Un projet intégré dans son environnement naturel et urbain

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un projet intégré dans son environnement naturel et urbain"

Transcription

1 Un pr Un projet intégré dans son environnement naturel et urbain La nouvelle école Louis Jouvet et le restaurant scolaire ont été conçus de manière à tisser un lien entre le Village et le parc Louis Jouvet. Les bâtiments sont en effet situés dans la continuité du bâti ancien qui borde la rue de la République tandis que le parc semble s enfoncer jusque dans la cour de récréation. Cette «interpénétration des éléments» permet au nouvel équipement de s intégrer parfaitement dans son environnement.

2 Une i Une isolation performante Les bâtiments sont très bien isolés grâce à la superposition de matériaux parfaitement adaptés, favorisant ainsi les économies d énergies. L isolation des murs Derrière l habillage de bois, 3 couches de matériaux isolants d une épaisseur de 30 centimètres permettent aux bâtiments de conserver une bonne température à l intérieur. L isolation des fenêtres Pour éviter toute déperdition de chaleur, les doubles vitrages ont été fixés directement sur la structure en bois. Chaque fenêtre est spécialisée selon son orientation pour gérer de façon optimale le niveau d éclairement naturel et l apport en chaleur. La fabrication des murs L isolation du sol Les sols sont eux aussi composés de plusieurs couches d isolants avec un traitement spécifique pour les angles afin de les protéger efficacement des «ponts thermiques». L isolation de la toiture Les toits se composent de 3 couches successives de matières isolantes avec en dernière épaisseur sur l extérieur une surface végétale elle-même régulatrice de température. La toiture végétalisée

3 La dis La disposition des salles en fonction de la course du soleil À l intérieur du bâtiment, les salles de classes ont été disposées au Nord et à l Est afin d éviter les trop fortes chaleurs liées aux rayons du soleil. En hiver, le soleil est bas et les feuilles des arbres sont tombées. Les rayons du soleil peuvent donc entrer dans le bâtiment et contribuer à l apport en chaleur. En été, le soleil est haut et puissant mais grâce aux arbres qui ont retrouvé leurs feuilles, les salles restent ombragées et à l abri des fortes chaleurs.

4 L éne L énergie à la source : géothermie et panneaux solaires Les bâtiments utilisent principalement l énergie disponible et renouvelable. Celle provenant du sol est recueillie par des sondes géothermiques mises en place spécifiquement pour la nouvelle école. Dans le même esprit, l eau de la cuisine est chauffée en partie par les panneaux solaires qui se trouvent sur le toit du bâtiment. Les panneaux solaires Le forage pour l installation des sondes L installation des sondes

5 Le ci Le circuit de l eau de pluie Le traitement de l eau de pluie a fait l objet d une attention toute particulière puisque de nombreux filtres naturels ont été aménagés en amont, permettant de limiter les flux des eaux pluviales vers les réseaux publics enterrés et parfois saturés. Le circuit : l eau de pluie tombe sur les toitures végétalisées qui en absorbent une partie, puis ruisselle jusqu au sol légèrement incliné, et se déverse dans les fossés (appelés aussi «noues») qui à leur tour en absorbent une partie dans la terre avant de rejeter le surplus dans les réseaux publics en sous-sol. Noues Pieds d arbre pavés à joints enherbés Rigole en pied de bâtiment

6 Un éq Un équipement qui prend en compte le confort et la santé Confort visuel Les salles sont toutes très bien éclairées grâce aux larges surfaces vitrées, à la hauteur des fenêtres ainsi qu à l observation d une bonne régularité de la lumière dans tout le bâtiment. La nouvelle école et le restaurant scolaire constituent un nouvel équipement au confort remarquable grâce à la conception même du bâtiment et au choix des matériaux. Confort acoustique Les salles ne résonnent pas grâce à des matériaux absorbants positionnés sous forme de suspensions aux plafonds. De larges fenêtres Le dispositif anti-résonnance Confort de l air Toutes les salles sont bien ventilées, en été comme en hiver, grâce à un système de ventilation double flux. Ce système permet un renouvellement de l air important et permanent propice à une meilleure concentration. Le système d échangeur calorique permet en outre de faire entrer de l air à bonne température. Une classe mal ventilée Une classe bien ventilée

principes clés de votre maison Homaïa

principes clés de votre maison Homaïa principes clés de votre maison Homaïa 1 intégration des ressources naturelles Le soleil ressource naturelle capter la chaleur du soleil en hiver et s en protéger l été Le soleil source inépuisable et toujours

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009 L éco-maison Faibles coûts fabrication Basse consommation d énergie Données bases : -Occupants: famille quatre membres -Surface l habitation: 100 m² -Situation géographique: g Poitou-Charentes Caractéristiques

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

émergence et rayonnement la maison verte à énergie nette-zéro

émergence et rayonnement la maison verte à énergie nette-zéro émergence et rayonnement la maison verte à énergie nette-zéro Situé aux abords de la rivière des Prairies sur la rive nord de l île de Montréal, le Parc du Pont Ahuntsic est un point d entrée de l arrondissement

Plus en détail

exercice pratique d aménagement d une unité d habitation Exemple d un bâtiment de bureaux à reconvertir en logement

exercice pratique d aménagement d une unité d habitation Exemple d un bâtiment de bureaux à reconvertir en logement exercice pratique d aménagement d une unité d habitation Exemple d un bâtiment de bureaux à reconvertir en logement etape 1 : étudier le site et ses contraintes - à partir de plans et photographies aériennes

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison DTT Avec Maisons CTVL www.maison-dtt.fr La réglementation

Plus en détail

autosuffisante autonome 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out

autosuffisante autonome 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out crée Pour 258.733 TVAC Prix hors terrain et frais d architecte (± 5%) autosuffisante 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out AUTOSUFFISANTE

Plus en détail

Brigitte Vu. Le guide de. l habitat passif. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4

Brigitte Vu. Le guide de. l habitat passif. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4 Brigitte Vu Le guide de l habitat passif Groupe Eyrolles, 2008, ISBN 978-2-212-12365-4 Partie 2 Technique bioclimatique et choix des matériaux Le guide de l habitat passif 4 Diminuer ses besoins en chauffage

Plus en détail

Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs

Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs semaine de l architecture Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs Adresse : rue Paris, Coulaines Surface : 7 125 m2 Parti architectural : un équipement facteur de

Plus en détail

SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS»)

SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS») SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS») ILOT 1 : REGLEMENTATION THERMIQUE La réglementation thermique 2005 vise à maîtriser les consommations d énergie et à limiter l émission de gaz à effet de serre.

Plus en détail

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE

LE GUIDE DE LA MAISON ENVIRONNEMENTALE Des procédés durables, écologiques et à faible consommation d énergie Pierre Etoile s engage à respecter l environnement au travers de la construction de ses résidences. Terra Natura s inscrit dans cette

Plus en détail

N 267.2 Peinture/application par pulvérisation de plus de 250 kg par an INFORMATIONS GENERALES

N 267.2 Peinture/application par pulvérisation de plus de 250 kg par an INFORMATIONS GENERALES N 267.2 Peinture/application par pulvérisation de plus de 250 kg par an INFORMATIONS ENERALES PAE 1 / 15 REVISION : 0 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des

Plus en détail

page1 Mr et Mme x 2, rue xx xxx 34725 xxxxxx FRANCE Tél :xxxx xxxxx x

page1 Mr et Mme x 2, rue xx xxx 34725 xxxxxx FRANCE Tél :xxxx xxxxx x Mr et Mme x 2, rue xx xxx 34725 xxxxxx FRANCE Tél :xxxx xxxxx x DOCUMENT : CAHIER DES CHARGES INITIALES POUR LA RENOVATION D HABITATION PRINCIPALE Index : 1. Présentation avant travaux: 1.1 Famille : 1.2

Plus en détail

Shutters Euro-Stores. Ils trouvent leur origine dans les maisons coloniales de Louisiane et du Mississippi.

Shutters Euro-Stores. Ils trouvent leur origine dans les maisons coloniales de Louisiane et du Mississippi. Shutters Euro-Stores Les shutters, ou volets amovibles intérieurs en bois, sont des éléments exceptionnels de décoration, d ambiance, de confort et d intimité pour votre intérieur. Ils trouvent leur origine

Plus en détail

Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement.

Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Principe Le puits canadien est un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Il profite de la température quasi constante du sol pour réchauffer ou refroidir cet air de

Plus en détail

Le Rôle de l Arbre Urbain dans un contexte de Changement Climatique

Le Rôle de l Arbre Urbain dans un contexte de Changement Climatique Le Rôle de l Arbre Urbain dans un contexte de Changement Climatique Atelier d échanges Nature en Ville et changements climatiques 16 septembre 2015 Grande Synthe Le Rôle de l arbre urbain dans un contexte

Plus en détail

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Sylvie FEUGA LQE sylvie.feuga@lqe.fr Tél : 03 83 31 09 88 1 [ Priorités en rénovation ] Déperditions énergétiques moyennes d une maison individuelle

Plus en détail

Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire

Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire I LES 4 ÉTAPES POUR OBTENIR LA RT 2012 1 Connaître sa zone 2 Profiter au maximum de l énergie gratuite (Biomax) Un des points pris en compte est le BIOmax.

Plus en détail

PROTECTIONS SOLAIRES

PROTECTIONS SOLAIRES PROTECTIONS SOLAIRES Jeu d ombre et de lumière Conçue pour introduire un maximum de lumière dans nos intérieurs, la véranda se doit d éviter certains désagréments liés à sa structure vitrée. Lorsqu elles

Plus en détail

La qualité de l air intérieur Zehnder ComfoFond Puits canadiens

La qualité de l air intérieur Zehnder ComfoFond Puits canadiens La qualité de l air intérieur Zehnder ComfoFond Puits canadiens Un système idéal pour le renouvellement d air : Le renouvellement d air des ambiances intérieures est indispensable pour garantir l hygiène,

Plus en détail

FICHES PROGRAMMES BUREAUX (1) Lots attribués dans le secteur Saussure

FICHES PROGRAMMES BUREAUX (1) Lots attribués dans le secteur Saussure FICHES PROGRAMMES BUREAUX (1) Lots attribués dans le secteur Saussure Fiche technique Aménageur ESPACES FERROVIAIRES AMENAGEMENT Opérateur SCI PEREIRE CARDINET (composée de SODEARIF et SNEF) Maître d œuvre

Plus en détail

Physique du Bâtiment Inertie thermique int. Capacité thermique

Physique du Bâtiment Inertie thermique int. Capacité thermique Inertie d un matériau et d une paroi Les deux propriétés d un matériau qui interviennent dans la caractérisation de l inertie sont : - la masse volumique en kg/m 3, - la chaleur spécifique en J/(kg.K)

Plus en détail

L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur.

L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur. Une maison bio climatique L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur. Analyse de l environnement de la maison

Plus en détail

Ventilations d habitations, présentation et comparaison

Ventilations d habitations, présentation et comparaison DOSSIER VENTILATION Page 1 / 7 Ventilations d habitations, présentation et comparaison INTRODUCTION Nous passons 90 % de notre temps chez nous, dans des bureaux ou des usines, des moyens de transports,

Plus en détail

Eco-Village Toubab-Dialaw

Eco-Village Toubab-Dialaw Eco-Village Toubab-Dialaw L éco-village de Toubab Dialaw est situé à environ 1km de la mer sur une colline et à 2,5km du centre village de Toubab Dialaw. Les 2ha de terrain permettront de développer une

Plus en détail

1 La conception bioclimatique

1 La conception bioclimatique Nos performances écologiques 1 La conception bioclimatique Une maison ioclimatique est intelligemment implantée bien orientées Objectif : utiliser passivement l énergie solaire pour bénéficier d apports

Plus en détail

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire

Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Résidence Sévigné 42 APPARTEMENTS COLLECTIFS LIMEIL BREVANNES (VAL DE MARNE) Notice descriptive sommaire Maître d ouvrage SCI Résidence Sévigné 2 rues Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 07 juin

Plus en détail

ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX

ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX ENVIRODEBAT : LA VMC DOUBLE- FLUX ET SES ALTERNATIVES INTRODUCTION: LA VMC DOUBLE FLUX Karine Pellerey BET ADRET 09/04/15 Pourquoi ventiler les bâtiments? Pour évacuer l humidité de l air et éviter les

Plus en détail

Mobil Home /chalet COSI PLUS 2012-32 M² «TOUT EN SOLAIRE» Mobil Home /chalet COSI 32 M² «TOUT EN SOLAIRE» Mobil-homes, chalets, bungalows BBC et autonomes Mobil Home/chalet COSI+ «TOUT EN SOLAIRE»

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

Maison des arts & de la culture / Centre Libano Omanais / Beyrouth. Note de présentation

Maison des arts & de la culture / Centre Libano Omanais / Beyrouth. Note de présentation Note de présentation LES INTENTIONS URBAINES Un signal élémentaire et fondateur : L'alliance du minéral et du végétal crée une grille paysagère qui met en relation les arts et fusionne la Maison des arts

Plus en détail

La conception du logement

La conception du logement La conception du logement L habitat est le premier poste d utilisation d énergie des ménages, à égalité avec les transports. Le niveaux de consommation par usage direct (chauffage, eau chaude, électricité

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA MAISON

CONSTRUCTION DE LA MAISON CONSTRUCTION DE LA MAISON Mode de construction Le bois est un puissant isolant thermique et phonique, il stocke aussi et en grande quantité le CO2. De plus, le bois est le seul matériau de construction

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE

5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE 5 LE P2P EN PROJET : CBA ARCHITECTURE Ecriture architecturale composition et volumes contemporains Pour l ensemble des bâtiments, nous avons puisé notre vocabulaire architectural dans un registre contemporain

Plus en détail

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction)

VENTILATION. Maison individuelle OBJET REGLEMENTATIONS. (toutes époques de construction) VENTILATION Maison individuelle (toutes époques de construction) OBJET Lors de travaux de rénovation énergétique ambitieux, visant le niveau Bâtiment Basse Consommation, une attention particulière doit

Plus en détail

DÉCLARATION PRÉALABLE

DÉCLARATION PRÉALABLE DÉCLARATION PRÉALABLE Gagnons du temps! Guide des pièces à fournir www.ressonslelong.fr SOMMAIRE LA DÉCLARATION PRÉALABLE? :... 03 DP1 : LE PLAN DE SITUATION... 04 DP2 : LE PLAN DE MASSE... 05-06 DP3 :

Plus en détail

ECOLE LES TREFLES LA DURABILITE COMME ELEMENT PEDAGOGIQUE

ECOLE LES TREFLES LA DURABILITE COMME ELEMENT PEDAGOGIQUE ECOLE LES TREFLES LA DURABILITE COMME ELEMENT PEDAGOGIQUE ÁRTER Concept : Patrick Vonck Présentation : Wendy Boswell C o n c e p t : P a t r i c k V o n c k - P r é s e n t a t i o n : W e n d y B o s

Plus en détail

L assainissement non collectif. (ou assainissement individuel)

L assainissement non collectif. (ou assainissement individuel) L assainissement non collectif (ou assainissement individuel) Chaque jour, vous utilisez de l eau pour la vaisselle, la douche, la lessive, les WC Ce sont les eaux usées domestiques. Après usage, ces eaux

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

Profi tez de la vie au sein d un environnement encadré

Profi tez de la vie au sein d un environnement encadré Profi tez de la vie au sein d un environnement encadré La résidence-services Profi ter de la vie au sein d un environnement encadré Le monde dans lequel nous vivons aujourd hui a considérablement évolué.

Plus en détail

Dossier de présentation. Parc environnemental d activités de Gros Jacques 1 rue des Energies Nouvelles 80460 Oust-Marest - Tél.

Dossier de présentation. Parc environnemental d activités de Gros Jacques 1 rue des Energies Nouvelles 80460 Oust-Marest - Tél. Contact : 03.22.26.39.31 Dossier de présentation Parc environnemental d activités de Gros Jacques 1 rue des Energies Nouvelles 80460 Oust-Marest - Tél. 03 22 26 39 39 Edition janvi er 2010 Situation géographique

Plus en détail

CHOISIR UN MATÉRIAU DE CONSTRUCTION

CHOISIR UN MATÉRIAU DE CONSTRUCTION Conférence Mardi 22/05/2012 Cycle «Construire durable» Avec le soutien du programme européen LIFE+ CHOISIR UN MATÉRIAU DE CONSTRUCTION Marie Darul, consultante en éco-construction (association CD2E) Lors

Plus en détail

La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB)

La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) La Communauté Urbaine de Bordeaux (CUB) Situation géographique Un territoire Ville centre : Bordeaux La 7ème agglomération française (poids démographique) Découpage administratif de la France La France

Plus en détail

Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3

Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3 integral Lipsky+Rollet architectes-2007 - perspective : Walter Simone-PREVIEW Immeuble de logement à énergie positive Zac Lyon Confluence, lot E3 fiche technique Programme 66 logements (53 logements en

Plus en détail

A propos de développement durable :

A propos de développement durable : A propos de développement durable : Les impacts de la rénovation de bâtiments et les projets de construction sur la qualité de prise en charge des usagers. CONTEXTE DE LA DEMARCHE Le Centre Hospitalier

Plus en détail

La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive

La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive 20 Terre CuiTe et ConsTruCTion La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive Habitation à Gand Architecte: Kristof Cauchie - Bureau d études: 3DB Alors que, jusqu il

Plus en détail

Concevoir un bâtiment performant simple à l usage

Concevoir un bâtiment performant simple à l usage Séminaire Bâtiment Durable : Concevoir un bâtiment performant simple à l usage 06 février 2015 Bruxelles Environnement UN BÂTIMENT SIMPLE ET PERFORMANT Construction d écoles au standard passivhaus à Bruxelles

Plus en détail

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie.

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Aides financières de la part de l Etat maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Maison à performance énergétique élevée Lors de la conception d une maison à performance énergétique

Plus en détail

Chauffage radiant électrique Heatstrip

Chauffage radiant électrique Heatstrip Chauffage radiant électrique Heatstrip Le Heatstrip Le Heatstrip est un chauffage radiant à forte intensité qui est la solution efficace et rentable pour un chauffage en extérieur tout comme en intérieur.

Plus en détail

Résidences Eselborn 2 Résidences: 4 Appartements au RDCH 4 Duplex au 1er étage

Résidences Eselborn 2 Résidences: 4 Appartements au RDCH 4 Duplex au 1er étage Résidences Eselborn 2 Résidences: 4 Appartements au RDCH 4 Duplex au 1er étage Rue du Village, L-9748 ESELBORN Résidences Eselborn 2 Résidences: 4 Appartements au RDCH 4 Duplex au 1er étage Future construction

Plus en détail

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE

LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( LYCEE ERIC TABARLY CONSTRUCTION HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE ( SITE EXISTANT OBSOLETE Bâtiments anciens datant de 1965 Aucune possibilité d extension Au c ur du quartier de la Chaume Des accès difficiles

Plus en détail

generation Nouveau design Nouvelle garantie 5 ans Bien choisir son volet roulant VELUX

generation Nouveau design Nouvelle garantie 5 ans Bien choisir son volet roulant VELUX Nouvelle generation Nouveau design Nouvelle garantie 5 ans Bien choisir son volet roulant VELUX Le complément idéal de votre fenêtre de toit Fabriqué avec le même niveau d'exigence que nos fenêtres de

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_222

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_222 PAGE 1/14 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature des établissements classés : N 222 Installations de lavage de voitures,

Plus en détail

FENÊTRES EN PVC ET PVC-ALUMINIUM TOP 72. des solutions pour plus de confort

FENÊTRES EN PVC ET PVC-ALUMINIUM TOP 72. des solutions pour plus de confort FENÊTRES EN PVC ET PVC-ALUMINIUM TOP 72 des solutions pour plus de confort 2 Plus de qualité pour votre habitation Optimisation du confort maîtrise du coût de l énergie facilité d entretien maintenance

Plus en détail

www.optigreen.com Brevet en cours d`enregistrement Beauté et élégance, en toute simplicité

www.optigreen.com Brevet en cours d`enregistrement Beauté et élégance, en toute simplicité Façade-jardin Beauté et élégance, en toute simplicité Brevet en cours d`enregistrement Le nouveau système breveté «Façade-jardin» d Optigreen a été conçu pour végétaliser facilement et durablement les

Plus en détail

Solutions pour une bonne qualité d air intérieur dans les établissements d accueil de la petite enfance

Solutions pour une bonne qualité d air intérieur dans les établissements d accueil de la petite enfance Solutions pour une bonne qualité d air intérieur dans les établissements d accueil de la petite enfance Chauffage Rafraîchissement Ventilation Purification d air La qualité d air intérieur : une priorité

Plus en détail

OUATECO, Projet Industriel Pilote. Usine de fabrication de Ouate de Cellulose entièrement conçu en bois dans une démarche de développement durable.

OUATECO, Projet Industriel Pilote. Usine de fabrication de Ouate de Cellulose entièrement conçu en bois dans une démarche de développement durable. OUATECO, Projet Industriel Pilote Usine de fabrication de Ouate de Cellulose entièrement conçu en bois dans une démarche de développement durable. UNE DEMARCHE ECOLOGIQUE 1 er bâtiment industriel HQE POSITIF

Plus en détail

A Vetraz-Monthoux, Conjuguez sens pratique et ambiance village. Des liaisons rapides avec l agglomération

A Vetraz-Monthoux, Conjuguez sens pratique et ambiance village. Des liaisons rapides avec l agglomération A Vetraz-Monthoux, Conjuguez sens pratique et ambiance village Des liaisons rapides avec l agglomération Gare d Annemasse à 5km Accès rapide à l A40 située à 5km de chez vous La ville de Genève à seulement

Plus en détail

Coltlite Un ouvrant de façade à lames en verre pour la ventilation naturelle et le désenfumage en cas d incendie.

Coltlite Un ouvrant de façade à lames en verre pour la ventilation naturelle et le désenfumage en cas d incendie. Classification CI/SfB Airtech Coltlite Un ouvrant de façade à lames en verre pour la ventilation naturelle et le désenfumage en cas d incendie. (57.9) X Ventilation naturelle Introduction Couverture :

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS)

Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Le bâtiment à énergie positive (BEPOS) Les économies d énergie dans le bâtiment sont aujourd hui une priorité : comme nous l avons vu, les secteurs résidentiel et tertiaire représentent 44% de la consommation

Plus en détail

Le Syndicat National des Patinoires

Le Syndicat National des Patinoires Le Syndicat National des Patinoires Atelier : Installation frigorifique et Développement Gilles DELCROS Directeur Technique Sommaire de l atelier - Présentation générale et historique de la démarche HQE,

Plus en détail

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Présentation de la conception et de la démarche environnementale Présentation du 21 Mai 2014 1 Présentation générale du projet L équipe

Plus en détail

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur.

La ventilation en rénovation r Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur. La ventilation en rénovation r : Exemple de mise en place dans deux bâtiments exemplaires de bureaux : Mundo B / Mundo-Namur Octobre 2010 Introduction Il s agit de présenter ici le point de vue d un maître

Plus en détail

Refroidissement d air adiabatique : confort d été sans climatisation

Refroidissement d air adiabatique : confort d été sans climatisation PAROLE D EXPERT Vu sur: http://conseils.xpair.com/ Refroidissement d air adiabatique : confort d été sans climatisation Par Gérard GAGET Société COOLEA Mars 2016 LA PROBLEMATIQUE Les solutions de confort

Plus en détail

AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU CHAUFFAGE PAR LE SOL

AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU CHAUFFAGE PAR LE SOL AMÉLIOREZ VOTRE CONFORT GRÂCE AU Radson Vogelsancklaan 250 B-3520 Zonhoven T +32 (0)11 81 31 41 info@radson.be www.radson.com Ce document a été élaboré avec le plus grand soin. Aucune partie de ce document

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

Promoteur M. Antoine PILLOT

Promoteur M. Antoine PILLOT Promoteur M. Antoine PILLOT Recyclage d un bâtiment existant - Remplacer un bâtiment extrêmement énergivore et non isolé. - Economiser de l énergie grâce à sa non-démolition et la non-évacuation des gravois.

Plus en détail

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air Le point sur La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air Bâtiment isolé thermiquement Bâtiment étanche à l air La chaleur est conservée Bâtiment avec ventilation efficace Objectif

Plus en détail

Pourquoi ventiler? Le guide d utilisation de Duco pour un climat intérieur sain

Pourquoi ventiler? Le guide d utilisation de Duco pour un climat intérieur sain Pourquoi ventiler? Le guide d utilisation de Duco pour un climat intérieur sain Pourquoi ventiler? De nos jours, lorsqu on construit ou rénove une maison, on veut tout rendre le plus hermétique possible.

Plus en détail

4 Les equipements 184 le centre AQUARECREATIF 4 Les equipements 186 le centre AQUARECREATIF 4 Les equipements 188 le centre AQUARECREATIF 4 Les equipements 190 le centre AQUARECREATIF 4 Les equipements

Plus en détail

Stores Luxaflex : Les économiseurs d énergie. Tout savoir sur leurs étonnantes performances

Stores Luxaflex : Les économiseurs d énergie. Tout savoir sur leurs étonnantes performances Stores Luxaflex : Les économiseurs d énergie Tout savoir sur leurs étonnantes performances Les fenêtres sont des gouffres énergétiques Avant l arrivée des doubles vitrages réputés pour leur efficacité

Plus en détail

LA VERANDA! La gestion d une énergie gratuite

LA VERANDA! La gestion d une énergie gratuite LA VERANDA! La gestion d une énergie gratuite Espace vitré Adjacent au logement, la véranda est à la fois une pièce à vivre et un «volume tampon» qui contribue au chauffage de la maison l hiver et à son

Plus en détail

Haute performance énergétique Dans l Ain, deux maisons jumelles et bioclimatiques

Haute performance énergétique Dans l Ain, deux maisons jumelles et bioclimatiques Haute performance énergétique Dans l Ain, deux maisons jumelles et bioclimatiques «Depuis 1968, Rabuel Construction s attache à concevoir et réaliser des maisons alliant l esthétique et la qualité. Dès

Plus en détail

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie

Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Du projet à la réalisation Construction d une maison HQE à basse consommation d énergie Lay Saint Christophe 54 «Notre projet est né en 2006, d une volonté de minimiser notre empreinte écologique. Nous

Plus en détail

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Qu est-ce que la condensation? Techniques de prévention Résistance à la condensation Ombrage Rideaux et stores Bouches de chaleur et appareils

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015

DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015 DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015 Contact : Agence LAIR et ROYNETTE 01 43 70 24 64 LR@lair-roynette.fr Philippe LAIR 06 09 84 85 34 ph.lair@lair-roynette.fr L agence LAIR et ROYNETTE Créée en 1988, l

Plus en détail

VELUX INTEGRA Solaire GGL / GGU

VELUX INTEGRA Solaire GGL / GGU VELUX INTEGRA Solaire GGL / GGU VELUX Fenêtre à ouverture par rotation à énergie solaire Nouveau! 10 ANS GARANTIE Sur fenêtre de base, composants électriques exclus. Exécution: GGL: Pin vernis clair GGL:

Plus en détail

GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux

GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux GESEC Siège Social - Rénovation des bureaux Les Besoins Gestion des Apports Solaires Les Systèmes La Synthèse Site Climat & Ressources Ventilation QAI Typologie Bâtiment & les usages Isolation Thermique

Plus en détail

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE ECO EAUX CHAUDES SANITAIRES ÉCONOMIE CONFORT ÉCOLOGIE JUSQU À 85% D ÉCONOMIE. Nouvelle Conception

CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE ECO EAUX CHAUDES SANITAIRES ÉCONOMIE CONFORT ÉCOLOGIE JUSQU À 85% D ÉCONOMIE. Nouvelle Conception CONCEPTION, DÉVELOPPEMENT ET FABRICATION EUROPÉENNE ECO EAUX CHAUDES SANITAIRES ÉCONOMIE CONFORT ÉCOLOGIE PROBABLEMENT LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE LE PLUS ÉVOLUÉ DU MONDE EAU CHAUDE 4 HEURES PAR JOUR FONCTIONNE

Plus en détail

Ventilation mécanique double flux Zehnder ComfoAir 350

Ventilation mécanique double flux Zehnder ComfoAir 350 Utilisation L'appareil de ventilation double flux Zehnder ComfoAir 350 a été développé pour des applications exigeantes résidentielles ou tertiaires. Le système allie confort, des commandes conviviales,

Plus en détail

Quartier Les Charlettes - 2314 La Sagne Construction de 2 immeubles en PPE

Quartier Les Charlettes - 2314 La Sagne Construction de 2 immeubles en PPE Projet : Propriétaire : Quartier Les Charlettes - 2314 La Sagne Construction de 2 immeubles en PPE Fondation Le Foyer à La Sagne DESCRIPTIF TECHNIQUE (INDICATIF) DU BATIMENT : 0. Généralités : Bâtiment

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL

COUT OPTIMISATION DU COUT DE CONSTRUCTION OPTIMISATION DU COUT DE L OPERATION OPTIMISATION DU COUT GLOBAL C COUT Le procédé ATTIQUE construction permet d optimiser les coûts de réalisation des logements sur plusieurs points. Non seulement le coût de construction s avère particulièrement compétitif du fait

Plus en détail

PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade.

PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade. PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade. 2 ISOVER Exigences maximales pour l enveloppe du bâtiment. La technique du bâtiment «moderne» confronte les architectes, les planificateurs

Plus en détail

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique)

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique) LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE (Synthèse de l audit énergétique) 1 Un constat alarmant Une consommation en augmentation légère mais régulière 195 190 185 180 175 170 165 160 Consommation

Plus en détail

www.elite.qc.ca Des produits bien pensés, bien conçus

www.elite.qc.ca Des produits bien pensés, bien conçus Des produits bien pensés, bien conçus 2, rue Demers Saint-Gilles (Québec) G0S 2P0 Téléphone. : (8) 888-2 Sans frais : (800) -9 Télecopieur. : (8) 888-2 Sans frais : (800) -20 Courriel : info@elite.qc.ca

Plus en détail

Réhabiliter, démolir, construire

Réhabiliter, démolir, construire Réhabiliter, démolir, construire Envirodébat Aix en Provence / Ecole nationale supérieure des Arts et Métiers le 10 décembre 2010 Pascal Gontier Architecte DPLG MAS EPFL Logements sociaux, 7 rue Desargues

Plus en détail

aspects techniques structure : Ossature bois - Poteaux poutres - Planchers en bois avec solivage traditionnel - Charpente traditionnelle

aspects techniques structure : Ossature bois - Poteaux poutres - Planchers en bois avec solivage traditionnel - Charpente traditionnelle Maître d oeuvre : Atelier d'architecture Picquet-Juen Entreprises des lots bois : Fuchs Construction Bois 05 Fuchs Etterlen Localisation : Obermorschwiller (68) Surface habitable : 110 m 2 Coût global

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

Le Gesec GIE (GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE) REUNISSANT SUR LA FRANCE DES ENTREPRISES INDEPENDANTES DE GENIE CLIMATIQUE, CHAUFFAGE, ELECTRICITE

Le Gesec GIE (GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE) REUNISSANT SUR LA FRANCE DES ENTREPRISES INDEPENDANTES DE GENIE CLIMATIQUE, CHAUFFAGE, ELECTRICITE Le Gesec GIE (GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE) REUNISSANT SUR LA FRANCE DES ENTREPRISES INDEPENDANTES DE GENIE CLIMATIQUE, CHAUFFAGE, ELECTRICITE Date de création : 1970 Siège social : Saint Avertin (Indre

Plus en détail

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés 1. TRAITEMENT DE L ACOUSTIQUE DANS LE BÂTIMENT Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés Acoustique phénomène physique Définition

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE INFRASTRUCTURE ET FONDATIONS - Les fondations seront renforcées si nécessaire suivant l étude de l ingénieur structure

Plus en détail

DES INFRASTRUCTURES DURABLES POUR

DES INFRASTRUCTURES DURABLES POUR DES INFRASTRUCTURES DURABLES POUR DES COMMUNES ACTIVES Vendredi 22 octobre 2010 Brabant-Hesbaye Compte-rendu de la Rencontre de la Ruralité organisée par l équipe Brabant-Hesbaye de la FRW Une trentaine

Plus en détail

www.france-air.com/habitat

www.france-air.com/habitat www.france-air.com/habitat Rue des Barronnières - BEYNOST - 01708 Miribel Cedex Fax : 04 78 55 25 63 www.france-air.com/habitat www.traitdunion-com.fr X E Un nouvel air éco-durable O N I U Q E Le premier

Plus en détail

Fiche d opération Construction neuve à maçonner, Maison individuelle sur 3 niveaux ~~~ La maison du bord de mer ~~~

Fiche d opération Construction neuve à maçonner, Maison individuelle sur 3 niveaux ~~~ La maison du bord de mer ~~~ Fiche d opération Construction neuve à maçonner, Maison individuelle sur 3 niveaux ~~~ La maison du bord de mer ~~~ Cd2e/Réseau Ecoconstruction Nord-Pas-de-Calais www.cd2e.com 1/7 La maison de Leffrinckoucke

Plus en détail