Ensemble de repères liés à l espace et sa représentation, sa présentation, l intégration de sa matérialité et sa dématérialisation.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ensemble de repères liés à l espace et sa représentation, sa présentation, l intégration de sa matérialité et sa dématérialisation."

Transcription

1 Ensemble de repères liés à l espace et sa représentation, sa présentation, l intégration de sa matérialité et sa dématérialisation. Qu est-ce que l espace? En arts plastiques, l espace ne peut se limiter à une seule définition. Physique, symbolique, imaginaire il est fait lui-même à la fois de réel et d irréel. Naturel, construit, simulé, l espace participe pleinement à l œuvre. Bien au-delà donc de sa seule réalité physique, l artiste a fait reculer les limites de l espace. Ainsi, l espace peut être bidimensionnelle ou tridimensionnel, il peut être un espace littéral ou suggéré, il peut être matériel ou immatériel, il peut être réel ou virtuel. Pour cette présentation rapide, le parti pris choisi est chronologique. Ce n est qu un parti pris car des artistes contemporains (de notre époque) peuvent continuer à utiliser la perspective, pourtant inventée au XVème siècle. Enfin, si les moyens peuvent varier selon les époques, la prise en compte de l espace reste la problématique héritée et partagée par tous les artistes au fil du temps Lignes et point de fuite de la perspective linéaire de La flagellation du Christ de Piero della Francesca La perspective atmosphérique ou "aérienne" consiste à créer l'illusion de la profondeur par l'utilisation de dégradés de couleurs qui s'estompent avec la distance. Ce type de mise en perspective apparaît au XVe siècle dans le Nord de l Europe, grâce à la mise au point de la peinture à l huile qui permet de travailler plus lentement et délicatement. Représentation de l espace Période de la Renaissance, XVème siècle Lorsque l espace représenté donne l illusion de la profondeur, c est un espace suggéré Au XVème siècle différentes perspectives sont mises au point. Voici les plus courantes : La perspective linéaire (que l on appelle aussi «géométrique») naît en Italie au XVe siècle (période appelée Renaissance) grâce aux recherches d'artistes, d'ingénieurs, de savants, de géomètres, de mathématiciens souvent réunis dans les mêmes personnes: Alberti, Piero della Francesca, Brunelleschi, Léonard de Vinci. Cette théorie repose sur la géométrisation de l'espace, rigoureusement composé et admet que des lignes parallèles se rencontrent à l'infini. Pieter Bruegel l'ancien, La pie sur le gibet, huile sur bois, 45,9 x 50,8 cm, 1568 détail >>> Source de l image : Piero della Francesca, La flagellation du Christ, 59 x 81,5 cm, 1455 (Renaissance italienne)

2 Présentation de l espace Période de la modernité, XXème siècle Au XXème siècle, une part de l art moderne cesse de vouloir donner l illusion du réel. Ainsi, les artistes de la modernité vont chercher à présenter et à prendre en compte l espace tel qu il est. C est l espace littéral qui est alors présenté, celui qui est fait de largeur, hauteur, profondeur réellement mesurables. Ainsi, l espace littéral du tableau de Kandinsky ci-dessous fait 189 cm x 198 cm. Source de l image : Vassili Kandinsky, Tableau avec l arc noir, Huile sur toile, 189 x 198 cm, 1912 Au tout début du XXème siècle, Kandinsky est le premier peintre européen à avoir osé ne pas représenter. Ainsi, on y perd un rapport d échelle. L espace n est plus représenté mais est celui, mesurables, des dimensions de la toile. On parle alors de l espace littéral car il est celui de la réalité. Par contre, la peinture est ici abstraite car elle ne fait plus référence à la réalité par la représentation. Kandinsky peignait en pensant souvent à l immatérialité de la musique à laquelle il cherchait des correspondances avec la matière picturale. Matérialité de l espace réel Période contemporaine, XXème et XXème Toujours en ce tout début du XXème siècle, Tatline déclarait mettre en œuvre «de vrais matériaux dans le vrai espace». L espace dont parle Tatline est celui, bien réel, de la présentation de l œuvre. Au cours du XXème siècle, l œuvre s intègrera de plus en plus à son environnement physique pour y puiser du sens. Vladimir Tatline, contre-relief d angle, Source de la référence : Catalogue «Qu est-ce que la sculpture moderne», éd. C.G.P., 1986 C est à partir de la seconde moitié du XXème siècle que la prise en compte de l espace réel fera apparaître de nouvelles formes de pratiques artistiques. Voici les plus courantes :

3 L installation est généralement un agencement dans l espace de présentation d objets et d éléments indépendants les uns des autres mais ayant une cohérence de sens. L installation peut être in situ, c est-à-dire construite pour entretenir une relation particulière avec un espace architectural ou naturel. L installation in situ n a de sens que dans cet espace précis car elle est conçue pour ce lieu. Sans être une installation, une œuvre peut être in situ. Source de l image : Georges Rousse, photographie rendant compte de l installation in situ et éphémère (de courte durée) à la villa Beatrix Enea, Anglet, 2009 Georges Rousse trouble notre vision de l'espace. A l'exact inverse de l espace suggéré de la Renaissance, l artiste ne crée pas une illusion de la profondeur sur un espace bidimensionnel mais crée l impression d une planéité (bi dimensions) dans notre espace réel, tridimensionnel. L espace est ici le matériau essentiel dans la construction de l œuvre. Entre illusion et réalité, l espace devient double (3D et 2D) et trouble le spectateur. Ce point de vue ne pouvant se voir qu à un endroit précis, on peut parler aussi ici d une anamorphose*.c est aussi un point commun avec le point de vue de la perspective linéaire de la Renaissance qui oblige le spectateur à un point de vue frontal par rapport au plan du tableau!... *Voir la définition dans le document n 1«L image et la fabrication du sens». Prendre en compte l espace réel c est aussi se confronter au temps réel. La performance nait aussi dans la seconde moitié du XXème siècle. Elle intègre une dimension supplémentaire à l espace : la 4 ème dimension du temps La performance : Mode d expression où l évènement ou l action et son déroulement dans le temps constitue l œuvre. Pour en garder le souvenir et conserver des traces matérielles, les performances sont souvent filmées ou photographiées. Source de l image : catalogue.montevideo Dans Relation in time (octobre 1977) Marina et Ulay Abramovic se tiennent pendant dix-sept heures adossés l'un à l'autre, leurs cheveux entre-noués. Les cheveux se dénouent petit à petit et c est la caméra vidéo qui enregistre cette performance (74 54 )

4 Désintégration de l espace réel: l immatérialité de l espace virtuel Période contemporaine, XXème et XXème Des artistes de notre époque contemporaine utilisent les outils et supports numériques* pour mettre en forme un espace immatériel. L espace le plus immatériel et irréel est l espace produit par image de synthèse* car il est totalement créé par des calculs informatiques. Il s agit toujours, mais avec des moyens différents par rapport à ceux de l époque de la Renaissance, d un espace d illusion. *Voir les définitions dans le document n 1 «L image et la fabrication du sens». Source de l image : Jeffrey Shaw avec Legible City en 1989 un des tout premiers à utiliser la Réalité Virtuelle à des fins artistiques. Dans cette installation, le spectateur est invité à prendre place sur une bicyclette qui est située devant un très grand écran, le tout étant relié à un ordinateur. L'œuvre propose au spectateur la visite d'un espace virtuel, composée de mots au lieu de bâtiments. L espace virtuel défile au gré des actions bien réelles du spectateur devenu participant. Cet espace virtuel n a aucune réalité à l extérieur de cette programmation assistée par ordinateur. L espace est double : virtuel et mental (parcours dans l espace qui de la ville) mais aussi fortement physique (bicyclette bien réelle, actions et effort du pédalage du spectateur-participant). Parce que le spectateur participe à la réalisation de l œuvre, on dit qu elle est interactive. Objectifs : Reconnaître, situer des pratiques artistiques intégrant la question de l espace suggéré, réel et virtuel Reconnaître un espace suggéré : illusion de l espace tridimensionnel par la perspective linéaire ou atmosphérique (vues en 5 ème ). Période de la Renaissance: XVème siècle Différencier l espace littéral et suggéré : rupture de la modernité (XXème siècle) qui ne veut plus créer d illusion Reconnaître les particularités d une installation, d une performance : prise en compte de la réalité spatio-temporelle. Identifier une réalisation virtuelle : la simulation de notre époque.

5

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges

Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges M u s é e d u V i e u x N î m e s Dossier pédagogique Ateliers pour les collèges Contact Charlotte Caragliu, Chargée de projet pour les collèges, les lycées et les écoles supérieures Isaline Portal, Responsable

Plus en détail

COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème

COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème COMPETENCES EN ARTS PLASTIQUES CLASSE DE 6 ème Nom : Prénom : Classe : S1 Compétence évaluée lors de cette séquence A X Une compétence peut être évaluée lors de plusieurs séquences. Compétence acquise

Plus en détail

ÉVOLUTION DE LA REPRÉSENTATION DE L'ESPACE

ÉVOLUTION DE LA REPRÉSENTATION DE L'ESPACE ÉVOLUTION DE LA REPRÉSENTATION DE L'ESPACE UN PROBLÈME, UNE MULTIPLICITÉ DE RÉPONSES Le problème est le suivant : Comment représenter un espace en 3 dimensions (hauteur, largeur et profondeur) sur une

Plus en détail

Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà

Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà P i s t e s p é d a g o g i q u e s Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà été consacrée à cet artiste. Elle permet de suivre le travail d un artiste de loin en loin

Plus en détail

Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE»

Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE» Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE» 14 avril 12 juin 2016 Michel Juillard, Esprit de famille, acrylique sur toile. S.d. Dossier pédagogique à destination des enseignants. Adresse : 19 rue de l

Plus en détail

MISE EN PERSPECTIVE. Paysages et scènes avec des personnes. Atelier du 29 mars 2013, dirigé par Jean Pierre PONS. Dans le bouquet.

MISE EN PERSPECTIVE. Paysages et scènes avec des personnes. Atelier du 29 mars 2013, dirigé par Jean Pierre PONS. Dans le bouquet. Travaux pratiques de PEINTURE MISE EN PERSPECTIVE LA MISE EN PERSPECTIVE Paysages et scènes avec des personnes Atelier du 29 mars 2013, dirigé par Jean Pierre PONS La mise en perspective des objets ou

Plus en détail

La perspective à point de fuite

La perspective à point de fuite La perspective à point de fuite 1. L'expérience de Brunelleschi C'est à l'architecte, ingénieur et sculpteur florentin Filippo Brunelleschi (1377-1446) que revient le mérite d'avoir démontré les principes

Plus en détail

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet

Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal. Avant Projet Résidence Ateliers Programme de recherche «Les Inclassables» Un regard numérique sur Montréal Avant Projet - Projet un regard numérique sur la ville - Œuvre interactive multimédia Le projet est la réalisation

Plus en détail

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 4

Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 4 Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 Arts plastiques Enjeux et positionnement des arts plastiques dans la formation générale des élèves Fiche 2 : mise en perspective des

Plus en détail

Le cadrage et la composition (2 ème partie) 1 - Portrait ou paysage (vertical ou horizontal)?

Le cadrage et la composition (2 ème partie) 1 - Portrait ou paysage (vertical ou horizontal)? Le cadrage et la composition (2 ème partie) Je pense que la façon de composer, et de créer votre image reste une affaire de goût personnel, dans ce domaine il est très difficile de donner des conseils

Plus en détail

Jean-Luc Mylayne 18 Septembre - 29 Novembre 2009 FRAC Auvergne

Jean-Luc Mylayne 18 Septembre - 29 Novembre 2009 FRAC Auvergne Jean-Luc Mylayne 18 Septembre - 29 Novembre 2009 FRAC Auvergne Ateliers scolaires FRAC/FAL Sommaire : P1. Préambule P1/2. Atelier 1 P.2 Atelier 2 P3. Exemples d œuvres «mises en boîte» - P4. Exemples de

Plus en détail

ACTIVITÉ 6 La composition

ACTIVITÉ 6 La composition ACTIVITÉ 6 La composition La composition d une image correspond à la disposition et à l organisation de formes, de masses colorées et de lignes directrices. «L impression que produit une image, les réactions

Plus en détail

DESSIN. Le point. La ligne CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME

DESSIN. Le point. La ligne CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME DESSIN CONCEPTS DE BASE SUR LA FORME Le point En géométrie, un point est le plus petit élément constitutif de l'espace géométrique, c'est-à-dire un lieu au sein duquel on ne peut distinguer aucun autre

Plus en détail

Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet

Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet Perspective et espace ou comment créer l illusion de la profondeur à travers les collections du musée Mandet Rappel : Les principaux types de perspective Perspective de réduction ou perspective diminutive

Plus en détail

Fiche pédagogique. Critiques d'art. Déroulement de la séquence

Fiche pédagogique. Critiques d'art. Déroulement de la séquence Fiche pédagogique Critiques d'art Déroulement de la séquence Activité 1 Remue-méninges Expression orale / phonétique / lexique (durée : 15 minutes) 1. Vous demanderez aux apprenants de vous donner un maximum

Plus en détail

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille

Doisneau à l école. Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Doisneau à l école Caroline TELLIER, Collège Léon Blum de Wingles, académie de Lille Classe de 6 ème SEQUENCE N 1 Les études à travers les âges : Quelle école pour quels élèves? Niveaux et entrées du programme

Plus en détail

MILAN A l occasion de l Exposition Universelle 2015

MILAN A l occasion de l Exposition Universelle 2015 MILAN A l occasion de l Exposition Universelle 2015 5 jours / 4 nuits Du 15 au 19 octobre 2015, au départ de Lyon Voyage accompagné par un conférencier M. Patrice MAURIES, Diplômé de l Ecole des Beaux

Plus en détail

Résidence d'artiste. Appel à candidature Programme «Culture à l'hôpital» 1-Les organisateurs

Résidence d'artiste. Appel à candidature Programme «Culture à l'hôpital» 1-Les organisateurs CENTRE DE READAPTATION DE COUBERT Résidence d'artiste Appel à candidature Programme «Culture à l'hôpital» Après une première année de partenariat dans le cadre du dispositif "Culture à l'hôpital", le Centre

Plus en détail

Expérience Picturale Augmentée

Expérience Picturale Augmentée Expérience Picturale Augmentée Fribourg Rebecca Guyet Florian Saint-Maxent Manon Sené Baptiste I- Concept Le cœur du projet est d offrir à un public une expérience picturale augmentée. Le fil conducteur

Plus en détail

I. Ce que je ressens.

I. Ce que je ressens. Mme Brouwers Janvier 2015 Fiche de travail (à remplir) sur Delaunay. Robert Delaunay Tour Eiffel rouge 1911 Type d œuvre (support artistique) : Peinture (huile sur toile). 202 x 138,5 cm. Problématique

Plus en détail

TRAVAILLER AVEC PAINT au collège par Julie LACOMBE, professeur d arts plastiques

TRAVAILLER AVEC PAINT au collège par Julie LACOMBE, professeur d arts plastiques TRAVAILLER AVEC PAINT au collège par Julie LACOMBE, professeur d arts plastiques Cet outil rudimentaire peut paraître inintéressant à exploiter tant ses possibilités sont réduites. Une analyse approfondie

Plus en détail

Petit lexique Audiovisuel

Petit lexique Audiovisuel Option pluri-disciplinaire L1 : Parcours Agriculture Urbaine L agriculture urbaine dans les villes des Nords et des Suds : processus et enjeux associés. Regards croisés. Audiovisuel /fichelexique Petit

Plus en détail

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel

Présentation. C est un objet qui peut très facilement être intégré dans un passeport culturel Présentation Ce qu il est : C est une mémoire des parcours de lecture de l enfant sur l année ou mieux encore, sur le cycle ou même sur toute sa scolarité primaire. On y retrouve les livres lus à l enfant,

Plus en détail

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés

BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés BTS DESIGN GRAPHIQUE option A : communication et médias imprimés Le BTS Design graphique a pour fondement la conceptualisation et la création de produits de communication au service d un particulier, d

Plus en détail

La partie de cartes, Fernand Léger, 1917

La partie de cartes, Fernand Léger, 1917 Correction du questionnaire La partie de cartes, Fernand Léger, 1917 Analyser une œuvre : la regarder, la comprendre, la situer. I) Première approche de l œuvre : 1. Ce que je vois, ce qui saute aux yeux

Plus en détail

Rencontres d Artistes à La Linerie (76) du samedi 14 mai au dimanche 5 juin 2016

Rencontres d Artistes à La Linerie (76) du samedi 14 mai au dimanche 5 juin 2016 Rencontres d Artistes à La Linerie (76) du samedi 14 mai au dimanche 5 juin 2016 Appel à projet Arts plastiques Dépôt des dossiers d intentions 30 avril 2015 La Manifestation Artistique les «Rencontres

Plus en détail

Technique de base du dessin

Technique de base du dessin «Paysage en lumière» Fiche technique Contexte culturel Technique de base de dessin Il existe de nombreux systèmes permettant aux artistes de représenter sur une surface plane en deux dimensions l espace

Plus en détail

Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire

Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire Enquête in situ Analyse de l espace architectural du collège Voltaire Questionnaire élaboré par Viviane Lalire, responsable du domaine Architecture à l Action culturelle et Karine Terral, architecte CAUE

Plus en détail

Architectures et mathématiques

Architectures et mathématiques Architectures et mathématiques Matthieu Gaud Enseignant de mathématiques Champigny sur Marne (94) matthieugaud@gmail.com APMEP Ile de France Journées de l APMEP La Rochelle, 25 octobre 2008 Introduction

Plus en détail

DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE?

DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE? STS Génie Optique Technologie ETUDE DES CONSTRUCTIONS Cours Dessin technique DESSIN TECHNIQUE 1 POURQUOI LE DESSIN TECHNIQUE? Une pièce réelle a une existence matérielle. Elle occupe un espace à 3 dimensions.

Plus en détail

www.brasilhairhumanitaire.org - www.missbresilfrance.org BRASILHAIR HUMANITAIRE / COMITE MISS BRESIL FRANCE Carte d'invitation

www.brasilhairhumanitaire.org - www.missbresilfrance.org BRASILHAIR HUMANITAIRE / COMITE MISS BRESIL FRANCE Carte d'invitation Chèr(e) peintre: Paris, mai 2013. Carte d'invitation Par la présente, en qualité d'organisatrice et Commissaire de l'exposition Internationale d'art Contemporain Paris 2013 «Connexion Art Brésil France

Plus en détail

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet

La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective. Présentation du projet La photographie : observer, décrire et créer Découvrir l œuvre d un artiste pour créer une œuvre collective Auteur : M.A Alfonso, Ecole d Adé Références : Photographies de Michel Dieuzaide, photographe

Plus en détail

frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008

frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008 frac franche-comté / galerie d art contemporain de besançon, exposition, maxime vernier «float number», du 19 septembre au 24 octobre 2008 frac franche-comté +33 (0)3 81 61 55 18 / frac@franche-comte.fr

Plus en détail

PROGRAMME D ENSEIGNEMENT -Objectifs et Contenus Pédagogiques-

PROGRAMME D ENSEIGNEMENT -Objectifs et Contenus Pédagogiques- Année universitaire 2014 2015 Université Carthage ECOLE NATIONALE D ARCHITECTURE ET D URBANISME de Tunis Département d architecture Modules 2.1 et 2.5 Enseignant : Nebila LAKHOUA AYED / Mohsen BEN HADJ

Plus en détail

DESSINER UNE FORME QUESTIONS

DESSINER UNE FORME QUESTIONS QUESTIONS Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie le contenu de cette fiche sur une feuille de cours (réponds aux exercices au crayon). Place n :... 01. Qu est-ce que le

Plus en détail

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire

Des lieux à découvrir, des apprentissages à construire Animation Pédagogique Découverte du monde / Se repérer dans l espace Elaborer des représentations simples de l espace familier : la classe, l école, le quartier, le village Lien avec l EPS : la course

Plus en détail

En pratique, la synthèse d'image 3D se décompose essentiellement en deux principales étapes, la modélisation et le rendu.

En pratique, la synthèse d'image 3D se décompose essentiellement en deux principales étapes, la modélisation et le rendu. Principe des logiciels de modélisation 3D Sources principales : http://fr.wikipedia.org/wiki/infographie_tridimensionnelle http://anim3dvideo.free.fr/mainmenue/index.php?option=com_content&view=article&id=68:definitioninfographie-3d&catid=35:definition-general&itemid=100

Plus en détail

Marc Chenaye. Marc CHENAYE est né à Melun en 1951...

Marc Chenaye. Marc CHENAYE est né à Melun en 1951... Marc Chenaye Marc CHENAYE est né à Melun en 1951... Il entreprend un travail sériel dont la série des forêts à partir de 1976. Une même idée anime l'ensemble de ces séries, la confrontation du dynamisme

Plus en détail

Atelier lecture d affiches de films - 1H30

Atelier lecture d affiches de films - 1H30 Atelier lecture d affiches de films - 1H30 I) Quelques principes généraux sur la lecture d affiches Pourquoi lire des affiches de cinéma à l école? 1) Dans le cadre du dispositif «école et cinéma» dans

Plus en détail

Résidence de10 jours Thème 2014 «HABITER»

Résidence de10 jours Thème 2014 «HABITER» INVITATION A RESIDENCE ART NATURE CREATION ARTS PLASTIQUES Résidence de10 jours Thème 2014 «HABITER» Du 15 mai au 25 mai 2014 Les Phonies Bergères invitent des artistes plasticiens du 15 au 25 mai 2014,

Plus en détail

DESSIN EN PERSPECTIVE.

DESSIN EN PERSPECTIVE. DESSIN EN PERSPECTIVE. Pour représenter le volume d un objet ou d une image dans un plan, on utilise la perspective. C'est l'art de représenter les objets en trois dimensions sur une surface à deux dimensions,

Plus en détail

les Collections musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Un espace pérenne spécialement réaménagé au rez-de-chaussée Communiqué de presse Octobre 2015

les Collections musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Un espace pérenne spécialement réaménagé au rez-de-chaussée Communiqué de presse Octobre 2015 musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq L Isle-Adam, Val-d Oise Communiqué de presse Octobre 2015 Regard sur les Collections Réouverture du musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Exposition du 24 janvier

Plus en détail

Le Sight-Size DECOUVRIR &PRATIQUER VOLUME. Apprendre et pratiquer une activité artistique

Le Sight-Size DECOUVRIR &PRATIQUER VOLUME. Apprendre et pratiquer une activité artistique Apprendre et pratiquer une activité artistique L E S C O U R S DECOUVRIR Le Sight-Size VOLUME 1 Plus les lignes et les formes sont simples, plus il y a de beauté et de force. Toutes les fois que vous partagez

Plus en détail

GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE

GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE Chapitre 9 - GM GLOSSAIRE MATHÉMATIQUE EN GÉOMÉTRIE DE L'ESPACE GM_01 règle GM_02 GM_03 GM_04 GM_05 GM_06 GM_07 tourne GM_08 GM_09 GM_10 GM_11 plan GM_12 GM_13 GM_14 GM_15 GM_16 GM_17 GM_18 Dessin schématisant

Plus en détail

Plan d études «Arts visuels» pour le DAES I / LDS I

Plan d études «Arts visuels» pour le DAES I / LDS I Université de Fribourg Universität Freiburg Haute Ecole pédagogique Fribourg Pädagogische Hochschule Freiburg Plan d études «Arts visuels» pour le DAES I / LDS I I. Objectifs Les étudiants développent

Plus en détail

Faire une carte de vœux

Faire une carte de vœux Dans un précédent tutoriel : Faire une carte de vœux http://le.site.de.pierre.free.fr/squelettes/pagescours/annexes/cartes_de_voeux.html, je vous ai montré comment faire une carte de vœux, je me propose

Plus en détail

Petite histoire de la perspective à la Renaissance

Petite histoire de la perspective à la Renaissance Marc Vayer - STI et BTS Arts Appliqués Petite histoire de la perspective à la Renaissance Bbiliographie : - (1) Les dessous de l image Philippe Comar (Découverte Gallimard) - (2) Art de la couleur Johannes

Plus en détail

CabloCAD 2009. Démarrer avec CabloCAD. Tracer les chemins de câbles en fil CABLOFIL

CabloCAD 2009. Démarrer avec CabloCAD. Tracer les chemins de câbles en fil CABLOFIL CabloCAD 2009 CabloCAD 2009 est un logiciel permettant de tracer les chemins de câbles en fil CABLOFIL. Ce programme est un plugin des logiciels fréquemment utilisés pour de la CAO : AutoCAD, AutoCAD LT*,

Plus en détail

PIXELS ART GALERIE 537718 Photos Plasticiennes

PIXELS ART GALERIE 537718 Photos Plasticiennes 537718 LA PHOTO PLASTICIENNE «La création numérique s'inscrit dans l'évolution culturelle liée aux développements technologiques. L art numérique est la continuité de la recherche artistique, il est le

Plus en détail

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire

ECOLE ET CINEMA. Les compétences du Livret scolaire ECOLE ET CINEMA Ancrage dans les instructions officielles Les compétences du Livret scolaire PALIER 1 : COMPETENCE 1 LA MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE DIRE S exprimer clairement à l oral en utilisant

Plus en détail

La nuit pendant que vous dormez Lycée Jean Monnet - Yzeure

La nuit pendant que vous dormez Lycée Jean Monnet - Yzeure La nuit pendant que vous dormez Lycée Jean Monnet - Yzeure DOSSIER PEDAGOGIQUE Exposition des Œuvres de la collection du FRAC Auvergne dans le cadre de l Espace de Rencontre avec l Œuvre d Art Du 23 janvier

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

ART COMPANY : DES ATELIERS D ARTS PLASTIQUES ANIMÉS PAR DES ARTISTES QUI PARTAGENT LEUR PASSION ET LEURS TECHNIQUES AVEC UN PUBLIC CURIEUX

ART COMPANY : DES ATELIERS D ARTS PLASTIQUES ANIMÉS PAR DES ARTISTES QUI PARTAGENT LEUR PASSION ET LEURS TECHNIQUES AVEC UN PUBLIC CURIEUX ART COMPANY : DES ATELIERS D ARTS PLASTIQUES ANIMÉS PAR DES ARTISTES QUI PARTAGENT LEUR PASSION ET LEURS TECHNIQUES AVEC UN PUBLIC CURIEUX Art Company inaugure un nouveau concept et une approche novatrice

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de Ière Éducation artistique I I. Profil de la section Arts plastiques (E) A. Définition L enseignement artistique dispensé en section Arts plastiques (E) est un enseignement

Plus en détail

Projet pédagogique échange franco-allemand :

Projet pédagogique échange franco-allemand : Projet pédagogique échange franco-allemand : Ecole Elémentaire Saint Exupéry, Saint Memmie / Gebrüder Grimm Schule, Neuss. Thème du projet : Découvrir l Europe par l intermédiaire de l histoire des arts.

Plus en détail

RECHNENDER RAUM. The inverted machine, Ralf Baecker, 2007. Mathieu LAHORE-LAHITTE Promotion Supélec 2005

RECHNENDER RAUM. The inverted machine, Ralf Baecker, 2007. Mathieu LAHORE-LAHITTE Promotion Supélec 2005 RECHNENDER RAUM The inverted machine, Ralf Baecker, 2007 Mathieu LAHORE-LAHITTE Promotion Supélec 2005 Concours Supélec 2009, Sciences et Technologies dans l Art 1 TABLE DES MATIÈRES L Œuvre 3 Décryptages

Plus en détail

Histoire des arts. Méthodologie : analyse d'une œuvre d'art visuel

Histoire des arts. Méthodologie : analyse d'une œuvre d'art visuel Histoire des arts Méthodologie : analyse d'une œuvre d'art visuel La méthode «classique» La méthode la plus connue pour analyser une œuvre d'art, est l'analyse iconographique et iconologique d'après l'historien

Plus en détail

Speed petit dej' 9 juin 2015

Speed petit dej' 9 juin 2015 Speed petit dej' 9 juin 2015 Le prochain speed petit dej aura pour thème : «Protection jurdique de votre image sur le web». Animée par Aurélie PAUCK, Avocate SCP MALPEL et ASSOCIES. L intervenant présentera

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse «Au fil des frontières» CHARLOTTE COMBE (artiste de la galerie ER) KEITH DONOVAN (artiste de la région) VERNISSAGE le vendredi 5 avril 2013 à 18h30 EXPOSITION du 06/04 au 14/05/2013

Plus en détail

PHOTO DU PRODUIT. Radiateur sèche-serviettes électrique Jani chromé NOTICE D UTILISATION ET CONSEILS DE MONTAGE

PHOTO DU PRODUIT. Radiateur sèche-serviettes électrique Jani chromé NOTICE D UTILISATION ET CONSEILS DE MONTAGE PHOTO DU PRODUIT Radiateur sèche-serviettes électrique Jani chromé NOTICE D UTILISATION ET CONSEILS DE MONTAGE Nous vous recommandons de lire attentivement la notice d emploi avant d utiliser votre radiateur

Plus en détail

DOSSIER PÉDAGOGIQUE Gestes, signes, traces, espaces Figures de l'abstraction Collection Artothèque de Caen

DOSSIER PÉDAGOGIQUE Gestes, signes, traces, espaces Figures de l'abstraction Collection Artothèque de Caen DOSSIER PÉDAGOGIQUE Gestes, signes, traces, espaces Collection Artothèque de Caen Olivier Debré, Signe-Paysage Lithographie "La peinture n'est que du temps devenu espace" Olivier Debré De février 2007

Plus en détail

Gérard Garouste, éloge du questionnement

Gérard Garouste, éloge du questionnement Peinture Entretien avec Philippe Piguet Gérard Garouste, éloge du questionnement Face à la critique radicale de l acte de peindre, reprendre la peinture à l origine. La confronter aux Maîtres du passé

Plus en détail

Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole

Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole Le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole Une collection visionnaire renommée Bénéficiant d une renommée internationale, le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne

Plus en détail

Les outils de représentations paysagères

Les outils de représentations paysagères Les outils de représentations paysagères Les outils de représentation paysagère sont dans un entre-deux : entre l observateur du paysagère qui, par l outil graphique, donne corps à sa compréhension subjective

Plus en détail

Projet pluridisciplinaire CM2 Phase 3 : Réinvestir

Projet pluridisciplinaire CM2 Phase 3 : Réinvestir Projet pluridisciplinaire CM2 Phase 3 : Réinvestir Phase 3 : Réinvestir Permettre à l élève de réinvestir les apprentissages en réalisant un projet personnel : «Mes mémoires de paix». Produire : L élève

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande d abri de jardin : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77340 Pontault-Combault

Plus en détail

Correction du partiel 1 : semestre 2. Le plan

Correction du partiel 1 : semestre 2. Le plan Correction du partiel 1 : semestre 2 La salle d honneur de l hôtel de ville de Grenoble est une œuvre de Marcel Novarina. Certains l ont attribué à Auguste Perret, et je pense que Novarina aurait été flatté

Plus en détail

Projet culturel et artistique de l Adem Florida

Projet culturel et artistique de l Adem Florida Projet culturel et artistique de l Adem Florida L Adem/ Florida a défendu et mis en œuvre depuis 1999, un projet culturel et artistique validé par l assemblée générale extraordinaire de l Adem du 05 février

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE 2014-2015

APPEL A CONCURRENCE 2014-2015 CONSEIL DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE POUR LA FORMATION EN COURS DE CARRIERE (CECAFOC) APPEL A CONCURRENCE 2014-2015 CAHIERS DES CHARGES COMITE Cecafoc Personne de contact CED Esthétique, histoire de l

Plus en détail

Réalité Virtuelle et applications. Julien CASTET

Réalité Virtuelle et applications. Julien CASTET Réalité Virtuelle et applications Julien CASTET 2 Un nouveau paradigme esthétique : le processus i Si on admet que l oeuvre d art se justifie par sa fonction de «témoin d une époque», la création artistique

Plus en détail

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo»

Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» Premier bilan des groupes «marionnettes» et «montage vidéo» L hôpital de jour pour adolescents de l ASM13 accueille pour des soins de longue durée des patients ayant tous présenté des troubles psychiques

Plus en détail

PLAN. I La vie de Michel-Ange. II Les nombreux métiers de Michel-Ange. III Les peintures les plus célèbres. IV Un exemple de sculpture : Moise

PLAN. I La vie de Michel-Ange. II Les nombreux métiers de Michel-Ange. III Les peintures les plus célèbres. IV Un exemple de sculpture : Moise PLAN I La vie de Michel-Ange II Les nombreux métiers de Michel-Ange III Les peintures les plus célèbres 1 La voûte de la Chapelle Sixtine 2 Le jugement dernier IV Un exemple de sculpture : Moise Questionnaire

Plus en détail

Le MancheLab : un fab lab pour la Manche

Le MancheLab : un fab lab pour la Manche Saint-Lô, le 03 février 2013 Le MancheLab : un fab lab pour la Manche Le 25 juin 2013, l État, via la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services), a lancé un appel à projets

Plus en détail

Séquence d Histoire des Arts

Séquence d Histoire des Arts Séquence d Histoire des Arts Niveau : 4ème Thématique : «Arts, techniques, expression» Piste d étude : L œuvre d art et l influence des techniques Période historique : XIXe siècle L impressionnisme Introduction

Plus en détail

Le Redimensionnement d'image!

Le Redimensionnement d'image! Le Redimensionnement d'image! Voici en quelques images un petit tuto qui va vous aider à redimensionner les photos dont vous aurez besoin en Atelier... C'est vrai, je l'admets, je vous livre parfois des

Plus en détail

TP 3 Microsoft Access : formulaires V 1.2

TP 3 Microsoft Access : formulaires V 1.2 TP 3 Microsoft Access : formulaires V 1.2 Il est demandé de suivre pas à pas les indications de ce document. Les tâches bien spécifiques à réaliser sont écrites de cette manière : 3.x faire Les formulaires

Plus en détail

1 ère Séance (durée 1h30) (période septembre à février)

1 ère Séance (durée 1h30) (période septembre à février) Les ateliers : (écoles élémentaires de Charenton-le-Pont et Saint-Maurice) Ceux-ci favorisent une approche de l art et de la création contemporaine par l observation, le questionnement et l expérimentation.

Plus en détail

PROJET Horloge carillon CONTRAT D ACTIVITE N 7 NIVEAU ème Réalisation sur projet Réalisation assistée par ordinateur Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Concevoir le produit Définir

Plus en détail

PDF créé avec la version d'essai pdffactory Pro www.gs2i.fr/fineprint/pdffactory.htm

PDF créé avec la version d'essai pdffactory Pro www.gs2i.fr/fineprint/pdffactory.htm Introduction Formation J ai suivi, ce vendredi 25 mars, une journée de formation organisée par Jean-Luc Deladrière co-auteur du livre Organisez vos idées avec le Mind mapping.suite à cette formation et

Plus en détail

APPEL D IDÉES ÉDITION 2012-2013

APPEL D IDÉES ÉDITION 2012-2013 1 APPEL D IDÉES ÉDITION 2012-2013 PRÉAMBULE Les festivités de QuébecAdabra! sont très populaires. En effet, en 2011, plus de 163 000 personnes ont pris part à la fête, dont 31% de visiteurs, et l événement

Plus en détail

La peinture réaliste. La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.»

La peinture réaliste. La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.» EN ALLANT PLUS LOIN. La peinture réaliste La séance qui suit est un prolongement possible à la séquence «Héros/héroïnes d hier et d aujourd hui.» Les œuvres choisies appartiennent au courant réaliste.

Plus en détail

Diplôme National du Brevet. Épreuve blanche Proposition de corrigé. Externat Notre Dame

Diplôme National du Brevet. Épreuve blanche Proposition de corrigé. Externat Notre Dame Diplôme National du Brevet Épreuve blanche Proposition de corrigé Externat Notre Dame Vendredi 9 décembre 2011 durée de l'épreuve : 2 h I - Activités numériques II - Activités géométriques III Problème

Plus en détail

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale

Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Histoires des arts : plans possibles pour le passage de l épreuve orale Vous devrez être capable de : Situer l œuvre dans le temps, dans l espace et dans son contexte historique, social ou artistique Analyser

Plus en détail

LE PÉRUGIN ET RAPHAËL. 12 sept. 2014-19 janv. 2015. Musée Jacquemart-André. Institut de France

LE PÉRUGIN ET RAPHAËL. 12 sept. 2014-19 janv. 2015. Musée Jacquemart-André. Institut de France LE PÉRUGIN ET RAPHAËL Musée Jacquemart-André Institut de France 12 sept. 2014-19 janv. 2015 La première rétrospective en France de ce grand maître de la Renaissance italienne LE PÉRUGIN ET RAPHAËL Musée

Plus en détail

L'art espagnol au XX siècle. Repères historiques: Les maîtres.

L'art espagnol au XX siècle. Repères historiques: Les maîtres. L'art espagnol au XX siècle Repères historiques: Les maîtres. Diego Velázquez et Francisco de Goya sont les 2 grands maîtres de la peinture espagnole. Les peintres avant-gardistes du XX siècle ne manqueront

Plus en détail

accueil.musee@opale-sud.com N 1

accueil.musee@opale-sud.com N 1 03 21 84 07 80 N 1 accueil.musee@opale-sud.com Peinte à la fin du XIX e siècle par Francis Tattegrain, l enseigne de Sophie Caffier est l une des œuvres les plus emblématiques des collections du musée

Plus en détail

fig fi ur g e libre ATELIERS PUBLICS

fig fi ur g e libre ATELIERS PUBLICS gure libre ATELIERS PUBLICS 2015/2016 ATELIERS PUBLICS 2015 2016 BIENVENUE DANS LES ATELIERS PUBLICS DE L ÉCOLE D ART & DE DESIGN MARSEILLE-MÉDITERRANÉE «LES BEAUX-ARTS». Destinés à un public amateur,

Plus en détail

Rappel : Mode d emploi candidatures / Ouvertes du 20.01 18.02 sur ateliersouverts.net

Rappel : Mode d emploi candidatures / Ouvertes du 20.01 18.02 sur ateliersouverts.net 1/11 Rappel : Mode d emploi candidatures / Ouvertes du 20.01 18.02 sur ateliersouverts.net Cette année, le nouveau système d inscription en ligne évolue. Ce service sera disponible du 20 janvier au 18

Plus en détail

Dans la vie réelle, il arrive parfois que l on se trouve dans des situations inattendues et drôles.

Dans la vie réelle, il arrive parfois que l on se trouve dans des situations inattendues et drôles. CLASSE DE 6e ARTS PLASTIQUES COLLEGE LEI GARRUS, SAINT MAXIMIN Thème : la narration Notions : dessin, couleur Artistes : Adémar de Chabannes, Nicolas Poussin, Tim Burton MOMENT(S) CHOISI(S) C EST DROLE

Plus en détail

Michel STOCKHEM, Directeur ARTS² BACHELIER 1 Représentant du Pouvoir organisateur

Michel STOCKHEM, Directeur ARTS² BACHELIER 1 Représentant du Pouvoir organisateur Option : ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR ATELIER 180 13 4 180 15 5 ARCHITECTURE D'INTÉRIEUR CROQUIS 60 4 2 60 4 2 COULEUR PRATIQUE DE LA COULEUR 30 2 1 DESIGN DE L'OBJET ATELIER 60 4

Plus en détail

CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!»

CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» CONCOURS «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» Présentation Le concours «LA RÉPUBLIQUE S AFFICHE!» est ouvert à tous du CM1 au lycée et à toutes les disciplines. Il a vocation à permettre aux classes participantes

Plus en détail

Apprenez à : - Créer un appartement à l échelle - Meubler une pièce. Aménagement et design 3D Initiation à Sweet Home 3D

Apprenez à : - Créer un appartement à l échelle - Meubler une pièce. Aménagement et design 3D Initiation à Sweet Home 3D Apprenez à : - Créer un appartement à l échelle - Meubler une pièce Aménagement et design 3D Initiation à Sweet Home 3D Introduction Sweet Home 3D est un logiciel libre d'aménagement d'intérieur qui vous

Plus en détail

Matériel de dessin de l élève Matériel de peinture, pastels Feuilles A3, papier au rouleau ou drap blanc Tableau interactif (ou rétroprojecteur)

Matériel de dessin de l élève Matériel de peinture, pastels Feuilles A3, papier au rouleau ou drap blanc Tableau interactif (ou rétroprojecteur) Projet Art L objectif de ce scénario consiste à découvrir des artistes connus (peintres) du pays voisin et réaliser une exposition de peinture à l école. Ce scénario est composé de ces 3 phases: 1. La

Plus en détail

Culturespaces met en place un projet innovant et ambitieux s organisant autour de 4 axes :

Culturespaces met en place un projet innovant et ambitieux s organisant autour de 4 axes : 1 LES «CARRIÈRES DE LUMIÈRES» ILLUMINERONT LES BAUX-DE-PROVENCE EN MARS 2012 AVEC «GAUGUIN, VAN GOGH, LES PEINTRES DE LA COULEUR» Les célèbres projections d images diffusées chaque année dans les Carrières

Plus en détail

Pascale Rémita. Travaux, sélection. www.pascaleremita.fr

Pascale Rémita. Travaux, sélection. www.pascaleremita.fr Pascale Rémita Travaux, sélection www.pascaleremita.fr juin 2011 Morphologies,2010,impressionnumériquesuradhésif,312cmx204cm Morphologies Exposition présentée à la Galerie Louise Michel, Poitiers, avril

Plus en détail

MAUREP'ART 2011 DU 19 MARS AU 27 MARS 2011 R È G L E M E N T. (également disponible en écrivant à : culture@maurepas.net).

MAUREP'ART 2011 DU 19 MARS AU 27 MARS 2011 R È G L E M E N T. (également disponible en écrivant à : culture@maurepas.net). Service Culturel : 01.30.66.54.38 Espace Albert Camus : : 01.34.82.36.44 MAUREP'ART 2011 DU 19 MARS AU 27 MARS 2011 R È G L E M E N T (également disponible en écrivant à : culture@maurepas.net). MAUREP'ART

Plus en détail

Une professeure des écoles dans sa classe. Les tablettes ont été prêtées trois semaines par le CRDP. Pas d implication spécifique.

Une professeure des écoles dans sa classe. Les tablettes ont été prêtées trois semaines par le CRDP. Pas d implication spécifique. Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ Fiche informative sur une action (année scolaire 2012/2013) fiche rédigée le 16 juin 2013 Créer des livres numériques avec des tablettes

Plus en détail

Berlioz et l Italie. Dossier de presse SOMMAIRE. www.editions-libel.fr. Communiqué 2. Informations pratiques 3. Extraits 4.

Berlioz et l Italie. Dossier de presse SOMMAIRE. www.editions-libel.fr. Communiqué 2. Informations pratiques 3. Extraits 4. Voyage musical Berlioz et l Italie www.editions-libel.fr Dossier de presse SOMMAIRE Communiqué 2 Informations pratiques 3 Extraits 4 L exposition 6 Libel / Iconographie 8 Libel / Dernières parutions 9

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE. Le Paysage. (niveau collège) Dossier réalisé par le service éducatif du musée Dubois-Boucher. H.Chabin, professeur animateur.

DOSSIER PEDAGOGIQUE. Le Paysage. (niveau collège) Dossier réalisé par le service éducatif du musée Dubois-Boucher. H.Chabin, professeur animateur. DOSSIER PEDAGOGIQUE Le Paysage (niveau collège) Dossier réalisé par le service éducatif du musée Dubois-Boucher. H.Chabin, professeur animateur. Table des matières I Préparer sa visite au musée 3 II Le

Plus en détail

Autour du paysage impressionniste

Autour du paysage impressionniste Autour du paysage impressionniste L impressionnisme Contexte historique : Les impressionnistes jugent l art sclérosé par les règles trop rigides de l Académisme, ils opèrent alors une rupture avec les

Plus en détail