Examen au Microscope Electronique à Balayage mettant en évidence les borures du Superplast 300.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Examen au Microscope Electronique à Balayage mettant en évidence les borures du Superplast 300."

Transcription

1 ACIERS C ATA L O G U E ALUMINIUM ALLIAGES CUIVREUX PRODUITS SIDÉRURGIQUES PLATS ET RONDS DE PRÉCISIONS COMPOSANTS L LQS Examen au Microscope Electronique à Balayage mettant en évidence les borures du Superplast 300.

2 Lugand Aciers est une société familiale fondée en 1946 par M. René Lugand. NOS SERVICES : Découpe de brut sous 24 h. Aujourd hui l entreprise située au cœur de la plastic vallée est un partenaire privilégié des professionnels de la mécanique en leur proposant une gamme complète d aciers et d alliages non ferreux. Un partenariat avec les grands noms français de la Sidérurgie Mondiale nous permet de proposer des solutions innovantes à l ensemble des acteurs de la plasturgie et de la mécanique. Plus de 50 nuances d aciers et d alliages en stock. Un équipement de sciage performant, permettant des délais de livraisons sous 24 h pour les aciers bruts. Usinage de plaques à vos cotes Plaques fraisées et rectifiées suivant vos dimensions (maxi mm x mm x mm). Délai 3 à 5 jours. Tous types de bridages. Trous de manutention. Chanfreins de 1 à 5 mm. Usinage suivant plans Livraisons Réalisation de carcasse suivant plan jusqu à 20 tonnes. Réception de plans par Livraisons rapides en internet. France et en Europe. lugand-aciers.com stockxpert Consultez-nous, réponse à vos demandes sous 24 H.

3 Sommaire ACIERS DE CONSTRUCTION Etiré doux A 37 - Etiré mi-dur A 60 4 LA C6 h7 (STUB) 5 LA Tôles à calibre 7 PRETRAITES LA LA 2738 XXX 9 LA LA SP SP à 15 D EMPREINTE LA LA Présentation Aubert & Duval B 19 SMV3 - SMV3 W XXX SMV5 W 22 INOXYDABLE LANOX 23 X 15 TN XXX 24 X13 T6 - X13 T6W XXX 25 INOX 304L - 316L SPECIAUX NOUVEAU V LK3 29 GKH 30 MARVAL M NC6 32 Tige vérin chromée - C45f7 33 TRAVAIL A FROID NOUVEAU 90 MCV8 - LA LA Z TENASTEEL 36 LAF M2 37 LAF M4 - LAF M

4 Sommaire ALUMINIUM ALLIAGES 1050 A 39 AU 4 G - LA LA LA 5083 P préusiné 42 LA ALLIAGES CUIVREUX HAUTE TECHNOLOGIE LAMAC Présentation 44 LAMAC 40 HRC 45 LAMAC 30 HRC 46 LAMAC HC 47 CUIVRE - BRONZE - LAITON Cuivre électrolytique - Cu A1 - Cu C1 48 LAKAL - Cupro tungstène 49 NOUVEAU Bronze NC4 50 Bronze Cu Sn 12 - U E 12 P 51 Laiton Cu Zn 40 Pb 3 - Cu Zn 39 Pb 2 52 PRODUITS SIDÉRURGIQUES TUBES - FERS - TOLES - PRODUITS BETONS Tubes : serruriers, construction, à ailettes 53 Profilé à froid - Tubes : canalisation, pression 54 Acier laminé à chaud Tôles - Produits bétons 56 LÉGENDES Livraison 240 HB Dureté moyenne de livraison Dureté maxi 54 Hrc Dureté maxi de traitement Nit HV Dureté maxi après nituration PVD Traitement de surface par PVD Possible * à éviter ** Résultat moyen *** Bon résultat ****Très bon résultat Rechargement possible voir conseil sur le métal d apport* Le rechargement restant une opération avec risques, nous conseillons de faire pratiquer la soudure par un professionnel. Nous remercions nos clients et fournisseurs qui nous ont apporté une aide précieuse à la réalisation de ce catalogue. Conception Lugand Aciers - Imprimé en France - Textes et photos non contractuels. Photo de couverture Acelor Mital. 2

5 Sommaire PLATS ET RONDS DE PRECISIONS LA LA à 64 LA LA à 70 LA à 74 LA à 78 LA LA LA LA à 84 LA à 90 LA LA à 98 LA LA LA LA LA 7225 Ronds 42CD4 Prétraité 110 kg 102 COMPOSANTS CUIVRE, ALU, LAITON AU MÈTRE 103 PLAQUES ISOLANTES 350R 104 EVENTS LAPEVENT Type P 105 LAPEVENT Type W 106 LAPORAX BROCHES EN LAMAC 109 CLINQUANT TIGE FILETÉE 112 NOUVEAU NOUVEAU NOUVEAU NOUVEAU Stock important NOTES TECHNIQUES 113 à 124 Tableau des équivalences - Symboles, surépaisseurs et tolérances - Tolérances d oxycoupage Etats métallurgiques des alliages d aluminium - Caractéristiques mécaniques des cuivres Rechargement Lamac - LAPORAX - Tolérances d ajustement - Correspondances des duretés. CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE - OUVERTURE DE COMPTE

6 ACIERS 4ACIERS DE CONSTRUCTION ETIRES DOUX A 37 Et - ETIRES 1/2 DUR A 60 Et 1/2 DUR RECTIFIÉ : A 60 Et rectifié Caractéristiques mécaniques MATIÈRE SECTION TOLÉRANCE DIMENSIONS CARACTÉRISTIQUES A37 Et (étiré à froid) A 60 Et (étiré à froid) A60 Et (étiré rectifié) h 10 h 11 h 11 h 10 h 11 h 11 h 11 Tolérances géométriques Etats de surface Sections disponibles en mm (longueur standard 3000 mm) Pour livraisons par transporteur de longueurs supérieures à 2 m nous contacter S Métal d apport Baguette de soudure WRLA1 dia. 1,6. Code Lugand : Ø 3 < 8 mm Ø 3 < 7 mm Ø 10 x 2 < 300 x 20 mm Ø 10 < 120 mm Ø 8 < 100 mm Ø 20 x 5 < 200 x 30 mm Ø 10 < 55 mm h 7 Ø 20 à 75 mm Rm : MPa Rp 0,2 : MPa mini A% : 7 à 12% mini Rm : MPa Rp 0,2 : MPa mini A% : 5 à 8% mini Rm : MPa Rp 0,2 : MPa mini A% : 15 à 16% mini TOLERANCES h 10 Etiré h11 et rectifié h7 h 11 longueur +0,02% +0,02% avec 10 mm mini +0,02% avec 10 mm mini flèche maxi 1 mm/m 1 mm/m 1 mm/m forme 1/2 tolérance sur rond 1/2 tolérance sur rond 1/2 tolérance sur plat vrillage 4 /m SECTIONS DIMENSIONS RUGOSITÉ rond rectifié d 25 mm d > 25 mm Ra 1,6 Ra 1,6 Ra 3,2 carré ou méplat sur plats e 25 mm e > 25 mm Ra 5 Ra x2 10x3 10x4 10x5 10x6 10x8 12x2 12x3 12x4 12x5 12x6 12x8 12x10 15x2 15x3 15x4 15x5 15x6 15x8 15x10 15x12 20x2 20x3 20x4 20x5 20x6 20x8 20x10 20x12 20x15 25x2 25x3 25x4 25x5 25x6 25x8 25x10 25x12 25x15 25x20 30x2 30x3 30x4 30x5 30x6 30x8 30x10 30x12 30x15 30x20 30x25 35x3 35x4 35x5 35x6 35x8 35x10 35x12 35x15 35x20 35x25 35x30 40x3 40x4 40x5 40x6 40x8 40x10 40x12 40x15 40x20 40x25 40x30 45x5 50x3 50x4 50x5 50x6 50x8 50x10 50x12 50x15 50x20 50x25 50x30 50x35 50x40 60x3 60x4 60x5 60x6 60x8 60x10 60x12 60x15 60x20 60x25 60x30 60x35 60x40 70x5 70x6 70x8 70x10 70x12 70x15 70x20 70x25 80x5 80x6 80x8 80x10 80x12 80x15 80x20 80x25 80x30 80x40 80x50 100x5 100x6 100x8 100x10 100x12 100x15 100x20 100x25 100x30 100x40 100x50 120x x12 120x15 120x20 120x25 120x30 120x50 140x10 140x15 140x20 140x25 150x8 150x10 150x15 150x20 150x25 150x30 150x35 150x40 150x50 160x10 160x15 160x20 160x30 180x10 180x15 180x20 180x25 180x30 200x10 200x15 200x20 200x25 200x30 200x50 250x20 250x40 300x20 S :

7 ACIERS 100 C6 h7 Genre Stub - EN : 100 Cr6 - (100 C6) - Wnr : Densité : 7,85 Composition en % carbone : 0,95 à 1,1 manganèse : 0,25 à 0,45 silicium : 0,15 à 0,35 Propriétés chrome : 1,35 à 1,6 soufre maxi : 0,015 phosphore maxi : 0,025 dureté en HRC COURBE DE REVENU Température de revenu en C dureté en HB Etat normalisé adouci. Rm : 700/800 N/mm 2 Etat de livraison Trempe à l huile C Traitement thermique Aptitudes Acier à outils allié pour travail à froid résistant à l usure et à la fatigue, assez sensible aux chocs. Applications LA EN : EN (E36) - Wnr : Composition en % Carbone 0,2 Soufre 0,045 Phosphore 0,045 Silicium : 0,5 Manganèse : 1,5 Propriétés Densité : 7,85 Etat de livraison Brut d oxycoupage ou stabilisation sur demande. Dureté HB. Voir tolérances d oxycoupage page Caractéristiques mécaniques Rm 400 MPA. Aptitude Acier au carbone non allié. Applications Dureté 217 HB Bonne ténacité, faible déformation après trempe (dans la masse ou superficielle par induction). Soudabilité : déconseillée. Goupilles, poinçons, éjecteurs, colonnes de guidage, roulements, limes, forets, alésoirs... Sections disponibles en mm (barres de 2000 mm) 1 1,2 1,5 2 2,5 3 3,2 3,5 4 4,2 4,5 5 5,5 6 6,5 7 7,5 8 8,2 8,5 9 9, ,2 10, , , , , Semelles d outils. Pièces mécaniques et mécano soudées. Bâtis de machine. Métal d apport Baguette de soudure WRLA1 dia. 1,6. Code Lugand : ACIERS DE CONSTRUCTION

8 ACIERS 6ACIERS DE CONSTRUCTION Caractéristiques mécaniques Section mm A l état normalisé d 16 Rm > = 620 MPa Rp 0,2 340 MPa 16 < d 40 Rm 580 MPa Rp 0,2 305 MPa 40 < d 100 Rm 580 MPa Rp 0,2 305 MPa 100 < d 160 Rm 560 MPa Rp 0,2 275 MPa * prélèvement éprouvettes selon EN ** selon traitement de référence EN Sections disponibles en mm LA EN 2C 45 - (xc48) - Wnr : Composition en % carbone : 0,45-0,50 silicium : 0,15-0,40 manganèse : 0,50-0,80 Propriétés Densité : 7,85 Conductibilité thermique à 20 C : 49 Wm k -1 Etat de livraison Brut de laminage ou de forgeage Couleur d'identification : sans Traitement thermique Trempe : chauffage C trempe à l'eau ou à l'huile Aptitudes Acier au carbone non allié. Applications phosphore : max 0,035 soufre : max 0,035 Module d'élasticité à 20 C : Mpa Cœfficient de dilatation thermique par C de +20 à 200 C : 12,1 x 10-6 Dureté : HB Revenu : selon caractéristiques recherchées en tout cas t 500 C Plaques et carcasses de moules matières plastiques. ATTENTION : cet acier est déconseillé pour les parties moulantes et les pièces nécessitant des caractéristiques mécaniques, aucune garantie de propreté inclusionnaire. Ne pas utiliser pour les circuits de fluides sous pression. Métal d apport Baguette de soudure WRLA1 dia. 1,6. Code Lugand : Profondeurs maximales de défauts d 40 mm : 0,2+1 % d En déduire les surépaisseurs minimums à prévoir. 40 < d < 100 mm : 2 % d d > 100 mm : 2,5 % d Sections disponibles des tôles en mm (largeur maxi : 2000 mm) NOUVEAU Découvrez notre gamme de plats de précision p Découpe à vos dimensions

9 ACIERS TOLES A CALIBRE - (XC75) Composition en % carbone : 0,70 manganèse : 0,75 soufre max : 0,025 silicium : 0,25 phosphore max : 0,025 Acier fin : Dont la teneur en carbone est de 0,65 à 0,80%. Une faible addition de chrome (de 0,2 à 0,5%), variable en fonction de l épaisseur, permet de garantir une réussite de la trempe à l huile et d éviter, dans tous les cas, la trempe à l eau, génératrice de déformations et de tapures. Les duretés à cœur et en surface, mesurées après trempe, sur une tôle épaisse, ne diffèrent alors que de quelques points Rockwell C. dureté en HRC COURBE DE REVENU Température de revenu en C Tolérances sur l épaisseur en mm Tolèrances 0,3 +/- 0,03 0,4 < e 0,6 +/- 0,04 0,6 < e 1 +/- 0,05 1 < e 1,5 +/- 0,06 1,5 < e 2,5 +/- 0,07 2,5 < e 4 +/- 0,09 4 < e 5,5 +/- 0,11 5,5 < e 8 +/- 0,23 8 < e 15 +/- 0,40 Sections disponibles en mm Formats en mm 1500 x 260 : Etat de livraison Les tôles à calibres obtenues par laminage présentent un état de surface exempt de calamine. La coloration obtenue par chauffage en bain de sel vers 350 à 400 C laisse à la tôle son aspect lisse et permet un tracé net et précis, exempt d écaillage. Ecrouies par laminage, les tôles à calibres présentent une résistance à la rupture égale ou supérieure à 850 N/mm 2 pouvant aller à 1079 N/mm 2 pour les épaisseurs fortes 8, 10, 12, 15 mm quel que soit le format désiré. Planéité en mm LONGITUDINALE TRANSVERSALE EPAISSEUR VALEUR MAXI LARGEUR VALEUR MAXI e 1,5 mm 10 mm 260 1,2 mm 1,5 < e < 5,5 mm 7 mm 500/530 1,2 mm e 5,5 mm 1500 x 250 : Traitement thermique Etat traité Trempées à l huile, on obtient à l état brut de trempe, sans revenu, une dureté minimum de 58 à 60 Rockwell C. Trempe à l huile à 840 C Il est recommandé de chauffer dans un four à atmosphère neutre ou légèrement réductrice, ou dans un bain de sel ayant des propriétés chimiques analogues afin d éviter la décarburation. Revenu Suivant emploi. Dans le cas où la plus haute dureté est recherchée, il est indispensable, néanmoins, de faire un revenu vers 180 à 200 C. Aptitudes en mm 1500 x 510 : 1-1, , x 530 : Tôles "bleues" utilisées pour la réalisation de calibres, cales épaisseur. Calibres, cames, instruments de mesure, contre-plaques de moules, cales d épaisseur, petit outillage et, en général, toutes pièces ayant une résistance à l usure moyenne x 500 : mm 0,3-0,4-0,5-0,6-0,7-0, ,2-1, , , , , , ACIERS DE CONSTRUCTION

10 ACIERS 8ACIERS PRETRAITES dureté en HRC LA 2312 PT 110 kg normal - EN : 40 Cr Mn Mo S (40 CMD8 S) - Wnr : COURBE DE REVENU Température de revenu en C Sections disponibles en mm Tél Fax Composition en % carbone : 0,40 manganèse : 1,50 chrome : 1,9 Propriétés densité : 7,85 Conductibilité thermique à 20 C : 34 Wm k -1 Module d YOUNG : N/mm 2 Cœfficient de dilatation thermique par C de +20 à 200 C : 12,8 x 10-6 Etat de livraison Traité à environ HB Rm 1000 MPA. Couleur d'identification : bleu clair Traitement thermique Revenu : suivant caractéristiques désirées. Aptitudes Applications Valeurs typiques de traction : Rp 0,2 : 850 Mpa Rm : 1010 Mpa - A 5,65 : 11% Cœfficient de poisson : 0,3 Contrôle ultrasons suivant NFA classe C. Conforme CNOMO EO N niveau 3 Moules pour matières plastiques parties non moulantes, carcasses de moules. Métal d apport Baguette de soudure WRLA3 dia. 1,6. Code Lugand : molybdène : 0,20 soufre : 0,05-0,07 nickel : 0,4 Acier traité pour une dureté de HB. Bonne usinabilité. Cette nuance est déconseillée pour le polissage et grenage chimique écroûtés K13 Découpe Livraison 300 HB à vos Nit. 750 HV dimensions

11 ACIERS LA EN : 40 Cr Mn Ni Mo Wnr : dureté en HRC COURBE DE REVENU Température de revenu en C Sections disponibles en mm Livraison 300 HB Composition en % carbone : 0,35 à 0,45 chrome : 1,30 à 1,60 manganèse : 1,80 à 2,10 Propriétés densité : 7,85 Conductibilité thermique à 20 C : 29 Wm k -1. Cœfficient de dilatation thermique par C de +20 à 200 C : 12,7 x Module d YOUNG : N/mm 2. Etat de livraison Traité à HB. Contrôle ultrasons selon NFA classe C. Traitement thermique Trempe : chauffage à C trempe à l'huile. Aptitudes Apte au grenage et polissage. Conforme CNOMO E N niveau 1. Applications Moules matières plastiques, carcasses de moules. Métal d apport Baguette de soudure WRLA3 dia. 1,6. Code Lugand : molybdène : 0,15 à 0,25 soufre : 0,005 nickel : 0,9 à 1,2 Valeurs typiques de traction : Rp 0,2 : 830 Mpa Rm : 995 Mpa - A 5,65 : 17% Cœfficient de poisson : 0,3 Couleur d identification : Croix Bleu Clair Nous consulter Nit. 750 HV Tél Fax XXX Revenu : suivant caractéristiques désirées. Usinages à vos cotes 9ACIERS PRETAITES

12 ACIERS ACIERS PRETRAITES LA 300 : prétraité 110 kg grenable Composition en % en fonction des épaisseurs (mm) Ep Ep Ep. 810 Ep.> 810 carbone : 0,25-0,40 0,25-0,35 0,25-0,35 0,35 manganèse : 0,7-1,3 0,8-1,3 0,8-1,3 0,8 chrome : 1,3-1,7 1,0-1,35 1,3-1,75 1,75 phosphore : 0,020 0,020 0,020 0,020 soufre : 0,010 0,010 0,010 0,006 molybdène : 0,32-0,40 0,4 0,45 0,45 nickel : Trace Trace Trace - silicium : 0,4 0,4 0,4 0,4 Equivalence : , Mod, P Mod, P20 Propriétés Densité : 7,85 Conductibilité thermique à 20 C : ±36 Wm k -1 Module d YOUNG : N/mm 2. Valeurs typiques de traction : Rp 0,2 : 920 Mpa Rm : 1020 Mpa - A 5,65 : 13,5% Etat de livraison Traité à HB Identification : LA N de coulée Cœfficient de dilatation thermique par C de +20 à 100 C : 11,9 x 10-6 de +20 à 200 C : 12,4 x 10-6 de +20 à 300 C : 12,8 x 10-6 de +20 à 400 C : 13,1 x 10-6 Cœfficient de poisson : 0,3 Contrôle ultrasons selon NFA classe C. Traitement thermique Trempe : 900 C, trempe eau, huile, gaz ou air en fonction de l épaisseur. Aptitudes Acier traité pour une résistance de HB à usinabilité améliorée. Acier très homogène avec très peu de différence en dureté dans l épaisseur (15 HB). Acier pouvant être nitruré-chromé. Excellente aptitude au polissage et grenage chimique. Excellente aptitude au soudage. Conforme CNOMO E N niveau 2. Applications Moules pour matières plastiques et carcasses de moules. Usinabilité supérieure aux nuances , et Métal d apport Baguette Ø 1,6 mm. Code LA : Grenage Toute notre gamme LA300 est apte au grenage chimique. Nous vous conseillons vivement de toujours procéder à des test éprouvettes pour optimiser cette opération. En cas de "matchs de grains" ou spécifications particulières n'hésiter pas à nous consulter. disponibles des tôles en mm (largeur maxi : 2000 mm) Tél Fax Livraison 300 HB Nit. 750 HV

13 ACIERS LA 400 : prétraité 140 kg grenable Composition en % carbone : 0,3-0,6 manganèse : 0,55-1,15 chrome : 1,0-2,0 phosphore : < 0,020 soufre : < 0,010 Propriétés densité : 7,85 Conductibilité thermique à 20 C : 38 Wm k -1. Cœfficient de dilatation thermique par C de +20 à 200 C : 12,9 x molybdène : 0,4-0,65 nickel : 0,5/1,0 silicium : <0,4 Equivalence : ± , ± , ± HH Module d YOUNG : N/mm 2. Valeurs typiques de traction : Rp 0,2 : 1075 Mpa Rm : 1250 Mpa - A 5,65 : 10% Cœfficient de poisson : 0,3 ACIERS PRETAITES Etat de livraison Traité pour HB Contrôle ultrasons selon NFA classe C. Identification : LA N de coulée XXX Traitement thermique Trempe : à l huile entre 830 et 880 C. Aptitudes Apte au polissage et au grenage chimique. Applications Moules matières plastiques et matrices. Métal d apport Baguette Ø 1,6 mm. Code LA : Grenage Revenu : suivant caractéristiques désirées Toute notre gamme LA400 est apte au grenage chimique. Nous vous conseillons vivement de toujours procéder à des test éprouvettes pour optimiser cette opération. En cas de "matchs de grains" ou spécifications particulières n'hésiter pas à nous consulter. disponibles des tôles en mm (largeur maxi : 2000 mm) Sections disponibles en mm Découpe à vos dimensions Découpe à vos dimensions Livraison 370 HB Nit. 750 HV Tél Fax

14 ACIERS ACIERS PRETRAITES SP 300 : prétraité 110 kg grenable Le Superplast 300 (P) (SP300) est une nouvelle génération d'acier pré-traité à HB 300 (110 kg/mm²) utilisé pour la fabrication de moules à injection de plastique. A propriétés de résistance à l'usure équivalentes, le SP300 permet une mise en oeuvre plus simple et plus fiable que les nuances 40 CMD8. Cette amélioration résulte d'une nouvelle définition de la composition chimique (baisse du carbone et micro-alliage) ainsi que d'un travail sur la micro-structure interne. L'homogénéité du produit en est nettement améliorée en comparaison aux nuances conventionnelles 40 CMD8 susceptibles de présenter des points durs. Le SP300 est conçu pour une soudabilité améliorée plus compatible, comparativement aux nuances conventionnelles 2311, avec les opérations de gravure et de polissage. Les réparations par soudage ou les modifications de forme en cours de fabrication ou d'exploitation des moules s'en trouvent autorisées et fiabilisées. Le SP300 est adapté à la réalisation de moules pour injection de plastique, matrices d'extrusion de plastique et moules de compression. disponibles des tôles en mm (largeur maxi : 2000 mm) Composition en % en fonction des épaisseurs carbone : 0,25 phosphore : 0,02 max chrome : 1,30 manganèse : 1,30 Caractéristiques mécaniques Structure molybdène : 0,4 silicium : < 0,02 autre élément : bore HB (HB) R 0,002 MPa Rm MPa A 5,65 % E GPa ,5 205 La dureté HB de la nuance SP300 est garantie pour un intervalle de , et ce pour des épaisseurs de tôles comprises entre 20 et 600 mm. Cond. therm. W.m -1 x K -1 à 20 C Cœfficient d expansion thermique 10-6 K C C C C Ind. Rem. HC Oersted C. Eq.* (%) Ep. 100 mm 40 11,9 12,4 12,8 13,1-15 0,84 * Carbone Equivalent = C + Mn + Cr+Mo+V + Ni+Cr La conductibilité thermique est 18% supérieure à celle d'un acier HB 300 conventionnel (40 CMD8). La productivité du moule (temps de cycle) et/ou la qualité du plastique injecté (résistance aux chocs) peuvent ainsi être substantiellement améliorées lorsque lathermique du plastique injecté n'est pas limitative. La nuance SP300 est élaborée au four électrique et affinée au procédé VOD/DH, ce qui confère à l'acier un contrôle rigoureux de l'analyse chimique et de très faibles résiduels en oxygène et soufre. La propreté inclusionnaire est ainsi nettement améliorée. L'analyse optimisée et la maîtrise des paramètres de solidification permettent l'obtention de structures plus homogènes. Usinabilité La nuance SP300 offre un bon comportement aussi bien en perçage qu'en fraisage avec l'utilisation d'outils carbure ou acier rapide. L'usinabilité est supérieure pour le SP300 par rapport à l'acier 40 CMD8. Elle est intermédiaire entre les des propriétés de l'acier 40 CMD8 et celles de l'acier W Applications Moules pour injection de plastique, matrices d'extrusion plastique, Moules de compression. Nuance adaptée à la gravure et au polissage. 12

15 ACIERS SP 300 : prétraité 110 kg grenable Stucture Propreté inclusionnaire : La qualité INDUSTEEL est nettement supérieure à celle des nuances conventionnelles 40 CMD8 et voisine de celle de la qualité ESR (refondu sous laitier).la propreté inclusionnaire est garantie selon NFA méthode A. A B C D 1,5 1,5 1,0 1,5 Trempabilité AC 1 ( C) AC 3 ( C) M s ( C) V 1 ( C/h) V 2 ( C/h) M f ( C) SP CMD Points de transformation : chauffage 150 C/h jusqu'à 875 C maintien 10 mn. Comparativement à la nuance 40 CMD8, l'analyse chimique optimisée de la nuance SP300 permet d'améliorer l'homogénéité dans toute l'épaisseur (diminution de la vitesse critique d'apparition de la ferrite-perlite, élargissement du domaine bainitique). Elle permet ainsi d'éviter toute formation d'austénite résiduelle, responsable potentielle de points durs (températures Ms et Mf supérieures à celles du 40 CMD8). Homogénéité micro structurale : L'analyse chimique du SP300, faible teneur en carbone et chrome, permet de réduire les ségrégations en comparaison aux autres nuances élaborées par des moyens similaires. Cette amélioration de l'homogénéité structurale augmente fortement les propriétés d'emploi du SP300 : Soudage : amélioration de la résistance à la fissuration à froid. Usinage : réduction des points durs. Gravure-Polissage : aspect uniforme des cavités y compris zones soudées. D'une manière générale, l'analyse originale et optimisée, ainsi que les procédés d'élaboration mis en oeuvre contribuent à l'amélioration et à la fiabilisation des opérations d'usinage, soudage, gravure, polissage, en comparaison avec nuances classiques (40 CMD8). Traitement thermique Le SP300 est une nuance conçue pour être utilisée à 300 HB. Si sa dureté venait à être affectée en cours de réalisation d'un moule (utilisation d'un procédé thermique à une température dépassant 525 C), un traitement thermique complet permettrait de retrouver la dureté et les propriétés mécaniques initiales de la nuance. En effet, le SP300 est particulièrement adapté au traitement thermique grâce à sa grande homogénéité, sa trempabilité et sa propreté. Le traitement thermique à réaliser se fera dans les conditions suivantes : Austénitisation à environ 900 C, maintien 1 h par 25 mn Trempe eau, huile, gaz ou air en fonction de l'épaisseur, Température de revenu comprise entre 500 et 600 C. Des informations complémentaires sont données dans le guide de mise en oeuvre. Usinabilité La nuance SP300 offre un bon comportement aussi bien en perçage qu'en fraisage avec l'utilisation d'outils carbure ou acier rapide. L'usinabilité est supérieure pour le SP300 par rapport à l'acier 40 CMD8. Elle est intermédiaire entre les des propriétés de l'acier 40 CMD8 et celles de l'acier W Le SP300 peut être usiné dans les mêmes conditions (vitesse, profondeur...) que l'acier 40 CMD8 avec une durée de vie des outils plus longue. Soudabilité L'analyse chimique optimisée de l'acier SP300 améliore fortement sa soudabilité, en comparaison avec les aciers 40 CMD8. Un pré/postchauffage à 150 C est suffisant pour éviter une fissuration à froid durant le soudage. Dans certains cas, le SP300 peut être soudé de façon fiable, même à température ambiante. Le profil de dureté (matrice, ZAT, Métal soudé) plus doux de la nuance SP300 explique le meilleur comportement de la zone soudée au polissage et grainage par rapport à la nuance 40 CMD8. Des procédures détaillées sont données dans notre guide technique. Baguette soudure LA , Ø 1,6. Code Lugand : Electro-érosion L'usinage par électro-érosion (fil ou électrode) peut être employé sur le SP300. On veillera particulièrement à éliminer, par polissage, la couche blanche formée après l'électro-érosion. A noter que cette couche est sensiblement moins dure que sur un acier conventionnel HB 300 compte-tenu des plus faibles teneurs en C et Cr du SP300. La meilleure homogénéité (réduction des ségrégations) du SP300 le rend plus compatible qu'un acier type 40 CMD8 à la réalisation d'empreintes brutes d'électroérosion Des procédures plus détaillées sont données dans notre guide technique. ACIERS PRETAITES 13

16 ACIERS ACIERS PRETRAITES SP 400 : prétraité 140 kg grenable L'acier SUPERPLATS 400 (1) est un acier pour moules d'injection plastique de dureté élevée. Il est livré à l'état pré-traité pour une dureté de l'ordre de 125 kg/mm². C'est un acier idéal pour les moules d'injection plastique fortement sollicités en service. On l'emploiera partout où une résistance élevée du plan de joint est nécessaire, ainsi que pour des séries importantes lorsque les aciers prétraités pour 300 HB atteignent leurs limites. L'acier SUPERPLATS 400 (1) présente des caractéristiques de mise en oeuvre nettement améliorées par rapport aux nuances standard du marché. Cette amélioration résulte d'une définiton raisonnée de la composition chimique (baisse du carbone et micro-alliage). L'acier SUPERPLATS 400 (1), livré pré-traité à un niveau de dureté de 350/380 HB, a une soudabilité améliorée, une meilleure homogénéité microstructurale et une usinabilité supérieure aux nuances classiques pré-traitées pour la même dureté. disponibles des tôles en mm (largeur maxi : 2000 mm) Composition en % en fonction des épaisseurs carbone : 0,3 manganèse : 1,15 nickel : 1,0 chrome : 2,0 Caractéristiques mécaniques Caractéristiques physiques Structure molybdène : 0,65 silicium : 0,002 autre élément : bore Dureté HB Module d Young MPa Re 0,2 MPa UTS MPa Al. 5,65 % >10 Dureté garantie à la livraison : 350/380 HB. Cond. therm. Cœfficient d expansion thermique Cap. therm. Densité W.m -1 x K -1 (moyenne) 10-6 K -1 J.Kg -1.K -1 à 20 C à 20 C C C C à 20 C 38 10,8 11,2 12, ,80 La nuance SUPERPLAST 400(P) est élaborée au four électrique et affinée sous les procédés VOD ou APC/RH, ce qui se traduit par des teneurs en éléments résiduels très faibles (oxygène en particulier). La propreté inclusionnaire est ainsi nettement renforcée. La propreté du SP400 est garantie selon NFA méthode A. Usinabilité L'analyse chimique du SUPERPLAST 400(P) permet également une réduction drastique des ségrégations, en comparaison avec les aciers usuels W or W C'est un réel avantage pour le polissage (pas de vagues sur de grandes surfaces polies), le soudage (réduction de la sensibilité aux fissures), et l'usinage (absence de points durs). Applications Tous moules injectés à hautes caractéristiques mécaniques : Séries longues, injections à haute pression, injection de plastique renforcé (fibres de verre), problèmes d'usure, moules de compression. 14

17 ACIERS SP 400 : prétraité 140 kg grenable Stucture Propreté inclusionnaire : La nuance SUPERPLAST 400 (P) est élaborée au four électrique et affinée sous les procédés VOD ou APC/RH, ce qui se traduit par des teneurs en éléments résiduels très faibles (oxygène en particulier). La propreté inclusionnaire est ainsi nettement renforcée. La propreté du SP400 est garantie selon NFA méthode A. A B C D 1,5 1,5 1,0 1,5 Microstructure : Grâce à sa composition chimique et sa structure homogène, l'acier SUPERPLAST 400 (P) peut être poli jusqu'à l'aspect "miroir", en accord avec CNOMO E01.11X.N niveau 2. Le niveau de polissage est garanti, malgré un taux de soufre de 0.015% (la forme des sulphures est totalement contrôlée par des ajoûts spécifiques pour éviter tout effet négatif sur l'état de surface du SUPERPLAST 400 (P), tout en gardant sa capacité à la mise en oeuvre). SUPERPLAST 400 (P) est livré à l'état pré-traité. Sa microstructure est composée d'un mélange de phases martensitiques et bainitiques. L'optimisation de l'équilibre entre les éléments d'alliages confère au SUPERPLAST 400 (P) une excellente dureté. Cette structure bainito-martensitique est maintenue à travers toute l'épaisseur, assurant une parfaire homogénéité de dureté, même dans des blocs très (jusqu'à 600 mm) Homogénéité de dureté : L'analyse chimique du SUPERPLAST 400 (P) permet également une réduction drastique des ségrégations, en comparaison avec les aciers usuels W or W C'est un réel avantage pour le polissage (pas de vagues sur de grandes surfaces polies), le soudage (réduction de la sensibilité aux fissures), et l'usinage (absence de points durs). Points de transformation. Conditions d'essais : Chauffage 150 C/heure, jusqu'à AC 1 ( C) AC 3 ( C) M s ( C) 900 C et refroidissement rapide. SP Fraisage. Traitement thermique Le SUPERPLAST 400 (P) est livré à l'état pré-traité. Il ne doit donc pas être soumis à des traitements ultérieurs. De plus, il n'est pas recommandé de dépasser une dureté de plus de 380 HB. Cependant, si pour quelque raison que ce soit, le SUPERPLAST 400 (P) est soumis à une température supérieure à 550 C, les propriétés de l'état de livraison peuvent en être affectées. Il sera donc nécessaire de procéder à un cycle de traitements thermiques complet, incluant trempe et revenu pour retrouver les propriétés mécaniques originelles. Les re-traitements suivants devront être faits : Austenitisation à environ 900 C, Temps de maintien 1H/25 mm de section. Trempe eau, huile ou air en fonction de l'épaisseur et de la forme de la pièce Revenu dans une gamme de temperatures de 500 à 600 C en fonction de la dureté requise. Usinage Soudage Il est poss ble de réparer le SP400. Le produit à utiliser est SP300WE (demander à INDUS- TEEL). Les meilleures conditions de soudage pour les zones polies et gravées sont : Pré-Post chauffage PWHT Zone polie 175 C/175 C 550 C zone gravée 2 h 2 h Si les contraintes sont importantes dans le moule, la température de preet post chauffage temperature doit être relevée, jusqu'à 200 C Pre-et post chauffage sont nécessaires pour éviter la fissuration à froid. Les chauffages après traitement sont indispensables pour l'homogénéité de dureté entre le métal de base, la zone affectée thermiquement et le métal déposé. Baguette soudure LA , Ø 1,6. Code Lugand : Electro-érosion A l'état de livraion, l'acier SUPERPLAST 400 (P) est adapté, à tous les procédés d'électroérosion (électrode ou fil). Pour garantir un bon aspect de surface, les recommandations ci-dessous doivent être suivies : Pour l'électro-érosion avec électrodes, les étapes de finition doivent être faites avec des paramètres adaptés. Si la cavité est terminée avec une surface électro-érodée, il est alors nécessaire de procéder à un détensionnement à 530 C ou effectuer un polissage pour supprimer totalement la couche blanche créée par l'électro-érosion. Lorsque la cavité est grainée, un polissage préalable est absolument nécessaire. ACIERS PRETAITES 15

18 ACIERS ACIERS D EMPREINTES dureté en HRC LA EN : X38 Cr Mo V5 - (Z 38 CDV 5) - WNr : DURETÉ SUIVANT LA TEMPÉRATURE DE REVENU Composition en % carbone : 0,39 chrome : 5,10 molybdène : 1,25 Propriétés Densité : 7,85 Cœfficient de dilatation thermique par C de +20 à 200 C : 12,0 x 10-6 de +20 à 400 C : 12,6 x 10-6 de +20 à 600 C : 13,2 x Etat de livraison Recuit (dureté 240 HB). Contrôle ultrasons selon NFA classe C. vanadium : 0,32 silicium : 1,05 A l'état adouci, dureté Brinell approximative 240 HB. Module d YOUNG : N/mm 2. Couleur d'identification : Violet Rayé jaune Chauffé à 1010 C, trempé à l'air (essai sur plaquette, épaisseur 1 cm) Traitement thermique Trempe : préchauffage à 750 C chauffage à 1010 C Trempe à l'air ou sous pression de gaz. Pour les pièces massives, la trempe à l'air peut-être remplacée par la trempe dans un bain de sels à 240 C suivie d'un refroidissement à l'air. Il est recommandé d'effectuer le chauffage sous atmosphère inerte. 1 er revenu : vers 550 C 2 e revenu : entre 550 C et 650 C suivant la dureté désiré. Bonne ténacité. Aptitudes Bonne résistance à l'usure. Applications Moules pour transformation de matières plastiques. Métal d apport Baguette soudure WRLA4 dia. 1,6. Code Lugand : Baguette soudure WRLA8 dia. 1,6. Code Lugand : Sections disponibles des tôles en mm (largeur maxi : 1000 mm) ep Tél Fax Livraison 240 HB Dureté maxi 54 Hrc Nit HV PVD

19 ACIERS dureté Rockwell C COURBE DE REVENU LA EN 45 NiCrMo 16 - WNR : Composition en % carbone : 0,45 silicium : 0,30 chrome : 1,30 molybdène : 0,18 Propriétés Densité : 7,9 Module d YOUNG : N/mm 2. Cœfficient de dilatation thermique par C de +20 à 100 C : 11,8 x 10-6 de +20 à 200 C : 12,8 x 10-6 de +20 à 600 C : 13,5 x manganèse : 0,35 soufre : < 0,08 nickel : 3,90 Conductibilité thermique : à 20 C : 30,1 Wm -1 C -1 à 400 C : 31,1 Wm -1 C -1. ACIERS D EMPREINTES Température de revenu en C Température d austénitisation : 840 C Refroidissement huile Etat de livraison Recuit dureté 270 HB Contrôle ultrasons suivant NFA classe C. Traitement thermique Préchauffage 650 C. Chauffage entre 830 et 880 C suivi d une trempe huile et eau. Couleur d'identification : bleu rayé rouge Revenu à une température ajustée en fonction de la dureté recherchée (voir graphique). Aptitudes Acier trempant à cœur, présentant une ténacité élevée. Résistant aux chocs et à la compression. Très bonne aptitude au polissage. Applications Moules et empreintes de moules pour matières plastiques, poinçons de grandes dimensions. Apte au grenage chimique. Métal d apport Baguette soudure WRLA5 dia. 1,6. Code Lugand Sections disponibles en mm Epaiss x 315 ESR Livraison 270 HB Dureté maxi 54 Hrc PVD Basse t Tél Fax

20 ACIERS ACIERS D EMPREINTES 60 ans de partenariat Depuis 1950 les sociétés Aubert&Duval et Lugand Aciers sont présentes sur le marché de la plasturgie française pour proposer des solutions innovantes à leurs clients. A ce jour, Aubert&Duval a développé une des gammes d alliage des plus complètes et des plus techniques pour le marché de la plasturgie. Présent dans le monde entier, Aubert&Duval est à même d assurer des prescriptions techniques sur tous les continents. La gamme proposée se compose essentiellement de 3 familles d aciers qui ont fait leurs preuves sur des milliers de moules : L acier 819B : excellent pour les opérations de polissage, cette nuance de grande stabilité dimensionnelle est aussi grenable (voir page 19). L acier SMV3 : avec sa structure contrôlée, cette nuance est considérée comme un must dans la famille des 5% de chrome (voir page 20, 21). L acier X13T6 : dans la gamme des nuances inoxydables martensitiques, c est un des alliages le plus utilisé pour les applications plasturgie en France (voir page 25). Pour des applications particulières, (matières fortement chargées, poli optique poussé, résistance à la corrosion dans des conditions sévères ) il existe des nuances élaborées spécifiquement pour répondre à ces contraintes. Four d élaboration sous vide par induction. L assistance à la conception et à la réalisation des outillages. Le coût de l outillage ne dépend pas uniquement du montant de son acquisition. Aubert&Duval est votre partenaire permanent pour optimiser votre choix des nuances d aciers d outillage. Les importants moyens de recherche, les contrôles à chaque stade le l élaboration et du traitement thermique, la démarche qualité totale permettent d atteindre des caractéristiques exceptionnelles et notamment en matière de : Usinabilité Stabilité dimensionnelle Optimisation des traitement (thermiques et thermochimiques) Reproductibilité Répétitivité de la tenue Coût de maintenance Coût d exploitation Coût d'exploitation Maintenance Usinage Coût d'exploitation Maintenance Acquisition Conception Usinage Avec un acier Aubert&Duval Acquisition Conception Avec un acier standard Four de refusion. 18

CATALOGUE 2010. Métal. Composants MOULES KIT CLASSE ACIER STABILISÉ ACIERS PLATS ET RONDS DE PRECISION ALUMINIUM ALLIAGES CUIVREUX PLAQUES ISOLANTES

CATALOGUE 2010. Métal. Composants MOULES KIT CLASSE ACIER STABILISÉ ACIERS PLATS ET RONDS DE PRECISION ALUMINIUM ALLIAGES CUIVREUX PLAQUES ISOLANTES CATAOGUE 2010 Métal Composants ACIERS MOUES KIT CASSE ACIER STABIISÉ AUMINIUM PATS ET RONDS DE PRECISION AIAGES CUIVREUX PAQUES ISOANTES PRODUITS SIDÉRURGIQUES EVENTS PAQUES USINÉES CINQUANT TIGE FIETÉE

Plus en détail

VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3. Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres. VANADIS 4 Extra

VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3. Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres. VANADIS 4 Extra VANADIS 4 Extra SUPERCLEAN 3 Acier d outillage pour travail a froid obtenu par la métallurgie des poudres Principales propriétés des aciers d outillage pour OBTENIR DE MEILLEURES PERFORMANCES Dureté adaptée

Plus en détail

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée à donner une vue générale de nos produits ainsi que de leurs

Plus en détail

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation > Les nuances de carbure à grain ultra-fin se caractérisent par une dureté très élevée et une excellente résistance à l usure. Elles sont utilisées à la fabrication d outils de fraisage et de forets pour

Plus en détail

Classement selon la Directive EU 1999/45/EC Pour plus d information, voir nos fiches de données de sécurité (MSDS)

Classement selon la Directive EU 1999/45/EC Pour plus d information, voir nos fiches de données de sécurité (MSDS) UDDEHOLM VANADIS 30 Ces informations sont basées sur l état actuel de nos connaissances et sont destinées à donner des indications générales sur nos produits et leurs utilisations. Elles ne peuvent en

Plus en détail

Classement selon la Directive EU 1999/45/EC Pour plus d information, voir nos fiches de données de sécurité (MSDS)

Classement selon la Directive EU 1999/45/EC Pour plus d information, voir nos fiches de données de sécurité (MSDS) UDDEHOLM VANADIS 10 Ces informations sont basées sur l état actuel de nos connaissances et sont destinées à donner des indications générales sur nos produits et leurs utilisations. Elles ne peuvent en

Plus en détail

MOLDMAX est la marque brevetée de Materion Corporation, Cleveland, Ohio.

MOLDMAX est la marque brevetée de Materion Corporation, Cleveland, Ohio. MOLDMAX est la marque brevetée de Materion Corporation, Cleveland, Ohio. Ces informations sont basées sur l état actuel de nos connaissances et sont destinées à donner des indications générales sur nos

Plus en détail

Aciers d outillages. * Développer votre performance. Enhancing your performance*

Aciers d outillages. * Développer votre performance. Enhancing your performance* Aciers d outillages * Développer votre performance Enhancing your performance* NOTRE ENGAGEMENT : Nous vous conseillons Pour une performance optimale, un acier d outillages doit présenter un bon compromis

Plus en détail

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique

CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES. Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique CHAPITRE 5 TRAITEMENTS DE SUIRFACES Contenu : Traitement par voie mécanique Traitement par voie thermique Traitement par voie thermochimique Plan du cours Objectifs généraux Etablir un processus expérimental

Plus en détail

OBTENTION DES PIECES BRUTES

OBTENTION DES PIECES BRUTES A. Le moulage A.I.Moulage au sable OBTENTION DES PIECES BRUTES La pièce à obtenir le modèle en bois C) l empreinte supérieure en Sable D) l empreinte inférieure F) système de remplissage et d alimentation

Plus en détail

Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE. Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE

Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE. Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE LA FABRICATION DE PIECES COMPLEXES PAR LE PROCEDE DE MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE Le

Plus en détail

Hightech by Gerster.

Hightech by Gerster. Hightech by Gerster. Hightech by Gerster: Le spécialiste. Les produits fabriqués en acier, fonte, aluminium ou métaux non ferreux, se comptent par milliers. Les exigences en matière de sécurité, de fiabilité,

Plus en détail

REVÊTEMENT THERMI -DLC

REVÊTEMENT THERMI -DLC REVÊTEMENT THERMI -DLC UN PANEL COMPLET DE SOLUTIONS POUR APPLICATIONS TRIBOLOGIQUES LES PROPRIÉTÉS DU REVÊTEMENT THERMI -DLC Une solution technologique pour applications tribologiques permettant d'améliorer

Plus en détail

Transports. Énergie. Défense. Médical

Transports. Énergie. Défense. Médical Aéronautique Avions & Hélicoptères Arbres, aubes, pièces tournantes (disques fan, tambours), boulonnerie et roulements aéronautiques, éléments de la cellule (longerons, ferrures ), éléments d intégration

Plus en détail

On peut être «lourd» et agile!

On peut être «lourd» et agile! éditorial Traitements & Matériaux 412 Octobre - Novembre 2011 3 On peut être «lourd» et agile! La métallurgie est considérée comme une industrie «lourde», les traitements thermiques comme de «vieux» procédés,

Plus en détail

SOMMAIRE INFORMATIONS TECHNIQUES

SOMMAIRE INFORMATIONS TECHNIQUES SMMAIRE INFRMATINS TECHNIQUES SMMAIRE INFRMATINS TECHNIQUES PRINCIPAUX TERMES UTILISES EN METALLURGIE TRAITEMENTS THERMIQUES DES ACIERS TRAITEMENTS SUPERFICIELS DES ACIERS PRINCIPE DE DESIGNATIN NRMALISEE

Plus en détail

Solutions aciers High Tech anti-abrasion

Solutions aciers High Tech anti-abrasion Solutions aciers High Tech anti-abrasion Abra-Ingénierie Les aciers spéciaux face à l usure par abrasion combinée NABIL AICHOUN Consultant Expert en Métallurgie Docteur Ingénieur Ecole des Mines de Nancy

Plus en détail

Group. The precision company SURFACE TECHNOLOGIES INTERNATIONAL. STI DryCoat System. Surface solutions by STI Group. Fran ç

Group. The precision company SURFACE TECHNOLOGIES INTERNATIONAL. STI DryCoat System. Surface solutions by STI Group. Fran ç Group SURFACE TECHNOLOGIES INTERNATIONAL The precision company STI DryCoat System Fran ç ais Surface solutions by STI Group Le facteur de succès «rentabilité» STI Group est le partenaire d'innovation et

Plus en détail

Sélection de fiches techniques

Sélection de fiches techniques Sélection de fiches techniques 13 Tableau récapitulatif des caractéristiques des alliages LEGENDE: ++ = EXCELLENT, + = BON, - = MOYEN, -- = MAUVAIS SOUDABLE PAGES PRECIMET AISI OU UNS DIN AFNOR Usinable

Plus en détail

ACIER. Dr. Adamah MESSAN. École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) 25/05/2010

ACIER. Dr. Adamah MESSAN. École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) 25/05/2010 ACIER Dr. Adamah MESSAN École Supérieure Polytechnique de Kaya (ESPK) Les aciers 1. Propriétés 2. Traitement des aciers 3. Produits et utilisations LES ACIERS 1. Propriétés 1.1 Propriétés physique *Massevolumique:

Plus en détail

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00 1 EIDGENÖSSISCHE TECHNISCHE HOCHSCHULE LAUSANNE POLITECNICO FEDERALE DI LOSANNA SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY LAUSANNE DEPARTEMENT DE MICROTECHNIQUE INSTITUT DE PRODUCTION MICROTECHNIQUE CH - 1015

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Démarche d aide au choix des matériaux :

Démarche d aide au choix des matériaux : Démarche d aide au choix des matériaux : L entreprise «Mécachrome» utilise par expérience plusieurs types de matériaux convenant à la réalisation de pièces mécaniques. La sélection de chaque matériau peut

Plus en détail

4. LES PROCEDES D'OBTENTION PAR DEFORMATION PLASTIQUE

4. LES PROCEDES D'OBTENTION PAR DEFORMATION PLASTIQUE 4. LES PROCEDES D'OBTENTION PAR DEFORMATION PLASTIQUE - laminage - forgeage libre - matriçage/estampage - emboutissage - extrusion filage - Tréfilage 4.1 Laminage longs). Laminoir. Barres de section constante,

Plus en détail

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins

Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Page 1 sur 6 Matériaux utilisés dans la conception de disques de freins Introduction Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le

Plus en détail

Vidéos disponibles sur: www.mni-hi-tech.com. DG: Ariane De Leeuw

Vidéos disponibles sur: www.mni-hi-tech.com. DG: Ariane De Leeuw Vidéos disponibles sur: www.mni-hi-tech.com M.N.I. Revêtements anti-corrosion: solutions actuelles DG: Ariane De Leeuw LES POROSITES Porosité interne : sans conséquence mais pouvant devenir débouchante

Plus en détail

NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES

NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES NOS PROCÉDÉS DE TRAITEMENT DES SURFACES SERVICES ET LIVRAISONS QUALITÉ Afin d assurer un transport de votre marchandise rapide et non onéreux, nous nous chargeons nous-mêmes de la livraison. Nous disposons

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

PROCEDES Dossier ressources

PROCEDES Dossier ressources 1 Le moulage Mise en formes des matériaux métalliques Le moulage permet d obtenir des pièces complexes en coulant du métal en fusion dans un moule. Mais il existe aussi d autres types de moulages. Par

Plus en détail

Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène

Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène Chapitre 4 Soudage à l arc sous gaz avec électrode de tungstène Objectifs pédagogiques Après l étude de ce chapitre, vous pourrez : Différencier les effets des polarités CCDP, CCPI et c.a. sur le nettoyage

Plus en détail

Spécialisé en traitements thermiques par induction. Burnhaupt

Spécialisé en traitements thermiques par induction. Burnhaupt Un savoir faire qui repose sur nos capacités à offrir une prestation complète de la conception et réalisation des outillages jusqu à la livraison de produits thermiques par induction Burnhaupt Durcir et

Plus en détail

SOUDAGE PAR INDUCTION SUR TUYAUX À DIAMÈTRE RÉDUIT LIGNE DE PRODUCTION

SOUDAGE PAR INDUCTION SUR TUYAUX À DIAMÈTRE RÉDUIT LIGNE DE PRODUCTION SOUDAGE PAR INDUCTION SUR TUYAUX À DIAMÈTRE RÉDUIT LIGNE DE PRODUCTION Objectif : Production de tuyaux soudés à diamètre réduit selon les normes ASTM A 513, et galvanisés aux termes de la norme UNI 5741-66,

Plus en détail

FRAISES CONIQUES À CHANFREINER. profiline

FRAISES CONIQUES À CHANFREINER. profiline FRAISES CONIQUES À CHANFREINER profiline Description du produit - Sur les nouvelles fraises coniques à chanfreiner RUKO à haute performance, les rainures à copeaux sont rectifiées en pleine matière trempée

Plus en détail

PERMA FRANCE S.A.S. Un partenariat unique depuis plus de 30 ans

PERMA FRANCE S.A.S. Un partenariat unique depuis plus de 30 ans FRANCE S.A.S. Un partenariat unique depuis plus de 30 ans La référence du soudage spécialisé Nos atouts Nos compétences en soudage, diagnostique et mise en chantier des applications Nos pôles de formation

Plus en détail

PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante

PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante Page 1 / 6 PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante Les systèmes PB sont des formulations d'époxy moussant développés pour des productions in situ de mousse

Plus en détail

INNOVATION LA NOUVELLE GAMME DE NUANCES CF

INNOVATION LA NOUVELLE GAMME DE NUANCES CF INNOVATION LA NOUVELLE GAMME DE NUANCES CF FR www.ceratizit.com 2 LA NOUVELLE GAMME DE NUANCES CF NUANCES RÉSISTANTES À LA CORROSION Nuances résistantes à la corrosion LA NOUVELLE GAMME DE NUANCES CF NUANCES

Plus en détail

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2

Le Soudage. Pièce 1 FUSION. Pièce 2 Le Soudage A) Généralités sur le soudage : Définition : C'est un procédé d'assemblage permanent de 2 ou plusieurs pièces par fusion localisée du métal. Principe : Pièce 1 Source d'énergie Chaleur FUSION

Plus en détail

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES Technologie des matériaux TTT 1 Contenu 1 Définition 2 Classification 3 Propriétés 4 Matériaux 5 Fabrication Technologie des matériaux TTT 2 1 Céramiques courantes Briques Marbres

Plus en détail

Introduction aux procédés de fabrication. Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr

Introduction aux procédés de fabrication. Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr Éléments de dessin technique (TN01 : Automne 2009) Introduction aux procédés de fabrication Hocine KEBIR Maître de Conférences à l UTC Poste : 7927 Hocine.kebir@utc.fr 1 Rappel : Conseils pour la modélisation

Plus en détail

Métaux Opaques, solides, denses, très bons conducteurs de chaleur et d électricité. Grande plasticité qui permet de les déformer.

Métaux Opaques, solides, denses, très bons conducteurs de chaleur et d électricité. Grande plasticité qui permet de les déformer. Caractéristiques ristiques fondamentales des matériaux Métaux Opaques, solides, denses, très bons conducteurs de chaleur et d électricité. Grande plasticité qui permet de les déformer. Polymères Peu denses,

Plus en détail

IX - Les traitements thermiques des aciers

IX - Les traitements thermiques des aciers IX - Les traitements thermiques des aciers diagrammes de phases : diagramme d équilibre = temps infini. dans la réalité les vitesses de chauffage et de refroidissement jouent un rôle essentiel et peuvent

Plus en détail

LE GROUPE THERMI-LYON TRAITEMENTS THERMIQUES ET REVÊTEMENTS MÉTALLIQUES SOUS VIDE

LE GROUPE THERMI-LYON TRAITEMENTS THERMIQUES ET REVÊTEMENTS MÉTALLIQUES SOUS VIDE LE GROUPE THERMI-LYON TRAITEMENTS THERMIQUES ET REVÊTEMENTS MÉTALLIQUES SOUS VIDE THERMI-LYON, le pionnier technique : une expertise fondée sur une histoire 1960 : Traitements en bains de sels et induction

Plus en détail

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES GENERALITES : C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES Alors que les procédés de moulage sable imposent, chaque fois, la destruction du moule pour récupérer la pièce coulée. Les moules permanents (métalliques),

Plus en détail

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005

T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie T GM B2 DS N 1 : Vérin rotatif 28 Septembre 2005 Mise en situation PRESENTATION DU MECANISME La sérigraphie est une technique pour le marquage des pièces plastiques.

Plus en détail

THERMOCOUPLE ETENDUES D'EMPLOI. En service intermittent, il est possible d'augmenter la température maximale d'utilisation de 5% à 20%

THERMOCOUPLE ETENDUES D'EMPLOI. En service intermittent, il est possible d'augmenter la température maximale d'utilisation de 5% à 20% THERMOCOUPLE GENERALITE Un couple thermo-électrique doit satisfaire aux conditions suivantes pour permettre une utilisation industrielle: - Développer des forces électromotrices qui ne diffèrent que de

Plus en détail

Exemples de Contrôles Métallurgiques sur pièces de série aprés Traitement Thermique

Exemples de Contrôles Métallurgiques sur pièces de série aprés Traitement Thermique Exemples de Contrôles Métallurgiques sur pièces de série aprés Traitement Thermique Patrick JACQUOT Laboratoire Central BODYCOTE Usine de Pusignan (69) 3ème Séminaire Bodycote Air Liquide, Lyon, 18-19

Plus en détail

MA1 COURS DE CHARPENTES METALLIQUES

MA1 COURS DE CHARPENTES METALLIQUES MA1 COURS DE CHARPENTES METALLIQUES INSTITUT HEMES GRAMME Ir. Jacques Dehard Professeur MA1 COURS DE CHARPENTES METALLIQUES LES ACIERS DE STRUCTURE INSTITUT HEMES GRAMME Ir. Jacques Dehard Professeur Les

Plus en détail

PIECES MOULEES EN ALLIAGE DE CUIVRE. - Mécanique. - Décoration

PIECES MOULEES EN ALLIAGE DE CUIVRE. - Mécanique. - Décoration ST 020 Indice S Application Ferroviaire Spécification Technique PIECES MOULEES EN ALLIAGE DE CUIVRE - Mécanique - Décoration Édition de Décembre 2008 Direction des Achats Editée par la Direction Déléguée

Plus en détail

LA CORROSION SOUS CONTRAINTE (CSC) :

LA CORROSION SOUS CONTRAINTE (CSC) : 1 - Définition: COURS ENSITM LA CORROSION SOUS CONTRAINTE (CSC) : La corrosion sous contrainte résulte de l action conjuguée d une contrainte mécanique de tension et d un milieu corrosif généralement aqueux,

Plus en détail

ACNOR G40.21. Norme pour les aciers à charpente. Émise par l Association canadienne de normalisation (ACNOR)

ACNOR G40.21. Norme pour les aciers à charpente. Émise par l Association canadienne de normalisation (ACNOR) ACNOR G40.2 Norme pour les aciers à charpente. Émise par l Association canadienne de normalisation (ACNOR) Cette norme, connue sous le nom de ACNOR G40.2 s applique à six types de plaques, charpentes et

Plus en détail

MISE EN FORME DES MATERIAUX

MISE EN FORME DES MATERIAUX MISE EN FORME DES MATERIAUX 1 Forgeage industriel Estampage Matriçage Extrusion Laminage Emboutissage Forge libre Procédé de mise en forme d un matériau afin de produire des pièces mécaniques ébauchées

Plus en détail

LTP : Laboratoire de Technologie des Poudres Prof. H.Hofmann

LTP : Laboratoire de Technologie des Poudres Prof. H.Hofmann LTP : Laboratoire de Technologie des Poudres Prof. H.Hofmann I. EXERCICES DE PHÉNOMÈNES DE TRANSFERT DE CHALEUR 1. Une paroi d'une surface de 5m 2 a une température de 700 C d'un côté et de 20 C de l'autre.

Plus en détail

MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS

MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS Ensemble Optimisons vos compétences Devenons partenaires de vos développements mécaniques MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS Le

Plus en détail

Stainless Tubes Europe. Tubes soudés en acier inoxydable

Stainless Tubes Europe. Tubes soudés en acier inoxydable Stainless Tubes Europe Tubes soudés en acier inoxydable L histoire 1901 Création de la société 1921 Début de la production de tubes 1967 Premier tube en acier inoxydable 1988 La Meusienne rejoint le groupe

Plus en détail

Technique de fabrication 3

Technique de fabrication 3 Technique de fabrication 3 Temps écoulé: 0:00:47 1) Technique de fabrication : tournage, filetage... Quelle est la matière qui ne permet pas de fabriquer des outils de tournage? Nitrure de bore Carbure

Plus en détail

Technologie des fabrications mécaniques 2

Technologie des fabrications mécaniques 2 Faculté Polytechnique de Mons Service de Génie Mécanique Cours 0707-04 Technologie des fabrications mécaniques 2 Prof. Enrico Filippi Table des matières 1. MATERIAUX 6 1.1. Introduction 6 1.2. Méthodologie

Plus en détail

1 er Séminaire Bodycote / AIR LIQUIDE MOYENS DE PRODUCTION ET CONTROLE DES PROCEDES. Laurent CHARRA. 9 & 10 octobre 2008

1 er Séminaire Bodycote / AIR LIQUIDE MOYENS DE PRODUCTION ET CONTROLE DES PROCEDES. Laurent CHARRA. 9 & 10 octobre 2008 1 er Séminaire Bodycote / AIR LIQUIDE MOYENS DE PRODUCTION ET CONTROLE DES PROCEDES Laurent CHARRA 9 & 10 octobre 2008 B.M.I. Fours Industriels 65, rue du Ruisseau / 38297 Saint Quentin-Fallavier Tel:

Plus en détail

Lasers pour applications de micro-usinage

Lasers pour applications de micro-usinage Lasers pour applications de micro-usinage GMP SA 1 Plan Introduction Micro-usinage Sources laser Applications de Micro-usinage Micro-soudure Micro-découpe Micro-perçage Conclusion 2 Micro-usinage Lasers

Plus en détail

Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2%

Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2% Cr > 10,5% C < 1,2% Qu est-ce que l acier inoxydable? Alliage de fer comportant 10,5 % de chrome et 1,2 % de carbone nécessaires pour garantir la formation d une couche de surface auto-régénérante (couche

Plus en détail

CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3

CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3 CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3 Alain Bonnefoy (SNCT, France abonnefoy@snct.org) Gérard Perraudin (SNCT, France g.perraudin@wanadoo.fr) RESUME Cette nouvelle édition des Divisions 1 et 2 du CODAP propose

Plus en détail

N 1-0053 rév. 2. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

N 1-0053 rév. 2. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Convention N 36 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-0053 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Usinage par procédés non traditionnels. Procédés non traditionnels

Usinage par procédés non traditionnels. Procédés non traditionnels Usinage par procédés non traditionnels Cours SYS 849-6 Procédés non traditionnels À action mécanique Jet d eau et jet d eau abrasif Usinage ultrasonique Procédés électrochimiques Usinage électrochimique

Plus en détail

STS sas Parc d activité des 70 arpents Rue de Belloy 95560 Montsoult

STS sas Parc d activité des 70 arpents Rue de Belloy 95560 Montsoult TRAITEMENT DE SURFACE MECANIQUE Balancelles de grenaillage anti-usure STS sas Parc d activité des 70 arpents Rue de Belloy 95560 Montsoult Telephone: 01 34 69 95 10 Fax : 01 34 69 67 90 Email : contact@sts-eco-planete-industrie.fr

Plus en détail

LONGER LASTING WEAR PARTS FRANCE FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES EN ACIERS RÉSISTANTS À L ABRASION ET ACIERS À HAUTE LIMITE D ÉLASTICITÉ

LONGER LASTING WEAR PARTS FRANCE FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES EN ACIERS RÉSISTANTS À L ABRASION ET ACIERS À HAUTE LIMITE D ÉLASTICITÉ LONGER LASTING WEAR PARTS FRANCE FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES EN ACIERS RÉSISTANTS À L ABRASION ET ACIERS À HAUTE LIMITE D ÉLASTICITÉ 1 Associer produit et savoir-faire pour une solution prête à

Plus en détail

Conçu pour l utilisation maritime

Conçu pour l utilisation maritime Conçu pour l utilisation maritime Un matériau performant au service de la navigation La performance est essentielle, dans les chantiers navals comme à bord des navires. Le client exige un niveau élevé

Plus en détail

GERMAN SOUS TRAITANCE ET INTEGRATION GERMAN

GERMAN SOUS TRAITANCE ET INTEGRATION GERMAN SOUS TRAITANCE ET INTEGRATION GERMAN Pont avant... Pont arrière Boîte à vitesses Boîte à transfert Boîtier de direction Pompe Cardans Pignons GERMAN GERMAN offre d importantes capacités de soustraitance.

Plus en détail

Figure 1 Figure 2. Figure 3. Figure 4. ALUMINIUM ET ALLIAGES.doc http://joho.monsite.orange.fr/ 1

Figure 1 Figure 2. Figure 3. Figure 4. ALUMINIUM ET ALLIAGES.doc http://joho.monsite.orange.fr/ 1 NM : ALUMINIUM ET ALLIAGES PJ Fabriqués industriellement depuis 886 à partir des bauxites (Al 2 3, Al(H) 3 ) et de la cryolithe, ces métaux sont les plus utilisés juste après les fontes et les aciers.

Plus en détail

Etude expérimentale et simulation de l emboutissage à chaud des aciers trempables

Etude expérimentale et simulation de l emboutissage à chaud des aciers trempables Etude expérimentale et simulation de l emboutissage à chaud des aciers trempables L. Garcia Aranda 1, Y. Chastel 1, J. Fernandez Pascual 2 1 Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris (CEMEF), B.P.

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 009-TEST Version/Versie/Version/Fassung 7 Date d'émission

Plus en détail

Maximisez votre productivité

Maximisez votre productivité Quelle que soit votre opération de soudage, Air Products innove dans une nouvelle gamme de gaz de protection qui vous apportera les meilleurs résultats. Elaborée pour augmenter la productivité à travers

Plus en détail

LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC. Fiabilité des canalisations haute pression. Rémi Batisse

LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC. Fiabilité des canalisations haute pression. Rémi Batisse Médiathèque GDF SUEZ /CHARLES STUDIO LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC Fiabilité des canalisations haute pression Rémi Batisse remi.batisse@gdfsuez.com 18 novembre 2010 Plan de l exposé Une très

Plus en détail

Votre spécialiste en Bronze, Laiton, Cuivre et alliages Cuivreux à usiner depuis 1919

Votre spécialiste en Bronze, Laiton, Cuivre et alliages Cuivreux à usiner depuis 1919 Votre spécialiste en Bronze, Laiton, Cuivre et alliages Cuivreux à usiner depuis 1919 soaire juin 2009 BRONZE UE9P ÉTIRÉ CuSn8 - CuSn8P... P 7 BRONZE ÉTIRÉ CuSn4Zn4Pb4... P 11 PLANCHE EN BRONZE LAMINÉ

Plus en détail

LAITON A HAUTE RESISTANCE CuZn23Al4

LAITON A HAUTE RESISTANCE CuZn23Al4 LAITON A HAUTE RESISTANCE CuZn23Al4 LAITON A HAUTE RESISTANCE CuZn23Al4 DESIGNATIONS NORMALISEES AFNOR : [U-Z23A4] NF L14-78 : CuZn23Al4 DIN : 179 ANALYSE CHIMIQUE MOYENNE Zn : 2,/25, % Al : 3,5/5,% Mn

Plus en détail

CAPACITE DE FABRICATION

CAPACITE DE FABRICATION CAPACITE DE FABRICATION Usine Surface couverte 5 000 m 2 Surface totale 20 000 m 2 Surface des bureaux 1 200 m 2 Nos moyens techniques Moulage / Noyautage 2 machines de prototypage rapide Chantiers de

Plus en détail

LA COULÉE SOUS PRESSION

LA COULÉE SOUS PRESSION SPÉCIFICATIONS DE L ALLIAGE DE ZINC POUR LA COULÉE SOUS PRESSION Company Ltd Walsall Road, Norton Canes, Cannock, Staffordshire. WS11 9NR Royaume-Uni Tél: +44 (0) 1543 276666 Fax: +44(0) 1543 246418 Email:

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE A - 18 VIS, GOUJONS ET ECROUS NORMAUX EDITION: 1974 Index CHAPITRE I VIS, GOUJONS ET ECROUS EN ACIER... 3 Objet... 3 1. Conditions de

Plus en détail

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX PHYSIQUE DES MATÉRIAUX Laboratoire n 1 : Métallographie Diagrammes de phase Applications Henri-Michel Montrieux hmmontrieux@ulg.ac.be MENU Métallographie Diagrammes de phase Applications MÉTALLOGRAPHIE

Plus en détail

6. ETATS DE SURFACE 6.2. Défauts de rugosité

6. ETATS DE SURFACE 6.2. Défauts de rugosité 6. ETATS DE SURFACE 6.1. Définition Une surface réelle usinée n'est jamais parfaite, elle présente toujours des défauts par suite des erreurs systématiques d imperfections, admissibles dans la fabrication.

Plus en détail

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie 1 2 3 4 5 1) pièces de robinetterie et de pompe 2) pièces pour les fours de sidérurgie 3) pièces pour le marché de la défense 4)

Plus en détail

Descriptor headline. 55HX L ALUMINIUM des solutions architecturales

Descriptor headline. 55HX L ALUMINIUM des solutions architecturales Descriptor headline 55HX L ALUMINIUM des solutions architecturales ARCHITECTURE 55HX est la solution apportée par Aleris pour les applications anodisées critiques réalisables à partir de tôles où de bandes.

Plus en détail

Couples fils/flux pour l arc submergé

Couples fils/flux pour l arc submergé Couples fils/flux pour l arc submergé Le procédé de soudage Arc Submergé est un procédé de soudage automatique qui permet d atteindre une très haute productivité : vitesse de soudage élevée, absence de

Plus en détail

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique

UNIVERSITE de Liège. Connaissance des Matériaux Métalliques. Laboratoire 1 : Métallographie. LTAS Aérospatiale & Mécanique UNIVERSITE de Liège Métallurgie et Science des Matériaux LTAS Aérospatiale & Mécanique Connaissance des Matériaux Métalliques Laboratoire 1 : Métallographie Christine BRASSINE 04/366.91.10 C.Brassine@ulg.ac.be

Plus en détail

H2902 - Chaudronnerie - tôlerie

H2902 - Chaudronnerie - tôlerie Appellations (Métiers courants) Chaudronnier / Chaudronnière Serrurier métallier industriel / Serrurière métallière industrielle Tôlier / Tôlière Définition Réalise des ouvrages, structures chaudronnés

Plus en détail

AÉRONAUTIQUE ET SPATIAL

AÉRONAUTIQUE ET SPATIAL AÉRONAUTIQUE ET SPATIAL Matériaux et solutions pour les hautes températures et l optique spatiale Solutions électriques pour moteurs et générateurs Refroidissement de l électronique de puissance MERSEN

Plus en détail

AESTUVER. La plaque de protection contre le feu universelle

AESTUVER. La plaque de protection contre le feu universelle AESTUVER La plaque de protection contre le feu universelle 2 La plaque de protection contre le feu universelle AESTUVER la plaque de protection contre le feu universelle Procédé d'injection de fibres AESTUVER

Plus en détail

APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS. D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite

APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS. D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite APPAREILS DE SOUDAGE DE CONTACTS D1Q, D2Q, D3Q Quickchange Appareil de soudage de contacts argent-graphite Appareils de soudage de contacts pour l industrie des circuits imprimés Modules de processus à

Plus en détail

Plaques CDP CastoDur Diamond Plates

Plaques CDP CastoDur Diamond Plates Pièces et solutions de surfaçage Plaques CDP CastoDur Diamond Plates Des performances durables... Plus fort, avec Castolin Eutectic Une protection active contre l abrasion et l érosion Réduire les coûts

Plus en détail

STRATHANE URELAST. Les élastomères de polyuréthane CEF Strathane et Urelast sont dotés de propriétés physiques et mécaniques très élevées.

STRATHANE URELAST. Les élastomères de polyuréthane CEF Strathane et Urelast sont dotés de propriétés physiques et mécaniques très élevées. Les élastomères de polyuréthane CEF Strathane et Urelast sont dotés de propriétés physiques et mécaniques très élevées. Il s agit entre autre de la résistance à la traction, résistance au déchirement,

Plus en détail

Univers TECHNOLOGIE Révision Notions STE

Univers TECHNOLOGIE Révision Notions STE Univers TECHNOLOGIE Révision Notions STE Avant-propos: Dessin Technique 1) a) Un dessin d ensemble permet de représenter la totalité d un objet, à l échelle sans déformation. On doit mettre un nombre minimal

Plus en détail

PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES

PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES PROCEDES D OBTENTION DES PIECES BRUTES Mise a jour le:18/03/2007 LE MOULAGE Histoire Il y a environ 250 000 ans, l'homme fit la découverte du feu. Il s'agissait d'un pas significatif dans le développement

Plus en détail

Les tubes de précisions sans soudure pour utilisation mécanique sont fabriqués à partir d' un étirage à froid et trouvent leur application dans la

Les tubes de précisions sans soudure pour utilisation mécanique sont fabriqués à partir d' un étirage à froid et trouvent leur application dans la Tubes de precision en acier sans soudure pour applications mecaniques Les tubes de précisions sans soudure pour utilisation mécanique sont fabriqués à partir d' un étirage à froid et trouvent leur application

Plus en détail

ELSOLD Barres et lingots. ELSOLD Barres et lingots (alliages avec plomb) Barres et lingots (avec plomb) 07

ELSOLD Barres et lingots. ELSOLD Barres et lingots (alliages avec plomb) Barres et lingots (avec plomb) 07 ELSOLD Barres et lingots La miniaturisation croissante, des exigences plus strictes en ce qui concerne la fiabilité à long terme des produits électroniques complexes, des composants et des caractéristiques

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 009-TEST NBN EN ISO/IEC 17025:2005 Version/Versie/Version/Fassung

Plus en détail

LES MATERIAUX ET REVETEMENTS

LES MATERIAUX ET REVETEMENTS www.acimhydro.fr LES MATERIAUX ET REVETEMENTS 1- GENERALITES La norme ISO 8044 définit la corrosion comme suit : La corrosion est une interaction physico-chimique entre un métal et son environnement entraînant

Plus en détail

Procédés de mise en forme

Procédés de mise en forme Dossier délivré pour Procédés de mise en forme Introduction par Éric FELDER Maître de recherches, école des mines de Paris Ingénieur civil des Mines de Paris, docteur ès sciences 1. Principales opérations

Plus en détail

Orientation professionnelle Mécanicien fonderie

Orientation professionnelle Mécanicien fonderie Orientation professionnelle Mécanicien fonderie 1. Date: 1-7 2. Matière / Classe : Technologie, 2 ème année de formation 3. Thèmes des séquences de cours : 1. Vue d'ensemble 2. Moulage basse pression 3.

Plus en détail

Roulements céramiques Pièces en céramique Profil de l'entreprise Sintertechnik GmbH (ST) verwaltung@sintertechnik.com

Roulements céramiques Pièces en céramique Profil de l'entreprise Sintertechnik GmbH (ST) verwaltung@sintertechnik.com Cher client d'sintertechnik GmbH, sur les pages suivantes, vous trouverez des informations générales sur: Roulements céramiques Pièces en céramique Profil de l'entreprise Sintertechnik GmbH (ST) S'il vous

Plus en détail

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round.

La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. 1 Objet La présente fiche technique décrit les exigences auxquelles doit répondre le Système Barofor Round. Le système complet comprend les éléments suivants: Panneaux Poteaux Accessoires tels que fixations

Plus en détail

Technologie des roulements

Technologie des roulements Technologie des roulements Caractéristiques des roulements 38 Conception du roulement 38 Matériaux et traitements de surface 39 Connaissance et suivi qualité des matériaux 39 Matériaux et traitements de

Plus en détail