction conforme? (05, Le cytosquelette lors de la mitose (05, Cytosquelette et division cellulaire (05, Synthèses Importance biologique de la complémentarité des bases (05, Le chromosome interphasique (05, La conservation de l information génétique au cours des cycles cellulaires (05, Discuter de la notion de stabilité du matériel génétique (05, Stabilité et variabilité de l information génétique ( PARTIE 2 : BIOLOGIE DES ORGANISMES 1 - Diversité du vivant Les principes de la classification phylogénétique (à travers l ex des Vertébrés) (05, Qu est-ce qu un arbre phylogénétique? ( 2 - L organisme en relation avec son milieu Réalisation des échanges gazeux entre l organisme animal et son milieu Respirer dans l eau (05, Respirer dans l air (05, Les surfaces d échanges respiratoires chez les animaux (05, La respiration de la grenouille (têtard et adulte) (05, La respiration pulmonaire (on se limite aux vertébrés) (05, La respiration trachéenne (on se limite aux insectes) (05, 06, La respiration branchiale (05, Comparaison branchies-poumons (05, Comparaison poumons-trachées (05,

4 Comparaison branchies-trachées ( Le renouvellement des fluides au contact des surfaces d échanges respiratoires chez les Métazoaires (05, 06, Respiration et milieux de vie chez les vertébrés (05, Les surfaces d échanges respiratoires et l optimisation des échanges (on utilisera la loi de Fick) (05, Échanges hydrominéraux entre l organisme végétal et son milieu ; corrélations trophiques dans l organisme végétal La feuille : diversité cellulaire et unité fonctionnelle (05, 06, Les sèves (05, Le parenchyme foliaire : relations structures-fonctions (05, Les réserves chez les végétaux (05, Le flux hydriques chez les Angiospermes (05, L absorption des ions minéraux chez les Angiospermes : de la solution du sol au xylème (05, Xylème et phloème (05, La racine : interface entre la plante et le sol (05, L équilibre hydrique chez les végétaux (05, La circulation des sèves (05, Des organes sources aux organes puits chez les Angiospermes (05, Les stomates (05, La racine : relation structure fonction (05, L absorption racinaire (05, La feuille : relation structure fonction (05, Comparaison sève élaborée/sève brute (05, Les tissus conducteurs et la circulation des sèves (05, Adaptation du développement des Angiospermes au rythme saisonnier Cycle de développement des Angiospermes et saisons (05, Vie ralentie et dormances chez les Angiospermes (05, Le passage de la saison froide chez les Angiospermes des régions tempérées (05, Annuelles, bisannuelles et vivaces : le passage de la saison froide par les Angiospermes des régions tempérées (05, Angiospermes herbacées et saisons (05, Synthèses L eau et les plantes (on se limite aux Angiospermes) (05, 06, Les surfaces d échanges chez les Angiospermes (05, Les échanges gazeux en milieu aérien chez les êtes vivants (05, Les surfaces d échanges chez les êtres vivants (05, A partir d exemples, dégagez les caractères fondamentaux des surfaces d échanges chez les Métazoaires (05, Le dioxygène et les êtres vivants ( La vie d une feuille ( 3 - Construction d un organisme, mise en place d un plan d organisation Mise en place du plan d organisation chez les vertébrés Importance du contenu de l ovocyte et de la fécondation pour la suite du développement embryonnaire chez la grenouille (05, Mise en place et devenir de l ectoblaste au cours du développement embryonnaire chez la grenouille (05) Mise en place et devenir du mésoblaste au cours du développement embryonnaire chez la grenouille (05, La gastrulation chez la grenouille (05, La mise en place des 3 feuillets embryonnaires chez la grenouille (05, L organogenèse au cours du développement embryonnaire chez la grenouille (05, La segmentation chez la grenouille ( Les mouvements gastruléens (05, Les mouvements cellulaire au cours du développement embryonnaire (05, Déformations et mouvements cellulaire au cours du développement embryonnaire (05, Importance de la matrice extracellulaire, des molécules d adhérence et du cytosquelette au cours du développement embryonnaire (05, Acquisition des axes de polarité au cours du développement embryonnaire chez la grenouille (05, La régionalisation du mésoderme selon les axes de polarité au cours du développement embryonnaire (05, Evolution et régionalisation du mésoderme à partir de la neurulation (05, Les gènes homéotiques (05) Le 3ème feuillet embryonnaire : origine, mise en place et évolution (05, La notion d induction embryonnaire (05, L induction du mésoderme (05, L induction embryonnaire (05, Le mésoderme ( Mise en place du plan d organisation des Vertébrés, à travers l exemple de la grenouille (05, Division, migration, différenciation et mort cellulaire, 4 processus fondamentaux impliqués lors de l organogenèse (05, Un exemple d induction embryonnaire (05, Les relations intercellulaires au cours du développement embryonnaire (05, Etude expérimentale du développement embryonnaire chez les amphibiens (05, La métamorphose chez la grenouille (déterminisme exclu) (05, De la larve à l adulte à partie de l exemple des Amphibiens (croissance exclue) (05, De l œuf à la larve chez la grenouille (

5 3.2 - Le développement post-embryonnaire des Angiospermes : de la jeune plante à la plante différenciée Méristèmes secondaires et croissance en épaisseur chez les Angiospermes (05, Comparaison d une plante ligneuse et d une plante herbacée (05) Croissance et développement du système racinaire chez les Angiospermes (05, Comparaison de la croissance de la tige et de la racine chez les Angiospermes (05, Les bourgeons des Angiospermes (05, Les méristèmes des Angiospermes (05, L auxèse chez les Angiospermes (05, La mérèse chez les Angiospermes (05, Mérèse et auxèse chez les Angiospermes (contrôle exclu) (05, La croissance en longueur des tiges chez les Angiospermes (05, La croissance en longueur des racines chez les Angiospermes (05, La croissance des racines chez les Angiospermes (05, La croissance en épaisseur (= en diamètre) chez les Angiospermes (05, Le méristème apical caulinaire et son contrôle chez les Angiospermes (05, Paroi squelettique et développement des Angiospermes (05, Organisation et fonctionnement de l apex racinaire chez les Angiospermes (05, Les tropismes chez les Angiospermes (05, Le phototropisme (05) Le phototropisme de la tige chez les Angiospermes ( Lumière et croissance chez les Angiospermes (05, L apex caulinaire chez les Angiospermes (05, 06, 06) Etude d un tropisme chez les Angiospermes (05, Cellules méristématiques et cellules différenciées chez les Angiospermes (05, Phototropisme caulinaire et gravitropisme racinaire chez les Angiospermes ( Le gravitropisme chez les Angiospermes ( Synthèse Multiplication cellulaire et différenciation cellulaire : deux aspects fondamentaux du développement d un organisme pluricellulaire ( 4 - La reproduction des organismes animaux et végétaux Reproduction sexuée des végétaux Multiplication végétative naturelle chez les Angiospermes La fleur des Angiospermes (05, Morphologies florales et pollinisation chez les Angiospermes (05, Pollen et pollinisation (05) Pollen et pollinisation chez les Angiospermes ( De la fleur au fruit (05, De l ovule à la graine (05) De l ovule à la graine chez les Angiospermes ( La vie de la graine, on se limite aux Angiospermes (05, 06, La fécondation croisée chez les Angiospermes (05, Pollinisation et fécondation chez les Angiospermes (05, 06, Qu est-ce qu un fruit? (05, La multiplication végétative naturelle chez les Angiospermes (05, La propagation de l espèce chez les Angiospermes (05, 06, La graine dans le cycle de développement des Angiospermes (05, Qu est-ce qu une graine ( Reproduction sexuée chez les Mammifères : gamètes et fécondation La gamétogenèse des Mammifères (05, La complémentarité des gamètes mâles et femelles chez les Mammifères (05, Le spermatozoïde, une cellule spécialisée (05, Les gamètes des animaux : relations structures - fonctions (05, La fécondation des animaux à partir d un exemple (05, 06, Aspect chromosomiques et génétiques de la reproduction : cas de la multiplication végétative ; méiose ; mécanismes favorisant l hétéozygotie Le brassage chromosomique chez les Eucaryotes (05, La prophase I de méiose et ses conséquences génétiques (05, Les obstacles à l autofécondation chez les Angiospermes (05, La place de la méiose dans le cycle de développement des êtres vivants (05, Comparaison mitose-méiose (05, Conséquences génétiques de la méiose (05, Stabilité du patrimoine génétique au cours de la méiose (05, Les diverses modalités de recombinaison génétique (05) Les brassages génétique lors de la méiose (05, Argumenter et discuter la célèbre phrase d A. Langaney : Qui fait un œuf, fait du neuf (05, Les divisions cellulaires (05,

6 5 - Diversité des types trophiques Les microorganismes autotrophes pour le carbone (05, 06, La diversité des métabolismes chez les microorganismes (05, L importance des microorganismes dans le cycle de l azote (05, Les microorganismes dans le cycle du carbone (05, L importance écologique des microorganisme (05, PARTIE 3 : INTEGRATION D UNE FONCTION À L ECHELLE DE L ORGANISME 1 - Des communications intercellulaires chez l animal Les interactions récepteurs membranaires / ligands et leurs conséquences (05, Canaux ioniques et communication (05, A partir d un exemple, montrer les caractéristiques d un neurotransmetteur (05, Le mécanisme d action des hormones stéroïdes (05) Le mécanisme d action d une hormone à récepteur nucléaire ( Les mécanismes d action des hormones hydrosolubles (une approche expérimentale est attendue) (05) Les mécanismes d action d une hormone à récepteur membranaire ( La notion d hormone à partir d un nombre limité d exemples pris chez les animaux (05, Les synapses (05, Le potentiel d action neuronal (05, Perméabilité ionique et potentiels électriques transmembranaires (05, Transduction des messages, au niveau membranaire, dans la communication intercellulaire (05, Les rôles du calcium dans les cellules non contractiles (05) Mode d action comparé des hormones hydrosolubles et des neurotransmetteurs (05, L axone (05, 2 - Le fonctionnement de la cellule musculaire squelettique Les myofilaments (05, Les couplages énergétiques dans la cellule musculaire striée (05, Cytosquelette et contraction musculaire (05, L ATP dans la cellule musculaire striée squelettique (05, 06, La cellule musculaire squelettique striée (05, La jonction neuro-musculaire ( 3 - Intégration de la circulation sanguine au fonctionnement des organes Importance de la cellularisation de l hémoglobine (05) Importance de la localisation intracellulaire de l hémoglobine ( Le cœur des Mammifères (05, L automatisme cardiaque (05, Les vaisseaux sanguins (05, Les différents segments vasculaires : relation structure fonction (05, Du dioxygène atmosphérique à son entrée dans la cellule animale (05) Sang et transport des gaz respiratoires (05) L hémoglobine, pigment respiratoire (05) La fonction respiratoire du sang (05) Le globule rouge (05) Les rôles du sang dans la vie des cellules (05) L activité électrique cardiaque (05, L activité mécanique du muscle cardiaque aux différentes échelles (05, Le débit et le rythme cardiaques (05, Le contrôle de l activité cardiaque (05, Cœur et système circulatoire chez les Mammifères (05, 06, Comparaison entre les cellules musculaires striées squelettique et les cellules musculaires cardiaque (05, Les capillaires sanguins (05, Les rôles des artères et des artérioles dans la circulation (05, La perfusion du muscle en rapport avec la situation physiologique de l organisme ( Avertissement pour la liste des sujets proposés en 2005 (05) : La liste présentée ici est issue de la première réunion du jury d oral. Postérieurement à cette réunion, plusieurs sujets, hérités des sessions précédentes du concours AGRO, se sont avérés trop restreints ou trop éloignés de l esprit des nouveaux programmes de BCPST. Dès le début des épreuves orales, certains sujets ont donc été retirés de cette liste, et n ont été proposés à aucun candidat. De ce fait, cette liste est à lire de manière critique : les préparateurs et les candidats ne doivent pas prendre prétexte de l existence de tel ou tel sujet pour alourdir leur préparation à l oral du concours.

Banque Agro-Veto Session 2014 Rapport sur les concours A filière BCPST

Banque Agro-Veto Session 2014 Rapport sur les concours A filière BCPST 1 Épreuve de biologie Épreuve non prise en compte au concours PC BIO Concours Nb cand. Moyenne Ecart type Note la plus basse Note la plus haute A BIO 2158 11,94 4,10 1 20 A ENV 883 13,54 3,69 1,5 20 Ce

Plus en détail

Epreuve de biologie... 2 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 9

Epreuve de biologie... 2 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 9 Epreuve de biologie... 2 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 9 Travaux pratiques de biologie... 17 Annexe : Liste des sujets de la session 2013... 26 Travaux d initiative personnelle encadrés

Plus en détail

Commentaires sur les épreuves de Sciences de la Vie et de la Terre

Commentaires sur les épreuves de Sciences de la Vie et de la Terre Commentaires sur les épreuves de Sciences de la Vie et de la Terre Épreuve ÉCRITE de BIOLOGIE A...2 Épreuve ÉCRITE de BIOLOGIE B...9 Épreuve ORALE de BIOLOGIE...13 ANNEXE 1 : LISTE DES SUJETS D ORAL PROPOSÉS

Plus en détail

ULBI 101 Biologie Cellulaire L1. Le Système Membranaire Interne

ULBI 101 Biologie Cellulaire L1. Le Système Membranaire Interne ULBI 101 Biologie Cellulaire L1 Le Système Membranaire Interne De la nécessité d un SMI Le volume augmente comme le cube de la dimension linéaire, alors que la surface n'est augmentée que du carré Une

Plus en détail

ne définition de l arbre.

ne définition de l arbre. LA PHYSIOLOGIE DES ARBRES. U ne définition de l arbre. L es arbres sont des êtres vivants qui occupent une place à part dans le monde végétal. Ils sont indispensables à la vie sur terre et ils ont largement

Plus en détail

Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek

Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek Cellules procaryotes Service histologie Pr.k.mebarek I) Les cellules procaryotes II) Les cellules eucaryotes o 1) Caractéristiques générales des cellules eucaryotes o 2) Organisation des cellules eucaryotes

Plus en détail

Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire

Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

Utilisation des substrats énergétiques

Utilisation des substrats énergétiques Utilisation des substrats énergétiques Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Les organes et les substrats... 3 I.1 Les substrats énergétiques...

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail

LA A RESPIRATION CELLULAIRE

LA A RESPIRATION CELLULAIRE Instructions aux professeurs Domaine : 1.1 Le transport de substances, réaction chimique de la respiration cellulaire, p. 6 Travail à réaliser : Les élèves répondent aux questions. Matériel : Feuilles

Plus en détail

LA MITOSE CUEEP - USTL DÉPARTEMENT SCIENCES BAHIJA DELATTRE

LA MITOSE CUEEP - USTL DÉPARTEMENT SCIENCES BAHIJA DELATTRE Biologie LA MITOSE CUEEP - USTL DÉPARTEMENT SCIENCES BAHIJA DELATTRE Février 2006 I. L'INTRODUCTION Chaque cellule d'un organisme supérieur provient de la multiplication d'une cellule préexistante (cellule

Plus en détail

Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année)

Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année) Annales de Biologie Cellulaire QCM (niveau SVT 1 er année) Equipe pédagogique Université Bordeaux-1 Didier Morin, Michel Moenner, Sophie North, Gérard Tramu et IJsbrand Kramer Contact : i.kramer@iecb.u-bordeaux.fr

Plus en détail

STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES

STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES Plan de cours STRUCTURE ET FONCTION DES PLURICELLULAIRES 101-FYA-PT Pondération 3-1-2 Gilles Bourbonnais (C360) gilles.bourbonnais@dgpc.ulaval.ca Sciences de la Nature / PASC@L http://ici.cegep-ste-foy.qc.ca/profs/gbourbonnais/

Plus en détail

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu

Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu Correction TP 7 : L organisation de la plante et ses relations avec le milieu (TP multiposte : groupes de 4 élèves qui se répartissent sur les 4 postes une fois chaque poste travaillé, un bilan sera établi

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

2 C est quoi la chimie?

2 C est quoi la chimie? PARTIE 1 AVANT LA CHIMIE VERTE... 2 C est quoi la chimie? L inconnu étant source d angoisse, nous allons essayer de définir les grands domaines de la chimie pour mieux la connaître, l appréhender et donc

Plus en détail

Travaux dirigés de Microbiologie Master I Sciences des Génomes et des Organismes Janvier 2015

Travaux dirigés de Microbiologie Master I Sciences des Génomes et des Organismes Janvier 2015 Andrew Tolonen atolonen@genoscope.cns.fr Travaux dirigés de Microbiologie Master I Sciences des Génomes et des Organismes Janvier 2015 A- Généralités I- La vie sur terre telle que nous la connaissons ne

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Séquence 4. La nature du vivant. Sommaire. 1. L unité structurale et chimique du vivant. 2. L ADN, support de l information génétique

Séquence 4. La nature du vivant. Sommaire. 1. L unité structurale et chimique du vivant. 2. L ADN, support de l information génétique Séquence 4 La nature du vivant Sommaire 1. L unité structurale et chimique du vivant 2. L ADN, support de l information génétique 3. Synthèse de la séquence 4. Exercices Devoir autocorrectif n 2 Séquence

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Les plantes et la lumière

Les plantes et la lumière Les plantes et la lumière Première partie : la lumière comme source d énergie Pierre.carol@upmc.fr http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/photosynthese-cours/index.htm 1. Introduction La lumière est la source

Plus en détail

ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES CONCOURS D ADMISSION SESSION 2013 FILIÈRE BCPST COMPOSITION DE BIOLOGIE

ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES CONCOURS D ADMISSION SESSION 2013 FILIÈRE BCPST COMPOSITION DE BIOLOGIE ÉCOLES NORMALES SUPÉRIEURES ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES CONCOURS D ADMISSION SESSION 2013 FILIÈRE BCPST COMPOSITION DE BIOLOGIE Épreuve commune aux ENS de Cachan, Lyon, Paris et de l ENPC Durée

Plus en détail

Guide PACES - 23/06/2010

Guide PACES - 23/06/2010 1 Guide PACES - 23/06/2010 Historiquement, la réforme de la PCEM 1 (pour 1 ère année du Premier Cycle des Etudes Médicales) a toujours fait débat, à savoir trouver la meilleure formule pour juguler l afflux

Plus en détail

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier

Les OGM. 5 décembre 2008. Nicole Mounier Les OGM 5 décembre 2008 Nicole Mounier Université Claude Bernard Lyon 1 CGMC, bâtiment Gregor Mendel 43, boulevard du 11 Novembre 1918 69622 Villeurbanne Cedex OGM Organismes Génétiquement Modifiés Transfert

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

tout-en-un BCPST 1 re année TOUT-EN-UN Sous la direction de P. Peycru, D. Grandperrin

tout-en-un BCPST 1 re année TOUT-EN-UN Sous la direction de P. Peycru, D. Grandperrin TOUT-EN-UN BPST 1 re année Sous la direction de P. Peycru, D. Grandperrin et. Perrier : B. Augère, T. Darribère, J.-M. Dupin,. Escuyer, J.-F. Fogelgesang,. van der Rest Biologie tout-en-un Dunod, Paris,

Plus en détail

Compléments - Chapitre 5 Spectroscopie

Compléments - Chapitre 5 Spectroscopie ompléments - hapitre 5 Spectroscopie Spectroscopie par résonance magnétique nucléaire (RMN 13 ) Tandis que la spectroscopie RMN 1 H fournit des données sur la disposition des atomes d'hydrogène dans une

Plus en détail

École secondaire Mont-Bleu Biologie générale 035-534

École secondaire Mont-Bleu Biologie générale 035-534 École secondaire Mont-Bleu Biologie générale 035-534 I. Rappel sur anatomie du système digestif Unité 3 La vie une question d adaptation 2 Unité 3 La vie une question d adaptation 3 Unité 3 La vie une

Plus en détail

Les débuts de la génétique

Les débuts de la génétique HPITRE 9 DES DÉBTS DE L ÉNÉTIQE X ENJEX TELS DES BIOTEHNOLOIES 1 Les débuts de la génétique est avec les travaux de regor Mendel vers la fin du XIX e siècle que furent posées les bases de la génétique.

Plus en détail

Univers Vivant Révision. Notions STE

Univers Vivant Révision. Notions STE Univers Vivant Révision Notions STE Chap. 13) L Écologie 1) a) Qu est-ce que l empreinte écologique? L empreinte écologique correspond à la surface terrestre et aquatique totale nécessaire à un individu,

Plus en détail

2015-2016. Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme ANNÉE UNIVERSIT AIRE

2015-2016. Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme ANNÉE UNIVERSIT AIRE Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016 SudMédical Montpellier-Nîmes Établissement d Enseignement Supérieur Privé Espace Saint-Charles - 300, rue Auguste Broussonnet - 34090

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Respiration Mitochondriale

Respiration Mitochondriale Université Pierre et Marie Curie Respiration Mitochondriale Objectifs au cours de Révisions Biochimie PCEM2 Révisions Biochimie Métabolique 2004-2005 Pr. A. Raisonnier (alain.raisonnier@upmc.fr) Mise à

Plus en détail

Commentaires sur les Épreuves de Sciences de la Vie et de la Terre

Commentaires sur les Épreuves de Sciences de la Vie et de la Terre Commentaires sur les Épreuves de Sciences de la Vie et de la Terre Épreuve Écrite de Biologie A... 2 Épreuve Écrite de Biologie B... 8 Épreuve Orale de Biologie... 16 Annexe 1 : liste des sujets proposés

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S.

La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S. La notion de croissance (végétale) en sixième et en première S. Activité proposée : La notion de croissance est abordée en classe de 6 ème et elle est traitée en première S. Montrez sur cet exemple qu

Plus en détail

Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Partie 2 Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie Y Cette partie doit permettre à l élève d appréhender quelques aspects généraux concernant le fonctionnement du corps humain. Il s agit principalement

Plus en détail

Séquence 2. L expression du patrimoine génétique. Sommaire

Séquence 2. L expression du patrimoine génétique. Sommaire Séquence 2 L expression du patrimoine génétique Sommaire 1. La synthèse des protéines 2. Phénotypes, génotypes et environnement Synthèse de la séquence 2 Exercices de la séquence 2 Glossaire des séquences

Plus en détail

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine AMINES BIOGENIQUES Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine Effets physiologiques des bioamines via le systeme nerveux autonome Cardiovasculaire: Augmentation du

Plus en détail

TP N 3 La composition chimique du vivant

TP N 3 La composition chimique du vivant Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant : une planète habitée Chapitre II : La nature du vivant TP N 3 La composition chimique du vivant Les conditions qui règnent sur terre

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IIIe Chimie 3e classique F - Musique Nombre de leçons: 1.5 Nombre minimal de devoirs: 4 devoirs par an Langue véhiculaire: Français I. Objectifs généraux Le cours de chimie

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Le trajet des aliments dans l appareil digestif.

Le trajet des aliments dans l appareil digestif. La digestion. La digestion, c est la transformation des aliments en nutriments assimilables par l organisme. Dans le tube digestif, les aliments subissent une série de dégradations mécaniques et chimiques

Plus en détail

Séquence 1. Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN Variabilité génétique et mutation de l ADN

Séquence 1. Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN Variabilité génétique et mutation de l ADN Séquence 1 Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN Variabilité génétique et mutation de l ADN Sommaire 1. Reproduction conforme de la cellule et réplication de l ADN 2. Variabilité

Plus en détail

1. Principes de biochimie générale. A. Bioénergétique et dynamique. a) Intro: Les mitochondries passent leur temps à fabriquer de l énergie.

1. Principes de biochimie générale. A. Bioénergétique et dynamique. a) Intro: Les mitochondries passent leur temps à fabriquer de l énergie. RESPIRATION MITOCHONDRIALE 1. Principes de biochimie générale. A. Bioénergétique et dynamique. a) Intro: Les mitochondries passent leur temps à fabriquer de l énergie. b) Rappels: L énergie chimique sert

Plus en détail

Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement

Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement A l initiative de François Loos Ministre délégué à l Industrie Page 1 Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l

Plus en détail

Section «Maturité fédérale» EXAMENS D'ADMISSION Session de février 2014 RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES. Formation visée

Section «Maturité fédérale» EXAMENS D'ADMISSION Session de février 2014 RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES. Formation visée EXAMENS D'ADMISSION Admission RÉCAPITULATIFS DES MATIÈRES EXAMINÉES MATIÈRES Préparation en 3 ou 4 semestres Formation visée Préparation complète en 1 an 2 ème partiel (semestriel) Niveau Durée de l examen

Plus en détail

La fonction respiratoire

La fonction respiratoire La fonction respiratoire Introduction Fonction vitale : Au-delà de 3 min = atteintes graves Après 5 min = très altérés On parle de 3 phénomènes : Ventilation : respiration visible, échanges aériens intérieur

Plus en détail

1ST2S Biophysiopathologie : Motricité et système nerveux. 2012-2013. La physiologie neuro-musculaire :

1ST2S Biophysiopathologie : Motricité et système nerveux. 2012-2013. La physiologie neuro-musculaire : La physiologie neuro-musculaire : Introduction : Le neurone possède 3 propriétés indispensables pour assurer sa fonction au sein de l organisme : -l excitabilité : capacité à répondre à un stimulus -la

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

INTRODUCTION À L'ENZYMOLOGIE

INTRODUCTION À L'ENZYMOLOGIE INTRODUCTION À L'ENZYMOLOGIE Les enzymes sont des macromolécules spécialisées qui - catalysent les réactions biologiques - transforment différentes formes d'énergie. Les enzymes diffèrent des catalyseurs

Plus en détail

2015-2016. Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE

2015-2016. Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE Médecine Pharmacie Dentaire Sage-femme Kinésithérapie ANNÉE UNIVERSIT AIRE 2015-2016 Médical Sciences Bordeaux - Établissement d Enseignement Supérieur Privé Médical Sciences 52 rue de la Béchade - 33000

Plus en détail

Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques

Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques UE7 Cours n 9 C. LAMAZE 24.11.11 Elise GODEAU (partie1) Guillaume MERGENTHALER (partie2) Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques SOMMAIRE : I. L endocytose à récepteurs : la voie des clathrines

Plus en détail

Transfusions sanguines, greffes et transplantations

Transfusions sanguines, greffes et transplantations Transfusions sanguines, greffes et transplantations Chiffres clés en 2008 La greffe d organes est pratiquée depuis plus de 50 ans. 4 620 malades ont été greffés. 1 563 personnes ont été prélevées. 222

Plus en détail

Vue d ensemble de la vie microbienne

Vue d ensemble de la vie microbienne Vue d ensemble de la vie microbienne C HAPITRE D EUX I Structure cellulaire et évolution 22 2.1 Les structures cellulaires et virales 22 2.2 L organisation de l ADN dans les cellules microbiennes 24 2.3

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Génétique et génomique Pierre Martin

Génétique et génomique Pierre Martin Génétique et génomique Pierre Martin Principe de la sélections Repérage des animaux intéressants X Accouplements Programmés Sélection des meilleurs mâles pour la diffusion Index diffusés Indexation simultanée

Plus en détail

Liste des matières enseignées

Liste des matières enseignées Liste des matières enseignées Domaine : Sciences de la Nature et de la Vie Filière : Biologie Parcours : Tronc Commun Semestre1 VHG Coefficient Cours TD/TP Crédits/s. unité crédits U.E fondamental : 13

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2010 TRAVAUX PRATIQUES DE CONTRE-OPTION DU SECTEUR A CANDIDATS DES SECTEURS B ET C

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli

Les cytokines et leurs récepteurs. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli Les cytokines et leurs récepteurs Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli l i@ i 1 Les cytokines et leurs récepteurs 2 mécanismes principaux d interactions cellulaires : - contact membranaire

Plus en détail

CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT

CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 8 PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT 1 Relations alimentaires entre les êtres vivants 1 1 Les chaines alimentaires. Une chaine alimentaire est constituée par une succession d êtres vivants

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales

Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales Aix 11 Septembre 2006 Les Parcours Scientifiques et les Ecoles Doctorales «Sciences de la Vie» Jean-François DHAINAUT Président du Pôle de Recherche et Enseignement Supérieur «Université Paris-Centre»

Plus en détail

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Tuteur : Anne Muhr-Tailleux cardiovasculaires et diabète (Equipe 1) Institut

Plus en détail

GénoToul 2010, Hôtel de Région Midi Pyrénées, Toulouse, 10 décembre 2010

GénoToul 2010, Hôtel de Région Midi Pyrénées, Toulouse, 10 décembre 2010 GénoToul 2010, Hôtel de Région Midi Pyrénées, Toulouse, 10 décembre 2010 Analyse de la diversité moléculaire des régions génomiques de 30 gènes du développement méristématique dans une core collection

Plus en détail

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 Appareil respiratoire-organogénèse de l appareil digestif Cours du Pr. PRUDHOMME Séance préparée par Anissa BARAKAT, Caroline

Plus en détail

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt

Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Notice MESURACOLOR Colorimètre à DEL Réf. 22020 Indicateur d'unité Voyant Marche/Arrêt Indicateur Etalonnage Bouton Marche/Arrêt Indicateur de sélection de la longueur d'onde Indicateur de mode chronomètre

Plus en détail

Introduction au Monde VégétalV. Les Champignons. Les Algues. Introduction au Monde Animal. Les Invertébr. (Les Lichens)

Introduction au Monde VégétalV. Les Champignons. Les Algues. Introduction au Monde Animal. Les Invertébr. (Les Lichens) Enseignement de Biologie des Organismes 11 ère ère année de de Licence DEUG STS STPIBGS Introduction au Monde VégétalV Les Champignons Les Algues Introduction au Monde Animal Les Invertébr brés (Les Lichens)

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410

EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICES : MECANISMES DE L IMMUNITE : pages 406 407 408 409 410 EXERCICE 1 PAGE 406 : EXPERIENCES A INTERPRETER Question : rôles respectifs du thymus et de la moelle osseuse dans la production des lymphocytes.

Plus en détail

Séquence 7. Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : exemple de la vie fixée chez les plantes à graines.

Séquence 7. Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : exemple de la vie fixée chez les plantes à graines. Séquence 7 Les relations entre organisation et mode de vie, résultat de l évolution : exemple de la vie fixée chez les plantes à graines. Sommaire Chapitre 1. Des adaptations à la vie fixée dans deux milieux

Plus en détail

Biotechnologies en 27 fiches

Biotechnologies en 27 fiches 9782100589142-cezard-lim.qxd 23/04/13 7:40 Page I Fabien CÉZARD Biotechnologies en 27 fiches 2 e édition 9782100589142-cezard-lim.qxd 23/04/13 7:40 Page II Une autre version de cet ouvrage a été publiée

Plus en détail

Stabilitéet variabilitédes génomes au cours de la reproduction sexuée

Stabilitéet variabilitédes génomes au cours de la reproduction sexuée Stabilitéet variabilitédes génomes au cours de la reproduction sexuée 1 1 Reproduction sexuée et stabilitéde l espèce 2 2 L évolution du nombre de chromosones au cours de la reproduction sexuelle Le cycle

Plus en détail

Le stress oxydant provoqué par l'exercice : une fatalité?

Le stress oxydant provoqué par l'exercice : une fatalité? Le stress oxydant provoqué par l'exercice : une fatalité? L e métabolisme aérobie est un moyen très efficace de produire de l'énergie en oxydant la matière organique, mais l'utilisation d'oxygène entraîne

Plus en détail

L univers vivant De la cellule à l être humain

L univers vivant De la cellule à l être humain L univers vivant De la cellule à l être humain La cellule humaine Voir : http://www.biologieenflash.net/sommaire.html Voir : http://fr.wikipedia.org/ La cellule humaine Unité de base de tous les êtres

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

La filtration glomérulaire et sa régulation

La filtration glomérulaire et sa régulation UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 4 : La filtration glomérulaire et sa régulation Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

1. LES ENTRAINEMENTS SPORTIFS

1. LES ENTRAINEMENTS SPORTIFS ALLER PLUS HAUT POUR ÊTRE PLUS FORT? 1. LES ENTRAINEMENTS SPORTIFS Pour introduire le chapitre, voici 3 extraits d articles abordant les entrainements sportifs. Lis-les attentivement et réponds aux questions

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2005 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE ALCOOL ET FOIE L éthanol, psychotrope puissant, est absorbé passivement dans l intestin

Plus en détail

- pellicule de fruits qui a un rôle de prévention contre l'évaporation, le développement de moisissures et l'infection par des parasites

- pellicule de fruits qui a un rôle de prévention contre l'évaporation, le développement de moisissures et l'infection par des parasites LES LIPIDES Quelles Sont les Idées Clés? Les lipides sont les huiles et les graisses de la vie courante. Ils sont insolubles dans l eau. Pour les synthétiser, une réaction : l Estérification. Pour les

Plus en détail

Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide

Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide Prof. Marc HENRY Chimie Moléculaire du Solide Institut Le Bel, 4, Rue Blaise Pascal 67070 Strasbourg Cedex, France Tél: 03.68.85.15.00 e-mail:

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES SUJET

BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES SUJET SESSION 2010 France métropolitaine Option : élevage canin et félin BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES AGRICOLES ÉPREUVE E DU DEUXIÈME GROUPE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer 1. TITRE : TRIER

Plus en détail

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène

La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène 1 La Dysplasie Ventriculaire Droite Arythmogène Document rédigé par l équipe pluridisciplinaire du centre de référence pour les maladies cardiaques héréditaires (Paris), en collaboration avec des patients

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Contexte Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Fédération des spécialités de Master des 5 pôles universitaires partenaires de la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

RAPPORT SUR LE CONCOURS D ADMISSION AUX ÉCOLES NATIONALES VÉTÉRINAIRES CONCOURS B ENV

RAPPORT SUR LE CONCOURS D ADMISSION AUX ÉCOLES NATIONALES VÉTÉRINAIRES CONCOURS B ENV Ministère de l'agriculture et de la pêche Service des Concours Agronomiques et Vétérinaires RAPPORT SUR LE CONCOURS D ADMISSION AUX ÉCOLES NATIONALES VÉTÉRINAIRES CONCOURS B ENV Session 2005 Ministère

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Les vers marins. Deux embranchements représentent les vers marins de nos côtes littorales: les vers plats (plathelminthes) et les vers segmentés

Les vers marins. Deux embranchements représentent les vers marins de nos côtes littorales: les vers plats (plathelminthes) et les vers segmentés Les vers marins A partir des vers marins, les animaux se complexifient dans l organisation de leur tissus. Nous avons vu qu avec les coraux, les organismes possédaient deux feuillets séparés d une gelée.

Plus en détail