Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis. soutenue par le Conseil de l Europe. Tunis, 8 janvier 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis. soutenue par le Conseil de l Europe. Tunis, 8 janvier 2013"

Transcription

1 (French only) Présentation inaugurale de la première classe de l'ecole Politique de Tunis soutenue par le Conseil de l Europe Tunis, 8 janvier 2013 Intervention de Mme Gabriella Battaini-Dragoni, Secrétaire Générale Adjointe du Conseil de l Europe Excellences, Monsieur le Directeur de l Ecole politique de Tunis, Mesdames et Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de m adresser à vous à l occasion de la présentation inaugurale de la première classe de l Ecole Politique de Tunis soutenue par le Conseil de l Europe. Ce jour est historique non seulement parce que nous concluons, pour la première fois, un accord de siège avec un Etat non membre de l Organisation. Il est historique aussi bien pour le Conseil de l Europe que pour le réseau des Ecoles d études politiques également par le fait que

2 nous souhaitons pour la première fois la bienvenue dans le réseau des Ecoles d études politiques à une Ecole qui est située hors de l Europe. Ce réseau d Ecoles s est progressivement constitué au cours des vingt dernières années en partenariat étroit avec le Conseil de l Europe. C est ainsi qu en 2012, seize Ecoles d études politiques étaient actives dans des pays d Europe centrale et orientale, en voie de transition d un régime autocratique vers une société et un Etat démocratiques. L Ecole politique de Tunis rejoindra un réseau unique avec une éthique partagée qui est fondée sur les valeurs fondamentales du Conseil de l Europe, notamment de promouvoir et de protéger la démocratie, les droits de l homme et l Etat de droit. Une démocratie effective et une bonne gouvernance à tous les niveaux sont essentielles pour prévenir les conflits, promouvoir la stabilité, favoriser le progrès économique et social, et pour la création de communautés cohésives et durables. La protection de l État de droit et sa promotion consistent à garantir la justice, à développer des institutions indépendantes, efficaces, transparentes et démocratiquement responsables ; à élaborer des normes communes et à lutter contre les menaces pesant sur la prééminence du droit. La promotion et la protection des droits de l homme veillent au respect de la Convention européenne des droits de l homme, mais défendent aussi le traitement équitable et égalitaire des citoyens.

3 Basée sur cette éthique commune, la principale valeur ajoutée des écoles est de créer un espace où les attitudes relatives à la démocratie, les droits de l homme et de la gouvernance peuvent être explorées dans un environnement indépendant, politiquement neutre et digne de confiance, qui encourage le dialogue et la compréhension entre des groupes qui ont rarement l occasion de travailler ou de parler ensemble. Le succès des Ecoles tient également à leur capacité à réunir des personnes qui, autrement, n auraient que de rares occasions de communiquer entre elles, par exemple les membres de partis politiques opposés ou encore des responsables politiques et des représentants de la société civile. Elles facilitent la levée des barrières religieuses, ethniques, sociales et politiques et créent un climat sain de dialogue et de compréhension mutuelle. Par ailleurs, grâce à leurs activités dans les pays et leurs activités bilatérales et régionales, les Ecoles ont démontré leur capacité à promouvoir des mesures de confiance. Le réseau des écoles se veut une plate-forme de partage d informations, d expertise et de bonnes pratiques, favorisant le développement de liens horizontaux entre les Ecoles, notamment aux plans bilatéral, régional et interrégional. Il offre, d autre part, aux Ecoles l occasion de travailler en partenariat sur des projets et des initiatives communs tout en préservant leur spécificité et leur autonomie. L appartenance de l Ecole de Tunisie à ce réseau lui permettra de profiter pleinement de cette plate-forme de valeurs communes et de partage d expertise entre les Ecoles.

4 Les Ecoles d études politiques réunissent de jeunes responsables de l ensemble de la société civile, issus de partis politiques et de différents secteurs de la société civile, y compris des minorités ethniques, des médias et du monde des affaires. En mettant l accent sur les jeunes responsables, les Ecoles apportent une contribution spécifique et ciblée en vue de favoriser les nouvelles générations de responsables dans les domaines politique, économique, social, culturel et environnemental et ce, bien entendu, parallèlement à d autres institutions d éducation formelle et informelle. En conformité avec la vocation et les valeurs du Conseil de l Europe, les cycles annuels de séminaires et autres événements des Ecoles couvrent un large spectre de thèmes : institutions et gouvernance démocratiques, systèmes et culture électoraux, liberté d expression et liberté des médias, mécanismes de protection des droits de l homme, et participation de la société civile à la prise de décision. Pour tenir compte des défis principaux auxquelles nos sociétés sont confrontées, les programmes des Ecoles évoluent constamment. A titre d exemple, un nombre croissant d événements sont consacrés aux questions telles que l égalité des genres, la protection de l environnement et le développement durable, l économie et les finances. Un autre objectif principal des Ecoles est de renforcer les compétences pratiques des participants en matière de leadership, d organisation et de communication.

5 Au cours des dernières années et à mesure que le réseau des Ecoles se développait, plusieurs formes de coopération se sont mises en place et des rencontres bilatérales et régionales entre Ecoles font désormais partie de leurs activités régulières. Ce type de rencontres permet d établir des formes de dialogue informel et approfondi sur les relations entre pays d une même région (par exemple, entre la Russie et la Géorgie, l Arménie et l Azerbaïdjan, ou entre la Serbie, la Bosnie- Herzégovine et la Croatie). Par ailleurs, les Ecoles maintiennent des liens avec le nombre croissant d anciens élèves («alumni») et font appel à eux comme source d expertise et multiplicateurs actifs pour la diffusion des valeurs qui sous-tendent toutes les activités des Ecoles. De nombreux anciens des Ecoles occupent de hautes fonctions en politique, dans l administration publique, les médias, le monde des affaires ou la société civile, dans leur propre pays ou à l échelle internationale. Pour ce qui est des modalités pratiques de fonctionnement, chaque Ecole sélectionne sur une base annuelle un groupe d environ quarante participants issus de la société civile, de partis politiques, d instances administratives publiques, des médias ainsi que du secteur économique. Les activités comprennent un cycle de base d une série de séminaires ainsi que d autres événements, tels que des réunions bilatérales et régionales. Chaque promotion de participants prend part au Forum Mondial de la Démocratie qui se déroule chaque année au Conseil de l Europe. Cette présence à Strasbourg offre aux participants l opportunité de rencontrer leurs pairs provenant des autres Ecoles de manière informelle ou plus formelle, par le biais de réunions régionales qui sont organisées pendant leur séjour.

6 Nous avons ainsi accueilli avec plaisir la participation d une délégation de responsables de la nouvelle école de Tunisie à l occasion du Forum d octobre Excellences, Mesdames et Messieurs, Grâce à la politique à l égard de son voisinage immédiat, adoptée lors de la Conférence Ministérielle d Istanbul en mai 2011, le Conseil de l Europe peut désormais aussi étendre son action à des pays de son voisinage méridional, aux pays du Moyen-Orient et de l Asie Centrale. Cette action nous permet, entre autre, d étendre le réseau d Ecoles d études politiques à ces régions avoisinantes. Je suis ainsi très contente de vous informer que, dans les mois à venir, nous inaugurerons une Ecole d études politiques à Rabat, notamment l «Ecole citoyenne du Maroc», qui a été mise en place conjointement par un groupe important d ONG marocaines. Pour ce qui est de l Asie centrale, des premiers contacts ont également été pris avec le Kazakhstan. Le Conseil de l Europe a élaboré les priorités de coopération pour la Tunisie en étroite consultation avec les autorités nationales, et le soutien à l Ecole politique de Tunis en fait partie sous le volet consacré à la démocratie, la bonne gouvernance et la société civile. Comme je l ai déjà exprimé en début d après-midi, la voie du changement démocratique ne peut réussir sans le dialogue et la recherche d un consensus le plus large possible, non seulement entre forces politiques, mais aussi avec la société civile tunisienne, dans

7 le respect de sa diversité. C est dans ce contexte que se situe la nouvelle Ecole politique de Tunis. En ce jour de présentation inaugurale de la première classe de l Ecole politique de Tunis soutenue par le Conseil de l Europe, je suis ravie de constater que l Ecole a déjà franchi ses premiers pas. La nouvelle Ecole a organisé en 2012 un cycle pilote de six mois pour les représentants des principaux partis politiques tunisiens. C est le Centre des Etudes Méditerranéennes et Internationales (CEMI) qui a été à l initiative de ce cycle, avec le soutien du «Netherlands Institute for Multiparty Democracy», de «DEMO Finland» et de l Ecole bulgare d Etudes politiques (un membre du réseau des Ecoles d études politiques). Je tiens ici à rendre hommage à ces partenaires auxquels se joint dorénavant le Conseil de l Europe. J aimerais également souligner que le soutien financier de notre Organisation à cette nouvelle Ecole est fourni dans le cadre du Programme «Renforcer la réforme démocratique dans les pays du voisinage méridional» (Programme Sud), financé par l Union européenne et mis en œuvre par le Conseil de l Europe. De plus, le gouvernement de la Norvège a octroyé, par le biais du Conseil de l Europe, une importante contribution financière aux Ecoles d études politiques de Tunisie et du Maroc. Je souhaite saisir cette occasion pour renouveler mes remerciements aux autorités norvégiennes pour cette contribution très généreuse. Conformément aux indications des partenaires qui ont fourni un financement à l Ecole - DEMO Finland et NIMD - le programme initial de l Ecole politique de Tunis s est adressé en priorité aux jeunes membres actifs des partis politiques.

8 Le soutien ultérieur du Conseil de l Europe, qui a été formalisé à travers un accord de partenariat avec l Ecole politique de Tunisie, permet à celle-ci de lancer en parallèle une deuxième classe qui accueillera un éventail plus large de participants, c est-à-dire des jeunes leaders de la société civile, de l administration publique, du monde de l information et du secteur économique, en plus des membres de partis politiques. De surcroît, l accord de partenariat confirme l importance de l équilibre régional et de la représentation des deux sexes dans la sélection des participants. Le premier des trois séminaires de la seconde classe parallèle se déroulera à la fin de cette semaine à Hammamet. En plus de ce cycle de trois séminaires nationaux, d autres activités bilatérales ou régionales, parmi lesquelles une éventuelle visite d études à l étranger, sont prévues plus tard dans l année. En conclusion, j aimerais rappeler l importance primordiale du dialogue entre les différentes composantes de la société dans le cadre du processus de changement fondamental qui a lieu actuellement dans votre pays. Suite à l expérience des Ecoles déjà existantes et à l évaluation très positive de la classe pilote de l Ecole politique de Tunis qui a eu lieu l année passée, je suis persuadée que cette nouvelle Ecole fournira une contribution très importante et de long terme, non seulement à la coopération entre la Tunisie et le Conseil de l Europe, mais également au développement de la société civile et de l agenda politique au sens plu large dans cette période historique de changement. Je souhaite à l Ecole politique de Tunis plein succès et vous remercie de votre attention.

9

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS DISCOURS DU PRESIDENT DE LA SOIXANTE-CINQUIEME SESSION DE L ASSEMBLEE GENERALE M. JOSEPH DEISS A L OCCASION DE LA RECEPTION OFFICIELLE FRIBOURG, OUVERT AU MONDE FRIBOURG 5 OCTOBRE 2010 Seul le discours

Plus en détail

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Casablanca, le 9 septembre 2014 1 Excellences, Mesdames et Messieurs, C est pour moi un grand honneur et un réel plaisir d être

Plus en détail

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes

Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes DDCP-YD/JP- SOUTH (2013) 3 Budapest, 28 octobre 2013 Séminaire de formation euro-arabe Coopération et action pour la participation démocratique des jeunes 29 novembre 6 décembre 2013 Centre européen de

Plus en détail

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Dr. Moustapha Kamal Gueye, Spécialiste - Programme Emplois Verts, Organisation Internationale du Travail

Plus en détail

Monsieur le Président, Mesdames et messieurs

Monsieur le Président, Mesdames et messieurs Déclaration de la France au 13ème Congrès pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale Doha 12-19 avril Prononcée par Madame Marion Paradas Représentante permanente de la France auprès de l Office

Plus en détail

Rabat, le 21 mai 2015

Rabat, le 21 mai 2015 Allocution d ouverture de Monsieur le Wali, Abdellatif Jouahri, au séminaire de haut niveau sur le thème «Défis de la politique monétaire dans la région MENA et avantages de l adoption d un dispositif

Plus en détail

-=-=- Alain Coulon, Chef du service : Stratégie de l enseignement supérieur et de la recherche (DGESIP)

-=-=- Alain Coulon, Chef du service : Stratégie de l enseignement supérieur et de la recherche (DGESIP) Conférence organisée par le CIEP, Sèvres, le 5 mai 2009 «LES SYSTEMES D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR : COMPARAISONS INTERNATIONALES, COOPERATIONS UNIVERSITAIRES, POLITIQUE D ATTRACTIVITE» -=-=- Alain Coulon,

Plus en détail

DISCOURS. M. Marcello MORI Conseiller. Programme d appui au plan national en matière de démocratie et droits de l homme

DISCOURS. M. Marcello MORI Conseiller. Programme d appui au plan national en matière de démocratie et droits de l homme DISCOURS M. Marcello MORI Conseiller Programme d appui au plan national en matière de démocratie et droits de l homme Hôtel la Tour Hassan Rabat - Maroc 3 décembre 2008 Monsieur le Premier Ministre, Monsieur

Plus en détail

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Discours de Monsieur Philippe GERMAIN, Président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie Réunion d information sur le projet de «politique climat» de la Nouvelle- Calédonie et sur la COP 21 Auditorium

Plus en détail

LA DIPLOMATIE PARLEMENTAIRE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC NOTES POUR UN MOT DU VICE-PRÉSIDENT DE L ASSEMBLÉE NATIONALE M.

LA DIPLOMATIE PARLEMENTAIRE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC NOTES POUR UN MOT DU VICE-PRÉSIDENT DE L ASSEMBLÉE NATIONALE M. LA DIPLOMATIE PARLEMENTAIRE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC NOTES POUR UN MOT DU VICE-PRÉSIDENT DE L ASSEMBLÉE NATIONALE M. FRANCOIS OUIMET À L OCCASION DU FORUM MONDIAL DES ASSEMBLÉES LÉGISLATIVES

Plus en détail

DISCOURS DU PRÉSIDENT

DISCOURS DU PRÉSIDENT République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi DISCOURS DU PRÉSIDENT ALLOCUTION DU PRESIDENT DE LA RÉPUBLIQUE À L OCCASION DU 34 ÈME SOMMET DU COMITE D'ORIENTATION DES CHEFS D'ETAT ET DE GOUVERNEMENT DU

Plus en détail

Cérémonie de Signature des conventions de financement des projets InnoTherm III et de présentation des résultats des appels à projets 2014

Cérémonie de Signature des conventions de financement des projets InnoTherm III et de présentation des résultats des appels à projets 2014 Cérémonie de Signature des conventions de financement des projets InnoTherm III et de présentation des résultats des appels à projets 2014 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA, Ministre de l Energie, des

Plus en détail

Parrainage de la «Journée du Manager»

Parrainage de la «Journée du Manager» UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------- La Commission ------------- Parrainage de la «Journée du Manager» Organisée par l Association des Stagiaires Managers du CESAG (ASEMA) Discours

Plus en détail

Discours du Chef de projet pour ouverture PASCRENA. 17 décembre 2012. Je vous remercie d avoir bien voulu répondre par votre

Discours du Chef de projet pour ouverture PASCRENA. 17 décembre 2012. Je vous remercie d avoir bien voulu répondre par votre Discours du Chef de projet pour ouverture PASCRENA 17 décembre 2012 Salutations protocolaires Chers amis de la société civile, Je vous remercie d avoir bien voulu répondre par votre présence à cette invitation

Plus en détail

------------ -------------

------------ ------------- Ministère d Etat, République de Côte d Ivoire Ministre des Affaires Etrangères Union Discipline-Travail ------------ ------------- ALLOCUTION DE SON EXCELLENCE MONSIEUR CHARLES KOFFI DIBY MINISTRE D ETAT,

Plus en détail

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l allocution prononcée par Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal lors du séminaire en éducation Beijing, le 23 septembre 2005 Sanghai, le 26 septembre

Plus en détail

Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS

Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS Congrès mondial du tourisme social, São Paulo, 10 octobre 2014 Séance de clôture / Intervention d Yves Godin, Secrétaire général de l OITS Monsieur le Directeur du SESC de São Paulo, Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Discours à l ouverture Du CSO

Discours à l ouverture Du CSO Check upon delivery Discours à l ouverture Du Monique Barbut, Directrice Générale et Présidente Fonds pour l environnement Mondial La Réunion du Quatrième Assemblée du FEM Punta del Este, Uruguay Lundi

Plus en détail

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008

VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 VIème Conférence Ministérielle sur la Migration dans la Méditerranée Occidentale qui s est tenue à Evora les 26 et 27 mai 2008 Source : http://www.carim.org/public/polsoctexts/po3sou1316_1125.pdf Relevé

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Notes pour une allocution de. Monsieur Jean St-Gelais Président-directeur général de l Autorité des marchés financiers

Notes pour une allocution de. Monsieur Jean St-Gelais Président-directeur général de l Autorité des marchés financiers Notes pour une allocution de Monsieur Jean St-Gelais Président-directeur général de l Autorité des marchés financiers Pour le petit-déjeuner conférence de l Institut des administrateurs de sociétés Montréal,

Plus en détail

Formation en Leadership et Gestion des Conflits pour les Acteurs Electoraux (LEAD)

Formation en Leadership et Gestion des Conflits pour les Acteurs Electoraux (LEAD) DISCOURS D OUVERTURE Directeur Exécutif ECES Formation en Leadership et Gestion des Conflits pour les Acteurs Electoraux (LEAD) Projet PEV-SADC Kinshasa, 26-30 août 2013 Projet financé par l'union Européenne

Plus en détail

Semaine européenne de la démocratie locale

Semaine européenne de la démocratie locale Semaine européenne de la démocratie locale TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA SEDL 8 Vos contacts 1 Le contexte général et les objectifs de la SEDL 2 Participer à la SEDL Qui et comment? 7 Les formulaires

Plus en détail

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE

LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE LES RELATIONS INTERPARLEMENTAIRES ET INTERNATIONALES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE : 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DE SON ACTION INTERNATIONALE NOTES POUR UNE ALLOCUTION DE LA VICE PRÉSIDENTE DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

Plus en détail

La 2 ème Rencontre Nationale sur la Santé Scolaire et Universitaire et la Promotion de la Santé des Jeunes

La 2 ème Rencontre Nationale sur la Santé Scolaire et Universitaire et la Promotion de la Santé des Jeunes Discours du Professeur El Houssine LOUARDI Ministre de la Santé A l occasion de : La 2 ème Rencontre Nationale sur la Santé Scolaire et Universitaire et la Promotion de la Santé des Jeunes Rabat, le 26

Plus en détail

Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée

Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée Des systèmes d information partagée pour une meilleure gouvernance de l eau en méditerranée Marseille, 13 mars 2012 INTRODUCTION WALTER MAZZITTI Président du Comité Directeur du SEMIDE Messieurs les ministres,

Plus en détail

Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie

Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie TUNISIE Allocution de Mme Maria Luisa Fornara, Représentante de l UNICEF en Tunisie Présentation des résultats de l'étude sur Les représentations de l enfant, de l adolescent et du jeune dans les médias

Plus en détail

Monsieur le Consul général du Maroc, Mesdames, Messieurs

Monsieur le Consul général du Maroc, Mesdames, Messieurs Discours d ouverture de M. Jan Kleijssen, Directeur de la société de l information et de la lutte contre la criminalité, DG I (17 octobre, 9h 30 9h 50) Monsieur le Consul général du Maroc, Mesdames, Messieurs

Plus en détail

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme :

Prenons également en considération certains éléments notoires de notre étude comme : Mesdames et Messieurs, Au regard d une analyse de la situation des aidants sur le plan national, au regard des rencontres avec les principaux acteurs de l accompagnement des aidants familiaux en Maine

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1236788L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1236788L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant la ratification de l accord-cadre entre l Union européenne et ses Etats membres, d une part, et la République de Corée, d

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

les ecoles d etudes politiques du conseil de l europe

les ecoles d etudes politiques du conseil de l europe les ecoles d etudes politiques du conseil de l europe Un réseau pour les dirigeants démocratiques de demain en Europe et au-delà SCHOOLS OF POLITICAL STUDIES Les Ecoles d études politiques du Conseil de

Plus en détail

Il me fait plaisir de vous accueillir à ce petit déjeuner traditionnel pour souligner le début de cette nouvelle année universitaire.

Il me fait plaisir de vous accueillir à ce petit déjeuner traditionnel pour souligner le début de cette nouvelle année universitaire. Allocution du recteur Jean Vaillancourt prononcée à l occasion du petit déjeuner de la rentrée le mercredi 10 septembre 2014, à 8 h 30, à la Grande salle du pavillon Alexandre-Taché, à Gatineau Chers collègues,

Plus en détail

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne,

Monsieur le directeur de l Agence française de développement, Messieurs les représentants de la délégation de l Union européenne, Premier comité de pilotage du projet de Gestion durable des zones côtières de la COI (GDZC-COI) Allocution du Secrétaire général de la Commission de l océan Indien, Jean Claude de l Estrac 1 er avril 2015,

Plus en détail

EDA Chief Executive. Claude-France Arnould

EDA Chief Executive. Claude-France Arnould EDA Chief Executive Claude-France Arnould Theme: «Les possibilités de coopération entre la Suisse et l Agence européenne de défense (AED)» Berne, 06.11.2014 Je suis très heureuse d être de retour en Suisse

Plus en détail

Déclaration de Rabat

Déclaration de Rabat Déclaration de Rabat 12 septembre 2013 Le ministre des Affaires étrangères du Royaume du Maroc, Saad Dine El Otmani, et le ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d Allemagne, Guido

Plus en détail

Monsieur le Président Directeur Général de la Banque Nationale d Investissement,

Monsieur le Président Directeur Général de la Banque Nationale d Investissement, Projet Allocution de Monsieur le Ministre de l Economie et des Finances, Monsieur Charles KOFFI DIBY Cérémonie de Présentation Officielle de BNI GESTION Juillet 2009 Monsieur le Président de la Banque

Plus en détail

6ème Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Saint Pétersbourg, 2-6 novembre 2015

6ème Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Saint Pétersbourg, 2-6 novembre 2015 6ème Conférence des Etats parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Saint Pétersbourg, 2-6 novembre 2015 Déclaration de la France prononcée par Mme Marion PARADAS Ambassadrice, Représentante

Plus en détail

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada

Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Treizième rapport annuel au Premier ministre sur la fonction publique du Canada Kevin G. Lynch Greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet Pour l année finissant le 31 mars 2006 Catalogage avant

Plus en détail

Allocution d ouverture de Monsieur Nizar Baraka

Allocution d ouverture de Monsieur Nizar Baraka Allocution d ouverture de Monsieur Nizar Baraka Président du Conseil Economique, Social et Environnemental Séminaire sur «Une nouvelle perspective pour l égalité de genre au Maroc : quelle responsabilité

Plus en détail

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé

JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE. Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé JOURNEE NATIONALE DE PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Allocution de Madame le Secrétaire Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé 27 Avril 2015, Sofitel Hôtel Ivoire 1 Monsieur le Premier Ministre

Plus en détail

المملكة المغربية و ازرة الفالحة والصيد البحري

المملكة المغربية و ازرة الفالحة والصيد البحري المملكة المغربية ROYAUME DU MAROC و ازرة الفالحة والصيد البحري Séminaire en marge de la La célébration de la journée mondiale de l alimentation 16 octobre 2015 Sous le thème Protection sociale et agriculture

Plus en détail

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international Seul le prononcé fait foi Mesdames et messieurs les négociateurs, chers amis, Je tenais à être avec vous

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

Ces bourses reflètent la grande valeur des étudiants russes, dans tous les domaines d études et dans toutes les régions de la Russie.

Ces bourses reflètent la grande valeur des étudiants russes, dans tous les domaines d études et dans toutes les régions de la Russie. COCKTAIL BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS, ALUMNI ET ENTREPRISES 1 er juillet 2014, Résidence de France Mesdames et Messieurs, Chers boursiers et anciens boursiers, Chers amis, Ce sont l'excellence,

Plus en détail

CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF

CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ CEREMONIE DE SIGNATURE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA COMMISSION DE L UEMOA ET ADETEF ASSISTANCE

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE

BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE TYPE D'ACTION Programme ACCEDER pour l emploi de la population gitane NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE reproduite Page 1/12

Plus en détail

FORUM POUR L ADOPTION DE LA CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ AU BURKINA FASO

FORUM POUR L ADOPTION DE LA CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ AU BURKINA FASO UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ FORUM POUR L ADOPTION DE LA CHARTE NATIONALE DE SOLIDARITÉ AU BURKINA FASO DISCOURS DU PRÉSIDENT DE LA

Plus en détail

ÉGALITÉ DE GENRE ET DROITS DES FEMMES. Normes du Conseil de l Europe

ÉGALITÉ DE GENRE ET DROITS DES FEMMES. Normes du Conseil de l Europe ÉGALITÉ DE GENRE ET DROITS DES FEMMES Normes du Conseil de l Europe L égalité de genre est capitale pour la protection des droits de l homme, le fonctionnement de la démocratie, le respect de l État de

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET DES ENTREPRISES PRIVEES

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE (MEPS) ET DES ENTREPRISES PRIVEES MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE ------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail ----------- CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LE MINISTERE DE L EMPLOI ET DE LA PROTECTION

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Journée de présentation des résultats de la concertation nationale et régionale sur les éléments techniques du projet de réglementation thermique du Bâtiment *** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre

Plus en détail

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE 1 er avril 2015 NOTES DE L ALLOCUTION PRONONCÉE PAR MADAME

Plus en détail

Discours de M. Mohammed ABBOU à l occasion du Symposium sur les Relations Économiques Maroc- Gabonaise

Discours de M. Mohammed ABBOU à l occasion du Symposium sur les Relations Économiques Maroc- Gabonaise Discours de M. Mohammed ABBOU à l occasion du Symposium sur les Relations Économiques Maroc- Gabonaise Libreville, Mercredi 24 septembre 2014 L honneur m échoit d être parmi vous aujourd hui à la tête

Plus en détail

Mardi 22 novembre 2005, Bruxelles

Mardi 22 novembre 2005, Bruxelles DISCOURS DE M. LE VICE PRÉSIDENT FRATTINI, À L OCCASION DU SÉMINAIRE DE TRAVAIL DES MEMBRES DU RÉSEAU DES PRÉSIDENTS DES COURS SUPRÊMES DE L UNION EUROPÉENNE AVEC LES REPRÉSENTANTS DES INSTITUTIONS DE

Plus en détail

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministère des Postes et des Télécommunications,

Plus en détail

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012

Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa. 12 juillet 2012 SIGNATURE D UN ACCORD DE SUBVENTION ENTRE LA CEDEAO ET LE NEPAD, RELATIF A UN INCUBATEUR COMMERCIAL POUR LES FEMMES AFRICAINES CHEFS D ENTREPRISE (BIAWE). Commission de l Union Africaine, Addis-Ababa 12

Plus en détail

Discours d ouverture du 2ème Forum international. des Travailleurs Sociaux de Rue. 26 octobre 2010

Discours d ouverture du 2ème Forum international. des Travailleurs Sociaux de Rue. 26 octobre 2010 Discours d ouverture du 2ème Forum international des Travailleurs Sociaux de Rue 26 octobre 2010 Jan Jařab, Représentant régional de la Haut-Commissaire de l ONU pour les Droits de l Homme Mesdames et

Plus en détail

Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC)

Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC) CONFÉRENCE ROMANDE DE LA FORMATION CONTINUE Ordonnance sur la formation continue: Audition Position de la Conférence romande de la formation continue (CRFC) Nyon, le 1 er octobre 2015 Monsieur le Conseiller

Plus en détail

Exposé préparé pour la Conférence de Vaduz. par

Exposé préparé pour la Conférence de Vaduz. par Av.Fiter i Rossell, 71 Escaldes-Engordany www.ada.ad-dona@ada.ad La Formation Continue des Femmes: Un aspect Essentiel de l Égalité Exposé préparé pour la Conférence de Vaduz par Mme. Pilar Triquell-Seró

Plus en détail

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance

Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance TRANSPARENCY MAROC الجمعية المغربية لمحاربة الرشوة Le Droit d accès à l information : un pilier pour une meilleure gouvernance Rapport de synthèse des travaux du Séminaire sur l accès à l information»

Plus en détail

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES

CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE DISCOURS D OUVERTURE DU DSRSG/RC/HC DES NATIONS UNIES CONSULTATION MULTI PARTIES PRENANTES SUR L EFFICACITE DE L AIDE Enquête 2011 combinée sur l efficacité de l aide (Déclaration de Paris) et sur l engagement international dans les États fragiles - 12 avril

Plus en détail

«PROMOUVOIR LE LABEL MAROC : QUELS ENSEIGNEMENTS

«PROMOUVOIR LE LABEL MAROC : QUELS ENSEIGNEMENTS SEMINAIRE «PROMOUVOIR LE LABEL MAROC : QUELS ENSEIGNEMENTS DEDUIRE DES EXPERIENCES ETRANGERES REUSSIES?» MOT D INTRODUCTION M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL DES ETUDES STRATEGIQUES

Plus en détail

La Première Dame, Mme Dominique Ouattara, à ses sœurs Béninoises : «La préoccupation de toutes les femmes doit être de se prendre en charge»

La Première Dame, Mme Dominique Ouattara, à ses sœurs Béninoises : «La préoccupation de toutes les femmes doit être de se prendre en charge» La Première Dame, Mme Dominique Ouattara, à ses sœurs Béninoises : «La préoccupation de toutes les femmes doit être de se prendre en charge» «Vous êtes pour nous des exemples à suivre» «M inspirant de

Plus en détail

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec)

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec) La représentation des femmes dans les postes décisionnels; dans la haute direction des sociétés d État et de la fonction publique, et dans les entreprises privées Contribution présentée par Madame Lise

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/2015/L.1/Add.4 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. limitée 5 novembre 2015 Français Original: anglais Sixième session Saint-Pétersbourg

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

Dr Maha Merezak Program Specialist Human & Social Sciences Science Directorate ISESCO

Dr Maha Merezak Program Specialist Human & Social Sciences Science Directorate ISESCO Conférence Régionale «Renforcer les institutions d enseignement supérieur à travers une meilleure gouvernance et le partage d information.» Beyrouth, du 12 au 14 mai 2015 Communication : «Program Tafahum

Plus en détail

(Genève, 16 20 septembre 2002) INTERVENTION

(Genève, 16 20 septembre 2002) INTERVENTION MISSION PERMANENTE DE TUNISIE GENEVE QUATRIEME CONFERENCE DES ETATS PARTIES A LA CONVENTION SUR L INTERDICTION DE L EMPLOI, DU STOCKAGE, DE LA PRODUCTION ET DU TRANSFERT DES MINES ANTIPERSONNEL ET SUR

Plus en détail

CONFERENCE MENAREC 5. Intervention du Secrétaire Général

CONFERENCE MENAREC 5. Intervention du Secrétaire Général CONFERENCE MENAREC 5 Intervention du Secrétaire Général Messieurs les Ministres, Messieurs les secrétaires généraux et directeurs, Mesdames et Messieurs, Je souhaite tout d abord remercier les organisateurs

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Discours de Monsieur Georges Rovillard, Administrateur général de l AWIPH Monsieur le représentant de Madame

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Cérémonie d ouverture de la 9 e conférence des OING/OSC de la Francophonie

Cérémonie d ouverture de la 9 e conférence des OING/OSC de la Francophonie 2 Dakar, le 4 juin 2014 Cérémonie d ouverture de la 9 e conférence des OING/OSC de la Francophonie Discours de SEM Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie Seul le texte prononcé fait foi Je

Plus en détail

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE du 26 juin 2015

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE du 26 juin 2015 PROCES VERBAL PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE du 26 juin 2015 Rappel de l ordre du jour 1/ Présentation et vote du rapport moral 2/ Approbation du compte-rendu de l Assemblée générale

Plus en détail

Strasbourg, 30/08/13 CAHDI (2013) Inf 8 Français seulement (CAHDI)

Strasbourg, 30/08/13 CAHDI (2013) Inf 8 Français seulement (CAHDI) Strasbourg, 30/08/13 CAHDI (2013) Inf 8 Français seulement COMITE DES CONSEILLERS JURIDIQUES SUR LE DROIT INTERNATIONAL PUBLIC (CAHDI) Présentation de Mme Christina Olsen, Secrétaire du Comité des Conseillers

Plus en détail

OFFICE OF LEGAL AFFAIRS

OFFICE OF LEGAL AFFAIRS UNITED NATIONS OFFICE OF LEGAL AFFAIRS Colloque Formes du Droit International : Réflexions sur le devenir des travaux de la Commission du droit international des Nations Unies La Formation du droit international,

Plus en détail

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration

Séminaire sur le partage des bonnes expériences et des défis en matière de e-gouvernance/e-administration Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original: Anglais Séminaire sur le partage des

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION SOUS LE THÈME «La prévention du blanchiment de capitaux, une garantie pour une économie saine»

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION SOUS LE THÈME «La prévention du blanchiment de capitaux, une garantie pour une économie saine» CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION SOUS LE THÈME «La prévention du blanchiment de capitaux, une garantie pour une économie saine» ALLOCUTION DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

ENAP vendredi 19 septembre 2014

ENAP vendredi 19 septembre 2014 Discours de Mme Isabelle Gorce, directrice de l administration pénitentiaire, à l occasion de la cérémonie de clôture de la 6 ème promotion d élèves directeurs pénitentiaire d insertion et de probation

Plus en détail

Politique Affaires et Droits de l Homme. 1 Introduction 2 Engagement 3 Livraison 4 Gouvernance

Politique Affaires et Droits de l Homme. 1 Introduction 2 Engagement 3 Livraison 4 Gouvernance Politique Affaires et Droits de l Homme 1 Introduction 2 Engagement 3 Livraison 4 Gouvernance BP 2013 Politique Affaires et Droits de l Homme 1. Introduction Nous délivrons de l énergie au monde. Nous

Plus en détail

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière?

Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Nouvelles logiques de travail à l hôpital : opportunité pour la profession infirmière? Vers une synergie entre la direction du département infirmier et la direction des ressources humaines : pistes de

Plus en détail

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL

2 e CONGRÈS MONDIAL RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 2CO/F/6.8 (définitif) CONFÉDÉRATION SYNDICALE INTERNATIONALE 2 e CONGRÈS MONDIAL Vancouver, du 21 au 25 juin 2010 RÉSOLUTION L ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 1. Le Congrès s engage à appuyer le

Plus en détail

Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Telephone: +251 11 551 7700 / +251 11 518 25 58/ Ext 2558 Web site: www.au.int

Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Telephone: +251 11 551 7700 / +251 11 518 25 58/ Ext 2558 Web site: www.au.int AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, Ethiopia P. O. Box 3243 Telephone: +251 11 551 7700 / +251 11 518 25 58/ Ext 2558 Web site: www.au.int Discours d'ouverture de Mr Jalel Chelba,

Plus en détail

Session plénière à Strasbourg, du 13 au 16 février 2012 N 93

Session plénière à Strasbourg, du 13 au 16 février 2012 N 93 Session plénière à Strasbourg, du 13 au 16 février 2012 N 93 Espace unique européen de paiement en euros Le règlement sur l'espace unique de paiement européen en euros (dénommé SEPA) a reçu une très large

Plus en détail

B, Allocution De Monsieur Elyes Fakhfakh Ministre du Tourisme A la conférence internationale sur le tourisme Méditerranéen Djerba le 16 Avril 2012

B, Allocution De Monsieur Elyes Fakhfakh Ministre du Tourisme A la conférence internationale sur le tourisme Méditerranéen Djerba le 16 Avril 2012 B, Allocution De Monsieur Elyes Fakhfakh Ministre du Tourisme A la conférence internationale sur le tourisme Méditerranéen Djerba le 16 Avril 2012 Monsieur le Secrétaire général de l Organisation mondiale

Plus en détail

4 ème Congrès de l Association des Cours constitutionnelles ayant en partage l usage du français

4 ème Congrès de l Association des Cours constitutionnelles ayant en partage l usage du français 4 ème Congrès de l Association des Cours constitutionnelles ayant en partage l usage du français Allocution de Son Excellence Monsieur Abdou DIOUF Secrétaire général de la Francophonie Paris, le 13 novembre

Plus en détail

Je suis ravie et fière d être parmi vous aujourd hui à l occasion des 10 ans de la CNSA.

Je suis ravie et fière d être parmi vous aujourd hui à l occasion des 10 ans de la CNSA. Discours de Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l exclusion, à l occasion du 10 ème anniversaire de la Caisse nationale de solidarité pour l autonomie

Plus en détail

FÉDÉRATION DE RUSSIE

FÉDÉRATION DE RUSSIE FÉDÉRATION DE RUSSIE AM053f-Y 1 Déclaration du gouverneur suppléant représentant la Fédération de Russie, M. Sergueï Stortchak Assemblée annuelle de la BERD Londres, 11-12 mai 2016 Depuis maintenant un

Plus en détail

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN POLITIQUE NUMÉRO 13 POLITIQUE D ÉVALUATION DE LA CONTRIBUTION DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 21 juin 1995 CA-95-20-190

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

Politique Ressources Humaines

Politique Ressources Humaines Politique Ressources Humaines 1 Fondamentaux de la politique ressources humaines Une responsabilité partagée Egalité des chances et équité Un équilibre vie privée-vie le Des conditions favorables au maintien

Plus en détail

Séance académique «Innovons ensemble» - Marc Justaert

Séance académique «Innovons ensemble» - Marc Justaert Séance académique «Innovons ensemble» - Marc Justaert Samedi 20 juin 2015, 16h, Square Brussels Meeting Center, Mont des Arts, 1000 Bruxelles --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE. Préambule

CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE. Préambule CONSTITUTION MODÈLE D UNE SECTION NATIONALE Préambule www.gopacnetwork.org RECONNAISSANT CONSCIENTS DÉPLORANT ESTIMANT CONSTATANT RÉALISANT RÉITÉRANT la suprémacie des parlements en tant qu institutions

Plus en détail

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer

Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Elaborer une Stratégie de Plaidoyer Tenant compte du temps et des ressources limités des responsables de mise en œuvre de programmes, les outils de la série Straight to the Point (Droit au But) de Pathfinder

Plus en détail