Protection des infrastructures critiques vitales contre les cyber-attaques. Vers une culture de sécurité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protection des infrastructures critiques vitales contre les cyber-attaques. Vers une culture de sécurité"

Transcription

1 Protection des infrastructures critiques vitales contre les cyber-attaques Vers une culture de sécurité 1

2 Le constat Les moyens informatiques et les réseaux ont envahi nos sociétés modernes, géantes et fragiles, qui travaillent à flux tendus Matériels, logiciels, réseaux recèlent des failles constituant des vulnérabilités Le progrès technique engendre de nouveaux risques (wi-fi, mobiles, nouvelles versions, etc..) Il n y a plus de systèmes isolés dans l info sphère, le monde est interdépendant Alors, comment éviter les effets dominos et cascades? 2

3 Quelles sont les infrastructures critiques et vitales? Celles qui permettent à une société organisée de fonctionner correctement sans chaos, elles sont nombreuses et complexes! Surtout, ne pas méconnaître les interconnexions inévitables entre les pays. 3

4 Une liste assez longue Énergie, services publics, transports, services financiers, approvisionnements en nourriture et marchandises, communications, services sociaux, justice, services de santé, prévisions météorologiques (Cabinet Office du Royaume Uni) 4

5 Des exemples concrets.. Les réseaux fibres passent le plus souvent sous les rails des chemins de fer (mauvais état en UK) et leurs coupures volontaires ou involontaires provoquent des ruptures de service. L alimentation électrique, nous en sommes tous dépendants, quelles protections pour certains points plus sensibles comme les centres de dispatching, centres fermés qui utilisent des technologies internet ouvrant des failles en raison de logiciels non spécifiques? La grande distribution représente 80 % de la consommation, une panne des systèmes de paiement ou encore sur/ou entre les plate formes logistiques qui assurent l approvisionnement des supermarchés travaillant à flux tendus (c est la caisse qui permet la gestion des approvisionnements) ne serait pas sans conséquence, qui s en préoccupe? 5

6 Des cas discrets.. Intrusion sur un serveur central, 7000 personnes en réseau, cabinet du ministre pénétré, mots de passe récupérés, 4 années de messagerie remontées Perte de fichiers sensibles, suite à une erreur. La maintenance n arrive pas à reconstituer les fichiers, appel à une grande société américaine qui elle, y arrive, démontrant ainsi qu elle pouvait donc y avoir accès! GIE Cartes bancaires : 60 % des retraits d argent se font par DAB, les transactions sont en constante augmentation, un seul site unique en France, un seul bâtiment où transitent tous les jours plus de 100 fournisseurs..back-up existant, mais non conscience du caractère vital France Télécom, gestion des flux d informations, les horloges atomiques qui gèrent la synchronisation 6

7 Des infos disponibles.. On sait où sont physiquement les machines racines, donc on peut les paralyser On connaît parfaitement bien le tracé des câbles sous-marins, on peut les couper On sait où sont les nœuds qui permettent aux centres financiers de fonctionner, les bascules de sécurité aussi 7

8 Pour faire face Quelle méthodologie pour fournir aux décideurs publics et privés des outils d aide efficaces? Quelle feuille de route? Revenir aux fondamentaux 8

9 PREVENIR les attaques Si attaque, CONTRARIER les attaquants dans leurs objectifs Si dommages subis, LIMITER les dégâts RECONSTITUER le système le plus rapidement possible Tirer ENSEIGNEMENTS, apporter AMELIORATIONS Principes de base - Étapes incontournables 9

10 Prévenir les attaques (1) Dissuader les attaquants Augmenter la probabilité qu une attaque sera bien détectée Détecter l attaque, la localiser, la remonter, conserver les données Identifier et punir l attaquant avoir une politique de réponse, une assistance et une coopération internationale sont indispensables, des textes nationaux et internationaux aussi 10

11 Prévenir les attaques (2) Établir des règles de conduite Connues de tous et fixant les comportements inacceptables Établir des standards sur l éthique, accords contractuels avec les fournisseurs d accès Accords pour interdire les attaques sur les systèmes des infrastructures vitales Promulgation de lois et règlements Entente pour identifier et punir les attaquants Mise ne place de procédures de coopération et d assistance 11

12 Prévenir les attaques (3) Surveillance des attaquants potentiels Collecte d informations sur les milieux concernés Mise ne place d indicateurs d attaques, Identification des attaquants Évaluation des capacités des adversaires Établissement d une politique de riposte (diplomatique, militaire, cyber) Partage de renseignements entre alliés Constitution de bases de données 12

13 Contrarier les attaques (1) Mesures individuelles Contre les intrus externes Contrôle d accès, enregistrement et monitoring du trafic d entrée, comparaison du trafic d entrée avec les profils d attaques, analyser les attaques a posteriori, établir une politique et des procédures de réponse, faire des tests de pénétration, consigner les résultats, mesurer l efficacité Contre les intrus internes Compartimentation, besoin d en connaître, enregistrement du trafic en temps réel et analyse, habilitation du personnel, établissement d une politique et de procédures (chartes), analyse des failles 13

14 Contrarier les attaques (2) Mesures collectives de défense Combiner les mesures individuelles, communiquer avec les autres Partager les infos sur les vulnérabilités, sur les attaques, les taux, les tests de pénétration, connaissance des meilleures pratiques, participer aux efforts de mise en place de standards de sécurité, partager les infos sur les failles, contribuer à l établissement de règles et de certifications, en particulier mise au point de programmes de formation, partager les infos sur les suspects et les types d attaques, créer des bases de connaissance Séparation physique des liens Connaître avec précision la géographie des réseaux : itinéraires de bout en bout 14

15 Contrarier les attaques (3) Construire un système de veille des intrusions Limiter l efficacité d un intrus à partir de plusieurs contrôles indépendants Monitoring des actions critiques Actions de contrôle réparti Systèmes redondants et indépendants En cas d attaques multiples Système de décentralisation des ressources Compartimentation et firewalls internes Leurres, pots de miel et attrape-nigauds 15

16 Limiter les dommages Appliquer systématiquement la détection des intrusions (par exemple par analyse des signatures et des comportements) Avoir une défense active Identifier l attaque et sa source en temps-réel Évaluer les buts et la dangerosité de l attaque Bloquer le trafic avec le site attaquant Mettre en place des contre-mesures (quarantaine, scanning des s, demande de ré-authentification, systèmes de back-up redondants) Établir un plan de secours pour avoir des réponses pré-établies Se préparer à la gestion de crise Effectuer des exercices d entraînement pour former le personnel 16

17 Réparer après l attaque Évaluer les dommages Appliquer le plan de reprise Restaurer les systèmes à partir des sauvegardes Rétablir le service avec précaution avec priorité au système sur les utilisateurs Faire face en fonction des circonstances (options du plan de reprise) Collationner toutes les données en vue de poursuites et pour constituer des preuves Penser aux assurances Ne pas hésiter à porter plainte pour lancer l action publique 17

18 Améliorer les performances (1) Avant l attaque Identifier les points faibles Créer des modèles d attaques et d attaquants ( analyse des signatures, base de connaissance des comportements Procéder à des tests d intrusion Définir des mesures défensives en fonction Protéger les capacités de défense S assurer du durcissement de ces mesures et du respect de ces spécifications 18

19 Améliorer les performances (2) Enseignements après l attaque Expertiser les infos recueillies Identifier les points faibles En tirer les leçons pour modifier la robustesse des systèmes Mettre à jour les bases de connaissances Communiquer les résultats des analyses faire connaître aux autres les données recueillies pour les intégrer dans les plans de défense Utiliser ces infos pour se projeter dans l avenir et essayer de déterminer la direction et l orientation des technologies d attaques 19

20 Pour réussir, il faut.. Une réelle prise de conscience Sensibiliser et former Créer des structures de prise en charge Se préparer par des exercices pratiques en dimension réelle Évaluer les performances Appliquer les meilleures pratiques Convergence civil-militaire-économique-universitaire-recherche Synergie public-privé-ong Faire preuve de solidarité Obtenir les budgets, avoir les hommes motivés, des services de renseignements adaptés et bien orientés Assistance, coopération internationale, aspects juridiques Avancer vers un concept de cyberdissuasion 20

21 Et le cyber-terrorisme? Notion difficile à appréhender : dans terrorisme, il y a terreur et on ne voit pas bien la terreur dans le virtuel! Alors sans doute pas une action primaire spectaculaire mais plutôt des actions secondaires, en appui à un acte terroriste classique. Désorganisation des secours, pannes de communication, dysfonctionnements des services publics et de la distribution d énergie peuvent conduire à une aggravation du climat de panique 21

22 En guise d encouragement.. Les attaques sont devant nous, nous sommes prévenus, préparons nous! Vigipirate 2003, plan PIRANET Le seul vrai point d interrogation : savoir où, quand et comment ces attaques surviendront Rappelons nous THUCYDIDE : C est la devise du 22

s é c u r i t é Conférence animée par Christophe Blanchot

s é c u r i t é Conférence animée par Christophe Blanchot s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e La sécurité des systèmes d information Conférence animée par Christophe Blanchot Tour de table Présentation Nom, prénom, promotion Entreprise et fonction Expérience(s)

Plus en détail

Sécurisation d un site nucléaire

Sécurisation d un site nucléaire Sécurisation d un site nucléaire Club automation 03 décembre 2013 Application du concept de défense en profondeur Laurent RAILLIER Un site nucléaire existant Base installée Schneider Electric importante

Plus en détail

Panne des technologies de l'information et de la communication

Panne des technologies de l'information et de la communication Panne des technologies de l'information et de la communication Définition On parle de panne informatique lorsque des moyens techniques de traitement ou de diffusion de l information sont temporairement

Plus en détail

SERVICES DE RENSEIGNEMENTS ET DE SÉCURITÉ

SERVICES DE RENSEIGNEMENTS ET DE SÉCURITÉ COMITÉ PERMANENT DE CONTRÔLE DES SERVICES DE RENSEIGNEMENTS ET DE SÉCURITÉ Enquête de contrôle 2007.181 Conclusions et recommandations de l enquête sur la manière dont les services belges de renseignement

Plus en détail

Management de la sécurité des technologies de l information

Management de la sécurité des technologies de l information Question 1 : Identifiez les causes d expansion de la cybercriminalité Internet est un facteur de performance pour le monde criminel. Par sa nature même et ses caractéristiques, le monde virtuel procure

Plus en détail

Déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI

Déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI Déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI Un InfoDossier d IDC 2015 Introduction Les organisations peinent à déterminer quelle somme dépenser en matière de sécurité des TI, un investissement

Plus en détail

Protection de l Information et Sécurité Système d Information, quelles sont les vertus d une sensibilisation bien organisée

Protection de l Information et Sécurité Système d Information, quelles sont les vertus d une sensibilisation bien organisée Protection de l Information et Sécurité Système d Information, quelles sont les vertus d une sensibilisation bien organisée «Des acteurs non sensibilisés aux risques liés à l usage des technologies de

Plus en détail

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Parole d expert La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Philippe MONFILS - ComputerLand SLM Bruno MAIRLOT - Maehdros Une organisation conjointe avec Café Numérique Avec le soutien

Plus en détail

L implication des collectivités territoriales dans la gestion de crise : problématique et exemple de RETAP RESEAUX

L implication des collectivités territoriales dans la gestion de crise : problématique et exemple de RETAP RESEAUX L implication des collectivités territoriales dans la gestion de crise : problématique et exemple de RETAP RESEAUX Continuité d activité : quel partenariat pour l Etat, les collectivités et les entreprises?

Plus en détail

Gestion des Incidents SSI

Gestion des Incidents SSI Gestion des Incidents SSI S. Choplin D. Lazure Architectures Sécurisées Master 2 ISRI/MIAGE/2IBS Université de Picardie J. Verne Références CLUSIF Gestion des incidents de sécurité du système d information

Plus en détail

SIMPLE CRM ET LA SÉCURITÉ

SIMPLE CRM ET LA SÉCURITÉ SIMPLE CRM ET LA SÉCURITÉ #innovation INFORMATIONS SECURITE DONNEES Simple CRM et la sécurité INTRODUCTION AUX MECANISMES DE BASE LA SÉCURITÉ AU CENTRE DE NOS PRÉOCUPATIONS La sécurité est au cœur de notre

Plus en détail

Exemple de scénario catastrophe technologique

Exemple de scénario catastrophe technologique Conférences SPIRAL 13/06/03 Exemple de scénario catastrophe technologique Mise en péril d une entreprise Patrick CHAMBET patrick.chambet@edelweb.fr http://www.edelweb.fr http://www.chambet.com 2003, Patrick

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE D INTERCONNEXION DES RÉSEAUX IP

PROBLÉMATIQUE D INTERCONNEXION DES RÉSEAUX IP PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Sous-direction scientifique et technique Laboratoire Technologies de l Information

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique

Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique Sommaire Fondements d une politique de sécurité Les 9 axes parallèles d une politique

Plus en détail

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS

dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Management de la sécurité dans un contexte d infogérance J-François MAHE Gie GIPS Mise en place d une convention de service Traitant les points suivants : L organisation de la sécurité du SI La gestion

Plus en détail

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée Ceano 1 plateforme unique pour une IT facile Mise à disposition des services en temps réel Facturation unique Gestion optimisée des ressources Services Cloud sur demande Voix et Voix sur IP Connectivité

Plus en détail

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Objectif Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Présenter des préconisations pour sécuriser le poste de travail informatique et son environnement sous forme de fiches pratiques. Public concerné

Plus en détail

Mise en place d un Site de Secours Backup à Koléa

Mise en place d un Site de Secours Backup à Koléa REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA JUSTICE Mise en place d un Site de Secours Backup à Koléa Monsieur AKKA Abdelhakim Avec la mise en place de la duplication : «PKI : Public

Plus en détail

La sécurité de l'information

La sécurité de l'information Stéphane Gill Stephane.Gill@CollegeAhuntsic.qc.ca Table des matières Introduction 2 Quelques statistiques 3 Sécurité de l information Définition 4 Bref historique de la sécurité 4 La sécurité un processus

Plus en détail

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE Lorraine Protéger son système d information 1 avec des solutions techniques ne suffit pas toujours pour faire face à un sinistre. En cas de perte, de vol ou de dégradation

Plus en détail

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ?

Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? Transformation IT de l entreprise COMMENT PROTÉGER VOS DONNÉES ET APPLICATIONS À L ÈRE DE LA MOBILITÉ? L a montée en puissance des fuites de données en tout genre et l explosion des volumes de données

Plus en détail

Continuité. Management de la. d activité. Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition

Continuité. Management de la. d activité. Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition E M M A N U E L Préface de Dominique Guinet B E S L U A U Management de la Continuité d activité Assurer la pérennité de l, entreprise : planification, choix techniques et mise en œuvre 2 e édition Groupe

Plus en détail

l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise

l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise entreprises l informatique est vitale pour mon activité je protège mon matériel et mon entreprise offre IT la Tous Risques Informatiques l informatique est omniprésente dans le monde des entreprises Une

Plus en détail

Veille Alerte Réponse Le Centre Opérationnel en SSI. OSSIR - 11 septembre 2006 Stanislas de Maupeou maupeou@certa.ssi.gouv.fr

Veille Alerte Réponse Le Centre Opérationnel en SSI. OSSIR - 11 septembre 2006 Stanislas de Maupeou maupeou@certa.ssi.gouv.fr Veille Alerte Réponse Le Centre Opérationnel en SSI OSSIR - 11 septembre 2006 Stanislas de Maupeou maupeou@certa.ssi.gouv.fr Plan Le centre opérationnel de la SSI : COSSI Une équipe de traitement d incident

Plus en détail

Menaces et sécurité préventive

Menaces et sécurité préventive HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Menaces et sécurité préventive Matinales Sécurité Informatique 18

Plus en détail

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique

Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Club des Experts de la Sécurité de l Information et du Numérique Cybersécurité dans les entreprises 9 ème Entretiens de Télécom ParisTech Alain Bouillé Président du CESIN Sommaire 1. Quel terrain de jeu

Plus en détail

LA SECURITE : ORGANISATION ET TECHNOLOGIES

LA SECURITE : ORGANISATION ET TECHNOLOGIES WHITE PAPER LA SECURITE : ORGANISATION ET TECHNOLOGIES Copyright Tous droits réservés IDactis. Ce white paper ne peut être reproduit, en partie ou en totalité, sans la permission écrite préalable d IDactis.

Plus en détail

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise Gérer le risque opérationnel ORM - Operational Risk Management Juin 2008 Xavier Flez yphise@yphise.com Propriété Yphise GM Gouvernance PR Projets IS Systèmes d Information SO Service Management 1 Le risque

Plus en détail

Plan d intervention d urgence. en cas d attaque contre les systèmes d information. ou de faille technique des systèmes d information.

Plan d intervention d urgence. en cas d attaque contre les systèmes d information. ou de faille technique des systèmes d information. Plan d intervention d urgence en cas d attaque contre les systèmes d information ou de faille technique des systèmes d information «PIU Cyber» (version publique) Ministère d État Ministère de l Économie

Plus en détail

Malveillances Téléphoniques

Malveillances Téléphoniques 28/11/03 1 Malveillances Téléphoniques Risques et parades Conférence CLUSIF réalisée par la société Membre ERCOM 28/11/03 2 Introduction Constat : Après la sécurité informatique, l'entreprise découvre

Plus en détail

L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information

L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information L Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d Information Franck Veysset 01/12/2009 www.certa.ssi.gouv.fr Nouvelle stratégie française en matière de défense et de sécurité nationale Livre blanc sur

Plus en détail

L USAGE PAISIBLE DE L INFORMATIQUE. La gestion des risques du Système d Information pour la performance de l entreprise

L USAGE PAISIBLE DE L INFORMATIQUE. La gestion des risques du Système d Information pour la performance de l entreprise L USAGE PAISIBLE DE L INFORMATIQUE La gestion des risques du Système d Information pour la performance de l entreprise Une nouvelle démarche originale Livrer et facturer en toutes circonstances Une Vision

Plus en détail

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com

Enterprise Risk Management 01/12/09. Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Enterprise Risk Management 01/12/09 La gestion des risques de sécurité informatique De la protection du SI à la protection de l'information Patrick CHAMBET http://www.chambet.com Bouygues Telecom DSI/DGOA/SSI

Plus en détail

Projet Sécurité des SI

Projet Sécurité des SI Projet Sécurité des SI «Groupe Défense» Auteurs Candide SA Diffusion: limitée Type de document Compte rendu Projet Sécurité Destinataires P. LATU Date 14/12/09 M2 STRI Version 1.2 Introduction Sous-traitance

Plus en détail

Le Plan de Continuité d Activité (PCA / BCP)

Le Plan de Continuité d Activité (PCA / BCP) Le Plan de Continuité d Activité (PCA / BCP) Comment le mettre en œuvre et vérifier qu il restera opérationnel? Bruno KEROUANTON RSSI Clear Channel France - CISSP 16 juin 2004 - Paris Introduction, définitions

Plus en détail

Quel audit de Sécurité dans quel contexte?

Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Emplacement du logo client Quel audit de Sécurité dans quel contexte? Hervé Morizot (herve.morizot@solucom.fr) 09 avril 2002 Agenda Quel audit? Selon quelle démarche et avec quels outils? Une "stratégie

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

Stratégie nationale en matière de cyber sécurité

Stratégie nationale en matière de cyber sécurité Stratégie nationale en matière de cyber sécurité 1 INTRODUCTION Le fonctionnement de notre société est aujourd hui étroitement lié aux infrastructures et systèmes de communication et de traitement de l

Plus en détail

HÉBERGEMENT INFORMATIQUE

HÉBERGEMENT INFORMATIQUE HÉBERGEMENT INFORMATIQUE Environnement dédié et sécurisé sur mesure Pour les clients exigeants Prix selon consommation Service sur mesure Environnement dédié Introduction L intérêt et l'utilisation du

Plus en détail

Chapitre 5 La sécurité des données

Chapitre 5 La sécurité des données 187 Chapitre 5 La sécurité des données 1. Les risques de perte des données La sécurité des données La sauvegarde des données est essentielle pour une entreprise, quelle que soit sa taille, à partir du

Plus en détail

Gestion des incidents

Gestion des incidents Gestion des incidents Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI Incidents Un incident de sécurité est une violation, ou l imminence d une violation, d une politique de sécurité p.ex., une politique de

Plus en détail

Traitement des Données Personnelles 2012

Traitement des Données Personnelles 2012 5 ème Conférence Annuelle Traitement des Données Personnelles 2012 Paris, le 18 janvier 2012 Les enjeux de protection des données dans le CLOUD COMPUTING Xavier AUGUSTIN RSSI Patrick CHAMBET Architecte

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL Datacenter : Les problèmes n arrivent pas qu aux autres

DOSSIER SPÉCIAL Datacenter : Les problèmes n arrivent pas qu aux autres Datacenter : Les problèmes n arrivent pas qu aux AUCUN DATACENTER n est à l abri d un éventuel problème, d une indisponibilité ou d un imprévu! La question est de savoir que faire pour protéger votre Datacenter

Plus en détail

Solutions de Cybersécurité Industrielle

Solutions de Cybersécurité Industrielle Solutions de Cybersécurité Industrielle Automation Informatique Industrielle M2M www.factorysystemes.fr Notre mission «Mettre au profit de nos clients des secteurs de l industrie, du transport et des infrastructures

Plus en détail

ISO 17799 : 2005/ISO 27002. Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information. White Paper

ISO 17799 : 2005/ISO 27002. Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information. White Paper White Paper ISO 17799 : 2005/ISO 27002 Bonnes pratiques pour la gestion de la sécurité de l information Éric Lachapelle, CEO Veridion René St-Germain, Président Veridion Sommaire Qu est-ce que la sécurité

Plus en détail

Windows Server 2012 R2 Failover de serveurs DHCP

Windows Server 2012 R2 Failover de serveurs DHCP Windows Server 2012 R2 Failover de serveurs DHCP Redondance de DHCP 15 MARS 2015 FOURNIER VINCENT 2BTS SIO I. Présentation La fonctionnalité de failover DHCP est nouvelle depuis Windows Server 2012, elle

Plus en détail

Catalogue «Intégration de solutions»

Catalogue «Intégration de solutions» Catalogue «Intégration de solutions» 1 Nos prestations Offre 01 Offre 02 Offre 03 Offre 04 Offre 05 Offre 06 Offre 07 Offre 08 Offre 09 Offre 10 Offre 11 Offre 12 Offre 13 Offre 14 Offre 15 Offre 16 Antivirus

Plus en détail

RAPPORT. 1. Appréciation générale des problématiques de cybersécurité

RAPPORT. 1. Appréciation générale des problématiques de cybersécurité Réponse de la France à la résolution 68/243 relative aux «Développements dans le domaine de l information et des télécommunications dans le contexte de la sécurité internationale» RESUME ANALYTIQUE A titre

Plus en détail

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9 Plan de Formation RSSI 2010 2011 Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 2/9 Formations Les formations sont constituées de différents modules managériaux et techniques

Plus en détail

Perte de données dans un environnement virtuel : un problème émergeant. Des solutions pour répondre aux impératifs de continuité des activités

Perte de données dans un environnement virtuel : un problème émergeant. Des solutions pour répondre aux impératifs de continuité des activités Perte de données dans un environnement virtuel : un problème émergeant Des solutions pour répondre aux impératifs de continuité des activités 2 3 4 6 Introduction Scénarios courants de perte de données

Plus en détail

Veilleur de nuit VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS

Veilleur de nuit VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS Direction des Ressources humaines Veilleur de nuit G VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS Direction Générale Adjointe : Solidarités Direction : Enfance Famille Santé Service : Maison des Enfants POSITIONNEMENT

Plus en détail

(Démarche et méthode)

(Démarche et méthode) Altaïr Conseil Transformation Gouvernance - Risques Elaborer la cartographie des risques (Démarche et méthode) 33, rue Vivienne, 75 002 Paris 01 47 33 03 12 www.altairconseil.fr contact@altairconseil.fr

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur (trice) en cybersécurité des systèmes d information

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur (trice) en cybersécurité des systèmes d information COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 02/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur (trice) en cybersécurité des

Plus en détail

La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions

La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions La gestion des risques en entreprise de nouvelles dimensions Octobre 2006 La pratique de la gestion des risques en entreprise devient plus cruciale et plus complexe de jour en jour. Les entreprises doivent

Plus en détail

le paradoxe de l Opérateur mondial

le paradoxe de l Opérateur mondial HCFDC Internet, cyberdéfense et cybersécurité Enjeux et réponses le paradoxe de l Opérateur mondial Francis BRUCKMANN Directeur adjoint de la Sécurité Groupe ORANGE Diffusion libre Haut Comité Français

Plus en détail

LAN Intégré : accéder

LAN Intégré : accéder LAN Intégré : accéder accédez à votre réseau local sans contrainte de lieu ni de temps La solution WLAN (Wireless Local Area Network) pour réseaux locaux sans fil fonctionne de la même manière que les

Plus en détail

A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M. Étude de cas M A S T E R

A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M. Étude de cas M A S T E R A P P L I C A T I O N D E L A M É T H O D E E B I O S À L E N T R E P R I S E O L D R H U M Étude de cas M A S T E R S É C U R I T É D E S S Y S T È M E S D I N F O R M A T I O N Novembre 2006 Version

Plus en détail

Qu est-ce qu un système d Information? 1

Qu est-ce qu un système d Information? 1 Qu est-ce qu un système d Information? 1 Une définition du système d information «Tout moyen dont le fonctionnement fait appel à l électricité et qui est destiné à élaborer, traiter, stocker, acheminer,

Plus en détail

Unitt www.unitt.com. Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données

Unitt www.unitt.com. Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données Zero Data Loss Service (ZDLS) La meilleure arme contre la perte de données La meilleure protection pour les données vitales de votre entreprise Autrefois, protéger ses données de manière optimale coûtait

Plus en détail

Enquête Unisys Security Insights : 2015 Point de vue des consommateurs français

Enquête Unisys Security Insights : 2015 Point de vue des consommateurs français L opinion des consommateurs français sur : Le niveau de sécurité des données personnelles pour chaque industrie Les organisations collectant des données personnelles via les appareils connectés Les recherches

Plus en détail

Les cybermenaces : que peut-on assurer?

Les cybermenaces : que peut-on assurer? Paris, le 21 mai 2013 Les cybermenaces : que peut-on assurer? Alexandra Gavarone, Directeur du developpement de Beazley France D où viennent les risques? 2 Les failles de nos assurés, reflet des statistiques

Plus en détail

Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information

Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information Cours 1 : Introduction à la Sécurité des Systèmes d Information ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/ssi.html Plan du cours

Plus en détail

ENTREPRISES EUROPÉENNES: TROP DE FAILLITES DUES AUX RETARDS DE PAIEMENT

ENTREPRISES EUROPÉENNES: TROP DE FAILLITES DUES AUX RETARDS DE PAIEMENT ENTREPRISES EUROPÉENNES: TROP DE FAILLITES DUES AUX RETARDS DE PAIEMENT 03 Ni la Commission européenne, ni aucune personne agissant en son nom, n est responsable de l usage qui pourrait être fait des informations

Plus en détail

Contrôle de qualité Sécurisation des données

Contrôle de qualité Sécurisation des données Contrôle de qualité Sécurisation des données Medetel 7 Avril 2005 JP&C Conseil sprl JP&C Conseil en deux mots Conseil en affaires réglementaires, systèmes normalisés, informatique Créneau principal: monde

Plus en détail

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES DÉFINIR UNE POLITIQUE INTERNE DE SÉCURITÉ RELATIVE À L INFORMATION STRATÉGIQUE DE VOTRE ENTREPRISE Vous n avez pas effectué de diagnostic interne

Plus en détail

Sécurité de données holistique. Comment protéger vos données sensibles contre toutes les menaces

Sécurité de données holistique. Comment protéger vos données sensibles contre toutes les menaces Comment protéger vos données sensibles contre toutes les menaces Sécurité de communications holistique Comment protéger vos données sensibles contre toutes les menaces Quand il s agit d informations relevant

Plus en détail

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr

www.netexplorer.fr contact@netexplorer.fr www.netexplorer.fr 05 61 61 20 10 contact@netexplorer.fr Sommaire Sécurité applicative... 3 Authentification... 3 Chiffrement... 4 Traçabilité... 4 Audits... 5 Sécurité infrastructure... 6 Datacenters...

Plus en détail

Sécurité de l Information Expérience de Maroc Telecom

Sécurité de l Information Expérience de Maroc Telecom Sécurité de l Information Expérience de Maroc Telecom Fouad Echaouni Responsable Adjoint Sécurité de l Information Lead Auditor ISO 27001 CLUSIF / Conférence du 23 octobre 2008 Propriété Maroc Telecom

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

Les normes minimales de sécurité

Les normes minimales de sécurité Les normes minimales de sécurité Patrick BOCHART Conseiller en sécurité de l information Quai de Willebroeck, 38 B-1000 Bruxelles E-mail: security@ksz-bcss.fgov.be Site web BCSS: www.bcss.fgov.be 11/7/2014

Plus en détail

CHARTE DU BON USAGE DES RESSOURCES INFORMATIQUES et NOTE «INFOS SECURITE» Les informations qui suivent sont très importantes.

CHARTE DU BON USAGE DES RESSOURCES INFORMATIQUES et NOTE «INFOS SECURITE» Les informations qui suivent sont très importantes. Infos sécurité Charte d usage des TIC au sein de l Université de Bourgogne CHARTE DU BON USAGE DES RESSOURCES INFORMATIQUES et NOTE «INFOS SECURITE» Les informations qui suivent sont très importantes.

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

Jonathan BLANC David GERBAULET Julien MANUEL David NEMBROT Simon PACHY Dimitri TSIOPOULOS

Jonathan BLANC David GERBAULET Julien MANUEL David NEMBROT Simon PACHY Dimitri TSIOPOULOS Jonathan BLANC David GERBAULET Julien MANUEL David NEMBROT Simon PACHY Dimitri TSIOPOULOS SOMMAIRE Le projet Candide SA Contexte Objectifs Organisation C.A.S.T.R.I Déploiement des outils d audit Synthèse

Plus en détail

VIGIPIRATE PARTIE PUBLIQUE OBJECTIFS DE CYBERSÉCURITÉ

VIGIPIRATE PARTIE PUBLIQUE OBJECTIFS DE CYBERSÉCURITÉ VIGIPIRATE PARTIE PUBLIQUE OBJECTIFS DE CYBERSÉCURITÉ Édition du 27 février 2014 INTRODUCTION 5 1 / PILOTER LA GOUVERNANCE DE LA CYBERSÉCURITÉ 7 1.1 / Définir une stratégie de la cybersécurité 8 1.1.1

Plus en détail

VI - DNS : RESOLUTION de NOMS. dans le modèle TCP/IP

VI - DNS : RESOLUTION de NOMS. dans le modèle TCP/IP SUPPORT de COURS Thierry DESPRATS VI - DNS : RESOLUTION de NOMS dans le modèle TCP/IP Sommaire Résolution de noms Principes de nommage (espace, arborescence, domaine) Modèle organisationnel du DNS Clients

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Intégration de la cybersécurité aux systèmes de conduite industriels. Méthodes et pratiques

Intégration de la cybersécurité aux systèmes de conduite industriels. Méthodes et pratiques Intégration de la cybersécurité aux systèmes de conduite industriels Méthodes et pratiques Les Infrastructures critiques utilisant des Systèmes de Contrôle Industriels Industrie nucléaire Industrie pétrolière,

Plus en détail

LA CONTINUITÉ DES AFFAIRES

LA CONTINUITÉ DES AFFAIRES FORMATION LA CONTINUITÉ DES AFFAIRES Patrick Boucher CISSP, CISA, CGEIT, ITIL et Auditeur ISO 27001 1 LE 5 MAI 2009 QUI SUIS-JE? Patrick Boucher : Analyste principal chez Gardien Virtuel depuis 2003. Expérience

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Sécurité Active. Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier

Sécurité Active. Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier Sécurité Active Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier Analyser l Renforcer l Maîtriser l Étudier L offre Sécurité Active évalue et fortifie les systèmes d information vis-à-vis des meilleures pratiques

Plus en détail

SOLUTEK. Passez le relais à des professionnels > PRESENTATION > NOS SERVICES > NOS COMPETENCES

SOLUTEK. Passez le relais à des professionnels > PRESENTATION > NOS SERVICES > NOS COMPETENCES SOLUTEK Passez le relais à des professionnels > PRESENTATION > NOS SERVICES > NOS COMPETENCES PRESENTATION LA SOCIETE L EQUIPE ILS NOUS FONT DÉJÀ CONFIANCE Créée en janvier 2006 Spécialisée dans la gestion

Plus en détail

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. EdelWeb / Groupe ON-X

Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise dans la lutte contre le code malveillant. EdelWeb / Groupe ON-X 1 OSSIR 2007/11/12 Faits techniques et retour d'expérience d'une cellule d'expertise Jérémy Lebourdais Mickaël Dewaele jeremy.lebourdais (à) edelweb.fr mickael.dewaele (à) edelweb.fr EdelWeb / Groupe ON-X

Plus en détail

cartes bancaires PCI DSS et le système CB Thierry Autret Groupement des Cartes Bancaires CB

cartes bancaires PCI DSS et le système CB Thierry Autret Groupement des Cartes Bancaires CB Sécurité des données cartes bancaires PCI DSS et le système CB Thierry Autret Groupement des Cartes Bancaires CB Comment faire passer PCI DSS Version américaine Source : http://www.youtube.com/watch?v=xpfcr4by71u

Plus en détail

L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter

L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter White Paper L audit de sécurité des réseaux Windows avec WinReporter Ce document présente comment les administrateurs réseaux et système peuvent tirer le meilleur parti de WinReporter, édité par IS Decisions,

Plus en détail

Plan d action 2010-2015 de la Stratégie de cybersécurité du Canada

Plan d action 2010-2015 de la Stratégie de cybersécurité du Canada Plan d action -2015 de la Stratégie de cybersécurité du Canada Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2013 No de cat. : PS9-1/2013F-PDF ISBN : 978-0-660-20521-2 ii Introduction La technologie de l information

Plus en détail

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES

DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES DÉVELOPPER DES APPLICATIONS WEB SÉCURISÉES et après? 3 avril 2012 www.advens.fr Document confidentiel - Advens 2012 Etat des lieux en 2012 Augmentation de la fréquence et de la complexité des attaques

Plus en détail

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé

HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé www.thalesgroup.com SYSTÈMES D INFORMATION CRITIQUES ET CYBERSÉCURITÉ HySIO : l infogérance hybride avec le cloud sécurisé Le cloud computing et la sécurité au cœur des enjeux informatiques L informatique

Plus en détail

Présenté par : Mlle A.DIB

Présenté par : Mlle A.DIB Présenté par : Mlle A.DIB 2 3 Demeure populaire Prend plus d ampleur Combinée avec le phishing 4 Extirper des informations à des personnes sans qu'elles ne s'en rendent compte Technique rencontrée dans

Plus en détail

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France

L assurance et le risque Data. Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France L assurance et le risque Data Clusir 25 avril 2012 Lyon François Brisson - Hiscox France 1 En quoi consiste une violation de données pour un assureur? «Une violation des données est un incident de sécurité

Plus en détail

Entreprises de télécommunication

Entreprises de télécommunication Entreprises de Les s sont au cœur de la stratégie de développement commercial et de productivité interne d une entreprise. Sans, impossible se faire connaitre, de vendre, de travailler Soumis à une pression

Plus en détail

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA.

VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA. VISON Vers un Intranet Sécurisé Ouvert au Nomadisme Eric Gautrin Comité de Concertation des Moyens Informatiques INRIA 1 6 décembre 2005 2 Plan Contexte INRIA Enjeux et objectifs de VISON Service d authentification

Plus en détail

Domain Name Space. IUT1 dpt SRC L Isle d Abeau Jean-françois Berdjugin

Domain Name Space. IUT1 dpt SRC L Isle d Abeau Jean-françois Berdjugin Domain Name Space IUT1 dpt SRC L Isle d Abeau Jean-françois Berdjugin DNS Domain Name System permet : la résolution (directe) de nom d hôte (nom logique) en adresse(s) IP, la résolution (inverse) d adresse

Plus en détail

Piratage Télécom : Comment se protéger?

Piratage Télécom : Comment se protéger? Piratage Télécom : Comment se protéger? Rhénatic Pôle de Compétences TIC d Alsace, créé en octobre 2006 Un réseau d une centaine d entreprises numériques alsaciennes, issus de tous les métiers des TIC

Plus en détail

Présentation de la société

Présentation de la société Présentation de la société Historique VIRTUAISATION La société SOS-DATA a été créée en 2007. Depuis l origine, la société est implantée localement en Poitou-Charentes, d abord sur la technopôle du Futuroscope,

Plus en détail

Contrat et mise à disposition d infrastructure d hébergement

Contrat et mise à disposition d infrastructure d hébergement 1 Contrat et mise à disposition d infrastructure d hébergement ARTICLE 1 DESCRIPTION DE LA PRESTATION DE SERVICES HEBERGEMENT La prestation consiste en la réalisation des tâches suivantes : Mise à disposition

Plus en détail

Conditions Générales de Services WebSure

Conditions Générales de Services WebSure Conditions Générales de Services WebSure ATHENA GLOBAL SERVICES, représentant exclusif de la marque Websure ; 20, allée Louis Calmanovic, 93320 Les Pavillons Sous Bois. 1 OBJET Websure, réalise certaines

Plus en détail

Agenda 21, charte de développement durable et gestion du risque inondation Nicolas Bauduceau CEPRI

Agenda 21, charte de développement durable et gestion du risque inondation Nicolas Bauduceau CEPRI Agenda 21, charte de développement durable et gestion du risque inondation Nicolas Bauduceau CEPRI Aux origines de l analyse : un double constat La prise en compte du risque d inondation dans l aménagement

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés

Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Sécurité : les principaux risques et les moyens de protection associés Les dangers sont très nombreux et divers. De plus, ils évoluent rapidement dans le temps. Néanmoins, les principaux risques pour les

Plus en détail

L entreprise DARVA. La plateforme de services des métiers de l assurance. www.darva.com RSE. Gouvernance. Mission. Les membres du Directoire

L entreprise DARVA. La plateforme de services des métiers de l assurance. www.darva.com RSE. Gouvernance. Mission. Les membres du Directoire www.darva.com L entreprise DARVA La plateforme de services des métiers de l assurance. Mission Gouvernance RSE Jean-Claude WOZNA Directeur Général - Président du Directoire La vocation première de DARVA

Plus en détail