COMPTE-RENDU. Comité de Ligne 33 : Bordeaux Le Verdon. Le 9 avril 2015 à Macau

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE-RENDU. Comité de Ligne 33 : Bordeaux Le Verdon. Le 9 avril 2015 à Macau"

Transcription

1 COMPTE-RENDU Comité de Ligne 33 : Bordeaux Le Verdon Le 9 avril 2015 à Macau 1

2 Présents A la Tribune : - Chrystel COLMONT-DIGNEAU : Maire de Macau - Patrick DU FAU DE LAMOTHE : Conseiller Régional en charge du Ter Aquitaine et de l Intermodalité - Magali EUVERTE : Directrice de l Opérationnel, SNCF Mobilités - Fréderic FAURE : DUO Circulation Poitou Charentes, Gares & Connexions - Cécile RODIER : Responsable unité gestion de la capacité, SNCF Réseau - Nicolas POUPRY : Chargé de mission desserte du Médoc et responsable des études, Région Aquitaine - Sylvia UNTERREINER : Adjointe au chef de service Transports Régionaux de Voyageurs, Région Aquitaine Dans la salle : - Aurélie LAVIGNE : Région Aquitaine - Simon GIRARDEAU : Région Aquitaine - Ismène ERNY : Région Aquitaine - Christian BROUCARET : FNAUT Aquitaine - Monsieur MEIRESONNE : Usager - Paul GUIRAUD : Proviseur du Lycée des métiers à Blanquefort - Monsieur CAMPISTRE : Adjoint au Maire de Moulis - Fréderic AUTREAUX : Europorte France - Joël LANUC : Europorte France - Bruno PEREA : Association des Paralysés de France - Bernard VINCE : Mairie de Parempuyre - Florence PERRY : Usagère - Didier GACHADOUAT : Usager - Jean NADAL : Usager - Magali GALVAN : Usager - Mélanie GUILHAUMA : Usagère - Madame ou Monsieur STENTELINYS : Usager - Marion FRANCA : Usagère - Jean-Marc LOZES : Usager - Alicia BARBARIN : Usagère - Eric CHENAL : Direction des Services Départementaux de l Education Nationale de Gironde - Florent BERNARD : Usager - Monsieur DESLANDES : Usager et Mairie de Soussans - Marie-Pierre VIALLET NOUHANT : Association «Mediter» - Joël JUIOT : Syndicat CGT Cheminots Bordeaux - Nicole GOUZIL : Mairie de St-Estèphe - Segundo CIMBRON : Maire de St-Yzans-de-Médoc et Vice-président de la Communauté de Communes Cœur du Médoc - Alain MONTASSIER : Mairie de Parempuyre 2

3 - Alexandre GOUGNARD : SNCF Mobilités - Bénédicte MAZIERES : SNCF Réseau - Violaine PINAUD : Présidente de l association BMB 33 - Julien LAURENS : Communauté de Communes du Médoc - Maryline FORESTIER : Usagère - Marie-Christianne BERGERE : Usagère - Bruno LESCARRET : Usager - Véronique CHAMBAUD : Mairie de Queyrac - Eric LEROY : Vélo-Cité Bordeaux - Cécile GARRIGA MAJO : Finances publiques - Joël CAZENEUVE-PIARROT : Finances publiques - Pascal DUPLAT : Rotschild SA - Sophie BERTINOT : Usagère - Benoît SIMIANS : Maire de Ludon - Germain SUYS : Association «Talence Gare Multimodale» - Jean-Pierre GITTON : Association «Talence Gare Multimodale» - Bruno CHAPTAL : UNSA Cheminots et UNSA Ferroviaire - Sylvie MOUILLEBA : Usagère - Marie-Pierre GIRAUDEAU : Usagère - Maryse LESCARRET : Usagère Excusés - Michel BOUNAU : Principal du Collège Cassignol à Bordeaux - Solange MENIVAL : Vice-présidente du Conseil régional Santé - Olivier GREZES : Principal du Collège Hastignan - Matthieu HAZOUARD : Groupe PS-PRG et Apparenté - Marie-Christine ARFOUILLOUX-DUBOS : Principal du Collège François Mauriac à St-Médard-en-Jalles - Yves PETITJEAN : Président de la Chambre des Métiers et de l Artisanat du CRA - A. ROBERT : Adjoint au Maire de Lesparre - Valérie COMMIN : Sous-préfète de Lesparre-Médoc - Christophe DUPRAT : Vice-Président de Bordeaux Métropole - Jean-Marie FERON : Président de la Communauté de Communes du Centre-Médoc et Maire de St Laurent Médoc - Gérard CESAR : Sénateur de Gironde - Alain ANZIANI : Maire de Mérignac et Sénateur de la Gironde - Jacques MANGON : Maire de St-Médard-en-Jalles - Thierry LEBLOND : Adjoint au Maire de St-Médard-en-Jalles - Antoine AUGE : Adjoint au Maire de St Médard en Jalles - Régine MARCHAND : Groupe PS-PRG et Apparenté - Mireille BOSQ : Maire de Saint Sauveur - Danielle DOBERSET - Monique DE MARCO : Vice-présidente du Conseil régional - Bernard MORA : Maire de la commune d Asasp-Arros - Gisèle LAMARQUE : Groupe PS-PRG et Apparenté - Sandrine DOUCET : Députée Gironde - Gérard ROI : Maire de Saint-Seurin-de-Cadourne - Xavier PINTAT : Maire de Soulac-sur-Mer 3

4 Accueil par Madame la Maire de la commune de Macau Madame COLMONT-DIGNEAU accueille les invités en expliquant que sa commune a vécu une année assez difficile concernant la circulation des trains. Cela devrait donc promettre un débat animé pour ce comité de ligne, qui, elle l espère, permettra d éclairer les usagers sur les raisons de ces difficultés. Introduction par Monsieur DU FAU DE LAMOTHE, Conseiller Régional en charge du Ter Aquitaine et de l Intermodalité. Monsieur DU FAU DE LAMOTHE accueille les participants de ce comité de ligne Bordeaux Le Verdon, qu il a le plaisir de présider une nouvelle fois, et remercie la Mairie de Macau de mettre cette salle à disposition pour cette réunion. Monsieur DU FAU DE LAMOTHE présente ce comité de ligne en expliquant qu il se déroule une fois par an, en présence de SNCF Mobilités, SNCF Réseau (anciennement RFF) et Gares & Connexions, afin de présenter les projets horaires, d informer les usagers sur les actualités de la ligne et surtout dans l objectif de répondre à leurs questions. Pour le Ter Aquitaine, cette année est marquée par une mauvaise production et une moindre qualité de service. Une table ronde, organisée par la Région, s est tenue le 26 janvier avec la SNCF pour obtenir des réponses adaptées aux problématiques actuelles. La Région attend donc maintenant de meilleurs résultats de la part de la SNCF : des trains à l heure, une meilleure fiabilité du service, des compositions adaptés à la fréquentation, l optimisation de l organisation et de l efficacité, ainsi qu une amélioration importante de l information voyageurs, notamment en situation perturbée. Cette année est également marquée par la modernisation du parc de matériel roulant, intégralement financée par la Région. En effet, elle s est dotée de nouveaux matériels roulants pour un total de près de 400 millions d euros : 22 rames Régiolis et 24 rames Régio2N. Ces deux matériels subissent des retards de livraison importants, de l ordre d un an, qui engendrent le maintien de matériels vieillissants et moins fiables. Toutefois, toutes les lignes électrifiées bénéficieront au final de l arrivée des nouveaux matériels Régiolis et Régio2N. Les autres lignes bénéficieront, quant à elles, du redéploiement de trains récents BGC, X-Ter et A-Ter. Enfin, Monsieur DU FAU DE LAMOTHE explique le contexte de travaux importants sur le réseau qui contribue à la mauvaise production actuelle. Concernant la ligne Bordeaux Le Verdon, dans l objectif d améliorer l information aux voyageurs, notamment en situation perturbée, 17 écrans d information dynamique ont été mis en service dernièrement dans les gares et haltes de la ligne. 4

5 Présentation de l actualité de la ligne par Madame Magali EUVERTE, Directrice de l Opérationnel TER Aquitaine. Madame EUVERTE informe que les résultats du Ter Aquitaine ont été plutôt positifs au premier semestre 2014 mais ont subi une forte baisse au second semestre avec de nombreux retards et un fort taux de suppression de trains. Ces mauvais résultats sont liés aux incidents survenus sur cette période (problèmes techniques à la bifurcation de la Médoquine et sur l aiguille de Blanquefort, vol de câbles, pénurie de matériel roulant, ou encore, colis suspect), entraînant des retards et des suppressions de nombreux trains dont le nombre est amplifié compte tenu des contraintes de la «voie unique» de cette ligne. Madame EUVERTE annonce donc un plan d actions de la part de SNCF, dont une adaptation des horaires pour fiabiliser les trains fréquemment en retard, effective depuis février. La construction du centre de maintenance de Bordeaux et les 13 autres chantiers sur le site de la gare entraînent également de nombreuses difficultés pour le stationnement des trains sur le site de la gare Bordeaux-St-Jean. Il faut ajouter à cela des pannes successives de plusieurs matériels anciens. Le manque de matériel roulant a alors entraîné un allègement du plan de transport pendant les mois de janvier et février Elle précise qu un plan d urgence a été lancé afin d accélérer la maintenance de ces trains. Elle indique aussi la mise en service récente des écrans dans les gares et haltes de la ligne permettant d obtenir une meilleure information pour les usagers. Enfin, l arrivée de l offre «Forfait du Patrimoine» en complément de l offre «Forfait Océan», permettra d aller visiter Bordeaux en venant du Verdon et ainsi de bénéficier de tarifs attractifs. Synthèse des échanges Madame LESCARRET s insurge du manque d information donné aux contrôleurs de la SNCF qui n ont donc pas les moyens de renseigner les usagers sur le quai. Elle considère qu il n y a pas assez de personnel dans les gares après 19h. Cette usagère ne souhaite pas utiliser des machines, qui n ont pas l air en bon état, pour acheter un billet. Madame BERTINOT indique, elle aussi, un manque d information en cas de perturbation, il n y a souvent aucun personnel en gare en capacité d aviser les usagers des retards ou suppressions des trains et d expliquer leurs causes. De plus, elle estime que le dédommagement financier est vraiment minime par rapport à ce que les usagers, qui paient un abonnement au mois pour finir par faire le trajet en voiture, ont vécu. Elle préfèrerait que la SNCF annule le train pour le mois plutôt que de l annuler au dernier moment tous les jours ou presque. 5

6 Madame FRANCA n a plus confiance en l information de la SNCF puisque, souvent, cette information arrive après l heure du départ théorique du train, et il est très difficile d obtenir des informations fiables quand on appelle le numéro vert. Et quand il lui arrive d avoir quelqu un au téléphone ou sur les quais, personne n est responsable et ne sait donner l information aux usagers, ce qu elle qualifie d exaspérant. Il est également arrivé plusieurs fois que les trains partent en avance de Mérignac-Arlac sans attendre l horaire affiché. De plus, sur les affichages de la halte de Mérignac-Arlac, il apparaît de nombreux «trains imminents» qui ne passent finalement jamais ou sont en retard. Monsieur DU FAU DE LAMOTHE insiste sur le fait que le défaut d information donnée aux usagers est un sujet critiqué par la Région, qui a entraîné de nombreuses discussions avec la SNCF. Madame EUVERTE explique que la SNCF essaie de faire au mieux pour donner l information au plus vite afin que les usagers puissent trouver une autre façon d arriver à destination. Il y a donc une équipe en charge de l information au centre opérationnel de SNCF à Bordeaux, qui, dès que l information est disponible, la met à disposition dans les outils d information (téléphones, internet, afficheurs, agents SNCF etc.). Seulement, il y a des cas où cette information n est pas disponible car elle est en train de se construire. Dans le cas d une panne par exemple, SNCF ne sait souvent pas si cela va durer 10mn ou bien 1h. SNCF essaie cependant de forfaitiser pour les cas dont on connaît la durée d un retour à la normale, par exemple un accident de personne, qui intervient en général sur une plage de deux heures. Enfin, SNCF travaille à une solution pour les informations arrivant après l heure du départ théorique du train, ou n arrivant jamais. Concernant la mise en place de plus de personnel de vente, cela n est pas forcement possible surtout à certains horaires. Elle confirme enfin que le système de distribution des billets est en train d évoluer vers une utilisation plus fréquente des machines en dehors des ouvertures des guichets. Monsieur SIMIAN, maire de Ludon-Médoc, trouve de nombreux points positifs aux aménagements des gares de la ligne, et aux nouveaux forfaits qui sont proposés. Concernant les points négatifs, Monsieur SIMIAN se plaint des travaux du tram-train. Il conçoit que le doublage des voies est financièrement infaisable sur l ensemble de la ligne ; cependant, il aurait souhaité qu une meilleure solution soit envisagée, telle que des points de croisement sur la commune de Ludon ou de Moulis-Listrac. Etant donné le ralentissement quotidien de la circulation avec les travaux du tram-train, Monsieur SIMIAN voudrait également qu il soit envisagé un dédommagement à hauteur des préjudices. Monsieur DU FAU DE LAMOTHE explique que toutes les lignes d Aquitaine ayant eu une baisse de la qualité du service n ont pas bénéficié de dédommagements. La ligne 33 a pu en bénéficier et avec un différentiel important entre la proposition initiale de la SNCF et ce que la Région a pu obtenir. Concernant le tram-train, le fait de mettre sur une même emprise deux types de mode de transport entraîne des problèmes liés aux règles de sécurité et à la 6

7 signalisation qui ne sont pas les mêmes pour les deux, d où la continuité des limitations de vitesse sur la ligne, malgré l engagement qui avait été pris de les lever début Une usagère explique que le site internet de «Ter Aquitaine» a été défaillant un jour de grève puisqu il indiquait «page indisponible» toute la journée. De plus, cette usagère prend le train à Moulis, halte dans laquelle il n y a pas de panneaux d information. Elle n est donc jamais informée de la cause et de la durée des retards, n ayant pas de téléphone portable. Madame EUVERTE informe que désormais, il y a un écran d information à la halte de Moulis. Concernant l indisponibilité du site, elle propose d aller voir d où vient le problème afin de le résoudre. Madame DESLANDES explique que sa fille n a eu aucun remboursement sur son abonnement scolaire payé au trimestre alors qu elle a subi un service déplorable, la laissant souvent seule la nuit dans une gare fermée ou l amenant en retard aux cours. Pour elle, l application Ter mobile fonctionne tout de même mieux que les SMS (service Ter Flash Trafic). Monsieur GUIRAUD, proviseur au Lycée des métiers de Blanquefort, manifeste un certain mécontentement concernant le retard des trains qui amène les élèves à rater systématiquement un quart d heure de cours tous les jours. Madame PINAUD, professeure et également présidente de l association Bordeaux Médoc Bordeaux 33 (BMB33), pose la question des dispositions prises concernant les écrans d information de Bruges qui ne fonctionnent pas. De plus, elle engage la question de la compensation financière, puisque les abonnements augmentent mais le service se dégrade toujours plus. Elle observe que SNCF a également parlé de la construction d un centre de maintenance à Bordeaux qui devrait améliorer la situation ; Madame PINAUD aimerait savoir à quelle date il sera livré. Concernant les grèves, elle souhaiterait avoir une explication sur les choix de SNCF ; elle a en effet l impression que certaines lignes sont privilégiées par rapport à d autres. Le service des cars de substitution est également inadapté selon elle, car trop long : il ne permet pas d arriver au travail à l heure. Enfin la statistique indiquant que 89,6% des trains seraient arrivés à l heure paraît élevée à cette usagère, et il lui semble que les trains supprimés ne sont pas du tout pris en compte. Madame EUVERTE indique que les écrans ont été mis en service récemment et qu effectivement, l écran de Bruges a posé problème lors de sa mise en route à cause du mât qui ne fonctionnait pas. Il sera normalement réparé lors de la semaine du 13 au 17 avril Le centre de maintenance de Bordeaux sera livré début 2016, et elle confirme qu il améliorera la situation car les trains ayant besoin d une réparation seront pris en charge plus rapidement. Concernant la compensation financière aux abonnés, celle-ci a eu lieu exceptionnellement du fait de la dégradation du service actuel, mais à ce jour, il n est pas prévu d autres compensations. 7

8 Madame EUVERTE explique que, lors d une grève, les choix ne sont pas faciles mais qu ils prennent en compte la fréquentation des trains et que le taux de service sur une ligne dépendra principalement du personnel attitré à celle-ci. Concernant les bus de substitution, ils suivent au plus près les horaires du train afin de ne pas laisser des personnes non informées sur les quais. Enfin, elle confirme que le chiffre de régularité des trains se base seulement sur les trains circulés, il ne prend donc pas en compte les suppressions, présentées par un autre indicateur. Monsieur DU FAU DE LAMOTHE souhaite revenir sur le sujet de la compensation financière en manifestant que le prix payé par l usager n est que d environ 26% du coût de l exploitation total. Il n est donc financièrement pas possible d effectuer des compensations tous les jours vu le prix actuel proposé. Présentation de l infrastructure et des travaux par SNCF Réseau Madame RODIER présente l état de l infrastructure et les désordres connus ces derniers temps. Elle explique donc que la ligne est une voie unique, électrifiée, avec plusieurs points de croisement, et une signalisation en block manuel obligeant à un espacement des trains assez important. La signalisation en block manuel et la voie unique expliquent notamment l accentuation des perturbations : après un retard, le retour à la normal étant beaucoup plus long que sur des lignes à deux voies. De plus, elle précise que la ligne emprunte une zone marécageuse qui nécessite un entretien supplémentaire pour évacuer l eau. Concernant les travaux, Madame RODIER indique que la voie de ceinture a été régénérée. Le désordre dû à la caténaire l été dernier serait survenu à cause d une usure anormale des parties qui accrochent le fil de contact à la structure, et les trains passant ont entraîné un martelage sur cette même partie, amenant donc l incident que les usagers ont connu récemment. Des mesures ont été prises rapidement en faisant passer le train en thermique afin de ne pas user davantage la caténaire. Des interventions ont également été entreprises afin de remplacer en urgence 16 baguettes et de programmer la régénération d une partie de la ligne, pour un budget de La réalisation aura lieu pendant les périodes de maintenance afin d éviter la suppression de trains. Monsieur SUYS, de l association «Talence Gare Multimodale», revient sur la régénération de la voie de ceinture, qui aurait dû se traduire par une augmentation de vitesse. Or, il constate une baisse sérieuse de vitesse. Par exemple, entre Talence-Médoquine et Arlac, le train circule à 25km/h. Les voyageurs perdent alors régulièrement entre 7 et 8 minutes dans chaque sens. Il aimerait donc en connaître les raisons. Madame RODIER revient sur sa présentation en expliquant que la régénération de la voie de ceinture a été faite à l identique et qu il n était en aucun cas prévu d augmenter la vitesse, mais bien de garder la voie en état. Il y a actuellement une limitation temporaire de vitesse (LTV) sur le parcours du tram-train qui fait effectivement perdre quelques minutes sur le 8

9 trajet total, mais au-delà de ça, la vitesse de la ligne est tenue par les points de croisement à cause de la voie unique. Monsieur FAURE, de Gares & Connexions, présente alors les travaux réalisés récemment sur les points d arrêt de la ligne (cf. présentation). Une usagère rebondit sur les travaux de la gare de Blanquefort en posant la question du local à vélo de Blanquefort. En effet, d août 2013 à début 2015, la porte à code était en panne. Elle considère donc que la maintenance n est pas à la hauteur, et a fait des réclamations suite à des vols et dégradations de vélos. Monsieur FAURE explique que le problème venait de l identification du propriétaire de ce local afin de savoir qui était en mesure de réparer ce digicode. Maintenant que le problème est résolu, la maintenance devrait être plus rapide. Présentation des horaires Madame EUVERTE présente les horaires. Elle annonce que le 6 juillet, les horaires basculeront en horaires d été. Il sera alors ajouté, cette année, un train à 8h11 de Bordeaux pour arriver à Pauillac à 9h31 afin de renforcer l offre du matin et un train de Pauillac à 16h35 arrivant à Bordeaux à 17h49. Concernant l année 2016, il n y a pas d évolution significative prévue en dehors de la révision des horaires de croisement de quelques minutes pour améliorer le trafic. Madame VIALLET-NOUANT, de l association «MEDITER», informe qu elle avait été prévenue, au début des travaux du tram-train, d une durée de perturbation de 3 ans qui aujourd hui passe à 5 ans. Bordeaux Métropole avait annoncé à cette époque que des bus de substitution (ligne 84 Tbc) seraient mis en place pour récupérer les usagers du train et les amener à Ravezies. Ce bus devrait donc attendre le train pour qu il y ait une suite au trajet perturbé. Elle observe que, depuis deux ans et demi, ce bus suit des horaires fixes et n attend en aucun cas le train. Le chauffeur, lui-même, n est pas du tout au courant des retards de train. De plus, ces bus ne desservent pas du tout Ravezies la journée. Une usagère prend également la parole pour indiquer un croisement qui se fait mal à peu près tous les jours à Margaux à 7h30 entraînant un retard de 5mn à chaque fois. Elle demande à ce que cet horaire puisse être revu. Madame EUVERTE prend note de ces deux points pour essayer de les améliorer par la suite. Monsieur DU FAU DE LAMOTHE remercie ensuite tous les participants, avant de clore la réunion. 9

COMPTE-RENDU. Comité de Ligne 40 : Bordeaux Mont-de-Marsan. Le 18 juin 2015 à Mont-de-Marsan

COMPTE-RENDU. Comité de Ligne 40 : Bordeaux Mont-de-Marsan. Le 18 juin 2015 à Mont-de-Marsan COMPTE-RENDU Comité de Ligne 40 : Bordeaux Mont-de-Marsan Le 18 juin 2015 à Mont-de-Marsan Présents : A la Tribune : - Bernard UTHURRY : Premier Vice-Président du Conseil Régional d Aquitaine, en charge

Plus en détail

OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean

OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean OPERATIONS «COUP DE POING» Renouvellement de 8 appareils de voie au sud de la gare Bordeaux Saint-Jean Mai et juin 2015 1 SOMMAIRE DESCRIPTIF DES TRAVAUX ZONES D INTERVENTION IMPACT SUR LA CIRCULATION

Plus en détail

CITOYEN ET VOYAGEUR : UN PEU DE CIVISME!

CITOYEN ET VOYAGEUR : UN PEU DE CIVISME! CITOYEN ET VOYAGEUR : UN PEU DE CIVISME! CITOYENNETÉ FERROVIAIRE Activités élève ÉTUDE DE CAS DOSSIER DOCUMENTAIRE Partie I - Les actes de malveillance et leurs conséquences sur le trafic A - Vol de câbles

Plus en détail

VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN

VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN VISITE DU CHANTIER DE RENOUVELLEMENT DE VOIES ET DE BALLAST ENTRE MEULAN-HARDRICOURT ET MANTES- STATION LIGNE J TRANSILIEN MERCREDI 26 MARS 2014 1 LE PROGRAMME DE FIABILITE ILE- DE- FRANCE 2014-2020 Chaque

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne.

DOSSIER D INFORMATION. Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. DOSSIER D INFORMATION Les 10 ans du Poste de commande à Distance (PCD) de Dol-de-Bretagne. Dol-de-Bretagne Le 24 septembre 2014 SOMMAIRE 1- Le Poste de commande à Distance (PCD). B Le poste de commande

Plus en détail

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire François Ramond SNCF Innovation & Recherche Journée industrielle GDR RO MACS SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation du système ferroviaire français,

Plus en détail

1. Tarifs nationaux. 1.1. Des tarifs pour les groupes sur des moyennes distances. 1.2 Réintroduction d une carte de fidélité /carte de réduction

1. Tarifs nationaux. 1.1. Des tarifs pour les groupes sur des moyennes distances. 1.2 Réintroduction d une carte de fidélité /carte de réduction Tarifs SNCB Recommandations Table des matières 1. Tarifs nationaux... 2 1.1. Des tarifs pour les groupes sur des moyennes distances... 2 1.2 Réintroduction d une carte de fidélité /carte de réduction...

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières Agence de voyages

Cahier des clauses techniques particulières Agence de voyages Fourniture d un service d agence de voyages pour les transports aériens et ferroviaires et les prestations associées des personnes dont les frais de déplacements professionnels sont pris en charge par

Plus en détail

Relevé de décisions du comité de ligne Caen-Rennes

Relevé de décisions du comité de ligne Caen-Rennes Relevé de décisions du comité de ligne Caen-Rennes Vendredi 6 février 2015 à la Région Basse-Normandie. Sous la présidence de Monsieur Pierre MOURARET, Vice-Président du Conseil Régional de Basse-Normandie

Plus en détail

Le Comité du Syndicat Intercommunal de Regroupement Pédagogique et de Ramassage Scolaire de. Berchères-Saint-Germain et de Poisvilliers

Le Comité du Syndicat Intercommunal de Regroupement Pédagogique et de Ramassage Scolaire de. Berchères-Saint-Germain et de Poisvilliers Compte-Rendu du Comité Syndical du 14 novembre 2008. Séance ordinaire du 14 novembre 2008. L an deux mille huit, le quatorze novembre 2008, à 20 heures, Le Comité du Syndicat Intercommunal de Regroupement

Plus en détail

COMMUNE DE SERRAVAL-SEANCE N 10 DU 24 OCTOBRE 2013 PAGE 1

COMMUNE DE SERRAVAL-SEANCE N 10 DU 24 OCTOBRE 2013 PAGE 1 PAGE 1 194 SEANCE N 10 DU 24 OCTOBRE 2013 : DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Le vingt-quatre octobre deux mille treize, le Conseil Municipal de la Commune de SERRAVAL s est réuni à la Mairie sous la

Plus en détail

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST

GPSO GPSO GPSO. l essentiel à retenir FERROVIAIRE FERROVIAIRE GRAND PROJET DU SUD-OUEST GRAND PROJET DU SUD-OUEST DU SUD-OUEST GRAND PROJET FERROVIAIRE l essentiel à retenir GRAND PROJET FERROVIAIRE GRAND PROJET FERROVIAIRE : un projet responsable : un projet utile Pour la conception des deux lignes nouvelles, RFF a pris des engagements

Plus en détail

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES

NOUVEAU TRANSPORT ÉCOLOGIQUE DE MARCHANDISES POINT 4: L engagement national pour le fret ferroviaire et le Schéma Directeur pour un nouveau Transport écologique de Marchandises de la SNCF : application dans le Grand Sud-Est Introduction Président

Plus en détail

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE

REOUVERTURE DE LA VOIE DE VALDONNE Historique de la Voie de Valdonne La voie de Valdonne : la ligne du bassin minier 82 ans de trafic voyageurs, 120 ans de trafic marchandises 1868 : mise en service de la voie sur la section Aubagne-Valdonne

Plus en détail

20ème Vague de Comités de ligne «Achiet-Arras-Lille-Douai» Le 17 avril 2015 À DOUAI

20ème Vague de Comités de ligne «Achiet-Arras-Lille-Douai» Le 17 avril 2015 À DOUAI 20ème Vague de Comités de ligne «Achiet-Arras-Lille-Douai» Le 17 avril 2015 À DOUAI Ordre du jour Actualité du TER : 15 Nouvelle convention Nouveau site participons.net Le schéma d accessibilité Actualité

Plus en détail

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg

Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Juin 2015 Perspectives d évolution de la capacité «voyageurs» vers le Luxembourg Préambule Dans le cadre de la Commission Particulière du Débat Public de l A 31 Bis, et au regard du rôle du système ferroviaire

Plus en détail

Service de navette GO

Service de navette GO Études de cas sur le transport durable MISSISSAUGA, ONTARIO ÉTUDE DE CAS N o 12 Service de navette GO Organisation Ville de Mississauga - Transport et voirie, Mississauga Transit Statut Début en 2001,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2009

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2009 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2009 Convocation du 10 décembre 2009 Les membres du conseil se sont réunis en séance publique ordinaire sous la Présidence de Monsieur Laurent

Plus en détail

Deuxième réunion du Comité de suivi de la sécurité ferroviaire

Deuxième réunion du Comité de suivi de la sécurité ferroviaire Deuxième réunion du Comité de suivi de la sécurité ferroviaire Deuxième réunion Jeudi 1 er octobre 2015 Lyon Sommaire Edito d Alain Vidalies...3 État des lieux...4 Le Comité de suivi de la sécurité ferroviaire...5

Plus en détail

De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité

De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité De Marseille à Nice, une nouvelle voie ferrée pour plus de confort et de rapidité Dossier de presse - Lundi 21 octobre 2013 1 La ligne nouvelle Provence Côte d Azur (carte en annexe) Le contexte de la

Plus en détail

Le petit-déjeuner, un repas essentiel de plus en plus délaissé et simplifié

Le petit-déjeuner, un repas essentiel de plus en plus délaissé et simplifié Le petit-déjeuner, un repas essentiel de plus en plus délaissé et simplifié Le petit-déjeuner, un repas essentiel de plus en plus délaissé et simplifié Le petit-déjeuner n est plus un réflexe quotidien

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE

DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE PARIS

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE POUR LES GROUPES ET COLLECTIVITES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE POUR LES GROUPES ET COLLECTIVITES CONDITIONS GENERALES DE VENTE POUR LES GROUPES ET COLLECTIVITES Applicables à compter du 16 septembre 2015. Article 1 Dispositions générales : La Cinémathèque française est une association régie par la

Plus en détail

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus

Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Section PCF du Pays d Aix 28 août 2013 35 rue Granet 13 100 Aix-en-Provence pcf.aix@sfr.fr 04.42.23.30.91. Synthèse de l enquête sur Aix en Bus Table des matières Synthèse de l enquête sur Aix en Bus...

Plus en détail

Taux d encadrement, statut des personnels d encadrement. Quel sera le taux d'encadrement qui sera demandé pour assurer ces activités?

Taux d encadrement, statut des personnels d encadrement. Quel sera le taux d'encadrement qui sera demandé pour assurer ces activités? Organisation et encadrement des activités Modalités d encadrement Taux d encadrement, statut des personnels d encadrement Quel sera le taux d'encadrement qui sera demandé pour assurer ces activités? Un

Plus en détail

ÉCONOMIQUE, ÉCOLOGIQUE, PRATIQUE, 3 BONNES RAISONS DE CHOISIR TER

ÉCONOMIQUE, ÉCOLOGIQUE, PRATIQUE, 3 BONNES RAISONS DE CHOISIR TER ÉCONOMIQUE, ÉCOLOGIQUE, PRATIQUE, 3 BONNES RAISONS DE CHOISIR TER SOMMAIRE : TER NORD-PAS DE CALAIS, C EST Le PASS RÉGIONAL FIDELI TER pour vos déplacements réguliers LE PASS RÉGIONAL GRAND TER pour vos

Plus en détail

LA GARANTIE TER PICARDIE. Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train?

LA GARANTIE TER PICARDIE. Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train? LA GARANTIE TER PICARDIE Comment être indemnisé en cas de retard ou suppression de train? LA GARANTIE TER, C EST QUOI? La convention d exploitation des TER 2013-2018 entre le Conseil régional de Picardie

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du jeudi 16 juillet 2015

Compte-rendu de la réunion du jeudi 16 juillet 2015 Compte-rendu de la réunion du jeudi 16 juillet 2015 Ordre du jour : Revue de l ordre du jour et des points d action de la dernière réunion (MENET, Cluster) Recommandations du Cluster Education global suite

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 12 FEVRIER 2009 COMPTE RENDU

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 12 FEVRIER 2009 COMPTE RENDU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 12 FEVRIER 2009 COMPTE RENDU Le 12 février 2009 à vingt heures trente minutes, le conseil communautaire, légalement convoqué, s est réuni en séance ordinaire à la Mairie de Neuville-aux-Bois,

Plus en détail

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole

Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Etude prospective sur le financement du système de mobilité de Lille Métropole Les récents travaux de recherche nationaux et européens sur le sujet du financement des transports publics à moyen et long

Plus en détail

1 Champ d application

1 Champ d application 1 Champ d application 1.1. Personnels concernés Le protocole d accord du 23 juillet 2015 concerne l ensemble des salariés des organismes du Régime général de Sécurité sociale relevant des conventions collectives

Plus en détail

Sommaire. A - La gestion centralisée du réseau ferré Grand Ouest page 3. 1 - Le bâtiment PCD/CSS de Rennes page 3

Sommaire. A - La gestion centralisée du réseau ferré Grand Ouest page 3. 1 - Le bâtiment PCD/CSS de Rennes page 3 Inauguration du Poste de commandee pour l exploitation et l alimentation électrique du Réseau ferré Grand Ouest Dossier d information Mardi 23 juin 2015 Sommaire A - La gestion centralisée du réseau ferré

Plus en détail

Déplacements BTP. Indemnités de petits déplacements:

Déplacements BTP. Indemnités de petits déplacements: Indemnités de petits déplacements: Indemnité de repas: Indemnise forfaitairement le salarié des suppléments de frais occasionnés par la prise du déjeuner en dehors de sa résidence habituelle. Indemnité

Plus en détail

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015

PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 COMITE D ENTREPRISE ENFANCE ET FAMILLE 3, Rue de l Ancien Hôpital 44600 SAINT-NAZAIRE Tél : 02 40 22 99 33 PROCES-VERBAL DE LA SEANCE DU 23 JANVIER 2015 Etaient présents : Mr O. MIRA Directeur Général

Plus en détail

Extrait du Registre des délibérations du Conseil Municipal de la Commune de BELLÊME. Séance du 21 Septembre 2015

Extrait du Registre des délibérations du Conseil Municipal de la Commune de BELLÊME. Séance du 21 Septembre 2015 Extrait du Registre des délibérations du Conseil Municipal de la Commune de BELLÊME Séance du 21 Septembre 2015 Date de la convocation 14/09/2015 Date d'affichage 14/09/2015 Nombre de membres En exercice

Plus en détail

PLAN RAIL Midi-Pyrénées à l initiative du Conseil régional, le plus important chantier de France dédié aux lignes TER. Rénovation du viaduc du Viaur

PLAN RAIL Midi-Pyrénées à l initiative du Conseil régional, le plus important chantier de France dédié aux lignes TER. Rénovation du viaduc du Viaur à l initiative du Conseil régional, le plus important chantier de France dédié aux lignes TER Rénovation du viaduc du Viaur DOSSIER DE PRESSE VISITE DE CHANTIER 10 octobre 2014 Page 2 SOMMAIRE Le communiqué

Plus en détail

Rapport de résultats et d impact Septembre 2010

Rapport de résultats et d impact Septembre 2010 Rapport de résultats et d impact Septembre 2010 «Installation de panneaux solaires pour électrifier deux salles de classe de primaire à Kossa» Carte du Mali Localisation : Début du projet : Mai 2010 Durée

Plus en détail

Réponse de Monsieur Paul GIACOBBI Président du Conseil Exécutif de Corse A la question orale posée par M. Antoine ORSINI

Réponse de Monsieur Paul GIACOBBI Président du Conseil Exécutif de Corse A la question orale posée par M. Antoine ORSINI Réponse de Monsieur Paul GIACOBBI Président du Conseil Exécutif de Corse A la question orale posée par M. Antoine ORSINI Monsieur le Président de l Assemblée de Corse, Monsieur le Conseiller, Mesdames

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Étude de la distribution en gare du Mans. Octobre 2010

Étude de la distribution en gare du Mans. Octobre 2010 Étude de la distribution en gare du Mans Octobre 2010 Contexte LE MANS : DEUX ZONES DE VENTE AUX RESULTATS DESEQUILIBRES Accès Nord : nouvel espace de vente (NEV) depuis 2008-10 postes de vente et d un

Plus en détail

A C C O R D S U R L E S P R I N C I P E S D U T I L I S A T I O N D E L A G E O L O C A L I S A T I O N A U S E I N D E D A L K I A F r a n c e

A C C O R D S U R L E S P R I N C I P E S D U T I L I S A T I O N D E L A G E O L O C A L I S A T I O N A U S E I N D E D A L K I A F r a n c e A C C O R D S U R L E S P R I N C I P E S D U T I L I S A T I O N D E L A G E O L O C A L I S A T I O N A U S E I N D E D A L K I A F r a n c e Supprimé : A CHARTE Supprimé : E BONNE ENTRE : DALKIA France

Plus en détail

Compte-rendu du Collège des acteurs locaux

Compte-rendu du Collège des acteurs locaux Compte-rendu du Collège des acteurs locaux Bordeaux, le 13 décembre 2011 1. Le déroulé de la réunion La réunion s est tenue à Bordeaux, de 9h30 à 11h30, à la résidence préfectorale, sous la présidence

Plus en détail

IRSAMC FR 2568 Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité

IRSAMC FR 2568 Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité IRSAMC FR 2568 Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité UMR 5589 (CNRS - Université de Toulouse 3) Compte rendu du Conseil de Laboratoire (CDL) du 06 octobre 2011 Président du CDL membre de droit Présent

Plus en détail

Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence

Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence Comité de ligne n 20 Grenoble - Valence 4 décembre 2012 St Marcellin Comité de ligne Grenoble Valence 4 décembre 2012 1 Ordre du jour Service 2013 : substitution routière Service 2014 : cahier des charges

Plus en détail

11. La période de 6 mois susmentionnée est calculée à partir de la première demande de compensation pour un retard.

11. La période de 6 mois susmentionnée est calculée à partir de la première demande de compensation pour un retard. Art. 34. Compensation en cas de retards, annulations de train et correspondance manquée Délivrance d une attestation de retard 1. Sur demande du voyageur, le personnel SNCB habilité dans le train en retard

Plus en détail

REGARDS CROISÉS SUR LE SERVICE Les nouveaux services et le nouveau visage des espaces de vente des stations de métro et gares de RER.

REGARDS CROISÉS SUR LE SERVICE Les nouveaux services et le nouveau visage des espaces de vente des stations de métro et gares de RER. D O S S I E R D E P R E S S E jeudi 25 juin 2015 REGARDS CROISÉS SUR LE SERVICE Les nouveaux services et le nouveau visage des espaces de vente des stations de métro et gares de RER. Le SAV : la RATP au

Plus en détail

ACCORD SUR LES CONDITIONS DE MATERNITE ET D ADOPTION AU SEIN DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES

ACCORD SUR LES CONDITIONS DE MATERNITE ET D ADOPTION AU SEIN DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ACCORD SUR LES CONDITIONS DE MATERNITE ET D ADOPTION AU SEIN DE LA CAISSE D EPARGNE AQUITAINE POITOU-CHARENTES ENTRE LES SOUSSIGNES : ET : La Caisse d Epargne Aquitaine Poitou-Charentes, dont le siège

Plus en détail

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie 1 Point presse 28 janvier 2015 Contact : Carsat Nord-Picardie Emel CAGLAR Chargée de relations presse emel.caglar@carsat-nordpicardie.fr

Plus en détail

Compte rendu du Comité de ligne «Alençon-Le Mans-Château du Loir/Le Mans-La Flèche-Saumur/Saumur-Château du Loir» 14 décembre 2010 au MANS

Compte rendu du Comité de ligne «Alençon-Le Mans-Château du Loir/Le Mans-La Flèche-Saumur/Saumur-Château du Loir» 14 décembre 2010 au MANS Compte rendu du Comité de ligne «Alençon-Le Mans-Château du Loir/Le Mans-La Flèche-Saumur/Saumur-Château du Loir» 14 décembre 2010 au MANS Présents : Conseil Régional des Pays de la Loire : M. Gilles BONTEMPS,

Plus en détail

Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy

Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy Dossier de presse Le député Guy TEISSIER visite le chantier du BHNS place Castellane / pôle universitaire de Luminy Lundi 25 janvier 2016 Service Presse Tél. : 04 88 77 62 54 /49 contact.presse@marseilleprovence.fr

Plus en détail

Haut débit en Gironde :

Haut débit en Gironde : Haut débit en Gironde : Signature du contrat de partenariat public-privé pour la couverture des zones d ombre et la construction d un réseau haut débit départemental entre Gironde numérique et France Télécom-Orange

Plus en détail

Vu le décret n 2003-194 du 7 mars 2003 modifié relatif à l utilisation du réseau ferré national ;

Vu le décret n 2003-194 du 7 mars 2003 modifié relatif à l utilisation du réseau ferré national ; Avis n 2015-015 du 5 mai 2015 portant sur la fixation des redevances relatives aux prestations régulées fournies par SNCF Réseau sur les installations d'alimentation électrique pour l horaire de service

Plus en détail

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE

REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE REMPLACEMENT DE FILS DE CONTACT D UNE CATÉNAIRE Ligne Paris-Lyon-Marseille Dossier de presse Marseille, Le 17 février 2015 SOMMAIRE La modernisation et l entretien du réseau, nos priorités...3 Les principaux

Plus en détail

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009)

Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) Halte Pouce - Dépouillement du questionnaire (Période de l enquête de juillet à septembre 2009) 22 questionnaires ont été retournés (dont une personne habitant le département 77). La période estivale est

Plus en détail

COMPTE RENDU. TROISIEME REUNION DU CONSEIL D ECOLE Mardi 18 Juin 2013-17h à 19h en salle informatique primaire

COMPTE RENDU. TROISIEME REUNION DU CONSEIL D ECOLE Mardi 18 Juin 2013-17h à 19h en salle informatique primaire COMPTE RENDU TROISIEME REUNION DU CONSEIL D ECOLE Mardi 18 Juin 2013-17h à 19h en salle informatique primaire PARENTS ELUS : Stéphanie Raphanaud Evelyne Gomis-Nkontchou Mevace Muhai-Tembe Bernice Ligault

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

Plan d urgence Officine

Plan d urgence Officine Plan d urgence Officine Maintien de l accès au médicament sur l ensemble du territoire Les officines ont été sévèrement impactées par les baisses de prix sur le médicament. L analyse des comptes des officines

Plus en détail

Note d orientation sur la mise en œuvre de coupe-circuits pour titre individuel

Note d orientation sur la mise en œuvre de coupe-circuits pour titre individuel Avis sur les règles Note d orientation RUIM Destinataires à l interne : Affaires juridiques et conformité Détail Haute direction Institutions Pupitre de négociation Personne-ressource : James E. Twiss

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Collision n 1 : le croisement de droite

Collision n 1 : le croisement de droite 1 SECURITE des CYCLISTES : (SUR) VIVRE AVEC ET MALGRE LES AUTRES VEHICULES Au-delà des simples consignes habituelles, respecter le code de la route et porter un casque. Le texte qui suit montre de façon

Plus en détail

Conditions générales d installation Egardia

Conditions générales d installation Egardia Conditions générales d installation Egardia Article 1. Définitions Pour éviter tout malentendu, nous vous donnons ci-après les définitions de certains concepts que vous trouverez dans ces termes et conditions

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs

Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Règlement intérieur des accueils périscolaires, de la restauration et du centre de loisirs Préambule La mairie de St Crépin Ibouvillers met à disposition des familles qui ont un enfant de 3 à 11 ans, scolarisé

Plus en détail

RN90 Tunnel du Siaix DOSSIER DE PRESSE. Aménagement d une galerie de sécurité MARS 2016

RN90 Tunnel du Siaix DOSSIER DE PRESSE. Aménagement d une galerie de sécurité MARS 2016 RN90 Tunnel du Siaix Aménagement d une galerie de sécurité DOSSIER DE PRESSE MARS 2016 Sommaire 3 La mise en conformité du tunnel du Siaix Où en sommes-nous? Le projet de creusement de la galerie Tout

Plus en détail

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude :

Sommaire. 1) objectifs de la réunion. 2) rappel de l étude : Sommaire 1) objectifs de la réunion 2) rappel de l étude : état des lieux pré-programme 2 scénarios d aménagement 3) retour sur la réunion du 22 avril 4) débat public : quel programme? quelles fonctionnalités

Plus en détail

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS

DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DEPLACEMENTS 2014 DVD 1011 Voie réservée aux taxis et bus sur les autoroutes A1 et A6a Conventions avec l Etat de délégation de maîtrise d ouvrage et d exploitation / maintenance

Plus en détail

Préparer son permis avec la conduite accompagnée coûte nettement moins cher selon une étude de l association Prévention Routière

Préparer son permis avec la conduite accompagnée coûte nettement moins cher selon une étude de l association Prévention Routière Communiqué de presse Paris, le 10 juin 2013 Préparer son permis avec la conduite accompagnée coûte nettement moins cher selon une étude de l association Prévention Routière 4 ans après la dernière réforme

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE VU l article L 118-1 du code du travail, VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation

Plus en détail

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion

Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion Communiqué de presse Paris, le 8 septembre 00 Accès à l aéroport Roissy Charles de Gaulle perturbé pendant six week-ends cet automne Prenez vos précautions pour ne pas rater votre avion En raison d importants

Plus en détail

Transports ferroviaires en Haute-Normandie

Transports ferroviaires en Haute-Normandie Transports ferroviaires en Haute-Normandie Responsable des Transports Express Régionaux (TER), la Région a apporté à ce titre des améliorations significatives sur le réseau régional (modernisation de l

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE COMMISSION PERMANENTE DU 25 JUILLET 2014 COMMISSION DE L'EDUCATION Direction Générale Adjointe Aménagement Direction des Transports RAPPORT DU PRESIDENT TRANSPORTS INTERURBAINS

Plus en détail

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement.

Sommaire. introduction. 1) éléments de contexte. 2) état des lieux. 3) enjeux du projet. 4) programme. 5) scénarios d aménagement. Sommaire introduction 1) éléments de contexte 2) état des lieux 3) enjeux du projet 4) programme 5) scénarios d aménagement 6) calendrier 7) prochaine réunion publique Introduction : politique de restructuration

Plus en détail

CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE

CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE CDG EXPRESS DOSSIER DE PRESSE Jeudi 13 mai 2004 VERSION DU 03/05/04 1 CDG EXPRESS Présentation des conclusions du Maître d ouvrage sur le débat public Réseau Ferré de France (RFF), Maître d Ouvrage, se

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE SUR LE TELETRAVAIL

ACCORD D ENTREPRISE SUR LE TELETRAVAIL ACCORD D ENTREPRISE SUR LE TELETRAVAIL Préambule En tirant parti du développement des technologies de l information et de la communication, le recours au télétravail offre l opportunité de rénover les

Plus en détail

Comité de ligne Huveaune-Garlaban-Mont Faron Marseille Aubagne Toulon Hyères Aubagne 21 janvier 2015

Comité de ligne Huveaune-Garlaban-Mont Faron Marseille Aubagne Toulon Hyères Aubagne 21 janvier 2015 1/6 Direction des transports et des grands équipements Service des Transports Régionaux Comité de ligne Huveaune-Garlaban-Mont Faron Marseille Aubagne Toulon Hyères Aubagne 21 janvier 2015 INTERVENANTS

Plus en détail

Projet de recherche sur la faisabilité d une étude sur les disparitions de mineurs dans le canton. Pauline Volet & Marcelo F. Aebi

Projet de recherche sur la faisabilité d une étude sur les disparitions de mineurs dans le canton. Pauline Volet & Marcelo F. Aebi Projet de recherche sur la faisabilité d une étude sur les disparitions de mineurs d le canton de Vaud Pauline Volet & Marcelo F. Aebi 22/10/2013 Contenu 1. Introduction... 2 2. Méthodologie et base de

Plus en détail

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité 1 - INTRODUCTION Bonjour Madame, Monsieur, Je suis Mme / M. de l Institut MV2, nous réalisons une enquête

Plus en détail

Activité du 115 de Paris et caractéristiques des personnes hébergées via le 115 et les EMA en 2011

Activité du 115 de Paris et caractéristiques des personnes hébergées via le 115 et les EMA en 2011 Activité du 115 de Paris et caractéristiques des personnes hébergées via le 115 et les EMA en 2011 Lorsqu une personne joint le 115, une série de renseignements relatifs à la demande et aux caractéristiques

Plus en détail

Compte-rendu de réunion

Compte-rendu de réunion Compte-rendu de réunion Émis à Toulouse, le 10 février 2009 Par Christophe DOUCET Nos réf : DDTGP/CD/VD/2009/00057 Objet : Révision PDU Commission Thématique Plan de Déplacement d Entreprise (PDE)- Compte

Plus en détail

Compte rendu de la réunion FCPE du samedi 13 mars 2010 au lycée Georges Brassens

Compte rendu de la réunion FCPE du samedi 13 mars 2010 au lycée Georges Brassens Compte rendu de la réunion FCPE du samedi 13 mars 2010 au lycée Georges Brassens 1/ Le e-groupe : Lors de la formation internet de la FCPE Paris à laquelle deux membres du bureau ont participé, la question

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009

COUR DES COMPTES. Synthèse. du Rapport public thématique Novembre 2009 COUR DES COMPTES Synthèse du Rapport public thématique Novembre 2009 Le transfert aux régions du transport express régional (TER) : un bilan mitigé et des évolutions à poursuivre Avertissement La présente

Plus en détail

Les problèmes pratiques liés aux forfaits jours

Les problèmes pratiques liés aux forfaits jours Sylvie GIBERT Intervention du 26 mars 2012 Les problèmes pratiques liés aux forfaits jours Le forfait jours entraîne de nombreuses questions pratiques en droit du travail et en matière de sécurité sociale.

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION. Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national. Usage externe. Référence : GUI004. Version : V1

GUIDE D APPLICATION. Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national. Usage externe. Référence : GUI004. Version : V1 Référence : GUI004 Version : V1 Applicable au : 21/12/2007 GUIDE D APPLICATION Circulations exceptionnelles sur le réseau ferré national Usage externe GUI-004-V1 du 21/12/2007 Sommaire 1. Objet... 3 2.

Plus en détail

CHÂTEAUDUN. Ligne de Patay à Nogent-le-Rotrou. Projet. d une deuxième gare. d une gare commune

CHÂTEAUDUN. Ligne de Patay à Nogent-le-Rotrou. Projet. d une deuxième gare. d une gare commune CHÂTEAUDUN Ligne de Patay à Nogent-le-Rotrou Projet d une deuxième gare ou d une gare commune 1 Ponts et Chaussées Département d Eure et Loir Arrondissement du Sud Chemin de Fer de Patay à Nogent-le-Rotrou

Plus en détail

Rencontre Clients Axe Amiens Direction Déléguée Nord Normandie

Rencontre Clients Axe Amiens Direction Déléguée Nord Normandie Rencontre Clients Axe Amiens Direction Déléguée Nord Normandie Amiens lundi 14 juin 2012 14/06/2012 Réunion DPx Intercités DDNN - PSL Ordre du jour Régularité Compositions Plan de transport & Capacité

Plus en détail

2 ) APPROBATION DU COMPTE DE GESTION DU TRESORIER ET DU COMPTE ADMINISTRATIF 2008

2 ) APPROBATION DU COMPTE DE GESTION DU TRESORIER ET DU COMPTE ADMINISTRATIF 2008 SEANCE DU 13 MARS 2009 L an deux mille neuf, le treize mars, à 20 h 45, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni à la mairie sous la présidence de Christine DUBOIS Maire. PRESENTS Mesdames

Plus en détail

Compte rendu CLAD de la ligne TER ORLEANS-BLOIS-TOURS. Le 19 novembre 2013 à BLOIS

Compte rendu CLAD de la ligne TER ORLEANS-BLOIS-TOURS. Le 19 novembre 2013 à BLOIS Compte rendu CLAD de la ligne TER ORLEANS-BLOIS-TOURS Le 19 novembre 2013 à BLOIS Monsieur Charles FOURNIER, Conseiller régional du Centre, Président du Comité Local d Animation et de Développement et

Plus en détail

COMITE D'ETABLISSEMENT POITOU-CHARENTES BANQUE DE FRANCE

COMITE D'ETABLISSEMENT POITOU-CHARENTES BANQUE DE FRANCE COMITE D'ETABLISSEMENT POITOU-CHARENTES BANQUE DE FRANCE PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU MARDI 30 AOUT 2011 Le Comité d Établissement Poitou-Charentes s est réuni le mardi 30 août 2011 à Poitiers sous la

Plus en détail

COMPTE-RENDU. Comité de Ligne 17 : Bordeaux-Saint-Mariens. Le 16 mai 2013 à Saint-André-de-Cubzac

COMPTE-RENDU. Comité de Ligne 17 : Bordeaux-Saint-Mariens. Le 16 mai 2013 à Saint-André-de-Cubzac COMPTE-RENDU Comité de Ligne 17 : Bordeaux-Saint-Mariens Le 16 mai 2013 à Saint-André-de-Cubzac Présents : A la tribune : - Patrick DU FAU DE LAMOTHE : Conseiller régional d Aquitaine, en charge du Ter

Plus en détail

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014

MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 MODERNISATION DE LA LIGNE DIJON-DOLE DOSSIER DE PRESSE 14 AVRIL 2014 SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE DIJON-DOLE-BESANCON.....

Plus en détail

COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE

COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE COMITÉ DE LIGNE TER AUVERGNE 25 FEVRIER 2013 MONTLUÇON - GANNAT - CLERMONT-FERRAND MONTLUÇON - BOURGES - VIERZON LA DESSERTE FERROVIAIRE Clermont-Fd / Montluçon LE RESEAU 3 TER AUVERGNE Montluçon - Clermont

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

L AMF vous aide à estimer l impact de la baisse de la DGF des communes et des communautés en 2015

L AMF vous aide à estimer l impact de la baisse de la DGF des communes et des communautés en 2015 Le 18 novembre 2014 L AMF vous aide à estimer l impact de la baisse de la DGF des communes et des communautés en 2015 Départements Finances / Intercommunalité et territoires Claire GEKAS & Alexandre HUOT

Plus en détail

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA

La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA La rentabilité socio économique et financière de la LGV PACA Janvier 2005 2 Préambule : Les données chiffrées encore indicatives dont on dispose sur un projet de ligne nouvelle au stade du débat public

Plus en détail

dans la Vallée du Rhône et l Arc

dans la Vallée du Rhône et l Arc pour Enquête sur les déplacements des touristes et excursionnistes dans la Vallée du Rhône et l Arc languedocien Juillet 2006 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Damien Philippot 01 45 84 14 44 Note méthodologique

Plus en détail

Développer des procédures de reconstruction des résultats et particulièrement :

Développer des procédures de reconstruction des résultats et particulièrement : Pour mémoriser, il faut comprendre le sens des opérations D après les travaux de Jean Luc Bregeon, IUFM d Auvergne http://pagesperso-orange.fr/jean-luc.bregeon/ Mémorisation de la table d addition Savoir

Plus en détail

Le président du SYTRAL, présente des éléments de compréhension de l activité du SYTRAL.

Le président du SYTRAL, présente des éléments de compréhension de l activité du SYTRAL. N Question Réponse 1 Posée par les Organisateurs : Pourquoi le SYTRAL ne peut-il plus desservir VAUGENRAY? Est-ce un Choix du SYTRAL ou une Obligation Légale? La situation actuelle est-elle anormale et

Plus en détail

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires

FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Ville de Roissy en Brie 9, rue Pasteur 77680 ROISSY EN BRIE FICHE ENFANCE : Accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) Mercredis et vacances scolaires Il s agit de ce que l on appelle traditionnellement

Plus en détail

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL

RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL RYTHMES SCOLAIRES COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE PARTENARIAL Date : Jeudi 30 Mai 2013, Salle du Conseil de l Hôtel de Ville Participants : annexe 1 Déroulement de la réunion 1. Accueil par Monsieur

Plus en détail