GO3 : Mobilité dans les régions urbaines. Nouveaux comportements de mobilité dans les régions urbaines

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GO3 : Mobilité dans les régions urbaines. Nouveaux comportements de mobilité dans les régions urbaines"

Transcription

1 GO3 : Mobilité dans les régions urbaines Nouveaux comportements de mobilité dans les régions urbaines

2 La mobilité des personnes en situation de handicap : approfondissement des connaissances et prospectives d évolution Début novembre 2010 (durée 42 mois) 5 partenaires : CRIDUP CETE Nord-Picardie Communauté d Agglomération d Amiens Métropole Ville d Amiens IFSTTAR /DEST 2

3 Objectifs Enrichir les diagnostics de déplacements des PDU par la prise en compte des personnes à mobilité réduite, Définir des méthodes de diagnostic pour compléter l action des SDA et des PAVE en termes d accessibilité des personnes déficientes mentales, cognitives ou psychiques 3

4 Méthodes utilisées Approche quantitative Enquêtes «transports» ( et ) Enquêtes «handicap» (HID 1999 et HSM 2008) Approche qualitative Focus groups Parcours commentés 4

5 Approche quantitative 5

6 La situation de handicap lors des déplacements Facteurs personnels Facteurs environnementaux Caractéristiques sociodémographiques Age Niveau de motorisation Activité professionnelle Caractéristiques fonctionnelles et aptitudes Type, nature et origine des déficiences Incapacités Environnement physique Transports (collectifs, adaptés, personnels), espace public, voirie Lieux d activités et logements Environnement social Aides humaines Rapport avec autrui Représentations sociales INTERACTION SITUATION DE HANDICAP DANS LES DEPLACEMENTS Mobilité Sorties de domicile Nombre moyen de déplacements Modes, motifs, durée, distance, horaires 6

7 Une gêne croissante avec l âge Gêne déclarée selon le groupe d âge en 1994 et 2008 Source Enquêtes ETC ( ), INSEE- INRETS et ENTD ( ), INSEE-SOeS-INRETS 7

8 Une augmentation du nombre de personnes gênées Personnes de 15 ans et plus déclarant une gêne en 1994 et 2008 Source : d après Enquêtes ETC ( ), INSEE- INRETS et ENTD ( ), INSEE-SOeS- INRETS 8

9 Une immobilité supérieure mais en nette diminution pour les personnes gênées % de personnes immobiles (non sorties la veille de l enquête) Personnes ne déclarant aucune gêne Personnes déclarant une gêne 13,9 50,7 13,0 43,3 Source : d après les enquêtes ETC ( ), INSEE- INRETS et ENTD ( ), INSEE-SOeS-INRETS 9

10 Un nombre de déplacements inférieur pour les personnes gênées Nombre moyen de déplacements par jour Personnes ne déclarant pas de gêne Personnes déclarant une gêne Personnes réalisant au moins 1 déplacement 4 3,2 Ensemble des personnes 3,4 1, Personnes réalisant au moins 1 déplacement 3,9 3,3 Ensemble des personnes 3,4 1,8 Source : d après les enquêtes ETC ( ), INSEE- INRETS et ENTD ( ), INSEE- SOeS-INRETS 10

11 Des distances parcourues plus longues pour tous Distance en kilomètres Personnes ne déclarant pas de gêne Personnes déclarant une gêne Distance quotidienne Distance par déplacement Distance quotidienne Distance par déplacement 13 8 Source : d après les enquêtes ETC ( ), INSEE- INRETS et ENTD ( ), INSEE- SOeS-INRETS 11

12 Des modes de transport différents Part des modes de déplacements effectués la veille de l enquête (%) Personnes ne déclarant pas de gêne Personnes déclarant une gêne Personnes ne déclarant pas de gêne Personnes déclarant une gêne À pied 19,9 38,1 19,2 33,1 Deux-roues 3,8 2,8 4,3 1,8 Voiture 67,3 50,7 68,3 57,5 dont conducteur 55,7 34,3 60,1 44 dont passager 11,6 16,4 8,2 13,5 Transport en commun 7,1 7,1 7 5,2 dont bus urbain, tramway 4,1 4,8 3 3,3 dont métro, RER 2,3 2,1 3,5 1,3 Autres 2 1,3 1,2 2,4 Total des déplacements Source : d après l ETC , INSEE-INRETS et d après l ENTD , INSEE-SOeS-INRETS. 12

13 Des déficiences + ou - restrictives Déficiences Odds ratio Malvoyant (pour une déficience visuelle grave mais sans être aveugle) 6,7* Paralysie complète d'une ou plusieurs parties du corps 6,4 Aveugle (ou seulement perception de la lumière) 5,5 Surdité complète (des deux oreilles) 3,4 Aphasie, dysphasie( difficulté pour choisir ou combiner des mots) 3,2 Amputation 3,0 Limitation de la force musculaire 2,8 Troubles de l'équilibre 2,7 Autres troubles de la parole ou du langage oral 2,4 Malentendant (difficulté d'audition importante, mais pas aussi complète que la surdité) 2,4 Troubles de mémoire importants (immédiat ou à long terme) 2,3 Un oeil ne voit rien ou quasiment rien 2,1 Paralysie partielle d'une ou plusieurs parties du corps 1,9 Surdité d'une seule oreille 1,7 Difficultés de relations avec autrui (irascibilité, phobie sociale, sentiment d'être agressé) 1,7 Troubles d'orientation dans le temps ou dans l'espace (ne sont pas pris en compte les troubles d'orientation liés uniquement à un problème de vue) * Déficience multipliant le risque de ne jamais ou rarement sortir par 6,7 1,6 Source : d après HSM

14 Divers profils selon la fréquence de Pas de restriction de mobilité sortie du domicile Restrictions de mobilité ans 55 ans et plus Se déplacent tous Se déplacent peu Ne se déplacent pas Pas de limitation fonctionnelle, pas de restriction d activité, se déplacent chaque jour, aucun lieu difficile d accès, 73 % conduisent une voiture Peu de limitations fonctionnelles, pas de restriction d activité, se déplacent chaque jour (70%) ou au moins une fois par semaine (23%), aucun lieu difficile d accès (88%), 43 % conduisent une voiture Au moins une restriction d activité, seuls 38% sortent tous les jours 61 % considèrent qu'il n y a aucun lieu difficile d'accès,19% conduisent, 40% peuvent prendre des transports en commun Restrictions d activités extrêmement fortes Les 3/4 ne sortent pas de chez eux. Quand ils sortent, 74% pensent qu'il y a des lieux difficiles d'accès. Ne peuvent pas utiliser de moyen de transport 74% ont une déficience motrice, 77% une déficience de la vue, 37% une déficience de l'ouïe, 56% une déficience psychologique 14

15 Approche QUALITATIVE 15

16 Les focus groups 2 terrains : Paris et Amiens 3 types de publics : «Publics naifs» Professionnels Personnes avec déficience(s) ou proches 6 focus : Etudiants (Paris) Personnes diverses (Amiens) Professionnels du champ social et médico-social (Paris) Proches et familles (Amiens) Personnes atteintes d épilepsie (Paris) Personnes âgées (Amiens) 16

17 Solutions actuellement suggérées Formation des personnels / sensibilisation de la population N plus visibles des maisons / noms des rues Annoncer les arrêts dans les transports Annoncer la prochaine station sur le quai / à l arrêt (station, ligne, direction) Bandes de couleurs dans couloirs du métro Plans de métro interactifs 17

18 Merci de votre attention 18

Situations de handicap dans les transports : apport des enquêtes HID et Handicap-Santé

Situations de handicap dans les transports : apport des enquêtes HID et Handicap-Santé Situations de handicap d les trports : apport des enquêtes HID et Handicap-Santé Aline Alauzet, Ifsttar TS2/Lescot Journée scientifique «Recherches Handicaps et Trports- A la croisée des différentes disciplines»

Plus en détail

Les déplacements domicile-travail des Franciliens. Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin

Les déplacements domicile-travail des Franciliens. Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin Les déplacements domicile-travail des Franciliens Groupe d'échanges et de recherches IFSTTAR MOBIlités LIées au Travail des ActifS Jeudi 11 juin Eléments de cadrage sur la mobilité en Ilede-France 2 Sources

Plus en détail

L accessibilité dans tous ses états

L accessibilité dans tous ses états Institut de Démographie de l Université Paris 1 L accessibilité dans tous ses états Virginie Dejoux Bâtiments accessibles : agir ensemble! 26 mai 2016- Olivet HISTORIQUE Jusqu aux environs du XIVe siècle

Plus en détail

Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap

Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap Effets des facteurs socio-économiques et territoriaux sur la mobilité quotidienne des personnes en situation de handicap Aline Alauzet, Ifsttar TS2/Lescot Pascal Pochet, Let Entpe Journée scientifique

Plus en détail

Des stratégies individuelles de compensation à la conception pour tous. Mardi 25 Novembre 2008

Des stratégies individuelles de compensation à la conception pour tous. Mardi 25 Novembre 2008 Des stratégies individuelles de compensation à la conception pour tous Mardi 25 Novembre 2008 Handicap : de quoi parle-t-on? Origine historique liée au domaine sportif : les milieux turfistes Apparition

Plus en détail

OVE - Identification des Situations de Travail au SESSAD Charléty (La Ravoire)

OVE - Identification des Situations de Travail au SESSAD Charléty (La Ravoire) Arrivée des jeunes Arrivée des jeunes avant celle du salarié 5 Inquiétude, stress, charge de responsabilité Activité physique et/ou éducative extérieure Accompagnement d'un jeune ou d un groupe de jeunes

Plus en détail

Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité

Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité Culture et Handicap Guide pratique de l accessibilité p. 76-89 Définition des handicaps «Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d activité ou restriction de participation à

Plus en détail

LE BILAN DE COMPETENCES

LE BILAN DE COMPETENCES LE BILAN DE COMPETENCES Méthodologie détaillée Performance Career Center Accrédité CBCP 1305 P E R F O R M AN C E C AR E E R C E N T E R 90/92, rue Baudin 92300 Levallois-Perret contact@performance-career-center.com

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Cliquez pour modifier le style du titre du masque Réglementation en matière Cliquez pour modifier les styles du texte d accessibilité du masque du cadre bâti, des espaces Deuxième publics niveau et de

Plus en détail

L accessibilité aux services à la clientèle. Un guide à l intention des fournisseurs de services de la région de Niagara

L accessibilité aux services à la clientèle. Un guide à l intention des fournisseurs de services de la région de Niagara L accessibilité aux services à la clientèle Un guide à l intention des fournisseurs de services de la région de Niagara Le saviez-vous? Saviez-vous que 1,8 million de personnes en Ontario ont un handicap?

Plus en détail

Le Défenseur des droits

Le Défenseur des droits Le Défenseur des droits SONDAGE SUR LA SCOLARISATION EN MILIEU ORDINAIRE DES ENFANTS EN SITUATION DE HANDICAP AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements En partenariat

Plus en détail

Tourisme adapté et accessibilité

Tourisme adapté et accessibilité Tourisme adapté et accessibilité ENJEUX DE SOCIÉTÉ ET ENJEUX ÉCONOMIQUES 17 Nov. 2014-3ème Journée Régionale de Tourisme Durable - «Tourisme adapté» ENJEUX DE SOCIÉTÉ ET ENJEUX ÉCONOMIQUES Tourisme adapté

Plus en détail

Une décennie d évolutions marquantes

Une décennie d évolutions marquantes La mobilité urbaine en France Une décennie d évolutions marquantes Les enquêtes de mobilité en France 2 L enquête nationale transports et déplacements (ENTD) Enquête - menée en 2008, «régulièrement» renouvelée

Plus en détail

Répertoire des formations. Handicap destinées aux SAD

Répertoire des formations. Handicap destinées aux SAD Répertoire des formations Handicap destinées aux SAD 01/01/2014 Sommaire : Préambule P 3 Handéo P 4 ACE P 5 Anaphores P 6 APF P 7 Auxilia P 9 Concept Formation Conseil P 10 CQFD P 11 DOFAS P 13 Elia P

Plus en détail

PROFIL DU TOURISTE HANDICAPE. CDT de Bayonne

PROFIL DU TOURISTE HANDICAPE. CDT de Bayonne PROFIL DU TOURISTE HANDICAPE CDT de Bayonne novembre 2012 Les touristes handicapés 1. Qui sont-ils? 2. Comment voyagent-ils? 3. Quelles sont leurs attentes? 4. Quels sont leurs niveaux de satisfaction?

Plus en détail

ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge.

ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge. ITEM N 51 : L Enfant handicapé : orientation et prise en charge. OBJECTIFS (ENC): - Argumenter les principes d orientation et de prise en charge d un enfant handicapé Auteur : Pr Yves Chaix Enseignant

Plus en détail

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile

Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Questionnaire adressé aux aidants de personnes mentalement handicapées vivant à domicile Besoins des aidants 1. Actuellement, êtes vous au bénéfice d une aide à domicile dans la prise en charge de la personne

Plus en détail

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES

TROUBLES PSYCHOLOGIQUES TROUBLES PSYCHOLOGIQUES DANS LA SEP Pr Michèle Montreuil Professeur de psychologie Université Paris 8 La dépression, l anxiété et la labilité émotionnelle ne sont pas rares Dans la sclérose en plaques,

Plus en détail

LES ENJEUX DE L INTÉGRATION PROFESSIONNELLE

LES ENJEUX DE L INTÉGRATION PROFESSIONNELLE LES ENJEUX DE L INTÉGRATION PROFESSIONNELLE Cette contribution aborde 3 thèmes : - la réhabilitation des personnes en situation de handicap psychique - la situation à Genève et les obstacles à l intégration

Plus en détail

Accessibilité de la voirie et des services de transport aux personnes handicapées

Accessibilité de la voirie et des services de transport aux personnes handicapées Accessibilité de la voirie et des services de transport aux personnes handicapées Loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes

Plus en détail

Sécurité des usagers vulnérables et assistance à la conduite des camions en milieu urbain

Sécurité des usagers vulnérables et assistance à la conduite des camions en milieu urbain Sécurité des usagers vulnérables et assistance à la conduite des camions en milieu urbain Projet VIVRE2 AIPCR 3 Décembre 2013 Poids Lourds et Véhicules utilitaires légers en agglomération CYCLE POIDS-LOURDS

Plus en détail

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles

Centre Claude Bernard. Livret d accueil à l usage des familles Centre Claude Bernard Livret d accueil à l usage des familles Vous avez bien voulu nous faire confiance pour vous aider à traiter les problèmes que vous rencontrez actuellement avec votre enfant. Afin

Plus en détail

Politique en faveur des personnes en situation de handicap

Politique en faveur des personnes en situation de handicap DIRECTION DE L ACTION SOCIALE, DE L ENFANCE ET DE LA SANTE Observatoire parisien des situations de handicap Politique en faveur des personnes en situation de handicap Travail sur les indicateurs CNIS -

Plus en détail

La marche. Que nous apprennent les dernières enquêtes? Régis de SOLERE Frédéric MURARD

La marche. Que nous apprennent les dernières enquêtes? Régis de SOLERE Frédéric MURARD La marche. Que nous apprennent les dernières enquêtes? Régis de SOLERE Frédéric MURARD Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de l'aménagement du territoire www.certu.fr Les

Plus en détail

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant

Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Troubles auditifs, dépistage et prise en charge chez le jeune enfant Le dépistage systématique des déficiences, l écoute des parents (en particulier des mères) et une attention accrue dans certaines situations

Plus en détail

LE BILAN DE MOBILITE

LE BILAN DE MOBILITE LE BILAN DE MOBILITE Méthodologie détaillée Performance Career Center PERFORMANCE CAREER CENTER contact@performance-career-center.com http://www.performance-career-center.com Direction : Nathalie Hâvre

Plus en détail

CONFERENCE, SENSIBILISATION & FORMATION à l ÉCO 2 MOBILITE

CONFERENCE, SENSIBILISATION & FORMATION à l ÉCO 2 MOBILITE CONFERENCE, SENSIBILISATION & FORMATION à l ÉCO 2 MOBILITE GIP INSERR Pôle Formation 122 rue des Montapins BP 15 58 028 NEVERS CEDEX www.inserr.fr 2 Contexte L objectif visant à changer sa façon de conduire

Plus en détail

Accessibilité du cadre bâti une opportunité économique. Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques

Accessibilité du cadre bâti une opportunité économique. Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques Accessibilité du cadre bâti une opportunité économique Valéry LAURENT Fédération Française du Bâtiment Direction des Affaires Techniques Accessibilité du cadre bâti Lorient & Vannes 11 et 12 mars 2010

Plus en détail

L OFFRE D INTERVENTIONS AGEFIPH EN FAVEUR DU MAINTIEN DANS L EMPLOI

L OFFRE D INTERVENTIONS AGEFIPH EN FAVEUR DU MAINTIEN DANS L EMPLOI 1. L OFFRE D INTERVENTIONS AGEFIPH EN FAVEUR DU MAINTIEN DANS L EMPLOI L OFFRE D INTERVENTIONS AGEFIPH 2/15 L offre d interventions Agefiph est complémentaire aux aides et dispositifs de «droit commun»

Plus en détail

L accessibilité de la chaîne du déplacement

L accessibilité de la chaîne du déplacement L accessibilité de la chaîne du déplacement Comment progresser? Maryvonne Dejeammes 1 Quatre idées force de la loi du 12 février 2005 Prise en compte de tous les handicaps La chaîne du déplacement La concertation

Plus en détail

Le Projet de la MAISON TUBA Fiche de Présentation

Le Projet de la MAISON TUBA Fiche de Présentation Le Projet de la MAISON TUBA Fiche de Présentation Une réponse aux besoins recensés sur le département Les services de l association Trait d'union - Bol d Air (TUBA) accueillent des personnes polyhandicapées

Plus en détail

Le polyhandicap. Les positions politiques de l Unapei : Les Essentiels de l Unapei

Le polyhandicap. Les positions politiques de l Unapei : Les Essentiels de l Unapei Le polyhandicap Les Essentiels de l Unapei Les positions politiques de l Unapei : «La personne polyhandicapée est actrice de son parcours de vie et investie du pouvoir d agir sur son propre destin. Qu

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D ERGOTHÉRAPEUTE Référentiel d activités L ergothérapeute est un professionnel de santé. L ergothérapie s exerce dans les secteurs sanitaire et social et se fonde sur le lien qui

Plus en détail

Troubles spécifiques des apprentissages

Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques des apprentissages 1 La démarche diagnostique Dr Chouchane Pédiatre Mme Vinet Psychologue Dr Dulieu Médecin rééducateur Dr Guimas Pédiatre Mme Saltarelli Orthophoniste Mme Laprevotte

Plus en détail

LES MODES D ACCUEIL EN EHPAD

LES MODES D ACCUEIL EN EHPAD LES MODES D ACCUEIL EN EHPAD CONSTANCE NEYEN C ENTRE HOSPITALIER DE S EDAN JOURNÉE RÉGIONALE 0 1 OC TOBRE 2 015 PARCOURS DE SANTÉ DES P ERSONNES ÂGÉES EN RISQUE DE P ERTE D AUTONOMIE L EHPAD DE GLAIRE

Plus en détail

Les rencontres du COREVIH PACA OUEST CORSE

Les rencontres du COREVIH PACA OUEST CORSE Les rencontres du COREVIH PACA OUEST CORSE "Discrimination et état de santé dans l'emploi" Quelle réalité pour les personnes séropositives? Association Le TIPI Marjorie Mailland 26A rue de la bibliothèque,

Plus en détail

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX FORMATION DES MANAGERS A LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Approche Globale des Risques Psychosociaux L implantation et la conduite d une démarche efficace de prévention des risques psychosociaux

Plus en détail

THEMATIQUE. «L accompagnement d un jeune Déficient Auditif présentant des Troubles Envahissants du Développement»

THEMATIQUE. «L accompagnement d un jeune Déficient Auditif présentant des Troubles Envahissants du Développement» THEMATIQUE «L accompagnement d un jeune Déficient Auditif présentant des Troubles Envahissants du Développement» Présenté par Mme Julie NORESKAL Chef de service éducatif. SSOCIATION ARTINIQUAISE POUR L

Plus en détail

Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité

Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité Personnes âgées en risque de perte d autonomie (PAERPA) Claude JEANDEL Pôle de gérontologie CHU Montpellier Université Montpellier Inserm

Plus en détail

Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels.

Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels. Accueillir les Personnes en Situation de Handicap dans les Commerces et les Hôtels. Avec le concours des associations intervenant dans le domaine du handicap 1) Le handicap moteur : En France, on estime

Plus en détail

Surdité et système de santé

Surdité et système de santé Surdité et système de santé LA SURDITE EN QUESTION L ACCESSIBILITÉ EN RÉPONSE Association des parents d'enfants déficients auditifs de Franche-Comté Maison de la famille 12, rue de la Famille 25000 Besancon

Plus en détail

Pour inciter à un meilleur respect entre les usagers de l espace public. la Ville de Paris lance une nouvelle campagne de communication

Pour inciter à un meilleur respect entre les usagers de l espace public. la Ville de Paris lance une nouvelle campagne de communication Lundi 1 er décembre 2008 DOSSIER DE PRESSE Pour inciter à un meilleur respect entre les usagers de l espace public la Ville de Paris lance une nouvelle campagne de communication Changeons de conduite.

Plus en détail

Analyse des interactions entre le niveau de motorisation et les choix de nouveaux modes de transport des ménages en France

Analyse des interactions entre le niveau de motorisation et les choix de nouveaux modes de transport des ménages en France Analyse des interactions entre le niveau de motorisation et les choix de nouveaux modes de transport des ménages en France Amandine Chevalier (*), Frédéric Lantz(**) (*) Cerma, Direction Technique Territoire

Plus en détail

Insertion professionnelle et Job Coaching

Insertion professionnelle et Job Coaching Insertion professionnelle et Job Coaching Modélisation en ESAT Hors Les Murs Le contexte d installation La mission Déclinaison sur l ESAT Hors les Murs d Evry: L action Les résultats à 10 ans et références

Plus en détail

Madame la Présidente Madame la ministre Messieurs et Mesdames les députés

Madame la Présidente Madame la ministre Messieurs et Mesdames les députés Intervention 25 novembre 2014 Annie LE HOUEROU Proposition de loi visant à faciliter le stationnement des personnes en situation de handicap titulaires de la carte de stationnement Madame la Présidente

Plus en détail

UEROS Francilienne: Antenne Coubert + stage. Centre de Réadaptation de COUBERT Christelle Rey. Mars 2014

UEROS Francilienne: Antenne Coubert + stage. Centre de Réadaptation de COUBERT Christelle Rey. Mars 2014 UEROS Francilienne: Antenne Coubert + stage Centre de Réadaptation de COUBERT Christelle Rey Mars 2014 L UEROS : son identité Unité d Evaluation, de Réentraînement et d Orientation Socio-professionnelle

Plus en détail

Enquête d opinion sur le handicap Harris Interactive pour L ADAPT septembre 2009

Enquête d opinion sur le handicap Harris Interactive pour L ADAPT septembre 2009 Enquête d opinion sur le handicap Harris Interactive pour L ADAPT septembre 2009 Enquête d opinion grand public sur le handicap / sept 2009 Conçue et réalisée en exclusivité pour L ADAPT par Harris Interactive

Plus en détail

Ateliers Arts & Sens

Ateliers Arts & Sens Ateliers Arts & Sens Management favorisant la relation, le bien-être et l innovation Le Parcours Sensi Experience Management renforce l intelligence collective de l équipe des équipes Sensi Experience

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

Rôle des représentants du personnel. dans l emploi des travailleurs handicapés

Rôle des représentants du personnel. dans l emploi des travailleurs handicapés Rôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés Qu est-ce que OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche 2011-2015 relatif à l Obligation

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap

Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap Les fiches techniques du CCAH Juin 2012 La scolarité des enfants en situation de handicap QUE DIT LA LOI? La scolarité des enfants en situation de handicap La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des

Plus en détail

Formation pour adultes. A l approche de l art-thérapie en milieu professionnel.

Formation pour adultes. A l approche de l art-thérapie en milieu professionnel. Arc en Ciel en Soit Arts, Créativités et Sens. Formation pour adultes A l approche de l art-thérapie en milieu professionnel. Accompagner les enfants et les adolescents vers une revalorisation. Présentation

Plus en détail

ReSanté-Vous. le groupe. Accompagnement

ReSanté-Vous. le groupe. Accompagnement ReSanté-Vous le groupe Accompagnement Edito En 2007, suite à deux études cliniques sur l effet des approches non médicamenteuses chez les personnes atteintes d une démence de type Alzheimer, nous avons

Plus en détail

Grenoble. Cité de la Caf 2015-2016. Antenne Caf Centre social Emile Romanet

Grenoble. Cité de la Caf 2015-2016. Antenne Caf Centre social Emile Romanet Cité de la Caf Grenoble Antenne Caf Centre social Emile Romanet 2015-2016 3 rue de Belgrade - 38000 Grenoble Accueil prestations : 0 810 25 38 80 Accueil centre social : 04 76 50 11 00 Sommaire Edito...

Plus en détail

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Usages partagés de la voiture dans les PDE Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Depuis 100 ans Le pétrole Des caractéristiques très élevées (densitéénergétique en volume) Très haute technologie

Plus en détail

Le matériel (photocopieuse ordinateurs, magnétophone - machine à lire, micro HF ou micro cravate1, télé agrandisseurs, ordinateurs portables)

Le matériel (photocopieuse ordinateurs, magnétophone - machine à lire, micro HF ou micro cravate1, télé agrandisseurs, ordinateurs portables) 2 Fiche de lieu Notice La fiche de lieu est très générale car elle est adaptée à tous les types de lieu (restaurants, bars, cinémas, universités, musées ). Nous avons donc décidé de mettre en place cette

Plus en détail

Troubles des apprentissages et du développement. La démarche diagnostique

Troubles des apprentissages et du développement. La démarche diagnostique Troubles des apprentissages et du développement 1 La démarche diagnostique 1.Eliminer une origine sensorielle, neurologique, médicale 2.Evaluer le fonctionnement et les répercussions fonctionnelles 3.Coordonner

Plus en détail

Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire

Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire Fonds Social Européen Gestion des âges "Du dire au faire" Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire Panels 1374 sur trois banques en France (banques A, B et C) et une banque en Europe (la D) (1).

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Attestation de compétences

Attestation de compétences [Tapez un texte] ACADEMIE 1 DE BESANÇON Attestation de compétences Guide d accompagnement Rectorat-ASH 2014 R e c t o r a t d e B e s a n ç o n / c e. c t a s h @ a c - b e s a n c o n. f r ATTESTER LES

Plus en détail

Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité. En inter-entreprises ou en intra-entreprise

Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité. En inter-entreprises ou en intra-entreprise Ergonomie Management / Communication Risques professionnels Sécurité En inter-entreprises ou en intra-entreprise Sensibilisation Travail sur écran 0,5 jour Tous salariés volontaires travaillant sur écran

Plus en détail

MDPH 94. La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne

MDPH 94. La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne MDPH 94 La Maison Départementale des Personnes Handicapées du Val de Marne les principes introduits par la loi du 11 février 2005 Une définition du handicap en concertation avec les associations, incluant

Plus en détail

Le Résident au sein d'un EHPAD porteur d'un PASA ou d'une UHR

Le Résident au sein d'un EHPAD porteur d'un PASA ou d'une UHR Le Résident au sein d'un EHPAD porteur d'un PASA ou d'une UHR L'exemple des résidences Docteur Linda BENATTAR Directrice médicale Orpea Maison de la Chimie 15 avril 2010 CONSTAT : avant les PASA / UHR

Plus en détail

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon.

Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway de Besançon. 3ème rencontre des agences d urbanisme de l espace Rhin-Rhône 25 juin 2013 Les usages des indicateurs de développement durable dans le cadre d un projet structurant : l exemple de l observatoire du tramway

Plus en détail

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS dossier de presse janvier 2014 le dispositif alzheimer au centre hospitalier de béziers Contacts presse Françoise PERIDONT Directrice Communication Anne-Claire ITIé Chargée de

Plus en détail

Vieillissement de la population et transport Claude Marin-Lamellet

Vieillissement de la population et transport Claude Marin-Lamellet Vieillissement de la population et transport Claude Marin-Lamellet Laboratoire Ergonomie Sciences Cognitives pour les transports Contexte général Augmentation de la population de personnes âgées En 2005,

Plus en détail

Atelier 1 : Handicap ou situation de handicap?

Atelier 1 : Handicap ou situation de handicap? Atelier 1 : Handicap ou situation de handicap? Quizz Le mot handicap vient de l'expression anglaise du XIVème siècle hand in cap [la main dans le chapeau] qui elle-même renvoie : a) au fait qu'à l'époque

Plus en détail

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie»

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie» Origine du terme «ergonomie» L origine du mot ergonomie est grecque (Ergon = travail, Nomos = lois) et se traduit par la science du travail. Le mot «travail» vient du latin «tripalium» qui désignait à

Plus en détail

Prise de parole / Mediatraining / Diction / Articulation / Déclamation / Technique vocale www.lescoursdelavoix.fr

Prise de parole / Mediatraining / Diction / Articulation / Déclamation / Technique vocale www.lescoursdelavoix.fr Prise de parole / Mediatraining / Diction / Articulation / Déclamation / Technique vocale www.lescoursdelavoix.fr SOMMAIRE PRESENTATION FORMATIONS TARIFS CONTACT 2 4 8 10 PRESENTATION QUI SOMMES NOUS?

Plus en détail

André AUGST, Vice président

André AUGST, Vice président Ingénierie sociale Centre de bilan de compétences Centre de formation professionnelle Entreprise Adaptée Entreprise d Insertion par l Activité Economique Créée en 1987, le CEP CICAT est un véritable lieu

Plus en détail

Facteurs pronostics du retour au travail

Facteurs pronostics du retour au travail Facteurs pronostics du retour au travail LES FACTEURS PERSONNELS Facteurs personnels 1. Âge Facteur favorable : la personne à moins de 36 ans en déficience visuelle 4 ; Facteur défavorable : la personne

Plus en détail

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Mardi 4 novembre 2014 Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Sommaire Le territoire d enquête Rappel des grands principes de l enquête Le

Plus en détail

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE MINISTERE CHARGE DES AFFAIRES SOCIALES re DEMANDE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Diplôme d Etat d'aide Médico-Psychologique fonctions d encadrement NOTICE D ACCOMPAGNEMENT DU LIVRET 2 Cette notice

Plus en détail

Création d un internat pour enfants autistes

Création d un internat pour enfants autistes Création d un internat pour enfants autistes ORGANISME GESTIONNAIRE Identité : «Association des parents et amis de personnes Handicapées Mentales d Annecy et ses environs» 8 rue Louis Bréguet 74600 Seynod

Plus en détail

Le Schéma Directeur d Accessibilité des Transports

Le Schéma Directeur d Accessibilité des Transports Le Schéma Directeur d Accessibilité des Transports I. L Objet du document... 2 II. Les finalités du Schéma Directeur d Accessibilité des Transports... 2 III. Les objectifs de la loi.... 3 IV. Les étapes

Plus en détail

Systèmes de Communication Augmentatifs et Alternatifs (CAA) FNO / ANCRA

Systèmes de Communication Augmentatifs et Alternatifs (CAA) FNO / ANCRA Systèmes de Communication Augmentatifs et Alternatifs (CAA) FNO / ANCRA Développement des fonctions de communication non verbale «Il faut avoir recours à des modifications des processus d apprentissage,

Plus en détail

Il devrait être automatique

Il devrait être automatique Déplacements le covoiturage urbain 80% des conducteurs sont seuls dans leur voiture Il devrait être automatique Une utilisation excessive de la voiture engendre une augmentation de la pollution, des encombrements

Plus en détail

OBSERVATOIRE. en partenariat avec l ADAPT

OBSERVATOIRE. en partenariat avec l ADAPT OBSERVATOIRE prospectif des métiers et des qualifications de la branche de la fabrication et du commerce des produits à usage PHARMACEUTIQUE, PARAPHARMACEUTIQUE et VÉTÉRINAIRE en partenariat avec l ADAPT

Plus en détail

LES FORMATIONS EN PÉDAGOGIE MUSICALE ADAPTÉE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

LES FORMATIONS EN PÉDAGOGIE MUSICALE ADAPTÉE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ASSOCIATION RESSOURCE NATIONALE - PÉDAGOGIE MUSICALE ET HANDICAP LES FORMATIONS EN PÉDAGOGIE MUSICALE ADAPTÉE AUX PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP........................ CATALOGUE DE FORMATIONS 2015-2016

Plus en détail

ETUDE SUR L ACCOMPAGNEMENT À DOMICILE

ETUDE SUR L ACCOMPAGNEMENT À DOMICILE ETUDE SUR L ACCOMPAGNEMENT À DOMICILE DES PERSONNES ADULTES EN SITUATION DE HANDICAP PSYCHIQUE ETUDE NATIONALE COMMANDITÉE PAR HANDÉO ANCREAI CREAI Alsace, Aquitaine et Limousin 1 CONTEXTE Handéo, association

Plus en détail

3 décembre 17 décembre 2 et 3. novembre. 2015 NICE 5 et 6. novembre. 2 et 3. novembre. 2015 NICE 16 et 17. novembre 2015 FREJUS 30.

3 décembre 17 décembre 2 et 3. novembre. 2015 NICE 5 et 6. novembre. 2 et 3. novembre. 2015 NICE 16 et 17. novembre 2015 FREJUS 30. Madame, Monsieur, UNIFORMATION, le CONSEIL REGIONAL PACA et la Direccte PACA se sont associés pour vous soutenir dans la démarche de professionnalisation de vos salariés. FORMATIONS GRATUITES INSCRIVEZ-VOUS

Plus en détail

Fragilité et conduite automobile. Marie-Laure Seux Gériatre, Hôpital Broca Hôpitaux Universitaires Paris Centre Toulouse septembre 2014

Fragilité et conduite automobile. Marie-Laure Seux Gériatre, Hôpital Broca Hôpitaux Universitaires Paris Centre Toulouse septembre 2014 Fragilité et conduite automobile Marie-Laure Seux Gériatre, Hôpital Broca Hôpitaux Universitaires Paris Centre Toulouse septembre 2014 Fragilité : Critères de Fried Perte de poids 5% par an Fatigue subjective

Plus en détail

Evaluation multidimensionnelle. Dominique Somme

Evaluation multidimensionnelle. Dominique Somme Evaluation multidimensionnelle Dominique Somme Evaluation définition 1 L évaluation est une procédure complexe qui comporte une phase d observation et d analyse, une opération mentale de jugement, et enfin

Plus en détail

CENTRE DE RÉADAPTATION en déficience physique InterVal

CENTRE DE RÉADAPTATION en déficience physique InterVal CENTRE DE RÉADAPTATION en déficience physique InterVal La quête de l excellence au service de la Personne! www.centreinterval.qc.ca Un brin d histoire Le Centre de réadaptation InterVal voit le jour en

Plus en détail

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Présentation des résultats 2005 Contact AXA France : Valérie LESELBAUM 01 47 74 32 21 Présentation de l étude La sécurité routière progresse rapidement

Plus en détail

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité 1 - INTRODUCTION Bonjour Madame, Monsieur, Je suis Mme / M. de l Institut MV2, nous réalisons une enquête

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3085 Convention collective nationale IDCC : 16. TRANSPORTS ROUTIERS ET

Plus en détail

SURVEILLANCE DES TRAVAILLEURS ET RETOUR EN EMPLOI. Retour sur la pratique de la consultation de pathologie professionnelle

SURVEILLANCE DES TRAVAILLEURS ET RETOUR EN EMPLOI. Retour sur la pratique de la consultation de pathologie professionnelle SURVEILLANCE DES TRAVAILLEURS ET RETOUR EN EMPLOI Retour sur la pratique de la consultation de pathologie professionnelle Nathalie Gréard Psychologue en Santé au Travail CHU Bordeaux LA CONSULTATION DE

Plus en détail

Les Français et l accessibilité Rapport des résultats

Les Français et l accessibilité Rapport des résultats Les Français et l accessibilité Rapport des résultats Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën - 75015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com 20 septembre 2013 Contexte et objectifs de l enquête

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Calendrier (sous réserve de modifications) :

Calendrier (sous réserve de modifications) : Calendrier (sous réserve de modifications) : Journées d étude : Surdicécité : Identité, diversité, créativité : Toulouse, les 30 et 31 janvier 2014 Fiche 1 L importance du toucher chez les personnes sourdaveugles

Plus en détail

Plateforme d échanges «Prévention en logistique» du 15/10/13. Christophe Ferré Carsat RA

Plateforme d échanges «Prévention en logistique» du 15/10/13. Christophe Ferré Carsat RA Plateforme d échanges «Prévention en logistique» du 15/10/13 Christophe Ferré Carsat RA Programme de la journée 8h45 12h : Prévention de la pénibilité en logistique Enjeux, démarche, outils, retours d

Plus en détail

L INTERET D UNE DEMARCHE ERGONOMIQUE DANS LA PREVENTION DES RISQUES

L INTERET D UNE DEMARCHE ERGONOMIQUE DANS LA PREVENTION DES RISQUES Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Seine-Maritime Service «Santé-Prévention» L INTERET D UNE DEMARCHE ERGONOMIQUE DANS LA PREVENTION DES RISQUES Christophe BERTRAND Ingénieur

Plus en détail

Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014

Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014 Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) Dr COFFY JM (Réseau MADO) 15/04/2014 Les Symptômes Psychologiques et Comportementaux de la Démence (SPCD) sont, avec les troubles cognitifs,

Plus en détail

Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse

Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse Mesure de l épuisement Professionnel chez les médecins et principes de prévention Monique MARPINARD Médecin du Travail CHU de Toulouse 1 Les outils de mesure L évaluation du burn - out peut être envisagée

Plus en détail

Enfance en difficulté : Glossaire

Enfance en difficulté : Glossaire Enfance en difficulté : Glossaire Objectifs Vous fournir les définitions des termes relatifs à l enfance en difficulté qui sont utilisés dans le système de l Éducation en Ontario. Anomalie Une anomalie

Plus en détail

AMÉNAGEMENT D UNE AIRE MULTI-DÉPLACEMENT GARE DE MER. (parking covoiturage piste cyclable stationnement vélos sécurisé)

AMÉNAGEMENT D UNE AIRE MULTI-DÉPLACEMENT GARE DE MER. (parking covoiturage piste cyclable stationnement vélos sécurisé) Communauté de communes de la Beauce Ligérienne 9 rue Nationale 41500 MER Contact Catherine LONQUEU Mail : catherinelonqueu.ccbl@ville-de-mer.com AMÉNAGEMENT D UNE AIRE MULTI-DÉPLACEMENT GARE DE MER (sens

Plus en détail

Le Centre Emergence - Espace Tolbiac

Le Centre Emergence - Espace Tolbiac Le Centre Emergence - Espace Tolbiac 6 rue Richemont 75013 Paris Espace Tolbiac est un service spécialisé destiné aux patients souffrant de troubles liés aux drogues. Activités principales : Consultations

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail