Claude Sicard Demandeur-intimé c. Dr Maria Subak, entreprise Appelante et Commission d'accès à l'information du Québec & Michel Laporte Mis en cause

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Claude Sicard Demandeur-intimé c. Dr Maria Subak, entreprise Appelante et Commission d'accès à l'information du Québec & Michel Laporte Mis en cause"

Transcription

1 REJB Texte intégral Cour du Québec (Chambre civile) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT de Montréal DATE : 29 mai 2000 EN PRÉSENCE DE : Armando Aznar, J.C.Q. Claude Sicard Demandeur-intimé c. Dr Maria Subak, entreprise Appelante et Commission d'accès à l'information du Québec & Michel Laporte Mis en cause Aznar J.C.Q. : 1 Le Tribunal est saisi d'un appel d'une décision de la Commission d'accès à l'information, ci-après désignée «la Commission», rendue le 27 mai 1999 accueillant la demande d'examen de mésentente de l'intimé, Claude Sicard, et ordonnant à l'appelante, docteur Maria Subak, de communiquer audit intimé une copie de son dossier médical. 2 Cet appel a été autorisé le 2 septembre 1999 par jugement de l'honorable Raoul Barbe, j.c.q., qui a accueilli, selon les conclusions, la requête pour permission d'appeler de l'appelante. 3 Au paragraphe 16 de la requête pour permission d'appeler, l'appelante allègue ce qui suit: 16. La décision rendue par le commissaire Michel Laporte d'ordonner la communication du dossier psychiatrique est manifestement mal fondée et doit être révisée en appel par la présente Cour. Le commissaire a commis: i)des erreurs manifestes et déterminantes en regard de la preuve d'expertise psychiatrique produite au dossier; ii)des erreurs manifestes et déterminantes sur les conditions d'application de l'article 37 de la Loi sur le secteur privé. Page 1

2 4 Par lettre datée du 11 octobre 1999, l'intimé a avisé le Tribunal qu'il ne désirait plus avoir accès à son dossier médical. Cependant, vu la décision rendue par la Commission, en l'absence d'un désistement de la décision, l'appelante a néanmoins procédé avec l'audition de son appel. Les Faits 5 Le 8 avril 1998 et le 27 mai 1998, se prévalant de l'article 27 de la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé 1, ci -après désignée «la Loi sur le secteur privé», l'intimé adresse à l'appelante des demandes d'accès à l'information visant à obtenir copie de son dossier médical. 6 Le 8 juillet 1998, l'appelante répond comme suit à la demande de l'intimé:... Cette lettre servira à vous signaler que je suis maintenant autorisée par le Collège des Médecins à communiquer avec vous pour vous transmettre mes conditions afin que vous puissiez prendre connaissance de votre dossier. Voici! Au moment que vous verrez un nouveau médecin traitant, veuillez m'en faire part, car je communiquerai avec lui ou elle afin de lui envoyer votre dossier, et de sorte, avec ce nouveau médecin, vous pourrez regarder ce dossier sans que cela soit préjudiciable pour votre santé. Auriez-vous l'obligeance donc, de me faire parvenir les renseignements à ce sujet, dans un temps qui vous conviendra... 7 Par lettre datée du 14 juillet 1998, conformément aux articles 42 et 43 de la Loi sur le secteur privé, l'intimé demande à la Commision d'effectuer un examen de mésentente. 8 Par décision rendue le 27 mai 1999, la Commission accueille la demande d'examen de mésentente de l'intimé et ordonne à l'appelante de lui communiquer les documents en litige. 9 Lors de l'audience tenue devant la Commission, ont témoigné l'intimé ainsi que le docteur, Jacques Talbot, psychiatre. 10 En ce qui concerne le docteur Talbot, le témoignage qu'il a rendu l'a été en sa qualité d'expert en psychiatrie. 11 Une partie du témoignage rendu à l'audience par le docteur Talbot l'a été en présence de l'intimé. Cependant, une partie du témoignage du docteur Talbot a été rendu de façon ex parte conformément à l'article 20 des Règles de preuve et de procédure de la Commission d'accès à l'information qui énonce que: La Commission peut prendre connaissance, en l'absence du requérant et à huis clos, d'un document que l'organisme public ou le tiers prétend devoir être soustrait à l'accès en vertu d'une restriction prévue à la section Il de la Loi Analyse et Discussion 1.L.R.Q. c. P-39.1 Page 2

3 12 Le litige qui a opposé les parties devant la Commission résulte de la décision de l'appelante de refuser de communiquer à l'intimé personnellement copie de son dossier médical. 13 Ceci dit, l'appelante a justifié son refus en invoquant l'article 37 de la Loi sur le secteur privé qui prévoit que: Consultation refusée. Une personne qui exploite une entreprise de services professionnels dans le domaine de la santé peut refuser momentanément à une personne concernée la consultation du dossier qu'elle a constitué sur elle si, de l'avis d'un professionnel de la santé, il en résulterait un préjudice grave pour sa santé. Désignation d'un professionnel. La personne qui exploite un autre type d'entreprise et détient de tels renseignements peut en refuser la consultation à une personne concernée à la condition d'offrir à celle-ci de désigner un professionnel du domaine de la santé de son choix pour recevoir communication de tels renseignements et de les communiquer à ce dernier. Avis. Le professionnel du domaine de la santé détermine le moment où la consultation pourra être faite et en avise la personne concernée. 14 Ainsi, à la lettre du 8 juillet 1998 qu'elle a transmise à l'intimé, l'appelante écrit:...voici! Au moment que vous verrez un nouveau médecin traitant, veuillez m'en faire part, car je communiquerai avec lui ou elle afin de lui envoyer votre dossier, et de sorte, avec ce nouveau médecin, vous pourrez regarder ce dossier sans que cela soit préjudiciable pour votre santé À la page 6 de a décision, le commissaire de la Commission a énoncé deux motifs distincts afin de justifier sa décision d'ordonner à l'appelante de communiquer à l'intimé copie de son dossier médical. Plus particulièrement, le premier motif invoqué par le commissaire réfère à l'absence de limite de temps mentionnée à la lettre du 8 juillet 1998 que l'appelante a transmis à l'intimé. Ainsi, à la page 6, le commissaire écrit: Il est démontré que l'entreprise ne refuse pas l'accès au demandeur à son dossier psychiatrique mais considère que ce dernier devra le consulter avec l'aide de son médecin traitant, sans mentionner toutefois de limite de temps. Le demandeur en subira-t-il un préjudice? Le second motif invoqué par le commissaire de la Commission est à l'effet que l'appelante et son expert, le docteur Talbot, ne se sont pas prononcés sur l'état de santé actuel du demandeur. 16 Plus particulièrement, à la page 6 de la décision, le Commissaire écrit: Page 3

4 ...Comme dans l'affaire McInerney, la Commission reconnaît qu'évaluer ce qui est dans le meilleur intérêt du patient est une tâche complexe. Je dois m'en tenir aux faits qui m'ont été exposés à l'audience. Il a été établi que le demandeur a cessé de consulter la docteure Subak depuis plus d'un an. Il est également établi que le docteur Talbot n'a pas rencontré le demandeur. Le docteur Talbot a livré à l'audience le fruit de son analyse après avoir consulté le dossier du demandeur, constitué par la docteure Subak. La Commission de conteste pas l'expertise du docteur Talbot, ce dernier a démontré les principales caractéristiques de la maladie qu'il a décrite comme un registre psychotique que pouvait être affligé le demandeur. Toutefois, ni la docteure Subak, absente à l'audience, ni le docteur Talbot n'ont démontré ou, à tout le moins, n'ont fait le lien entre l'état de santé actuel du demandeur et le préjudice grave qui pourrait résulter de la communication de son dossier médical. J'en arrive à la conclusion que le demandeur peut recevoir les documents en litige qui sont des renseignements personnels le concernant. 17 Avant d'examiner le mérite de l'appel logé par l'appelante, il y a lieu de rappeler que la Cour du Québec est un tribunal spécialisé en matière d'accès à l'information. Siégeant en appel, la Cour du Québec doit examiner la preuve et s'interroger si le commissaire a correctement tiré des conclusions en droit à partir de la preuve versée au dossier. 18 En ce qui concerne l'absence de limite de temps mentionnée à la lettre du 8 juillet 1998, avec respect pour l'opinion contraire, le Tribunal est d'avis que l'appelante a bel et bien donné un caractère momentané au refus de communiquer à l'intimé copie de son dossier médical et ce en mentionnant, à ladite lettre, que le refus sera maintenu jusqu'à ce que l'intimé lui communique le nom de son nouveau médecin traitant. L'intimé était donc maître de cette limite de temps 19 En agissant comme elle l'a fait, l'appelante a respecté les exigences temporelles prescrites à l'article 37 de la Loi sur le secteur privé. 20 Tel que mentionné précédemment, le commissaire de la Commission a de plus motivé sa décision en concluant que ni l'appelante ni le docteur Talbot n'avait démontré ou, à tout le moins, n'avaient fait le lien entre l'état de santé actuel de l'intimé et le préjudice grave qui pourrait résulter de la communication de son dossier médical. Pour ce motif, le commissaire en est arrivé à la conclusion que l'intimé pouvait recevoir les documents en litige. 21 Avec respect pour l'opinion contraire, en décidant ainsi, le commissaire a commis une erreur dans l'appréciation de la preuve. Cette erreur est manifeste et déterminante et équivaut à une erreur de droit. 22 En effet, la preuve révèle que: a)le docteur Talbot a examiné le dossier psychiatrique de l'intimé pour les années 1996 et 1997 ainsi que pour le début de l'année b)pour la suite de l'année 1998, le docteur Talbot a examiné des documents rédigés par Page 4

5 l'intimé et transmis au Collège des Médecins. Pour lui, ces documents sont révélateurs de l'état de santé de l'intimé et indiquent que les problèmes psychiatriques demeuraient inchangés; c)le docteur Talbot a pris connaissance, avant de rendre témoignage, de cinq séries de documents que l'intimé a rédigés en 1999 et a transmis à la Commission. Pour le docteur Talbot, comme ces documents étaient contemporains, ils étaient également révélateurs de l'état de santé mental actuel de l'intimé; 23 Pour fonder son opinion, le docteur Talbot a également observé l'intimé et a écouté son témoignage lors de l'audition du 1 er avril Ceci dit, l'ensemble du témoignage rendu par le docteur Talbot démontre que son opinion portait sur l'état de santé mentale actuel de l'intimé et non pas uniquement sur l'état de celle-ci au mois de juillet En concluant comme il l'a fait, le commissaire a commis une erreur manifeste et déterminante équivalente à une erreur de droit. 25 Par ailleurs, l'appelante plaide aussi que le commissaire a commis une erreur de droit dans l'interprétation de l'article 37 de la Loi sur le secteur privé et notamment en ce qui concerne le moment précis où doit être apprécié l'état de santé de la personne à qui l'accès au dossier médical est refusé. 26 Pour le commissaire, afin qu'il soit permis de refuser l'accès au dossier médical d'une personne en vertu de l'article 37 de la Loi sur le secteur privé, il est nécessaire de faire la preuve de l'état de santé actuel de la personne et du préjudice grave qui lui résulterait de la communication du dossier médical. 27 Pour sa part, l'appelante soutient qu'elle doit justifier son refus d'accès en fonction de l'état de santé de la personne à la date où le refus d'accès lui a été communiqué. 28 Dans l'opinion du Tribunal, vu le texte de l'article 37 de la Loi sur le secteur privé, pour déterminer si le refus d'accès invoqué par le professionnel de la santé est justifié, en toute logique, il faut examiner la situation telle qu'elle était à la date de la communication du refus et non à la date de l'audience tenue devant la Commission. 29 En conséquence, pour les susdits motifs, l'appel de l'appelante doit être accueilli. Par ces Motifs, le Tribunal: 30 ACCUEILLE l'appel de l'appelante; 31 INFIRME la décision rendue le 27 mai 1999 par la Commission d'accès à l'information dans le dossier ; 32 ANNULE l'ordonnance de communication rendue par la Commission d'accès à l'information le 27 mai 1999 à l'égard de l'appelante, docteur Maria Subak au bénéfice de l'intimé, Claude Sicard; 33 LE TOUT sans frais. Page 5

6 Aznar J.C.Q. Me Carole Tremblay, pour l'appelante. M. Claude Sicard, Intimé. Page 6

Citation : P. G. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 987 P. G.

Citation : P. G. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 987 P. G. [TRADUCTION] Citation : P. G. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 987 Date : Le 17 août 2015 Numéro de dossier : AD-15-260 DIVISION D APPEL Entre: P. G. Appelant et Ministre

Plus en détail

Citation : B. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 831 B. G. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : B. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 831 B. G. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : B. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 831 Date : Le 30 juin 2015 Numéro de dossier : AD-15-164 DIVISION D APPEL Entre: B. G. Demandeur et Commission de

Plus en détail

COUR DU QUÉBEC «Division administrative et d appel»

COUR DU QUÉBEC «Division administrative et d appel» St-Cyr c. Résidence Le Monaco inc. 2013 QCCQ 830 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL «Chambre civile» N : 500-80-023920-128 COUR DU QUÉBEC «Division administrative et d appel» DATE : LE 14 février

Plus en détail

A) ANALYSE DE LA RÉGLEMENTATION I. DOCUMENTS COMMUNICABLES

A) ANALYSE DE LA RÉGLEMENTATION I. DOCUMENTS COMMUNICABLES SOURCE : BO n 42 du 22 novembre 1979 Liberté d' accès aux documents administratifs. Circulaire n 79-390 du 14 novembre 1979 (Cabinet du ministre : Affaires générales et administratives) Texte adressé aux

Plus en détail

02 08 28 DIANE MAYNARD, demanderesse,

02 08 28 DIANE MAYNARD, demanderesse, 02 08 28 DIANE MAYNARD, demanderesse, c. TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU QUÉBEC, organisme public. L'OBJET DU LITIGE M me Diane Maynard réclame du Tribunal administratif du Québec (le «TAQ») une copie de «la

Plus en détail

01 18 29 X, demandeur. entreprise. Le 17 octobre 2001, le demandeur s adresse à l entreprise pour obtenir «une copie de

01 18 29 X, demandeur. entreprise. Le 17 octobre 2001, le demandeur s adresse à l entreprise pour obtenir «une copie de X, demandeur c. BÉLAIR DIRECT, COMPAGNIE D ASSURANCE, entreprise L OBJET DU LITIGE : Le 17 octobre 2001, le demandeur s adresse à l entreprise pour obtenir «une copie de mon dossier complet» de même que

Plus en détail

Objet : Plainte à l endroit du Secrétariat du Conseil du trésor et du Centre de services partagés du Québec Dossiers : 1005798 et 1005799

Objet : Plainte à l endroit du Secrétariat du Conseil du trésor et du Centre de services partagés du Québec Dossiers : 1005798 et 1005799 Montréal, le 23 février 2015 Madame Secrétariat du Conseil du Trésor a/s de Madame 875, Grande-Allée E., bureau 4.09 Québec (Québec) G1R 5R8 Madame Responsable de l accès aux documents Centre de services

Plus en détail

Montréal, le 12 décembre 2011. Me Luc Alarie. N/Réf. : 10 14 81. Maître,

Montréal, le 12 décembre 2011. Me Luc Alarie. N/Réf. : 10 14 81. Maître, Montréal, le 12 décembre 2011 Me Luc Alarie ALARIE LEGAULT HENAULT 507, Place d Armes, bureau 1210 Montréal (Québec) H2Y 2W8 N/Réf. : 10 14 81 Maître, La présente donne suite à la plainte que vous avez

Plus en détail

Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. J. B., 2015 TSSDA 674. Commission de l assurance-emploi du Canada J. B.

Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. J. B., 2015 TSSDA 674. Commission de l assurance-emploi du Canada J. B. [TRADUCTION] Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. J. B., 2015 TSSDA 674 Date : Le 2 juin 2015 Numéro de dossier : AD-14-230 DIVISION D APPEL Entre: Commission de l assurance-emploi

Plus en détail

Citation : J. F. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 620 J. F. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : J. F. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 620 J. F. Commission de l assurance-emploi du Canada Citation : J. F. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 620 Date : 22 mai 2015 Dossier : AD-13-163 DIVISION D APPEL Entre: J. F. Appelante Commission de l assurance-emploi du Canada et

Plus en détail

Renvoi du commissaire à l intégrité du secteur public : Rapport de décembre 2014

Renvoi du commissaire à l intégrité du secteur public : Rapport de décembre 2014 Commissariat aux conflits d intérêts et à l éthique Office of the Conflict of Interest and Ethics Commissioner Renvoi du commissaire à l intégrité du secteur public : Rapport de décembre 2014 en vertu

Plus en détail

Elles sont issues du Code de déontologie et du Code de procédure civile.

Elles sont issues du Code de déontologie et du Code de procédure civile. I. REGLES PREALABLES A L'EXPERTISE.- Elles sont issues du Code de déontologie et du Code de procédure civile. 1. Le secret professionnel, institué dans l'intérêt des malades, s'impose à tout médecin dans

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à une demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à une demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : C. C. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 358 N o d appel : AD-13-631 ENTRE : C. C. Demanderesse et Ministre de l Emploi et du Développement social (anciennement

Plus en détail

Citation : P. R. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 611 P. R. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : P. R. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 611 P. R. Commission de l assurance-emploi du Canada Citation : P. R. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 611 Date : 21 Mai 2015 Dossier : AD-13-117 DIVISION D APPEL Entre: P. R. Appelant et Commission de l assurance-emploi du Canada

Plus en détail

Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. M. D., 2015 TSSDA 892. Commission de l assurance-emploi du Canada M. D.

Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. M. D., 2015 TSSDA 892. Commission de l assurance-emploi du Canada M. D. Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. M. D., 2015 TSSDA 892 Date : 20 juillet 2015 Dossier : AD-13-1152 DIVISION D APPEL Entre: Commission de l assurance-emploi du Canada et Appelante

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 02 45. Date : Le 22 novembre 2006. Commissaire : M e Christiane Constant.

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 02 45. Date : Le 22 novembre 2006. Commissaire : M e Christiane Constant. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 05 02 45 Date : Le 22 novembre 2006 Commissaire : M e Christiane Constant X -et- Y Demandeurs c. VISA DESJARDINS Entreprise DÉCISION LE LITIGE DEMANDE

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION

Demandeur. Entreprise DÉCISION Dossier : 02 10 46 Date : 20030327 Commissaire : M e Michel Laporte FERNAND ETHIER Demandeur c. LA MÉTROPOLITAINE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE Entreprise DÉCISION L'OBJET DU LITIGE [1] M. Fernand Ethier

Plus en détail

Règlement sur la procédure de conciliation et d'arbitrage des comptes des membres de l'ordre des comptables agréés du Québec

Règlement sur la procédure de conciliation et d'arbitrage des comptes des membres de l'ordre des comptables agréés du Québec http://www.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicsearch/telechar ge.php?type=3&file=/c_48/c48r10_2.htm Éditeur officiel du Québec Ce document n'a pas de valeur officielle. c. C-48, r.10.2 Dernière version

Plus en détail

Les recours contre les décisions de la CDAPH (2/2) : Le recours contentieux

Les recours contre les décisions de la CDAPH (2/2) : Le recours contentieux Les recours contre les décisions de la CDAPH (2/2) : Le recours contentieux La personne en situation de handicap (ses parents, si la personne est mineure, ou son représentant légal) dispose de 2 types

Plus en détail

COUR D'APPEL ARRÊT. [2] APRÈS étude du dossier et délibéré, les parties ayant renoncé à l'audition orale.

COUR D'APPEL ARRÊT. [2] APRÈS étude du dossier et délibéré, les parties ayant renoncé à l'audition orale. COUR D'APPEL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC GREFFE DE QUÉBEC N o : 200-09-002716-998 (200-05-010882-996) DATE: 19 DÉCEMBRE 2000 EN PRÉSENCE DE: LES HONORABLES RENÉ DUSSAULT J.C.A. MICHEL ROBERT J.C.A. LOUIS

Plus en détail

Citation : C. N. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 737 C. N. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : C. N. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 737 C. N. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : C. N. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 737 Date : Le 15 juin 2015 Numéro de dossier : AD-13-698 DIVISION D APPEL Entre: C. N. Demanderesse et Commission

Plus en détail

Ministre de l Emploi et du Développement social (anciennement ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences)

Ministre de l Emploi et du Développement social (anciennement ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences) [TRADUCTION] Citation : D. A. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 685 Date : Le 3 juin 2015 Numéro de dossier : AD-15-168 DIVISION D APPEL Entre: D. A. Demandeur et Ministre

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION

Demandeur. Entreprise DÉCISION Commission d'accès à l'information du Québec Dossier : 03 03 29 Date : 20040429 Commissaire : M e Michel Laporte X Demandeur c. CANADA-VIE, COMPAGNIE D ASSURANCE Entreprise DÉCISION L'OBJET DEMANDE D EXAMEN

Plus en détail

Règlement intérieur de l Association des traducteurs et interprètes de l Ontario ASSOCIATION DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE L'ONTARIO

Règlement intérieur de l Association des traducteurs et interprètes de l Ontario ASSOCIATION DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE L'ONTARIO Règlement intérieur de l Association des traducteurs et interprètes de l Ontario Annexe 2 ASSOCIATION DES TRADUCTEURS ET INTERPRÈTES DE L'ONTARIO CODE DE PROCÉDURE DU COMITÉ DE DISCIPLINE Adoptée par l

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé La sécurité sur nos routes constitue un élément essentiel de la protection des membres de nos collectivités. C est pourquoi nous imposons l obligation d

Plus en détail

FORMULE 70A N o de dossier DF REQUÊTE EN DIVORCE COUR DU BANC DE LA REINE (DIVISION DE LA FAMILLE) Centre de

FORMULE 70A N o de dossier DF REQUÊTE EN DIVORCE COUR DU BANC DE LA REINE (DIVISION DE LA FAMILLE) Centre de FORMULE 70A N o de dossier DF REQUÊTE EN DIVORCE COUR DU BANC DE LA REINE (DIVISION DE LA FAMILLE) Centre de ENTRE : (nom au complet), requérant(e), et (nom au complet), intimé(e). REQUÊTE EN DIVORCE À

Plus en détail

CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX

CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX CONTRAT TYPE ENTENTE RELATIVE AU REGROUPEMENT D'EMPLOYEURS AUX FINS DE L'ASSUJETTISSEMENT À DES TAUX PERSONNALISÉS ET AU CALCUL DE CES TAUX ENTRE : LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL,

Plus en détail

Tribunal des anciens combattants (révision et appel)

Tribunal des anciens combattants (révision et appel) Tribunal des anciens combattants (révision et appel) Votre droit d être entendu Cette publication est disponible dans d autres formats, sur demande. Audiences de révision et d appel Site Web : www.vrab-tacra.gc.ca

Plus en détail

Bureau de. l ombudsman. Rapport annuel 2010. Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service

Bureau de. l ombudsman. Rapport annuel 2010. Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service Bureau de l ombudsman Rapport annuel 2010 Un message de Don Moffatt, ombudsman À votre écoute Améliorer votre expérience À votre service Un message de Don Moffatt, ombudsman Constitué le 25 juillet 2009,

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à une demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à une demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : Succession de S. G. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 103 N o d appel : AD-14-503 ENTRE : Succession de S. G. Demanderesse et Ministre de l Emploi et

Plus en détail

Citation : M. F. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 1130 M. F. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : M. F. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 1130 M. F. Commission de l assurance-emploi du Canada Citation : M. F. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 1130 Date : 24 septembre 2015 Dossier : AD-13-108 DIVISION D APPEL Entre: M. F. Appelante Commission de l assurance-emploi du

Plus en détail

FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES

FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES FIDUCIES DESTINÉES AUX ENFANTS QUESTIONS ET RÉPONSES Révisé Avril 2011 Table des matières Définitions 2 Qu est-ce que le Curateur public du Manitoba? 2 Quelles sont les fonctions du Curateur public? 2

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision d appel

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision d appel Citation : A. D. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDA 296 Appel No : 2013-0127 ENTRE : A. D. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL DE

Plus en détail

Sont exclus de la procédure de médiation auprès du Groupe BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE :

Sont exclus de la procédure de médiation auprès du Groupe BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE : CHARTE DE LA MEDIATION auprès du Groupe BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE CLIENTELE DES PARTICULIERS Mai 2016 La charte de la médiation du Groupe BNP PARIBAS PERSONAL FINANCE est rédigée conformément à la législation

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire

DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire DOCUMENT D INFORMATION à l intention des commissions scolaires L inscription à l école québécoise pour les enfants en situation d immigration précaire Éducation préscolaire, enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à une demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à une demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : G. H. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 239 No d appel : AD-14-302 ENTRE : G. H. Demanderesse et Ministre de l Emploi et du Développement social (anciennement

Plus en détail

Demandeur RONA. Entreprise DÉCISION

Demandeur RONA. Entreprise DÉCISION Dossier : 01 15 48 Date : 20030929 Commissaire : M e Michel Laporte X Demandeur c. RONA Entreprise DÉCISION L'OBJET DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE [1] Le 20 août 2001, le demandeur s adresse à Rona pour

Plus en détail

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE

CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE Ce document n a pas valeur officielle CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE L ARRANGEMENT EN VUE DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE DES QUALIFICATIONS PROFESSIONNELLES ENTRE L ORDRE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS DU

Plus en détail

Note : le masculin inclut le féminin et est utilisé dans le seul but d alléger le texte.

Note : le masculin inclut le féminin et est utilisé dans le seul but d alléger le texte. VERSION OFFICIELLE RÈGLEMENT NO 8-2010 CONCERNANT LE TRAITEMENT DES PLAINTES D ÉLÈVES OU DE PARENTS D ÉLÈVES ET CONCERNANT LE PROTECTEUR DE L ÉLÈVE Adopté le 6 avril 2010 Service du secrétariat général

Plus en détail

Citation : B. B. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 687 B. B. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : B. B. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 687 B. B. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : B. B. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 687 Date : 3 juin 2015 Numéro de dossier : AD-14-213 DIVISION D APPEL Entre: B. B. Appelant Commission de l assurance-emploi

Plus en détail

Citation : M. S. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 790 M. S. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : M. S. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 790 M. S. Commission de l assurance-emploi du Canada Citation : M. S. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 790 Date : 23 juin 2015 Dossier : AD-14-549 DIVISION D APPEL Entre: M. S. Appelant Commission de l assurance-emploi du Canada

Plus en détail

GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE

GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE GUIDE RELATIF À LA GESTION DES DROITS DU PARENT NON-GARDIEN EN MILIEU SCOLAIRE à être produit par le comité des secrétaires généraux de la Montérégie et de l Estrie Mario Champagne Francine Julien Daniel

Plus en détail

Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. G. P., 2015 TSSDA 653. Commission de l assurance-emploi du Canada G.P.

Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. G. P., 2015 TSSDA 653. Commission de l assurance-emploi du Canada G.P. Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. G. P., 2015 TSSDA 653 Date : 27 mai2015 Dossier : AD-13-1175 DIVISION D APPEL Entre: Commission de l assurance-emploi du Canada Appelante et G.P.

Plus en détail

Attributions en l'absence de comité d'entreprise

Attributions en l'absence de comité d'entreprise Attributions en l'absence de comité d'entreprise D'une manière générale, il est prévu que, en l'absence de comité d'entreprise, les délégués du personnel peuvent communiquer à leur employeur toutes les

Plus en détail

Société canadienne des postes - Winnipeg. William M. Tamre et le Syndicat des postiers du Canada (SPC)

Société canadienne des postes - Winnipeg. William M. Tamre et le Syndicat des postiers du Canada (SPC) Décision n o 94-008 Demandeur : Intimés : Société canadienne des postes - Winnipeg William M. Tamre et le Syndicat des postiers du Canada (SPC) M. Tamre a refusé de décharger des conteneurs à couvercle

Plus en détail

Modalités d utilisation de l agence

Modalités d utilisation de l agence Modalités d utilisation de l agence VOTRE AUTORITÉ Propositions Vous pouvez recevoir des propositions portant sur des risques d assurance pour lesquels vous détenez un permis et nous les présenter aux

Plus en détail

Citation : H. D. M. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 774 H. D. M. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : H. D. M. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 774 H. D. M. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : H. D. M. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 774 Date : Le 22 juin 2015 Dossier numéro : AD-13-907 DIVISION D APPEL Entre: H. D. M. Demandeur Commission de l

Plus en détail

LES COMITES MEDICAUX LA COMMISSION DE REFORME

LES COMITES MEDICAUX LA COMMISSION DE REFORME Circulaire d'informations n 2009/03 du 15 février 2009 LES COMITES MEDICAUX LA COMMISSION DE REFORME Références : - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires ; -

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de permission d en appeler Citation : G. J. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 291 Appel No. AD-15-24 ENTRE : G. J. Demandeur et Commission de l assurance-emploi du Canada Défenderesse DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

Introduction. Aperçu de la Loi

Introduction. Aperçu de la Loi Avis de projet de modification du Règlement 329/04 pris en application de la Loi de 2004 sur la protection des renseignements personnels sur la santé précisant le pouvoir de Cybersanté Ontario, à titre

Plus en détail

00 16 69 JEAN-CLAUDE BERGERON. Demandeur. Organisme. les rapports, factures, chèques et bons de commande relatifs aux transactions

00 16 69 JEAN-CLAUDE BERGERON. Demandeur. Organisme. les rapports, factures, chèques et bons de commande relatifs aux transactions 00 16 69 JEAN-CLAUDE BERGERON Demandeur c. FONDS AU BÉNÉFICE DES PERSONNES INCARCÉRÉES DE L'ÉTABLISSEMENT DE DÉTENTION DE SHERBROOKE Organisme L'OBJET DU LITIGE Le 16 août 2000, le demandeur requiert de

Plus en détail

Nations Unies. Tribunal administratif TRIBUNAL ADMINISTRATIF. Jugement No 635. Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies

Nations Unies. Tribunal administratif TRIBUNAL ADMINISTRATIF. Jugement No 635. Caisse commune des pensions du personnel des Nations Unies Nations Unies AT T/DEC/635 Tribunal administratif Distr. LIMITÉE 6 juillet 1994 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF Jugement No 635 Affaire No 701 : DAVIDSON Contre : Le Comité mixte de

Plus en détail

Martin c. Dulude 2012 QCCS 189 COUR SUPÉRIEURE SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L HONORABLE SALLY GOODMAN, J.C.S. JUGEMENT

Martin c. Dulude 2012 QCCS 189 COUR SUPÉRIEURE SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L HONORABLE SALLY GOODMAN, J.C.S. JUGEMENT Martin c. Dulude 2012 QCCS 189 COUR SUPÉRIEURE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE QUÉBEC DATE : 29 JUIN 2012 SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L HONORABLE SALLY GOODMAN, J.C.S. ANTHONY MARTIN Demandeur c. BERNADETTE

Plus en détail

Objet : Plaintes sur des réunions à huis clos réunions extraordinaires à huis clos du Conseil le 24 septembre 2012 et le 9 juillet 2013

Objet : Plaintes sur des réunions à huis clos réunions extraordinaires à huis clos du Conseil le 24 septembre 2012 et le 9 juillet 2013 Le 8 novembre 2013 Glenn Miller, préfet Judy Kosowan, CA/secrétaire-trésorière Canton de Ryerson R.R. 1, 28, chemin Midlothian Burks Falls (Ontario) P0A 1C0 Objet : Plaintes sur des réunions à huis clos

Plus en détail

Cette politique ne décrit pas le processus d'avancement entre les niveaux de commissaire provinciaux.

Cette politique ne décrit pas le processus d'avancement entre les niveaux de commissaire provinciaux. Exigences pour le cours de commissaire national Approuvé: 16 octobre 2004 Nº de politique: COCC 1 Dernière version approuvée: 29 janvier 2011 Date de la dernière révision: 29 janvier 2011 Pages: 7 1. But

Plus en détail

Cour d'appel fédérale. Federal Court of Appeal LE FONDEMENT DE L ARRÊT GRENIER

Cour d'appel fédérale. Federal Court of Appeal LE FONDEMENT DE L ARRÊT GRENIER Cour d'appel fédérale Federal Court of Appeal LE FONDEMENT DE L ARRÊT GRENIER Allocation prononcée à la Conférence du 40 e anniversaire des Cours fédérales, Ottawa, le 28 octobre 2011 Le fondement de l

Plus en détail

Citation : D. I. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 970 D. I. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : D. I. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 970 D. I. Commission de l assurance-emploi du Canada [TRADUCTION] Citation : D. I. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 970 Date : Le 10 août 2015 Numéro de dossier : AD-15-314 DIVISION D APPEL Entre: D. I. et Demanderesse Commission

Plus en détail

MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE

MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE MODALITES DE L'ENQUETE PUBLIQUE Composition du dossier d enquête : projet de PLU tel quel arrêté (aucune modification possible sauf nouvel arrêt) Pièces et avis exigés par les textes applicables au projet

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : V. L. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 22 Appel n o : GE-14-30 ENTRE : V. L. Appelant et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL DE

Plus en détail

G... B... Demanderesse. Organisme DÉCISION

G... B... Demanderesse. Organisme DÉCISION G.B. c. Centre hospitalier universitaire de Québec (Hôpital de L'Enfant-Jésus) 2015 QCCAI 120 Commission d accès à l information du Québec Dossier : 1007202 Date : Le 1 er juin 2015 Membre: M e Christiane

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE

M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE M106-2 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE Adoptées par le conseil des commissaires le 25 janvier 2016 LIGNES INTERNES DE CONDUITE EN MATIÈRE DE GESTION CONTRACTUELLE PRÉAMBULE

Plus en détail

L Office a décidé qu il y avait lieu, aux termes de l article 16.1 de la Loi, de préserver le caractère confidentiel des réponses aux DR 1.2.

L Office a décidé qu il y avait lieu, aux termes de l article 16.1 de la Loi, de préserver le caractère confidentiel des réponses aux DR 1.2. Dossier : OF-Tolls-Group1-T260-2012-05 01 Le 30 janvier 2013 Destinataires : Toutes les parties à l ordonnance d audience AO-001-MH-002-2012 Ordonnance d audience AO-001-MH-002-2012 datée du 21 août 2012

Plus en détail

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR)

Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Document d obtention du consentement des patients pour l inscription au Registre canadien de greffe (Registre CTR) Objet Le Registre canadien de greffe (Registre CTR) comprend la liste nationale des patients

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEDFORD NO: 460-36-000001-933

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEDFORD NO: 460-36-000001-933 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE BEDFORD NO: 460-36-000001-933 COUR SUPÉRIEURE JUGE: L'honorable Paul-Marcel Bellavance, J.C.S. Le 8 juin 1993 WAHlTEL BOISVERT WUNICIP~ILITÉ DU CANTON DE GRANBY J

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Appel

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Appel [TRADUCTION] Citation : J. B. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 248 No d appel : 2013-0091 ENTRE : J. B. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION

Plus en détail

Comment suis-je protégé(e)?

Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Plusieurs choses nous passent par la tête lorsqu on se demande si l on doit faire une divulgation protégée d un acte répréhensible. Bien souvent,

Plus en détail

Les successions et la fiscalité

Les successions et la fiscalité Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Les successions et la fiscalité Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu elle contient ne constituent

Plus en détail

Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca. Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires

Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca. Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca Le recouvrement des créances fiscales et alimentaires Revenu Québec assure, entre autres, la perception des impôts et des taxes pour l État québécois. Ce rôle clé revêt

Plus en détail

AU SERVICE DES CANADIENS DEMANDE DE RÉVISION D UNE CONDAMNATION

AU SERVICE DES CANADIENS DEMANDE DE RÉVISION D UNE CONDAMNATION AU SERVICE DES CANADIENS DEMANDE DE RÉVISION D UNE CONDAMNATION Introduction Le Code criminel confère au ministre de la Justice du Canada le pouvoir de réviser une condamnation pour une infraction à une

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 10 94. Date : Le 14 décembre 2006. Commissaire : Demanderesse

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 10 94. Date : Le 14 décembre 2006. Commissaire : Demanderesse Commission d accès à l information du Québec Dossier : 05 10 94 Date : Le 14 décembre 2006 Commissaire : M e Christiane Constant X Demanderesse c. RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Organisme DÉCISION

Plus en détail

Foire aux questions sur la tutelle pour adulte

Foire aux questions sur la tutelle pour adulte Bureau du tuteur et curateur public Foire aux questions sur la tutelle pour adulte Tutelle pour adulte Guide pratique 1 Bureau du tuteur et curateur public du Yukon Sources d information Whitehorse (Yukon)

Plus en détail

Montréal, le 5 juin 2006

Montréal, le 5 juin 2006 Montréal, le 5 juin 2006 Monsieur Yvon Marcoux Ministre de la Justice du Québec Édifice Louis-Philippe-Pigeon 1200, route de l'église, 9 e étage Québec (Québec) G1V 4M1 Objet : Projet de loi n o 7 Loi

Plus en détail

Exigences pour les demandeurs qui proposent de vendre du gaz naturel

Exigences pour les demandeurs qui proposent de vendre du gaz naturel Exigences pour les demandeurs qui proposent de vendre du gaz naturel 11(2) La demande doit contenir l appellation légale au complet du titulaire proposé du certificat ainsi que l adresse de son établissement,

Plus en détail

REQUÊTE EN EXPULSION FONDÉE SUR LE NON-PAIEMENT DU LOYER

REQUÊTE EN EXPULSION FONDÉE SUR LE NON-PAIEMENT DU LOYER G11 REQUÊTE EN EXPULSION FONDÉE SUR LE NON-PAIEMENT DU LOYER Les Lignes directrices d'interprétation visent à aider les parties à comprendre l'interprétation de la loi que fait habituellement la Commission,

Plus en détail

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (2éme section) Décision du 20 janvier 2011

CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (2éme section) Décision du 20 janvier 2011 Recours 10/67 CHAMBRE DE RECOURS DES ECOLES EUROPEENNES (2éme section) Décision du 20 janvier 2011 Dans l affaire enregistrée au greffe de la Chambre sous le no 10/67 ayant pour objet un recours introduit

Plus en détail

NUMÉRO DE LA DÉCISION : 2015 QCCTQ 1969 DATE DE LA DÉCISION : 20150730. DATE DE L AUDIENCE : 20150727, à Montréal

NUMÉRO DE LA DÉCISION : 2015 QCCTQ 1969 DATE DE LA DÉCISION : 20150730. DATE DE L AUDIENCE : 20150727, à Montréal NUMÉRO DE LA DÉCISION : 2015 QCCTQ 1969 DATE DE LA DÉCISION : 20150730 DATE DE L AUDIENCE : 20150727, à Montréal NUMÉRO DE LA DEMANDE : 273491 OBJET DE LA DEMANDE : Évaluation du comportement d un conducteur

Plus en détail

Citation : C. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 1236 C. G. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : C. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 1236 C. G. Commission de l assurance-emploi du Canada Citation : C. G. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 1236 Date : 21octobre 2015 Dossier : AD-13-110 DIVISION D APPEL Entre: C. G. Appelant Commission de l assurance-emploi du Canada

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL15-020 TITRE : POLITIQUE RELATIVE À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 2 février 2015 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI

Plus en détail

DÉCISION. Réclamation numéro 18587. Province où l infection a eu lieu - Terre-Neuve

DÉCISION. Réclamation numéro 18587. Province où l infection a eu lieu - Terre-Neuve 1 DÉCISION Réclamation numéro 18587 Province où l infection a eu lieu - Terre-Neuve 1. Le réclamant a présenté une demande d indemnisation à titre de personne directement infectée conformément au Régime

Plus en détail

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE. No:CM-8-95-83 QUÉBEC, LE 29 janvier 1997 DÉCISION

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE. No:CM-8-95-83 QUÉBEC, LE 29 janvier 1997 DÉCISION CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CONSEIL DE LA MAGISTRATURE No:CM-8-95-83 QUÉBEC, LE 29 janvier 1997 ANDRÉ LAMOUREUX: Plaignant; c. PAUL-ÉMILE L'ÉCUYER Intimé; DÉCISION Par lettre datée du 1 mars 1996, monsieur

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division générale Assurance-emploi Citation : K. B. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2014 TSSDGAE 101 Appel n o : GE-14-945 ENTRE : K. B. Appelante et Commission de l assurance-emploi du Canada Intimée DÉCISION DU TRIBUNAL

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à la demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Décision relative à la demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : Commission de l assurance-emploi du Canada c. J. B., 2015 TSSDA 233 No d appel : AD-14-230 ENTRE : Commission de l assurance-emploi du Canada Demanderesse et J. B. Intimé DÉCISION

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110

Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110 Paris, le 28 avril 2015 Décision du Défenseur des droits MSP-2015-110 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

Citation : M. P. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 859 M. P. Commission de l assurance-emploi du Canada

Citation : M. P. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 859 M. P. Commission de l assurance-emploi du Canada Citation : M. P. c. Commission de l assurance-emploi du Canada, 2015 TSSDA 859 Date : 9 juillet 2015 Dossier : AD-14-279 DIVISION D APPEL Entre: M. P. et Appelant Commission de l assurance-emploi du Canada

Plus en détail

29 RISQUES PROFESSIONNELS Version n 02 2901 DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS (DUER)

29 RISQUES PROFESSIONNELS Version n 02 2901 DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS (DUER) OVE Cette fiche est la propriété d'ove et ne peut être reproduite ni diffusée sans autorisation. Domaine 2 GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Fiche N 2901 29 RISQUES PROFESSIONNELS Version n 02 2901 DOCUMENT

Plus en détail

Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail

Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail Environnement et Travail Santé et sécurité au travail Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail «Quels sont mes droits en vertu de la loi?» «De quelle façon mon

Plus en détail

Projet de loi 26 "Loi sur les activités cliniques et de recherche en matière de procréation assistée" Notre dossier: 26450 D007 Référence: 136785

Projet de loi 26 Loi sur les activités cliniques et de recherche en matière de procréation assistée Notre dossier: 26450 D007 Référence: 136785 Montréal, le 15 juin 2009 Monsieur Yves Bolduc Ministre de la Santé et des Services sociaux Édifice Catherine-de-Longpré 1075, chemin Sainte-Foy, 15 ième étage Québec (Québec) G1S 2M1 Objet : Projet de

Plus en détail

ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB

ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB ACCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCCB WEBDOC DISPENSE DE COTISATIONS SOCIALES DEMANDEE PAR UN INDEPENDANT Formulaire de renseignements A1 Acerta CAS asbl, BP 24000, B-1000 BRUXELLES (Centre de Monnaie) empty Formulaire à remplir complètement,

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CINQUIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 14599/06 présentée par Jean Claude

Plus en détail

TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC

TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC TRANSFERT D UNE CARTE VISA MD BLC Montant additionnel ASAP: Non Oui, N o ASAP : VEUILLEZ EPÉDIER CE FORMULAIRE, PAR COURRIER INTERNE, AU SERVICE DES CARTES DE CRÉDIT (934) CARTE DÉTENUE PAR LE CLIENT CARTE

Plus en détail

MADAME MANON THIVIERGE ET MONSIEUR STÉPHANE PARENT LA GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS DE L APCHQ INC.

MADAME MANON THIVIERGE ET MONSIEUR STÉPHANE PARENT LA GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS DE L APCHQ INC. ARBITRAGE En vertu du Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs (Décret 841-98 du 17 juin 1998) Organisme d arbitrage autorisé par la Régie du bâtiment : Société pour la résolution

Plus en détail

AJDA 2007 p. 915. La nature des contrats passés par une personne privée transparente. Arrêt rendu par Conseil d'etat. 21 mars 2007 n 281796

AJDA 2007 p. 915. La nature des contrats passés par une personne privée transparente. Arrêt rendu par Conseil d'etat. 21 mars 2007 n 281796 AJDA 2007 p. 915 La nature des contrats passés par une personne privée transparente Arrêt rendu par Conseil d'etat 21 mars 2007 n 281796 Sommaire : Lorsqu'une personne privée est créée à l'initiative d'une

Plus en détail

Contrat d agent associé

Contrat d agent associé Contrat d agent associé Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «agent associé») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal :

Plus en détail

Dispositions générales

Dispositions générales Loi (9326) sur la commission de surveillance des professions de la santé et des droits des patients (K 3 03) Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Titre I Dispositions

Plus en détail

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015

Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 Règles de reddition de comptes Rapport financier annuel 2014-2015 CENTRES DE LA PETITE ENFANCE GARDERIES SUBVENTIONNÉES BUREAUX COORDONNATEURS DE LA GARDE EN MILIEU FAMILIAL Tous les termes qui renvoient

Plus en détail

Le demandeur doit également, au moment de sa demande de permis visé à l article 35 de la Loi médicale, remplir les conditions suivantes :

Le demandeur doit également, au moment de sa demande de permis visé à l article 35 de la Loi médicale, remplir les conditions suivantes : Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 93, par. c.2) 1. Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions et modalités de délivrance d un permis et d un certificat de spécialiste du Collège

Plus en détail

Programme Connection Nouveau-Brunswick Assurance-Emploi (NB-AE)

Programme Connection Nouveau-Brunswick Assurance-Emploi (NB-AE) Programme Connection Nouveau-Brunswick Assurance-Emploi (NB-AE) Liste de vérification pour les demandes Veuillez utiliser la présente liste de vérification pour vous assurer que votre demande comprend

Plus en détail

CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS

CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS CONVENTION D INVESTISSEMENT PROGRAMME DES IMMIGRANTS INVESTISSEURS Convention d investissement entre Nom : Nom à la naissance : Prénom : Date de naissance : Adresse permanente : Adresse de correspondance

Plus en détail